Auteur Sujet: La politique française  (Lu 80023 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9871
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #570 le: lundi 21 novembre 2016, 23:28:40 »
@Yuan Je ne parlais pas uniquement de Trump, mais également de Clinton qui aurait été autant (voire plus) dangereuse à la tête du pays. C'est bien la "majorité" des américains qui a choisi d'avoir confiance en ces deux candidats de merde alors que d'autres comme Sanders auraient été un choix parfait (et logique).
Même si c'est un pays que je connais moins que toi, l'élection de Trump c'est autant une preuve d'ignorance des rednecks que des bobos new-yorkais. Paradoxalement, en cela ils se rejoignent sans s'en rendre compte.

@Guiiil Regarde TF1 ou BFM depuis hier, on a l'impression que Fillon a déjà gagné les présidentielles. L'homme providentiel non corrompu contre Juppé qui se souvient pas du nom d'un supermarché. Depuis hier ils nous parlent des primaires et de Fillon comme si c'était Jésus, en attendant on aura quand autant de programmation pour les petits partis et les candidats qui ne font pas partie des partis traditionnels ?
Pour les partisans du FN, il leur suffit de lire les journaux mainstream dont 80% des articles parlent de migrants, de regarder 90" Enquêtes pour voir à quel point c'est la guerre et la déchéance dans nos rues (à cause des bougnoules), ou alors de zapper sur les grands médias qui stigmatisent les musulmans en se donnant l'air d'être humanistes et tolérants. Le FN c'est le parti qui surfe sur la peur du peuple, et qui est le premier fournisseur officiel de cet opium ?
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2044
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #571 le: mardi 22 novembre 2016, 00:18:34 »
Juste pour te répondre rapidement @D_Y (car ce n'est pas le sujet et que mon avis concernant la primaire de droite tient en la simple phrase « tous les candidats me font frémir de peur, je ne veux en voir aucun en tant que président »), l'élimination de Sanders n'est encore une fois pas due au peuple, mais à son propre parti qui a sélectionné Clinton. Donc même si un vote pour Clinton était certes un mauvais choix, elle reste indéniablement incomparable à Trump, qui cumule décidément tous les défauts possibles et dont la victoire a été célébrée par le KKK pour ne citer qu'un point parmi une immense liste de courses.
Quant aux Third Parties, pour ceux qui se revendiquaient fiers d'avoir voté pour l'un de ces deux candidats, ils ne tenaient pas la route. Jill Stein avait un programme qui vendait du rêve mais absolument aucune notion concrète de comment le mettre en place (il n'y avait qu'à l'écouter parler pour se rendre compte qu'elle n'a pas une notion d'économie), et Gary Johnson allait un peu dans tous les sens aussi. Mais d'un autre côté, je pense que c'est moins laborieux qu'une Clinton ou qu'un Trump, même si c'est du vote très inutile dans un système de suffrage indirect...

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Cap

  • Maître des fumbles
  • Stratège de Din
  • Commandant Yiga
  • *****
  • Messages: 9239
  • Time for your medicine
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #572 le: mardi 22 novembre 2016, 00:43:16 »
Pour le vote blanc, il est en mon sens au contraire utile Cap, puisqu'il montre que tu ne rejettes pas le système, mais les candidats ! En soit, tu t'es prononcé, plus que si tu n'étais pas allé voter (tu peux ne pas être allé voter parce que t'étais malade, ce genre de truc).

Et si un jour il y a plus de votes blancs que de votes classiques, ça va sans doute emmener les médias et les élus à se poser plus de questions !

J'ai le même point de vue sur ce dernier. Le problème, c'est qu'il n'est pas pris en compte dans les résultats. Les pourcentages pour chaque candidats sont les pourcentages de votes exprimés. Et le seul autre chiffre donné est le taux d'abstention. Le taux de votes blancs, quand à lui, on n'en parle jamais. Du coup, pour le moment, c'est un peu inutile.
Après, oui, je te rejoins, si un jour il y a plus de votes blancs, ça va surement amener pas mal de questions, mais j'ai peu d'espoir de le voir arriver

Fiertés ?
Citation de: Achi
Cap sensei a toujours raison.

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9337
  • Tagazok !
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #573 le: mardi 22 novembre 2016, 08:29:50 »
Citation de: Dernières phrases du troisième alinéa de l’article L65 du Code électoral (2014)
Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Ils n’entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc.

En soit, il est comptabilisé, mais n'est pas compté dans les pourcentages... Pour l'instant.

Mais genre là pour les primaires, Copé a eu à peine plus de voix que pour le vote blanc. S'il avait fait moins, les médias en auraient probablement parlé, je pense ! Si le vote blanc est si facilement écarté, c'est qu'actuellement, d'un point de vue pourcentage, il est faible (à peine 1,5% en moyenne pour les premiers tours des dernières élections, et 4% en moyenne pour les deuxièmes tours).

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9337
  • Tagazok !
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #574 le: dimanche 29 janvier 2017, 21:36:19 »
Allez hop !

Si l'on regarde les sondages, Hamon 8%, Mélanchon 13% et Macron 20% (au premier tour). Si la gauche veut gagner, le calcul est vite fait. On va bien voir lequel a le moins d'orgueil et d'ambition personnelle (et si aucun des deux ne veut lâcher le morceau, coucou Lepen-Macron au deuxième tour) !

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Nilezor

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6329
  • Auguste de l'Empire romain d'Orient
    • chevrier.raphael
    • raphou56340
    • RaphaelChevrier
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #575 le: dimanche 29 janvier 2017, 22:07:58 »
Ce mec qui copie/colle son statut Facebook sans même corriger la faute d'orthographe que je lui ai pourtant fait remarquer sur le réseau social :h: Si Hamon voulait vraiment le rassemblement, il se rallierait à Mélenchon. Il lui a pompé son programme et le monde entier rejette le PS. Ce serait la chose la plus logique à faire.
“My philosophy is basically this. And this is something that I live by. And I always have. And I always will. Don't ever, for any reason, do anything to anyone, for any reason, ever, no matter what. No matter ... where. Or who, or who you are with, or where you are going, or ... or where you've been ... ever. For any reason, whatsoever.” Michael Scott.

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9337
  • Tagazok !
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #576 le: dimanche 29 janvier 2017, 22:12:53 »
On va voir comment Mélenchon () va l'a jouer ! Lui qui avait dit qu'il voulait instaurer la 6ème, et démissionner dans la foulée. Peut-être que, s'il arrive à obtenir les bons engagements... v.v

(et j'fais c'qu'jeveux d'abord !)

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Kitty

  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3071
    • Voir le profil
    • DeviantART
La politique française
« Réponse #577 le: lundi 30 janvier 2017, 10:35:20 »
Si l'on regarde les sondages, Hamon 8%, Mélenchon 13% et Macron 20% (au premier tour).
Genre, vous regardez encore les sondages ?
Les sondages n'avaient pas prévu Fillon, ni (pas vraiment) Hamon donc niveau fiabilité...

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9871
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #578 le: lundi 30 janvier 2017, 23:06:14 »
Allez hop !

Si l'on regarde les sondages, Hamon 8%, Mélanchon 13% et Macron 20% (au premier tour). Si la gauche veut gagner, le calcul est vite fait. On va bien voir lequel a le moins d'orgueil et d'ambition personnelle (et si aucun des deux ne veut lâcher le morceau, coucou Lepen-Macron au deuxième tour) !

Sérieux, Macron a autant d'adhérents ? Le mec qui n'a jamais rien fait de sa vie politique à part ouvrir une ligne de bus et qui n'a littéralement aucun programme pour les présidentielles ?
Je pensais qu'il était à 2 ou 3% maximum...
Si c'est vrai j'imagine que le mec a bien été mis en avant par les médias, je vois rien d'autre qui puisse expliquer de manière rationnelle une telle ascension. Si c'est le cas, je suis bluffé par la capacité de certains à suivre un mouvement sans réfléchir, juste parce que certains leur on dit de le suivre.

Après ça va venir pleurer que Marine passe au second tour alors que ce sont exactement les même types de moutons. Ils suivent pas le même berger mais ils sont cons pareil :coffee:
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9337
  • Tagazok !
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #579 le: mardi 31 janvier 2017, 17:29:04 »
Bah, il représente plus ou moins le centre, donne l'apparence de la jeunesse dynamique et moderne, de l'expérience réelle (parce qu'il a travaillé en banque, toussah), et domine une scène vidée de candidats concurrents "valables" (autour de lui, les candidats sont soit très à gauche, soit très à droite, donc...). On verra si Bayrou se présente ! :astro:

Pour les sondages, même s'ils ne sont pas fiables, ils traduisent quand même une tendance globale, sans compter que les gens ont plus voté contre leurs adversaires que pour eux. Dans le premier tour, les gens n'iront pas vraiment voter "contre" (ça, ce sera pour le deuxième tour).


(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9871
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #580 le: mercredi 01 février 2017, 12:29:33 »
C'est aussi le problème, il faudrait que les français arrêtent de penser que les banquiers sont les sauveurs de l'humanité. Il est temps de comprendre que le système "imposé" par le monde de la finance ne marche pas et que leurs intérêts sont contraires à ceux du "petit peuple".
Je pense pas que Macron ait été guichetier, qu'il ait été en contact avec la misère humaine des populations qui s'appauvrissent de plus en plus. Il se dit anti-système mais c'est du vent juste pour faire plaisir à ceux qui se sentent rejetés par leurs politiques, mais il est un pur produit du système. Un argument déjà utilisé par un autre parti qui dérange...

Pour l'image je veux bien que celle des autres ne soit pas au top (doux euphémisme), mais il faut se méfier des vitrines. Obama était doué à ce niveau, mais c'était du cache misère.
Maintenant, à qui tout cela profite ? Comme par hasard le jeune et dynamique Macron est très proche de Patrick Drahi, patron, entre autres, de BFM.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9337
  • Tagazok !
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #581 le: mercredi 01 mars 2017, 22:02:21 »
C'est assez marrant et triste en même temps de voir les gens du FN critiquer Fillon parce qu'il s'oppose à la justice, tout en se débrouillant à trouver la formule pour expliquer pourquoi Lepen s'oppose à la justice...

En tout cas, les deux accusent la gauche, qui, selon eux, est rangé derrière Macron. C'est leur point commun !

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9871
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #582 le: jeudi 02 mars 2017, 22:05:11 »
Il y a quand même une différence, c'est que Fillon avait défendu le fait d'être irréprochable comme une condition pour se présenter. Pire encore il avait dit que même présumé innocent, un candidat ne devait pas être soupçonné de quoi que ce soit, encore moins mis en examen.
Et là c'est pas une déclaration qui date d'il y a 15 ans, mais qui a été sortie par Fillon en pleine primaire. Ce qui est, crois-je, assez accablant :coffee:
Quant à Lepen, ses électeurs ont l'intelligence d'un lamantin sous crack, alors de là à leur demander de faire preuve d'un minimum de réflexion... (il me semble que leur génie incontesté sait faire un produit en croix, ce qui force le respect).
Malheureusement c'est, je crois, la seule candidate qui ose remettre en doute les bienfaits de l'UE actuelle, qui est quand même un peu de la merde. Dommage aussi que la dite UE soit l'institution qui la paye, ce qui rend du coup sa véhémence assez difficile à croire. Mais admettons.
Il y a toujours eu de la grosse magouille chez lepen.Qui est assez con pour croire que cette famille est blanche comme neige ? Leurs électeurs diront toujours que cette femme a le droit d'être hors la loi, soit parce que c'est un élément de plus qui montre qu'elle est anti-système (chose qui est tellement difficile à prouver que le seul élément qu'ils utilisent est une chose commune à l'integralité du monde politique: la corruption, cherchez la logique). Soit parce qu'il est de notoriété commune à l'extrême droite que nous vivons dans un monde dur et brutal, plein d'insécurité, de crimes et de violence. Que la poigne de fer est le seul moyen de tenir ce pays, un peu comme Poutine ce bienfaiteur, lui qui a tant fait baisser le chômage. Par contre les "bisounours" ils y connaissent rien à la dureté de la vie, ils voient le monde en rose, tandis que les "réalistes", eux, savent qu'il est noir comme le pétrole. Ils savent que pour survivre, il faut être un monstre.
Par conséquent, frauder quand on est d'extrême droite, c'est un signe de survie et d'indépendance. Le faire quand on représente un parti classique, c'est violer la confiance des français.

Quant à Macron, c'est le seul à qui profite le crime. L'anti-système qui a quand même été énarque et qui a bossé chez Rotschild. Qui d'autre qu'un français moyen pourrait croire que ce gars est anti-système ?
En tout état de cause, il est très pote avec un certain milliardaire qui possède certaines chaînes d'information, de journaux, de radios, etc. Le même milliardaire qui est pote avec d'autres milliardaires qui ont d'autres chaînes d'info, d'autres radios, etc...
Les même milliardaires qui décident du destin de nos dirigeants, Barroso qui est parti chez Goldman Sachs, Schroder chez Gazprom... Ils ont un avenir tout tracé, à condition de mener leur pays dans le sens que veulent les multinationales. La chance pour Macron qui a déjà été employé par une de ces multinationale par le passé et qui mènera le pays au bon vouloir des banquiers.

Mais bon, le Peuple il se souviendra toujours des doigts, coups, insultes et crachats qu'il reçoit. Un jour il dira non quand on lui demandera de s'agenouiller et ça sera moche. Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire, mais même Jules César n'est rien comparé au peuple qui a bâti Rome.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Ocarinaofzelda

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 14
  • Passionnée par l'univers rétro de Zelda
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #583 le: jeudi 30 mars 2017, 15:22:06 »
Ce qui me surprend le plus dans toutes ces nouvelles élections, que ce soit en France ou en Amérique, ce sont les campagnes électorales digitales. La campagne électorale ne se fait plus devant le poste de télévision, comme c'était le cas pour nos parents et nos grand-parents, mais réllement sur Internet. On se retrouve donc en permanence face à des messages politiques.
Alors quelquefois, ça donne des situations hilarantes, comme dans le cas du "Domain Name Grabbing", mais ça peut aussi légérement dégénérer comme dans le cas de Ridicule TV, un compte anti-Macron lancé par l'équipe digitale de Fillon.
On perd de vue qu'une élection présidentielle permet aux citoyens d'exercer leur droit de parole et non d'élire celui qui aura réussi à ridiculiser le plus possible son opposant.
Une amie qui vit à l'étranger m'a également raconté que le vote électronique aurait été supprimé pour les français de l'étranger parce qu'il y aurait des risques de fraudes et d'attaques et que donc ces votes ne compteraient pas  :/

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 9337
  • Tagazok !
    • Voir le profil
La politique française
« Réponse #584 le: samedi 01 avril 2017, 10:06:37 »
Disons plutôt que les campagnes se font moins qu'avant pas la télé, mais avec la radio, ce sont deux médias qui restent très présent ! N'oublions pas l'impact du débat de TF1 (ou même les coups d'éclat de NDA à ce sujet, qui l'a fait passer au dessus de 5%).

Les gens qui votent le plus sont les vieux, et eux sont plus sur la télé/radio que sur Internet ! S'il n'y avait qu'Internet, Mélenchon passerait sans doute, mais hélas pour lui, de nombreuses personnes qui ne mettent jamais le pied sur le web vont voter !

(Cliquez pour afficher/cacher)