Auteur Sujet: Fanfiction: Le combat des déesses  (Lu 1443 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« le: dimanche 02 février 2020, 14:43:43 »
J'ai crée une fanfiction sur wattpad, concernant l'univers de The legend of Zelda. Je vais publier le premier chapitre et j'attendrai sagement vos retours. Si ça vous plait, je mettrai la suite en tant que message
Cette histoire n'est pas à prendre en compte dans les timelines, j'ai simplement repris les personnages, ne faisant pas tous partis du même jeu.
Sur ce, voici le contexte:


Tout les 100 ans, les trois déesses de la création, Naru,Din et Farore, organisent un combat de "héros". Chaque année, chacune choisi un héros qui devra se battre dans une arène pour se voir exaucer 1 souhait, ce qui explique pourquoi l'honneur est si grand.
Mais cette année, les concurrents ne sont pas naïfs, ils se doutent que ce n'est pas seulement pour "un simple voeux". Ganondorf, Link et Zelda mènent l'enquête pour découvrir ce qu'il se cache derrière 《Le combat des déesses》



Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #1 le: dimanche 02 février 2020, 14:52:21 »
Chapitre 1: Le choix des concurrents- Farore

Ce jour là, les trois déesses descendirent sur Hyrule afin  de choisir qui les représenteront.
Farore descendit dans une forêt, plus précisément à Latouane, au sud. La divinité pris la forme d'un petite fille et partit en quête de son héros. Elle arriva dans un petit village, Toal, où elle était sûre de trouver la bonne personne.

Pour elle, la force et l'intelligence ne suffisaient pas pour gagner, il fallait tout d'abord être courageux, savoir se jeter dans l'arène, sans montrer sa peur. Être là pour protéger les plus faibles, même si ça met sa vie en danger.

???/ Attention!

Un jeune homme se jeta sur elle, juste avant qu'une bête furieuse ne l'écrase. Le garçon qui lui avait sauvé la vie se releva avec une égratinure sur la joue, ce qui abîmait son beau visage. Il avait les cheveux comme les champs de blé et ses yeux reflétaient la personne qu'il était: un garçon au coeur pur et à l'âme innocente.
Il l'aida à se relever et pris la parole.

Jeune homme/ Tu vas bien? J'en connaîs un qui va m'entendre.
Farore/ Moi je vais bien, mais laissez moi effacer cette blessure sur votre visage.

Elle passa son doit le long de l'égratinure et elle disparue. Le jeune homme fut surpris.

Jeune homme/ Mais....mais qui es tu? Tu n'es pas du coin je me trompe?
Farore/ Je recherche une personne messire, je m'appelle Furoru.
Jeune homme/ Ravi de faire ta connaissance Furoru, moi c'est Link, Link le berger. Qui recherche tu dis moi.
Farore/ Une personne courageuse messire, qui représentera la déesse Farore durant un combat. Connaissez vous cette personne?
Link/ Non désolé petite, mais ici il n'y a point de guerrier.

Il se retourna et partit dans les hauteurs du village. De loin, Farore lui suivait. Le blond arriva dans une bergerie et un homme plus âgé s'avança.

Berger/Link, je suis soulagé que tu sois là.... désolé de te demander ça durant ton jour de congé mais...
Link/ Mais oui, le coupa t- il. Je vais t'aider à rentrer les chèvres
Berger/ Merci infiniment, mais fais attention, elles sont très énervées et donc dangereuses.
Link/ Ce n'est pas ça qui me fais peur.

Il appella sa jument et monta en selle. Il fit rentrer les chèvres à bons coups de bâtons car il était vrai que ces animaux étaient têtus.
Quel courage, pensa Farore. Aurais-je trouvé celui que je cherchais? Vérifions avec cela.

Elle fit apparaître deux bulblins dans la bergerie, le berger alla se réfugier dans l'étable. Link, toujours sur sa monture, galopa vers eux en brandissant la branche qui lui servait d'arme. L'un des monstres, armé à l'arc, décocha une flèche dans les jambes du cheval, ce qui le fit se cambrer et tomber le jeune homme de son dos.
Le blond se releva avec difficultés et se jeta sur les deux. Il leur affligea de sérieux coups avec son bout de bois et Farore se dit alors que c'était bien lui qui la représentera. Elle fit disparaître les bulblins.

Farore/ Link, jeune berger au coeur pur, tu a triomphé de mon épreuve.

Link se retourna, surpris de ce qu'il venait d'entendre.

Link/ Furoru? Mais que fais tu ici?
Farore/ Mon nom est Farore, déesse du courage. Je suis venu te chercher héros.
Link/ Je.....Je ne comprend pas...

A ces mots, la déesse reprit sa forme initiale. Elle avait une figure d'ange, des cheuveux de couleur jaune pâle attachés en deux chinion, et une robe verte avec du lierre qui grimpait tout du long.
Le berger s'agenouilla mais Farore l'arrêta:

Farore/ Inutile de te prosterner, suis moi.

Elle entreprit une marche lente en direction de la forêt, Link la suivit, étonné que personne d'autre ne voit la divinité. Ils arrivèrent à la source de la forêt. Au moment où Farore effeura l'eau, des éclats en  jaillirent. Le berger étant aveuglé, ne faisait confiance qu'à la voix de la déesse.

Farore/ Approche, jeune élu de la déesse Farore.

Il s'avança,  les lumières traversèrent son corps de toutes parts et il disparut. La source redevint normale, personne aux alentours, sauf de petits animaux comme des écureuils ou des lapins.

Bonjour à tous et à toutes,
Voilà mon premier chapitre publié, j'espère que cette histoire vous plaît, si c'est le cas n'hésitez pas à me le dire^^
La suite pour bientôt (j’espère)




Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6424
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #2 le: lundi 03 février 2020, 17:35:33 »
Je viens de lire ton chapitre Zeldagathe et c'est un bon premier chapitre. J'ai pas grand chose à dire à part peut-être de mettre le signe ":" plutôt qu'un "/" pour les dialogues. Ça m'a un peu perturbé notamment que le dialogue commence par un nom de personnage et ou je me suis demandé si c'était pas les deux en même temps qui parlaient.

Sinon je note que Farore elle laisse fait apparaître des Bulbins devant des hommes et des animaux et les mets en danger... et surtout, qu'Epona s'est prise une flèche et n'est pas du tout soignée. :R Ça promet pour la suite.
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #3 le: dimanche 09 février 2020, 14:39:56 »
Alors Chompir, en fait je ne voulais pas faire intervenir Epona après ce chapitre alors je n'ai pas fais attention (de toute façon y a Iria pour la soigner, elle et les chèvres) et aussi que les chapitres etants postés (tous) j'ai un peu la flemme d'aller changer tout les "/" en ":". Mais contente que ça te plaise, sur ce, place au chapitre 2 ;D ;D ;D
Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #4 le: dimanche 09 février 2020, 14:46:16 »
Chapitre 2: Le choix des concurrents- Nayru

 Nayru atterrit au centre d'Hyrule, dans le jardin du palais royal. Elle se tranforma en jeune peintre et fit apparaître un chevalet avant de commencer à peindre sur celui ci. Le jardin du château est si beau en cette saison, pensa la déesse. Elle qui adorait dessiner, elle avait de quoi s'amuser.
Elle entendit alors deux personnes discuter, elle semblait ne pas y prêter attention mais en réalité, la divinité écoutait attentivement.

???/ Dame Impa, j'ai de nouveau fais ce rêve.
???/ Il faudrait en parler à votre père princesse
???/ Je sais, mais il ne me prend pas au sérieux.
???/ Dans ce cas racontez le moi. Vous savez que vous pouvez me faire confiance.
???/ Je rêve que je suis dans une arène, au milieu de l'espace. Devant moi deux lumières, deux êtres, se battent. Pour arrêter cela je cours en leur direction pour les séparer mais l'un deux se retourne et m'attrape par la gorge. Je me noie dans une nuée de lumières brûlantes, et tout en entendant l'autre personne prononcer mon nom.....
???/ Continuez....
???/ Je me réveille à ce moment là, toujours au même endroit. Dans ma chambre.

Nayru vit passer les deux personnes, il y avait une grande dame en armure et une jeune fille avec une robe rose et des cheveux blonds. Cette dernière s'arrêta à sa hauteur.

Jeune fille/ Excusez moi de vous importuner mais..... puis-je regarder?
Nayru/ Mais bien entendu votre majesté.
Jeune fille/ Non je vous en pris, ne m'appellez pas comme cela, je n'ai absolument pas l'étoffe d'une reine, dit elle toute embarrassée.
Nayru/ Pourtant vous semblez avoir en vous toute la sagesse requise.
Jeune fille/ Il est beau ce tableau, il était évident qu'elle voulait changer de sujet. Vous avez un don pour la peinture.
Grande dame/ Princesse, nous devrions nous dépêcher, mon service commence dans deux minutes.
Jeune fille/ Tu n'as qu'à y aller, je ne risque rien avec une aussi douce compagnie.
Grande dame/ Euh.... très bien, comme vous voudrez.

Elle salua la princesse et partit. La jeune princesse se mit derrière Nayru et observa le tableau.

Jeune fille/ Je me nomme Zelda, mais certaines personnes l'oublie. Pour eux je ne suis que "princesse"
Nayru/ Zelda, synonyme de patience et de vertue féminine. Un si beau nom resté trop longtemps dans les oubliettes.
Zelda/ Que faites vous ici, au milieu du palais de mon père? D'habitude il ne laisse point entrer les étrangers.
Nayru/ Parfois, des personnes ne voient des choses seulement car ces personnes en question sont spéciales.
Zelda/ Mais comment savons nous que nous sommes spécial
Nayru/ Lorsque l'on voit des choses que les autres ne voient pas.
Zelda/ Mais justement, qu'est ce qui nous dit que les autres voient ou ne voient pas la chose.

Nayru commençait à peindre une grotte sur sa toile, mais elle n'y était pas dans le modèle.

Zelda/ Mais que faites vous? Vous ne peignez pas les bonnes choses.
Nayru/ L'imagination vois-tu, fait de nous des personnes spéciales.
Zelda/ Mais pourtant, tout le monde la voit cette grotte sur la toile.
Nayru/ Mais tu pense que tout le monde vois celle-ci?

Les deux femmes relevèrent la tête de la peinture, la grotte était apparue contre un mur, mais personne le semblait la voir. Elles s'approchèrent.

Zelda/ Je comprends maintenant, notre imagination nous est propre et chacun voit donc ce qu'il veut. C'est comme ça que l'on est spécial, par notre inventivité et la façon dont on voit les choses.
Nayru/ Tu es très jeune princesse, mais tu as plus de sagesse et de réflexion en toi que n'importe qui ici. Je sais en t'entendant, que j'ai trouvé la personne que je cherchais. Viens avec moi, princesse élue de la déesse Nayru.

Son corps commençait à s'effacer dans une multitude de particules bleues argentées pour laisser place à sa véritable apparence. Elle possédait une robe bleue fendue sur le côté, on aurait pu penser à des vagues à la place du tissus. Ses cheveux ciel étaient détachés et formaient des ondulations magnifiques. La divinité tendit la main.

Zelda/ De quoi s'agit il? Je......Je....

A priori, la vue de la déesse la déstabilisait.

Nayru/ Suis moi dans l'arène afin de représenter la sagesse, Tu n'es point reine mais avec moi progresse. De ta victoire face à deux héros, emporte la gloire mais point de fardeau.

La princesse se posait tout un tas de questions, mais ce n'était pas le moment, il fallait faire un choix. Elle ne réfléchit pas plus longtemps et prit la main de Nayru. Ensemble, elle traversèrent le portail qui disparut derrière elles.

Et voilà, deuxième chapitre fini! Comme ceux qui possèdent hyrule historia peuvent le constater, j'ai choisi la première version de Nayru (c'est à dire en peintre). Dites moi si ça vous plaît, personnellement j'adore écrire des fans fictions et celle là en particulier (Je sais pas pourquoi d'ailleurs). En tout cas j'ai des tas d'idées pour la suite.
« Modifié: dimanche 09 février 2020, 14:48:01 par Zeldagathe »
Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11639
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #5 le: dimanche 09 février 2020, 16:10:20 »
Ben écoute, c'est pour l'instant sympa. Je me suis attardé sur le chapitre 2 et j'aime beaucoup le passage avec l'imagination et l'apparition d'une grotte. Pour t'améliorer, je trouve que le langage de la princesse Zelda est parfois un peu plus trop compliqué. Je m'attendrai qu'il soit beaucoup plus enfantin. Aussi, j'aurais aimé plus de détails sur les pensées des gens (ça fait paraît-il partie de mon style).

Voilà. En attendant la suite.
A Little bit of love

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #6 le: dimanche 09 février 2020, 17:31:42 »
en fait Yotick26, au début j'hésitais à représenter Zelda enfant puis Zelda adulte, j'en ai donc bavé sur son comportement. Ensuite, je pense que ce qui dérange le plus c'est le fait qu'on a un aspect philosophique avec l'imagination et tout ça.
(aussi le fait que l'on coupe le dialogue avec de la narration puis qu'on reprenne comme si ne rien n'était. Enfait c'est qu'à la base, les dialogues étaient en gra et la narration non, on pouvait bien distinguer :^^':)

Je changerai tout ça aux prochains chapitres :oui: merci, c'est cool d'avoir vos retours et vos conseils
Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11639
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #7 le: dimanche 09 février 2020, 18:15:06 »
Ben couper les dialogues avec de la narration ça se fait et c'est lisible. Mais il y a normalement des règles à respecter pour le dialogue. Le seul endroit où ce fut dérangeant pour la lecture c'est surtout :

"Il est beau ce tableau, il était évident qu'elle voulait changer de sujet."

En respectant les règles, ça aurait donné quelque chose comme :

Citer
Nayru vit passer les deux personnes : il y avait une grande dame en armure et une jeune fille avec une robe rose et des cheveux blonds. Cette dernière s'arrêta à sa hauteur pour l'interrompre et lui demander :

« Excusez-moi de vous importuner mais... puis-je regarder ?
— Mais bien entendu votre majesté, répondit Naryu.
— Non, je vous en prie. Ne m'appelez pas comme cela, je n'ai absolument pas l'étoffe d'une reine, dit-elle toute embarrassée.
— Pourtant vous semblez avoir en vous toute la sagesse requise, complimenta l'incarnation de la déesse.
— Je... Il est beau ce tableau, remarqua la princesse en changeant de manière évidente de sujet. Vous avez un don pour la peinture.
— Princesse, nous devrions nous dépêcher, mon service commence dans deux minutes, rappela la femme soldat.
— Tu n'as qu'à y aller, je ne risque rien avec une aussi douce compagnie, répondit Zelda.
— Euh.... très bien, comme vous voudrez. » concéda la nourrisse.

Il y a certes une virgule, mais j'ai rajouter un verbe de dialogue pour rappeler que c'était une incise. Cela ne change pas la visibilité. Si vraiment tu souhaites mettre en valeur, je pense qu'il vaut mieux utiliser l'italique plutôt que le gras qui est un peu trop proéminent ou alors changer de police. Voici une autre façon de procéder qui te permettra de garder en fluidité sans t'embêter avec les règles strictes et de pouvoir rajouter des incises sans que ça gêne.

Citer
Nayru vit passer les deux personnes : il y avait une grande dame en armure et une jeune fille avec une robe rose et des cheveux blonds. Cette dernière s'arrêta à sa hauteur pour l'interrompre et lui demander :

« Excusez-moi de vous importuner mais... puis-je regarder ?
— Nayru : Mais bien entendu votre majesté.
— Zelda : Non, je vous en prie. Ne m'appelez pas comme cela, je n'ai absolument pas l'étoffe d'une reine.
— Nayru : Pourtant vous semblez avoir en vous toute la sagesse requise.
— Zelda : Je... Il est beau ce tableau, remarqua la princesse en changeant de manière évidente de sujet. Vous avez un don pour la peinture.
— Impa : Princesse, nous devrions nous dépêcher, mon service commence dans deux minutes.
— Zelda : Tu n'as qu'à y aller, je ne risque rien avec une aussi douce compagnie.
— Impa : Euh.... très bien, comme vous voudrez. »

Après quand je proposais de rajouter des pensées, c'était surtout justement entre les dialogues pour monter l'état d'esprit des protagonistes.
A Little bit of love

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #8 le: lundi 10 février 2020, 17:54:36 »
D'accord, merci  :hap: je prend note de ce que tu me dis. Je vais faire ça pour les prochains chapitres
Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6424
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #9 le: mardi 11 février 2020, 10:26:54 »
J'ai pris le temps de lire le chapitre 2 et j'ai beaucoup apprécié. Comme Yorick, j'ai beaucoup aimé le moment avec la peinture et l'apparition de la grotte. Tu arrives à bien représenter la sagesse de la déesse ainsi que de Zelda à travers ce passage. C'était vraiment un chapitre agréable à lire.

Yorick t'as donné pas mal de retours pour l'écriture des dialogues, du coup j'attendrai avec impatience le prochain chapitre et voir comment tu vas nous apporter Din et Ganondorf. :oui:
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #10 le: mercredi 12 février 2020, 14:28:50 »
Et bien pour tout dire, je vais garder le style "pièce de théâtre" avec les noms parce que lorsque plusieurs personnages parlent, je me perds un peu. Je vous mets les dialogues en gras au prochain chapitre pour vous montrer comment est la mise en page sur Wattpad.

Mais ça veut pas dire que pour les prochains chapitres je ne vous ecouterez pas hein :-o
Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #11 le: samedi 15 février 2020, 17:00:10 »
Chapitre 3: Le choix des concurrents - Din

Din descendit sur la terre de feu, aussi appelé désert. Elle prit la forme d'une danseuse orientale et partit à la recherche de l'homme le plus fort de cette région.
Elle marcha des heures durant, parfois en rencontrant des personnes mais, aucune d'elles ne faisait l'affaire.
Au coucher du soleil, Din recherchait encore son héros. Elle arriva devant ce qui semblait être un temple, elle décida d'y entrer pour y passer la nuit.
Le temple était grand, mais tellement vide. Elle s'approcha de l'autel, au fond de la pièce. Une déesse tenant un serpent dans les bras y était représenté. Elle rapprocha sa main du serpent et la posa sur sa tête. Celle-ci s'abaissa et l'autel de décala pour laisser place u à une nouvelle salle. Din y entra et le passage se referma derrière elle.
??? : Que viens-tu faire ici, pauvre danseuse du désert?
Din : Qui êtes-vous?
Un homme apparut devant elle. Il portait une armure qui lui donnait l'air imposant, ses cheveux flammes étaient surplombés par une pierre précieuse.
??? : Je me prénomme Ganondorf, roi des voleurs
Din : Je suis à la recherche d'un homme puissant. Je suis passée par là et je suis entrée dans ce temple.
Ganondorf : Tu es entrée sans mon autorisation? Tu as du culot. Mais je pense savoir comment te faire pardonner.
Din : Et comment?
Ganondorf : Je veux que tu danse pour moi, tu as un beau corps et se serait dommage de ne pas en profiter, dit-il dans un sourire.
La déesse ne comprenait pas cette obsession chez les mortels, quel plaisir prenaient ils à voir une femme dénudée se déhancher. Elle refusa catégoriquement de se rabaisser à ça.
Ganondorf : Toi qui es faible, tu préfères mourir que d'être épargnée? Dans ce cas...
Il dégaina deux épées massives. Din se dit que c'était le bon moment pour le tester.
Din : Parce que tu penses que je ne sais pas me défendre? Moi, la déesse de la force?
Elle retira son voile et on put découvrir une magnifique femme. Elle fit apparaître deux sabres en ses mains et se mit en position de combat.
Ganondorf : Que dit tu malheureuse? Tu te prends pour notre mère protectrice Din?
Din : Mère protectrice de qui?
Ganondorf : Des gerudos enfin, peuple du désert. Tu ne sais pas ça, tu fais pourtant partit du clan.
Din : Je ne fais partit d'aucun clan, la seule en qui je possède confiance et croyance, c'est la déesse Hylia. Et désolé, j’avais oubliée, il y a tellement de peuples qui me vénèrent
Ganondorf : Comment peux-tu trahir le peuple auquel tu appartiens?
Din : Tu te trompes mon brave. Je ne suis pas comme toi.
Ils combattirent pendant de longues minutes. Din n'était pas déçue, elle qui était la déesse de la force, elle se trouvait plutôt faible face à son adversaire. Preuve de sa force.
Soudain, dans un éclat de rage, elle envoya sa magie sur Ganondorf, qui fut paralysé sur le champ.
Ganondorf : Qu'est ce dont...... que m'as tu fais sorcière?
Din : Ce n'est qu'un sortilège de paralysie, tu vas pas mourir.
Elle s'approcha de l'homme et s'amusa à balader ses doigts sur son torse.
Din : On fait moins le malin maintenant, tu apprendras, simple mortel, que la puissance d'une déesse et toujours supérieure à celle de vous tous réunis.
Ganondorf : A quoi joues tu, enchanteresse des sables?
Din : Je suis à la recherche d'un homme fort, LE plus fort pour être exacte. Et je pense que tu vas pouvoir m'aider.
Une goutte de sueur apparut sur le front de Ganondorf.
Qui était cette mystérieuse femme qui se disait être la déesse Din, que voulait-elle, qu'attendait elle de lui?
Din : Bah mon grand, c'est mon apparence qui te gêne?
Et dans un tourbillon d'étincelles, la danseuse se changea en une divinité de toute beauté. Physiquement elle ne changeait pas beaucoup, elle avait toujours une tenue orientale à deux pièces cependant, il semblait que la demoiselle était plus grande. Elle avait des anneaux voluptueux autour des poignets et des chevilles et possédait une longue queue de cheval. D'ailleurs, ses cheveux et sa jupe faisaient penser à des flammes.
Elle se pencha sur Ganondorf et le regarda de ses yeux de braises.
Ganondorf : Comment.....serait-ce un rêve?
Din : Non mon mignon, c'est bien la réalité.
Ganondorf : Je...pardonnez-moi de vous avoir violemment attaqué.....
Din : Je ne t'en veux pas mais au contraire, tu m'as rendu un grand service. Grâce à toi je vais pouvoir quitter ce désert pourris.
Ganondorf : Je ne comprends pas ce que vous voulez dire.... votre but n'était pas de trouver l'homme le plus fort?
Din : Si, mais je l'ai trouvé. Rejoins-moi dans cette aventure.
Ganondorf : Je ne sais pas.... Je ne sais même pas de quoi il s'agit.
La déesse fit apparaître un drôle d'objet devant lui.
Din : Tu n'as pas besoin de savoir ce que c'est, tout ce que je te demande, c'est d'éliminer deux autres personnes. Mais tu auras besoin de ceci.
Ganondorf : Qu'est-ce que c'est?
Din : Un rubis pour remplacer celui que tu possède. Avec ça, nous pourrons communiquer et remporter la victoire.
Ganondorf : TU remporteras la victoire, moi je gagne quoi?
Din : Un voeu, ainsi que tout l'honneur et la gloire du monde.
Ganondorf : Quoi, c'est tout?
Din lui mit une claque, énervée.
Din : Quoi?! Tu dis que tout cela n'est rien? Soit content de participer déjà, c'est un grand honneur d'être élu parmis des milliers de personnes!
Ganondorf : Non non calme toi, c'est pas ce que je voulais dire. Je pensais seulement obtenir autre chose.
Din : Et tu pensais quoi?
Le regard de l'homme se dirigea vers les seins de la divinité. Elle croisa les bras sur sa poitrine en comprenant.
Din : Et puis quoi encore? Je te défends de me toucher.
Ganondorf : Tant pis pour toi, dans ce cas je reste ici.
Il n'était plus paralysé alors il put se retourner et se diriger vers la sortie. Din réalisa que si il ne venait pas, personne ne le fera et elle perdra la bataille.
Din : Non attends.... peut être que tu pourras..... si on gagne...... Mais interdiction d'aller plus loin. Je ne suis pas une de ces femmes
Le garçon en armure se retourna.
Ganondorf : Ça me suffira, c'est déjà un grand honneur de toucher le corps sacré d'une déesse.
Un sourire se dessina sur les lèvres de Din.
Din : Alors viens.
Il s'approcha et elle posa sa main sur sa tête.
Ganondorf : J'ai peur... tu es sûre que ça ne fait pas mal?
Din :Ça risque de picoter un peu mais rien de bien méchant.
A ces mots, la déesse arracha le diamant pour le remplacer. Ganondorf hurla de tout son être et se cacha le visage par douleur. Quand il releva la tête, il ricana.
Ganondorf : Je vais les massacrer.
Il rit de manière diabolique et son interlocutrice l'accompagna.


Alors? Oui je sais, je n'ai pas mis les tirets de dialogues mais ça va ou pas?
Dans ce chapitre, j'ai essayé de représenter Din comme la déesse "sournoise", celle prete à tout pour gagner. Et Ganondorf, j'ai fait en sorte qu'il soit le pire homme qu'on puisse connaitre. J'ai essayé de mettre toutes les mauvaises choses en lui, mais vous comprendrez plus tard que c'est legerment raté

Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #12 le: dimanche 01 mars 2020, 11:17:23 »
Chapitre 4: Derniers préparatifs

Les trois déesses se réunissèrent au centre d'une immense plateforme se situant au fin fond de la galaxie.
Nayru : Bien mes sœurs, avez-vous trouvé votre héros?
Din : Oui et il n'est pas des moindre!
Farore : Tu sembles bien agitée par ce combat Din, serait ce parce que nous risquons d'y passer?
Din : Pas du tout, pourquoi? Tu aurais peur de perdre face à moi? Dit-elle sur un air de défi.
Farore : Mais enfin tu te rends compte de ce que tu dis?!
Nayru : Allons allons calmez vous, puisque tout est prêt amenons les ici.
Les sceaux des déesses se mirent à briller et Link, Zelda et Ganondorf apparurent devant elles.
Ganondorf : C'est grand, c'est donc ici que tout va se passer?
Link : Je dois avouer que ça me donne la chair de poule.
Zelda : Comme dans mon rêve....
Elle frissona en y repensant, Nayru posa sa douce main sur l'épaule de la princesse pour la rassurer.
Nayru : Bien,commençons sans plus tarder le rituel. Tendez votre main vers l'avant, paume vers le sol.
Ils s'exécutèrent. Chacune des divinitésposa ses mains sur les omoplates de son héros et prononça une formule.
Nayru, Farore et Din : En ce jour de paix et d'allégresse, débute le combat des trois déesses. En leur main les héros porteront, et en leur coeur ils scelleront, la marque de la force, la sagesse et le courage, à travers le temps à travers les âges.
Sur la main de chaque élu apparut dans un éclat de lumière un symbole, trois triangles formant une pyramide: la Triforce.
Farore : Moi Farore, déesse du courage, je fais le serment d'être toujours aux côtés de celui qui me représente. De ce fait, je lui offre la lame purificatrice, l'épée du courage. Qu'il protège la veuve et l'orphelin et détruise le mal.
Nayru : Moi Nayru, déesse de la sagesse, je fais le serment d'aider celle qui me représente dans ses choix. C'est pour cela que je lui offre un arc rempli de toute la sagesse et de toute la lumière du monde. Qu'elle guide son peuple sur le chemin de la droiture.
Din : Moi Din, déesse de la force, je fais le serment de pousser celui qui me représente jusqu'à la victoire. Et ce, de par le pouvoir que je lui donne, le pouvoir de ce transformer en une bête symbolisant le pouvoir et la force pour terrasser les ennemis néfastes à ce monde.
Les pouvoirs apparurent sous forme de boule de lumière et rentrèrent en chacun d'entre eux. L'ambiance qui devenait magique redevint normale, la déesse de la sagesse prit la parole.
Nayru: Bien, vous devez être épuisés de cette journée. Continuez de marcher en cette direction, des habitations y sont construits pour que vous puissiez vous reposer. Prenez vos marques, le combat ne débutera que dans 48h.
Link: 48h? Mais ça nous laisse deux jours pour nous entraîner!
Nayru: Alors bon entraînement, nous nous reverrons seulement pour le début du combat
Les trois héros disposèrent. Farore souffla de manière désespérée.
Farore: Sérieusement? Tu ne le pousse qu'à la victoire? Et la bête dont tu parlais ça va être quoi, un taureau?
Din: Tu le sauras le moment venu, et puis sache que si tu ne vise pas la victoire dans cet affrontement, tu vise la mort.
Elle partit de son côté.
Farore: Elle prend cette histoire trop à coeur
Nayru: Il faut la comprendre, c'est compliqué de rester calme quand tu sais que tu seras détruite, toi et le peuple que tu protège, si tu ne gagne pas.
Farore: Dis moi, c'est toi qui a gagné le combat il y a 100 ans, qu'as tu gagné ?
Nayru:J'ai eu la vie sauve, et puis j'ai pris un deuxième peuple sous mon aile.
Farore: Lequel? Si je me souviens bien tu protège les zoras.
Nayru: Oui, mais à l'époque, la déesse de la force et moi étions de vraies amies. Quand elle fut détruite, j'ai fais la promesse de protéger la race qu'elle représentait. Les gorons ne le savent pas mais il serait préférable qu'ils ignorent que leur déesse n'est plus depuis 100 ans.
Farore: Le peuple de la montagne ? Oui il est mieux de ne pas les mettre au courant, ils risqueraient de s'énerver et de s'entre-tuer. Ce sont des êtres pouvant être violents.
Les déesses discutaient mais ne savaient pas que Zelda, l'élue de Nayru, les épiait.
Zelda: Comment ça détruite? Il faut que j'en parle aux garçons.




Alors comment vous trouvez? Désolé du retard mais j'ai eu mes représentations de théâtre alors je n'ai pas pu poster le chapitre
Tri-coeurs 💙❤💚

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6424
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #13 le: lundi 02 mars 2020, 17:51:50 »
J'ai pris le temps de lire les deux derniers chapitres et c'est vraiment très sympa, même si quelques détails m'ont gênés.

Déjà, je ne vois pas du tout Ganondorf comme quelqu'un d'attiré par les femmes, loin de là. Du coup la partie ou il fait sa demande à la déesse m'a assez gênée. Deuxième point, tu dis que Din est priée par les Gérudos mais ça sous entend que ce n'est pas le cas de tout les peuples. C'est faux du coup, les trois déesses créatrices sont vénérés par l'ensemble des peuples et pas qu'en Hyrule.

Sinon évite d'écrire tes dialogues en gras, c'est juste extrêmement gênant pour lire et pas du tout adapté pour. Inverse pour mettre le nom de l'interlocuteur en gras mais pas le dialogue.
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Zeldagathe

  • Ecrivaine de fanfictions en tout genre
  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 36
  • Parce que réside en nous une princesse
    • Code ami 3DS 0877-2134-1727

    • Voir le profil
Fanfiction: Le combat des déesses
« Réponse #14 le: mardi 03 mars 2020, 13:54:04 »
Merci Chompir de ta réponse, à partir de ce jour j'arrêterai de mettre les dialogues en gras ^^

Quelques points sont néanmoins à éclairer. Certes, Ganondorf n'est pas comme cela dans les jeux mais je n'arrivais pas à faire ressortir la prestance et le coté "royal" du personnage. J'ai donc plus ou moins changé son caractère pour qu'on puisse l'identifié comme quelqu'un de déplaisant.

D'autre part, concernant les déesses. Certes elles sont vénérées par tous les peuples, mais par un plus particulièrement. J'avoue que j'aurai dû le préciser à un moment dans l'histoire, mais certains peuples savent qui est leur déesse "protectrice", celle qui les représente. Il y a quelques indices vers la fin qui te l'expliqueront mais je ne voudrai pas spoiler :^^:

Merci de tes retours assez fréquents. Ils m'aident vraiment à améliorer ma fanfiction, même si certaines choses qui peuvent te déplaire ne pourront pas être changées. Comme je l'ai dis, j'ai déjà fini ma fiction et postée sur Wattpad, cela m'a pris énormément de temps pour tout mettre en cohérence par rapport aux jeux et à l'histoire. Je sais que ce n'est pas parfait mais je préfère ne pas tout changer par faute de caractère ou autre que de tout détruire. Et puis je n'ai que 15 ans, c'est loin d'être une œuvre comme Harry Potter ou autre.
Tri-coeurs 💙❤💚