Auteur Sujet: Le topic BD [de Tintin à Blacksad]  (Lu 27567 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Doutchboune

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 7530
  • Couronne de Charisme +2
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #60 le: samedi 28 novembre 2015, 12:02:46 »
Dans ta liste, perso, je prendrais les Légendes des Contrées Oubliées. Les Lumières de l'Amalou et la Quête de l'Oiseau du Temps restent de belles références. Elfes, par contre, j'ai pas trouvé ça super. Mais ce sont mes goûts personnels.  :^^:

Hors ligne Jielash

  • Héraut de Farore
  • Skull Kid
  • *****
  • Messages: 5461
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #61 le: lundi 30 novembre 2015, 22:54:49 »
Toujours dans les œuvres complètes de Moebius, le tome 2 avait des aventures d'Arzach et d'autres strips divers que j'ai un peu déjà oubliés...

Conformément à mes souvenirs vagues dans lesquels j'avais feuilleté quelques planches, j'apprécie bien l'aspect bédé muette et l'univers SF d'Arzach. Les couleurs sont très chouettes aussi même si j'ai l'impression que sur certaines pages de l'édition, il y a eu un problème d'impression/une qualité d'image mauvaise qui a produit un flou désagréable.
C'est intéressant le fait que l'orthographe du nom du personnage soit différent à chaque épisode, ça apporte un côté un peu "légende" à l'affaire, comme si le nom était passé oralement et n'aurait donc pas d'écriture fixe.
Bon par contre le personnage est un peu une raclure qui cherche la merde. Je veux dire, quand il s'attaque pas aux gens qui passent, il enlève un gars pour pouvoir rentrer dans sa maison et essayer de coucher avec la femme qui y habite (il abandonne l'idée en découvrant qu'elle a une tête d'alien...)





Et donc là j'ai fini le tome 3, consacré au personnage du "Major", qui contient les premiers strips dans lequel celui-ci est apparu et où le personnage a commencé à se "former", puis le fameux Garage hermétique dans lequel il n'était initialement pas censé apparaître.
À l'occasion de deux pages par mois, publiées dans le magazine Métal Hurlant, Le garage hermétique est une œuvre improvisée très dense. On est balancé au milieu d'une histoire dans un univers dans lequel on ne nous explique pas vraiment les règles de prime abord, on a tout un tas de blabla pseudo-scientifique nawak, il y a plusieurs factions introduites au fur et à mesure qui complotent dans leur coin de façon obscure, les motivations des personnages sont difficiles à cerner, bref, c'est le gros bazar.

Malgré l'impression d'être baladé par l'intrigue qui change de direction à chaque instant, j'ai plutôt bien accroché et ressenti l'envie de découvrir à travers toutes ces machinations le fin mot de l'histoire aussi absurde puisse-t-elle être.
C'est une œuvre vraiment étrange, qui ne manque pas de défauts (excusables ou non via le fait qu'il s'agisse d'un exercice d'improvisation) mais je ne l'ai pas trouvée déplaisante non plus et je comprends pourquoi mon père en parle tout le temps quand on mentionne Moebius, il y a beaucoup à dire dessus.

Niveau dessin, on a là aussi plusieurs expérimentations de style intéressantes. Certaines pages et compositions rendent la lecture difficile/brouillonne mais sinon c'est franchement beau à regarder.

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9869
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #62 le: lundi 01 février 2016, 20:14:17 »
Quelqu'un ici est familier avec la série Valérian et Laureline ? Luc Besson va en faire un film en 2017, qui a de grandes chances d'être un étron fini comme pratiquement toute sa filmo, mais par curiosité j'ai commandé la première intégrale parce que de la SF française de qualité ça court pas les rues, et qu'en plus d'être (soi disant) de qualité, la BD aurait inspiré, entre autres, Star Wars, et serait une référence ultime dans la SF en général (que demande le peuple ?).
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Fonzie

  • Chercheur en Korogus
  • *
  • Messages: 1242
  • Sic Parvis Magna
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #63 le: lundi 01 février 2016, 20:44:33 »
Je ne connais pas du tout la BD mais s'il fallait citer une référence ultime en SF, je dirais plutôt Metal Hurlant ou encore Blade Runner.
Tmtc maggle :-*
What a lovely day !

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9869
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #64 le: mardi 02 février 2016, 12:15:23 »
Je ne connais pas du tout la BD mais s'il fallait citer une référence ultime en SF, je dirais plutôt Metal Hurlant ou encore Blade Runner.
Tmtc maggle :-*

Ecoute mon petit pote, Blade Runner c'est de la merde adapté par les couilles d'un lépreux, ça ne retranscrit qu'1/10e de l'impact du livre d'origine. Metal Hurlant je connais que le film d'animation, et même si j'étais amoureux de Taarna à une époque, je peux pas dire que c'est de la qualité

(même s'il serait temps que je me penche sur le magazine)

Et stop les références mainstream, on dirait Dup parlant de jeux vidéo :_i _i:

(sinon je parle du 5e Element et de Lucy comme de classiques absolus du cinéma de science fiction)

(tu l'aura pas volée celle là)

(petit con)

Plus sérieusement, ce qui est cool en SF c'est qu'à chaque fois que tu découvres un truc, il y a autre chose chose de novateur et d'excellent qui a été fait avant. Quand tu te sera rendu compte, en lisant Barjavel ou l’Ève Future, que la France méprise un genre qu'elle a presque totalement fondé, ou quand tu lira Shelley pour autre chose que Frankenstein, réalisant que c'est elle qui a plus ou moins inventé le post-apo, là tu pourra parler de références ultimes sans rougir
« Modifié: mardi 02 février 2016, 12:17:07 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Liam

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4968
  • Rongeur Hostile
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #65 le: mardi 02 février 2016, 21:12:10 »
@D_Y Faut aimer les histoires de voyage dans le temps, et tout le bordel qui va avec : chronologie en lambeaux, différents cycles, et des tomes annexes (atlas) qui, je pense, te seront nécessaires pour apprécier la street-crédibilité de cet univers. Sur le plan visuel, c'est très inspiré, et ça a très bien vieillit je trouve. Tu devrais facilement identifier les éléments qui ont inspiré Star Wars v.v

Après je n'ai lu que quelques tomes d'anciennes éditions seulement (qui auraient sûrement de la valeur s'ils n'avaient pas complètement moisi), et ce il y a des années, dans un ordre décousu. Du coup ton avis après lecture est le bienvenue :) Ça reste quand même une série peu abordable une fois les tomes compilés, du coup j'hésite.

Concernant l'adaptation par Besson, perso j'ai bien envie d'y croire, même si je trouve que sa filmographie ne joue pas en sa faveur niveau expérience, vu qu'il a rarement eu affaire à ce genre d'univers. Et le parallèle que font certains avec le Cinquième Élément pour se rassurer n'est pas vraiment adapté, en plus du fait que ça commence à dater pour la référence. En tout cas le pari est risqué mais si le film a un bon succès, ce serait amusant de voir Besson ressusciter la franchise aux yeux du grand public, produire des suites et un merchandising, et essayer de se confronter à la nouvelle vague Star Wars qui nous attend pour les prochaines années.

Par ailleurs, un concours a été organisé auprès du public pour proposer des croquis de costumes qui seront remaniés et intégrés au film. Déjà, y'a pas mal de choses à dire sur les intentions derrière ce concours, la principale accusation étant de payer au lance-pierres quelques gagnants et de s'inspirer librement de l'ensemble des participations, et tout ce que ça apporte en terme de débats concernant le travail de chara-designer, la fidélité avec l'univers d'origine, etc. Ce qui renforce l'idée que ça va être une adaptation finit à la pisse. Quand on voit le résultat du concours, c'est vrai que ça ressemble à tout et rien...

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: mardi 02 février 2016, 21:31:52 par un modérateur »

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2044
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #66 le: mardi 02 février 2016, 22:24:00 »
J'avais entendu parler de ce concours, c'était plus dégoutant qu'autre chose à lire et voir. Le character-design, c'est une profession, avec un tas de gens compétents qui n'attendent que des offres pareilles pour postuler. Certainement pas un petit concours de dessin pour la kermesse du coin où le plus joli du lot reçoit une gommette et une part de gâteau...
Sans parler du fait que les participations ne seront même pas utilisées mais plutôt « remaniées », tout ça pour peut-être éviter de réellement payer des concept-artists. Bref, ça a de quoi faire remonter un peu de bile au fond de la gorge.

Pour ce qui est de la BD Valerian et Laureline, j'en avais lu des bouts dans mon enfance grâce à la collection de certains de mes amis de l'époque, mais je n'en ai aucun souvenir... J'essaierai peut-être de m'y replonger (sachant que je ne suis pas certain d'avoir l'occasion de voir le film), sans en faire une grande priorité cela dit.

Plus sérieusement, ce qui est cool en SF c'est qu'à chaque fois que tu découvres un truc, il y a autre chose chose de novateur et d'excellent qui a été fait avant.

On peut remonter très loin comme ça (genre les espèces de « machines volantes » décrites dans certaines œuvres antiques indiennes), et on peut dire ça pour tout et n'importe quoi (pas que la SF). Mais ce serait une belle façon de balayer d'un revers de main de bonnes œuvres actuelles. Plus l'héritage est riche, plus on a de références où puiser et d'hommages à payer. Mais ça permet de créer un beau patchwork et ça n'empêche en rien de rester novateur.
(No comment sur la provoc à l'égard de Blade Runner, restons courtois. )



En dehors de ça, pour faire écho au post de @Jielash plus haut, je suis récemment tombé sur un bel ouvrage de Moebius en librairie, qui m'a fasciné par sa singularité et que je me suis empressé d'acheter.
Il s'agit des Yeux du Chat, l'une des toutes premières collaboration entre Moebius et Jodorowsky. Une histoire très courte et superbement narrée. Inutile d'en dire plus, car le plus important est de la découvrir par soi-même. Elle ne prend qu'un instant à lire et admirer.
Je n'étais vraiment jamais tombé dessus auparavant alors que je me suis beaucoup intéressé au travail de Moebius, donc la surprise a été très plaisante ! Je recommande, en tout cas (comme tout ce qu'a fait Moebius, d'ailleurs).

J'ai aussi lu beaucoup d'autres BDs récemment, j'en ferai sans doute un joli post un de ces jours pour secouer un peu la poussière de ce topic, qui décidément mérite plus d'activité que ça.

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Jielash

  • Héraut de Farore
  • Skull Kid
  • *****
  • Messages: 5461
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #67 le: mardi 02 février 2016, 22:44:05 »
Les Yeux du Chat est disponible dans le sixième tome du recueil des "œuvres complètes de Moebius" et je rejoins ton avis Yuan, je l'ai trouvé excellent et très efficace dans sa narration.
Il y avait d'autres planches sympathiques dans ce tome mais rien ne m'ayant autant marqué.

(Pour revenir brièvement sur les tomes 4 et 5 de la collection, ils étaient surtout composés d'illustrations variées, qui montrent un peu l'étendue des différents styles de Moebius)

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9869
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #68 le: jeudi 04 février 2016, 12:45:14 »
Citer
Concernant l'adaptation par Besson, perso j'ai bien envie d'y croire, même si je trouve que sa filmographie ne joue pas en sa faveur niveau expérience, vu qu'il a rarement eu affaire à ce genre d'univers. Et le parallèle que font certains avec le Cinquième Élément pour se rassurer n'est pas vraiment adapté, en plus du fait que ça commence à dater pour la référence. En tout cas le pari est risqué mais si le film a un bon succès, ce serait amusant de voir Besson ressusciter la franchise aux yeux du grand public, produire des suites et un merchandising, et essayer de se confronter à la nouvelle vague Star Wars qui nous attend pour les prochaines années.

Mouais, le Cinquième Element c'est de la bouffonnerie avant d'être un bon film de SF. Il a tellement tout pompé à droite à et gauche (y compris le film Métal Hurlant cité plus haut, à la limite du plagiat) qu'on ne peut certainement pas dire que les éléments SF du film viennent de Besson. De lui provient le triste héritage de l'humour bas-de-plafond et des designs débiles.
Encore que je veux bien admettre que pour les gamins ça peut le faire, mais quand je vois certains parler de ce film comme un classique absolu du genre, faut vraiment pas s'y connaitre beaucoup, ou alors faire preuve de chauvinisme ringard.

(concernant ce dernier point, j'ai déjà entendu un gars dire très sérieusement, à la sortie de Lucy, que chaque film de Besson était un chef d'oeuvre, et que la théorie des 10% de cerveaux utilisés était une théorie sérieuse)
(assez awkward d'entendre dire par la même personne que Einstein l'utilisait à 13%, De Vinci à 16%, etc :cfsd:)

Bref impossible à mon sens que ça soit un bon film, et même plus probable que ce soit un étron dénaturant la BD, et qu'il fasse l'effet d'une brise sur Star Wars, mais l'avantage, c'est que ça va faire vendre la saga, j'imagine qu'il y aura des rééditions et d'autres joyeusetés de ce genre.

Citer
On peut remonter très loin comme ça (genre les espèces de « machines volantes » décrites dans certaines œuvres antiques indiennes), et on peut dire ça pour tout et n'importe quoi (pas que la SF). Mais ce serait une belle façon de balayer d'un revers de main de bonnes œuvres actuelles. Plus l'héritage est riche, plus on a de références où puiser et d'hommages à payer. Mais ça permet de créer un beau patchwork et ça n'empêche en rien de rester novateur.

Enfin au bout d'un moment t'as quand même des récits qui ont parlés exclusivement de "SF", c'était pas une ligne d'un texte antique qui décrivait un truc dans le ciel (pouvant en plus prêter à interprétation).
Cela dit je suis conscient que la SF n'est pas apparue d'un seul coup, comme par magie, et je n'ai pas dit qu'un récit innovateur arrêtait de le devenir parce que c'était pas le premier en la matière et qu'on trouvait déjà des récits antérieurs

Pour Blade Runner, écoute bien petite, t'as encore beaucoup de choses à apprendre de la vie. Par exemple : la majorité a toujours raison
C'est une règle sociale fondamentale. Quand j'étais l'un des seuls à défendre Blade Runner sur ce forum, au milieu d'une avalanche de chiasse, je me suis remis en question, et depuis je le dis sans rougir, à mort Blade Runner !
Pareil pour Twilight Princess, j'arrive presque à me résoudre à dire que c'est un bon jeu tellement la majorité l'adore, et y'a pas plus agréable que de se fondre dans le moule. J'en ai même modifié ma perception de Madame Bovary, c'est dire à tel point je m'implique.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Liam

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4968
  • Rongeur Hostile
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #69 le: dimanche 06 mars 2016, 21:48:01 »
J'ai acheté pas mal de BD depuis le début d'année mais j'avais particulièrement envie de parler de Pinocchio, un roman graphique qui reprend le célèbre conte de Carlo Collodi (titré comme scénariste par défaut), illustré par Jérémie Almanza (un dessinateur que j'affectionne particulièrement pour ceux qui lisent mes postes BD). Le tout dans une ambiance fantastique et noire caractéristique des oeuvres publiées dans la collection Métamorphoses de Soleil.


Les 30 € du bouquin se justifient en partie par sa taille : plus de 200 pages dans un format proche d'une BD classique, avec une couverture rigide et une impression de qualité. Le contenu est lui aussi assez généreux, avec au moins 1 illustration intégrale toutes les 4 pages, les autres étant systématiquement accompagnées de dessins de toutes les tailles, le texte venant se fondre autour selon leurs dispositions.
C'est donc narrativement et visuellement très proche de ce qu'on avait déjà eu sur Eco (dont j'avais déjà parlé), du même dessinateur et scénarisé par Guillaume Bianco, dont le style se retrouve dans la réinterprétation du récit d'origine par Jean-Michel Gardaire.
Bref, assurément un bon ouvrage, très bien narré et touchant, sans doute une bonne manière de se remettre à jour, plutôt que de remater une énième fois le dessin animé v.v Les dessins sont comme à leur habitude exceptionnels, je vous mets quelques scans pour la forme.



Du côté manga, la série principale Gunnm va probablement refaire son retour chez Glénat cette année, et c'est une nouvelle que j'attendais depuis pas mal de temps étant donné la difficulté à se le procurer actuellement en ocas' (prix exorbitants, mauvais état, ...). Bref, une série dans laquelle je prendrai plaisir à investir au même titre que Cobra, actuellement en cours de réédition chez Black Box.


J'en profite pour reglisser un mot concernant le projet Ulule d'artbook De Creaturis Demantiae de Benjamin Basso, qui s'est fait une petite réputation sur les réseaux sociaux avec ses dessins très portés nature et êtres fantastiques.


J'en avais déjà parlé sur le café des artistes. Il reste actuellement un peu moins de 5 jours de campagne et le projet a depuis quelques heures été financé à 500 %, ce qui est franchement classe. L'ouvrage, qui consiste en un recueil de différents dessins sur page intégrale, a donc gagné en contenu et en qualité.
Désormais, si vous contribuez à partir de 20 € (frais de port inclus), vous repartez avec un bouquin de 120 pages, 21*21 cm, papier épais, dos cousu, 2 doubles-pages centrales dépliantes qui font office de fresque géante, une couverture rigide avec vernis sélectif et marquage à chaud. Le tout accompagné dans un coffret noir, avec le titre et quatre illustrations dorées gravées sur l'ensemble des faces.
Par ailleurs, si le projet dépasse les 600 %, l'auteur s'engage à accompagner chaque exemplaire d'un dessin original, pour peu que vous ayez contribué suffisamment pour avoir le bouquin. Ce qui revient à dire qu'à l'heure actuelle, il aurait déjà environ 600 originaux et 300 dédicaces à produire, ce que je trouve assez courageux :niak:

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9327
  • Tagazok !
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #70 le: samedi 12 mars 2016, 22:58:07 »
Je suis tombé chez mes beaux parents sur deux vieux "Les 4 As".


Je n'avais pas le souvenir que c'était aussi porte-nawak et... raciste ? cette série. Enfin, c'est du racisme façon année 70-80, un peu du même niveau que Lagaff et sa zoubida ! Surfant sur les préjugés et les démontant de temps en temps (genre le cliché du blanc qui parle petit nègre à un indien, et l'indien qui lui répond dans un français châtié qu'il va l'aider avec de la technologie de pointe).

Le quatuor est accompagné du chien le plus défaitiste de l'histoire de la BD franco-belge, et chacun correspond à un cliché éculé qui ne passe plus de nos jours (accusation de sexisme garantie).

Sans compter le fait que la moitié des passages de chaque BD est occupé par une case du duo Inspecteur admiratif / Commissaire crétin qui commentent exactement de la même manière chaque passage ("Cette situation qui nous prend par surprise ? Mais je l'avais prévue" "Oh que vous êtes fort chef"). 

Je pense que la série va tomber dans les oubliettes, comme tant d'autres, surtout qu'elle a reçu un épisode de clôture (la Balade des 4 as) qui, parait-il, boucle parfaitement la boucle.

Mais bon, telle la madeleine de Proust, elle se rappellera de temps en temps à mon bon souvenir !

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Jielash

  • Héraut de Farore
  • Skull Kid
  • *****
  • Messages: 5461
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #71 le: lundi 14 mars 2016, 23:12:52 »
J'ai fini la troisième et dernière intégrale de Philémon, qui est dans la lignée des précédents. L'absurde est roi et les situations sont suffisamment différentes pour éviter la lassitude. J'ai particulièrement aimé qu'on ai une histoire sur le passé de l'oncle un peu sorcier de Philémon. Et la dernière histoire, avec un diable pas très doué qui rate son contrat par le sang avec un peintre, est une des meilleures.

Sinon je me suis relu Les maitres de l'orge, la saga familiale d'une brasserie en Belgique, de 1854 à 1997. De la fabrication artisanale à la transformation en entreprise internationale, en passant par les troubles pour garder l'usine à flots malgré les deux guerres mondiales.
Oh et c'est écrit par Jean Van Hammes, le créateur de Thorgal et XIII. Le dessinateur s'appelle Francis Vallès.



J'aime beaucoup les sagas familiales en général donc ça et le côté un peu historique de l'affaire me plaisent vraiment. Les tomes se lisent et s'enchainent vite, le dessin est joli, si parfois un peu rigide, les couleurs sont bien choisies.
Après ce n'est pas dénué de péripéties abracadabrantes et de clichés. Surtout au niveau de la partie romantique où du "je vous ai voulu dès le premier jour de notre rencontre" concon, vous allez en bouffer ! Le pire c'est sûrement dans le tome 7 où on a une avocate qui suit un client emprisonné pendant 8 ans sans jamais se faire payer parce qu'en fait, elle le kiffe et veut pouvoir coucher avec lui. Non mais lol.
En fait le tome 7 était pas terrible sur l'ensemble de son scénario, avec un complot débile et un peu bâclé. J'ai pas non plus aimé le tome 8, qui raconte des mini-histoires bonus se passant au fil des époques et des différents tomes. Déjà le narrateur était chiant mais les histoires valaient pas vraiment le coup et le fait qu'ils aient inventé une explication de merde pour expliquer la disparition d'un personnage ("bon alors elle est devenue folle, délaissée par son mari, et s'est faite internet à l'asile donc maintenant elle ressemble à une sorcière de Disney lol"), j'ai trouvé ça naze.

Mais sinon c'est sympa.

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9327
  • Tagazok !
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #72 le: vendredi 18 mars 2016, 08:46:16 »
C'est donc de ça que ça parle cette BD... Je me suis souvent posé la question, car on la trouvait un peu partout à une époque, et un feuilletage rapide ne me répondait jamais. Une histoire dynastique, c'est toujours sympa, j'essayerai de m'en procurer à une brocante.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2044
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #73 le: dimanche 20 mars 2016, 23:53:25 »
Récemment, je me suis intéressé aux intégrales de Carl Barks et Don Rosa que Glénat publie. J'avais sans doute déjà lu des histoires de ces deux auteurs sans le savoir dans ma jeunesse, quand j'achetais des magazines de BDs Disney (mais j'ai surtout lu des histoires de Mickey plus que Donald et Picsou).
C'était l'occasion pour moi de découvrir (très tardivement) la Jeunesse de Picsou, une épopée riche en émotions et très fouillée. C'était vraiment bien, l'œuvre n'a pas volé sa réputation ! Et quoi de mieux pour faire connaissance avec ces classiques que les annotations de l'auteur à la suite de chaque chapitre, pour en apprendre plus sur ses réflexions, recherches, et le milieu souvent ingrat de l'édition de ces BDs. Je suis vraiment content que Glénat ait pris cette initiative, et je me demande s'ils comptent faire ça pour d'autres auteurs également, en particulier pour Mickey (c'est peut-être déjà fait, mais je ne suis pas au courant).
Je m'en suis arrêté au tome 2 pour Barks et 3 pour Don Rosa, mais je reprendrai sans doute lorsque l'occasion se présentera, et après être passé sur quelques priorités à acheter.

J'ai un peu cherché sur le net des éditions américaines intégrales de ce genre, mais rien à faire, je n'en trouve aucune de satisfaisante... J'adorerais pouvoir lire ces BDs en VO, surtout vu leur richesse en jeux de mots. Si vous trouvez quelque chose, faites passer la bonne parole du Seigneur... :niak:
« Modifié: lundi 21 mars 2016, 15:12:05 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14139
    • Voir le profil
Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« Réponse #74 le: samedi 26 mars 2016, 21:14:45 »
En parlant de Disney, j'ai vu qu'ils avaient repris l'idée de Dupuis vis-à-vis de Spirou, à savoir confier leur série phare à des dessinateurs franco-belges de talent le temps d'un album unique, qui permet d'explorer l'univers selon la sensibilité de chacun. Bref, le premier tome est sorti et fut réalisé par Trondheim et un certain Karamidas :

(Cliquez pour afficher/cacher)
Pas encore lu, mais feuilleté en magasin, ils ont poussé le délire vintage assez loin, avec des pages jaunies, des tâches de café et un encrage qui fleure bon le comics des années 50-60. Bon, après je me demande dans quelle mesure Disney a octroyé de la liberté aux auteurs, notamment dans le ton des aventures.

Sinon, en réponse à @Shern après une discussion, je recommande quelques BDs de Science-Fiction, pas forcément des classiques, mais de très bonnes oeuvres selon moi.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Une BD de Frederik Peeters, sa deuxième de SF après Lupus, dans lequel le contexte futuriste n'était globalement qu'un prétexte pour dérouler un propos sur la condition de l'homme et la psychologie des héros (l'univers est peu exploité et décrit en tant que tel). Mais dans Aama, série finie en 4 tomes, déjà Peeters passe à la couleur, utilisant des teintes très bigarrées et chaleureuses pour mettre en scène son univers plutôt original, et parfaitement incorporé à la narration : tout ce qui est montré est utile pour le scénario, et l'univers est essentiel pour comprendre celui-ci. De plus, chaque tome dispose d'une ambiance qui lui est propre et il est tout à fait possible de sortir un peu déçu du premier (ou dernier) tome et d'adorer les deux intermédiaires, ou l'inverse. Mélangeant aventure, philosophie et technologie, Aama est une série assez inventive, tant visuellement que scénaristiquement, et plutôt récente. (dernier album paru en 2014 je pense)

Sinon,



Enki Bilal, grand classique de la SF en BD. Ca m'a moins intéressé, mais le mec est clairement doué, son dessin est hyper propre, son univers et ses thématiques (dystopie, coups d'états contre la dictature, asservissement de l'homme) sont plutôt classiques, mais ça se lit avec plaisir et intérêt.

Sinon, je conseille aussi la série Saga, c'est du comics, mais franchement l'univers est chouette, les couleurs pas trop dégueu pour du comics et de mémoire ça ne m'avait pas trop déplu.

Et sinon, encore et toujours, Marc-Antoine Mathieu, et sa série Julius Corentin Acquefacques. Pas de la SF à proprement parler, mais un univers dystopique avec un Etat et une société extrêmement oppressants pour l'individu, et un dessin en noir&blanc (mais surtout noir) qui rend toutes les pages très froides (et qui contribue à la mise en place d'une ambiance kafkaïenne)

@Weekly : J'ai récemment lu Abélard dont tu avais parlé il y a déjà un petit moment, et j'ai trouvé ça très sympa, mais assez superficiel en fait. Ca aborde plein de sujets, mais deux pages après, on passe totalement à autre chose et tout ne reste qu'esquissé. Même l'aventure en tant que telle file à tout allure et du coup j'ai eu l'impression de passer plus de temps sur les phases de départ" (élément modificateur de l'intrigue) et résolution/fin, que sur les péripéties en tant que tel.
« Modifié: samedi 26 mars 2016, 21:21:04 par Rodrigo »