Forums de Puissance-Zelda

Art => Longs métrages et Télévision => Discussion démarrée par: Kerberos le jeudi 19 juin 2008, 00:27:50

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kerberos le jeudi 19 juin 2008, 00:27:50
Bon bah voila, j'ai pas trouvé de topic semblable, et pourtant j'ai beaucoup cherché.
Un peu à la manière du topic "Je bouquine", parlons des films que vous avez vu récemment, à la l'exception des films encore en salles!

Donc pour commencé:

La Cité des enfants perdus:
Date de sortie: 1995
Réalisé par: Jean-Pierre Jeunet
Acteur principal: Ron Perlman, Judith Vittet, Daniel Emilfork
Histoire: L'histoire est un peu spécial et durant le film est assez compliqué de comprendre tout. Le film raconte l'histoire d'un savant fou vivant avec des clones, une princesse naine et un cerveau parlant sur une plateforme en mer perdue. Mais ce savant fou est obligé pour survivre de voler les rêves des enfants. C'est pour cela qu'il en envèle dans la cité portuaire.
J'vais pas en dire plus, à vous de le voir.
Critique: A vrai dire, j'ai découvert ce film en zappant cette aprèm à la télé, et bizarrement j'ai accroché. C'est un film fantastique à la française comme j'en ai rarement vu, parfois drole et la seconde d'après terrifiant de bizarrerie. Je le conseille vraiment si vous aimez les univers noir mais loufoque!

CashBack
Date de sortie: 2004 (je n'ai vu que le court métrage)
Réalisé par: Sean Ellis
Acteur principal: Sean Biggerstaff
Histoire:  Ben Willis, étudiant aux Beaux-Arts, travaille de nuit dans un supermarché pour payer ses études. Durant ces longues nuits, il s'imaginent pouvoir arrêter le temps.
Critique: Génialissime! Impressionant de poésie! J'ai pas grand chose à en dire, à part que ce court métrage, qui deviendra un film en 2007, est vraiment à voir.

Voila à vous.

PS aux modos: Si ce topic existe déja locker et fouettez moi!  :bav:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Classic le jeudi 19 juin 2008, 07:30:24
Bah dans le thème, justement je reviens du cinoche. ^^

Aujourd'hui j'ai vu le film Hulk 2 qui sortais au ciné je sais pas quand.

Sortie : Juin 2008

Histoire : C'est en gros et sans spoil, l'histoire de hulk qui tente désespérément de se débarrasser de ces pouvoirs. Entre temps, le Général dont-j'ai-oublié-le-nom-mais-qui-se-retrouve-dans-le-premier-film tente de traquer Hulk pour l'amener dans ses Labos pour prendre des échantillons de son sang. Son sang, lorsque qu'injecter dans celui d'une autre personne, permet la création de géants semblables à Hulk. Le général tente de créer des super-soldats.
Voyez le reste.

Critique : J'ai bien apprécié ma soirée devant ce film, il y a pas mal d'actions, quelques scènes plus calmes et d'autres un peu romantique comme dans tous les bons films de Superheros. J'ai trouvé les effets spéciaux très bien. Il n'y a pas énormément de suspense mais lors du combat final, on se questionne quand même sur la façon dont le héros viendra à bout du méchant.
Bon film, je le recommande, si vous vous questionner sur quel film aller voir en salles, allez voir suis-là.
Titre: Re: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Shern le jeudi 19 juin 2008, 13:49:04
Citation de: "Kerberos"

Un peu à la manière du topic "Je bouquine", parlons des films que vous avez vu récemment, à la l'exception des films encore en salles!

 :niak:

Sinon, euh, j'sais pas quoi dire, j'ai pas vu de film en DVD récemment v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Shogunner le jeudi 19 juin 2008, 13:52:47
Avant, j'avais l'habitude de regarder chaque soir un DVD ou un film en streaming sur le net. Pour les liens streaming, rendez-vous sur :

http://www.root-top.com/topsite/mangaserie/index.php

Parfois gratuit, parfois payant.

(PS : Non je ne suis pas un bot =P)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Firestom le jeudi 19 juin 2008, 14:21:16
J'ai vu récemment en Clic en DVD récemment.

Date de sortie: 2006

Synopsis: C'est l'histoire de Michael Newman, architecte de métier absobé par son travail, qui un jour trouve une télécommande spéciale qui contrôle tout. Une seule condition est à respecter: Elle ne peut être retournée au magasin. Au début, Michael apprécie sa nouvelle télécommande mais il s'appercoit rapidement qu'elle commence à prendre contrôle de sa vie. C'est alors la course folle pour tenter de terminer ce cauchemar. Cependant, plus les choses évoluent, plus il a de la difficulté à s'en sortir.

Critique: Comme toute comédie sortie de Hollywood, ce film est très bien fait, a une suite d'idées logiques pas trop difficile à comprendre (une représentation suffit) et dose effets spéciaux et humour dans un film enlevant. Un des rares défauts est que la fin semble être trop parfaite, on en a marre des films où l'on dit "tout est bien qui finit bien", selon moi, toute épreuve doit nous apporter quelque chose.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Martin_K le jeudi 19 juin 2008, 14:36:21
Dernier film vu : Sweet Sixteen de Ken Loach (2002)

Synopsis : Dans quelques jours, Liam aura seize ans. Jean, sa mère qui est en prison, doit être libérée à temps pour l'anniversaire de son fils.
Liam rêve d'une famille comme il n'en a jamais eue et redoute l'influence de son grand-père, comme celle de Stan, le compagnon de Jean. Il veut un foyer, un endroit sûr pour sa mère, sa soeur Chantelle et lui-même.
Encore faut-il trouver de l'argent et, pour un adolescent sans le sou, ce n'est pas une mince affaire. Avec ses amis, Liam monte quelques combines, mais les ennuis ne vont pas tarder à commencer...

Critique : encore un très bon drame social de la part de Ken Loach... un scénario très bien utilisé, et une fin aussi réaliste que triste. Les acteurs, bien que peu connus, sont excellents.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Wanda le jeudi 19 juin 2008, 19:57:46
Bonne idée de Topic !

Alors le dernier film que j'ai vu est celui ci :

American Gangster :


Date de sortie: 2007

Réalisé par: Ridley Scott

Acteurs principaux:   Denzel Washington, Russell Crowe, Chiwetel Ejiofor, Josh Brolin, RZA...

Histoire: Pendant le guerre du Viet Nam, dans les rues de New York ou les Mafia locales s'affrontent pour le contrôle du bizness...
Bumpy Johnson, en fait partis, a Harlem, il est considérer comme un veritable Robin des Bois, et il utilise sont influence pour aider les quartiers noirs démunis jusqu'à sa mort...
A sa mort, Frank Lucas, son porte flingue, hérite des affaires de sont ancien patron, et décide d'éliminer tous ses rivaux, et de les faire travailler pour lui...
Mais l'inspecteur Richie Roberts veut éliminer la corruption et faire tomber les grosses têtes du crimes...

Critique: On m'a conseiller se film plusieurs fois, au départ, j'étais réticent en pensant que ce ne serait qu'une copie d'un Scarface et autres Parrains de mauvais gout, mais le film est loin de cela...

Le film raconte l'histoire vraie de Franc Lucas, qui fut dans les années 70 un des principaux Parrains New Yorkais, qui fut arrêter par Robert Richie...  L'histoire, est extrêmement prenante, ce n'est pas un film de shoot, le film expose avec réalisme La vie des deux hommes, la façon pour l'un de se constituer un empire en utilisant une technique redoutable quand a l'autre, obséder par l'envie de réduire la corruption très importante dans la brigade des stup (DEA) (a cette époque environ 30% des policiers étaient impliquer dans des affaires de pot de vin, trafic de stup...) jusqu'au moment ou les intérêts des deux hommes se rejoindrons de la façon la plus surprenante qui soit...

Bref un film avec une histoire Passionnante, prenant du début jusqu'à la fin, bref un excellent film, qui pour mois se place au panthéon des films du genre au coté des Parrains !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mercredi 25 juin 2008, 21:35:46
yeah, c'est vraiment une bonne idée de topic... Par contre, la présentation, ça m'dis pas vraiment, j'ai pas envie de passer trois heures à chercher les infos sur internet et à présenter.

Message modéré par "Alccolo"
Toi tu fais comme le monsieur a dit et c'est tout. Sans déconner ces jeunes, c'est dingue comme ils se croient tout permis. v.v


J'vais le faire à la oualégaïne !
:arrow:


Aujourd'hui, j'ai vu Scarface, pour la première fois (pastapé!)
Magnifique film de Brian Depalma avec l'autre magnifique Al Pacino

J'ai personnellement beaucoup aimé ! On m'en avait dit beaucoup de bien (normal :ash: ) mais j'avais toujours été réticente. Par contre, comme on a acheté le DVD, j'ai pas hésiter à le regarder ^^
Bon scénario (même très bon) des personnages qui sont très bon (même si je peux vraiment pas saquer Montana qui n'est qu'un péteux de première) une BO pas si exceptionnelle que ça (enfin, elle a mal vieillie je trouve, avant elle devait bien rendre) et de bons acteurs :niais: (Pacino joue vraiment magnifiquement bien ! Les mimiques du personnages, ce qu'il dégage, c'est tout simplement énoOorme !) et les dialogues sont bien trouvés aussi je trouve (le dialogue dans le resto à la fin est énoorme)

Enfin, un chef-d'oeuvre, il faut dire ce qui est v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Ero-Skie le vendredi 27 juin 2008, 10:53:10
Hier soir, j'ai maté Las Vegas Parano !

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimagecache2.allposters.com%2Fimages%2Fpyreu%2Fgpp0656.jpg&hash=8786a691bf05a6fb7dcc8a2f5c4c2cfd)

Histoire :
A travers l'épopée à la fois comique et horrible vers Las Vegas du journaliste Raoul Duke et de son énorme avocat, le Dr. Gonzo, évocation caustique et brillante de l'année 1971 aux Etats-Unis, pendant laquelle les espoirs des années soixante et le fameux rêve américain furent balayés pour laisser la place à un cynisme plus politiquement correct.

C'que j'en ai pensé :
Un film très drôle, mais malgré cet aspect, il y a un message à recevoir...
Bref, je vous conseille de voir ce film^^
Un bon scénario, des situations pas toujours compréhensible pour quelqu'un dans un état normal (XD), la journalisme Gonzo parfaitement illustré et le jeu de Johnny Depp et de Benicio Del Toro vaut vraiment le coup...
Bref, voila quoi!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mardi 01 juillet 2008, 01:15:42
Eor-Skie~> J'ai vraiment envie de le voir ce film ! Rah, ça m'énèrve de l'avoir raté une fois qu'on me l'avait proposé ! :sad:

RHUM~> Non, tu vois, la preuve :

Aujourd'hui j'ai vu (enfin, hier)

HELL
Film français à la réalisation plus que médiocre. Des plans fixes pourris, une caméra "bizarre" (l'image n'est pas nette ni belle d'ailleurs) et des acteurs plus que nuls >.<
Le scénario est tiré soit-disant d'un super livre, et bien j'me demande ce que ça doit etre vu le film ! C'est un vieux délire psychédélique stéréotypé : bonne fille qui devient droguée et alcoolique... blablablaetblabal
Du niannian du début à la fin, c'était tout simplement vraiment nul ! J'ai rien trouvé d'interressant ! Les dialogues sont horribles et le jeu des acteurs vomititf.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Martin_K le samedi 05 juillet 2008, 16:23:48
Dernier film vu : Sixième sens que je n'avais jamais vu jusque la. ^^
Bon, je pense que tout le monde connait l'histoire même ceux qui ne l'ont pas vu puisqu'il est considéré comme un film culte.

J'ai franchement pas été déçu! L'histoire entre le garçon et le psychologue se met bien en place jusqu'a un final ahurissant O.O (on m'avait pas menti sur ce coup la) même si je pense que j'ai trouvé une incohérence sur le personnage du psychologue. L'acteur qui joue le gamin est très bon, ainsi que Bruce Willis.
Mais franchement je m'en remets pas de la fin O.O je m'attendais pas du tout a ça !
Une des meilleures fin de film que j'ai vu avec entre autres Seven, The usual suspects ou Fight club.
Mais bon Sixième sens ne mérite pas d'être vu juste pour son twist final : les dialogues (en particulier ceux entre le psychologue et l'enfant) sont intelligents, sonnent juste, et plusieurs scènes sont assez flippantes (en particulier grâce a la faible luminosité lors de ces passages), d'autres émouvantes.

A voir si ce n'est pas encore fait !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mardi 15 juillet 2008, 09:08:20
Martin K ~> J'ai vu tous les Shyamalan, et j'avou que Le sixième sens est, pour moi, son meilleur !


Alors, cette semaine j'ai vu (plutot) beaucoup de films, j'me souviens plus de l'ordre, donc j'vais faire en gros et à mes souvenirs :


Les fils de l'homme

Un scénario SU-PER ! Vraiment bien trouvé et bien exploité aussi ! Puis surtout, il n'est pas bateau... On arrive pas à savoir ce qu'il va se passer au fil du temps, c'est un grand plus déjà.
Après, des personnages bien travaillés. Une BO superbe. Une ambiance bien rendue.
Enfin, tout est bien dans ce film, le seul truc qui m'a un peu décue est la fin. Bien sur, elle est bien, mais dans un certains sens, on la sent jetée.

Enfin, je le conseille à tout le monde :)


Toy Story

Je l'ai déjà vu et revu ce film, et là, c'était vraiment de la nistalgie en DVD :niais:
Les imagse font vraiment moches maintenant qu'on connais Nemo et Kung Fu Panda, mais qu'est'ce que ce film est bien !
Déjà l'idée de faire un film avec des jouets qui veulent etre les chouchou de leur gamin, j'trouve ça excellent, mais après, toutes les répliques et blagues cultes font de ce film une vraie petite perle !
Les musiques sont superbes aussi :)
Enfin, j'adore ce film !


Terminator

Ce film, c'est bien connu, il est superbe v.v
J'pense que c'est d'ailleurs l'un de mes films préféré, rien que grace au scénario :niais: C'est magnifiquement bien trouvé cette histoire de passé/présent/futur pour sauver l'espece humaine ! Puis les personnages sont bien travaillés ( Rien que l'évolution de Sarah Conor en est la preuve même) et les acteurs jouent bien (le role de Sworzy doit etre assez chaud à jouer, et il le fait vraiment très bien) les effets spéciaux (qui ne sont en faite pas des effets spéciaux :ash: ) sont vieux, et rendent vraiment plus rien maintenant, une remasterisation serait bien cool.
Enfin, vraiment ce film est l'un DES films ! Je le conseille à tout le monde car il est superbe :<3:


Incassable

Un Shyamalan comme il se doit !
Un scénario super et puis des acteurs à en tomber dans les pommes (Wiliiiiiissss et jacksooooonnn :<3: ) une ambiance magnifiquement bien retranscrite grace à une superbe BO et des plans à la Shyamalan qui sont bien spéciaux mais qui restent géniaux !
Le tout est superbe et je le conseille aussi :)


Crazy Kung Fu

J'suis pas folle des films de Kung Fu, mais faut avouer que celui là est géniale :niais:
Un humour décapant ! Des personnages superbes (droles) et puis une histoire bidon mais qui laisse justement la place à tous ces superbes combats et ces blagues !
La réalisation est bonne en plus.
Enfin, un film vraiment plaisant où j'ai pris beaucoup de plaisir à le regarder ! :)


Sin City

:<3:
Le tout est superbe ! J'vais pas m'étaller, c'est tout simplement du grand art digne des auteurs de ce film ! Un casting d'enfer et une beauté surprenante grace au jeu des couleurs !
L'un des meilleurs films qui puissent exister v.v :<3: :love: :niais:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Classic le mardi 15 juillet 2008, 23:54:38
Pas aujourd'hui mais dernièrement j'ai vu le film Angle d'attaques (Vantage Point en VO) et c'était vraiment un bon film.

Enfin, scénario : Lors d'une conférence en Espagne, le Président Américain se fait abattre. (typique comme scénario). Mais ce qui est bien c'est qu'on voit la scène sous 8 angles différents (8 personnes). Donc petit à petit, on fini par trouver qui à tuer qui.

Enfin, la fin, c'est abusay mais ça reste un bon film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mercredi 16 juillet 2008, 10:06:04
Avant hier j'ai vu :


Petite confidence (à ma psy)

Avec Ume Thurman et Meryl Streap :)
Une femme de 37 ans qui vient de divorcer, qui va souvent voir sa psy et qui rencontre un homme de 23 et finalement, il se révèle qu'il est le fils de la psy.
Un bon film à mon avis. Déjà, de bons acteurs, et un scénario pas mal, gentillet quoi, mais ce qui est bien, c'est qu'il n'est pas comme on le pense, il se déroule pas à la mode des films d'amour américain typiques.
Puis y'a quand même une petite touche d'humour qui est bien sympatoche !

Franchement, j'aime bien ce film :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: anebra le mercredi 16 juillet 2008, 10:34:47
Hier soir j'ai regardé "Princesse Mononoké" c'est un très bon manga et je le conseille a tous les fans de ce style.Il a ete dessine par la même personne qui a creer le voyage de Chiiro.
 C'est le prince d'un village, un jeune personne qui après avoir combattu un demon se retrouve maudit. une tache recouvre son corps et le condamne a mourir. Il decide de partir en exil et de mener sur le monde "un regard sans haine".
Pendant son voyage il rencontre une jeune femme qui vit avec des loup, celle ci est considérée comme un démon mais si elle tue les humains cest parceque ces derniers détruisent la forêt et ses habitants, ils finissent par faire connaissance et partent a la rencontre de l'esprit de la forêt, un cerf geant a tête humaine dans le but qu'il hote la malédiction du prince.

Si vous avez l'occasion de le voir faites le, les dessins sont magnifiques et les musique très belles.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mercredi 16 juillet 2008, 13:35:11
Raah Princesse Mononoké, je cherche désespérément le dvd tellement ce film était génial *O* (il a été créé avant le voyage de Chihiro et je le trouve plus nulle part, meme pas à la Japan Expo >_<)

Sinon, hier, j'ai vu La Communauté de l'Anneau version longue.

Vous vous rappelez tous de la trilogie du Seigneur des Anneaux: l'une ds plus belle trilogie au monde, mais aussi remplie d'incohérence, pas vrai? Et bien j'ai vu le premier film en version longue. Le deuxième film devrait pas tarder et le troisième aussi :yeah:

Bon que dire sur ce film? Les scènes bonus ne sont pas vraiment un plus au scénario et ne servent pratiquement à rien dans l'évolution du film. Mais alors, tout ca pour rien? Ben non, ces scènes permettent d'approfondir les personnages, d'en apprendre plus sur leur caractère. (Notamment Sam qu'on se rend mieux compte de sa relation avec Rosie v.v ). Certains dialogues ont été rajoutés, rendant certains dialogues originaux cohérent XD (genre Frodon qui discute avec Gandalf avant d'enchainer avec un "Très bien, gardez vos secrets" qui n'avait aucun rapport)

Certaines scènes rajoutées permettent d'enlever d'autres incohérences, notamment Frodon qui change de places sur la barque en quittant la Lothlorien (avant, il était à l'avant de la barque, puis juste après, il se retrouve entre Sam et Aragorn). On découvre qu'entre les deux, ils ont accostés avec une scène poignante concernant Boromir. D'ailleurs, on en apprend plus sur les motivations de ce personnage, le rendant d'autant plus admirable et tragique. D'ailleurs la fin du film, grâce à une rallonge du dernier combat est devenu vraiment plus triste, bien que provoquant de nouvelles incohérences:

(Cliquez pour afficher/cacher)
:conf:

Enfin bref, j'ai été agréablement surpris par cette version longue qui redonne un nouveau souffle sur ce premier film de la trilogie, approfondissant la psychologie des personnages, ce qu'il me manquait dans ces films *O* A conseiller donc, surtout qu'une nouvelle version longue de la trilogie est sortie récemment, avec en bonus, la version cinéma du film :yeah:

--------------------------------------------------------------------------------------

Aujourd'hui, j'ai vu la version longue des Deux Tours. Alors commençons le massacre v.v

Dés le début, on commence sur le comique avec la scène de la corde elfique et la scène bonus de Gollum, toutes deux assez comiques: pas très intéressantes, mais un peu d'humour dans ce monde de brutes ne fait pas de tort v.v

A cela on rajoute une scène supplémentaire qui montre d'où viennent ces foutus orques qui veulent bouffer les hobbits et depuis lors, on se ramasse des scènes bonus et surtout des dialogues qui rendent la version cinéma bien plus cohérente, mais rien de bien intéressant.

Vient ensuite la scène des Ents ou on se ramasse d'énormes scènes bonus qui suivent directement l'histoire du bouquin,
(Cliquez pour afficher/cacher)


Par contre, Saroumane n'est pas radin en scène bonus, toutes plus intéressantes les unes que les autres et passionnantes à souhait *O*

Avec ca, on enchaîne sur deux scènes que je trouve vraiment regrettable qu'on les a supprimé:

(Cliquez pour afficher/cacher)


Puis presque rien de nouveau à part la fin ou on a été servi de scènes bonus à foison, tantôt hilarante, tantôt approfondissant les personnages et gommant d'autres incohérences.
(Cliquez pour afficher/cacher)


Mais bon, ces scènes bonus n'ont pas réussis à gommer toutes les incohérences, comme dans la Communauté de l'Anneau, dommage :conf:

--------------------------------------------------------------------------------------

Anaconda 2, à la recherche de l'orchidée de sang.

Ayant bien aimé Anaconda, premier du nom, j'avais hate de voir ce film. Douche froide, au début avec ces scènes totalement stupides typique des nanards, j'ai crains le pire.

Ensuite, la scène du grand méchant monstre qui va attaqué les membres de l'équipage avant de se révéler être le singe du capitaine, c'est du vu, vu et revu! Et une fois, ca suffisait amplement >_<

Mais bon, après, on entre enfin dans le film en lui-même et que dire si ce n'est qu'il est bien intense, il nous lâche plus du tout. On a peur de cette saleté de serpent qui pointe son nez à tout moment. C'était franchement bien trouvé. Dommage que la fin, c'est plus un combat contre le sadique de service et pas comme dans le 1, une recherche désespérée de s'échapper du nid de serpent.

J'ai adoré la tite référence au premier film ^_^
Mais bon, y a une énorme différence par rapport au premier film: dans le 1, y avait un seul anaconda super dur à tuer. Ici, on en tue 4-5 trop facilement à mon gout, mais ils réapparaissent chaque fois par surprise, donc c'est pas vraiment un tort *O*

Enfin bref, à part le début nul à chier, Anaconda 2 est un très bon passe-temps, prenant à souhait même si y a beaucoup mieux en la matière :niais:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Classic le lundi 28 juillet 2008, 03:15:27
Hier je suis allé au ciné pour voir Demi-frère (Half-Brother je crois la VO) avec Will farrell.

Le film est excellent, j'ai ri du début à la fin, j'en pleurais parfois ^^.

Le scénario : Un homme de 39 ans vit chez sa mère et est chomeur. Un homme de 40 ans vit chez son père et qui est aussi chomeur. Les deux parents se rencontrent et finissent par se marier. Les deux gars deviennent demi-frères et se détestent mutuellement. Avec le temps, ils découvrent qu'ils ont plusieurs points en commun et ils finissent par devenir meilleurs amis.

Je recommence ce film à tous ceux qui ont envi de passé un bon moment à se tordre de rire.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Coolben le mardi 30 septembre 2008, 22:43:28
hier j'ai (enfin) vu Battle Royale
le scénario:
Dans un Japon futuriste, les adultes redoutent les adolescents japonais, trop enclins à la violence. Pour se protéger, la loi Battle Royale est votée. Le principe de ce « jeu » est très simple : une classe de terminale est envoyée dans un lieu isolé (une île en l'occurrence), et les élèves doivent s'entretuer jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'un seul survivant.

malgré quelques petites réticences au début j'avoue avoir aprecié le film qui en dit plus que ce qu'on pourrait croire
car tout ce massacre n'est pas gratuit,il permet de montrer de quoi l'homme est capable pour sauver sa vie (seriez vous capable de tuer votre meilleur ami ou l'amour de votre vie? maintenant et ici surement pas ...mais sur l'île?)
en tout cas je trouve que le réalisateur a réussi a faire passer une violence assez "intolérable" sans que ça devienne trop gore (a part un ou deux passages)
par contre je dois quand même émettre une petite recommandation : a déconseiller aux personnes trop sensibles (le scénario est quand même horrible et les quelques passages gores le sont vraiment)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mardi 30 septembre 2008, 22:56:01
Citation de: "coolben"
hier j'ai (enfin) vu Battle Royale
le scénario:
Dans un Japon futuriste, les adultes redoutent les adolescents japonais, trop enclins à la violence. Pour se protéger, la loi Battle Royale est votée. Le principe de ce « jeu » est très simple : une classe de terminale est envoyée dans un lieu isolé (une île en l'occurrence), et les élèves doivent s'entretuer jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'un seul survivant.

malgré quelques petites réticences au début j'avoue avoir aprecié le film qui en dit plus que ce qu'on pourrait croire
car tout ce massacre n'est pas gratuit,il permet de montrer de quoi l'homme est capable pour sauver sa vie (seriez vous capable de tuer votre meilleur ami ou l'amour de votre vie? maintenant et ici surement pas ...mais sur l'île?)
en tout cas je trouve que le réalisateur a réussi a faire passer une violence assez "intolérable" sans que ça devienne trop gore (a part un ou deux passages)
par contre je dois quand même émettre une petite recommandation : a déconseiller aux personnes trop sensibles (le scénario est quand même horrible et les quelques passages gores le sont vraiment)

Mortellement génial ce film ! \o/
Tu as vu la version censurée ou pas ?
Parce qu'il existe la version non censurée qui rajoute un p'tit plus sur le côté gore, et plus horrible sur l'état psychologique des acteurs ! xP
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Coolben le mardi 30 septembre 2008, 22:57:52
je ne sais pas c'est un copain qui m'a prêté le DVD et je l'ai regardé
par contre après avoir vu le film j'ai envie de lire le manga qui doit etre plus détaillé
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Grommt'niZ le mercredi 01 octobre 2008, 13:37:07
Pour les liens eMule, no fake garantis :
emule-island.com ;)

Sinon récamment j'ai vu :



Une grande année Avec Russel Crowe
C'est l'histoire d'un mec qui bosse tout le temps, et qui hérite de la maison de son oncle en France, j'ai adoré!

CashBack, ouh coupaing !><
Page un il y a la description, c'est pas mal mais c'est une vision des choses un peu bourgeouille

Bande de Sauvages (Wilds Hogs en VO)
Des vieux bikers décident de partir en voyage et se frottent a un bande...
Plutot fun !

American History X
Regardez le c'est tout v_V THE MUST !

Speed Racer
L'histoire d'un coureur (de voiture) futuriste

Taï Chi Master
Excellent film de kung fu avec Jet Li

Hero
Un assassin veut assassiner l'empereur qui fonda la muraille de Chine...

Kill Bill 1&2
Tout le monde connait! ;) Si non, un femme qui veut se venger d'un homme, chef d'une organisation criminelle


Bon voila en gros les films que j'ai vu dans les 4-5 derniers jours... ^^ (gros cinéphile)



EDIT: AH j'ai oublié le Seigneur des Anneaux Version longue, ceux la je les mates tous les mois lol

EDIT2: J'ai oublié Harcelés, qui sort en salle aujourd'hui, je l'ai donc vu hier lol
et orgasmus, oups c'est pas un comédie ca lol^^

EDIT3: Depuis hier j'ai également vu :

Il était une fois en chine 1&2
Film de kung fu avec jet li
Faut aimer le genre!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Grommt'niZ le vendredi 03 octobre 2008, 18:13:12
+ Hellboy 2 hier soir
histoire d'un démon, pô mal
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Martin_K le samedi 04 octobre 2008, 12:20:36
Moi j'ai vu Le village de Shyamalan. Il a toujours un style bien a lui, avec une bonne maîtrise des dialogues, des mouvements de caméra géniaux et une fin assez surprenante.
Mais bon il y a aussi quelques ralentissements, et le twist final est quand même très spécial.
Un bon film dans l'ensemble, je vous le conseille.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mercredi 29 octobre 2008, 23:40:38
J'ai vu une grosse masse de 2h38... je parle bien de There Will Be Blood" de Paul Thomas Anderson avec un acteur médiocre qui se nomme Daniel Day-Lewis...

Bien entendu, je mens, cet acteur est excellent!
Rarement j'ai vu dans un film un homme autant possédé par son rôle.
Le dicton "Être un acteur, c'est faire oublier qu'on l'est" n'a jamais été aussi vrai je pense!

Même si le synopsis ne m'intéressait pas, à savoir :
Lorsque Daniel Plainview entend parler d'une petite ville de Californie où l'on dit qu'un océan de pétrole coulerait littéralement du sol, il décide d'aller tenter sa chance et part avec son fils H.W. à Little Boston. Dans cet endroit perdu où chacun lutte pour survivre et où l'unique distraction est l'église animée par le charismatique prêtre Eli Sunday, Plainview et son fils voient le sort leur sourire...

Le film arrive à mettre en place une histoire finalement recherchée à souhait! Le personnage de Plainview est dantesque.
On sent sa haine contre le monde grossir jusqu'à l'explosion de la scène finale (I DRINK IT UP :noel:)...
D'autres personnages sont extrêmement bien joué, comme le Prêtre à qui on donnerait volontiers une paire de baffe.

Un film complexe mais qui vaut la peine d'être vu.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Grommt'niZ le jeudi 30 octobre 2008, 12:35:05
Je viens de regarder "Supergrave", un americanpie like, mais ^pas mal du tout!
Sinon demain: seigneur des anneaux!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le jeudi 30 octobre 2008, 16:17:50
Citation de: "Plastik"
I DRINK IT UP :noel:.

Rhaa qu'est ce que j'ai pu tripper avec le "I-DRINK-YOoooooUR-MILKSHAKE! *gros son d'aspiration dégueux*, I DRINK IT UP!"

Les dialogues sont vraiment géniaux dans ce film.
Ils ont une grande musicalité (comme le sermon d'Eli par exemple) qui fait que même en voyant le film qu'une seule fois, ils restent dans la tête.
A voir en VO, c'est obligatoire!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Grommt'niZ le jeudi 30 octobre 2008, 17:54:12
Je viens de voir "Un homme sans age" avec Tim Roth, j'ai pas tout capté mais c'est l'histoire d'un homme qui a rajeunit et qui gagne des pouvoirs a la loterie, euh, ....ah oui, en se prenant un éclair dans la tronche.. Space
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mercredi 17 décembre 2008, 13:28:35
Hier j'ai vu Volver de Pedro Almodovar :<3:

Enfin, rerererevu !

Qu'est-ce que j'aime ce film ! Abusé !
C'est surement l'un des meilleurs Almodovar avec Tout sur ma mère.

Déjà, un, l'actrice principale est vraiment GE-Niale dans ce film ! Elle joue magnifiquement bien *avec toutes ces scènes de pleurs, j'me demande si elle a toujours vraiment pleuré, où s'ils se sont servi d'eau... Mais si c'est elle, vraiment, chapeau !*

Des plans sublimissimes :niais: *quand on lui sert la soupe, ou quand elle fait la vaisselle !*

Une BO géniale ! *qu'est-ce que j'aimerais l'avoir :note: *

Et surtout un scénario exceptionnel !
Toujours dans le style d'Almodovar, donc qui met mal à l'aise, et qui te donne vraiment pas le sourire. Mais un film vraiment bien. C'est l'un des scénario les moins torturés d'Almodovar en plus ( rien qu'à voir la Mala Educacion, mais bon, à thème autobiographique tout de même, donc on a quoi ce dire qu'il a eu quelques petits problèmes dans sa jeunesse... *D'ailleurs, j'aimerais vraiment en apprendre plus sur ce réalisateur, il a du avoir vraiment une vie de fou pour faire des films comme ça.* )
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Captain D le mercredi 17 décembre 2008, 14:33:27
Volver c'est vraiment un film ouf. Je l'ai vu qu'une fois, et ca ma plus!

J'ai recemment vu Le fils de l'homme. C'est vraiment génial.
C'est en gros l'histoire d'un mec qui vit à Londres. Mais l'humanité n'a plus eu d'enfants depuis 18 ans.
Il se retrouve plongé dan une histoire completement folle. J'en dit pas plus, je vous laisse découvrir si ca vous donne envie!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mercredi 17 décembre 2008, 15:38:51
Ouais, c'est un excellent film de "science-fiction".

Au dbéut j'me disais que ça allait etre bateau, et franchement, pas du tout ! C'est bien mis en scène et Clive Owen est génial :<3:

J'me souviens que la fin aussi était bonne !

Enfin, j'ai vu qu'une fois ce film, et j'le reverrais volontier !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Clochette le mercredi 17 décembre 2008, 16:36:18
Bah Volver je l'ai pas adoré moi. Certes c'est bien joué, c'est joli et tout, mais j'ai quand même trouvé l'histoire trop peu crédible que la mère et la gamine se retrouve à risque de subir la même chose pour moi ça faisait vraiment too much genre la famille qu'a vraiment pas de pot.... Je préfère largement ses vieux films genre Talons aiguilles, Femmes au bord de la crise de nerfs ou La fleur de mon secret, même si j'adore aussi Tout sur ma mère.

Sinon, y a pas longtemps j'ai matté Zoolander et ce film est vraiment terrible je me suis marrée comme une otarie devant (et bien tapée la honte dans le train au passage), et puis voilou, je matte pas grand chose en ce moment
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mercredi 17 décembre 2008, 21:27:53
Ouais, bien j'ai trouvé que Talons Aiguilles c'était vraiment trop fouilli.... Et assez long tout de même.
J'trouve qu'Almodovar n'a pas fait que des bons films, ses anciens sont pas si géniaux que ça.

Bien sûr que c'est peut-etre exagéré que ça puisse arriver à la mère ET à la fille, mais j'suis sûre que ça serait possible...
Toi qui dis qu'on est dans une société machiste, je ne comprends pas que tu ne puisse pas penser que certains hommes puissent avoir ces idées. Et peut-etre plus qu'on le croit.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Clochette le mercredi 17 décembre 2008, 21:39:40
Ouais of course mais là c'est plus difficilement crédible. Ce côté on renforce dans le pathos allez sortez les mouchoirs ça m'agace un peu. Après j'ai pas non plus détesté le film.
Tain t'as pas aimé ses vieux films ? T'es plus ma femme j'crois...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Clouks le jeudi 19 février 2009, 13:11:33
Hier soir j'ai vu Inland empire...

Et..hum..si quelqu'un l'a vu et pourrait m'expliquer un peu...parceque là j'risque de cauchemarder pendant longtemps..!

Plus sérieusement, j'pense que le réalisateur est soit complètement malade, soit un pur génie, je ne saurais dire. Et le scénariste lui (Peut ètre est-ce la même personne?) j'en parle même pas...

J'ai absolument pas compris l'histoire... des scènes se recoupent entre elle au fur à mesure du film, on a souvent une impression de déjà vu, mais impossible de trouver une réelle trame.
J'crois que j'ai été sur les nerfs pendant tout le film... à part quelques passages au début relativement tranquil, tout le film est fait pour qu'on ne puisse jamais se reposer...la tension est énorme.

Vous l'aurez compris, ce film m'a profondément marqué sans que je l'ai vraiment aimé. Je dirais que c'est un pur bijou dans son genre, mais que je n'connais pas ce genre de film..!

Bref, si quelqu'un l'a vu, dites moi c'que vous en avez pensé!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le vendredi 20 février 2009, 13:27:56
Les Goonies, hier soir sur NRJ12.
Bon la dernière demi-heure est à chier. Une fin cucul comme pas possible et quand on voit que Spielberg est le scénariste on comprend mieux pourquoi^^
M'enfin, il y a des scènes qui me feront toujours chialer de rire comme le coup de la statue grec, Bagou qui traduit pour Rosalita et Choco qui raconte l'histoire du faux vomi. x-D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: ganondorf28 le vendredi 13 mars 2009, 22:08:00
Récemment ,moi j'ai vu Zodiac,sorti en DVD ya pas si longtemps(enfin je crois).Ben je m'attendais à mieux sérieusement!C'est un peu beaucoup longué parce qu'il y a des moments qui ne servent à rien et qui font rallonger le film.Pis l'histoire est un peu en parallèle(mais pas difficile à comprendre,rassurez-vous).Je ne pense même pas que l'on puisse le qualifier de film policier,je sais pas c'est un peu bizarre.C'était bien quand même mais sans plu :/ .

Bon pis je ai acheté en DVD The Crow(enfin mon frère )mais je sais pas si ça vaut le coup de le regarder.MP moi svp ceux qui l'ont vu.Merci :yeah:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: MetissMojo le samedi 14 mars 2009, 09:57:59
Hier soir j'ai vu Crows Zero.

Ce film est tiré d'un manga que je ne connaissais pas donc je ne peux pas comparer.

Je l'ai trouvé pas mal, malgré qu'il soit violant et qu'il y ai pas mal de bagarre. Mais de toute façon j'ai été prévenu par les critique cinéma.

J'ai été intéressé parce que l'acteur principal est un acteur que j'apprecie beaucoup et j'ai été impressionnée par la bande d'annonce (ce qui est son but).

J'ai eu du mal à finir de regarder le film, mais j'ai tenu, je sais que ça pourrait plaire à beaucoup de gens, il faut juste que ça soit leur style de film.

Synopsis : Le lycée Suzuran, n’est plus qu’un tas de ciment et de graffitis, et ce sont les élèves qui font la loi. La guerre de plusieurs clans est quelque chose de quotidien, et lorsque qu’un nouvel élève arrive dans l’établissement, il n’hésite pas a vouloir prendre la tête de Suzuran. “Aidé” par un Yakuza qui n’excelle pas vraiment dans ce qu’il fait, un peu lâche et peureux mais toujours désinvolte (on verra que la dessous se cache une véritable décente aux enfers), le nouvel élève Genji va rameuter de plus en plus d’élèves avec lui. S’en suivra diverses embrouilles entre les clans et une bataille finale contre le camp adverse.

J'ai fait un copier-coller car j'avais du mal à expliquer! :conf:
Titre: ...
Posté par: DiZ le lundi 27 avril 2009, 16:28:34
J'sais pas s'il est 'cor au ciné, alors dans le doute je le mets ici.

En religion, on a regardé Slumdog Millionaire.

Avant de le voir, avec le peu que j'en savais, ça ne me disait vraiment rien, comme film. Mais, après l'avoir regarder, j'ai complètement changer d'avis.

Je trouve l'histoire particulièrement prenante.
Pour ceux qui connaissent pas, un petit résumé (chopé sur Wikipédia) :
Citer
Jamal, un jeune Indien qui sert le thé pour les employés d'un centre d'appel à Bombay, arrive à la question la plus élevée du jeu télévisé Qui veut gagner des millions ?. Soupçonné de tricherie, il est arrêté et torturé. Inflexible, il rejette les accusations et, pour montrer sa bonne foi, commence à relater les moments de sa vie qui lui ont donné les réponses aux questions. On découvre la dure vie des habitants des bidonvilles. Ce film relate surtout l'histoire de deux frères musulmans persécutés issus des bidonvilles de Mumbay. Partis de rien, l'un rêve d'argent, l'autre d'amour...


Un film vraiment superbe (ainsi que la bande-son) que je vous conseille !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Lady Omega le lundi 27 avril 2009, 17:33:48
Aujourd'hui avec le lycée, j'ai vu The Host, film "d'horreur" coréen.
Après les grosses déceptions des deux autres films vus dans le cadre de lycéens au cinéma(deux films genre "films d'auteur incompréhensibles et mal joués"), j'attendais The Host mi-dubitative mi-amusée, sentant venir un peu le monstre en carton pâte.
Eh bien, non.
Ca oscille constamment entre le film d'horreur(gros monstre dangereux, féroce et vorace), la comédie(la famille de bras-cassés, un peu genre Little Miss Sunshine), le drame et la tragédie(bon, pas de spoils, mais le monstre a donc faim).
Je ne mettrais pas de sous pour acheter le DVD, mais si vous avez l'occasion de le louer, je le conseille!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: MetissMojo le lundi 27 avril 2009, 20:43:48
Citation de: "Lady Omega"
Aujourd'hui avec le lycée, j'ai vu The Host, film "d'horreur" coréen.
Après les grosses déceptions des deux autres films vus dans le cadre de lycéens au cinéma(deux films genre "films d'auteur incompréhensibles et mal joués"), j'attendais The Host mi-dubitative mi-amusée, sentant venir un peu le monstre en carton pâte.
Eh bien, non.
Ca oscille constamment entre le film d'horreur(gros monstre dangereux, féroce et vorace), la comédie(la famille de bras-cassés, un peu genre Little Miss Sunshine), le drame et la tragédie(bon, pas de spoils, mais le monstre a donc faim).
Je ne mettrais pas de sous pour acheter le DVD, mais si vous avez l'occasion de le louer, je le conseille!


J'ai vu ce film il y a quelques mois, moi j'ai bien aimé car il y a mélange de tout (humour, supense...) je trouve qu'il est bien filmé et on a quelques fois l'impression d'être à la place du personnage et c'est un détail que j'affectionne particulièrement.
Je le conseille également.  :)
Titre: ...
Posté par: DiZ le vendredi 22 mai 2009, 16:51:38
En religion - toujours - on a regardé Vol au-dessus d'un nid de coucou.

Film poignant, rien à dire de plus.
La fin m'a particulièrement ému.

Encore une fois, on peut constater l'étendue du talent de Jack Nicholson.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Frizer le vendredi 22 mai 2009, 22:22:38
Citation de: "Lady Omega"
Aujourd'hui avec le lycée, j'ai vu The Host, film "d'horreur" coréen.
Après les grosses déceptions des deux autres films vus dans le cadre de lycéens au cinéma(deux films genre "films d'auteur incompréhensibles et mal joués"), j'attendais The Host mi-dubitative mi-amusée, sentant venir un peu le monstre en carton pâte.
Eh bien, non.
Ca oscille constamment entre le film d'horreur(gros monstre dangereux, féroce et vorace), la comédie(la famille de bras-cassés, un peu genre Little Miss Sunshine), le drame et la tragédie(bon, pas de spoils, mais le monstre a donc faim).
Je ne mettrais pas de sous pour acheter le DVD, mais si vous avez l'occasion de le louer, je le conseille!


Ah vous aussi vous l'avez vu au cinéma =3 ?
On est partis le voir avec le lycée il y a plusieurs mois de cela et c'est l'un des rares films proposés par le lycée que j'ai aimé. Il faut dire que le film est pas mal comique, surtout quand ...

(Cliquez pour afficher/cacher)


Sinon hier j'ai vu Indigènes à la Télé.
J'ai beaucoup aimé ... la fin est quand même un peu triste =/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Ysondre le vendredi 22 mai 2009, 22:37:50
Hier soir j'ai vu Le dernier château sur TF1.

Un film génial, petit résumé :

Le général Irwin était un militaire très réputé dans tous les USA pour ses exploits lors de la guerre du Vietnam. Lorsqu'il se retrouve dans une prison millitaire pour avoir perdu 8 homme sous son commandement à cause d'une opération formellement interdite, il se rend compte que la prison (où il retrouve beaucoup d'anciens hommes sous son commandement) ne va pas si bien que ça.... Bagarre, violences et des surveillants qui blessent les déténus à balle en caoutchouc entrainant par fois la mort, le général Irwin décide de monter une armée grâce à la construction d'un mur au centre de toutes les attentions des déténus et de faire un véritable mutinerie dans un ultime combat pour la liberté...

La fin est assez triste :

(Cliquez pour afficher/cacher)


Un bon film que j'ai vraiment aimé.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mardi 26 mai 2009, 22:14:17
Aujourd'hui, je viens de voir "Lycée sous-tension".

(Cliquez pour afficher/cacher)


J'ai trouvé ce film prenant, car il est basé sur la psychologie de Trevor, on va voir son évolution pendant tout le film et on découvre un monde vraiment intolérant envers lui. Un gamin qui appelle à l'aide et tout le monde qui le fuit. Dés le début, on devine le thème épineux abordé par ce film. Le truc c'est de savoir si oui ou non, cela va se dérouler. Bref, un film vraiment prenant. Le seul reproche que je pourrais faire à ce film, c'est de ne pas voir l'évolution des personnages tout à la fin. Mais bon, ca reste un très bon film que j'ai vraiment aimé :yeah:
Titre: ...
Posté par: DiZ le jeudi 25 juin 2009, 00:07:08
Comme dit dans le my life, j'ai regardé Cloverfield, l'autre jour.
Niveau histoire, y'a pas de quoi sauté au plafond, c'est clair, la grosse bestiole envahissant la ville étant un truc qui revient souvent. De plus, je trouve qu'on la voit trop tôt et qu'elle ressemble à rien. Mais ce qui m'a plu, c'est la façon dont c'est raconté (et, donc, filmé). Tout contribue vraiment à nous faire croire que c'est une vraie cassette qu'on a retrouvée on ne sait où. Je trouve ça juste con d'avoir mis des crédits de fin, alors qu'il n'y en a pas en guise d'intro. Par contre, j'ai adoré la fin.
(Cliquez pour afficher/cacher)

Huhu, je keaffe =D

J'ai aussi vu Disturbia (non, pas la chanson de l'autre V_v).
Un bon thriller, où voir Shia LaBeouf des années après La Guerre des Stevens fait drôle x).

Et j'ai également vu Vantage Point.
Pas mal, même si la présence de l'autre de Lost m'insupporte :niak:. Mais Forest Whitaker est un acteur génial v_v.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Revolution_Urbaine le jeudi 25 juin 2009, 00:12:54
Citer
Disturbia [...] (non, pas la chanson de l'autre V_v) [...] Shia LaBeouf


Tout le monde à fait le rapprochement ?  :yeah:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le jeudi 25 juin 2009, 00:52:53
J'ai vu Hancock!

Au début, tout me plaisait, le héros, l'humour!

Puis il y a le côté Américain de mes couilles qui se ramène! Alors on a le droit à une fin minable, à une explication sur le héros vraiment à chié!

UNE DECEPTION MESSIEURS DAMES!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Sol le jeudi 25 juin 2009, 08:46:46
Ca dépend, moi j'l'ai bien aimé Hancock, après faut le prendre pour ce qu'il est, un film d'humour/action de super-héros américain, faut pas chercher plus loin.

Sinon y'a pas longtemps j'ai vu Babylon A.D., un film de Mathieu Kassovitz avec tout ça (http://www.allocine.fr/film/casting_gen_cfilm=50127.html) comme acteurs, inspiré du roman Babylon Babies de Maurice G. Dantec.

L'histoire: Toorop a mené bien des combats et survécu aux guerres qui ont ravagé le monde depuis le début du XXIème siècle. La mafia qui règne sur l'Europe de l'Est confie une mission délicate à ce mercenaire : convoyer de Russie jusqu'à New York une mystérieuse jeune fille prénommée Aurora pour la remettre aux mains d'un ordre religieux tout puissant...



Eh bien, en lisant les critiques de la presse, j'me disais que ça allait être un film d'action à la con genre xXx, mais en fait non, il est vraiment bon, très bien réalisé (pour un film français, c'est rare de voir ce genre de casting et d'effets) et les acteurs sont vraiment bon.
'fin bref, j'ai vraiment bien apprécié, et puis l'univers est assez particulier, alors ça change des films d'action post apocalyptique habituels ^^
La voix de Vin Disiel (ou plutôt de Toorop) m'a donné envi de lire les bouquins de Dantec pour comprendre pourquoi elle est comme ça ^^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le vendredi 26 juin 2009, 17:56:22
J'ai vu, "Le Labyrinthe de Pan".

Un excellent film, mi-compte/mi-réaliste...

C'est juste beau... Il faut le voir, sérieusement!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Great Magician Samyël le vendredi 26 juin 2009, 18:31:52
Hier, j'ai regardé Myst, de J'ai Oublié Son Nom (il a fait aussi la ligne Verte, si ça vous aide) mais adapté d'un roman de Stephen King.

Honnêtement, j'y allais sans a priori, à l'aventurier. En achetant le DVD, j'avais pensé à Myst, le jeu vidéo, mais bien sûr ici aucun rapport.
Au niveau de l'intrigue, c'est assez simple : Après une violente tempête, un brume dense envahit un petit village paisible du Maine. Le héros, un père de famille accompagné de son fils, se retrouve piégé dans un supermarché avec une cinquantaine de personnes au moment où la brume s'abat sur tout. Sauf que, dans la brume, il y a des choses qu'on préférerait ne pas voir.

On pourrait penser que c'est un bête film d'horreur, mais je qualifierai plutôt ce film de film d'angoisse. Au début, les bestioles ne se montrent pas très vite, donc on a d'abord l'angoisse de les voir, puis une fois qu'elles se mettent à se montrer en plus grand nombre, on passe à l'angoisse générée par les êtres humains. En effet, dans le lot, une folle à liée prêche l'Apocalypse selon St-Jean, et tarde pas à se créer un troupeau de bonnes brebis, qui demande des sacrifices pour apaiser la colère de Dieu etc etc. Rien n'est gratuit, et le scénario ne cherche pas à vous effrayer pour vous effrayer, mais pour servir son intrigue.

Mon avis : Un très bon film, pas follement recommandé aux âmes sensibles, mais qui vous ferra stresser un bon moment. Les bestioles sont de plus très bien foutues, les acteurs convaincants et l'intrigue bien ficelée. Seul bémol à mon sens, une fin à chier (De mon point de vue!). Je vous le conseil!


Après, j'ai regardé sur France 3 Les Dents de la Mer de Spielberg. Je ne l'avais encore jamais vu.
J'ai trouvé le début vraiment long et assez peu intéressant, bien que nécessaire pour l'intrigue. Par contre la fin est bien plus intéressante!


Et juste après, j'ai enchaîné sur Lolita, de Je Ne Sais Plus Qui Non Plus, avec Jeremy Iron et une jeune actrice Dont J'ai Aussi Oublié Le Nom (Charmante, au demeurant). Ce qui m'avait attiré c'était le synopsis : Mr Himbert (Par sûr de l'orthographe, incarné par Iron), un Français, part en Amérique pour enseigner la littérature Française dans une université de Boston. Durant les vacances d'été qui précèdent son entrée en fonction, il loge chez les Hodge, famille composée d'une veuve, de sa fille, Dolores alias Lolita, 14 ans et de la bonne.
Sur ce constat simple débute une histoire d'amour ambiguë et aux limites de la moralité sociale entre Himbert et Lolita.

Mon avis : Dommage que le service public ne propose pas encore la VOSTFR! Une honte! Surtout quand le ministère de l'Education attend de nous d'être bilingues à la sortie du Lycée!!!
Bref, à mon avis on perd une partie de l'intérêt, étant donné qu'Iron incarne un Français, sa prestation en version originale devait être beaucoup plus intéressante.
Au niveau du film en lui même, le scénario est intéressant, la mise en scène pas mal du tout et les acteurs bons aussi. Je ne suis cependant pas allé jusqu'au bout (Disons une grosse moitié), car l'ambiance malsaine qui se dégage du film me mettait mal à l'aise. Surtout qu'on sent un gros Bad End arriver...
Si quelqu'un l'a déjà vu, je veux bien un résumé de la fin en spoil (Disons à partir du moment ou Himbert et Lolita s'installent à Boston.), Merci!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le vendredi 26 juin 2009, 23:08:49
Citation de: "Great Magician Samyël"
Hier, j'ai regardé Myst, de J'ai Oublié Son Nom (il a fait aussi la ligne Verte, si ça vous aide) mais adapté d'un roman de Stephen King.

Honnêtement, j'y allais sans a priori, à l'aventurier. En achetant le DVD, j'avais pensé à Myst, le jeu vidéo, mais bien sûr ici aucun rapport.
Au niveau de l'intrigue, c'est assez simple : Après une violente tempête, un brume dense envahit un petit village paisible du Maine. Le héros, un père de famille accompagné de son fils, se retrouve piégé dans un supermarché avec une cinquantaine de personnes au moment où la brume s'abat sur tout. Sauf que, dans la brume, il y a des choses qu'on préférerait ne pas voir.

On pourrait penser que c'est un bête film d'horreur, mais je qualifierai plutôt ce film de film d'angoisse. Au début, les bestioles ne se montrent pas très vite, donc on a d'abord l'angoisse de les voir, puis une fois qu'elles se mettent à se montrer en plus grand nombre, on passe à l'angoisse générée par les êtres humains. En effet, dans le lot, une folle à liée prêche l'Apocalypse selon St-Jean, et tarde pas à se créer un troupeau de bonnes brebis, qui demande des sacrifices pour apaiser la colère de Dieu etc etc. Rien n'est gratuit, et le scénario ne cherche pas à vous effrayer pour vous effrayer, mais pour servir son intrigue.

Mon avis : Un très bon film, pas follement recommandé aux âmes sensibles, mais qui vous ferra stresser un bon moment. Les bestioles sont de plus très bien foutues, les acteurs convaincants et l'intrigue bien ficelée. Seul bémol à mon sens, une fin à chier (De mon point de vue!). Je vous le conseil!



Si tu parles de "The Mist" de FranK Darabont, je ne trouve pas les acteurs très convaincants, enfin si ça va, mais le héros surjoue à Max, surtout dans la scène finale (qui est tout de même dégueulasse , sérieux!)

Enfin les bêbêtes sont funs ouais ^^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le samedi 27 juin 2009, 01:30:44
Slumdog Millionaire.

L'idée est assez originale, et c'est vraiment super bien filmé, les plans s'enchaînent de manière très fluide et cohérente.
Les acteurs jouent bien, la bande son est bonne, et l'émotion est au rendez vous sans être surjouée.

Bref, je comprends mieux le Buzz qui a eu autour de ce film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Great Magician Samyël le samedi 27 juin 2009, 02:12:58
Plastik ==> je sais pas, au contraire moi je l'ai trouvé très crédible. J'ai bien aimé aussi parfois ses moments d'errance, quand il fait ses yeux de tueur, où on se rend compte qu'il devient fou petit à petit!

Après c'est peut être un effet dû à la version française, qui était plutôt bonne pour fois! Las! Ces boulets d'éditeurs te proposent une version originale non sous-titrée...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 27 juin 2009, 13:16:14
GMS: La fin de The Mist, à chier? Personnellement, je trouve pas, je la trouve vraiment horrible mais pas mauvaise du tout
(Cliquez pour afficher/cacher)
Mais le seul bémol de cette fin, c'est comme dit, l'acteur surjoue un peu trop à ce moment-là :conf:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Great Magician Samyël le samedi 27 juin 2009, 19:12:38
Je pense pas qu'il surjoue. C'est vraiment con ce qui lui arrive.

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 27 juin 2009, 23:48:41
Oui non, de ce côté là, je suis d'accord avec toi, mais je sais pas, je le trouvais pas crédible sur la fin mais c'est clair qu'un truc pareil, c'est vraiment horrible, reste plus qu'à se coller une balle :/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Clochette le dimanche 28 juin 2009, 13:50:42
Oh non GMS tu fais une faute sur le nom d'un des personnages de roman génial ! C'est Humber Humbert et si jamais le film t'as un peu intéressé, lis le livre ! C'est merveilleux, bien écrit, et ça te parle d'un homme qui fantasme sur les gamines de 12 ans. Car forcément pour le politiquement correct ils ont augmenté l'âge de Lolita dans le film, et ça n'est pas forcément une question d'amour de jeunesse s'il fantasme sur les petites filles il reconnaît lui-même sa perversion. C'est l'un de mes livres préférés et franchement tu oscille sans cesse entre admiration et profonde envie de vomir, c'est assez énorme comme Nabokov est capable de créer cet espèce de sentiment là.

SInon dernièrement j'ai vu un vieux film des frères Cohen qui avait eu la palme d'or a Cannes, Barton Fink et c'est assez prenant, l'histoire démarre comme celle d'un auteur de pièces de théâtre propulsé à Hollywood et ça part en gros n'importe quoi...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Great Magician Samyël le dimanche 28 juin 2009, 14:11:45
Autant pour moi pour Humbert! Cependant avec ce que tu viens de dire l'adaptation cinématographique doit être assez proche du roman, car il parle plusieurs fois du fait qu'il sait que c'est pervers etc, et il y a plusieurs tons au niveau de la narration et de la mise en scène : d'un côté le bonheur, d'un autre un malaise prononcé.

J'essaierai de me procurer le livre, ça m'intéresse  8)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Revolution_Urbaine le mercredi 01 juillet 2009, 01:43:34
Yes Man avec Jim Carrey.
J'ai aussi vu que de nombreux Comoriens, Français de surcroit, on péris.

L'afrique est le mouchoir de la terre à l'heure où la moralité est le PQ du monde.

One love Mama Africa, toi qui saigne aujourd'hui, sames tears, et une pensée aux Comoriens.
Titre: ...
Posté par: DiZ le mardi 14 juillet 2009, 16:56:44
Citation de: "Revolution_Urbaine"
Citer
Disturbia [...] (non, pas la chanson de l'autre V_v) [...] Shia LaBeouf


Tout le monde à fait le rapprochement ?  :yeah:


Euh, ouais, et ? ...

Bref, osef !

Je me suis enfin décidé à regarder Requiem For A Dream.
Bon sang, mais quel film ! J'sais pas comment le décrire. Magnifique et tragique représentation de la descente aux enfers à laquelle peut mener la drogue.
(Cliquez pour afficher/cacher)

Film magnifique, à voir absolument, si ce n'est pas déjà fait.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le dimanche 17 avril 2011, 23:31:31
Oh. My. God.
Je viens de regarder 12 hommes en colère, un film de Sidney Lumet sorti en 1957 avec Henry Fonda. Voici le synopsis :
Citation de: "Allociné"
Un jeune homme d'origine modeste est accusé du meurtre de son père et risque la peine de mort. Le jury composé de douze hommes se retire pour délibérer et procède immédiatement à un vote : onze votent coupable, or la décision doit être prise à l'unanimité. Le juré qui a voté non-coupable, sommé de se justifier, explique qu'il a un doute et que la vie d'un homme mérite quelques heures de discussion. Il s'emploie alors à les convaincre un par un.

Franchement, ce film fait sans aucun doute partie des meilleurs films que j'ai jamais vu, sans exagération. Il dure 95 minutes et le film entier, à l'exception du tout début et de la toute fin, se déroule dans une seule pièce, la salle de délibération. Pendant 95 minutes, les douze hommes ne font que parler. Pourtant, ce film n'est absolument pas ennuyeux. Je suis resté scotché du début à la fin. Il montre comment, devant un choix aussi crucial, les hommes peuvent être obscurcis par les préjugés, les opinions racistes, ou encore la flemmardise. Il montre comment, en faisant usage de la raison, on peut empêcher un meurtre ; celui de la peine capitale (heureusement abolie dans notre pays). Je l'ai perçu comme une sorte de réquisitoire contre la peine de mort.
Si vous ne l'avez pas vu, voilà un film que je vous recommande, que dis-je, que je vous SOMME d'aller voir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le dimanche 17 avril 2011, 23:33:39
Oh le synopsis me plais beaucoup !

Tu ,e te fais pas chier une seule seconde ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le dimanche 17 avril 2011, 23:39:05
Personnellement, non, je ne me suis pas ennuyé une seconde. J'ai suivi les différents débats entre ces douze hommes avec attention. Alors oui ce film est 100% parlotte, mais on écoute chacune des versions des jurés et on devient, au final, une sorte de 13e juré.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 17 avril 2011, 23:59:32
Aaaaah, ce flim est un de ceux que mon prof d'histoire du cinéma avait encensés... :3 joli choix Nile. Beau principe, beau scénar', vraiment c't'un flim fort. C'fait plaisir de savoir que c'est pas parce que ça a plus de 50 ans que ça rebute le monde entier.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le dimanche 17 avril 2011, 23:59:53
Nile :arrow: Dans le même genre, il y a aussi L'Etrange Incident de William Wellman sorti 1943.
On y retrouve également Henry Fonda et un sujet tournant autour de la peine de mort (dans un contexte plus "western" cette fois).
C'est vraiment bouleversant. Je te le conseille également vivement.
Si t'as aimé Douze hommes en colère (mais comment ne pas aimer ce film?), tu aimera aussi celui-là.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le lundi 18 avril 2011, 00:19:37
Je viens de lire le synopsis. Ca m'intéresse, je vais essayer de le trouver. En attendant, un pote m'a passé King Kong (celui de 1933) et Dr. Folamour.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le lundi 18 avril 2011, 00:25:39
King Kong :xzi:

Puisqu'on est dans cette lancée là, j'te conseil Freaks, un film des années 50 sur les gens marginaux qui se font embauchés dans les cirques, et qui sont méprisés des gens dits "normaux". S't'interessant et fun.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 18 avril 2011, 01:26:14
Citation de: "Nile"
Je viens de lire le synopsis. Ca m'intéresse, je vais essayer de le trouver. En attendant, un pote m'a passé King Kong (celui de 1933) et Dr. Folamour.


King Kong est un mythe absolu, un vrai chef d'oeuvre du film de monstre comme on en voit peu, largement supérieur à ses nombreux remakes. La raison est simple c'est parce que les procéder utiliser pour le filmer sont révolutionnaires et tellement complexes que même aujourd'hui on est incapables d'expliquer comment certains plans ont pu être filmés avec les procedés de l'époque.
Un film passionnant pour la métaphore qu'il engendre et également pour cette technicité.
A côté le remake de Jackson parait fade même si loin d'être mauvais.

Récemment revu pour la troisième fois Total Recall :

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcine-pizza.fr%2Fimg%2Fvisuels-films%2Ftotalrecall_237.jpg&hash=0b80d469e998dbcdaa9b9323f74144a2)[/align]

Un topo rapide pour les quelques hérétiques qui ne savent même pas ce qu'est ce chef d'oeuvre.
Philip K. Dick est un auteur bien connu pour les amateurs de science fiction, notamment grâce aux adaptations ciné de Blade Runner et Minority Report qui sont elles aussi des nouvelles excellentes. Il a aussi publié une nouvelle intitulée "We can Remember it for You Wholesale".
En 1990, Paul Verhoeven, le génial réalisateur de Robocop (aka l'un des meilleurs film de SF de tous les temps) ou de Starship Troopers l'adapte au cinéma avec le Terminator en acteur principal.
Le topo est simple, l'histoire se déroule en 2084 alors que les hommes ont coloniser Mars. Doug Quaid (aka Schwarzy) vit sur Terre et continue jour aprés jour à faire son boulot de merde pendant que sa femme Lori (aka Sharon Stone) l'attends à la maison. Un jour, dans le métro, il voit une publicité de rêve interactif appelé Recall, ceux qui ont vu Cobra Space Adventure comprendront l'idée. Il s'y rend car il rêve depuis des mois de visiter Mars en compagnie de la femme de ses rêves, une brune pulpeuse. Alors que les employés de "Rekall", la boîte qui implante les rêves, commencent à faire leur travail, Quaid pète un plomb et est renvoyé chez lui alors inconscient.
Quaid ne se doute alors de rien, mais il est vite rattrapé par son passé, se fait attaquer par ses anciens amis et même par sa femme, qui lui avoue même être une actrice, pour qui et pour quoi, Quaid ne le sait pas. Il découvre vite que c'est un ancien agent spécial qui travaillait à l'époque sur Mars avant d'avoir la mémoire effacée et d'être envoyé sur Terre. Au bout de quelques temps et plusieurs tués, il décide d'aller sur Mars pour découvrir le fin mot de l'histoire et découvre une fois sur place un enjeux de taille : la question de l'oxygène qui se pose aux plus pauvres colons.

Comme tous films de Verhoeven qui se respectent, Total Recall a un univers qui lui est propre. C'est un film très violent, mais pas de la violence qui te rebute, la violence second degrés qui te fait plus rire qu'autre chose, comme ce moment ou un malheureux passant sert de bouclier humain entre les méchants et Quaid.
Une fois arrivé sur Mars le scenario prend une tournure très interessante, déjà sur Terre plein de questions étaient en suspend, la partie sur Mars offre encore plus d'enjeux et de questions, et le scenario final s'avère convaincant.
L'univers est terrible, la Terre offre une vraie vision science-fiction et est même une critique de ce que pourrait devenir, en mal, notre societé. Les décors sur Mars sont epoustouflants et donnent une atmosphère que l'on ne retrouve dans aucun autre film.
Atmosphère donnée en grande partie par le casting en or. Allez je suis gentil, quelques exemples :
Schwarzy, la légende vivante, le Terminator, le Commando, l'ennemi du Predator, le Doug Quaid. Il offre pas sa meilleure performance mais l'avoir dans le casting est un gros plus.
Ronny Cox, aka le grand méchant des années 80 au cinéma. Pour ceux qui ne le connaissent pas, déjà honte à vous, c'est celui qui jouait le rôle de Dick Jones dans Robocop, un autre de ses rôles mythique. Ici il campe les traits de Vilos Cohaagen, homme d'affaire excentrique qui contrôle l'atmosphère de Mars et met la vie de centaines de mutants en danger.
Sharon Stone, le personnage féminin par excellence, l'on se souviendra surtout d'elle parce que son nom est très connu, alors que Rachel Ticotin a en comparaison un rôle féminin beaucoup plus important, pour ceux qui ne connaissent pas (et c'est normal), elle a aussi joué recemment le rôle de la mère de Ana Lucia dans Lost saison 2.
Et enfin l'uns des meilleurs pour la fin, Michael Ironside, l'uns des plus grands second rôle qui existe. Ironside avait aussi joué chez Verhoeven dans le grand Starship Troopers, il y jouait le rôle d'un capitaine estropié du bras, et il perdait même ses deux jambes dans le dernier quart du film. Il est d'ailleurs habitué des démembrements puisqu'il perd ses mains dans Total Recall et qu'il se fait arracher un bras dans une machine d'usine dans The Machinist. Ah et j'oubliais, il a un charisme exceptionnel.

Si je parle de ce film que je connais très bien, c'est pour une simple raison, c'est que j'ai lu il y a peu que Wiseman, alias le réalisateur du médiocre Underworld et du sympatique Die Hard 4 allait réaliser un remake de Total Recall. Les puristes ne parleront pas de remake, mais de réadaptation, d'une nouvelle vision de la nouvelle de K. Dick.
J'ai peur pour deux raisons, d'une parce que Wiseman est un réalisateur moyen voir nul, qui n'arrive pas à l'ongle du petit doigts de Verhoeven, la deuxieme, c'est que le casting sera composé de Bryan Cranston, l'eternel père de Malcolm dans Malcolm in the Middle, et qui a aussi eu un rôle dans How i met your Mother et Breaking Dad. Le problème, non pas que Cranston soit un mauvais acteur, c'est qu'il est plus habitué aux rôles comiques (il est excellent dans ce registre) alors que son personnage Cohaagen est tout le contraire du personnage comique (Ronny Cox est l'opposé de Cranston au niveau des registres). Ils ont remplacés Governator par Colin Farell egalement. Cet acteur est un peu moins mauvais, mais a t'il la carrure du Quaid que nous connaissons tous ?

Tant qu'à parler de remake, j'apprends sur ce topic que Alexandre Aja, le réalisateur des géniaux La Colline a des Yeux et Piranha 3D, avait acheter les droits du déssin animé Cobra Space Adventure. La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que Aja est fan de Cobra ce qui est loin d'être le cas de tous les réalisateurs d'adaptations/remakes, la deuxième c'est que le manga Cobra est assez vaste pour faire quelque chose que la série animée n'a pas exploitée, et qui sera même encore mieux.
J'ai hâte de voir ce projet arriver à terme, car je suis fan de la série qui est ma première série de ma vie et qui m'a fait découvrir la SF et tout ce qui s'ensuit (sans Cobra j'aurais pas posté ce pavé). Je me demande juste qui Aja va prendre comme acteur principal, ça aurait été parfait à l'époque de Belmondo mais aujourd'hui aucun acteur professionnel n'a la carrure de Cobra AMHA.

Allez pour la route parce qu'on est des fous, le générique français de Cobra interpreté par Antoine -Persavon- De Caunes, l'uns des meilleurs générique de DA de tous les temps :
http://www.youtube.com/watch?v=q-ONT0m6Fg0
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 18 avril 2011, 09:33:59
Toy Story 3 passait à la télévision hollandaise avant-hier, j'ai regardé ça avec ma copine...

Super moment ! Alors que tous les films animés restent au niveau bac-à-sable ces temps-ci, Pixar lui a créé un pur moment d'humour, de beauté graphique, et de nostalgie...

Excepté la fin un peu guimauve, tout le film vaut de l'or. Pixar, faiseurs de rêve... Disney fait bien de les avoir, maintenant qu'ils ne sont plus bons qu'à faire du Jonas Brother, du Hannah Montanah et du High School Musical...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 20 avril 2011, 23:33:25
Citation de: "Plastik"
Toy Story 3 passait à la télévision hollandaise avant-hier, j'ai regardé ça avec ma copine...

Super moment ! Alors que tous les films animés restent au niveau bac-à-sable ces temps-ci, Pixar lui a créé un pur moment d'humour, de beauté graphique, et de nostalgie...

Excepté la fin un peu guimauve, tout le film vaut de l'or. Pixar, faiseurs de rêve... Disney fait bien de les avoir, maintenant qu'ils ne sont plus bons qu'à faire du Jonas Brother, du Hannah Montanah et du High School Musical...

Je plussoie à fond ! :niais:
C'est simple : pour moi dans l'animation, Pixar rime avec caviar ! *-*
Tous leurs films sont de l'art ! (:o les rimes n'étaient pas fais exprés xD)
Ils accordent une importance capitale à chaque scénario et ça se ressent complètement. Chaque année on a droit à un petit bijou.. C'pour ça que j'attend chacun de leur films avec de plus en plus d'impatience. J'suis comme un môme :niais: !

Mon Pixar préféré ultime: sans hésiter Wall-E \o/
Arriver à faire passer autant de choses à travers un p'tit robot fait en CGI, mais c'est juste une p*tain de grande prouesse quoi !
(pareil pour Toy Story d'ailleurs: comment émouvoir avec des objets inanimés/pas humains..)! =p
Après y'a Ratatouille qui vient en second de mon top 5.. Juste énorme!
Mais tous leurs films sont géniaux. Récemment j'ai revu Monstres & Cie: un bijou d'inventivité et de tendresse! :<3:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le mercredi 20 avril 2011, 23:34:51
Wall-E ça part en couille à aa fin ça m'gêne un peu. J'pas vu Toy Story 3... Enfin très peu.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mercredi 20 avril 2011, 23:52:48
Toy Story 3 était génial et j'avoue ne pas encore avoir vu Wall-E mais il paraît qu'il est vraiment bien.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le jeudi 21 avril 2011, 01:51:38
Aujourd'hui J'ai Vu Joyeuses Funérailles, un film de Frank Oz.
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimages.fan-de-cinema.com%2Faffiches%2Fmini%2Fcomedie_dramatique%2Fjoyeuses_funerailles%2C0.jpg&hash=c1795233b10c088824d91a4229202bb9)

Un film Anglais avec de l'humour typiquement Anglais sorti en 2007.
Citation de: "Synopsis"
Le jour des funérailles du patriarche, famille et amis arrivent chacun avec leur dose de problèmes. Daniel, le fils, va revoir son frère rival Robert, célèbre romancier parti vivre aux États-Unis. Martha, la cousine, veut à tout prix faire accepter à son père vieux-jeu son nouveau fiancé qui a accidentellement avalé une pilule hallucinogène...
Mais les vraies complications commencent lorsqu'un invité mystérieux, menace de dévoiler un terrible secret de famille... Daniel et sa joyeuse bande vont user de tous les moyens pour enterrer le père... et ses confidences.


J'ai trouvé ce film tout à fait génial avec de l'humour pleins la musette. L'acteur principale joue extrêmement bien et les personnages sont tous bien joués et représentés.

Tout est décalé, tout est drôle. J'ai ris.

J'conseille ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plagueis le jeudi 21 avril 2011, 01:52:17
Citation de: "D_Y"

Si je parle de ce film que je connais très bien, c'est pour une simple raison, c'est que j'ai lu il y a peu que Wiseman, alias le réalisateur du médiocre Underworld et du sympatique Die Hard 4 allait réaliser un remake de Total Recall. Les puristes ne parleront pas de remake, mais de réadaptation, d'une nouvelle vision de la nouvelle de K. Dick.
J'ai peur pour deux raisons, d'une parce que Wiseman est un réalisateur moyen voir nul, qui n'arrive pas à l'ongle du petit doigts de Verhoeven, la deuxieme, c'est que le casting sera composé de Bryan Cranston, l'eternel père de Malcolm dans Malcolm in the Middle, et qui a aussi eu un rôle dans How i met your Mother et Breaking Dad. Le problème, non pas que Cranston soit un mauvais acteur, c'est qu'il est plus habitué aux rôles comiques (il est excellent dans ce registre) alors que son personnage Cohaagen est tout le contraire du personnage comique (Ronny Cox est l'opposé de Cranston au niveau des registres). Ils ont remplacés Governator par Colin Farell egalement. Cet acteur est un peu moins mauvais, mais a t'il la carrure du Quaid que nous connaissons tous ?


Pour Total Recall, j'ai peur aussi qu'on se retrouve avec une pâle copie blindée d'effets numériques dans tous les sens. Die Hard 4 c'était un peu ça, trop d'effets défiants toute crédibilité au détriment d'une histoire développée. Il y a fort à parier que ce "remake" restera effectivement dans l'ombre de l'original. Ce dernier étant sorti pendant la grande période de la SF au cinéma.

Citation de: "D_Y"
Tant qu'à parler de remake, j'apprends sur ce topic que Alexandre Aja, le réalisateur des géniaux La Colline a des Yeux et Piranha 3D, avait acheter les droits du déssin animé Cobra Space Adventure. La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que Aja est fan de Cobra ce qui est loin d'être le cas de tous les réalisateurs d'adaptations/remakes, la deuxième c'est que le manga Cobra est assez vaste pour faire quelque chose que la série animée n'a pas exploitée, et qui sera même encore mieux.
J'ai hâte de voir ce projet arriver à terme, car je suis fan de la série qui est ma première série de ma vie et qui m'a fait découvrir la SF et tout ce qui s'ensuit (sans Cobra j'aurais pas posté ce pavé). Je me demande juste qui Aja va prendre comme acteur principal, ça aurait été parfait à l'époque de Belmondo mais aujourd'hui aucun acteur professionnel n'a la carrure de Cobra AMHA.


Ça, ça me fait encore plus peur. Impossible de retranscrire l'Univers de Cobra au cinéma à mon avis: ses couleurs, ses animations uniques...
J'ai pas vu La colline a des yeux, mais bon Piranha 3D, c'est juste un film de série B avec quelques effets réussis. Y'a pas de quoi s'extasier non plus quoi.
Paul Anderson était aussi fan de RE et on a vu le résultat, mais bon. Cette mode des remakes commencent à devenir lourde, où est la créativité aujourd'hui ?  :baille:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 21 avril 2011, 02:17:58
Faut dire que Die Hard n'est pas une série réputée pour son grand réalisme. Le problème de Die Hard 4 c'est que l'histoire est pas très interessante, et que l'action, même si elle est au rendez vous, est moins marquante (Die Hard 3 la y'avait de l'action, de la vraie).
Pour le remake de Total Recall ouais ça fera comme tous les remakes presque, y'en a aucun qui soit vraiment bien remaké et ça m'étonnerait que Wiseman fasse mieux que Verhoeven, mais ça veut pas non plus dire que ça sera une merde (aprés si c'est du même niveau qu'Underworld ça va puer méchamment).

Pour Cobra je flippe pas mal aussi, si ça fait comme DB Evolution ça sera bon à jeter, mais sait on jamais.
Aja est super bon réalisateur et si Piranha est aussi bon c'est parce qu'il a compris que les films série B étaient dépassés voir comique, et il en a mis à toutes les sauces (ça gicle pas mal dans ce film). Bon aprés c'est pas un gros chef d'oeuvre mais pris comme tel il est bien bon. La Colline a des Yeux est l'un des best films d'horreur de la decennie.
Enfin bon même avec ça je vois pas comment Cobra puisse être adaptable, ça demande énormement de boulot vu la diversité impressionnante du truc, un acteur aussi charismatique que le Cobra animé (dur ça) et faut que ça soit pas trop kitsh non plus.
Anderson j'y crois pas une seule seconde qu'il soit fan de Resident Evil tellement ses films sont éloignés des jeux :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le jeudi 21 avril 2011, 10:52:09
J'ai jamais vu Cobra, il faudrait que j'essaie surtout qu'il y a Monsieur Brian Thomson dedans :niak:


Autrement Die Hard c'est une de mes saga américaines favorites... Si on accepte le fait qu'il n'y ait JAMAIS eu de Die Hard 4 parce que c'était pire qu'une sous merde ce film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 21 avril 2011, 12:56:02
On parle pas du film Cobra qui est plus que moyen mais de ça :

(Cliquez pour afficher/cacher)


Pour Die Hard 4 vous êtes durs, je suis exigeant en film et c'est loin d'être une daube, pour un film d'action il répond bien au cahier des charges. Je le considère même mieux que le 2 qui celui ci était pour le coup une vraie merde.
Bon par contre il est inférieur aux 1 et 3 mais difficile de faire mieux, la barre est placée trés haute.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 25 avril 2011, 00:35:14
Même si je risque de bider comme jamais, je me suis fait ce mois ci un petit marathon de la légende Bruce Lee, le maître des arts martiaux, celui qui a inspiré Jackie Chan et Jet Li, et même Chuck Norris ou JCVD le bouffeur de frites.
Je vais donc reviewer 5 de ses films, les plus connus, car ils méritent qu'on les connaissent au moins de nom, même si aucun n'est un vrai chef d'oeuvre.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fbasgrospoing.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2010%2F09%2FBruceLee.jpg&hash=a23be5d9de565d6e707e2dbcef866d45)[/align]

The Big Boss (1971) :

Bien avant Big Boss, Bruce Lee avait joué un rôle plus ou moins important dans la série télé "Le Frelon Vert", ce rôle lui attirera les faveurs des producteurs de Big Boss, car si Bruce Lee n'est pas un grand tragédien, il est clairement le maître de la technicité martiale, sa carrière est impressionnante et il a même créer son propre style de combat qu'il enseignera a de nombreuses stars du cinéma dont Chuck Norris, JCVD, et même Steve McQueen.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinaff.com%2Faffiches%2Fbig%2520boss.jpg&hash=d90d728746652e68cdfac99bdde3cd8a)[/align]

The Big Boss prend place en Thaïlande. Cheng Chao-an (interpreté par Bruce Lee) arrive avec son oncle dans une petite ville thaïlandaise, ou une partie de sa famille s'est installée. Très vite il repère son cousin qui se bat pour protéger un enfant qui se faisait agresser par quelques brutes. Grâce à son cousin ouvrier, il arrive à entrer comme ouvrier dans une usine de glace.
Très vite il se rend compte que la situation a l'usine est loin d'être le Paradis. Le contremaître n'hésite pas à battre les employés qui sont payés une misère. Pire encore, le directeur et le patron (aka big boss) de l'usine sont mêlés à une sombre affaire de drogue, la glace servant de leurre.
Alors qu'ils sont de plus en plus découvert, le big boss fait disparaitre les témoins en les tuant, grossière erreur car ces "témoins" font partie de la famille de Cheng. Malheureusement celui ci a promis à sa mère d'arrêter de se battre.

The Big Boss est le premier film notable de Bruce Lee, mais pas le meilleur. Il est interessant car il est réaliste sur la dure vie des ouvriers dans ces pays. C'est aussi l'un des plus sombres et les plus violent de ses films, il ne faut pas avoir peur du sang car il y en a beaucoup dans ce film.
Malheureusement il accuse de son âge, certains plans sont très mal faits et les scènes de combats ne sont pas très fluides. Toutefois c'est une bonne experience si on se remet dans le contexte.

La Fureur de vaincre (1972) :

Un an aprés Big Boss sort La Fureur de Vaincre, plus connu plus tard car il a été remaké, et le premier rôle, alors interpreté par Bruce Lee, est interpreté par Jet Li.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fyuenkam.free.fr%2Fbigboss1.jpg&hash=8f4e99e95ead35dc05959f28742284af)[/align]

Le film raconte l'histoire d'un élève nommé Chen, aprés un petit voyage, il revient dans son école d'arts martiaux et découvre que l'Homme qui lui a tout appris, son maître, est mort.
Le lendemain une école japonaise rivale vient les humilier en proférant des insultes racistes envers la Chine et les combattants de l'école. Chen décide donc d'aller seul dans cette école japonaise et de défier les japonais, il les bat tous rapidement sans avoir une seule blessure. Il découvre plus tard qu'un employé de son école est en réalité un japonais, une taupe mise la pour planifier le meurtre du maître de Chen. Découvrant cela, Chen décide de prendre sa revanche et va tout faire pour arriver en face de Suzuki, le maître rival.

Voila un film un peu vieillissant mais toujours aussi bon, choregraphié à la perfection. L'histoire est interessante et bien amenée, même si elle est secondaire. Le film est toujours aussi violent et ils se bastonnent tous avec beaucoup de violence.
Niveau points faibles, on peut dire que le rythme est assez mou, mais que quand l'action arrive, on a le sourire.
Pour les fans de Tarantino, il est aussi bon de savoir que la scène ou Bruce Lee est contre tous les élèves japonais au début a été reprise pour certains plans dans Kill Bill ou Uma Thurman combat ses nombreux ennemis au sabre.

La Fureur du dragon (1972) :

Le titre est ressemblant mais n'a vraiment rien à voir avec la Fureur de Vaincre si ce n'est que Bruce Lee est l'acteur principal. Mieux encore, il est le réalisateur ce qui est une première, car les deux précédents avaient été réalisés par Lo Wei.
La Fureur du Dragon est le film le plus original de la filmographie de Bruce Lee car il se passe en Europe, en Italie pour être plus précis.

Bruce Lee interprete un certain Tang Lung, arrivé fraîchement de Chine pour aider un oncle qui possède un restaurant à Rome. Ce dernier est victime de la discrimination de la pègre locale qui n'hésite pas à le voler et à foutre tous ses clients dehors.
Au fur et à mesure du film cette pègre découvre les aptitudes physiques de Tang Lung, expert en arts martiaux. Etant dans l'impossibilité de le battre malgré toutes leurs tentatives, ils décident d'embaucher un expert en karaté venu des USA, un dénommé Colt.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fraphymellul.r.a.pic.centerblog.net%2Fnlm5w2bm.jpg&hash=431f505f4d61dd1e730bc3e76bba1398)[/align]

Ce film est culte pour plusieurs raisons. La principale, c'est que le combat final qui oppose Bruce Lee à Chuck Norris est devenue une scène mythique du cinéma d'arts martiaux. L'autre raison de ce succés, c'est surement car ces dernières années, Chuck Norris est la victime d'un mème interminable qui rend le combat un peu humoristique (malgré son sérieux).
C'est le premier film de Bruce Lee, et, la ou les deux précédents n'étaient pas tellement accés sur l'action, c'est ici l'element principal, les combats sont tellement bien chorégraphiés qu'on dirait que les acteurs se donnent de vrais coups.
Malheureusement en France le film a été coupé de nombreuses scènes et la voix française est une calamité (Bruce Lee s'appelle Bruce Lee dans le film).

Operation Dragon (1973) :

Operation Dragon est le film qui a fait connaître Bruce Lee à l'international. La raison est que c'est un film américain, fait par un réalisateur américain (Robert Clouse), qui avait également dirigé Jackie Chan bien plus tard.

Bruce Lee interprète un dénommé... Lee. C'est un moine Shaolin. A cause de ses capacités physiques exceptionnelles, la police hong-kongaise lui demande d'aller participer à un tournoi d'arts martiaux organisé par un certain Han, lui aussi ancien Shaolin.
La police pense que Han, sur son île privée hors de la juridiction hong-kongaise, est le coeur d'un important trafic de drogue. Ce que Lee découvrira plus tard c'est que Han est aussi à l'origine de la mort de sa soeur, qui s'était suicidée quelques années auparavant pour échapper à ses hommes de main.
En plus de sa mission, Lee veut donc se venger.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fsteveharmon.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2009%2F04%2Fbruce21.jpg&hash=45460e6270ec2ab95d211ef60b3f9381)[/align]

Ce film est l'un des meilleurs de Lee. L'intrigue est interessante et les combats qui sont loin d'être rares sont assez impressionnants, avec un Bruce Lee au mieux de sa forme (même s'il mourra peu de temps aprés le tournage).
Plusieurs scènes sont devenus mythiques, notamment la scène dans les sous sol de l'ïle et le duel contre Han dans la salle des mirroirs qui est un prodige de réalisation.
Anecdote amusante, à un moment Bruce Lee combat un homme de main de Han, et lui brise le coup. Il s'agit en réalité de Jackie Chan qui a un second rôle, et l'une de ses premières apparition au cinéma, bien avant qu'il devienne lui même une légende du cinéma hong-kongais.

Le Jeu de la Mort (1973) :

Le Jeu de la Mort a été tourné en parrallèle de Operation Dragon. La particularité de ce film, c'est qu'il a été chaotique. En effet Bruce Lee meurt d'une overdose de médicaments bien avant la fin du tournage. Le réalisateur est le même que Operation Dragon (Robert Clouse donc, il faut suivre un peu), et celui ci ne se décourage pas, malgré la disparition du personnage phare du film. Pour sortir son film, Clouse décide de faire appel à des doublures, au final Bruce Lee n'apparait qu'une vingtaine de minute, sur 1h30 en tout de film.
Bref le film est plus un film hommage, interessant à regarder car il est surtout vu pour voir la dernière apparition de Bruce Lee dans un film (même si c'est faux, car il apparait dans Le Jeu de la Mort 2, mais je ne l'ai pas vu).

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwearemoviegeeks.com%2Fwp-content%2Fkillbillbrucelee.jpg&hash=243a03a1e07baab113290a7441072c46)[/align]

Billy Lo est un champion d'art martial qui fait découvrir son talent à travers le cinéma (une caricature du véritable Bruce Lee donc). Un jour la mafia dirigée par le Dr Land décide de l'enrôler. Billy refuse et par conséquent, le Dr Land, épaulé par ses nombreux hommes de main, décident de le tuer.
Laissé pour mort après une balle dans la tête, Billy se fait opérer et change d'apparence, il décide alors de se venger et de retrouver tous les membres de l'organisation uns par uns.

Le film est marqué par l'absence à peine cachée de Bruce Lee, toutefois les rares plans ou il apparait sont très impressionnants. Le combat le plus notable, uns de ses meilleurs de sa filmographie, l'oppose à Kareem Abdul-Jabbar, un basketteur célèbre de l'époque, impressionnant par sa taille (2m20).
De plus il a inspiré de nombreux films dont Kill Bill (encore lui) avec la fameuse combinaison jaune à rayure noire.
Clouse a décidé de remplir un petit peu son film en rajoutant des scènes d'anciens films de Bruce Lee. L'une d'elle est son combat contre Chuck Norris. Pour rendre le tout cohérent, ce combat est en réalité montré comme une scène jouée par Billy Lo, qui est acteur de cinéma.
Le reste, c'est de la doublure, et ça se voit, même si c'est pas tellement dérangeant.
Anecdote interessante, le générique du début du film est inspiré par les génériques de la saga James Bond, et cerise sur le gâteau, la musique de ce dit générique est composée par John Barry, qui, je vous le donne dans le mille, avait composé celle de James Bond.

Pour conclure je dirais que Bruce Lee est l'un des meilleurs technicien martial qu'on ait vu au cinéma. Il suffit de voir ses performances dans ces films pour s'en rendre compte. Ce n'est pas un hasard qu'il est devenu une îcone du cinéma hong-kongais, et une îcone pour la Chine en général. Sa mort soudaine alors qu'il n'avait pas 40 ans a choqué tout le monde, et ce tragique destin n'epargnera pas son fils qui mourra également pendant un tournage (il se prendre une balle d'un flingue supposé factice).
Cependant il faut admettre qu'à part cela, Bruce Lee n'était pas un excellent acteur, par conséquent ces films ont mal supporter leur âge, mais ils font quand même parti du patrimoine des films d'arts martiaux.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg717.imageshack.us%2Fimg717%2F9935%2Fssf2tfeilong.gif&hash=af958d7731f8a8b1c057c618e071e53f)[/align]
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le lundi 25 avril 2011, 00:42:32
Jerry de Chuck Norris dans la fureur du Dragon, j'ai toujours trouvé la  scène d'leur combat comique, j'sais pas trop pourquoi...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 25 avril 2011, 00:49:19
Citation de: "D_Y"
Même si je risque de bider comme jamais, je me suis fait ce mois ci un petit marathon de la légende Bruce Lee, le maître des arts martiaux, celui qui a inspiré Jackie Chan et Jet Li, et même Chuck Norris ou JCVD le bouffeur de frites.
Je vais donc reviewer 5 de ses films, les plus connus, car ils méritent qu'on les connaissent au moins de nom, même si aucun n'est un vrai chef d'oeuvre.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fbasgrospoing.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2010%2F09%2FBruceLee.jpg&hash=a23be5d9de565d6e707e2dbcef866d45)[/align]

The Big Boss (1971) :

Bien avant Big Boss, Bruce Lee avait joué un rôle plus ou moins important dans la série télé "Le Frelon Vert", ce rôle lui attirera les faveurs des producteurs de Big Boss, car si Bruce Lee n'est pas un grand tragédien, il est clairement le maître de la technicité martiale, sa carrière est impressionnante et il a même créer son propre style de combat qu'il enseignera a de nombreuses stars du cinéma dont Chuck Norris, JCVD, et même Steve McQueen.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinaff.com%2Faffiches%2Fbig%2520boss.jpg&hash=d90d728746652e68cdfac99bdde3cd8a)[/align]

The Big Boss prend place en Thaïlande. Cheng Chao-an (interpreté par Bruce Lee) arrive avec son oncle dans une petite ville thaïlandaise, ou une partie de sa famille s'est installée. Très vite il repère son cousin qui se bat pour protéger un enfant qui se faisait agresser par quelques brutes. Grâce à son cousin ouvrier, il arrive à entrer comme ouvrier dans une usine de glace.
Très vite il se rend compte que la situation a l'usine est loin d'être le Paradis. Le contremaître n'hésite pas à battre les employés qui sont payés une misère. Pire encore, le directeur et le patron (aka big boss) de l'usine sont mêlés à une sombre affaire de drogue, la glace servant de leurre.
Alors qu'ils sont de plus en plus découvert, le big boss fait disparaitre les témoins en les tuant, grossière erreur car ces "témoins" font partie de la famille de Cheng. Malheureusement celui ci a promis à sa mère d'arrêter de se battre.

The Big Boss est le premier film notable de Bruce Lee, mais pas le meilleur. Il est interessant car il est réaliste sur la dure vie des ouvriers dans ces pays. C'est aussi l'un des plus sombres et les plus violent de ses films, il ne faut pas avoir peur du sang car il y en a beaucoup dans ce film.
Malheureusement il accuse de son âge, certains plans sont très mal faits et les scènes de combats ne sont pas très fluides. Toutefois c'est une bonne experience si on se remet dans le contexte.

La Fureur de vaincre (1972) :

Un an aprés Big Boss sort La Fureur de Vaincre, plus connu plus tard car il a été remaké, et le premier rôle, alors interpreté par Bruce Lee, est interpreté par Jet Li.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fyuenkam.free.fr%2Fbigboss1.jpg&hash=8f4e99e95ead35dc05959f28742284af)[/align]

Le film raconte l'histoire d'un élève nommé Chen, aprés un petit voyage, il revient dans son école d'arts martiaux et découvre que l'Homme qui lui a tout appris, son maître, est mort.
Le lendemain une école japonaise rivale vient les humilier en proférant des insultes racistes envers la Chine et les combattants de l'école. Chen décide donc d'aller seul dans cette école japonaise et de défier les japonais, il les bat tous rapidement sans avoir une seule blessure. Il découvre plus tard qu'un employé de son école est en réalité un japonais, une taupe mise la pour planifier le meurtre du maître de Chen. Découvrant cela, Chen décide de prendre sa revanche et va tout faire pour arriver en face de Suzuki, le maître rival.

Voila un film un peu vieillissant mais toujours aussi bon, choregraphié à la perfection. L'histoire est interessante et bien amenée, même si elle est secondaire. Le film est toujours aussi violent et ils se bastonnent tous avec beaucoup de violence.
Niveau points faibles, on peut dire que le rythme est assez mou, mais que quand l'action arrive, on a le sourire.
Pour les fans de Tarantino, il est aussi bon de savoir que la scène ou Bruce Lee est contre tous les élèves japonais au début a été reprise pour certains plans dans Kill Bill ou Uma Thurman combat ses nombreux ennemis au sabre.

La Fureur du dragon (1972) :

Le titre est ressemblant mais n'a vraiment rien à voir avec la Fureur de Vaincre si ce n'est que Bruce Lee est l'acteur principal. Mieux encore, il est le réalisateur ce qui est une première, car les deux précédents avaient été réalisés par Lo Wei.
La Fureur du Dragon est le film le plus original de la filmographie de Bruce Lee car il se passe en Europe, en Italie pour être plus précis.

Bruce Lee interprete un certain Tang Lung, arrivé fraîchement de Chine pour aider un oncle qui possède un restaurant à Rome. Ce dernier est victime de la discrimination de la pègre locale qui n'hésite pas à le voler et à foutre tous ses clients dehors.
Au fur et à mesure du film cette pègre découvre les aptitudes physiques de Tang Lung, expert en arts martiaux. Etant dans l'impossibilité de le battre malgré toutes leurs tentatives, ils décident d'embaucher un expert en karaté venu des USA, un dénommé Colt.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fraphymellul.r.a.pic.centerblog.net%2Fnlm5w2bm.jpg&hash=431f505f4d61dd1e730bc3e76bba1398)[/align]

Ce film est culte pour plusieurs raisons. La principale, c'est que le combat final qui oppose Bruce Lee à Chuck Norris est devenue une scène mythique du cinéma d'arts martiaux. L'autre raison de ce succés, c'est surement car ces dernières années, Chuck Norris est la victime d'un mème interminable qui rend le combat un peu humoristique (malgré son sérieux).
C'est le premier film de Bruce Lee, et, la ou les deux précédents n'étaient pas tellement accés sur l'action, c'est ici l'element principal, les combats sont tellement bien chorégraphiés qu'on dirait que les acteurs se donnent de vrais coups.
Malheureusement en France le film a été coupé de nombreuses scènes et la voix française est une calamité (Bruce Lee s'appelle Bruce Lee dans le film).

Operation Dragon (1973) :

Operation Dragon est le film qui a fait connaître Bruce Lee à l'international. La raison est que c'est un film américain, fait par un réalisateur américain (Robert Clouse), qui avait également dirigé Jackie Chan bien plus tard.

Bruce Lee interprète un dénommé... Lee. C'est un moine Shaolin. A cause de ses capacités physiques exceptionnelles, la police hong-kongaise lui demande d'aller participer à un tournoi d'arts martiaux organisé par un certain Han, lui aussi ancien Shaolin.
La police pense que Han, sur son île privée hors de la juridiction hong-kongaise, est le coeur d'un important trafic de drogue. Ce que Lee découvrira plus tard c'est que Han est aussi à l'origine de sa soeur, qui s'était suicidée quelques années auparavant pour échapper à ses hommes de main.
En plus de sa mission, Lee veut donc se venger.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fsteveharmon.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2009%2F04%2Fbruce21.jpg&hash=45460e6270ec2ab95d211ef60b3f9381)[/align]

Ce film est l'un des meilleurs de Lee. L'intrigue est interessante et les combats qui sont loin d'être rares sont assez impressionnants, avec un Bruce Lee au mieux de sa forme (même s'il mourra peu de temps aprés le tournage).
Plusieurs scènes sont devenus mythiques, notamment la scène dans les sous sol de l'ïle et le duel contre Han dans la salle des mirroirs qui est un prodige de réalisation.
Anecdote amusante, à un moment Bruce Lee combat un homme de main de Han, et lui brise le coup. Il s'agit en réalité de Jackie Chan qui a un second rôle, et l'une de ses premières apparition au cinéma, bien avant qu'il devienne lui même une légende du cinéma hong-kongais.

Le Jeu de la Mort (1973) :

Le Jeu de la Mort a été tourné en parrallèle de Operation Dragon. La particularité de ce film, c'est qu'il a été chaotique. En effet Bruce Lee meurt d'une overdose de médicaments bien avant la fin du tournage. Le réalisateur est le même que Operation Dragon (Robert Clouse donc, il faut suivre un peu), et celui ci ne se décourage pas, malgré la disparition du personnage phare du film. Pour sortir son film, Clouse décide de faire appel à des doublures, au final Bruce Lee n'apparait qu'une vingtaine de minute, sur 1h30 en tout de film.
Bref le film est plus un film hommage, interessant à regarder car il est surtout vu pour voir la dernière apparition de Bruce Lee dans un film (même si c'est faux, car il apparait dans Le Jeu de la Mort 2, mais je ne l'ai pas vu).

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwearemoviegeeks.com%2Fwp-content%2Fkillbillbrucelee.jpg&hash=243a03a1e07baab113290a7441072c46)[/align]

Billy Lo est un champion d'art martial qui fait découvrir son talent à travers le cinéma (une caricature du véritable Bruce Lee donc). Un jour la mafia dirigée par le Dr Land décide de l'enrôler. Billy refuse et par conséquent, le Dr Land, épaulé par ses nombreux hommes de main, décident de le tuer.
Laissé pour mort après une balle dans la tête, Billy se fait opérer et change d'apparence, il décide alors de se venger et de retrouver tous les membres de l'organisation uns par uns.

Le film est marqué par l'absence à peine cachée de Bruce Lee, toutefois les rares plans ou il apparait sont très impressionnants. Le combat le plus notable, uns de ses meilleurs de sa filmographie, l'oppose à Kareem Abdul-Jabbar, un basketteur célèbre de l'époque, impressionnant par sa taille (2m20).
De plus il a inspiré de nombreux films dont Kill Bill (encore lui) avec la fameuse combinaison jaune à rayure noire.
Clouse a décidé de remplir un petit peu son film en rajoutant des scènes d'anciens films de Bruce Lee. L'une d'elle est son combat contre Chuck Norris. Pour rendre le tout cohérent, ce combat est en réalité montré comme une scène jouée par Billy Lo, qui est acteur de cinéma.
Le reste, c'est de la doublure, et ça se voit, même si c'est pas tellement dérangeant.
Anecdote interessante, le générique du début du film est inspiré par les génériques de la saga James Bond, et cerise sur le gâteau, la musique de ce dit générique est composée par John Barry, qui, je vous le donne dans le mille, avait composé celle de James Bond.

Pour conclure je dirais que Bruce Lee est l'un des meilleurs technicien martial qu'on ait vu au cinéma. Il suffit de voir ses performances dans ces films pour s'en rendre compte. Ce n'est pas un hasard qu'il est devenu une îcone du cinéma hong-kongais, et une îcone pour la Chine en général. Sa mort soudaine alors qu'il n'avait pas 40 ans a choqué tout le monde, et ce tragique destin n'epargnera pas son fils qui mourra également pendant un tournage (il se prendre une balle d'un flingue supposé factice).
Cependant il faut admettre qu'à part cela, Bruce Lee n'était pas un excellent acteur, par conséquent ces films ont mal supporter leur âge, mais ils font quand même parti du patrimoine des films d'arts martiaux.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg717.imageshack.us%2Fimg717%2F9935%2Fssf2tfeilong.gif&hash=af958d7731f8a8b1c057c618e071e53f)[/align]



Oh pinaize, merci beaucoup !

Le truc c'est que comme j'avais vu qu'il passait quelques films à la TV je ne sais quand mais que je ne regarde pas la TV, je me suis dit que j'allais m'mater l'intégrale de Bruce Lee !

Donc ton post tombe à pic, merci m'sieur.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 25 avril 2011, 01:06:29
Citation de: "Syndrome"
Jerry de Chuck Norris dans la fureur du Dragon, j'ai toujours trouvé la  scène d'leur combat comique, j'sais pas trop pourquoi...


En réalité Chuck Norris est vraiment un grand combattant, et est plusieurs fois champion du monde de karate. Le problème c'est que plus personne ne le prend au sérieux depuis qu'il a fait plein de navets et qu'il a joué dans Walker Texas Ranger. Chucknorrisfacts est la cerise sur le gateau.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 26 avril 2011, 23:57:55
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs159107216.onlinehome.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2009%2F10%2Fgran_torino_affiche.jpg&hash=883f7ad6a854b4116dd16e9783a7b284)



Si Walt Kowalski me voyait avec les larmes aux yeux, il me r'garderait tendrement et avec un sale sourire me dirait: "vas-y, chiale sale PD d'français sans couille"
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le mardi 26 avril 2011, 23:58:45
En même temps, regarder Gran Torino sans finir chialant, c'est un peu compliqué...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mercredi 27 avril 2011, 00:01:37
C'est pour ça qu'il aurait un regard tendre plutôt qu'haineux x-D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le mercredi 27 avril 2011, 00:10:55
D'ailleurs, Walter Kowalski est le nom d'un célèbre catcheur des années 50 et 60 (plus connu sous le nom de "Killer Kowalski").
Il a même entrainé Triple H.
Oui, on s'en fout, je suis d'accord.

Sinon j'ai pas aimé ce film. J'ai toujours eu du mal avec les films de Clint Eastwood, je sais pas pourquoi.
Je crois que c'est parce que Sur la route de Madison m'a traumatisé.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 29 avril 2011, 23:08:46
Vous parliez de Kowalski, outre le Gran Torino, un seul Kowalski me revient, et comme par hasard, c'est encore lié à une grosse bagnole comme les vrais hommes testosteronés les aiment.

Je veux parler de deux films en fait, c'était juste pour faire une transition. Il y a 3 ou 4 ans, j'étais devant mon écran d'ordi en train de matter Boulevard de la Mort, la fameuse moitié du diptyque Grindhouse. Outre le fait que je trouve ce film très moyen, je dois lui reconnaitre certaine qualité.
La première commence par Kurt et finie par Russel, je veux bien sur parler de Kurt Russel, acteur culte, le seul et unique Snake Plissken (dont la review devrait pas tarder), et depuis peu le Stuntman Mike, tueur le plus charismatique de la décennie. La deuxième, c'est les bagnoles, ces cerceuils metaliques qui font souvent le malheur de ces jeunes demoiselles qui ne demandent qu'une chose : que leur boyfriend soient plus proches d'elles qu'ils ne le sont avec leurs bagnoles.
En l'occurence c'est mon cas, et je bénis Tarantino d'avoir mis en scène une Chevrolet Nova noire et une Dodge Challenger blanche.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.madness-us-cars.com%2Fvideos-voitures-americaines%2Fcourse-poursuite%2Fchevy-nova-death-proof.jpg&hash=38f0db9e7575755f64b2e23e7ed265a9)
Coin coin [/align]

Les connaisseurs reconnaitront direct les réferences, et devineront directement quels films je vais présenter dans ce post, parce que j'avais que ça à faire, et puis parce qu'il faut bien vous faire coucher moins bête. Je veux bien sur parler de Vanishing Point et Le Convoi.

Le Convoi (1978)

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinehome.com%2Frep_jaquettes%2FV16055.jpg&hash=2a35b85aba5ce9f347ebb5cbbbd788ed)[/align]

Je n'ai qu'une chose à dire, en voila un film de bourrin, le Destruction Derby du 7e Art. Le Convoi est un film de 1978, réalisé par Sam Peckinpah, un nom qui ne dit surement rien à personne, et pourtant, tout le Hollywood des années 60 avait entendu parler de ce mec, de réputation rebelle, et qui montre dans ses films une extrême violence. Malgré cela il a eu la chance et l'honneur de diriger des noms mythiques comme Dustin Hoffman et Steve McQueen. Il a même inspiré les plus prestigieux, John Carpenter, le réalisateur de The Thing et Halloween, un grand fan de Peckinpah, pourra en témoigner.
Le Convoi est un road movie comme on en a vu des tonnes dans les années 70, à l'exception prêt que j'ai découvert celui avec Death Proof (ben oui je suis le point central de tout ça, nan mais oh). Un road movie, d'accord, mais qui casse les codes du genre, c'est certain. Le réalisateur est surtout connu pour ses western, pas mythiques à la Sergio Leone, mais sympatiques quand même, des films regardables on va dire. Le Convoi est un road movie d'apparence mais qui se dérègle petit à petit, et qui finit comme un vrai western dans notre monde à nous, étouffé par les moteurs et l'essence.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ftruckracing.free.fr%2Fdecore%2Fimages%2Fdecore%2Fdeco165.jpg&hash=6f55bea0ca47e97726efcf3b53afab6d)[/align]

Le Convoi se déroule au Nouveau Mexique, des routiers tout ce qu'il y a de plus cliché (du genre que vous croisez sur une aire d'autoroute lambda) défendent un de leur camarade nommé Rubber Duck, persecuté par le sherif local, Wallace. L'affaire prend vite une ampleur non attendue, et l'histoire se finit en guerre contre les routiers, la police, et même l'armée (c'est pas marrant sinon).
C'est un film "bouffée d'air frais", plus le "Convoi" avance sur les routes américaines, plus l'intrigue se met en place, plus on prend plaisir à découvrir les décors que nous offre la caméra, plus on se lie d'amitié avec ce film déjanté. Une bonne petite experience que je conseille à tout le monde qui s'interesse un minimum au road movie.
Et surtout, la présence au casting de Burt Young est un + qu'il faut obligatoirement souligner. Pour les quelques incultes du fond, le plus grand rôle de Young a été celui de Paulie dans la saga Rocky, uns de ses rôles cultes, et non moins uns de ses meilleurs, il faut le voir pour le croire.
J'ai aussi compris que personne n'a vu le rapport entre ce film et Death Proof. La Chevrolet Nova noire de Stuntman Mike dans Boulevard de la Mort est affublée à l'avant d'un canard avec un cigare au bec. En plus d'être super classe (je rêve d'avoir le même sur ma future bagnole), il est repris du Convoi, le canard figure en effet à l'avant du camion de Rubber Duck, un des personnage principal si vous avez bien compris.

Vanishing Point (1971)

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.dodgechallenger.net%2Fimages%2Fvanishing_point_movie.jpg&hash=0db3ca59c6a2e180b37150d4dfe7f296)[/align]

Bon nombre d'entre vous n'ont surement jamais entendu parler de Vanishing Point, ou Point Limite Zero comme il est connu en France. Pourtant il est terrifiant de savoir, aprés coup, qu'il a inspiré grand nombre de films, en passant par Mad Max, et aboutissant jusqu'à Death Proof (vous l'avez compris je crois). Vanishing Point est un grand cru du road movie, une oeuvre mythique, qui réunit tous les clichés typés hommes virils : des femmes à poil, du rock, des bagnoles qui en ont dans le fut, qui font lever la poussière jusqu'à 200m en hauteur, un héros charismatique, roi du bitume, qui manie le volant à la perfection.

C'est la qu'on revient à Gran Torino, qui partage beaucoup de points communs avec ce film qui a 40 ans de bouteille et qui n'a pas vieilli d'un seul poil. Le héros se nomme Kowalski, qui a une carrière impressionnante en matière de bagnole : il a été pilote de moto, de nascar et policier (il a été collègue d'un ripoux). Kowalski s'est refait une vie, il est aujourd'hui livreur de voiture. Alors qu'il est chargé de livrer une Dodge Challenger R/T de couleur blanche à l'autre bout de l'Amérique, il pari avec un ami qu'il sera capable de faire le trajet Denver-San Francisco, ce qui signifie, en d'autres mots, prêt de 2000km en seulement 15h. Il est aidé pendant son périple par un mystérieux commentateur de radio, noir et aveugle.
Bref il est clair que Kowalski est pas mal pressé, s'ensuit alors une course poursuite géante (autrement dit d'une heure et demi, la durée du film), atteignant des vitesses spectaculaires.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.madness-us-cars.com%2Fvideos-voitures-americaines%2Fcourse-poursuite%2Fdodge-challenger-rt-vanishing-point.jpg&hash=944661bdfa142a4cdfb69427046c5088)
Existe t'il quelque chose de plus classe sur cette Terre ?[/align]

En tant que road movie, il est temps d'attacher sa ceinture. Vanishing Point est un étalon du genre, un chef d'oeuvre pour les fous de la vitesse (dont je fais partie), admirablement bien filmé, un film passionnant de bout en bout, pas étonnant qu'il ait influencé les plus grand cinéastes. On peut rapprocher ce film de milliards de grands films connus. La plus évidente est Mad Max. Le rapprochement entre les deux héros est évident, l'un s'appelle Kowalski, l'autre Rockatansky. Ils sont tous les deux amoureux de bagnole, de plus l'un des plans de Mad Max est une copie (plutôt hommage) plan par plan de Vanishing Point.
Tarantino est également un grand fan de ce film, tous ceux qui ont vu Death Proof connaissent Point Limite Zero au moins de nom car il est souvent nommé, la référence est pas du tout cachée et la Dodge Challenger blanche est utilisée pendant toute une moitié de film contre Stuntman Mike et sa bagnole à canard (WC). Il faut remonter un peu plus loin dans le temps et se souvenir de K-Billy. K-Billy est, comme chacun sait, le célèbre commentateur de Reservoir Dogs, la bande sonore des scènes les plus mythique du film comme le bidon à essence. Il est pratiquement sur que K-Billy est une inspiration directe à Super Soul, le noir aveugle de la radio dans Vanishing Point.
Et pour en revenir à Gran Torino, Kowalski est, dans Vanishing Point, vétéran de la guerre du Vietnam, et amoureux des grosses cylindrées. Pas difficile de faire le rapprochement dans ces conditions.

Ce film est un immense flashback d'une heure et demi, magnifiquement bien pensé. En réalité c'est un flashback qui se place entre deux minutes, réelles, les deux minutes les plus importantes du film, un bijou de mise en scène. En plus d'être un road movie boosté au Red Bull, Vanishing Point est surtout une critique profonde du système américain pendant ces années la, une sorte de John Rambo sur le bitume, un homme solitaire contre la police de plusieurs états américains s'étendant sur 2000km. Un incontournable que je conseille encore plus que le film que j'ai présenté plus haut.
 
[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg861.imageshack.us%2Fimg861%2F5257%2Fsansretr.png&hash=dc62e7b3368f707d46bd49eaa80c0864)[/align]
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le samedi 30 avril 2011, 00:57:12
Citation de: "John Craft"
En même temps, regarder Gran Torino sans finir chialant, c'est un peu compliqué...


J'aime beaucoup ce film. Soit. Mais il n'a pas réussi à me tirer la larme de l'œil. C'est bizarre quand même. Caaaaaar :

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le dimanche 01 mai 2011, 23:15:02
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww2.cndp.fr%2Fsecondaire%2Fbacmusique%2Ftrousses%2FImages%2Fillus_110.jpg&hash=d4e05f0c4452b80f5097785b62204393)


Ok, je triche, ça fait quelques jours que je l'ai vu en entier d'une traite, enfin...


Un film qui, a n'en pas douté, a du mettre sur le cul à l'époque de sa sortie (1968) mais sincèrement, même à l'époque je suis sûr que j'aurai eu cette réflexion, qu'est-ce qu'il est chiant à regarder... Autant il peut avoir un très bon rythme (les 15 premières minutes avec les "singes" qui sont un véritable régal), autant par moment c'est vraiment... chiant. Ouais non mais j'ai beau cherché, j'ai pas d'autre mot: chiant.



Alors ça me fait marrer sur la toile les gens qui se la pètent indirectement d'avoir vu le film en entier blablabla... Parce que je crois que c'est le film le plus victime de ça dans l'histoire du cinéma. Je m'explique;

2001 l'Odyssée de l'Espace depuis qu'il y a internet c'est un peu le film de tous les fantasmes. Le film "prestige", celui qui donne l'impression que c'est un "exploit" de le voir entièrement, que c'est être "supérieur" de l'avoir vu et d'en discuter hohoho. D'autant que Kubick avait très bien compris le business et a lui-même contribuer à mystifier son œuvre.
De ce fait on veut nous expliquer par A + B qu'il y a des trucs qui existent pas qui en fait existe, des théories par milliiieeer, qu'il est impossible de prévoir le fiiiilm.  Alors je suis Dieu ?!

Le passage "psychedelic" (pour ne pas spoiler mais pour que vous compreniez de quoi je veux parler) de la fin du film, je l'avais mis en pause avant la fin et m'était mis sur papier 2 théories. 2 pauvres théories. Je me suis donc dit que si je ne trouve que 2 théories, peu de chance que j'ai bon. Je remet le film en route, fin de la séquence, je met en pause... et je me marre un bon coup.
J'avais raison.


Pour expliquer pour ce qui ne connaissent pas le film: ce film qu'on veut nous faire passer pour philosophique (j'ai ris) a un background bien défini, bien établi et vous pouvez regardé juste les 15 premières minutes du film pour comprendre une partie de ce background outre un aspect essentiel dans les parties qui suivront: les sentiments humains, chez les humains et les IA.
Alors qu'est-ce que ce background: deux clans de primitif s’affrontent. Un beau jour, un monolith apparaît à l'un de ses clans qui apprends alors à utiliser des bâtons et autres os comme arme et ainsi, les 15 premières minutes finissent par la conquête de territoire par cette tribu avec la fin de la famine grâce à la chasse.

Ensuite ça va se passer donc en 2001, ère spaciale (c'était leur vision hein bon) et le fond de l'histoire ou plutôt le point de repère sera le monolith et se qu'il provoque.
A partir de là, le gros point fort du film c'est de parler de l'Homme. En gros ce n'est PAS un film philosophique mais il émet un point de vue sur la condition humaine. Et ce qui donne un aspect super génial sur ça c'est l'IA, HAL, qui est avec deux protagonistes dans une station.


Pour certain le monolith n'est qu'une vision, pour d'autre ce n'est qu'un détail etc... théorie du web. 15 minutes où tout tourne autour du monolith, autour duquelle on découvre l'évolution; qu'on me fasse pas croire que c'est un détail.


Le gros problème du film ? C'est mou.
Là encore, miracle du web; "si tu trouves le film mou c'est que tu as raté le coche". Supposons. En gros: je suis un bouffon qui n'aime que les super film hollywoodien pré-maché youpikikoololjroxxorduponey.
Manque de bol, la lenteur dans un film ne me dérange absolument pas tant qu'elle est bien faites et justifié (un de mes films préférés, c'est Blade Runner et venez pas me dire que c'est action non stop)... mais vous trouvez une justification à voir des photos de couché de soleil sur un fond de musique classique et ce pendant de trèèès longues minutes ?

D'autant que l'ambiance sonore, je suis désolé, elle est foirée.

Pourquoi ?

Parce que Kubick c'est un connard prétentieux. Rien qu'une citation qui m'a fait rire tellement c'est d'un ridicule.

« J'ai essayé de créer une expérience visuelle, qui contourne l'entendement et ses constructions verbales, pour pénétrer directement l'inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique. J'ai voulu que le film soit une expérience intensément subjective qui atteigne le spectateur à un niveau profond de conscience, juste comme la musique ; « expliquer » une symphonie de Beethoven, ce serait l'émasculer en érigeant une barrière artificielle entre la conception et l'appréciation »

Son film devait être un "film noble" alors au lieu d'avoir une ambiance de psychopathe que ce film aurait réellement mérité vu la qualité globale, on se retrouve avec des scènes pour tout et n'importe quoi à n'en plus finir avec toujours de la musique classique en fond... Non mais sérieux quoi, il y a tellement de bruitage sur lesquels jouer que c'est frustrant.
Pire; quand il essaie de mettre en scène un passage avec uniquement de l'ambiance sonore, c'est ho-rrible. Je pense au passage avec la respiration dans le casque d'un des protagonistes; ça dure 15 plombes et t'entends uniquement sa respiration horripilante, mal faites et super énervante: Comme si Dark Vador faisait sa respiration sans aucun silence et à répétition encore et encore et encore mais avec la classe en moins.



Bon sinon attention, je conseil véritablement ce film, à 200 %, bien sûr, allez voir 2001 l'Odyssée de l'Espace !
Mais pitié les gens, arrêtez de fantasmer dessus, de le mystifier et autres conneries du genre, c'est vraiment insupportable...


J'ai fait un petit avis très rapide, mais si vous n'êtes pas d'accord, je suis vraiment intéressé par vos arguments.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 01 mai 2011, 23:19:30
Autant en effet c'est plutôt branlatoire et autoplaisatoire, c'est sûr
Autant au niveau technique, visuel, sonore, et créatif, il reste absolument grandiose et dépasse de loin ce qu'on voit aujourd'hui avec des trucs qui ont des moyens pourtant énormes en effets spéciaux/visuels/etc.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le dimanche 01 mai 2011, 23:26:01
Excepté d'un point de vu sonore où je le trouve totalement raté, il est très créatif, pousse à vouloir en savoir plus, comprendre pourquoi il va arriver ce qu'on attend.
Visuellement il y a des trucs qui le font super bien grâce à une mise en scène ingénieuse (je pense qu'on est d'accord: la nana qui se retrouve la tête en bas).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 01 mai 2011, 23:29:47
Sauf que là, j'peux pas t'laisser dire ça : que tu l'aies trouvé mou, trop lent et onaniste, je comprends très bien, et t'as même pas entièrement tort; mais au niveau de la mise en scène sonore, c'est l'une des oeuvres les plus mémorables qui existent. Les silences dans l'espace, l'usage des musiques, l'association image/son parfaite, la spatialisation sonore...
Kubrick peut être critiqué sur bien des points, mais pas sur son talent avec le son.
Shining en est une preuve énorme.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le dimanche 01 mai 2011, 23:35:16
Justement, je trouve que Shining au niveau sonore est l'antithèse de 2001 ^^

J'exagère en disant que tout est à jeter sur la mise en scène sonore mais j'ai trouvé ça maladroit et justement absolument pas bien associé à l'image
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 02 mai 2011, 00:52:55
Le mérite de 2001, c'est de philosopher sur l'Homme depuis sa création jusque dans un futur plus ou moins proche. Son autre mérite c'est que techniquement, pour un film de 68, il envoie du pâté. Nombreuses sont les scènes qui rendent bouche bée, même aujourd'hui (j'exagère presque pas).
2001 est super long ouais, j'irais pas jusqu'à dire qu'il est mou, c'est un film comtemplatif avant tout, pas un film de SF avec de gros vaisseaux et des batailles spatiales.
Blade Runner que t'as utilisé comme élément de comparaison n'est pas non plus un film de SF classique mais il est loin d'être "mou" et le cherche pas à donner les même sensations que Kubrick.

Kubrick est peut être un connard excentrique mais il est pour moi un des meilleurs cinéaste du siècle précédent, même si 2001 n'est pas son plus grand chef d'œuvre (en même temps soit t'adores soit tu détestes).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 02 mai 2011, 02:51:11
Bah justement non, je n'adore pas mais je suis loin de détester ^x^
Contemplatif je veux bien, il n'y a pas de problème... mais ça en est ridicule car l'exemple du coucher de soleil il est véridique quoi c'est des photos pendant 10 minutes...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 12 mai 2011, 00:12:01
Je venais parler du Bruit des glaçons et dire que j'allais remplir un peu plus ce topic maintenant que j'ai enfin le temps de me mater pléthore de films (je tourne à deux films par jour depuis lundi).
Donc le Bruit des glaçons, c'est bien, c'est de l'humour bien noir avec des purs moments de tension et d'absurde, mais après, sur un plan purement cinématographique, c'est pas non plus énorme. La fin est bof.

Voilà, j'ai pas envie d'en parler plus que ça car je viens de lire le pavé de Mondaye sur 2001. C'est fou comment on peut avoir une chose différente de la chose. Je serais curieux que tu parles un peu des plus des deux hypothèses que tu aurais écrites, car tu les évoques mais tu nous les dévoiles pas, or, je vois pas comment on peut anticiper la fin de 2001 au moment du trip psychédélique.

Bref, pour moi, ce film est juste le deuxième plus grand film de tous les temps derrière Mulholland Drive et c'est bien le plus grand chef d'oeuvre de Kubrick (et je précise que j'ai dit pour moi). Et c'est en grande partie grâce à sa réalisation.

1968. C'est la date de réalisation de 2001. Alien c'est 1980, et ça a limite plus mal vieilli. Je pourrais prendre tout un panel d'environ 50 films de SF des plus cultes entre les années 60 et 90 qu'on pourrait les trouver dépassés que ce soit techniquement, esthétiquement... Mais la plus grande qualité de 2001 c'est bien d'avoir su conserver une incontestable intemporalité.

Bref, personnellement, je me fiche de l'excentricité / orgueil de Kubrick, s'il a senti qu'il était un géni, pour moi il était pas orgueilleux il était lucide, et la citation que tu as postée dans ton message, Mondaye est à mon avis largement valide. Lorsque Kubrick a eu le projet de réaliser 2001, il l'a réalisé dans l'ambition d'en faire le plus grand film de SF de tous les temps et c'est pour moi chose réussie car comme dans tous ses films, il y a un rapport et une tension entre un genre, ses codes et leurs détournements. 2001 est autant un film de SF qu'un essai philosophique, je vois pas comment on peut nier la dimension philosophique de ce film.

J'étaye un peu plus mon propos : d'abord, comment un film peut-il être philosophique ? Est-ce qu'à un moment donné le film doit dire "attention je vais faire de la philosophie" ? Genre un personnage qui commence à parler et à citer des philosophes ? Ou genre des réflexions énoncées par des personnages qui doivent se répondre et dialoguer ? (syndrome Godard) A mon avis, ce n'est pas comme cela qu'il faut faire.

Dans 2001, on nous parle jamais de la philosophie, on est dans des délires symboliques qu'il faut analyser séparément et en détail. Toutefois, le film se suffit à lui seul et ne concerne pas la philosophie à proprement parler. 2001 l'odyssée de l'espace pose des problèmes purement cinématographiques via des procédés cinématographiques. Là, c'est obscur. Mais si je parle de l'incroyable qualité du son et du rapport entre le son et l'image dans ce film on me comprendra peut-être mieux. Le rapport entre le son et l'image dans un film se nomme synergie. Selon la tonalité du film, la musique et l'image peuvent aller dans le même sens (pour un passage triste, une musique triste, c'est globalement le cinéma classique (Autant en emporte le vent...) et les comédies bateaux que l'on trouve par milliers) ; l'image et le son peuvent être dans un sens contradictoire, ce qui crée un éloignement du sujet, un certain recul, déjà grâce à cela naît un poil plus de sens en créant de l'ironie par un procédé purement cinématographique (une musique rigolote sur un moment triste peut décaler le propos, l'ironiser, ou paradoxalement l'intensifier).

Et il peut y avoir aussi une synergie un peu à part, que Michel Chion nomme contrepoint didactique. Cela veut dire que l'image et le son ne vont plus ensemble, ils sont a priori complètement étrangers, mais comme on les accole ensemble, il se passe malgré tout une synergie et cela peut avoir des répercussions assez uniques. Par exemple une valse sur des images de l'espace. Pourquoi ? Il y a un choix derrière ce qui a priori peut paraître absurde. Il faut d'abord se demander ce qu'est la musique : Le beau Danube bleu de Johann Strauss. Et puis, qu'est-ce que cela apporte aux images ? On passe de simples images de satellites dans l'espace à une chorégraphie, une véritable danse. Il se crée une expérience unique, on est dans la plus pure expression de l'expérience cinématographique, on ne peut vivre cela nulle part ailleurs (enfin depuis on le peut, et vraiment n'importe où, je pense que tout le passage dans l'espace, dans FF8 est un réel hommage par exemple).

 Or, donc on a un problème étrange, que peut provoquer, sensiblement ou philosophiquement, le fait d'écouter une valse sur des images de satellites ? Est-ce un message sur la conquête de l'espace ? Est-ce un simple instant de poésie ? Là où cela devient intéressant, c'est que le traitement du son est extrêmement rigoureux chez Kubrick, et c'est donc le premier réalisateur à insister sur le silence pesant de l'espace. C'est la première fois qu'on a une véritable ambiance glaciale de l'espace, on est loin des explosions de vaisseaux de Star Wars, véritable aberration scientifique, par exemple. Kubrick est le premier à respecter dans le cinéma cette loi primordiale : l'espace c'est du néant et le son ne se propage pas dans le vide. Ainsi est née l'une des scènes les plus mémorables et marquante du cinéma de science-fiction : cette excursion hors du vaisseau avec le glacial "Open the door Hal" qui est sans appel.

Maintenant, il y a un problème purement cinématographique : pourquoi les seuls sons que l'on entend dans l'espace sont ceux relatifs au cosmonaute, et qui sont donc purement subjectifs (à l'intérieur de son petit cockpit c'est un chaos sonore), alors que le beau Danube bleu peut résonner avec force dans l'étendue vide ? Quelle est la place de la musique ? Est-elle au-delà du vide ? Est-ce qu'elle est subjective à quelqu'un ? A-t-on, l'espace d'un instant, été proche de quelqu'un sans que l'on s'en rende compte ? La musique a une place extrêmement forte dans 2001 car elle pose problème, elle pose des questions et n'apporte pas de réponses, seulement des interprétations, mais lorsqu'on entend, à la fin du film, résonner les notes de Ainsi parlait Zarathoustra, il y a un lien évident avec la philosophie de Nietzsche qui se crée (là ce n'est plus moi qui parle j'suis pas un grand connaisseur de Nietzsche même si je le souhaiterais).

Par ailleurs, il y a des tonnes de détails dans ce film. Par exemple, les deux cosmonautes qui ne feraient qu'un en réalité (ils sont toujours filmés de manière complémentaire, l'un est droitier l'autre est gaucher, etc.). Mais si je dois rester sur le son simplement, je crois que c'est un  film qui apporte des tonnes de nouveauté et de réflexion comme pas d'autres. Rien que lorsque les scientifiques sont débranchés et que l'on a ses signaux d'alarme, c'est quasiment une des premières fois que l'on a ce code sonore dans le cinéma (c'est désormais un cliché), on a également d'autres questions à travers le décryptage de Hal lorsque les deux cosmonautes se parlent en aparté, nous on entend rien , on ne voit que leur bouche, mais l'ordinateur comprend tout.

Bref, je pense que je suis assez fouillis et imprécis comme ça, je vais m'arrêter là, mais voir 2001 ainsi rabaissé, désolé, fallait que je me réveille et que j'impose une nouvelle discussion dessus :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le jeudi 12 mai 2011, 04:14:00
Je viens aussi de découvrir le post de Mondaye, et je dois dire que j'y ai retrouvé une tendance que je trouve fatiguante en ce moment, à savoir celle de hurler à la "branlette intelectuelle" trop souvent.
Evidemment le snobisme/élitisme existent, particulièrement autour de 2001, mais j'imagine et j'espère que tous les gens qui prétendent l'avoir vu et aimé le font pour autre chose que pour briller dans les discussions entre potes. Y a des analyses extrêmement pertinentes qui existent (On a un bon exemple avec ce cher Nehëmah plus haut) et comme tu l'as dit Kubrick avait pas mal de prétentions avec ce film, à partir de là on peut se dire qu'on est pas forcément dans de la suriterprétation gratuite.
Evidemment, chacun ses goûts et tout le blabla, je conçois totalement qu'on puisse trouver 2001 chiant comme le mort (c'est le cas de 90% des gens autour de moi) sans forcément être un beauf, qu'on n'y soit pas sensible, mais je suis assez lassé de cette remarque qui revient dans les analyses, qu'on se prend à la face dés qu'on parle de quelque chose de complexe ou innovant (je ne dis pas que c'est ton cas tout le temps).

Citation de: "Mondaye"
Kubick c'est un connard prétentieux. Rien qu'une citation qui m'a fait rire tellement c'est d'un ridicule.

« J'ai essayé de créer une expérience visuelle, qui contourne l'entendement et ses constructions verbales, pour pénétrer directement l'inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique. J'ai voulu que le film soit une expérience intensément subjective qui atteigne le spectateur à un niveau profond de conscience, juste comme la musique ; « expliquer » une symphonie de Beethoven, ce serait l'émasculer en érigeant une barrière artificielle entre la conception et l'appréciation »

Je n'avais jamais lu cette explication de Kubrick, et c'est exactement ce que j'ai ressenti après mon visionnage de 2001. J'y ai réfléchi, cherché à analyser, lu des commentaires après coup, mais une bonne partie de l'interprétation est venue après le film. Pendant le visionnage, c'était limite une expérience physique, j'ai été tellement happé par l'ambiance et frappé par l'image et le son sans tellement les analyser pourtant, c'en était presque une sorte de transe.
Il y avait une sorte d'aura inexplicable pour moi, une fascination comparable à ce que j'a pu ressentir avec certains types de musique, comme lorsque j'ai découvert la musique acousmatique par exemple.

Je trouve l'explication de Kubrick carrément géniale en fait. Prétentieuse, peut être et je m'en fiche pas mal, mais tellement juste en ce qui me concerne, cette capacité qu'a eu 2001 à me parler, me procurer des émotions sans nécessairement passer par des phases d'analyses/réflexions, c'est une des choses qui m'a le plus marqué.
Ca rejoint totalement cette subjectivité dont il parle, et c'est en plus non seulement un angle qu'il adopte beaucoup dans son film (dans les choix de se focaliser sur un personnage, un son, un élément...), mais aussi une évidence quand on voit la place énorme laissée à l'interprétation. C'est une autre force que je trouve à 2001, ça n'est pas un film où on a l'impression que les choses ont été faites par hasard, on sent l'investissement et la réflexion de Kubrick, pourtant il a réussi à présenter les choses de manière à ce qu'il n'y ait pas d'explication unique, quand on parle du film on est dans l'interprétation plutôt que l'explication (a dire "j'ai ressenti tel élément comme ça" plutôt que "il a voulu dire ça avec tel élément")

Citation de: "Mondaye"
on veut nous expliquer par A + B qu'il y a des trucs qui existent pas qui en fait existe, des théories par milliiieeer, qu'il est impossible de prévoir le fiiiilm. Alors je suis Dieu ?!

C'est pas sorcier de deviner à peu près comment se déroule la fin si on a lu des commentaires "c'est un truc de malade, c'est psyché, ça arrive d'un coup, c'est un truc de gros drogué etc".
Par contre savoir exactement ce qu'on y voit ça serait quand même très fort.

Citation de: "Mondaye"
Son film devait être un "film noble" alors au lieu d'avoir une ambiance de psychopathe que ce film aurait réellement mérité vu la qualité globale

Je suis le seul à trouver ce commentaire plus psyché que le final du film ? :niak:

Citation de: "Mondaye"
on se retrouve avec des scènes pour tout et n'importe quoi à n'en plus finir avec toujours de la musique classique en fond... Non mais sérieux quoi, il y a tellement de bruitage sur lesquels jouer que c'est frustrant.
Pire; quand il essaie de mettre en scène un passage avec uniquement de l'ambiance sonore, c'est ho-rrible. Je pense au passage avec la respiration dans le casque d'un des protagonistes; ça dure 15 plombes et t'entends uniquement sa respiration horripilante, mal faites et super énervante

Moi je trouve que c'est carrément du génie. On occulte vraiment trop la nature hypnotique de la répétition, c'est dommage que si peu de gens y soient sensibles. J'adore ces moments où, quand on passe des sons en boucle, on finit par ne plus penser à leur nature (les notes d'une musique, la respiration dans le cas présent) et juste entendre une masse sonore, vivre quelque chose de physique (à nouveau). Au niveau de l'immersion je trouve cette scène juste en géniale en plus, quoi de plus intime qu'une respiration qui semble être toute proche de nous ? Combiné au côté "hypnotique" de la répétition, ça permet vraiment de "vivre" le film, surtout que le phénomène dont je parle avant se marrie bien avec la respiration, c'est un son qu'on entend tout le temps et dont on ne pense plus à la nature à force. J'ai également trouvé une grande intensité dramatique aux variations du rythme de la respiration en fonction des événements.


Désolé si ce que je dis ne veut pas dire grand chose, il est tard et en fait Nehemah a déjà fait un post admirable avant moi que je ne peux plussoyer.

Petite parenthèse sinon pour dire que j'ai revu le Choc des Titans originel, de 1981, et ça a pris un sale coup de vieux. Les plans, les musiques, les sons, les effets spéciaux, le jeu d'acteur, tout semble ringard et vieillot. Vu qu'on parlait de 2001 justement, c'est fou de voir à quel point ce dernier a tellement mieux vieillit. Le film reste sympathique cela dit, il a un côté niais que je trouve assez attachant, et il a un scénar' qui tient plus debout que dans le remake visiblement.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Doutchboune le jeudi 12 mai 2011, 08:59:36
Je vais mettre un gros +1 pour ce film extraordinaire qu'est 2001. Et pour prouver que ce film m'a plu et marqué bien avant qu'on puisse parler de branlette intellectuelle, je vais dire que ce film était un de mes préférés (je loupais pas une rediff à la télé) quand j'avais... 8 ans !

J'ai toujours été touchée par l'esthétique de ce film, ce qu'on pouvais ressentir en le voyant, les scènes tristes, angoissantes, que je pouvais appréhender à mon jeune âge.

Alors, évidemment quand je l'ai revu plus vieille, quand on a étudié un passage en cours d musique en 3e (sur la lune, avec le monolithe, et cette musique en canon fabuleuse, me rappelle plus du nom...), j'ai vu le film sous un autre angle, mais j'ai toujours autant accroché.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 20 mai 2011, 13:26:00
Bon, tant pis, Mondaye n'est pas repassé, ptêtre un autre jour, qui sait.

En attendant, je viens parler des deux derniers films que j'ai vus, deux films marquants à leur sauce.


[align=center]Noisy Requiem de Yoshihiko Matsui, 1988[/align]
[align=center]
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg406.imageshack.us%2Fimg406%2F977%2Fzawacoveryg9.jpg&hash=4ef53e341b9e59814104d4ec36ed9106)[/align]

Film expérimental de 2 h 30 japonais. L'histoire est bizarre. L'histoire c'est celle d'un serial killer qui tombe amoureux d'un mannequin, un véritable mannequin, de ceux que l'on met en vitrine. Il remplit sa poupée avec des morceaux de corps de ses victimes et lui fait l'amour régulièrement. Finalement, un bébé est conçu dans cet endroit improbable. A côté, on a quatre autres couples de personnages, un jeune adolescent et son amie (sur l'affiche du film ci-dessus), un frère et une soeur nains qui pratiquent l'inceste, un clochard qui trimballe un bout de bois en forme de vagin, et un couple d'aveugles qui auraient fait la guerre.


[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fi94.photobucket.com%2Falbums%2Fl83%2FKane32%2Fshot0001png-8.jpg&hash=9ec43976ab0838879bfea1bef6fcb4eb)
[align=center]Les deux clochards se font publiquement humilié par le serial killer.[/align][/align]

D'un point de vue cinématographique, la mise en scène est radicale. Flash-back intempestifs, grands moments de silence, jeu sur le point de vue lors des scènes avec les nains, luminosité franche qui combat souvent les scènes bien plus obscures... On est perdu dans un Japon urbain et labyrinthique, confronté à d'énormes problèmes de société. La tension oscille souvent entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, dérivant souvent dans des visions métaphoriques et symboliques qui ajoutent de la poésie à ce qui ne devrait pas en avoir. Dans ce sens, Matsui filme la couche de crasse pour faire remonter l'humanité qui est en elle. Les laissés pour compte de la société sont ici les héros d'un drame incompréhensible, celui de la vie bien sûr.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.jffh.de%2Fwp-content%2Fuploads%2F2008%2F04%2Fnoisy_requiem01.jpg&hash=dc6b164ceb001c1e4ac98163dcfa7e8e)
Contrairement aux apparences, nous sommes sur le toit d'un immeuble. La dimension métaphorique a franchi le seuil de la dimension logique. Les sentiments du personnage envahissent littéralement la scène.[/align]

Le film s'inscrit dans la tradition d'un genre. Bien que tardif, il revendique nettement son appartenance à un cinéma expérimental et underground, celui de Akio Jissoji, Shuji Terayama, Nagisa Oshima ou encore Yoshishige Yoshida. Que ce soit l'aspect un peu pinku eiga qui ressort de scènes très sensorielles et sensuelles, jusqu'à cette manière de filmer qui casse un peu tous les codes du cinéma, Matsui entretient une sorte de relation d'hommage aux géants de l'ATG. En perpétuant leurs mémoires et leurs essais, il donne un nouveau souffle à un genre qui va lentement évoluer vers des radicalisations et des implications du corps encore plus évidentes (dont je pense que le Tetsuo de Shinya Tsukamoto en est le plus grand exemple).








[align=center]Mon voisin Totoro de Hayao Miyazaki, 1988[/align]

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinemagora.com%2Fimages%2Ffilms%2F90%2F14790-b-mon-voisin-totoro.jpg&hash=515104ea6ca157523c54bb3e959a7260)[/align]

J'avais même pas fait gaffe mais ce sont deux films japonais de la même année, et autant dire qu'ils n'ont mais alors rien à voir. Ici, tout n'est que pure poésie et simple enchantement. Probablement un de mes préférés de Miyazaki, à voir avec du recul, mais il y a toujours ces ambiances à la limite entre le rêve et la réalité, cette scission entre le monde des humains et des esprits, scission qui généralement s'effondre grâce aux enfants, et malgré une intrigue relativement pauvre, et bien une histoire relativement tragique, mais traitée de manière tellement légère qu'on est à deux doigts de crier à la niaiserie (alors que pas du tout, cela ajoute probablement davantage au côté émotionnel du film).

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.noelshack.com%2Fuploads%2Fimages%2F15691135109562_capture_dacran_20110502__002658.png&hash=5f6953ee5699e8ec74805428e2805d32)
Mai à gauche et Satsuki à droite.[/align]

L'histoire est donc celle de Satsuki et Mai, deux jeunes filles, qui déménagent à la campagne, près d'un arbre gigantesque, avec leur papa. Leur maman est malade et collée à son lit d'hôpital, du coup, il manque aux filles cette présence maternelle, qui sera finalement incarnée par une grand-mère, cette figure finalement protectrice que l'on retrouve dans beaucoup de films de Miyazaki. Un jour, alors qu'elle jouait dans son jardin, Mai, la petite soeur, découvre deux drôles de créatures qui peuvent disparaître. En les suivant, elle va faire la rencontre de Totoro, une gigantesque peluche vivante, divine et bienfaitrice, résidant dans l'arbre gigantesque avoisinant leur nouvelle demeure. A partir de là, leur vie ne sera plus jamais comme avant.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.noelshack.com%2Fuploads%2Fimages%2F1274356691586_capture_dacran_20110502__002722.png&hash=56f9392adad6731065efc719756ca487)[/align]

Les péripéties qui vont s'enchaîner seront toutes poignantes, et Totoro ne sera jamais très loin, il s'agit d'une figure qui sourit tout le temps, et qui ne pense qu'à dormir et aider les autres. Il est évident que ce film a quelque chose de très enfantin, mais je crois qu'il parle aussi aux adultes, et c'est cela qui en fait la force. Par ailleurs, en 1988, en sachant que Nausicäa de la vallée du vent est de 1984 et que Le château dans le ciel date de 1986, la qualité technique de l'animation leur fout juste une énorme claque, c'est d'une fluidité impressionnante et tout s'incruste parfaitement, on est très loin des deux dernières créations de Miyazaki. Bien évidemment, ce sera encore magnifié par la suite, je pense à Mononoké et Chihiro, bien entendu. Bref, un film à regarder, surtout que je me suis posé devant le film et je suis arrivé à la fin sans m'en rendre compte. 1 h 20 qui sont passées en cinq minutes.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le vendredi 20 mai 2011, 19:51:45
Le premier a film a l'air glauque et malsain... On en ressort comment ? Choqué ? Ému ?
Totoro ça fait un moment que je me dis de le rergarder. :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le vendredi 20 mai 2011, 20:11:48
J'ai pas lu le post de Mondaye sur 2001 mais j'ai lu celui de Nehem et Jay' et, ça m'a donné envie de le revoir car je l'ai vu qu'une foie il y a au moins dix ans et j'avoue n'en avoir qu'un souvenir assez flou...

Mais dans mon souvenir, c'etait une expérience fascinante...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 20 mai 2011, 20:39:57
Je sais pas pourquoi mais pour moi Totoro est loin d'être le meilleur Miyazaki, pourtant j'ai vu pratiquement toute la filmo du bonhomme. En fait j'ai vu carrément toute la filmo du bonhomme si on exclu sa série Sherlock Holmes qui coûte quand même la peau du cul.

Mais bref c'est quand même un bon film mais j'ai pas tellement aimé l'ambiance globale, j'ai pris beaucoup plus de plaisir à regarder Chihiro ou Porco Rosso. D'ailleurs pour ce dernier c'est juste incroyable le travail d'ambiance que le staff de Miyazaki a fait, un gros chef d'oeuvre sans aucun doute et le meilleur Ghibli.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le vendredi 20 mai 2011, 21:00:47
D_Y: je trouve juste que la fin de Porco Rosso part dans du n'importe quoi dans le sens où ce n'est pas aussi fin que durant les 3/4 du film
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 20 mai 2011, 21:21:28
Nile : on en ressort plutôt abasourdi, car on a passé 2 h 30 a suivre un film assez... étrange, enfin je sais pas comment le décrire. Certains passages sont dégoûtants mais plus dans leur contenu suggestif. Donc n'en ressort pas choqué non, ému n'est pas non plus le mot. C'est une expérience quoi.

Peter : je te conseille vivement de le revoir alors !

D_Y : personnellement, j'ai pas encore vu toute la filmo du bonhomme, mais je commence à en avoir vu pas mal (les deux châteaux, Chihiro, Mononoké, Nausicäa, Totoro), mais Totoro est dans les meilleurs (en fait avec Mononoke et Chihiro pour l'instant). Et juste pour le plaisir, j'essaierai de mater Porco Rosso ce soir mais il me tente carrément moins.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 20 mai 2011, 21:35:10
Citation de: "Mondaye"
D_Y: je trouve juste que la fin de Porco Rosso part dans du n'importe quoi dans le sens où ce n'est pas aussi fin que durant les 3/4 du film


Un bon pourcentage des films de Miyazaki ont des fins baclées, ça reste un gros mystère pour moi, soit il est pas si genius que ça (mais j'en doute) soit il est pressé par des producteurs.
Quand tu réfléchis bien Mononoke aussi était fini à l'arrache malgré que le reste soit magnifique, pareil pour le Chateau dans le Ciel c'était baclé en 2 min top chrono.

Nan mais Porco je retiens surtout son ambiance mediterranéenne unique, et j'ai adoré les musiques aussi, sans parler de Porco qui en plsu est doublé par Reno, et faut dire ce qui est, la voix de Jean Reno est super classe.
C'est quand même le film qui m'a donné envie d'aller en Adriatique, c'est dire.

Nehem = je me disais la même chose au début "mouais un cochon comme héros c'est nul" et bah non seulement c'est pas le cas, mais en plus ça a dépassé mes esperances les plus folles.

Je te conseille de matter le Chateau de Cagliostro qui est un des épisodes de la looooogue aventure de Lupin III. C'est vraiment excellent même si ça date de bien avant son âge d'or.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 20 mai 2011, 23:15:38
Je trouve vraiment pas que la fin de Mononoke soit bâclée, je pense même que c'est l'une des meilleures, c'est a priori un happy end, mais ça va bien au-delà, tout est réglé mais mitigé à la fois.

Et ce n'est pas le fait que le héros soit un cochon, c'est davantage l'ambiance méditerranéenne des années 20/30 qui me repoussait.

Au final (puisque donc je l'ai vu), je ne pense pas que ce soit le meilleur Ghibli, mais en même temps, j'aurais vraiment du mal à savoir lequel est le meilleur. L'ambiance m'a moins porté que Totoro pour parler d'un film que j'ai vu hier justement. Et puis, il reste des zones d'ombre, on reste sur notre faim, ce qui peut laisser place aux interprétations les plus folles. La voix de Réno transcende le personnage de Porco, par contre, ce qui en fait un des personnages les plus intéressants et les plus classes de la série sans aucun doute.

En tout cas, je pense que c'est typiquement le genre de films qui plaira moins aux fans des univers typiques de Miyazaki et inversement. Bref, je poursuivrai probablement encore un peu ma liste de films Miyazaki très prochainement.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 21 mai 2011, 01:23:32
Hum, mon voisin Totoro, je trouve que le soucis c'est qu'il annonce des trucs et en fait non. Ils ont fait le coup du fois: ca rendait le truc bien poignant

(Cliquez pour afficher/cacher)


Je me suis dit qu'au moins, l'une de ces choses se réalisera, pour rendre le film poignant mais au final non, aucun des deux. Et perso, j'ai trouvé ca assez dommage: ca rend le film juste gentillet. Dommage, mais il restait très sympa.

Par contre, Porco Rosso, j'ai bien aimé aussi, sauf une fois encore la fin, mais cette ambiance était vraiment chouette *O*

Bref globalement, les Ghibli sont tous supers mais leurs fins sont généralement vite expédiées (Mononoké n'échappe pas à la règle, mais c'était moins pire que d'autres :yeah: )
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 24 mai 2011, 22:36:57
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fi220.photobucket.com%2Falbums%2Fdd266%2Fgappollon%2Favista2%2FManBehindTheSunCover.jpg&hash=e48253203b5d79037456f98b72cbfe73)

CAMP 731 - Men Behind the Sun

Horreur, 90 min, 1988, Chinois.




Réalisé par Tun Fei Mou, ce film traite bien sûr du Camp 731, un camp de concentration japonais bâtit en Mandchourie dont les prisonniers servaient de cobaye pour des expériences dont le but était l'élaboration d'armes bactériologiques...

Dans ce film, nous suivons principalement un groupe de jeune japonais qui vont subir un incroyable bourrage de crâne; dans le camp, tout ce qui n'est pas japonais est un cobaye potentiel.
Le problème du film c'est qu'il montre trop... Beaucoup de cru et je vous le dit tout de suite, si vous êtes sensible, inutile de chercher à le regarder, d'autant que le film est pas très bien joué et doté d'une mise en scène dépassée.

Ce film dérange mais on ne peut pas en décroché, malgré la sensation de perversité qu'on y ressent.

Il dérange déjà, bien sûr, parce que le camp a déjà existé, que de telles expériences ont eu lieu etc... mais aussi par la vision du réalisateur (qui est chinois)... car on peut me dire ce qu'on veut, je ne pardonne pas que l'on mette en scène la véritable mort d'un chat et de rats ainsi que l'autopsie réelle du cadavre d'un enfant...


Le film est dégoûtant dans le sens où il s'enfonce dans une sorte de film voyeuriste... Et au final, ce qui me semble le plus réussis, se sont les passages hors boucheries comme dans la première demi-heure avec le gamin muet et sa balle...



Si vous n'êtes pas sensible et que vous souhaitez en apprendre plus de façon "ludique" sur le Camp 731, je vous conseil cependant le film même si, attention, je rappelle que le camp a été fondé en Mandchourie et que le réalisateur est Chinois donc il y a forcément une vision... bien sûr l'objectif principal est réussis: dénoncer la barbarie dont les japonais avaient fait preuve, tout comme d'autres, en traitant des êtres humains comme du bétail qu'on peut laisser crever la gueule ouverte.





par rapport à ce camp et par rapport à du trash et de l'horreur, on m'a conseillé Philosophy of a Knife, je m'en vais voir ça...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 27 mai 2011, 13:11:55
Il a a l'air bien trash ce film. Ca me fait penser que je dois voir Nankin Nankin (The city of life and death), ça a l'air d'être dans le même genre, (mais c'est plus récent).

Bon, sinon j'ai vu deux films dernièrement.


[align=center]Crash, David Cronenberg, 1996[/align]

C'est une histoire bizarre, ça parle d'un mec qui a un accident de voiture, puis il se met à aimer les cicatrices, puis il se libertine de plus en plus et il rencontre un bargeot qui adore les accidents de voiture. Une histoire totalement WTF, et l'intrigue est carrément étrange, parfois on ne comprend rien à ce qu'il se passe. Dans ce film, il ne se passe pas une seule scène sans qu'il n'y ait de scène de cul, que ce soit explicite ou suggéré.

Au final, on en vient à penser que le crash est comme l'aboutissement d'une vie, une explosion d'énergie semblable à une décharge plus masculine et plus vulgaire. J'ai bien aimé ce rapprochement, qui établit les voitures et la circulation comme une métaphore puissante de la vie.

Malgré cela, fichtre, on s'ennuie pas mal, même si Elias Koteas tient facilement un de ses meilleurs rôles.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.hapoelshack.com%2Fimg%2Fmaxi%2Feliaskoteascrash1.jpg&hash=f288291329c69ae909fd0a6712542c79)
"Comment ça on s'ennuie ?" -Elias Koteas dans Crash.[/align]





[align=center]Le bon, la brute et le cinglé de Kim Jee-won (2008)[/align]

Bon, immédiatement on pense à un célèbre film de Sergio Leone, Le bon, la brute et le truand, et c'est normal. Le film est une totale réécriture dans le contexte coréen de ce chef d'oeuvre (si, si, Le bon, la brute et le truand est tout simplement un des films que j'aime le plus au monde).

Donc, comment parler de ce film ? Tout commence avec une carte au trésor. Un monsieur véreux la donne à quelqu'un pour l'amener en lieu sûr mais il demande à quelqu'un d'autre juste après de finalement tuer le premier homme et lui rapporter la carte au trésor comme ça il s'en met plein les fouilles lol. Puis, le film démarre, nous offrant une magnifique séquence à bord d'un train en plein milieu du désert, et d'un coup, paf, ça tourne au carnage.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs3.noelshack.com%2Fold%2Fup%2Flarge_396337-78e7a65666.jpg&hash=4d45d2bad4d9e3eb5f6538e3690e8b94)
Le cinglé, Song Kang-ho (déjà vu dans Thirst, ceci est mon sang, The Host et Memories of murder).[/align]

Puisque ce film est le détournement, la réinterprétation du film de Leone, le spectateur averti regardera avec beaucoup d'intérêt comment les trois protagonistes sont désignés par l'intrigue et la caméra, comment ils se meuvent dans ce gigantesque pétrin, et surtout comment ils échangent à tour de rôle leurs qualificatifs (c'est ce qui faisait la force du trio Eastwood / Wallach / Van Cliff, ils pouvaient à tour de rôle obtenir les qualités des deux autres). On remarque encore une fois que la brute fait cavalier seul alors que le bon et le cinglé / le truand sont une fois de plus alliés par la force des choses.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fi285.photobucket.com%2Falbums%2Fll77%2Fipbesie%2Fkara%2Ftgtbtw04.jpg&hash=31d12f1836a0e88bd083d637386ca6af)
La brute, Lee Byung-hun (déjà vu dans A bittersweet life).[/align]

Techniquement, le film est irréprochable, la photographie est réussie, quelques plans sont extrêmement efficaces (je pense au travelling de course-poursuite dans la ville-basse, où en un déplacement de caméra très énergique, on trouve le bon qui laisse sa place à l'écran à la brute, la vivacité est impressionnante). Les musiques sont épiques, et la tonalité de l'ensemble est très proche de celle du film de Leone. On parle des pires crapules de l'univers, mais l'humour est omniprésent et décale énormément les situations. Evidemment, c'est surtout l'héritage du truand qui ressurgit sur le caractère du cinglé.

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs3.noelshack.com%2Fold%2Fup%2Flarge_396335-e8cda4cf86.jpg&hash=96da7f3cde7aaf3566506a74d28d3ec2)
Le bon, Jung Woo-sung (déjà vu dans des films osef).[/align]

Les performances des acteurs sont vraiment excellentes. Je ne connais, personnellement, que Song Kang-ho pour son rôle mémorable dans Thirst, ceci est mon sang de Park Chan-wook (Old Boy & co), mais ça me motive à regarder les autres films de Bong Joon-ho dans lesquels il joue (j'avais déjà adoré Mother). Ca me donne également l'envie de mater A bittersweet life pour profiter encore un peu de l'incroyable talent de Lee Byung-hun qui crevait l'écran à chacune de ses apparitions. Bon, histoire compléter le tableau, je parlerais un poil des faiblesses, qui sont parfois quelques longueurs, et sinon quelques dialogues un peu fades (alors que chez Leone, c'est tout simplement une succession de répliques cultes). De ce côté-là, on perd un peu du fun que peut dégager ce film. Pour le reste, c'est que du bon, un pur divertissement de deux heures, avec un final excellent.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Krystal le samedi 28 mai 2011, 20:34:09
J'ai été voir Very Bad Trip 2 aujourd'hui. Pour ceux qui vont râler, The Hangcover Part II.

(Cliquez pour afficher/cacher)


En gros, j'ai été déçue. J'ai plus préféré Pirates des Caraïbes 4 il y a une semaine v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le samedi 28 mai 2011, 20:56:45
Duh ! J'ai toujours voulu le voir ce film Nehëmah ! A la lecture de ton post tu m'as encore plus donné envie d'le voir ! :D' . Bien que ue fasse parti de ces gens qui n'ont pas encore vu Le bon la brute et le truand, hé oui.... C'est préférable de le voir avant ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le samedi 28 mai 2011, 21:20:17
Krystal : faut pas aller voir Very Bad Trip 2 et Pirates des Caraïbes 4 v.v Regarde plutôt les iflms que D_Y, Mondaye et moi critiquons  8-)

Syndrome : heureux de voir que mon pavé n'est pas tombé dans l'indifférence (ce qui est fort dommage pour la plupart des pavés de ce topic). Alors, pour ta question, oui, il est préférable de voir Le bon, la brute et le truand, mais pas forcément avant. Ce qui compte c'est de le voir, tu saisis la nuance ? :niak: Avant ou après, tu capteras forcément les clins d'oeil de toute manière.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le samedi 28 mai 2011, 21:22:12
Il faut voir le Bon, la Brute et le Truand de toute façon. C'est juste la grande classe ce film, des répliques cultes, des scènes qui transpirent la classe et puis ... Blondin.  8-)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le samedi 28 mai 2011, 21:29:28
Nehëmah : oui oui je saisi, c'est un incontournable tu veux dire, je m'empresserai de le voir ! J'dois aussi voir Il était une fois dans l'ouest !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le samedi 28 mai 2011, 21:35:32
Oui, il faut le voir aussi, c'est un grand film, mais les quatre derniers films de Leone sont à voir de toute manière. Cependant, mon préféré reste largement Le bon, la brute et le truand.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Doutchboune le dimanche 29 mai 2011, 01:20:27
Nehëmah > sache que je lis vos pavés. Je vois si peu de films que j'avoue ne pas pas être certaine de voir ceux-là un jour, mais je lis quand même vos pavés pour de vrai ;)

Ils ne passent pas totalement dans l'indifférence donc !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le dimanche 29 mai 2011, 01:24:19
Non mais je comprends, Doutch, t'en fais pas :niak: Et puis, qu'est-ce que tu veux réagir à un film que tu connais pas et que t'as jamais vu ? "ah ben je le verrai bien" :niak:

Bon, l'idée, si on en parle, c'est de motiver d'autres personnes à les voir bien sûr !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le dimanche 29 mai 2011, 01:30:13
Aujourd'hui, j'ai vu ceci:

Merlin

Date de sortie: 1998
Acteur principal: Sam Neil
Histoire: Depuis que les chrétiens envahissent la  Bretagne, le monde magique est en train de disparaitre. Refusant de mourir, la sorcière Mab décide de donner vie à un enfant qui pourra sauver son monde: Merlin.

Critique: Magnifique film contant la légende de Merlin l'enchanteur, poétique à souhait avec une musique émouvante. Son gros défaut vient des effets spéciaux complètement à la ramasse. Sinon, ce film, ce n'est que du bonheur :yeah:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 29 mai 2011, 01:31:49
J'ai vu le Bon, la Brute et le Cinglé et je pense pas du tout qu'il faille voir le film de Leone car quoi qu'on dise y'a pas tellement de lien a par quelques scènes. En plus je l'ai trouvé assez moyen je dois dire.

Par contre Syndrome tous les western de Leone sont à voir dans une vie, outre le Bon la Brute et le Truand il faut aussi avoir vu Pour une poignée de dollars, Il était une fois dans l'ouest et il était une fois en Amérique.
Et je rejoins Floax sur un point on a pas fait mieux que Eastwood niveau charisme dans un western (John Wayne est pas loin cela dit).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le lundi 30 mai 2011, 17:26:58
Tu l'as trouvé assez moyen ? Là je comprends pas trop. Et puis, pas tellement de liens, c'est juste la même intrigue avec parfois carrément les mêmes systèmes (je repense au duel final, avec les plans sur les regards qui accélèrent au fur et à mesure que la tension monte). Je vois pas comment on peut dire qu'il n'y a pas tellement de lien entre le film de Leone et de Kim Jee-won quand on a vu les deux.

Par ailleurs, je pense que Pour une poignée de dollars n'est pas du tout à voir, ce film est très moyen. A la limite, Pour quelques dollars de plus, mais j'ai franchement vu ces deux films afin de mieux cerner Le bon, la brute et le truand, qui est l'aboutissement de cette "trilogie du dollar". J'avais d'ailleurs fait une analyse de la séquence du duel final dans Le bon, la brute et le truand pour la fac, si ça en intéresse quelques-uns. Et niveau charisme, Bronson et Fonda sont quand même d'un niveau franchement égal à Eastwood.




Sinon, je viens de mater un nouveau film absolument surpuissant.

[align=center]
Valse avec Bachir, Ari folman (2008)[/align]

[align=center](https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fmplbelgique.files.wordpress.com%2F2009%2F03%2Fvalse-avec-bachir.jpg&hash=fe7afb69a312d1e791a968e4a63aa56b)[/align]

Ari Folman est le réalisateur et le personnage central du film. Un beau jour, un ancien ami, Boaz, vient lui parler d'un rêve qu'il fait tout le temps depuis deux ans : 26 chiens qui le poursuivent, ces 26 chiens qui correspondent aux chiens qu'il a tués dans une mission d'éclairage afin d'éviter que son commando se fasse repérer. Alors, Boaz demande à Ari "et toi, que faisais-tu à ce moment-là ?". Silence.

Valse avec Bachir est un film d'animation documentaire. Cela signifie plusieurs choses : avant toute chose c'est un précurseur. Le film est réellement monté comme un documentaire, mais dans la forme, ce n'est qu'un film d'animation, et c'est la première fois que l'on voit ce genre de procédés. Au final, on se rend compte que c'est à la fois une réflexion sur le documentaire ET sur le film d'animation. En effet, comment retranscrire des scènes aussi horribles et insupportables ? On a déjà eu des réponses, bien sûr, il n'y a qu'à voir le glacial Nuit et brouillard d'Alain Resnais. Mais un documentaire historique travaille beaucoup sur le devoir de mémoire. Un récit, historique ou non, c'est un effort de mémoire. Or, comment rendre de l'intangibilité, de l'abstraction que peut parfois revêtir la mémoire ?

C'est là qu'intervient la notion de film d'animation. Visuellement, on est dans un rêve. Parfois un cauchemar. On est à deux pas d'un Persepolis colorisé. Il y a parfois quelques flottements, des personnages qui marchent bizarrement, des effets propre au média, qui retransmettent bien les approximations du souvenir. Ca fonctionne extrêmement bien, c'est d'une puissance étonnante. Et il faut également parler de la musique, qui ne fait qu'un avec les images. De ce côté-là, la BO retransmet l'ambiance à merveille : ici (http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18816964&cfilm=125077.html).

Le final est juste horrible. La réalité ressurgit d'un coup encore plus forte qu'elle nous est présentée dans toute sa nudité, dépouillée de tous artifices. Au final, on regrettera quelques passages un peu longs mais c'est un film qu'il faut voir car il raconte des choses et il les raconte comme il faut.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mardi 31 mai 2011, 20:40:26
Oui mais comme le contexte est pas du tout le même j'ai vraiment eu du mal à tracer un lien entre les deux. Surtout que les 3 acteurs ont pas du tout la même classe que les acteurs d'origine.

Sinon sympa la review de Valse avec Bachir, tu m'as donné envie de me le matter et c'est vraiment une grosse tuerie.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: venom le mercredi 01 juin 2011, 00:05:55
Aujourd'hui j'ai vu Rango.. tout simplement phénoménal. Bon au niveau de la 3D c'est top, mais c'est normal vu que c'est ILM qui s'en occupe. C'est un très très bon western avec énormément de clin d'oeil !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le mercredi 01 juin 2011, 00:11:08
Tiens j'suis allé l'voir au cinéma, j'lai trouvé super bien. Remplis de clin d'œil en effet. Donc à la fin quand on voit :
(Cliquez pour afficher/cacher)

C'est épique ! L'histoire en elle même est un peu bateau, mais on s'accroche vraiment au personnage de Rango et à sa personnalité !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 02 juin 2011, 17:36:37
Citation de: "Nehëmah"
[align=center]Le bon, la brute et le cinglé de Kim Jee-won (2008)[/align]

Bon, immédiatement on pense à un célèbre film de Sergio Leone, Le bon, la brute et le truand, et c'est normal. Le film est une totale réécriture dans le contexte coréen de ce chef d'oeuvre (si, si, Le bon, la brute et le truand est tout simplement un des films que j'aime le plus au monde).

Donc, comment parler de ce film ? Tout commence avec une carte au trésor. Un monsieur véreux la donne à quelqu'un pour l'amener en lieu sûr mais il demande à quelqu'un d'autre juste après de finalement tuer le premier homme et lui rapporter la carte au trésor comme ça il s'en met plein les fouilles lol. Puis, le film démarre, nous offrant une magnifique séquence à bord d'un train en plein milieu du désert, et d'un coup, paf, ça tourne au carnage.

Puisque ce film est le détournement, la réinterprétation du film de Leone, le spectateur averti regardera avec beaucoup d'intérêt comment les trois protagonistes sont désignés par l'intrigue et la caméra, comment ils se meuvent dans ce gigantesque pétrin, et surtout comment ils échangent à tour de rôle leurs qualificatifs (c'est ce qui faisait la force du trio Eastwood / Wallach / Van Cliff, ils pouvaient à tour de rôle obtenir les qualités des deux autres). On remarque encore une fois que la brute fait cavalier seul alors que le bon et le cinglé / le truand sont une fois de plus alliés par la force des choses.

Techniquement, le film est irréprochable, la photographie est réussie, quelques plans sont extrêmement efficaces (je pense au travelling de course-poursuite dans la ville-basse, où en un déplacement de caméra très énergique, on trouve le bon qui laisse sa place à l'écran à la brute, la vivacité est impressionnante). Les musiques sont épiques, et la tonalité de l'ensemble est très proche de celle du film de Leone. On parle des pires crapules de l'univers, mais l'humour est omniprésent et décale énormément les situations. Evidemment, c'est surtout l'héritage du truand qui ressurgit sur le caractère du cinglé.

Les performances des acteurs sont vraiment excellentes. Je ne connais, personnellement, que Song Kang-ho pour son rôle mémorable dans Thirst, ceci est mon sang de Park Chan-wook (Old Boy & co), mais ça me motive à regarder les autres films de Bong Joon-ho dans lesquels il joue (j'avais déjà adoré Mother). Ca me donne également l'envie de mater A bittersweet life pour profiter encore un peu de l'incroyable talent de Lee Byung-hun qui crevait l'écran à chacune de ses apparitions. Bon, histoire compléter le tableau, je parlerais un poil des faiblesses, qui sont parfois quelques longueurs, et sinon quelques dialogues un peu fades (alors que chez Leone, c'est tout simplement une succession de répliques cultes). De ce côté-là, on perd un peu du fun que peut dégager ce film. Pour le reste, c'est que du bon, un pur divertissement de deux heures, avec un final excellent.

P'taain, je dis yes mec! :niais:
Ce film est jouissif. Bourré de clins d'oeil et qui a le mérite en même temps de posséder sa propre identité. J'suis fan.
En fait j'adore le ciné sud coréen en général. Old Boy restant pour moi THE référence ! :<3:

Et sinon je rejoins aussi l'avis des autres sur les westerns de Leone. ;)
Le Bon, la Brute et le Truand est juste magnifique. Un chef d'oeuvre comme on en fait plus !
Même chose pour les autres films de la trilogie des Dollars, et les Il était une fois...

Syndrome, impossible que tu puisse passer à côté de ces films ! Tu DOIS les voir !  :yeah:

@Duplucky, J'ai bien aimé Merlin aussi. ;)
En fait je l'ai vu en VHS à l'époque. Mon p'tit frère s'était abonné à une collection de tours de magie des éditions Atlas et en cadeau de bienvenue il avait reçu le film xD
Bon même si j'avoue les effets sont un peu nazes, l'ensemble est plutôt bien foutu. C'est bien interprété et on s'emmerde pas une seconde. Un excellent divertissement !  :yeah:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le jeudi 02 juin 2011, 17:42:12
Le cinéma Coréen est vraiment intéressant en effet JeK, Old Boy est vraiment Excellent. Old Boy descend d'une trilogie sur la vengeance, d'ailleurs j'en ai vu que deux sur 3. Old Boy, et Je Suis un Cyborg, qui est vraiment un film de malade. Beaucoup moins bien que Old Boy.

Pour les films de Léone, je VAIS les voir de toute façon ! Tôt ou tard !

Ah et Merlin ça me parait bien, d'après la description de Duplucky. Moi qui aime bien tous ce qui tourne autour de la légende Arthurienne ! Et puis pour les effets spéciaux en carton... j'suis rôdé, j'ai vu Donjon&Dragon... v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le jeudi 02 juin 2011, 18:20:06
J'ai eu la merveilleuse oportunité de regarder ces films avec Syndrome ... comment dire l'histoire est interessante (pour old boy) mais un peu trop spécial a mon goût ...
Quant au film "je suis un cyborg" je n'en parle même pas je n'ai rien compris au film, je l'ai trouvé affeux, illogique donc dénué de tout sens .... Ce n'est VRAIMENT pas mon style.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 02 juin 2011, 18:56:24
@Syndrome: J'te rassure, c'est quand même un peu plus évolué que Donjons & Dragons ! :)
Mais rien à voir. Merlin est autrement plus agréable à regarder, et les effets spéciaux (datés, certes) et l'ensemble sont empreints d'une certaine poésie.
De plus, c'est épique et en même temps très émouvant. Donc à voir. :)



Vu dernièrement :

[align=center]La Route
de John Hillcoat (2009),
avec Viggo Mortensen

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.gralon.net%2Fcinema%2Faffiche%2Ffilm-la-route-127661.gif&hash=d75495830f3e03e06dff5619f89e7329)

À la suite d'une apocalypse de nature indéterminée, un homme part avec son jeune fils et traverse un territoire ravagé, pour atteindre la mer en direction du sud.[/align]

Gros coup de coeur pour ce film qu'il me tardait de voir! L'ayant loupé au cinéma y'a deux ans, je l'ai vu récemment en blu-ray..
Toute l'histoire repose en grande partie grâce à l'interprétation des acteurs. Et c'est superbement bien joué. On ne peut pas s'empêcher de se mettre à la place du père qui essaie tant bien que mal de survivre lui et son fils dans un environnement post-apocalyptique.
La grande force de ce film est aussi de ne jamais trop en faire, ni de trop en dire. Le monde a explosé il y a dix ans. On ne sait ni comment, ni pourquoi. Personne ne sait ce qui s'est passé...
Le parti pris est donc ultra réaliste, et le réalisateur ne cède pas à la facilité. Entendez par là que si vous vous attendez à voir un énième film avec des effets spéciaux de la mort qui tue sa grand-mère, des explosions toutes les deux minutes et des hordes de zombies prêt à se repaître de chair humaine, passez votre chemin...
Ici, c'est filmé comme un film d'auteur. C'est lent, il y a très peu de dialogues et le tout est en grand partie filmé caméra à l'épaule pour les scènes où la tension monte.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fdraxraven.files.wordpress.com%2F2010%2F09%2Fla-route_ok.jpg&hash=1aeded28b9364aad31cc8a4545fc906d)

Comme je le disais, c'est super bien joué. Viggo Mortensen tiens ici à mon sens l'un de ses meilleurs rôles. Il n'en fait jamais trop. Dans l'histoire c'est un père qui se bat sans cesse pour survivre (chercher de la nourriture, lutter contre le froid,...) et surtout protéger son unique fils. Là aussi, la relation entre les deux personnages est la clé de voute du film. A dire vrai je ne trouve pas de mots pour décrire cette relation. Je n'avais encore jamais vu ça dans un film. Lorsque l'on voit tout ce qu'ils endurent et les péripéties multiples auxquels ils font face dans cet environnement, on ne peut que être emphatique et on se surprend à se dire que c'est exactement comme ça que ça se passerait: les gestes, les dialogues, les réactions... tout est réaliste et super bien foutu.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fnicolinux.fr%2Fwp-content%2F2009%2F12%2Fla-route-hillcoat.jpg&hash=10694f4b2afdf401f41e6829ce0a2eb5)

Un mot aussi sur le jeune qui joue le fils: à milles lieux du stéréotype du gamin tête à claque qu'on a l'habitude de voir dans certains films américains. Là encore, une superbe interprétation !

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg84.imageshack.us%2Fimg84%2F1407%2Ftheroadlarouteviggomort.jpg&hash=7e1ddd732cc5a9a5152e1cdfb97063a5)

Je conseille vraiment ce film! J'en suis devenu fan. :niais:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le jeudi 02 juin 2011, 19:07:59
Uhn ! C'est rare de croiser Viggo Mortensen dans un film récemment ! Enfin pour moi..

J'aime beaucoup cet acteur et le film à l'air vraiment pas mal ! Je n'en avais, pour ainsi dire, jamais entendu parlé, ce qui est étrange  :hum:

J'ai un peu peur que le film tombe dans un silence complet pendant de très longues minutes, ou où l'on doit chercher à suivre le dialogue silencieux des personnages... J'veux dire par là qu'on se retrouve devant un mur de silence, même s'il peut être beau et poétique. On s'ennuie pas à la longue ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 02 juin 2011, 19:12:52
Pas du tout ! :)
Moi aussi avant de voir ce film j'avais exactement la même appréhension.
Le traitement est lent dans l'ensemble mais vu qu'il se passe toujours quelque chose, on s'emmerde pas. Pour les dialogues, là c'est clair que faut aimer les films d'auteur :ash:
Mais j'ai trouvé que c'était jamais trop long. C'est juste ce qu'il faut.

Après faut le voir pour se faire son avis. ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le jeudi 02 juin 2011, 20:34:00
Ce film a vraiment l'air passionant. Et je pense que si silence il y a, c'est ce qui fait les moments forts non ?
Enfin rien que les photos me font froid dans le dos ... C'est un film à faire pleurer j'en suis sur ...... :sad:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 02 juin 2011, 21:20:06
Oui effectivement, c'est un peu le genre de film à "ambiance" :)
C'pour ça que j'insiste sur le fait que malgré le postulat de départ (l'apocalypse), il n'y a aucun clichés du genre..
Ce qui s'est passé et comment ça s'est passé n'est que secondaire. Même inutile... On ne parle presque jamais de l'apocalypse. On raconte juste le combat que mène un père et son fils pour survivre. ;)
Ca se rapproche beaucoup plus d'un film d'auteur. C'est ça qu'à réussi à faire passer le réalisateur surtout ! Un Michael Bay, par exemple, en aurait fait un blockbuster bruyant à coup sûr... :roll:

Concernant les émotions, on passe par tous les sentiments en fait.
Il vire même au film d'horreur à certains moments. :)
On frissonne, on tremble, on rit parfois..
Mais globalement il est trés émouvant. Surtout la fin. Donc on pleure aussi, forcément. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le jeudi 02 juin 2011, 21:30:19
Oui je vois le genre de film, le relationnel entre le père et le fils prône sur les clichet apocalyptique. Mais l'ambiance glauque et triste contribue tout de même a l'atmosphère du film qui m'attire de plus en plus. Je pense que je vais le regarder d'ici peu.

Cela me fait penser de très loin à "la vie est belle" je suis 'accord ce n'est pas le même contexte mais la relation père fils est omniprésente ce qui rejette dans l'ombre le sujet primmoradial de l'horreur des camps de concentrations dont parle le film. C'est un peu à ça que ça me fait penser.  :ash:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 02 juin 2011, 21:39:15
Citation de: "JeK"
Un Michael Bay, par exemple, en aurait fait un blockbuster bruyant à coup sûr... :roll:


Raciste, t'aimes pas les blockbusters ? Moi j'ai revu Rock de Michael Bay y'a pas longtemps et putain il déchire ce film.

Enfin pour revenir au sujet j'ai vu Poltergeist hier, pour deux raisons : l'une s'appelle Tobe Hooper, le réalisateur de Texas Chainsaw Massacre, l'autre s'appelle Steven Spielberg, le réalisateur de... je sais pas en fait, quelqu'un d'autre le connait ?
Blague à part j'ai voulu le matter aussi parce que je suis fan de films d'horreurs et que je l'avais jamais vu, et que ce film est devenu celèbre entre autres à cause de sa "malédiction".
L'histoire est super classique mais on est quand même en 1982 donc dans le contexte de l'époque ça devait pas choquer. C'est l'histoire d'une famille américaine qui vit tranquille jusqu'au jour ou un esprit frappeur bouge les meubles de la maison. Alors qu'ils prennent d'abord ça pour un jeu, un soir l'esprit absorbe leur petite fille dans une autre dimension et tente de tuer le fils avec un arbre (ouais ouais, un arbre (https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fforum.canardpc.com%2Fimages%2Fsmilies%2Flapinokju1.png&hash=15553504ddb5b8df9e9b012872b2d23d)). Les parents décident alors de faire appel à des spécialistes du paranormal pour retrouver leur fille.

Au niveau réalisation c'est du tout bon pour la simple raison que Spielberg est plus que producteur car il a participé activement au tournage, tellement que certains prennent ce film pour un de ses films et non comme un film de Tobe Hooper. Les acteurs sont classiques, ni mauvais ni bons, les scènes sont parfois lolwut comme la scène de l'arbre mais c'est un film qui a quand même 30 ans donc qui a quand même pas mal de bouteille. En fait ça me fait un peu penser à l'Exorciste, qui aujourd'hui peut faire rigoler mais à l'époque devait bien faire flipper.

Il y a eu 2 suites, pas de Tobe Hooper, que j'hésite encore à regarder mais pourquoi pas si je les trouve un jour.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le jeudi 02 juin 2011, 21:43:16
Rock est un très bon film ! Un sacré blockbuster certes, mais un sacré bon film !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le jeudi 02 juin 2011, 21:45:28
D_Y: Le deux est pourri: c'est devenu un bon gros n'importe quoi sans queue  ni tête. Et le 3, il me semble qu'il a été annulé à cause du décès de la fillette :/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 02 juin 2011, 22:00:38
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=46980.html

De ce que je vois il est pourri aussi...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 02 juin 2011, 22:28:54
D_Y, j'suis loin d'être raciste envers les blockbusters va, t'inquiètes! ^x^
Juste qu'entre Michael Bay et Spielberg (par exemple), j'ai fais mon choix.. =D
Quand tu compares un Indiana Jones avec un Transformers, y'a franchement pas de quoi faire un débat stoo v.v

Pourtant Rock est pas mal, j'ai aimé.
C'est d'ailleurs à mon sens le meilleur Bay (juste après je mettrais The Island aussi) xD
Mais franchement Michael Bay, c'est juste pas mon kiff quoi. v.v

Un blockbuster pour moi faut que ce soit bien plus qu'un simple divertissement.
Faut que ce soit un film qui reste. Qui devient culte. Et un film d'aventure avec un grand A, aujourd'hui, j'suis désolé mais on en fait plus, ou peu... C'pour ça que j'ai pris exemple sur Indy. v.v
L'inventeur du blockbuster c'est Spielberg (avec Jaws), faut pas l'oublier ! :yeah:
D'autres s'y sont essayé avec plus ou moins de succès mais Spielberg est vraiment unique pour ça. Désolé j'suis fan :niais:

Récemment, y'a un film (pas de Spielberg j'vous rassure xD) tout particulièrement qui a relancé mon engouement pour les block's, c'est Inception. :<3:
En plus d'être super divertissant et original, c'est un film vraiment intelligent et qui donne à réfléchir après l'avoir vu.
On n'avait pas vu ça depuis Matrix en 1999. =p
Le genre de film qu'on voit peu de nos jours, avec toutes ces merdes à base de 3D.. v.v

By the way, Poltergeist est génial ! :yeah:
Et on retrouve clairement la "patte" Spielberg, tu as bien fait de le souligner. ;)
Mais ne fais pas la connerie de voir les deux autres, tu risque d'être déçu mec ! xD

___

@Galadriel: C'est exactement ça. ;)
Bon, j'aurais pas pris La vie est belle pour exemple :ash: mais c'est vrai que si on met de côté le contexte, on peut y voir quelques similitudes dans la relation père/fils. :)
Sauf que dans La vie est belle, le père veut protéger le fils en cachant les horreurs de ce monde par le jeu. Dans La Route, il n'est point question de jeu, bien au contraire. La souffrance et les horreurs sont bien réelles ! :/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le jeudi 02 juin 2011, 23:25:44
Oui je suis peut être partie un peu loin ...  :ash: mais .. enfin je voulais insisté sur la relation père/fils :)
J'ai regardé Inception aussi y a un petit bout de temps et il faut vraiment s'accrocher, mais il est GEANTISSIME. J'ai vraiment adoré faudrait que je le regarde a nouveau :)
L'idée de base est excellente  je suis restée en admiration jusqu'au bout quoi ! Pas un moment ou je me suis enuyée !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le jeudi 02 juin 2011, 23:39:39
La Route c'est le seul film avec Mortensen que j'ai pas encore vu... et que j'ose pas regarder...
Je crois que c'est parce que j'ai vraiment souffert pour finir le livre dont il est adapté.
Vraiment un bouquin pénible, sur le contenu et surtout sur la forme. Et j'ai un peu peur que le film soit pareil.
M'enfin, il passe sur Canal+ mardi prochain donc je vais quand même le regarder mais ça m'emballe pas plus que ça.
Mais je fais confiance à JeK et à ses bons goûts cinématographiques. ;)

Sinon avec Mortensen, faut à tout prix voir Les Promesses de l'Ombre de Cronenberg.
J'ai juste... beau.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 02 juin 2011, 23:47:07
J'avais oublié de dire qu'il est adapté d'un livre de Cormac McCarthy à la base.
Merci de le rappeler Kitty ;)
Je n'ai d'ailleurs pas lu le livre, mais ayant adoré le film je crois savoir ce qu'il me reste à faire. =)
M'est avis que certains détails et événements différent du livre au film. Pour une adaptation c'est toujours un peu aseptisé par rapport au support d'origine. Surtout pour un film américain. v.v
Mais le film est quand même assez dur. Donc je n'ose même pas imaginer le livre... =p

Les Promesses de l'Ombre, pas vu. Mais fan de Cronenberg depuis La Mouche, faut que je répare ça. :niais:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le vendredi 03 juin 2011, 18:29:56
Aujourd'hui j'ai revu "Nuit et Brouillard". Ces 30 minutes vous retournent le coeur ... Même si tout le monde "connais" les horreurs de la guerre, il est toujours dur de revoir ces images, vidéos etc ...
 :(
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Albireo le vendredi 03 juin 2011, 19:00:45
"Nuit et brouillard" ça me parle beaucoup j'ai du voir quelques extraits en cours, cela dit je ne sais plus du tout en quelle année il a été réalisé.

Aujourd'hui j'ai revisionné "Blue Velvet" (1986) de Lynch avec Kyle McLachlan ("Twin Peaks" et récemment "Desperate Housewives"), Isabella Rosselini, Dennis Hopper (Easy Rider) et Laura Dern.

Je l'avais déjà regardé 3 fois en l'espace d'une semaine à la TV. C'est vraiment un super film, je ne m'en lasse pas. Lynch nous montre un monde sombre, glauque, pervers. L'intrigue démarre plutôt rapidement, et on voit le personnage principal (Jeffrey, interprêté par Kyle) s'enfoncer de plus dans une histoire qui le dépasse totalement. Certaines scènes sont assez violentes et peuvent choquer, âmes sensibles s'abstenir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le vendredi 03 juin 2011, 19:50:24
Citation de: "Albireo"
"Nuit et brouillard" ça me parle beaucoup j'ai du voir quelques extraits en cours, cela dit je ne sais plus du tout en quelle année il a été réalisé.


Réalisé en 1955. Ce film utilise des documents vraiment puissants. C'est immonde, mais ça ne cache rien. Et dire que ça a été réalisé en 55, 10 ans seulement après la fin de la guerre...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le vendredi 03 juin 2011, 20:05:10
Si justement, il y a eu des bouts censurés. Par exemple, y'a une scène où on voit un officier képi (reconnaissable à son képi) qui a été caché au départ.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le vendredi 03 juin 2011, 20:06:55
Oui, mais on voit des images carrément trash.. Des types deblayant des 10ènes de cadavres à la pelle etc... Des cadavres et d'autre horreurs. C'est deja pas mal.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 03 juin 2011, 20:13:11
C'est aussi le film qui ne fait pas la différence entre camp de concentration et camp de la mort, du à son âge mais c'est à noter quand même.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le vendredi 03 juin 2011, 20:23:05
Ca m'a l'air super joyeux comme film en tous cas xP

Nan mais plus sérieusement, on pourrait parler d'un autre film parce que si jme souviens bien ce docu je l'ai vu quand j'étais au collège en Histoire-Géo, et ça choque pas mal quoi (il m'avait traumatisé perso) T_T
Même si quelqu'un déboule et dit que récemment il a vu Bienvenue chez les Ch'tis à la limite ça va, ça passe... :ash:

:arrow:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le vendredi 03 juin 2011, 20:27:47
Bon, j'ai finalement pu voir le fameux Philosophy of a Knife et je le nomme effectivement parmi les films les plus gores du cinéma.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.asian-horror-movies.com%2F89.jpg&hash=5461526899ac8f1f56efc634050bf6ed)



C'est le genre de films trash qui passent sur Arte vers les 23 heures (du moins à l'époque où je regardais là TV c-à-d il y a 2 ans); Trash, gore, horrible ok mais pas seulement.

Ce film est extrême dans le sens où toutes les scènes sont tirées des faits réelles, il n'y a pas de fiction pure outre la mise en scène.
Et c'est d'ailleurs ce qui pourrait éventuellement mettre en malaise certaines personnes: le film est en noir et blanc afin de tromper le spectateur: est-ce que je regarde de la fiction ou est-ce des images d'archives ?!

Un film de 4h 30 découpé en deux films d'environs 2h chacun, très efficace et moins dérangeant que Camp 731 qui lui met à mort de véritables animaux...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 03 juin 2011, 20:53:13
Albireo : t'en as vu d'autres des films de Lynch ? En tout cas Blue Velvet est un de mes films préférés, cette intrigue, ces personnages, et cette puissance de la réalisation... Démentiel !

Kitty / Jek : Tu as vu A history of violence, Kitty ? J'avais beaucoup aimé ce film au niveau du duo Mortensen / Cronenberg, c'était pour savoir lequel tu as préféré des deux (A history of violence et Les promesses de l'ombre).
Par contre La mouche, quelle horreur ce film. Y a certaines scènes qui m'ont tout simplement insupporté (j'suis un détracteur du monde insecte). Y a de bonnes idées de réalisation (même si ça fait trop longtemps que je l'ai vu et que j'aurais du mal à en parler), mais dans l'ensemble, les dialogues sont assez bof, l'intrigue convenue... et je trouve qu'il a mal vieilli.

Mondaye : au niveau gore, c'est plutôt un gore à la Cannibal Holocauste ou à la Tokyo Gore Police ? Par contre 4 h 30 de massacre, si y a rien d'autre derrière... :niak:


Bon, ça parlait blockbuster tout à l'heure, et j'ai vu X-men le commencement au cinéma.

Les X-men c'est un univers que j'aime beaucoup mais j'ai jamais lu les BD. Entre des films allant de moyen à -censuré- et la série télé, j'ai probablement dû rater l'essentiel, mais en tout cas j'ai une folle envie de m'y mettre. Dans tous les cas, c'était une adaptation bien blockbusterisée, avec tout ce qui fait un blockbuster du pif : des effets spéciaux qui krash du fe, des histoires de cul gnan gnan, des situations prévisibles, des dialogues surfaits (ou pas bien faits), mais quelques moments bien épiques. Disons que j'en attendais tellement rien qu'au final j'ai été agréablement surpris.


J'ai aussi maté Le royaume des chats, encore un autre Ghibli, et fichtre il était tout mou. Pas du tout accroché.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Albireo le vendredi 03 juin 2011, 22:49:34
Citation de: "Nehëmah"
Albireo : t'en as vu d'autres des films de Lynch ? En tout cas Blue Velvet est un de mes films préférés, cette intrigue, ces personnages, et cette puissance de la réalisation... Démentiel !


J'en ai vu quelques uns : "Mulholland Drive", "Elephant Man", "Eraser Head" qui est mon préféré, j'aimerai beaucoup le revoir. Sinon j'ai vu quelques épisodes de la série "Twin Peaks".

Mondaye : Au moins y'a encore arte pour voir ce genre de films méconnus. J'ai jamais vu le film dont tu parle, mais si c'est celui auquel je crois, il doit être dur à regarder. Une fois il avait passé "Taxidermie" qui dans le genre gore n'est pas mal non plus.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le samedi 04 juin 2011, 00:15:10
Citation de: "Nehëmah"
Par contre La mouche, quelle horreur ce film. Y a certaines scènes qui m'ont tout simplement insupporté (j'suis un détracteur du monde insecte). Y a de bonnes idées de réalisation (même si ça fait trop longtemps que je l'ai vu et que j'aurais du mal à en parler), mais dans l'ensemble, les dialogues sont assez bof, l'intrigue convenue... et je trouve qu'il a mal vieilli.

Perso, j'trouve pas qu'il ai mal vieilli. Au contraire...
Ce qui frappe surtout dans ce film, c'est la lente transformation de Brundle en mouche, de manière progressive.
Et même encore aujourd'hui je trouve ça superbement bien foutu ! :niais:
Jeff Goldblum est énorme, btw. J'adore ce film pour ma part! Un excellent Cronenberg. v.v
Mais c'vrai qu'il est pas mal gore. Y'a des scènes un peu hard pour un film de c'genre... donc j'peux comprendre que ça insupporte. :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le samedi 04 juin 2011, 05:36:35
J'adore La Mouche, je trouve le film vraiment excellent sans être génial pour autant ^^

Nehëmah: je n'ai jamais vu Tokyo Gore Police mais ce que je peux te dire c'est que c'est loin de Cannibal Holocaust dans la mise en scène.
En revanche ne t'en fait pas, il y a énormément de choses très intéressantes à côté de l'aspect boucherie du film (témoignage, voix off expliquant certaines choses... façon documentaire quoi)  et même dans ces scènes, il y a un vrai côté artistique ce qui est justement, je trouve, le contraire de Camp 731 qui n'est fait que pour donner la haine des japonais je trouve... mais qui m'a paru bien plus frappant aussi malgré les jeux d'acteurs.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le lundi 06 juin 2011, 13:46:54
J'ai eu la chance hier soir de regarder "la route". Le film est tellement dur. L'ambiance constante est glauque .. La relation père fils est vraiment réaliste. C'est relativement angoissant .. On ne décroche pas une seconde, jusqu'à la fin le suspens est présent. Ce film vous remu les entrailles (que vous soyez sensible ou pas).
J'ai trouvé ça passionant.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le lundi 06 juin 2011, 13:56:09
Content de voir que tu as aimé ! ;)
C'vrai que c'est un film dur dans le genre. Le côté glauque est vraiment présent de partout quoi.. :o
Pis comme on disait, le relationnel prime sur le "spectacle". ;)
Mais très réaliste autant sur la forme que sur le fond.. :niais:

Tu l'a vu avec Syndrome ? x)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le lundi 06 juin 2011, 17:09:05
Citation de: "Galadriel"
Ce film vous remu les entrailles (que vous soyez
sensible ou pas).


Ce qui n'est pas ton cas  O:-)

JeK : Non j'lai pas encore vu, j'pense que j'le regarderai dans la s'maine si j'ai l'temps. Mais vu sa réaction, car oui, elle a pleuré, bein j'pense que j'vais bien aimé !

Par contre, j'ai revu From Hell avec Johnny Depp, que j'avais déjà vu à l'époque, quand j'étais en 4ième et il m'est arrivé un truc rocambolesque.
J'avais eu une très forte image conservé de ce film de par son dénouement.
En effet, je voyait la fin très claire dans ma tête. Et pourtant, qu'elle ne fut ma surprise de constaté que l'image que j'avais gardé de cette fin était factice... Grosse déception.
(Cliquez pour afficher/cacher)


Allez savoir pourquoi j'avais ça en tête... Je devais être sous acides quand je regardais le film pour la première fois...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: LuBu le lundi 06 juin 2011, 18:24:55
Syndrome > ce phénomène ça m’ait déjà arrivé, genre j'étais persuadé que tel acteur faisait telle réplique (je l'entend encore) et quand je le regarde une deuxième fois ben... rien à voir !  :ash:

Sinon j'ai été voir récemment Very Bad trip 2 et X-men.

Pour Very Bad Trip faut avoir aimé le premier, parce qu'ils en ont remis une sacré couche !  x-D - Perso j'ai accroché.

Pour le deuxième j'ai été très agréablement surpris. J'appréhendais un peu le coté "à l'ancienne", mais rien à dire. On ne s'ennuie pas, les relations entre les perso sont très bien travaillées et ça colle parfaitement avec la 1ere trilogie.  ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le lundi 06 juin 2011, 21:47:14
Je ne comprend pas ton ironie Syndrome ?
Et JeK, non je l'ai regardé seule, dans mon lit .. dans le noir et j'ai pleuré une bonne heure .... voire deux tellement j'étais retournée  :|
Par contre j'ai regardé From Hell avec Syndrome et moi aussi je ne voyais pas la fin comme ça j'avais une autre idée en tête mais je dois sans doute confondre avec un autre film  ô_o
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le lundi 06 juin 2011, 23:31:54
Citation de: "Nehëmah"
Kitty / Jek : Tu as vu A history of violence, Kitty ? J'avais beaucoup aimé ce film au niveau du duo Mortensen / Cronenberg, c'était pour savoir lequel tu as préféré des deux (A history of violence et Les promesses de l'ombre).

Les Promesses de l'Ombre incontestablement!
Ce film m'a carrément soufflé quand je suis allée le voir au cinoch' alors que A History of Violence m'a vraiment pas marqué plus que ça.
Faut dire aussi que j'ai une passion malsaine pour la mafia russe^^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mercredi 15 juin 2011, 00:15:56
Faudra à tout prix que je matte Les promesses de l'ombre dès que possible du coup.

Albireo : Ah, tiens, c'est Eraserhead ton préféré ? C'est signe d'un goût assurément bon ça (il fait partie de mon top 3 avec Lost Highway et Mulholland Drive). C'est vraiment vraiment un ouf de film avec une sale ambiance.


Bon, sinon, j'ai vu quelques films, je ferai pas de fiches aussi détaillées que d'habitude du coup.

Tetsuo II Body Hammer, Shinya Tsukamoto, 1992

Une sorte de remake du premier Tetsuo. En réalité, j'suis pas trop d'accord avec ça, car c'est la manière de présenter ce Tetsuo 2, qui conserve effectivement beaucoup de qualités formelles en lien avec le 1, et quasiment toute la thématique du corps et de la machine qui est traitée de la même manière. Cela dit, il est beaucoup moins percutant que son aîné, beaucoup plus poli, beaucoup plus esthétique également en fin de compte, avec cette utilisation de la couleur de manière très symbolique.


Tenacious D in The pick of destiny, Liam Lynch, 2006

Un film complètement con, bourré de scènes terriblement débiles mais foutrement efficaces. Que dire ? Ca se ressent ce genre de films. Une bonne surprise.


The tree of life, Terrence Mallick, 2011

Palme d'or du festival de Cannes, cinquième film du réalisateur énigmatique, qu'en était-il ? Un film long, lent, beau, qui est à deux doigts du pompeux, du didactique et du grandiloquent. Ce que j'en retiens, c'est cette incroyable légèreté, ce sentiment d'apaisement que j'ai ressenti tout au long du film, dû en  grande partie au travail sonore et visuel, qui crée vraiment un film unique. Si y en a d'autres qui l'ont vu je serais bien curieux d'échanger quelques interprétations sur le film, car il est tellement sujet à interprétation... Bref, en tout cas, ce film n'est qu'amour, et j'ai envie de dire que c'est assez rare de voir un film aussi puissant sur le sujet.


Halloween, la nuit des masques, John Carpenter, 1978

Il était temps que je rattrape mon retard, voilà chose faite. On peut pas passer à côté quand on aime le cinéma franchement... J'avais déjà étudié plusieurs extraits de ce film en analyse filmique, et j'avoue que le traitement du sujet est vraiment puissant, le traitement du point de vue est vraiment excellent et puis ce Michael Myers qui est increvable... C'est franchement l'idée d'un mal bien plus sournois que la simple peur de la mort imminente, c'est surtout un mal qui s'en prend à la jeunesse et à la jeunesse ivre de sa jeunesse, c'est en quelque sorte le mal sournois qui se terre confortablement dans l'idée traditionaliste d'une Amérique puritaine, c'est le fléau d'une société sclérosée qui s'incarne dans un enfant. C'est une tumeur répugnante qui hante encore les beaux moments d'émancipation de la jeunesse à une époque décisive.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mercredi 15 juin 2011, 08:42:33
Haha The Pick of Destiny c'est juste une grosse connerie ce film, ils devaient être sous crack quand ils ont écrit le scénar. Genre Papagenu, wtf ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le mercredi 15 juin 2011, 09:33:02
Hier j'ai regardé La plage un film de Danny Boyle avec Leonardo Di Caprio, Virginie Ledoyen, Guillaume Cannet, sorti en 1999.

Le film est assez spéciale tout de même, on peut apércevoir, les différentes facettes d'un homme (ou de l'homme en général) ... Que dire de plus, c'est assez bizarre comme truc ça se passe en Thaïland et c'est assez glauque parfois.

Malgrè cela c'est un film comme un autre à voir au moins une fois je pense (mais alors juste une fois)  :D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kickee le mercredi 15 juin 2011, 10:26:16
Hier j'ai regardé ce qu'il y a tous les mardis soir sur la 1... DR House !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mercredi 15 juin 2011, 10:57:18
Kickee, ici, c'est spécialisé dans les films, pas dans les séries télé, il y a d'autres topic pour parler des séries télévisées :niak:

Pour La plage je l'ai pas vu, au départ je sais pas pourquoi j'ai pensé à La piscine mais c'est en voyant la liste des acteurs que j'ai compris mon erreur. J'en ai jamais entendu parler de ce film en tout cas.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Doutchboune le mercredi 15 juin 2011, 11:23:42
De mémoire, quand il est sorti, la plage a pas mal fait parler de lui car c'était un film avec Léonardo di Caprio au faîte de sa gloire (enfin, façon de parler, mais dans la période post-titanic, quoi), américain (il me semble) avec un couple d'acteurs français, Virginie Ledoyen et Guillaume Canet.

Par contre, je ne l'ai pas vu, je ne peux pas en parler^^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le mercredi 15 juin 2011, 11:39:28
Oui c'était l'époque de ma grande soeur c'était surtout un film culte a cause ou grâce a son acteur Lonardi Di Caprio ... C'est grace a Titanic que ce film a marché ..
C'est un film bateau on va dire =) Rien d'exceptionnel mais pourquoi pas le regarder comme ça pour le plaisir
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: LuBu le mercredi 15 juin 2011, 11:43:04
Je n'en ai pas un très bon souvenir, je l'avais vu au ciné à l'époque. Je me rappel que c'est assez tordu, mais que les paysages sont magnifiques  :<3:

Il y a aussi un passage avec une attaque de requin qui m'est bien resté en tête par contre  :p

Hier j'ai regardé Comment savoir, une comédie romantique sortie cette année. Naturellement ce genre de film ne m'attire pas particulièrement mais là il y avait Jack Nicholson ! :niais:

Mais au final un film très creux, une histoire que j'ai trouvé d'une banalité affligeante et un Jack complètement sous exploité.

Par contre j'ai découvert Paul Rudd et j'avoue que son jeu d'acteur est pas mal du tout ^^ (mais Owen Wilson m'agace toujours autant, ya rien à faire  :p )
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le mercredi 15 juin 2011, 11:44:57
Très tordu en effet et rien d'exceptionnel oui c'est sur. C'est pas un film que je serai aller voir au ciné par contre ..
En plus a l'époque j'étais trop pitite ...
Je ne connais pas le film dont tu parles LuBu =/ ça vaut le coup de le voir ou pas ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: LuBu le mercredi 15 juin 2011, 12:06:46
Heu... non  :)

En fait je l'ai regardé uniquement car mon acteur préféré est Jack Nicholson et que je ne veux rien rater le concernant.

Mais comme dis plus haut, je ne l'ai pas trouvé très intéressant.

Par contre si tu aimes les comédies romantiques, tu y trouveras peut-être ton compte  ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le jeudi 16 juin 2011, 16:52:59
J'ai vu Scott Pilgrim vs. The World. Ce film c'est un gros WTF ! Des références geek à foison et des combats de kung fu de malade ! J'ai bien aimé, c'est un film assez drôle.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 16 juin 2011, 17:03:00
J'avais été un peu déçu personnellement, je m'attendais à quelque chose de plus délirant, enfin je sais plus trop, y a énormément de bons trucs mais dans l'ensemble, j'me suis parfois un peu trop ennuyé.


Par contre j'ai vu The Thing de Carpenter, un vrai film de malade, une pure tuerie, tout en suggestion et en terreur psychologique, le final est démentiel, bref, superbe film, à la mise en scène travaillée, très bon à tous les plans quoi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 21 juin 2011, 14:39:52
The Thing est mon film préféré de Carpenter et un de mes films "d'horreur" favoris !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le mardi 21 juin 2011, 18:38:34
Citation de: "Nile"
J'ai vu Scott Pilgrim vs. The World. Ce film c'est un gros WTF ! Des références geek à foison et des combats de kung fu de malade ! J'ai bien aimé, c'est un film assez drôle.


Ce film est juste énorme. J'l'ai regardé hier soir tiens, pour la 20ieme fois. En VO et en VF j'regarde, et j'aime bien les deux. Les références sont justes énormes.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 25 juin 2011, 00:46:22
Aujourd'hui, j'ai vu Promets-moi de Emir Kusturica.

Ce film parle d'un grand-père serbe qui, sentant sa mort venir, envoie son fils en ville. Mais il lui demande de tenir trois promesses:

1) Acheter une décoration de Saint-Nicolas
2) Acheter un souvenir
3) Se trouver une femme

Oui vous l'aurez compris, c'est une comédie sentimentale serbe. Bah... ils sont complètement barrés, ces gars XD; On se retrouve avec quantité de scènes wtfesques (et zyva que je défonce un bâtiment à coup de boule). Du début à la fin, on se marre sévère, c'est juste énorme XD Bref, si vous avez envie de vous marrer pendant 2 bonnes heures, vous pouvez tenter votre chance avec ce film ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mercredi 29 juin 2011, 11:37:22
J'ai vu Elephant Man, avec Anthony Hopkins. Vraiment un bon film, basé sur la biographie écrite par le docteur Treves (joué par Hopkins) sur la vie de Joseph Merrick (appelé John par erreur dans le film), aka l'Homme-éléphant du fait de son apparence. C'est une histoire assez touchante, surtout quand on se dit que cette histoire est vraie.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Skoll le lundi 04 juillet 2011, 11:03:05
J'ai vu "La Colline a des yeux" (2006) et j'ai juste trouvé ça énorme. Le début du film met bien l'ambiance, on s'attend à quelque chose de gros et j'ai pas été déçu: lorsque que les mutants lancent leur assaut sur le camping-car, c'est juste DINGUE! Le meilleur moment du film pour moi, la parfaite petite famille américaine voit son monde "ordonné" complètement ravagé. La fin est pas mal non plus, dans le "village-test". Bref, un très bon film assez gore.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dashins le lundi 04 juillet 2011, 13:32:57
Je cherche encore l’intérêt de ce film. J'veux dire, déjà scénaristiquement parlant, c'est vraiment pas top, m'enfin passons, c'est pas l'important pour ce genre de film. Ensuite, j'ai trouvé les mutants absolument ridicules et pas crédibles. Enfin, je trouve que le film n'atteint pas du tout son but: plutôt que d'avoir peur pour les membres la famille, on passe son temps à se demander pourquoi ils sont aussi stupides. :|
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Skoll le lundi 04 juillet 2011, 14:37:21
Citer
Je cherche encore l’intérêt de ce film.

Se divertir? :Mr.Awsome:
Citer
Ensuite, j'ai trouvé les mutants absolument ridicules et pas crédibles.

J'ai pas eu la même impression: ils ont tous le visage déformé, certains ont des grosses tumeurs bien dég' sur eux...des mutants quoi. La jeune fille mutante qui trimballe le bébé et l'espèce d'obèse chauve qui brosse une tête de mannequin (dans le village) sont les moins atteints physiquement mais dans l'ensemble ils sont tous crédibles, comment ont peut imaginer des mutants autrement  ? :hum:
Citer
plutôt que d'avoir peur pour les membres la famille, on passe son temps à se demander pourquoi ils sont aussi stupides.

À part quand ils laissent la fille cadette toute seule et qu'elle se fait violay, je trouve pas que la famille soit si stupide...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le lundi 04 juillet 2011, 15:51:05
Sinon moi j'ai encore regardé Star Wars. La première trilogie (elle roxx).
Toujours aussi fan 8-)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le lundi 04 juillet 2011, 15:57:09
Citation de: "Nile"
Sinon moi j'ai encore regardé Star Wars. La première trilogie (elle roxx).
Toujours aussi fan 8-)

La même, surtout L'Empire Contre-Attaque, cette epicness mon Dieu
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 04 juillet 2011, 16:17:18
La question est de savoir si Obi Wan est un clone.

Oh wait...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dashins le lundi 04 juillet 2011, 18:26:32
Citation de: "Skoll"
Citer
Je cherche encore l’intérêt de ce film.

Se divertir? :Mr.Awsome:

Justement. ;)

Pour ce qui est de la crédibilité des mutants, je parle surtout de leur comportement en fait.

Pour la famille, je me souviens pas des détails, ça fait longtemps, mais je te le dis comme je me souviens. Mais c'est récurrent dans ce genre de film, l'idiotie des personnages je trouve.
Enfin voilà, j'ai pas du tout aimer, mais ça n'engage que moi. O:-)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le lundi 04 juillet 2011, 18:33:02
Nile : c'est bien, il faut regarder du Lynch. Si tu as aimé Elephant Man, j'te conseille de regarder d'autres films de sa filmo v.v

Pour les intéressés, j'ai fait une analyse assez approfondie de l'oeuvre de Lynch ainsi qu'une analyse qui m'a valu une belle note pour la scène du duel final du film Le bon, la brute et le truand, je peux les poster gratuitement (si, si, t'as vu).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mardi 05 juillet 2011, 15:41:49
D'autres filmes genre quoi ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mardi 05 juillet 2011, 18:09:05
Genre ses "vrais" films, Mulholland Drive, Lost Highway, Blue Velvet ou encore Eraserhead pour citer les plus connus et reconnus.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mardi 05 juillet 2011, 18:29:23
David Lynch je connais assez mal, j'essaierai de trouver le temps de les mater. ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le vendredi 15 juillet 2011, 19:18:36
Aujourd'hui, j''ai (enfin) vu Un monde meilleur, depuis le temps que je l'ai chopé x-D

L'histoire, c'est un gosse qui va lancer un concept: il aide trois personnes qui, elles-mêmes devront aider en retour 3 personnes. Parallèlement, on a, 4 mois plus tard, un journaliste qui a vécu ce concept et décide d'enquêter dessus.

Tout au long du film, on aura un parallèle entre le gamin qui met en place son projet et le journaliste qui va remonter la piste jusqu'à son origine.

L'histoire en elle-même met en place une histoire d'amour et c'est d'ailleurs le gros reproche que j'ai concernant ce film: il y avait d'autres concepts à mettre plus en avant, c'est dommage. :conf:

Mais bon,  le film touche à des sujets assez durs et les explique (plus qu'il ne les montre), du point de vue d'un enfant. Et personnellement, ça m'a touché particulièrement parce que j'y ai eu droit aussi.

Mais là où le film a été terrible, c'est sur la fin ou j'ai vraiment chialé: on se retrouve avec une fin rapide, limite bâclée et on s'apprête à partir sur une légère déception et CRAC! cet épilogue de ouf, si poignant :/


Enfin bref, un film qui met trop en avant un aspect romantique au détriment d'autres qui auraient pu être plus intéressant, mais assurément très poignant. A voir avec des mouchoirs à portée.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Lanks' le vendredi 15 juillet 2011, 22:56:15
J'ai vu....

Harry Potter, la finale, le dernier film, à minuit et une minute exactement et il était... MAGNIFIQUE ! Vraiment, l'expérience IMAX vaut la peine encore pas mal plus que d'aller le voir simplement en 3D dans un cinéma régulier, franchement ! Et en plus, pour ceux et celles qui sont réellement de grands fans de longue date, alors, pourquoi pas terminer la saga en beauté en se permettant une petite folie (parce que mine de rien c'est quand même pas donné... 15$ pour UN film lol...) ?

Bref, sinon, j'ai aussi vu de la maudite pluie qui ne cesse de tomber, chaque jours... -_-'

Et pas mal quand même le concept du film, Dup' ! Original... si on exclu la fameuse histoire d'amour...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le samedi 16 juillet 2011, 01:36:02
Je me suis regardé à nouveau Arrietty (en qualité dvd cette fois) et j'ai encore pleuré tant je le trouve magnifique.

 

Les Ghiblis sont des œuvres dont il serait idiot de comparer entre elles donc je ne veux pas jouer au jeu du "c'est ton préféré du studio ?!".

 

Sachez juste qu'il ne révolutionnera rien, qu'il ne sera jamais un tournant, qu'il n'a pas l'ambition d'un "Princesse Mononoke" mais qu'il est à l'image d'Arrietty; simple, frais, innocent et teinté d'espoir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le samedi 16 juillet 2011, 02:05:32
Harry Potter... la 3D était techniquement et visuellement inutile, et n'apportait aucune différence remarquable avec de la 2D. Mais ce n'est pas plus mal, vraiment.
Ghibli, y a pas de doute, c'est des chefs-d’œuvres.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Royug le samedi 16 juillet 2011, 02:19:28
Dup -> ce film je l'avais vu quand j'étais gosse (13 ans, je crois) et ouais, c'est quand même un foutu bon film. Très dure, la fin. Par contre, moi, l'histoire d'amour m'a pas dérangé. En fait, y'a un peu 2 histoires différentes qui se recoupent dans le film: celle du petit gars, et celle de la mère.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dashins le samedi 16 juillet 2011, 02:54:56
Dans une des rares salles qui le passe encore, j'ai enfin vu Minuit à Paris.
Vraiment énorme, une intrigue agréable, même si la fin est vite prévisible, drôle par moment, certains personnages attachants, mais surtout avec une réflexion très intéressante sur la nostalgie et l'insatisfaction (en même temps, Woody Allen...) et une incroyable poésie. Je reprocherais juste le côté caricatural de certains personnages.
Le film a quelque chose de différent vis à vis du reste de l’œuvre de Woody Allen tout en gardant de nombreux points communs, quelque chose qui est assez bien résumé dans le film lui même lors de la critique du livre du héros.
Ah, aussi, impressionnant comme le héros parle presque comme Allen. oo
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le samedi 16 juillet 2011, 19:16:30
Citation de: "Mondaye"
Je me suis regardé à nouveau Arrietty (en qualité dvd cette fois) et j'ai encore pleuré tant je le trouve magnifique.

 

Les Ghiblis sont des œuvres dont il serait idiot de comparer entre elles donc je ne veux pas jouer au jeu du "c'est ton préféré du studio ?!".

 

Sachez juste qu'il ne révolutionnera rien, qu'il ne sera jamais un tournant, qu'il n'a pas l'ambition d'un "Princesse Mononoke" mais qu'il est à l'image d'Arrietty; simple, frais, innocent et teinté d'espoir.

Que dire à part +1, tu as très bien résumé ma pensée, je l'ai vu au cinéma en janvier et j'attends avec impatience le DVD depuis. Heureusement que pour patienter j'ai la BO du film.
D'ailleurs en parlant de Ghibli c'est aujourd'hui que sort au Japon le nouveau film du studio : Kokuriko-Zaka Kara par Goro Miyazaki.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Galadriel le dimanche 17 juillet 2011, 18:17:43
J'ai vu aujourdh'hui dans les salles obscures, le dernier Harry Potter (deuxième partie) et j'ai été relativement déçue je ne saurai pas dire pourquoi exactement. Ce n'ai pas ressenti la même chose que pour les précèdent films ... Je n'ai pas vraiment était emballée ...
C'est dommage je m'en était fait tout un truc de ce dernier Harry Potter je m'attendais a un truc ENORME ... mais en vain.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Anis le dimanche 17 juillet 2011, 18:52:44
J'viens de revoir Black Swan aujourd'hui avec mes cousins.
Quand on revoit un film, on fait attention à tous les détails qui nous ont échappé la première fois.

Tiens, par exemple : quelqu'un peu me dire à quoi servaient les shows de lezbs qui apparaissaient chaque 5min entre Nathalie et l'autre prostituée en cavale ? Je n'arrive pas trop à les situer dans le scénar.
Dommage, ce film m'a paru moins attirant après ça...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le dimanche 17 juillet 2011, 19:00:45
Aujourd'hui J'ai vu... Harry Potter and the Deathly Hallows part 2... Bah RDV sur le topic HP pour l'avis...

'Vais pas en réécrire un ici en plus non ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Anis le dimanche 17 juillet 2011, 19:01:54
Citation de: "Syndrome"
'Vais pas en réécrire un ici en plus non ?


Ta faute. Tu l'as écrit dans le mauvais topic. Tout le monde vient ici.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le mardi 19 juillet 2011, 14:34:02
Ce week-end, j'ai vu trois films.

Tekken. 5/10 et n'en parlons plus (par pitié :niak: )

La Fureur du Dragon. 6,5/10 parce qu'il est vraiment too kitch pour moi. Mais je suis content d'avoir vu l'effet spécial le plus cher de l'histoire du cinéma.

Full Metal Jacket. 9/10, il m'a bien fait rire et il est très bien fait.

Alors tas de punaises, est-ce que Full Metal Jacket est le plus grand film de guerre de ce putain de XXème siècle de merde ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mardi 19 juillet 2011, 18:06:17
Nope, désolé y a La ligne rouge devant Fullmetal Jacket. Et pourtant j'adore FMJ et Stanley Kubrick au plus haut point.

Pour Tekken, 5/10 t'es bien gentil. C'est 2/10 maximum pour ce vilain étron.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Prince du Crépuscule le mardi 19 juillet 2011, 18:54:53
De mon point de vue, Apocalypse Now peut aussi concurrencer Full Metal Jacket. Enfin, c'est difficile de trancher bien sûr. Faudrait que je revoie FMJ pour me décider aussi, ça fait pas mal de temps mine de rien.

Ah et je vais me prendre La Ligne rouge tiens, depuis le temps que je veux le faire.


A part ça j'ai vu ou revu Le Château dans le ciel (si je regarde pas un Ghibli par mois, je dépéris :niak:), Apocalypse Now (redux), Au-delà (Eastwood), Vol au-dessus d'un nid de coucou, Elephant Man et Blue Velvet récemment.

Que du bon, voire de l'excellentissime, à part Au-delà qui m'a bien déçu. C'est le premier film d'Eastwood qui me déplaît, c'est dire. J'ai eu l'impression que le film décollait jamais et que les thématiques de la mort et de la survie, pourtant intéressantes, n'ont pas reçu un juste traitement de la part du réalisateur. Il m'a semblé que celui-ci ne faisait qu'effleurer le sujet tout du long, sans prise de risque, sans recherche. Et pourtant, Eastwood est un réalisateur que j'aime beaucoup d'habitude.
Peut-être était-ce trop épuré pour moi ? Je sais pas. Le film partait bien avec Cécile de France et la scène du tsunami de 2004, qui est juste incroyable et impressionnante, mais après... les autres protagonistes ne m'ont pas convaincu (Matt Damon, que j'ai jamais adulé, et les jumeaux). Ils sont tous liés d'une façon ou d'une autre à la mort, et on sentait direct qu'ils allaient se rencontrer à un moment ou à un autre. J'aime bien ce genre de procédés en général, mais là, même à l'instant où leurs destins se croisent (qui arrive trop tard à mon goût), j'ai rien ressenti. Même l'histoire des jumeaux (assez cliché faut bien le dire) ne m'a pas touché une seule seconde.
Alors soit j'ai raté quelque chose, soit ce film est effectivement en-dessous du niveau habituel d'Eastwood. ou alors le repas est pas passé =>

Ah si, pardon, y a bien un détail qui m'a beaucoup plu dans ce film, outre la scène du tsunami, c'est l'utilisation du Concerto n°2 pour piano de Rachmaninov (qui a inspiré Muse au point qu'ils en ont repris des phrasés entiers :3), qui est un morceau absolument divin. Mais pour ce point précis, Clint pouvait pas se tromper. v.v


Voilà, j'ai la flemme de commenter les autres - qui sont pourtant géniaux - mais j'aimerais bien avoir l'avis de quelqu'un d'autre concernant Au-delà, histoire de voir si je suis le seul ici à avoir été déçu. Enfin, si quelqu'un d'autre l'a vu, bien sûr.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mardi 19 juillet 2011, 22:15:17
Je ne suis pas du tout un grand fan d'Apocalypse Now. Les films ont un bien mystérieuse attraction sur les gens. Je sais que ce film est culte, un grand chef d'oeuvre, une pierre angulaire dans l'histoire du cinéma, la technique cinématographique est vraiment excellente, le nombre de scènes mémorables est gigantesque, les anecdotes croustillantes du tournage apprennent en quelque sorte le véritable lien entre la vie et le cinéma, et fatalement, entre la vie et l'art... Mais, ptin qu'est-ce que je me suis emmerdé. Faudrait ptêtre que je le remate.


En revanche, pour Au-delà je peux pas trop te dire, je l'ai pas vu, mais Eastwood est à mon avis pas mal surestimé :niak: Ses filmes sont très classiques, voire un peu trop, c'est référencé, c'est propre, c'est souvent émouvant, mais c'est un peu trop convenu surtout. Après, j'en ai vu que quatre d'Eastwood et probablement pas ses meilleurs j'imagine (Un monde parfait, Mystic River, Gran Torino et Invictus).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 19 juillet 2011, 22:26:21
Gran Torino est énorme et justement je trouve que malgré des éléments convenu, on est d'accord, c'est carré et vraiment super mais oui, on peut pas crier au génie non plus.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le mardi 19 juillet 2011, 22:46:35
Z'êtes nuls. v.v
Le plus grand film de guerre de tous les temps c'est Croix de fer de Sam Peckinpah, c'tout.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 20 juillet 2011, 19:25:43
En Eastwood on peut trouver ses derniers films surestimés mais je considère Mystic River comme son meilleur film en tant que réalisateur, et son diptyque sur Iwo Jima vaut largement le coup d'oeil aussi (surtout Letters).
Aprés j'ai pas vu Invictus ni Au Dela, et de ce que j'ai entendu je râte pas grand chose, par contre j'ai trouvé Gran Torino potable mais pas non plus le chef d'oeuvre décrit par tous les médias.

Pour les films de guerre je trouve que Apocalypse Now vaut le coup d'oeil mais comme Nehemah c'est pas un film que j'adorerais regarder plusieurs fois de suite.
Par contre Kitty t'abuse, le meilleur film de guerre de tous les temps c'est Voyage au bout de l'enfer sans aucun doute, et je suis également super fan de Bullet in the Head de John Woo (mais bon la je suis le seul).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 23 juillet 2011, 18:28:19
Aujourd'hui j'ai vu Transformers 3 en 3D, pas eu le choix,  de toute façon. Ayant bien apprécié les deux premiers films, j'avais hâte de voir ce dernier.

Premier détail qui fait mal: la place pour une séance 3D coûte toujours aussi cher, mais maintenant on sait que le prix des lunettes n'est pas inclut dedans: il faut les acheter en plus :mad: Mais bon, apparemment, ce n'est pas le cas de tous les cinoches, juste le mien. Et il peut nous sortir l'excuse qu'il a perdu beaucoup d'argents suite à ses deux incendies consécutifs. Mais bon, ça reste relou.

Deuxième détail qui fait mal: on perd dix minutes du film
(Cliquez pour afficher/cacher)
en mode documentaire, juste histoire de lancer l'intrigue, intrigue qui ne décollera pas avant une demi-heure: bah oui, faut laisser le temps à Sam de présenter sa nouvelle petite copine (et descendre Mikaella au passage). Bref, de l'humour quoi, sans grand autre intérêt et à côté, on a cette funeste senssation que Michael Bay veut faire croire que toutes les catastrophes humaines ont été causées par un truc Cybertronien :mad:

Puis enfin, l'intrigue déc.... c'est l'entracte: balancer une putain d'entracte en plein milieu d'une  scène d'action: on perd le fil, on oublie directement  ce qui s'est passé juste avant. Putain mais si les films sont découpés en scènes, c'est pas pour rien! Ca se fait pas de le couper en plein milieu d'une action, merde :mad: Bref une scène de perdue puisque à cause de cette entracte (rebaptisée intermission à l'occasion :conf: ) de 5 minutes, on a perdu tout le fil de la scène.

Enfin après n'avoir rien compris, l'intrigue se met enfin en place et là, bah... ça change. :| On se rend compte que l'intrigue est assez intelligente et les Decepticons agissent enfin de façon censée. On aura droit à une scène d'action puis ce sera que du scénario, scénario et encore du scénario. Mais un scénario bien meilleur que les deux premiers (le 1 partant en couille sur la fin et celui du 2 étant noyé dans un trop-plein d'actions). Bref, le film reste la suite logique du 2 avec quelques références
(Cliquez pour afficher/cacher)


L'action en elle-même est super bien dosé, on n'a pas trop de baston d'un coup. Et les autobots sont exploités de manière assez équitable: pour une fois, Optimus Prime et Bumble Bee ne sont pas trop mis en avant. Par contre chez les Decepticons, on aurait préféré voir certains d'entr'eux être mis plus en avant
(Cliquez pour afficher/cacher)


En bref c'est un excellent film qui pour une fois, misait plus sur le scénario que sur l'action... Mais du coup, on se retrouve là comme un pigeon: les lunettes 3d ne servaient qu'à une chose: ne pas voir trouble: y avait qu'à la fin qu'on avait quelques effets 3D et ça, ça fait rager un max: payer le prix plein pour que dalle :mad:

Mais on notera quelques déceptions quand même:

(Cliquez pour afficher/cacher)



Par contre, niveau coup de coeur:

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le dimanche 24 juillet 2011, 23:14:24
Tu as vraiment aimé les deux premiers Transformers ? Ce sont deux films que je considère comme étant dans mon top 10 d'étrons hollywoodiens  :hum:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le lundi 25 juillet 2011, 00:54:05
Ouais, j'avais bien apprécié, plus le 1 que le 2 quand même.... Comme quoi, les gouts et les couleurs :)

J'espère juste qu'à la sortie dvd, le doublage ne sera plus massacré comme T1 :conf:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 25 juillet 2011, 14:21:37
Citation de: "Plastik"
Tu as vraiment aimé les deux premiers Transformers ? Ce sont deux films que je considère comme étant dans mon top 10 d'étrons hollywoodiens  :hum:


Eh bien il n'y a aucune honte à aimer Transformers, moi même j'en suis un grand défenseur (plus du 1 que du 2 d'ailleurs). Tout le monde chie dessus sans arrêt mais je comprend pas pourquoi, c'est un très bon film d'action, un peu cliché et un peu concon, mais tant que ça pète bien comme il faut moi ça me suffit, aprés tout je vais voir un blockbuster juste pour ça, pas pour une histoire super profonde.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 25 juillet 2011, 18:22:08
Ouais je dis pas, j'aime juste pas les gros blockbusters boomboom, pipi, nichons, Megan Fox, feu d'artifice, etc... Du coup ce fut un vrai calvaire de voir ce film pour moi (il le jouait dans un avion, Transavia, ligne néerlandaise, puis j'ai eu le droit au "Voyage de Gulliver" pour le retour, une putain d'horreur)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 25 juillet 2011, 18:36:40
Comme 2012. Je comprends pas les pisseux qui se moque de ce film... Perso je ne regarde plus la TV alors leur connerie de "buzz" sur internet, je l'évite sans problème. Si les gens arrêtaient d'être scotché à leur TV, ils arrêteraient de juger le film via le buzz comme pour Avatar. Ce sont des très bons films mais voilà, tu poses ton cerveau en allant les voir et tu le sais très bien quand même... Genre certains attendent un fond supra philosophique tout ça, en fait que ce soit du Grand Cinéma mais WTF soyez pas si naïf; c'est de la merde en barre qui fait passer le temps de manière agréable à l'image d'un jeu pop corn, point barre...



coup de gueule.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le lundi 25 juillet 2011, 18:56:16
Aujourd'hui j'ai vu Les mythos, traînés de force par le groupe d'ados que j'encadre... Je ne les ai jamais autant haïs. Film pas drôle, mal joué, mal filmé, bref, le B-A-BA du navet franchouillard.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 25 juillet 2011, 20:33:20
Jurassic Park 4 confirmé par Spielberg... Même si pour moi, il n'y a JAMAIS EU de "Jurassic Park 3".
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 25 juillet 2011, 22:10:19
Citation de: "Mondaye"
Jurassic Park 4 confirmé par Spielberg... Même si pour moi, il n'y a JAMAIS EU de "Jurassic Park 3".


J'espere qu'il a pas repris son projet de dinosaures armés sinon même JP3 sera un chef d'oeuvre à côté.
Moi pour JP4 j'ai surtout peur que Spielberg adopte les effets spéciaux à volonté, déjà que ça a niqué Indiana Jones 4, si en plus il veut niquer Jurassic Park...
Enfin d'aprés ce que j'ai lu, Spielberg veut revenir à ses méthodes d'antan, en gros il quitte l'influence George Lucas qui lui a été bien nocive (contrairement à ce que prétend South Park).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le lundi 25 juillet 2011, 22:26:13
Je m'attends à ce que ce soit la faute des aliens dans un retournement de situation final inattendu.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mardi 26 juillet 2011, 16:54:00
Aujourd'hui j'ai vu...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F1.bp.blogspot.com%2F_tGRcNwyuIRs%2FTSOCgWP1chI%2FAAAAAAAAAGA%2FwNwEbL4YjxE%2Fs1600%2FRaging-Bull.jpg&hash=3637650cc659e60cab0d93893efc77cb)

J'ai déjà vu quelques Scorsese dans ma vie mais aucun ne m'a jamais convaincu que c'était un réalisateur culte, la seule exception étant Casino. Bref j'ai entendu dire un peu partout que Raging Bull était un des meilleurs film du réal et comme la boxe est un sport qui m'interesse, il m'en fallait pas plus pour aller jusqu'au bout.
C'est un film biopic qui raconte la vie de Jake La Motta, de ses débuts fulgurants sur le ring, notamment contre le boxeur afro-américain Sugar Ray Robinson, jusqu'aux jours les plus sombres de sa vie, notamment son divorce et son année de prison pour détournement de mineur.

La grande particularité du film, c'est qu'il est tourné comme une sorte de documentaire, en noir et blanc, comme cela sera utilisé plus tard dans Schindler's List.
Notamment à ce que l'on pourrait penser, Raging Bull n'est pas un film de boxe, les combats sur le ring ne prennent même pas 1/4 du film mais ils sont très réalistes et superbement réalisés. Mais avant tout, le film est très axé sur la psychologie des 3 personnages principaux, notamment sur la jalousie qui prend une place très importante.
Mais ce qui choque surtout c'est l'implication de DeNiro, qui lui a valu l'Oscar du Meilleur Acteur 1980. Pour filmer la fin de la vie de La Motta, DeNiro a pris pas moins de 30 kilos, qui le rendent méconnaissable dans la dernière partie du film, et qu'il n'arrivera jamais à perdre totalement.

Bref Raging Bull est uns des meilleurs Scorsese que j'ai vu, il détrone de mon top personnel Casino, je le conseille bien sur à tout le monde même si un premier visionnage n'est pas toujours très concluant.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mardi 26 juillet 2011, 21:42:26
Aujourd'hui, j'ai vu "Le loup-garou de Paris". Ca tombe bien, je vais justement jouer au loup-garou x-D

Bref ce film semble être dans la lignée de "La main qui tue", un pseudo-film d'horreur qui fait intervenir des fantômes, ici appelés zombies, sans aucun logique juste pour faire un peu d'humour. Surtout qu'ils ne servent pas à grand chose.

Bref, le scénario est bourré d'incohérence et le film vaut le coup pour les transformations et quelques scènes de mise à mort. pour le reste, il vaut mieux oublier surtout que les acteurs sont mauvais et clichés et que cette fois-ci, on n'a même plus besoin de balles d'argent pour tuer un loup :mad:


Bref, un film sympathique sans plus.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 29 juillet 2011, 18:53:16
Raging Bull je l'ai trouvé sur-fait et surtout incroyablement long, deux heures d'ennui le plus total, et ce n'est pas dû à la boxe, les parties de réalisation étant tout bonnement l'intérêt du film. Mais bon, Scorsese ne m'a jamais convaincu, pour l'instant, le film auquel j'ai le plus accroché reste Shutter Island et c'était pas non plus concluant. Je dois voir Les infiltrés, paraît que c'est son meilleur.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le samedi 30 juillet 2011, 08:22:26
Bizarrement je me suis pas du tout ennuyé devant Raging Bull, en fait quand j'ai vu que DeNiro se donnait à fond j'ai bien accroché dans l'ensemble et les scènes cultes se succèdent ("do you fuck my wife?", la scène en prison). Même la musique tue, d'ailleurs on la retrouve à la fin de Godfather 3.

Shutter Island j'ai lu le bouquin et vite fait regardé le film donc je peux pas trop dire mais je pense pas qu'il y ait matière à faire un film mythique avec ça, et je trouve pas du tout que Les Infiltres soit son meilleur film, lui pour le coup il m'avait bien déçu.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 31 juillet 2011, 19:23:16
Pour rester dans Scorsese je conseille fortement Mean Streets, son premier film.
Excellente réalisation où on peut déjà voir le style du réal. Le casting est génial, Harvey Keitel en est le centre mais De Niro crève déjà l'écran en Johnny Boy. :<3:
Et puis il y a le choix des musiques... à base de Rolling Stones et autres. On saura par la suite qu'il soigne toujours aussi bien ses bandes originales.

Mais sinon le meilleur film de Scorsese pour moi reste sans hésitation Taxi Driver. Un chef d'oeuvre. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le dimanche 31 juillet 2011, 19:31:32
Un condensé d'ennui bien primitif Taxi Driver v.v

Outre Casino et Shutter Island j'ai jamais accroché à ses films, où l'histoire se rallonge sans aucune raison et embarque le spectateur dans des situations ennuyeuses. Pour SI c'est ptêtre car il s'agit d'un bouquin, cinématographiquement, il est vraiment propre après, je trouve juste que c'est traité comme un Silent Hill et qui dit Silent Hill dit Lynch, et au final, SI n'est qu'un sous-Lynch ou alors un Lynch série Z. Ouais, ce sont des raccourcis très raccourcis, mais je m'ennuie tellement devant les films de Scorsese que ça les justifie, pour moi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 31 juillet 2011, 19:36:01
Citation de: "Nehëmah"
Un condensé d'ennui bien primitif Taxi Driver v.v

Outre Casino et Shutter Island j'ai jamais accroché à ses films, où l'histoire se rallonge sans aucune raison et embarque le spectateur dans des situations ennuyeuses. Pour SI c'est ptêtre car il s'agit d'un bouquin, cinématographiquement, il est vraiment propre après, je trouve juste que c'est traité comme un Silent Hill et qui dit Silent Hill dit Lynch, et au final, SI n'est qu'un sous-Lynch ou alors un Lynch série Z. Ouais, ce sont des raccourcis très raccourcis, mais je m'ennuie tellement devant les films de Scorsese que ça les justifie, pour moi.

Nobody's perfect. ^x^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le dimanche 31 juillet 2011, 19:37:25
Surtout pas Scorsese, en effet :niak: .

Ceci dit, si t'as des arguments à apporter, j'suis pas contre.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 31 juillet 2011, 20:03:47
Moi non plus.
Mais après si ses films t'ennuient, j'peux rien faire pour toi, d'autant que ç'a l'air d'être TOUS ses films, donc bon, chaud quoi. :ash:
Ca reste dans le registre des gouts et des couleurs, donc je peux rien dire.

Moi tout ce que je peux ajouter c'est que j'me suis jamais emmerdé devant un Scorsese.
Et je sais exactement pourquoi. Parce qu'il embarque le spectateur dans des histoires non pas ennuyeuses à mon goût mais "prenantes". J'veux dire que j'suis tellement dedans (et c'est tellement bien maitrisé aussi) que j'fais même pas gaffe aux longueurs ou à ma montre..

Après c'sûr, je dis pas, y'a parfois quelques petites "baisses de régime". Mais en même temps normal pour une film de 3 heures comme par exemple Casino.
Mais pour moi perso il n'en est rien. J'suis toujours à fond dans ses films. Parce que le rythme est selon moi toujours bien maitrisé.
Et l'interprétation y est aussi pour beaucoup quoi. Look juste De Niro dans Mean Streets ou Taxi Driver, tu ferme juste ta gueule et tu regardes quoi. Il est magique ce gars v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le dimanche 31 juillet 2011, 20:29:29
Même avis que Nehem sur Scorcese.
Après j'en ai pas vu 50 non plus mais dieu que c'est looooooong...
Taxi Driver est gaché par pas mal de scène à rallonge qui n'apporte rien.

Donc ouais Casino et Shutter Island sont sympa, le reste faut des cartons entier de Red Bull...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mercredi 03 août 2011, 20:03:40
Aujourd'hui, j'ai vu "La tour au-delà des nuages" de Makoto Shinkai.

L'histoire parle de deux amis qui construisent secrètement un avion pour rejoindre une étrange tour qui se trouve de l'autre côté de la frontière, le  Japon ayant été divisé durant la seconde guerre mondiale. Pendant la construction, ils promettent à une jeune fille, Sayuki, qu'ils iront ensemble à la tour. Mais le projet sera vite abandonné... La cause? La disparition mystérieuse de Sayuki...

Ce film est très difficile à comprendre. Ca parle de dimension parallèle, de rêves, etc. Certains scènes s'enchainent entre différentes dimensions. Bref, un vrai bordel. Mais une certaine poésie s'en dégage. Le fillm est axé psychologie: les personnages sont travaillés tout au long du film et ne sont ni niais, ni clichés. Excellent point. De plus, on nous fait douter tout au long du film sur "les méchants de l'histoire". Mais malheureusement, ce film reste une déception.... Pourquoi?

C'est simple pendant 1h20, on nous balance la psychologie des personnages. Et quand l'histoire commence enfin à démarrer, on constate avec effroi qu'il ne reste plus que 5 minutes de films. On se dit comment ils vont gérer ça... Ben, très mal, en fait... Toutes les interrogations concernant l'origine de cette tour, "les méchants", etc. passeront à la trappe pour se focaliser uniquement sur l'objectif des deux amis. C'est dommage, avec un demi-heure de plus, il y aurait eu moyen de faire un magnifique film :/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le vendredi 05 août 2011, 19:17:33
Aujourd'hui j'ai vu "L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cineasie.com%2FCinemaJaponais%2FKikujiro%2Fete_kikujiro.jpg&hash=c463b2760e447179dd1d65fe9a2b8dd1)



Un beau jour, Kitano en a eu marre qu'on dise qu'il n'était pas capable de créer un film populaire et, aimant les défis, il a fait son film le plus accessible mais certainement pas le plus creux.


L'été de Kikujiro raconte l'histoire du jeune Masao vivant avec sa grand-mère et qui, durant les vacances, s'ennuie terriblement ! Il a qu'une envie, partir retrouver sa maman dont il ne sait qu'une chose; elle vit près de la mer.

Élevé par sa grand-mère, celle-ci connaissant une jeune femme qui elle-même connait un étrange monsieur; Kikujiro (joué à la perfection par Kitano). Celui-ci lui promet durant l'été de l'aider à retrouver sa maman et ils partent alors tous les deux à travers la région.

Bien qu'au début, Kikujiro, ancien Yakuza, souhaitent surtout utiliser Masao et l'argent qu'il a pour parier aux courses, cet être rigolo mais égoïste va progressivement s'ouvrir à cet enfant et ils deviendront tous les deux des complices qui vont bien s'amuser à travers toutes les rencontres qu'ils vont faire en chemin !


Mais bien sûr, Kitano est un réalisateur de grand talent et, alors que cela aurait été facile, jamais il ne tombe dans la niaiserie et, grâce à mélange subtil entre humour, frayeur, dérangement (la marque du réalisateur) et... 'normalité'.

Une chose très importante à signaler aussi... les musiques plus que splendide de Monsieur Joe Hisaishi !!! Le main theme (summer) est juste à tomber par terre.




Trailer

http://www.youtube.com/watch?v=te5gmO6nj9w
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le samedi 06 août 2011, 10:47:36
Tiens, tu m'a donné envie de le voir  ! J'aime beaucoup le cinéma asiatique ! J'me rappel pas avoir vu un film de Kitano. C'est l'occasion d'm'y mettre :D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le vendredi 12 août 2011, 14:36:29
J'ai vu L'Été de Kikujiro en 3ème, je n'avais pas compris le truc au début, mais j'ai fini par bien l'aimer.


(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F1.bp.blogspot.com%2F-1WksgGUmpBY%2FTa3sIgAgaSI%2FAAAAAAAAAAs%2F9ut_p9adbus%2Fs1600%2FLimitless-trialer.jpg&hash=5a75bb101899b50355861f15f346af6d)

Limitless de Neil Burger (je crois)


C'est l'histoire d'Edward Morra, écrivain de 30 ans quelque peu rêveur et surtout branleur manifeste. Les gens veulent toujours lui laisser sa chance car son côté profondément ingénu est touchant, mais les portes finissent par se claquer sur lui à force de laisser couler.

Pourtant, son destin prend une toute autre tournure le jour où Morra découvre un produit, le NZT 48. Cette drogue a la faculté de libérer 100% de l'activité cérébrale au lieu des quelques 20% des gens normaux, mais aussi de donner une confiance en soi et une ambition à toute épreuve.

Sous l'influence de sa muse chimique, Edward va boucler son livre qui deviendra un best-seller, puis il se lancera à la Bourse où il fera fortune grâce à ses capacités mentales.

Pourtant, il lui faudra peu à peu gérer les nouveaux tracas de son quotidien amélioré, tel le manque de drogue ou surtout la rançon de son succès...


Un film vraiment très bon, qui fait passer un bon moment même s'il exploite un thème pas franchement neuf : le loser qui devient un super barbot en un ou deux jours. Pourtant, Limitless est bien meilleur dans le genre que Bruce Tout-Puissant (ce qui, vous me direz, n'est pas un exploit) grâce à son rythme soutenu et ses multiples aspects qui se complètent sans jamais se croiser.
Le choix des couleurs a été simple : froides et austères en temps normal, elles deviennent chaudes et vivantes sous l'effet du NZT. Les effets spéciaux comme le champ de vision à 160° ou les déplacements accélérés sont bons, rien d'extraordinaire dans ce domaine mais rien de moche non plus.

Comme note finale, je ne lui mets "que" 16/20. Malgré toutes ses qualités, il ne réinvente pas la roue et ne reste qu'un film sur le rêve américain comme il en existe beaucoup d'autres.

Néanmoins je le recommande, c'est un film qui mérite qu'on s'y intéresse !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Royug le vendredi 12 août 2011, 15:50:50
Je l'ai vu aussi ce film, y'a quelques mois. C'est pas extraordinaire, mais en effet, ça reste un bon film à voir.  :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le vendredi 12 août 2011, 16:28:53
Aujourd'hui j'ai vu...
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.gralon.net%2Fcinema%2Faffiche%2Ffilm-les-schtroumpfs-61639.gif&hash=1ba9e9c52af6d877504b79bd789b5bfc)


(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg858.imageshack.us%2Fimg858%2F1084%2F1301480358645.jpg&hash=d84500db6607cea2af0793f01a8a3cf8)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le vendredi 12 août 2011, 16:34:05
On t'a payé pour ça, rassure-moi ? v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Pimousse le vendredi 12 août 2011, 20:20:46
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.esseclive.com%2Fpartage%2Farticles%2Fcinema%2Faffiche-melancholia.jpg&hash=113786098910e0a08f2fe91b582039fc)


Je déconseille aux gens qui tiennent à leur temps et leur argent :zb:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Lei le vendredi 12 août 2011, 20:35:44
Citation de: "Pimousse"
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.esseclive.com%2Fpartage%2Farticles%2Fcinema%2Faffiche-melancholia.jpg&hash=113786098910e0a08f2fe91b582039fc)


Je déconseille aux gens qui tiennent à leur temps et leur argent :zb:


Je suis pas d'accord, j'ai pas été fan, j'avoue, et je me suis bien marrée quand tu mangeais tes pop corn pendant les moments de silence, mais il a été quand même intéressant par certains de ces aspects.

Bon, La Planète des Singes ou bien !?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le vendredi 12 août 2011, 20:40:23
J'ai vu la BA de la Planète des Singes, ce film a l'air d'être une grosse blague. v.v Enfin, ne pas juger sans avoir vu dit-on.

Sinon j'ai regardé Les Trois Royaumes de John Woo, la version longue (et en chinois je vous prie). J'avais déjà vu la version raccourcie, que j'avais déjà beaucoup appréciée. Mais c'est vraiment dans cette version longue que le film prend toute son intérêt. Dans ce film il y a des batailles épiques, des passages plus philosophiques... Y'a de tout, et bien fait (c'est important de le souligner, car dans bon nombre de films ce n'est pas le cas).
Bref, un film que je vous recommande.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Amdor le vendredi 12 août 2011, 20:47:07
J'ai vu la planète des singes aujourd'hui et sans surprise, il n'effleure pas le talon du premier  v.v
Il est ultra prévisible, la fin arrive d'un coup au milieu de l'action (d'ailleurs, c'est sensé expliquer comment les singes ont pris le contrôle de la terre, les hommes qui ne savent plus parler, bref tous les détails du 1er mais nada v.v).

Au final il y a à tout casser 200 singes intelligents et c'est tout, ils espèrent nous faire croire que 200 singes tous seuls ont asservis les hommes et pris le contrôle du monde. Après, c'est joli, une prouesse technique mais derrière, que dalle.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le samedi 27 août 2011, 13:54:55
Aujourd'hui, enfin hier, j'ai vu

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinemotions.com%2Fdata%2Ffilms%2F0892%2F11%2F1%2Faffiche-Le-Guerrier-silencieux-Valhalla-Rising-2009-1.jpg&hash=35482e96e6cab0bdde58794c465b6d69)
Valhalla Rising

Un film de Nicolas Winding Refn, avec Mads Mikkelsen (Casino Royal, le Choc des Titans etc...)

Citation de: Synopsis
Pendant des années, One-Eye, un guerrier muet et sauvage, a été le prisonnier de Barde, un redoutable chef de clan. Grâce à l'aide d'un enfant, Are, il parvient à tuer son geôlier et ensemble ils s'échappent, s'embarquant pour un voyage au coeur des ténèbres. Au cours de leur fuite, ils montent à bord d'un bateau viking, mais le navire, pendant la traversée, se retrouve perdu dans un brouillard sans fin, qui ne va se dissiper que pour révéler une terre inconnue. Alors que ce nouveau territoire dévoile ses secrets, les Vikings affrontent un ennemi invisible et terrifiant, et One-Eye va découvrir ses véritables origines...

Je dois dire qu'après avoir vu la jaquette et la synopsis, j'étais très excité à l'idée de voir ce film.
Il s'avère que ce film est un film qui sort carrément de l'ordinaire. Le film est sombre, beau, et surtout silencieux. On a quelques paroles de temps à autres, mais 90% du film est en mode muet. Ça rajoute pas mal à l'ambiance, et on est vite envoyé dans l'univers des vikings, dans des montagnes sombres et silencieuses. On se sent vraiment dedans. Mais on a beaucoup de mal à se trouver une raison de regarder le film. On essaie de cerner la trame principale, mais sans vraiment y arriver, et ce, jusqu'à la dernière seconde du film.
Je dois vous avouer que personnellement, j'ai rien compris, surtout à la fin. Ce long métrage est avant tout visuel. On se prend claque sur claque à la vue des environnements sombres et grandioses, mêlée à la violence qui apparait de temps en temps.

En bref, il faudrait que je le regarde à nouveau pour bien cerner ce film qu'il ne faut pas regarder à la légère, et avoir envie de se retrouver seul face à un film qui vous plonge en enfer petit à petit, sans prononcer un mot...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le samedi 27 août 2011, 15:43:44
Valhalla Rising c'est une expérience à part entière. Voyages éthérés et abstraits, découvertes géographiques, métaphoriques et sensorielles, violence, fusion du temps et de l'espace, Refn n'avait pas fumé que du tabac, mais c'est typiquement le genre de films que j'aime, libéré de toute contrainte du scénario et basé uniquement sur la puissance du visuel et de l'auditif.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le samedi 27 août 2011, 16:51:12
Je suis totalement d'accord.

Mais comment trouver un but ou quelconque cohérence dans le scénario ? Est-ce que le film n'est pas seulement visuel et artistique ? 
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le samedi 27 août 2011, 22:59:46
Aujourd'hui, enfin hier, j'ai vu

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinemotions.com%2Fdata%2Ffilms%2F0892%2F11%2F1%2Faffiche-Le-Guerrier-silencieux-Valhalla-Rising-2009-1.jpg&hash=35482e96e6cab0bdde58794c465b6d69)
Valhalla Rising

Un film de Nicolas Winding Refn, avec Mads Mikkelsen (Casino Royal, le Choc des Titans etc...)

[...]

Je dois dire qu'après avoir vu la jaquette et la synopsis, j'étais très excité à l'idée de voir ce film.
Il s'avère que ce film est un film qui sort carrément de l'ordinaire. Le film est sombre, beau, et surtout silencieux. On a quelques paroles de temps à autres, mais 90% du film est en mode muet. Ça rajoute pas mal à l'ambiance, et on est vite envoyé dans l'univers des vikings, dans des montagnes sombres et silencieuses. On se sent vraiment dedans. Mais on a beaucoup de mal à se trouver une raison de regarder le film. On essaie de cerner la trame principale, mais sans vraiment y arriver, et ce, jusqu'à la dernière seconde du film.

[...]

En bref, il faudrait que je le regarde à nouveau pour bien cerner ce film qu'il ne faut pas regarder à la légère, et avoir envie de se retrouver seul face à un film qui vous plonge en enfer petit à petit, sans prononcer un mot...
T'es sur que t'en a pas oublié un ? :niak:
haha x)

Ceci dit tu as attisé ma curiosité, ça a l'air plutôt intéressant comme film long métrage :D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le dimanche 28 août 2011, 00:18:31
Huhu j'avoue que j'ai pas su varier tout au long de mon texte ! J'ai essayé pourtant !

Mais en effet, j'invite les curieux a regarder ce film sans s'attendre a de l'action pure. A regarder attentivement par contre.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le dimanche 28 août 2011, 00:57:04
Mais comment trouver un but ou quelconque cohérence dans le scénario ? Est-ce que le film n'est pas seulement visuel et artistique ?
Le scénario est super simple en fait, limite tu peux le résumer en 2 lignes. Ce qui est intéressant c'est la manière dont il est mis en place, l'expérience est pas que visuelle, le film est beau et agréable à regarder mais il a surtout un côté suggestif super intéressant.

Personnellement je l'ai vraiment adoré, sûrement un des films sortis ces dernières années que j'ai préféré même. Récemment j'ai trouvé que Tree of Lie s'en approchait vaguement pour donner un petit ordre d'idée, même si l'ambiance a rien à voir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le dimanche 28 août 2011, 01:10:50
J'ai également beaucoup apprécié ce film. Pour moi le scénario n'était pas le plus important, c'était plutôt cet espèce de voyage visuel ... C'est comme une expérience cinématographique, on vous montre des images, des scènes, sans qu'il y ai vraiment une trame précise. Ca fait juste appel à nos émotions et à notre ressentit. Puis bon, rien que la photographie du film, ça faut le coup d'oeil.
Ya juste les images subliminales avec le personnage en rouge là ... J'ai pas tellement saisi le pourquoi du comment mais bon.

En tout cas, j'aime beaucoup ce genre de film qui sortent de l'ordinaire, libérés des contraintes qu'a cité Nehem.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le dimanche 28 août 2011, 09:11:42
C'esr vrai que c'est suggestif et que le scenario est tres simple. En fait, il faut pas chercher loin, et prendre chaque images telles qu'elles sont.

Puis les plans avec le personnage en rouge de profil n'est pas vachement limpide de comprehension. P'tetre des visions, des predictions. À voir deux voire trois fois cette experience.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le dimanche 28 août 2011, 12:39:37
C'est pas mal de le comparer à Tree of life quand on sait qu'ils ont tous deux été comparés à 2001 l'odyssée de l'espace.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 29 août 2011, 17:52:03
En fait; Les Schtroumpfs c'était trop bien :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le lundi 29 août 2011, 18:19:29
... je te veux tellement de mal...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 29 août 2011, 18:23:24
Bah écoute j'y suis allé en espérant juste que ça serait une bouse pas trop emmerdante... MAIS... il était vraiment bien !!! Et tu sais quoi, je connais parfaitement les schtroumpfs jusqu'au Schtroumpf sauvage.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le lundi 29 août 2011, 18:27:26
J'y suis allé avec Balvadar et un d'ses amis à contrecoeur, et j'ai passé tout le film à me gifler -véridique-, et on n'a rigolé qu'à un seul moment : quand le schtroumpf coquet dit qu'ils se retrouveront à broadway, je sais plus quoi. SOIT UNE HEURE ET DEMI APRES LE DEBUT DU FILM
Mal écrit, sans aucune espèce de début de fidélité, puéril, lent, improbable, ridicule.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 29 août 2011, 18:28:42
En ce qui me concerne, je l'ai trouvé:

fidèle, innovant, improbable, bien écrit, énorme (Gargamel qui pisse dans... :niak:)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le lundi 29 août 2011, 18:30:18
INNOVANT ?
VRAIMENT, INNOVANT ?
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fdata.imagup.com%2F12%2F1128539040.gif&hash=80476bccc8e8f62837be38fdbcefc8f1)
... ah ouais. Ah okay, on a... on a pas vu les mêmes films, hein...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 29 août 2011, 18:37:05
Totalement innovant même, ouaip.

Sincèrement, Dragon Ball et les Schtroumpfs sont en fait deux BONNES surprises à leur manière: le premier parce que c'est un nanar assumé (sérieusement) et que du coup la sauce prends. le second parce que c'est vraiment un excellent film !



Mais ces deux films sont destinés à être hué par des gens refusant les adaptations non fidèle à ce qu'eux-même auraient souhaité de prime abord. Moi, au contraire, je suis heureux d'être surpris par des films finalement maitrisé dans ce qu'ils ont choisi d'être.

Dragon Ball est un pure nanar et ça se voit de bout en bout. En regardant les trailers j'avais flippé ma race en me disant que ça serait américanisé point barre bah en fait c'est américanisé à mort mais les situations, surtout si on connait le manga/animé, sont à mourir de rire. Gohan qui est le grand-père de Goku, Tortue Génial qui vit au cœur de New York, le grand-père qui suce des pattes de poulets, la gueule de Piccolo...

Les Schtroumpfs est un film vraiment innovant; tout se passe naturellement et même si c'est improbable, la sauce prends largement de voir les petits Schtroumpfs passer de leur univers à notre monde et les situations sont vraiment lolesque. De puis, on a parfois l'impression de retrouver de délicieuses situations qui étaient jusque là propre à Toy Story. Des clins d'oeils un peu partout et des côtés nanar bien assumé comme le sentimentalisme à deux balles, la businesswoman méchante mais en fait non etc etc...



Sincèrement, rien que pour la curiosité, je vous invite à le voir par n'importe quel moyen.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le lundi 29 août 2011, 18:54:47
...
Attends attends attends attends
tu parles d'un film qui laisse Gargamel rentrer dans un bâtiment hyper-ultra-hype alors qu'il est plus clochard qu'un clochard
soit, disons qu'il a réussi par je ne sais quel moyen
tu parles d'un film qui laisse gargamel faire une magie ultra-puissante qui lui attirerait TOUT (parce que la terre toute entière se jetterait à ses pieds pour cette magie), et il suffit qu'il "échappe" à la nana et elle OUBLIE même qu'il a existé alors que son METIER dépend de cette magie et lui apporterait toute la fortune, beauté, célébrité et adulation du monde entier pour le reste de l'humanité
soit, disons qu'elle est vraiment conne
tu parles d'un film dont les seules blagues sont un monsieur qui fait pipi dans un seau à champagne et toutes ces sortes de choses
soit, chacun son humour
tu parles d'un film avec des gosses suffisamment tarés pour se JETER littéralement et violemment sur des "peluches" qu'ils viennent tout juste de voir et même si les Smurfs sont censés être mondialement connus (y a carrément ça sur google), ils ne reconnaissent pas la peluche
soit, disons que ce coin-là du monde n'a pas l'électricité
tu parles d'un film où le grand schtroumpf se "sacrifie" pour les autres... ALORS QU'IL AURAIT PU PARTIR AVEC LES AUTRES SCHTROUMPFS LUI AUSSI ET ILS SE SERAIENT TOUS ECHAPPES SANS PRENDRE LE MOINDRE RISQUE NI DANGER ET TOUT SE SERAIT BIEN PASSE MAIS SCENARISTIQUEMENT CA AURAIT FAIT CHIER LES AUTEURS DONC "BOUM" ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE ON VOUS MET LE "partez sans moi !" parce qu'on a pas le droit de faire autrement
soit, tu aimes peut-être les retournements faciles et clichés
les blagues sont déjà-vues, le rythme erratique, les effets spéciaux hideux, les personnages plats (je veux dire NEIL PATRICK HARRIS, quoi, et même s'il est le seul élément -comme toujours- intéressant du film, il ne rend RIEN plus intéressant dans ce film !) et stéréotypés, une intrigue dont on n'a tellement rien à faaaaire, un doublage (français, je n'ai pas vu en VO, hélas... ou pas) mais HONTEUX...
... je veux dire, y aurait qu'un seul de ces défauts à la fois, bon; mais tout ça ensemble ça rend l'expérience si déplorable...

J'ai toujours aimé les schtroumpfs; mais je ne tombe pas dans le piège de "c'est une adaptation donc ils DOIVENT y mettre ce que MON affection de fan veut". Cette adaptation s'éloigne totalement de la personnalité de chacun de ces schtroumpfs -ET UN PUTAIN DE SCHTROUMPF IRLANDAIS, QUOI ! ILS ONT TROUVE INTELLIGENT DE FOUTRE UN SCHTROUMPF IRLANDAIS DANS L'HISTOIRE ! Je veux dire, il leur fallait un schtroumpf aventureux et fort, devait pas y en avoir dans le village, hein, je veux dire le PUTAIN DE SCHTROUMPF COSTAUD AURAIT PAS PERMIS D'EVITER TOUT SENS DU RIDICULE


Après, que tu l'aies aimé, je m'en réjouis; c'est que tu es leur cible principale.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 29 août 2011, 18:57:53
Je vais même pas chercher à plus discuter avec toi car ça sera un énième dialogue de sourd ^^
C'est dommage que tu ne l'ai pas apprécié et c'est cool que tu donnes ton avis en tout cas; les gens pourront ainsi se faire leur petite idée, haha !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le lundi 29 août 2011, 19:18:50
J'suis désolé, quand j'ai vu le grand schtroumpf avec des lunettes noires prenant la pose, j'ai eu envie de traquer le réalisateur et de lui éclater sa sale gueule American History X-style.
Et puis quand j'ai aperçu le Schtroumpf Irlandais, j'ai juste supplié toute puissance divine de m'effacer de cette planète sur le champ pour me faire disparaître pleinement de la même dimension que des créateurs de cet accabit.
LE PUTAIN DE SCHTROUMPF IRLANDAIS QUOI
IRLANDAIS BORDEL DE MERDE
IRLANDAIS


EDIT
ah et j'voudrais revenir sur "la businesswoman méchante mais en fait non"...
JUSQU'AU BOUT c'est une morue, hein, cette meuf... elle est CARREMENT méchante, hein... c'est-à-dire que parce qu'ELLE va recevoir du pognon et de l'attention, elle va pas virer le héros... mais sinon, c't'une mégalomane abrutie...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: LuBu le mardi 30 août 2011, 09:35:11
Autant ça me disait vraiment rien jusqu'à maintenant, autant à te lire John tu m'as donné envie d'aller le voir.  ^,^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le mardi 30 août 2011, 12:55:10
Ah mais tu sais je partais malgré tout avec la sensation que ce serait une nullité au moins divertissante, hein ! Qui arriverait à me faire profiter du ridicule ou je n'sais quoi ! Et même pas... c'est de l'ordre de la médiocrité. Rien de plus.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mardi 30 août 2011, 14:27:32
Déjà pour faire une aventure des Schtroumpfs dans le monde moderne et en plus de ça en Amérique, ça n'annonce rien de bon. :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 30 août 2011, 14:30:24
C'est pour ça que je suis allé le voir avec un à priori incroyable, d'autant que je n'aime pas l'amérique... Et pourtant !!!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le mardi 30 août 2011, 14:44:31
... quel rapport avec l'affection portée aux USA ?
(euh je dis pas ça agressivement hein :o je préfère le signaler... ^^")
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 30 août 2011, 14:47:32
Cela a un rapport avec les à priori que j'avais; amérique = film nul.


Bon, pour toi c'est le cas du coup  >.<
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le mardi 30 août 2011, 14:56:07
... bah non, justement =_=
... déjà c'est stupide de se dire "film américain = blockbuster bien daubesque" (surtout que le simple cliché de "blockbuster = daube" a été prouvé erroné mille fois), mais surtout je n'ai jamais même commencé à supposer ça dans un seul de mes messages...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 01 septembre 2011, 04:11:30
Cela a un rapport avec les à priori que j'avais; amérique = film nul.


Bon, pour toi c'est le cas du coup  >.<

Un gros pourcentage de chefs d'oeuvre du cinema viennent des USA, donc ton à priori est bien étrange. Ce qui me fait le plus mal au cul c'est de penser que c'est Les Schtroumpfs qui t'a prouvé le contraire.
Moi j'ai pas vu le film mais le seul souvenir que j'ai de cette série est une BD assez excellente dans son genre donc voir ça en 3D puante, en plus à New York, désolé mais je marche pas. En conclusion : troll spotted B)

Mais en fait c'est même pas pour ça que j'étais venu poster à la base, c'est que j'ai appris que Lucas avait encore retouché Star Wars pour sa rééddition en Blu Ray, et bordel, de ce que j'ai vu, c'est un massacre sans nom. C'était déjà le cas pour la dernière édition DVD pour ceux qui se souviennent, notamment la scène de la cantina entre Greedo et Han Solo, et le Hayden Christensen en esprit Jedi qui est lui un viol pur et simple envers tous les fans de cette saga. Enfin moi je m'en fiche qu'il dépoussière la dernière trilogie, d'une parce que je m'en fous, de deux parce qu'elle en a bien besoin, mais il est inutile de toucher à la vraie saga qui est déjà bien comme elle est. Le pire c'est que j'étais interessé par l'édition Blu Ray avant de voir qu'il avait niqué une des meilleure scène de l'Episode 6 :

http://youtu.be/eGaSxSuB2vY

Et ça, ça fait chier, surtout que la mode de retouche des films est juste ridicule, encore la remasteriser, je veux bien, mais rajouter des petits détails sans importance, ça n'apporte absolument rien si ce n'est des coûts inutile et la colère des fans. Ce qui serait pas de trop dans ce genre de situation, c'est de proposer la version cinéma et la version Director's Cut, c'est déjà le cas avec le DVD d'Alien et c'est un truc élementaire à faire, et avec cette méthode, fini la colère des fans, et les pyj qui veulent regarder les versions retouchés peuvent le faire. :|


Soit dit en passant j'aurais bien aimé avoir le choix dans le Blu Ray Blade Runner, j'adore la voix off moi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 05 septembre 2011, 09:54:52
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F3.bp.blogspot.com%2F_WkKZJVG5wTk%2FTOYnTCwK-0I%2FAAAAAAACvzs%2FIVnbbmqgG6c%2Fs1600%2Fa_l_interieur_movie_poster.jpg&hash=09d69db86295ad26629c4f88dcedac84)

Vous les Français, quand vous vous mettez à faire des films d'horreur, vous ne le faites pas à moitié. Prenez Martyrs, summum de l'horreur : pesant, sanglant, une atmosphère des plus dérangeantes... (et aussi une fin décevante...), ou même Frontières (qui est très mauvais tout de même...).

A l'Intérieur est une pure crapulerie : Sarah, qui a perdu son mari dans un accident de voiture, doit accoucher le jour de Noël. Fatiguée, un peu déprimée, elle décide de passer noël seule à se reposer, mais bien vite, elle sera dérangée par une étrange femme, qui connait son nom, son histoire, et qui veut ce qui se trouve dans son ventre...

Le gore est réaliste (malgré les centaines de litres de sang...), et vous n'avez sûrement jamais imaginé qu'il était possible de faire autant de trucs immondes avec des ciseaux et des aiguilles à tricoter. C'en est parfois sérieusement pénible...

C'est un bon film dans l'ensemble , bonne gestion d'effets sonores pesants, la "méchante" est très bien jouée. Mais il y a des scènes parfaitement inutile, dont une complètement stupide et sortie de nulle part, ainsi que plusieurs choses qui restent inexpliquées...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.crystalxp.net%2Fnews%2Fimg%2F603.jpg&hash=cb4cd4020ba302cb527f969072e96727)

Pixar réussit là ou les véritables studios échouent depuis une décennie : mettre de la magie, faire un film beau avec un message qui ne prend personne pour un con, qui peut plaire aux grands, aux enfants, aux adolescents darks et même à ton papy communiste.

Wall-E c'est l'histoire d'un petit robot qui a pour but de nettoyer la terre, recouverte de déchets et abandonnée par les humains. Il collectionne des objets dans son hangar, et est ami avec une blatte. Un jour, sa paisible routine et sa solitude vont être bousculées par Eve, un robot venu d'un vaisseau qui semble chercher désespérément quelque chose et qui s'énerve assez vite. Wall-E avec ses grands yeux la suit partout en espérant pouvoir lui tenir la main, et oui, Wall-E ce coquin, est amoureux!

Une belle histoire avec des personnages presque muets (les deux robots savent à deux dire une dizaine de mots tout au plus), une animation à couper le souffle,  et un message moderne...

Disney a de la chance d'avoir Pixar dans ses cartes à jouer, maintenant qu'ils ne sont plus capables que de sortir des Shia Lebeauf et autre High School Musicmerde...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mercredi 07 septembre 2011, 23:10:29
Toujours pas vu Wall-E. Et A l'intérieur j'en avais pas entendu parler ça m'interroge.

En attendant j'ai vu une bonne petite tuerie (c'est le mot).

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimages.fan-de-cinema.com%2Faffiches%2Fpolicier%2Fa_bittersweet_life%2C0.jpg&hash=864cf94e28e927f4e7653dc33406bc26)

Lee Byung-hun et Kim Jee-won. Le bon, la brute et le cinglé, j'avais déjà énormément apprécié ce film, et j'ai retrouvé quantité de bonnes choses dans ce film de yakuzas dans un style à la fois très proche de Kitano (scènes ultra-violentes parfois coupéles à du trivial pur et dure, mais misant aussi sur une esthétique très mélancolique, très lente et belle) mais aussi du cinéma de Park Chan-wook (hémoglobine, vengeances exagérées comme dans Old Boy...). L'efficacité des plans, tout ça, c'est vraiment bon, la caméra qui effleure et reconnaît des parties de corps inattendues, on est parfois détaché des symboles et on s'accroche plus à des détails, à des formes.
Le film manque peut-être un poil d'originalité et d'identité dans le héros et le scénar, mais il n'empêche que l'interprétation et le développement de l'intrigue sont carrément là. C'est ptêtre ce qui importe le plus... Bref, à voir à mon sens.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 08 septembre 2011, 00:36:08
Moi j'ai trouvé Martyrs super naze, je sais pas ce qu'on lui trouve. J'ai jamais entendu parler d'A l'Interieur mais l'horreur française fait un peu pitié j'ai l'impression, enfin l'horreur tout court d'ailleurs, il est loin le temps des Halloween et autres Vendredi 13.

Je viens de finir ma séance du soir, avec un film que j'ai depuis bien longtemps sur mon étagère mais que j'avais jamais pris le temps de regarder, la faute à mon intérêt assez limité pour cette saga, dont un certain Burton n'est pas étranger. Je veux bien sur parler de la Planète des Singes :

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Foblikon.net%2Fwp-content%2Fuploads%2FLa-Planete-des-Singes-saga.jpg&hash=83b013b83b113e192f6d8af860bb4bb2)

Premier épisode fondateur, sorti en 1968 avec le très connu Charlton Heston (Ben-Hur etc...). La Planète des Singes raconte l'histoire de trois astronautes envoyés dans le futur, qui échouent sur une planète inconnue très similaire à la Terre. D'abord pensant qu'elle est sans vie, ils vont vite découvrir qu'elle est habitée par... des singes, qui bien evidemment commencent à s'interesser à eux.
La première chose que l'on remarque, c'est que le film a une identité qui lui est propre, malgré que ce soit une adaptation d'un roman français de Pierre Boulle. Identitée tellement réussie que la licence va être exploitée jusqu'à nos jours puisque comme tout le monde sait, la Planètes des Singes : les Origines est encore au cinéma (il faudrait que je le voie d'ailleurs).
La narration est extrêment soignée, de même que la mise en scène qui est absolument formidable, j'ai en tête notamment la première apparition des singes qui est mémorable. Les singes qui d'ailleurs sont vraiment bien faits, tout en maquillage et en costume, il a d'ailleurs reçu un Oscar pour ce point. D'ailleurs mis à part le dernier, il est à noter quand même que dans toute la saga, les singes ont été joués de cette manière, ce qui est un grand tour de force surtout quand on pense que ce film a quand même plus de 40 ans, et qu'il est encore crédible aujourd'hui.
Bon par contre on peut noter que les décors sont pas très variés, et que le village des singes sent le carton-pâte à plein nez, mais vu son âge, on peut lui pardonner.

Seul petit regret finalement, c'est qu'ils nous spoilent la fin avec la Statue de la Liberté un petit peu partout (cf ci dessus), ce qui est vraiment dommage, j'imagine seulement ce que ça devait être pendant les premières projections, quand personne savait ce (gros) détail.

http://youtu.be/VjcpRHuPjOI

Bien evidemment j'ai adoré ce film et je le considère désormais comme un de mes film culte, je suis vraiment con d'être passé à côté de cette saga mais faut dire que l'épisode de Burton m'avait l'air super naze. Bon maintenant je file acheter les autres (et il y en a beaucoup), en plus j'ai vu que la série TV avait été rééditée par je ne sais qui, mais est facilement trouvable, je me laisserai peut être tenter du coup.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le vendredi 09 septembre 2011, 08:49:26
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fintellote93.bloxode.com%2Fimages%2F11218733178.jpg&hash=ba0364713f3150a6e9a60ba2c9b9da9a)

Mais dites-moi, qu'est-ce que j'ai bien rigolé avec ce film ! Mais le problème c'est que c'est censé faire peur, ou du moins installé une atmosphère déplaisante, mais ce truc c'est... c'est ridicule. Amassant des clichés par dizaine, proposant un casting ridicule, avec une héroïne aussi charismatique qu'un cheval de trait, et des fantômes merdiques qui sont en gros une femme et un gosse qui font des gargarismes et qui poussent des cris de chats.

Non sérieusement, je ne sais pas ce que vaut le film original, mais en tout celui-ci est un pur navet des îles.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plagueis le vendredi 09 septembre 2011, 12:11:17
C'est celui là le film original il me semble. Sinon les deux suites sont encore plus moisies. Ils ont voulu surfer sur le succès de Ring en américanisant le truc, mais au final, c'est décevant.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 09 septembre 2011, 14:04:09
Non ça c'est le remake américain. C'est celui-là l'original, et il date de 2000.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cineasie.com%2FCinemaJaponais%2FGrudge%2FAfficheJuOn.jpg&hash=7cb6d966941e9157f1dc5d608b442116)

Ceci dit je n'ai vu que le remake américain et jerry. Je me tenterais bien l'original en tout cas et tant que j'y suis l'original de The ring vu que je l'ai toujours pas vu. J'aime bien ces films d'horreur japonais qui m'évoquent vraiment la saga Project Zero que j'affectionne particulièrement.




Dernier film vu pour ma part :

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fzazstream.com%2FUpload_Imgs%2Fipman1234.jpg&hash=02e01d81543c80ad34a1919c59a1f823)

Et autant dire que c'est loin d'être un navet. L'histoire est crue et violente, servie par une narration efficace au découpage surprenant. Dans les défauts du film je dirais l'aspect parfois documentaire qui veut à tout prix nous arracher des larmes et cette stylisation des scènes de bagarre qui manquent soit de fantaisie soit de réalisme à cause notamment du montage. On est loin des fresques ultra-épiques de Zhang Yimou dans Hero ou Le secret de poignards volants, on est loin des scènes délirantes de Jackie Chan et on est loin du professionalisme des chorégraphies de Bruce Lee. Mais bon, c'est du chipotage, dans l'ensemble le film tient vraiment la route. Paraît que le 2 est beaucoup moins bon en revanche.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 15 septembre 2011, 19:33:34
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ft1.gstatic.com%2Fimages%3Fq%3Dtbn%3AANd9GcRsZewiPjEG7hgKaMb_vrepZxOtr9XHF0fiFUZE2z0MVGpaaeJVNWpoM0ijow&hash=44ca8db51cae62b04d4aa40afc86e0eb)

Electric Dragon 80.000 V et contrairement à ce qu'on pourrait croire c'est pas tout à fait un nanard...

Difficile de noter Electric Dragon 80.000 V, surtout juste après son visionnage. Je le vois vraiment comme un héritier du cinéma de Tsukamoto en tout cas, sauf que c'est un poil moins bien rythmé et ptêtre un poil mieux filmé. En tout cas j'ai pas pu m'empêcher de penser à Tetsuo, que ce soit dans le trauma qui explique la "mutation" et le pouvoir, puis la tentative de contention du pouvoir et enfin le duel final. Bien sûr, ce n'est pas simplement un Tetsuo bis, il y a ne capacité à opposer le dragon et le bouddha, deux symboles bien différents et aux symboliques multiples ; il y a aussi l'opposition d'un créateur et d'un autodestructeur. Le personnage d'Asano refoule sa violence dans la création musicale, donnant lieu à des scènes survoltées, où toutes les machines prennent vie, guider par la musique bruitiste et électrique ; son challenger (puisqu'il est appelé ainsi dans le film) ne contient pas sa violence, il l'exprime et la refoule à la fois, ce qui crée une division au sein de lui-même, division mortifère : la partie gauche de son corps souhaite frapper, violenter, tuer, la partie droite, celle du Bouddha.

Le travail sur la lumière et l'éclairage est probablement le coeur du film. L'électricité urbaine est en mouvement perpétuel au gré des pouvoirs des deux combattants, ils agissent vraiment dessus, et certaines scènes sont d'une efficacité virtuose, notamment celle où Electric dragon se rue vers le Bouddha après qu'il l'a vicieusement provoqué en duel. Dans la rue, tout explose, tout brille et éclaire suivant l'avancée du personnage, créant un effet de mouvement et de dynamisme très réussi.

Toutefois, ce que je reproche au film c'est d'être assez vite ennuyeux, le rythme est étrange, parfois trop rapide et parfois trop lent, un deuxième visionnage pourrait être assez bien venu pour comprendre un peu mieux la pensée du cinéaste.





Bon et allez, personne pour faire vivre le topic là ? v.v j'en suis contraint à faire des doubles posts.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le jeudi 22 septembre 2011, 21:41:56
C'est pas souvent que j'poste ici mais comme j'ai effectué hier ma première sorite cinéma juste en face de mon appart, depuis des temps immémoriaux, j'ai pensé pendant tout le film à ma critique.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimages.allocine.fr%2Fr_760_x%2Fmedias%2Fnmedia%2F18%2F84%2F60%2F29%2F19765980.jpg&hash=261d9a214a15cbb06cf79f3d40b3c356)


Ça me tentait depuis un certain temps. Ayant apprécié le premier fil avec Charlton Heston, j'ai pas vu les suivants qui me semblaient trop commerciaux, surfant sur la vague parce que c'était cool mais un peu nuls en fait (C'est incompréhensible :niak:), j'ai vu celui de Tim Burton, et alors, et alors le film de Tim Burton, ben * Part se pendre. *

Je m'attendais donc à voir un peu une préquelle de La Planète des Singes, celui de 1968 de préférence. On a pas vraiment besoin d'être un fan inconditionné pour aller voir ce film, puisqu'il retrace les origines d'une société ou la relation maître/esclave entre l'Homme et l'animal s'est peu à peu inversée, on pouvait s'en douter.
Le problème, c'est que le film ne nous apprend rien d'autre. Le seul rapport qu'il a avec La Planète des Singes, c'est les singes. Ça aurait pu être des lions ou des hamsters, je me serais pas dit Tiens, ça ressemble à ce film dont j'ai déjà dit le nom trois fois.

C'est dommage parce que c'est des trucs qui semblent évidents ; c'est la faute à l'homme, qui à cause de la recherche scientifique a développé des produits testés sur les animaux alors ils ont développé une intelligence supérieure. Ouais, mais ça, on le sait déjà. Petite mention cependant pour le lien avec le père du héros, qui semble digne d'un téléfilm de M6, mais qui apporte quand même une autre petite intrigue au film. Surtout que je sais pas ceux qui l'ont vu, mais moi ça ma pas semblé évident qu'il y aurait ce lien là, du coup fort sympathique.

Y'a des points positifs, c'est pas un film raté, mais en réalité il commence près d'une heure après le début. Surtout que les évènements du début s'enchaînent vite, ça fait vraiment bâclé. On énumère les éléments principaux, et après on passe, comme ça le décor est posé, hoplà on s'embête pas. En général, ça fait assez cliché, ce pourquoi ça ne nous apprend rien d'autre sur les premiers films. Les hommes ils sont méchants et les animaux ils sont gentils alors ben les animaux ils se rebellent. Mouaif'. Déjà vu.

Les mentions spéciales + à rajouter :
- La qualité de la représentation du pouvoir des masses. C'est ça qui fait la force du film, qui fait comprendre la puissance pour cette révolution. Comparer à Spartacus serait un peu risqué, mais c'est un thème que j'aime. Vous avez des films du genre à me conseiller ?
- La vengeance des singes. Dans la deuxième partie, la brutalité des singes qui se révoltent contre les hommes est particulièrement bien filmée. C'est là qu'on voit l'intelligence " sociale " des animaux, c'est bien mené.
- La réalisation. Même si les singes font vraiment images de synthèse incrustée alors que ce n'est pas ça - coucou à Andy Serkis en passant -, les décors sont supers à regarder, et la plupart des animaux bien animés. Pas de jeu de mot Wolfesque :niak:
- L'OST. Purée. Mais purée. Dire le compositeur serait spoiler le film. Non, c'est pas John Williams, non, c'est pas Hans Zimmer, mais ça aurait pu. En fait, c'est le genre Hans Zimmer, mais un peu en premier prix parce qu'on a pas pu l'embaucher. Du coup, décontextualisée, la musique vaut pas grand-chose, mais dans l'ambiance elle accompagne vraiment très bien. J'ai envie de dire qu'elle sauve le film.

Les mentions spéciales - à rajouter :
- LA FUCKING SCÈNE AVEC LES SOUS-TITRES. NAN MAIS. Je spoile pas, d'ailleurs y'a pas à spoiler parce que c'est un détail, mais c'est les quelques secondes / minutes où j'ai fait un énorme facepalm dans la salle. Le film a perdu toute sa crédibilité avec ses sous-titres. Sous-titres de quoi ? Mouaif', on s'en doute.
- L'absence d'éléments des premiers films. Mais. Je viens voir un film qui a pour nom La Planète des Singes. Même si demander à voir le Docteur Zaïus serait incohérent puisque c'est pas la même époque, au moins la présence de la poupée humaine. Ou de la statue de la Liberté. LA STATUE DE LA LIBERTÉ QUOI. Le film se passe dans une ville super grande sûrement connue des USA, on a des énormes plans sur la ville, mais pas une fois on voit LA STATUE DE LA LIBERTÉ QUOI.

En conclusion. C'est un film à voir. Ce n'est pas du tout un navet. C'est même un bon film. Mais il ne faut pas vraiment s'attendre à voir une préquelle de La Planète des Singes. Mais c'est ça, les films à licence :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le jeudi 22 septembre 2011, 22:14:42
Et A l'intérieur j'en avais pas entendu parler ça m'interroge.

C'est sympa.
C'est pas le film du siècle mais on passe un bon moment je trouve.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 22 septembre 2011, 22:20:59
Pouah que je l'ai trouvé soporifique ce film. C'est pas qu'il soit mauvais, mais il manque cruellement d'intérêt. Je le trouve déjà un poil incohérent dans la réalisation, dans le sens où l'intrigue ne nous apprend rien qui soit utile à la compréhension de l'univers de la série. Et puis surtout, à part la prouesse technique et quelques beaux plans, le film est creux, du Hollywood bien salé. Enfin je l'ai vu sans a priori, mais j'ai vraiment facepalmé pendant tout le film, y a trop de plans qui veulent trop en dire et qui au final n'en disent pas assez. Le film passe à côté de son sujet, et ce malgré un Andy Serkis au mieux de sa forme et une campagne de promotion bien puissante.




(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinetrange.com%2Fwp-content%2F2010%2F02%2FLove_Exposure_LoveExposuresleeve.jpg&hash=e83386e3ebd915c401f12dd6194466cb)

Dernier film que j'ai vu. Japonais, Sion Sono (Suicide Club), 4h et expérimental. Si, si.

L'histoire se déroule en 5 chapitres. Le premier dure quasiment une heure et présente le personnage principal, Yu.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F2.bp.blogspot.com%2F_-tMQItNSeLM%2FSrSfG3iUV5I%2FAAAAAAAABBc%2FO7a3GQ5t-nc%2Fs320%2Fbscap0029.jpg&hash=d419c7b07bd7929a58fbe6ca29ab5aa6)

Celui-ci perd sa mère jeune, puis son père décide de devenir prêtre. Une nympho corrompt le père avant de le plaquer, suite à ce choc, le père change et devient presque mauvais, obligeant son fils à reconnaître ses pêchés là où il n'y en a aucun. Petit à petit, Yu dérape dans un comportement pervers, où il commet des pêchés de toute sorte pour se faire pardonner par son père. Ca va jusqu'au crime obscène, celui de... photographier les petites culottes des étudiantes. Une sorte de prophétie gouverne Yu : il doit trouver Maria, celle qui lui provoquera une érection, puisque actuellement, rien ne l'intéresse ni même la moindre petite culotte de la plus sexy de toutes les étudiantes. S'ensuivent des scènes totalement wtf où il devient littéralement un hentai ninja, aux poses farfelues.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.namenostyle.com%2FImages%2Fphotos%2Flove_exposure.png&hash=1bc383c1cd558cf002029a6eab2d1ee7)

Le deuxième chapitre présente Aya Koike, une jeune psychopathe qui déteste l'obscénité, enfin pas trop quand même. Une sorte de timbrée très typée (de toute manière le film est très typé même s'il part très très loin par moments). Le chapitre est assez court, puisque le personnage est développé tout en filigrane du film et devient un personnage hautement haïssable.
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ft1.gstatic.com%2Fimages%3Fq%3Dtbn%3AANd9GcSPSmrQjEBU-tyGWvDHqZHAMrQNHXTR75S4S2PFmCxJ-LIrGowltzQI7heF&hash=ea7a45bcb465769379b3778ce3d1ec93)
Koike au milieu de ses deux acolytes.

Le troisième chapitre présente le dernier personnage du trio de héros de Love Exposure, Yoko. Et s'il y a bien une image qui rsume tout le film c'est celle-ci :

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.montrealexpress.ca%2Fmedia%2Fphotos%2Funis%2Fphoto_1063068_resize.jpg&hash=27549a6378ec0f45919bc13c908d690d)

Un gros doigt à tous les canons du cinéma : du wtf à toutes les sauces, un univers très manga mais au final très cruel et réaliste. Yoko, je ne dirais pas qui est ce personnage même si on peut facilement le deviner. C'est en tout cas une perle rare, une actrice d'un grand talent, et surtout d'une grande beauté qui n'hésite pas à se faire embarquer dans des scènes d'une débilité sans nom, et parfois d'une grande virtuosité.


Bref, ce film est difficile à trouver (en tout cas à l'époque), il est long, je sais même pas s'il existe une vf ou des sous-titres VF, mais il est juste incroyable, il parle de la vie et pose de nombreuses questions au spectateur sur des thèmes vastes ; amour, religion, société, cinéma...

John Craft, ce film te plairait très certainement v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Linkymike le jeudi 06 octobre 2011, 00:43:44
En ce moment j'regarde pas mal de films, et hier j'ai vu Tomboy, un film Français de Céline Sciamma sorti en avril 2011 (Tiens, c'est la première fois que je donne mon avis concernant un film sur ce topic :niak:)



(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.gralon.net%2Fcinema%2Faffiche%2Ffilm-tomboy-188840.gif&hash=2d5f2e55aa4b5fafec133a0fe08ed4d3)

Synopsis : Laure, une fille de 10 ans, est un "garçon manqué" (Tomboy en anglais). Pendant les grandes vacances, elle emménage avec ses parents et sa petite sœur dans un nouveau quartier. Un jour, elle rencontre Lisa, une fille du quartier, lors des présentations, Laure se fait alors passer pour un garçon sous le prénom de "Michael". Lisa présente donc son nouvel ami à sa bande composé de garçons. Pendant tout l'été, Laure devra donc faire face à plusieurs problèmes liés à son secret mais le plus gros étant que Lisa tombe amoureuse du garçon, sans se douter une seule seconde qu'il s’agit en réalité d'une fille.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg713.imageshack.us%2Fimg713%2F9477%2Ftomboyphoto1.jpg&hash=ef30ba8732aef570f39f100fdedc14f3)

Mon avis : Il n'y a certes pas d'action (c'est un film dramatique en même temps, si vous voulez de l'action regardez... un film d'action ;D) mais c’est un bon film dans l'ensemble. Il traite de sujets comme l'enfance et l'identité nous amenant inévitablement, au fil du film, vers le thème de l'homosexualité dû à son scénario. C'est un film mignon et touchant où l'on sent la complicité des acteurs entres eux et le naturel des enfants. Zoé Héran (Laure/Michael) est magnifique dans un rôle qui n'est pourtant pas facile à jouer (elle est classe en garçon ^^). Après son mensonge, on se demande comment elle va se sortir de là. Surtout qu'elle sera confrontée à plusieurs obstacles de la vie, comme la "pause pipi" après un match de foot ou encore la baignade où le maillot de bain est inévitable. Mieux encore, restant dans le mensonge durant les grandes vacances, la rentrée approche à grands pas. Le plus gros « problème » sera bien sûr les sentiments de Lisa envers le garçon. Mais la question que l'on se pose surtout c'est "Comment cette histoire va-t-elle finir ?".

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg600.imageshack.us%2Fimg600%2F3508%2Ftomboyphoto2.jpg&hash=c3c42c162e383aa87bae5217c533f845)

Le seul regret est que l'on nous dévoile dés le début que Laure est une fille. On aurait très bien pu connaitre la vérité vers la fin mais certaines scènes auraient disparu du film du coup, ce qui aurait été dommage. Puis concernant cela, on ne sait pas trop pourquoi Laure ment sur son identité même si on le devine (soit parce que Lisa prends Laure pour un garçon dû à son look lors de leur rencontre, soit à cause du mal-être de Laure (dû au déménagement, de son identité, etc.), soit les deux). Pour conclure, c'est un film agréable à regarder où l'on prend plaisir à suivre les aventures de Laure/Michael tout en se demandant comment le secret va être découvert.

http://www.youtube.com/watch?v=NHebAaxnxKM


http://www.youtube.com/watch?v=3jAce4Y2Fa8
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le vendredi 07 octobre 2011, 05:25:32
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimados.fr%2Fcontent%2F1%2F3%2F5%2F541353%2FDrive-affiche.jpg&hash=3bbd68723f584c6cbc8b9f06ebe67602)

Dernier gros coup de coeur que j'ai vu en avant-première : Drive, du réalisateur de Valhalla Rising et Bronson pour ceux qui connaissent.
Le film raconte l'histoire de "The Driver", un type solitaire qui conduit des caisses à Hollywood en tant que cascadeur pour le cinéma le jour, et pour le compte de la mafia la nuit.
Une seule chose : ne pas se fier aux apparences. Ce film est loin d'être un énième film de caisses tunées et gonflées de nitro. Donc si vous vous attendez à du Fast and Furious, passez votre chemin direct. Il y a des scènes d'action (peu au final), certes, mais globalement c'est surtout filmé comme un film indé et y'a pas mal de plans-séquences.
Mais en fait c'est un polar noir tellement maitrisé qu'il peut plaire vraiment à tout le monde. Le real a sû trouver le juste milieu entre le film d'auteur (traitement de ses personnages, ambiance visuelle et sonore, esthétique de la violence) et le film grand public (action et course-poursuites parfaitement maîtrisés). Ces éléments réunis confèrent à l'œuvre une dimension onirique et romantique parsemée d'une violence crue et brutale. Oui, parce que le film est pas mal violent. Avertissement donc à tous ceux qui ne peuvent pas supporter la vue du sang car... ça gicle pas mal !
Les images et la photo sont juste magnifiques. Beaucoup de scènes/plans foutent la chair de poule. L'interprétation est énorme (excellent casting) et l'acteur principal (Ryan Gosling, retenez bien ce nom!) a juste un charisme de malade pour le peu de dialogues qu'il a durant tout le film. C'est fou ce qu'on arrive à faire passer comme émotions rien qu'avec les expressions du visage.
Sans oublier Bryan Cranston, alias Walter White de Breaking Bad (Hal dans Malcolm aussi). Bon, son personnage est un peu bisounours sur les bords mais sinon, comme d'habitude avec cet acteur, c'est super bien joué !
Je n'ai pas trouvé de gros défauts sur ce film, mis à part quelques lenteurs par-ci par-là et quelques incohérences... Mais tout le reste est super bien foutu et p*#%!* ça fait du bien de voir un film de cette trempe!

La bande-annonce :

http://www.youtube.com/watch?v=UpM_YWQcEZY

Et comment parler du film sans dire un mot sur... la B.O !
Même avant de voir le film, je suis devenu fan. La musique que vous entendez vers la fin du trailer en fait parti. L'ambiance électro-neo 80's, très Daft Punk d'ailleurs (Guy-Manuel de Homem-Christo est le producteur de cette musique), colle parfaitement à l'image du film. Et toute la B.O fait parti intégrante du perso principal...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F1.bp.blogspot.com%2F-V1t2UtV-4F0%2FTjc51Sn2z0I%2FAAAAAAAAABo%2FqKwoRtvKs58%2Fs400%2FDrive%252BSoundtrack.jpg&hash=db8a0ede9f2afdd599f108d6b4d8d839)

Nightcall de Kavinsky :

http://www.youtube.com/watch?v=MV_3Dpw-BRY


A Real Hero de College (en duo avec Electric Youth), pièce centrale du film, est tout aussi sympa:

http://www.youtube.com/watch?v=-DSVDcw6iW8&feature=related

Ah oui, dernière chose : Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes, juste. Et amplement mérité. v.v
Sincèrement, courrez voir Drive les gens (en v.o de préférence) ! C'est déjà culte ! Et procurez-vous sa Bande Originale par la même occasion. ;)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.pyromag.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F08%2FDrive_PIC2-600x300.jpg&hash=b8c008c0bdcea1f1d1b50335ad0ea1d9)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fhorrornews.net%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F10%2Fryan-gosling-Drive-movie-2011-6.jpg&hash=c90c6d8749f4267a925305002be13adc)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fstatic.moviefanatic.com%2Fimages%2Fgallery%2Fryan-gosling-drives-in-drive_500x332.jpg&hash=cc2a94e4eea93e344827646383594d1f)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg851.imageshack.us%2Fimg851%2F7935%2Faffichedrive2011.jpg&hash=65c84677bfd91dc871e40e7e7a1b1ec0)


Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le vendredi 07 octobre 2011, 10:06:46
Je plussoie, allez voir ce film, j'ai adoré les cadrages et la photo (suffit de voir les screens que t'as posté). Excellent casting et une excellente ambiance :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le vendredi 07 octobre 2011, 17:34:12
Je plussoie, allez voir ce film, j'ai adoré les cadrages et la photo (suffit de voir les screens que t'as posté). Excellent casting et une excellente ambiance :)
Je replussoie là dessus!
Par contre, j'ai absolument détesté la BO. Les trucs un peu années 80, ça me fout la gerbe! (désolée JeK)

Et puis comme toutes les filles, je suis tombée amoureuse de Ryan Gosling. :<3:
Le mot charisme n'a jamais aussi bien collé à un mec.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le vendredi 07 octobre 2011, 17:53:29
Ouais pour la BO chacun ses gouts après, c'est vrai. T'as pas à être désolée pour ça =D
Moi je trouve que ça colle super bien avec le film en tout cas :niak:
Et que tu flashes sur l'acteur principal, le contraire m'aurait étonné... :ash:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 07 octobre 2011, 18:04:45
Kitty est amoureuse de Ron Perlman, ça veut tout dire ;D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le vendredi 07 octobre 2011, 19:53:55
Kitty est amoureuse de Ron Perlman, ça veut tout dire ;D
J'avoue Ron dans Sons of Anarchy, il m'excite grave^^
D'ailleurs, il joue dans Drive également Mais sans harley et sans blouson en cuir, ça le fait moins.

Puis je fantasme sur Hellboy aussi....
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 07 octobre 2011, 20:00:34
Il faut aussi rajouter que c'est le seul personnage potable de Alien 4 (avec Dominique Pinon) et qu'il fait la voix off dans les Fallout. En plus il a une putain de gueule.

Homme de bien.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le samedi 08 octobre 2011, 00:09:24
Y a un personnage potable dans Alien 4 ? :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le samedi 08 octobre 2011, 00:58:49
Bah...
(Cliquez pour afficher/cacher)

:niak:

Ceci dit, je rejoins D_Y pour Dominique Pinon. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le samedi 08 octobre 2011, 12:37:45
Tient c'est marrant mais j'avais vu la bande annonce de Drive et ça m'avait pas fait envie du tout ... Pourtant, si c'est le réalisateur de Valhalla Rising, ça m'intrigue !
J'irai peut-être le voir alors, vu que vous dites qu'il est bien.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le samedi 08 octobre 2011, 18:51:36
La bande annonce est trompeuse, Emy. Comme bon nombre de bandes-annonces d'ailleurs...
The Last Airbender avait un trailer magnifique et en définitive le film est un navet sans nom :p
Franchement Drive vaut mieux que sa B.A. Rien que l'intro du début mérite d'allez voir ce film. Just awesome. ^,^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le samedi 08 octobre 2011, 20:56:52
Je trouve pas Ryan Gosling si charismatique que ça moi, enfin il est regardable mais on est loin d'un Clint Eastwood (loin d'un Vin Diesel, mais dans l'autre sens ;D). Par contre pour Bryan Cranston c'est une autre histoire, je considère ce type comme l'un des meilleur acteur d'une série télé, et je me demandais pourquoi on le voyais pas plus souvent au cinéma (à part dans Ryan).

Bref, je suis en train de matter Drive ;D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 14 octobre 2011, 19:45:55
Hobo with a Shotgun (Jason Eisener)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fygrael.files.wordpress.com%2F2011%2F08%2Fhobo-with-a-shotgun-wallpaper_345019_35534.jpg%3Fw%3D640%26amp%3Bh%3D274&hash=12f043e52c013c366162ed378286cad8)

Hobo with a Shotgun, comme son nom l'indique, c'est l'histoire d'un clochard puant, campé par le formidable Rutger Hauer (robot détraqué dans Blade Runner, psychopathe dans Hitcher, religieux cannibale dans Sin City) qui arrive totalement par hasard dans une ville en proie à la violence la plus extrême. La première scène trash que l'on voit dans ce long métrage ambitieux de Jason Eisener, c'est un homme se faire décapiter, et une pin up prendre une douche avec le sang qui gicle de sa gorge. Toute cette belle ville est dirigée par un gang familial composé d'un certain Drake et de ses deux films, tout aussi dérangés que lui. Autant dire que, comme son nom l'indique, Hobo with a Shotgun est un film grindhouse qui joue à fond sur la violence et le sang.
Car le concept d'Hobo with a Shotgun date d'il y a bien longtemps. A l'instar de l'honnête mais un peu faible Machete, Hobo était à l'origine une fausse bande annonce diffusée avant les Grindhouse de Rodriguez et Tarantino. Le concept a tellement plu au public que, comme Machete, celui ci s'est retrouvé adapté en vrai long métrage. En bien ou en mal ?

http://www.youtube.com/watch?v=1LlazPgxKrA

Oui, il y a un hic, entre temps, la vague Grindhouse (qu'on aimerait bien oublier, surtout Death Proof), est passée, Machete avait l'air déjà bien faiblard à l'époque de sa sortie (pas si lointaine), et Hobo peine à révolutionner le genre. Mais ça ne veut pas dire que le film est mauvais, en tant que grand amateur de films gore un peu barrés, j'ai largement trouvé mon bonheur. Je vais pas tout reveler mais c'est probablement le seul film ou vous verrez une prostituée se faire broyer la main par une tondeuse à gazon et poignarder un homme avec l'os qui reste. C'est idiot, mais jouissif.
Je peux aussi citer une mise en scène pas exceptionnelle mais qui tient la route, une photographie à l'image des Grindhouse (= vieillissante), les musiques sont de bonnes factures, le film est ultra referentiel, bien ancré dans les années 80. Les personnages sont bien campés, surtout le rôle du clodo, difficile de trouver mieux que Rutger Hauer qui est devenu bien trop méconnu (mais qui arrive bien au dessus de 90% des acteurs celebres) et les deux "The Plague" qui m'ont bien fait marrer (il faut le voir pour le croire).

http://www.youtube.com/watch?v=WSdUT4sXrsw

Pour résumer, Hobo with a Shotgun arrive un peu en retard, pourtant j'aurais tué pour voir un film comme ça, avant de voir Planète Terreur. Malheureusement, il faut faire avec ce qu'on a. En ressort un bon petit film à prendre au 3e degrés, un métrage honnête qui n'a aucune prétention mais qui pourtant marche bien, tant la violence est amenée de manière jouissive. A déconseiller aux cinéphiles un peu péteux-elitistes par contre...
Autre petit détail pour ceux qui s'y interessent, le film est passé au Festival international du film fantastique de Neuchâtel (aka NIFFF) cette année ^,^


Sucker Punch (Zack Snyder)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.lesgameuses.eu%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F04%2FSuckerPunch_cards.jpg&hash=f98651dad2d6112ebec719bf141420eb)

Et voila, je l'ai vu, Sucker Punch, le dernier bébé de Snyder, et, enfin, création originale (ouf !). C'est la que j'ai toujours eu un problème avec Zack Snyder, car toute sa filmographie était composée de remake moisis (Zombie est un massacre en règle et donc une merde, merci JeK) ou d'adaptations de BD. Certains diront que les adaptations c'est bien, et ils ont raisons, j'adore des dizaines de films de super-héros, le problème avec Snyder, c'est qu'il adaptait les BD au mot prés, aux situations identiques à l'originale, et qu'aprés cela on le taxait de réalisateur visionnaire. Awesome, moi aussi je peux le faire B) Enfin bon je m'égare, ce que je retiens surtout de ce réal, c'est que c'est un trés mauvais scenariste, qu'il a une drôle d'oreille musicale, mais que par contre, il sait y faire quand il s'agit de faire de belles scènes d'actions.

Et Dieu sait que j'aime les films d'action.

J'en reviens à Sucker Punch. C'est l'histoire d'une jeune fille de 20 ans, surnommée par la suite "Baby Doll", qui est envoyée en hôpital psychiatrique, aprés avoir tué accidentellement sa soeur qu'elle essayait de protéger de son beau père (qui voulait lui même la tuer pour récupérer un héritage, blablabla). Arrivée à l'asile, il s'avère qu'il est prévu de la lobotomiser dans 5 jours pour qu'elle ne témoigne plus contre son beau père. Pendant ces 5 jours, elle s'enferme dans un monde imaginaire ou elle invente un plan pour s'évader de sa prison, à l'aide de 4 autres filles, grâce à des objets qu'elles devront récupérer dans plusieurs mondes différents, plein de dangers, dans le but d'éviter de se faire lobotomiser par le terrible "High Roller".

http://www.youtube.com/watch?v=ZZDEIt5A0iQ

A première vue, Sucker Punch est avant tout un grossier mélange entre Inception (dans la structure du rêve) et le Labyrinthe de Pan (monde imaginaire pour échapper à la réalité), mixé à l'arrache et saupoudré de scènes d'action dont Snyder a le secret. C'est là le problème de ce film en réalité, bien qu'il parte d'une base originale, le final est une coquille vide, récupérable uniquement grâce à ses scènes d'action (bien foutues mais j'y reviendrai), le rythme est bien trop bancal et surtout, le slow-motion, qui était une plaie dans 300 du même réal est ici beaucoup trop présent dans les scènes d'action et ça rend le tout bien trop ennuyeux. Le slow-motion j'aime bien, c'est marrant quand c'est bien fait (Matrix pour ne citer que lui) mais en mettre pendant la moitié du film pour simuler un semblant d'originalité, j'adhère pas tellement. La BO est aussi une catastrophe, alors que paradoxalement le film tend vers la comédie musicale (la BO est très présente, le film est chorégraphié...), en gros Sucker Punch, c'est du viol auditif pur et simple (si on excepte l'intro que j'ai mise un peu plus haut). C'est aussi un film bourré de references... en fait reference est un bien grand mot quand on se rend compte que certaines séquences et certains personnages sont pompés d'un peu partout. Là ou les references de Scott Pilgrim vs the World étaient subtiles et surtout ephemères, Sucker Punch se gêne pas pour pomper le design des ennemis de Jin-Roh, les Hellghasts de Killzone (eux même pompés sur Jin-Roh tiens) et une grosse séquence de pas loin de 15 min est une copie conforme d'une séquence de FF13 (en réalité elle doit durer 5 min mais le slo-mo la rend interminable).

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.slashershouse.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F03%2FSucker-Punch-Samourai-a-sulfateuse-590x268.jpg%3F25a3a7&hash=2f51873c5b7f0cbaa075052316c7fdde)

Mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, j'ai quand même plutôt apprécier ce Sucker Punch, à tel point que j'ai très envie de me chopper la Director's Cut en Blu Ray (celle ci rajoute 20 min au film original, dont un combat final entre Baby Doll et High Roller). On va dire que je suis pas difficile, mais j'ai pris mon pied sur les scènes d'action qui sont des tueries techniques, malgré le sur-abus de slow motion, on en prend quand même plein la gueule, et bien que je considère Zack Snyder comme une tâche dans à peu prés tout, il faut bien reconnaitre que la seule qualité de ses films, c'est bien la technique. En plus, y'a des belles filles. Que demander de plus ?

Oui je sais en fait, un scenario qui tient pas sur du PQ, des scènes qui ne rappellent pas les nanars les plus sombres de l'histoire, de bonnes lignes de dialogue, une action rythmée, des personnages fouillées. La on aura du très bon film, en l'état, on a qu'un bon film, sans plus, vite oublié.
Un autre truc dont j'ai pas parlé, c'est que le film peut être sujet à double interpretation. Mais c'est naze parce que la double lecture est très très mal amenée, dommage.


Tant qu'à faire, j'ai une autre review de prévu dans quelques jours :
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg254.imageshack.us%2Fimg254%2F6905%2Fsansreps.png&hash=8ef1db50679f54b8240affbac4107c42)

 ;D




Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le lundi 17 octobre 2011, 16:58:38
Bon ben hier, j'ai vu Raiponce. Il était temps que je le vois, ce film. v.v

Bah, que dire si ce n'est que ça fait plaisir de voir un bon disney à l'ancienne. Il est juste dommage que les deux méchants charismatiques soient si peu présents et la vilaine marâtre osef soit si... présente, tout comme le Roi et la Reine qui font limite figurants: ils n'ont aucun dialogue! Aussi l'intro, je la trouve loupée à cause de la voix off qui parle de façon légère et balance des vannes pourries. Bref, une intro mal racontée, ça promettait du beau.

Heureusement, le film était vraiment chouette à regarder, certaines musiques un peu moins et Maximus tue tout :niak: La fin est peut-être un peu rapide mais globalement, j'ai passé un excellent moment avec ce film.  B)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 19 octobre 2011, 00:01:54
Bon ça y'est, je me suis enfin matter la trilogie du Seigneur des Anneaux en Blu Ray, et autant dire que le travail de restauration est largement à la hauteur de ce qu'on attendaient depuis longtemps. Enfin moi je l'ai surtout vu dans le premier, qui m'a bluffé grâce à certains décors, j'avais l'impression de me retrouver devant une peinture ou devant un bon film de Disney (Raiponce est un bon exemple tiens ^,^).
Mais bon je suis pas venu la pour dire des banalités que tout le monde connait, en fait le 2 et le 3 m'ont beaucoup moins mis sur le cul que le premier, pas à cause du Blu Ray (la qualité d'image reste excellente), mais parce que la HD met bien en evidence les défauts techniques qui étaient pas forcément visibles auparavant. Je passe sur les décors et le travail sur les figurants qui est exceptionnel et qui, pour le coup, sont toujours aussi énormes, mais les effets 3D ont pris un bon coup de vieux, alors que ces films sont pas si vieux que ça. Je suppose que c'est le prix pour avoir pu profiter, il y a 10 ans, de batailles dantesques bien épiques, mais aujourd'hui ces scènes ont perdues pas mal de charme, pour ma part, et j'ai peur que dans 15/20 ans, ces films deviennent ringards et/ou kitschs, chose que j'aurais jamais pu dire il y a encore 5 ans.
J'en chiale de constater que la scène des Wargs qui m'avait fait bander au ciné m'a laissé une drôle d'impression d'inachevé, tellement les modèles 3D rappelent des jeux vidéos de la Xbox. Et je peux dire à peu prés la même chose d'à peu prés tous les plans ou il y a beaucoup de personnages, ou les plans des doublures digitales qui font des mouvements pas naturels, même un enfant pourrait voir que c'est de la mauvaise 3D.
Même Gollum, qui est pourtant une prouesse technique, a pris quelques rides, il est par exemple mal integré au sol au niveau des pieds et des mains, et les effets de lumière sur sa peau sont tout sauf naturels. Pas impossible que dans des decennies les gens voient Gollum comme nous voyons King Kong (de 1933) aujourd'hui, techniquement impressionnant à l'époque, aujourd'hui ringardos. Certains diront que je chipote, mais les plans joués sur fond vert commencent à être pas mal flagrants aussi.

En fait le pire, si je generalise, c'est un problème qu'on retrouve dans quasiment tous les films qui utilisent beaucoup d'effets spéciaux. Je suis convaincu que dans 30 ans un film comme Avatar (qui pourtant déchire la rétine) deviendront aussi horrible qu'un film comme Tron (le premier), tout comme ça sera le cas des derniers Star Wars. C'est ça le problème des effets spéciaux, plus le temps passe plus la technologie evolue, et plus les films qui paraissaient si impressionnants deviennent fades. Je me souviens de la première fois que j'ai vu La Menace Fantôme, je me disais que jamais plus je reverrais un résultat s'en approchant, aujourd'hui, j'arrive clairement à voir ce qui ne va plus dans ce film. Je pourrais dire la même chose de Toy Story qui a pris un gros coup de vieux depuis Toy Story 3.
Pour le SdA ce qui est encore pire c'est que les modèles cheap 3D sont integrés à des décors naturels, ce qui fait encore plus ressortir le côté kitsch. Heureusement que Jackson a utilisé une tonne de maquette pour ses décors, ça rend certains plans toujours aussi interessants et d'actualité. C'est notamment ce qui sauve des films comme 2001 ou Blade Runner qui sont bien plus vieux que le SdA et qui pourtant n'ont pas pris une ride. Je commence à me dire qu'il y a un problème dans l'industrie du cinéma depuis les années 2000, avant, on avaient des films comme Terminator 2 ou Jurassic Park qui trouvaient le juste milieu et qui encore aujourd'hui sont encore regardables.

Bon sinon pour parler du Blu Ray en lui même, bien qu'il soit cher, c'est vraiment une edition exceptionnelle, la qualité d'image, les couleurs, le son, rien n'est à jeter, gros boulot de la part de Jackson et de son équipe, en esperant qu'il retouche pas sa trilogie à outrance comme on a pu le voir avec la saga Star Wars. Petit bémol quand même que les bonus soient pas en format BD, c'est un truc qui a tendance à m'enerver, tu payes une fortune pour t'acheter des Blu Ray dont tu espere un bon investissement, et dedans on nous refile des DVD. C'est quelque chose que j'avais déjà remarqué sur Blade Runner et ça me tue qu'on accepte ça, surtout que les bonus HD, on peut les avoir, l'édition Blu Ray de Alien le fait bien !
Mais ça reste quand même 25h de bonus passionnant, donc il faut pas cracher dans la soupe :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Alien le mercredi 19 octobre 2011, 16:13:59
C'est parce qu'Alien c'est le BIIIIIIEENNNN ! ! ! \o/
 :<3:


~>

Tiens, je savais même pas que les SdA étaient sortis en 3D.
Je pense pas que tu puisses vraiment comparer cette 3D à celle d'Avatar. Avatar a été tourné en 3D. Là elle est simplement rajoutée. C'est normal que ça rende pas bien. Enfin, à mon avis. C'est aussi pour ça que tous les films qui sortent en ce moment où la 3D est rajoutée après le tournage ne sont pas exceptionnels au niveau des images.
La 3D rajoutée, c'est moche ! V.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 19 octobre 2011, 17:15:06
Bon ça y'est, je me suis enfin matter la trilogie du Seigneur des Anneaux en Blu Ray, et autant dire que le travail de restauration est largement à la hauteur de ce qu'on attendaient depuis longtemps. Enfin moi je l'ai surtout vu dans le premier, qui m'a bluffé grâce à certains décors, j'avais l'impression de me retrouver devant une peinture ou devant un bon film de Disney (Raiponce est un bon exemple tiens ^,^).

[..]

Bon sinon pour parler du Blu Ray en lui même, bien qu'il soit cher, c'est vraiment une edition exceptionnelle, la qualité d'image, les couleurs, le son, rien n'est à jeter, gros boulot de la part de Jackson et de son équipe, en esperant qu'il retouche pas sa trilogie à outrance comme on a pu le voir avec la saga Star Wars. Petit bémol quand même que les bonus soient pas en format BD, c'est un truc qui a tendance à m'enerver, tu payes une fortune pour t'acheter des Blu Ray dont tu espere un bon investissement, et dedans on nous refile des DVD. C'est quelque chose que j'avais déjà remarqué sur Blade Runner et ça me tue qu'on accepte ça, surtout que les bonus HD, on peut les avoir, l'édition Blu Ray de Alien le fait bien !
Mais ça reste quand même 25h de bonus passionnant, donc il faut pas cracher dans la soupe :niak:

J'ai quoté uniquement ces deux passages pour la simple et bonne raison qu'ils me semblent plus important que le reste (tu y parle des blu-rays en eux-même, et non du débat de l'intégration des graphismes..).
Si on commence à parler de ça, on a pas fini. Donc je vais pas rentrer là-dedans. D'autant que je suis pas tout à fait d'accord avec toi.
Mais bon, passons... :roll:

Mais pour les films, en plus de la qualité de l'image (piqué, profondeur de champ, restitution des décors..) j'ai particulièrement adoré la colorimétrie et le contraste. C'est vraiment agréable de redécouvrir ça en HD, surtout sur le premier film comme tu dis. :niais:
Et c'est encore plus énorme si t'a un écran de taille plus que convenable (à partir de 42" c'est cool).
Je plussoie aussi pour la partie sonore. Un truc à te décoller de ton canapé... :niak:
Là encore, c'est mieux si t'a du 5.1. Ne serait-ce que pour entendre les Nazgûl te glacer le sang juste à côté de ton oreille, ou la partition d'Howard Shore t'envouter à travers la pièce. Tout simplement pour restituer plainement les effets surround quoi ! ;)

Franchement, c'est cool de commencer une bluraythèque avec SDA. Qui plus est les versions longues.
D'autant qu'on a enfin une édition digne de la saga. v.v
Pour les bonus, je suis assez d'accord avec toi dans la mesure où ils auraient très bien pu foutre ça sur d'autres blu-rays. Mbon..
C'est à ce jour l'édition la plus complète en terme de contenu donc on va pas se plaindre. :p

Alien-> Fail ? xD
Quand D_Y parle de "3D" c'est les effets CGI. Ça n'a rien à voir avec le relief v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 19 octobre 2011, 19:04:02
Rah pourtant c'était pour ça que j'étais venu poster à l'origine :niak:

Alien = Tu m'a tué :ash:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mercredi 19 octobre 2011, 21:55:00
Je suis allé voir The Artist cet après-midi, et même si j'étais plus absorbé par la personne à côté de moi j'ai suivi le film. Il est vraiment super, le côté rétro montre qu'il n'y a pas besoin de grand-chose au final pour faire un bon film. Jean Dujardin et Bérénice Machin sont excellents. Vraiment c'est un film que je recommande.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le mercredi 19 octobre 2011, 22:54:26
J'ai vu The Artist aussi, et il est vraiment magnifique, une belle baffe.
Et je suis pas d'accord quand tu dis justement Nile qu'il en faut peu pour faire un bon film, ce film est super travaillé ! Même s'il est en noir et blanc, le travail sur l'image est remarquable, le rendu du n&b est superbe, le travail de reconstitution aussi, et j'ai été soufflé plusieurs fois par des plans et des cadrages vraiment superbes.
Pareil pour la musique que j'ai trouvé excellente, non seulement pour sa beauté et son charme désuet, mais aussi pour sa pertinence, elle accompagne ingénieusement certains moments et j'ai trouvé que les mecs s'étaient pas mal amusé à jouer sur le doute entre l'extradiégétique et le diégétique (sur la scène d'intro par exemple).
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mercredi 19 octobre 2011, 23:01:53
Quand je dis qu'il en faut peu, je fais référence à l'absence de dialogue en fait.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le mercredi 19 octobre 2011, 23:14:01
Ok mais le travail à côté (pour le jeu d'acteur aussi d'ailleurs) est tellement énorme que je trouvais l'expression étrange ^,^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le jeudi 20 octobre 2011, 01:05:17
Haha, c'est vrai qu'il déchire ce film, et comme me l'a fait remarquer un pote la seule chose qui manque c'est l’orchestre dans la salle en dessous de l'ecran :D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le vendredi 21 octobre 2011, 12:09:34
Haha ouais ça aurait pu être génial d'avoir un orchestre comme autrefois.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le lundi 24 octobre 2011, 22:13:00
Vraiment pas aussi emballé que vous pour The artist.

Voici ce que j'avais posté sur un autre site :

Citer
J'suis assez mitigé. En sortant de la séance j'avais l'impression d'avoir vu un bon film, mais je réfléchis, je réfléchis, et je trouve que les critiques de Reso (http://www.cinelounge.org/?page=critique&film=13579&user=resolution) et Blazco (http://www.cinelounge.org/?page=critique&film=13579&user=blazcowicz) sont légitimes et m'ont pas mal convaincu.

Moi ce qui me gêne c'est que je vois pas l'intérêt de faire un tel film actuellement. C'est HS, ça ne se raccroche pas vraiment à des problématiques actuelles, et c'est quand même vachement mitigé. La scène où les bruits remplacent la musique, lorsque Dujardin retourne dans sa loge est poignante. Mais le retour au muet la scène d'après est malvenue je trouve, on pouvait avoir un film barré comme il faut au lieu de ça, nous n'avons que de timides expériences. Et surtout la sensation que le réalisateur développe tout un discours arrogant sur l'histoire du cinéma, mais au final, on n'apprend rien sur l'époque, et on n'a pas de lien avec la nôtre, donc l'intérêt est fortement diminué.

Je laisse tout de même la note à 6, car en ce qui me concerne je suis fan de Dujardin et je l'assume, ses rires de gros con c'est trop bon, et j'suis assez friand de cet humour, mais dans l'ensemble y a une pointe de déception avec un peu de recul.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mardi 25 octobre 2011, 13:35:35
Depuis quand un film est obligé de coller à une problématique actuelle ?

Décidément j'ai bien du mal avec ta vision du cinéma. J'ai pas encore vu The Artist mais ça m'a plus l'air d'être un bel hommage qu'une leçon d'histoire.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mardi 25 octobre 2011, 14:32:38
Un film n'est pas obligé de coller à une problématique actuelle, mais quand tu sors un film muet en noir et blanc à l'époque du cinéma de la 3D, je m'attends à voir un film qui propose des idées sur ce qu'est fondamentalement le cinéma. Là, j'ai juste vu un pastiche de Chantons sous la pluie ou du Dictateur, sans réel autre intérêt que l'effet grand public avec la sensation de se dire "j'ai vu un film intelligent", ou "j'ai vu un film muet en N&B". Et on sait très bien dans les deux cas que c'est faux. Et on peut faire un bel hommage mais ce ne sera pas nécessairement un grand film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le mardi 25 octobre 2011, 14:49:33
Je te trouve étonnement arrogant dans ta façon de t'exprimer, c'est dommage.
Je trouve pas The Artist soit juste un hommage/pastiche, ces vieux éléments sont utilisés pour raconter une histoire d'une manière assez moderne justement.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mardi 25 octobre 2011, 15:13:17
Je vois pas où je fais preuve d'arrogance  :| Ca m'arrive d'en user par moment, mais là je vois vraiment pas où. L'arrogance est pour moi du côté de Hazanavicius, rien de moins. Et puis, merde, entre la pique de D_Y (que j'avais même pas relevée) et ma prétendue arrogance, osef quoi, je dis pas que j'ai l'avis ultime, juste que ce film m'a beaucoup moins plu que vous, j'expose mes arguments et personne n'y répond, si ce n'est pour établir un jugement personnel sur moi, bof quoi.

Quant à la manière d'utiliser des vieux éléments pour raconter une histoire moderne, ben, écoute, oui, mais à quoi ça sert ? JE trouve que The artist est creux, manque cruellement de consistance et au final ne relève que de l'anecdotique.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le mardi 25 octobre 2011, 17:19:50
Boarf moi j'ai plus l'impression que c'est un délire de réalisateur qu'autre chose. Apres tout le cinema de mon point de vue c'est ça, une vison personnelle d'un sujet qui tiens à coeur au réalisateur, rien de plus. Apres à chacun d’adhérer ou pas.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mardi 25 octobre 2011, 20:15:43
Oui, mais on est d'accord là-dessus, c'est le principe de l'art par ailleurs, tout du moins contemporain : l'expression d'une pensée personnelle d'un artiste. Et que le réalisateur délire c'est l'intérêt, mais à mon sens, Hazanavicius n'a pas assez déliré ou alors trop, c'est juste qu'on est coincé entre quelque chose qui est grand public et quelque chose qui vise l'expérimental ou quelque chose dans ce goût-là. Enfin, je sais pas ça a l'air arrogant ce que je dis ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le mardi 25 octobre 2011, 21:37:12
:D
Bah je t'avoue que moi je n'ai pas noté d'arrogance dans tes messages, tu justifie ton point de vue c'est tout à ton honneur.  De mon coté en voyant ce film que j'ai trouvé par moment super poignant (notamment quand il est au plus bas) avec une tres bonne mise en scene et un jeu d'acteur étonnant, je ne me suis pas posé la question du "pourquoi faire un muet à l'heure actuelle?", après oui peut être est il dans un entre deux, mais bon je trouve que ça ne porte pas préjudice au film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mardi 25 octobre 2011, 21:53:49
Ben écoute, le film je le note 6/10, ça signifie que je le pense au-dessus de la moyenne, et qu'au finale je l'ai bien aimé. J'ai sans doute paru arrogant car je postais un avis totalement contraire aux avis déjà postés sur un air de triomphe "c'est moi qui détiens la vérité' alors que c'était pas du tout le cas.

Donc oui, je pense qu'au point de vue divertissement, il est bon ce film, y a des idées amusantes de partout, et j'me suis bien amusé, mon ressenti au niveau du film était bon, mais j'aime pas en rester au ressenti, c'est tout :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le mardi 25 octobre 2011, 22:09:24
JE trouve que The artist est creux, manque cruellement de consistance et au final ne relève que de l'anecdotique.

Ou ne propose qu'une performance d'acteur...
(j'ai pas vu le film)

Sinon j'ai vu Drive et c'est vraiment pas mal.
Film au rythme assez lent, d'explosion de violence crue, une bande son stylé new wave qui rajoute de la froideur.
Il y a quelque chose d'assez fascinant qui se dégage de tout ça...

Et puis ça vaut le coup d'y aller pour voir des boeufs qui s'attendent à du fast and furious et qui ressortent de la salle et disant que c'est le pire film qu'ils aient vu...  :roll:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 25 octobre 2011, 22:58:04
Ah Peter, les beaufs qui sortent du cinéma... J'ai entendu que Social Network était lent et con, que Let The Right One In ça valait pas Twilight (si, si), enfin! Sinon ce Drive m'attire pas mal, je vois qu'on en parle beaucoup sur la toile... Mais faut que je trouve le temps d'aller au cinoche.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mardi 25 octobre 2011, 23:22:28
J'ai vu Drive dimanche, et j'ai vraiment adoré.

Une fim d'une esthétique rare, chaque plan est construit, léché, reconstruit, re-léché et magnifique quoi.
Le côté kitsch assumé jusqu'au bout ! En passant de l'OST au générique avec une police manuscrite rose fushia quoi !
Ensuite, concernant le rythme de l'histoire, bah j'ai vraiment adhéré. Ces plans très longs, très lents, mais qui en disent tellement plus que des kilomètre de dialogues ... Vraiment bien fait, toujours avec ces plans contrastés de couleurs chaudes et froides. Parce que oui, les éclairages sont sublimes. Des mélanges très brutaux parfois, tranchés, mais qui donne une atmosphère et un visuel propre au film.
Puis bon, pour les quelques scènes d'actions, ENFIN des courses poursuites en voiture qui sont travaillées et qui ont vraiment de la gueule, qui apportent un suspense, une montée d'adrénaline.
Sinon les scènes, ou devrais-je dire, les piques de violence crue, ça m'a vraiment fait penser à Valhalla Rising. Ca donne un rythme très particulier, mais très appréciable.

Bref, pour moi c'est un film comme on en voit pas souvent, trop peu souvent. Ya vraiment la patte du réal, une intention, et quel résultat ! J'ai été bluffée. Je le recommande vivement.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le mardi 25 octobre 2011, 23:45:25
Ah Peter, les beaufs qui sortent du cinéma... J'ai entendu que Social Network était lent et con
Je suis pas loin d'en penser ça perso. Ce film me donne l'impression d'une coquille vide, la réalisation est excellente mais le reste m'a paru vide et inintéressant, le côté clipesque de Fincher quoi.

Je m'attendais à une mise en parallèle du questionnement sur la condition d'une société moderne mise en abyme dans une approche esthétisante peut être mais novatrice dans ce qu'elle représente de plus forestial et mouette.

Sinon Drive j'ai trouvé ça très bien, superbement réalisé et prenant, mais j'ai plus aimé l'approche et l'ambiance de Valhalla Rising du même réal, plus ambitieux, planant et suggestif.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mercredi 26 octobre 2011, 02:06:39
Je te trouve arrogant dans ton analyse, Jay. v.v Je pense qu'il faut plutôt voir The Social Network comme l'histoire de la vie d'un individu contemporain de notre époque, donc encore inachevée, mais qui est pourtant l'une des plus complexes et avec un destin inhabituel par rapport au commun des mortels. C'est une sorte d'éloge et de critique qui est adressée au plus jeune riche du monde (un juif, anecdote qu'il ne faut pas laisser au hasard). On ne peut s'empêcher de se dire "mais qu'en aurait-il été, si ce jeune prodige n'avait pas existé ? Ou s'il avait mené une existence d'anachorète (auquel cas il aurait sans doute pu atteindre l'ataraxie, ce qui n'est peut être pas le cas aujourd'hui ; en effet, gérer une entreprise telle que Facebook ne doit pas être de tout repos. On le voit très bien dans l'adaptation cinématographique de sa vie, dans laquelle on voit l'acteur censé représenter Zuckerberg est confronté à toute sorte d'obstacles) ?"

^x^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Shern le mercredi 26 octobre 2011, 02:43:12
En parlant de film pseudo-documentaire romancé sur une personnalité du monde de l'informatique, j'ai regardé Pirates of Silicon Valley hier moi, un film qui a passé à la télé en 1999 et qui raconte l'histoire de l’ascension à la fois de Steve Jobs et de Bill Gates. Le tout est plutôt romancé, et bien sur, pour l'intérêt du film, les caractères des personnages ont été amplifiés, ce qui n'empêche pas d'être une bonne introduction aux folles aventures qu'ont vécus ces génies qui ont créé la micro-informatique personnelle. Étant un grand amateur d'informatique, j'ai beaucoup apprécié le film, et ça fait regretté l'époque où l'informatique était un truc underground et où beaucoup pouvait être accompli dans un simple garage ou bien dans une chambre de motel. M'enfin, je le conseille autant aux fans de la pomme que de Microsoft, mais par contre, faut prendre un peu ce qui est raconté avec des pincettes, même si ça se rapproche de la vérité.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le mercredi 26 octobre 2011, 02:46:43
J'avoue c'était cool quand l'informatique était underground, maintenant c'est trop mainstream avec l'ADSL et tout.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 26 octobre 2011, 19:18:30
Un film n'est pas obligé de coller à une problématique actuelle, mais quand tu sors un film muet en noir et blanc à l'époque du cinéma de la 3D, je m'attends à voir un film qui propose des idées sur ce qu'est fondamentalement le cinéma. Là, j'ai juste vu un pastiche de Chantons sous la pluie ou du Dictateur, sans réel autre intérêt que l'effet grand public avec la sensation de se dire "j'ai vu un film intelligent", ou "j'ai vu un film muet en N&B". Et on sait très bien dans les deux cas que c'est faux. Et on peut faire un bel hommage mais ce ne sera pas nécessairement un grand film.

Justement c'est la que je comprend pas ta logique, tu parle d'un pastiche du Dictateur (pourquoi lui d'ailleurs ? Pourquoi pas mettre tous les films muets dans le meme panier ?) mais le contraire aurait été difficilement possible, soit tu fais un film en n/b assumé soit tu fais un film actuel, un mixte des deux me parait infaisable.
Un hommage n'est pas forcément un bon film mais dans le cas de The Artist, on a droit à une bande son énorme, un casting excellent (Dujardin, Bejo, Goodman), c'est très bien filmé, je sais pas ce qu'il te faut de plus.

Je rajouterais aussi que le film est pas si grand public que ça, un film muet est toujours difficile à voir (qu'il soit d'aujourd'hui ou non) pour un public néophyte qui a toujours été habitué au cinéma d'aujourd'hui.

Sinon ce soir je vais voir Tintin, bizarrement je le sens bien, faut dire que je vois quatres bonnes raisons d'y aller :
-Steven Spielberg, meme si depuis Minority Report il a fait du moyen (La Guerres des Mondes) voir du médiocre (Indy 4), on continue à aller voir ses films, comme on continue à jouer à Zelda (troll gratuit);
-Peter Jackson, parce qu'il a fait la meilleure trilogie des années 2000 et parce qu'il est devenu maigre;
-Edgard Wright, parce qu'il a fait l'excellent Shaun of the Dead et le sympatoche Hot Fuzz;
-Andy Serkis, parce que c'est le meilleur acteur de sa génération.

Ce qui m'a achevé c'est que certains le décrivent comme le meilleur film d'aventure depuis Indiana Jones 3.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 27 octobre 2011, 03:18:02
Ce qui m'a achevé c'est que certains le décrivent comme le meilleur film d'aventure depuis Indiana Jones 3.

Et... c'est vrai ! :niak:
Nan j'déconne, faut quand même pas abuser xD
Mais on en est pourtant pas loin et je vais m'expliquer :

Je l'ai vu aussi hier soir. En 2D (parce que la 3D c'est juste le v(i)ol des années 2010) v.v
Et je dois dire que j'ai plutôt bien aimé. C'est très frais comme film, et on sent vraiment que Spielberg est aux commandes. Le rythme est soutenu, la réalisation est super maitrisée. Dés le générique du début (vraiment bien foutu et très Catch Me if You Can pour le coup!) on comprend pourquoi. Ce qui frappe d'amblée après le générique c'est bien évidemment le visuel et le rendu "motion-capturé" de l'ensemble. J'ai été agréablement surpris par ça. Et que dire de l'animation... C'est vraiment super crédible. Même si on est face à une représentation du monde de Tintin, avec ses personnages plus ou moins fidèles (j'y reviendrais), j'ai parfois, même souvent eu l'impression de me retrouver devant un film live. Peter Jackson et son équipe ont vraiment fait merveille. Absolument aucun reproche là-dessus. Je crois que c'est même encore mieux fait qu'Avatar... :niak:
En ce qui concerne la fidélité à l'univers de Tintin, même si le tout n'est pas fidèle à la case près des albums respectifs Le Secret de la Licorne/Le Trésor de Rackham Le Rouge/Le Crabe aux Pinces d'Or (oui, pour les ignorants, Spielberg a mélangé ces trois albums pour arriver à en faire un film d'1h50) je dirais que c'est la meilleure adaptation de Tintin au cinéma qu'on puisse faire.
Remarque, quand on voit la gueule des films live français qui ont déjà été faits, on ne peut pas dire que ce soit très difficile...
Surtout quand t'as Spielberg/Jackson à la barre. J'avais d'ailleurs quatres bonnes raisons d'aller voir ce film et ce sont les mêmes que D_Y.
(d'ailleurs mec, d'après l'une de nos convers' MSNeuses, je croyais que t'étais pas trop chaud pour aller le voir, tu te contredis un peu xD)

Après, bien sûr, le film n'est pas parfait.
Déjà il manque ce petit truc qui fait que... Je sais pas. Même si l'hommage à Hergé est bien appuyé, il manque clairement son "âme". Certaines scènes sont carrément très spielbergiennes et même plutôt américanisées. Et quand on voit le contraste avec un album d'Hergé, on peut pas s'empêcher de faire un gros "wtf" sur certaines scènes (au hasard: la scène du side-car avec le bazooka vu dans le trailer, qui fait d'ailleurs penser clairement à Indy 3, et
(Cliquez pour afficher/cacher)
Mais ça, je m'y attendais un peu.
Dans le registre des regrets, on pourrait aussi y ajouter un Tintin peut-être un peu trop jeune. Je ne sais pas si c'est juste moi qui voit ça comme ça mais personnellement j'ai toujours vu Tintin, non pas comme un enfant, mais comme un type mi-adolescent mi-adulte (coincé entre les deux quoi). Pour le coup, dans le film, il fait clairement adolescent. Si j'avais un âge à lui donner dans la BD, je dirais environ une vingtaine d'années, alors que dans le film je lui donne facile 14/15 ans... Mais de toute façon, l'âge de Tintin reste difficile à déterminer. Et d'ailleurs c'est voulu par Hergé à la base, de façon à ce qu'on s'identifie mieux à lui. Mais je maintiens que je le trouve un peu trop jeune dans le film de Spielberg. Après, ce n'est aussi qu'un pur sentiment personnel... v.v
Mais c'est juste le seul vrai reproche que je pourrais faire sur la fidélité du visuel des persos de Tintin. Les autres sont vraiment bien rendus. Tant les persos principaux que les secondaires... Milou, Haddock, les Dupondt, Sakharine, Filoselle, Allan, la Castafiore, Ben Salaad... Ca fait vraiment plaisir de retrouver tout ce beau monde à l'écran, en chair et en pixels. :niais:
Autre regret cependant, l'absence de certains autres persos secondaires qui sont plus ou moins importants dans les albums Licorne/Rackham. Rien que le fait de ne pas voir Tournesol au générique est assez frustrant (on le verra dans le second film, ç'a été confirmé par Jackson). Mais le plus important à mon sens, c'est:
(Cliquez pour afficher/cacher)

Je reviens sur les points positifs pour parler un peu du scénario modifié/retravaillé pour l'occasion. Le film est donc un condensé de trois albums et plus exactement du mélange entre Le Crabe aux Pinces d'Or et Le Secret de la Licorne. Même si j'imagine que certains tintinophiles doivent rager en lisant ça, je ne trouve pas du tout que ce soit une mauvaise idée. Bien au contraire. A y réfléchir, c'est même évident. Premièrement parce que centrer uniquement le film sur Le Secret de la Licorne et en reprendre exactement le scénario aurait donné un film de 30 minutes pas du tout original. Deuxièmement, Le Crabe aux Pinces d'Or raconte la première rencontre de Tintin et du capitaine Haddock sur le cargo Karaboudjan (soit dit en passant vraiment bien rendu visuellement lui aussi...). Les scènes juste avant qui ont conduit Tintin à cet évènement sont très crédibles, et on peut facilement imaginer qu'Hergé aurait pu faire ce rapprochement. Surtout qu'en plus, la rencontre et les péripéties qui suivent se passent sur un bateau. Bateau ? La Licorne ! CQFD. v.v
Mais l'expliquer comme ça est un peu zarb'. Il faut vraiment voir le film pour comprendre..
Mais globalement je savais exactement à quoi m'attendre et au final je ne suis pas déçu. L'histoire des deux albums a été condensée, étoffée, et c'est pas plus mal. Encore une fois je le répète, c'est une adaptation. Si Spielberg avait repris l'histoire à 100%, ça n'aurait pas été intéressant. J'avais lu je sais plus où une phrase qui résume assez bien ce que je veux dire : "pour respecter, il faut trahir." C'est le problème de toute adaptation... v.v
Le film contient d'ailleurs 15% de scènes originales/inédites/absentes des Tintin.

Je parlais aussi des scènes américanisées plus haut..
Il y en a, c'est indéniable, mais ceci dit je m'attendais aussi à bien pire. Tout le film n'est pas comme ça et on retrouve même avec joie tout ce qui fait ce pourquoi on aime Tintin: ce goût du mystère, de l'aventure, si cher au reporter dans ses enquêtes... Le côté "franco-belge" aussi, tant dans le background que dans les personnages. Pour être encore plus précis, je dirais qu'il y a 50% d'Hergé et 50% de Spielberg. Mais le mélange des deux est loin d'être mauvais. Le charme de l'oeuvre de George Rémi est préservé, et en parallèle, le côté fun et excitant d'un Indy est clairement là lui aussi.
Ce qui m'amène à ma conclusion pour rebondir sur ce que disait notre cher ami juste au-dessus :

Je ne dirais pas que c'est le meilleur film d'aventures depuis Indiana Jones 3. Mais c'est juste le meilleur film d'aventures de Spielberg depuis trèèès longtemps. Et ce film aurait dû être Indiana Jones 4 ! v.v
Tout est dit...

C'est aussi, je crois, le plus bel hommage qu'on pouvait rendre à l'oeuvre d'Hergé.

PS: Le film est truffé de références et de clins d'oeil non seulement aux films de Spielberg mais aussi à d'autres albums de Tintin et à Hergé lui-même...
Je vous laisse le soin de les découvrir par vous-même car elles sont nombreuses et ça vaut vraiment le détour ! ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le jeudi 27 octobre 2011, 03:35:22
Justement c'est la que je comprend pas ta logique, tu parle d'un pastiche du Dictateur (pourquoi lui d'ailleurs ? Pourquoi pas mettre tous les films muets dans le meme panier ?) mais le contraire aurait été difficilement possible, soit tu fais un film en n/b assumé soit tu fais un film actuel, un mixte des deux me parait infaisable.
Un hommage n'est pas forcément un bon film mais dans le cas de The Artist, on a droit à une bande son énorme, un casting excellent (Dujardin, Bejo, Goodman), c'est très bien filmé, je sais pas ce qu'il te faut de plus.
Bien sûr que c'est faisable, d'ailleurs il y a des scènes dans le film où c'est le cas. Ce que reproche Nehëmah c'est un manque de profondeur, et il a pas vraiment tort, le film reste timide dans ses expérimentations (pourtant réussies) et est assez léger, et vu sa nature il en attendait plus que ça. Ca m'a pas gêné plus que ça personnellement parce que j'ai trouvé qu'il procure un plaisir simple et direct avec la beauté de l'ambiance et de la réalisation.

Après ce que je trouvais arrogant c'était d'affirmer avec un peu trop de certitude que c'est un film qui a été fait pour les bobos qui veulent se faire remarquer sans intelligence. Je connais pas du tout le réalisateur, mais l'impression que me donne le film c'est que le gars s'est fait un kiffe, ça doit être un amoureux de cette époque du ciné qui lui rend là un hommage avec de belles qualités dans la réalisation, malgré sa "timidité" je trouvais dommage d'être aussi sec même si je trouve le point de vue de base de très pertinent comme toujours en forêt.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 27 octobre 2011, 13:40:25
Pourquoi je parle du Dictateur ? Car Hazanavicius cible tous les films de cette époque, mais il ne parle pas vraiment de tous les genres. Quid de l'expressionnisme à la Fritz Lang ou de l'impressionnisme à la Epstein ? Il parle d'un cinéma noir et blanc qui était déjà grand public, en fait. Par ailleurs, je parle du Dictateur comme j'aurais pu parler de n'importe quel Chaplin, ce mec est un monstre du cinéma muet, et certains de ses films comme Les temps modernes parlent justement de ce passage du muet au parlant de manière vraiment critique. Le Jean Dujardin de l'époque, c'est Charlie Chaplin, ni plus ni moins.

Et je rejoins Jay : bien sûr que c'est faisable de faire un film n&b assumé ET un film actuel, il y a au moins deux scènes qui le prouvent : celle où il est de retour dans la loge et que la musique laisse place aux "véritables" sons, ainsi que la scène finale. On pose le problème du son, mais on n'y répond que dans la scène finale et sous forme d'injonctions "parle !" "parle !", mais le propos n'est pas vraiment développé d'un point de vue cinématographique, c'est ça le problème.

Quant au fait que le film ne soit pas tant que ça grand public... Ben, déjà, y a Dujardin, donc c'est fort accrocheur et ensuite le film joue là-dessus : il se vend comme un film n&b en muet en disant au public "venez me voir, je suis une exception". Surtout à l'époque de la 3D, mais la démarche se veut totalement anti-conformiste or elle ne propose pas vraiment de réflexion là-dessus. OU alors je l'ai pas trouvée et j'attends qu'on me l'expose, j'suis ouvert à ça, c'est justement pour ça que je poste, c'est pas pour imposer mes idées, c'est pour discuter.


Et sinon j'suis le seul à l'avoir trouvé bien La guerre des mondes de Spielberg ?

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Guiiil le jeudi 27 octobre 2011, 14:09:13
J'ai également vu Tintin hier soir, et je n'ai qu'une chose à en dire : ceux qui trouvent que Spilberg a violé Hergé n'ont jamais rien compris à Tintin. C'est véritablement l'esprit de la BD, avec ce qu'il faut de grand spectacle que l'on retrouve dans certains albums (L'affaire Tournesol et Vol 717 pour Sidney en têtes).

Et le coup du
(Cliquez pour afficher/cacher)
fallait oser ! Même si ça parait totalement naturel et cousu du fil blanc très rapidement dans le film.

Par contre JeK, pour moi la meilleur adaptation reste Tintin et le Lac au requin ! Mais je ne suis pas du tout déçu, au contraire (sauf peut être en ce qui concerne la BO du film, qui est très quelconque, et quelques personnages dont le rendu est un brin étrange (et les Dupondt, qui passent de personnages naïf à gros crétins incultes dans une scène)). Et la VO est très bonne, je pense que j'irai le voir en VF un peu plus tard !
Et aussi :
(Cliquez pour afficher/cacher)

Et Allan Thompson, ce true bad guy qui en jette /o/

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 27 octobre 2011, 14:34:17
Nehemah les scènes que tu cites font pas partie du délire muet, tout le film aurait pas pu se faire la dessus.
Donc non, tu peux pas faire de film muet (avec orchestre et dialogues écrits) de la même manière qu'un film actuel.
Pour la Guerre des Mondes, c'est un film très moyen, rien à voir avec le chef d'œuvre dont il est tiré.

Pour Tintin je suis pas vraiment d'accord avec Guiiil, j'ai pas tellement trouvé l'esprit de la BD surtout les scènes d'action qui sont vraiment trop too much (ça donne de belles scènes mais c'est incompatible avec l'esprit Tintin).
Par contre ce qui m'a plus dérangé, c'est que j'ai l'impression que Spielberg a condensé 3h de film en 1h30, ça donne un résultat bizarre, les scènes ont pas forcément de liens entre elles, on retrouve des personnages ici et la sans les revoir après, bref un gros problème de rythme.
Par contre incroyable les libertés qui ont été prises, je suis fan de la série animée et ça me fait mal au cul de voir Sackarine en bad guy.

Malgré tout c'est un très bon film, surement le meilleur Spielberg depuis Minority Report, techniquement c'est une claque, le casting est dément (surtout Serkis), y'a de bonnes petites scènes super bien foutues (la course poursuite au Maroc), un bon film d'aventure digne de Spielberg, rien à voir avec l'étron Indiana Jones 4.

PS : les frères Loiseaux font une apparition en live pendant un plan :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 27 octobre 2011, 14:54:20
Ben moi j'te dis que c'est pas un film très moyen, il y a des plans de caméra qui font juste partie des plans qui m'ont le plus soufflé du cinéma de Spielberg, et il y a un propos qui décale pas mal le propos du film de 1953 (qui à mon sens a très mal vieilli et faisait déjà partie d'une espèce de genre de série B comme c'était à la mode à l'époque). Après, effectivement, on a Tom Cruise en soldat increvable, à la fin les morts sont pas morts, il y a un petit côté patriotique évident, mais au final c'est beaucoup moins choquant que l'anti-communisme primaire dont nous fait part le premier film (et par conséquent la vision ultra-patriotique, ça va de paire).


Sinon, euh oui, d'accord on peut pas faire de film muet de la même manière qu'un film actuel, of course, d'ailleurs The artist n'est pas un film muet mais un film actuel. C'est bien ça le hic, car la scène où il retourne dans sa loge c'est bien une scène du cinéma muet, la preuve l'acteur n'arrive pas à parler alors que tous les sons l'agressent. Il est là l'intérêt, c'est pour moi la meilleure scène du film (avec celle d'intro), car il y a quelque chose, des problèmes, on questionne le cinéma, on questionne le son au cinéma et les paradoxes qu'il peut engendrer (cette plume qui, en tombant, produit une déflagration bruyante). Mais du coup, c'est pas exactement du cinéma muet, c'est pas exactement un film actuel, c'est une scène où Hazanivicius expérimente des procédés qui n'ont de sens que parce qu'on regarde un film. Il est là l'intérêt.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Guiiil le jeudi 27 octobre 2011, 14:57:04
PS : les frères Loiseaux font une apparition en live pendant un plan :)

Azy comme tu spoiles ! (et comme tu lis pas mes messages en vrai !)

Pour moi, ces scènes too much font justement très Tintin. Le dessin animé de 92, dont je suis également totalement fan (et qui possède une BO du tonnerre (de Brest)) a insufflé à la BD cet esprit sans pouvoir aller plus loin (ça reste un dessin animé de 92). La scène de bagarre contre Allan dans Le Crabe au Pinces d'Or le montre bien (avec un sacré faux plan) : dans le DA elle fait 2m30, dans la BD elle fait deux cases).

Par contre y a un truc qui fait pas très Tintin, je l'avoue :
(Cliquez pour afficher/cacher)

Y a une critique qui revient souvent, c'est que le capitaine Haddock n'a plus rien à voir avec la BD. Perso j'ai pas trouvé un brin, mais bon...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 27 octobre 2011, 15:47:00
Nehem : oui ces scènes sont intéressantes et filmées comme un parlant mais 98% du film restant est filmé comme un muet à la Chaplin (captain obvious à la rescousse). Le soucis c'est qu'on peut pas faire un juste milieu (même la scène de la plume).

Pour la Guerre des Mondes le soucis c'est qu'aucun personnage n'est convaincant, qu'il y a des incohérences partout, les ET sont pas très convaincants, et surtout y'a cette foutue fin qui nique tout.
L'original est un miroir de la guerre froide mais si c'était un défaut ça se saurait, énormément de films de l'époque jouent la dessus.

Guiiil : non toi tu as parlé des portraits, moi je te parle des vrais personnages qui apparaissent en Motion Capture, quand Filoselle fait son malaise.
Pour les scènes d'action j'ai eu l'impression d'un film comme Pirates des Caraïbes, de l'action certes mais trop irréaliste et incohérente, je retiens surtout la scène d'abordage ou le bateau de Rackam passe au dessus du bateau de Hadoque (non mais sérieux) ou la scène des grues qui est d'un ridicule monstrueux...

Haddock c'est vrai qu'il est bien différent de la BD voir de la série, mais il suffisamment travaillé dans le film pour être un personnage sympathique.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 27 octobre 2011, 16:10:32
Je ne dis pas que c'est un défaut, la plupart des films de l'époque possédaient le même discours, et c'était limite normal, mais justement, La guerre des mondes n'était qu'un film de science-fictions de plus, j'suis même pas sûr qu'il faisait tant honneur que ça à la nouvelle dont il était tiré. Et puis, y a pas mal de ptites subtilités dans la Guerre des Mondes de Spielberg.

Citation de: Wikipedia
Les grands parents qui apparaissent à la fin du film, joués par Gene Barry et Ann Robinson, sont les principaux acteurs du premier film "La Guerre des Mondes" sorti en 1953. Spielberg a tenu à ce que ces acteurs fassent un caméo dans le film.

Y a comme une idée de boucle infinie, si ce ne sont pas d'aliens qui viennent d'une planète glacée qui viennent nous envahir, alors il s'agira d'aliens qui ont toujours été sur le sol américain, qui sommeillaient, aux pouvoirs latents. Dans un monde post-2001, je trouve que cette révision politique est très intéressante.

Pour les personnages, après, moi je m'en fiche un peu, Tom Cruise est pareil à lui-même et on a quelques bonnes surprises notamment l'espèce de huis-clos avec le vieux monsieur dans la maison abandonnée, la fin est mitigée à cause du retard du fils qui en fait était pas mort ouais, mais le cameo relance l'intérêt et pose des questions à condition qu'on le sache, etc. C'est un film qui a priori est moyen, mais qu'on peut largement creuser. Ah et je vois pas en quoi les aliens sont pas convaincants, par contre.


Quant à la question du juste milieu, en fait je pense que c'est pas vraiment ça l'intérêt. On s'en fiche de savoir si on peut faire un film muet n&b qui sonne actuel (c'est de toute manière le cas), mais c'est juste que ça manque d'une position radicale là-dessus justement. Le film c'est 90% muet/n&b et 10% d'expérimentation, mais c'est 100% actuel. Ce que que j'aurais aimé avoir c'est des proportions différentes, où l'expérimentation est plus au centre du sujet, comme il nous a un peu vendu le film quand même. Pas vraiment comme un film expérimental, mais au minimum comme un film audacieux.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le jeudi 27 octobre 2011, 19:55:31
Et sinon j'suis le seul à l'avoir trouvé bien La guerre des mondes de Spielberg ?
Non, moi je le trouve vraiment sympa, avec des défauts typiques du gros blockbuster, mais encore une fois au niveau de la réal c'est assez terrible, on en prend plein les yeux et les oreilles (d'ailleurs y a un son dans le film qui a été pris par un étudiant de mon école à l'époque ahah), une ambiance prenante, et Tom Cruise pas si warrior que ça justement, malgré des moments où il est chanceux voire héroïque il est globalement montré comme un pauvre type assez lamentable.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le jeudi 27 octobre 2011, 20:57:49
J'ai également vraiment aimé la Guerre des Mondes. Je trouve que Spielberg nous sert un beau blockbuster, mais qui a ses subtilités. Une ambiance vraiment pesante, une image travaillée et Tom Cruise remplis vraiment son rôle de pauvre type paumé. J'adhère quoi.
Pour moi, les "incohérences" qu'on peut trouver sont vraiment minimes pas rapport à cette atmosphère lourde, très bien amenée et développée (sérieux, j'ai fait des cauchemars pendant une semaine à cause du son de ces tripodes de merde :niak:).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 27 octobre 2011, 22:18:01
Je plussoie pour La Guerre des Mondes. :niais:
D'accord, il n'égale peut-être pas l'original. Mais je trouve que Spielberg a fait bien plus qu'un simple remake tout con...
Je citerais les même qualités que Jay d'Ail et Emy-Lili. La mise en scène est incroyable. L'ambiance est pesante et la tension est palpable du début à la fin, et ce même dans les scènes hors ET. Et là je pense tout particulièrement à cette scène INCROYABLE où le personnage de Tom Cruise et ses enfants essayent d'échapper à l'attaque de la voiture assaillie par une centaine d'individus désespérés (rappelant presque un film de zombies). Le père, divorcé, immature, irresponsable, démontre que ce qui compte ici c'est survivre, sauver sa peau. Tom Cruise (à mille lieux du stéréotype du héros genre Captain America) n'ayant comme seule gloire que d'avoir sauvé sa fille et non l'humanité. Tout le film prend son sens à partir de là. C'est définitivement ça qui fait la grande force de ce film. Et Spielberg l'a brillament démontré je trouve v.v
Là où le film est super réussi également c'est qu'il ne montre jamais vraiment ce qui se passe en dehors de la famille...
Les seules vraies infos qu'on a sur l'invasion extraterrestre sont montrés directement de l'oeil de ceux qui y sont véritablement confrontés. Il n'est point question ici de médias, habituel reflet des évènements dans la plupart des blockbusters du genre. On a bien une ou deux scènes où l'on voit une ou deux caméras de chaines d'infos, mais globalement le film sort très peu du cercle familial. Et c'est ça que j'ai vraiment aimé !

Ce film fout aussi vraiment les foies par moment. C'est ce qui domine d'ailleurs tout le long : la peur.
La scène du "huit-clos" dont parle Nehëmah est le parfait exemple de ce genre de scène qui prend aux tripes.
Sans compter que le film joue aussi avec plusieurs niveaux de lecture. Si l'original est un miroir de la guerre froide, ce remake est clairement un miroir de l'amérique post 11 Septembre. C'est d'ailleurs à partir de ce point de vue que Spielberg a projeté son film dans une époque moderne. v.v

Après on pourra pester contre un fin qui, certes, est plus ou moins baclée. Et des incohérences par-ci par-là...
Mais c'est vraiment minime comparé à tout ce qui a suivi avant. Je trouve que c'est un remake intelligent et au delà de ça un film sf vraiment bien foutu! :<3:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le vendredi 28 octobre 2011, 01:08:50
Nehem : la Guerre des Mondes n'est pas un simple film de science fiction comme les autres (sinon tout le monde l'aurait oublié), c'était un film novateur dans ses effets spéciaux et qui plus est tiré d'un des meilleurs bouquin de sci fi qui existe (bon ça le Spielberg l'est aussi je sais ;D).
Je rajoute aussi que la fin de l'original est fidèle au roman, et ça change tout (mais j'y reviendrais).
Les vieux qui apparaissent à la fin, c'est juste un clin d'oeil parce que Spielberg est fan du premier, mais la théorie colle pas vraiment.

Le film de Spielberg commence bien c'est vrai, y'a de bonnes scènes bien foutues et le ton général est assez sombre. Seulement ça commence à partir en nawak à coups de scènes vraiment ridicules, comme dans la cave avec Tim Robbins (l'idée de la scène est terrible mais le final est peu convaincant), ou la scène ou Tom Cruise envoie une grenade dans le vaisseau.
Ce qui nique tout le film qui était bien amoché (si on prend en compte les personnages nuls et les scènes moisies) le final gnan gnan familial achève l'image d'un film qui pourtant se veut sombre. En gros en 1 minute Spielberg enterre son film. Donc nan je pense pas que cette fin merdique soit juste un petit détail sans importance.

Bon blockbuster oui je veux bien, blockbuster intelligent et/ou très bon film désolé mais j'ai du mal à l'accepter.

Sinon je suis allé voir Polisse sans savoir de quoi ça parlait et je me suis pris une grosse claque, je crois que je vais déprimer pendant la semaine maintenant. Bon à chaud je retiens que le film mêle les scènes poignantes (enfant arraché de sa mère et bébé mort) et les scènes d'humour ("-polygame c'est quand on a plusieurs femmes. -vous êtes quoi alors ? -bigame"), que Joey Starr est pas si mauvais qu'il en a l'air, et que Maiwenn est très jolie.

CQFD
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 29 octobre 2011, 18:33:39
Je plussoie JeK mais je plussoie DY aussi, concernant la Guerre des Mondes: très bon film, belles mises en scène, ambiance pesante, la peur nous noue l'estomac tout du long, mais Spielberg s'est encombré inutilement d'un fiston qui sert à rien à part plomber le film (zyva, moi, j'veux m'fighter, ptain!). Le rajout de la fillette aurait été amplement suffisant (à la base, le héros est seul et y a son frère qui vit ses propres aventures en parallèle). Pour la fin bâclée, ça, c'est vraiment nawak: c'est comme dans le bouquin. Au contrairhttp://forums.puissance-zelda.com/Smileys/Olympia/tongue.gife, ils ont rajoutés le fait que les soldats abattent un tripode et non pas qu'il s'effondre tout seul comme une merde dans les bouquins. Après des incohérences, y en a pas mal, mais ça nuit pas tant que ça au film. Ce qui nuit, c'est le fils de Tom Cruise: une plaie absolument inutile qui se permet en plus de ressusciter à la fin... xP


Sinon, j'ai été voir Tintin et le secret de la licorne: est-il fidèle aux bouquins, je ne crois pas, mais je ne jugerai pas, n'ayant pas lu le crabe aux pinces d'or ni le secret de la licorne. Mais ce que je sais, c'est que le rythme est très rapide, les scènes s'enchainent sans laisser de temps mort et on n'a donc pas le temps de nous ennuyer une seule seconde. De l'action? Il y en a, mais en petite dose: il n'y a qu'une seule scène que j'ai trouvé un peu longuette mais elle est tellement géniale que ça ne dérange pas outre mesure. L'humour de la bd est vraiment bien retranscrite et pas lourdingue pour deux sous.

Bref, ce film, c'est véritablement un vent de fraicheur dans les salles sombres, très divertissant, à voir et à revoir encore et encore. Par contre la 3D est une fois encore inutile, paie tes lunettes juste pour ne pas voir trouble >__>

(Cliquez pour afficher/cacher)

Il faudra juste attendre encore un peu avant de voir Objectif Lune et sa suite au cinéma.

Bref, je lui mets un bon 8,5/10 à ce film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le samedi 29 octobre 2011, 20:21:12
J'ai été voir Tintin, et je vais parler en tant que très grand fan : je suis un peu déçu.


Le rendu graphique est assez agréable (sauf en ce qui concerne Tintin, qui fait vraiment trop jeune comme a dit JeK) et c'est un mix assez réussi entre le film et la BD, et pour tout ce qui est technique en général, rien à redire. Par contre, je trouve que trop de libertés ont été prises, certaines tout à fait pardonnables tant elles sont sympathiques, d'autres qui nuisent vraiment à l'esprit Tintin.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Enfin, malgré les scènes d'action vraiment too much, j'ai quand même apprécié (mon côté fanboy extrémiste mis à part), à part pour Haddock et les Dupondt, c'tait assez dans l'esprit de la BD, et les décors étaient vraiment réussis. Mention spéciale à tous ceux à Bruxelles, j'en ai reconnu pas mal qui existent en vrai, et ça fait plaisir de voir que Spielberg a laissé Tintin dans son univers original. D'ailleurs, c''est sympa de voir Hergé au tout début, avec un accent typique bruxellois.  ^,^ Globalement, j'ai aussi trouvé super sympa l'apparition de plein de persos qui paraissent osef, mais qui contribuent au charme de la BD, comme Aristide Filoselle, madame Pinson ou Nestor (un peu dénaturé cela dit).

Enfin, c'est un film qui fait très fan service d'un côté, et trop holywoodien de l'autre, mais le mélange donne un film d'aventure sympathique.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le samedi 29 octobre 2011, 22:25:50
Contrairement à ce que tu pourrais croire Dup, le prochain Tintin de Jackson n'aura plus rien à voir avec le Trésor de Rackam, il parlera des albums des 7 Boules de Cristal et du Temple du Soleil.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 29 octobre 2011, 22:47:48
Purée, D_Y, là, tu viens de bousiller mes espoirs, là :sad: Le trésor de Rackham le rouge est l'un de mes albums préférés, en plus :sad:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le samedi 29 octobre 2011, 23:32:14
La fin semble indiquer que l'histoire se poursuivra pourtant. Mais bon, ce sera p'tet l'intro, puis hop 7 boules de cristal et Temple du Soleil.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 29 octobre 2011, 23:46:42
Ca me ferait vraiment mal, ça...

Enfin, j'espère qu'ils vont pas loupe la coche avec les 7 boules de cristal: c'est un album quand même bien sombre, avec des moments bien flippants :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le dimanche 30 octobre 2011, 02:07:20
Je compte aller voir The Artist et Tintin quand je rentrerai. Je me demande quand même ce que j'en penserai sachant que je n'ai jamais lu un album de Tintin, je connais l'univers mais pas de là à connaître les détails des albums ou même leur scénario. Vous pensez que je vais perdre en compréhension ou intérêt en le regardant

Quoi qu'il en soit, d'après ce que j'ai vu je suis assez mitigé, je voyais pas du tout comme ça, j'ai l'impression que le style graphique en fait involontairement un film qu'on considérera pour enfants. Mais mes bonnes raisons sont quand même Spielberg - malgré c'qu'on peut en critiquer maintenant -, Andy Serkis, et John Williams que t'as oublié de citer D_Y quand même.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 30 octobre 2011, 02:13:06
La fin semble indiquer que l'histoire se poursuivra pourtant. Mais bon, ce sera p'tet l'intro, puis hop 7 boules de cristal et Temple du Soleil.

Ce genre de fin est assez classique au cinéma. En plus si tu réfléchi bien l'histoire de la licorne et bien terminée dans le film vu qu'elle correspond à la fin dans la BD. Et puis bon, c'est pas tellement possible de parler du bateau et ensuite parler d'une histoire qui n'a absolument rien à voir, au mieux on entendra juste parler de ça en anecdote pour expliquer comment Haddock est devenu riche.

Dup moi aussi je me demande bien comment ils vont se débrouiller pour retranscrire l'ambiance des 7 boules de cristal, surtout s'ils gardent l'esprit bon enfant dont souffre le premier Tintin. Et puis bon la momie de Rascar Capac m'a fait faire de sacrés cauchemars (pour plusieurs raisons, son esthétique mais aussi la manière dont elle rentrait la nuit sans que personne puisse la retrouver), c'est le seul épisode de la série que je zappais alors que je dévorais les autres.

Hamster le problème du film c'est pas tellement qu'il soit pour les enfants, puisque toutes les tranches d'âge peuvent le regarde sans problème (un peu comme les Pixar). En fait ce qui fâche c'est qu'on retrouve pas mal de scènes vraiment ridicules et inutiles (Haddock qui fait repartir un moteur d'avion en rotant dedans...) couplé à des scènes d'action certes impressionnantes mais beaucoup trop tirées par les cheveux (un peu à la Pirates des Caraïbes, on est à la limite du miraculeux par moment), surtout quand il s'agit de Tintin. Le must étant la destruction quasi complète d'une ville alors qu'il ne s'agit que d'une course poursuite en moto, ou encore la scène de la grue qui deviendra surement culte avec le temps tellement elle est ringarde, à l'instar de la scène de la bombe atomique dans Indiana Jones 4.
Mais bon attention le film reste quand même bon, il est techniquement impressionnant, le casting est assez convaincant, surtout Haddock (il ressemble pas au Haddock de la BD mais c'est pas grave il a de putains de lignes de dialogue), la mise en scène est excellente. On voit quand même que le film a un problème de rythme mais globalement on s'ennuie pas.
Pour te répondre le fait que tu ne connaisse pas grand chose à Tintin t'évitera de t'arracher les yeux face à de grosses aberrations scenaristiques, donc un bon point pour toi quoi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le dimanche 30 octobre 2011, 11:35:47
Citer
En fait ce qui fâche c'est qu'on retrouve pas mal de scènes vraiment ridicules et inutiles (Haddock qui fait repartir un moteur d'avion en rotant dedans...) couplé à des scènes d'action certes impressionnantes mais beaucoup trop tirées par les cheveux (un peu à la Pirates des Caraïbes, on est à la limite du miraculeux par moment), surtout quand il s'agit de Tintin. Le must étant la destruction quasi complète d'une ville alors qu'il ne s'agit que d'une course poursuite en moto, ou encore la scène de la grue qui deviendra surement culte avec le temps tellement elle est ringarde, à l'instar de la scène de la bombe atomique dans Indiana Jones 4.

Voilà, c'est ça ! Haddock passe vraiment pour clown débile, alors que dans la BD, s'il a l'air parfois un peu con, j'sais pas, il a une sorte de classe quand même, il fait pas des trucs débiles de ce genre. Et tout pareil pour les scènes d'action. v.v Enfin, j'ai apprécié celle sur le Karaboudjan, un peu tirée en longeur, mais plus fidèle dans l'esprit à la BD (Haddock qui vole la bouteille que Tintin comptait utiliser pour assommer un mec, ou qui lâche la braque faisant tomber le bandit, etc). Et j'espère aussi que l'ambiance des 7 boules de cristal sera bien retranscrite, cette flippe la nuit chez le professeur Bergamotte. =O
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le mercredi 02 novembre 2011, 11:06:38
Ça y est, j'ai vu Tintin. C'est pas décevant, même si je connais pas grand-chose à la BD - surtout peut-être -, l'idée que j'en avais d'après les critiques qui le rendait film pour enfants était fausse. Même si certains aspects sont effectivement pas fins, Haddock qui rote à tout va, c'est sympa une fois, après, faire repartir l'avion en mode Shrek, c'est lourd au bout d'un moment. Mais j'ai pas accroché à Haddock, effectivement, même si dans la BD il est aussi attaché à son whisky que moi à ma Vodka, là il fait complètement débile et dégueulasse. C'est assez dommage. Mais c'est le seul personnage à qui je peux reprocher quelque chose, même si j'ai eu un peu de mal à me faire à Tintin, mais au final ça passe bien tant l'action est fluide.

Maintenant je suis dég' j'ai perdu la suite suite à un joli fail, pour la peine je résume avec mes mentions spéciales que j'aime bien rajouter.

Mentions spéciales + : - Le motion capture, c'est quand même aussi bien animé que réalisé, au point qu'on a l'impression parfois de voir des décors réels.
- L'OST. C'est quand même du John Williams, même si décontextualisé ça vaut pas autant que Jurassic Park du même auteur, mais ça rythme bien l'action, ça pète pas les oreilles, du bon John Williams quoi.

Mentions spéciales - :
- Haddock qui passe pour un débile, même si il se lie facilement avec Tintin, le personnage est limite tué par le film. Puis c'est sympa d'avoir voulu montrer leur première rencontre, mais ça fait vraiment : " - Oh, ça alors, mais vous êtes le Capitaine Haddock ?
 - Ben oui, pourquoi ?
 - Parce que je cherche un bateau alors vous devez être mon ami !
 - OK ! "
- Les scènes d'action à la Pirate des Caraïbes, même si c'est rythmé, bien réalisé et pas déplaisant, des fois c'est too much comme la course poursuite qui détruit la ville entière, d'ailleurs j'ai pas compris le coup de l'hôtel qui dévale tout seul :|. On s'attend pas vraiment à voir ça dans un Tintin, même s'il faut poursuivre le méchant pour retrouver son but, là c'est limite si un des deux héros va pas se sacrifier pour sauver la vie de l'autre.

Ça reste un bon film, c'est pas n'importe quel Spielberg, c'est à voir et c'en est d'autant plus intéressant quand on ne connaît que peu l'univers.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le lundi 07 novembre 2011, 15:29:56
Moi j'ai pas vu Tintin mais j'ai vu Two Lovers de James Gray.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fmembres.multimania.fr%2Fmediatheque14%2Fdvdnovembre09%2Faffiche-two-lovers.jpg&hash=b282de10dcef13089e96d309540c8a7e)

Y en a qui l'ont vu ce film ou pas ? J'ai encore du mal à savoir quoi en penser, dois-je écouter mon âme d'être humain et laisser parler le flot d'émotions que véhicule le film ? Ou bien dois-je laisse parler mon âme d'élitiste arrogant ? Bah de toute façon je les fais toujours parler toutes les deux.

Du coup, Two Lovers c'est un film qui commence mal, là où un homme est au plus bas et comment il remonte la pente. Pour le reste, ce n'est qu'une histoire d'amour, la plus banale, et la plus tragique à la fois, car c'est l'histoire qui nous concerne tous. Les clichés s'accumulent afin de nous faire vivre l'histoire d'amour : le mariage arrangé d'un côté et l'aventure passionnée de l'autre, mais ce qui est fort, c'est l'ensemble des transferts qui se fait de l'un à l'autre. Tout est nuancé, poignant et douloureux.

Même si généralement je m'en fiche pas mal, je salue la performance de Joaquin Phoenix, tout simplement très fort. Même Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw offrent une interprétation tout à fait correcte. Elias Koteas, habitué aux petits rôles, éblouit toujours. On ne le vvoit que deux scènes, mais ce sont peut-être deux des scènes les plus fortes du film.

Au niveau des points négatifs, j'ai rien à en dire de très insultant. Mais voilà, il y a des idées de mise en scène, et une réalisation irréprochable, mais c'est probablement cela qui me gêne. Le côté trop lissé, un poil classique. Mais c'est pas vraiment propre à ce film et c'est pas vraiment un reproche.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mercredi 09 novembre 2011, 12:07:27
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F2.bp.blogspot.com%2F-YIh-3ZLqhSI%2FTb3gME1ypmI%2FAAAAAAAAEL0%2FErNY9ixQK1w%2Fs1600%2Fmelancholia-pelicula%252Bonline%252Btrailer%252Ben%252Bespa%2525C3%2525B1ol.jpg&hash=b52def563725659998ce548222963a54)

De Lars Von Trier, je n'ai encore vu que l'étrange et malsain Antichrist, un film misogyne, lent, éprouvant et sérieusement monstrueux sur de nombreux points.
(Cliquez pour afficher/cacher)
Mais c'était aussi un film fort, très symbolique avec une ambiance particulièrement prenante. Du coup avant de m'attaquer à ses classiques plus connus tel que Dogville, j'ai préféré m'attaquer à Melancholia, dernier film en date du réalisateur danois.

L'histoire raconte donc le mariage de Justine (Kirsten Dunst) et de Michael (Alexander Skarsgård) qui est donnée dans la magnifique résidence de Claire (Charlotte Gainsbourg) et de son mari, John (Kiefer Sutherland). Mais le mariage va vite mal tourner : ouvert par des parents divorcés qui se chamaillent lors du discours, une mariée dépressive (sans qu'on ne sache pourquoi), et tout ça pendant que Melancholia, une planète tellurique se rapproche inévitablement de la terre (sans que les protagonistes sachent qu'elle va la heurter.)

Non, je ne vous fait pas de spoils en vous disant cela, vu que la séquence d'intro du film nous montre plusieurs tableaux symboliques (Kirsten Dunst dont les doigts partent en flammes, Charlotte Gainsbourg qui s'enfonce dans le sol tenant un enfant dans les bras, alors qu'une pluie d'oiseaux s'abat dans son dos,...) sous fond d'une belle musique classique... La fin de cette introduction montre l'immense Melancholia qui percute la terre...

Un film séparé en deux parties, la première le mariage, la deuxième, l'attente de l'inévitable avec toutes les phases de l'acception : panique, espoir, panique, tristesse acceptation... Deux soeurs magnifiquement jouées, Kirsten Dunst vraiment très bonne en dépressive, tellement qu'on en vient parfois à la haïr pendant le long métrage, tellement elle est faible, désespérée, et Charlotte Gainsbourg, qui a vachement amélioré son anglais depuis Antichrist, est aussi très bonne dans son rôle, très humaine.

Il est certain que ce film ne va pas plaire à grand monde : on n'apprend jamais pourquoi Kirsten Dunst est dans cet état, on a toujours un doute sur où Von Trier veut en venir, le rythme est lent, écrasant par moment... Mais ce film m'a plu, l'atmosphère est magnifique, l'ambiance pesante et dramatique... Un film de fin du monde antispectaculaire et personnel qui m'a vraiment touché, bien plus que le flou Antichrist.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le mercredi 09 novembre 2011, 14:54:22
Hier soir, j'ai vu Robin Hood - Men in Tights (aka Sacré Robin des Bois en français) de Mel Brooks. Une parodie des deux adaptations les plus connues de la célèbre histoire, le film Prince des Voleurs avec Kevin Costner et le dessin animé de Disney.

J'me suis marré plus d'une fois, notamment la scène du rideau ou Mirette qui se mange un arbre...  ;D J'connaissais pas ce réalisateur, mais un collègue m'avait parlé de Sacré Graal, ça doit sortir de ses studios. Faudra que je me renseigne. :niak:

edit : Doutch' m'a renseigné, c'est pas du Mel Brooks, c'est les Monty Pythons qui ont fait Sacré Graal. Autant pour moi. :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jay d'ail le jeudi 10 novembre 2011, 11:22:31
Moi j'ai pas vu Tintin mais j'ai vu Two Lovers de James Gray.
Y en a qui l'ont vu ce film ou pas ? J'ai encore du mal à savoir quoi en penser, dois-je écouter mon âme d'être humain et laisser parler le flot d'émotions que véhicule le film ? Ou bien dois-je laisse parler mon âme d'élitiste arrogant ? Bah de toute façon je les fais toujours parler toutes les deux.

Du coup, Two Lovers c'est un film qui commence mal, là où un homme est au plus bas et comment il remonte la pente. Pour le reste, ce n'est qu'une histoire d'amour, la plus banale, et la plus tragique à la fois, car c'est l'histoire qui nous concerne tous. Les clichés s'accumulent afin de nous faire vivre l'histoire d'amour : le mariage arrangé d'un côté et l'aventure passionnée de l'autre, mais ce qui est fort, c'est l'ensemble des transferts qui se fait de l'un à l'autre. Tout est nuancé, poignant et douloureux.

Même si généralement je m'en fiche pas mal, je salue la performance de Joaquin Phoenix, tout simplement très fort. Même Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw offrent une interprétation tout à fait correcte. Elias Koteas, habitué aux petits rôles, éblouit toujours. On ne le vvoit que deux scènes, mais ce sont peut-être deux des scènes les plus fortes du film.

Au niveau des points négatifs, j'ai rien à en dire de très insultant. Mais voilà, il y a des idées de mise en scène, et une réalisation irréprochable, mais c'est probablement cela qui me gêne. Le côté trop lissé, un poil classique. Mais c'est pas vraiment propre à ce film et c'est pas vraiment un reproche.
Je l'ai vu y a un moment et j'en ai pensé plus ou moins la même chose que toi, sauf que je l'ai pas trouvé aussi fort je pense, j'ai peut être été un peu plus gêné par le côté lisse de la chose (c'est le monde à l'envers non ? ;D )

Citation de: Plastik
Il est certain que ce film ne va pas plaire à grand monde : on n'apprend jamais pourquoi Kirsten Dunst est dans cet état, on a toujours un doute sur où Von Trier veut en venir, le rythme est lent, écrasant par moment... Mais ce film m'a plu, l'atmosphère est magnifique, l'ambiance pesante et dramatique... Un film de fin du monde antispectaculaire et personnel qui m'a vraiment touché, bien plus que le flou Antichrist.
(Cliquez pour afficher/cacher)
Après concernant mon avis, j'ai beaucoup aimé au bout du compte, mais j'ai trouvé la première heure/partie éprouvante, et ennuyeuse même à vrai dire, pourtant j'ai pas forcément de problème avec les films lents (Cette année par exemple Tree of Life est peut être le film que j'ai le plus aimé au ciné, même si l'ambiance n'a rien à voir évidemment) mais là j'ai trouvé ça trop long à se lancer, même si heureusement après par la suite ça prend une ampleur marquante.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le jeudi 10 novembre 2011, 12:01:29
Hum concernant kirsten dunst
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le jeudi 10 novembre 2011, 12:12:38
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le jeudi 10 novembre 2011, 18:00:46
Jay : nan mais t'as pas tort, le côté lisse du truc me gêne aussi... Mais tant que lisse est bien différent d'aseptisé, en théorie ça me gêne pas :niak: Mais je je pense que nos avis se rejoignent fatalement :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le dimanche 13 novembre 2011, 23:29:55
Aujourd'hui j'ai vu Tree of Life, et je ne pense pas avoir tout compris.  Par contre c'est très joli, y'a des beaux plans, et tout, mais j'ai vraiment l'impression d'être passé à côté du film. Sinon, bah c'était un peu trop naïf à mon gout.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le lundi 14 novembre 2011, 11:30:23
Je pense pas que c'était naïf, Mallick assume totalement ce point de vue "tout est beau" et il suffit de voir ses autres films pour s'en rendre compte (je n'ai vu que La ligne rouge, mais c'est bien cette manière de peindre la guerre comme une tragédie inhérente au milieu des hommes dans un environnement magnifique qui dégage la portée émotionnelle et sensitive du film). Et on retrouve ce côté-là, d'ailleurs dans Tree of life, à savoir que malgré une tragédie au sein de cette famille, qui est la tragédie de la vie et de la mort, cela reste raconté sur le ton de la "beauté" comme il l'évoque. Contrairement à beaucoup de films qui nous racontent une histoire d'amour dans un monde de violence, c'est un peu l'inverse que fait Mallick, une histoire de violence dans un monde d'amour. Je pense qu'il y a une réelle philosophie derrière tout ça, alors on a peut-être l'impression que ça dégage une certaine naïveté, mais je crois que Mallick l'assume énormément et propose un point de vue vraiment personnel sur la vie (et le cinéma). Ah et par ailleurs je crois que personne n'a compris entièrement le film. Qui est réellement mort ? Il y a une réponse a priori évidente, mais il y a d'autres interprétations également.





Sinon pour faire plaisir à Emy je vais parler des deux derniers films que j'ai vus.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs3.noelshack.com%2Fuploads%2Fimages%2F16647408392670_capture_dacran_20110807__210314.png&hash=19283daf39f333a70f00fbbc68dde412)

Mais oui, vous l'avez reconnu, c'est Ryan Gosling. Et derrière la caméra c'est Refn, l'ivrogne qui a réalisé Le guerrier silencieux et la trilogie des Pusher. Et là, ce film ben c'est Drive.


L'histoire, c'est celle d'un chauffeur qui ne peut réellement s'exprimer que par la violence. Pilote d'élite, il est capable d'absolument tout, et la séquence d'ouverture met vraiment le doigt dessus. Une telle alternance entre action pure et tension dans l'attente, c'était purement jouissif, surtout cette espèce de parallèle entre le match et la course-poursuite, c'est franchement puissant.

Ce qui est surpuissant c'est la qualité de la réalisation, avec une mise en scène réellement solide et qui justifie bien le prix du festival de Cannes qui n'a pas du tout été volé (je n'ai pas vraiment vu tous les films de la compéte, mais y avait des monstres en course). Les plans sont somptueux, la composition de l'image est toujours pensée et nous évoque sans peine son film précédent, avec une certaine proximité des corps et des visages perdus pourtant dans de grands ensembles. Contrairement à Valhalla rising, ce ne sont pas de gigantesques et isolées terres désolées, mais des décors urbains comme par exemple un simple garage, un pallier, un parking.

On pourra également noter les 10.000 références à tel ou tel film que peut contenir Drive, allant de la police kitschounette et de la musique bien electro / new wave, qui nous figent dans une certaine époque et emprisonnent le personnage de Gosling dans un moule, dans une société qui fait déjà partie du passé, jusqu'à cette sensation de retourner dans la faune urbaine de Taxi Driver. Drive pourrait presque être une réécriture du film culte de Scorsese (je précise pour ceux qui seraient sceptiques à la lecture de mes lignes, qu'effectivement je n'apprécie que peu ce film et ce réal mais je sais en reconnaître les valeurs cinématographiques évidentes... heureusement me dira-t-on :niak: ). Entre le personnage silencieux et blasé (quoique De Niro n'est pas franchement silencieux), l'incapacité à dormir la qualité de chauffeur, et surtout la relation qui naît entre un garçon et une femme a priori plus jeune (une blonde bien sûr), dans les grandes lignes on a vraiment l'impression que Refn cite constamment un grand maître. Mais voilà, Refn s'en sert pour appuyer son propos, il place son historie, son personnage dans un contexte particulier et il regarde comment ça évolue.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs3.noelshack.com%2Fold%2Fup%2Fvlcsnap2011102019h27m10s154-882ff53028.png&hash=97da4ebf514a94b92d1803ba63b686d5)
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs3.noelshack.com%2Fold%2Fup%2Fvlcsnap2011102019h21m48s1-438201df4.png&hash=ce5eb1adea8df53e906d3130f43fc8e6)
Proximité du corps, perdu dans le paysage urbain et nocturne de Drive...


Certaines scènes se révèlent d'une puissance incroyable due à leur violence primale. Si je parle d'un casse qui tourne mal, je pense que chacun aura à l'image la scène la plus douloureuse du film, à la fois surprenante lors de l'évènement tragique, et haletante au niveau de la course-poursuite qui s'ensuit, où les personnages sont vraiment prisonniers de cette caisse de fortune dans laquelle ils roulent, prisonniers d'une mécanique dont le chauffeur n'est pas véritablement le chauffeur. Perso, en plein cinéma, j'ai dû sursauter à chaque coup de feu, le son devait être fort, mais la surprise que ça a provoqué a, je pense, énormément joué aussi.


(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs3.noelshack.com%2Fold%2Fup%2Fvlcsnap2011102118h51m14s161-4893300c18.png&hash=b0241b09c209ff121d8a105ae0814191)
Non, ce film n'est pas franchement bling bling contrairement aux apparences.


Au final, on regrette un peu que le scénario soit aussi prévisible dans son déroulement, après la scène du casse on sait plus ou moins comment le film va se développer, seule la scène finale ajoute un peu de surprise, et encore, la scène de l'ascenseur avait véritablement annoncé ce genre de fin. Pour ma part c'est le seul reproche que je puisse lui faire. Pour le reste ce n'est que de l'admiration et un respect profond.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg32.imageshack.us%2Fimg32%2F9644%2Fdriveer.png&hash=86658342b89bb3c88e5262207d93d7b2)
Une scène marquante... Parmi tant d'autres.







Je parle enfin d'un bide film que personne a vu et dont personne ne lira la critique puisque c'est un film totalement inconnu. Pourtant c'est un film vraiment correct (voire bon).


Ongaku, aka The music, raconte l'histoire de Reiko, une jeune femme qui n'entend plus la musique, ou plutôt qui ne ressent plus la musique tout comme elle ne ressent plus aucune sensation lorsqu'elle couche avec son copain, un mec beau, fort et largement au fait de ces choses-là. Reiko entreprend donc une cure chez un psychologue afin de découvrir la vérité autour d'elle.


Le film est une immense cure psychologique, le scénario est donc particulièrement bien ficelé et cohérent tout en profitant des thèmes propre à la cure psycho-thérapeutique : l'inconscient mais aussi et surtout le sexe. Le film ne lésine pas de ce côté-là et nous offre des scènes de pure sensualité totalement olé olé qui nous rappelle que le cinéma expérimental de l'époque était en étroite relation avec les pinku eiga, et cette comparaison se reflète à juste titre dans bien d'autres films comme par exemple Heroic Purgatory ou encore Mujo, qui partage d'étranges liens avec Ongaku. Par ailleurs si ce ne sont pas des liens authentiques, cela relève d'une pure mode de l'époque de traiter du tabou par le tabou, à savoir traiter de l'inceste dans un film a priori sérieux par des images éminemment érotiques.

Concernant l'image, dans Ongaku, elle est sale. Non pas qu'elle soit dégueulasse à tout prix, mais la couleur de l'époque lui confère un peu une connotation de film dépassé visuellement (je ne parle qu'en terme de qualité technique) alors que le noir et blanc aurait peut-être moins permis cette dégradation. Toutefois, les compositions des images sont très bonnes, et les scènes de cure psychologique se déroulent dans un noir total, à la faible lueur d'une lampe, où se profile alors l'inconscient, libéré dans toute sa grandeur, vagabondant dans un vacarme assourdissant de mensonges et d'associations étranges (ce taureau avec des phallus à la place des cornes).

Malgré un thème sur la psychanalyse qui peut paraître assez désuet de nos jours (tout a rapport avec la sexualité, Freud inside), Masumura met en avance des problématiques de son temps. Comme toujours avec ces films de l'ATG, il y a un regard sur un monde, un témoignage d'une sorte de société très polie mais qui n'est qu'une sorte de devanture derrière lesquelles se déroulent les passions les plus animales, à l'image de la tante de Reiko.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le lundi 14 novembre 2011, 11:37:33
Citer
Ah et par ailleurs je crois que personne n'a compris entièrement le film. Qui est réellement mort ? Il y a une réponse a priori évidente, mais il y a d'autres interprétations également.

Ouf ça va alors.  Après c'est intéressant comme point de vue, j'avais pas vu les choses sous cet angle, mais y'a pas mal de choses dans ce film que je n'ai pas compris, comme le passage avec les dinosaures (bon, on part du Big Bang, mais pourquoi s'arrêter aux dinosaures, et pourquoi parler de tout ça ? Pour faire une transition sur la mort vers le rien vers la vie ? ) Et même si j'ai trouvé la morale la plus mise en évidence assez naïve, je dois dire que le message est beau, pur, et est dans la continuité du film. Mais effectivement, je ne suis même pas sûr de qui est mort, et toute la scène dans la désert avec la porte, ou celle dans la mer, je n'en comprends vraiment pas le sens.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le vendredi 18 novembre 2011, 18:00:45
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fbrooklyntx.files.wordpress.com%2F2007%2F08%2F62210.jpg%3Fw%3D500&hash=83472053b8bc7952f85b144fc9f4ff7d)

Bon, je le dis tout de suite, je suis un fan incondi de Daft Punk. J'ai grandi avec et pourtant je ne suis pas spécialement calé point de vue electro. J'ai absolument tous leurs albums chez moi, y compris les Alive 1997 et 2007, la bande originale de Tron: Legacy et aussi quelques albums de remixes. Pour moi, Daft Punk est ce qui est arrivé de mieux en ce qui concerne la musique en France. Et qu'on aime ou qu'on déteste, on ne peut malgré tout qu'être fier d'avoir un groupe comme ça dans nos contrées. Car outre un son précurseur dans le domaine de la musique éléctronique, c'est surtout le mythe qu'ils ont construit autour d'eux au biais d'une image ultra soignée qui fait que ce groupe est reconnu internationalement parlant. Et si vous demandez à n'importe qui dans le monde s'il connait Daft Punk, dans le meilleur des cas il vous répondra très certainement par l'affirmative.

Néanmoins, on peut parfaitement être accro à quelque chose/quelqu'un et en parallèle être complètement passé à côté d'un truc en rapport avec ce dont on est fan... C'est précisément mon cas. :niak:
Je savais que Daft Punk avait fait une incursion dans le cinéma (notamment en tant que contribution musicale sur Interstella 5555 en 2003, et Tron dernièrement) mais je n'avais encore jamais prêté attention au fait qu'ils s'étaient également mis à la réalisation... jusqu'à aujourd'hui. v.v

Écrite et réalisée en 2006, cette toute première oeuvre signée du célèbre duo frenchy est un véritable OVNI dans le paysage cinématographique.
Son nom : Daft Punk's Electroma.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F3.bp.blogspot.com%2F-v-0uArcOyEw%2FTV2c-R3_GJI%2FAAAAAAAAABU%2FuxVCitiEfq8%2Fs1600%2Fdaft%2Bpunk%2Belectroma.jpg&hash=c654e9247403fdb7980c16e6b775e89f)

Dans un monde terrestre qui ressemble au désert californien de nos jours,
deux robots aux vestes "Daft Punk" sont en quête d'un rêve : devenir humains.


Avant toute chose, il est bon de préciser que ce film n'a absolument rien de commun avec ce que l'on peut voir habituellement au cinéma. Le traitement est lent, le film est court (1h10), il n'y aucune parole, et il y a pas mal de plans-séquences (certains durent même presque 10 minutes). C'est en ce sens qu'il convient d'avertir qu'il faut posséder une grande ouverture d'esprit pour apprécier pleinement la chose. Car en realité il s'agit ni plus ni moins que d'un film purement expérimental et à volonté philosophique. Pour cela, je crois qu'il ne serait pas prétentieux de ma part de le comparer avec un certain 2001, l'Odyssée de l'Espace qui possède à peu de choses près les même notions v.v


Human After All

Il ne faudra pas non plus compter sur un scénario très important car celui-ci n'existe tout simplement pas. Le postulat de départ est en effet ultra simple, presque ridicule : c'est l'histoire de deux robots qui n'ont qu'un seul et unique but, celui de devenir humains. Commence alors une longue traversée du désert afin d'entamer cette recherche d'identité qui est, en réalité, la véritable thématique de ce film.
C’est dans une voiture noire immatriculée en Californie et qui porte le nom prédestiné de "Human" que les deux robots débutent leur quête d’humanité. L’histoire commence comme un road-movie, avec le magnifique désert californien en toile de fond. La caméra suit, précède, survole le véhicule lancé à toute vitesse, s’attardant parfois sur ses occupants ou encore sa carrosserie...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg59.imageshack.us%2Fimg59%2F7598%2F78780981.jpg&hash=a43fc519d1a7bca1edc47f1406a4d057)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F1.bp.blogspot.com%2F-01f_0L2HwOY%2FTgvXC-AdFWI%2FAAAAAAAACFs%2FGVWh_C_ksbQ%2Fs1600%2Felectroma2.jpg&hash=9aed408795c5107cd4f097bd22f6bf1e)

Quand ils débarquent en ville, le spectateur note tout de suite un contraste avec les autres robots qui, s’ils portent eux aussi tous des casques, sont par contre habillés normalement alors que les deux héros sont tout de noir vêtus. Peut-être faut-il être un peu marginal pour souhaiter devenir humain ? De plus, ces autres robots ont une attitude quasi léthargique.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.portlandmercury.com%2Fimages%2Fblogimages%2F2008%2F07%2F14%2Fr_1216072009_electroma.jpg&hash=d7479c5b77d665c6d146b21b400336d9)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fi18.tinypic.com%2F4u2r3he.png&hash=6c86396145cda1a2fc2526f38e1a0949)

Une fois arrivés dans une espèce de laboratoire scientifico-futuriste, changement de décor : le monde devient noir et blanc et saturé, les deux robots reçoivent leur visage et après une courte euphorie, leur existence humaine va prendre un tournent tragique. Il ne reste plus aux deux qu’à aller panser leurs plaies dans le désert...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fmixtura.org%2Ffeature%2F2006%2F05%2F15_daft_punk%2Felectroma.jpg&hash=b1008c947a2503e0e4f9ebc9fa706f47)

Le film multiplie les références au cinéma sf. Ici, l'esthétique rappelle clairement THX-1138 de George Lucas...


Thèmes et Influences

Le film est ponctué d'idées intéressantes qui ne doivent finalement rien aux autres, surgies d'on ne sait où, à la fois de partout et de nulle part. Déjà, un parti-pris, celui de diviser le film en autant de chapitre en mettant des inserts de fragments de flammes. Ensuite, de peupler tous les êtres quasiment de masques à leur effigie afin de créer une population entièrement mécanique. Le contraste avec leurs masques à têtes d'humains qu'on jurerait issus des Guignols de l'info ne fait que prolonger la stupeur et le sourire bienvenus (je soupçonne ces têtes d'être celles, à peine caricaturées, des véritables Daft : Bangalter et Homem-Christo xD).

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fi37.tinypic.com%2F2myc3mq.png&hash=64fbc0c452fc1f63ccaad72e468c8952)

Et puis, plus le film avance, plus il débouche sur une sorte d'errance touchante des personnages. Pas de paroles, que des non-dits, des plans étirés, des jeux d'angles et de flou... À ce stade, le manque affectif se fait confondre avec le désert qui devient, à travers de nombreux plans contemplatifs, un personnage à part entière.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fi7.tinypic.com%2F6gv1rf9.png&hash=497e431112311dedd76d9406a060fcba)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fstorage.canalblog.com%2F42%2F28%2F148617%2F61579970.jpg&hash=16896bae8cfaa151a610bfda551b112b)

Le désert, symbole d'une autre thématique : l'errance. Filmé avec une sensualité incroyable sur fond de Linda Perhacs.


Si le film n'est clairement pas destiné à être un pur objet commercial et est même carrément inaccessible de part son traitement philosophique, il est par contre traversé à la fois par le respect des road-movies pré-existants (scène d'explosion revue 3 fois sous différents angles qui évoque un peu le Zabriskie Point d'Antonioni), des références cinéphiliques en vrac (principalement le Gerry de Gus van Sant -- plans dans la voiture sur lesquels on pourrait mettre du Arvo Pärt, plans-séquences sur la marche des personnages dans le désert étirés à mort afin de faire ressentir la temporalité au spectateur -- ainsi que le 2001 de Kubrick et le THX-1138 de George Lucas -- contraste noir et blanc clinique et extrême à faire pâlir d'envie un Roberto Rodriguez sur fond de symétrie quasi-parfaite dans la scène du laboratoire...), mais également par une vraie touche personnelle sensible, n'appartenant au fond qu'à lui.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.thefoxisblack.com%2Fblogimages%2Felectroma.jpg&hash=afbc1aca86b0b85488d0dd2b444a696a)

Au final, il en ressort une sorte d'étrange trip visuel et sonore (sans la psychédélie d'un 2001 cependant). Un film que l'on ne peut pas expliquer et qui, une fois visionné, reste autant détestable que fascinant, car pas du tout accessible. Comme je le disais plus haut, il faut avoir un esprit très ouvert pour ne pas décrocher au bout de deux minutes...
Si vous acceptez de faire le voyage dans un film au rythme lent, que vous aimez la musique 70's (pas de morceaux des Daft) et être surpris par une certaine esthétique, ou encore que vous préférez les robots et la science-fiction utopiste à la musique électronique qui fait trembler le plancher et l'animation japonaise (Interstella 5555), vous ne le regretterez pas.

Mais si vous aimez tout simplement ce que j'ai cité auparavant, alors matez-le aussi !
Le film est visible facilement sur Internet ;)

http://www.youtube.com/watch?v=1WgIRXm19pY

Enjoy ! /o/

(ou pas)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 18 novembre 2011, 19:25:00
Post très intéressant et détaillé, je savais pas du tout qu'ils avaient fait un film, du coup je testerai de le voir ce week-end (mais à mon avis j'aurai pas le temps, mais on sait jamais). En tout cas tu m'as bien donné envie de le voir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le vendredi 18 novembre 2011, 23:21:07
Merci, c'est sympa :niak:
J'ai essayé de faire le plus court possible, mais en même temps y'a tant à dire sur ce film...
Au final, j'ai quand même pas évité le pavé xD

Je signale aussi que y'a pas mal de gens qui détestent ce film et ça je peux parfaitement comprendre v.v
Il est difficilement accessible, et les scènes interminables peuvent rebuter. :p
Donc ne sois pas surpris si tu as envie de décrocher en plein milieu... :ash:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le vendredi 18 novembre 2011, 23:27:27
C'est typiquement le genre de films que j'aime et qui m'intéressent en fait, de ce que j'en ai compris.  :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le mercredi 30 novembre 2011, 07:38:02
Tiens l'autre fois j'ai vu The Green Hornet (le frelon vert), realisé par un real rancais dont le nom m'echhape.
C'est l'histoire un fils directeur de journal connu. Ce dernier meurt, et le heros prends legimement sa place.  Etant fan de comics et de super heros, il decide d'en devenir un, en prennant omme acolyte l'ancien mecano de son pere, un chinois surdouédans tout ce qui est bricolage. Ils vont jouer qur le faot qils travaillent dans un quotidiens connu poir faire reconnaitre les super heros qu'ils vont devenir.

C'est un film dans le meme esprit que Kickass globalementreprennant les codes des comics.
sincerement j'ai trouvé ce film plutot pas mal et marrent. J'emmet une certaine face a des films comme celui là en general. On n'est jamais sur du rendu... Mais il s'est finalement averé que ce film reste un bon long metrage devant leqyuel on s'marre bien et on oublie les codes des films de genre et autres films psycho-tragique qu'on nois balance a toutes les sauces. On y retrouve pleins d'originalité dans la mise en scene, comme dans un Wright par exemple. A voir au moins une fois quoi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mercredi 30 novembre 2011, 10:48:44
C'est de Michel Gondry, vil mécréant. v.v

J'ai également vu ce film récemment. Très bonne réal, un bon gros délire de la part de Gondry, j'ai beaucoup aimé personnellement.
J'adore l'espèce de gros décalage, le second degré pris avec les supers héros. Plein d'humour, et encore une fois, une super réal plutôt bien barrée, surtout lors des scènes de combats. A mon avis, ça devait vraiment bien rendre en 3D, surtout les délire de démultiplication de l'arrière plan ou certains objets. Un travail sur le son vraiment cool aussi, même si je m'y connais moins sur le sujet.

Bref, un film à voir, ne serait-ce que pour faire honneur à notre réalisateur français.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le jeudi 08 décembre 2011, 22:02:21
Autrement, aujourd'hui, poussé par ma curiosité, le cinéma juste en face de chez moi, et l'envie de sortir de mon hébergeuse, je suis allé voir Carnage, le dernier film de Roman Polanski.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcomcinebuzz.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F%2F2011%2F08%2Fcarnage-polanski-affiche.jpg&hash=3f47e294d8404b1a7085119cd0734468)
Une affiche type " Panorama des gens qu'il y a dans le film ". En même temps, ici, ils y sont tous. Comme dans la pièce de théâtre quasi-éponyme.

Adapté de la pièce de Yasmina Reza, ce film - oui oui, film - a le mérite de nous faire découvrir la pièce sans avoir à lire le livre ou à la voir jouée sur scène. En plus, on a droit un un très bon casting et un bon jeu d'acteur.

Sauf que si je veux voir du théâtre, je vais au théâtre. Le cinéma est un art du mouvement, que je sache, j'ai attendu des changements de plans, des sorties de personnages, qui sont rappelés dans le plan principal deux ou trois fois par des coups de théâtre, pas un huis clos dans lequel des acteurs récitent la pièce. À ce propos n'allez pas écouter la VF, j'ai juste failli m'arracher les cheveux de frustration, lorsqu'à la fin de la séance, j'ai entendu deux personnes se plaindre car aujourd'hui, le film était censé être proposé en VO, j'ai compris leur flagrante déception. Donc 1h20 - durée moyenne d'une pièce contemporaine - à voir des personnages littéralement jouer, dans un déroulement et une satire sociale excellente, certes, mais qui n'apportait rien à être adaptée en film.

On a certaines pièces qui sont bien adaptées - j'ai pas d'exemple :3 -, mais dans Carnage, à part des noms et de bons acteurs, ainsi que le mérite de faire découvrir la pièce. Les rares plans en plus, j'ai eu l'impression que Polanski s'est forcé à trouver d'autres plans pour remplis un quota de " scènes qui font d'une pièce de théâtre une adaptation au cinéma ", hop je te mets un plan du parc au début, un plan du parc à la fin, et je t'y colle les génériques, hop je me suis renfloué. Mais comme le dit si bien ma grand-mère qui prend de l'Anthril, mettre du caca dans une crêpe n'en fait pas du Nutella.

Pour résumer, les mentions spéciales + :
- Le jeu d'acteur, qui stéréotype parfaitement ces genres sociaux, ces discussions entre faux-culs qui ne peuvent pas tourner après cinq minutes.
- Les critiques de l'art, des goûts de bourges, de la société de l'image.
- Kate Winslet qui vomit, faites gaffe y a des émétophiles dans la salle, même si moi quand j'ai envie de vomir je vais au toilettes, je sais pas, c'est peut-être plus rigolo de gerber dans un plat à crumble qui est un gâteau et pas une tarte.
- Des bonnes répliques. D'excellents répliques même.
- Le hamster qui est tristement abandonné. :niais:

Les mentions spéciales - :
- Jodie Foster qui a bien vieillit, on dirait Laurent Terzieff la pauvre (Oui je suis dur je sais.)
- Le non-intérêt de représenter ainsi une pièce au cinéma, comme j'en parle.
- Le côté pas très crédible de défigurer un enfant, de lui arracher les dents, de provoquer un œdème muni d'un simple bambou. Je veux dire c'est comme si dans Ocarina of Time Link gardait un bâton Mojo et terrassait Ganondorf grâce à ça. Remarque il le fait bien avec un flacon. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: pat touch le mercredi 28 décembre 2011, 09:59:36
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ft2.gstatic.com%2Fimages%3Fq%3Dtbn%3AANd9GcQaYj0_AjRXNJapBCAIc9_KEsN5ZdJa969K2FVhBplDD8t8AYjIgQ&hash=e27f8ff1992791bc29cb321cdcb9f3d3)


Quel daube ce film. La seule chose qui tire son épingle du jeu, c'est l'idée principale, tout le reste, du scénario aux acteurs, ça fait pitier. Kevin Bacon dans le rôle du super méchant? Bonne idée, sauf que dans le film, on sait pas qu'est ce qu'il fout la. Le prof Xavier/ James McAvoy? Il a autant de charisme qu'un bulot arthritique. Les jeunes mutants? ça devait être les soldes quand ils ont fait le casting, pas un seul pour relever l'autre. Au moins, ils n'avaient pas beaucoup de texte à préparer... Le seul moment qui vaut dans le film, c'est la petite apparition de Hugh Jackman aka Wolverine. Ca c'est divin! Le reste du film?

Ennuyeux à souhait. On retrouve des choses aberrantes (pour ne citer que le magnifique avion-flambant-neuf-super-sonique construit et payé en solo par un scientifique à peine majeur qui va se transformer en peluche risible, tout ça en pleine guerre froide). La façon dont ils se donnent les pseudos est juste comique, façon club de gamins qui veulent se la jouer avec des noms plus ridicules les uns que les autres, et le seul mutant qui aurait ''éventuellement'' pu être intéressant, alias le mec qui s'adapte pour survivre, se fait tuer dès le début. Haha, non c'est pas drole.
Sinon, les scènes d'enfants font tâche et l'espèce de fée avec des ailes de libellule est trolol, au moins autant que le hurleur. (qui voit chacune de ses scènes dotée d'effets spéciaux carrément douteux).

Bref.


Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mercredi 28 décembre 2011, 12:06:33
Tu viens de tuer ce qui faisait l'intérêt du comics X-Men en quelques lignes :niak:

Pour moi ce film n'est pas un chef d'oeuvre, mais il tient largement la route, mais bon c'est ptêtre l'aspect "je m'attendais à un navet et finalement non". Sans compter qu'il y a d'excellentes scènes (notamment celle où Magneto fait son massacre dans la taverne argentine, qui est un bel exemple de mise en scène et d'hommages à Inglourious Basterds par ailleurs, en sachant que l'acteur de Magneto est également celui qui incarne le lieutenant nazi multilinguiste du dernier film de Tarantino).

Sinon les choses aberrantes que tu cites, c'est ce qui fait le succès des comics depuis environ les années 60 :niak: Par ailleurs le réalisateur a choisi de changer quelques X-Men (Cyclope, Iceberg et Angel des premiers comics sont remplacés par Tempest / Havok / Le Hurleur / Darwin qui sont des personnages qui existent tous déjà dans les comics) afin de surprendre un peu les gros fans de la série. Enfin, je pense que c'est un film qui s'adresse au final plus aux fans que les précédents, pas mal de clins d'oeil obscurs, et puis un bon retour au correct pour les X-Men.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 28 décembre 2011, 15:21:34
Hamster :

Je vois pas en quoi faire un film en huis clos est un point négatif, t'as jamais vu Fenêtre sur Cour ? Moi j'ai trouvé le film excellent, le côté théatre ressort finalement très peu (hormis le fait qu'ils restent dans l'appart bien sur), le plus important c'est de voir tout ce beau monde partir en couille, et c'est franchement réussi, tant les acteurs maitrisent le sujet.

No comment sur le point négatif sur Ganondorf aussi...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Donkiki le mercredi 28 décembre 2011, 18:40:12
Pour X-Men en effet, c'est pas un chef d'œuvre, mais j'ai trouvé qu'il passait très largement. La tête d'affiche était d'ailleurs très bonne, les acteurs secondaires j'en ai aucun souvenir et j'osef pas mal...  :niak:
Après je l'ai peut-être trouvé bon parce que j'ai trouvé les quatre premiers entre très mauvais et trop moyens. Les films un peu légers j'aime bien, ça divertit, mais je me suis enchainé les X-Men pour la sortie de celui-là au ciné, et sachant que j'en avais jamais vu un seul avant le marathon, j'ai été super déçu.
Donc celui-là est le meilleur des 5 à mes yeux.  B)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le mercredi 28 décembre 2011, 19:14:14
D_Y :

Je critique pas le fait qu'il soit filmé en huis clos, ça arrive, c'est pas un problème, Fenêtre sur cour témoignant que ça peut très bien marcher. Il est d'ailleurs lui-même adapté d'une nouvelle qui laisse quand même une ouverture, mais Carnage c'est vraiment le contre-exemple d'une adaptation. C'est une pièce de théâtre filmée, s'il n'avait pas été adapté de la pièce de Yasmina Reza (Entre Reza et Polanski le choix est vite fait v.v), ça aurait pu me plaire, au moins ça aurait été original.
Mais là, c'est même pas un portage, j'avais juste l'impression de voir des acteurs sur une scène filmés, et même, si ce n'avait été que du théâtre, il n'y aurait rien de très original - à part vomir sur scène, bonne performance, mais c'est ballot c'est un film. Pour dégrader ce " portage " les choix de mise en scène sont quasi-absents, la scénographie est tout ce qu'il y a de plus classique, ça prend le texte à la lettre d'une manière simpliste, donc ça porte au grand écran ce qu'on pourrait voir en mieux sur la scène. C'est vrai que le sujet est excellement bien traité, le film est une satire parfaite, on se doute bien que tant d'hypocrisies consensuelles ne peuvent pas durer, mais je suis désolé Polanski n'a rien inventé, c'est pas parce qu'il récite le texte original qu'il faut s'extasier de ce qu'il a écrit, pauvre Yasmina Reza.

Mais j'avoue que mon dégoût a peut-être été influencé par la VF face à laquelle je n'avais pas le choix. :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 29 décembre 2011, 02:08:50
T'as déjà lu/vu la pièce originale ? (question sérieuse)

Enfin bon ce que je retiens de ton post, c'est que Polanski n'a rien inventé, mais bon au cinema l'originalité est plutôt rare. Voir Polanski traiter aussi bien une pièce, ça me fait plaisir surtout que c'est pas un tâcheron et qu'en général, il s'en sort bien.
Après je doute pas que sur scène ça soit mieux mais pour un mec comme moi qui va jamais au theatre (et qui n'aime pas ça), j'ai vraiment apprécié le film.

Sinon Malveillance est une tuerie, j'ai ni le temps ni l'envie de développer ce soir mais allez le voir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le vendredi 30 décembre 2011, 00:05:01
Sinon Malveillance est une tuerie, j'ai ni le temps ni l'envie de développer ce soir mais allez le voir.

Trop envie de voir ce film mais en ce moment je peux vraiment pas. J'essaierai de le voir juste après les fêtes s'il y est encore... :niais:
En tous cas le cinéma d'horreur espagnol est en vogue ces dernières années ! :p

Sinon perso comme Donkiki, j'ai bien aimé le dernier X-Men. Pas un chef d'œuvre, c'est sûr, mais il est cool ^,^
Ceci dit j'ai ni le temps ni l'envie de développer ce soir xD
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le lundi 02 janvier 2012, 15:38:18
Aujourd'hui j'ai vu Piranha 2010 et depuis, j'ai plus faim :niak:

Alors y a les bons films d'horreurs et y a les mauvais films d'horreurs. Piranha 2010 n'est ni l'un ni l'autre, vu que c'est un mixte navetteux entre du porn (soft néanmoins v.v) et du gore. Prévisible à souhait, bourré d'incohérences, me suis amusé à deviner qui allait se faire bouffer et qui va rien avoir, j'ai fait un sans-fautes B) Par contre, les gens se sentent obligés de faire un gros plan sur les cadavres déchiquetés juste histoire d'être sûr de bien vouloir te faire vomir. Pour ma part, c'est réussit, mention spéciale au zizi coupé qui se fait mâcher avant d'être recraché :niak: On aura aussi le coup du piranha qui sort de la bouche d'une meuf ou de la fille dans sa bouée qui se fait croquer les fesses avant d'être aspiré sous l'eau. On aura aussi droit à un noble sacrifice totalement loupé.

Bref, le film  n'est intéressant qu'avec les apparitions de l'acteur qui a joué Emmet Brown dans BTTF, l'acteur est vraiment excellentissime. La scène du gros carnage est assez plaisante à regarder mais c'est tout, le reste, on se fait chier du début à la fin.

Coup de coeur pour la fin épique: on a tué 100 poissons, on a sauvé le monde: y en a juste un millier qui ravage les côtes et des millions encore à l'état d'oeuf \o/

Bref, un film navrant, à moins de vouloir reluquer de jolies donzelles pendant 1h30/2h, oubliez-le tout de suite.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 02 janvier 2012, 16:20:19
Bref, un film navrant

Houla non, Piranha 3D est certes classique et cliché, mais dans son genre le film est très réussi, outre la grande scène de carnage qui déchire vraiment, on a aussi quelques scènes bien foutues (la scène des plongeurs entre autre). Dans le beau monde des films de prédateurs, ce Piranha n'a vraiment pas à rougir.

Pour ta remarque sur Chris Lloyd franchement faut pas pousser aussi loin, sa présence n'est qu'anecdotique (malgré tout le respect que j'ai pour lui), il n'est là que pour satisfaire le fanboy en rute (et je soupçonne Aja d'être fan de BttF). On voit bien par contre le casting s'implique dans le film (c'est plus ou moins bien fait), et je retiens beaucoup plus Ving Rhames que Chris Lloyd.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plagueis le lundi 02 janvier 2012, 19:02:00
Piranha 3D, c'est surtout un film qui ne se prend pas au sérieux et qui balance des clichés volontairement. Le but du film est plus de faire sourire que d'effrayer comme un Jaws, qui tendait plus vers le film d'horreur pur, loin de tout comique. Après on aime ou on n'aime pas, mais c'est un genre à part entière.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le lundi 02 janvier 2012, 19:28:28
Complètement d'accord.
Piranha 3D n'a jamais prétendu être un film d'horreur. Il faut le prendre comme une sorte de nanar, ces films de série B (voire Z) du temps des années 50/60...
Après c'est clair que c'est pas le meilleur dans le genre, mais il est plutôt sympa.
Sinon j'ai aussi trouvé l'apparition de Lloyd un peu anecdotique, c'est dommage. Je m'attendais à mieux en ce qui le concerne. Je pensais avoir une présence au moins aussi fun que celle de Bill Murray dans Zombieland par exemple. M'enfin ça reste plutôt cool de le voir dans ce genre de production. ^,^
A noter aussi la présence d'Elisabeth Shue, la Jennifer Parker de BTTF. ^^

Je plussoie D_Y pour Ving Rhames, btw.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 02 janvier 2012, 19:49:56
Perso Piranha 3D je l'ai aussi trouvé vraiment naze, enfin je ne savais rien du film j'ai été le voir au hasard avec des potes et avoir claqué 10€ (ouais, vive la 3D) pour voir un truc pareil j'étais assez dégouté, c'est peut-être marrant dans ton salon avec une bière, mais là dans la salle j'étais vraiment consterné, même si on sent que ça se prend pas au sérieux, j'ai quand même trouvé ça très lourd, faut dire que je suis loin d'être un fan d'Aja, ses productions me laissent vraiment froides, je trouve son remake de la Colline a des Yeux vraiment très naze (faut dire que le film original ne brillait pas par son excellence)...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 02 janvier 2012, 21:14:02
A noter aussi la présence d'Elisabeth Shue, la Jennifer Parker de BTTF. ^^

La première ou la deuxième Jenny ? C'est qui dans Piranha ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le lundi 02 janvier 2012, 21:35:41
La deuxième xD
D'ailleurs j'suis le seul à préférer la première Jenny ? :niak:

Dans Piranha bah elle joue le shérif, c'est juste l'un des rôles principaux du film quoi ;D

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.mannythemovieguy.com%2Fimages%2Felizabeth_shue_interview_piranha_3d.jpg&hash=cc711ff3894dc9bd4fc9579abb4515b5)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 02 janvier 2012, 22:17:15
Abusé j'avais jamais calé que c'était l'actrice qui jouait Jennifer. Même en ayant les deux visages en tête, je trouve qu'elle a bien changée la petite :niak:

Et puis moi aussi je préfère la première, elle a une bien meilleure tête.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mardi 03 janvier 2012, 11:25:30
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimages.wikia.com%2Fbttf%2Fimages%2F6%2F65%2FJennifer-02.jpg&hash=cd8ec982459c68bb22001de0b3b3e94b)

That's the power of loooove !

:<3:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le mardi 03 janvier 2012, 20:34:44
Le dernier film que j'ai vu... Un Raisin au Soleil sur M6. :niak: L'histoire d'une famille d'afro-américains dans les années 40 ou 50 à Chicago : la mama très attachée aux valeurs familiales, la fille très attirée par son "héritage" nigérien, le fils (et perso principal) amer au possible devant le système social de l'époque, et sa femme qui lutte contre ses sautes d'humeur...

Lynchez-moi si vous voulez, j'ai bien aimé ce film.  ^,^  Je l'ai trouvé bien réalisé au vu de la teneur et puis il se regarde comme n'importe quelle oeuvre du genre. Et puis, le thème de Jim Crowe m'a toujours plus ou moins touché. ^x^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Shiva le vendredi 06 janvier 2012, 23:02:03
Récemment j'ai vu... 127h:

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.commeaucinema.com%2Fimages%2Fnews%2F208_171340.jpg&hash=85def4f2f9b03b0447e0214c4cb6cdc5)

Date de sortie: 2011

Réalisé par: Danny Boyle

Acteur principal: James Franco

Histoire: Ce film est tiré d'une histoire vrai qui a énormément fait parler d'elle : celle de Aron Ralston, sportif habitué à l'escalade, à la randonnée  et autres sports extrêmes. (le film est tiré du livre qu'il a écrit suite à sa mésaventure).
Le 26 avril 2003, il se met en route pour une nouvelle randonnée, il est tellement solitaire qu'il ne prévient personne lorsqu'il part le week-end dans le désert rocailleux de l'Utah.
Ce qui n'aurait pas été bien grave s'il ne s'était pas retrouvé au fond d'une crevasse, prisonnier le bras coincé sous un rocher...
Tout le film est centré sur cet alpiniste, tiraillé entre le désespoir et la volonté de s'en sortir.

Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=3QK4ZKGJCDE&feature=related

Critique:  J'ai adoré ce film  :<3: l'histoire est déjà particulièrement forte, mais un autre réalisateur aurait très bien pu utiliser tous les stratagèmes qu'on connait pour au final donner un  résultat complètement plat... ce n'est pas le cas de Danny Boyle. Le réalisateur arrive à nous faire ressentir toutes les émotions du héros, en jouant sur les plans, les sons... ( des sons aigu par exemple, limites strident dès qu'il ressent une douleur), il use tous les moyens techniques d'interprétation.
James Franco est incroyable dans sa prestation, on rit, on pleure, on souffre avec lui...  on s'attache très vite au personnage principal, quitte à comprendre ses divagations et ses délires  au fur et à mesure que le temps passe au fond de cette crevasse. A la fin de ce film on en ressort totalement chamboulé.
Un film INCONTOURNABLE ! Cependant il peut être à éviter pour les âmes sensibles (il n'est pas violent en soit mais certaines scènes peuvent choquer).
Il est diffusé en ce moment sur canal + si jamais.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le vendredi 06 janvier 2012, 23:14:41
Je l'ai vu récemment, ou du moins la fin, comme il repasse je regarde la première partie.

L'art du film de Danny Boyle est exceptionnel. En soi, le scénario d'un mec coincé dans un ravin pendant 127 heures peut rebuter, beaucoup sont tombés dans ce piège, mais là, c'est le tournage qui mène l'intérêt. C'est très bien alterné, tous les plans sont cohérents, le jeu de James Franco, de sa caméra et ses moyens de débrouille est sympathique également, mais ce n'est pas forcément le sujet. C'est la solitude qui est mise en avant, puis peu à peu, les hallucinations, la soif, le dégoût, puis la résignation puisque le choix final, il pouvait le faire depuis le début. Pour une fois que j'ai allumé la télé, je regrette pas. Bien qu'il soit pas un film de divertissement, même si l'affiche et la bande-annonce le font un peu penser, elles sous-estiment peut-être.

Un reproche quand même, détail, qui nous renvoie à la triste réalité du film américain à fric : PLACEMENT PRODUIT PLACEMENT PRODUIT PLACEMENT PRODUIT. Mais ça ne gêne pas forcément.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Shiva le vendredi 06 janvier 2012, 23:40:40
L'art du film de Danny Boyle est exceptionnel. En soi, le scénario d'un mec coincé dans un ravin pendant 127 heures peut rebuter, beaucoup sont tombés dans ce piège, mais là, c'est le tournage qui mène l'intérêt. C'est très bien alterné, tous les plans sont cohérents, le jeu de James Franco, de sa caméra et ses moyens de débrouille est sympathique également, mais ce n'est pas forcément le sujet. C'est la solitude qui est mise en avant, puis peu à peu, les hallucinations, la soif, le dégoût, puis la résignation puisque le choix final, il pouvait le faire depuis le début. Pour une fois que j'ai allumé la télé, je regrette pas. Bien qu'il soit pas un film de divertissement, même si l'affiche et la bande-annonce le font un peu penser, elles sous-estiment peut-être.

Un reproche quand même, détail, qui nous renvoie à la triste réalité du film américain à fric : PLACEMENT PRODUIT PLACEMENT PRODUIT PLACEMENT PRODUIT. Mais ça ne gêne pas forcément.

Je suis tout à fait d'accord avec toi !
On peut penser au début vu l'histoire que le film est ennuyeux mais c'est loin d'être le cas.
Au final on ressent ce que ressent le "héros"... les enchaînements d'instants de désespoir à un gros gros délire (le top show à l'américaine par exemple), on vit la même solitude que lui pendant le film en quelque sorte.

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le samedi 07 janvier 2012, 12:47:18
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcinegeek.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2009%2F10%2FAudition-1.jpg&hash=d57fc58f81a2f5cbd960571a1f35d392)

Film d'horreur japonais assez connu, The Audition raconte l'histoire d'un producteur de film dont la femme est morte il y a 7ans, malgré le temps il vit toujours sa disparition avec douleur... Mais avec l'aide d'un vieil ami, il décide d'organiser une audition fictive pour un film, dans le but de trouver une compagne parfaite. Monsieur tombe amoureux d'une femme qui a l'air d'avoir un lourd passé, et celle-ci va l'entrainer dans une spirale malsaine...

Si l'idée de départ est très bonne et que le film contient son lot de bonnes idées, je dois avouer que je n'ai pas été séduit. Trop décousu, trop lent, trop impersonnel, la femme censée être belle se comporte comme une autiste et est assez laide (du moins c'est mon opinion  ;D), la scène finale est dégueulasse, et pas mal de choses restent inexpliquées, donnant l'impression que tout était presque gratuit, pour un film qualifié de film d'horreur psychologique c'est moyen...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.actucine.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2009%2F07%2F2012-090724.jpg&hash=4633146da38baf4b8fe5aeb585ca3094)

2012, un vrai navet. L'histoire relate la destruction de la planète après une suite de catastrophes naturelles prévues par les Mayas, les fourmis indonésiennes et les Lamas Sacrés du Tibet. La première demi-heure laborieuse avec les présidents, machins "tavu le monde kapout vite les chinois faites des bateaux", théorie du complot bidon, etc. La suite n'est pas plus reluisante vu qu'on suit un écrivain merdique qui ressemble un peu à N.Cage qui essaye de sauver sa famille après une suite d'actions héroïques incroyables, course-poursuite en limousine contre un tremblement de terre atrocement exagéré, de la guimauve plus qu'il n'en faut, des Russes qui font "Good that is good", des bisous, de la bravoure... En bref c'était 2h30 vraiment trop longue, et j'ai vraiment vraiment détesté ce film. C'était immonde, tout ce que Hollywood fait de pire. Les effets spéciaux étaient pas mal... Mais c'est tout, le reste c'est du Franklin avec le monde qui se chie dessus en arrière-plan, merdique, je vous le déconseille.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Zlark le samedi 07 janvier 2012, 13:16:45
2012 est un tel condensé de clichés sur le cinéma américain que j'ai presque cru que le but du film était d'en faire une caricature.
Vraiment tout y est : "j’ai l'impression qu'une ligne se dresse entre nous deux... *fissure sismique entre les deux personnages*" "laissez-moi là mais par pitié, emmenez ms enfants...oh, oh merci!!" tout le monde qui se fend la poire à la fin, l'ado pseudo-rebel qui appelle son père par son prénom en faisant des réflexions sur son ex-vie sexuelle avec sa mère, l'immeuble qui s'effondre pile pour laisser passer l'avion... Impossible à prendre au sérieux :-X Aucun relief à mon goût, à part pour apprécier les effets spéciaux qui sont bien foutus mais là encore, abusés.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Moon le mardi 24 janvier 2012, 23:09:40
Je viens de voir Predictions sur M6, l'une de mes plus grandes déceptions je pense du point de vue cinématographique depuis un petit moment.

En fait c'est pas que j'attendais de voir ce film avec impatience, au contraire, ce soir il n'y avait rien d'autre à la télé et je me suis dit pourquoi pas, donc la déception ne vient pas de là.
Je suis pas fan de Nicolas Cage mais il y a quelques films que j'ai bien aimé de lui et je trouve que c'est généralement un bon acteur.

Bref revenons au film, en fait le problème pour moi, c'est qu'il commençait bien, voir même super bien et hormis quelques étrangetés qui m'ont un poil fait grincer
(Cliquez pour afficher/cacher)
Mais bon, je suis passé outre et je me suis dit que ça pouvait déboucher sur un truc intéressant si c'était bien tourné, après tout le background était intéressant.

Et du coup, j'ai été scotché sur le film jusqu'à on va dire les 10 dernières minutes et là .. c'est le drame
(Cliquez pour afficher/cacher)

Bref on devrait renommer ce film en "Comment détruire un film en 10 minutes" ...
Pour moi, ça reste une très grosse déception et j'ai honte d'avoir gâché 2 heures de ma vie à regarder attentivement ce navet ...
La prochaine fois je regarderais MegaShark Vs Crocosaurus, c'est un navet mais au moins lui, c'est un navet assuré et ça me fera bien rire ...

Encore une fois, c'est que mon opinion, tant mieux si ce film plaira à certain .. après tout il m'a plus les 3/4 du temps mais cette fin ...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mardi 24 janvier 2012, 23:46:17
En fait c'est pas que j'attendais de voir ce film avec impatience, au contraire, ce soir il n'y avait rien d'autre à la télé et je me suis dit pourquoi pas, donc la déception ne vient pas de là.

Y'avait quand même Les Liens du Sang en première partie. Bon film français avec Canet et Cluzet en tête d'affiche v.v
Lord of War et Kill Bill Vol.2 en seconde partie :<3:
Enfin je plussoie pour Prédictions, une vaste plaisanterie ce film...

Citation de: Moon
Je suis pas fan de Nicolas Cage mais il y a quelques films que j'ai bien aimé de lui et je trouve que c'est généralement un bon acteur.

Tiens bah justement, Lord of War en ce moment même avec Cage et c'est quand même autre chose que Prédictions... x)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mardi 24 janvier 2012, 23:59:49
Diantre, c'était aujourd'hui Mega shark vs Crocosaurus ? Fiou je l'avais prévu dans mes projections de la semaine.
Bon tant pis il me reste MegaUpload en dernier recours.

Et je plussoie l'ami JeK pour Lord of War, l'un des rare bon film que Nicolas Cage le tâcheron ait jamais tourné. D'ailleurs bientôt arrive la séquelle du navet intersidéral Ghost Rider, j'ai hâte.


Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 25 janvier 2012, 00:20:41
Très exactement, MSvsC a déjà été diffusé en début de mois en fait v.v
Après, TNT oblige, il va surement être rediffusé une bonne vingtaine de fois dans l'année xD

Sinon j'ai jamais trop aimé Cage non plus, excepté dans Lord of War justement, et dans une moindre mesure Kick-Ass, même si ce n'est qu'un seconde rôle. En plus du film que je trouve génial, je trouve qu'il est fun dedans, et son rôle de Big Daddy lui va plutôt bien ^,^
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nehëmah le mercredi 25 janvier 2012, 13:33:18
Il a fait de bons films Nicolas Cage, et c'est un mec qui a horreur du mainstream qui le dit v.v Snake Eyes ou Sailor et Lula, par exemple, il est assez impérial dans les deux. Après il a tourné dans tellement de navets... :niak:


Sinon j'ai vu récemment La cité de dieu. Je m'attendais pas à un film comme ça, la qualité de la narration, la puissance de la mise en scène, clairement une gentille claque.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: TheCockroach le mercredi 25 janvier 2012, 19:01:30
Perso, malgré les nombreux navets de Nicolas Cage, je l'adore!
Il est génial dans Vampire's Kiss :<3:

Sinon récemment j'ai regardé pour la première fois A History of Violence, très bon film, je m'attendais encore à un truc over-hypé mais celui ci mérite sa renomée.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 29 janvier 2012, 02:56:21
Je sors d'une projection tardive du dernier film de Clint Eastwood :

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.culturopoing.com%2Fimg%2Fimage%2FLaura%2Fj_edgar_affiche.jpg&hash=ba439e04060325475214983f32616051)

Arrivé à la fin de sa vie, mais toujours à la tête du FBI, J. Edgar Hoover se livre à de jeunes agents pour écrire ses mémoires. Il se remémore son parcours, en commençant par l'éducation de sa mère omniprésente. Il explique comment il a voulu créer un bureau fédéral d'investigation pour contrer à l'époque les « Bolcheviks » qui menaçaient le gouvernement américain. Il a bataillé ferme contre le Congrès pour être financé, avoir des locaux, etc. Hoover a pour cela pu compter sur le soutien sans faille de sa secrétaire Helen Gandy et surtout de son « bras droit » Clyde Tolson, avec qui il a des relations extra-professionnelles.

Il s'agit d'un biopic.

J'avais quelques à priori avec ce film, ayant assez peu aimé les dernières oeuvres du réalisateur.
Au final, et avec un peu de recul, je dois dire que j'ai plutôt bien aimé.
Pourtant, à la toute fin de la projection, je ne savais pas trop quoi en penser et je crois que j'ai eu la même impression qu'au sortir des projections d'Invictus, d'Au-delà et d'autres films récents de Clint Eastwood (bien que ces films ne racontent pas la même histoire)...
Ce que je vais déclarer est sans nul doute subjectif et facile, mais je trouve que les derniers films d'Eastwood sont un peu plats et ne dégagent pas grand chose de "grandiose" au regard de la carrière du bonhomme.
Néanmoins, et je tenais à le dire, il faut malgré tout un peu de ce recul pour reconnaitre qu'ils dégagent une certaine sérénité, une force tranquille: celle d'un homme conscient du fait qu'il n'a plus rien à prouver, et en même temps soucieux de l'oeuvre qui lui survivra.
Il fait les films qu'il a envie de faire, à sa manière, sans courir après le box-office et les récompenses...
C'est précisément ce que j'ai ressenti avec ce J. Edgar en fin de compte. Le film n'a pas la prétention de faire plus qu'il n'en faut, et au final il ne faut pas s'attendre à un biopic de grande ampleur. Ce n'est pas mon préféré des films de Clint Eastwood. Mais ça n'enlève rien à ses qualités.

C'est un film intimiste. Eastwood réaffirme son goût pour le classicisme. Ce qui forcément ne plaira pas à tout le monde...
Influencé par le rythme des séries télé, le grand public a de plus en plus de mal avec ce genre de films en fait. Ce n'est pas un film d'action et de toute façon Eastwood n'avait pas l'intention d'en faire un. Peut-être que le public attend qu'il fasse des films plus nerveux. Je ne sais pas...
J. Edgar me rappelle un peu Mémoires de nos pères pour la narration, l'opposition entre la légende et la vérité. La photographie et la reconstitution historique rappellent parfois L'Echange aussi. L'histoire d'amour impossible peut quant à elle faire penser à Sur la route de Madison.
Un mot sur les acteurs : convaincants. DiCaprio porte le film sur ses épaules. Ce gars n'a décidément plus rien à prouver, c'est un acteur excellent. v.v

Pour conclure je dirais que J. Edgar est un bon petit film, sans prétention, et qu'on ne s'ennuie pas en le voyant. Je trouve qu'il a parfaitement sa place dans la filmo de Clint Eastwood, même si encore une fois c'est loin d'être son meilleur.

***

Sinon dans la semaine j'ai également vu la suite de Sherlock Holmes, Jeu d'Ombres, toujours réalisé par Guy Ritchie.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcdn-public.ladmedia.fr%2Fvar%2Fpublic%2Fstorage%2Fimages%2Fnews%2Fphotos%2Fcine-public-vous-conseille-cette-semaine-183163%2Fsherlock-holmes-jeu-d-ombres-de-guy-ritchie-avec-robert-downey-jr-jude-law-et-noomi-rapace-2h09-genialissime-183183%2F1537667-1-fre-FR%2FSherlock-Holmes-jeu-d-ombres-de-Guy-Ritchie-avec-Robert-Downey-Jr.-Jude-Law-et-Noomi-Rapace-2h09-Genialissime-%21_portrait_w674.jpg&hash=6619276f131a680bc96c5f8fa3455a36)

Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l'homme à l'esprit le plus affûté de son époque. Jusqu'au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d'une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène… Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral. Partout dans le monde, la presse s'enflamme : on apprend ainsi qu'en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu'en Chine un trafiquant d'opium est décédé, en apparence, d'une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu'aux Etats-Unis, un baron de l'acier vient de mourir…
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d'avance et semble tout près d'atteindre son objectif. S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais…


Un petit mot dessus car j'ai la flemme :

Ayant plutôt bien aimé le premier, je dois dire que j'ai été assez déçu de cette suite. Les acteurs principaux sont bons et la relation entre Holmes & Watson est bien mis en valeur mais l'histoire est moins prenante et est surtout complétement farfelue par rapport au film original. Certes le mélange entre action, humour et suspense fonctionnent bien mais certains passages sont totalement wtf. Dans le premier ça passait bien mais ici je sais pas... C'est peut être la réalisation qui, bien qu'elle soit fidèle aux blockbusters du genre, plombe un peu l'ensemble. Le rôle de Noomi Rapace est aussi complétement inutile et surtout c'est dommage que l'énigmatique Moriarty soit si peu charismatique à l'écran !
En gros, ça reste un bon divertissement si on va pas chercher plus que ça mais je m'attendais à mieux de la part de Guy Ritchie car globalement j'aime sa filmo et je suis fan de Snatch v.v
Le 3ème Sherlock Holmes est déjà prévu et j'espère vraiment qu'il sera du niveau du premier, voire mieux. D'autant que je trouve que le duo Downey Jr./Law fonctionne très bien.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le dimanche 29 janvier 2012, 10:09:41
Moi ce que je reproche surtout à ce dernier, c'est son rythme hyper soutenu qui ne laisse aucun repis pour le spectateur, alors autant ça rend le film plus nerveux et plus dynamique mais surtout ça fait passer trop d'infos trop rapidement ce qui rend le film un peu confusant je trouve.
Apres il n'y a pas à dire ya des putain d'effets visuels qui déboîtent, je pense à la scène dans la forêt par exemple.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le dimanche 29 janvier 2012, 10:39:36
Sympa ton avis sur J. Edgar, j'essayerai d'aller le voir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plagueis le dimanche 29 janvier 2012, 11:17:02
Hier j'ai vu The Thing, la préquelle sortie en 2011 du film de Carpenter de 1982. J'en attendais pas grand-chose, même si j'ai pas mal apprécié l'original. Le film n'est ni bon, ni mauvais et se contente de reprendre pas mal de séquences de son modèle. peut-être un peu trop d'ailleurs, si bien qu'on dirait plus un remake qu'une préquelle parfois. Il tente quand même de se démarquer en apportant des éléments de réponses scénaristiques pour expliquer l'origine des évènements, mais ça reste assez anecdotique au final. Niveau technique, ça reste du numérique. Je trouve que ça manque toujours de consistance, alors que celui de Carpenter, qui même s'il a vieilli, avait réussi à me surprendre quelques fois (je l'ai revu récemment, je précise au cas où, parce qu'en 82, c'est clair que ça déchirait). Là, certains effets sont clairement ratés, un peu dommage pour un film de 2011.
Le scénario reprend le concept excellent et original de son homologue, à savoir un cocktail de huis clos, de paranoïa et d'horreur teintée d'une dose d'action. Par contre certains personnages sont éliminés assez expéditivement. On sent un manque d'idée ou un trop grand nombre de seconds rôles inutiles. Le casting comprend un ou deux têtes plus ou moins connues (plutôt moins d'ailleurs), mais il lui manque clairement un personnage principal fort (dans le style Kurt Russel). J'avais peur qu'ils foirent la liaison scénaristique entre les deux épisodes à la fin, mais de ce point de vue là, ils ont plutôt bien géré la chose. ( B))
Pour conclure, cette préquelle est un film sympa, sans prétention, qui n'apporte pas grand-chose et qui ne révolutionnera pas le genre comme celui de Carpenter, qui est devenu culte, mais ça se laisse voir, surtout pour les amateurs du genre.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 29 janvier 2012, 12:43:40
Pour J Edgar :

T'inquiète c'est pas subjectif, les derniers films de Eastwood (du moins l'aprés Gran Torino) sont moyens voir mauvais. Par contre là ou tu t'embrouilles je trouve c'est quand tu dis qu'il n'a plus rien à prouver mais bon v.v
Pour J. Edgar c'est pas tellement le manque d'action qui pose problème, c'est surtout que ça manque de plans de génie, on a l'impression que Clint et Dicaprio s'emmerdent, le sujet est pas suffisamment approfondi (alors qu'il y avait de la matière quand même), ponctué de scènes de petits moments de solitude (la scène devant le miroir), et puis c'était long. Bref ça se voit que c'est un film pensé pour les Oscars sauf que comme d'habitude ça a pas assez d'ambition pour gagner des Oscars.

Deux choses à rajouter : les costumes quand ils sont vieux sont vraiment horribles, jamais vu des masques aussi nazes. Deuxième chose, j'en ai ras le bol des traumastismes qui reviennent toujours à la mère, c'est une mode ?

___________________________

Allez pour la peine vu que je suis dans un bon jour, je vais perdre mon temps à faire une critique sur un genre trop méconnu, le film de Ninjaaaaa, et notamment un.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.chud.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F03%2Ftaxi2-womenvsninjas.jpg&hash=4c97755fd6416745b3b36303744c62d5)

Trop peu representé à mon goût, ce genre se caractérise souvent par des grosses daubes intersiderales (The Octagon avec Chuck Norris entre autres) et le petit film sympathique (Ninja in the Dragon's Den), quand ce n'est pas le cas, nos braves ninja font des apparitions sous exploitées comme dans le minable Taxi 2 ou, dans une autre mesure, le tout aussi moisi Yamakasi. Etonnant quand on se rend compte que de l'autre côté de la barrière, le jeu vidéo est ponctué de petites merveilles comme Shinobi ou Ninja Gaiden. Bref, aujourd'hui je vais me pencher sur l'ovni Alien vs Ninja (https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fdownloadpolitics.com%2Fimages%2Fsmilies%2Fhitler.gif&hash=3f0b90b9a62fdce5fd9a585a9df173c5)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.imagehost.co.za%2Fimage-8E9C_4D606E28.jpg&hash=c5a6b4d3a0f1d02bd95111c65009a8f1)

Alien vs Ninja, c'est un concep génial, une série B totalement assumée, qui est objectivement moisi, mais qui utilise brillamment les moyens du bord pour proposer un truc jouissif et divertissant. Avec un budget minable, il est évident que l'équipe du film n'aurait pas pu faire un grand chef d'oeuvre. Cette équipe, elle est dirigée par le japoniais Seiji Chiba (oui j'ai checké sur Google), accompagné tout le long par un casting inconnu qui ferait rougir les acteurs de Bollywood. Autrement dit, ce dernier ne vaut rien si ce n'est Mika Hijii (mais j'y reviendrai).

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.imagehost.co.za%2Fimage-9E02_4D6067F1.jpg&hash=30754281e8223e08c99d1df05c50420b)

L'histoire est bien evidemment centrée autour du concept de cross-over à la mode (Alien vs Predator, Cowboys vs Envahisseurs). Elle se passe dans la cambrousse japonaise profonde, prêt d'un village perdu de ninja. Une équipe de Ninja constitués des pires clichés du genre (le beau gosse, le mongol, la bonnasse) rentrent de mission quand ils aperçoivent une boule de feu dans le ciel qui se crashe à proximité de leur village. Ils vont vite se rendre compte que la menace vient de l'espace (magnifique ^,^).
La première chose qui frappe est la pauvreté de la mise en scène et l'amateurisme qui s'en dégage. Le film semble être filmé par un groupe de lycéens au bois de boulogne, déguisés avec des costumes en carton et en latex. Le tout est ponctué d'effets spéciaux dignes d'une PlayStation pour rendre l'histoire un peu crédible.
Avec cette combinaison de défauts, il est facile de se demander ce qu'il y a à sauver dans un tel film. Et bien, les combats, bien sur. Ceux ci sont bizarrement bien choregraphiés, ce qui les rend assez jouissifs à regarder. De plus, les temps mous sont rares, ce qui fait que les 1h20 passent assez vite.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.imagehost.co.za%2Fimage-EF28_4D6067F1.jpg&hash=76fe0bb9bf4b6c0d3179115fa9c162ba)

En réalité le plus joussif dans le métrage, ce n'est pas seulement les combats, mais le second degrés totalement assumé qui rend les combats hilarants. On a d'une part des moments d'anthologie qui mélangent chorégraphie et humour (voir vidéo plus bas), et scènes gores sympathiques. Le plus interessant est sans nul doute le look des aliens, qui sont en réalité des chorégraphes affublés de costumes en latex dignes de Bioman.
Comme je l'ai dit, le casting est d'une nullité rarement atteinte, le héros semble (mal) improviser ses dialogues au fur et à mesure, et l'un des ninja est pire que Jar Jar (c'est dire le niveau). La seule exception est Mika Hijii dont le réalisateur ne se prive pas de montrer ses parties les plus avantageuse. Eh oui, Alien vs Ninja ne manque pas de scènes reservées à la gente masculine.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.imagehost.co.za%2Fimage-2CD0_4D6067F1.jpg&hash=d27a889728b29fb181d649c93d2f5dee)

Je vous ait parlé des références de Alien et de Predator ? Non mais on s'en fout puisque dans chaque film du genre, on arrive à en caser une. Pour finir j'ai un seul conseil, regardez Alien vs Ninja pour regarder une bonne série B qui rend de bonne humeur.

http://www.youtube.com/watch?v=cJdggYt0glE

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le samedi 18 février 2012, 19:19:08
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.filmstreamiz.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F11%2Faffiche-the-thing-2011-2.jpg&hash=733b49e671174e795bedfde87d5b86a9)

The THING 2011, par Matthijs van Heijningen Jr.


en tant que grand fan de l'œuvre d'origine, j'ai regardé ce film avec l'à priori que ça serait sûrement une méga bouse...

Hé bien il est en réalité plutôt réussis alors je pense que pour le public lambda, ça sera un vrai bon film.


Ce film est un préquel au The Thing de Carpenter et raconte l'histoire des Suèdois Norvégiens qui découvrent la Chose.

Bon, les points noirs directs:

Ambiance plus où moins fidèle
Les 2 premières minutes avec la découverte du vaisseau où là tu te dis direct que ça va être de la bouse
Une héroïne bien hollywoodement pensante pour les neuneus qui veulent la bonasse de service avec un flingue
Le réveil de la chose qui est vraiment mal foutu, trop rapide, incohérent etc...
Certain diront que c'est de la repompe ("Encore une tempête de neige qui les empêches de partir ?!")

en revanche, les bons points:

Ambiance plus où moins fidèle
Des clins d'oeil super bon et parfois discret (la hache dans la porte etc...)
Des bonnes idées (les plombages etc...)
Bien foutu
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Krystal le samedi 03 mars 2012, 22:16:54
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg829.imageshack.us%2Fimg829%2F6812%2Fchroniclefilmposter.jpg&hash=1d6e31540659f80f079337ee2bd89baf)

Aujourd'hui, j'ai été voir Chronicle. Je ne voulais pas y aller au début, mais poussée par ma soeur, j'ai finalement cédé.

La particularité de ce film est que, à l'instar du Projet Blair Witch ou encore Rec, toutes les scènes sont tirées du caméscope d'un des personnages principaux. Là où certains films sont réussi, celui-là aurait très bien pu se passer d'une telle mise en scène. La caméra s'éteint et se rallume plus tard, on ne sait pas ce qu'il s'est passé entre. Au début du film, on découvre le personnage sans vraiment savoir qui il est, c'est seulement au fil des conversations que l'on apprend leur nom, leur lien de parenté, etc...

L'histoire est pas mal. Je ne m'attendais pas vraiment à la fin, ce fut une surprise. Même si on retrouve toutes les situations clichés, c'est assez bien ficelé. Les effets spéciaux sont, quant à eux, très réussi, je n'ai pas été déçue.

En fin de compte, un film bien, mais à voir seulement si vous avez du temps à perdre.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le samedi 17 mars 2012, 23:55:36
Chaud, avec tous les bides topics qui fleurissent, un topic intéressant comme celui-ci passe en 2è page.

Aujourd'hui j'ai vu deux films, et je devrais limite avoir honte de préciser le "aujourd'hui" tant ils sont connus, mais mieux vaut découvrir le cinéma (autre que les blcokbusters américains) à 19 ans qu'à 20. Ou 21. Enfin, c'est jamais trop tard.

Bref, j'ai vu Reservoir Dogs et Gran Torino, et maintenant je m'efforce d'en savoir le moins possible sur un film avant de le voir, je ne lis même pas le synopsis, pour profiter vraiment de l'intro.

Reservoir Dogs : J'avais adoré Pulp Fiction, et voir que le film commence sur une discussion wtf sur "Like a virgin", ça m'a bien fait rigoler. En fait, j'aime beaucoup l'humour de Tarantino, je souris plus dans ses films que dans les comédies françaises comme Intouchables. Ensuite, je craignais d'avoir le même découpage narratif que dans PF, vu que j'étais un peu perdu, mais au final c'est un peu plus classique, et ça ne m'a pas dérangé. C'est toujours cynique, plein de références, de dialogues excellents, de plans intelligents, et même si j'aime pas trop la violence, c'était exploité intelligemment. Ensuite, bah je sais pas trop, l'histoire est simple, juste un braquage qui tourne mal à cause d'une taupe, mais pourtant le suspense est là, et ça prend super bien, j'ai vraiment été absorbé de bout en bout, et j'ai trouvé tous les gangsters vraiment attachants (sauf le psychopate, 'faut pas déconner). Enfin, je sais pas, c'est un cokctail d'ingrédients très simples, et ça marche juste super bien. Bon, après j'ai quand même préféré Pulp Fiction.

Gran Torino : Dès le début, j'ai trouvé le film un peu plus conventionnel, avec des "pièces" placées de manière assez grotesques, et qui seront forcément réutilisées plus tard, genre vers la fin de façon prévisible. Genre le prêtre qui sera finalement accepté par Walt, genre le jeune Asiatique qui deviendra ami avec Walt, genre le fils de Walt qui se rapprochera de son père (ah bah ça, c'était pas tout à fait vrai). Et après, l'évolution psycho du héros est super banale, il passe du connard macho raciste aigri au gentil qui veut sauver l'honneur de son voisin Asiat', le tout sur fond de bons sentiments. Mais pourtant j'ai vraiment apprécié, je sais pas, c'était agréable à suivre, Walt a une sacrée répartie, et il est vraiment attendrissant (il me rappelle pas mal de vieux que je connais),et finalement on l'aime bien. Et la fin est surprenante et intéressante. Bref, y'a pas mal de défauts, mais j'ai eu un très bon ressenti.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 18 mars 2012, 01:28:25
Citer
mais mieux vaut découvrir le cinéma (autre que les blcokbusters américains) à 19 ans qu'à 20. Ou 21. Enfin, c'est jamais trop tard.

Quitte à le découvrir autant frapper fort, parce que non seulement Gran Torino est loin d'être un classique, mais en plus Clint a fait une infinité de films qui méritent plus le coup d'oeil.

Citer
je souris plus dans ses films que dans les comédies françaises comme Intouchable

Si ça c'est pas du troll bien gras sur le cinéma français, je m'y connais pas :niak: Surtout que Reservoir Dogs est pas censé être super drôle en fait.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le dimanche 18 mars 2012, 10:29:14
Bah je les trouve vraiment drôles les gangasters de Rservoir Dogs, à part Mr Blond, ils balancent pas mal de conneries et c'est de l'humour moins prévisible que dans un film comme Intouchables.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Murihoro le dimanche 18 mars 2012, 12:26:11
Bah je les trouve vraiment drôles les gangasters de Rservoir Dogs, à part Mr Blond, ils balancent pas mal de conneries et c'est de l'humour moins prévisible que dans un film comme Intouchables.

Bah Intouchables c'est une comédie... Normal que tu t'attendes à rire... :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le dimanche 18 mars 2012, 14:35:17
J'ai aussi vu trois films récemment, dont deux Kubrick que je n'avais encore jamais vu  ;D

A Clockwork Orange (Orange Mécanique)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcollider.com%2Fwp-content%2Fuploads%2Fa-clockwork-orange-image-08.jpg&hash=7ffb0893afcaebb06376c077392cce7a)

Je ne sais vraiment pas pourquoi j'ai mis autant de temps à le regarder, c'est quand même un Kubrick célèbre, si pas le plus célèbre.
Tout ce que je savais de ce film, c'est que le "début" était assez violent pour l'époque, mais je ne me doutais sérieusement pas que cela allait prendre ce tournant. Le film est très théâtral de part ses dialogues dans un mélange de vieil anglais et de russe, et de part sa musique, alliant synthés et musique classique. L'histoire commence de façon très "violente", s'ouvrant sur un gros plan du visage d'Alex DeLarge, "héros" et narrateur, en train de boire la fameux "Moloko" amélioré aux amphétamines et autres substances, très vite la bande va agresser un clochard, cambriolé une maison, etc, jusqu'au jour où, fatigué de la tyrannie de leur "boss", les trois autres de la bande trahissent Alex et le laisse aux mains de la police...

Ce qui fut étonnant à mon sens, c'est le tournant que le film prend, devenant une critique tout de même assez acerbe et cynique sur une société qui veut forcer les gens à faire le bien alors que ceux qui tiennent les rênes du pouvoir sont manipulateurs et n'ont pas une once de bien en eux. Ils forcent les criminels à se conformer à un modèle de bien, alors que le fond reste le même...
J'ai aussi apprécié le fait que la jeunesse présente dans le film ne soit au final qu'un produit de ladite société : il suffit de voir la forme des glaces que les jeunes-filles mangent, les bars à amphétamines, etc, etc.
Enfin, ce n'est que ma vision du film, je suis peut-être totalement à côté de la plaque !

Bref, un excellent film qui mérite à mes yeux son titre de chef-d’œuvre...

Doctor Strangelove : or how I learned to stop worrying and love the bomb

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fen%2Fthumb%2F1%2F18%2FDrstrangelove1sheet-.jpg%2F220px-Drstrangelove1sheet-.jpg&hash=b66d6f4659c9cf25a3b8a1ed40062cc2)

Encore une critique acerbe et satirique de Kubrick mais cette fois-ci qui touche plusieurs points :
L'incompétence d'absolument tous les politiciens mais aussi de l'armée, criminelle et stupide ; du recyclage d'anciens nazis en scientifiques par les USA, etc...

Le général Jack.D.Ripper (Jack l'éventreur!) pris de folie paranoïaque, décide de déclencher le protocole R, qui consiste à envoyer des B-52 armés de têtes nucléaires volant continuellement à moins de deux heures de cibles en URSS à l'attaque. Ledit général va aussi fermer sa base et ordonner à ses soldats d'affronter les Russes qui devraient bientôt arriver...

On suit donc trois parallèles dans l'histoire, tout d'abord, un avion qui a reçu l'ordre d'attaquer et de couper sa radio (comme tous les autres avions), les rendant donc injoignables.
Le conseil de guerre du président qui essaie d'éviter la crise en communiquant les coordonnées des avions aux Russes pour ne pas déclencher la Doomsday Machine.
Et la base militaire où le capitaine Lionel Mandrake essaie de soustraire le code permettant de joindre les B -52 au général paranoïaque...

Le métrage de Kubrick enchaine des scènes d'anthologies : l'appel du président au premier ministre russe ivre en plein milieu de la nuit, le docteur Folamour, ancien nazi nostalgique qui répond "Jawohl mein führer" au président américain et qui doit empêcher son bras droit de faire le salut hitlérien, le général psychopathe qui se bat contre des soldats américains pris pour des russes, le tout se battant sous des panneaux géants "Peace is our profession", et évidemment le fameux rodéo sur tête nucléaire...

J'ai vraiment apprécié ce film, même si ça critique une situation ancienne, les USA n'ont toujours changé leur fusil d'épaule en ce qui concerne la gestion de l'armée, et la paranoïa semble être toujours aussi présente chez nos amis américains... Ce qui fait que ce film reste tout de même encore en grande partie toujours d'actualité, le tout avec un humour noir décapant ayant pour résultat une excellente satire, peut-être la meilleure que j'ai jamais vue.

The Road

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.les-bandes-annonces.com%2Fimages%2Ffilm%2Ftheroad-s.jpg&hash=a89ad7b221f2afd3b9632b0579e1fcd9)

J'annonce déjà que je n'ai pas lu le livre, donc je ne sais pas si c'est fidèle au roman, si c'est bien adapté, etc...

Dans The Road, on suit un père et son fils qui avancent vers la mer, dans un monde détruit, recouvert de cendres et gris. Au fur et à mesure de l'aventure, on a plusieurs flashbacks, montrant la vie du père alors que l'apocalypse vient d'arriver. Si au niveau du scénario, il n'y a aucune surprise ou presque, c'est surtout l'ambiance qui fait la force du film : les paysages désolés de la Pennsylvanie touché par l'Ouragan Katrina sont parfaits, l'atmosphère malsaine est parfaite : clans qui chassent et tuent, cannibales... Les deux acteurs principaux sont très bons, les tremblements de terre, les feux de forêt...
Même s'il y a un léger message philosophique (We have to carry the fire, we are the good one) laissé par un père agonisant qui veut tout faire pour son fils. Un beau film malgré quelques longueurs et un fond pas super fort développé, mais j'ai tout de même vraiment aimé ce film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 02 avril 2012, 02:24:11
12 Angry Men (Douze hommes en colère)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.filmsquish.com%2Fguts%2Ffiles%2Fimages%2FHenry%2520Fonda.jpg&hash=90e6e077e78a1a4c0188e8353a20c699)

Mieux vaut tard que jamais comme dirait l'autre. Eh oui, c'est seulement ce soir (enfin cette nuit) que j'ai vu ce classique du cinéma... Film noir et blanc d'1h36, datant de 1957 et qui se déroule à 95% dans une seule pièce, et on se doute de la fin après dix minutes.

Et pourtant, ce film était sérieusement énorme. Douze hommes qui débattent dans une pièce sur la peine de mort d'un "gosse" de 18ans qui aurait tué son père d'un coup de couteau. Les acteurs sont tous incroyables et aussi très crédibles, même si certains n'échappent pas au cliché de l'époque, et la tension qui émane du métrage est très prenante... Qui va craquer ? Qui va changer d'avis ? Le metteur en scène via ce "débat" montre aussi tous les côtés de l'être humain.

Le seul point noir ? C'est peut-être qu'il est à certains moments vraiment trop théâtral, faussant alors temporairement toute l'impression de réalisme du film...

Bref, je ne vais pas m'étendre car fatigué comme je suis, je dis que de la merde mais : ce film c'était génial, les acteurs y étaient formidables, et bordel, ça prouve bien que pour être passionnant, faut pas 10.000.000 tonnes d'effets spéciaux.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le jeudi 26 avril 2012, 10:00:10
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimages.allocine.fr%2Fr_640_600%2Fb_1_d6d6d6%2Fmedias%2Fnmedia%2F00%2F02%2F30%2F90%2Faffaudition.jpg&hash=e195e68c8b1dc9aa827aeca9aebb137f)

Outre le fait que je n'aime pas Takashi Miike, je pensais que le film serait assez passable (La mort en ligne était un vrai bon film, une vraie bonne réappropriation de Ring). Au final, il est vraiment super pendant un bon moment parce qu'on sent que tout est trop parfait, que c'est bien trop lisse et que ça va se renverser... Le problème c'est que le film ne dure que trop peu de temps et je doute qu'il ait été réellement exploité car il y avait tant à faire !

Au final, on se retrouve avec une méchante "classique" et typé de l'horreur japonaise qui, malgré tout ses fabuleux charmes, ne parvient absolument pas à effrayer.
Elle est charismatique et on voudrait en apprendre beaucoup sur elle alors qu'on a pas grand chose à se mettre sous la dent...

J'aurai été cinéaste que j'aurai fait ce film en plus de 3h40 histoire de bien mettre en valeur l'aspect du "sac" ainsi qu'un véritable bouleversement plus digne qu'une sorte de Hellraiser du (très) pauvre...



(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcinegeek.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2009%2F10%2FAudition-1.jpg&hash=d57fc58f81a2f5cbd960571a1f35d392)




Film d'horreur japonais assez connu, The Audition raconte l'histoire d'un producteur de film dont la femme est morte il y a 7ans, malgré le temps il vit toujours sa disparition avec douleur... Mais avec l'aide d'un vieil ami, il décide d'organiser une audition fictive pour un film, dans le but de trouver une compagne parfaite. Monsieur tombe amoureux d'une femme qui a l'air d'avoir un lourd passé, et celle-ci va l'entrainer dans une spirale malsaine...

Si l'idée de départ est très bonne et que le film contient son lot de bonnes idées, je dois avouer que je n'ai pas été séduit. Trop décousu, trop lent, trop impersonnel, la femme censée être belle se comporte comme une autiste et est assez laide (du moins c'est mon opinion  ;D), la scène finale est dégueulasse, et pas mal de choses restent inexpliquées, donnant l'impression que tout était presque gratuit, pour un film qualifié de film d'horreur psychologique c'est moyen...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le jeudi 26 avril 2012, 11:40:32
Je dois penser quoi du fait que tu quotes ce que je pense du film ?  :R
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le jeudi 26 avril 2012, 11:42:31
Que le film dont je parle a déjà eu un avis, que j'ai pris en compte en tout cas.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le jeudi 26 avril 2012, 14:35:10
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fadmin.hypnoweb.net%2Fphoto%2F148%2Fgalerie%2Facteurs%2FMCDO%2Forange_mecanique-laurore.jpg&hash=63906689a1f2c642dbe7b13961cacaa3)

Alors, hier, je me faisais chier, alors j'ai mis ce DVD dans ma 360 (parce qu'un vrai geek n'a pas son propre lecteur DVD, c'est évident) et j'ai commencé à regarder ce film que nombre de mes connaissances qualifient de "meilleur film qui soit".

Ben franchement... :-| Z'êtes sérieux ?! :cfsd:

Nan mais j'veux dire, le cinéaste a tellement voulu en faire qu'au final, c'est pas un "film", c'est juste une bonne grosse méga-critique de tout et n'importe quoi avec tous les codes possibles et imaginables du cinéma anglais. Un peu ce que donnerait du Chaplin qui aurait pris des trucs pas nets.

On commence avec le clochard qui affirme "on envoie des fusées mais on néglige la jeunesse" ça donne déjà la couleur, mais preuve s'il en est que le cinéma critique ça mène à rien : aujourd'hui, en 2012, le problème est encore entier, que faut-il en conclure ? v.v

La société dépeinte dans ce film ne m'a pas semblé si surréaliste que ça, à part dans la photographie, parce que dans le fond c'est loin d'être une caricature, les jeunes qui vont se fritter pour s'amuser et les nanas résumées à des chiottes à sperme... Ça existait et existe encore, malheureusement. Si Kubrick voulait tirer la sonnette d'alarme "on va le devenir" c'est un peu tard, s'il voulait dire "on y est déjà il faut y remédier" bah visiblement on l'a pas écouté.

Sinon, un truc qui m'a dérangé : y a un contenu sexuel exacerbé, tous les persos ont des têtes de pervers, c'est parfois effrayant (le conseiller d'orientation en particulier). Est-ce que c'était vraiment nécessaire, genre pour faire comprendre qu'en réalité le plus grand ennemi de l'homme est l'homme lui-même ? Un point que Kubrick a d'ailleurs voulu matraquer avec le système de "j'éradique le mal au lieu d'encourager le bien, vu que de toute façon ça mène à rien".

J'pourrais continuer comme ça pendant longtemps, mais j'pense que vous avez compris : j'ai énormément aimé ce film qui joue sur la contradiction et l'exagération de partout pour nous pousser à comprendre dans quel système on marchait en 1970 et des brouettes, qui reste encore d'actualité et qui ne laisse pas indifférent si on le regarde avec un peu d'attention.

Et pour ceux qui ont cru un instant que je disais véritablement du mal de ce film :

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.terrariaonline.com%2Fattachments%2Fthats_the_joke-jpg.31014%2F&hash=b1aac8b6a141626f089c1cd1d395b78d)

Faut que j'me mette à 2001 maintenant.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le samedi 28 avril 2012, 01:28:21
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.sourds.net%2FECRAN%2Fben.x%2F00.jpg&hash=4712014162bc9057b8597d938ef3b5a0)

Après avoir vu le film, on peut vraiment dire que ce Balthazar de réalisateur m'a bien niqué :-*


On pourrait facilement gueuler au cliché, gueuler sur du déjà-vu etc... Mais quand c'est maîtrisé, quand ça apporte une pierre à l'édifice, doit-on se plaindre ?!

Ce film illustre la vie d'un jeune homme, joueur de Archlord (jeu réel), de niveau 80. Pour reprendre Ben, si ça ne vous parle pas; c'est beaucoup. Au niveau 80, vous êtes respecté, vous comptez.
Lui, il ne joue pas avec les autres; il joue avec Elle, Scarlite.

Dans la réalité, il doit apprendre à sourire, il doit apprendre à rire et il doit apprendre à endurer mais toujours garder le courage pour continuer à se battre car lui, il est de niveau 80, c'est un héros.


Mourant à petit feu à cause des humiliations que lui font subir ses camarades, il songe de plus en plus au suicide.



Surprenant, ce film est à voir ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le samedi 28 avril 2012, 02:52:05
Sincèrement, la première chose à laquelle j'ai honteusement pensé et qui m'a hanté quand j'ai entendu parler de ce film : ça n'a absolument rien à voir avec Ben 10, le DA digne de TF1 avec un gamin qui part se transformer en monstres ou je ne sais quoi ? Non parce qu'en film ça peut être intéressant, j'aime bien me moquer d'Uwe Boll v.v.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 08 mai 2012, 22:47:31
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinemovies.fr%2Fimages%2Fdata%2Faffiches%2FGaff27348018.jpg&hash=4d6a2693dd22365a07b085ee4035ecca)

J'ai vu ça ce weekend! Et comment dire... Bah c'était vraiment très très moyen.

Si le trailer donne l'impression d'une sorte de drame psychologique bien branlé, il n'en est rien. Les défauts sont vraiment nombreux : à commencer par le premier tiers du film qui est aussi merdique que n'importe quelle comédie romantique écrite par Hollywood, avec en prime une des actrices que j'aime le moins au monde : j'ai cité Cameron Diaz, grosse chieuse de service qui ressemble à une pornstar ratée.

Puis eh bien, nous avons un scénario assez maigre et classique : Tom Cruise (Le BG riche) raconte une histoire à son psy, car il est accusé de meurtre, et la première partie en gros c'est : le beau gosse riche se tape Cameron Diaz, chanteuse "bonasse". Lui la considère comme une "sex buddy", et elle est amoureuse. Mais à une fête tout change et Tom Cruise tombe amoureux de Penelope Cruz, irritante avec son faux accent mexicain de supermarché.

Soit, ça se passe plus ou moins bien avec Penelope et puis bah Cameron Diaz embarque Tom Cruise en bagnole, et lui dit des débilités du genre "J'ai avalé ton sperme, ça veut dire quelque chose, je t'aime" et plante la bagnole dans un mur comme la grosse conne qu'elle est.

Le deuxième tiers est plus intéressant, Tom Cruise est défiguré, et ça vire un peu plus paranoïaque, bien que la romance guimauve insupportable soit toujours omniprésente, mais on se doute bien que tout ça n'est pas naturel grâce à des indices gros comme des camions.

Et finalement, le dernier tiers, d'une facilité scénaristique déconcertante. Dans le genre "Lol on a pris un prétexte random pour faire un gigatwist" j'ai rarement vu mieux. Tout ça pour ça!!

Bref, si vous avez du temps à perdre, regardez pas ce film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le samedi 19 mai 2012, 14:45:03
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Ffichiers%2F2012%2F20%2F1337430428-princesprincesses.png&hash=300de4d54e921befbb4812b71b93e36b)

J'ai revu le film grâce à Gulli qui l'a rediffusé jeudi dernier, ça devait bien faire 10 ans que je ne l'avais pas vu et je n'avais presque plus aucun souvenir de ce dernier.

Comme le suggère le titre au pluriel, Princes et Princesses regroupent plusieurs histoires, des contes plus précisément. Au nombre de 6 ils se déroulent dans des univers variés ce qui permet à chacun d'y trouver son conte (haha). Les intrigues restent toutefois assez simplistes, sauf pour le dernier conte qui a un dénouement assez sympa. Au final le vrai intérêt du film est son esthétique, on ne voit que les ombres des personnages et des objets, ce qui lui donne une atmosphère mystérieuse appréciable mais l'expérience est un peu gâché par les voix féminines. Je les trouve pour la plupart vraiment moches et absolument pas naturelles, c'est peut-être voulu, j'en sais rien, mais ça m'a bien pris le chou.

M'enfin Princes et Princesses reste un film sympa à regarder mais je ne comprends pas les gens qui se font dessus en en parlant, j'imagine que c'est parce que c'est du Michel Ocelot (Kirikou) .
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le dimanche 20 mai 2012, 01:48:33
Aujourd'hui j'ai vu Harry Potter 7-1 et 7-2.

Bon, HP 7-1, je l'avais déjà vu au cinéma et mon opinion est toujours la même: c'est l'une des meilleures adaptations cinématographiques des bouquins. Le rythme est certes lent, mais pour une fois, on se retrouve plus sur un film d'ambiance (sombre et désespérante, certes) que sur un bête film d'action. Il retranscrivait vraiment bien le bouquin. De ce fait, j'en attendais énormément du 7-2: j'ai été déçu, certes, mais d'une puissance abusée.

(Cliquez pour afficher/cacher)

En bref, on va se retrouver avec un film intense, intense, intense, creux, intense, creux, intense, creux, intense, creux, creux, creux, creux. C'est vraiment dommage, un tel gâchis pour clôturer cette magnifique saga. :mouais:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 30 mai 2012, 08:09:51
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.infamouskidd.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F09%2Fprometheus-banner.jpg&hash=ce2e40c275b01a469549b16cfa1d3bc1)

« Je crois que le Jockey est en fait le pilote, et fait partie d'une opération militaire - si c'est le mot qui s'applique à ce monde - et par conséquent, c'est un genre de transport. Un transport chargé d'armes, biologiques ou biomécaniques ; ces œufs mortels à l'intérieur desquels on a ces créatures qui vont totalement intégrer, de façon extrêmement agressive, la société dans laquelle ils sont lâchés.»
Ridley Scott

Critique de
Prometheus
Avant-première du nouveau Ridley Scott
*no spoil*

Dire que Prometheus était attendu est un euphémisme. Les paroles de Ridley Scott citées au-dessus lors de la sortie blu-ray de la saga Alien avaient tout pour faire saliver, et les images et diverses bandes-annonces laissaient juste présager le meilleur film de l'année 2012. Si l’on ajoute à cette équation le fait que Scott a signé Blade Runner et Alien, ce retour à la science-fiction s’annonçait comme un véritable choc cinématographique, de ceux que l’on a rarement vu !

Bon, il va de soi qu'il ne faut pas oublier que le bonhomme n'a pas fait que des chef d'œuvres. Sa filmo est un peu en dent de scie, et le point d'orgue a été d'avoir commis cet étron de Robin des Bois. v.v

Quand bien même, Prometheus allait-il pouvoir faire face à une telle attente ? De toute évidence, non. Au demeurant, il y a de fortes chances pour qu'il s'inscrive dans le temps car, comme vous le verrez dans ce test, ses qualités sont nombreuses, trop pour que les défauts, hélas présents, lui nuisent sur le long terme...

Voici donc ma review du film que je suis allé voir en avant-première hier soir. Et je tiens à signaler que j'ai passé une nuit blanche pour l'écrire. So, enjoy ! xD


1. Dans l'espace, toujours personne ne vous entend crier...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fpcbunny.co.za%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F05%2FPrometheus-2012-International-Launch-Trailer.jpg&hash=62479a6db08d1554c10a5b5fb5f27fee)

Des chercheurs, dans le cadre d’une mission archéologique, découvrent dans des pictogrammes tracés par différentes et anciennes civilisations des indices amenant à un même emplacement situé aux confins de l'espace. Afin de vérifier leur théorie les amenant à croire qu'en ce lieu ils trouveront une réponse sur l'existence de l'humanité, ils arrivent à convaincre les industries Weyland de financer une mission d’exploration...

Alien... Un choc, une bombe, merveille de la SF à l’atmosphère unique, enfer spatial où rarement une créature extraterrestre n’aura autant terrifié et fasciné, où rarement un personnage féminin n’aura été aussi impressionnant dans un genre toujours dominé par les hommes. Dans Prometheus, c’est à nouveau une femme qui porte la survie de l’équipe – et de l’espèce humaine – sur ses épaules. Elizabeth, interprétée par Noomi Rapace, fait partie d’une expédition spatiale censée remonter jusqu’aux origines de l’espèce humaine ; aux quatre coins du monde, des vestiges de civilisations diverses pointent vers une galaxie qui pourrait abriter nos géniteurs originels.

Ridley Scott plante le décor sans s’attarder, jetant le spectateur au plus vite sur une planète exposant mystères et dangers. Pour la composition de cette équipe d’exploration aux personnalités très tranchées, et à l’intérêt parfois obscur envers la mission tenue secrète jusqu’à leur réveil, une belle brochette d’acteurs a été réunie. Michael Fassbender campe l’androïde du groupe, aux intentions ambigües, capable d’apprendre et d’apprécier l’art, mais qui, selon son créateur, n’a pas d’âme. Charlize Theron, ferme et plantureuse, mène le groupe avec une autorité qui n’admet aucune compassion ni intérêt quant à la découverte possible d’une forme de vie extraterrestre. Complétée par Logan Marshall-Green, Idris Elba et Sean Harris, cette unité nous conduit dans une galerie affichant la patte de l’artiste H. R. Giger, à l’origine de toute l’imagerie d’Alien.


2. Préquelle ou pas préquelle ?

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs1.lemde.fr%2Fimage%2F2012%2F05%2F28%2F540x270%2F1708477_3_be4a_une-image-du-film-americain-de-ridley-scott_6ab3e1106a58717e8f9fa09f0cf47b25.jpg&hash=5c38de9e00682fc9f3f66836a949d87a)

Comme beaucoup le savent déjà, Prometheus est né de l'envie de Ridley Scott de raconter le mystère qui entoure le Space Jockey (http://www.toy-tma.com/wp-content/uploads/2012/05/prometheus-spacejockey.jpg) vu dans Alien, le huitième passager, et le fort désir de la Fox de redonner vie à sa franchise. Mais au fur et à mesure de l'écriture, Ridley Scott et Jon Spaihts ont abandonné l'idée pour finalement accoucher d’une histoire originale. Damon Lindelof (la série Lost, Cowboys et Envahisseurs) se serait joint à eux pour développer le récit et cette nouvelle mythologie. Pour autant, c'est en ce côté hybride que se situe le plus gros des problèmes, un peu comme si, prisonniers du cahier des charges initial, Scott et ses scénaristes se sentaient obligés de faire des références à Alien. Ainsi, on ne sait jamais vraiment s'il faut ou pas se référencer à la saga des Aliens, car si plein d'éléments viennent à y faire échos (Le Space Jockey, les décors, Weyland, et quelques autres composants), beaucoup d'éléments amènent une multitude d'incohérences et pas seulement dans le cadre des Aliens vs Predator (car oui, le film y fait bien référence v.v) mais aussi par rapport à la franchise elle-même. A un tel point que j'imagine bien Prometheus comme les prémices d'un futur reboot d'Alien, pour évoluer de son côté, en toute indépendance. Voilà qui occasionne une gêne qui est très difficile de mettre de côté...
D'autant plus que, comme vous le verrez également, Prometheus pourrait tout aussi bien se voir lié avec Blade Runner et quelques-unes de ses thématiques.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fi.telegraph.co.uk%2Fmultimedia%2Farchive%2F02230%2Fprometheus2_2230503b.jpg&hash=3f80e0730041be184e62beb84b16d1a4)
Charlize Theron et Idris Elba

Pourtant, la première partie du film se pose comme un sans faute. S’il y a bien le nom de Weyland qui est évoqué, il est le seul élément de rappel, et on se laisse guider par cette histoire aux thématiques profondes et adultes, tout comme on est émerveillé par la splendeur visuelle. Complètement ensorcelé, pendant une longue période, on se croit être face à la perfection, devant un film qui pourrait marquer son époque autant que ne l’avait fait en son temps 2001, l'Odyssée de l'Espace. Oui, rien que ça !

Arrive alors la première faute de goût, du genre de celles qui peuvent plomber un récit en deux secondes : quand les personnages se séparent sans grande logique, se soumettant à un artifice scénaristique ridicule, et donnant juste l'impression de servir d’introduction forcée à deux scènes fortes. L'une voulant faire référence à Alien, l'autre offrant une séquence grand spectacle mémorable, mais au final ne servant en rien l'intrigue.
Pour autant le film regagne la confiance en s’aventurant dans une direction inattendue...

Prometheus n'est pas un film d'horreur, ni un film d'action, mais un vrai film de science-fiction avec une thématique profonde autour de la création. C'est ce qui m'est venu immédiatement à l'esprit dès le générique de fin. En cela il se fera tout aussi bien l'écho de Blade Runner que d'Alien. Cette thématique vient tout aussi bien du personnage artificiel David (excellent Michael Fassbender) que d'autres pièces du puzzle sur lesquels je préfère vous laisser la découverte. Le mystère regagné, l'ambiance rétablie, voilà qu'on se replonge dans un film qui aligne une multitude de réflexions et scènes traumatisant à jamais la rétine ou le cœur. Un passage se montre même aussi marquant que l'accouchement de John Hurt dans le premier Alien ! ¬¬

Puis, alors qu'on aimerait que le film dure indéfiniment, les scénaristes semblent se rappeler que ce dernier devrait ne pas dépasser les deux heures, qu'il faudrait à la fois donner des réponses aux diverses thématiques mais aussi rappeler une fois de plus qu'on évolue dans la mythologie de l'Alien, et surtout amener ce pourquoi on est venu voir le film : la découverte d’un blockbuster. Ce constat se montre tout aussi brutal qu'indigeste. Du coup, on se retrouve dans un film mixte, cherchant à satisfaire le plus grand nombre, tout en sachant qu'à ce stade ça devient un peu impossible. Les morceaux de bravoure s'enchainent, les images sont plus belles les unes que les autres, mais une multitude d'incohérences et de raccourcis apparaissent, cela même si, parfois, on découvre un passage nous rappelant que nous sommes devant un film ambitieux, au potentiel de chef-d’œuvre. Lorsque le rideau vient à tomber, on se rend compte que Prometheus avait tout d'un très grand film, et qu'une grande partie de ses erreurs vient au final de son rattachement à Alien...


3. Ambiance et visuel

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs1.lemde.fr%2Fimage%2F2012%2F05%2F28%2F952x634.9765625%2F1708474_6_cf70_logan-marshall-green-noomi-rapace-et-michael_2112bff5fbff412b902bae3e2dfa9909.jpg&hash=62133d0058ca6fa6da780702db97b56e)
Logan-Marshall Green, Noomi Rapace et Michael Fessbender

Là où Prometheus fonctionne le mieux, c’est lorsqu’il s’éloigne de toute référence aux quatres films d’origine (la saga Alien, pour ceux du fond qui suivraient pas :D). En jouant davantage sur le sentiment d’oppression que sur la peur même que l’on ne ressent que rarement, Scott nous offre quelques scènes chocs particulièrement percutantes permettant à ces instants au long-métrage de se montrer au niveau où on l’attendait. La montée en tension est progressive, bien réelle. Il est aussi obligatoire de reconnaitre à Prometheus une véritable identité graphique même si celle-ci s’inscrit dans une logique évidente de l’univers de Giger. La réalisation régulièrement en plans larges magnifie le travail sur les décors permettant au film d’être réellement une claque visuelle de chaque instant. Les FX n’ayant jamais été aussi évolués, on a régulièrement le sentiment d’assister à une démo technique bluffante et ce même sans la 3D! Si cette dernière ne transcende pas l’expérience, elle ne la dénature pas. Ce qui aujourd’hui n’est clairement pas un luxe ! v.v

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fsmhttp.14409.nexcesscdn.net%2F806D5E%2Fwordpress-live%2Fimages%2Fnew-full-trailer_prometheus-e1332051896551.png&hash=e80c876f90d00f7cdc9b45095d76810b)
Noomi Rapace

Si les décors et costumes s’avèrent absolument fantastiques, quelque chose semble ne pas fonctionner dans le déroulement de cette aventure spatiale : les allers-retours incéssants avec le vaisseau-mère nuisent à l’installation d’une ambiance effrayante, et ce, malgré un contexte des plus anxiogènes. Certains ressorts scénaristiques sont assez douteux, comme l’égarement de deux personnages qui avaient pourtant tout en main pour rentrer au bercail ; quant à l’interrogation suprême, à savoir de retrouver nos créateurs pour les questionner, elle prend souvent la forme d’un prétexte pour nous conduire doucement à ce qui provoque la panique dans le vaisseau de Ripley du premier opus d'Alien. Mais le tableau est loin d’être noir, Prometheus regorge de moments de pur terreur, confrontant les personnages à une horreur inhumaine et profondément répugnante. Tournée en 3D, cette terrifiante expérience est d'autant plus palpable !

Prometheus mettra également tout le monde d'accord sur la beauté des images. Il parait difficile de voir quelqu'un attaquer le film dans ce domaine. Il est juste parfait en terme de conception d'image, que cela passe par le sens du cadrage, du rendu esthétique, qu'à la signification de tout ce qui est montré à l'écran. Ridley Scott est un génie dans ce domaine, et il est au sommet de son art sur ce film !

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Flatino-review.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F05%2FPrometheusPhotoYahoo.jpg&hash=42984b8fe50bb8a17e9dbdea881a7af0)
Michael Fassbender

Quant à l'interprétation, elle se montre globalement de qualité. Michael Fassbender se démarque une fois de plus, amène son personnage au-delà de tous les autres et offre une prestation aussi envoutante que mémorable, d'une richesse incroyable. Il est aidé, il faut le dire, par une écriture donnant l'avantage à son personnage. Noomi Rapace aura aussi de très grands moments et se montre à la hauteur des attentes que l'on pouvait placer en elle, même si au final elle n'est pas la digne héritière de Sigourney Weaver (de toute façon, personne d'autre aurait pu la succéder v.v).
Seule semi-déception, une Charlize Theron un peu en retrait et un Guy Pearce trop effacé par un maquillage excessivement présent (et surtout voyant), d'autant que son temps de présence à l'écran reste anecdotique...


Verdict final

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fmoviesblog.mtv.com%2F%2Fwp-content%2Fuploads%2Fmovies%2F2012%2F03%2Fprometheus.jpg&hash=5e3a2100148ede850817246a9d8bafea)

De toute évidence, il est très dur de porter un avis définitif sur Prometheus, le film est bien trop riche scénaristiquement et visuellement pour être considéré comme une déception mais, en même temps il faut bien reconnaître que des erreurs sont bel et bien présentes, et que certaines, très maladroites, paraîtront même impardonnables aux yeux de beaucoup de monde. Prometheus est un film hybride où le mauvais n'arrive pourtant jamais à faire oublier l'excellence - tout de même majoritaire - où le mémorable se bouscule avec la semi-déception et où le génie se mêle par moment à la maladresse du novice. Pour le reste, et parce que passé les deux heures de pellicule on a grave envie de voir la suite, courrez le voir ! Car rarement (de nos jours) vous verrez de la science-fiction aussi adulte, aussi pure, et aussi marquante !

Pour peu qu'un futur director's cut fasse son apparition (ou un montage corrigeant quelques questionnements), ou encore que le recul vienne à amoindrir la déception du moment pour certains, il n'est pas improbable que Prometheus grandisse dans le cœur des gens avec le temps et gagne son statut de film culte, au même titre que l'ont été Alien et surtout Blade Runner au fil du temps....

Il n’est donc pas le chef-d’oeuvre que l’on pouvait espérer mais s’avère être un solide film de science-fiction, ponctué par d’intenses séquences cauchemardesques. Le temps pourrait fort bien lui être propice...

Un petit pas pour Ridley Scott qui, hélas, n’est pas un nouveau grand pas pour le cinéma, car son film est imparfait. Ceci étant, le retour à la science-fiction de celui qui nous pondu l'un des plus grands monuments du cinéma sf est un événement en soi ; qu’il s’agisse d’un film touchant à la mythologie d’Alien l’est d’autant plus.


http://www.youtube.com/watch?v=sftuxbvGwiU
Le trailer officiel.

LES PLUS


LES MOINS


 ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 31 mai 2012, 16:17:03
Bon désolé mon petit JeK, tu sais que je t'aimes bien mais je suis obligé de réagir là v.v

(Cliquez pour afficher/cacher)

Mise à part cette petite douche froide, le film est un divertissement honnête, techniquement ça envoie du boudin bien sévèrement, il y a même une ambiance qui rappelle le film original, ce qui est loin de me déplaire. On reste loin du niveau d'un Alien ou d'un Blade Runner, mais c'est un film qui se regarde sans problème, mais qui ne rempli pas totalement le cahier des charges qui était promis.


Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le samedi 02 juin 2012, 01:17:02
Bon, je viens de voir le film et je suis totalement d'accord avec D_Y mais je suis pas aussi gentil... le film se perd dans son scénario; même sans vouloir se rattacher à Alien (alors que vu que toute la promo a été faites en rapport avec Alien, on ne devrait reprocher à personne de le faire), le film s'annonce passionnant avec des véritables questions qui prennent aux tripes pour finalement rien apporter.


Je ne parle pas des personnages qui sont sous-exploités (en premier lieu, celui que l'on peut rattacher directement à Alien).



Après, le film reste plutôt bon mais rien de transcendant...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Moon le lundi 04 juin 2012, 22:22:58
Bon j'ai pas envie de développer plus mais aujourd'hui j'ai regardé le jardin des secrets sur Arte.
C'était l'un de mes films préférés quand j'étais gosse et je dois avouer que je le trouve toujours aussi admirable autant d'années après.
Je sais pas si c'est par fibre nostalgique (perso je pense pas) mais j'ai encore eu la larme à l’œil en le regardant.
Alors je sais que c'est pas un de ces blockbusters ni un de ces films archi primés, il est même fort probable que la quasi totalité des personnes ici n'en ai jamais entendu parlé mais ce film, c'est une grosse partie de mon enfance et je le regarde avec toujours autant de plaisirs et d'émotions  :'(
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mardi 05 juin 2012, 19:36:47
(Cliquez pour afficher/cacher)

Euh...

(Cliquez pour afficher/cacher)

Pour le reste, tu connais déjà ma position sur tout ça. v.v

Mise à part cette petite douche froide, le film est un divertissement honnête, techniquement ça envoie du boudin bien sévèrement, il y a même une ambiance qui rappelle le film original, ce qui est loin de me déplaire. On reste loin du niveau d'un Alien ou d'un Blade Runner, mais c'est un film qui se regarde sans problème, mais qui ne rempli pas totalement le cahier des charges qui était promis.

Ça contredit quand même vachement ce que tu me disais sur msn : à savoir que le film est un pétard mouillé. Si ça avait été le cas, tu ne prendrais pas la peine de conclure par ce petit texte positif. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: link du 40 le mardi 05 juin 2012, 19:41:48
Sherlock Holmes: games of shadow:
réalisateur Guy Ritchy
Musique: Hanz zimmer
Acteur: Robert Downey Junior
            Jude Law

Histoire: après avoir mené l'enquête de Blackwood, Sherlock enquête sur le patron de celui ci qui n'est d'autre que Moriarty, l'ennemi le plus puissant de Sherlock Holmes, l'idée de Moriarty est de faire une guerre mondiale parce que ce Moriarty est un vieux fou, alors le film nous mène d'action en action, on aboutit dans une belle intrique avec des déductions et un esprit hors paire de Holmes, Puis vient la scène finale qui ne finit pas bien et devant le regard de Watson, Holmes disparaît avec Moriarty. Mais est ce que Holmes est vraiment mort? Critique :  Ceux qui ne l'ont pas vu, je vous le conseille, bon ce n'est pas le chef d'oeuvre absolu mais je le trouve assez sympa avec son humour, ses phases d'action et ses énigmes bien réussi.

Bilan global: ce film est bien, les acteurs sont bons et le film n'est pas décousu, mais je dois avouer que je préfère l'excellente série de Sherlock Holmes  avec Jéremy Brett
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mardi 05 juin 2012, 19:58:00
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mardi 05 juin 2012, 21:46:08
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: zelda83 le lundi 18 juin 2012, 18:20:59
Aujourd'hui j'ai vu ma prof d'allemand péter les plombs juste parce qu'il fait chaud.  :/  Pfff!

Message modéré par Blue
Ce message est hors-sujet. Cela fait la deuxième fois que tu postes dans un topic sans avoir pris la peine de regarder à quelles discussions il est destiné. Fais attention, et essaie quand même de lire les messages des autres membres, ça donnera l'impression que tu t'intéresses un peu à ce qu'il se passe ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le lundi 18 juin 2012, 18:24:24
Un film au scénario intéressant ma foi. Je pense que j'irais le voir bientôt ! ;)

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu : Shutter Island
Posté par: Suijirest le lundi 16 juillet 2012, 20:59:14
Cette nuit, j'ai vu deux films.

Le premier était Avatar : The Last Airbender, film de Nickelodeon adapté du dessin animé du même nom.

Je n'ai rien à redire sur la technique pour tout ce qui est image de synthèse, les chorégraphies inspirées du taïchi sont agréables et les acteurs ne jouent pas mal du tout. Bon, le personnage principal a tendance à m'agacer, mais c'est parce que j'aime pas les gosses en général, surtout quand ils se prennent au sérieux. D'autant plus paradoxal que l'acteur (et même le doubleur) joue(nt) vachement bien leur rôle... M'enfin, trouvez-moi un enfant un tant soit peu charismatique dans une oeuvre de fiction et...

(Cliquez pour afficher/cacher)

Bon, en gros, un simple film pour la jeunesse, pas une révolution du genre.

Ensuite, Shutter Island, dont j'ai entendu beaucoup de bien. Si je résume : scénario ultra-prévisible, technique pas optimale pour un sou et atmosphère pas aussi poussée que ça n'est possible (bloc C si tu m'entends) et on crie au génie ? :severe:

Qu'est-ce que ce serait si les acteurs n'étaient pas convaincants et si l'intrigue n'était pas ficelée comme un rôti, avec un final pleinement satisfaisant pour un fan de Silent Hill 2. Clairement le genre de film qui fait passer l'histoire avant l'impressionnant, intéressant à souhait et cohérent de bout en bout. Il lui manque peut-être un rien de suspense, mais je le recommande quand même. Bien que je ne sois pas un grand cinéphile, il m'a vraiment plu.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: pat touch le mardi 17 juillet 2012, 10:25:21
Hier, j'ai vu pour la 150ème fois Jurassik Park I, ou le divertissement à son meilleur.

Un film qui m'a fasciné et passionné durant toute mon enfance et que je continue à considérer aujourd'hui comme LA claque cinématographique auquel le visuel du cinéma a pris un tournant décisif.
C'est simple Spielberg arrive avec ce film un point de perfection d'efficacité en liant image de synthèse et histoire. L'histoire, simple mais terriblement efficace a je crois, révolutionné son monde avec cette sensation unique de vivre l'aventure. Inutile de parler des scènes du film, tout le monde les connaît par cœur tellement elles sont devenus mythiques grâce à leurs superbe mise en scène.

Tout, dans ce film, est à la hauteur de l'imagination de Spielberg: à commencer par les effets spéciaux, novateurs à l'époque, et toujours parfaits aujourd'hui, qui permettent de recréer les dinosaures les plus fascinants: des vélociraptors (scientifiquement des Deinonyshus, mais qu'importe), un brachiosaure, un tricératops, un dilophosaure, et, par-dessus tout, un T-Rex, qui est devenu un "dinosaure culte", si l'on peut dire.
Certaines cènes d'action sont incroyables, et les apparitions du T-Rex sont juste... jouissives!
Les personnages quant à eux sont attachants, ils apportent de l'humanité, de la richesse et de l'humour à un film déjà exceptionnel: John Hammond, le "vieux sage idéaliste" Alan Grant, en paléontologue à la Indiana Jones un rien accariâtre, Ian Malcolm, un scientifique rock'n'roll très amusant , Ellie Sattler, un très bon Samuel L. Jackson, les deux enfants et enfin un Feu Bob Peck qui signe, avec Jurrasic Park, l'une de ses plus belles prestations cinématographique...  tous confrontés à la même catastrophe... et des rebondissements, d'une qualité et d'une rigueur admirable, et des scènes de tension, haletantes.

Et que dire de la musique de John Williams, culte avant même la sortie du film? Personnages cultes, scénario culte, musique culte, dinosaures cultes, effets spéciaux révolutionnaires... un chef d'oeuvre tout simplement. L'ambiance est comparable à celle d'un Star Wars ou d'un Indiana Jones: un mélange subtil de magie, de tension, d'humour, de noirceur et d'aventure, avec les dinosaures comme thématique.

Bref, un chef-d’œuvre du film de monstre, un classique du divertissement, un des meilleurs films de Spielberg.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 18 juillet 2012, 14:57:20
Citer
les effets spéciaux, novateurs à l'époque, et toujours parfaits aujourd'hui

Les effets spéciaux ne sont pas du tout parfaits pour aujourd'hui, c'est même tout le contraire. Même si Jurassic Park vieillit mieux que d'autres films de la même époque, il faut le vouloir pour pas saigner des yeux devant le brachiosaure du début bien moche comme il faut. Dans le tas il n'y a guère que le T-Rex qui a suffisamment bien vieilli, mais c'est surtout du à une habile mise en scène, la pluie et la luminosité.
Pour la scène de la cuisine, les velociraptors sont en animatronique la plupart du temps, mais si tu regardes bien les plans CGI sont assez ratés et pas naturels du tout.
Pareil, contrairement à ce que t'as l'air de penser, niveau scénario c'est une grosse purge quand tu compares avec le bouquin d'origine.

Enfin bon j'adore Jurassic Park mais je suis bien conscient qu'il y a aussi une bonne part de nostalgie dedans, avec du recul je vois les problèmes techniques, les gamins me font chier, les problèmes de raccord sont gros comme le pif, et ça perd un peu de magie, alors que pourtant c'est le seul film que je peux me vanter de connaitre par cœur au mot prés.

Dommage que le Blu Ray soit aussi naze par contre.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu : Shutter Island
Posté par: Bilberry le mercredi 18 juillet 2012, 15:26:40
Wolf>> Et tu as vu le dessin animé Avatar ? Parce qu'il est très bon. De mon côté j'ai pas eu le courage de visionner le film vu la réputation qu'il se traîne chez les fans :^^':

Et je suis d'accord avec D_Y, Jurassic Park est loin d'être parfait, personnellement j'ai toujours pas compris
(Cliquez pour afficher/cacher)
Bref à chaque fois je m'énerve sur cette scène. Mais ça reste que c'est un film agréable. Si on oublie la gamine. Et Jeff Goldblum (patapé). Cet acteur me met toujours mal à l'aise, j'ai jamais trop su pourquoi xD
Titre: Aujourd'hui j'ai vu : Shutter Island
Posté par: Suijirest le mercredi 18 juillet 2012, 15:52:20
Wolf>> Et tu as vu le dessin animé Avatar ? Parce qu'il est très bon. De mon côté j'ai pas eu le courage de visionner le film vu la réputation qu'il se traîne chez les fans :^^':

Non. Au mieux, j'ai vu quelques passages du jeu vidéo sur PS2, mais j'ai jamais regardé le DA.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: pat touch le mercredi 18 juillet 2012, 17:38:33
Ok pour le brachiosaure du début. Mais aujourd'hui encore, et ce n'est que mon avis personnel, les dinosaures de Jurassic Park (T-rex en tête)  font plus réels que ceux de Jurassic Park 3, qui pourtant a été réalisé avec des techniques bien plus poussées.

Sinon, étant donné que je me tape la trilogie, je laisse un avis rapide sur le deuxième opus. Je posterais une explication plus complète et structurée un peu plus tard. Etant au taff, c'est pas évident.

Le Monde Perdu est une suite décevante qui n'arrive pas du tout à approcher le niveau du précédent opus. Le découpage narratif est le même (1 h d'installation, 1 h de spectacle) sauf qu'içi, l'heure qui précède est bien moins passionnante, avec des dialogues peu ou pas efficaces et des situations peu enthousiasmantes.
Et même si les effets spéciaux sont toujours autant réussis, on ne peut pas en dire autant du scénario qui multiplie les incohérences (ex: qui a tué les membres d'équipage du navire? ça ne peut pas être le T-Rex puisqu'il était enfermé dans la soute). On pourra aussi regretter les moments suréalistes comme les américains les chérissent tant (ex: une fillette de 40kg qui envoit valser un dinosaure à 15m grâce à sa barre fixe). Sans oublier le moment Godzilla / King Kong" à San Diego bis*.

Au final, l'ensemble est bien bien en-dessous du précédent opus et démeure ainsi décevant après les promesses du premier volet.

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le jeudi 19 juillet 2012, 22:19:23
Aujourd'hui j'ai vu :
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Ffichiers%2F2012%2F29%2F1342727204-leafie.png&hash=e6973600e881c7b7428d1831fab4c81e)
Leafie, a Hen into the Wild

On y suit l'histoire de Leafie, une poule pondeuse en batterie qui rêve de vivre dans la basse cour. Elle va bien entendu parvenir à s'échapper mais elle sera finalement livrée à elle même dans la nature. Elle ne demeure cependant pas toute seule puisqu'elle ne tarde pas à recueillir un caneton qu'elle va élever comme son propre fils.

Difficile d'expliquer l'histoire puisqu'il n'y a pas de réel fil conducteur, on se contente de suivre l'évolution de Leafie et de son fils adoptif dans une nature parfois hostile. Il y a bien sûr des péripéties mais pas de but précis, bref c'est assez bizarre. Ouais c'est le mot qui convient, c'est un film bizarre. J'imagine que c'est en grande partie dû au fait que le film est d'origine sud-coréenne (les différences culturelles toussa) parce que certaines scènes m'ont pas mal interloquée. Mais en mettant cet aspect de côté on peut quand même dire que le film souffre d'un rythme assez mal maîtrisé puisque tout va trop vite.
Le film se laisse quand même agréablement regarder, surtout qu'il est joli visuellement (il est fait dans un mélange 2D/3D) et que sa fin et certains thèmes abordés sont assez originaux.

Et pour ceux qui se demandent comment j'ai connu le film :
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Ffichiers%2F2012%2F29%2F1342728994-leafie1.gif&hash=f22497fb7f3667c73cf5e1e0eea04c20)
Je suis tombée sur ce gif et ça a piqué ma curiosité xD
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 31 juillet 2012, 21:39:17
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.jeffbots.com%2Fgort.jpg&hash=470972aa4008c3cb3b90f71c6eed3e1b)

The Day The Earth Stood Still

Film de sci-fi ultra-célèbre notamment grâce à son célèbre robot Gort qui est un symbole dans le cinéma de sf, j'ai décidé de le regarder hier dans ma croisade contre mon inculture cinématographique !

Il y a pas à dire, ça change avec la science-fiction "moderne". On y suit Klaatu, un extra-terrestre (homme quand même) qui débarque en flying saucer à Washington, terrifiant la population mondiale.
Ce qui change dans ce bon vieux film, c'est que Klaatu n'est pas une menace, il est même un "ami" et il veut juste prévenir d'une menace.

Un film qui sonne dès lors plutôt comme un avertissement pour les gens de l'époque : il vous faut travailler main dans la main, arrêter vos guerres stupides, etc. Ce qui semble être le message de beaucoup de métrages des 50's, mais bon il n'est pas fort bien passer.

The Day The Earth Stood Still ne propose quasiment aucune action, hormis un peu au début et à la fin. Ce n'est clairement pas le but du film, où il ne se passe "rien" au final. L'intérêt du film réside (pour l'époque) à sa soucoupe, son robot, et à l'impression très bien foutue d'avoir un regard étrangé sur l'humanité. Le métrage n'est pas ultra-passionnant, mais il s'en dégage un charme immense, et en plus, il n'est pas bien long (à peine une heure vingt-cinq).

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: M-A le mercredi 01 août 2012, 03:14:36
J'ai vu The Day The Earth Stood Still et je dois dire que c'est un très bon film que je recommande à tous. Il y a certes très peu d'action, les effets spéciaux sont très subtils (et preque inexistants) et le message qu'il passe résonne encore dans nos oreilles de la même façon qu'en 1951.

Faites attention par contre au remake de ce film qui a été fait il y a quelques années car même s'il est de bonne qualité (et qu'il met en vedette Conspiracy Keanu), il est loin d'être à la hauteur de l'original et est décidément fait pour plaire au public américain plus que pour moderniser l'original.

Sur ce, Klaatu barada nikto.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mercredi 01 août 2012, 07:08:07
Oui le "remake" n'a pour ainsi dire plus grand chose en commun avec son original et aussi très mauvais X_X
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le mercredi 01 août 2012, 20:03:27
J'ai vu Rebelle/Brave aujourd'hui et j'ai beaucoup aimé. Point de vue synopsis ce n'est pas spécialement original et ça ne se vante pas de l'être, ça raconte simplement une très jolie histoire mère-fille dans une ambiance écossaise médiévale.
Niveau graphique j'ai adoré aussi, de très jolis palettes de couleur, des paysages et décors magnifiques. Dans les détails, les cheveux indomptables de Merida sont un plaisir à regarder, tout comme les mimiques des ours.
L'humour reste celui assez bon enfant des Pixar mais je l'ai plus apprécié que dans d'autres films, peut-être parce que les manigances de ces chenapans de triplés me rappellent les bêtises de mon enfance et que l'aspect "brut !" des guerrier m'évoque un petit côté d'Astérix pas déplaisant.

Dommage qu'il n'y ai pas eu de croquis pré-réalisation ou d'illustrations comme pour Ratatouille dans le générique, ça m'aurait bien intéressée. Par contre j'ai bien fait de rester jusqu'à la toute fin, y a eu un petit rajout qui a répondu à une de mes questions (sans grande importance certes mais bon).
Et ça m'a fait très plaisir d'entendre des petits garçons et petites filles dans la salle répéter en cœur que c'était "trop bien !" à la fin de la séance :-*
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mercredi 01 août 2012, 20:53:39
Moi aussi je viens de voir Rebelle ... Et bizarrement je suis assez déçue.
Niveau réalisation, animation, direction artistique, et les musiques aussi, ya vraiment rien à redire c'est sublime.

Mais oui, le scénario n'est pas spécialement original. Au fond, c'est pas ça qui me dérange le plus. C'est clairement un manque de double lecture ...
Quand je regarde un Pixar type Wall-E ou Là-Haut, à la fin j'peux pas m'empêcher d'être bouche bée parce que ya vraiment quelque chose en plus. Ya le petit truc qui te donne des étoiles dans les yeux. Là, je ne l'ai pas trouvé avec Rebelle ... Ca manque de finesse, tout t'es servi sur un plateau d'argent. La morale, on te l'a dit au début du film et à la fin t'as rien de plus. Puis j'ai trouvé l'écriture assez maladroite, t'as des trucs trop évidents qui sont comme des poutres dans l'oeil. C'est vraiment ça : un manque de finesse je trouve.

Bref, j'reste sur ma faim. Peut-être que j'en attendais trop, pourtant j'ai juste du voir une BA ya 4 mois. Enfin voilà, dommage dommage ... Peut-être que si je le revois dans quelque temps je changerai d'avis. =/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le mercredi 01 août 2012, 21:17:16
Ben c'est sûr qu'il est pas très subtil sur certains points, notamment au niveau du fil rouge mais j'ai bien aimé le fait que les dangers/la menace viennent quasi-entièrement des protagonistes. Il n'y a pas de grand ou petit méchant, juste des personnages qui ont des intérêts qui entrent en conflit les uns avec les autres.

Pour la morale dite au début du film, tu penses à quoi ?
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mercredi 01 août 2012, 21:33:40
(Cliquez pour afficher/cacher)

Voilà, t'as résumé ce qui me pose problème. xD
Après, c'est vrai que le fait d'avoir un danger qui vient principalement des protagonistes, c'est bien. Mais à côté de ça t'as justement un méchant que je trouve un peu HS dans tout ça.

(Cliquez pour afficher/cacher)


Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le mercredi 01 août 2012, 22:29:02
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le mercredi 01 août 2012, 22:34:35
Pas vu encore, ceci deit tu peux trouver des concept art un peu partout sur le net dont : http://www.itsartmag.com/features/brave-conceptart/
(yen a pas des masses mais c'est dejà ça). Je t'invite aussi à jeter un oeil sur l'artbook de Brave qui est sublime (pas tout mater pour pas me spoiler). L'artiste etant le plus representé dans cet artbook est Steve Pilcher qui fait un travail formidable tout support confondu malheureusement je n'ai pas trouvé de blog ou autre sur le net.

Pour le scenario il faut savoir qu'initialement il a été ecrit par Brenda Chapman (qui a participé au scenar du roi lion et du Prince D'Egypte entre autre) et que celle ci s'est un peu fait evincée en cours de prod Par Lasseter et les instance supérieures trouvant que le scenar était un peu mou du genou et à donc été remplacée par Mark Andrews qui a insufflé un peu d'action dedans. Peut être qu'au final ce changement a perturbé un peu l'esprit initial.

Enfin bref je verrai bien, mais de base un pixar dans un univers celtique avec pour personnage principal un fille (grande premiere chez pixar) et de surcroit une rousse, ça ne peux que promettre du bon :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le mercredi 01 août 2012, 22:45:24
Merci pour le lien Gaillom !

Ouais, j'avais suivi un peu l'histoire et dans une interview, Brenda Chapman disait qu'elle s'était inspirée de sa relation parfois conflictuelle avec sa fille (moins que celle de Merida et sa mère j'espère ^^) et de leur réconciliations pour écrire l'histoire. Du coup j'avais un peu peur que ça passe aux oubliettes pour de l'action, surtout si on tient compte du niveau des interactions féminines dans les précédents Pixar :roll:
Mais j'ai été heureusement rassurée sur ce point là et j'ai vraiment adoré les voir interagir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le jeudi 02 août 2012, 00:28:21
Pour le scenario il faut savoir qu'initialement il a été ecrit par Brenda Chapman (qui a participé au scenar du roi lion et du Prince D'Egypte entre autre) et que celle ci s'est un peu fait evincée en cours de prod Par Lasseter et les instance supérieures trouvant que le scenar était un peu mou du genou et à donc été remplacée par Mark Andrews qui a insufflé un peu d'action dedans. Peut être qu'au final ce changement a perturbé un peu l'esprit initial.

Je n'étais pas au courant, et s'il y a eu changement dans la team pendant la prod, ça se sent bien alors je trouve. Ca expliquerait ce qui a pu me déranger dans le film.

Linki, ouè c'est vrai que c'est cool de prendre comme thème la relation conflictuelle mère/fille, mais je trouve ça dommage qu'elle se révèle être très banale et clichée au final. Ouè la mère super stricte qui ne veut pas se mouiller et tient à ses principes, et la fille rebelle qui veut juste la liberté et ne pas s'enfermer dans un mariage arrangé. Je trouve ça dommage que ça reste relativement cliché pour moi, après c'est peut-être que je n'ai pas été sensible à l'histoire, c'est une possibilité. Mais je trouve vraiment qu'il manque de double lecture et c'est, selon moi, ce qui fait la grande force des films Pixar.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le vendredi 03 août 2012, 20:00:22
Ah aussi j'ai vu The Dark Knight Rises au cinéma. Je vais pas écrire une tartine inintéressante vu que tout le monde l'a déjà fait, en bref : un bon film de superhéros, j'ai aimé même si ça ne vaut pas TDK et malgré les quelques incohérences et petits défauts. C'était très bien foutu, Bane est un bon méchant, l'action était épique, plein de clins d'oeil , Hathaway est ma foi très... convaincante.

Par contre, sérieusement Cotillard était d'une nullité aberrante, déjà dans Inception ça frôlait le ridicule, mais là, c'est limite douloureux.
(Cliquez pour afficher/cacher)

Bref à croire que maintenant dans les quotas, en plus des PMR et des Noirs, faut au moins avoir un français. Ok mais faites au moins l'effort d'en prendre un(e) qui sache jouer...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le vendredi 03 août 2012, 20:19:57
Euh... Je sais pas pour les autres films dans lesquels elle joue mais je l'avais trouvée bien convaincante Cottillard, dans Inception.

Et je crois pas que ce soit une histoire de quota mais plutôt le fait que certains réalisateurs aiment bien tourner avec certains acteurs ?
Pis bon, niveau quotat c'est pas comme les "minorités" étaient bien traitées non plus hein (http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Main/BlackDudeDiesFirst)... mais apparemment c'est déjà trop pour certains de voir ne serait ce qu'1 POC dans des œuvres aillant lieu à l'intérieur d'une ville multiculturelle  :-*
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le samedi 04 août 2012, 02:23:05
Par contre, sérieusement Cotillard était d'une nullité aberrante, déjà dans Inception ça frôlait le ridicule, mais là, c'est limite douloureux.
(Cliquez pour afficher/cacher)

Cet instant magique. J'ai pas pu m'empêcher de lâcher un petit rire perso. v.v Franchement, je suis pas fan de cette actrice du tout (son accent anglais me sort par les trous de nez d'ailleurs, mais paraît que la "french touch" c'est sexy, donc difficile à dire ...), et là, ce moment quoi ... Mais lawl. 8'D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le dimanche 05 août 2012, 16:41:09
Oui son accent est purement odieux !
Une actrice française que je préfère et qui tourne beaucoup avec Lars Von Trier, c'est évidemment Charlotte Gainsbourg, elle est
peut-être pas aussi jolie que Cotillard, mais son accent est bon, et puis elle joue quand même très très bien, même si les films de Von Trier sont vraiment... spéciaux.

Pour ce qui est de C.Nolan, je suis curieux de voir ce qu'il va faire maintenant que sa trilogie est finie. J'espère qu'il renouvellera son casting pour ne pas tomber dans un piège Burtonesque, parce que là ça fait quatre film que c'est quasi-pareil...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.geek-vintage.com%2Fwp-content%2Fuploads%2Fretour-vers-le-futur-2-affiche.jpg&hash=ad91bf447cc31771f7e76c636542625e)

Très en retard sur les célèbres blockbusters américains, j'ai seulement vu ce film hier soir! J'avais vu le premier fin juin, mais j'attendais de le voir avec un pote fan, etc.

C'était très fun, un peu moins bon que le premier, surtout parce que c'est plein d'incohérences... Mais au final on s'en fout ! La représentation de "nous" maintenant vu par les 80's est assez drôle, les effets spéciaux pour l'époque sont vraiment énormes, Doc' est un véritable sex-symbol...

Bref, je regarderai le III en septembre avec mon ami fana de la trilogie, et ce sera une bonne chose de faite!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 06 août 2012, 02:52:21
Pour le scenario il faut savoir qu'initialement il a été ecrit par Brenda Chapman (qui a participé au scenar du roi lion et du Prince D'Egypte entre autre) et que celle ci s'est un peu fait evincée en cours de prod Par Lasseter et les instance supérieures trouvant que le scenar était un peu mou du genou et à donc été remplacée par Mark Andrews qui a insufflé un peu d'action dedans.

Faut dire que le Roi Lion n'est pas un chef d'oeuvre scenaristique non plus, après tout ce n'est qu'une adaptation toute banale de Hamlet pour des gosses.
Le changement d'équipe a surement influé sur le résultat final mais pas seulement. Le studio en lui même semble bien loin des ambitions qu'ils avaient encore à l'époque Wall-E, pas dur à constater après le genre de platitude artistique qu'a été Cars 2.
J'attends encore Monstres and Co 2, mais chez moi la magie marche plus beaucoup.

Mais sinon il est très possible de faire un vrai bon film avec un scénario très simpliste, tout repose surtout sur la narration et le rythme. Rebelle rempli très bien son rôle de démo technique mais il manque d'ampleur et au final tout tombe à l'eau. Un film comme Dragons (très similaire sous plusieurs aspects à Rebelle) est beaucoup plus digeste car il raconte bien mieux son histoire.

Plastik : l'histoire du quota tu peux oublier, c'est l'Oscar qui a fait pencher la balance et qui lui a ouvert des portes.

Après qu'on aime ou non, l'actrice en elle même est capable du pire, mais aussi du meilleur, et elle l'a prouvé plusieurs fois, d'ailleurs dans Inception c'est plus le personnage en lui même qui était naze, Cotillard a bien fait son job.

Dans Batman, son jeu est trop moisi pour que ce soit uniquement de sa faute, une actrice amateur aurait fait mieux, et Cotillard n'en est pas une (il faut pas déconner). Du coup je serais pas étonné du tout que ce soit de la faute du réalisateur lui même, pour X raison (planning trop serré ? Film traité par dessus la jambe ?)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le lundi 06 août 2012, 10:00:57
J'ai vu Rebelle ce week end.
J'étais pas spécialement emballé par le trailer et j'avoue quand même avoir été plus séduit par le film.
Graphiquement j'ai bien aimé, chapeau à la chevelure de la gosse !!
Des passages où l'on rigole bien bref de ce côté là, rien à redire.
Après comme le disais Emy, le film n'a qu'un niveau de lecture et on le sent vraiment destiné aux kids.

A voir en connaissance de cause.  v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 06 août 2012, 13:27:04
D_Y => Oui mais à part la Môme (pas si bon que ça finalement même si elle y joue bien) et De Rouille et d'Os, je l'ai jamais vue joué vraiment très bien... Encore une fois dans Public Enemies elle était assez mauvaise, et n'avait pourtant pas un petit rôle moisi... Enfin déjà si elle prenait des cours d'anglais ça passerait mieux parce que ça n'aide en rien à sa crédibilité.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le lundi 06 août 2012, 13:42:00
De Rouilles et d'Os, j'ai bien aimé, mais vraiment sans plus. Encore un drame à la française, toujours la même recette et Cotillard ... Qui joue du Cotillard. Je dirais pas qu'elle joue mal, dans ce genre de rôle, ouè elle est plutôt crédible en fait. Mais ce qui est fatiguant avec elle, c'est qu'elle joue toujours le même genre de rôle, ou alors quand elle essaye autre chose ça foire et c'est pas crédible.
Non vraiment, sans dire qu'elle est mauvaise, j'ai jamais été fan de cette actrice.
Et comme le dit Plastik, faut vraiment qu'elle apprenne à parler anglais quoi merde. *sort*
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le lundi 06 août 2012, 20:09:53
. Mais ce qui est fatiguant avec elle, c'est qu'elle joue toujours le même genre de rôle, ou alors quand elle essaye autre chose ça foire et c'est pas crédible.
Non vraiment, sans dire qu'elle est mauvaise, j'ai jamais été fan de cette actrice.
Et comme le dit Plastik, faut vraiment qu'elle apprenne à parler anglais quoi merde. *sort*

Je crois qaue le problème c'est qu'elle a une voix de cruche et peu importe ce qu'elle joue ça sonnera toujours comme de la merde..  v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: link du 40 le samedi 11 août 2012, 17:22:58
Bon je pense que va un peut se payer ma tête quand je dirait ce que j'ai vu:

Aujourd'hui je me suis encore regardé :

  Roméo et Juliette (j'ai déjà lu le livre) de Franco Zeffirrelli, ce film est assez vieux, si je ne me trompe pas il doit dater de 1961...enfin un truc dans ce genre, je n'ai rien à dire sur l'histoire de Roméo et Juliette que tout le monde connait mais je vais quand même faire un résumé de ce film qui m'a touché:

Deux familles qui sont d'égales dignité, s'opposent à nouveau, le sang des citoyens, souille les citoyens.... Roméo est un Montaigue et sa famille est en querelle avec les Capulets, il aime au départ Rosaline qui elle veut devenir une bonne soeur  et repousse les avances de Roméo, son cousin"Benvolio" l'invite à allez à la fête des Capulets pour essayer de le faire changer d'avis sur la beauté de Rosaline, faut croire qu'il y réussit mais malheureusement Roméo tombe amoureux de Juliette qui est une Capulet, ainsi un amour naît entre eux mais qui va prendre des fins tragiques

Maintenant passons au film qui ne nous parle ni de Rosaline sauf quand le frère Laurent lui parle, qui nous  enlève des bouts de textes mais le film garde tout son coté Shakespearien, donnant une belle mise en scène.

Les acteurs pour l'époque n'était pas connu et c'est là que Zeffirelli à mis une claque au cinéma: dans les acteurs nous retrouvons Leonard Whiting et Olivia Hussey.


(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Fminis%2F2012%2F32%2F1344697544-18819162-jpg-r-640-600-b-1-d6d6d6-f-jpg-q-x-20070907-080059.png&hash=3eba289c5d5eb4ffb3ee8643357e1221) (http://www.noelshack.com/2012-32-1344697544-18819162-jpg-r-640-600-b-1-d6d6d6-f-jpg-q-x-20070907-080059.jpg)


 je le conseille au amateur de vieux films, à ceux qui aime Shakespeare et à ceux qui aime les films de Franco Zeffirelli
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le samedi 11 août 2012, 18:17:55
Dans Batman, son jeu est trop moisi pour que ce soit uniquement de sa faute, une actrice amateur aurait fait mieux, et Cotillard n'en est pas une (il faut pas déconner). Du coup je serais pas étonné du tout que ce soit de la faute du réalisateur lui même, pour X raison (planning trop serré ? Film traité par dessus la jambe ?)

En même temps, quand un réalisateur sur-estimé met en scène un film au scénario écrit avec la bite, plus rien ne m'étonne.

Cependant, comme tout le monde (http://www.rtl.fr/actualites/article/videos-la-mort-de-marion-cotillard-fait-bien-rire-le-net-7751447335), j'ai pouffé devant la mort de la greluche.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le samedi 11 août 2012, 18:25:08
Une faute dans un film est toujours de la "faute" du réalisateur, mh.
En soi, vu que Nolan a déjà prouvé qu'il savait diriger des acteurs de façon bien meilleure que ça (Caine, Bale, di Caprio, etc.), je soupçonne plus Cotillard d'être la cause de ce "soubresaut", hum. Je pense que ça doit avoir été un conflit d'égos qui a fait que la demoiselle qui a reçu César, Oscar, tussa/tussa a refusé qu'on la reprenne sur cette méthode, ou je ne sais quoi.
Au fond, j'en sais rien; mais je sais que Nolan a déjà montré qu'il était bon directeur d'acteur, donc dans un passage aussi "simple", en tout cas parfaitement faisable, qui peut autoriser autant de prises qu'on veut -vraiment-, ce serait étrange qu'il ait de lui-même accepté de laisser passer ça.
Je suis sorti du film, et j'ai toujours décrit ce passage comme tel : "Cotillard a joué comme une française"
J'ai quand même adoré le film hein.
(et attention au spoil, mec, oh. Ca dit quand même énormément de choses sur le film de préciser ça, GKN)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le samedi 11 août 2012, 20:51:49
Citer
Au fond, j'en sais rien; mais je sais que Nolan a déjà montré qu'il était bon directeur d'acteur, donc dans un passage aussi "simple", en tout cas parfaitement faisable, qui peut autoriser autant de prises qu'on veut -vraiment-, ce serait étrange qu'il ait de lui-même accepté de laisser passer ça.

On parle beaucoup de Marion Cotillard mais on oublie aussi les nombreuses fautes de goût du film, toutes aussi choquantes (je pense au traitement de Bane). Que ce soit la faute de l'un ou de l'autre, je ne vois absolument (mais vraiment) aucune raison que cette scène soit aussi bâclée (j'imagine encore les mecs en post-prod qui ont du monter cet épilogue).
Si Nolan était vraiment un aussi bon directeur d'acteur, et si cette scène était aussi simple, je ne pense pas qu'elle serait passée comme ça. De même, je ne crois pas une seule seconde que Marion Cotillard ait un quelconque pouvoir sur Nolan, elle a beau être récompensée, Nolan est de son côté un réalisateur très prisé à Hollywood, un vrai monstre en comparaison de Cotillard (qui n'a pas grand chose de marquant sur son CV d'actrice, en plus).
Il faut préciser aussi que Nolan n'a aucun seconde équipe (ce qui explique la pourritude des scènes de stomb), donc il était bel et bien derrière la caméra.

Donc si tu trouves une vraie explication, je suis tout ouïe.

Mondaye : Je suis pas un fan ultime de Nolan mais il est vraiment capable de faire de bons films (Memento, Le Prestige). Je sais pas comment il a torché le scénario de Rises mais ça m'étonnerait pas qu'il n'ait plus rien à raconter dans cette trilogie.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Krystal le samedi 11 août 2012, 22:08:18
je n'ai rien à dire sur l'histoire de Roméo et Juliette que tout le monde connait mais je vais quand même faire un résumé de ce film qui m'a touché

C'est pas comme si tout le monde connaissait Roméo et Juliette. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le dimanche 12 août 2012, 02:20:21
Aujourd'hui, enfin non, hier... Oh et puis merde, cette nuit, j'ai vu Total Recall, le remake.

Vu que j'ai vu l'original avec Schwarzy étant gosse, je n'ai que quelques brides du scénar en mémoire et de ce que je me rappelle, le scénar du remake m'a l'air assez différent. Mais encore une fois, c'est selon des brides donc il est loin d'être impossible que je me plante lourdement. Mais bon, fans du film, rassurez-vous, le principal a été conservé:

(Cliquez pour afficher/cacher)

Pour ce qui est du film, je l'ai trouvé vraiment très correct: il associe très bien action et scénario, sans tomber dans l'exagération grotesque, aucun bullet time détecté et ça, ça fait vachement plaisir. :^^: Bref on a un bon équilibre entre les deux, le scénar n'est donc pas noyé et est même bien mis en avant. Les décors ont vraiment de la gueule et on aura droit à un ou deux moments contemplatifs. Le jeu des acteurs est vraiment très bon, je trouve et personnellement, j'ai trouvé les personnages principaux vraiment attachants, même les méchants.

Là où on pourrait un peu pester,
(Cliquez pour afficher/cacher)

On regrettera aussi une certaine facilité scénaristique à un moment du film, ainsi que quelques petites incohérences, qui toutefois, relèveront du détail. Mais en soit, on sent bien que le film, c'est pas un ramasse-pognon, qu'il a vraiment été fignolé avec amour et passion et ça, ça fait vraiment du bien. :^^:

En tout cas, je lui mets un bon gros 8/10 et le conseille vivement. :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 12 août 2012, 11:34:14
Donc si tu trouves une vraie explication, je suis tout ouïe.

Bah écoute, j'ai donné mon explication que tu n'as même pas du tout réfutée à sa base -comme si, encore une belle surprise, tu l'avais au final pas même lue- puisque j'ai parlé d'un conflit d'égos, et si Marion Cotillard refuse de jouer différemment sa scène, bah Nolan peut faire ce qu'y veut, elle la jouera pas différemment; encore une fois, la facilité de la scène signifie qu'il peut entièrement la refaire; et je me répète mais visiblement tu as besoin qu'on répète pour toi spécialement, drôle de recherche d'attention, mais bon, Nolan a dirigé des gens comme di Caprio, Caine, Jackman, etc., je doute qu'on puisse encore prétendre qu'il est un mauvais directeur d'acteurs, hein; mais content de voir que dès que quelqu'un l'ouvre pour dire quelque chose que tu considères comme faux, ce n'est pas une "vraie" explication.
Sinon, pour ceux qui ont parlé de Rebelle plus tôt, j'avais entrevu vos critiques, et je pense au final que le principal problème, c'est le manque de fil conducteur. Ca cause les personnages -qui, ça se sent, "au fond" sont très, très bien écrits... Mais "à l'image", enfin tout ce qui apparaît d'eux laisse penser qu'ils sont vides et plats. Un film ne peut pas marcher sans des personnages bien développés, et ceux-là le SONT, mais... c'est juste qu'on ne VOIT PAS ce développement. Ca se voit qu'ils savent comment ils veulent décrire la mère, mais ils ne le montrent que rarement, et pas assez; ça se voit comment ils veulent parler de la fille, du père, de la sorcière, etc... mais, encore une fois, ils ne le montrent pas.
J'adore la sorcière, d'ailleurs, par contre.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 12 août 2012, 13:55:23
Citer
Nolan a dirigé des gens comme di Caprio, Caine, Jackman, etc., je doute qu'on puisse encore prétendre qu'il est un mauvais directeur d'acteurs, hein;

Je ne prétend pas qu'il est mauvais directeur d'acteur (ni qu'il est mauvais tout court), mais il y a une multitude de cinéastes qui sont à l'origine d'oeuvres mythiques qui trébuchent par la suite. Des plus grands que Nolan se sont déjà cassés les dents sur des films moyens, l'erreur est humaine après tout.
En plus c'est bien beau de citer ses acteurs fétiches mais quid de ses actrices ? Entre Carrie-Anne Moss, Katie Holmes et Marion Cotillard (dans Inception), on peut pas dire qu'il nous ait fait rêver le père Nolan.

Le coup du "Cotillard elle fait ce qu'elle veut sur le plateau du blockbuster le plus attendu de l'année réalisé par le réalisateur fétiche du cinéma américain grand public parce qu'elle a reçu un Oscar", non je ne considère pas ça comme une vraie explication :R

Citer
Mais en soit, on sent bien que le film, c'est pas un ramasse-pognon, qu'il a vraiment été fignolé avec amour et passion et ça, ça fait vraiment du bien.

Tout film est en soit un ramasse-pognon, d'autant plus quand c'est un remake (fait pour le fric dans 100% des cas) d'un film culte, avec des acteurs bankables dedans, réalisé par un cinéaste qui a déjà prouvé son mauvais goût dans ses blockbusters.

J'aurais jamais pensé lire un jour qu'un mec comme Len Wiseman faisait ses films avec amour et passion (et c'est pas John McLane qui me contredira).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le dimanche 12 août 2012, 14:20:15
Il a aussi pris Scarlett Johanson dans Le Prestige, c'était plutôt cool. :-* D'ailleurs, TDKR est le premier film de Nolan qui m'a vraiment emmerdé, je n'y ai pas trouvé l'inventivité de ses autres films et c'était inutilement longuet.

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 12 août 2012, 14:22:47
C'bizarre, Johansson m'a jamais tricoté les hormones. J'veux dire elle est belle, même très belle, mais... je sais pas, elle gigote rien dans mon ventre quand j'la vois. J'ai envie d'êt' pote avec elle, pas de voir ses tétons vibrer.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 12 août 2012, 14:31:12
Il a aussi pris Scarlett Johanson dans Le Prestige, c'était plutôt cool. :-* D'ailleurs, TDKR est le premier film de Nolan qui m'a vraiment emmerdé, je n'y ai pas trouvé l'inventivité de ses autres films et c'était inutilement longuet.

Totalement éclipsée par Christian Bale et Hugh Jackman. Son personnage n'a pas plus d'intérêt que celui de Rebecca Hall.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 12 août 2012, 14:37:16
>Rebecca Hall
>pas plus d'intérêt que le perso de Johansson
>elle joue une nana dévastée par la relation qu'elle entretient avec un homme qu'elle reconnaît qu'une fois sur deux
wat
non je t'en supplie décris pas la chose
ruine pas ça pour moi D_Y
laisse-moi aimer les gens que j'ai aimés sans avoir besoin d'incendier ces choses, je t'en conjure
(et puisque tu vas le faire quand même vu que je sais très bien que garder ta bouche fermée t'est impossible, au moins mets ça en spoil. histoire de pas ruiner ça pour ceux qui ont pas vu le film. par pitié)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 12 août 2012, 14:49:45
Si encore elle faisait partie de l'intrigue centrale au lieu de servir de bouche trou sentimental, j'aurais pas dit, mais là...

(sinon tu t'en es pas rendu compte mais c'est toi qui a balancé du spoil hein)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 12 août 2012, 14:56:23
Oui enfin j'ai absolument rien dit d'autre que "elle entretient une relation avec un mec" et "cette relation est tendue", mh.
Y a des façons de tourner les choses de façon à être compris de ceux qui ont vu et pas compris par ceux qui n'en connaissent rien, mh.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le lundi 13 août 2012, 00:34:44
Comme j'ai beaucoup aimé la série des Batman de Nolan et Inception et que j'ai pu lire qu'il ne s'agissait pas forcément de ses meilleurs films, j'ai décidé de regarder ses autres productions. J'ai commencé par regarder The Prestige.
Que dire ? Honnêtement, j'ai été bluffé. Je l'ai trouvé fascinant, du début à la fin. La chute, même s'il y a des éléments qui peuvent permettre de la déduire, est vraiment bien foutue.
Next : Memento.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le lundi 13 août 2012, 01:58:15
Memento c'est encore un cran au dessus, c'est le genre de film qu'il faut regarder 2 fois pour vraiment l’apprécier pleinement.

Sinon pour TDKR ce qui m'a surtout gêné c'est que je n'ai pas ressenti particulièrement d'ambiance "Batman"; des véhicules immondes, un Gotham-city qui parait être une ville lambda à l'écran sans atmosphère intéressante, un Batman qu'on ne vois pas des masses à l'ecran...selon moi le film n'as de Batman que les noms, tu les changes tu as quand même un film qui peux marcher, ce qui prouve que l'essence même de Batman n'est pas là. Apres ça reste mon avis.




Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: M-A le lundi 13 août 2012, 04:18:17
Memento c'est encore un cran au dessus, c'est le genre de film qu'il faut regarder 2 fois pour vraiment l’apprécier pleinement.

Memento c'est le genre de films qu'il faut regarder 2 fois sinon tu peux pas bien comprendre l'histoire. Mais c'est vraiment un film extraordinaire, tu vas être surpris Nile.

Sinon moi j'ai décidé de me remettre à regarder les films de Darren Aronofsky. Je les avais déjà tous vu mais j'ai reccomencé, avec Pi bien sûr. Après ce sera Requiem For a Dream, son meilleur film selon moi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le lundi 13 août 2012, 09:07:42
Bof, on peut comprendre en une fois, mais une relecture permet d'apprécier tous les petits détails et fausses pistes, ce qui est assez intéressant. C'est comme le Prestige, il y a un nombre incroyable d'indices disséminés dans le film, et c'est difficile de s'en rappeler à la fin. Par exemple :

(Cliquez pour afficher/cacher)

Perso, faudrait que je tâte Insomnia, il a pas une super bonne réput, mais après j'aurai vu tous les films de Nolan ! Et puis y'a Al Pacino quand même.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 13 août 2012, 09:45:47
Pi je l'ai trouvé meilleur que Requiem for a Dream qui reste un film de fou aussi. Dans les deux cas, ils sont vraiment bon !


Moi aussi, je voudrais voir les autres films de Nolan.

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Doutchboune le lundi 13 août 2012, 10:47:26
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le lundi 13 août 2012, 12:38:10
Je suis entièrement d'accord avec Doutch : ce thème-ci est clairement secondaire et est plus un prétexte qu'un vrai message. Ce qui, en soi, peut-être un message...
Et d'accord aussi sur l'idée qu'on retrouve moins l'intensité du lieu.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 13 août 2012, 13:07:30
Pi je l'ai trouvé meilleur que Requiem for a Dream qui reste un film de fou aussi. Dans les deux cas, ils sont vraiment bons.

J'adore Pi, par contre Requiem For A Dream je le trouve surestimé d'une force... C'est vraiment très très cliché, très (trop) mélodramatique... ça reste un bon film, mais trop superficiel pour le thème abordé, pas assez audacieux, et pourtant j'aime beaucoup ce réalisateur.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mardi 14 août 2012, 12:14:25
Totalement d'accord avec toi Plastik. J'ai beaucoup aimé Requiem for a Dream, mais c'est vrai que ça reste relativement conventionnel en fait. Ce qui j'ai aimé dans ce film, c'est que dans le film tout le monde va mal et même le spectateur se sent mal à la fin. Donc ça c'est bien foutu.
Sinon, j'ai pas vu Pi, ou alors ya longtemps et j'm'en souvient pas, faudrait que je le revois.
Memento est bon aussi, Le Prestige est pas mal non plus, mais j'trouve globalement que les films de Nolan sont souvent surestimés en fait. J'adore ce réalisateur hein, mais j'trouve qu'il reste dans des formats gentillets souvent. Mais dans mes films préférés de ce réalisateur, je mettrai TDK et Memento je pense (n'ayant pas vu Pi).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 14 août 2012, 12:22:10
PI est de Darren Aronofsky en fait  ;D. Film à très petit budget (son premier), c'est très glauque, en noir et blanc. Perso j'ai adoré.

http://www.youtube.com/watch?v=jo18VIoR2xU (http://www.youtube.com/watch?v=jo18VIoR2xU)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mardi 14 août 2012, 12:27:28
PI est de Darren Aronofsky en fait  ;D. Film à très petit budget (son premier), c'est très glauque, en noir et blanc. Perso j'ai adoré.

J'me disais aussi en fait. J'me disais "mais c'est bizarre chui inculte ou quoi ? J'le connais pas celui là de Nolan" :niak: *crève*
Donc oui, c'est bien ce que je pensais, c'était pas de Nolan, mais comme vous parliez de lui plus haut ... 'fin bref, merci d'avoir corrigé ma bêtise. xD

Je regarderai ça alors. =)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le mardi 14 août 2012, 12:29:42
Et sinon personne n'a vu... ?

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Ffichiers%2F2012%2F33%2F1344939597-abraham-lincoln-vampire-hunter-affiche-01.jpg&hash=f391026aeed1cdd1bedc067c9a1c9287)

Ce film est magique, rien que le titre fait rêver 8) Même pas besoin de donner le synopsis, tout est dans le titre, je précise juste qu'on suit la vie d'Abraham Lincoln, ne vous attendez pas à voir dès le début du film le président démonter du vampire à coups de hache. M'enfin ça reste épique même avant ça, scènes wtf, abus de ralentis, gerbes de sang, guitares électriques, mises à mort parfois très originales... le tout servi par une histoire qui essaye de se prendre au sérieux.
J'en ai rien à faire de savoir comment vous le regardez, faites-le. Au moins pour la scène des chevaux absolument magnifique *o*
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mardi 14 août 2012, 12:35:20
Tient c'est marrant mais ce film ne me fait absolument pas envie en fait. O___O
Je sais pas, ça me branche pas, même si c'est du pur délire j'vois mal comment ça peut rendre. xD
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Lei le mardi 14 août 2012, 22:53:13
Tient c'est marrant mais ce film ne me fait absolument pas envie en fait. O___O
Je sais pas, ça me branche pas, même si c'est du pur délire j'vois mal comment ça peut rendre. xD

De même ca ne me fait pas DU TOUT envie. Ca a l'air d'être un nanar. Bon après c'est un apriori. Peut être que je tomberais sous le charme  <3
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le mardi 14 août 2012, 22:56:41
Bah justement, c'en est un. Nanar =/= navet je précise v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: HamsterNihiliste le mardi 14 août 2012, 23:07:44
Il me tente aussi, même si je ne raffole pas des nanars " kitsch " (traumatisme d'enfance), mais j'ai du mal à savoir exactement si il a la prétention de ne pas se prendre au sérieux et de parodier son genre — comme Cowboys VS envahisseurs par exemple —, si c'est un film qui avait une idée sérieuse, mais qui en devient raté, donc fait rire en tant que nanar sur certains points, ou bien s'il est juste raté. J'ai demandé à une amie qui n'y a trouvé aucun intérêt, visiblement c'est juste un navet raté. On a peut-être pas le même second degré :^^:.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le mercredi 15 août 2012, 18:27:16
Cowboys et envahisseurs, une parodie ?  Un mauvais film surtout, avec Craig et ses deux expressions faciales et des séquences tellement prévisibles, mais pas assez poussées dans le délire que pour sembler vraiment parodiques. v.v

Sinon, hier j'ai vu Le crime était presque parfait, de Hitchcock, en vostfr, merci la télévision belge ! Bah c'était vraiment énorme. Un huis clos qui semble assez classique, mais le film se révèle très vite et le spectateur est ensuite tiraillé pendant une heure et demie entre le point de vue de l'assassin et celui de la victime. Le plan est tellement parfait qu'on désire le voir aboutir, mais la morale nous pousse à vouloir que la machination soit découverte. Et jusque dans les toutes dernières minutes, le suspense restera entier, et les retournements de situation, tous plus cohérents et logiques les uns que les autres, viennent constamment remettre le spectateur sur ses gardes : non ce n'est pas encore fini ! La clef de l'énigme est vraiment difficile à trouver, alors que le film se répand en indices à chaque minute qui passe ! Et absolument rien n'est laissé au hasard. Vraiment du très grand art ! Du coup j'ai envie de m'acheter un coffret Hitchcock, j'en ai vu sur Amazon à 20€, pour 7 films.  :bave:

Et demain à la télé, y'a Les incorruptibles et Rambo, en vf, des conseils ? J'suis pas chaud pour voir les deux, et j'aimerais savoir lequel passe le mieux en VF.  :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 22 août 2012, 19:35:55
Je suis allé voir Expendables 2 et j'ai été agréablement surpris, je m'attendais pas à ce qu'il démonte le premier aussi facilement (premier opus qui était un peu maladroit par moments). La salle était à fond dedans et j'ai vraiment pris mon pied.

A l'instar du précédent, l'intérêt principal du film, c'est son casting en or massif, casting qui peut entraîner une hémorragie du pénis à tous les fans de films d'actions décomplexés d'antant (des plus nazes comme Commando, aux meilleurs comme Die Hard). Contrairement à ce que pensent certains, même Chuck Norris apporte une plus-value (il faut le voir sortir un Chuck Norris Fact).
D'ailleurs le film joue presque entièrement sur l'auto-dérision, tout est fait pour faire rire le spectateur avec des situations et des dialogues à prendre au 3e degrés, un peu comme un "Team America" en live.

Les scenes d'action sont d'une qualité certaine, d'autant plus qu'au contraire du premier, elles sont visibles et donnent vraiment la banane, le sang gicle par litres, les morts s'enchainent, les balles pleuvent, mais ça fait du bien, à condition d'accepter de se débrancher le cerveau (ce que certains n'acceptent pas on dirait).
Contrairement à ce que disait Dup, il n'est pas vraiment nécessaire de voir le premier pour comprendre, en revanche comme les références pleuvent pendant tout le film, il vaut mieux s'y connaitre un peu en actionner, sous peine de passer à côté de certaines blagues.

Bref un bon petit film d'action estival, un film à revoir à l'occasion.

[EDIT] trompé de topic  ;D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Guiiil le jeudi 23 août 2012, 00:07:44
Et demain à la télé, y'a Les incorruptibles et Rambo, en vf, des conseils ? J'suis pas chaud pour voir les deux, et j'aimerais savoir lequel passe le mieux en VF.  :)

Les deux sont à mon sens bien doublés, mais l'ultime voix de Stalone en VF devrait te donner un indice !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le jeudi 23 août 2012, 00:11:34
C'est sympa, mais en fait je les ai vu tous les deux finalement, le 16 aout. Plutôt bien doublés ouais, même si Rambo y'avait un côté un peu kitch.  ;D Deux chouettes films, même si les incorruptibles avait un déroulement très convenu (et le personnage de Capone est sous exploité j'ai trouvé).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 23 août 2012, 01:35:56
C'est sympa, mais en fait je les ai vu tous les deux finalement, le 16 aout. Plutôt bien doublés ouais, même si Rambo y'avait un côté un peu kitch.  ;D Deux chouettes films, même si les incorruptibles avait un déroulement très convenu (et le personnage de Capone est sous exploité j'ai trouvé).

Regarde Rambo 2 et 3 pour voir ce que c'est, un film kitsch. Après tout, malgré sa réputation de film de gros bourrin sans cervelle (pauvre série trainée dans la boue), ça se regarde bien encore aujourd'hui.

Par contre Les Incorruptibles c'est vraiment un foutu chef d'œuvre comme on en voit plus aujourd'hui. Maintenant que j'y pense je n'y vois aucun défaut à ce film, tout est parfait. La formation de l'equipe, l'attaque de la police montée, les dernières scenes du comptable et de Malone, la scene de l'escalier dans la gare. Toutes des scenes qui resteront gravées à vie dans ma mémoire.
En plus de cela c'est admirablement filmé, tout est réglé comme du papier à musique, tout est parfaitement lisible (beaucoup de taches qui se disent cinéastes devraient prendre une leçon de cinema).
Rajoute à cela l'excellente musique d'Ennio -Dieu- Morricone, de la sublime photographie, des décors en dur, de l'emotion qui te prend aux tripes, au casting en or (de Connery à De Niro en passant par Billy Drago, personne n'est à jeter).

Bref un putain de chef d'œuvre intemporel et celui qui dit le contraire je veux bien le torturer lentement.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le jeudi 23 août 2012, 01:59:43
J'me prononcerai sur des films tels que Rambo et autres Expendables, mais je conseille à tout ceux qui aiment les bons films d'action de mater The Raid Redemption.

Un film asiat avec une tres tres bonne trame et des choré' juste dingues !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 23 août 2012, 02:06:47
Une très très bonne trame ? Tu veux dire que tu considères que des flics bloqués dans une tour constitue une très très bonne trame ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le jeudi 23 août 2012, 09:45:55
C'était surtout les doublages que j'avais trouvé kitch dans Rambo, après le film est vraiment bon, alors que je m'attendais à film d'action indigeste et idiot.   Y'a justement le 2 ce soir.

Et pour les Incorruptibles, je reconnais les qualités que tu cites, et il y a des scènes extrêmement marquantes (le tueur qui pénètre dans l'immeuble de Connery en vue à la première personne), mais j'ai trouvé la morale un peu creuse et facile, et surtout trop explicite (le héros la dit telle quelle à la fin quoi), et le déroulement assez prévisible. Ca n'en fait pas un mauvais film, au contraire il est bon, mais j'attendais quelque chose de moins ... réglé comme du papier à musique comme tu dis. Et Capone est vraiment sous-exploité. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 23 août 2012, 11:48:56
Rambo, contrairement à l'idée reçue, c'est l'un des meilleurs film post-vietnam. Si tu as aimé, je te conseille aussi Voyage au bout de l'Enfer avec Robert de Niro, Chris Walken et une Meryl Streep toute jeune.

Pour Les Incorruptibles, faut dire que c'est pas censé être d'une grande profondeur, non seulement c'est une belle leçon de morale (que demander de plus ?) mais ça correspond exactement au titre. Encore une fois tu t'attends à quelque chose d'inutilement compliqué (comme si la simplicité c'était nul).
Concernant Capone, ça m'a pas vraiment gêné, le film est censé être centré sur l'équipe, Capone c'est secondaire (et les rares scenes ou il apparaît sont épiques).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le jeudi 23 août 2012, 13:19:50
Il est dans ma liste Voyage au bout de l'enfer, enfin, dans la tienne. :niak: Mais difficile à trouver en magasin, et j'aime bien acheter ce genre de films. Bon, y'a amazon, mais pour les films (hors coffret), je les trouve un peu chers...

Et pour les Incorruptibles, ce que je reproche c'est que la morale est pompeuse quoi. On dit au début qu'il va falloir plonger les mains dans le cambouis pour réussir la mission, puis on voit effectivement que c'est ce que le héros fait, malgré ses principes, et à la fin il fait un speech pompeux "j'ai renié mes principes pour vaincre le crime". Oui, c'est bon on a compris. u_u Et je m'attendais pas à quelque chose de compliqué, mais d'un peu plus sombre, avec une opposition bien/mal moins marquée. Et Capone secondaire ? Bah c'est quand même le but de la quête, l'arrêter, et c'est le principal antagoniste. Le travailler un peu plus n'aurait pas fait de mal. Mais je le répète, c'est un bon film et j'ai quand même passé un bon moment. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le jeudi 23 août 2012, 19:29:45
Hier soir j'ai vu pour la première fois (il était temps) Forest Gump.
Faut dire ce qui est, ce film est vraiment bon.
Ca passe comme une lettre à la poste...

Mais comment ai-je fais pour pas arriver à le voir avant ??  :whip:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le samedi 25 août 2012, 23:30:41
casting qui peut entraîner une hémorragie du pénis à tous les fans de films d'actions décomplexés d'antant
Bouh le naze qui sous-entend que seuls les hommes aiment les films d'action!

J'ai vu Expendables 2 aujourd'hui. Il est carrément jouissif ce film. Ça démarre à fond avec des explosions et des tirs à gogo... et ça s'arrête quasiment plus ensuite (pour le coup, j'ai cru que j'allais finir avec une hémorragie des oreilles). Autant, j'ai le souvenir d'avoir trouvé le 1 chiant par moment, autant celui là a un rythme vraiment d'enfer d'un bout à l'autre.
Le scénario a même réussi à m'étonner. Il est loin d'être aussi "convenu" que le disent les critiques :
(Cliquez pour afficher/cacher)
Puis il y a de chouettes références et des répliques bien fun (le "repose en pièces", s'était complètement débile mais j'ai bien ri^^)

Et c'est confirmé, mon préféré c'est Gunnar (Dolph Lundgren). Il me fait rêver ce mec...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Krysta le dimanche 26 août 2012, 00:32:53
Jeudi je suis allée voir en avant-première le premier film d'Alexandre Astier en temps que réalisateur .
David et madame Hansen
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimages.allocine.fr%2Fr_640_600%2Fb_1_d6d6d6%2Fmedias%2Fnmedia%2F18%2F88%2F63%2F05%2F20166435.jpg&hash=f73fa218e1e6f3ef15e7c67b29a7fbde)
Citer
David est ergothérapeute. Il exerce depuis peu dans une riche clinique suisse. Alors que, un matin, il manque une de ses collègues à l'appel, on lui confie une patiente à accompagner pour une course en ville : Madame Hansen-Bergmann. D'abord prudent et respectueux du protocole médical, David se montre procédurier. Mais au fur et à mesure qu'il côtoie sa patiente, sa curiosité grandit : tant de provocation et d'insolence, mêlées à de si soudaines vagues de détresse et de chagrin inexpliquées, ne peuvent cacher qu'un grand traumatisme. Ils ne reviendront pas à l'heure prévue…

Un bon petit film, avec un thème intéressant. Peu d'acteurs mais qu'ils sont bons et c'est suffisant. Les échanges entre David et mme Hansen sont souvent drôles, mais l'ambiance générale du film est douce et touchante, sans pour autant qu'on se sentent vraiment triste. La manière dont est abordé le thème est délicate, les musiques mettent aussi dans l'ambiance. J'aime beaucoup c'est simple et Astier joue vraiment bien du piano. Bon il y a juste quelques petites longueurs dans la seconde partie du film.

Sinon voir Alexandre Astier en vrai c'est sympa, il me semblait un peu timide quand même :) mais ça se voyait que ce film lui tenait à cœur . Et c'était assez intéressant de savoir comment c'était passer le tournage. En tout cas j'espère que ça montrera qu'Alexandre Astier c'est pas que kaamelott ^^.

Si vous avez l’occasion d'aller voir ce film, allez-y ^^.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 26 août 2012, 00:55:14
Ça mérite une petite quote dans le numéro 1 de La Minute Geek ça ;)
Je mettrai ta critique en lien juste derrière l'interview d'Astier. En plus tu y parle du bonhomme donc c'est d'autant plus cool, ça va bien avec le sujet v.v

Sinon tu m'a donné encore plus envie de mater ce film. J'avoue que j'avais déjà hâte de voir comment Astier allait gérer sa première réal, mais là je vais carrément pas le louper..
D'ailleurs j'aurais bien aimé assister à l'avant-première aussi.v.v
Mais bon. Dès sa sortie, j'y vais !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le jeudi 30 août 2012, 10:58:28
J'ai vu Expendables 2 aujourd'hui. Il est carrément jouissif ce film. Ça démarre à fond avec des explosions et des tirs à gogo... et ça s'arrête quasiment plus ensuite (pour le coup, j'ai cru que j'allais finir avec une hémorragie des oreilles). Autant, j'ai le souvenir d'avoir trouvé le 1 chiant par moment, autant celui là a un rythme vraiment d'enfer d'un bout à l'autre.

Vu hier soir, ce film est juste magique !!
Les dialogues sont fabuleux, honnetement je pensais pas rire autant.

Du coup j'ai pas vu le 1 et j'ai pas spécialement envie de le voir puisqu'apparement c'est moins fun.

Et puis quand même... Appeler le méchant du film Vilain... Fallait oser !!  X.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le jeudi 30 août 2012, 21:09:39
C'est parce qu'il est francophone, les Ricains ont même pas du capter la blague.  ;D Très chouette film en effet, je m'attendais à quelque chose de très et caricatural, et c'était encore mieux qu'espéré. Et surtout, quel bonheur de voir un film d'action sans scènes géopolitiques idiotes (qui se prennent au sérieux) ou de romances à l'eau de rose. v.v Là le but c'était de casser du méchant, et c'était plutôt bien fait.  ;D

Sinon, j'ai vu "La Mort aux trousses" de Hitchcock récemment, et je suis assez déçu. C'est sûrement un grand classique du cinéma, le genre qu'on étudie dans les écoles, mais le film est vraiment inégal, et tombe même dans les travers du mauvais film d'action sur la fin. u_u Alors que le début est vraiment génial, il y a un suspense énorme et les différentes révélations s’enchaînent bien pour toujours tenir le spectateur en haleine. Mais au bout d'un moment, le héros et sa dégaine de victime n'amusent plus, surtout quand les scènes d'action tendent au ridicule (celle de l'avion par exemple, le pilote était sûrement fort saoul). Après, ça reste un bon film, devant lequel j'ai passé un bon moment, mais contrairement aux autres Hitchcock que j'ai vu, il ne m'a pas tenu en haleine jusqu'au bout.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Hope le jeudi 06 septembre 2012, 18:21:32
Etant donné que je vais bientôt avoir des cours de scénario à la rentrée, on m'a donné une liste de films à regarder. J'ai donc regardé Blade runner et American beauty cette semaine, et j'avoue avoir beaucoup aimé ces deux films.  :^^:

Le style néo-noir de Blade runner est vraiment super et sur ce point-là, y'a rien à redire, c’est visuellement impressionnant. De même que le film dégage une certaine poésie qui ne laisse pas indifférent. Ce n'est pas le genre de film que j'ai l'habitude de regarder, mais je l'ai beaucoup apprécié dans son ensemble, malgré quelques passages que j'ai eu un peu de mal à comprendre : 
(Cliquez pour afficher/cacher)

American beauty – Je m’attendais à être déçue, j’ai moyennement apprécié le début du film, et ce n’est qu’après que j’ai vu toute la subtilité qui s’en dégageait. Kevin Spacey est parfait dans le rôle du père de famille, présenté ici comme un « looser » et qui finalement, reprend sa vie en main, une sorte d’éveil intérieur si je puis dire. Un film en apparence banal mais finalement efficace, que je recommande vivement.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 06 septembre 2012, 19:05:28
Hope, concernant Blade Runner...

(Cliquez pour afficher/cacher)

Ça fait plaisir de voir encore des gens découvrir et apprécier ce film sinon.
Best film ever quoi. D_Y peut confirmer ! *o*
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 06 septembre 2012, 19:31:28
Si tu veux approfondir tout ça je te conseille de lire le roman de Philip K. Dick "Do androids dream of Electric Sheep ?". L'univers dans lequel les hommes évoluent est davantage décrit, et l'histoire est mieux traitée (format livre oblige). Mais bon le film est evidemment tres bien aussi, je sais pas si tu as pris l'initiative toute seule, mais ça peut pas faire de mal. Surtout que c'est un film qui marque, entre l'ambiance de malade, les performances des acteurs, ce putain de monologue final qui me fout des frissons encore aujourd'hui.
Et si toutes ces histoires de relations hommes/machines t'ont plus, tu peux aussi tenter Ghost in The Shell de Oshii (un must) ou AI : Intelligence Artificielle de Spielberg (celui ci est moins indispensable...).

Sinon je plussoie JeK, Blade Runner il est dans mon top 3 de mes films favoris, et comme le hasard fait bien les choses, j'ai acquis récemment un autre film de mon top 3, Jaws en Blu Ray. Encore un film maitrisé de bout en bout, très bien monté (deux parties distinctes), une découverte progressive du requin, une excellente mise en scène, des personnages inoubliables (Quint...), des influences littéraires (Moby Dick). Rien n'est à jeter dans ce film, et on devrait l'etudier en école, moi je le dis v.v

Et d'un point de vue technique le Blu Ray est juste parfait, encore un coup de chance que les deux films dont je parle soient les galettes en or du format, c'est une redécouverte totale. Cerise sur le gâteau, la VF d'origine fait bien vibrer ma corde nostalgique, la VHS, je me souviens très bien l'avoir passée en boucle avec Jurassic Park.

"ils sont dans le jarding, ils risquent rieng, ils sont pas bien loing" :ange:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Hope le jeudi 06 septembre 2012, 19:40:35
Ok, merci pour les explications xD Pour le livre ça m'intéresse , faudra que je cherche ça. AI de Spielberg je l'ai déjà vu et j'aime beaucoup ce film aussi (même s'il a beaucoup de défauts, je te l'accorde).  :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 06 septembre 2012, 20:33:43
AI de Spielberg je l'ai déjà vu et j'aime beaucoup ce film aussi

Quoiqu'il arrive, tu fais indéniablement parti des personnes qui ont du goût, ça c'est sûr ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Syndrome le jeudi 06 septembre 2012, 20:48:32
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.suchablog.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F08%2Fwrong-quentin-dupieux_01.jpg&hash=9c3828397839cc4c3e9f989cf1a14752)
Hier soir j'suis allé voir Wrong, de Quentin Dupieux.
http://www.youtube.com/watch?v=ZwHJ8-GKv40


Pour la petite histoire, Quentin Dupieux est connu pour avoir réalisé des films tels que le NonFilm, Steack, Rubber etc.. mais aussi pour être sous le masque de Mr Oizo, musicien electro de renommée.
Dupieux s'est pris d'affection pour l'absurdité dans toute sa splendeur, une absurdité franche, intelligente et subtile. C'est ce concept, que dis-je, cette façon de penser qu'il décide de mettre en scène dans ses réalisations.

Mais parlons un peu plus de Wrong, le dernier long métrage du bonhomme, sortie dans quelques salles de France ce mercredi 5 Septembre.
Wrong, c'est simplement l'histoire d'un mec (Dolph) qui, en se réveillant, constate que son chien (Paul) à disparu.

Derrière cette trame simpliste se cache un déroulement, un processus d'absurdité très bien gérée par Dupieux. Les situations exposés sont complètement impensables, mais paraissent paradoxalement tout à fait probable dans le contexte. Un contexte façonné tout au long du film, sublimé par des images splendides et des répliques cultes.
Concernant le line-up d'acteur, on retrouve en rôle principal Jack Plotnick, ayant déjà collaboré avec Dupieux dans Rubber. Dans le rôle du type célibataire-loup solitaire, Plotnick nous fait rêver avec son jeu des plus convaincants, ajouté à cela un charisme hors du commun.
Les amateurs de Dupieux ne seront pas surpris de retrouver Eric Judor dans le rôle de Victor le jardinier. Ici aussi, Dupieux nous montre qu'il sait très bien diriger ses acteurs puisque c'est avec la plus grande perfection qu'Eric Judor réussi sa prestation avec un rôle des plus rocambolesques et touchants. On notera aussi l'accent pourri qu'emploie Judor dans ses dialogues, et qui a le don de vous faire sourire à chaque fois qu'il ouvre la bouche.
Vous remarquerez aussi la présence de William Fitchner (Heat, Armagedon, Prison Break, The Dark Knight etc...), dans le mystérieux rôle de Master Chang.

Parlons un moment de la musique maintenant. Vous vous doutez bien qu'en tant que musicien, Dupieux ne s'est pas contenté de payer un compositeur pour faire le score de son film. En effet, il s'est permis de signer lui même la BO de Wrong. Une chose qui n'est absolument pas négligeable. 
Vous comprendrez que la qualité de celle ci se marie extrêmement bien avec le thème du film. C'est dans une synergie extravaguante qu'on retrouve tout le talent de Mr Oizo, grâce à laquelle on prends encore plus de plaisir tout au long de la séance.

Les sonorités sont en parfaites cohésion avec l'absurdité de l'entité Wrong, qui s'érige en chef d'oeuvre du cinéma expérimental et absurde. Ce film sonne comme un message destiné au cinéma "traditionnel", qu'on a déjà pu observer dans Rubber ou encore Steak.

Bref, Wrong est un très bon film, à condition qu'on sache le prendre et le regarder avec l'oeil qu'il faut. Il est évident que Wrong ne pourra satisfaire tout le monde, mais c'est une expérience unique. Croyez moi  :-*



Quelques titres de la BO :

http://www.youtube.com/watch?v=gkT3a38ug4U

http://www.youtube.com/watch?v=p8pWP0u2ivE&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=P9CxyI7LENQ

Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le samedi 08 septembre 2012, 00:22:40
Aujourd'hui j'ai vu... Ace Attorney /o/ Alors est-ce que j'ai aimé le film ?

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Ffichiers%2F2012%2F36%2F1347054539-6.png&hash=aef01dcb0fce22be7e264b81f04fba38)
Merci Eva.

Bien sûr que oui, c'est un pur produit pour les fans, je ne pouvais qu'aimer *o* Le soucis du détail, les costumes, et certains concepts du jeu ont été très bien adaptés (la présentation des pièces à conviction). Ce film est du fanservice haut de gamme.

(Cliquez pour afficher/cacher)

En revanche je pige pas pourquoi Redd White a changé d'apparence :'( Enfin bref, le film reprend l'histoire du premier jeu, en effet toutes les affaires ont été condensées dans un seul film et ma foi j'ai trouvé que c'était bien fait. Malheureusement on perd des tas de petits détails qui font le charme de la série, et qui enrichissent les personnages. Vous l'avez deviné, ce film ne s'adresse qu'aux fans (ce qui me semble évident). Les autres risquent de perdent très vite le fil, en plus de rater toutes les références qui font l'intérêt du long métrage. Et je doute qu'ils restent jusqu'au bout tellement le rythme est leeeeent. On le sait, les japonais adorent dramatiser mais même moi qui suit une fan je me suis ennuyée sur certaines scènes. Dans mon cas ce n'est pas bien grave parce que je suis là pour voir mes personnages préférés en mouvement etc... mais pour le néophyte ça sera juste insupportable. Je pense que l'adaptation de Cornered faite pour le film illustre très bien mes propos :

http://www.youtube.com/watch?v=ds0jpbhtXVQ
On est loin de la musique nerveuse des jeux hein ? (http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=wq1jknZp0ic)

'fin je dis ça mais le film a aussi des passages complètement barrés, mais ils ne sont pas en majorité.

Donc pour faire simple : ce film est à voir absolument pour les fans, les autres passez votre chemin.

Et avant de vous quitter j'aimerais souligner la performance de Hiroki Narimiya qui campe un très bon Phoenix Wright. Mon seul regret est qu'il est moins sarcastique que dans le jeu mais ça c'est un choix qui a été fait je pense. Si on avait dû suivre les pensées de Phoenix en même temps que le reste ça aurait été vite le bazar. Et hors-sujet vu le ton nettement plus dramatique du film.
Titre: Aujourd'hui j'ai mangé un bébé...
Posté par: JeK le samedi 08 septembre 2012, 01:40:25
Syndrome > Ça m'a l'air pas mal intéressant ce film. Bon à la base j'suis pas très Dupieux, le seul film que j'ai vu de lui c'est Rubber (que j'ai plutôt bien aimé d'ailleurs, même si je trouve quand même qu'il aurait mérité d'être beaucoup plus barré). Mais je suis pas pour autant réticent au non-sens au cinéma :^^:
Du coup jvais voir si je peux me le faire ce week end *o*

Et puis un film où y'a Fichtner dedans ne peut pas être foncièrement mauvais x)

Sinon récemment moi j'ai vu Killer Joe, le nouveau film de William Friedkin (le réal du film d'horreur le plus effrayant de tous les temps, j'ai nommé L'Exorciste) v.v
Et ma foi c'était excellent. J'ai passé un bon moment o/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dlok le samedi 08 septembre 2012, 03:25:10
J'ai trouver une chanson qui donne la chaire de poule pour moi. Tiens le liens  :niak: http://www.youtube.com/watch?v=VzWM99rjfO0

Message modéré par Hope
Merci de ne pas pratiquer le hors-sujet, ici on parle de cinéma.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le samedi 08 septembre 2012, 14:17:35
Bon ben j'ai aussi vu le film Ace Attorney du coup.

Dans l'ensemble je suis d'accord avec Bilberry même si je pense que c'est possible qu'un néophyte comprenne l'ensemble du film et accepte les trucs bizarres comme faisant parti de l'univers "déjanté".
Par contre c'est en effet beaucoup mieux d'avoir fait le jeu avant pour voir les références, le plaisir de voir les costumes fidèlement reproduits et surtout avoir découvert par soi-même les retournements de situation de malade.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Bref, le film m'a fait sourire, fangirliser, rappelé de bons moments et m'a donné envie de refaire le jeu donc je pense qu'il a rempli ses buts.
Si mon frère pouvait dégager de son lit qui bloque le tiroir des jeux de DS maintenant, que je puisse prendre la cartouche, ce serait bien.
Titre: Aujourd'hui j'ai mangé un bébé...
Posté par: D_Y le samedi 08 septembre 2012, 16:38:27
Sinon récemment moi j'ai vu Killer Joe, le nouveau film de William Friedkin (le réal du film d'horreur le plus effrayant de tous les temps, j'ai nommé L'Exorciste) v.v
Et ma foi c'était excellent. J'ai passé un bon moment o/

J'ai toujours eu un peu de mal avec l'Exorciste moi, j'aime bien ce film parce qu'il instaure un certain malaise pendant tout le long, mais il est loin de titiller mon compteur de trouille. Même l'Exorciste le Commencement je le trouve quand même plus flippant, alors qu'il est bien moins bon.
Par contre je suis très bon client de films de frousse qui, bizarrement, sont bien antérieurs à la péloche de Friedkin, type "Le désosseur de cadavres", "Les innocents" ou "La maison du Diable". Je sais pas si ça te parle mais c'est vraiment excellent, bien mieux que l'Exorciste dans mon top personnel.

Sinon j'irais peut être voir Killer Joe si j'ai l'occasion, faut bien que j'utilise ma carte illimitée de temps à autres. Même si je pense que ce sera la seule et unique de ma vie ou je me ferais cette carte, parce que bon le prix est honnête mais j'ai du prendre moins de 10% de plaisir en regardant tous les films au cinéma cette année, et sérieux les daubes ou les films moyens je m'abstiendrais, j'ai pas envie de perdre mon temps plus que ça.

Enfin bon comme disais Cabrel, "C'était mieux avant".
Titre: Aujourd'hui j'ai mangé un bébé...
Posté par: JeK le samedi 08 septembre 2012, 17:38:29
Par contre je suis très bon client de films de frousse qui, bizarrement, sont bien antérieurs à la péloche de Friedkin, type "Le désosseur de cadavres", "Les innocents" ou "La maison du Diable". Je sais pas si ça te parle mais c'est vraiment excellent, bien mieux que l'Exorciste dans mon top personnel.

Je connais de nom mais j'ai jamais vu.
Les seuls films avec une "maison" que j'ai vu c'est genre Amityville ou La dernière maison sur la gauche v.v

Sinon venant d'un gars qui bande sur Cannibal Holocaust, ce que tu dis ne m'étonne pas vraiment x)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le dimanche 09 septembre 2012, 01:03:28
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinehorizons.net%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Faffiches%2Ftaxi-driver.jpg&hash=a528c2775fb7dff45241e2a497b94892)

Depuis le temps que je devais le voir! Sans doute le film le plus connu de Scorsese, avec un Robert de Niro encore jeune et fringant.

L'histoire raconte donc celle de Travis Bickle, récemment déchargé des marines, qui devient chauffeur de taxi car il ne sait que faire de ses longues insomnies. Le gus est évidemment un peu déséquilibré et "asocial", et est dégoûté par la décadence qu'il voit dans les quartiers de NYC.

Le film n'est évidemment pas un film d'action, plutôt une sorte de "drame psychologique". Il ne s'y passe que très rarement des faits explosifs, mais l'atmosphère reste toujours poisseuse, inquiétante, malsaine. Le métrage est jalonné de scènes cultes, De Niro est parfait dans son rôle...

Bref, pas grand chose à dire, c'est un film que nombreux d'entre vous ont vu, ça ne sert à rien de s'étirer. En tout cas, heureux de l'avoir enfin regardé!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 09 septembre 2012, 01:40:54
Bien joli tout ça mais... t'as aimé le film ou pas ? :^^':
Parce que quitte à continuer à le vendre, je rajouterais que l'édition blu-ray est juste awesomesque *o* Assurément à la hauteur de ce qu'a fait récemment Universal sur Jaws.

Sinon ce soir (enfin plutôt hier soir), j'ai été revoir Expendables 2 avec un ami.
Oui, ça fait donc la seconde fois que je le vois et j'assume complètement parce que ce film, c'est juste du gros putain de pur délire testostéroné à la sauce eighties.
Franchement quel kiff de voir ces action heroes tous réunis pour dézinguer du vilain ! Un vrai rêve de gosse quoi *o*

C'est qui le suivant ? Rambo ? dixit Schwarzy. 8)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 09 septembre 2012, 01:46:57
Parce que quitte à continuer à le vendre, je rajouterais que l'édition blu-ray est juste awesomesque *o* Assurément à la hauteur de ce qu'a fait récemment Universal sur Jaws.

T'abuses pas un peu là ? :^^': Parce qu'autant quand on parle Blu Ray je vois souvent revenir les même noms (Blade Runner, Alien, Ben Hur, Jaws), autant j'ai jamais entendu parler de Taxi Driver comme une vraie galette de super qualité.
Moi personnellement j'ai le vieux DVD au master moisi, et comme j'adore ce film il faudrait réellement que je m'achète une vraie édition digne de ce nom, même si j'ai la grosse flemme.

Citer
C'est qui le suivant ? Rambo ? dixit Schwarzy. 8)

Honnêtement même si j'aime bien le film pour ce qu'il est (c'est à dire un hommage assez bien appuyé), je trouve que les répliques de ce genre, c'est réellement nul. Je veux dire, à la place de conneries de ce type, j'aurais bien aimé entendre des punchlines bien crades dignes des grands actioners des années 80, plutôt que ces habituels clichés à la sauce "I"ll be bach".
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 09 septembre 2012, 02:12:16
Parce que quitte à continuer à le vendre, je rajouterais que l'édition blu-ray est juste awesomesque *o* Assurément à la hauteur de ce qu'a fait récemment Universal sur Jaws.

T'abuses pas un peu là ? :^^': Parce qu'autant quand on parle Blu Ray je vois souvent revenir les même noms (Blade Runner, Alien, Ben Hur, Jaws), autant j'ai jamais entendu parler de Taxi Driver comme une vraie galette de super qualité.
Moi personnellement j'ai le vieux DVD au master moisi, et comme j'adore ce film il faudrait réellement que je m'achète une vraie édition digne de ce nom, même si j'ai la grosse flemme.

Bah justement, t'attend quoi pour te jeter sur le blu-ray ? C'est un digibook super bien foutu en plus v.v
Et puis j'abuses pas un peu, nan. C'est pas parce que t'en a pas entendu parler que c'est une édition de merde, loin de là x)
Parce que mec... restauration 4K, ça te parle ? Oui oui, 4K v.v
Il faut savoir déjà que le master du film est réputé pour être assez dégueulasse. Et jusqu'à présent y'a jamais eu d'éditions à la hauteur. Bah ce qu'a réussi à faire Sony sur le restauration est, je le confirme, absolument énorme, et digne des restaus des grands classiques que sont Jaws, Blade Runner ou Apocalypse Now par exemple. Et je le maintiens v.v
Bon, pour Ben Hur là par contre je te l'accorde, c'est impossible de surpasser. En même temps paye ta restauration à 1 million de dollars quoi xD
Mais c'est bien à la hauteur de Jaws, ça c'est clair et net ! Tu sais y'a eu des restaurations de malade bien avant Jaws hein, c'est pas le seul x)
Après faut vraiment voir l'image du blu-ray de TD pour comprendre. 4K donc, comme je le disais, mais aussi transfert supervisé par Scorsese himself. Comme pour Spielberg avec Jaws, si ça c'est pas un gage de qualité... v.v
En plus, si tu connais bien le film (et donc son master) tu y verras direct le gain de qualité accru de la péloche. Et tu sauras aussi direct que c'est juste la meilleure édition existante sur le marché. En même temps je t'accorde que c'était pas bien difficile de faire mieux que pour le transfert moisi du DVD ;)

Ah et sinon pour finir de te convaincre : Test blu-ray Taxi Driver sur Les Numériques (http://www.lesnumeriques.com/film-blu-ray/taxi-driver-restauration-2011-4k-p10964/test.html)
Ose dire que j'abuse après avoir vu ça :-*

Citer
Honnêtement même si j'aime bien le film pour ce qu'il est (c'est à dire un hommage assez bien appuyé), je trouve que les répliques de ce genre, c'est réellement nul. Je veux dire, à la place de conneries de ce type, j'aurais bien aimé entendre des punchlines bien crades dignes des grands actioners des années 80, plutôt que ces habituels clichés à la sauce "I"ll be bach".

Moi j'ai bien aimé. J'assimile ça à du plaisir coupable, j'avoue :niak:
C'est dans le feu de l'action que les répliques dans ce genre sortent, donc tu peux pas t'empêcher de lâcher un petit sourire. Et même si ça vole pas très haut et que ça fait cliché, en général j'aime les clins d'oeil de ce genre v.v
J'avoue que pour ça il m'en faut pas beaucoup x)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le dimanche 09 septembre 2012, 10:26:56
Ah ben oui j'ai aimé Taxi Driver! J'énonçais justement ce qui me plaisait dans le film, l'atmosphère crade ultra-réussie, la tension tout le long, etc. Ca prend aux tripes, on décroche pas du film, etc. Mais c'est tellement connu Taxi Driver, que je n'ai rien de neuf à proposer au niveau de mon avis  :^^':
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le lundi 10 septembre 2012, 11:04:26
Hier, j'ai vu Les Enfants Loups, un film d'animation japonais.

C'est l'histoire d'une jeune fille tokyoïte qui rencontre un homme-loup, en tombe amoureuse, et a deux enfants de lui. Mais l'homme-loup meurt deux ans plus tard, ce qui laisse la pauvre Hana seule avec les petits Yuki et Ame, qui ont la faculté de se changer en loup sans vraiment le contrôler. Incapables de contourner toutes les difficultés de la ville, la petite famille va partir à la campagne.

On n'échappe pas à tous les clichés du genre possibles et imaginables ainsi qu'à la narration très "fuite en avant", quand un souci est résolu on n'y revient plus, mais le film reste et demeure prenant pendant toute la séance, d'une part parce qu'il est très beau, graphiquement et musicalement, ensuite parce qu'il y a du rythme.

Je regrette quand même que l'âge soit parfois peu crédible. Hana démarre à l'université alors qu'on jurerait qu'elle a 15 ans et ses enfants ont à 10 ans une voix que beaucoup d'adultes n'ont pas.

Genre de film pour toute la famille qui rappelle les Miyazaki sans en être tout à fait. 15/20.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le lundi 10 septembre 2012, 15:08:19
Heu ouais bof, certes c'est pour toutes la famille mais les gosses risquent de franchement s'ennuyer durant le visionnage. On suit la vie d'une famille sur plusieurs années, avec ses propres problèmes mais jamais on ne rencontre un méchant à abattre, une aventure épique, ce qui plaît aux enfants quoi (et je me base sur ma propre expérience mais aussi sur la réaction des gamins durant la séance qui attendaient que "quelque chose se passe"). Bref, même si le contenu est tout public ce n'est pas un film que je conseille à toute la famille.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2FJe+regrette+quand+m%EAme+que+l%26%23039%3B%E2ge+soit+parfois+peu+cr%E9dible.+Hana+d%E9marre+%E0+l%26%23039%3Buniversit%E9+alors+qu%26%23039%3Bon+jurerait+qu%26%23039%3Belle+a+15+ans+et+ses+enfants+ont+%E0+10+ans+une+voix+que+beaucoup+d%26%23039%3Badultes+n%26%23039%3Bont+pas.&hash=d22b624ccda7e5d7c1dc58e8c1099fb1)
L'apparence d'Hana me gêne pas spécialement, je vois toutes les apparences à la fac donc bon. Pour les voix je suis d'accord, ça faisait parfois vraiment fausset mais ça c'est la VF, j'ai entendu des extraits de la VO et c'était beaucoup plus crédible.

Et tu peux m'expliquer les clichés dont tu parles ? Parce que perso j'ai pas ressenti ça, alors certes les idées ne sont pas nouvelles mais j'ai pas eu l'impression d'avoir été confrontée à des clichés :niak:

Et j'en ai marre qu'on rapporte toujours tout à Miyazaki, personnellement la seule fois où j'ai pensé à lui c'est lorsque la famille emménage à la campagne et se retrouvent devant leur maison. Là j'ai flairé du Totoro mais ça s'arrête là. La façon d'aborder les choses n'est absolument pas la même d'après moi. Désolée de le dire mais les gens qui affirment ça sont d'après moi ceux qui n'y connaissent rien et cherchent à se donner une contenance v.v Tant qu'à parler d'un autre réalisateur je citerai plutôt Takahata dans sa façon de traiter les personnages, un peu comme Hosada le fait.

Bref bref, ah oui faut aussi parler de l'animation. Alors bon le film a moins la bougeotte que la Traversée du Temps ou Summer Wars du même réalisateur mais la qualité est toujours présente, la 3D s'intègre aussi très bien et le trait de Hosada reste toujours aussi agréable à l'oeil, j'aime vraiment l'impression de fragilité qui s'en dégage *o*
J'ai aussi beaucoup aimé l'évolution des personnages, aussi bien la représentation que l'évolution en elle-même. Le seul truc au final que j'aurais à reprocher c'est que certains problèmes n'ont finalement pas l'air d'en poser...
(Cliquez pour afficher/cacher)
Autrement j'ai quand même bien apprécié ce film, pourtant je ne suis pas fana de ce genre d'histoire mais j'ai bien ri (et bien pleuré) et j'y ai repensé avant d'aller me coucher, gage de qualité chez moi 8)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Taiki le lundi 10 septembre 2012, 17:59:25
C'est vrai que je suis pas sûr que beaucoup de gosses apprécient ce film (Ame & Yuki : Les Enfants Loups), en tout cas j'ai été le voir dés sa sortie et je l'ai trouvé vraiment génial.
C'est mignon, drôle, triste, magique. Bon après je suis pas ultra fan des dessins (notamment les plans de loin les personnages sont super négligés), comme l'a souligné Bilberry il y a pas mal d'incohérences mais on fini facilement par passer outre je trouve et se laisser entraîner, et en bon amateur de film d'animation japonais avec ma copine on a adoré. Vu en vostfr par contre donc je peux pas me prononcer sur le doublage français.

Sinon je suis d'accord pour dire qu'il faut cesser de comparer tout les films d'animations japonais à Miyazaki. Là c'est pas le même style clairement.

En tout cas ça m'a bien donné envie de voir Summer Wars et la Traversée du Temps du même réalisateur.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le lundi 10 septembre 2012, 18:55:09
Citer
Je regrette quand même que l'âge soit parfois peu crédible. Hana démarre à l'université alors qu'on jurerait qu'elle a 15 ans et ses enfants ont à 10 ans une voix que beaucoup d'adultes n'ont pas.
L'apparence d'Hana me gêne pas spécialement, je vois toutes les apparences à la fac donc bon. Pour les voix je suis d'accord, ça faisait parfois vraiment fausset mais ça c'est la VF, j'ai entendu des extraits de la VO et c'était beaucoup plus crédible.

Je te pardonne l'erreur de balise, et j'ai vu le film en VOST. Je te garantis que les enfants ont une voix (et même un physique) qui colleraient beaucoup mieux à dix-sept ans que douze.

Citer
Et tu peux m'expliquer les clichés dont tu parles ? Parce que perso j'ai pas ressenti ça, alors certes les idées ne sont pas nouvelles mais j'ai pas eu l'impression d'avoir été confrontée à des clichés :niak:

Entre autres, le vieux super dur mais gentil dans le fond, ainsi que l'évolution des frangins qui finissent naturellement par s'opposer. Plus ce qu'on dit tous ici au sujet des problèmes qui s'évanouissent chaque fois que la solution est trouvée. Ou encore...
(Cliquez pour afficher/cacher)

Citer
Et j'en ai marre qu'on rapporte toujours tout à Miyazaki, personnellement la seule fois où j'ai pensé à lui c'est lorsque la famille emménage à la campagne et se retrouvent devant leur maison. Là j'ai flairé du Totoro mais ça s'arrête là. La façon d'aborder les choses n'est absolument pas la même d'après moi. Désolée de le dire mais les gens qui affirment ça sont d'après moi ceux qui n'y connaissent rien et cherchent à se donner une contenance v.v Tant qu'à parler d'un autre réalisateur je citerai plutôt Takahata dans sa façon de traiter les personnages, un peu comme Hosada le fait.

J'ai pu être influencé par l'affiche du film qui affirmait que le film était "une relève à Miyazaki" et de toute façon j'ai dit que le film rappelait les Miyazaki sans en être (bon après le "pas tout à fait" y met un peu trop de teneur pour réussir le damage control).

Je maintiens que le film est fort bon, mais je ne pense pas qu'on puisse le hisser au rang des plus grands. Le genre de trucs qu'on voit avec plaisir, mais il marque pas forcément pour la vie, quoi.

Et Bilberry, tu étais l'une des - voire la - personne que j'attendais au tournant en parlant de ce titre.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Prince du Crépuscule le lundi 10 septembre 2012, 20:04:17
En même temps, les expressions abusives comme "relève de Miyazaki" ou "le nouveau Miyazaki" sont employées à toutes les sauces dès qu'un film d'animation japonaise sort des frontières nippones, donc c'est normal de l'entendre à chaque fois dans la bouche des spectateurs. C'est un argument de vente, ni plus ni moins, même s'il est clairement injustifié.

Je comprends l'agacement des fans comme Bilby ou Taiki, étant moi-même féru d'animation jap', mais je pense qu'il faut relativiser. Après tout, le grand maître en la matière, c'est bien Miyazaki (père), je crois que c'est incontestable. Il a marqué le genre, toute une génération de Japonais a grandi avec ses films, et son influence est telle qu'on l'institue d'office comme référence. Ajoutons à cela que le monsieur est le seul réalisateur du genre connu auprès du grand public occidental, peu ou prou, et on obtient le résultat qu'on connaît.
C'est énervant, abusif, peut-être inexcusable aux yeux de certains, mais c'est compréhensible.

Le phénomène n'est pas nouveau : la preuve, les symphonies de Beethoven ont étendu leur ombre tout au long du XIXème siècle, au point qu'on a pu qualifier Schubert ou encore Brahms de "successeurs de Beethoven" ou de "nouveaux Beethoven" lors de la création de leurs symphonies, alors que leur style est grandement différent. Et même aujourd'hui, c'est pas rare de l'entendre ou de le lire. ma référence est légèrement périmée, je sais, mais je n'en connais pas de meilleure :o

C'est juste la marque des grands, de ceux qui ont influencé tout un art. Et si la presse rabâche ce genre d'amalgames malencontreux à longueur de temps (le coup du nouveau Miyazaki, on l'a fait aussi avec Makoto Shinkai ou même Satoshi Kon, alors que leurs films n'ont rien à voir), c'est juste parce que c'est tous des vendus - ou des ignorants, au choix -, faut pas chercher plus loin. :-*

Bref, désolé pour le petit hs. En tout cas, j'aimerais bien aller le voir, Les Enfants loups. J'ai bien aimé Summer Wars et La Traversée du Temps, alors je pense que je vais me laisser tenter prochainement. ça fait toujours plaisir de voir un nouveau film d'animation, nouveau Miyazaki ou pas. :p
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le lundi 10 septembre 2012, 20:13:25
C'est juste la marque des grands, de ceux qui ont influencé tout un art. Et si la presse rabâche ce genre d'amalgames malencontreux à longueur de temps (le coup du nouveau Miyazaki, on l'a fait aussi avec Makoto Shinkai ou même Satoshi Kon, alors que leurs films n'ont rien à voir), c'est juste parce que c'est tous des vendus - ou des ignorants, au choix -, faut pas chercher plus loin. :-*

Dans mon cas, j'avoue humblement être un ignorant. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le lundi 10 septembre 2012, 21:14:30
Que Miyazaki ait influé plusieurs générations je suis d'accord, ça reste que c'est insupportable de toujours le voir revenir dans les discussions. M'enfin ça c'est du au fait que je trouve sa présence vraiment trop écrasante dans le monde de l'animation japonaise, c'est certes justifié mais je trouve toujours ça triste de voir le travail d'un jeune artiste être qualifié de "succession de Miyazaki" et j'en passe. Pis j'avoue qu'il m'exaspère quand je vois qu'il fourre son nez partout lors de la réalisation des films dont il n'est même pas responsable, là aussi je comprends mais j'aimerais vraiment voir un film où Miyazaki ne serait pas intervenu. Il ne sera pas toujours là pour veiller au grain et j'aimerais voir si Ghibli est capable de lui survivre avant son départ v.v

Bref.

Citation de: Wolf
Je te pardonne l'erreur de balise, et j'ai vu le film en VOST. Je te garantis que les enfants ont une voix (et même un physique) qui colleraient beaucoup mieux à dix-sept ans que douze.
Bon bah je verrai ça quand je regarderai le DVD :niak:

Pour les clichés que tu cites ils ne m'ont pas spécialement gênée je dirais même que dans le cas de Sohei
(Cliquez pour afficher/cacher)

Citation de: Wolf
Je maintiens que le film est fort bon, mais je ne pense pas qu'on puisse le hisser au rang des plus grands. Le genre de trucs qu'on voit avec plaisir, mais il marque pas forcément pour la vie, quoi.
Je suis tout à fait d'accord.

Citation de: Wolf
Et Bilberry, tu étais l'une des - voire la - personne que j'attendais au tournant en parlant de ce titre.
Chaud comme je me sens manipulée.
Et à t'entendre dire j'ai l'air d'une grande spécialiste alors que je trouve ma culture dans ce domaine assez limité, j'ai certes vu la majorité des films Ghibli et de Mamoru Hosada mais je n'ai vu que Paprika pour Satoshi Kon, et pire je n'ai vu aucun pour Makoto Shinkai. Je me sens indigne et chaque soir je passe 20 minutes sous la douche pour tenter de me débarasser de la honte qui m'accable.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le lundi 10 septembre 2012, 22:21:38
Je suis d'accord avec le commentaire de Prince.
Et puis, même si c'est vrai que c'est exagéré de comparer Hosoda à Miyazaki, ça l'est quand même moins que pour Satoshi Kon (parce que WTF?! Ils n'ont pas du tout les même style ou les même thèmes.... Raaah, décidément, Kon est mort bien trop tôt.) puisque Hosoda a travaillé chez Ghibli pendant une petite période.
Pour Makoto Shinkai, la comparaison doit-être à cause de son dernier film je pense. Et peut-être le fait qu'il semble aimer dessiner des machines volantes et des décors magnifiquement détaillés lui aussi.

Sinon concernant Les Enfants Loups, ce n'est pas mon Hosoda préféré mais je l'ai beaucoup apprécié.
(Cliquez pour afficher/cacher)

J'aime la manière dont Hosoda traite ses thèmes de SF/fantastique pour les inscrire dans le quotidien et j'ai l'impression qu'il change de ton à chaque fois donc je suis intéressée pour voir ce qu'il va créer par la suite.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Prince du Crépuscule le mardi 11 septembre 2012, 00:15:59
Wolf => Je parlais de la presse, pas des spectateurs, t'en fais pas. C'est normal que ces derniers fassent le rapprochement avec Miyazaki puisqu'on le vend comme tel. Pour les journalistes, en revanche, c'est nettement moins excusable, étant donné qu'ils sont censés être des professionnels.

Bilby => Je comprends tout à fait ton sentiment, moi aussi ça m'agace de voir ça balancé à tort et à travers. Et que Miyazaki intervienne dans tous les films de son studio, c'est sûr que c'est dommage, mais d'un autre côté les fanboys comme moi se réjouissent toujours de le voir mettre la main à la pâte. :R
Et ouais, je me demande aussi ce que deviendra le studio Ghibli sans lui. J'ai surtout peur qu'on ne songe qu'à son remplacement, sans prêter attention à l'identité, au style des autres réalisateurs du genre. Je crains même que ce ne soit encore pire que maintenant, niveau comparaisons moisies et compagnie. Espérons que l'avenir me donnera tort.

Jielash => Concernant Makoto Shinkai, ça a commencé dès La Tour au-delà des nuages en fait. On a vu revenir la comparaison très souvent. C'est même écrit noir sur blanc sur le boîtier du DVD (la preuve en image (http://img856.imageshack.us/img856/4277/dsc06291y.jpg) (et ils ont récidivé pour 5 cm per second, histoire d'en rajouter une couche)). Le pire, c'est que c'est la presse nippone elle-même qui a commencé avec ce délire. Je peux pas apporter de preuve concrète par contre, mais c'est ce que j'ai lu à plusieurs reprises sur divers sites.

Tiens, d'ailleurs je serais intéressé par ton avis sur le dernier film de Shinkai. Je suis pas mal fan du bonhomme, mais pour le coup je suis assez mitigé. Alors si t'as envie d'en parler, hésite pas. :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Jielash le jeudi 13 septembre 2012, 18:43:48
En fait j'ai pas encore vu le dernier Shinkai, désolé Prince ^^"
Mais je penserais à laisser mes impressions si j'ai l'occasion de le regarder.

Sinon aujourd'hui j'ai vu Blade Runner, dont les décors et l'ambiance m'ont sacrément plu. Y a un mélange de vieux/futuriste que j'aime beaucoup, avec ces morceaux d'architecture ancienne et parfois délabrée au milieu de cette nouvelle technologie. On a différents lieux sur lesquels on revient plusieurs fois qui ont leur identité propre sans qu'il y ai à changer vraiment l'ambiance colorée très sombre. Pis j'aime quand ça à l'air crade et usé mais ça doit être mon côté parisienne qui veut ça haha.
Bref, ça pullule de détails, de petites attentions qui rendent l'univers bien vivant je trouve.

Le scénario est pas mauvais du tout mais c'est du classique niveau quand on a vu/lu un minimum d'œuvres SF, c'est pas vraiment ça qui m'a intéressée dans le film mais surtout l'ambiance particulière.
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le vendredi 14 septembre 2012, 18:21:41
Y'a un film qui me botte bien au ciné pour l'instant : "Des hommes sans loi", on dirait un croisement entre un western et un film de gangster. Quelqu'un l'a vu ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Tsuchi le samedi 15 septembre 2012, 13:53:46
Je vais le voir Mardi il a l'air sacrement prometteur !
Pas souvent qu'un film sur la prohibition sortent en salle. Le dernier que j'ai vu dessus s'était public ennemis avec Mister Depp.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le jeudi 04 octobre 2012, 00:29:05
Ce soir j'ai, une seconde fois, regardé Prometheus.

Inutile de tourner autour de ce que je pense du film, je l'ai déjà fait à sa sortie; un des films les plus mal écrit de ces dernières années.

Ce qui m'intéresse, en revanche, c'est ce qui va suivre ce premier film.

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 04 octobre 2012, 13:04:19
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: 38Line98 le jeudi 04 octobre 2012, 20:33:37
L'autre jour j'ai vu "les femmes du 6ème étage". Il n'est pas très connu, mais je l'aime beaucoup l'humour est pas mal et l'ambiance est vraiment chouette! Je le conseille aux personnes qui aiment les années 60.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le vendredi 05 octobre 2012, 19:27:44
Tout à l'heure, ce matin en allant au collège, j'ai vu le chat de mon voisin mort sur la route. :'(

Message modéré par Blue
Comme l'a dit BSK, ton post est hors sujet. Tu es invité à lire le sujet avant de poster, ou au moins les derniers posts pour savoir de quoi parle un topic.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: BSK le vendredi 05 octobre 2012, 19:47:44
Tout à l'heure, ce matin en allant au collège, j'ai vu le chat de mon voisin mort sur la route. :'(

Je t'invite à lire le premier post du topic, ici (http://forums.puissance-zelda.com/index.php/topic,4520.msg249231.html#msg249231).

Le but est de parler des films que tu as vu récemment et non pas de choses aléatoires que tu vois dans la rue.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le vendredi 05 octobre 2012, 20:33:48
Ah oui, je n'avais pas compris le sens. :^^':



Désolé pour le double post mais ce que j'ai à dire dans chacun des message n'ont rien à voir. Tout à l'heure, j'ai vu les visiteurs en Amérique.

Message modéré par Blue
Les doubles posts sont interdits. Si tu souhaites ajouter quelque chose, tu peux utiliser la fonction "modifier". Par ailleurs, essaie quand même de développer un peu plus : qu'as-tu pensé du film, par exemple ? Je pense que les gens auront davantage envie de discuter avec toi si tu donnes tes impressions, alors que ça ne fera pas réagir grand monde si tu dis juste que tu as vu tel ou tel film ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 13 octobre 2012, 22:47:31
Aujourd'hui, j'ai vu "La cabane dans les bois".

...

Vous révéler de quelconques informations sur l'intrigue serait criminel. Tout ce dont vous avez besoin de savoir c'est que ce film est véritablement surprenant et que c'est un gage de passage de bonne soirée tellement il est excellent. Je le recommande vraiment à tous les amateurs de films d'horreurs, ainsi qu'aux autres, d'ailleurs. Vraiment un petit bijou cinématographique. :lol:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le samedi 20 octobre 2012, 02:41:29
Topic qui coule n'amasse pas mousse...

Enfin bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, j'ai vu... Prometheus, ce fameux film censé être la préquelle de la fabuleuse saga "Alien". Je préviens tout du go, ma critique risque de spoiler un minimum, je vous donnerai un avis sans spoil, tout à la fin.

(Cliquez pour afficher/cacher)

J'ai apprit que le film serait le début d'une trilogie racontant l'histoire de ces extraterrestres et personnellement, je suis assez sceptique en étant tout aussi curieux de voir la tournure que va prendre l'histoire. Mais je trouve qu'un seul film aurait été amplement suffisant pour raconter l'origine des xénomorphes, s'il avait bien été réalisé.

Car oui, ce film est loin d'être parfait: il tire vraiment en longueur pendant une bonne moitié du film, notamment sur le travail des personnages parfois poussif, bien que certains d'entre-eux ne serviront strictement à RIEN! On se retrouve avec une révélation complètement conne concernant un certain personnage et au final, il faudra vraiment attendre la fin pour enfin comprendre ce qu'est tout ce bordel et ce que l'intrigue peut enfin nous apporter d'intéressant à l'univers. En résumé, un film qui s'impregne bien de l'ambiance de la saga, mais qui tire en longueur sur l'aspect psychologique des personnages, devenant intéressant que très tardivement et au final, incapable de tenir ses promesses vis-à-vis de la saga Alien. Reste plus qu'à attendre la suite, mais vu comment le film s'est terminé, j'ai vraiment du mal à imaginer ce que va pondre Scott. :cfsd:

Je lui donne un petit 5/10: peut largement mieux faire.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Linkcobalt le samedi 20 octobre 2012, 05:20:31
Citer
Topic qui coule n'amasse pas mousse...

Enfin bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, j'ai vu... Prometheus, ce fameux film censé être la préquelle de la fabuleuse saga "Alien". Je préviens tout du go, ma critique risque de spoiler un minimum, je vous donnerai un avis sans spoil, tout à la fin.

(Cliquez pour afficher/cacher)

J'ai apprit que le film serait le début d'une trilogie racontant l'histoire de ces extraterrestres et personnellement, je suis assez sceptique en étant tout aussi curieux de voir la tournure que va prendre l'histoire. Mais je trouve qu'un seul film aurait été amplement suffisant pour raconter l'origine des xénomorphes, s'il avait bien été réalisé.

Car oui, ce film est loin d'être parfait: il tire vraiment en longueur pendant une bonne moitié du film, notamment sur le travail des personnages parfois poussif, bien que certains d'entre-eux ne serviront strictement à RIEN! On se retrouve avec une révélation complètement conne concernant un certain personnage et au final, il faudra vraiment attendre la fin pour enfin comprendre ce qu'est tout ce bordel et ce que l'intrigue peut enfin nous apporter d'intéressant à l'univers. En résumé, un film qui s'impregne bien de l'ambiance de la saga, mais qui tire en longueur sur l'aspect psychologique des personnages, devenant intéressant que très tardivement et au final, incapable de tenir ses promesses vis-à-vis de la saga Alien. Reste plus qu'à attendre la suite, mais vu comment le film s'est terminé, j'ai vraiment du mal à imaginer ce que va pondre Scott. :cfsd:

Je lui donne un petit 5/10: peut largement mieux faire.

Duplucky, fait attention à ton orthographe. :)

Ce, passe une bonne et merveilleuse journée.  :ange:

Message modéré par Shern
Désolé, mais il n'y a pas vraiment de fautes dans le message de Duplucky. De plus, ce n'est pas à toi de regarder ce genre de choses. Si un message te dérange par trop (vraiment beaucoup) de fautes, tu peux toujours le signaler aux modérateurs, qui feront ce qui est approprié. Là c'est tout simplement du flood et du HS, punissable par la charte.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Tate le samedi 20 octobre 2012, 05:24:12
Oui Dup, sinon je vais être obligé de te signaler aux modérateurs !

Message modéré par Blue
Comme l'a dit Shern, on se passerait des messages hors-sujet.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le samedi 20 octobre 2012, 11:05:44
Citer
Prometheus, ce fameux film censé être la préquelle de la fabuleuse saga "Alien".

A noter qu'à l'origine ce n'était pas censé être une préquelle à Alien, Scott le vendait comme une sorte de spin off, qui racontait une histoire absolument différente. Bon l'argent à voulu que ce ne soit pas le cas mais ça pourrait expliquer pourquoi ce premier épisode a le cul entre deux chaises.

Petites précisions :

(Cliquez pour afficher/cacher)

Quoi qu'il en soit, le vrai problème de Prometheus, c'est cette bouillie scénaristique. Les incohérences sont tellement légion que l'on se retrouve plusieurs fois à se facepalmer des deux mains, tant on ne comprend pas comment un scénariste professionnel peut faire des erreurs aussi grossières.



Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Peter le samedi 20 octobre 2012, 19:00:56
Alors aujourd'hui j'ai vu deux choses

1 . Grave Encounters

Une sorte de Projet Blairwitch qui raconte l'histoire d'une équipe de tournage en train de réaliser un sujet sur un ancien asile ( comme quoi il serai hanté..) et ce font donc enfermer dedans pour filmer des phénomènes paranormaux .
Et bien evidement c'est le drame...

Bon en soit ça casse pas trois pattes à un connard mais on sursaute deux trois fois...
A regarder entre potes pour ce marrer !

2.  Ronal the Barbarian

Film d'animation Danois qui n'est pas sorti en France qui nous raconte les aventures de Ronal, membre looser de la tribu des Barbares qui doit sauver son peuple des griffres du méchant prince Volcazor.
Un univers fantasy à la Conan, un humour bien gras et rock'n'roll bref un joyeux cocktail pour un moment sympa.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Shern le dimanche 21 octobre 2012, 05:29:00
Je viens de regarde Prometheus moi aussi, et bien qu'il soit visuellement bluffant, il est totalement plombé par toutes les incohérences logiques et scénaristiques, même pour quelqu'un comme moi qui a pas vu les Alien originaux. Sinon, une question me chicote, et c'est une des plus grosses incohérences du film selon moi, mais...
(Cliquez pour afficher/cacher)

Edit : Ah tiens, ce faux trailer (plein de spoils) résument bien pas mal d'incohérences : http://www.youtube.com/watch?v=RBaKqOMGPWc&feature=youtu.be v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le dimanche 21 octobre 2012, 08:30:32
Ce film, je l'ai en blue Ray.  8)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 21 octobre 2012, 12:05:05
Shern :

(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: link du 40 le dimanche 21 octobre 2012, 12:16:56
J'ai était voir hier, Astérix et Obélix: au service de sa majesté.

Ce film est très bien pour ceux qui ne connaissent pas trop les BD "Astérix chez les bretons" et "Astérix et les normands" après je ne sait pas si les puriste l'aime mais en tous cas j'ai rigolé, bien sûre on y retrouve Astérix, Obélix et Goudurix
(Cliquez pour afficher/cacher)
.

Enfin bon que de la rigolade, les acteurs jouent très bien et il y'a quelque référence à d'autre film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 22 octobre 2012, 16:30:02
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fen%2Fthumb%2F5%2F53%2FBlade_Runner_poster.jpg%2F220px-Blade_Runner_poster.jpg&hash=4b6f59b517db0b425e5c4a81ac7f46a7)

Professeur absent, j'ai du rentrer chez moi bien plus tôt que prévu, je m'emmerdais tout seul, et je me suis dit "Pourquoi pas me regarder un film ?", et j'ai choisi Blade Runner, parce que je devais le voir depuis longtemps, et que seul chez moi, la télévision dans le salon était enfin dispo (pas envie de regarder un film réputé notamment pour ses visuels grandioses sur mon écran de portable...)

Bah, je sais pas quoi dire à part que j'ai été assez "hypnotisé" par le film, j'ai pas eu l'impression que ça durait deux heures. La musique de Vangelis est parfaite, Los Angeles version cyberpunk est "magnifique" et terriblement malsaine aussi. Le rythme est assez bizarre, très très lent, mais bizarrement, je n'ai éprouvé aucun ennui comme j'avais pu en éprouver devant certains Kubrick.

La fin (j'ai vu le Final Cut) avec Rutger Hauer m'a foutu des frissons (c'est gay je sais :niak:), et le doute final laissé est assez judicieux.

Bref, encore un avis mal branlé sur un film que tout le monde a vu, mais je suis content de l'écrire :oui:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 22 octobre 2012, 17:01:25
Citer
et le doute final laissé est assez judicieux.

La version que tu as vu ne laisse plus aucun doute possible justement, la réponse est donnée noir sur blanc, et tout notion de mystère s'évapore avec.
La piste du Deckard replicant est à mon sens une vraie aberration (la seule qu'on puisse déplorer dans les dernières versions) dans la mesure où tout ce mystère a été construit dés l'origine par les fans (du livre surtout), mais il n'en était absolument pas question dans le script original (écrit par Hampton Fancher). Même Harrison Ford a suffisamment répété qu'il n'était pas du tout question qu'il joue un androïde.
Bref je ne suis pas fan du tout de la manie de Ridley Scott de profiter d'un plot-hole pour combler les trous, comme il l'as fait dernièrement avec le Space Jockey de Alien, ou quand il explique, tout fier de lui, que Blade Runner et Alien partagent un univers commun. Parce que bon, faut pas déconner, cette pratique de merde fait perdre beaucoup de magie à ces œuvres, et déflore totalement la richesse des univers.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 22 octobre 2012, 17:06:51
Perso je ne lis jamais ce que les réalisateurs disent, je ne savais même pas que Scott avait dit que Blade Runner et Alien partageait le même univers...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le lundi 22 octobre 2012, 23:06:24
J'avoue que moi aussi, j'ignorais que Blade Runner se déroulait dans le même univers que celui d'Alien. Mais bon, Blade Runner, faudra vraiment que je le revoies, je ne me souviens plus grand chose de ce film, à part un doigt cassé. :-|

Sinon, aujourd'hui j'ai vu ça 8)

ça a été la cause d'un grand traumatisme d'enfant suite auquel j'avais peur des clowns. J'ai décidé de surpasser ça en le reregardant et je dois avoué qu'au début, je faisais dans mon froc. Mais la façon utilisée pour fusionner les deux parties du bouquin était plutôt bonne. Je trouve ensuite que l'aspect horreur s'estompe de plus en plus au fur et à mesure qu'on avance dans le film pour avoir un aspect plus psychologique: savoir discerner le réel de l'hallucination, tout du moins pour les acteurs du film, car le public le devinera assez aisément. Un peu dommage quand on sait qu'un certain remake de Total Recall nous a foutu le doute à certains moments-clés du film. Mais ça reste assez plaisant à regarder, avec des scènes absolument épiques, par moment. Enfin au final, je suis un peu déçu dans la mesure où ça était beaucoup plus effrayant dans mes souvenirs de marmot traumatisé mais je l'ai plutôt bien aimé, mais bon, le film a assez mal vieilli et on voit tout de suite que c'est du chiqué. J'ai hâte d'aller voir le remake et de lire le bouquin, maintenant. :bave:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 23 octobre 2012, 08:37:00
Citer
et le doute final laissé est assez judicieux.

La version que tu as vu ne laisse plus aucun doute possible justement, la réponse est donnée noir sur blanc, et tout notion de mystère s'évapore avec.
La piste du Deckard replicant est à mon sens une vraie aberration (la seule qu'on puisse déplorer dans les dernières versions) dans la mesure où tout ce mystère a été construit dés l'origine par les fans (du livre surtout), mais il n'en était absolument pas question dans le script original (écrit par Hampton Fancher). Même Harrison Ford a suffisamment répété qu'il n'était pas du tout question qu'il joue un androïde.
Bref je ne suis pas fan du tout de la manie de Ridley Scott de profiter d'un plot-hole pour combler les trous, comme il l'as fait dernièrement avec le Space Jockey de Alien, ou quand il explique, tout fier de lui, que Blade Runner et Alien partagent un univers commun. Parce que bon, faut pas déconner, cette pratique de merde fait perdre beaucoup de magie à ces œuvres, et déflore totalement la richesse des univers.

Ce ne serait pas plutôt le director's cut qui ne laisse aucun doute ? Je me suis demandé ça vu que cette version est énormément critiquée, et que tout le monde conseille la Final Cut...

Quant à l'affirmation "Blade Runner et Alien partagent le même univers", je trouve ça assez débile, j'ai été voir sur un forum de fans anglophones, et la planète terre en 2019 n'aurait presque plus de nature, serait surpeuplée, d'où les encouragements à quitter la planète partout en ville.
Mais dans Prometheus, en 2089, on voit des paysages partout, de grands espaces vides, alors que celui-ci se passe clairement dans le "même univers" que Alien...

Autant faire semblant de n'avoir jamais entendu ce que Scott a pu raconter...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mardi 23 octobre 2012, 13:01:14
Citer
Un peu dommage quand on sait qu'un certain remake de Total Recall nous a foutu le doute à certains moments-clés du film.

Le Total Recall nous foutait le doute. Ce n'est surement pas le cas du remake de Wiseman, où plus aucune ambiguïté n'est présente. Cet aspect de l'histoire a été traitée à la truelle dans ce film, il faut bien le reconnaitre. 

Sinon Ça je l'ai vu l'année dernière après avoir lu les livres et je peux te dire que c'est vraiment dommage que tu ai vu cette merde avant la lecture, cette dernière va forcément être biaisée par le téléfilm. Si tu oublie ce détail, et bien tu va prendre ton pied, vu que cette œuvre traite vraiment très bien les rapports enfants/adultes, les traumatismes de l'enfance, la mémoire, etc...
D'ailleurs à ce titre ce n'est pas tellement un livre horrifique, mais plus psychologique. Là est la grande différence avec le film qui ressemble quand même vachement à un slasher lambda (raté) en laissant de côté les passages politiquement incorrects du livre (il y a quelques moments assez cru, traitant de la sexualité).

A voir pour la prochaine adaptation mais ça peut difficilement être pire, seule la performance du grand Tim Curry est à sauver.

Citer
Ce ne serait pas plutôt le director's cut qui ne laisse aucun doute ? Je me suis demandé ça vu que cette version est énormément critiquée, et que tout le monde conseille la Final Cut...

Le rêve de Deckard avec la licorne date de la version Director's Cut de 1992, mais celui ci est encore prolongé dans la version Final Cut, et ils se sont même permis de jouer sur la mise en scène pour bien faire comprendre au spectateur où ils veulent en venir.
Le Final Cut est préféré, à juste titre, car il constitue un travail immense de restauration. Ridley Scott s'est permis de rajouter une multitudes de petits détails dont l'impact sur l'atmosphère est loin d'être négligeables. Tout énumérer serait un peu long, la plupart des changements sont du domaine technique mais il faut surtout retenir qu'ils ont (schématiquement) fait une sorte de mélange entre plusieurs versions, pour rendre le film le plus complet possible.
Pour cette raison, le Final Cut est considéré comme la version ultime.

Citer
Quant à l'affirmation "Blade Runner et Alien partagent le même univers", je trouve ça assez débile, j'ai été voir sur un forum de fans anglophones, et la planète terre en 2019 n'aurait presque plus de nature, serait surpeuplée, d'où les encouragements à quitter la planète partout en ville.
Mais dans Prometheus, en 2089, on voit des paysages partout, de grands espaces vides, alors que celui-ci se passe clairement dans le "même univers" que Alien...

Là encore se pose le problème de savoir quelle version croire, les originales ou les dernières ? Si on ne se réfère qu'aux dernières, on jette à la poubelle les originales ?
En l'occurrence, la première version américaine du film proposait une happy end (donc différente de celle que tu as vu) qui montrait Deckard et Rachel partir ensemble dans une nature tout ce qu'il y a de plus paisible.

http://www.youtube.com/watch?v=4fCeH-WnJYM

Pour la petite anecdote, les paysages que l'on y voit sont des rush non utilisés de Shining.

Bref en effet, il vaut mieux essayer d'ignorer tout le baratin incohérent que Ridley Scott nous sort, mais je pense plutôt qu'il ressort le dossier pour faire le pont entre Prometheus et la suite de Blade Runner qui est déjà en chantier. Il espère ainsi faire une sorte d'univers étendu, mais à titre personnel je n'aime pas ça du tout.

Sinon je viens de penser que j'avais pas montré d'où je sors cette info :

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcdn.bleedingcool.net%2Fwp-content%2Fuploads%2F%2F2012%2F10%2Fprometheus-blade-runner-spin-off.jpeg%3F848685&hash=d042a4a2f9ba91a50972a24335674cdd)

C'est tiré d'un bonus du Blu Ray anglais de Prometheus, après chacun l'interprète comme il le veut.
Titre: RANGOOOOOOO
Posté par: John Craft le dimanche 04 novembre 2012, 14:49:24
Je m'suis r'gardé Rango. Plusieurs personnes en parlaient sur le topic ciné, je m'suis dit qu'il était temps qu'j'y jette un oeil.
Bah, au fond, j'ai... à peu près rien à en dire. C't'un film qui présente somme toute assez peu d'intérêt en dehors de son travail de réalisation et d'animation (sur ce plan, c'est impressionnant); mais en dehors de ça, l'histoire a été racontée 78 fois en bien mieux, plus original et plus prenant.
Détail : vous attendez pas à du "spoiler-free", lire une critique de film en s'attendant à pas être spoilé c'est comme aller dans un bar à gays à poil avec des jolies fesses luisantes et s'attendre à pas le retrouver mouillé dans une heure : tu l'auras dans l'cul et ce s'ra ta faute.
Le sujet, donc : un lézard domestique dont on ne connaît pas le nom et qui se sent très seul (ce qui est à peine appuyé quinze secondes et qui pourtant prendra un aspect "tournant" dans le film), qui donc s'amuse toujours à "jouer un rôle" autant qu'il peut avec des objets qu'il trouve comme s'il jouait la comédie avec eux (ce qui est à peine appuyé deux-trois minutes et qui pourtant prendra un aspect CENTRAL dans le film) se retrouve à chuter de la voiture de ses maîtres et doit partir chercher la "vérité" ou je ne sais quelle aventure qui lui fera découvrir "qui il est", je n'sais quoi. Un départ plutôt bateau mais appuyé par de la carrément belle gueule, ce qui en soi intrigue pour une introduction; mais il faudra attendre une bonne demi-heure et le démarrage du second acte (et le début "réel" de ce que Rango "s'invente un rôle", il était temps, et ça suffit rarement à nourrir la qualité de l'histoire, la prestation d'un seul personnage) pour que les choses commencent enfin à avoir lieu.
Autour de toute une histoire d'eau qui manque qui se résoudra de la façon la plus évidente du monde fomentée par le personnage qui s'avère être le méchant dès qu'on le voit parce qu'en fait on est pas censé le savoir, il y a toute une énorme partie du film qui ne sert à rien pour faire avancer l'intrigue où ils partent chasser des "voleurs d'eau" alors que la nana, qui deviendra évidemment sa romance alors qu'au fond ils ont absolument rien partagé de proche l'un et l'autre, dit depuis le DEBUT "mais j'ai vu un endroit où y a tout plein d'eau blabla", ce qui ne va évidemment pas ressurgir vers la fin (alors qu'il aurait suffi de lancer cette intrigue beaucoup plus tôt pour ne pas avoir à se jeter bras-ouverts dans une histoire qui, encore une fois, ne sert absolument à rien dans l'intrigue, à part amener des p'tites taupes qui ont un accent qui sonne entièrement comme quelqu'un qui n'a pas d'accent mais essaie de sonner comme s'il avait un accent et qui serviront à la fin à faire quelque chose qui pourrait se faire sans leur aide le moins du monde).
De la même façon, vient un moment où un personnage serpent qu'on aurait deviné tout aussi inutile dans le film s'il n'était pas arrivé genre au bout d'une heure, et qui d'un seul coup renverse totalement la situation de confiance entre le personnage et les villageois assoiffés en précisant des trucs on se demande "euh ouais wat et tu m'expliques comment il est au courant", on en vient à toute la phase du film où Rango part après avoir admis en trente secondes "oui en fait je vous ai totalement menti" sans même chercher ni rien, et on passe sur une phase qui se voulait de profondeur, mais qui ne fonctionne pas ici puisque, comme précisé plus tôt, Rango est A PEINE présenté comme un perso "solitaire"; sa solitude, sa tristesse, etc. n'est présentée que quinze secondes de la façon la plus distante et inexistante possible, ce qui fait que quand d'un seul coup il devient l'homme le plus malheureux de la planète, on se dit que ça sort un peu de nulle part.
Surgit évidemment le "bonhomme" qui vient relancer sa confiance en lui, une imitation d'Eastwood qui aurait pu être parfaite s'ils avaient pris le VRAI Eastwood ! Je continue de ne pas comprendre pourquoi ils ont préféré prendre un "simili" eastwood que le vrai, voire même qu'un personnificateur professionnel, au moins, quoi.
Vient le "retournement", quand on découvre la "vérité" (l'idée de parler de Las Vegas ici est vraiment bonne, ça donne une dimension plus forte puisque comme de "leçon" à l'aventure, mais ça tombe complètement à plat vu que tout le contenant de cette boisson est quand même pas bien recherché), et la phase finale où le méchant est puni, il revient et sauve tout le monde, etc.
En gros, c'est un film absolument magnifique qui a eu tous les éléments pour être une sacrée réussite, sauf de bons scénaristes/dialoguistes, ainsi que quelques doubleurs possiblement un peu plus travaillés dans leur rôle; Rango n'a rien d'un personnage "unique" dont on se souvient, dont les manies ou autres nous paraissent n'égaler que lui, ne correspondre qu'à lui : il ne présente absolument rien d'unique, et un autre doubleur (ou peut-être un autre directeur d'acteurs ?) aurait sûrement amené à quelque chose de plus remarquable. L'histoire n'amène à rien, puisqu'elle ne démarre sur rien et n'est motivée à rien. Elle est rampante.
Autrement, il y a énormément de références, dont quelques unes sont même plutôt amusantes; mais un film ne peut pas prétendre laisser sa qualité reposer sur des références seulement, parce que ça ne servirait qu'à chatouiller l'égo de ceux qui, dans le public, les reconnaissent, ces références. Une œuvre ne se reconnaît pas à ce qu'elle flatte, mais à ce qu'elle plait. Des références c'est bien beau, mais parce que c'est beau dans le film dont ça vient, pas dans le film dans lequel on les voit... surtout quand ils sont infiniment et définitivement meilleurs que celui-ci.
On pourrait même s'imaginer qu'il faut prendre l'histoire avec "ironie", qu'il cherche à se moquer des transitions bateau, des pivots scénaristiques faciles, des personnages creux et des rebondissements gratuits; mais le problème, c'est que pour se moquer de quelque chose, d'une, il faut beaucoup d'humour, de deux, il ne faut pas faire exactement la même chose que ce qu'on raille. Reproduire un prout pue tout autant.
Et c'est sur cette magnifique leçon que je donne un bon 11/20 à ce film : il ne vaut pas le coup, et c'est bien dommage, parce que ç'aurait valu le coup de le rendre valeureux.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le dimanche 04 novembre 2012, 17:29:46
C'est ça que t'appelles "à peu près rien à en dire" ? :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le dimanche 04 novembre 2012, 21:10:47
Bah oui, c'ça qu'j'appelle avoir rien à en dire, vu que j'ai longuement décrit pourquoi j'trouvais que le film manquait d'intérêt. Ca prend du temps de justifier du désintérêt.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 06 novembre 2012, 02:20:03
Ça n'est pas un film mais la célèbre série The Walking Dead.

Autant la première saison ne m'avait pas vraiment convaincu, je la regardais par ce que "j'aime les zombies", autant la saison 2, pourtant décriée, m'a mieux convenu.

Nous sommes actuellement en plein dans la saison 3 et, honnêtement, je trouve qu'elle écrase les deux premières saisons réunies. Ça ne veut pas dire que c'est un chef d'œuvre et que ça mérite le succès ahurissant que ça connait, mais c'est vraiment sympa.

Après un épisode 03 en deçà, présentant "Le Gouverneur", le dernier épisode (épisode 04) a été très surprenant et là je suis vraiment très impatient de voir ce que l'avenir nous réserve...



Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le mardi 06 novembre 2012, 09:57:18
Ca y est, je l'ai regardé Prometheus et comme Shern, je me pose la même question. v.v Sinon, le film était bien.
(Cliquez pour afficher/cacher)
Je viens de regarde Prometheus moi aussi, et bien qu'il soit visuellement bluffant, il est totalement plombé par toutes les incohérences logiques et scénaristiques, même pour quelqu'un comme moi qui a pas vu les Alien originaux. Sinon, une question me chicote, et c'est une des plus grosses incohérences du film selon moi, mais...
(Cliquez pour afficher/cacher)

Edit : Ah tiens, ce faux trailer (plein de spoils) résument bien pas mal d'incohérences : http://www.youtube.com/watch?v=RBaKqOMGPWc&feature=youtu.be v.v

Message modéré par Shern
Attention au spoil.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mardi 06 novembre 2012, 21:42:57
Aujourd'hui, j'ai vu Paranormal Activity 1, ce film au concept soit-disant novateur qui s'est vanté être le film le plus effrayant jamais vu jusqu'à l'époque de sa sortie.

Ben, je dois avouer que s'il n'est peut-être pas le film le plus effrayant que j'ai pu voir, il a quand même une belle position sur le panthéon des films les plus flippants. En fait, le concept est assez redoutable: c'est une alternance entre la vie de tous les jours des deux persos principaux et les scènes nocturnes. Si au début, on est un peu sceptique, dés la première nuit, on sent la puissance du phénomène: un fond sonore inquiétant se met en place et nous fait nous nouer l'estomac: on sent venir the évènement. Mais heureusement, le début est assez soft. Faudrait pas tuer tout le public dés le début. :R Enfin bref, ce qui fait la force de ce film, c'est qu'il se montre crédible de façon absolument dérangeante, on a vraiment envie d'y croire. Et à mon avis, c'est là que le film peut être vraiment effrayant ou un navet sans nom: savoir se rendre crédible auprès de la population et malheureusement, la sauce ne prendra pas avec tout le monde, ce qui est dommage.

Personnellement, la sauce a prit avec moi et j'étais vraiment mal à l'aise et stressé en le regardant. J'ai même eu droit à des moments de sursauts suite à des coups brusques. En tout cas, c'est assurément un film qui mise sur son ambiance et sur sa crédibilité. Je ne pourrai pas dire que j'ai passé un bon moment dessus tellement j'ai flippé mais je pense sincèrement faire une nuit blanche parce que oui, j'ai bien flipper sur ce film et j'assume complètement ma couardise. v.v

En tout cas, pour moi, le pari est réussit et je lui mets un bon 7/10: mine de rien, ça faisait longtemps que j'avais plus autant flipper sur un bon film d'horreur, ça fait plaisir. :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 06 novembre 2012, 22:25:24
Ah bah moi, je me souviens de l'avoir vu au cinéma à sa sortie aux Pays-Bas, ça hypait sec, j'espérais vraiment me faire, et outre la fin, c'est très très chiant, la tension est pas très bien gérée je trouve. Puis le couple fait pas très naturel, du coup niveau crédibilité on repassera. Le troisième lui par contre était un screamer géant assez fun, même si ça reste toujours très forcé comme genre de films. "Tiens je crois que ma fille voit des esprits, si je foutais dix mille caméras chez moi  :^^:"

Bon sinon récemment j'ai vu :

The Big Lebowski des frères Cohen. Mon premier d'ailleurs (rage de ma grotte de luxe ?), c'était très drôle, absurde, décalé... ça faisait longtemps que j'avais pas rigolé devant un film. Tous les personnages sont parfaitement épiques, pas grand chose à redire, j'ai Fargo en réserve, je me fais ça bientôt.

The Terminator, je l'avais plus revu depuis que tout gosse, autant dire que je me souvenais quasiment de rien. C'est ultra-mega-kitsch, on se doute direct qui est le père de Connor (et oui car à Hollywood, faites l'amour une fois dans une situation désespérée et vous êtes sûres de tomber enceintes mesdames).
On voit bien les énormes ficelles de l'histoire, mais rien à faire, l'Autrichien est toujours aussi badass en robot presque invincible, le nombre de scène culte autour de ce film est assez ahurissant. Par contre, l'ambiance 80's a tendance à me faire légèrement chier, je trouve vraiment tout laid, mais bon ça c'est très très subjectif.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Mr.Asticot le mardi 06 novembre 2012, 22:39:04
Pendant les vac's j'ai regardé Frankenweenie.
En fait c'est un enfant dont son chien est mort par une voiture, en gros il va le réssuciter grace à un cours de SVT(il le ressucitera de la meme maniere que frankenstein en fait) et donc il y a d'autres enfants qui vont tenter de le copier mais ça va foirer.

J'ai bien aimé, j'ai trouvé le concept original, le scénario ainsi que les graphismes pâtes à modelé.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 07 novembre 2012, 01:52:01
Ouais, et d'ailleurs faut pas oublier qu'au delà de l'aspect "pâte à modeler", y'a quand même un gros boulot fait au niveau de l'animation image par image (stop motion). Certaines personnes n'y voient parfois que le côté carton-pate du travail et donc trouvent ça pourri et mal animé v.v
Mais c'est quand même un énorme taff. En gros, les animateurs se cassent littéralement le cul à faire bouger les marionnettes à raison d'une seule photo par mouvement.
Sans compter le montage, qui doit pas être une sinécure non plus...

Citer
Aujourd'hui, j'ai vu Paranormal Activity 1 [..] il a quand même une belle position sur le panthéon des films les plus flippants

Whaaaaaaaaaaat !??
OMG, j'ai failli mourir sur place :-o
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le mercredi 07 novembre 2012, 08:53:03
Aujourd'hui, j'ai vu Paranormal Activity 1, ce film au concept soit-disant novateur qui s'est vanté être le film le plus effrayant jamais vu jusqu'à l'époque de sa sortie.

Ben, je dois avouer que s'il n'est peut-être pas le film le plus effrayant que j'ai pu voir, il a quand même une belle position sur le panthéon des films les plus flippants. En fait, le concept est assez redoutable: c'est une alternance entre la vie de tous les jours des deux persos principaux et les scènes nocturnes. Si au début, on est un peu sceptique, dés la première nuit, on sent la puissance du phénomène: un fond sonore inquiétant se met en place et nous fait nous nouer l'estomac: on sent venir the évènement. Mais heureusement, le début est assez soft. Faudrait pas tuer tout le public dés le début. :R Enfin bref, ce qui fait la force de ce film, c'est qu'il se montre crédible de façon absolument dérangeante, on a vraiment envie d'y croire. Et à mon avis, c'est là que le film peut être vraiment effrayant ou un navet sans nom: savoir se rendre crédible auprès de la population et malheureusement, la sauce ne prendra pas avec tout le monde, ce qui est dommage.

Personnellement, la sauce a prit avec moi et j'étais vraiment mal à l'aise et stressé en le regardant. J'ai même eu droit à des moments de sursauts suite à des coups brusques. En tout cas, c'est assurément un film qui mise sur son ambiance et sur sa crédibilité. Je ne pourrai pas dire que j'ai passé un bon moment dessus tellement j'ai flippé mais je pense sincèrement faire une nuit blanche parce que oui, j'ai bien flipper sur ce film et j'assume complètement ma couardise. v.v

En tout cas, pour moi, le pari est réussit et je lui mets un bon 7/10: mine de rien, ça faisait longtemps que j'avais plus autant flipper sur un bon film d'horreur, ça fait plaisir. :^^:
Enfin quelqu'un qui comprend mon sens du film qui fait peur.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mercredi 07 novembre 2012, 23:20:10
Bon ben après le 1, il est logique qu'aujourd'hui, j'ai vu Paranormal Activity 2

Assez rapidement, il met en place un nouveau concept que je trouve plus crédible mais aussi moins immersif: les caméras de surveillances. Cela permet d'avoir un angle de vue plus vaste sur les évènements se déroulant dans la maison. Si le concept impose le stress de lui-même, on se rend par contre déjà compte que le film n'est pas aussi marquant que le tout premier: on sait maintenant à quoi s'attendre mais il faut toutefois admettre que certains passages sont assez dérangeants. Mais il faudra attendre le dernier quart du film avant que cela ne devienne vraiment flippant, dommage. Mais d'un point de vue scénaristique, le film se révèle assez intéressant, d'autant plus qu'il se paie même le luxe d'intégrer le premier film, ce qui nous permet de mieux comprendre le pourquoi du comment des évènements du premier film. J'ai toutefois trouvé la fin bâclée et vite expédiée, surtout comparé à ce qu'on a vécut juste avant. C'est franchement dommage. :/

Je vais lui mettre un petit 6/10 pour le scénario, en espérant que 3 face encore plus flipper que le premier.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le mercredi 07 novembre 2012, 23:58:48
Ben moi, j'ai vu Astérix au service de sa majesté. Avec Charlotte la bon, Géradrd Depardieu, Dany boun etc... C'était assez marrant.

Message modéré par Hope
Tu pourrais développer un peu plus ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le jeudi 08 novembre 2012, 03:07:02
Je suis enfin allé voir Frankenweenie et il n'y a pas à dire, on retrouve l'esprit Burton des débuts, le traité, le choix d'anim, l'humour décalé, des monstres, une banlieue tranquille et des refs aux films d'horreurs qui ont fais de lui ce qu'il est.
J'émettrais cependant une petite réserve:
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Hope le jeudi 08 novembre 2012, 13:22:53
Je suis allé voir Frankenweenie hier et je le trouve franchement réussi. Par-contre je suis d'accord avec toi Gaillom sur ce point là,
(Cliquez pour afficher/cacher)
Mis à part ça, même si je suis pas très calée en film d'horreur, j'ai su voir quelques références et je conseille vivement d'aller le voir.

Sinon je suis allé voir Sinister avec Chatmallow, et je dois dire qu'il était franchement pas mal, je m'attendais à être déçue après Paranormal activity 4 du même réalisateur qui était franchement décevant, mais en fin de compte j'ai bien flippé, même si on retrouve pas mal de vieux clichés. Mais là encore,
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le jeudi 08 novembre 2012, 15:31:18
Il est nul ce film. Perso, j'aime pas. v.v
Je suis allé voir Frankenweenie.

Message modéré par Hope
Je t'ai déjà dit qu'il faut développer quand tu fais un post, car comme tu peux le voir, les gens donnant leur avis ici font des critiques un minimum constructives. Ce n'est pas la première fois qu'on te fait la remarque, merci de la prendre en compte.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le jeudi 08 novembre 2012, 18:38:39
Ouais, et d'ailleurs faut pas oublier qu'au delà de l'aspect "pâte à modeler", y'a quand même un gros boulot fait au niveau de l'animation image par image (stop motion). Certaines personnes n'y voient parfois que le côté carton-pate du travail et donc trouvent ça pourri et mal animé v.v
Mais c'est quand même un énorme taff. En gros, les animateurs se cassent littéralement le cul à faire bouger les marionnettes à raison d'une seule photo par mouvement.
Sans compter le montage, qui doit pas être une sinécure non plus...

En plus de la conséquence de travail que requiert de tels projets, il faut aussi dire que les films en stop motion sont presque toujours artistiquement supérieurs à leurs homologues en image de synthèse.
J'en veux pour preuve les derniers chefs d'oeuvre de Laïka (Coraline, ParaNorman) qui sont de véritables bijoux.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: John Craft le jeudi 08 novembre 2012, 18:48:23
J'ai pas réussi à accrocher à Coraline. Il est esthétiquement renversant, mais dudju, c'est tellement décevant... le troisième acte est hyper prenant, brusque, vif et tout, mais les deux premiers sont juste... bleh... okay... plats, quoi. C'était un film assez "dommage", parce qu'il commence à être actif qu'à la fin.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le jeudi 08 novembre 2012, 23:57:06
Aujourd'hui, bah, j'ai vu le troisième Paranormal Activity, je suis presque à jour (et presque mort aussi. :niak: )

Que dire, que dire, si ce n'est que le début m'a semblé pas crédible pour deux sous: go poser l'appareil photo devant la caméra pour prendre une photo de famille, wait wat? Enfin bref, autant je trouve qu'ils avaient plutôt bien réussit leur coup dans les deux premiers films pour justifier la présence des caméras, autant ici, ils se sont pas fait chier et sont tomber dans les films à caméra lambda. C'est dommage mais bon, après, heureusement, ils parviennent à justifier le truc.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Enfin le plus dommage c'est qu'on n'a pas vraiment pu voir les scènes que Kathy et sa soeur racontaient dans les deux précédents films: c'est un peu dommage. Mais mis à part ça, pour moi, la boucle est bouclée, on a vu tout ce qu'il fallait voir sur le démon et la famille à laquelle il est lié. Pour moi, la série s'arrête là. Sauf qu'il y a PA4: je pense que je le regarderai par pure curiosité mais je reste sceptique quant à la pertinence de ce quatrième film. (si on exclut la pertinence monétaire, cela va de soit. v.v )

Enfin bref, je suis prit à mon propre piège, j'ai trouvé le 3 mieux que le 2 mais toujours pas à la cheville du premier et j'ai mis des notes trop serrées, du coup, je lui mettrai un 6.5/10. :R
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: TheCockroach le samedi 10 novembre 2012, 21:50:03
Frankenweenie :
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.ozgameshop.com%2Fproduct_images%2Fposters%2Fkids%2Fanimation_%2F_cartoon%2Ffrankenweenie_one_sheet_maxi_poster_raw.jpg&hash=d12a834130ee581f87d8cd69ea99035b)
Synopsis :
Victor Frankenstein est un jeune garçon qui vit avec sa famille et son chien Sparky, jusqu'au jour où le chien meurt dans un accident de voiture. Victor est totalement désespéré et retrouve espoir en cours, lorsque son professeur de biologie leur apprend que même mort, un animal réagit au contact de l'électricité et leur demanda une expérience sur ce sujet. Le soir même, il part déterrer son chien, et lui redonner vie grâce à l'électricité, mais ne savait pas que cela allait lui attirer autant d'ennuis lorsque ses camarades de classe apprennent que le chien est vivant, car ils ne pensent qu'à leur note plus qu'autre chose... [Source : Wikipédia]
Scénario :
Je connaissais dèja l'histoire de Frankenweenie (court métrage présent sur le DVD collector de "L'etrange Noël de Mr.Jack"), et l'idée d'en faire un dessin animé et d'approfondir le tout me parait très bonne.
Une histoire qui peut paraitre en premier lieu relativement basique, mais qui se révèle attachante et interessante, de par des personnages relativement charismatiques (point spécial pour le prof de science), ainsi que des valeurs comme l'amitié et l'amour...
Image :
Un chara-design qui me fait beaucoup penser au "Noces funèbres", ce qui est un bon point pour moi.
Pour ce qui est de l'image en elle même, eh bien... elle est très bien. Nette, de bonnes couleurs et des plans de camera bien choisis.
Son :
Encore un bon point, comme toujours les musiques de Danny Elfman collent à merveille au film et ajoutent une dimension presque poetique au tout.
Même la VF est pas mal.
Global : 9.5/10
Je l'ai juste trouvé un peu court. Le meilleur Burton depuis les Noces Funèbres.


Sinister :
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fa394.idata.over-blog.com%2F600x400%2F0%2F57%2F34%2F84%2F2012-1%2FSinister.jpg&hash=7e71d60ad9d9f4a3321c9c28a1bb5a11)
Synopsis :
Un écrivain passionné de récits de crimes (Ethan Hawke), en mal d'inspiration pour trouver son prochain sujet, emménage avec sa famille dans une maison où a pris place l’épouvantable assassinat d’une famille entière. Mais suite à la découverte dans le grenier d’une boîte contenant un projecteur et un ensemble de bobines de films amateurs en Super 8 décrivant chacun des quatre meurtres, son investigation le mène à découvrir une entité qui pourrait bien placer sa propre famille en danger. [Source : Wikipedia]
Scénario :
Un scénario relativement classique : un écrivain en quête d'histoire tombe sur un truc hanté et tout le tralala s'en suit... Quelques rebondissements, mais j'en dit pas plus pour pas spoiler.
Image :
Le point fort du film pour moi, une image bien filmée, ainsi que des plans de caméras toujours astucieux, histoire d'en rajouter au suspens.
Son :
La bande son est très bien, les quelques musiques, et surtout les bruitages renforcent l'ambiance du film et causent bien quelques sursauts.
Global : 7/10
A part un scénario bateau et quelques problèmes de rythme, j'ai passé un bon moment.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Krystal le dimanche 11 novembre 2012, 17:35:48
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fblog.zooplus.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2FHatchi-120-DEF181.bmp&hash=783510fec0d30a2f22a52dc59e152512)

Je mentirais si je prétendais que je n'ai pas aimé ce film. Je viens à peine de finir de le regarder, et je pleure encore en repensant à l'histoire que je viens de regarder. Je savais que c'était un drame, mais à une telle intensité...

Je le conseille à tout le monde. Le regarder une seule fois, apprendre une belle leçon de vie et gaspiller une boîte de Kleenex tant ce film est beau à voir. J'en perds mes mots tellement je suis émue, no fake.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le dimanche 11 novembre 2012, 20:20:52
J'ai été voir Skyfall... Mes fesses ont applaudis.


Ce soir, l'épisode 05 de la saison 3 de The Walking Dead et, j'avoue, j'ai vraiment hâte !!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 11 novembre 2012, 21:41:00
Je mentirais si je prétendais que je n'ai pas aimé ce film. Je viens à peine de finir de le regarder, et je pleure encore en repensant à l'histoire que je viens de regarder. Je savais que c'était un drame, mais à une telle intensité...

Je le conseille à tout le monde. Le regarder une seule fois, apprendre une belle leçon de vie et gaspiller une boîte de Kleenex tant ce film est beau à voir. J'en perds mes mots tellement je suis émue, no fake.

C'est marrant parce que je constate que tu es, sans le vouloir, le public cible d'un film mélo tout ce qu'il y a de plus banal et qui est relativement peu utile, dans la mesure où l'histoire de Hachikō est quand même censée être connue, et a par ailleurs déjà été adaptée au Japon (donc plus cohérent vis à vis de l'histoire vraie).
Même Groening en a fait un clin d'oeil dans sa série Futurama !

http://www.youtube.com/watch?v=GTWouZA4IWI

Enfin bon, c'est rien de grave, je peux comprendre que tu soit touchée si c'est la première fois que tu entends parler de cette histoire, qui est l'exemple type du récit émouvant et intemporel, donc qui pourrait marcher à toutes les sauces.

Citer
J'ai été voir Skyfall... Mes fesses ont applaudis.

J'irais pas jusqu'à dire que c'est une daube mais je suis étonné depuis la sortie du film de constater que celui ci est aimé, voir adoré (voir adulé) alors que moi j'y vois un film d'action plus ou moins au dessus de la moyenne (cela dépend des scènes) mais plus grave, un mauvais James Bond.
Parce que bon, entre Batman qui va faire une radio parce qu'il a mal aux genoux et James Bond qui va chez le psy parce qu'il s'est pris une balle, on se fout un peu de notre gueule dans l'histoire, on a l'impression que les mecs à Hollywood veulent fragiliser et affaiblir leurs icônes, mais dans quel but ? Les rendre plus proche de nous ? Moi je trouve ça très naze.

Après vouloir aborder la psychologie du héros n'est pas vraiment idiot, sauf quand c'est depuis Casino Royale qu'on se tape ça, et si j'en crois la fin de ce Skyfall, il aura fallu attendre 3 films pour que Bond trouve enfin ses repères ! (à supposer que le prochain revienne bien dans un esprit purement bondien).
En fait, j'ai trouvé ça assez plat, l'intrigue à base de vengeance est inintéressante au possible, le film souffre de quelques longueurs, il y a des clins d'œil aux fans partout (l'Aston Martin, arg), la JB girl frenchie et le jardinier ne servent absolument à rien.
Reste que c'est bien emballé, niveau photographie ça en jette, les décors sont beaux, il y a quelques bonnes scènes de bravoure, et les acteurs principaux (Craig, Dench, Bardem) sont très convaincants, mais voilà, je lui préfère largement Casino Royale (qui lui même est largement en dessous de quelques épisodes avec Connery :coffee:).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: TheCockroach le mardi 13 novembre 2012, 19:26:06
Alors, aujourd'hui, Paranormal Activity 4... Et je ne prendrais même pas 5 min pour faire une fiche.

Film chiant à crever, j'ai bien failli m'endormir sur les 45 dernières minutes (D_Y est témoin de mes baillements sans fin), il ne se passe rien, rien, RIEN. Les seuls moments que j'ai bien aimé, c'était ceux ou on voyait le chat passer, et quand ça s'est enfin fini...

(Si quelqu'un veut des détails, mp...)

Ma note : 1/10 (+1 pour le chat, c'tout)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Dart tag le mardi 13 novembre 2012, 19:36:20
Je rêve d'aller voir ce film et ma mère ne veut pas-et vous, vous y allez et vous dîtes que c'est chiant à crever. :severe:

Sinon, Men in black 3. Super film d'action sur les extraterrestres avec notre agent J et K. J'ai surtout aimé quand il doivent poser un truc sur le toit de la fusée et Boris qui leur en empêche.  :bave: J'ai trop aimé ce film.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Hope le mardi 13 novembre 2012, 19:47:07
Ah, parce qu'on n'a pas le droit de ne pas aimer ?

Sinon je rejoins TheCockroach sur Paranormal Activity 4, j'ai vraiment pas aimé non plus. Il ne se passe rien sauf à la fin, et encore, on apprend rien du tout et on s'ennuie rapidement. Dommage, j'avais apprécié les trois premiers.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mardi 13 novembre 2012, 20:15:35
j'avais apprécié les trois premiers.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fgifsoup.com%2Fwebroot%2Fanimatedgifs6%2F2622428_o.gif&hash=35747233822e2cee72056b8b84ecab2b)

Plus sérieusement, cette saga est la pire série de films horrifiques que j'ai vu depuis très longtemps, et pourtant j'en ai vu, des plus sérieuses aux plus marrantes. Mais là malheureusement c'est pas marrant du tout, le concept est nul au possible (qui peut être assez masochiste pour en redemander ?) et on se fait chier tout simplement, le paroxysme étant atteint dans ce PA4 qui symbolise à lui seul la platitude ultime (ah non il y a des jump scares de roumains et un passage un peu flippant qui dure 5 secondes).

Bref je suis patient d'habitude mais là, le PA5 et le futur spin-off latino se passeront sans moi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mardi 13 novembre 2012, 20:24:22
Oui c'est bon, j'pense qu'on a compris que t'aimais pas la série. Pas comme s'il était nécessaire de le rappeler chaque fois que quelqu'un dit l'inverse... v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 13 novembre 2012, 20:51:19
Perso j'aime pas cette série Dup.

Quelqu'un a vu The Looper sinon, ce film m'intéresse mais pas envie de claquer dix euros dans le vent...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 13 novembre 2012, 21:13:24
Les Paranormal Activity, il me semble avoir vu les 3 premiers... Au moins les deux premiers, ça c'est sûr.

Hé bien, si la première fois, lorsque j'ai vu le premier opus au cinéma, j'avais trouvé ça chiant à mourir, je l'ai revu pas mal de temps après.
Finalement, c'est pas si naze que ça. Certes, les personnages et le scénario, globalement, ont été écrit avec la bite mais la force de ces films, c'est que, justement, il ne se passe rien.
Une attente dans un silence quasi total, une image presque fixe, ça n'est pas rassurant car tout peut arriver; du Screamer à l'ombre qui passe derrière la fenêtre... à rien du tout.

Lorsque je regarde un film, surtout un thriller, je suis presque systématiquement déçu car j'ai imaginé mille et une possibilités et il est très rare qu'un film sorte de mes hypothèses (le summum de la "déception" ayant été Shutter Island et le summum de la "surprise" ayant été Hellraiser V Inferno... oui, oui !). Ainsi, lorsqu'il ne se passe rien, c'est tellement con que finalement, j'n'y songe pas tant que ça... C'est agréable et ça laisse présager qu'à la prochaine, on ne peut pas vraiment savoir si ça va bouger ou pas.


C'est sûr, ce ne sont pas des films que je vais regarder tous les jours, que je vais retenir ou autre mais ça reste un bon petit divertissement.





Sinon, aujourd'hui j'ai vu... DOLORES CLAIBONE


(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimages.fan-de-cinema.com%2Faffiches%2Fcomedie_dramatique%2Fdolores_claiborne%2C1.jpg&hash=be3d702f0f7114a1b7ca5aa9fb3590b5)

Hé bah c'était vraiment pas mal du tout et ça donne envie de lire le bouquin !!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Donkiki le mercredi 14 novembre 2012, 01:47:14
Perso j'aime pas cette série Dup.

Quelqu'un a vu The Looper sinon, ce film m'intéresse mais pas envie de claquer dix euros dans le vent...

Un film franchement pas dégueulasse si t'arrives à faire abstraction de tout le manque de cohérence.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 14 novembre 2012, 02:31:02
Un film franchement pas dégueulasse si t'arrives à faire abstraction de tout le manque de cohérence.

Et c'est si grave que ça pour un film sf de ce genre ?
J'veux dire, des incohérences dans ce cas y'en a par paquets entiers dans BTTF, mais c'est pas pour autant que le film devient merdique à partir du moment où on "arrive à faire abstraction" à ça v.v

J'ai vu aussi Looper y'a deux semaines et je l'ai trouvé franchement excellent.

Bref résumé du film :

Dans un futur proche, la mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les Loopers) les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que... lui-même, avec 20 ans de plus. Son alter ego du futur s'échappe et Joe doit se retrouver et se tuer.

Dès les premiers trailers, il était évident que Looper avait un putain de potentiel !
Un scénario SF brillant à souhait, deux acteurs talentueux et très impliqués (Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis, géniaux) et un réalisateur, Ryan Johnson, assez solide. Et Looper tient ses promesses comme rarement le cinéma hollywoodien le fait. Pas de failles détectables dans cette histoire de voyage dans le temps qui va crescendo (mise à part les incohérences inhérentes aux films sf ayant pour leitmotiv le voyage dans le temps, n'est-ce pas Donkiki ? :-*), jusqu'à un final à couper le souffle.
Le script sait raison garder (l'ambition reste mesurée et parfaitement cadrée) tout en réussissant à donner régulièrement le vertige.
En fait, Johnson met en place une ambiance assez spéciale, une vision du monde moderne qui semble sortie des 50's et une description réaliste d'un futur ravagé par le port d'arme généralisé. Le message est limpide mais jamais lourdingue, distillé par petites touches. Et malgré des inspirations multiples, de L'Armée des 12 singes à Terminator en passant par tout un tas de séries B funs, Looper parvient à se forger sa propre identité et une mythologie vachement forte !

Sinon le fait de faire jouer le même personnage par deux acteurs donne un certain cachet au film mais la performance de Joseph Gordon-Levitt - très crédible en Bruce Willis jeune grâce au maquillage - ne saurait expliquer seule la réussite, amha, du meilleur film de SF grand public de ces dernières années. v.v

Au final j'ai trouvé que Looper est un vrai petit miracle qui fonctionne sur plusieurs niveaux et qui prouve qu'il est encore possible de développer des films de genre à gros budget sans en faire des blockbusters écervelés.
Si j'avais une note à lui donner, ce serait un bon 8/10.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Donkiki le mercredi 14 novembre 2012, 09:29:34
Mais euh... Je l'ai franchement beaucoup aimé Looper, hein !  :niak:
J'ai dis que le film n'était pas dégueulasse quand t'arrivais à faire abstraction du manque de cohérence euh... "scientifique". Faut bien admettre qu'il y a des gens qui en sont incapables, et que ce genre de scénario rebute. J'ai pas dit que c'était mon cas, j'ai seulement essayé de prévenir au cas où...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Royug le mercredi 14 novembre 2012, 16:12:39
Tiens, je l'ai justement vu hier, Looper (je voulais voir James Bond, mais il restait plus de places v.v).

Je l'ai trouvé très bien moi aussi. C'est sûr qu'il y a pas mal d'incohérences liés au voyages temporels, mais rien qui vient gâcher le film de façon majeure.

Et puis, y'a pas que Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis qui étaient bons, j'ai trouvé.
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 14 novembre 2012, 17:50:27
Mais euh... Je l'ai franchement beaucoup aimé Looper, hein !  :niak:
J'ai dis que le film n'était pas dégueulasse quand t'arrivais à faire abstraction du manque de cohérence euh... "scientifique". Faut bien admettre qu'il y a des gens qui en sont incapables, et que ce genre de scénario rebute. J'ai pas dit que c'était mon cas, j'ai seulement essayé de prévenir au cas où...

Ok, au temps pour moi. Je pensais inconsciemment que tu descendais le film en parti pour ça :o
Désolé, j'étais un peu dans le coltard quand j'ai écris le message xD

Royug :
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: TheCockroach le mercredi 14 novembre 2012, 18:16:30
Alors today, en compagnie de D_Y, mon partenaire dans la vie de cinéma qui tenait absolument à le voir!

Twilight Relevation - Partie 2 :
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinemaniax.net%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F10%2FLA-SAGA-TWILIGHT-R%C9V%C9LATION-PARTIE-2-580.jpg&hash=a5eb731678c0087b636db71df2d2fa04)
Synopsis : Après la naissance de sa fille Renésmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen. Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement. [Source : Wikipédia]
Scénario : Bon, je le dis tout de suite, je n'ai pas lu le livre, et d'après ce que j'ai lu, cette partie se détache de l'histoire du bouquin.
Le scénar' est toujours aussi niais et incohérent, mais globalement c'est divertissant.
Image : Les changements de plans de caméras sont tellement rapides et nombreux que ça fout la nausée à certains passages, et outre les moments de "course", le film est pas mal filmé, avec tout de même parfois quelques plans bien étranges mais je ne spoil pas.
Son : Seule chose que j'ai toujours plus ou moins apprécié dans les Twilight, la bande son! Les musiques sont biens choisies (mais ne collent pas forcémment aux passages du film), et c'est globalement agréable à l'oreille.
Global : 5/10

A noter, D_Y mettrais au moins un 8/10, il avait toujours l'air de s'amuser, les yeux pleins d'étoiles (il murmurait parfois "Team Jacob!!").
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mercredi 14 novembre 2012, 18:57:48
Pourquoi vous vous faites ça à vous-mêmes les gars ?

Bientôt vous allez poster des reviews de 50shades of grey dans le topic Je bouquine ?

Merci pour ton avis Jek, ça donne envie  :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 14 novembre 2012, 19:06:52
Pourquoi vous vous faites ça à vous-mêmes les gars ?

Il y a des décapitations et des démembrements à la chaine (histoire vraie).

Est ce que les plus grands chef d'oeuvre peuvent s'en vanter ? non !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Zemo le mercredi 14 novembre 2012, 23:54:02
Hier je suis retourné voir Skyfall, en VO cette fois ! Toujours aussi bon !

Et il faut vraiment que je me dépêche d'aller voir Frankenweenie (en VO aussi si possible)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Donkiki le jeudi 15 novembre 2012, 02:00:37
Tain mais ce film faut absolument que j'aille le voir !  O_O
J'veux dire... c'est l’apothéose d'une des histoires les plus intéressantes de l'histoire du cinéma quoi, no doubt.  v.v

Enfin j'dis ça, mais blague à part je vais effectivement fort probablement aller le voir...  :niak:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: steeven lenoir le jeudi 15 novembre 2012, 20:50:41
Il parrait qu'a la fin du générique du nouvau twilight il y aurrai des scènes coupée.
J'ai entendu ça sur NRJ.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le samedi 17 novembre 2012, 17:47:47
DRAGONSLAYER
(Le Dragon du Lac de Feu)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fen%2Fthumb%2F4%2F41%2FDragonslayerPoster.jpg%2F397px-DragonslayerPoster.jpg&hash=098484e3fdd09022b86313fdbbb4c2a7)

de Matthew Robbins. 1981. U.S.A. 1h49. 
Avec Peter McNicol, Caitlin Clarke, Ralph Richardson, John Hallam, Peter Eyre, Albert Salmi, Sydney Bromley, Chloe Salaman, Emrys James, Roger Kemp, Ian McDiarmid.

Genre: héroic fantasy
Sortie salles: 
US - 26 Juin 1981
FR - 20 Octobre 1982
Des films ayant pour sujet une créature aussi légendaire que le dragon, si l'on regarde bien, il n'y en a pas énormément. Ils se comptent même sur les doigts d'une main, si bien sûr on excepte la transformation de la sorcière en dragon à la toute fin de La Belle au bois dormant, ou encore le magnifique Magyar à pointes de Harry Potter et la Coupe de Feu.
Mais à part le non moins célèbre Cœur de dragon, Le Règne du Feu, le film d'animation Dragons (génialissime!), ou bien le film coréen D-War, on ne peut pas dire qu'on fasse une overdose de reptiles ailés au cinéma. Dans le domaine vidéoludique peut-être, mais hélas pas dans les salles obscures...
Évidemment, comme je m'efforce de vous parler des films les plus "recommandables", vous me pardonnerez de ne pas citer les purges que sont Donjons et dragons (1 et 2) ou Eragon... (Ah ben merde, trop tard v.v)

Parmi ces films, il y en a pourtant eu un qui fut le premier du genre, et sans aucun doute aussi le plus réussi.

Co-produit par Walt Disney et Paramount, Dragonslayer (renommé en France Le Dragon du Lac de Feu) fut malencontreusement un échec financier à sa sortie. Totalement sombré dans l'oubli depuis, en dehors d'une poignée d'aficionados indéfectibles, cette production de 18 millions de dollars (qui en aura rapporta 14 !) se révèle pourtant un spectacle d'héroïc-fantasy assez inhabituel. Puisqu'en l'occurrence, l'écurie Disney s'attelle cette fois-ci à faire preuve de violence audacieuse dans les méfaits d'un dragon destructeur, friand de jolies donzelles candides et démunies.
Ce fut par ailleurs le premier film estampillé Disney déconseillé aux moins de 12 ans.

Au royaume d'Urland, un ancien dragon nommé Vermithrax sème la terreur auprès de la population. Pour calmer sa haine destructrice, le roi est régulièrement contraint de lui offrir en sacrifice une jeune vierge tirée au sort parmi sa population. Galen, un apprenti-sorcier, va tenter de combattre le monstre depuis que son maître fut malencontreusement assassiné.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcdn-premiere.ladmedia.fr%2Fvar%2Fpremiere%2Fstorage%2Fimages%2Fdiaporama%2Fpeter-mac-nicol__1%2Fle-dragon-du-lac-de-feu-dragonslayer-1982__1%2F2046275-1-fre-FR%2Fle_dragon_du_lac_de_feu_dragonslayer_1982_portrait_w858.jpg&hash=fc90213477145f34ea5164266dc84251)

Avant toute chose, oubliez Le Règne du Feu. Ici, point d'univers post-apocalyptique, on laisse le dragon là où il a toujours été dans la conscience collective, en l'occurrence dans son élément d'origine : la bonne vieille fantasy à l'ancienne. Le genre est d'ailleurs très en vogue à l'époque puisqu'un certain Conan le Barbare et surtout le cultissime Excalibur sortaient la même année (1981). Les films respectifs de Milius et de Boorman connaîtront cependant un bien meilleur destin au box-office.
Artistiquement pourtant, Dragonslayer n'a absolument rien à envier à ce genre de productions épiques. Dans une photographie somptueuse aux teintes maltaises et des décors naturels transcendant l'immensité de plaines et montagnes clairsemées, Le Dragon du Lac de Feu séduit par son esthétisme d'une époque moyenâgeuse où la sorcellerie semble en phase de déclin. Le choix des comédiens est notamment un atout anticonformiste pour crédibiliser les enjeux dramatiques impartis aux protagonistes. En oracle autoritaire et vieillissant, Ralph Richardson fait preuve de son charisme habituel alors que son comparse, Galen, interprété par le débutant Peter McNicol, s'attribue un rôle chevaleresque à la bonhomie naïve. Sa compagne Valérik, campée par Caitlin Clarke, possède elle aussi une physionomie naturelle ordinaire dans sa beauté suave toute en modestie.
(à noter aussi que le rôle du frère Jacopus est joué par l'acteur britannique Ian McDiarmid, alias l'Empereur Palpatine dans la saga Star Wars).

Cette aventure sombre, mais jamais avare de cocasserie, nous illustre donc l'initiation d'un jeune apprenti sorcier délibéré à combattre un monstre destructeur que personne ne semble pouvoir arrêter. Si son maître nécromancien s'était de prime abord accordé la tâche drastique de l'enrayer, il en aura décidé autrement au moment opportun pour se porter en sacrifice et ainsi privilégier Galen à prendre la relève. S'ensuit alors une expédition de longue haleine pour le jeune disciple afin de traquer le monstre et assurer la sérénité auprès du royaume d'Urland. 
Ce qui surprend au fil narratif à l'intérêt grandissant, c'est son refus de toute prétention et la volonté majeure de rationaliser un monde médiéval régi par un monarque égocentrique. En effet, le roi empli d'orgueil réfute sans complexe à ce que sa fille vierge soit tirée au sort comme toutes les paysannes prudes de sa contrée afin de satisfaire le dragon colérique. Le réalisateur mise donc dans un premier temps sur la suggestion en retardant au possible les apparitions dantesques de l'animal. Un peu comme les Dents de la Mer ou Alien, le dragon va nous être dévoilé avec parcimonie en divulguant certaines parties de son anatomie. Que ce soit son immense queue de serpent, l'intonation rugissante de sa gueule cracheuse de feu ou ses larges ailes déployées du fond d'un ciel crépusculaire...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F3.bp.blogspot.com%2F-Pg25cMkLgE0%2FUCMpbuO8oWI%2FAAAAAAAADyU%2FrCuBSvBXKe8%2Fs1600%2Fdragonslayer.jpg&hash=1f36a6ed895a03f365d7082d9c63a1dd)

En affiliant l'humour pittoresque d'un apprenti maladroit avide de renommée, la tendresse de sa liaison naissante avec une paysanne timorée et son aventure dantesque d'une traque laborieuse contre un dragon cruel, cette épopée médiévale nous transporte au sein d'un univers dépaysant où la magie est en instance d'initiation.
La dernière demi-heure échevelée laisse place à la frénésie de combats homériques entre Galen et l'animal, réfugiés dans une grotte de feu pour se livrer une lutte sans merci. Quand au point d'orgue final tout aussi épique, il met en valeur les envolées aériennes d'un dragon plus pugnace que jamais afin de provoquer l'antagoniste réfugié en altitude d'une montagne. C'est à cet instant fatidique que la sorcellerie acquise va enfin pouvoir porter ses fruits par l'anticipation d'un alchimiste rusé. Toutes ces séquences impressionnantes où le dragon apparaît dans sa complète anatomie se révèlent saisissantes de réalisme par son aspect funèbre et terriblement hostile. D'ailleurs, en ce qui concerne les effets spéciaux, il s'agit du premier film ayant utilisé la technique de l'animation go-motion supervisée par ordinateur. On est également surpris par la cruauté tolérée à certaines séquences martyrs ou de jeunes vierges sont sacrifiées par embrasement d'un brasier ou simplement dévorées par les rejetons du dragon !

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg87.xooimage.com%2Ffiles%2F9%2F1%2F9%2Fvermithrax-pejorative-38193bc.jpg&hash=18ae00f469d39e9a5286276322f70419)


Verdict final :
Changeant des traditionnels spectacles familiaux édulcorés, Le Dragon du Lac de Feu aborde le genre d'héroic fantasy avec maturité et même une certaine audace horrifique dans deux séquences portées en offrande. En réalisateur intègre, Matthew Robbins n'oublie pas pour autant la légèreté d'un humour imparti à son héros principal et surtout la crédibilité d'un univers médiéval ténébreux. Quand à la caractérisation du monstre belliqueux, il se révèle l'un des dragons les plus probants jamais conçus au cinéma !
Clairement l'un des meilleurs films de dragons qui existe et, avec le film d'animation Dragons, Dieu sait qu'il n'y en a pas beaucoup...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: TheCockroach le samedi 17 novembre 2012, 19:40:35
Bon, un peu la flemme de faire des fiches, donc j'vais faire court.

End of Watch = 8/10 - Très bon, malgré quelques longueurs.
Le Jour des Corneilles = 7/10 - Un bon dessin animé sympa à voir.
Argo = 9.99/10 - Le meilleur film que j'ai vu depuis pas mal de temps! (Je ne met pas 10 parce que je ne mettrais jamais 10, question de principe)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le mercredi 21 novembre 2012, 01:15:25
J'ai vu Argo moi aussi, et je suis moins enthousiaste, même si ça reste un bon film. Je trouve le ton "réaliste" un peu hypocrite au final, parce que le film a parfois le cul entre deux chaises entre son envie de sensationnalisme et sa sobriété authentique, et au final le suspense instauré est parfois fort superficiel.

Mais l'intrigue est extrêmement prenante, le film fonctionne bien, et le côté documentaire est assez efficace également. Et puis l'histoire vraie est quand même rudement cocasse, et ça m'a appris quelques trucs sur l'Iran. Et d'après un des mes profs qui travaille sur l'Iran, c'est quand même très proche de la réalité, ce qui est plutôt une bonne chose puisque c'est ce que le film revendique. Je lui donne 7/10.

La Chasse c'est bien sinon ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mercredi 21 novembre 2012, 20:00:38
Aujourd'hui, j'ai vu Les chroniques du dragon.

L'histoire nous conte la vie d'une jeune princesse qui a été élevée par son père plus en tant que chevalière qu'en tant que princesse, au grand dam de la Reine. La vie est belle, le Royaume prospère, toussa, toussa, jusqu'à ce qu'un mystérieux dragon de feu débarque et attaque le royaume, le conduisant à la ruine.  Le Roi est alors confronté à un cruel dilemme: accepter d'être annexé par un Royaume voisin ou laisser mourir son peuple, tandis que la princesse décide de partir à la recherche d'un héros déchu qui jadis, tua un dragon de glace.

Le synopsis de départ me semblait assez prometteur, je l'aimais même plutôt bien, il était certes assez classique mais fourmillait de bonnes petites idées. D'autant plus que point de vue acteur, on avait John Rhys-Davies et un certain Arnold Vosloo, connu pour avoir porté des bandelettes dans deux des trois films "La momie" avec Brendan Fraser (ou quelque chose comme ça.) En fait, je viens de vous citer deux des trois acteurs potables du film, le dernier étant le grand méchant de l'histoire. Le reste des acteurs, dont les deux principaux, se révèlent atrocement plat avec un jeu d'acteur plus que misérable. Les dialogues se révèlent aussi affreusement mal écrits et le doublage atroce.

Mais malheureusement, ce n'est pas le seul problème du film: on découvre assez rapidement que le budget costume était très serré: cela sentait les costumes de carnaval et les armures en carton (littéralement ! ). Bref, tout ça était terriblement moche, seule la panoplie de la reine et de la servante sauvent l'honneur. Point de vue effets spéciaux, c'est aussi la cata: on devine aisément les faux décors, les attaques de dragon sont filmées de façon tellement n'importe nawak qu'à part du flou, on ne voit franchement pas grand chose. D'ailleurs parlons-en des dragons, s'ils se révèlent avoir un design assez surprenant, cela se voit qu'ils sont fait par ordinateur. Les scènes de combat se révèlent particulièrement loupées avec des chorégraphies à chier et l'histoire s'enfonce dans le gros cliché, d'autant plus que les évènement se succèdent de façon illogique, genre un perso qui spawn pile là ou il le fallait ou genre "merde, on a oublié de le tuer, go insérer sa mort au beau milieu d'une scène intense histoire de bien casser le rythme !) D'ailleurs, bien qu'il dure à peine 1h20, le film se permet quelques longueurs, cassant encore plus le rythme.

Au final, on retiendra du film essentiellement le combat de dragon qui était plutôt sympa et la princesse conne comme ses pieds qui veut absolument venir avec le héros pour ne servir à rien à part emmerder son monde. Dommage, le film partait bien pourtant. :/ Ah et j'oubliais la bande son: si le film s'ouvre sur une musique plutôt sympathique, on découvre assez rapidement que la musique n'a fait l'objet d'aucune recherche, elle est générique, parfois anachronique et ne met absolument pas en valeur l'aspect médiéval de l'histoire.

Enfin bref, un film développé à l'arrache, sauvé uniquement par trois acteurs et une scène qui, toutefois, se traine aussi en longueur. Un 3/10 me semble être une note honnête.



Et aujourd'hui, j'ai vu 2012 de Roland Emmerich. Enfin, dans des conditions loin d'être optimales puisque c'était à la télé, on a donc eu droit à pas moins de 6 interruptions publicitaires allant de 5 minutes à 30 secondes juste pour emmerder son monde et pas leur laisser le temps d'aller se réapprovisionner. :mouais:

Enfin bref, le début du film en lui-même est extrêmement chiant et se traine misérablement en longueur. Heureusement, une fois que le cataclysme démarre, on se retrouve à fond dedans tellement c'est impressionnant. (Et incohérent aussi. X. ) Mais bon, on dira qu'on s'en fout de la cohérence, le truc c'est que c'est vraiment prenant de voir le monde s'effondrer comme ça. Il est toutefois un peu dommage que ça se concentre à fond sur l'action et les scènes catastrophes, l'aspect social de la chose étant à peine effleurée. Mais bon, c'est un film à grand spectacle... Coup de coeur aussi pour les discussions en langue étrangère avec les sous-titres illisibles à cause de ma trop petite télé. :( La fin est sympathique aussi,
(Cliquez pour afficher/cacher)
:/

Enfin on notera quand même que ça trainait un peu aussi en longueur et que le héros en a, du souffle. :R J'ai quand même passé un bon petit moment, je lui mettrait un petit 7/10, car ce film est riche en incohérence et possède très peu de profondeur.




Et oui, c'est encore moi! Car juste après 2012, il y avait un autre film plutôt sympathique qui s'appelle La voix des morts avec Michael Keaton.

Le synopsis est simple, Jonathan Rivers vit peinard avec sa femme, écrivaine de son état, dans leur chic maison.  un beau jour, elle ne revient plus et a tout bonnement disparut. Jonathan vit dans l'attente de ses nouvelles jusqu'à ce qu'un homme annonce son décès et lui dit qu'elle est venu lui parler depuis l'au-delà.

On pourrait s'attendre à un film d'horreur, mais en fait non, à part deux jump scares relativement légers, il n'y a rien de vraiment effrayant dans ce film. Et même si l'histoire met énormément de temps à démarrer, elle se révèle vraiment sympathique. Je ne me suis pas vraiment attendu à la tournure des évènements, mais cela s'est révélé vraiment sympathique. Le gros reproche vient toutefois de la fin en queue de poisson qui laisse beaucoup de questions en suspend. What? Pourquoi? Oubliez ces questions, vous n'obtiendrez pas de réponses.

Ceci dit, j'ai globalement plutôt bien aimé le film et lui met aussi un 7/10 :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le vendredi 23 novembre 2012, 23:14:05
2012 perso j'ai trouvé ça absolument atroce. Tous les clichés des grosses productions américaines dans un seul film. Je l'ai trouvé pénible, ultra-long, ultra-mega-giga-prévisible...

Quant à La Voix Des Morts, je crois l'avoir vu il y a un bout de temps d'après la description que tu en fais et c'était un culcul as fvck nan ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le samedi 24 novembre 2012, 08:16:10
2012 je l'ai kiffé parce que c'est un film à clichés des grosses productions américaines, parce qu'il est prévisible, parce qu'il est con, parce qu'il est fun, parce qu'il remplit son cahier des charges à savoir en mettre plein la gueule en ayant le cerveau sur Big-Off. :R

5/10

Sinon j'ai enfin vu aussi

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs.tf1.fr%2Fmmdia%2Fi%2F52%2F8%2Fle-projet-blair-witch-a-telecharger-sur-tf1-vision-10401528uskhn_72.jpg%3Fv%3D1&hash=ea1621fd9e4b07bddad3cdb5c644d658)
D'aucuns vont se plaindre qu'il ne se passe rien dans le film, qu'aujourd'hui, vu tous les films du genre, il n'est bon qu'à être jeté à la poubelle tant il accumule les clichés sur sa mise en place et son déroulement...
Pourtant, ce film, même aujourd'hui, a un véritable impact. Sans aller jusqu'à dire qu'il fait peur, puisqu'un film ne semble pas vraiment pouvoir faire peur (des conseils ?), il est assez angoissant et c'est le genre de film qui peut vous permettre, messieurs, de pêcho les meufs sensibles qui vont se réfugier dans vos bras en vous posant mille et unes questions et que vous pourrez faire taire que d'un baiser ;D

7/10


(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F3.bp.blogspot.com%2F-jw32MApE1ow%2FUD-2PW38gQI%2FAAAAAAAAATc%2FVXFi8ad6HjM%2Fs1600%2FThe_Cabin_The_Woods_300_400%255B1%255D.jpg&hash=090eddcdfb3aa636032fce9770b04d7b)

J'ai mis ce film en route sans grande conviction... Je pensais voir une grosse bousasse pour adolescent genre La Maison de Cire (désolé pour ceux qui ont aimé). Si j'ai souffert et si j'ai failli arrêté durant les 15 insupportables premières minutes mais que je ne l'ai pas fait, c'est que j'avais un gros doute tellement c'était pile-poil tout ce que je déteste dans les films américains; les groupe d'adolescents qui discutent de leurs muscles, du lycée, de leurs cheveux en se dandinant etc... Et, putain, que j'ai bien fait de tenir, sérieux !
Ce film, il faut le savoir, c'est plus une comédie qu'autre chose; cliché sur cliché mais d'une manière tellement caricaturale et, en plus, tellement avoué dans le film-même avec de la mise en abyme en veux-tu, en voilà que c'est finalement le pied !!
Bon, je regrette du coup qu'il n'y ait pas plus de violences, que ce ne soit pas plus gore mais franchement, devant le fou rire intersidéral que tu te prends et qui revient à plusieurs reprises, tu ressors bien jouasse.

6.5/10
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: TheCockroach le mardi 27 novembre 2012, 19:21:52
J'passe pour mettre quelques notes de ce que j'ai vu dernièrement :

The Impossible (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=146630.html) - 8/10 - Bon film dans l'ensemble, un peu trop emotionel pour moi. Quelques longueurs.
Au dela des collines (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=204033.html) - 1.5/10 - Film malsain. Mais malsain chiant, il ne se passe pas grand chose et on s'ennuie vite, surtotu qu'il dure 2h35...
Une nouvelle chance (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=198088.html) - 5/10 - Pas mauvais, mais pas bon non plus, mais l'un des pires Eastwood. Trop gentil pour moi, trop "bisounours".
Augustine (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=189411.html) - 7/10 - Bon film dans l'ensemble, quelques longueurs à déplorer.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le mardi 27 novembre 2012, 19:38:40
Dans le genre film malsain

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fmedia.potemkine.fr%2Fimg%2Fproduit%2F1975%2Fsalo_br.jpg&hash=390af9876aa6f32cb73b9b0b4cc4b279)

8/10 - Un film qui est dérangeant mais que j'ai trouvé intéressant. Attention quand même les enfants :/





(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fkrisb.free.fr%2Flettre%2520Q%2Fimage%2520Q%2Fquills_a.jpg&hash=ad7c6b5b83263a2a14a9f90edf98137c)

6/10 - Bien trop grand public pour toucher aux excès du Marquis de Sade, le film ne va pas au bout des choses (:niak:) mais se laisse regarder.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Krystal le samedi 01 décembre 2012, 22:25:12
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fstatic.lexpress.fr%2Fmedias%2F1938%2F992402_les-cinq-legendes.jpg&hash=499f34e777f8ac9913d9ccfed5902af4)



J'irais pas par quatre chemins : j'ai adoré, aimé, tout ce que vous voulez.

J'ai été voir ce film à la demande de ma petite soeur - qui en passant me saoulait depuis un mois parce que tu vois, Jack Frost, il est putain de beau (je précise qu'elle a huit ans) - et je dois avouer que je me suis prise une sacrée claque dans la figure. La bande-annonce m'avait pas enchantée, mais le film, wouah. Les blagues ne tombent pas à plat, le rythme est bon, le scénario aussi. L'univers est magique, même si je pense qu'ils se sont trompés dans le casting des voix pour Jack, parce que ça écorche l'oreille. Faudrait que je le matte en anglais tiens. En tout cas, j'ai aimé la représentation du père Noël, un russe tatoué avec un accent, celle de la fée des dents, du lapin de Pâques et du marchand de sable, qui est trop choupinou.
La seule chose que je lui reprocherais, ce serait la rapidité dans laquelle ont est mis dans le bain. Bon, c'est vrai que ça ne va pas aussi vite que dans certains films, mais ça ne va pas non plus trop lentement et je trouve qu'ils auraient pu rajouter quelques scènes au début pour étoffer le tout. Ça n'aurait été que plus bon.

J'lui mettrais un 19/20. Et si y avais pas eu Ralph la semaine prochaine et Bilbo celle d'après, j'y serais retournée !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le lundi 03 décembre 2012, 23:07:17
Je l'ai vu aussi, Les Cinq Légendes. 6/10 et je suis sévère, je m'attendais à mieux. :severe: Je n'exigeais pas un Jack Frost qui ponctue ses phrases d'un hee-ho, mais dans son traitement et sur un peu tous les points, je l'ai trouvé trop expéditif. Attention, c'est pas un mauvais film, mais... il est pas exceptionnel non plus.

En ce qui concerne Silent Hill : Revelations, c'est un 3/10 bien senti. Et je suis gentil. :mouais: C'est horrible de voir à quel point, après la prestation exceptionnelle de Christopher Gans, un producteur peut n'avoir strictement rien compris à une série de jeux vidéo et en tirer malgré tout un bon gros paquet de boudin bien dégueu. On débite des escalopes à deux euros la douzaine et on empile tous les clichés possibles du teenage horror movie (le jumpscare, le french kiss et autres), on s'accroche au synopsis du jeu d'origine d'une seule main et les yeux fermés, c'est une véritable torture. N'allez pas le voir. Sérieusement. Les deux ou trois passages pas trop mal tournés ne valent pas du tout le détour à eux seuls.

Par contre j'ai beaucoup aimé Looper. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mardi 04 décembre 2012, 02:11:15
C'est vraiment triste pour Silent Hill, le premier film était vraiment bon... Il fallait s'en douter que les rapaces avides de pognons allaient se jeter sur la licence pour mettre un terme prématuré à la saga cinématographique qui débutait bien. :/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Trictus McNatret le jeudi 06 décembre 2012, 11:38:47
Le 4ème épisode de la mythique trilo... ... ... Saga? Pirates des Caraïbes, "On stranger Tides" (Sur des mers plus ignorées en VF). Et, vous savez quoi? Curieusement, j'ai adoré.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.covershut.com%2Fcovers%2FPirates-Of-The-Caribbean-On-Stranger-Tides-2-Front-Cover-52383.jpg&hash=ba334e110cb4f474aacc354878ad8a1d)

Tout ceux qui me connaissent personnellement (donc, ici... Yuan) peuvent difficilement ne pas évoquer ma passion stup... fascinante pour les aventuriers des mers, et en particuliers les flibustiers des côtes est-américaines sous les XVIIème et XVIIIème siècle. Autrement dit, ces fameux pirates des Caraïbes qui ont naisance à tant de films.
Vous n'êtes pour la plupart (enfin je présume) pas troglodytes, et je suppose que Pirates des Caraïbes, c'est assez équivoque pour vous tous, que vous ayez ou non portés votre attention sur cette trilogie (ex-trilogie, en fait) qui fait tant parler d'elle. En ce qui me concerne, je l'ai découverte un peu tardivement... à la sortie du second opus, pour être précis, et cette première rencontre a eu un effet choc, me rendant fan de l'oeuvre de Verbinski.
Néanmoins, force m'est d'avouer qu'à la sortie d'On stranger tides, j'étais... Sceptique. Vraiment. Parce qu'il faut dire qu'à mes yeux, le meilleur des films de la première trilogie (ben ouais, ils vont faire comme pour Star Wars, deux triptyques) a toujours été le premier (oui, parfois j'ai des tendances puristes, pardonnez-moi). Et bien dorénavant, mon second favori sera le 4ème, ce qui ne manquera pas d'étonner tout ceux qui m'ont entendu baragouiner incessamment sur la fâcheuse habitude des studios hollywoodiens à prolonger des oeuvres qui n'en avaient pas besoin...

Mais voilà. Pirates des Caraïbes IVème du nom m'a vraiment électrisé. Et dans le bon sens du terme, sil vous plaît.
D'abord parce qu'être ENFIN débarrassé de ces deux niaiseux(oui, je sais, on dit niais, mais là, j'y ajoute le eux de morveux) qu'étaient Elisabeth et Will (techniquement, je ne spoil pas, ils sont pas dans le casting 8D), c'est VRAIMENT une bonne chose. Ok, leur histoire était touchante, et nya nya nya... N'empêche que ces deux-là étaient de loin les personnages que j'aimais le moins, pour ne pas dire qui m'énervaient le plus. Enfin débarrassé de cette histoire de coucherie dignes des feux les plus télévisualisées de l'amour, on prends d'autant plus de plaisir à retrouver Jack Sparrow, qui ne perd en rien de son charisme, pourtant déjà exploité par trois fois, et qui garde de son imprévisibilité. Et puis, surtout, cet opus-ci accorde plus d'importance à mon autre personnage coup de coeur, le grand Hector Barbossa, qui n'a pas failli à son rôle de bad-ass ricanant croqueurs de pommes (bon, je spoil, mais... il a pas le temps d'en manger dans On Stranger Tides ._.).

Donc voilà. Un épisode centré sur mes deux personnages préférés, lesquels, tout en restant fidèles à eux-même, continuent à se réinventer. L'humour est sauf, eux aussi, et j'ai jubilé de ces retrouvailles ma foi désopilante. D'autres fidèles ont fait leur retour, tel que Joshamee Gibbs, qui, lui aussi, se voit gagner en importance (et ça, c'est tant mieux, il a du potentiel, ce personnage), Teague Sparrow qui garde toute sa classe (merci Keith Richards!) et des nouveaux apportent un peu de chair fraîche. Pénélope Cruz, par exemple, qui renoue avec son amour pour l'âge classique, m'a pas mal plu en tant qu'Angelica, et malgré ce que je craignais, Barbe Noire, s'il s'éloigne beaucoup de son alter ego historique, fais un méchant très convaincant, caricatural et pourtant délectable à souhait. Scrum, enfin, voit mon p'tit Graham (oui, il est à moi, je l'ai acheté) faire une entrée discrète mais ma foi réussie dans la piraterie. Je ne m'attarderais pas en revanche sur Syrena et Swift, qui, heu... ouais, nan. Faut pas en parler.

Côté mise en scène, de très bonne chose, mélange habile de clin d'oeils et d'innovations, certaines m'ont agréablement surprise
(Cliquez pour afficher/cacher)
. Je m'attendais à ne pas apprécier les zombis, que j'imaginais indigne des mutants du Hollandais Volant, mais tout compte fait, ils passent pas trop mal.

Pour le scénario, j'en profite pour glisser un rapide synopsis : Jack et Gibbs, en quête de la Fontaine de Jouvence, se retrouvent embarqués l'un aux côtés du terrible Barbe Noire et de sa fille Angelica, l'autre recruté de force par Barbossa, devenu corsaire anglais et visiblement remonté contre Edward Blackbeard Teach. Quand les Espagnols, lancés eux aussi à la recherche de la Fontaine, s'en mêlent, un face-à-face explosif promet de pointer le bout de son nez...
Et bien moi, personnellement, ça me convainc. C'est simple, c'est efficace, y a un but, des personnages, les évènements se suivent bien, et on ressent toujours cette petite tension caractéristique des histoires de pirates, qui brisent et nouent leurs alliances au gré des statu-quo inconstants.

Donc, non, vraiment, je n'ai pas été déçu, au contraire, par le film Pirates des Caraïbes IV.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le dimanche 09 décembre 2012, 17:53:09
Je réalise que je n'ai pas eu l'occasion de faire une vraie critique du dernier Batman de Nolan, donc on va y remédier parce que j'ai revu le film en Blu Ray dernièrement. Il y a quelques spoils, donc lecture à éviter aux quelques chanceux qui n'ont pas encore vu la pélloche.

The Dark Knight Rises - Christopher Nolan (2012)

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcdn-premiere.ladmedia.fr%2Fvar%2Fpremiere%2Fstorage%2Fimages%2Fcinema%2Fnews-cinema%2Fthe-dark-knight-rises-de-l-emotion-pure-un-triomphe-le-meilleur-des-trois-un-blockbuster-parfait-reactualise-3438424%2F62545966-1-fre-FR%2FThe-Dark-Knight-Rises-de-l-emotion-pure-un-triomphe-le-meilleur-des-trois-un-blockbuster-parfait-reactualise_portrait_w532.jpg&hash=c2d213a4701eedab6b0eede640680b76)

Après le passable Batman Begins et le bon-sans-plus The Dark Knight (uniquement sauvé par la prestation de Ledger, il faut le dire), tout le monde attendait la conclusion épique de cette trilogie surestimée, mais il faut bien avouer qu'on en est extrêmement loin, Rises se révélant être le moins bon des films de Nolan.
L'histoire donc, 8 ans se sont déroulés depuis les événements du précédent opus, Bruce Wayne est définitivement hors service depuis qu'il est devenu à moitié handicapé (pourquoi, on se le demande encore), et c'est à ce moment là que le très machiavélique Bane réalise un plan au combien original, faire péter Gotham avec une bombe atomique.
Rien de neuf sous le soleil côté scénario donc, pour des films censés être plus "intelligents" que la moyenne, on se retrouve avec une histoire bas de plafond, à peine digne d'un film de super héros lambda, au thème sur-utilisé (le héros faible qui revient prendre sa revanche est un thème au combien classique dans les comics, et souvent mieux exploité) chose qu'essaye de cacher Nolan a travers une réalisation et une écriture dite "mature". Et c'est là que le bas blesse, l'écriture s'étirant en longueur via des dialogues interminables, des explications inutiles et ridicules (sur prés de 2h40, autant dire qu'on baille souvent). La réalisation, quant à elle, est plate et insipide, le réalisateur use et abuse de champs/contre champs à longue focale qui ne donnent aucune consistance au métrage, et je ne parle même pas des rares scènes d'action qui puent l'amateurisme, tant elles sont mal chorégraphiées et mal filmées. A ce titre, le combat final censé être épique entre les méchants et les policiers (qui ont quand même passés quelques mois dans les égouts, mais qui ressortent propres comme des sous neufs) est flagrant d'amateurisme.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs.tf1.fr%2Fmmdia%2Fi%2F74%2F9%2Ftom-hardy-en-bane-dans-the-dark-knight-rises-de-christopher-nolan-10539749stnod_1713.png%3Fv%3D5&hash=4de10f7548234137acab9b5fc1ee64ed)

Parlons en un peu des scènes d'actions, car elles manquent cruellement à l'appel. Un seul plan iconique sur 2h40 de métrage, c'est peu. Et au final, on ne voit que très rarement Batman dans le film, ce qui ma foi est un brin problématique quand celui ci est censé être le (super) héros du film. Et ce n'est clairement pas sa scène de baston vers 1h15 (!) qui prouvera le contraire, tant ce combat est mou et mal filmé. Avec 200 patates de budget, on essaye souvent de deviner où est parti l'argent, probablement dans le café et les beignets.
Côté casting on a du bon mais surtout du moins bon. Christian Bale semble n'en avoir rien à foutre de son rôle, et ça se ressent cruellement, il tire la même tête de malade pendant tout le film et n'est là que pour toucher son chèque. Pareil pour Gary Oldman qui semble déprimé de jouer dans une telle fumisterie. Que dire de Marion Cotillard, qui au delà de sa mort qui a fait le buzz (surement imputable au réalisateur, et non à l'actrice, d'ailleurs) ne semble pas impliquée plus que cela, le twist final se grillant assez vite et le dit twist étant d'ailleurs assez nul (la pauvre semble découvrir en même temps que nous qu'elle est la méchante).
Heureusement quelques acteurs remontent un peu le film du néant... du moins ce serait le cas si les personnages qu'ils campaient n'avaient pas été écrits par Kévin, 5 ans. Tom Hardy est comme souvent très convaincant, même sans arriver jusqu'à la cheville de Heath Ledger, il a une bonne dose de charisme. Le problème, c'est que comme dans Batman & Robin, il en est réduit à un rôle de sous fifre, et pire que tout, il se tape une mort anti-charismatique au possible, à comparer à celles de Darth Maul ou Boba Fett (oui, à ce point). Et que dire de l'excellent Michael Caine, dont le personnage (Alfred pour les intimes) est relégué au second plan pendant les 3/4 du métrage. L'ironie étant qu'il est l'élément central d'une des scènes les plus émouvante du film. Anne Hathaway quant à elle est peut être l'actrice la plus convaincante au milieu de ce tas de purin (j'aurais pas forcément parié la dessus avant de voir le film). Manque de bol pour elle son personnage est inutile, dommage car elle s'est beaucoup investie, contrairement à certains.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fcache2.allpostersimages.com%2Fp%2FLRG%2F64%2F6495%2F2LZ6100Z%2Faffiches%2Fbatman-the-dark-knight-rises-catwoman.jpg&hash=eccbc159ea8d0c4593cb49b0f1516352)

Techniquement parlant c'est pas vraiment jojo non plus. En plus d'être platement filmé, le film multiplie les ellipses temporelles extrêmement mal gérées, qui donnent un aspect très étrange à l'atmosphère générale. C'est de cette façon que la fameuse scène dans le puit ou le siège de Gotham semblent durer très peu de temps alors qu'elles sont censées se dérouler en 6 mois. Les différents changements de format (pour ceux qui ne savent pas, ce sont des changements entre le scope et l'IMAX qui sont censées rendre certaines des scènes plus impressionnantes, du au fait que l'IMAX est une définition 10x supérieur à la normale. Ce changement est caractérisé par l'apparition de bandes noires en haut et en bas de l'écran par intermittence, ce qui ma foi est assez désagréable) n'ont aucun sens, parfois interviennent au beau milieu d'une scène, soit ne servent à rien (sauf pour ceux qui rêvent de voir Alfred boire un café en IMAX).
Du reste, je pourrais aussi parler des incohérences et facilités de scénario, mais les citer serait trop long, je dirais juste que ce film est aussi incohérent dans son traitement que Prometheus (et bam, dans les dents !).

Bref pour conclure, réalisation plate, scénario moisi, film qui pète plus haut que son cul, personnages sous exploités, ennuyeux, voilà ce qui caractérise pour moi l'ultime opus de la trilogie Batman de Nolan, autant dire que ce dernier est extrêmement loin des chef d'oeuvres de Tim Burton, et plus loin encore de la série animée et ses dérivés (Mask of the Phantasm, Under the Red Hood). Je n'ai plus qu'un souhait maintenant, que le prochain réalisateur s'attaquant à l'homme chauve souris revienne aux fondamentaux qui font son charme, que Superman ne soit pas aussi massacré dans le prochain Man of Steel (ça me ferait vraiment chier, d'autant plus que Nolan est à la production) et que nom de Dieu, ils nous sortent la Justice League !

1/6, ça me semble être une note plus que correcte :^^:

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fmedia.comicvine.com%2Fuploads%2F6%2F61822%2F1793613-yearoneultimate_large.png&hash=bd75541ccc1b58ea3c0dbf1077a92afa)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Trictus McNatret le mardi 11 décembre 2012, 13:12:36
Waouh o_o Sérieusement, ça dégoûte. Je fais personnellement parti des grands fan de The Dark Knight, qui ont adoré le film, j'avais trouvé Batman Begins pas déplaisant, et j'attendais beaucoup du dernier film... Mais j'ai en effet reçu pas mal de critique négatif à son sujet qui me font penser qu'il vaut peut-être pas la peine. Surtout qu'au vu du prix d'un ciné par chez moi (presque 10 euros, même en tarif étudiant), ça me ferait mal de dépenser autant en période de disette pour être déçu. Du coup, je pense que je vais attendre qu'un pig... ami achète le DVD et me le montre, quitte à ne pouvoir donner mon avis avant longtemps.

Sinon, personellement, j'ai récemment tenté du Batman, moi aussi. Il paraît que ça fait toujours du bien de retrouver les bons vieux films de notre enfance... Je ne crois pas, non. Pas quand il s'agit du pire étron de la licence, le célèbre et ricané Batman&Robin.
Je ne me faisais pas d'illusion quand à la qualité du film, j'en avais des souvenirs pour l'avoir plus ou moins vu enfant, mais suite aux test du Joueur du Grenier sur le jeu tiré du film, puis à la critique de Nostalgia Critic, j'ai voulu tenter l'aventure, ne serait-ce que pour avoir un avis constructif et une opinion propre... Oublions la constructivité, oublions l'individualisation, et allons au but: j'ai trouvé Twilight plus intéressant, et, pardon aux fans, mais les déesses savent à quel point j'insupporte TOUT ce qui se rapporte au travail de Stephenie Meyers.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.allodoublage.com%2Fglossaire%2Fimages%2FFilm%2520-%2520Batman%2520%26amp%3B%2520Robin%2520%25281997%2529.jpg&hash=3554837507738fea23e22d0cdd90ed61)
L'avis de recherche lancé après l'évasion du criminel hors des studios

Je pourrais passer des heures à me répandre en lamentations quand à l'horreur qu'est ce film, mais d'autres l'ont fait mieux que moi, aussi vais-je me contenter d'en résumer les principaux défauts...

Déjà, les acteurs jouent mal... TRES mal. En fait, on dirait qu'ils savaient que peu importe la qualité de leur jeu, ils toucheraient le gros chèque, et qu'ils avaient juste pas envie de faire d'effort. C'est bâclé de chez bâclé, personne n'a l'air d'y croire, personne n'a l'air de vouloir que le film soit bon. Les répliques ont des allures de blagues carambar, les regards et les expressions sonnent faux, on dirait une mauvaise série télévisée! Les scènes de combat et les cascades sont loin d'être dans l'esprit de Batman, on dirait de l'Austin Power, avec bruitage rigolo (arhum), combattants qui s'envolent quand on les frappe, les coups sont douteux, etc, etc... Bref, je crois que les films d'Astérix étaient plus réalistes.

Ensuite, le scénario est bourré d'incohérence, de trucs inexplicables par-ci par-là, l'univers de Batman et la personnalité des persos ont été violé à sec, tout particulièrement Poison Ivy, qui sert davantage à exciter les préados du public qu'à jouer un rôle de véritable méchante, Bane qui n'a plus d cerveau, Freeze qui se la joue comique en enchaînant assez de vannes pourries pour tuer même Cortex, Robin qui a visiblement pas dépassé sa crise d'ado, Barbara Gordon qui devient la nièce d'Alfred... Mais WTF? O_O

Puis y a pas que ça. Gotham est devenu un endroit mais... BIZARRE! Suffit de voir la course de moto, le repère de Mr.Freeze, etc... Pour capter que quelque chose ne va pas. Ajoutez-y des détails aussi curieux que les diamants qui servent de source d'énergie à Freeze (truc qu'on ne trouve normalement que dans la fantasy... mais soit, ok), une histoire de détournement des rayons du Soleil que j'ai trouvé bancale (c'pas tant le côté cliché que l'incohérence avec laquelle c'est introduit dans le film qui me choque)... Brr.

Je finis là cette vague tentative de critique éplorée en vous laissant celle de Nostalgia Critic, qui a su mieux que moi décrypter cette abomination.
http://www.youtube.com/watch?v=MGuCrzrrqDg (http://www.youtube.com/watch?v=MGuCrzrrqDg)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mercredi 12 décembre 2012, 00:52:07
Bon ben aujourd'hui, je me suis avalé les deux "La nuit au musée" avec Ben Stiller.

De mémoire, le premier film est sorti au cinéma à une époque où il n'avait rien d'autre à offrir que des films d'actions clichés, bourratifs à tel point qu'on en était écoeuré. De ce fait, avoir vu ce film s'est révélé être un  véritable vent de fraicheur fort appréciable, ma foi.  Après l'avoir revu, j'ai trouvé ça dommage de constater que sa magie avait légèrement disparue. Ceci dit, j'ai quand même bien prit mon pied dessus et paradoxalement, j'ai trouvé le début beaucoup moins chiant que lorsque je l'avais vu au cinéma. :cfsd: Dans tous les cas, c'est un film vraiment très sympathique à voir que je conseille à tout le monde. Mais parce que je pense avoir déjà fait une critique par le passé, je vais pas m'étendre dessus mais plutôt sur son petit frère.

Donc, la nuit au musée 2 présente notre gardien de musée préféré devenu un riche homme d'affaire, tandis que le musée se retrouve amputé de ses pièces de collections qui sont jetés à la poubelle dans les entrepôts des musées de Washington, rien que ça. Mais l'ennui c'est que les pièces de collections locales n'offrent pas un accueil des plus chaleureux à nos chers amis en cire. Personnellement, je m'attendais à un scénario assez surprenant puisque le conflit présenté devrait être réglé en deux minutes top chrono: après tout, il suffit de tourner une plaque de l'amulette égyptienne pour que toutes les pièces de collections se retrouvent dénuées de toute vie. Mais que nenni! Ben Stiller n'y pensera pas une seule seconde, préférant lancer une bête course poursuite qui durera tout le film, avec des scènes de remplissages avec quelques caméos. Mine de rien, on sent la différence de niveau entre un écrivain et un bête scénariste américain... Globalement, j'ai trouvé le film assez navrant, parce qu'il se concentrait sur deux personnages en particulier: Amélia que Ben va devoir se trimballer tout au long du film, tantôt chiante (souvent, même), tantôt assez attachante et bien évidemment, ce con de pharaon qui éclipsera ses trois subalternes qui ont tous plus de charisme que lui et sont réduits à quelques apparitions anecdotiques. Aussi le film enchainera les gags, parfois sympathiques et qui font rire, et parfois juste stupides qui ne nous décrocheront même pas un bête sourire. Quelques bonnes idées viendront égayer le tout, mais encore une fois, tout cela se perdra dans cette stupide course-poursuite incessante qui n'a même pas de raison d'être. On notera aussi d'autres incohérences qui continueront de nous prouver que le scénario a été écrit en cinq minutes top chrono, quatre minutes ayant été utilisées pour écrire les blagues bidons.
Enfin après, le film n'est pas non plus un déchet immonde, il reste assez regardable, mais la magie du premier n'opère clairement plus.

Le premier film se coltinera sans problème un beau 8/10 là ou le second écopera d'un petit 5/10.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le mercredi 12 décembre 2012, 21:44:57
Je savais pas trop où poster ça, donc ce sera ici ! On m'a prêté un coffret Bruce Lee, et je me demande lesquels je dois mater en priorité, sachant que je ne connais absolument rien en films d'arts martiaux. J'ai Big Boss, La fureur de vaincre, La fureur du dragon, Le jeu de la mort, La légende de Bruce Lee. Et je me demande si le film "Hipman" est bon, on me l'a vanté comme un des meilleurs films d'arts martiaux existants, mais vu les connaissances cinématographiques de mes proches, je me méfie quelque peu. :niak: Et tant qu'à faire : des conseils en films d'arts martiaux, genre incontournables toussa ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le mercredi 12 décembre 2012, 21:51:37
Drunken Master II avec Jackie Chan reste une référence.
D_Y te le confirmera :^^:

Sinon pour les Bruce Lee, tu peux taper direct dans Enter the Dragon et Way of the Dragon (respectivement Operation Dragon et La Fureur du Dragon) :hap:
Big Boss et Fist of Fury sont cool aussi. Quant au Jeu de la mort, il ne vaut que pour les 15 dernières minutes avec Bruce dans sa légendaire combi jaune à bandes noires, le reste du film est pourri et avec un faux Bruce (il est mort avant d'avoir terminé le tournage) v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le mercredi 12 décembre 2012, 22:35:17
Il faut aussi savoir que Jackie Chan à fait plusieurs films avec ses deux compères Yuen Biao et Sammo Hung, qui sont tous d'excellents artistes martiaux. Donc en plus des films où ils jouent ensemble (c'est le cas des excellents "Project A" ou "Dragon Forever"), les deux ont aussi fait d'excellents films, donc je t'en conseille certains.
Sinon à l'époque de la Shaw Brothers tu peux trouver ton bonheur, les deux premiers "36e chambre" avec Gordon Liu (qui a joué dans Kill Bill, pour te repérer), sont absolument énormes, en plus d'avoir été tournés par Liu Chia Liang (un grand nom des arts martiaux avec Jackie et Bruce). Pour les arts martiaux féminins, go matter l'Hirondelle d'Or et ses suites.

Et pour te rassurer, Ip Man et bel est bien une tuerie.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le jeudi 13 décembre 2012, 16:13:50
Le Hobbit !

Bon alors :
- soit vous êtes un gros puriste de Tolkien : dans ce cas, ce film va prodigieusement vous agacer tant il prend de liberté avec le livre. J'ai rien contre le fait de s'éloigner un peu de l'oeuvre originale mais si c'est pour faire des ajouts inutiles et ridicules (Radagast par exemple, surtout avec son traîneau lapins), ça craint franchement.
- soit vous avez pas lu le livre ou vous arrivez à en faire abstraction : dans ce cas, vous allez juste apprécier un bon film d'aventure, avec de très bonnes scènes d'action (même si j'ai trouvé le combat final un peu kitsch pour ma part, c'est les flammes sans doute) et surtout de l'humour. J'ai éclaté de rire à plusieurs reprises devant le jeu de Martin Freeman (qui est vraiment un Bilbon, oui ils disent Bilbon, extraordinaire, j'aurais pas rêvé mieux) et grâce aux répliques de Gandalf. Franchement, j'ai globalement passé un bon moment et j'ai pas vu le temps passer. J'ai aussi apprécié les liens qui sont faits avec le SDA, surtout à travers le perso de Frodon, que j'ai trouvé très bien utilisé.

Après, rien à dire esthétiquement parlant. Les paysages vous font dire que la Nouvelle-Zélande est le plus beau pays du monde, les décors sont magnifiques et j'ai adoré les costumes (l'armure d'Elrond whaou! et le look de Dwalin un peu mafieux russe déchire aussi). Puis je parle pas des effets spéciaux.
Juste la musique qui est un peu saoulante sur les bords avec trop de répétitions et de reprises du SDA (surtout que le thème que l'on a l'habitude d'attribuer aux cavaliers noirs est très mal placé).

Après, je peux pas me prononcer sur la technique. La 3D m'a gonflé (elle est pas mauvaise, c'est juste moi qui supporte pas les lunettes) et je crois pas que mon ciné a diffusé le film en 48i/s (ou alors j'ai même pas remarqué^^)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le jeudi 13 décembre 2012, 16:24:14
Une question, Kitty: le film s'arrête où par rapport au bouquin? Il est censé être en trois parties mais au vue du trailer, la première partie semble bouffer au moins la moitié du bouquin, du coup, je reste toujours aussi sceptique quant au fait que ce sera une nouvelle trilogie. :cfsd:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Kitty le jeudi 13 décembre 2012, 16:38:34
Dup: Le film couvre les six premiers chapitres (jusqu'au moment où ils quittent les aigles en gros) + quelques scènes inspirées des appendices du SDA (sur le Nécromancien).
Il y a largement de quoi faire deux autres films à mon avis.
(Cliquez pour afficher/cacher)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le jeudi 13 décembre 2012, 16:58:24
Je vois, effectivement. Ils ont bien calculé leur coup. Je crains surtout qu'il y ait énormément de grosses longueurs qui ruinent le rythme du film. :/ Enfin, ça n'empêche pas que j'ai bien hâte de le voir. 8)

Encore merci pour ton avis et ta réponse. :)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Gaillom le jeudi 13 décembre 2012, 17:59:44
Personnellement j'ai trouvé le film bien réussi dans l'ensemble mais par contre le grand défaut est qu'il s'inscrit trop dans le continuité de la précédente trilogie du SDA. Je suis d'accord que c'est que l'histoire qui se passe avant les évènements de l'anneau, dans le même univers et tout et tout mais à trop vouloir le rappeler le film perd de son identité propre à mon gout. Ça se ressens énormément sur les ambiances visuelles et musicales comme tu l'as souligné Kitty (d'ailleurs retrouver  l'ambiance de Fondcombe que je trouvais déjà très kitch dans la première trilogie m'a juste fais rire en fait). Il y a aussi 2 plans qui je trouve limite parodique  du fait que ça fait un rappel direct et grossier à la premiere trilogie:
(Cliquez pour afficher/cacher)
En fait il y a trop de codes qui sont les mêmes que dans SDA et qui fond que ce film perd du charme.

Alors après j'ai quand même passé un bon moment, n'ayant plus grand souvenir du livre rien ne m'a choqué plus que ça et en effet le jeu de Martin Freeman est plaisant.
Apres la 3D relief ne m'a pas transcendé et je ne sait pas si mon mal de crane post cinéma à été causé par le relief ou le HFR.
Je reproche aussi un peu que tout les mobs soient en image de synthèse et qu'ils aient un aspect trop "propre" à mes yeux, et que certain plans font vraiment trop faux.

Sinon mention spéciale à la scène:
(Cliquez pour afficher/cacher)

Et sinon Duplucky perso je n'ai pas senti de longueur dans le film, les scènes s’enchaînent bien.

Hate de voir la suite quand même.
Titre: Hier soir j'ai vu...
Posté par: JeK le vendredi 14 décembre 2012, 17:25:33
Bon bah moi j'ai vu le film hier soir en 3D HFR et en rentrant j'avais vraiment la flemme de faire une critique (vu qu'une fois n'est pas coutume, on est allé à la toute dernière séance). Telle est la raison pour laquelle elle arrive aujourd'hui v.v

Neuf ans après la sortie d’un Retour du roi multi-oscarisé, la Terre du Milieu est de retour sur grands écrans. Peter Jackson et une grand partie du casting d’origine sont de retour. Le résultat est-il à la hauteur ?

The Hobbit
Un Voyage Inattendu
de Peter Jackson
Sortie le 12/12/12
2h45

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fs.tf1.fr%2Fmmdia%2Fi%2F10%2F5%2Fl-affiche-americaine-du-film-le-hobbit-un-voyage-inattendu-10771105mkqkm.jpg&hash=c9dbc144ed7c386d8d29b49960f73be9)

Synopsis

Dans UN VOYAGE INATTENDU, Bilbon Sacquet cherche à reprendre le Royaume perdu des Nains d’Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu’il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers…
Bien qu’ils se destinent à mettre le cap sur l’Est et les terres désertiques du Mont Solitaire, ils doivent d’abord échapper aux tunnels des Gobelins, où Bilbon rencontre la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum.
C’est là qu’avec Gollum, sur les rives d’un lac souterrain, le modeste Bilbon Sacquet non seulement se surprend à faire preuve d’un courage et d’une intelligence inattendus, mais parvient à mettre la main sur le « précieux » anneau de Gollum qui recèle des pouvoirs cachés… Ce simple anneau d’or est lié au sort de la Terre du Milieu, sans que Bilbon s’en doute encore…


(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Foblikon.net%2Fwp-content%2Fuploads%2Fthe-hobbit.jpg&hash=b81ac4835ddcb8d7767c1093d0cf9f25)

Le Hobbit : Un voyage inattendu est un film bâtard. Malgré des qualités évidentes, il est naturel de lui faire de nombreux reproches sur certains aspects visuels et scénaristiques.

Commençons par cet aspect narratif. Peter Jackson a fait le choix de transformer un conte pour enfant de « quelques » pages en grande fresque cinématographique dans la lignée de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Du coup, une aventure somme toute assez courte doit être traitée à travers trois longs films. Pour combler les trous, il choisit notamment d’introduire les évènements du Seigneur des Anneaux, de renforcer les liens entre les deux aventures. Le conte devient alors une quête initiatique, dans laquelle un Hobbit complètement ignorant du monde, et d’une certaine manière sans valeurs, va découvrir le monde et en même temps qui il est. Malin mais peu courageux et sans intérêts, il va devenir, de lui-même, un aventurier au sens le plus noble du terme. Il va braver les dangers, se mettre au service des autres, et apprendre à faire des choix difficiles qui auront des conséquences. On est face à quelque chose de bien plus fort que le simple conte qu’était le livre Bilbo. Pari réussi pour Peter Jackson. En même temps, les caractéristiques du conte sont toujours bel et bien présentes : un rythme frénétique ou les évènements s’enchaînent à grande vitesse (malgré ce rythme « lent » typique de la trilogie précédente), beaucoup d’humour et une panoplie de séquences épisodiques plus ou moins en lien avec la quête initiale (Les géants, le séjour « inutile » chez les Elfes, la rencontre avec Gollum…). Réussir un tel mélange est une prouesse assez incroyable.

D’ailleurs, l’alchimie n’est pas parfaite, elle laisse des traces. Le fait d’enchaîner plusieurs évènements sans véritable structure narrative, correspondant à un bout de conte seulement, et d’introduire à coté différents éléments de la trilogie à venir en fait en apparence un récit sans ambition. Il ne se passe pas grand chose d’intéressant et d’épique en comparaison à ce qu’était le Seigneur des Anneaux. Et pourtant, en prenant le temps de se poser les bonnes questions, on réalise à quel point le film est maîtrisé. Il est juste victime de cette direction artistique légèrement nouvelle (et c’est tant mieux) et de cette volonté d’introduire non pas les deux films suivants mais tout une saga. Son seul crime est donc d'être passé après le SDA...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Foblikon.net%2Fwp-content%2Fuploads%2FMartin-Freeman-dans-the-hobbit.jpg&hash=274cf9a0654e20ef8bf14ae1eb4a7823)
Martin Freeman campe un Bilbo très crédible et absolument génial.

Parmi les points négatifs du scénario, on peut également émettre quelques doutes sur l’humour, indispensable à tout conte, mais parfois un peu trop référentiel, à tel point que certains pourraient y voir une forme de parodie.

On peut légitimement se demander si cette sensation kitch n’est pas aussi due à la technologie de projection en 48i/s (ou HFR). Disons le tout de suite, le résultat est vraiment déroutant. Le rendu est très inhabituel et plusieurs fois, les maquillages dérangent ou les armes et accessoires peuvent ressembler à des jouets en plastique. De même, la première séquence de bataille (magnifique il faut l’avouer) et certaines créatures ont un rendu très jeu-vidéo. Il faut un sacré moment pour s’adapter au rendu visuel du 48 fps et même une fois "habitué", la technologie reste bien visible et ne s’efface jamais au service du récit. On est bien loin d’un Avatar (dont l’histoire est sans intérêt soyons clair) pour lequel James Cameron avait attendu de totalement maîtriser la technologie qu’il utilisait. Peter Jackson expérimente et perd certainement beaucoup avec le choix de ce format. Certaines scènes d’action sont absolument illisibles et je n’ose même pas imaginer les dégâts au cerveau et aux yeux que ferait un film de Michael Bay filmé en 48 images par seconde.

L’avenir nous dira si cette technologie rentre dans les habitudes ou si elle est mise au placard. Je penche pour le moment pour la deuxième option. Oublions cette technologie et penchons nous sur les autres aspects visuels du film. Peter Jackson frappe un très grand coup. La direction artistique est comme précédemment incroyable mais on découvre presque autant de lieux, personnages et objets que dans toute la trilogie précédente. Le travail est colossal et le résultat admirable. Surtout, c’est la mise en scène qui franchit un pallier. Sur ce point-là, Peter Jackson nous offre un film bien plus abouti que ce qu’il a pu faire par le passé. Les mouvements de caméra sont plus d’une fois déments et nous embarquent littéralement dans les évènements et les environnements.


Au final, si Le Hobbit : un Voyage Inattendu laissera un léger goût amer à la sortie de la salle, c’est parce qu’il réussit à être différent du livre dont il est adapté, mais paradoxalement pas assez de la trilogie à laquelle il se greffe. On peut prendre ça autant pour un défaut que pour une qualité. D'ailleurs je comprend Kitty et Gaillom lorsqu'ils reprochent respectivement au film de trop en rajouter par rapport au livre, et aussi de ne pas arrivé à se détacher du sda. Les volets suivants le confirmeront, même si Peter Jackson est logiquement parti pour signer trois nouveaux hits au box-office.
Ceci dit j'ai bien aimé le film car on passe un très bon moment, et les 2h45 passent comme une lettre à la poste...
Un divertissement honnête donc.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le dimanche 23 décembre 2012, 23:56:42
J'ai également vu Le Hobbit.

Je rejoins l'avis de JeK, mais je serai plus direct que lui : le film a beau miser sur son impressionnant niveau technique, il a clairement le cul entre deux chaises.

Même à la fin du film, je n'avais toujours pas distingué si Jackson s'adresse plutôt au public initial du bouquin (que je n'ai pas lu, mais dont j'ai lu la BD, si ça compte) qui doit avoir 12-15 ans à tout péter, ou aux anciens spectateurs du SdA des années 2000. Finalement, il essaie de concilier les deux, en bouffant à tous les râteliers, et c'est finalement au spectateur de payer la note. Entre la violence à quatre-vingt-quinze pour cent sans sang, et le peu qu'il y a fait clairement tache sans rien tacher, plus des passages qui se torchent tellement l'arrière-train avec les lois fondamentales de la physique que non, stop, quoi, y a un moment ou non, stop, quoi.
(Cliquez pour afficher/cacher)

Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai point dit : le film n'est pas vraiment mauvais. Techniquement bien foutu, les acteurs sont bons, les environnements sont saisissants, la musique est à point... Mais voilà, le film ne sait pas du tout à qui il s'adresse et on se demande bien s'il nous prend pour un fan d'heroic fantasy ou pour un ado attardé.

Raison pour laquelle le triumvirat du bon goût (composé de moi, je et moi-même) donne à Le Hobbit la note finale de 12/20.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le lundi 24 décembre 2012, 00:05:41
(Cliquez pour afficher/cacher)

Après, je n'ai pas encore vu le film donc je ne dirai rien sur ta critique mais décidément, Bilbo a l'air de bien diviser les gens. :/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le lundi 24 décembre 2012, 00:07:35
Bah dans la BD non plus rien ne le laissait penser, et à juste titre, mais le film est tourné de façon à ce que tu trouverais ça normal alors que ça n'arrive finalement jamais et c'est ça que j'ai trouvé déplacé.

Mettre du caca dans une crêpe ça fait pas du Nutella... Tu peux pas faire n'importe ajout épique et grandiose en essayant malgré tout de garder un fond et un déroulement enfantin.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: link du 40 le mardi 25 décembre 2012, 19:05:46
Aujourd'hui j'ai vu le drôle de Noël de Scrooge, je préfère le titre en VO "A christmas Carole" qui a était écrit par Charles Dickens, et il aura fallu attendre longtemps avant que Robert Zemekis fasse une autre adaptation fidèle au livre et tout en image de syntése.

Si il y'a bien un moment de l'année que Ebenezer Scrooge, déteste le plus, c'est Noël [...]

Le casting est formidable, Jym Carrey à réussi cerner le personnage et tout dans le film est grandiose, toutes les personnes qui jouent ont réussi à cerner ce cantique de Noël, et il ne se réserve pas qu'à la jeunesse comme les précédentes versions,  car ce cantique a des moments sombres comme dans le livre et Robert Zemeckis à réussi à donner au livre une des plus belles adaptations de ce livre, je vous le conseille à tous ceux qui aiment Noël ou qui ont lu le livre ou à ceux qui sont toujours garder leurs cotés
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le mardi 25 décembre 2012, 23:41:34
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.cinemotions.com%2Fdata%2Ffilms%2F0280%2F93%2F1%2Faffiche-Persepolis-2007-2.jpg&hash=7adab9bcef0e805425af4c36a79b3b3f)

À la télévision belge en ce soir de Noël, sur une petite chaine perdue, était diffusé Persepolis, ça change de l'autre conne de Céline Dion et des comédies pourries typiques de cette partie de l'année. Ça faisait longtemps que je voulais le voir, ne sachant pas du tout de quoi il en retournait, j'étais surtout très attiré par le style...

L'histoire (vraie donc) raconte l'enfance, adolescence, jeune vie d'adulte de Marjanne, pendant et après la révolution islamique en Iran dans les années 80. Remplacement d'une répression par une répression pire encore.

Il n'y a pas à dire, j'ai adoré le style du dessin-animé, c'est classe, sobre, poétique. Le film est un très beau coming-of-age avec ses moments dramatiques, ses questionnements, ses moments de joie, etc. Le film a des aspects comiques très agréables (le concert Punk, la cassette Iron Maiden, le cassage de la prof de religion) et plusieurs scènes m'ont frappée, le jeune homme tué dans la révolution, la chute de la statue... C'est très sobre, sans surenchère mais c'est classe et ça fonctionne très bien.

Une chose que je regrette, les voix... Celle de la mère de Marjanne fait très fausse, et l'animation particulière de ce film ne donne pas aux visages les émotions que le film voudrait parfois donner...

Mais outre ce pinaillage de ma part, j'ai passé un excellent moment devant ce film d'animation intelligent scénaristiquement et esthétiquement parlant.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mercredi 26 décembre 2012, 22:02:27
Bon ben, ça c'est fait, j'ai enfin vu Bilbo le hobbit au cinéma! :^^:

Alors, globalement, j'en suis ressorti vraiment émerveillé, il est au moins aussi bon que la saga du Seigneur des Anneaux. :^^: Un truc qui est revenu souvent, ce sont les gens qui reprochaient au film de trop se raccrocher au SDA. C'est vrai, mais personnellement, j'ai vraiment apprécié tous ces clins d'oeil ou ces références. Le bémol étant effectivement le thème des cavaliers noirs utilisé n'importe comment dans le film (surtout que ça ne s'adaptait même pas à la scène, j'ai trouvé. :/ )

Dans le registre des bémols, on peut rajouter l'aspect narratif non assumé: Bilbo passe facilement dix minutes du film à raconter son histoire et on se dit qu'au final, ce sera toujours comme ça, mais en fait non, après ça revient à la normale, l'air de dire que c'est juste un rajout osef pour faire le lien avec le SDA (d'ailleurs, c'est effectivement le cas. :/ Mais j'ai apprécié le moment où se déroule le début du film. :^^: ). On pourra aussi évoqué une incohérence assez maladroite:
(Cliquez pour afficher/cacher)

Enfin, le dernier bémol qui est selon moi le plus grave, c'est le travelling au début du film, qui est censé nous permettre d'admirer de jolis panoramas: tout est flou et au final, on ne voit absolument rien. De plus, ces quelques séquences (y en a 2 ou 3) nous octroient un magnifique mal de crâne dés le début du film et faudra après tenir encore deux heures avant de pouvoir se soulager le crâne. Heureusement, ce flou n'apparait plus dans le restant du film, mais malheureusement, le mal effet.

Sinon, j'étais vraiment sceptique quant à la scission du roman en trois parties: je me suis dis qu'il y aurait énormément de longueurs. Mais en fait pas du tout: Peter Jackson a fait tout plein de rajouts, d'ailleurs au début, on a l'impression qu'on va se manger que des scènes n'ayant rien à voir avec le film à chaque fois que les persos parlent de quelque chose: heureusement, cet effet s'estompe au cours du film et les scènes alternatives rejoignent bien le film. Le film se tape au final un très bon rythme et on ne s'ennuie pas une seule seconde, même pas pendant le tout début de l'histoire, qui dure quand même 40 minutes à lui seul! Les nains sont traités assez inégalement mais bon, y a de toute façon encore deux films pour palier à ce soucis, mais ils se révèlent déjà vachement bien attachant (Ca fait plaisir de mettre enfin une tête sur le nom de Balin et mieux encore de voir Gloïn jeune ;D ). On a aussi droit à de l'humour bien distillé sans être gonflant (même si une tentative avec Gandalf tombe misérablement à plat (enfin quoique je suis le seul à n'avoir esquissé qu'un sourire, vu le boucan dans la salle.))

D'ailleurs Wolf, j'ai compris où tu voulais en venir avec
(Cliquez pour afficher/cacher)
et je rejoins ton idée, c'était vraiment pas génial du tout sur ce coup :/

Mais bon, en règle générale, j'ai vraiment adoré ce film, je ne peux décemment pas lui mettre en dessous de 8/10 malgré tous ses petits défauts tellement j'ai prit mon pied et que je crève déjà d'envie de voir la suite!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Resh le mercredi 26 décembre 2012, 22:09:03
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.lametropole.com%2Fassets%2Fapplication%2Ffiles%2Fles_sacrifi%25C3%25A9s.jpg&hash=c71de8d7b802718127673ec0cf890dfc)

J'ai la flemme de faire une critique complète. J'vais me contenter d'y aller très, très, très général.
J'ai déjà vu mieux, déjà vu pire, c'est rigolo par moment, y'a pas de moment où on s'ennui vraiment.

J'y donnerais un 6/10, parce que c'est pas mauvais, mais pas super bon non plus.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mercredi 26 décembre 2012, 23:31:24
Je crois que ça me violera toujours autant les yeux les titres traduits au Québec ... :niak:
Je comprendrai jamais cette logique de dépravés quoi, ça devient du grand nawak déjà que les traductions de certains titres en France c'est complètement naze ... xD Enfin je sais pas, respect du pays d'origine de l'oeuvre, on garde tout en VO quoi.  :-|


Enfin, sinon j'ai enfin regardé Death Proof. J'avais jamais vu ce Tarantino, il est pas mal, même si le délire bonasse/grosses bagnoles c'est pas trop mon truc ... Ya des choses pas mal, ça traîne peut-être un peu (la premières moitié du film est trop longue à mon goût pour ce qu'elle veut dire), ya des idées de réal quand même sympatiques (certains gros plans ou zoom, type sur le juke-box). Bon après c'est peut-être pas mon préféré mais ya des trucs qui m'ont pas mal surpris, la course poursuite finale est quand même bien foutue et te tiens en haleine. Voilà voilà, fallait que j'le vois, c'est chose faite.  :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Royug le mercredi 26 décembre 2012, 23:36:47
Je crois que ça me violera toujours autant les yeux les titres traduits au Québec ... :niak:
Je comprendrai jamais cette logique de dépravés quoi, ça devient du grand nawak déjà que les traductions de certains titres en France c'est complètement naze ... xD Enfin je sais pas, respect du pays d'origine de l'oeuvre, on garde tout en VO quoi.  :-|

Bah la plupart du temps, quand un livre étranger est traduit en français, que ce soit au Québec ou en France, le titre est traduit aussi, non ? Alors pourquoi ce serait pas pareil pour les films ? Après, c'est vrai que la traduction laisse parfois à désirer, mais je vois pas le problème avec le principe en tant que tel.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Emy-Lili le mercredi 26 décembre 2012, 23:47:40
Non mais que ce soit pour un livre ou un film, c'est pareil pour moi, faudrait laisser le titre original. En France on a  un peu le cul entre deux chaises, un coup on traduit un coup non ... Mais je serais pour garder les titres originaux.
Puis j'ai globalement un problème avec cette tradition de la traduction. Encore, pour un bouquin, si tu connais pas la langue d'origine, évidemment tu dois lire une traduction. Mais le fait de regarder un film traduit en VF ... Je peux plus personnellement. Déjà au niveau du son, techniquement c'est forcément moins bon que l'original (ouè je suis avec un autiste du son maintenant, ça déteint sur moi =>) puis surtout, regarder un acteur par dessus lequel un doubleur refait sa voix ... Mais non, c'est pas possible quoi tu tues la moitié de la performance de celui-ci, c'est ... Nul quoi. Puis quand t'es un peu exercé, tu commences à voir que la synchro labiale colle pas, donc tu rentres pas dans le film parce que tu sens que c'est pas l'acteur original qui parle ...
'fin bref, après si les gens ont pas envie de se prendre la tête avec la langue originale, pourquoi pas ils font ce qu'ils veulent. Mais perso j'ai tendance à penser qu'il faut (du moins pour les films) profiter de ces oeuvres dans leur langue originale, par respect pour les réalisateurs et les acteurs.

En fait je dévie un peu, j'veux juste dire que la version originale, c'est mieux même pour les titres.  :R
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Trictus McNatret le jeudi 27 décembre 2012, 02:01:57
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fwww.metrofrance.com%2F_internal%2Fgxml%210%2F4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf%24tl6pkfqqzaqu7xuhzbg8kio5s6psi4g%2Fculture.jpeg&hash=d52df2230717dae644f49af2e6276e54)

Aujourd'hui, je viens de voir Colorful. Ce très beau long métrage d'animation est l'oeuvre de Keiichi Hara, sorti en 2010. J'avoue que si personne ne me l'avait conseillé, je ne m'y serais jamais interessé... Et j'aurais loupé quelque chose. Vraiment.

Au risque de passer pour l'emo de service, j'ai toujours été fasciné par la relation qu'ont les hommes avec le mort. De nombreuses oeuvres l'illustrant, évoquant les possibilités d'une vie après la mort, l'ont fait avec plus ou moins de brio... La saga des Thanatonautes de Bernard Werber, qui se poursuit à travers le schéma d'évolution de l'âme (humain > ange > dieux) n'en est qu'un exemple, et pas des plus brillant, c'est dire. Mais Colorful a vraiment su les dépasser, au moins pour l'heure.
Le scénario ne m'est pas inconnu: j'avais déjà lu un manga traitant le même filon (que je ne peux malheureusement pas citer, l'ayant lu à la va vite en bibliothèque). Colorful raconte la réincarnation d'une âme dans le corps d'un autre, réincarnation qui va changer en profondeur la vie de l'hôte. Mais dressons ici un synopsis plus détaillé.

L'histoire commence dans la gare où les défunts prennent leur dernier train. Le protagoniste, une âme pêcheresse qui n'a plus rien à fiche du monde des vivants, n'a cependant pas droit à la réincarnation: Pura Pura, un envoyé du père créateur, lui annonce qu'il doit se soumettre à une épreuve pour expier un crime qu'il a commis, et le fait se réincarner dans la peau de Makoto, un collégien qui s'est suicidé. Pour réussir l'épreuve, l'âme a six mois comprendre quel a été son crime et profiter au mieux de la vie de Makoto, qu'il apprend à connaître...

J'ai du mal à trouver les mots pour évoquer ce film, que je n'ai pas honte de décrire comme étant une merveilleuse ode à la joie de vivre (nojoke, hein). C'est beau, c'est fluide, c'est coloré (ahaha!), j'ai vraiment été transporté par l'histoire et ses personnages que j'ai trouvé très touchants et bien exploités. Rien à redire sur la qualité, et quand à l'émotion, elle était au rendez-vous.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Chatmallow le dimanche 30 décembre 2012, 22:45:32
Dernier film pour cette année et dernier McDo (mais ça c'est une autre histoire), cet aprem j'ai été voir

 Jack Reacher.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg38.imageshack.us%2Fimg38%2F2160%2Fjackreacheraffiche2.jpg&hash=911943febae86e8079de283a90035f19)

Je suis rentrée en ayant de forts aprioris puisque je ne suis pas friande de films d'actions et que j’apprécie peu Tom Cruise. Puis, finalement ça a été une bonne surprise puisque j'ai bien aimé.
Dans le genre film d'actions américains, ça ne loupe pas, le business avant tout et donc retrouve tout le cliché de ce genre de films, un héros seul et coupé du monde, au regard inexpressif, ultra intelligent, qui combat les méchants pour la justice et qui en plus ne se prend que deux ou trois coups pour la beauté des égratignures sur le visage. il est trop méga fort.

Bon ceci dit, l'action et le tape à l'oeil américain sont bien présents,
(Cliquez pour afficher/cacher)
J'ai aussi bien aimé les quelques traits d'humour
(Cliquez pour afficher/cacher)

Bref, ce n'est clairement pas le film de l'année, mais un bon divertissement, même pour les gens comme moi pas trop fans de films d'actions. A part quelques longueurs, je n'ai pas eu l'impression de m'ennuyer, et je vous le recommande pour passer un bon moment  :^^:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le dimanche 30 décembre 2012, 23:25:49
Moi ce soir j'ai vu "Inglourious Basterds", que je n'avais pas encore vu. Et bien je pense que je peux enfin dire que j'adore Tarentino. C'est parfois totalement n'importe quoi, y'a des scènes bien trop longues et osef (sérieux le jeu entre Allemands dans la cave de "La Louisiane"). Mais waw, Waltz était tout simplement extraordinaire, et il n'y a que dans les films de Tarentino où je trouve chaque dialogue passionnant. La scène d'intro, il y avait une telle tension, et l'utilisation des différentes langues était tellement pertinente (c'est rare en cinéma je trouve) que j'étais vraiment scotché, alors que j'ai souvent du mal à rentrer dans un film. Et puis les Basterds (Brad Pitt surjoue un peu, mais qu'est-ce qu'il est drôle), et puis Mélanie Laurent et son petit Allemand niais, et puis ce final monstrueux qui se met peu à peu en place, avec une tension énorme. Et au final, un grand n'importe quoi, qui m'a totalement surpris, avec aussi la magnifique scène des retrouvailles entre Emmanuelle et Frierick, le tout superbement mis en valeur par la musique. Et j'ai dit aussi que je trouvais les musiques géniales ? Sérieux celle du générique, waw. J'viens de voir que ça a été composé par Morricone, je comprends en fait.

Bon, désolé pour cet avis brut et manquant de recul, mais voilà j'avais envie d'en parler. Et vivement Django Unchained. :cool: Ne reste plus que Boulevard de la mort, qui me parle par contre beaucoup moins. =/
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le dimanche 30 décembre 2012, 23:33:45
Bah moi, hier, j'ai vu Forrest Gump à 95% Un jour j'arriverai à atteindre les 100% Mais bon voilà, AB3 c'est définitivement une chaine de merde: avec les freezes et bugs graphiques qui gâchent tout le plaisir du film.

Ceci dit, le film est vraiment excellent, à la fois touchant et très drôle, notamment comment Forrest raconte les faits marquants des USA sans en comprendre l'impact. Et le parallélisme entre lui et Jenny est vraiment très intéressant. Bien que l'aspect le plus poignant du film était à mon avis le cas du capitaine Dale. C'est seulement sur la fin où Jenny regrette de ne pas être restée auprès de Forrest que ces deux personnages se sont révélés vraiment poignants.

En tout cas, ouais je confirme, Forrest Gump, c'est un excellent film, à la fois drôle et poignant. Je lui mets 6/10 à cause de la qualité de diffusion d'AB3 mais en vrai, il vaut minimum 8/10, si c'est pas 9!
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 31 décembre 2012, 01:43:03
Ne reste plus que Boulevard de la mort, qui me parle par contre beaucoup moins. =/

En ce qui m'concerne, Le Boulevard de la Mort humilie Inglorious Basterds... même si il est, pour beaucoup, sur-estimé.

C'est clairement mon Tarantino préféré !


niveau jeu d'acteur, Waltz est une beast <3
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le lundi 31 décembre 2012, 10:13:03
Dup => Tu critiques AB3, mais ils passent souvent de très bons films. C'est plutôt cool pour une chaine au budget très limité. v.v Bon, ça n'égale pas Arte, mais c'est déjà pas mal. Après, je ne suis pas spécialement fan de Forrest gump, même si je comprends qu'on puisse adorer. Perso, j'ai été rebuté par le côté manichéen de l'histoire, et le ton moralisateur. Parce que ouais, on compare toujours la vie du pauvre Forest le bon avec celle de sa copine qui est une dépravée. Et comme karma is a bitch, bah forcément Forrest, sans s'en rendre compte, effectue des choses grandioses tandis que son amie s'en prend plein la gueule. Bon après, on peut le voir comme un film qui retrace l'histoire des États-Unis vue par un idiot, et ça me semble plus intéressant, mais ça ne m'était pas venu à l'esprit lors de mon premier visionnage. v.v

GKN => J'essaierai de le voir cette semaine pour pouvoir comparer justement alors. ^^ Mais je doute de retrouver un perso aussi cool que celui de Waltz.   :-*
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 31 décembre 2012, 11:05:01
Citer
Mais je doute de retrouver un perso aussi cool que celui de Waltz.

Dans Boulevard de la Mort il y a Kurt Russel qui est largement plus classe comme acteur que Waltz, en plus sa bagnole déchire trop. Le soucis dans ce film étant que, comme dans Inglorious d'ailleurs, ça oscille entre le très bon, mais plus souvent vers le moins bon.
Du coup entre un accident bien foutu et une course poursuite bien shootée et bien tendue comme il faut, tu te retrouve avec des tunnels de dialogue sans intérêt, c'est mou, ça n'amène à rien. Je ne parle même pas du climax qui annule tout le charme de la première partie (la meilleure à mes yeux).

Sinon Inglorious j'ai pas trouvé ça bien exceptionnel, c'est mieux que Death Proof (de loin), mais pas de quoi se lever la nuit non plus. C'est un film carrément insignifiant comparé aux classiques Reservoir Dogs/Pulp Fiction. Dans le même genre je lui préfère de loin Les Douze Salopards.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 31 décembre 2012, 11:52:57
C'est clairement ce que Floax ne va pas aimer aussi.

Perso, je me suis pris au jeu et ça m'a beaucoup surpris ! J'adore le script des Tarantino et, du coup, même les conneries poufland qu'il y a durant la première et la seconde partie, c'est passé comme dans du beurre et c'est tout juste si j'en redemandais pas encore...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Clochette le lundi 31 décembre 2012, 14:53:34
Là dessus j'suis clairement d'accord avec D_Y.
Autant jusqu'à Kill Bill Volume 1 je vouais un culte à Tarantino, autant depuis le 2 j'ai été pas mal déçue.
Il y a dans ses films certaines scènes vraiment très bonnes mais d'autres très moyennes.
Death Proof c'était un film "détente" (enfin je l'avais pris comme ça, il avait eu envie de s'amuser avec Rodriguez et avait moins d'ambition que pour ses autres films) donc je lui pardonnais son inégalité.
Par contre Inglorious, je ne comprends vraiment pas pourquoi il a été autant encensé. Mélanie Laurent m'a laissée perplexe, toute la partie en France m'a profondément ennuyée (enfin non pas la première scène).

J'attends de voir Django avant de savoir si ça vaut encore le coup d'attendre ses films :(
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le lundi 31 décembre 2012, 15:03:33
Kill Bill 1 était assez divertissant, mais perdait un peu le côté "dialogues savoureux". Le 2 est un peu plus longuet, mais y'a des dialogues carrément excellents ! Bah Inglourious, c'est un peu le même trip. Je n'encenserais pas le film, mais je l'ai trouvé vraiment cool et agréable à regarder, même si ça ne vaut effectivement pas Reservoir Dogs et Pulp Fiction. Mais par rapport à Jackie Brown, ça se discute (et les deux ont pour objectif de mettre sur place pendant tout le film un final dantesque, en montrant tous les points de vue possibles).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: D_Y le lundi 31 décembre 2012, 16:18:33
Citer
Kill Bill 1 était assez divertissant, mais perdait un peu le côté "dialogues savoureux".

En même temps Kill Bill c'est un hommage à plein de vieux films de sabre à la Lady Snowblood, La Rage du Tigre et cie, genre qui de base n'a pas besoin de dialogues interminables (aussi bien écrits soient ils) pour exister.
Surtout qu'il y a un gouffre évident dans la qualité d'écriture entre Reservoir et Inglorious, donc si Django suit la même voie ça risque de pas être cool du tout.

(et à titre personnel, je met Jackie Brown bien largement au dessus d'Inglorious Basterds)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le mardi 01 janvier 2013, 20:28:09
Je les aime tous de toute façon. Sauf Boulevard de la mort que je viens de voir en fait. v.v Je pense avoir plus ou moins compris le délire (série Z, grosses bagnoles, filles canon), mais je n'adhère pas du tout. Enfin, les 40 premières minutes ça passe, mais quand j'ai vu que j'allais me retaper 40 autres minutes de discussions de filles débiles juste après, j'ai vraiment perdu patience. Il aura fallu attendre la course poursuite pour avoir un peu de tension et des scènes intéressantes, sinon, c'était le néant absolu. Le plus mauvais Tarantino, et de très très loin. v.v Alors que tous les autres je les trouve au moins bons. v.v

Fin, j'aimerais quand même voir Grindhouse d'un coup, pour vérifier si ça passe mieux (apparemment le film est plus court, mais Tarantino a enlevé la scène du lapdance, trist =p). Planet Terror a l'air rigolo et mieux réussi en tout cas.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Clochette le mardi 01 janvier 2013, 20:40:06
J'ai trouvé Planet Terror au-dessus, moins lent et beaucoup plus drôle.

Sinon dernièrement, j'ai vu
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ffr.web.img2.acsta.net%2Fr_160_240%2Fb_1_d6d6d6%2Fmedias%2Fnmedia%2F18%2F87%2F37%2F48%2F20131369.jpg&hash=9366818ac89e704c1753984ddd0896eb)
Qui m'a laissée vraiment perplexe et incapable de dire si j'ai aimé ou non.
Le film est extrêmement glauque, certaines morts sont vraiment dures à regarder et au final je me suis demandée où le réalisateur voulait en venir. J'ai trouvé le final assez fort, la scène m'a vraiment marquée même si j'ai eu du mal à l'intégrer dans le reste du film (et j'ai du aller voir des interprétations sur le net pour trouver un semblant de logique à toute cette histoire).

Et aussi
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ffr.web.img1.acsta.net%2Fr_160_240%2Fb_1_d6d6d6%2Fmedias%2Fnmedia%2F18%2F85%2F38%2F83%2F20137597.jpg&hash=78e9b627e6508d1623916e372b98b501)
Que j'ai vraiment adoré. C'est pareil, c'est très glauque.
Pour le résumé, dans une famille recomposée de loosers, le fils (Emile Hirsch toujours aussi bon) décide, avec l'accord et la complicité de son père, de faire tuer sa mère par un tueur professionnel pour toucher l'assurance vie. Comme ils ne peuvent pas le payer d'avance, ils lui "donnent" leur soeur/fille âge de 12 ans qui avait tapé dans l'oeil du tueur. Évidemment, rien ne se passe aussi bien que prévu !
J'ai vraiment accroché à l'histoire de cette famille sans aucun scrupules qui se retrouve à devoir assumer ses actes. Le personnage du tueur est aussi très bon, sans morale, la dernière scène est très violente mais très forte.
Niveau acteur j'avais toujours vu jusque là Matthew McConaughey dans des comédies romantiques et il était particulièrement flippant en tueur et quand à Juno Temple elle est parfaite en gamine qui ne comprend qu'à moitié ce qu'il se passe.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le mardi 01 janvier 2013, 20:47:36
Ah, Killer Joe j'ai failli aller voir le ciné, et à la place j'avais du aller voir Ted, je regrette encore. Hum. Ce que tu dis me rappelle qu'il faudra que j'achète le DVD quand il sortira (enfin plutôt quand il sera à 5€ :niak:).

Ah par contre, pour Death Proof, j'adore la BO, et j'ai été très surpris par la musique du générique :

http://www.youtube.com/watch?v=9rRCw3pxX1M

J'avais toujours trouvé cette chanson ringarde, et maintenant je la trouve carrément cool. Je ne sais pas si c'est parce qu'elle est en anglais, parce que je l'associe à la scène de fin du film ou si c'est parce que c'est un remix plus speed, mais j'adore.  ;D
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Trictus McNatret le mardi 01 janvier 2013, 21:38:21
En fin de compte je vais faire très court... pas de reviews compliquées, et c'est dommage parce que les films que je vais évoquer le valent bien. Je réactualiserais ça plus tard, peut-être...

Tout d'abord, je (re)vu Pulp Fiction, et en VO s'il-vous-plaît... Pulp Fiction qui s'inscrit DEFINITIVEMENT dans mon palmarès comme mon Tarantino favori. J'ai une véritable addiction pour ce bout de poésie gangsta qui me laisse un goût d'émerveillement à chaque visionnage. Il n'y a pas une seule scène du film que je ne trouve pas culte, pas une seule phrase qui ne me fasse pas sourire, pas un seul élément qui ne me réchauffe le coeur. Les protagonistes sont vraiment et bizarrement attachants, et y a une force qui se dégage de ce beau bordel organisé que j'arrive pas à comprendre mais que je n'ai aucun mal à apprécier.
Pour ceux qui ne connaissent pas, Pulp Fiction, c'est une suite de petites histoires qu'on vous raconte, comme ça, sans forcément les mettre dans l'ordre le plus chronologique qui soit. Des histoires de gangsters qui braquent des restaus, de tueurs à gage qui tuent et qui dansent avec la femme du patron, de boxeur clandestin qui se met des gens dangereux à dos... Bref, une suite de contes urbains burlesques à souhaits, de dialogues qui claquent sur le massage des pieds et la Bible, et de scènes d'action plus hilarantes qu'autre chose. Bref, faut le voir.

Du coup, j'me suis enfin décidé à voir Reservoir Dogs, et... Waouh. J'ai été agréablement surpris, et pourtant je m'attendais à aimer. J''ai du mal à m'exprimer dessus. Ca a été trop bizarre, trop... WTF dans ma tête pour que je l'explique. Mais c'est un coup de coeur, et un vrai.
On retrouve cette fois embarqués aux côtés d'une bande de braqueurs de banque, après un coup foiré. Et c'est cool. Vraiment. Encore une fois, les personnages sont très bien construits, les dialogues en jettent, et j'en ressors ravi mais remué. A voir, là aussi.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mardi 01 janvier 2013, 23:20:46
Bah aujourd'hui, j'ai eu la chance de voir le Roi Lion 2 et 3 (ce dernier n'ayant encore jamais été vu)

Le 2, bien que basé sur une grosse incohérence scénaristique (dans la mesure où Scar est un lion solitaire justement dénué de clan v.v ) reste toujours aussi chouette à regarder, pas autant que le premier Roi Lion mais quand même: on regrettera juste certaines interventions de Timon et Pumbaa qui viendront gâcher une ou deux scènes (notamment la bataille finale d'une façon vraiment idiote!) Mais bon, même si j'ai eu du mal à entendre à cause du diner du nouvel an où ça gueulait, je l'ai bien apprécié et je lui mets un bon 7/10.

Le 3 par contre... Bah en fait, il est assez sympa: c'est assez amusant de revoir le premier film du côté de Timon et Pumbaa. Certaines scènes sont même carrément touchantes
(Cliquez pour afficher/cacher)
et il y a une scène qui, une fois vue, me fait dire qu'elle aurait du être intégrée au premier Roi Lion, ne serait-ce pour rendre nos deux guignols de service un peu plus intéressants:
(Cliquez pour afficher/cacher)
Leur crainte de perdre Simba suite à l'arrivée de Nala se révélant ainsi encore plus compréhensible que dans le premier film. Mais globalement, ce film ne se gêne pas pour massacrer le mythe  du premier film et ça en est presque honteux. On a le choix entre deux réactions: être offusquer devant un tel massacre du film ou bien en rire en se disant qu'au final, c'est juste un petit délire qui n'a jamais eu lieu dans l'histoire originale. J'ai choisi la deuxième option. Ceci dit, je ne lui mettrai quand même pas plus de 6/10, même s'il sait se révéler étonnement touchant (et confirme d'ailleurs mes soupçons:
(Cliquez pour afficher/cacher)
)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le dimanche 06 janvier 2013, 03:08:15
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Ffilmgeek.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2010%2F01%2Faffiche-mother.jpg&hash=36a1a03dd0c10f20b93e529a4ae38aef)

Mother est un film coréen réalisé par Bong Joon-Ho (The Host mais, surtout, Memories of Murder).
Celui-ci raconte l'histoire d'un homme de 27 ans pas très malin et immature (cela rappel le père de The Host) qui est accusé du meurtre d'une jeune fille. Sa mère pour qui il est absolument tout va alors se battre contre vents et marrées pour prouver à tout prix que son fils est innocent.

http://www.youtube.com/watch?v=KPcijFQ4PpU

Autant être simple: si dans dix ans je vais encore garder en tête le génial Memories of Murder, le cinéma gardera Mother comme un des films faisant ressentir le plus d'empathie dans un grandiose "suspense hitchcockien".

Le film n'est pas compliqué à comprendre et pourtant, à plusieurs reprises, on se sent perdu sans pour autant complètement décrocher. Le réalisateur nous mène précisément là où il veut et de la manière dont il le souhaite.
Objectivement, c'est 9/10.

En ce qui me concerne, je lui préfère toujours Memories of Murder alors je lui donne un beau 8/10.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le dimanche 06 janvier 2013, 12:19:10
Si tu aimes les thrillers/drame/trucs expés coréens, tu as l'énorme trilogie sur la vengeance de Park Chan-wook, à savoir :

- Sympathy for mister vengeance
- Old Boy
- Kind Hearted Ms. Geum-ja Lee (aussi appelé Lady Vendetta ou Sympathy for Ms. Vengeance (pas chiant ça tiens).


Enfin tu connais sûrement déjà vu que ta culture cinématographique a l'air bien plus grande que la mienne.  v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le dimanche 06 janvier 2013, 12:28:10
J'ai pas une bonne culture du cinéma mais j'ai déjà vu ces films, effectivement. D'ailleurs j'avais été pas mal déçu par Lady Vengeance...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le dimanche 06 janvier 2013, 12:36:40
Il était de loin le plus bizarre des trois oui... Mais je l'ai tout de même préféré au premier de peu, l'héroïne est très intéressante je trouve, et il y a cet aspect comédie noire/drame que j'ai beaucoup apprécié. Le premier film a un côté frustrant du fait que le héros est sourd et que certaines situations sont juste tellement désespérées que ça donne juste envie de lui foutre des grosses baffes !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Suijirest le dimanche 06 janvier 2013, 23:00:41
Je viens de voir Jack Reacher.

Il est très sympa, mais antidaté au possible. Ce film suit tellement à la lettre le guide du parfait petit thriller et dissémine tellement de messages même pas subliminaux qu'il en devient un poil ringard.

Il a ses chances de faire parler de lui pendant quelques mois, mais on l'oubliera sans regret d'ici la fin de l'année, sinon du semestre. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Royug le mardi 08 janvier 2013, 03:46:29
Je suis allé voir l'Odyssée de Pi dernièrement, le film basé sur le roman L'histoire de Pi. J'ai été déçu de voir que certains passages avaient été expédiés ou modifiés, notamment

(Cliquez pour afficher/cacher)

mais globalement le film respecte bien le livre, et j'ai passé un très bon moment en allant le voir. J'ai trouvé la 3D très bien intégrée, les animaux sont vraiment très bien rendus (surtout le tigre) et plusieurs scènes étaient d'une beauté à couper le souffle (genre le coucher de soleil avec la mer complètement calme et lisse comme un miroir, ou la nuit avec les méduses phosphorescentes et la baleine).
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le mercredi 16 janvier 2013, 21:03:11
J'ai vu Django Unchained.

C'est dense, c'est riche, c'est décousu, mais pour une fois y' a un scénar'. Y'a des trouvailles visuelles géniales, mais pas mal de moments chiants. Et Waltz est vraiment énormissime. Légèrement déçu, mais à voir. J'avais envie d'écrire un avis plus complet, mais je n'arrive pas vraiment à structurer mon avis tant le film me semble étrange, différent de ce qui fait d'habitude. C'est du Tarantino, mais en même temps y'a quelque chose en plus, ou en moins.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le jeudi 17 janvier 2013, 19:32:05
Vu hier soir également.
Voici ma modeste critique :


DJANGO
UNCHAINED
de Quentin Tarantino
2h45

Trois ans après Inglourious Basterds, le retour de Quentin Tarantino était guetté comme le messie. D’autant plus lorsque l’on apprenait que celui-ci préparait un western, genre qu’il vénère et qu’il exploite depuis ses tous débuts. L’attente aura-t-elle était justifiée ? Django est-il le nouveau film référence de Tarantino ?

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg708.imageshack.us%2Fimg708%2F2859%2Fimagedpd.jpg&hash=878b83d9140f1d5bf0756f568b3873d1)

Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.
Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…
Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et qui a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…


Dès le début du film, on sait déjà que l’on est devant quelque chose de grand. Une apparition de Christoph Waltz et le tour est joué. En pleine forêt on fait la connaissance de ce dentiste assez "original", et quelques minutes plus tard de Django. La scène est géniale tant elle est fluide et si bien orchestrée et nous annonce le meilleur pour la suite. Déjà, les dialogues claquent comme des coups de fouet, la répartie du Dr Schultz est juste jouissive et les premiers coups de pistolet sont déjà donnés. La chorégraphie Tarantino est en marche !

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg26.imageshack.us%2Fimg26%2F3137%2Fimageooq.jpg&hash=dc9ec889b8b1a18633e590e82bcaa6b3)

Si Django Unchained se démarquera par son écriture, c’est surtout par le traitement de nombreux thèmes qu’il prendra vraiment son envol. Déjà, par sa volonté de dénoncer une époque, une Amérique sauvage à la veille de la guerre de Sécession dans laquelle l’esclavage est naturel et les nègres considérés comme du bétail. Tarantino ne veut pas de cette histoire et, à l'instar de la vengeance des Juifs sur les Nazis dans Inglourious, il décide de faire de son Django un héros romanesque, intelligent et déterminé. Dans son histoire, le réalisateur de Pulp Fiction considère que la perversité vient des blancs (cette scène incroyable dans laquelle Schultz oblige Django à tuer un gangster devant son fils) et qu’ils sont seuls responsables de la révolte noire. Les blancs n’ont alors pas le beau rôle dans cette histoire et sont tous montrés du doigt pour leur vice et leur manque d’humanité. Quentin Tarantino se rit de l’histoire Américaine et va à l’encontre du bien pensant en transformant son nègre en cavalier, en valet, en expert, en tueur à gages, et finalement nous racontant son histoire et celle de personne d’autre.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F2muchponey.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F12%2F20343760-e1355785373910.jpg&hash=b54f0f466564c9c38866f03724bc2bc8)

Au delà d’une violente critique de l’esclavage et de la traite des noirs (le personnage de Stephen - joué par Samuel L. Jackson - est sans doute le pire être humain rencontré dans le film), Django Unchained dépeint une formidable histoire d’amitié entre deux hommes qui n’auraient jamais dû être amis. Dès que le Dr Schultz délivre et prend sous son aile Django, le duo ne se quitte plus pour notre plus grand plaisir. Pour la première fois dans sa filmographie, Tarantino nous parle d’amitié au sens noble et nous fait vivre une aventure humaine saisissante et assez émouvante. La complicité et la confiance unissant Schultz et Django est aussi surprenante qu’elle marquera considérablement le film. Une histoire d’amitié sans frontières entre l’homme blanc et le nègre, entre le tueur à gage et le jadis esclave, qui fera tomber toutes les barrières.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimg600.imageshack.us%2Fimg600%2F2308%2Fimagexbg.jpg&hash=33eb2af5d9a78c9430bdb43cc083d5be)

Si Quentin Tarantino développe sa palette, impossible de nier l’impact de son cinéma sur Django Unchained. Il y a du Kill Bill, du Pulp Fiction et du Reservoir Dogs dans chacune des scènes du film et on reconnaît parfaitement la signature Tarantino dans la mise en scène. Les plans sont d’une beauté à en pleurer et pour une fois le réalisateur ne joue pas trop avec ses jouets préférés. Ainsi, il laisse tomber les zooms/dézooms au profil de plans plus larges mais toujours aussi impressionnants. Là où tout Tarantino prendra son sens c’est très certainement dans les scènes de violence hallucinantes qui peuplent Django. Pour le coup, on prend un véritable plaisir coupable à voir les murs se couvrir de sang, les cervelles exploser, et les coups de feu portés de plus en plus nombreux. Toujours aussi exigeant sur ses scènes de violence exacerbée, Tarantino se fait vraiment plaisir avec Django et son plaisir est contagieux ! Ici, la règle du « Œil pour œil, dent pour dent » si chère au réalisateur est bien sur conservée et aucune issue pacifique n’est jamais envisagée. On prend alors un pied énorme devant ce spectacle de destruction et de vengeance incontrolable. La palme revenant bien sûr aux scènes se passant à Candyland dans le dernier tiers et dont je ne vous parlerai évidemment pas...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F2muchponey.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F12%2F20092717-e1355785182179.jpg&hash=f8ec8f74112d06e9a17042d83a16fb19)

Si la durée fait un peu flipper (2h45 quand même), force est de constater que Tarantino a très bien su exploiter et équilibrer tout ce temps mis à sa disposition. Découpé en trois grandes parties (la rencontre entre Schultz et Django, la conversion de Django en tueur à gages et la découverte de Candyland), Django Unchained ne sera jamais ennuyeux ou lourd et verra ses presque trois heures de péloch' défiler sans que jamais on ne regarde sa montre ou qu’on trouve le temps long. Tarantino réussit à maintenir du très grand cinéma pendant toute la durée de son film, fait très rare en général.

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F2muchponey.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F12%2F20245223-e1355785879869.jpg&hash=eb8d65c3a04668b018750daa9de9d67d)

Django Unchained n’aurait pas été le même sans son casting parfait sur toute la ligne. Christoph Waltz en haut de la liste bien sûr qui comme à son habitude accapare l’écran dès qu’il ouvre la bouche. Là où j'ai été surpris par contre, c’est par la prestance à l’écran de Jamie Foxx que je n’attendais pas à un tel niveau. Il crève l’écran par sa fierté et son désir de liberté et parvient à faire mieux qu’ "exister" face à un Christoph Waltz impeccable. Le duo fonctionne si bien que lorsque Leonardo DiCaprio arrive, il a du mal à s’imposer à l’écran. Pas pour très longtemps cependant tant son personnage arrogant et agaçant finira par redresser l’équilibre. Tarantino a pris le temps de donner de la consistante à chacun de ses personnages et ça se voit ! Dicaprio, Waltz, Foxx et même L. Jackson peuvent remercier le réalisateur d’un tel cadeau !

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F2muchponey.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F12%2F20383228.jpg&hash=6796960972ff7d3bb51b66d53c02013b)

Pendant 2h45, Tarantino nous assène une formidable leçon de cinéma et un hommage indéniable au film de genre. Django Unchained est un spectacle, une comédie humaine satirique qui fait passer les blancs pour des idiots assoiffés d’argent dont l’humanité est constamment remise en cause. Django est une chorégraphie où la vengeance est l’ultime réponse et où la rédemption n’a pas encore sa place. Le film n’en ressort pas moins fun (bien au contraire) et vient redorer le blason de Tarantino. Il voulait faire son propre western depuis longtemps, il l'a fait. Et en bien. La boucle est bouclée.
Il y a eu Pulp Fiction dans les années 90, il y aura Django Unchained dans les années 2000. 
Dieu que 2013 commence bien…


9/10
Ça manque juste un peu de gros plans de pieds tout ça...


Prochain film, prochaine critique :
Lincoln de Spielberg, le 30 janvier.
See ya !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le jeudi 17 janvier 2013, 23:06:10
Marrant, j'ai pas du tout perçu le film comme ça, et du coup ça me donne envie de le revoir. Tu mets des points intéressants en évidence, mais perso j'ai quand même vu le temps passer sur la fin. :niak:  Vais essayer d'aller le re-voir pour en discuter de manière plus intéressante.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le dimanche 20 janvier 2013, 21:17:28
Forcément, tout le monde n'aura pas la même appréhension, surtout en ce qui concerne la durée :)
Après perso j'ai vraiment pas trouvé le film long tellement je me suis pas emmerdé. Je trouve que ça fonctionne super bien en terme de rythme et ce, même dans les scènes qui se passent à Candyland (où j'ai noté pas mal de plans-séquences notamment).

Tu me diras si tu perçois le film différemment ou pas quand tu l'aura revu ;)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le lundi 21 janvier 2013, 20:16:38
Aujourd'hui j'ai vu Be Cool avec John Travolta et Uma Thurman.

Le speech de départ est simple, John (parce que j'ai oublié le nom des persos. :niak: ) en a marre du ciné et veut redevenir prêteur sur gage. Mais le meurtre de son camarade producteur et la rencontre d'une jeune fille qui chante merveilleusement bien va changer la donne. Au diable les prêteurs sur gage et bienvenue dans le business de la musique.

La grande force du film, c'est vraiment ses personnages qui ont tous leur propre cachet et sont vraiment hilarants, notamment ce cher John qui reste cool dans n'importe quelle situation. Le scénario vole pas bien haut, mais se révèle assez intéressant pour voir les magouilles du milieu de la musique. On enchainera  ensuite avec les coups de putes tentant chacun de faire tomber l'autre. Au début, je pensais que certains personnages seraient sous-exploités mais en fait pas du tout: chacun a son propre rôle. Et l'apparition de guest star comme les Aerosmiths ou les Black Eyes Peas, offrent un cachet supplémentaire au film.

Au final, on se retrouve avec un chouette film comique qui nous fait vraiment passer un très bon moment et que je conseille à tous: 7/10
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Cupcake le lundi 21 janvier 2013, 20:31:10
Le monde de Charlie.

L'histoire d'un adolescent solitaire au passé un peu étrange qui, grâce à ses deux nouveaux amis du lycée, découvre l'adolescence, ses joies, ses rencontres, ses amours, ses peines. Un scénario simple mais bien réalisé. On y retrouve Logan Lerman (Percy Jackson), Emma Waston et Ezra Miller encore dans un rôle homosexuel hihihi, tous trois très bons et très bons acteurs (ohoho.)
Evidemment, ce n'est pas extrêment original, et ça n'a pas le mérite d'être film de l'année (même s'il a quand même eu quatre récompenses), mais dans le genre "je vais vous raconter l'histoire d'adolescents qui ont plein de soucis", c'est vraiment quelque chose. Et la BO est très sympa (David Bowie - Heroes), moi qui pourtant n'écoute pas beaucoup ce genre de musiques, c'est très agréable. Enfin voilà, très émouvant pour moi.
Et je ne me suis pas endormi dessus, ce qui veut dire beaucoup de choses.

8/10
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le lundi 21 janvier 2013, 20:36:43
Dup : C'est pas dans ce film que se "retrouvent" Travolta et Thurman dans une scène de danse clin d'oeil, 10 après après Pulp Fiction ?
Il me semble qu'il y a Keitel aussi. Enfin j'dis ça mais je me souviens plus trop, j'ai vu le film y'a longtemps et il ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le lundi 21 janvier 2013, 20:43:13
Oui Jek, c'est bien dans ce film et y a aussi Keitel, ainsi que Vince Vaughn et The Rock pour ne citer qu'eux. (Et Dany de Vito qui fait un petit caméo.)
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: JeK le lundi 21 janvier 2013, 20:56:58
(Et Dany de Vito qui fait un petit camelot.)

Tu veux sans doute dire "caméo" ¬¬
Effectivement c'est bien le film que je pensais. Merci !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Nilezor le lundi 21 janvier 2013, 20:59:28
J'ai également vu Django ce week end. Je n'y vois vraiment qu'un défaut : les scènes d'émotion. Je les ai trouvées assez ridicules par rapport au reste du film. Parce que le reste franchement génial : c'est violent, drôle, captivant. La scène Ku Klux Klan-like est digne des Monty Python tellement c'est absurde et drôle. Tarantino nous livre un film qui vaut franchement le coup, allez le voir.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Plastik le lundi 21 janvier 2013, 21:16:49
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2F4.bp.blogspot.com%2F-PurpywrqLFU%2FT3SZG8P4YqI%2FAAAAAAAABVQ%2FRzX5-6aqJuk%2Fs1600%2FUN%2BHOMME%2BQUI%2BDORT%2B1.jpg&hash=f7d1ce2b03d4ddbb87c12497991833fb)

Film de 1974, on y suit un étudiant, sans nom, qui erre dans sa chambre minable et dans Paris pendant une heure et quart sans ne jamais dire un seul mot.

Une narratrice raconte un texte de Georges Perec (roman dont le film est éponyme).

Donc en gros, un film sans scénario, sans rien que se passe et pourtant le métrage est vraiment hypnotisant...
Sûrement grâce aux images grises et au texte splendide et à une bande-son très adéquate.

Si pendant les 2/3 du film, il se fait très neutre par rapport au "héros" du film, il devient de plus en plus virulent, son vrai message se délivre dans une atmosphère assourdissante. La narratrice crache presque ses mots de colère.

Enfin, c'est une expérience très étrange, un film très "arty", c'est de ça que les Américains doivent se foutre quand ils disent aux français qu'un beau gars qui fume une clope le long des quais, ce n'est pas vraiment du cinéma...

(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fquietbubble.files.wordpress.com%2F2006%2F05%2F04-porco-rosso.jpg&hash=55616f02734230e94edb3ad2ac06b483)

Porco Rosso de Hayao Miyazaki.

J'avais envie ce soir, de me regarder un petit film histoire de passer le temps, et je me suis dis que ça faisait longtemps que je devais avancer dans les dessins-animés du fameux studio japonais qu'est Ghibli.

Voyant que les plus courts que j'ai sont Mon Voisin Totoro et Porco Rosso, je me tourne vers le deuxième, un porc qui combat des pirates de l'air dans l'Italie d'entre deux-guerres, ce n'est pas commun.

Je m'attendais à un film léger, et il l'est en comparaison aux autres Miyazaki que j'ai vu (Seulement Princesse Mononoke et Le Voyage de Chihiro).

Un aspect dessin-animé très accessible, avec beaucoup d'humour, de magnifiques dessins, des scènes de combat vachement chouette Et pourtant la toile de fond est extrêmement sérieuse : montée du facisme en Italie, pauvreté, crise...

J'ai été vraiment impressionné par la gravité que certains moments laissent échapper, la course-poursuite dans Milan avec l'avion, le nuage quand Porco Rosso raconte ce qu'il est arrivé...

Il semble que ce film soit un des moins appréciés du monsieur, mais je l'ai trouvé extrêmement plaisant, original, bien ficelé. Je regrette limite d'avoir été seulement nourri aux films disney pendant mon enfance, mais pas de problème, il y en a pour tous les âges dans ces films...
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Duplucky le mercredi 23 janvier 2013, 13:15:06
Hier, j'ai vu Gran Torino de et avec Clint Eastwood.

Réputé pour étend un petit chef d'oeuvre, je me devais de voir ça. Surtout que le speech de départ est plutôt sympathique. Mais parce que alzheimer me guette, j'ai encore oublié le nom du héros v.v En clair, le vieux Clint vient de perdre son épouse et est juste dépité devant la connerie de ses enfants qui ne font preuve d'aucun respect envers la défunte et, par extension, à leur propre père. Clint découvre dans la même journée qu'il a de nouveaux voisins: toute une famille de vietnamiens. Etant raciste par nature, ça le rends juste encore plus de mauvais poil qu'il ne l'est déjà. Pourtant, par la force des choses, son comportement vis à vis d'eux changera petit à petit, en particulier envers le jeune Tao.

Le film mise grandement sur l'évolution de Clint à l'égard des étrangers et lui présente parfois des situations vraiment bien cocasses. Le film prends bien son temps de montrer le caractère du personnage (à tel point que c'est peut-être même un peu chiant au début) sans aller vite en besogne. On sent une meilleure maitrise du temps accordé comparé à un "Million Dollar Baby' ou j'ai regretté de voir les combats de boxe sacrifiés au profit du scénario (en soit, c'est pas un mal, mais c'est un peu frustrant.) Ici non, tout est bien développé jusqu'au final qui est vraiment puissant.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Ceci dit, j'ai trouvé le film moins poignant que Million Dollar Baby pour une raison simple:
(Cliquez pour afficher/cacher)

Mais Gran Torino était vraiment un excellent film, moins que MDB à mes yeux, mais vraiment à voir: 8/10
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: TheCockroach le samedi 26 janvier 2013, 21:47:55
Je ne vais pas faire de critiques constructives.

- Le Dernier Rempart (http://www.imdb.com/title/tt1549920/?ref_=fn_al_tt_1) : 7/10
- Django Unchained (http://www.imdb.com/title/tt1853728/?ref_=fn_al_tt_1) : 8.5/10
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Rodrigo le lundi 28 janvier 2013, 18:53:11
Moi j'viens de voir Infernal Affairs, un film hong-kongais apparemment. :niak: Au début, j'avais vraiment du mal, tant les noms me semblaient difficiles à retenir, et les personnages tous semblables (j'ai vraiment du mal avec les faciès asiatiques). Mais peu à peu, on rentre dedans, et le scénar devient aussi simple dans son principe que complexe dans son exécution. Trahisons dans tous les sens, pièges machiavéliques et suspense véritable, ce film m'a beaucoup surpris. Après, il faut aimer les films d'espionnage, et avoir l'esprit un peu vif, mais je le recommande vivement. Merci DY pour cette découverte.  :-*
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: GKN le lundi 28 janvier 2013, 19:00:43
Il y a un film vraiment pas mal aussi, c'est Murderer. Je ne parle pas du très bon The Murderer, film Coréen de Na Hong-jin (The Chaser), mais du film Hong Kongais d'un certain Chow Hin Yeung Roy:
http://www.youtube.com/watch?v=QRuU0pd5tRc

C'est un polar que j'ai trouvé vraiment pas mal !
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le lundi 28 janvier 2013, 19:21:26
Hier j'ai vu :
(https://forums.puissance-zelda.com/proxy.php?request=http%3A%2F%2Fimage.noelshack.com%2Ffichiers%2F2013%2F05%2F1359396207-sans-titre-1.png&hash=1e22d76b148e577cab3ef7081af35cca)

On m'avait passé le DVD donc j'ai tenté le coup. Sympa à voir pour les costumes et décor mais sans plus, surtout que c'est lent et que je trouve le rythme ultra mal géré en fait. On reste longuement sur des parties pas spécialement intéressantes pour ensuite faire des ellipses de fou furieux. Assez spécial quoi. Surtout que j'émets quand même des doutes quant à la "véracité" (ça reste une fausse biographie) des propos. C'est quand même une adaptation américaine d'un bouquin américain (certes bien renseigné paraît-il) donc bon. Au final ça m'a surtout donné envie de lire des bouquins de sources plus sûres sur le domaine.
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Fénomal le mardi 29 janvier 2013, 16:39:30
Alors. J'ai vu INTERSECTION. Pour faire simple, l'histoire parle de plusieurs personne qui se retrouvent bloquer dans le désert. Ils ont l'air ordinaire, mais cachent plus ou moins quelque chose qui vont avoir des conséquence pendant le film. J'ai aimé regarder le film, découvrir la nature des personnages, l'ambiance... Bref, c'est pas à sauter au plafond, mais j'ai apprécié le regarder.

Et aussi, ZERO DARK THIRTY. Je peux savoir pourquoi ça s'appelle comme ça?! oO

En clair, ça parle de la capture de Ben Laden. Intéressant, on s'ennui pas, et j'ai trouvé le moment fatidique sublime. Après, est-ce que ce film est une forme de propagante, j'sais pas et j'm'en fou. v.v
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Bilberry le mardi 29 janvier 2013, 16:42:18
Citation de: Fénomal
Et aussi, ZERO DARK THIRTY. Je peux savoir pourquoi ça s'appelle comme ça?! oO
Franchement je sais pas mais ça serait pas une heure (dans un jargon US) ? Genre celle à laquelle a eu lieu l'opération ?
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Izzy Novada le mardi 29 janvier 2013, 18:47:23
Citation de: Fénomal
Et aussi, ZERO DARK THIRTY. Je peux savoir pourquoi ça s'appelle comme ça?! oO
Franchement je sais pas mais ça serait pas une heure (dans un jargon US) ? Genre celle à laquelle a eu lieu l'opération ?

Wikipédia is your friend :

Citer
Titre : Zero Dark Thirty (qui signifie « minuit et demie » en jargon militaire)

 :siffle:
Titre: Aujourd'hui j'ai vu...
Posté par: Trictus McNatret le mercredi 30 janvier 2013, 11:03:35
Il y a peu, j'ai vu le Dernier des Mohicans. En version originale et sous-titrée, bien sûr, sans quoi ce n'est pas drôle, vu que dans ce film, on parle l'anglais, le français et... ... et... L'amérindien? Oops. J'ai oublié le nom de leur langue, tiens. Dommage. M'enfin.

Toujours est-il que la musique du film m'avait énormément séduite, et que je ne demandais qu'à le voir enfin: c'est désormais chose faites. Et est-ce que je regrette mon visionnage? Oh que non.

The Last of the Mohicans prend place alors que les français, alliés aux hurons et les anglais, aux côtés des mohicans se disputent la possession des colonies américaines. Je pense ne pas me tromper en situant le film en 1757, pendant la guerre des Sept An (merci Wiki!). Elle narre l'histoire de Nathanaël, un blanc élevé par les mohicans et vivant en nomade, qui sauve avec son père et son frère adoptif les filles du colonel Munro, Cora et Alice, et l'officier Duncan, qui dirigeait l'escorte, d'une embuscade huronne tendue par Magua, ennemi juré du colonel qu'il surnomme Cheveux Gris. En sauvant les trois britanniques, Nathanaël et ses parents mohicans se retrouvent plongé au cœur du conflit, et c'est sur fond historique que cette épopée s'offre à nous.

Le résumé fait, place à l'avis. D'abord, en ce qui concerne l'aspect technique... Je ne suis pas un spécialiste, malgré toute la passion que je porte au cinéma, mais je dois avouer que ce film m'est apparu comme un sans-faute. Pas de plans en trop, ça s'enchaîne bien, et on ne s'y perd jamais. Les acteurs jouent bien, les costumes sont beaux et fidèles à