Auteur Sujet: Errements Poétiques - [ Poème : Je connais une fille qui n'aime pas la poésie ]  (Lu 43174 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #45 le: lundi 06 décembre 2010, 18:21:25 »
Un double post pour une poésie... On a tous croisé des inconnues, et il suffit parfois d'un sourire ou d'un regard !  ;)

L'inconnue

"Au détour d'une rue,
Mon regard l'a vue,
Une inconnue aux yeux verts,
Tête haute, regard fier.

Reine-moana, elle a souri
Sourire des vagues, sourire sage.
Sans un mot, sans écrits,
Ni espoir, ni rage...

Je n'ai comme souvenir
Que son visage ou son rire.
Inconnue aperçue.
Inconnue déchue.

Puis elle s'éloigne au loin,
Au milieu d'une foule et de mon esprit.
Amante passagère d'un romance sans soin,
Elle efface avec malice un court poème épris..."[/i]

Moana = océan
« Modifié: vendredi 26 août 2011, 23:32:05 par Synopz »
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

En ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5488
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #46 le: lundi 06 décembre 2010, 22:05:25 »
Citation de: "Synopz"
On a tous croisé des inconnues, et il suffit parfois d'un sourire ou d'un regard !  ;)


C'est pas Florent Pagny qui disait ça dans Savoir Aimer ?

Oui, chapeau la référence...

Beau texte, Synopz, à part la phrase "Mon regard l'a vue" que je trouve un peu lourde... C'est vrai que ce sont des choses qui arrivent souvent ^^.

Mille mercis à Alice Lee pour la signature !
Entre ce que je dis et ce que tu entends, on risque de pas se comprendre...

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #47 le: mardi 07 décembre 2010, 18:51:57 »
Référence totalement involontaire ! Je connais à peine la chanson ! Oui, la phrase est un peu lourde mais je n'ai pas grand chose d'autre pour rimer avec inconnue !
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #48 le: mardi 21 décembre 2010, 21:45:39 »
Un double post pour l'événement que vous attendiez tous... Eh oui ! Le chapitre 10 est terminé ! Le dernier chapitre de l'année ! C'est noël, alors, commentez :p ! Ce chapitre va engendrer encore plus de questions... Est-ce que ça s'arrêtera un jour ? Je ne sais pas ;)



Chapitre 10 : L'impétueuse

" Ton cœur bat plus fort, plus vite, princesse.
Ne l'entends-tu pas pleurer sans cesse ?
Ne l'entends tu pas clamer son existence ?
Il ne veut pas finir sa danse de grâce et d'insolence...

Luna, héritière des songes,
Ne sens-tu pas les regrets qui te rongent ?
Ne sens-tu pas les étoiles s'éloigner ?
Elle vous attend tout les deux au bout de la réalité...

Qui donc ?
La fin du chemin... "

un long sentier serpentait entre les crevasses, havre de sécurité au beau milieu d'une terre désolante : les monts d'Enverra. Il s'agissait d'une chaîne de montagnes qui s'étendait au delà du désert et qui délimitait le bout du royaume d'Hyrule. Personne n'en avait jamais vu la fin et les rares personnes à s'y être risquées rapportaient la présence d'évènements étranges dans la région. Pourtant deux silhouettes progressaient sur le seul passage praticable permettant l'accès au massif. Luna songeait à ce qui les avait menés ici, l'appel d'Hina avait été clair. Ils trouveraient la réponse à leur question ici. La jeune princesse releva la tête et offrit son visage à une douce brise, la saveur piquante du vent embaumait ses sens... Allait-elle bientôt quitter cette vie ? Elle ne savait pas. Le goût sec de l'air la rassura cependant, elle pouvait bien partir, elle avait déjà vécu tant de choses ! Fermant son esprit à ces interrogations, Luna se tourna vers Synopz.
- Quelle réponse es-tu venu chercher en ces lieux, élu des ombres ?
Synopz se tourna vers elle en souriant.
- Je suis venu poser des questions avant tout... Pour ce qui est des réponses, vous en êtes peut-être une, princesse...
Luna sourit.
- Épargne-moi tes phrases pompeuses pour une fois, n'essaie pas de te cacher derrière des mots, aussi beaux soient-ils !
- Alors, si tu préfères, je suis ici pour la vérité...
- Tu vois ! Quand tu veux, élu.
- Mais je suis aussi là pour vos yeux princesse.
Le rire de la Sheikah résonna, porté par le vent.
- Incorrigible...

***

Les trois déesses étaient assises autour d'un grand bassin d'eau pure. Din s'énervait.
- Ils vont réussir... Notre autorité est en grand danger, mes sœurs !
Nayru laissa échapper un fin ricanement.
- Oublies-tu les trois règles ? Nous ne pouvons pas les transgresser !
Farore soupira.
- Il n'existe réellement aucun moyen de les contourner ?
- Cela impliquerait notre totale destruction ainsi que celle du monde... C'est ce que nous avons jurées devant le symbole de notre pouvoir, notre puissance nous détruira si nous enfreignons les commandements. Hina avait bien préparé son coup, elle avait deviné que nous ne pourrions rien face à notre propre puissance...
Din frappa la margelle du bassin.
- Les déesses ne détruiront jamais directement une de leurs créations, Les déesses ne détruiront jamais le monde qu'elles ont crées et, enfin, les déesses ne devront jamais laisser le mal s'introduire dans leur monde. Encore heureux que la dernière nous ait permis d'instaurer les élus afin de pouvoir influencer nos créations...
Nayru éclata d'un rire froid.
- Avez-vous créé un monde dans le but de le détruire ? Ou voulez-vous le voir prospérer ?
La déesse de la sagesse se leva et disparut sans un bruit. Farore se tourna vers la déesses aux yeux flamboyants.
- Elle lui manque...

***

Luna souffla un grand coup et poursuivit son ascension. Synopz montait souplement, quelques mètres devant elle. Les deux Sheikahs venaient d'atteindre la dernière partie de la montagne. Une plainte lancinante résonnait dans leurs esprits depuis une poignée d'heures : Hina les appelait, inlassablement. La princesse avançait harmonieusement sur la falaise effrayante de verticalité, elle utilisait chaque aspérité de la roche, chaque crevasse. Luna sentait battre le cœur de la pierre sous ses mains. L'escalade faisait partie des disciplines majeures du prodigieux entraînement Sheikah, trois mots, c'était ce qui permettait de résumer cette formation : Harmonie, plénitude, poésie... L'élue des ombres siffla légèrement pour attirer l'attention de Synopz, elle lui fit signe de la rejoindre sur une corniche proche. La jeune fille crocheta une prise en hauteur, se ramassa contre la paroi avant de s'appuyer sur sa jambe gauche pour réaliser un saut vertigineux. Elle atterrit sur la minuscule plate-forme, Synopz l'atteignit en même temps qu'elle d'une chute contrôlée au millimètre.
- Fatiguée, princesse des ombres ?
Luna fit mine de pousser le jeune homme.
- Tu ne t'arrêtes donc jamais ? Vraiment jamais ?
- Jusqu'à la mort, princesse !
- Heureusement que nous n'allons pas vivre vieux alors.
La remarque, cynique, rappela les deux Sheikahs à leur destin.
- L'humour noir n'est pas toujours bon à entendre, Luna...
La princesse des ombres repoussa l'air de sa main, comme si elle pouvait ainsi chasser le malheur.
- Je suis désolée... Mais quelque chose me gène Synopz. Pourquoi Hina sait-elle tant de choses ? Mais, surtout, pourquoi est-elle encore vivante près de 4000 ans après sa naissance ?
Synopz mit quelques secondes à répondre.
- Une des légende des ombres raconte que... Les Sheikahs seraient à la base... Issus des déesses...
- Issus des déesses ? Tous les peuples sont issus des déesses, non ?
- Tous les peuples ont été créés par les déesses mais les Sheikahs en descendraient directement, les premiers Sheikahs seraient les fils des déesses, les premiers ou bien... La première.
- Quoi ? Nous... Nous serions les descendants des déesses ? Mais, pourquoi es-tu le seul à connaître cette histoire ?
- Elle était transmise uniquement de chef du conseil en chef du conseil. Ce dernier devait la transmettre à l'élu des ombres qui ne pourrait la révéler qu'à la princesse des ombres seulement en cas de nécessitée absolue ! Donc, non, pas " serions " nous sommes les descendants des déesses...
- Mais...
- Nos pouvoirs, nos aptitudes proviennent du sang des déesses.
Luna se tut, un long moment. Le vent faisait virevolter ses longs cheveux de neige.
- Repartons. Tout de suite.
- Luna ! Tu...
Synopz termina sa phrase dans le vide, la jeune fille montait déjà. Le jeune homme soupira longuement avant de se mettre, lui-aussi, à grimper. Les deux Sheikahs atteignirent le sommet après une longue montée silencieuse. Luna se hissa la première au sommet, une grotte sombres s'enfonçait dans un immense monticule de pierre et devant l'entrée...
- Bienvenue, Luna, princesse des ombres ! Je suis Hina, mère des Sheikahs et fille déchue des déesses...
Luna peinait à accepter ce qu'elle voyait. Hina avait l'apparence d'une jeune fille, une jeune fille âgée de 4000 ans. Son visage fin et pointu était encadré par de longues boucles d'un noir profond, son teint pâle contrastait avec l'éclat de ses yeux vermeils. Elle était vêtue d'une simple tunique noire, ample et aucune arme ne reposait à ses cotés. Luna s'apprêtait à répondre mais l'élu des ombres la devança.
- Nous allons éviter les présentations puisque, vous semblez nous connaître...
Hina laissa échapper un rire fin, sonore.
- Je suis heureuse de voir que mes descendants sont aussi prompts à la répartie...
Luna répondit aussitôt.
- Allons aux faits, qu'est ce que vous nous voulez ?
- Je ne veux rien de vous mais, vous, vous voulez sûrement la vérité... Il y a quelque chose que je ne peux pas te révéler, jeune Luna, mais tes parents, peu avant leur... assassinat par la déesse du courage, sont venus me remettre quelque chose. Quelque chose qui se trouve dans ce boyau, derrière-moi.
La princesse tressaillit.
- Et pourquoi ne pas me dire de quoi il s'agit ?
- Cela n'appartient qu'à toi, princesse. Seulement à toi.
- Je...
- Vas-y, maintenant.
Luna hésita encore quelques secondes et se mit à marcher vers l'ouverture. Synopz cria.
- Tu y vas ? Sans preuve ? Tu ne sais pas ce qui t'attend là-bas ! Piège ou mensonge ?
Elle se retourna, larmes aux yeux.
- Je me fiche de savoir si il s'agit d'un piège ou d'un mensonge. Je veux juste la vérité... Seulement ça !
La Sheikah disparut, avalée par l'obscurité de la grotte. Plusieurs minutes s'écoulèrent avant qu'Hina se tourne vers le jeune homme.
- Élu des ombres, il nous reste peu de temps...
- Que voulez-vous dire ?
- Crois-tu que la princesse sombre aurait accepté de rentrer dans cette grotte aussi facilement ? Elle a été manipulée... Comme je l'ai été moi-même. Les déesses vont s'emparer d'elle et...
- Elles vont s'emparer d'elle ?!? Êtes-vous folle ? Je ne peux pas la laisser !
- Vas-y donc, vas la rejoindre... Comme ça vous serez deux à être asservis ! Quand les déesses captureront Luna, elles se rendront compte de notre mensonge. Tu devras alors te mettre en traque et délivrer l'élue des ombres...
Synopz réfléchissait à toute vitesse.
- Et, comment pourrais-je m'opposer aux déesses ?
Hina sourit. Un sourire de vengeance.
- Connais-tu les trois règles, Synopz ?
- Celles que vous avez, d'après la légende, imposées aux déesses ? Oui, je les connais.
- Nos chères créatrices les ont enfreintes... La princesse a-t-elle déjà évoqué la mort de ses parents devant toi ?
- Non, mais... Attendez, vous voulez dire que...
- C'est cela, la déesses du courage a froidement assassiné les parents l'élue.
Le Sheikah était atterré. Les parents de Luna, assassinés.
- Le sait-elle ?
- Elle le sait, elle y a assistée...
Synopz faillit tomber par terre. Elle y avait assistée ? Ses parents étaient tombés devant elle...
- Et, comment vais-je faire ?
- J'ai moi-même promis aux déesses que si elles enfreignaient une des règles, elles seraient détruites. Seulement, les déesses ont réussi à pervertir cette condition, elles ont obtenu le droit d'enfreindre cette règle une fois,tu ne pourras donc que les affaiblir...
- De quelle manière ?
Le sourire d'Hina s'élargit.
- Ton cœur parlera élu oublié ! Et il parlera bien !
Sans chercher à comprendre le sens de la remarque, il poursuivit.
- C'est vous ? Ne mentez pas, je sais que c'est vous...
La fille des déesses soupira.
- C'est moi. Mais tu sais que cela était nécessaire.
Synopz ferma les yeux.
- Oui, je sais.
- Vas maintenant. La princesses des ombres t'attend.
Le jeune Sheikah avança jusqu'à l'entrée de la grotte, un sourire ironique barra son visage avant qu'il ne pénètre dans l'obscurité.
- La traque commence...
« Modifié: vendredi 26 août 2011, 14:33:36 par Synopz »
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

En ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5488
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #49 le: samedi 25 décembre 2010, 18:58:59 »
Eh bien Synopz, on dirait qu'on entre dans le cœur de l'intrigue ! Et on sent que tu y as réfléchi longtemps.

Je trouve que tu vas un peu vite en besogne lorsque Luna entre dans la grotte, personnellement, c'est vrai que comme l'élu des ombres le signale, Hina n'offre aucune garantie et le piège n'est pas exclu.

Reste à voir où tout cela va nous mener. On connaît déjà les aboutissants, mais... Par quel chemin nous y rendrons-nous donc ?

Mille mercis à Alice Lee pour la signature !
Entre ce que je dis et ce que tu entends, on risque de pas se comprendre...

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #50 le: samedi 25 décembre 2010, 20:06:27 »
héhéhéhé... *rire sadique de celui qui sait tout ce qui va se passer*

Oui, j'ai beaucoup réfléchi à ce chapitre ! Voilà, entre autres, pourquoi il a mis longtemps à venir ! Je suis assez fier de mon histoire, moi !

Pour le truc un  peu court, oui, c'est vrai, mais j'ai essayé de justifier, ça avec la petite phrase " je ne veux que la vérité et rien d'autre".

Vous allez voir... La fin va être... épique !

( allez ! un petit indice ? Le titre du chapitre 11... )

Traque...
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Aroma

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 48
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #51 le: lundi 27 décembre 2010, 22:15:46 »
Épique ?
Ah ben, ça y est, je suis impatiente maintenant. Merci Synopz !

Ah oui, c'est vrai, faut que je commente, je suis là pour ça...
Bon alors.... C'est toujours très bien, je me répète mais il faut bien que quelqu'un le dise tout de même !
Ensuite...j'ai remarqué qu'à chaque fois qu'il y a des sous-entendu ou un truc du genre, je ne vois absolument pas de quoi ils parlent...
Exemple :
"- C'est vous ? Ne mentez pas, je sais que c'est vous...
La fille des déesses soupira.
- C'est moi."

Ben là, j'ai aucune idée de qui ça peut être. Donc, vivement la suite que je sache !
En attendant, je vais tout relire pour essayer de trouver ne serai-ce qu'un minuscule indice que j'aurai négligé....

*repart tout lire*

Et bonne chance pour la suite !
Gloire, longue vie et prospérité à Zelda!
Au nom de Din, de Nayru et de Farore,
Amen et bonsoir !

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #52 le: mardi 28 décembre 2010, 11:29:13 »
Mais, ces sous-entendus sont justement là pour que vous lisiez la suite ! ($_$ héhéhé...). Cette petite phrase balancée comme ça, c'est justement un indice pour la suite ! Parce que, finalement, vous ne savez rien du passé de Synopz hormis son départ ! Bon, après, c'est un PETIT indice, si vous devinez la suite vous avez une superbe imagination follement décadente ! ( comme moi, en fait ! )

A mon avis, sauf si une idée géniale de rebondissement vient tout foutre en l'air, le chapitre 14 ou 15 verra la fin de l'histoire... Plus le prologue... Et quand vous lirez ce prologue vous allez être là ouaahhhh ! O_O
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #53 le: mercredi 29 décembre 2010, 20:20:33 »
Prose d'une nostalgie...

Cette nuit, j'ai vu les étoiles.
Je les ai vues, amantes aux yeux de toile,
elles m'ont chantées les rires d'un autre temps
Et le parfum d'une romance bafouée...
Celle de la princesse des voiles, ou de son souvenir,
Qui porte les noires étoffes de l'oubli,
Écho parfait d'une amère nostalgie.
Souvenirs, d'un autre lieu, d'une autre vie.
« Modifié: vendredi 26 août 2011, 23:35:48 par Synopz »
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #54 le: mardi 11 janvier 2011, 16:21:23 »
Bon, je poste donc ma poésie de la finale du concours d'écriture. Le thème se base sur l'après-TWW !

Escarmouches et facéties

« Le sauveur du temps dans sa grande audace,
Défit le seigneur maléfique du royaume sans face.
Alors, il partit, héros des temps, héros des vents.
Il partit porté par un capricieux élan.

La mer infinie lui offrit son immensité
Et, accompagné de la princesse de la destinée,
Il explora le monde pour reconstruire un royaume blessé.

Les élus se laissèrent pousser par une force plus grande que le destin,
Ils avancèrent plus loin que l'endroit où, sur les cartes, la mer prend fin.
Les mois passèrent, pour la première fois, leurs lèvres s'effleurèrent,
Mais, au loin, n'apparut aucune terre.

Le héros et la princesse s'abandonnèrent dans une romance complice,
jusqu'au jour ou, enfin, la mer céda sa place devant un sol lisse.
Les étoiles avaient souhaité que leur histoire s'accomplisse...

Les années défilèrent, gardiennes d'un travail acharné.
Le nouveau royaume naquit de cendres fumantes et de passions animées.
La princesse fut l'artisane de sa naissance,
Tandis que le héros avait été le pilier de sa renaissance...

Bien des siècles s'écoulèrent et seul demeura le souvenir de la princesse et de son héros.
Les habitants de la contrée prospère s'étaient détournés des eaux
Et il ne demeurait qu'une légende, celle d'un garçon aux habits verts et au cœur haut...»

Vous pouvez commenter !
« Modifié: vendredi 26 août 2011, 23:43:37 par Synopz »
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne sakuranbo

  • Jeune Mogma
  • *
  • Messages: 215
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #55 le: mardi 11 janvier 2011, 16:34:42 »
Oh il est magnifique ce poème :niais: Bravo Synopz pour ce petit moment de poésie, je lui reproche juste d'être un peu court tellement c'était joli!

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #56 le: mardi 11 janvier 2011, 16:51:53 »
Merci, merci ^^ Oui, il reste un peu court, mais, tenter le sujet du concours en poésie était déjà assez compliqué alors, j'ai préféré faire court !
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

En ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5488
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #57 le: mardi 11 janvier 2011, 18:44:47 »
Oui, très bon poème Synopz, juste que "romance complice" j'ai l'esprit un peu mal tourné en lisant ça, et dans l'ambiance bon enfant de TWW ça jure un poil.

Sinon, à part ces considérations qui n'engagent que moi, bon texte ! :yeah:

Allez, on attend le prochain chapitre de la Princesse des Ombres !

edit : tout le monde peut se tromper de temps en temps... Pardon.  :$

Mille mercis à Alice Lee pour la signature !
Entre ce que je dis et ce que tu entends, on risque de pas se comprendre...

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1318
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #58 le: mardi 11 janvier 2011, 18:51:50 »
Merci à toi, wolf ! Hé, t'as l'esprit mal tourné, dis-donc ! J'sais pas mais "romance complice" ça reste sympa ! Une romance c'est pas une passion folle ( si tu vois ce que je veux dire :niak: ).

Citation de: "wolf"
on attend le prochain chapitre de la Princesse des Ombres !


Hé, ho, de L'ange des ombres !  v.v  ( pour ta défense, sache que ce que tu as dit faisait partie de mes choix de titres au début de ma fic' ! Mais en fait, déjà que jusqu'au chapitre 7-8 Luna est beaucoup plus mise en avant que Synopz, je voulais pas non plus nommer la fic' en son nom ! L'ange des ombres définit autant Luna que synopz mais, attention, scoop... Il pourrait s'agir du titre d'une des fics que je commence à imaginer pour après l'ange des ombres ! )
Il connait même pas le titre de ma fic'...
" No... don't pity me. I'm not worth it... Or maybe... you think you can save me. Will you love me...? Take care of me...? Heal all my pain...? ...That's what I thought. "



La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne astrid

  • Espion Garo
  • *
  • Messages: 758
  • Make the most of it.
    • Voir le profil
    • http://highcaptainfantasy.blogspot.com/
Errements Poétiques - [ Maxime : Condition Humaine ]
« Réponse #59 le: mardi 11 janvier 2011, 19:10:19 »
J'aime bien tes poèmes, Synopz : le vocabulaire qu'ils arborent est riche, les vers que tu utilises variés. J'aime surtout ton poème L'inconnue. J'avais l'impression que tu comparais l'océan à une femme (mon esprit est toujours très attaché à la mer, faut pas faire attention !). Bah, si c'est pas le cas, j'ai quand même bien aimé ! x)
Bref, bonne continuation !
Some legends are written in blood. Other ones are graved in love.