Auteur Sujet: Je bouquine !  (Lu 137696 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne John Craft

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 8156
  • Monsieur Condescendance.
    • Voir le profil
    • Feuilles en vie
Je bouquine!
« Réponse #735 le: mardi 23 octobre 2012, 14:32:48 »
Y en a que deux de livres qui "complètent la trilogie" : une "suite", Lyra's Oxford, qui en vrai est une nouvelle, presque; et une autre, qui est même pas directement en rapport avec l'histoire principale si j'me rappelle bien.
Feuilles en vie
Je joue, je hurle et je ris sur ma chaîne Twitch, on m'a dit que je suis drôle. Passe donc !

"A writer is a person for whom writing is more difficult than it is for other people" Thomas Mann

Hors ligne Jielash

  • Héraut de Farore
  • Skull Kid
  • *****
  • Messages: 5438
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Je bouquine!
« Réponse #736 le: mardi 23 octobre 2012, 17:22:33 »
L'autre livre parle de la rencontre entre Lee l'aéronaute et l'ours Iorek. Je ne l'ai pas lu mais je sais que des fans de ces deux persos l'ont vraiment adoré.

Hors ligne Vincerp

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 7817
  • Ah, le nombre maximal de caractères pour ce texte
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #737 le: mardi 23 octobre 2012, 20:50:55 »
Euh, il y a d'autre livres de cette série que la trilogie ? J'avoue être surpris.
Et la rencontre entre l'aéronaute et Iorek, il me semble qu'elle se passe au sein de la trilogie, non ?
EDIT : Ah ouais je confond, ils se connaissent déjà dans la trilogie, non ?
« Modifié: mardi 23 octobre 2012, 21:21:14 par Vincerp »

Hors ligne Zeldingue_L'Ancien

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1647
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #738 le: mardi 23 octobre 2012, 21:01:29 »
Non, il y a bien un livre qui raconte la rencontre de Iorek Byrnison et Lee Scoresby (je l'ai) il s'appelle en VF Il était une fois dans le Nord.

L'autre s'appelle Lyra et les Oiseaux, et il est un peu introuvable, ce qui me fait un peu ch*er parce que j'aimerai bien le lire aussi  ;D !



 ;)

Hors ligne Donkiki

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 622
    • Code ami 3DS 2793-1069-9190

    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #739 le: mardi 23 octobre 2012, 22:52:13 »
Pis une espèce de suite / spin-off est en cours d'écriture, parait. Elle sera centrée sur Lyra, la Poussière et se passera après la trilogie.
Et l'auteur envisage un pitit livre vert centré sur Will, question que la boucle soit bouclée.
Bref.

Hors ligne Supersigo

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 326
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #740 le: mardi 23 octobre 2012, 23:21:45 »
Perso j'ai pas tellement aimé les Royaumes du Nord. :^^': Mais j'avoue que j'ai bien aimé les bébêtes qui roulent dans le troisième tome je crois, ils sont cool eux. :R
Si c'est Nostradamus qui le dit, c'est que c'est vrai! Gloire à Supersigo  :^^:
Supersigo est un fier partisan du parti néo-rhinocéros.

Hors ligne Krystal

  • Fouetteuse en Chef
  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5670
  • Ghost Writer
    • Code ami 3DS 0602-6249-6455

    • SW-4831-0429-0413
    • Voir le profil
    • Fanfiction.Net
Je bouquine!
« Réponse #741 le: mardi 06 novembre 2012, 00:35:39 »
Je viens de finir le nouveau bouquin qui fait fureur Fifty Shades of Grey. C'est un livre bien sympa (malgré les nombreeeeeeeuuuuses scènes très trèèèès explicites) mais qui m'a beaucoup rappelé Tentation, le premier livre de Twilight. Et je trouve ça dommage.

Sinon, c'est interdit au moins de dix huit ans, je vous préviens. :astro:
Award #1 Award #2 Award #3
Citation de: Rictus McNatret
Krystal, tu es la plus adorable pedobear du monde.
Citation de: Un paysan
20:29:59 ‹D_Y› j'ai jamais vu quelqu'un de plus machiavélique que toi
20:30:04 ‹D_Y› hannibal lecter à côté c'est chompir

Hors ligne Bilberry

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5444
  • rero
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #742 le: mardi 06 novembre 2012, 01:07:08 »
J'espère que t'as pas acheté ce truc :'(

Hors ligne Krystal

  • Fouetteuse en Chef
  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5670
  • Ghost Writer
    • Code ami 3DS 0602-6249-6455

    • SW-4831-0429-0413
    • Voir le profil
    • Fanfiction.Net
Je bouquine!
« Réponse #743 le: mardi 06 novembre 2012, 01:14:11 »
J'espère que t'as pas acheté ce truc :'(

Voyons Bilby, tu me déçois de penser ça. Je l'ai piqué à ma soeur, j'irais pas dépenser 17€ pour un bouquin que je lirais qu'une fois. v.v
Award #1 Award #2 Award #3
Citation de: Rictus McNatret
Krystal, tu es la plus adorable pedobear du monde.
Citation de: Un paysan
20:29:59 ‹D_Y› j'ai jamais vu quelqu'un de plus machiavélique que toi
20:30:04 ‹D_Y› hannibal lecter à côté c'est chompir

Hors ligne Plastik

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2279
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #744 le: jeudi 15 novembre 2012, 00:10:17 »


Je viens de finir HhHH (acronyme pour Himmlers Hirn heißt Heydrich) de Laurent Binet.

Le livre parle donc de l'opération anthropoïde menée par deux résistants tchécoslovaques dans le but de tuer Heydrich, protecteur de la Bohème-Moravie (actuelle République Tchèque donc), une des têtes pensantes de la Solution Finale, et troisième homme du troisième Reich.

Le livre est ultra-bien foutu dans le sens où on en apprend énormément en "collatéral", un peu d'histoire de Prague, un peu d'histoire de la résistance, montée dans la hiérarchie de Heydrich, parcours des deux résistants (copier-coller vient à mon aide) Jozef Gabčík et Jan Kubiš respectivement Slovaque et Tchèque, etc, etc.

Le récit a aussi d'original que l'auteur exprime aussi ses sentiments par rapport à l'écriture, parfois évoquant des visites de musée, parfois racontant des anecdotes sur la guerre ou l'histoire en général, parfois se demandant s'il est correct vis-à-vis des "héros de l'histoire" de leur créer un dialogue qui n'a sûrement jamais été prononcé, etc.

Le tout est très fluide, vraiment bien écrit et agréable à lire, malgré le fait que je connaissais déjà cette histoire (j'ai visité un musée sur la guerre à Prague), l'auteur met en place un foutu suspens dans son récit.

Bref, coup de coeur pour ce bouquin de 440pages, ça instruit, ça se lit bien, c'est bien écrit, what else ?

Hors ligne Manson1112

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 12
  • Je pratique l'auto-dance !
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #745 le: jeudi 15 novembre 2012, 18:37:21 »
Je (re)bouqine Anges & Démons de Dan Brown, qui est 1000x mieux que le film car les scénaristes ont modifiés pas mal de passages dans le film qui modifie totalement la fin par rapport au livre.

Il faut aussi savoir que Anges & Démons est sorti avant le Da Vinci Code, ce que le film n'a pas compris apparemment :)

Bref, un bon livre avec sa dose d'action, d'énigmes (un peu le dada de Dan Brown aussi  :^^': ), de violence et d'amour (un peu oui quand même  :-* )
« Chaque homme doit inventer son chemin.  »
de Jean-Paul Sartre

Hors ligne Plastik

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2279
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #746 le: mercredi 19 décembre 2012, 22:45:14 »


J'ai fini cette série de Christian Jacq... Bref autant dire que plus roman de gare que ça, c'est délicat, si ça a le mérite d'être facile à lire et entrainant, autant dire que le reste est honnêtement très mauvais.

D'un point de vue historique déjà : Homère l'écrivain, bon ami de Ramsès II, mouais... Ramsès pote d'unif avec Moïse... Euh ? Ramsès n'a eu que deux femmes... Mouais........

Au niveau du style, les dialogues sont insipides, le même schéma de phrase stérile à travers toute une "saga", même les paysans illettrés se répandent en inutiles dialogues pompeux mal branlés (et dire que les gars de Jersey Shore ont eu de l'éducation et qu'ils savent aligner que putain et pute partout :( ), Ramsès est décris comme un Dieu magique et épique super gentil qui gouverne une société limite sans pauvre avec tout le monde qui est égal, ce qui me parait aussi vraisemblable que la propagande nord-coréenne, bref heureusement que le premier m'a été offert et que j'ai vu la suite sur une brocante, pas terros tout ça.



Episode culture, je n'avais rien lu de Kafka, j'ai donc commencé avec sa nouvelle la plus connue. La version que j'ai lue est extrêmement ennuyante dans son format : préface qui raconte presque toute l'histoire, donc à lire de préférence après le livre pour les réflexions qu'elle propose, notes de bas de page à tout va mangeant parfois 3/4 d'une page...

Bref, je veux bien que ce récit ait multiples niveaux de lecture, de significations, mais trop c'est trop.

L'histoire elle-même, qui se lit vite, et qui est courte, est très bien. L'impression de cauchemar absurde est géniale, le dégoût, le désespoir, un tantinet d'humour tout de même (qui n'enlève rien au cauchemardesque de ce récit). Un roman qui malgré sa petite taille fait réfléchir, et prend aux tripes malgré une situation de départ surréaliste. (Un homme se réveille au matin, transformé en une sorte de cancrelat ou de cafard...)

Bref, content de l'avoir lu.

Là je me suis lancé dans Into The Wild, en anglais histoire de m'améliorer :)

Hors ligne Clochette

  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3392
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #747 le: mercredi 26 décembre 2012, 22:31:45 »
Tiens ça parle de Fifty Shades...
De mon côté j'ai été hyper déçue, je m'attendais à un livre un peu malsain avec la question peut-on/doit-on tout accepter par amour et c'est parti en amourette cucul.
Sans compter qu'on explique pourquoi est-ce que le pauvre héros a des penchants SM histoire de "justifier" son côté malsain.
J'ai un peu de mal avec ça, c'est comme dans Dexter, comme s'il fallait toujours une justification pour les héros un peu malsain. Je trouve que ça perd vraiment de sa saveur, d'un côté on te pond un héro on politiquement correct, de l'autre on s'assure d'expliquer pourquoi il est comme ça histoire que le lecteur ne soit pas trop dérangé.

Sinon, histoire de ne pas être trop hors sujet, j'ai commencé American Psycho, dont j'ai vu le film et dont j'avais été déçue.

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5771
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #748 le: samedi 05 janvier 2013, 16:10:47 »
Dernier bouquin en date : Le Mythe de Cthulhu.

Il s'agit en fait d'un recueil de quelques nouvelles de H.P. Lovecraft, grand maître contemporain de la conspiration cosmique dont on dit que ses écrits sont "effrayants". J'dois être trop moderne, mais je n'ai pas spécialement éprouvé cette "peur". :/ Trop accroché au visuel.

Avant tout, rappelons/apprenons que Lovecraft vivait au début du XXème siècle aux USA. Les préjugés sudistes et la ségrégation faisaient encore rage (les fameuses lois de Jim Crowe). On trouve donc énormément de positions condescendantes et racistes des personnages à l'égard des nègres et des gens au bas de l'échelle sociale (qui sont celles de l'auteur par extension) et les plus allergiques ne manqueront pas de s'en offusquer.

Lovecraft a été un écrivain assez secret de son vivant, doublé d'un ermite et d'un misanthrope, alors qu'aujourd'hui, presque tout le monde connaît son nom ou au moins la figure centrale d'un cosmos malveillant qu'il a inventé : Cthulhu, le prêtre de R'lyeh. Si vous avez joué à Castlevania, vous connaissez peut-être un monstre qui porte son nom ; le groupe Metallica lui rend hommage dans certaines chansons comme The Thing that should not be. Son succès est tel qu'il existe un jeu de rôle papier qui se fit fort d'épaissir encore plus son univers.
L'inspiration de Lovecraft sur la fiction moderne est considérable : si Batman visite un certain Arkham Asylum, ce n'est absolument pas par hasard. Vous connaissez peut-être le terme de Necromicon pour désigner un ouvrage majeur de démonologie ou même de sorcellerie, et contrairement à la Goetia, il n'a jamais existé ailleurs que dans l'imaginaire lovecraftien ! Du reste, vous pouvez aussi lire du Borges pour voir quelques clins d'œil aux travaux de Lovecraft.

Howard Phillips a conçu tout un parterre d'entités surnaturelles visant à détruire le genre humain, car il n'adhérait pas à l'anthropocentrisme (idée selon laquelle l'humain est l'être suprême de l'univers, je vous épargne le googlage) et nourrissait une certaine réserve quant au mérite d'exister de certains de ses semblables. Il considérait que nous ne sommes que poussière et qu'il n'y avait rien d'improbable à ce que des races supérieures existent et soient capables de nous anéantir en claquant des doigts ; au surcroît, il vivait à une époque où la foi en la science prenait un essor considérable, ce qui l'encourageait à soutenir des thèses plus "visionnaires" que les doctes rabâchés depuis quinze cents ans.

Toutefois, Lovecraft n'était absolument pas un illuminé qui s'était réfugié dans son monde de cauchemar à lui, bien au contraire. Lovecraft n'a jamais eu foi en ses propres délires : son but était de remettre en question la place de l'homme dans le cosmos et notre tendance à croire aveuglément en des idées obscurantistes au lieu d'envisager "la lumière", ce qui désigne "une réalité beaucoup plus complexe qui ne manquerait pas de nous faire sombrer dans la démence si nous ne revenons pas à la sécurité d'un âge de ténèbres". Cthulu, Yog-Sothoth et tous les autres "dieux obscènes" ne sont qu'un outil, une présentation imagée et fictionnelle de ce que l'auteur veut nous faire comprendre.

Pour remercier la page Wikipedia de ces informations, j'ai pris la peine d'en reformuler le contenu sans l'interpréter au lieu de balancer négligemment un bête lien.

L'Appel de Cthulhu est la première nouvelle du recueil et nous apprend l'existence d'une secte mondiale vénérant un monstre "haut de plusieurs kilomètres" et ayant pour objectif la destruction de l'humanité. Elle nous met en vue par-dessus l'épaule d'un professeur qui lutte ardemment entre la tentation de croire et la volonté de traiter le tout de fadaises. Car l'histoire n'est que la somme de récits de tiers, l'homme n'assiste concrètement à rien du tout.
Après quelques histoires qui n'ont pas de rapports « directs » avec Cthulhu (La Peur qui Rôde que j'ai trouvée assez mal finie et La Couleur tombée du Ciel que j'ai pas mal appréciée) on passe à Celui qui Murmure dans les Ténèbres. Ce récit, prenant place de la même façon que L'Appel, en est le prolongement direct ; Lovecraft reprend son univers malveillant dont Cthulhu n'est qu'un petit aspect, et lui greffe nombre de noms et de concepts comme Nyarlathotep, le Chaos Rampant.

Lovecraft est un auteur très fluide, ses écrits sont très faciles à lire et l'immersion est remarquable. Il sait jouer de la « frontière » (je la finirai un jour cette fiction) floue entre la raison objective qui refuse de croire et la démence qui entrevoit la démesure du réel tel que H.P. nous le présente. Ses écrits sont généralement assez courts, et se terminent souvent de façon "négative", les humains ne réussissant pas à vaincre l'horreur venue leur porter préjudice et qui part ou disparaît d'elle-même après avoir répandu sa calamité. De plus, quelque soit l'apparente simplicité de ses concepts, il sait en faire un tout cohérent (ou au moins suffisant) et on n'a jamais une sensation de "tiré par les cheveux" ou de "ta gueule c'est magique". Par contre, au risque de me répéter, comme pour Silent Hill j'aimerais franchement qu'on m'explique en quoi ces histoires sont censées "faire peur", parce que pour ma part elle m'inspire davantage de la curiosité que de l'effroi.

Bref, j'ai franchement adoré ce bouquin, et je pense que je lirai encore quelques pages de Lovecraft à l'avenir. :)

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6294
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #749 le: lundi 14 janvier 2013, 20:07:35 »
Y'a des gens qui ont lu Da Vinci Code de Dan Brown ici ? J'aimerais bien leur avis.
J'ai voulu le lire car il y a eu tout un tapage médiatique à l'époque où il est sorti, et on en entend encore pas mal parler aujourd'hui (et en bien).

J'ai été un peu déçu, 700 pages sur un grand jeu de piste sur les chapeaux de roues. Personnages ni attachant ni vraiment travaillé, style banal... reste le côté énigme/mystère/historique qui est, il est vrai, plutôt intéressant et peut suffire à tenir en haleine le lecteur jusqu'au bout, mais bon, je m'attendais à nettement mieux quand même, un peu surestimé.

Sinon j'ai commencé 1Q84 de Murakami, tome 1. On verra ce que ça donne.