Auteur Sujet: À la bonne recette - Projet  (Lu 15433 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9500
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
À la bonne recette - Projet
« le: jeudi 02 mars 2017, 10:28:11 »
À la bonne recette

— Yorick26 : Allez ! Viens ! C'était ton idée après tout. Non, mais ne fait pas semblant de ne plus te souvenir. Je vais te rafraichir la mémoire, tu vas voir. Alors qu'on n'avait pas beaucoup d'informations sur Breath of the Wild, on savait juste que la cuisine représenterait une part importante du jeu. Alors on s'est dit, enfin tu t'es dit et je t'ai suivi, qu'on pourrait ouvrir notre restaurant dans Hyrule. Ah ! Ça te revient. Avec tous ces ingrédients, toutes ces recettes. On pourrait se faire un fric monstre !
— Krystal : Je te rappelle qu'on a rien pour commencer. Tout le monde a peur dans ce monde sous la menace des gardiens, personne va venir. Même si la contrée de Forum semble avoir un pic démographique, avant que les gens viennent jusqu'à chez nous, au beau milieu du Petit Pré Rature, on aura le temps de... de je sais pas. Mais on aura le temps.
— Yorick26 : Mais t'inquiètes, paupiette. Tiens des paupiettes, faut qu'on la note. On se fera notre petit nom peu à peu. Et puis le Café des artistes avait été un succès en son temps. Peut-être connaîtrons-nous la célébrité, la gloire et la postérité !
— Krystal : C'est vrai qu'il était bien ce café. Mais c'était il y a tellement longtemps. Les gens ont oublié. Et pourquoi ils reviendraient. On n'a rien. Pas un rubis dans la bourse. Faudrait proposer quelque chose de nouveau. Leur donner une raison de venir.
— Yorick26 : Ah ça me fait plaisir de te revoir en train d'envisager d'ouvrir notre petit restaurant. Je pensais à un financement participatif tout simplement. Tu vois, on pourrait une demande pour acheter tel matériel. On leur dit le prix, ils nous donnent des rubis dans nos "Po(s)ts" et alors on achète. Et puis voilà ! Par exemple, qu'est-ce qu'il nous faut... Faudrait déjà avoir de quoi cuisiner ou au moins de quoi faire du feu. Combien ça coûte des Silex... 10 rubis ? Avec dix rubis dans notre "Po(s)ts" et on peut se l'acheter et à nous la viande grillée ! D'une simplicité déconcertante ! Et pareil pour les recettes. On sait bien que l'un comme l'autre, nous n'avons aucun talent culinaire. En tout cas, j'en ai encore moins que toi. Donc ce qu'on pourrait faire, c'est demander des recettes à nos visiteurs. Je suis sûr qu'ils ont aussi expérimentés des mélanges et notés leur Recette. Il suffit de nous les transmettre et on les rajoutera au menu. Et puis voilà.
— Krystal : Ton optimisme fait peur, mec.
— Yorick26 : Je sais. Ça fait mon charme.



Bonjour, à tous et à toutes. Je conçois que le principe de ce topic est un peu flou alors je me permets une petite explication. Le but de ce topic est double : d'une part ressusciter un café des artistes / bar, prenant des airs de fan fiction collective. On scénarise nos propos sans leur donner une grande importance. Néanmoins, si @Krystal me suit, nous tâcherons de développer notre petit restaurant. Ce sera notre premier objectif. Second objectif : récolter vos recettes de manière participative pour en faire une jolie solution. Ainsi vous saurez tout ce qu'on peut faire dans Breath of the Wild. Je ne doute pas que ce sera aussi dans le guide, mais bon, je trouvais que ce soit plus intéressant comme ça. Si ce projet est un échec, on aura au moins essayé.



Carte

Little bit of Love

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5121
  • PZ: You can (not) escape
    • Jielash
    • Voir le profil
    • Blog BD
À la bonne recette - Projet
« Réponse #1 le: jeudi 02 mars 2017, 20:13:15 »
Je me souviens m'être légèrement assoupie dans le café, juste pour une petite sieste rapide, à l'œil, pendant que personne ne regarde. Et puis plus rien.
Au réveil, le café est... il n'est pas beau à voir. Poussière partout, toit de chaume abîmé par les intempéries, poutres branlantes, toiles d'araignées gargantuesques et pas un rat en vue. Aucun doute, j'ai dormi bien plus d'une heure. Une fouille rapide de mes effets personnels m'informe qu'on ne m'a heureusement rien volé et j'ai eu la chance de trouver ce carnet oublié par quelqu'un, dans lequel je vais pouvoir noter mes découvertes et éventuellement comprendre ce qui a bien pu se passer.
À peine sortie du café abandonné, je remarque deux silhouettes familières. Approchons-nous (discrètement) et écoutons voir !

Et bien ! Il y en a qui ont des projets par ici. Mais qu'en est-il du café ? Tout le monde l'a oublié ? Eux, non assurément mais ils l'ont laissé moisir et avec moi dedans ! Clairement, ils sont au courant de ce qui s'est passé. Si je vais les aborder maintenant ceci dit, ils vont comprendre que je les espionnais et s'ils ont quelque chose à cacher, ils ne me révéleront rien.
Que faire ? Puisqu'ils cherchent à obtenir des recettes pour leurs affaires, je pourrais éventuellement me rapprocher d'eux en leur en refilant. Bon, évidemment, je suis loin d'être un cordon-bleu mais je devrais bien pouvoir rencontrer quelqu'un capable de me filer quelque chose. Et en voyageant, je découvrirais aussi peut-être d'autres pistes sur le sinistre destin du café. Qui sait, si je trouve une bonne bouteille de vodka, je pourrais même faire parler Krystal avec de la chance.

Plus qu'une chose à faire : en route !




C'est quoi ce vil plan pour arracher des rubis aux gens ? P:

Hors ligne Krystal

  • Chieuse à temps partiel
  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5499
  • Gingembre, Dragon de l'Amûûr
    • Voir le profil
    • Fanfiction.Net
À la bonne recette - Projet
« Réponse #2 le: vendredi 03 mars 2017, 19:38:57 »
Les deux compères, ignorants qu'ils étaient observés par une petite silhouette au loin, continuèrent leur discussion.

— Krystal : C'est bien beau de faire des projets et de demander aux habitants de participer, mais je te rappelle qu'on est dans le trou du cul d'Hyrule. Oui, cet endroit est plus animé qu'autre part, mais avec la recrudescence des Bokoblins et les Gardiens qui se baladent, on va pas faire long feu ! En parlant de feu, ça fait de la fumée et ça se voit de loin, on va les attirer ! Et qui va cuisiner ? Je te rappelle que la dernière fois, on a mis le feu à la cuisine du resto-bar. Depuis le départ de Svensk, on mange que des pommes. Je ne sais pas si c'est une bonne idée...
— Yorick : Arrête donc d'être aussi pessimiste. Je la trouve très bien cette idée, au contraire ! C'est toi-même qui l'a proposée.
— Krystal : ... J'étais bourrée.
— Yorick : Certes, mais réfléchis bien. Ne crois-tu pas que cela mettrait du baume au coeur aux habitants d'avoir un endroit où se retrouver et manger de bons petits plats ? De ne plus penser à ce qu'il se passe dans le pays et pouvoir passer une soirée tranquille à rire et à boire ?
— Krystal : Mais les...
— Yorick : Pour les monstres, on s'installe dans un endroit abrité, et le tour est joué !

Krystal se tut et se mit à réfléchir. Les arguments que Yorick lui donnait étaient valables. Mais après ce qu'il s'était passé au resto-bar, avait-elle bien envie de recommencer ?

— Yorick : Alleeez, on essaye et si ça se passe mal, on arrête tout.

L'ancienne barman soupira et se frotta le visage. Cela prit quelques minutes, accentuées par le regard insistant de son congénère - qui essayait vainement de lui faire les yeux doux, mais elle finit par hocher la tête, s'avouant vaincue.

— Krystal : D'accord, faisons-le.
— Yorick : Youpiiiii !
— Krystal : Il faut commencer à s'organiser : que nous faut-il au départ ? Des silex et du bois, pour le feu, une marmite avec son couvercle, de la vaisselle, des couverts, sans parler des ingrédients qui ne seront pas faciles à débusquer. Il faut trouver des recettes aussi.
— Yorick : Et un nom pour notre petite entreprise ! Que penses-tu de...
— Krystal : Notre restaurant ne s’appellera pas paupiette.
— Yorick : ... Rabat-joie, va.
— Krystal : Il faut également trouver un endroit pour s'installer. Commençons par faire le tour pour...

Krystal se tut et se tendit, Yorick fit de même. Un craquement venait de retentir derrière eux. Craignant une attaque de Bokoblins, les deux associés d'un regard se mirent immédiatement d'accord et prirent leurs jambes à leur cou, tenant de sauver leur vie sans même prendre la peine de regarder ce qui les attaquait.
« Modifié: vendredi 03 mars 2017, 23:48:03 par Krystal »

Award #1 Award #2
Citation de: Rictus McNatret
Krystal, tu es la plus adorable pedobear du monde.

En ligne Linkondo

  • Pied-tendre
  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1311
  • Surement un type bien. Surement.
    • Code ami 3DS 2638-2745-6537

    • Code ami Wii U geek411

    • https://www.philibertnet.com/378876-large_default/49355.jpg
    • bokoblin
    • SW-7390-1572-8523
    • Voir le profil
    • Notre maître à tous...
À la bonne recette - Projet
« Réponse #3 le: lundi 06 mars 2017, 23:29:41 »
Linkondo s'était installé au pied d'une moitié de butte, où il commençait à allumer un feu pour son repas. Il était complètement excité car pour la première fois il avait trouvé des pommes mures, sur les branches basses d'un arbre. Ça va le changer des champignons moisis qui faisait son malheureux quotidien ! Malheureusement, son silex commençait à être trop usé et il n'arrivait pas à enflammer les quelques fagots qui lui serviraient de feu pour son wok. Il avait vraiment la poisse... Rien ne marchait jamais, avec lui! C'était vraiment plus simple quand il habitait encore chez grand-m...
PATATRAAAA ! BADABOUM TSING  ET TOUT LE TRALALA !

Que s'était-il passé exactement ? Sur l'autre flanc de la butte, qui ressemblait à une bosse ordinaire, deux personnes détalaient en hurlant, tentant d'échapper un danger inconnu. Ils n'avaient pas vu le versant opposé où séjournait le gobelin solitaire. Les voilà chutant par terre face à lui dans un fracas étourdissant. L'homme venait de s'assommer contre le wok, seul objet en bon état ici.

- Linkondo : WAAAAHHAAA !! Génial, maintenant je porte la poisse aux autres ! (Il aperçoit la fille tournée vers son amis) Tout va bien ?

Il venait d'apercevoir la tête du pauvre homme dans les vapes, et il exprima une grimace de douleur, comme pour exprimer de la compassion. Puis il comprit quelque chose qui le fit sourir...

- Linkondo : C'est quand même cocasse... Il est tombé dans les pommes après avoir écrasé les miennes !

Il tentait de se retenir de rire. La jeune femme fini par se tourner vers Linkondo, et exprima un choc aussi violent qu'inattendu, avant de s'évanouir aussi.
Linkondo la regardait avec des grands yeux ronds, avant de se décider de les soigner. Après tout, sa réaction était compréhensible : qui ne prendrait pas peur en voyant un bokoblin, la terreur des voyageurs, le détrousser de marchands, le sbire de Ganon ? Pourtant, lui était différent. Il avait été élevé par une vieille dame un peu folle (et bigleuse), sa mémé Gislène. Elle avait dû le confondre avec un enfant humain, lorsqu'elle le trouva dans la forêt, tout bébé. Mais à présent, tout le monde savait qu'il ne pouvait rester au village, à Elimith.Il s'en était bien rendu compte, les bokoblins étaient dangereux. Il devait vivre tout seul.
Mais plus le temps de ressasser le passé ! Il les installa du mieux qu'il put sur la pierre froide, et prépara (à contre-coeur) des plats de pommes pour trois avec celles qui avaient survécus. Objectif : le légendaire Chutney de pomme !!!


Voilà ma participation ! Elle est un peu étrange,et je comprendrais si on ne peut pas la garder, mais j'espère qu'elle plaira !
J'ai essayé de travailler au max mon personnage, avec un récit un peu plus "livres d'aventure". Si vous voulez, voilà vite fait son caractère :
-solitaire mais essaie d'être social
-aime les blagues à deux balles et les jeux de mots pourris
-est particulièrement enjoué avec les personnes qu'il connait bien (un peu trop, parfois)
-niveau cuisine, il s'extasie pour la moindre petite recette, étant donné qu'il n'est pas très luxueux
-il s'y connais cependant assez bien en champignon

Voilà ! Après, ce ne sont que des idées, et vous en faites ce que vous voulez si c'est trop sérieux pour cette fan fic...
« Modifié: lundi 06 mars 2017, 23:31:33 par Linkondo »
" - C'est une bonne situation, ça, bokoblin ?
  - Vous savez, moi, je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation..."


Loul jeu sui 1 peu noub
Merci à Haine pour l'avatar (^-^)

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5121
  • PZ: You can (not) escape
    • Jielash
    • Voir le profil
    • Blog BD
À la bonne recette - Projet
« Réponse #4 le: vendredi 10 mars 2017, 23:17:32 »
Après un peu plus d'une heure de marche fatigante, je décidais de faire une pause à l'ombre d'un arbre, près d'une petite statue de pierre au visage indéchiffrable.
Tandis que je me reposais, un vieil homme, sûrement paysan, est passé déposer une petite offrande à la statue. J'en ai profité pour l'aborder et lui demander des informations sur l'abandon du café mais il m'a regardé avec de grands yeux, comme s'il n'avait aucune idée de ce dont je voulais parler !
Quel sale vieux, il va me faire croire qu'il n'a jamais entendu parler d'un lieu iconique du coin alors qu'il dit avoir vécu dans la région toute sa vie ? C'est un complot ! Bon, d'accord, c'était un peu à l'écart mais tout de même...
Mes tentatives subtiles de lui arracher d'autres informations à travers une conversation anodine m'ont valu un vilain regard. J'ai préféré en rester là et il est reparti.

Après examen, son offrande s'est avérée être des
boulettes de riz champi. Une recette ma foi pas bien compliquée, au vu des ingrédients que j'ai pu goûter. Je vais les noter, au cas où, si Yorick et Krystal tiennent à faire un restaurant au milieu de nulle-part, proposer des repas à emporter serait peut-être bon pour le commerce. Pas que je tienne à la réussite de leur entreprise, non plus.

1 boisseau de riz + 1 champi d'Hyrule + 1 crystal de sel et voilà de bonnes boulettes dans mon estomac !
Bon... Je crois que je vais aller déloger une pomme de l'arbre, histoire de remplacer l'offrande. Je ne tiens pas à être maudite par une divinité ou un spectre.
Après cela, il faudra que je m'arrange pour rejoindre une auberge avant la tombée de la nuit.

En ligne Linkondo

  • Pied-tendre
  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1311
  • Surement un type bien. Surement.
    • Code ami 3DS 2638-2745-6537

    • Code ami Wii U geek411

    • https://www.philibertnet.com/378876-large_default/49355.jpg
    • bokoblin
    • SW-7390-1572-8523
    • Voir le profil
    • Notre maître à tous...
À la bonne recette - Projet
« Réponse #5 le: samedi 11 mars 2017, 02:02:12 »
Allez ! Presque...Presque... Et...
YOUPLAH BOOM ! C'est une réussite !
Il avait réussi pour la première fois à cuire correctement les chutneys ! Il pourra en manger ! Victoire ! Mais quel talent !
Linkondo se calma et avala goulûment son chutney auprès du feu. Il observait les humains qui étaient tombés du talus. Comment ils ont bien pu faire leur coup ? Il faut vraiment pas être doué pour ne pas voir la pente raide ! Il décida de contourner le talus pour comprendre comment ils ont fait leur coup. Bah oui, quand même, on le voit, le danger ! Il ne devaient surement pas faire attention à où ils marchaient... Tiens, une ruche. Du miel, ça pourrait être sympa avec des pommes... Il pourrait tenter des pommes au miel, le niveau au dessus ! Mais comment faire pour éviter les guêpes ? Les bokoblins n'ont jamais eu beaucoup de tact avec les insectes, qui ont un malin plaisir à les chasser de leur campement. Il faudrait faire tomber le nid à distance...
Il prit un baton et s'approcha doucement de la colonie. Il s'apprêta à frapper un grand coup,quand il s prit l'essaim dans la tête. Non, non, non ! Vite, à l'eau !
Deuxième tentative. Il ramassa un caillou et entreprit de le jeter sur le nid. Il frappa le tronc de l'arbre qui alerta à nouveau les guêpe... A l'eau !
Troisième tentative, mettre le feu à l'arbre. Il ramassa son baton et  retourna à son campement pour prendre un peu de son feu. Malheur, le feu s'est éteint ! Malheur, ses invités ont décampés ! MALHEUR, son wok a disparu ! Ils on dû le voler en s'enfuyant. Saleté d'humain, on ne peut jamais leur fai... BOOOONG
Il le reconnut bien. C'était le bruit caractéristique d'un choc entre un wok et un objet dur, une tête par exemple ! Il s'effondra à terre en poussant un grognement guttural et  laissa s'échapper un filet de bave sur les pieds de son agressseur.
" - C'est une bonne situation, ça, bokoblin ?
  - Vous savez, moi, je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation..."


Loul jeu sui 1 peu noub
Merci à Haine pour l'avatar (^-^)

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9500
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
À la bonne recette - Projet
« Réponse #6 le: samedi 11 mars 2017, 20:45:35 »
Krystal : Tu m'emmènes où là, comme ça ? Parce que c'est pas parce que j'ai dis oui qu'il faut que je te suive partout. On ferait même mieux de se séparer, parce qu'on a eu beau cherché, mais pour l'instant, on n'a trouvé que des pommes. Enfin, j'ai bien trouvé un gland, mais je doute que qui que ce soit veuille le consommer.
Yorick : Tu as trouvé un gland !? Où ça ? Il nous en faut absoooluuument.
Krystal : Il était là quand je me suis réveillé. Depuis, il ne veut plus me lâcher.
Yorick : Mais c'est parfaiiiit ! Il faut absolument qu'on y retourne. Plein de glands partout ! On va pouvoir diversifier notre carte.
Krystal : Non, je crois pas. Un gland comme ça, ça suffit. Je préfère encore mon régime à base de pommes.
Yorick : De toute façon, ce n'est pas le moment. Je t'emmène vers une surprise. Tu vas voir, ça va te plaire. C'est absolument génial. Avec ça, on sera assuré de notre réussite. Si, si. Je te dis que ça marcher.
Krystal : Oh, je veux bien te croire. Mais bon ta surprise, je sais pas trop ce que c'est. Et puis déjà, je suis pas méga chaude pour les surprises. C'est pas trop mon truc. Je préfère que tu m'annonces que tu as trouvé une réserve immense de silex. Genre une carrière. Comme ça, on n'aura pas besoin de se faire chier si le feu s'éteint.
Yorick : Comment tu as deviné ? C'est exactement ça. Pour le bois, on devrait pas avoir de soucis, mais pour créer du feu, il nous fallait du silex et du silex on aura. Il manque plus qu'on utilise ma vieille épée rouillée et hop le tour est joué.
Krystal : Et elle est loin, ta carrière ? Parce que bon, ça fait un petit moment qu'on marche et j'ai beau avoir un sens de l'orientation hors du commun, plus on s'éloigne, moins on retrouvera notre base. Et puis tu me connais. Je suis patiente. Mais elle a ses limites. Et je pourrais finir par être moins agréable.
Yorick : Ben c'est que... A vrai dire... On aurait déjà du y arriver. Enfin, c'était à peu près là. Je reconnais cet... arbre. Ou c'est peut-être celui-là, je ne sais plus. Ils se ressemblent faut dire.

Yorick se retourna en direction de Krystal qui, devant tant de bêtises, s'était arrêtée. Tout en continuant de marcher à reculons, Yorick reprit :

Yorick : Je suis sûr que c'est par là. Ne t'inquiète pas. Ne sens-tu pas l'odeur du silex ?
Krystal : Nan.
Yorick : Mauvaise volonté.
Krystal : Chute annoncée.
Yorick : Quoi ? Aaaaaaahhh.
Krystal : Pauvre homme. Allons le chercher.

Ne faisant plus attention où il mettait les pieds, Yorick chuta dans ce qu'il ressemblait à un ravin. Arrivé en bas, il tomba sur le dos sur un sol remplis d'éclats de silex. Krystal, plus prudente, le rejoignit en descendant petit à petit. Au loin, une odeur de fumée picota les narines de Yorick.

Yorick : Je t'avais dit que ça sentait le silex.
Krystal : T'es con. C'est pas du silex que tu sens. C'est un campement. Allons voir. Si ça se trouve il y aura un sac qui nous permettra de ramasser du silex. Parce que là, c'est bien, mais on a rien pour le ramener. Au mieux on en ramène deux. Génial !
Yorick : Ca te dérange si je reste là ? Juste, pour réfléchir un petit peu. A la vie, la mort, Hylia, Ganon tout ça.
Krystal : Le boulet... Enfin je vais pas me plaindre. Cinq minutes de répit et peut-être un feu qui m'attend, c'est toujours ça à prendre.

Quand Krystal arriva sur les lieux d'où provenait la fumée, des restes de chutneys collaient au fond d'une marmite. Mettant toute sa prudence en pratique, elle préféra éteindre le feu pour refroidir la marmite. C'était une aubaine. Une marmite et personne pour la surveiller. C'était comme dans un rêve. Prudente, mais sans aucune morale. Il ne fallu pas longtemps avant que la marmite soit manipulable.  Soudain, alors qu'elle allait se saisir du wok, il lui sembla entendre des injures suivi par le bruit de grosses éclaboussures. Le propriétaire de ce campement n'était pas loin. Il fallait faire vite. Elle se saisit de la marmite et se cacha derrière le buisson le plus proche. Quelques secondes plus tard, un hylien trempé revint une torche à la main. Il passa juste à côté de Krystal sans le voir. Profitant de la surprise de découvrir son feu de camp privé de son principal ustensile, Krystal décida de donner un coup sec de marmite, mais doux à son ancien propriétaire. Celui-ci s'affala à ses pieds de manière peu honorable. Le filet de bave sur ses chaussures fut le détail de trop. Elle repoussa sa victime d'un coup de pied puis se dirigea vers Yorick. Elle le retrouva toujours allongé sur son lit de silex, les yeux vides tournés vers le ciel. A son approche, il daigna quand même tourner la tête.

Krystal : Yorick. On se casse.
Yorick : Et les silex ?
Krystal : On se barre je te dis. Prends un, deux ou trois. Mais surtout, on met les voiles loin d'ici ou sinon je te laisse là après t'avoir filé un coup de ce truc particulièrement efficace.

Little bit of Love

En ligne Linkondo

  • Pied-tendre
  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1311
  • Surement un type bien. Surement.
    • Code ami 3DS 2638-2745-6537

    • Code ami Wii U geek411

    • https://www.philibertnet.com/378876-large_default/49355.jpg
    • bokoblin
    • SW-7390-1572-8523
    • Voir le profil
    • Notre maître à tous...
À la bonne recette - Projet
« Réponse #7 le: samedi 11 mars 2017, 22:51:03 »
Juste, mon personnage est un bokoblin  :R
Dans un mouvement douloureux, Linkondo tenta de se relever tant bien que mal. Il faisait nuit depuis belle lurette. Il observa son campement. Quelque bouts de bois carbonisés trainait là où était sensé se trouver son wok. Et m***e !!! Encore la poisse ! Les personnes qu'il avait soigné avaient dû se tirer en emportant les chutneys et la poile, après l'avoir assommé ! Sans même un merci pour celui qui s'était occupé d'eux ! Pourquoi faut-il toujours que les hyliens prennent peur en voyant un bokoblin ? La réputation de son espèce lui avait encore gaché la vie ! Il aurait tellement aimé être un humain... Ce genre de journée pourrie n'aurait pas existé ! Heureusement, grâce à son flair, il pouvait encore pister es traces de son wok adoré, qui sentait la pomme comme jamais.
Il commença donc à suivre la race de ses deux ravisseurs, et fini après une bonne demi-heure de marche/course par trouver une fumée dans une grotte au pied du mont géminée. Il s'approcha doucement, s'accroupit, se plaqua sur le haut d'une colline, et... Non, c'est pas eux. Il y avait bien deux voyageurs, mais ce n'était pas ceux qu'il avait sauvé. L'un s’extasiait en faisant revenir des plats dans un wok... Minute ! C'est SON wok ! Mais qu'est-c qu'il font avec ? Et où son ceux qu'il a sauvé ? Tout s'embrouillait dans sa tête. Mais par précaution, il tendit l'oreille pour écouter la conversation.

- Yorick : Aha ! Ça y est, je commence à réussir mes recettes ! Regarde Krystal, c'est une recette bien de chez moi : Un terre-mer ! C'est succulent et facile à faire !
Il tendis une assiette à la dénommée Krystal, qui semblait parfaitement réussie !

- Krystal : Et bien bravo ! Tu as fini mes réserves de carpes et de venaison ! Et en plus, c'est bien trop risqué de faire un feu à cette heure ! Les monstres vont rappliquer en deux-deux !
- Yorick : Allez, arrête de faire ta rabat-joie et goûtes-moi ça ! Allez, je tente de voir ce qu'on va avoir avec un champi et du piment !
Il est bien inconscient ! Ils ne pourront jamais obtenir quelue chose de bon en mélangeant champignons et piments ! En plus, un chai avec quatre piments, c'est beaucoup trop épicé ! Linkondo ne put s'empêcher de pouffer de rire.
- Yorick : Tu verra, à ce rythme, on aura déjà de quoi se faire une carte pour commencer ! On avance à grand pas pour notre restaurant !
- Krystal : A grands pas, à grands pas, façon de parler ! On n'as rien fait ! C'est bien beau de faire des plats, mais il faudrait penser un peu pus au reste : place, batiment, emprunts, mobilier, clientèle, concurrence, pub, mascotte, goodies...
- Yorick : Goodies ? tu t'avance un peu trop, là ! Mais au mons tu es motivée pour ce projet. (Il observe le wok) Ah, zut, j'ai raté le plat... Mais au fait, comment tu as eu cette poile ? tu ne m'as toujours pas expliqué ?
- Krystal : Ben, au campement de tout à l'heure, j'ai trouvé la poile abandonné, toute seule sur un feu. C'était tentant, alors je m'en suis emparé. Et juste après, je me suis caché, pensant que le propriétaire revenait. Mais c'était un bokoblin, qui venait foutre le boxon. Alors pour m'enfuir, je l'ai assommé avec !
- Yorick : (Il pointe un groupe de bokoblin du doigt) Un bokoblin, un peu comme cela ?
- Krystal : Oui, il était à peu près pareil. Mais lui se tenait droit, ce qui m'a un peu étonnée.
...
...
- Yorick et Krystal : QUOI ???
Le groupe de bokoblin leur courut dessus, et finit par les encercler. Ils étaient coincés à leur campement. Linkondo réfléchit un instant, amusé de la situation, et se rendit compte. SON WOK ! Son wok était en danger ! Il fallait agir !
Dans un éclair d'intelligence, il ramassa les branches d'un arbre, courut sur le campement, fit flamber sa torche improvisée et frappa la bande de monstre. Déconcertés par cette trahison, ils ne réagirent pas tout de suite avant de se rendre compte qu'ils étaient tous en train de brûler. Pris  panique, ils quittèrent le campement en hurlant de douleur.
Linkondo se précipita sur sa marmite et vérifia qu'elle n'ait rien.

- Linkondo : Ouf, elle n'a rien ! (il se tourna vers les voyageurs) Et vous, tout va bien ?
Ils étaient évidemment choqués de voir un bokoblin les sauver, et surtout qui venait de parler !
" - C'est une bonne situation, ça, bokoblin ?
  - Vous savez, moi, je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation..."


Loul jeu sui 1 peu noub
Merci à Haine pour l'avatar (^-^)

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Chef Skimos
  • *****
  • Messages: 3116
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
À la bonne recette - Projet
« Réponse #8 le: dimanche 12 mars 2017, 00:31:25 »
Bien loin de là, au village Piafs, un jeune Piaf se prépare pour un grand voyage

- Chompir : Ah ! Le moment est enfin venu de quitter ce village ! Armé de ma lame Rémige et de mon arc de l'hirondelle il ne peut rien m'arriver. Ce voyage risque d'être long. Je veux découvrir toutes les régions et les coutumes de chaque peuple.

Le jeune Piaf partit et dit au revoir à sa famille. Tout ceci après de longs adieux, plein de mots tendre, de conseils et de mise en garde sur les monstres. Il s'envola et quitta les terres de Tabanta.

- Chompir : Enfin partit ! J’espère que ma famille ira bien... Ils m'ont donner plein de ressource. Mon grand père m'a même donner ça recette de Grande poêlée végétal : un fruit d'oiseau, de l'herbe d'Hyrule, de l'herbe piment pour rajouter des saveurs, des violettes Tempo et un Gros radis max. Avec les silex et les fagots de bois qu'ils m'ont donner je pourrais cuisiner

En survolant une plaine, il vit des Bokoblins se battre entre eux. L'un de était en train de les bruler avec une branche en feu.

- Chompir : Étrange... Depuis quand les Bokoblins se battent entre eux ? Je vais me passer de rester, je ne voudrais pas m'attirer des problèmes. AHAHAHA !!! Heureusement que je vols.

En continuant son vol, le jeune Chompir vit une étrange statue de pierre. Une femme y déposait une pomme.

- Chompir : Que peut bien faire cette personne ? Je vais descendre lui demander.
- Chompir : Bonjour puis-je savoir ce que vous faîtes avec cette pomme ?
- Jielash : Je dépose une offrande de peur d'être maudite j'ai toucher à l'ancienne offrande qui s'y trouvais. Mais... Vous êtes un Piaf que faîtes vous si loin de vos terres ?
- Chompir : Je suis partit en voyage pour découvrir les coutumes des habitants du royaume.
- Jielash : Ce n'est pas le meilleur moment avec tout ces gardiens et les monstres. Mais vous m'excuserez, je pars chercher une auberge.
- Chompir : Puis-je rester avec vous je ne connais encore personne et comme ça vous pourrez m'apprendre pas mal de chose. J'ai de quoi payer l'auberge et je peux même vous préparer le repas ce soir ?
- Jielash : Très bien ! Alors je me présente je m'appelle Jielash et je suis à la recherche des proprios d'un vieux café.
- Chompir : Enchanté. Je m'appelle Chompir et comme je vous l'ait dit je suis en voyage pour découvrir les mœurs et coutumes de ce monde.

Les deux compagnons partirent donc à la recherche d'une auberge.
Merci à Haine et Jielash pour le kit. <3

Hors ligne Krystal

  • Chieuse à temps partiel
  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5499
  • Gingembre, Dragon de l'Amûûr
    • Voir le profil
    • Fanfiction.Net
À la bonne recette - Projet
« Réponse #9 le: dimanche 12 mars 2017, 04:11:32 »
Yorick et Krystal restèrent assis, côte à côté, sur le tronc d'arbre couché qui leur avait servi de banc, regardant ensemble l'étrange spectacle qui se déroulait sous leurs yeux. Voir une horde de bokoblins débouler dans leur camp, d'accord, c'était assez commun par les temps qui court. Mais en voir un, de surplus celui qu'elle avait assommé plus tôt dans la journée, voler à leur secours et enflammer ses congénères pour les faire fuir, c'était du jamais vu. Mais alors jamais.

Ils demeurèrent silencieux, et immobiles, observant le fameux bokoblin se précipiter vers sa marmite, puis se tourner vers eux, l'air concerné. Il s'avança de quelques pas dans leur direction, et Krystal entendit distinctement le "Oh merde" que lâcha Yorick à sa gauche quand le monstre se planta devant eux.


— Linkondo : Et vous, tout va bien ?

Ils ne répondirent pas, trop choqués de rencontrer un bokoblin qui savait parler, et, aussi, qui ne les attaquait pas. Ce dernier, bien loin de s'en formaliser, continua de monologuer. Mais, encore sous le choc, les deux compères n'assimilèrent pas un seul mot de ce qu'il baragouinait.

— Linkondo : ... Et puis, ils sont partis, avec mon Chutney, c'est décevant, il était si bon, mais tout va bien, j'ai retrouvé mon wok ! D'ailleurs, il est en bon état ? Vu le coup qu'on m'a donné, j'ai peur qu'il soit cabossé, attendez...

Le bokoblin s'approcha du feu et examina l'ustensile, le soulevant précautionneusement. Toujours silencieuse, Krystal se leva discrètement, attrapa la branche la plus grosse qu'ils avaient ramassé pour le feu et, d'un coup sec... assomma le monstre qui tomba à la renverse, inconscient. Yorick sauta sur ses pieds et la rejoignit, observant le bokoblin allongé au sol, dans les vapes. Il ne se passa que quelques secondes avant qu'il ne réalise.

— Yorick : ... Mais t'es cinglée !
— Krystal : Et tu voulais que je fasse quoi, hein ? S'il nous a sauvé, c'est pour nous avoir pour lui tout seul ! J'allais pas rester assise là tranquillement pendant qu'il préparait son wok pour nous bouffer !
— Yorick : Oui mais... Attends, son wok ? Comment ça, SON wok ?
— Krystal : Euh...
— Yorick : Ne me dis pas, ne me DIS PAS, que c'est à ce bokoblin que tu as chouré ce wok !
— Krystal : Euh, oui, non... Peut-être. Mais le camp était vide quand je suis arrivée, et tu faisais ta sieste sur les silex. Et il est arrivé, alors j'ai paniqué et je l'ai assommé.
— Yorick : Tu m'étonnes qu'il soit à nos trousses. Tu l'as assommé et tu lui a volé son wok. Tu lui as VOLÉ son WOK !
— Krystal : OUAIS MAIS BON, les temps sont durs ! On démarre notre entreprise, y avait un wok sans surveillance, on en avait besoin alors je me suis servie ! C'est pas ma faute s'il est revenu entre-temps.
— Yorick : T'es pas possible...

Il se frotta le visage, consterné, tandis que sa compère jetait sa branche d'arbre dans le feu qui commençait à faiblir. Il posa le regard sur le bokoblin, toujours inconscient à terre. Il se mit à réfléchir, se demandant ce qu'ils allaient faire de ce monstre. Krystal, de son côté, commençait déjà à retirer le wok du feu afin qu'il refroidisse, dans l'optique d'un départ prochain. Parce que la horde qui les avait attaquée pouvait toujours revenir leur botter les fesses, pour se venger. Il fallait qu'ils bougent de coin. Ou pas. Après tout, au vu de la raclée qu'ils s'étaient prise, ils ne risquaient certainement pas de revenir de sitôt.

Mais il restait le bokoblin.


— Yorick : Qu'est-ce qu'on va faire de lui ?

Krystal releva la tête et lui jeta un coup d'oeil ennuyé, comme si la réponse coulait de source.


— Krystal : On l'attache et on se barre d'ici.
— Yorick : T'es sérieuse ? Il nous a sauvé la vie !
— Krystal : J'ai pas confiance.
— Yorick : Attachons-le et attendons qu'il se réveille. Il a quand même droit au doute. En plus, il parlait...
— Krystal : ... Je sais pas si c'est une bonne idée.
— Yorick : Sans lui, on serait pas là, donc, on attend qu'il se réveille et on avisera.

Devant le ton ferme de son compagnon, Krystal soupira et s'assit dans l'herbe, vaincue. Elle croisa les bras et s'adossa contre le tronc d'arbre, mécontente.


— Krystal : Ok, mais je garde le wok.

Devant l'air boudeur de la jeune fille, Yorick laissa échapper un petit rire et entreprit de fabriquer une corde à l'aide des hautes herbes aux alentours. Après tout, avec le coup de wok que Krystal avait mis au pauvre bokoblin, il ne risquait pas de se réveiller avant bien longtemps.

Après quelques heures et un repas qui valut à Yorick une critique, suivie d'une dispute, d'une bagarre de gamin, d'un moment de boudage, de réconciliation et de rires, le bokoblin remua et revint à lui, patraque. Il se redressa et, avec panique, se rendit compte qu'il était saucissonné. C'est alors que Krystal alla s'agenouiller devant lui, créant un contact visuel des plus perturbants.


— Krystal : Bien, on va parler, toi et moi.
« Modifié: dimanche 12 mars 2017, 04:17:38 par Krystal »

Award #1 Award #2
Citation de: Rictus McNatret
Krystal, tu es la plus adorable pedobear du monde.

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5121
  • PZ: You can (not) escape
    • Jielash
    • Voir le profil
    • Blog BD
À la bonne recette - Projet
« Réponse #10 le: jeudi 16 mars 2017, 20:35:35 »
Me voilà affublée d'un bien étrange compagnon. Un jeune Piaf qui a tout juste quitté sa région natale, il ne doit pas connaître grand chose du monde... Pas que j'ai vu beaucoup de régions d'Hyrule non plus, puisqu'en général je m'arrêtais au café le plus proche.
S'il ne pourra probablement pas me donner d'informations concernant le passé (mieux vaut de ne pas lui en dire trop à ce sujet d'ailleurs, qu'il n'aille pas répéter à n'importe qui mes soupçons), il a l'air bien armé et avoir un camarade de voyage temporaire ne sera pas de refus par ces temps dangereux.
Nous avons atteint un relai au soleil couchant, la lumière du feu de camp et la silhouette en forme de tête de cheval sont rassurantes à voir à l'approche de la nuit. Nous avons dîné en parlant de choses banales, sans trop en révéler sur nous-même, avant de nous mettre au lit.
Le plat du jour du relai était une tarte aux œufs. J'ai demandé la recette à la cuisinière : un oeuf, un boisseau de blé, une canne à sucre et une motte de beurre sont nécessaires. Je lui ai aussi posé quelques questions vagues sur les cafés des alentours, cependant je n'ai pas reçu de réponse concluante.

Dans quelle direction continuer mes recherches ? Devrais-je d'abord trouver où exactement Krystal et Yorick vont construire leur restaurant pour pouvoir les retrouver à tout moment ? Mais si je veux leur tirer les vers du nez, il faudrait d'abord que je trouve une bonne liqueur afin de les faire parler... Et je commence à me rendre compte que demander au premier quidam venu des informations ne risque pas de m'amener loin.
En attendant, dormons. La nuit porte conseil.

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Chef Skimos
  • *****
  • Messages: 3116
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
À la bonne recette - Projet
« Réponse #11 le: samedi 18 mars 2017, 00:21:43 »
Après une courte nuit dans une auberge. Nos deux comparses se levèrent et prirent une tranche de gâteau aux graines avec du lait chaud. Ils en profitèrent pour demander la recette. On leurs répondit qu'il fallait un boisseau de blé, de la canne à sucre, une motte de beurre, un fruit d'oiseau et qu'ils avaient rajoutés du miel enduro pour le gout. Pour le lait chaud ils avaient utilisés du lait et des glands pour donner plus de gout.

-Chompir : Où allons nous maintenant ?
-Jielash : Je pensais partir vers le sud Est. Dans la région de Firone, il y aurait un village nommé Ecaraille par là bas. J’espère obtenir des infos.
-Chompir : Je n'ai jamais entendu parlé de ce village, mais faut dire que c'est à l'opposé de mon village.
-Jielash : Ce serait un village de pêcheur d'après les proprios de l'auberge. Et c'est à une journée de cheval.
-Chompir : Mais nous n'avons pas de cheval.
-Jielash : Ça... J'en fait mon affaire.

Après quelques minutes, la revoila débouller avec deux chevaux. Je ne sais pas où elle les a eu, mais je n'ai pas spécialement envie de le savoir.

-Jielash : Tiens. Tu sais monter au moins ?
-Chompir : Nan. J'ai toujours volé. Même si il y a un relais juste au pied de notre village... J'adorais m'y rendre plus jeune. Je passais mes journées à observer les voyageurs et les chevaux.
-Jielash : J'ai plus pensé que tu pouvais voler, mais tu risque de fatiguer. Je vais t'apprendre, tu vas voir c'est simple.

Après avoir pris un cours ultra intensif sur les bases de l'équitation,nous voilà donc partit en direction de la région de Firone et du village d'Ecaraille.
Nous discutâmes sur le chemin et fîmes plus ample connaissance. Enfin nous arrivâme dans la région de Firone, une région très luxuriante. Mais... Nous étions loin de savoir ce qui nous attendait là dedans.


-Jielash : Chut !!! J'ai entendu du bruit.

Surgit de nul par un étrange homme encapuchonné de rouge et avec un masque blanc nous attaqua.

-Chompir : Cours te cacher avec les chevaux ! Je m'occupe de ce bandit !

Pendant que Jielash partait avec les chevaux se cacher. Je bondit sur cet homme mais il était rapide et fort et dans une lutte acharné, je réussi à le faire fuir... mais au pris d'une belle blessure

-Jielash : Ça va ?
-Chompir : Oui ce n'est rien. On est presque arrivé
-Jielash : Mais tu es blessé !!

Elle aida son compagnon à monté sur son cheval et ils se dirigèrent en toute vers Ecaraille. Arrivé là bas, Jielash trouva le chef du village et lui expliqua la situation. Il concocta un remède protecto avec un scarabée armo, deux cornes de Bokoblins et un croc de Moblin. Avec ça le jeune Chompir ce remit vite sur pied.

-Chompir : Merci beaucoup Jielash.
-Jielash : Tu n'as pas à me remercier tu m'as sauvée. On a été attaqué par un Yiga d'après le chef du village. Ce sont des tueurs qui sévissent en Hyrule. Nous avons eu de la chance... Nous allons rester là quelques jours le temps d'avoir des informations et que tu te remettes. Le chef va nous héberger. Et peut être aura t'il des informations sur ce café.

Ainsi nous deux amis avec cet évènement c'était rapprochés. Ce village offrait en plus des informations sur les coutumes et mœurs que recherchait Chompir et peut Jielash trouvera t'elle les infos quelle cherche.
Merci à Haine et Jielash pour le kit. <3

En ligne Linkondo

  • Pied-tendre
  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1311
  • Surement un type bien. Surement.
    • Code ami 3DS 2638-2745-6537

    • Code ami Wii U geek411

    • https://www.philibertnet.com/378876-large_default/49355.jpg
    • bokoblin
    • SW-7390-1572-8523
    • Voir le profil
    • Notre maître à tous...
À la bonne recette - Projet
« Réponse #12 le: samedi 18 mars 2017, 15:48:36 »
-...
-...et pou...
-Non, ce s...
-Mais tu n'accepte jam...
-Et bien trouves un nom sérieux ! ...
-Chut ! Il reviens à lui !
Linkondo avait la tête lourde. Très lourde. Il avait l'impression que des abeilles volaient dans son crane. Il commença à ouvrir les yeux, et après que son cerveau défloute ce qu'il voyaient, il reconnut tant bien que mal le campement où il avait fait fuir les bokoblins. Mais oui ! Il les avaient fait fuir, et il avait rejoint les voleurs de wok, et après... Après quoi ? Il ne se souvenait plus très bien... Mais il devait réagir.  Il entreprit de se lever rejoindre les autres près du feu, mais il se rendit compte qu'il était attaché ! Il se trémoussa dans tout les sens, en vain. Quand il abandonna, il vit que "Krystal" s'était installée à genoux face à lui, et le fixait avec des grands yeux. C'était vraiment très perturbant. Elle allait le tuer ? Le torturer pour le faire parler ? Se moquer de lui ?

- Krystal : Bien, on va parler, toi et moi.
Il aurait dû s'en douter ! Elle allaient le torturer pour lui voler ses recettes de champignons, pour leur restaurant !

- Krystal : Alors, déjà, t'es qui ? Et comment ça se fait que tu parle ?
- Linkondo : Euh... Je suis Linkondo, 6ans, 25 en age humain, bokoblin rouge, je viens d'Elimith, mais j'ai été chassé, j'ai été élevé par ma Grand mère Gislène, je suis Scorpion, j'aime les patisseries au beurre, je fais 1 mètre 13, 34kg, je possède un wok et je....
- Krystal : WOW ! Wow ! Wow ! Je ne t'ai pas demandé tout ça ! Et ça ne répond pas à mon autre question : comment ça ce fait que tu parles ?
- Linkondo : Et bien, parce que mémé m'as appris !
- Krystal : ...
- Yorick : ...
- Krystal : Bon, ahem ! Et bien, euh... Et pourquoi as-tu chassé ces bokoblins ?
- Linkondo : Et, bien, pour mon wok ! C'est tout ce que j'ai, et je ferai n'importe quoi pour lui !
- Krystal : ... N'importe quoi, hein ?
Elle se tourna vers son acolyte, et ils chuchotèrent quelque chose. Zut, il avait dit quelque chose de trop !

- Krystal : Et bien, à présent, ton wok est à nous ! Cependant, il ne sera pas dit que Krystal est une ingrate ! Je te laisserai l'utiliser... Seulement si tu bosse pour nous.
- Linkondo : QUOI ??!
- Krystal : Avec Yorick, ici présent, nous allons créer une chaine de restaurant.
- Yorick : UN restaurant
- Krystal : ... Oui, un restaurant. Et toi, tu va nous aider. En échange de quoi, tu aura accès au wok. Alors, c'est honnête ?
- Linkondo : MAIS C'EST DU CHANTAGE ! Je refuse de finir esclave !
- Krystal : Ah, et bien sur, c'est ça ou une mort aussi soudaine que prématurée.
- Linkondo : ...
En fait, ce n'était pas une proposition, mais un ordre ! Ça devrait être interdit, ce genre de choix ! Malheureusement, aucune loi ne protège les bokoblins, et il était obligé de bosser pur eux... Il devait s'y résigner.

- Linkondo : Je... j'accepte.
- Krystal : Félicitation !!! Bienvenue dans notre entreprise (elle sourit presque exagérément) Qu'en dis-tu, Yorick ?
- Yorick : Je tiens à dire que c'est ton idée,le chantage.
- Krystal : (ignorant la remarque) Et bien, dès demain, nous iront trouver un emplacement pour le resto !
- Linkondo : ... Vous n'avez pas de restaurant ???
« Modifié: samedi 18 mars 2017, 15:54:38 par Linkondo »
" - C'est une bonne situation, ça, bokoblin ?
  - Vous savez, moi, je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation..."


Loul jeu sui 1 peu noub
Merci à Haine pour l'avatar (^-^)

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5121
  • PZ: You can (not) escape
    • Jielash
    • Voir le profil
    • Blog BD
À la bonne recette - Projet
« Réponse #13 le: samedi 18 mars 2017, 22:16:54 »
Pauvre Linkondo, que de mésaventures pour finir par se retrouver esclave à la botte de Krys et Yorick  :'(



Ecaraille est certes un petit village reculé d'Hyrule mais la renommée de la qualité des poissons qui y sont pêchés a fait le tour du royaume. Aussi, de nombreux marchands itinérants se fournissent là-bas et apportent avec eux nombreuses nouvelles et rumeurs. D'une certaine manière, c'est l'idéal pour obtenir des infos sans se fatiguer !
Et puis Elimith n'est pas loin non plus, si besoin est d'aller se renseigner ailleurs. Il semblait donc une bonne idée de faire une pause de durée indéterminée ici.

Après notre arrivée, nous avons passé la soirée à discuter avec le chef et les autres villageois. L'une d'entre eux s'était attelée au fourneau, sous le regard fasciné de son fils qui lui avait apporté un turbo max de la plage, manquant à sa recette. Elle le mélangea à un boisseau de riz, une motte de beurre, un cristal de sel et une daurade lame, afin de nous offrir en guise de dîner la meilleure Paella de la Mer que j'ai jamais mangé.
Nous avons ensuite dormi dans des hamacs, c'était la première fois pour moi mais apparemment, Chompir avait l'habitude. Il m'a dit que les Piafs dormaient eux aussi sur des couches semblables dans son village natal.

Une légère pluie matinale m'a réveillée le lendemain. Le chef du village nous avait proposé d'utiliser son bateau et Chompir avait l'air très curieux de tester ce nouveau moyen de transport. À croire que je lui ai mis des idées dans la tête en lui apprenant à monter à cheval. Gloups.
La navigation, ce n'est pas trop mon truc alors j'ai seulement accepté parce qu'il ne comptait pas aller loin. Nous avons ainsi lancé notre embarcation, moi à la rame et Chompir battant des ailes sur la voile.
Évidemment, une fois en mer, nous avons quelque peu oublié notre idée de rester près des côtes. Que dire, ce bleu azur où se reflètent les rayons dorés du soleil et où nagent mille poissons arc-en-ciel a de quoi faire perdre la tête... Et moi je me perds en lyrisme. Erm.
Nous observions donc la vie sous-marine, passant au dessus d'algues et de coraux multicolores, nous avions trouvé un joyeux bancs de poissons et, tout occupés que nous étions à les admirer, nous n'avons pas vu les deux lézalfos bleus qui nageaient en direction de notre radeau ! L'un d'eux tira un jet d'eau sur Chompir, qui ne réussit que de peu à l'éviter, manquant de tomber à la mer. Il répliqua d'un tir de flèches, le vil lézard étant trop loin pour l'affronter à l'arme blanche. Pendant ce temps, l'autre Lézalfos essayait de se glisser derrière lui en grimpant sur le radeau. N'ayant rien d'autre que ma rame pour l'empêcher de nuire, je lui assénais un coup sur la tête. Ainsi alerté, Chompir put l'achever d'un coup de lame Rémige.

Après cela, nous sommes immédiatement rentrés au port, ayant ressenti assez d'émotions pour la matinée. Nous avons mangé les restes de paella de la mer au repas de midi puis, un marchand de passage est arrivé et j'en ai profité pour essayer de me renseigner.
Je ne m'attendais pas à grand chose en lui demandant s'il savait ce qui avait bien pu arriver au beau café des auteurs mais il a eu une réponse pour le moins intrigante. D'après ses dires, de nombreux établissements de boissons et de restauration auraient été saccagés au cours des dernières années et les suspects seraient... les Yigas. Ces Sheikahs traitres s'étant alliés à Ganon ! Mais pourquoi agiraient-ils ainsi ? Par simple cruauté ? Ou dans le but de récupérer des fonds et des vivres ? Je n'en ai aucune idée mais cette révélation me plonge dans le désarroi.
Les Yigas sont des assassins terriblement puissants, tenter de s'approcher d'eux pour m'assurer du destin du café serait extrêmement dangereux. Oserais-je me lancer dans une entreprise aussi folle ?

En ligne Linkondo

  • Pied-tendre
  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1311
  • Surement un type bien. Surement.
    • Code ami 3DS 2638-2745-6537

    • Code ami Wii U geek411

    • https://www.philibertnet.com/378876-large_default/49355.jpg
    • bokoblin
    • SW-7390-1572-8523
    • Voir le profil
    • Notre maître à tous...
À la bonne recette - Projet
« Réponse #14 le: dimanche 19 mars 2017, 12:53:44 »
Oui, effectivement, il faut croire que la vie l'a pas gâté !  :'(
" - C'est une bonne situation, ça, bokoblin ?
  - Vous savez, moi, je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation..."


Loul jeu sui 1 peu noub
Merci à Haine pour l'avatar (^-^)