Auteur Sujet: [Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !  (Lu 568649 fois)

Chompir et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Moon

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4442
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6210 le: samedi 23 décembre 2017, 13:14:04 »
Sinon vu que tu as fais le deuxième titan...
(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: samedi 23 décembre 2017, 13:16:22 par Moon »

Hors ligne magnus

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 5
    • Voir le profil
Peux-t-on aimer Zelda, Final Fantaisy et FIFA en même temps ?
« Réponse #6211 le: mercredi 27 décembre 2017, 17:35:51 »
Oui je pose la question car c'est mon cas !

Je remarque auour de moi que cette cominaison parfaite n'existe jamais. En effet, je n'ai pas trouvé un joueur de Fifa qui aime les 2 autres. Pareil danss le sens inverse. Serais-je une exception ?

Message modéré par Ptitecocotte
Bonjour @magnus , j'ai déplacé ton sujet dans la bonne section. Merci de ne pas créer des sujet pour tout et n'importe quoi alors qu'il aurait plus sa place ici ;)
« Modifié: mercredi 27 décembre 2017, 18:23:04 par un modérateur »

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 13035
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Duplucky
    • SW-8379-3575-2786
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
Peux-t-on aimer Zelda, Final Fantaisy et FIFA en même temps ?
« Réponse #6212 le: mercredi 27 décembre 2017, 18:15:10 »
Je connais quelqu'un qui aime bien les 3 licences donc ben oui, c'est possible. v.v

Le principal soucis avec la licence des Final Fantasy c'est qu'à partir du 12 (que je trouve génial), cette licence divise.

Et le principal soucis avec Fifa, c'est que c'est un jeu de foot et que le public cible n'est pas vraiment le même que les cibles de Zelda et FF. Mais sinon, oui, ça reste tout à fait possible d'aimer ces 3 licences, il y a des millions de joueurs dans le monde avec autant de combinaisons possibles de goûts et de couleurs.

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6313
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6213 le: vendredi 29 décembre 2017, 17:29:42 »
J'ai mis Nier Automata de côté pour l'instant car je suis pris dans Assassin's Creed Origins.

J'ai environ 15h de jeu et c'est un plaisir d'y jouer, ça fait plaisir de retrouver la licence à un bon niveau. Mes deux derniers essais à la licence (Black Flag et Unity) j'ai dû tenir 1h.
En tout cas le jeu est magnifique, l'Egype Antique est une époque que j'aime beaucoup du coup c'est d'autant plus intéressant. Explorer Alexandrie ou les pyramides c'est cool. On a un vrai open world et pas de conneries à récupérer. Des points d'intérêts, des quêtes annexes sympa (bon on est loin de l'écriture/mise en scène d'un The Witcher III -dont il a l'air de s'être un peu inspiré- qu'on soit clair mais c'est déjà bien).

Chaque endroit que j'explore je fais tout ce qu'il y a à faire, et avec plaisir. Là où j'en suis la quête principale est pas folichonne pour le moment, ça se résume à assassiner (enfin bon on est dans Assassin's Creed remarque). Le gameplay est sympa aussi au bouclier et à l'épée/hache/lance/arc, sans être transcendant mais il fait le taf. J'aime beaucoup la dimension RPG pour ma part.

Bref, agréablement surpris, je me disais que les critiques presse/joueurs étaient positifs donc je voulais lui donner sa chance et j'ai bien fait. Bon c'est pas exempt de défauts à priori mais on verra quand je l'aurais fini. Je trouve juste dommage qu'on explore pas beaucoup de tombeaux (avec des pièges etc.), ça se prêterait hyper bien au délire en plus. J'ai aimé ceux à Gizeh mais c'est tout pour le moment (et en plus ils sont hyper courts), à voir pour la suite.

Sinon j'ai acheté Star Wars Battlefront II lol
Je crachais dessus pour le modèle économique avant. Mais j'ai un pote qui m'a convaincu de l'acheter, il me l'a fait test chez lui et m'a montré qu'ils ont back off sur le modèle payant. Du coup tout est gratuit now (enfin gratuit, on paie le jeu en même temps donc c'est ce qui devrait être normal).

Bref, ça + il est a 35€ sur le store déjà (il est sorti le mois dernier il a dû sacrément bider à cause du modèle éco). Je me suis laissé convaincre et je regrette pas. C'est vraiment fun en ligne, on a l'impression d'être dans un film Star Wars :hap: c'est hyper nerveux et beau. Y'a pas mal de maps. Bref de temps en temps avec ce pote c'est bien plaisant.
Evidemment il y a un truc vraiment lourd c'est que plus tu joues plus tu débloques des armes/compétences en gros. Donc t'es vachement avantagé par rapport à ceux qui jouent pas beaucoup/débutent. Je hais ce genre de modèle dans un jeu en ligne, les trucs déblocables devraient être cosmétiques (skins etc) pas ça. M'enfin heureusement n'importe qui peut se débrouiller tu vises bien et ça fait le taf dans tout les cas. C'est déjà bien qu'ils ont viré l'achat en argent réel.

J'avais jamais joué au 1 (ni à aucun jeu Star Wars avant) du coup ça fonctionne pas mal en effet de surprise avec les vaisseaux, les Jedi sur le champ de bataille hyper puissant, les objectifs, les maps tirées des films.

Y'a aussi un mode campagne j'y ai joué un peu c'est sympa mais je m'y attarde pas trop bien que je le finirais sûrement mais le cœur du jeu c'est clairement le online.
« Modifié: vendredi 29 décembre 2017, 17:42:22 par Taiki »

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 13035
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Duplucky
    • SW-8379-3575-2786
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6214 le: vendredi 29 décembre 2017, 18:11:34 »
Attention pour Star Wars Battlefront 2, ils n'ont retiré les trucs payants que temporairement. Ils comptent bien les remettre après avoir revu leurs copies, pour le meilleur ou pour le pire.  :oups:

Hors ligne magnus

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 5
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6215 le: vendredi 29 décembre 2017, 19:18:41 »
Je connais quelqu'un qui aime bien les 3 licences donc ben oui, c'est possible. v.v

Le principal soucis avec la licence des Final Fantasy c'est qu'à partir du 12 (que je trouve génial), cette licence divise.

Et le principal soucis avec Fifa, c'est que c'est un jeu de foot et que le public cible n'est pas vraiment le même que les cibles de Zelda et FF. Mais sinon, oui, ça reste tout à fait possible d'aimer ces 3 licences, il y a des millions de joueurs dans le monde avec autant de combinaisons possibles de goûts et de couleurs.

C'est logique pour le public de FIFA... il est souvent bien différent des 2 autres. Perso, elles ne m'ont pas trop diviser les licences Final Fantasy  :^^:

Message édité par Chompir : Salut @magnus, sache que ce topic sert à parler des jeux vidéos en généraux tu n'es donc pas obligé de changer le titre de ton post.  ;)

Ok merci. Je suis pas très doué en ces débuts sur le forum  :hihi:
« Modifié: mercredi 03 janvier 2018, 00:11:18 par magnus »

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6313
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6216 le: samedi 30 décembre 2017, 01:48:27 »
Attention pour Star Wars Battlefront 2, ils n'ont retiré les trucs payants que temporairement. Ils comptent bien les remettre après avoir revu leurs copies, pour le meilleur ou pour le pire.  :oups:

Ah ouais c'est chaud ça. Pour l'instant ils filent les DLC gratuits donc je dirais qu'ils prennent la bonne direction mais à voir effectivement. Je m'éclate bien en tout cas dessus, si on m'avait dit ça y'a encore quelques semaines :niak:

J'aime beaucoup les maps objectifs à 20vs20 (assaut galactique je crois) ça joue teamplay c'est beau. Ca pète de partout on se croit vraiment en guerre galactique.
Petite anecdote qui m'a fait kiffé, je piratais un objectif et il y avait un mec qui avait Luke Skywalker et il me protégeait en déviant les tirs de blaster ennemis avec son sabre laser pendant que je piratais l'objectif. C'était beau jeu, souvent dans les jeux du genre c'est chacun sa gueule et ça joue surtout les kills mais les objectifs donnent vraiment une autre dimension au bordel, ils sont pas mal foutu en plus.
« Modifié: samedi 30 décembre 2017, 02:15:13 par Taiki »

Hors ligne Sigurico

  • Jeune Mogma
  • *
  • Messages: 175
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6217 le: samedi 30 décembre 2017, 18:48:25 »
Au fait, j'ai terminé Darkest Dungeon depuis, y compris l'extension. Je ne peux que confirmer mes premières impressions : un titre absolument phénoménal. Le jeu retranscrit parfaitement ses propos à travers ses mécanismes (stress, folie, maladie, mort permanente, sauvegarde bloquée) et offre un gameplay solide, une direction artistique terriblement réussie ainsi qu'une ambiance viscérale. Mention aussi pour le narrateur, excellentissime et participant à l'identité de l'œuvre. Bref, une expérience marquante qui rejoint sans souci mon panthéon personnel. (J'y ai joué sur PS4/PSV, mais il est probable que je recommence sur PC à l'occas', mwahaha.)

J'ai aussi zoné l'évènement temporaire de "la Forge" sur Don't Starve Together, souvent en excellente compagnie. C'était assez prenant et frénétique, haha, quand bien même la partie combat du jeu (celle mise en avant durant cet événement) est assez limitée. C'était chouette de fonctionner en équipe avec chaque membre ayant un rôle précis et important. Je regrette surtout le peu de diversité parmi les ennemis et les décors, mais ça restait une petite expérience de la part des développeurs.

Autrement, je prévois de retourner m'émerveiller sur Zelda Breath of the Wild avec les contenus supplémentaires.
Et puis l'accès anticipé de Kynseed devrait paraître en janvier, youhou.

Enfin, je tenais particulièrement à partager un projet dont j'ai découvert l'existence récemment : Little Devil Inside. (Je me demande encore comment j'avais pu le manquer...)

Bande-annonce 1
(Cliquez pour afficher/cacher)
Bande-annonce 2
(Cliquez pour afficher/cacher)
Présentation
Entretien avec les développeurs

Je suis rarement tombé sur un projet aussi fabuleux. Ces gens ont compris le potentiel du jeu vidéo.

Alors, en quoi ça consiste ? En résumé, il s'agit d'un jeu de survie et d'aventure en monde ouvert. Un mode coopération, en ligne et en local, est prévu. À noter que la mort est permanente, le personnage se faisant alors remplacer au besoin.
Cela prend place dans un univers victorien surréaliste, on y incarne un noble déchu vagabondant pour le compte d'un chercheur qui étudie les monstres et les mystères.

Pourquoi est-il si prometteur ? Eh bien, déjà, pour sa direction artistique épurée, authentique et enchanteresse. Surtout, pour toutes les idées, tous les détails, l'esprit et le cœur que les développeurs y insufflent. Vraiment, il y a un truc avec ce projet, à mes yeux. À suivre de très très très près.

Hors ligne Jielash

  • Héraut de Farore
  • Skull Kid
  • *****
  • Messages: 5464
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6218 le: samedi 30 décembre 2017, 20:24:25 »
J'ai aussi zoné l'évènement temporaire de "la Forge" sur Don't Starve Together, souvent en excellente compagnie.



C'était un évènement bien sympa en effet, même si ça se révèle assez répétitif si on veut essayer de monter haut en niveau pour gagner des coffres et ça peut être frustrant quand on se retrouve dans une équipe qui fait n'importe quoi et est donc vouée à l'échec. Je ne regrette en tout cas pas d'avoir poussé l'affaire jusqu'à gagner avec tous les persos ^^


Darkest Dungeon, je l'ai justement commencé tout récemment comme on me l'a offert sur Steam pour Noël et je trouve aussi l'ambiance et la direction artistique vraiment excellentes. Bon par contre pour le moment je tâtonne encore un peu, j'explore les capacités des différentes classes que j'ai pour le moment et j'essaie d'améliorer les différents bâtiments du hameau afin de booster un peu mes personnages, en y allant prudemment avec des missions courtes pour le moment, surtout parce que j'ai fait une connerie en foutant une torche dans une curiosité alors que le jeu me disait bien que c'était une folie mais j'avais envie de voir et j'ai perdu tout une équipe contre un gros monstre des tréfonds des ténèbres à cause de ça. :hap:
Le jeu me met bien en stress régulièrement mais si on aime qu'un jeu nous mette sous pression, c'est très cool.

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5816
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6219 le: lundi 01 janvier 2018, 01:46:30 »
Je vais finir par croire que ce n'est pas moi qui déteste le visual novel, mais l'inverse. :cfsd:

Vous connaissez Ace Attorney ? Son concept d'inspection de lieux, de dialogues et de présentation d'items ? Moi, je l'aime bien.
Vous connaissez DanganRonpa ? Ses casts totalement barrés et trempés de clichés en tous genres ? Moi, je ne l'aime pas.
Vous connaissez Root Letter ? Non ? C'est normal. ;D Et si l'opinion d'un rocking-chair à son sujet ne vous intéresse pas, allez donc lire autre chose. v.v




Disponible sur Steam, PS4 et PS Vita, le jeu est un visual novel d'enquête très inspiré des licences suscitées. Il s'en inspire tellement qu'il en tire ses qualités et ses défauts majeurs.

Le jeu se déroule en 2014 dans la préfecture de Shimane, le lieu sacré du mariage. Un ancien étudiant visite ces lieux pour la première fois afin de retrouver son ancienne correspondante, Aya Fumino. Cette dernière lui a envoyé, quinze ans auparavant, dix lettres lui présentant ses amis les plus chers, puis une onzième lettre, arrivée dans des circonstances douteuses. Dans cette ultime missive, Aya confesse un meurtre et annonce qu'elle compte se repentir. Pour comprendre ces propos, notre avatar Takayuki (alias Max) va devoir retrouver les camarades d'Aya.

Mais à ce mystère s'en ajoute un autre : la seule Aya Fumino qu'on ait jamais connue dans la région est morte... il y a de cela 25 ans.




Graphismes génériques, direction artistique quelconque, musiques peu diversifiées, histoire séquencée et relativement prévisible, héros-témoin trop vide et trop parfait, personnages déjà passés à la moulinette à clichés depuis 20 ans ; résolument, Root Letter s'annonce bien dur à défendre. Pour se sauver lui-même de la noyade, le jeu incorpore à la massue des mécaniques manifestement pompées sur le médiocre DanganRonpa, notamment le Max Mode : une fois notre interlocuteur mis au pied du mur, il lui assène une répartie cinglante en pleine gueule pour le faire craquer.
Sauf que ce qui marchait déjà très péniblement dans un jeu conçu autour de cette idée, ne peut pas marcher dans un jeu qui l'a manifestement ajouté en cours de route. Là où une erreur dans les réponses coûte des "points" pouvant mener au Game Over, ces fameux échanges ont des essais illimités. Inutile d'y chercher non plus une tension exacerbée ni des volte-faces poignants, d'autant plus difficile qu'à la base, nos "témoins" sont aussi crédibles et durs à cuire que des enfants de 7 ans qui nient en bloc alors même qu'on peut voir leurs poches pleines à craquer de bonbons.




... Inutile d'en jeter plus : si une paire de licences tient la dragée haute dans un genre, ce n'est pas en les pompant jusqu'à l'os qu'un outsider leur fera concurrence. Sur base d'un setting ni pire ni meilleur qu'un autre, Root Letter décide d'enchaîner des chapitres courts et trop faciles, qui se ressemblent tous et donnent dans la bouillie fadasse de personnages-types (le sportif au grand coeur et faciès de gorille, le binoclard génial fan des chats, la fillette avec du vent dans la tête, le personnage "comique" lourd et inutile...).

Deux points le distinguent réellement de ses modèles, et le sauveront potentiellement de l'oubli. Le premier, c'est qu'il est beaucoup plus sérieux et réaliste qu'eux ; le second, c'est qu'il est bien moins bavard, et ça, ça se fait assez rare dans le jeu vidéo japonais pour être souligné et même félicité, et surtout, encouragé (prends ça dans ton sale cul Persona 5). Mais me faites pas dire ce que j'ai pas dit, ça fait quand même bien peu pour vous recommander ce jeu plutôt qu'une ROM de Ace Attorney Investigations 2 patché sur DS. L'ironie suprême étant que ce spin-off brise bien davantage de codes et s'avère bien mieux géré à tous les niveaux que son concurrent potentiel... :mouais:

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 13035
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Duplucky
    • SW-8379-3575-2786
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6220 le: samedi 20 janvier 2018, 15:23:16 »
J'ai repris ma partie de Shadow of the Colossus (commencé en 2014, quand même.) et ces deux derniers jours, j'ai flingué les colosses numéro 7 à 11.

Que dire à part qu'ils étaient tous bien stylés et les strats à élaborer pour les vaincre vraiment bien foutues, rendant les combats épiques.

Mais bon, je dois toujours autant composé avec ce cheval qui n'en fait qu'à sa tête, cette caméra atroce avec laquelle il faut sans arrêt jongler, ces commandes d'un autre temps absolument pas instinctif. (Essayez d'escalader un mur en urgence en devant entrer trois commandes juste pour faire ça ?) Cette visée pourrie à l'arc, notamment pour dégommer des lézards alors que je sais même pas si ça sert à quelque chose de ramasser leur queue, ce combo de touches à appuyer pour faire une roulade alors qu'il y a deux autres touches inutilisées.

Bref, c'est aussi instinctif que mes couilles et la frustration est omniprésente durant toute la partie, tout du moins jusqu'à ce que j'arrive au colosse où là j'avoue que je prends mon pied à essayer de comprendre comment les faire tomber.

Par exemple,
(Cliquez pour afficher/cacher)


Honnêtement, la principale difficulté du jeu, c'est trouver la technique pour vaincre les colosses. Une fois qu'on l'a, les combats deviennent théoriquement easy. Mais hélas, cette difficulté est gonflée de façon incroyable et artificielle pour une maniabilité de chiasse, c'est vraiment la raison pour laquelle je n'ai toujours pas fini ce jeu à ce jour.  :mouais:

Message modéré par "D_Y"
On évite les grossièretés gratuites.
« Modifié: samedi 20 janvier 2018, 17:14:31 par un modérateur »

En ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9871
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6221 le: dimanche 21 janvier 2018, 18:32:37 »
J'ai joué environ 45 heures à The Witcher 3 et je pense pouvoir être en mesure de donner mon ressenti (plus ou moins à chaud).

Je pense que je n'aime pas ce jeu. Voilà.

Je dois dire d'abord que mes premières heures m'ont mis devant un jeu beau, vaste et riche. A ce moment là les choses allaient pour le mieux, j'étais devant le monde ouvert presque parfait, presque un chef d'oeuvre, qui fait chaud au cœur tant on sent que CD Projekt Red sont des passionnés. Et puis il y a les quêtes du Baron Sanglant, des Moires, enfin, devant nous s'offrent des choix qui ont vraiment l'air (je souligne cet aspect illusoire) d'avoir des conséquences réelles sur la suite des événements. Aussi le monde est magnifique, les crépuscules et les aubes sont rendues comme jamais dans un jeu, la liberté s'étend devant nous et nous laisse présager des possibilités infinies. En bref, pratiquement tout est parfait.

Puis, arrivé à un moment, on tique un peu sur les combats brouillons, on se dit qu'avec notre niveau de débutant, c'est normal et qu'avec les capacités et les upgrades, le jeu devient agréable par la suite. Alors on upgrade un peu tout et un peu au hasard, même les capacités qui ont l'air totalement inutiles (et dont on ne voit aucune conséquence sur le jeu). On cueille et on cueille et on cueille sans relâche mais l'alchimie nous rappelle inlassablement qu'il nous manque des ingrédients, du coup on arrête de cueillir en mode automatique et on se rend compte qu'on cueille les même plantes même à des endroits diamétralement opposés du monde. Donc on décide d'aller voir des herboristes pour jouer le jeu, puis finalement, puisqu'au fond on s'en fiche, on relègue ça dans les choses peu importantes du jeu.

En naviguant dans ce menu de l'enfer, on voit une carte du monde ponctuée de points d'interrogations qui symbolisent les lieux d'intérêt de la map. Bon, c'est un peu dommage de sacrifier l'exploration dans un monde si bien peaufiné, mais on tente quand même de s'y référer au début. Nous attendent des aventures follement épiques telles des camps de voleurs, des camps de bandits, des trésors cachés (mais jamais vraiment cachés). Ces lieux proposent les loot les plus intéressants du jeu. Le gros de mon matériel y vient, en tout cas. Donc on y coupe pas, l'Aventure avec un grand A, y'a pas à dire les mondes ouverts c'est l'Avenir. Tout au plus peut-on désactiver les dits points d'interrogations, ce qui est déjà un moindre mal, mais ne rend pas la tâche plus ludique (ça nous fait quitter la route, quoi).

Le monde et l'univers entier vantent la formidable qualité d'écriture du jeu. Alors ! J'ignore comment ont eu lieu les séances d'écriture chez les développeurs, mais entre les 20 premières heures, et les 20 suivantes, la qualité des quêtes passe d'exceptionnel à médiocre, à tel point qu'on a l'impression de jouer à deux jeux différents. Une médiocrité telle que j'ai eu les paupières lourdes plus d'une fois, surtout sur la partie Novigrad. Non que ce soit mal écrit en soit (enfin si, mais on y reviendra), mais c'est surtout sans ampleur.
Dans la partie Skellige, une quête secondaire nous fait amarrer dans une île digne du pays des cyclopes d'Homère, ravagée par un géant, infestée de harpies, une ambiance franchement réussie digne d'une épopée viking et qui éveille en nous l'intérêt. Jusqu'à ce nous arrivions dans l'antre du géant, qui s'avère ne faire que deux mètres de haut, avoir un pattern ridicule, et bref être d'une facilité déconcertante.
Et encore, cette quête s'avère être dans le haut du panier (de celles que j'ai eu l'occasion de faire). Je n'ai souvenir d'aucune quête intéressante à Novigrad, tant j'ai fait cette partie en pilotage automatique. La beauté du lieu dénote tant avec ce qui nous est demandé, que l'esprit du joueur est constamment tiraillé entre l'envie de dormir ou celle de décamper le plus vite possible. Geralt de Riv est en compagnie de ses amis d'autrefois et n'a de de cesse de courir dans les ruelles poisseuses de cette ville à ne rien faire. Cela tient plus des intrigues politiques bourbeuses de Game of Thrones qu'une réelle aventure d'heroïc fantasy.

A cette qualité d'écriture si souvent adulée, qui s'avère en grande partie une déception, on rajoute les quêtes secondaires, autre gros morceau du jeu. Convenons que certains sont réussies, même si l'ennui a aspiré ma mémoire comme un trou noir, et que je suis incapable d'en donner une en exemple. En revanche ce que je veux donner en exemple pour contrebalancer cette réussite, ce sont ces phases qui sont tellement utilisées et sur-utilisées, de la première à probablement la dernière minute, je parle de l'instinct de sorceleur qui permet de voir des indices et des traces autrement invisibles.
Oublions vite fait l'aspect dégueulasse de cette phase à l'écran (digne de la cuite d'un étudiant le jeudi soir, heureusement désactivable dans les options), pour ne parler seulement que du problème majeur : on fait ça tout le temps. On suit des traces de pas, on examine des objets en surbrillance, ou des trainées de parfum, partout, dans 90% des quêtes, on en a ras la gorge de cette paresse de proposer quelque chose de diversifié. On vomit quand à chaque contrat, nous sommes obligé d'utiliser ça pour arriver au monstre qu'on doit tuer. Même dans les quêtes principales c'est utilisé à tout bout de champ. Et va y que plus le jeu avance, plus la zone à explorer s'agrandit, plus les traces à suivre sont interminables, plus y'a des cours d'eau et des machins qui coupent les traces qu'il faut retrouver sur l'autre rive. Ils gèrent la progression de difficulté eux, un beau boulot, hein, dites ? Alors que je suis en train d'écrire ce post, mon jeu est mis sur pause précisément pendant une de ces phases. C'est le symbole ultime de l'échec de ce jeu, la raison pour laquelle, une fois fini, je le rangerais dans l'abime de ma mémoire.

Oui mais bon, c'est vrai qu'il est beau, et qu'il est quand même vachement riche, et que c'est un plaisir de l'arpenter, ce monde. C'est vrai, mais c'est sans compter les bugs (qui font la risée de Bethesda mais qui ne sont jamais évoqués par rapport à TW3). Les promenades champêtres c'est mignon je dis pas, quoique à force de passer dans des villages à maximum 5 cabanes dont la moitié est verrouillée, et que l'autre moitié ouverte sont des bicoques toutes développées exactement sur le même modèle... bah ça lasse. C'est vivant, peut être, il y a du monde, mais comme on ne peut parler qu'à 15% d'entre eux, le reste ce sont des PNJ creux qui font échos aux habitants de la Citadelle d'Hyrule dans Twilight Princess (et ce qui était un défaut dans ce jeu en 2006 n'est pas une qualité dans un jeu comme TW3).

Donc les grandes villes sont des tueries, vraiment. C'est beau, trop beau. Beaucoup trop beau. Du coup on se rend bien compte qu'on paye ce visuel en sacrifiant d'autres choses. Il n'y a pratiquement rien à faire, aucune interaction avec rien, à part deux/trois coiffeurs dont le choix se limite à nous raser ou à nous faire une queue de cheval. Il existe dans ces villes (ou en périphérie) des auberges, qui comme les cabanes classiques sont toutes modélisées suivant le même modèle (ou alors il y a un maitre-architecte qui a créé toutes les auberges du monde entier). Dedans il y a de tout, des filles qui se trémoussent, des vieux bourrés, des saltimbanques qui jouent tous le même air (qui fait passer les lieux pour l'auberge de Kaamelott), &c. Et il y a cet insupportable jeu de carte (le Gwynt) qui est pure somnolence, casse le rythme du jeu (si on peut parler de "rythme") et est peu intéressant et réaliste (les valeurs des cartes doublent ou triplent quand on change de pays, c'est comme si on jouait au Poker en Alsace avec que des 3 ou des 4 et qu'il fallait bouger en Bourgogne pour avoir des As et des rois).

Je suis très déçu par ce jeu mais en même temps il me fascine, j'arrive à jouer plusieurs heures sans trop de soucis (en me forçant un peu tout de même) tant j'admire la beauté du jeu, tant ses défauts me paraissent plus intéressants même que ses qualités (qui s'estompent au fur et à mesure à mes yeux). Je veux tout de même aller jusqu'au bout des choses, ce n'est pas un mauvais jeu, mais, à mes yeux, un jeu moyen, un autre de ces jeux encensé à tel point que les défauts nous paraissent encore plus inacceptables que s'il était moins connu. Je dois dire aussi que la partie Skellige m'ennuie moins (pure affaire de sensibilité ici, j'aime l'ambiance nordique), et j'en ai marre dans cette génération, entre Nier Automata et celui là, de faire des jeux qui ont un tel ventre mou qu'il dure plusieurs heures, et qu'il aspire l'amusement jusqu'à laisser le joueur sur les rotules. Si aujourd'hui s'amuser se mérite, au bout de dizaines d'heures d'effort, je préfère encore me plonger dans de vieux RPG qui sont moins impressionnants mais bien plus amusants.
« Modifié: dimanche 21 janvier 2018, 18:40:57 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 13035
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Duplucky
    • SW-8379-3575-2786
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6222 le: dimanche 21 janvier 2018, 20:15:34 »
Et encore, t'en est encore qu'au début du jeu. Tu trouves les quêtes de Novigrad nulles ? Attend de voir la suite.  :oups:

Sinon, je suis à peu près d'accord avec tes critiques, le jeu est un peu en mode quantité vs qualité. Notamment les villages qui se ressemblent tous. Bon, perso, je trouve qu'ils dégagent chacun une certaine identité, liée aux quêtes du coin mais y a rien de ouf. C'est un défaut que je pointe dans le jeu : les faubourgs du chapitre 1 de The Witcher 1 et Blanchefleur ont vraiment leur propre histoire/background distillée à travers les différentes quêtes du coin, mais les villages qui parsèment ces vastes régions, c'est un peu le néant et c'est vraiment dommageable, je trouve.

Les quêtes, ils se sont toujours défendus en mode "dans ce genre de jeu, on fait toujours la même chose, ce qui en fait leur force, c'est pas la variété du gameplay mais la qualité d'écriture (que je trouve franchement très chouette, heureusement.) mais bon, dans un autre registre, j'ai vu un certain Dragon's Dogma proposer plus de variété de quêtes que ce jeu avec des cheminements beaucoup plus ouverts aussi.  v.v (Par contre, avec une narration bien moins travaillée, soyons clairs.)

Après, je désapprouve : le gwynt est un chouette jeu. Autant au début, quand on a pas beaucoup de cartes, c'est un peu laborieux, mais après, quand on commence à avoir un beau jeu, c'est assez jouissif de voir comment on peut entourlouper l'IA (et pareillement, on est salé quand ils te font un combo de psychopathe qui réduit toutes tes chances à zéro.  :'( ). Ceci dit, je trouve que le gwynt nous sort de l'univers du jeu, contrairement au jeu de dé du premier The Witcher, c'est un peu dommage.

Pour ce qui est du système de combat, c'est assez compliqué à critiquer : ils ont quand même réussit à retranscrire la façon de combattre des sorceleurs dans les bouquins dans le jeu. Mais après, c'est sûr que c'est pas précis du tout et il arrive souvent qu'on se prenne un mauvais coup parce que Geralt vise le même ennemi. Par contre, oui, la difficulté est un gros problème du jeu : plus on avance, plus on se transforme en char d'assaut qui roule sur tout. Ils ont essayé de régler ce soucis avec les deux dlcs avec plus ou moins de réussite. (Le premier était ultra-dur car ils voulaient un truc proche de Dark Souls, mais avec un système de combat aussi imprécis, ben voilà.  :oups: )

Bon après, malgré ses défauts, j'ai beaucoup apprécié le jeu, en particulier son ambiance dégueulasse à Velen, avec toutes ces scènes de carnage. Si j'ai trouvé le scénario global du jeu à chier, j'ai bien aimé les micro-histoires inclues ainsi que les différents contrats. (J'aimais bien essayer de deviner à quelle créature on avait affaire en enquêtant avec ces fameux sens de sorceleurs bien dégueux même si en vrai, j'aime assez bien ce principe.) Et on en a quand même grave pour notre argent.

En ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9871
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6223 le: dimanche 21 janvier 2018, 20:48:44 »
Comment ça je suis qu'au début du jeu ? J'ai 45 heures de jeu, j'ai recherché Ciri à Velen, Novigrad et Skellige. Qu'il me reste pas mal de scenario devant moi je veux bien mais me dire que je suis qu'au début, faut peut être pas pousser v.v

(ou alors j'abandonne tout de suite)

Pour les quêtes je trouve justement que c'est pas si dingue que ça. C'est bien ce que je lui reproche. Le début du jeu était vraiment bon de ce point de vue, notamment la mission avec le bébé du Baron, c'était vraiment excellent et y'avait une ambiance. Là depuis plusieurs heures c'est mou et générique, c'est "va au point A, sens de sorceleur, va au point B, sens de sorceleur". La scène du théâtre à Novigrad pour attirer Doudou par exemple était "bien" mais concrètement en terme de jeu pur c'est d'une pauvreté ultime. Je ne parle même pas des innombrables fois où on nous demande de galoper auprès d'un ennemi, ça devient un running gag ces séquences de fuite.

Pour le Gwynt, la stratégie a adopter pour battre l'IA est peu ou prou la même. Et quand je parle de la différence de valeurs de cartes, c'est qu'on peut tomber sur un adversaire qui a un deck bien supérieur au nôtre à 5 minutes de distance.

Pour les combats, ils ont réussir à retranscrire le bouquin, c'est à dire ?
Moi je le comparerais plutôt à Assassin's Creed (ce qui n'est pas un compliment du tout).

Sinon je veux pas donner l'impression de cracher dans la soupe mais je trouve qu'on a pas pour son argent v.v Je m'ennuie ferme (c'est sans doute plus ma faute que celle du jeu cela dit) et j'ai préféré payer ce jeu plutôt que Bloodborne ou Dark Souls 3. J'aurais aimé ne pas regretter mon choix, mais c'est la vie...
« Modifié: lundi 22 janvier 2018, 02:31:06 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6313
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6224 le: dimanche 21 janvier 2018, 21:55:41 »
Ca a beau être mon GOTY de l'année passée et un des meilleurs jeux que j'ai jamais fait, je suis aussi un peu d'accord sur les défauts énumérés.

La première partie jusqu'à Velen (inclus) est vraiment parfaite mais ça décline un peu ensuite. Par contre j'ai préféré Novigrad à Skellige personnellement. J'ai justement beaucoup aimé les intrigues là-bas. Mention spéciale à une side-quest à Novigrad que j'ai adoré

(Cliquez pour afficher/cacher)

Le gameplay est loin d'être incroyable là aussi je suis d'accord.

Par contre les personnages, les dialogues, les détails, les quêtes, l'ambiance, la beauté du jeu (je me souviens m'être baladé des tas de fois dans aucun autre but que d'admirer le paysage, d'observer), tout ça est tellement top tier pour moi. J'ai toujours pas vu un autre jeu à ce niveau pour ces points là. Je me sentais vraiment pris dans l'aventure à un point. Ça a vraiment fonctionné jusqu'à la fin pour moi et même dans le DLC. Il me reste encore Blood&Wine d'ailleurs :bave:

En fait je pense que t'es un type de joueur pour qui le gameplay est vraiment le point le point central d'un jeu vidéo au vu de ce qui te fait chier sur ce jeu donc je peux comprendre.

Je suis justement plus partisan de l'ambiance générale (histoire, mise en scène, graphisme, level design, détails, background) et je suis largement prêt à pardonner des défauts de gameplay/bugs si c'est vraiment bon sur ces points-là. J'ai envie de voyager en général quand je joue à un jeu vidéo solo plus que de m'amuser (bon après si les deux sont combinés c'est le top). C'est un peu bizarre dit comme ça mais bon c'est le cas. C'est aussi peut-être pour ça que j'ai plus de mal avec les jeux rétros.

Sinon si jamais tu en reviens à hésiter à nouveau entre Dark Souls 3 et Bloodborne, je te conseille vraiment Bloodborne qui est vraiment le meilleur (même si DS 3 est cool aussi, quitte à choisir autant prendre le chef d'oeuvre) et qui pour le coup a un gameplay béton.

----

Pour changer vite fait de sujet j'ai pas trop eu le temps de jouer dernièrement mais j'ai testé la béta de Dragon Ball FighterZ et petite déception, je ne pense pas l'acheter comme prévu. En fait je crois que j'ai plus trop envie de m'investir pour chopper un bon niveau, et j'aime pas la mécanique du changement de personnage en plein combats je sais pas j'aurais préféré un bon 1v1 des familles. Il a l'air moins technique qu'un Street aussi. Bon après j'ai pas joué des masses.

Là en ce moment sur le store y'a Hellblade Senua's Sacrifice à 20€ et j'hésite vachement à le prendre, j'ai toujours lu que c'était une expérience très spéciale et vraiment intéressante. Ce jeu m'a toujours intrigué et je m'étais dit que j'attendrais une promo. Quelqu'un l'a fait ici ?

Bon après j'ai toujours Nier Automata en route et Assassin's Creed mais bon. :niak: Ca me fera un bon stock si je le prend.
« Modifié: dimanche 21 janvier 2018, 21:58:26 par Taiki »