Auteur Sujet: [Fiction Collective] Miderlyr - Saison 2  (Lu 4868 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Ocarinachileus

  • Grand fan boy de The Dark Knight
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 683
  • Why so serious ?
    • Code ami 3DS 0447 7957 2118

    • SW 3805 4509 0400
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #45 le: samedi 15 juin 2019, 15:14:44 »
Je serai pour une suite de la saison 1.

Au moins finir l'intrigue du démon  :oups:
Mille Mercis à aki pour l'avatar ! <3

"You either die a hero or live long enough to see yourself become the villain."
The Dark Knight.

Hors ligne Vaati the Wind Mage

  • Priant de Nayru
  • Peste Mojo
  • *****
  • Messages: 461
  • Supporter de Fay
    • Code ami 3DS 036 -2037-8136

    • FaucherTitouan
    • SW-2839-9452-5689
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #46 le: samedi 15 juin 2019, 16:06:12 »
Vu que j'ai commencé à réécrire sur Alaïa depuis quelques temps, ce serait pas mal. Et puis conclure le démon serait bien aussi.
Merci à @Aleit pour mon avatar!

Hors ligne Vaati the Wind Mage

  • Priant de Nayru
  • Peste Mojo
  • *****
  • Messages: 461
  • Supporter de Fay
    • Code ami 3DS 036 -2037-8136

    • FaucherTitouan
    • SW-2839-9452-5689
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #47 le: dimanche 16 juin 2019, 00:31:47 »
                                                                                Alaïa, 21juillet

Je descendais joyeusement la rue, Alabaross à mes côtés et Öhlraj me suivant de près, un sourire gigantesque sur mon visage. Je sentais le regard fier d’Alabaross se poser sur moi, bien que celui-ci ne l’avouerait jamais. Je ne sais ce que j’aurais fais sans Öhlraj ! Je lui dois toute cette réussite ! Il ne me restait plus qu’à continuer sur cette voie jusqu’à la fin des événements. Une fois dans le repère, Alabaross me félicita à nouveau, puis me dit d’attendre le soir, où Aube rencontrerait les nouvelles recrues. J’accepta en souriant, puis me mis à errer dans les souterrains qui constituaient le repère de la Guilde des Voleurs. Je me suis alors assise dans un coin, prenant Öhlraj sur mes genoux. Il avait sa forme Gento, et je le caressais tranquillement entre les oreilles. Vu son expression, il n’avait pas l’air d’aimer ça, et me jettait un regard assez mécontent. Néanmoins, il restait immobile, se laissant caresser et lançant un regard accusateur. Soudainement, je senti la main d’Alabaross se poser sur mon épaule.
“C’est l’heure, dit il. Prête à enfin adresser la parole à Aube ?
-Je suis prête, répondi je, un air angoissé dans ma voix.”

Oui, Aube me terrifait. Malgré sa petite taille, malgré le fait que ces yeux ne soient jamais posés sur moi, ou qu’aucune de ses paroles ne m’ait jamais été adressé. Il émanait d’elle quelque chose, une sorte d’aura qui faisait en sorte qu’on ne pouvait que la respecter, voir la craindre. Et c’est exactement ce que j’ai ressenti lorsque je suis entré dans la pièce où elle nous attendait, moi et les autres recrues. Celle-ci était simple, comprenant seulement quelques sièges et une estrade où se dressait la naine. Premièrement, elle nous félicita de notre réussite, puis nous souhaita la bienvenue dans la Guilde des Voleurs. Elle nous expliqua en quoi celle-ci devait être comme une nouvelle famille, comment nous devions la protéger, et d’autres choses encore que j’avais déjà entendu. Ensuite, elle descendit vers nous, afin d’expliquer à chacun le rôle auquel il serait assigné. Lorsque ses yeux, ces yeux qui ressemblaient à deux saphirs étincelants, se posèrent sur moi, une immense angoisse s’empara de mon corps. J’avais l’impression qu’elle ne regardait pas qu’une enveloppe charnelle, mais qu’elle scondait tout mon être, toute mon histoire, cherchant une qualité quelconque à exploiter du mieux qu’elle pouvait. C’est alors qu’elle leva une main, et se mit à caresser ma joue.
“Petite, dit elle alors… Tu as une peau pâle comme la Lune, et douce comme de la soie. Dans tes yeux, on voit l’incarnation de l’innocence, et tout ton corps dégage une immense pureté. Tu n’as vraiment pas l’air d’une voleuse… c’est parfait ! Tu sera assignée à l’équipe d’Alabaross, qui prépare le vol de la Tiare de Sanderline. Ton rôle sera d’être engagée en tant que domestique à, l’intérieur du manoir Montaliet. Avec ton physique de poupée, cela devrait être une chose aisée… Alabaross t’expliquera ton rôle par la suite.”
Ces yeux se posèrent ensuite sur Öhlraj. Elle posa sa main sur son crâne, et je senti alors ses griffes s’incruster dans ma chair, et son petit corps trembler sous les doigts d’Aube.
“Quel bel animal, dit elle alors, l’air songeur.”
Son masque, qui m’empêchait de déceler la moindre émotion sur son visage, ne faisait qu'amplifier l’étrangeté de la situation. Elle finit par partir, après avoir vu chacunes des recrues indépendamment. Je rejoignit alors Alabaross, afin de savoir ce que je devais faire.


                                                                        Imielda, 23 juillet, le soir


J’attendais tranquillement devant les portes du théâtre, légèrement excitées en pensant aux événements futurs : avec l’aide de Sylvanyël, le retour de Dazzrug s’annonçait imminent, voir immédiat. Je n’en pouvais plus d’attendre. Pour l’occasion, j’arborais ma robe préférée : volée à une reine il y a plusieurs années, elle était de couleur rouge sang. Ma longue chevelure noire de jais ondulait derrière moi, et j’arborais sur mon crâne la couronne sertie de diamants qui s’accompagnait de la robe, le poignet également orné de différents bijoux. Sylvanyël se présenta enfin, aux côtés d’Alklebath.
“Hey ! Sylvanyël, la saluai je ! C’est tellement génial que tu sois venue, cela me ravie !
-J’en suis très heureuse, répondit elle”
Il semblait y avoir un problème avec elle : elle semblait… contenir quelque chose.
“Tu es superbe, dit elle alors.
-Je te remercie ! Ce soir est celui où l’incantation portera enfin ses fruits…. quelque chose ne va pas ?
-Non, non, tout va bien je t’assure ! J’ai juste..un peu froid, mais ça ira mieux.
-Parfait… suis moi alors !”

Je l’introduit alors à l’intérieur du théâtre abandonné, à l’intérieur duquel nous attendaient tous les membres du Conseil des Ombres. Cette immense assemblée n’avait qu’un seul objectif: assouvir le mien. Accompagnée par Sylvanyël, je m’avançais vers ma place habituelle. Jamais les membres n’étaient venus aussi nombreux. Je pris la main de celle qui deviendrait mon associée, un sourire gigantesque, l’un des premiers à ne pas être un faux depuis fort longtemps, et prit la parole :
“Mes très chers frères, mes très chères soeures ! L’heure du retour de Dazzrug est arrivée ! Avec l’aide de Sylvanyël, ici à mes côtés, nous arriverons à le faire revenir ! Ainsi, vous obtiendrez tout ce que vous désirerez : l’argent, la gloire, l’amour… il vous l’offrira, en gage de son immense gratitude ! Mais trêves de paroles : ammenez le sacrifice !”

Aussitôt, ledit sacrifice fut ammené :il s’agissait du directeur du Collégium, Sir Kaylipt. Même si sa puissance avait baissé, elle restait néanmoins assez grande pour ramener Dazzrug. Je mis les bras en croix, et commença l’incantation, incitant Sylvanyël à me suivre.
“Ektal Kwal Jürdun…
-Imielda, arrêtes ça immédiatement !”

A peine avais je commencé à parler que la voix de Sylvanyël avait résonné, me laissant consternée. Je la regardais avec stupéfaction, tandis qu’elle s’avançait vers moi :
“Ecoutes moi Imielda, dit elle. Tu n’as pas à faire ça. J’ignore les raisons qui te poussent à agir ainsi, mais crois moi, c’est une erreur que tu ne veux pas commettre. Et tu es en train de dépasser les limites. Dazzrug est un démon très puissant, et tu n’arrivera jamais à le contrôler. Si tu faiblis un seul instant les conséquences seront dramatiques, j’en sais quelque chose… Allez, abandonnes maintenant, et rien ne se saura !
-Que… comment ? Abandonner ? Mais.. c’est le seul, c’est le seul intérêt que j’ai à vivre, répondis je. Tu.. tu ne comprends pas, tu… tu étais de notre côté ! Pourquoi nous trahir, je...
-Ecoutes, dit elle en mettant ses mains sur mes épaules, je sais ce que tu ressens : tu as envie de faire tes preuves, tu veux montrer que tu es capable de faire quelque chose. Mais ce n’est pas une bonne..
-Tu ne comprends rien , hurlai je ! Je vis pour lui, depuis plus de trois siècles ! Alors il reviendra à la vie, avec ou sans ton aide !”

Aussitôt, je fis apparaître des flammes sur mes mains, que je dirigea vers Sylvanyël. Avec une extrême rapidité, elle se saisit d’une dague qu’elle avait caché dans une manche de son vêtement, et me l’enfonça dans le coeur.
“Navrée Imielda, s’excusa-t-elle. Mais je ne peux pas laisser un deuxième démon s’échapper de sa prison..
-Tu, suffocai je. Tu… Tu n’es vraiment qu’une idiote, Sylvanyël.”

Devant se regard horrifié, je retira lentement la lame de ce coeur qui avait cessé de battre, et le jeta à ses pieds. Profitant de sa stupeur, je l’envoya de toutes mes forces valser contre le mûr. Aussitôt, quelques membres du Conseil des Ombres s’empressèrent de la maintenir en place. Je repris alors mon incantation :
“Ektal Kwal Jurdün Dazzrug, nuelstra yal delekteral offere ! Redictal amior nuelstra !”

Aussitôt, le corps du pauvre directeur fut aussitôt dévoré par les flammes, ne laissant pas même des cendres. Ces flammes, qui avaient surgi de manière soudaine, commencèrent alors à s’assembler, commençant ainsi à former un corps, petit à  petit. Je me suis alors avancé vers Sylvanyël, qui hurlait, me suppliant d’arrêter, et semblant se débattre.
“Pauvre petite chose, lui ai je dis. A part l’invocation, tu n’as vraiment rien pour toi. Maintenant, tout cela va enfin pouvoir s’achever. Ce rôle, cette école stupide… je suis enfin libre. Dazzrug va revenir, et tu ne pourra rien faire pour empêcher cela !”

Je découvris alors mes crocs. La jeune femme me lança alors un regard empli d’une leur de défi.
“Tu penses vraiment pouvoir m’arrêter ? Tu ne peux rien contre moi !
-Elle non, mais moi si !”

La voix avait surgit de nulle part. Je me suis retournée rapidement, pour faire face à Althanéa Liadon, qui se fondit rapidement sur moi, une épée à la main. J’esquivais son attaque, avant de lui faire face.
“Althanéa… ainsi, tu oses me faire face ?
-Imielda,me fit elle sur un ton aggressif. Si tu n’arrêtes pas ça immédiatement, je n’hésiterai pas à te faire du mal !
-Je t’en prie essaye, rétorquai je en dégageant d’avantage mes crocs. Althanéa tenta d’abord de m’abasourdir à l’aide d’un sort de confusion, mais un bouclier efficace sut l’en empêcher. Je me fondis sur elle, rugissant, mes crocs en avant afin de la mordre. Celle-ci sortit alors un pieu, avec lequel elle tenta de m’assener un coup. Je l’esquivais rapidement, puis donna un coup de pied dans sa main, ce qui la poussa à faire tomber le pieu. Je lança alors une incantation, et de l’électricité se mit à jaillir de mes mains. Tous mes fidèles s’étaient réunis autour de nous. Ils tentaient d’atteinfre la Haute Elfe, mais celle-ci esquiva chaque coup, neutralisant chaque élève sans pour autant leur faire de mal. Notre combat faisait rage, mes poings enragés frappant contre les boucliers qu’elle ne cessait d’invoquer, quand elle réussit à me repousser en arrière. Profitant de cette occasion, Sylvanyël, qui avait réussi à se dérober à mes fidèles, se fondit sur le pieu, le ramassa, et l’enfonça dans ma poitrine.





Imielda tituba, faisant quelques pas en arrière. Elle porta la main sur le pieu qui lui transperçait le coeur. Elle s’écroula sur le sol, avant de prononcer un dernier mot, qui l’accompagnerait dans la mort : “ Dazzrug…”
Aussitôt, sa peau, ses organes devinrent poussière. Imielda ne laissa de son passage que ses os, et un crâne, aux canines prohéminants. Tous les fidèles du Conseil des Ombres avaient été neutralisés, mais les flammes continuaient à former le corps du démon. Althanéa tendit une main à l’invocatrice, et l’aida à se relever. Elle prit le crâne de la défunte Imielda, et l’enfourna dans son sac, comme gage de sa réussite.
“Bon, dit elle. Il ne nous reste plus qu’à empêcher ce démon de revenir.”
Sitôt qu’elle eût fini sa phrase, les flammes achevèrent de s’assembler, créant une énorme colonne de lumière, qui fut vue partout en Mydelir, avant de s’éteindre.. Face à eux, se tenait un homme gigantesque. Des cornes, immenses et rougeoyantes, se dressaient sur son crâne. Il avait une immense cape, qui semblait être faite de lave, et son corps était couvert de motif incandescents. Dazzrug, le démon des flammes, se retourna alors vers les deux jeunes femmes.
Merci à @Aleit pour mon avatar!

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Sorcier Sheikah
  • *****
  • Messages: 7899
  • git gud scrub
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #48 le: dimanche 16 juin 2019, 00:51:26 »
Je shotgun la suite  :fuuuuuu:

Dont worry, je ne vais pas avancer beaucoup, que ce soir les voleurs et les mages. Par contre, je veux bien voir avec Achi ce que son perso va faire (en pv pour pas spoil si possible :niak:)
Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !

 
Citation de: Achi
Moi je dis Cap admin.
Cap sensei a toujours raison.

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10775
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #49 le: dimanche 16 juin 2019, 10:58:58 »
Moi je m'en fous je suis tout seul, je peux continuer comme je veux jusqu'à ce que j'ai sauvé la ville.

Little bit of Love

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Sorcier Sheikah
  • *****
  • Messages: 7899
  • git gud scrub
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #50 le: dimanche 16 juin 2019, 21:08:27 »
Bon. Je pensais conclure la saison 1 sur ce magnifique flou artistique, telle un ninja. Comme ça, comme l'avait proposé Konod, on reprenait plus tard, dans un temps plus ou moins long, avec de nouveaux persos et tout (une vraie saison 2 quoi). Sauf que Achi n'aime pas le flou artistique, et a entreprit de conclure pour de vrai la [spoil lisez le chapitre] :hap:

Du coup si ça va à tout le monde, après le chapitre d'Achi, on propose (GMS aux milles idées ? :oups:) une nouvelle situation initiale dans un futur plus ou moins proche (p'tre moins de scénarios possibles, histoire que chaque personne puisse interagir avec au moins une autre ? (je pense à toi Yorick)). Là dessus, nouveaux persos et c'est reparti ! A moins que vous ne vouliez tous repartir avec vos persos, et on continue les autres intrigues ? Comme vous voulez, le but est de se faire plaisir :oui:



Sylvanyël Al'Jak
23 Juillet - Nuit
Conseil des Ombres
Le subtil parfum du soufre


    Le soufre. L'odeur me prit le nez avant même que je ne me retourne. Et cette odeur suffisait à cristalliser toutes mes peurs. J'avais échoué. Le démon était libre, et maintenant bien présent dans notre monde. Le cercle d'invocation ne vibrait plus, libéré de toute magie. Imielda était morte, plus personne ne pouvait le contenir.
    Je déglutis difficilement. Du coin de l'oeil, je vis la Haute-Elfe pâlir légèrement, mais rester bien droite. À ma grande surprise, elle n'avait pas l'air de vouloir fuir comme les autres étudiants. Face à nous se tenait le démon, Dazzrug. Grand, rougeoyant, rayonnant de puissance, il se tournait vers nous, prenant lentement conscience d'où il se trouvait, et surtout, de l'absence d'entraves.
    Je sentais la peur monter, doucement, insidieusement. Je me mordis la lèvre. Hors de question de céder ! Il fallait faire quelque chose. Je me contraignais au calme. Si je paniquais, c'était la fin. Le Sceau d'Oul ? Je ne peux pas sceller un démon pour en libérer un autre. Le Sceau Senju ? Pas le matériel sous la main. La technique des Horadrims ? Trop puissant pour que... C'est alors que je pris conscience que quelque chose manquait.
À mes côtés, Althanéa incantait. Elle murmurait des paroles sourdes, à voix basse, tandis qu'elle tissait devant elle de ses doigts agiles. Quoiqu'elle voulait faire, elle n'aurait pas le temps. La magie démoniaque était bien plus rapide à incanter que la nôtre.
    Son sort fusa. Rapide, vif, mortel. Dazzrug leva la main, un léger sourire sur les lèvres. Un bouclier l'enveloppa instantanément. Le trait magique explosa contre la protection. La déflagration nous toucha de plein fouet. Je fus projetée en arrière, et retomba lourdement sur le sol. Un goût métallique envahit ma bouche tandis que je tentais tant bien que mal de me relever. Au moins la tête. Pour voir ce qui se passait.
    Althanéa avait aussi été projetée en arrière, mais était déjà debout. Elle devait sûrement s'attendre à ce genre de désagrément, ou simplement porter un charme qui la protégeait. Néanmoins, cela ne suffit pas face à la puissance du démon.
Dazzrug claqua des doigts. La Haute-Elfe fût soulevée dans les airs, les bras en croix, une aura rougeâtre autour d'elle. Elle tenta de se débattre, mais très vite ses yeux s'écarquillèrent et un cri silencieux s'échappa de ses lèvres. Mais seul le crépitement de l'air se faisait entendre.
    En deux enjambées, le démon arriva à ma hauteur. Je serrai les dents, m'attendant à un sort semblable. Une voix grave et rocailleuse s'éleva, visiblement amusée.
Tam te abdere hinc, Thargraktrug.
C'est là que je compris. Depuis l'apparition du démon, je ne sentais plus la Bête. Pour la première fois depuis ce fameux soir, la pression constante qu'il exerçait sur le sceau avait disparu. Il se cachait ! Je ne sais pas ce qui avait pût se passer entre les deux princes démoniaques, mais Dazzrug avait l'air de chercher Thargraktrug, qui n'avait aucune envie d'être trouvé.

- Tu as enfin compris fillette...
La pièce était noire. En face de moi, une sphère dorée. La seule source de lumière. Elle pulse doucement. Je m'approche, attirée. Je devine une silhouette à l'intérieur. Humaine, si ce n'est les cornes sur sa tête, et les ailes membraneuses repliées sur son dos. Il est assis en tailleur, flottant doucement dans sa prison. Ses yeux rouges brillants me fixent. Intensément.

 
- Damnum, nuelstra possum nec yas powelgas.
    Le sourire sur ses lèvres se fit plus carnassiers, montrant ses canines pointues.

- Il ne me libérera pas. Il profitera du sceau pour aspirer mon essence. Plus de puissance pour lui, et un Prince Démon contre lequel lutter en moins.

Le démon leva la main. Sa magie m'enveloppa tandis qu'il me soulevait doucement à sa hauteur.

    - Je sais fillette, tu ne veux pas me libérer, mais je ne veux pas tomber entre ses mains. Je te propose un marché. Mon pouvoir, contre sa destruction.

    Doucement, Dazzrug me rapprocha de lui. Et il commença à incanter.

    - Je sais que tu hésites fillette. Cela me répugne autant que toi, sache-le, mais il n'y pas d'autres solutions. Ta volonté fera la différence face à Dazzrug...

    La main droite du démon s'était entourée d'une aura mauvaise. Elle s'approchait lentement de ma poitrine.

    Une spirale noire était apparue sur la sphère dorée. Sur ma paume gauche apparaissait la même. Le risque était grand. Mais la situation était exceptionnelle.
    Alors que je posais ma main gauche au centre de la sphère, je murmurai :
    - J'accepte le marché...


    Le pouvoir déferla dans mes veines, repoussant Dazzrug et me libérant de son emprise. Mon oeil gauche brillait d'un rouge ardent tandis que ma chevelure de flammes flottait derrière moi.
    J'avais le pouvoir de le détruire ! Je poussais un grognement bestial, et canalisa toute ma, non, notre puissance sur le démon.
    Dazzrug ne se laissa pas surprendre, et envoya lui aussi tout son pouvoir. Nos deux sorts fusèrent et se fracassèrent l'un contre l'autre.


L'explosion magique fût dévastatrice, et illumina la nuit tout en marquant Miderlyr au fer blanc. Cette nuit ne sera pas oubliée.
« Modifié: dimanche 16 juin 2019, 21:48:08 par un modérateur »
Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !

 
Citation de: Achi
Moi je dis Cap admin.
Cap sensei a toujours raison.

Hors ligne Ocarinachileus

  • Grand fan boy de The Dark Knight
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 683
  • Why so serious ?
    • Code ami 3DS 0447 7957 2118

    • SW 3805 4509 0400
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #51 le: lundi 17 juin 2019, 21:08:20 »
Althanéa Liadon- 23  juillet

   Althanéa rouvrit les yeux. Décidément, le charme de protection qu’elle avait incanté au début du combat lui avait sauvé la mise… Même si elle s’était juste après fait mettre au tapis par Drazzug. Mais qu’importe, cela lui avait permis de se protéger de l’explosion qui était survenue juste après. Elle embrassa ce qu’il restait de l’amphithéâtre du regard.
    Tout ou presque était détruit. Le sol fumait encore. Heureusement, elle n’apercevait aucun cadavre sur le sol, seulement un crâne qu'elle imaginait être celui d'imielda, sans doute laissé tombé par la jeune fille lors du combat. Les élèves avaient eu le temps de quitter les lieux avant le massacre. Elle vit alors une masse informe bouger dans un coin. Elle s’approcha, sur ses gardes. Elle aperçu des plaies énormes, et vit que la chose bougeait à peine. Arrivée à son niveau, elle entendit comme un murmure :
- Shhhhh, encorrrrrre toi…
- Qui es tu ?
- Je suis Drazzug, le démmmmmon des neufs enferrrrrrs...
- Que s’est il passé ?
- Je te le dirai à une conditttttttion… Dis moi ce qu’est devenue Imieldaaaaaa…
- Elle est morte.
Il poussa alors un hurlement difforme.
- Bien, un marchhhhhhé est un marché… Un autre démmmmmon, grand ennemi de moi même, est venu m’attaqqqqqqquer…
- Ah ?
- Oui, il avait pris possession du corps d’une jeune filllllle, je ne sais rien de plussss… Maintenant, tue moi, je t’en priiiiiie…
- C’est rare qu’un esprit noir me demande ainsi la mort.
- Sans Imielda, je n’ai plus de raison de vivvvvvvvre… Crois moi, elle m’étais très chèèèèère...
- Je te crois. J’espère que tu la retrouveras… De l’autre côté.
Son épée acheva sa phrase. Elle la rangea ensuite dans son fourreau. De toute façon, avec ses blessures, il serait mort dans les minutes qui auraient suivies.
    L’enterrement du directeur du collégium s’était fait dans les pleurs et les cris. Nombre de gens haut placés vinrent, ainsi qu’énormément d’élèves. À l’enterrement d’Imielda, Althanéa fut la seule présente. Étant une vampire, Imielda n’avait sûrement plus de famille vivante. Althanéa avait décidé de l’enterrer avec les restes de Drazzug, c’était sûrement ce qu’ils auraient tous les deux voulus. Elle se reucueilla un instant sur la modeste pierre tombale, puis versa quelques larmes, en leur honneur. Elle pensa à ces rebuts de la société, incapables de mener une vie normale. Mais elle pleurait surtout pour elle, sachant qu'elle était pareille, sachant qu'elle était tout comme eux une ombre parmi les Hommes, destinée à ne jamais être vue et à veiller sur eux, sans un bruit, sans un souffle. Et elle sècha ses larmes, et se prépara pour aller trouver la jeune Sylvaniel, cette jeune fille qu'il avait croisé une fois au collégium et qui cachait un démon et menaçait le royaume entier.
Mille Mercis à aki pour l'avatar ! <3

"You either die a hero or live long enough to see yourself become the villain."
The Dark Knight.

Hors ligne Great Magician Samyël

  • Maître d'Armes professionnel
  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3822
  • Moi je regarde et je me touche.
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Saison 1
« Réponse #52 le: lundi 24 juin 2019, 14:55:27 »
Pour ceux intéressés de rejoindre cette saison 2, sachez que le travail a débuté sur ce qu'elle sera.

N'hésitez pas à nous rejoindre sur le Discord pour discuter !

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Kokiri Espiègle
  • *****
  • Messages: 4889
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
[Fiction Collective] Miderlyr - Intersaison
« Réponse #53 le: lundi 24 juin 2019, 15:50:34 »
Assez hype par la suite, j'ai déjà quelques idées ! Du coup j'ai pas bien compris mais ça commencerait quand la reprise ? Et c'est pas un peu court le coup de seulement 7 jours dans la fiction ? Ça me semble court pour réellement faire quelque chose des intrigues. Mener une révolte en 7 jours ça me paraît hyper court par exemple.
Merci à Haine et Jielash pour le kit. <3

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10775
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Intersaison
« Réponse #54 le: lundi 24 juin 2019, 16:31:34 »
La révolte est en préparation depuis plusieurs années. Là on s'intéresse juste au point culminant de la chose.

Edition : Je pense me rejoindre à la révolte. Les talents de couture seront utiles en chirurgie de guerre. Peut-être sauverais-je un tendon ce qui me vaudra une grace ? Les vertus anesthésiques des dards des araignées pourraient d'ailleurs être très utiles. Y a-t-il une infirmerie, un centre de soin ? Bien sûr que non, tout est illégal. Je n'ai plus de famille, ma véritable nature a été révélée au grand jour mais ma famille hôte a été tuée pour avoir créer mon engeance. En pleine enquête, je n'étais pas là où on m'attendait.
« Modifié: lundi 24 juin 2019, 16:36:25 par Yorickazoo »

Little bit of Love

Hors ligne Great Magician Samyël

  • Maître d'Armes professionnel
  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3822
  • Moi je regarde et je me touche.
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Intersaison
« Réponse #55 le: lundi 24 juin 2019, 17:46:54 »
Comme dit Yorick, c'est le point culminant de plusieurs années de machinations et d'intrigues "off-screen". Chaque intrigue est pensée pour créer un énorme développement assez vite :

1°) La Résistance pourra-t-elle utiliser les pouvoirs de la Tiare assez vite et de façon suffisante pour remporter une victoire décisive ? L'Inquisition parviendra-t-elle à l'empêcher ?
2°) Les membres restants du Cercle parviendront-ils à empêcher le rituel imminent ?
3°) Saron de Lombard est presque prêt à lancer son putsch.

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Kokiri Espiègle
  • *****
  • Messages: 4889
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
[Fiction Collective] Miderlyr - Intersaison
« Réponse #56 le: lundi 24 juin 2019, 17:50:13 »
Okay, donc c'est libre à nous d'imaginer tout ce qu'il s'est tramé pendant des années pour directement passer au point culminant. Merci des réponses, vraiment hâte de voir tout ce que l'on créera pour cette saison.
Merci à Haine et Jielash pour le kit. <3

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Sorcier Sheikah
  • *****
  • Messages: 7899
  • git gud scrub
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Intersaison
« Réponse #57 le: lundi 24 juin 2019, 18:12:30 »
Je suis vraiment hype ! J'ai plein d'idées de persos et envie de faire revenir mes anciens. Le choix va être difficile :<
Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !

 
Citation de: Achi
Moi je dis Cap admin.
Cap sensei a toujours raison.

Hors ligne Vaati the Wind Mage

  • Priant de Nayru
  • Peste Mojo
  • *****
  • Messages: 461
  • Supporter de Fay
    • Code ami 3DS 036 -2037-8136

    • FaucherTitouan
    • SW-2839-9452-5689
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Intersaison
« Réponse #58 le: lundi 24 juin 2019, 19:07:13 »
Voilà un de mes personnages :

Prénom : Saltior Tellardet
Âge : 45
Race : humain
Profession : Templier
Physique : Saltior est un homme grand, borgne, et arborant des muscles saillant. Il a une barbe qu’il aime entretenir, et des cheveux noirs de jais lui arrivant jusqu’au bas de la nuque. Plusieurs cicatrices couvrent son corps.
Mental : Saltior possède plusieurs facettes ; si vous êtes de ses amis, il aimera rire, boire avec vous. En revanche, c’est un inquisiteur zélé, accordant une totale loyauté à Zarastra, la respectant énormément, et l’admirant même. En raison de son passé, il éprouve une grande crainte à l’égard de la magie. Il brille en combat et peut être un bon stratège.
Biographie : Alors qu’il avait 10 ans, Saltior vit son village ravagé par les Ecliniens, une race se disant descendante des dieux. Il vit tous ses proches périrent sous leur magie, décimant les hommes, enlevant les femmes et les enfants. Saltior devint l’un des esclaves personnels de l’impératrice Eclinienne Eladora Lux, et la servit durant plusieurs année, avant que celle-ci ne l’offre à un de ses fils, qui avait conquis une nouvelle cité. Il resta quelques semaines sous la domination de celui-ci, avant que la ville ne soit attaquée par la Croisade, qui, bien que peu puissante à l’époque, réussit avec le soutien des esclaves, à massacrer tous les Ecliniens présents. Ils libérèrent les esclaves, et presque tous décidèrent de partir rejoindre leurs proches, mais pas Saltior. Celui-ci se voua corps et âmes à la Croisade, devenant un de ses meilleurs éléments. Lors de l’arrivée de Zarastra, celui-ci reconnut en elle quelqu’un d’exceptionnel. Il se voue depuis corps et âme à sa cause, exécutant le moindre de ses ordres, tuant qui elle désirait, combattant sous son nom. Un certain lien finit par se tisser entre les deux, marqué par un respect mutuel. Saltior, finit par devenir l’un des bras droits de Zarastra. A Mydelir, il est un membre éminent de la Croisade Zandriarchale, et est craint par nombres de résistants et de mages.
But : servir du mieux qu’il peut la Croisade Zandriarchale/ éliminer la magie et la résistance de Mydelir.
Merci à @Aleit pour mon avatar!

Hors ligne Ocarinachileus

  • Grand fan boy de The Dark Knight
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 683
  • Why so serious ?
    • Code ami 3DS 0447 7957 2118

    • SW 3805 4509 0400
    • Voir le profil
[Fiction Collective] Miderlyr - Intersaison
« Réponse #59 le: mardi 25 juin 2019, 21:57:00 »
nouveau persoooooo

Nom : Paelias Liadon
Âge : 60 ans
Race : Haut Elfe
Profession : Artiste guerrier autoproclamé
Catégorie : Résistant
Physique : Paelias est de taille moyenne, avec des cheveux bruns mi-longs et des yeux bleus de Haut Elfe. Il est habillé souvent de manière extravagante.
Mental : Paelias est toujours souriant et joueur, voire moqueur. Il se considère comme un artiste instable, et peut paraître bizarre parfois. Il aime beaucoup toute les formes d'art, et également la guerre, car il considère que l'art de mourir dignement est le plus beau qui soit, avec celui de mener une vie chevaleresque.
Biographie : Etant le cinquième enfant de la famille noble Liadon, il avait peu de chances d'accéder au trône. Il fut alors placé sous la tutelle d'un professeur qui lui apporta une instruction noble. Il se passiona vite pour l'art sous toutes ses formes. Lorsqu'il rentrait chez lui, il parlait peu à sa famille, préférant peindre ou composer. Il passa cependant un peu de temps avec sa dernière soeur, Althanéa, qui aujourd'hui ne le porte pas dans son coeur, mais il reste le moins détesté de la famille à son égard, c'est déjà cela. Grand amateur de romans, il se passionne vite pour le combat, et l'apprend en cachette, car les nobles Haut Elfe ne sont pas censés maîtriser l'escrime, préférant la magie lors des duels. Il apprend les arts martiaux et le maniement de l'épée, et n'approfondit pas la magie, qu'il juge trop facile et peu esthétique. Il parcours ensuite le monde pour découvrir de nouvelles choses. Il tombe au cours de ses voyages sur le livre L'art de vivre et mourir, de l'auteur humain Pavel Kulenov. Il décide alors de mener une vie accomplie et hors du commun, qui se solderait par une mort digne des plus grands romans. Il a longtemps parcouru les royaumes, accomplissant de grandes choses, comme trouver la porte de Tevli au fond des montagnes de Greegs. Il est venu à Miderlyr depuis quelques temps déjà, et il cherche en ce moment à rassembler les mouvements rebelles pour faire chuter l'Inquisition.
But : A court terme, faire chuter l'Inquisition et devenir général de l'armée de Miderlyr. A long terme, unifier toutes les cités-états du centre puis unifier tout les royaumes, ou mourir en se battant à mort en duel avec un roi puissant et reconnu.
Mille Mercis à aki pour l'avatar ! <3

"You either die a hero or live long enough to see yourself become the villain."
The Dark Knight.