Auteur Sujet: Cryptomonnaies  (Lu 9676 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6257
    • Voir le profil
Cryptomonnaies
« Réponse #45 le: jeudi 27 juin 2019, 06:54:26 »
Putain, y'a à peine 5 mois je postais ça ici

Citer
La bulle a bien éclatée. Après un pic à quasiment 20 000$, le Bitcoin est au moment ou j'écris ces lignes à 3 500$. Le sentiment envers le marché est à son plus bas. Les gens n'y croient plus du tout.

Et aujourd'hui le prix du Bitcoin est de pile 13 000$. On est plus très loin du plus haut atteint par la précédente bulle (plus haut atteint à 19 500$).
La question qu'on est en droit de se poser : si le Bitcoin réatteint aussi vite cette valeur (moins de 2 ans après l'éclatement), était-ce vraiment une bulle spéculative ? Oui ça l'était vu la frénésie, mais ça s'est aussi jamais vu dans la finance que moins de 2 ans après une bulle on ré-atteint la plus haute valeur (dit ATH) de cette dernière.

Alors cela fait-il parti d'une plus grosse bulle que personne ne voit venir encore, ou est-ce la preuve que le Bitcoin a une vraie valeur aux yeux des gens ? M'est avis que vous allez entendre parler des cryptos de plus en plus, si l'éclatement de 2018 n'a pas tué les cryptos, rien ne le pourra. Pour moi c'est absolument certain, on finira par vivre avec et à les utiliser quotidiennement.

Sinon vous en avez entendu parler mais Facebook lance sa crypto-monnaie, Libra, en partenariat avec tout un tas de grosses entreprises.
Je précise que cette crypto-monnaie n'a rien avoir avec les crypto-monnaies dont je vous parle depuis le début de ce topic.
C'est une monnaie stable, adossé sur le cours des devises type euros/dollars/yuans... (Facebook aura un fond en devise réelles pour backer la valeur de chaque Libra)
Donc elle ne sera pas sujette à spéculation aussi violente que les purs cryptos décentralisées, c'est un entre deux choisi ici.

Sachez que Facebook n'aura pas totalement la main mise sur Libra et "ne pourra pas faire ce qu'ils veulent", ils detiendront 1% de la gouvernance sur Libra, tout comme VISA detiendra 1%, PayPal, MasterCard, Ebay, Uber et j'en passe, qui sont des membres fondateurs et détiendront chacun 1% de gouvernance. Si vous avez suivi ça voudra dire qu'on aura 100 grosses entreprises "membre fondateurs" qui contrôleront Libra.

Facebook fait ça pour rassurer ses utilisateurs en affirmant au passage qu'aucune données/transactions ne sera revendu tout ça, mais bon leur track record en matière de confiance utilisateur est complètement pété, faut vraiment être naïf à mon sens pour faire confiance à Facebook avec son argent.
Et biensur même si Facebook ne contrôlera Libra qu'à hauteur de 1%, ce sera toutes ces grosses entreprises, ensemble, qui parviendront sans soucis à se mettre d'accord je pense, dans leurs propre intérêt.

Rien à voir avec une crypto-monnaie complètement décentralisée, dont le système de gouvernance est ouvert à tout le monde.

Après Facebook risque de séduire les "gens lambdas" j'ai envie de dire, les partenariats sont vraiment oufs, ça va être hyper pratique à utiliser, s'envoyer de l'argent instantanément via WhatsApp, Messenger tout ça.
M'est avis qu'après un début surement sur la pointe des pieds, ça va finir par marcher et beaucoup utiliseront le Libra dans quelques années (pas moi ça c'est clair). Je vois un point positif dans le sens ou ça va surement rendre mainstream la crypto, ça aidera surement, en ricochet, à donner de l'exposition aux autres crypto-monnaies type Bitcoin. Pousser les gens à s'y intéresser.
« Modifié: jeudi 27 juin 2019, 07:10:46 par Taiki »