Auteur Sujet: Je bouquine !  (Lu 124638 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Zemo

  • Priant de Nayru
  • Messager Éolien
  • *****
  • Messages: 2066
  • A wop bop a loo mop a wop bam boom!
    • SylvainCharroy
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #975 le: jeudi 06 juin 2019, 14:04:39 »
Il me semble que Gaiman est impliqué d'assez près dans l'adaptation d'American Gods. Je n'ai regardé que quelques épisodes et n'ai pas lu le livre, mais du coup j'imagine que malgré les différence, l'esprit doit être respecté et que le style est conservé.
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... pour les miracles, prévoir un délais

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10761
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #976 le: jeudi 06 juin 2019, 19:43:33 »
L'esprit est complètement respecté. Le livre se permet des astuces que ne peut pas s'offrir un support visuel. Cette absence d'astuces débouchement sur un développement du camp ennemi qui est par exemple à peine effleuré dans le livre. Par exemple, Arrgus divinité aux milles yeux est devenu une divinité de la surveillance (caméra etc...). On n'en parle pas du tout de ça. Il n'est même pas cité. Pour ça que je trouve que les deux supports apportent un effet complémentaire et je ne saurais pas dire la quelle des deux versions je préfère.

Little bit of Love

Hors ligne Zemo

  • Priant de Nayru
  • Messager Éolien
  • *****
  • Messages: 2066
  • A wop bop a loo mop a wop bam boom!
    • SylvainCharroy
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #977 le: jeudi 27 juin 2019, 11:38:35 »
Je suis en train de lire Le Labyrinthe, le premier tome de la trilogie l'épreuve, qui avait été adapté au ciné de 2014 à 2018. J'y suis allé un peu à l'aveugle, sans avoir vu les films (ni même la moindre bande annonce je crois, où alors elles ne m'ont pas du tout marqué), et en ne connaissant qu'un pitch super synthétique.

Citer
Thomas se réveille amnésique dans "Le Bloc" un petit quartier habité uniquement par des ado de sexe masculin, situé dans un gigantesque labyrinthe dont personne n'a jamais trouvé la sortie. Le jour, certains explorent le labyrinthe, la nuit des monstres sont dans le labyrinthe. Chaque jour, les murs du labyrinthe chagent de place. Keskilfoutedonkla ? Komenkilvonsortir ?

J'en suis à la moitié du livre et... mmppff... je suis tellement partagé.

Alors y'a du bon... clairement, ça se lit tout seul. Bon, après c'est plus une lecture young adult donc ça ne me surprend pas. Mais à certain moments il y a un vrai côté page turner qui donne envie de continuer encore et encore. Du coup, je passe un bon moment, ce qui doit être l'essentiel non ?

Oui ! Mais ! Mais qu'est-ce que c'est pauvre. Que ça soit le style, les personnages très peu caractérisés, les descriptions... alors oui, il y a du rythme, mais à quel prix. Aussi, je sens que je vais avoir très très peu de réponses à tous les mystères introduits par ce premier tome. Arrivé à la moitié du livre, le nombre de questions continue de grandir et compte tenu du rythme actuel, je me dis qu'on n'aura que quelques éléments de réponse d'ici à la fin du livre. Du coup, j'imagine que ce tome se terminera par une sortie du labyrinthe avec une vague idée floue du pourquoi ils sont là et que tout le reste attendra les tomes 2 et 3.

Bref, c'est vraiment un genre de plaisir coupable. J'ai envie de connaître le pourquoi du comment donc j'avance par curiosité, en sachant d'avance que la fin de ce premier tome sera sans doute frustrante. Je passe un bon moment tant que je débranche le cerveau, mais j'aurais du mal à le conseiller pour autant.
« Modifié: jeudi 27 juin 2019, 14:54:01 par Zemo »
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... pour les miracles, prévoir un délais

Hors ligne Zemo

  • Priant de Nayru
  • Messager Éolien
  • *****
  • Messages: 2066
  • A wop bop a loo mop a wop bam boom!
    • SylvainCharroy
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #978 le: dimanche 30 juin 2019, 08:34:41 »
Je parlais il y a quelques semaines du premier tome de Nous Sommes Bob. Il est aujourd'hui gratuit en ebook un peu partout (Amazon/Kindle, Kobo/Fnac, Google Livres...)
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... pour les miracles, prévoir un délais

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10761
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #979 le: mardi 02 juillet 2019, 20:13:46 »
Aujourd'hui, j'ai lu Métamorphose de Kafka.

Honnêtement, j'ai eu du mal à m'y lancer. Ce n'est que mon obstination et le plaisir de finir ce que je commence qui m'a permis de m'accrocher. J'avais commencé par ennui et je l'avais sur ma liseuse. C'est l'histoire d'un mec lambda qui un jour se réveille sous la fort d'une grosse blatte. Là, où ça me pose problème, c'est qu'il faut considérer que c'est normal. C'est normal, il faut faire avec. Pas de scientifique, pas de police ou un équivalent de l'époque. Non, ça reste le secret familial. Et le mec ne se pose pas la question du pourquoi ? Il se demande juste comment agir maintenant. On voit agir la famille et tout.

Sauf que moi, faut qu'on m'explique. Au moins qu'on me prévienne qu'il faut accepter ce fait et ne pas y réfléchir. Parce que j'ai réfléchis tout le long. Je me pose toujours la question. On n'y répond pas. Ca me frustre. C'est un exercice qui est imposé au lecteur. J'aime pas qu'on m'impose sans me prévenir. Bref voilà.

Sinon, une fois que j'ai commencé à lire, ça se lit bien et c'est plaisant. Mais quand même, maudite question.

Little bit of Love

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Kokiri Espiègle
  • *****
  • Messages: 4848
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Je bouquine !
« Réponse #980 le: mardi 02 juillet 2019, 20:17:44 »
Perso j'avais eu le même problème avec l'acceptation de la condition d'être une blatte, après il me semble qu'il était contrôleur fiscal, était injuste et j'avais pris ça comme une sentence divine. Ce qui est intéressant c'est de voir au début comment il voit sa condition, comment il l'accepte, puis voir sa famille et comment elle l'accepte (absolument pas) c'est un livre assez intéressant mais parfois lourd à lire j'avais trouvé.
Merci à Haine et Jielash pour le kit. <3

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10761
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #981 le: mardi 02 juillet 2019, 20:25:19 »
Ben, il était pas spécialement injuste a priori. Il s'était plutôt sacrifié justement. Tu y voyais une sentence divine, j'y voyais plus un symptôme d'un burn out prononcé. Et la famille accepte la situation. Elle s'adapte. Ce n'est que dans l'insupportable elle ne l'accepte pas, à l'usure. Une famille normale aurait appelé un déverminiseur ou un truc dans le genre.

Little bit of Love

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Gardien de Farore
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9593
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #982 le: mardi 02 juillet 2019, 21:14:57 »
La Métamorphose c'est le livre le moins pété du cerveau de Kafka; il est plus "réaliste" que Le Procès ou le Chateau, c'est son genre, faut l'accepter, tout est absurde et sans règle. Il n'y a aucune explication à recevoir, il y a juste à comprendre l'idée derrière et non une quelconque explication scientifique. Sinon autant râler sur Porco Rosso parce qu'on ne sait pas pourquoi il s'est transformé en cochon, c'est pas spécialement important.
C'est clairement un livre sur l'isolement social, et le plus intéressant c'est encore les réactions de la famille. Perso c'est l'un des seul Kafka que j'adore vraiment, je me souviens encore de la scène où la sœur joue au violon.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10761
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #983 le: mardi 02 juillet 2019, 22:33:03 »
Oui, mais justement, j'ai beaucoup de mal avec l'absurde et j'ai beaucoup de mal avec Porco Rosso pour les mêmes raisons. Il y a quelques temps je commençais justement à me dire que je m'habituais à l'absurde. Ma lecture de Rhinocéros de Ionesco s'était faite dans la douleur au Lycée (et dans la maladie aussi). L'absurde je commence à m'y faire s'il est ponctué d'humour. Presque dans un sens ça me rassure de ne pas avoir complètement apprécié car ça veut dire que mes goûts ne changent pas tant que ça. Ils s'ouvrent, mais il y a une racine. Des préférences qui font que je suis ce que je suis. C'est peut-être débile d'être content de ne pas aimer.

Enfin quand je dis que je n'ai pas aimé, j'ai été dérangé. C'était l'effet escompté, mais ça m'agace de m'être fait prendre au piège, alors que je pensais avoir passé le stade de la lecture réaliste. Peut-être que j'aurais du me renseigner un peu plus sur Kafka en fait et connaître sa réputation. J'aurais commencé le bouquin avec l'idée en tête "Ca va être absurde, faut pas chercher à comprendre" et pas trimbaler la question "Ouais, mais pourquoi et comment ?" jusqu'à la fin avec l'espoir d'avoir une réponse.

Little bit of Love

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Gardien de Farore
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9593
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #984 le: mercredi 03 juillet 2019, 02:08:10 »
T'inquiètes je comprends ce sentiment, j'ai moi-même eu beaucoup de mal sur le Procès et le Château, même si le sous-texte est souvent hyper cool chez Kafka, la forme est déroutante. Cela dit je n'ai jamais vraiment été confronté au problème d'acceptation de tel ou tel élément un peu fantastique, j'accepte ça d'office sans même me poser la question, car évidemment souvent le fait qu'un élément fantastique ne choque pas grand monde cache quelque chose, et dans tous les cas je me plie aux règles du monde dépeint.
Cela dit dans la Métamorphose les relations familiales et le rapport avec le monde sont plus importants que la transformation en elle-même.

Perso je le trouve assez soft comme livre niveau absurde, j'ai aussi lu Rhinocéros au lycée et j'ai même bouffé du "Fin de Partie" de Beckett c'était pas pour les petits kiki, à côté Kafka c'est plus réaliste que la réalité même v.v
Cela dit je trouve que le Procès est le livre le plus important de Kafka car c'est lui qui symbolise le plus ses idées; on utilise le mot "kafkaïen" pour illustrer une société où une administration volontairement absurde et compliquée en référence à ce livre.

Sinon j'ai aussi beaucoup lu (comme d'hab). J'ai terminé le poème Orlando Furioso dont j'ai parlé plus haut (en un mot : tuerie cosmique); le premier volume (d'une édition de trois) de Guerre & Paix de Tolstoï, alors autant j'évitais cet auteur depuis Anna Karenine qui m'avait grave ennuyé, autant le G&P ça déchire d'une force assez incroyable. On s'y croirait sur ces champs de bataille des guerres napoléoniennes, ce qui est assez incroyable en soi et surtout cette atmosphère hostile nous attache énormément aux personnages qui ont tous sans exception une personnalité développée à fond. Même les scènes de vie quotidienne en Russie sont bien foutues, j'ai hâte de voir comment sera representée la campagne de Russie de 1812.

Et dernièrement j'ai beaucoup bouffé d'histoire romaine : Tite-Live dont j'ai lu le premier tome qui regroupe 5 livres, et le 5e volume du "Decline & Fall of the Roman Empire" de Gibbon (dont j'ai aussi parlé ici).
Bon ça a l'air chiant présenté comme ça mais Tite-Live ça se lit comme du petit lait, c'est beaucoup de guerre et de dissensions politiques, donc faut s'intéresser à l'un ou à l'autre pour accrocher, et comme c'est mon cas j'ai lu ça comme un roman d'aventure 8-) La traduction française doit jouer dans cette impression, j'ignore de comment ça rend en latin.  De la préhistoire du Latium, à la création de Rome, la chute des rois, jusqu'à l'invasion des Gaulois Sénons en -390, il y a de quoi boire et manger en péripéties de toute sorte et surtout pas mal de matériel pour comprendre la politique antique. Comme les romains ont à peu près expérimenté tous les régimes possibles, comprendre Rome, c'est un peu comprendre notre monde.
Le Gibbon traite de l'Empire d'Orient, à partir du règne d'Heraclius, en présentant les empereurs Isauriens, les Comnenites, les Doukas, &c... À cette période coïncide aussi l'époque de Charlemagne, puis encore après le début du Saint Empire romain par Otho, la création de l'Islam, l'independance de la papauté, les premières croisades, les invasions normandes... Même si le livre est gros et long, ses pages couvrent une large période de temps et loin d'être la plus inintéressante de notre histoire. Le style est impeccable et se lit comme un roman en fourmillant d'anecdotes de ouf.

J'ai pas encore décidé sur quoi me diriger ensuite, la Chartreuse de Parme ou Guerre & Paix 2 ? :hap:
« Modifié: mercredi 03 juillet 2019, 02:12:45 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Sorcier Sheikah
  • *****
  • Messages: 7847
  • git gud scrub
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #985 le: dimanche 07 juillet 2019, 23:47:47 »
J'ai nettement ralentit ma cadence de lecture, mais je continue à avancer tranquillement les livres du witcher. Je viens de finir le baptême du feu, qui doit être le troisième des livres centrés sur l'histoire de Ciri.

J'avoue, il n'y a pas que le manque de temps qui m'a fait ralentir. L'histoire commençait un peu à s'enliser, je lisais donc petit bout par petit bout. Jusqu'à la rencontre avec Regis. J'ai tout de suite flairé le truc avec le personnage, je ne m'y suis pas trompée, mais il amène un dialogues vraiment intéressant sur
(Cliquez pour afficher/cacher)
Les livres offrent également des pistes de réflexion très intéressantes, sur des questions de sociétés actuelles. Les personnages sont d'ailleurs égaux à eux même lorsqu'ils y répondent, ça montre le travail de l'auteur sur son univers et ses personnages. Dernièrement, j'ai vu passer des remarques sur la pêche intensive (mais les hommes ont rit au nez des druides qui les prévenaient), et un autre sur l'avortement. Ce dernier d'ailleurs commence par un taunt d'un des membres du groupe, qui précise que dans son pays, les femmes sont seuls à choisir, contrairement à celui de ses compagnons, et il demande du coup qui sont les barbares. S'en suit un rapide débat sur l'avortement.
J'ai souvenir qu'il y en avait d'autres, mais ça ne me revient pas. Tant pis.
En tout cas, j'ai repris plaisir dans cette histoire, maintenant que la politique s'est un peu tassée, Geralt est redevenu raisonné, et que les choses bougent un peu :)
Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !


Citation de: Achi
Moi je dis Cap admin.
Cap sensei a toujours raison.

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10761
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Je bouquine !
« Réponse #986 le: lundi 08 juillet 2019, 13:28:24 »
Ce que je vais dire s'adresse particulièrement à @D_Y, mais tout le monde peut être concerné. J'ai trouvé sur internet une maison d'édition qui fait de jolies publications : https://www.jeandebonnot.fr

Honnêtement, c'est le genre d'éditions que j'aime avoir chez moi. Je ne suis pas spécialement très intéressés par les textes choisis, mais j'aime les dorures, les enluminures. Honnêtement, si je n'avais pas tant de choses à acheter, je me prendrais bien la petite collection d'Hypocrate, mais bon 100€ les trois bouquins, c'est pas donné. Mais je suis un matérialiste en terme de lecture et comme j'aime un truc, j'aime bien le posséder. Du coup, peut-être que j'en achèterai.

Little bit of Love