Auteur Sujet: Chez Bilby.  (Lu 10740 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bilberry

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5444
  • rero
    • Voir le profil
Chez Bilby.
« Réponse #60 le: jeudi 27 décembre 2007, 19:00:14 »
Super, je peux enfin poster la suite (bah oui j'ai attendu 24h...)

Chapitre 19 : Du blanc, du blanc et encore du blanc.

Camille avait l’impression de ne  plus rien contrôler, elle était spectatrice dans son propre corps.
- Tu vas prendre ton repas, je reviendrai te chercher toute à l’heure, tes parents vont venir à 10h pour la visite hebdomadaire, annonça l’infirmière d’un ton monocorde.
- D’acc.. d’accord, répondit Camille sans réfléchir.
L’esprit engourdie, les images passaient tels un film en accéléré, en un instant elle se retrouva assise à côté de personnes habillés de blanc, ils étaient tous semblables, les hommes avaient les cheveux coupés courts, les femmes quant à elles, avaient les cheveux attachés lorsque la longueur le permettait. Des assiettes blanches elles aussi étaient posées devant chaque individu, une infirmière passa et distribua négligemment une sorte de purée verdâtre. Camille se saisit de ses couverts, ils étaient en plastiques, elle toucha son verre où plutôt un gobelet qu’on pouvait voir pendant les pauses cafés, elle commença à manger sa nourriture étalée sur son assiette en carton.
Un goût infecte envahit sa bouche, la jeune femme recracha tout.
- Pourquoi tu ne manges pas ? demanda un homme qui passait à ce moment précis.
- Pas… bon… peina à articuler Camille.
- Tant pis pour toi, tu devras attendre ce soir pour manger à nouveau.
Sur ces paroles Camille tenta une nouvelle fois de manger, cette fois-ci elle avala sans attendre et retint une envie de vomir. L’homme s’éloigna.
- Pourquoi on ne nous donne pas de vrais couverts ? demanda la jeune femme à son voisin.
- Ce serait trop dangereux… répondit celui-ci, on pourrait se blesser…
Camille laissa l’information pénétrer dans son cerveau et commença à observer son interlocuteur, le teint livide les yeux vitreux, des cheveux roux plaqués sur son visage constellé de tâche de rousseur.
- Pourquoi tu es ici ? fit la fille tout en reprenant peu à peu son esprit.
- D’après le Directeur nous sommes fous…
- Je ne suis pas folle !
- Je ne parlais pas de toi mais de nous, fit le rouquin en pointa son doigt sur sa tête.
Camille sourit d’un air gêné.
- Super, pensa-t-elle, je suis tombée sur un schizophrène…
Une main froide se posa sur son épaule, c’était l’infirmière qui venait la chercher.
- Il est 9h, vas te préparer, à 9h 50 je t’amènes voir tes parents.
Elles refirent le chemin inverse et se retrouvèrent dans la chambre immaculée une nouvelle fois.
- Tes vêtements sont sous ton oreiller. Quand tu es prêtes appelle moi.
Camille se dirigea vers son lit et prit possession de ses nouveaux habits. Elle se dévêtit pour mettre un pantalon gris et une blouse d’un blanc délavé. Elle l’enfila puis se rendit compte qu’elle ne trouvait pas les manches.
- Vous pouvez m’aider ? cria la jeune femme à l’adresse de l’infirmière.
- Bien sûr.
D’un geste mécanique, elle l’aida à mettre son haut, Camille tressaillit.
- Mais c’est une camisole !
- C’est pour ton bien, prononça la femme en blanc, tu ne voudrais pas que l’accident de l’autre fois ce reproduise ?
- Quel accident ?
- Mais voyons, la semaine dernière tu t’es jetée sur ta mère et tu as tenté de l’étrangler !
- Jamais je ne ferais ça…
L’infirmière ne répondit pas et se contenta de vérifier si tout était bien placé pour « sa sécurité ».
Elles sortirent une nouvelle fois de la chambre et se dirigèrent vers « la salle de réunion » comme l’appelait la femme tout en blanc.
Cette dernière poussa une lourde porte à double battant et la fit pénétrer dans une salle grise, morne et froide.
Camille poussa une exclamation de joie.
- Mon canard ! cria sa mère.

Voilà, voilà... ^^
EDIT : 20h pile, pas trop la classe ? XD

Hors ligne Elenwë

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2277
  • MIGNONTITUDE
    • Voir le profil
    • Le Mistral
Chez Bilby.
« Réponse #61 le: jeudi 27 décembre 2007, 19:03:54 »
Elle est super ton histoire^^, sincèrement j'adore^^.
Je n'ai aucun point négatif, j'ai juste hâte de savoir la suite^^.

Elenwë

Merci Yorick26^^
Votre vie manque de mordant? Venez me rejoindre en cliquant sur ma bannière :niais:
Ma chtite histoire: http://www.puissance-zelda.com/forums/viewtopic.php?t=3937&postdays=0&postorder=asc&start=0

Hors ligne Red ink

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 566
    • Voir le profil
Chez Bilby.
« Réponse #62 le: jeudi 27 décembre 2007, 20:20:10 »
Très bon scénario par contre je suis assez deçu pour ce qui est de la forme. Tu aurais pu faire tellement mieux, exploiter le doute qui envahit camille, décrire cet enfer blanc ou elle vit.

Franchement avec cette idée que tu as eu, tu aurais pu faire quelque chose de poignant, de fantastique ><

Enfin je vais m'arrêter la pour cette critique, sinon toujours quelques fautes mais ça a l'air de se calmer
[align=center][/align]

Hors ligne Bilberry

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5444
  • rero
    • Voir le profil
Chez Bilby.
« Réponse #63 le: vendredi 28 décembre 2007, 15:55:31 »
Voilà un petit texte pour Noël ! ^^

«  Mamy ! Mamy ! »
La grand mère leva ses yeux de la télévision, elle sourit, depuis ce matin ses petits enfants couraient partout, excités par l’annonce de l’arrivé du Père Noël et donc des cadeaux.
- Mamy ! C’est quand qu’il arrive ? demanda la petite fille.
- Du calme, gloussa la vieille dame, il n’est que 5h et demi…
Un petit garçon se posta devant elle, barbouillé de chocolat.
- Moi, j’ai été sage cette année !
- C’est même pas vrai ! Hurla la petite qui était sa sœur.
- Si c’est vrai ! riposta le garçon.
- Je vais pas dormir et je dirais au Père Noël que t’es qu’un gros méchant !
- T’es même pas cap’ ! défia le petit.
Les deux enfants se mirent à courir tout en riant et en réveillant le bébé qui dormait en bas jusque là paisiblement.
- Ca suffit ! hurla une voix féminine.
- Mais maman… fit la sœur.
- J’ai dit stop ! Allez jouer à un jeu tranquille… Prenez vos consoles et restez à côté de Grand Mère, je veux qu’elle garde un œil sur vous deux !
Après trois minutes de silence, le garçon et la fillette vinrent s’asseoir aux côtés de cette dernière.
- Qu’est ce que c’est ? demanda la vieille dame en désignant la console que tenait son petit fils.
- C’est un jeu vidéo… grogna le garçon.
- Un jeu vide et haut ? fit la grand mère interloquée.
- On doit attraper les monstres dans celui là, expliqua la fillette.
- De mon temps on ne restait pas scotché devant un écran remplie de monstre le réveillon de Noël…
- Tu faisais quoi alors ? dirent les enfants en cœur.
- On se racontait des histoires…
- Tu en connais Mamy ?
- Bien sûr, tiens une me reviens… Je vais vous la raconter…

[align=center]La fille et le bonhomme de neige.[/align]

C’était un matin d’hiver, la neige recouvrait tout le pays, les maisons crachaient de la fumée blanche par leur cheminé, les plantes et les animaux dormaient en attendant patiemment le retour du printemps. Les enfants contrairement à ces derniers se précipitaient dehors chaudement vêtue, et se roulaient dans la neige dans un brouhaha assourdissant de rire. Tous profitaient de cette journée enneigée. Tous ? Pas tout à fait, une petite fille était restée chez elle, mais n’allez pas croire que c’était par une quelconque interdiction de parents cruels voulant faire souffrir leur enfant.
Non, c’était pour sa santé, en effet la fille était atteinte d’une maladie grave qui l’avait rendue faible au court de ces années. Mais revenons à notre histoire.
Le nez collé à la vitre observant les enfants débordant d’énergie, la fillette poussa un soupir vite interrompu par une quinte de toux violente. Elle reprit sa position initiale et regarda un groupe de garçon entrain de construire un bonhomme de neige. Lorsqu’ils eurent finis, ils le contemplèrent longuement puis par un cri assourdissant ils saisirent des pierre et commencèrent à lapider leur créations, à la fin le bonhomme de neige était dans un bien triste état. La fille s’arracha à ce triste spectacle et s’allongea sur son lit, quelques heures plus tard sa mère vint lui donner des médicaments , puis la borda et dans une dernière étreinte lui souffla au creux de l’oreille des mots doux.
La fillette resta immobile, les yeux fixés sur la fenêtre. Sans savoir pourquoi elle se leva et s’habilla le plus chaudement possible. Elle poussa délicatement la porte d’entrée et se dirigea vers ce qui restait du bonhomme de neige et débuta sa restauration.
Elle ne sentait pas le froid tellement son travail l’absorbait : se baisser, recueillir de la neige dans ses mains, déposer soigneusement la matière blanche, se baisser, recueillir…
Lorsque l’aube arriva, elle venait de placer son écharpe autour du cou du bonhomme.
Elle refit le chemin inverse et rentra  dans sa chambre comme si ne rien était et s’endormit.
A son réveil, sa mère pleura, en effet, sa fille était guérie.
Le bonhomme de neige avait fondu.

- C’est le bonhomme de neige qui la guérie ? souffla le petit garçon.
- Personne ne le sait… répondit la grand mère pleine de tendresse.

J'ai inventé cette histoire pour ma cousine de 7 ans un jour où elle avait pas le morale. J'avais aussi fait une autre fin, plus triste mais vu que c'est pas la période pour une histoire triste ! ;D

Hors ligne Poulika

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1495
    • Voir le profil
Chez Bilby.
« Réponse #64 le: vendredi 11 janvier 2008, 18:02:09 »
Bon allons y il faut que je parle un petit peu de ta gallerie (enfin de ce que j'ai lu)
voila j'ai lu les 5 premiers chapitres de Geekland et je peux quand meme dire que l'histoire est vraiment originale.
La façon d'écrire est simple mais agréable a lire.
L'histoire est lente a commencer mais une fois partie elle devient bien amusante...Un point noir de ce que j'ai vu mais je pense que par la suite ça s'est améloré c'est l'orthographe, il y a tant de fautes et ça c'est dommage pour une nouvelle.
pour le peu que j'ai lu je ne peux que pas assez en parler mais promis que je lirais la suite Puisque l'histoire jusqu'ici ma plu