Auteur Sujet: Errements Poétiques - [Poème : Se faire un nom ]  (Lu 73710 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6423
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Errements Poétiques - [Poème : La Joie]
« Réponse #285 le: lundi 06 janvier 2020, 13:54:55 »
Toujours agréable de voir un nouveau message ici et découvrir un nouveau poème. J'ai beaucoup aimé le lire et il est vraiment très beau (comme tout le temps en fait :-*). J'aime particulièrement la conclusion du poème et comment tu nous y emmènes. :^^:
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1484
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : La Joie]
« Réponse #286 le: vendredi 14 février 2020, 23:08:51 »
Tous les trains de la vie

Aux âmes de feu :
Toujours la tempête,
Qu'on rêve et cisèle

Au dur du réel,
Lors des longues fêtes
Où l'envie meurt peu.

Et ce sont les gares ; aux secrètes nuits
Dont les mots riment sur le temps qui fuit.

Ah ces nuits ! De feu,
Nuits-dures, de fêtes :
Amours qu'on épelle

Elles sont nuits-gares, elles !
Après qu'elles sont faites,
Qu'on raconte un peu.

L'amour et les trains ont partie liée :
La rumeur des rails seule sait rythmer

Sensuels-aveux,
L'envie des esthètes,
Tous les désirs d'elles !

Et bien sûr les belles
Courbes et arrêtes
Qu'on touche si peu.

Les vallons dehors : rêves de fenêtres,
Savent donner corps à ce feu des êtres.

Les départs – oui, eux ! –
Toujours nous promettent
Des soirs, des appels :

Ivresse éternelle,
Le tour des planètes,
L'alcool et le jeu.

Ces chocs de la vie ; les trains et cahots,
Sont leurs seuls écrins – sauvage tempo !




« Modifié: vendredi 14 février 2020, 23:12:10 par Synopz »
"Là tu te dégages / Et voles selon."


La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6423
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Errements Poétiques - [Poème : Tous les trains de la vie]
« Réponse #287 le: dimanche 16 février 2020, 18:39:42 »
C'est encore une fois un très beau poème Synopz. :^^: J'aime beaucoup l'image du train qui vient représenter l'amour, c'est assez intéressant comme comparaison. Même si comme d'habitude, je ne sais saisis pas tout, c'est toujours agréable de te lire. :^^:
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1484
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Tous les trains de la vie]
« Réponse #288 le: dimanche 19 avril 2020, 00:38:54 »
Je mourrai

Un jour
Je mourrai

L'ironie
Des champs
Qui repoussent toujours

Et du soleil ha !
Qui surchauffe
Les alpages d'été
Et qui mourra
Mais après moi

Un jour
Je mourrai
Les poumons parfaits
Ne redonneront plus
Le tempo

Un jour
Je mourrai
Foi des abeilles
Qui bourdonnent
Au printemps

Et la vie-geste
Prodigue !
Elle mourra aussi

L'infini
Recommencement
Des rêves et du sang
Qui mourront

Et moi aussi
Rêve de vie
Le poids d'ici
Volera

L'amour
Pour toi
Et les autres
Il mourra

Les murs
Le soir les couchers
Et les papiers
Les théorèmes les poèmes

Et les pompiers
Le pape et les traités
Le droit L’État
Toutes les unités
Tout ça mourra

Ici je dis
Personne
Je ne reconnais
Personne

Tous vous êtes
Des rêves d'humains
Bassement plats
Merveilleusement plats !
Si beaux !

Vous n'êtes rien
Les poèmes les États
Les sages les lois
Vous mourrez

Que je vous aime !
Vous devez vous
Défaire de tout
Vous mourrez

Sur le plat horizon
Horizontalité !
Quel bonheur
Déchargé de l'au-delà
Vous mourrez

A bas les États donc
Et les poèmes les théorèmes
Et les lois
Ils meurent

Mais moi !
Moi je ne meurs pas
Rêve d'au-delà
Je ne meurs pas
Je suis l'horizon

Tout ce qui est
Un moment
Tout ce qui est

C'est tout.

« Modifié: dimanche 19 avril 2020, 14:18:02 par Synopz »
"Là tu te dégages / Et voles selon."


La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Anju

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 287
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Je mourrai]
« Réponse #289 le: dimanche 19 avril 2020, 01:20:39 »
Coucou @Synopz ! Je ne crois pas que nous nous soyons déjà rencontrés, je m'appelle Anju et j'adore l'écriture et la littérature, moi aussi.

Je voulais te dire que j'ai lu tes poèmes (je n'ai pas encore tout lu sur ta galerie, désolé, je prendrais le temps bientôt) et que je trouve tout ce que tu écris superbe et profond, les métaphores que tu emploies, la construction de tes textes... Ce poème-là est très beau, et j'aime beaucoup ta conclusion.

Je dois te prévenir, la poésie n'est pas un art que je connais très bien, loin de là, c'est même le genre littéraire que je connais le moins bien, aussi je ne pense pas que je serai très... constructif dans mes commentaires, voire même un peu inintéressant, à part bien entendu dire que c'est très beau. J'ai peur de ne pas être très utile... J'espère au moins que ça peut te faire plaisir.

Je vais essayer d'en apprendre plus, pour pouvoir mieux parler de tes textes !

Et aussi, ça va peut-être être te déranger, mais j'aimerais bien savoir dans quelles circonstances tu as écrit ce poème, comment, les choix que tu as fait, les changements... J'aime connaître le contexte d'une œuvre. Si ça te dérange, bien entendu, ne t'embête pas pour moi.
« Modifié: dimanche 19 avril 2020, 01:26:06 par Anju »

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6423
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Errements Poétiques - [Poème : Je mourrai]
« Réponse #290 le: dimanche 19 avril 2020, 10:14:38 »
Connaître le contexte d’écriture d’un poème et chercher à l’expliquer vient souvent gâcher le côté mystérieux du poème et son appréciation. C’est une chose qu’il faut laisser à l’auteur. On peut chercher à étudier un peu et essayer de comprendre, mais sans trouver les réponses. C’est ça qui fait aussi le charme d’un poème et ve qu’on retrouve à chaque fois avec Synopz.

M’enfin ce poème est une nouvelle fois incroyable, même si certains éléments m’échappent, pourquoi le message change entre « je mourrai » ; « vous mourrez » pour finir sur un « je ne meurs pas » avec ce changement de temps. Mais cette réflexion est justement intéressante. D’ailleurs ça me fait rire de lire que les poèmes aussi vont mourir alors qu’ils traversent l’espace et le temps. Mais je suis sûr qu’il y a une raison !  :R

EDIT : Bon ça peut sembler bizarre avec la première partie de mon message mais justement, je partage les points ou je ne trouve pas de réponse et je ne cherche pas à les trouver et c’est justement ça qui fait que c’est si intéressant et que chaque poème nous apporte un sentiment différent.
« Modifié: dimanche 19 avril 2020, 10:19:33 par Chompir »
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1484
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Je mourrai]
« Réponse #291 le: dimanche 19 avril 2020, 13:54:29 »
Après @Chompir je ne dis pas qu'il ne faut pas chercher des réponses ! Au contraire même, ayant fait des études littéraires pendant un long moment, en parallèle de la philo, j'en ai expliqué des poèmes ! Il n'y a pas de vérité d'un poème, il n'y a pas de message, mais le message il faut le dégager en interprétant justement, souvent je veux pas "expliquer" les poèmes parce que je ne veux pas enfermer la lecture du poème dans une seule direction. En expliquant "ce que j'ai voulu dire", vu que je suis l'auteur, ce serait le sens unique et exclusif du poème alors qu'il ne faut pas en rester là, je ne détiens pas nécessairement la vérité de ce que j'écris v.v (Pour reprendre une phrase que j'ai souvent citée ici, de Rimbaud, " ça veut dire ce que ça veut dire, littéralement et dans tous les sens". Voir aussi la lettre dite "du voyant" de Rimbaud, qui théorise tout ça.)

Mais un poème c'est une démultiplication de(s) sens, il y a des sens qui partent de partout, dans le rapport de la forme et du fond, du sens et du visuel etc... et peut-être pas "un sens", un message caché ou crypté qui est ce que l'auteur veut dire, de façon ferme et stricte. Pour autant, ça veut pas dire qu'on peut voir ce qu'on veut dans un poème non plus ! Il y a des interprétations qui sont puissantes, qui embrassent la pluralité du poème, permettent une multiplicité de lectures, et d'autres qui ne se basent sur rien, qui sont abusives, qui trahissent le texte...



Sinon donc, pour proposer quelques pistes sur ce poème, il y est en partie question de l’Éternel Retour, de l'expérience de l'instant, du rapport à l'existence humaine dans sa pure relativité, dans sa pure construction. D'où la mort des poèmes et des théorèmes, des sages et des lois qui sont des entités que nous croyons immuables, que nous voyons comme des réalités transcendantes, qui nous dépassent alors qu'elles ne sont qu'humaines, qu'elles ne sont rien de différent de nous, qu'elles ne viennent que de nous en tant qu'humains et de la valeur que nous leur conférons. Mais ce n'est pas pour le déplorer ! (d'où le passage du Je mourrai -> Vous mourrez -> Je ne meurs pas), car cette pure existence humaine, c'est le flot de la vie, qui est mortelle, mais qui est éternelle, infinie dans l'instant de son existence qui pousse dans tous les sens, qui se redéfinit, reprend et repart toujours, malgré sa finitude, son horizontalité, sa stricte immanence... Et penser cette éternité immanente, ce recommencement permanent dont on fait partie malgré la finitude et la mort, c'est accéder à une forme d'immortalité sans transcendance, sans "au-delà" de quelque type que ce soit, sans sens du monde, de l'humanité ou que sais-je !

Bref, la forme tente ensuite d'évoquer cette idée, par le changement de temps, de personne, par la construction, la répétition, les chutes, voilà !
« Modifié: dimanche 19 avril 2020, 14:03:19 par Synopz »
"Là tu te dégages / Et voles selon."


La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6423
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Errements Poétiques - [Poème : Je mourrai]
« Réponse #292 le: dimanche 19 avril 2020, 14:14:35 »
Je manque de culture. :hap: Je comprends mieux l’idée derrière et pourquoi on peut parler de mort des poèmes ou théorèmes. J’avais pas fait le rapprochement dans ce sens, qu’en venant de l’Homme, s’il meurt ils n’ont plus de raison d’exister. Du coup le sens des je meurs etc se révèle bien plus profond qu’on peut le penser.

Ce qui est sûr c’est que c’est extrêmement bien travaillé que ce soit sur la forme, les mots, les temps et tout en fait. C’est un tout qui permet d’avoir ce rendu.

Sinon je me suis mal exprimé, disons que j’essaye de chercher les réponses et que je réfléchis mais si je ne trouve rien de concret je ne cherche pas à avoir l’explication de l’auteur, justement parce que comme tu le dis, ça peut enfermer la lecture du poème et sa compréhension.
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Anju

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 287
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Je mourrai]
« Réponse #293 le: dimanche 19 avril 2020, 14:35:32 »
Alors, je ne disais pas du tout ça dans le sens "expliquer ce que j'ai voulu dire avec ce poème". C'est beaucoup plus général que ça. J'adore connaître la manière dont un auteur a construit son œuvre, petit à petit, par quoi il a commencé, quelles étaient ses motivations, s'il a eu plusieurs versions, s'il a tout écrit d'un coup, s'il avait abordé des thématiques qu'il a finalement supprimées, et pas seulement pour la poésie. C'est un sujet qui me passionne, j'adore même les petites anecdotes les plus insignifiantes sur l'écriture.

Bien entendu, je ne parlais pas d'expliquer son œuvre, je suis on ne peut plus d'accord que ça la détruirait complètement et retirerait toute sa beauté. Il ne faut pas chercher à tout expliquer.



Je vais essayer de me cultiver pour mieux comprendre tes poèmes et avoir un avis un peu plus constructif, tu m'as donné de la motivation. Je trouve ta vision de la poésie très intéressante. Je manque peut-être moi aussi de culture pour pleinement apprécié tes écrits, je vais essayer d'y remédier.
« Modifié: mercredi 29 avril 2020, 02:38:19 par Anju »

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1484
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Je mourrai]
« Réponse #294 le: mercredi 29 avril 2020, 00:53:22 »
Se faire un nom

Combien de temps met-on à se faire un nom ?

Nom-bril du monde

Le nom n'est jamais achevé
mangé vidé fini !

Nom-pas qu'il faille renoncer
mais nous avons bien des noms
noms-breux

Quand faut-il changer de nom alors ?
Pour élargir son nom-rizon
ouvrir le ciel
voir plus loin que le bout de son nom

Je suis perdu
ni oui ni nom pour moi
Agacé de mon re-nom
qui m'empêche de me faire
un nouveau nom

et après ce nom
il y en aura un autre
infi-noms
le flux le fond
de tous ces croisements
qui nous font
nous et notre nom

J'en veux un !
Un nouveau nom
mais pas moyen
quel con !
d'en trouver le son

Son-nom !
A ce prochain moi
qui ne sera qu'une somme
un temps une fois
je n'en trouve pas le fond
Nom-mais !

Il faudra se décider
mais impossible de le trouver
Nom de nom
que va être mon nom ?
"Là tu te dégages / Et voles selon."


La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Anju

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 287
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Se faire un nom ]
« Réponse #295 le: vendredi 01 mai 2020, 02:50:48 »
Coucou @Synopz !

Bon, ça fait un moment que tu as posté ton poème et je ne savais pas quoi dire dessus, je n'y arrivais pas. Il était temps que je m'y mettre, et je ne sais pas pourquoi, mais je trouve l'inspiration aujourd'hui à presque trois heures.

Je trouve que tes poèmes sont beaux et inspirants, je me fais ma propre opinion, mon propre interprétation, ma propre impression de chacune de tes œuvres. Tu fais un travail énorme, tu y passes beaucoup de temps et on sent que ça te passionne. Je n'ai toujours pas lu toutes tes œuvres, il m'en reste encore un bon tiers, mais je ne doute pas qu'elles sont tout aussi excellentes.

Synopz, tu écris vraiment bien. Et pas seulement pour tes poèmes, mais pour tous tes textes. Tu as un style superbe, très personnel et unique. Continue. Vraiment, continue. Tu es doué et je t'admire.

Je n'ai peut-être pas à dire ça, c'est peut-être un peu beaucoup sachant que je ne suis pas là depuis longtemps et que je n'ai posté qu'une fois dans ta galerie, mais ça faisait longtemps que j'avais envie de te dire tout ça, et je ne savais pas comment faire avant ce soir.

Et enfin, pour conclure, je crois que tu as fait une petite faute quelque part sur ta galerie :

Citer
Si vous tenez à rémunérer l'imposture d'écrivain que je suis, n'hésitez pas à commenter le topic

Tu peux écrire comme ça : "Si vous tenez à rémunérer l'écrivain que je suis, n'hésitez pas à commenter le topic".

Bonne journée, Synopz :bye:
« Modifié: vendredi 01 mai 2020, 10:55:02 par Anju »

Hors ligne Ravage

  • dieu des monts
  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 81
  • You've met with a terrible fate, haven't you ?
    • SW-5842-3456-2409
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Se faire un nom ]
« Réponse #296 le: vendredi 01 mai 2020, 19:58:32 »
Euh... On peut mettre des poèmes qu'on a fait, ou c'est autre part ?

Hors ligne Anju

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 287
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Se faire un nom ]
« Réponse #297 le: vendredi 01 mai 2020, 20:10:27 »
Coucou @Ravage !

C'est une galerie littéraire, c'est-à-dire que le membre qui l'a créée peut poster ses propres œuvres, comme pour une vraie galerie. Les autres membres peuvent juste commenter les œuvres, et donner des conseils, éventuellement.

Si tu veux, tu peux créer un nouveau topic pour en faire ta propre galerie, et si tu n'écris que très rarement, il y a le Salon d'écriture occasionnel qui est ouvert à tous.

Tu l'as probablement déjà vu, mais il y a aussi des galeries artistiques. Je dis juste au cas où.
« Modifié: vendredi 01 mai 2020, 20:12:17 par Anju »

Hors ligne Ravage

  • dieu des monts
  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 81
  • You've met with a terrible fate, haven't you ?
    • SW-5842-3456-2409
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Se faire un nom ]
« Réponse #298 le: vendredi 01 mai 2020, 20:13:21 »
Ah ok ben merci beaucoup, j'ai un truc à mettre dans le salon occasionnel ;)

Hors ligne Synopz

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1484
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Errements Poétiques - [Poème : Se faire un nom ]
« Réponse #299 le: lundi 04 mai 2020, 01:06:21 »
Salut @Anju et merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup ! Je suis très touché de savoir que même mes vieux écrits et poèmes peuvent encore être lus à l'occasion, et tous tes compliments me vont droit au cœur, c'est trop ! Mais je continuerai à penser que je ne suis qu'une imposture d'écrivain  :8):

Bientôt 10 ans que j'ai ouvert cette galerie, et je ne pense pas que tout ce que j'ai écrit ait la même qualité, forcément, au fur et à mesure des années, je me suis amélioré, j'ai évolué et pris en maturité. Mais recevoir des compliments et des encouragements à continuer, c'est toujours très motivant, et je suis très content si tout ce que j'ai pu faire ici te touche ou résonne pour toi.

Et toi même d'ailleurs, qui poste autant sur le coin littéraire depuis quelques semaines, quand est-ce que tu nous fais lire quelque chose de ta part ?
"Là tu te dégages / Et voles selon."


La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !