Auteur Sujet: Aujourd'hui j'ai vu...  (Lu 212339 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12261
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1440 le: jeudi 13 août 2020, 20:17:37 »
J'ai aucun soucis avec cette trilogie et là pour le coup il y a une sous-lecture (bon okay, elle est grosse comme c'est pas possible la sous-lecture) sur l'acceptation de la différence, de faire un handicap quelque chose de fort qu'il faut généraliser. Déjà y a un peu plus de valeurs même si c'est enfantin. Je ne me souviens plus du 2 honnêtement, mais le 3 j'avais bien aimé, plus tourné sur la protection d'une espèce et de comment l'homme pouvait se placer face à une espèce menacée par l'homme.
A Little bit of love

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10082
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1441 le: jeudi 13 août 2020, 23:15:39 »
N'empêche que j'ai rarement lu une sous-lecture aussi triste de Ghostbusters. Ça me rappelle celle de Forrest Gump (soit débile, obéit aux ordres, et tu réussiras dans la vie, ceux qui agissent différemment et veulent changer les choses sont drogués et meurent du Sida tavu).
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Guiiil

  • Sage Goron
  • *
  • Messages: 9647
  • Tagazok !
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1442 le: vendredi 14 août 2020, 07:31:12 »
Tout ça ne vaut pas la sous-lecture du Triomphe de Babar : "Ca vaut l'coup d'être le roi !".

Hier, on a montré à un couple de réfugiés (le mari parle bien français) Rabbi Jacob, et ils ont beaucoup apprécié le film. Ce qui m'a bien fait sourire, c'est quand l'homme a fait "il est vraiment très drôle lui" en pointant Louis de Funès.

Il y a de ces choses qui dépassent la distance et le temps !

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12261
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1443 le: samedi 15 août 2020, 16:03:55 »
Aujourd'hui j'ai vu... Enfin avant-hier : L'été de Kikujiro

C'est l'été à Tokyo, et Masao, petit citadin qui vit avec sa grand-mère, s'ennuie. Grâce à une amie de son aïeule, Masao rencontre Kikujiro, un voyou d'une cinquantaine d'années avec lequel il part à la recherche de sa mère, qu'il ne connaît pas et qui vit près de la mer. En voyageant à travers le Japon, le yakuza et l'enfant font des rencontres inattendues et parfois dangereuses, ponctuées de jeux délirants et de rêves inoubliables.

Je trouve le film vraiment trop imparfait. Alors le titre du film est bien choisi dans le sens où le personnage principal est Masao dans l'intrigue, mais le personnage intéressant reste Kikujiro. C'est lui qui évolue plus que l'enfant. Donc on a un sur le papier un road trip évolutif, mais le soucis c'est qu'on se perd dans des exemples et des exemples et des longueurs et des trucs anodins. Ce qui lui sauve la mise, c'est l'oeil de la caméra. Il y a des choix artistiques des fois bien intéressants. Mais c'est deux trois petites bulles par-ci par là. Du coup en somme, je me suis un peu ennuyé sur les bords.
A Little bit of love

Hors ligne Guiiil

  • Sage Goron
  • *
  • Messages: 9647
  • Tagazok !
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1444 le: jeudi 20 août 2020, 08:33:04 »
Contrairement à beaucoup de gens de mon âge qui se sont senti trahis, j'aime beaucoup la série Teen Titan Go. Alors quand j'ai vu qu'un film Teen Titan VS Teen Titan Go était sorti, j'étais tout jouasse !

J'avais eu l'occasion de voir une bonne partie du film à base d'extraits sur Youtube, mais FranceTV l'a mis à disposition jusqu'à fin septembre, si vous voulez le découvrir !

https://www.france.tv/series-et-fictions/telefilms/1884547-teen-titans-go-vs-teen-titans.html

Mon avis : C'est sympa et ça se regarde bien. Voilà, sans plus. Mais ce n'est pas le meilleur film d'animation de la Warner, clairement, même s'il a de très bons moments !

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Fenrin

  • Retrogameuse puriste nostalgique
  • Priant de Nayru
  • Peste Mojo
  • *****
  • Messages: 364
  • Bleus les Zoras.
    • Code ami 3DS 1865-5154-0084

    • SW-5654-2710-8028
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1445 le: dimanche 13 septembre 2020, 17:53:17 »
Aujourd'hui (enfin, récemment il y a quelques jours), j'ai vu We need to talk about Kevin. Il s'agit d'un thriller dramatique britannico-américain, coécrit et réalisé par Lynne Ramsey. Le film est sorti le 2 septembre 2011 et est une adaptation du roman homonyme de Lionel Shiver. Au passage, le film a été présenté au festival de Cannes en 2011 dont il ressorti sans aucune récompense, ce qui peut s'expliquer vous allez voir...

We need to talk about Kevin raconte le parcours chaotique de Kevin, enfant perturbé et difficile et entretenant des relations difficiles avec sa mère et ce jusqu'à un final tournant au drame. La mère de Kevin est introvertie, mal dans sa peau, et semble de pas aimer son fils qui le lui rend d'ailleurs bien. En gros, c'est une "mauvaise mère" ; et encore, c'est un euphémisme car certaines scènes sont à la limite de la maltraitance physique. Mais peut-on totalement jeter la pierre à cette mère ? Et c'est là que le film devient intéressant.

En effet, le film se divise en deux trames temporelles. Une trame au présent, après l'évènement dramatique, où l'on suit la mère de Kevin qui vit un cauchemar éveillé, rejetée et ignorée par les habitants de son patelin, voir même agressée. En résumée, elle est devenue une indésirable, une paria.
La seconde trame quand à elle, est la trame du passé retraçant la vie proprement dite de Kevin, de sa conception et sa naissance, jusqu'au drame, en passant par son enfance et son adolescence.

A partir de là, on peut avoir deux grilles de lecture du film. La première, la plus simple et celle qui a fait que ce film a été critiqué à sa sortie, est que Kevin est devenu psychopathe à cause de la maltraitance et du peu d'affection qu'il a reçu de sa mère durant son enfance. Mais comme je l'ai dit plus haut, peut-on réellement jeter totalement la pierre à cette mère et cette interprétation n'est-elle pas trop simpliste ?

En effet, on peut avoir une seconde interprétation du film plus intéressante selon moi. En effet, si on fait attention à la construction des deux trames temporels, on remarquera que les scènes du passé interviennent à des moment où la mère de Kevin se perd dans ses pensées. De plus, dans ces scènes du passé, la mère de Kevin est toujours présente. Ce qui laisserai penser que ces scènes sont des souvenirs de la mère de Kevin. Or, un phénomène bien connu en psychologie est que, plus on repense à un souvenir, plus on le modifie et cette modification dépend aussi de notre état d'esprit au moment où se remémore ce souvenir. Ces scènes du passé ne seraient-elles donc pas le reflet de la culpabilité a posteriori de la mère de Kevin ?

De plus, on remarquera que dans ces scènes du passé, le père de Kevin est quant à lui assez peu présent et lorsqu'il est là, Kevin a envers lui une attitude radicalement différente de celle qu'il a envers sa mère (il devient gentil, souriant, attentionné...). Et lorsque la mère de Kevin tente de parler à son mari des difficultés qu'elle rencontre avec leur fils, celui-ci les minimise, dit qu'elle exagère, voir même fini par perdre patience et dire que c'est elle qui a un problème.

Vous l'aurez compris, We need to talk about Kevin est un film psychologique sombre (âmes sensibles, s'abstenir) qui retrace le parcours d'un enfant psychopathe, et ce sans apporter de réel réponse sur l'origine de la psychopathie de Kevin ni de ses actes.

Bref, si vous aimez les thrillers, les drames et que la psychologie humaine vous intéresse, ce film est intéressant à regarder.

Pour terminer, je vous laisse avec une vidéo du PsyLab qui explique le film sans doute mieux que moi mais qui spoil la fin (attention, vous voilà prévenu). Et dont je me suis aidée pour rédiger ce post.

Fierté (meilleure rédac 2019) :
Encore merci à Aki pour l'avatar !

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12261
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1446 le: dimanche 13 septembre 2020, 18:32:13 »
J'avais vu ce film pour ces acteurs. Il est vraiment vraiment vraiment pas facile à voir, je trouve. C'est courageux d'en parler.
A Little bit of love

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10082
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1447 le: samedi 19 décembre 2020, 01:05:10 »
J'en peux plus du cinéma snobinard de Nolan. J'ai rarement vu un film qui oscillait autant entre "quelle tuerie" et "j'ai jamais vu une merde pareille" que Tenet.
Nan sérieux 2h30 de film qui essaye de te faire bouillir le cerveau alors que tu peux raconter la même histoire avec le niveau de complexité de Terminator ou BttF2 c'est chiant. Doublement chiant parce que si c'était pas aussi lourdingue ça serait génial parce que techniquement ça surbute.

Mais non je suppose que tout le monde aime bien que Nolan fasse croire qu'il est méga intelligent. Ça fait des monstres comme Interstellar qui se prétend grand film scientifique sur la relativité et ça finit sur un type qui fait bouger de la poussière d'une étagère sur Terre depuis le fond d'un trou noir. Y'a pas à dire, du vrai genius.

Comme si ceux qui aiment ce genre de films aiment à se persuader que ce sont des génies alors qu'ils regardent un film extrêmement pompeux qui raconte quelque chose de trés simple. Franchement j'en ai marre de ceux qui pensent qu'un film intelligent c'est forcément un truc où tu piges rien. Alors qu'en vrai y'a pas besoin de forcer les choses qui font réfléchir elles sont accessibles à tout le monde. Shakespeare c'est accessible au paysan et une seule de ses pièces est plus intelligente que toute la filmo de Nolan réunie. On vit vraiment une époque égocentrique où le fait que tout le monde pense être un génie incompris et fait n'importe quoi en conséquence. Ça va des purges de Nolan aux gens qui achètent des jeux d'echec en voyant le Jeu de la Dame en pensant qu'ils seront champion du monde dans 6 mois en mode Rain Man mais qui abandonnent au bout de 3 parties. 

Ça se voit que je suis enervé ou pas ? v.v C'est parce que Tenet a un pur potentiel totalement gaché par tout ce bullshit. Simplicité, sobrieté, modestie, c'est la clé mon petit Nolan v.v
« Modifié: samedi 19 décembre 2020, 01:09:33 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12261
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1448 le: samedi 19 décembre 2020, 20:44:42 »
Oui ça se voit un peu que tu es énervé. Je passe généralement de bons moments avec les films de Nolan et généralement c'est un bon moment que je prolonge effectivement à essayer de comprendre le film et à trouver différentes interprétations, mais je dois avouer que ces films à "réflexion", plus ça va, moins je les aime. J'aime bien Inception et Interstellar dans sa mise en situation originale, mais pas dans les finitions. Mais je préfère encore Memento qui m'a foutu le cerveau en vrac car on partage avec le personnage principal l'incompréhension. Et j'aime bien le Prestige aussi (et je crache pas sur certains Batman).

Par contre, je n'ai pas vu Tenet car dès la sortie il est apparu comme à côté de la plaque avec une idée de base mal utilisée et complexifiée pour le principe de la rendre complexe.
A Little bit of love

Hors ligne Morémuse

  • Sorcière gribouilleuse bédévore amie des coccinelles
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
  • Où est-ce que j'ai encore rangé mon grimoire?
    • Voir le profil
    • Le Théâtre de Morémuse (blog BD)
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1449 le: samedi 19 décembre 2020, 22:03:02 »
De Nolan je n'ai vu que Dunkerque et j'avais bien accroché. Moi et mon amie nous avons été sous tension non stop pendant plus de deux heures tellement ce film est stressant et réussit son coup. J'ai pu en plus pendant la projection remarquer qu'il y a dans la bande son un léger tic-tac qui renforce encore plus la tension du compte à rebours pour sauver ces soldats britanniques piégés par les nazis. Je n'avais pas tout de suite capté que la chronologie n'était pas linéaire et qu'il fallait soi-même recoller ensemble les morceaux entre les trois lieux où se passe l'action (sur la plage, dans la mer et dans le ciel). Bref j'en garde un bon souvenir.
Donc n'ayant vu ni Inception ni Tenet je ne peux pas me faire mon propre avis mais je peux comprendre ton ressenti D_Y, rien de plus énervant de ressortir de la salle de cinéma en ayant rien compris à ce que le film a voulu nous dire et avoir du coup le sentiment d'avoir perdu son temps et son argent (mais dans ton cas, c'est plutôt l'impression "ce réalisateur en fait trop juste pour le plaisir de m'embrouiller"). C'est surtout sur certains films d'art et d'essai que cette impression m'est arrivée, où j'avais l'impression d'être arrivée à la fin du film plus bête qu'au début, en n'ayant pas compris ce que le réalisateur a voulu me dire à travers son film.
« Modifié: samedi 19 décembre 2020, 22:05:49 par Morémuse »

Donc objectifs de l'année 2021: finir Twilight Princess et Skyward Sword (mais pas A Link to the past, ne rêvez pas :D)
http://letheatredemoremuse.eklablog.fr

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10082
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1450 le: samedi 19 décembre 2020, 22:39:52 »
Citer
rien de plus énervant de ressortir de la salle de cinéma en ayant rien compris à ce que le film a voulu nous dire et avoir du coup le sentiment d'avoir perdu son temps et son argent

Justement non les grandes lignes de Tenet sont relativement simples mais la narration est ratée pour le seul plaisir de faire de quelque chose de simple un truc compliqué. Les films que tu décris d'art et d'essai ne me dérangent pas car ils assument (après on aime ou on aime pas) ; quand c'est un film d'action bateau qui veut se faire passer pour plus complexe qu'il n'est pour brosser l'ego de son réal c'est pas pareil.

Dunkerque c'est un exemple de film qui se faire passer pour malin alors qu'il l'est pas. En tant que film historique Nolan se torche justement avec l'histoire en omettant tout simplement le rôle des français dans les événements, voire en les faisant passer pour des couards et/ou des brutes. C'est encore un film anglo-saxon qui réécrit l'Histoire en sa faveur quoi. Après ouais c'est bien fignolé c'est ça le soucis, parce que là où il y a de la technique solide il y a de l'autorité, et là en l’occurrence de la réécriture historique.

Alors du coup je ne dis pas que c'est compliqué Nolan, bien au contraire c'est souvent con comme une paire de pantoufles mais ça se fait passer pour du gros truc d'intello. Mention spéciale à Inception et Interstellar. L'un je vois pas la complexité et est en plus débile dans sa façon de représenter les rêves (n'est pas Satoshi Kon qui veut) du coup pour moi c'est exactement le même problème que Tenet, à savoir bon film d'action assez simple de base mais qui se sent pas trop pisser et ça alourdit considérablement la narration alors que tout pourrait être tellement fluide.
Interstellar c'est pareil, très simple et au demeurant très beau mais le fait de se torcher avec la relativité tout en te faisant passer le tout pour un film d'intello qui a tout compris à la physique c'est un gros défaut.

Au final là où il est le mieux c'est quand il reste "simple": the Dark Knight, le Prestige (ouais je trouve ce film pas prise de tête), Memento, Insomnia. C'est dommage parce que le type a du talent pour faire des grosses tueries s'il savait rester à la hauteur et ne voulait pas inventer l'eau chaude à chaque fois.
« Modifié: samedi 19 décembre 2020, 22:41:33 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Morémuse

  • Sorcière gribouilleuse bédévore amie des coccinelles
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
  • Où est-ce que j'ai encore rangé mon grimoire?
    • Voir le profil
    • Le Théâtre de Morémuse (blog BD)
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1451 le: samedi 19 décembre 2020, 22:51:24 »
Je comprends mieux où tu veux en venir.
Citer
rien de plus énervant de ressortir de la salle de cinéma en ayant rien compris à ce que le film a voulu nous dire et avoir du coup le sentiment d'avoir perdu son temps et son argent
En tant que film historique Nolan se torche justement avec l'histoire en omettant tout simplement le rôle des français dans les événements, voire en les faisant passer pour des couards et/ou des brutes. C'est encore un film anglo-saxon qui réécrit l'Histoire en sa faveur quoi. Après ouais c'est bien fignolé c'est ça le soucis, parce que là où il y a de la technique solide il y a de l'autorité, et là en l’occurrence de la réécriture historique.
Ce point là ne me surprend pas et j'avais entendu parler à l'époque des libertés prises avec la réalité. Pas mal de films basés sur des faits historiques comme Titanic par exemple ont modifié la grande Histoire pour leur propre compte, "parce que ça fait plus cinéma"  :/ . Par exemple l'homme d'affaire qui a investi dans le paquebot et qui ordonne au Capitaine d'accélérer. Il paraît que ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça dans la réalité. Et le film pousse à fond le côté manichéen alors qu'en vrai tout est bien plus complexe.

Donc objectifs de l'année 2021: finir Twilight Princess et Skyward Sword (mais pas A Link to the past, ne rêvez pas :D)
http://letheatredemoremuse.eklablog.fr

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10082
    • Voir le profil
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1452 le: samedi 19 décembre 2020, 22:59:51 »
Encore Titanic ça va, c'est une catastrophe assez simple à raconter (et je trouve que ça bute en pratique, nonobstant les deux/trois détails inexacts).
Mais WW2 et cinéma ça fait rarement bon ménage, les films de guerre occidentaux sur le sujet sont de gros outils de propagande. Avec eux les américains ont réussi à se faire passer pour les plus gros contributeurs contre les nazis même parmi les pays libérés par l'URSS. Alors le Soldat Ryan et tout c'est super cool mais ça a fait beaucoup de mal pour le travail de mémoire.

Là Dunkerque ça la fout mal parce que ça a fait oublier que ce sont les français qui ont fait tampon (i.e sont morts) contre les nazis pendant que les anglais poireautaient sur leur plage v.v Je trouve que c'est limite une insulte envers les combattants français de l'époque de dépeindre les événements comme ça surtout que je suis sûr que pour pas mal de monde y compris en France quand on leur demandera ce qu'ils savent sur Dunkerque ils piocheront dans leurs souvenirs du film.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Morémuse

  • Sorcière gribouilleuse bédévore amie des coccinelles
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
  • Où est-ce que j'ai encore rangé mon grimoire?
    • Voir le profil
    • Le Théâtre de Morémuse (blog BD)
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1453 le: samedi 19 décembre 2020, 23:07:45 »
Là Dunkerque ça la fout mal parce que ça a fait oublier que ce sont les français qui ont fait tampon (i.e sont morts) contre les nazis pendant que les anglais poireautaient sur leur plage v.v Je trouve que c'est limite une insulte envers les combattants français de l'époque de dépeindre les événements comme ça surtout que je suis sûr que pour pas mal de monde y compris en France quand on leur demandera ce qu'ils savent sur Dunkerque ils piocheront dans leurs souvenirs du film.
Oui, ça fait mal, très mal. Je ne comprends pas ce choix. Qu'est-ce que tu as fait, Nolan? :severe:
Comme quoi, il ne faut pas se baser uniquement sur un film quand on explore l'histoire, mais regarder ou lire à côté des documentaires pour savoir vraiment ce qui s'est passé, là où un film prend des libertés et déforme les faits. Et il y a pas mal d'incohérences en plus dans les films historiques, comme le fait de dire "feu" alors que ce sont des archers qui tirent et que ce terme militaire n'existait pas avant l'invention des armes à feu (beau anachronisme au final).
« Modifié: samedi 19 décembre 2020, 23:10:49 par Morémuse »

Donc objectifs de l'année 2021: finir Twilight Princess et Skyward Sword (mais pas A Link to the past, ne rêvez pas :D)
http://letheatredemoremuse.eklablog.fr

Hors ligne Morémuse

  • Sorcière gribouilleuse bédévore amie des coccinelles
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
  • Où est-ce que j'ai encore rangé mon grimoire?
    • Voir le profil
    • Le Théâtre de Morémuse (blog BD)
Aujourd'hui j'ai vu...
« Réponse #1454 le: jeudi 24 décembre 2020, 20:13:42 »
Pour une fois que je regarde la télévision, je viens de voir Yéti & compagnie, un film de 2018 dont je n'avais même pas le moindre souvenir de son existence.  :oups:
Et bien, c'est un bon film d'animation en 3D qui se distingue des productions hollywoodiennes actuelles dans le milieu, qui malgré une parfaite qualité d'image restent sur des histoires vues et revues, sans inventivité, avec tous les clichés possibles. Je n'inclus évidement pas Pixar, mon studio de cœur, dans cette masse (bien que certains de leurs films des années 2010 soient en dessous de ce qu'ils ont fait avant).
Cette production de la Wagner nous montre deux histoires en parallèle: celle de Migo, d'un jeune yéti vivant dans un village de yétis isolé du reste du monde qui a été témoin de l'existence des hommes (qu'ils appellent les petits pieds) mais qui ne peux pas en convaincre les autres car toutes les croyances sont écrites dans le marbre (ici c'est dans de la pierre, au sens propre du terme) et personne ne doit les contredire, dont celle affirmant que les Petits Pieds n'existent pas.
De l'autre côté, nous rencontrons Percy, un journaliste spécialisé dans le monde animal qui brise son éthique pour aller dans le sensationnel pour faire décoller les audiences de son émission qui sont en chute libre et qui font qu'il croule sous les problèmes financiers. Mais sa collègue désapprouve fortement sa démarche. Il veut du coup monter de toutes pièces une rencontre avec un faux yéti (plusieurs apparitions ont été signalées dans cette région de l'Himalaya).
Et bien sûr, vous vous en doutez, un concours de circonstances va provoquer leur rencontre.

Le film n'est pas manichéen, c'est rare dans les films dits "pour enfants" et ça fait plaisir. Il aborde avec intelligence plusieurs thématiques: l'ignorance, la recherche de la vérité, le revers sombre de la vérité une fois trouvée, le mensonge, les préjugés, le poids des réseaux et la course aux vues sur [insérer ici nom d'un bien connu site de vidéos américain]. Seule la toute dernière scène du film est ratée car elle est non seulement pas crédible et trop utopiste, et contredit même un des messages du film. Elle ne gênera cependant pas les enfants car elle aborde quand même un autre thème important
(Cliquez pour afficher/cacher)
mais quand on voit ça avec un regard d'adulte, ben ça ne passe pas  :/ mais il suffit d'ignorer l'existence de cette scène et ça fait un bon souvenir.  :miou:
« Modifié: jeudi 24 décembre 2020, 20:16:43 par Morémuse »

Donc objectifs de l'année 2021: finir Twilight Princess et Skyward Sword (mais pas A Link to the past, ne rêvez pas :D)
http://letheatredemoremuse.eklablog.fr