Auteur Sujet: Watching Challenge 2020  (Lu 2071 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« le: dimanche 05 janvier 2020, 16:06:04 »
Watching Challenge 2020

Les Règles officielles
Choisissez un film que vous n'avez pas vu pour chacun des 50 critères qui vous trouverez plus bas. Regroupez ces 50 films dans une liste que vous aurez jusqu'à la fin de l'année pour regarder ! Auparavant les listes devaient être faites dès le début de l'année, ne pouvait pas être changée sauf en cas d'impossibilité de voir le film (sortie du film repoussée, film introuvable sauf en vendant un rein). Ceux qui ont fait le challenge ce sont rendus compte que c'était assez contraignant et surtout démotivant de voir un film qui te plaisait moyennement en janvier et que tu as pas du tout envie de voir en juin. Du coup, les règles à ce propos se sont assouplies.

De plus, je trouve parfois certains thèmes un peu nazes et très difficiles à réaliser, je vous propose donc simplement la liste des 50 (51) thèmes et je vous laisse alors en faire le plus possible selon vos envies. Le but est surtout de vous faire découvrir des films que vous n'auriez pas vu sinon.

Liens utiles :
Liste des thèmes :
  • Un film où quelqu'un vomit 💡 💡
  • Un film qui a le double de votre âge
  • Un film où l'on voit le Pape
  • Un film avec un enfant démoniaque 💡
  • Un film sud-coréen 💡
  • Le premier film américain/hollywoodien d'un réalisateur étranger
  • Un film sans être humain
  • Un film avec un passage secret 💡
  • Un film primé au festival international du film policier de Beaune
  • Un film qui se passe essentiellement dans les airs
  • Un film qui se passe essentiellement sous terre
  • Un film qui se passe essentiellement sous l'eau
  • Un film où un miroir joue un rôle dans l'intrigue
  • Un film Home Invasion 💡
  • Un film recommandé par trois de vos potes sur Puissance-Zelda (ou davantage)
  • Un film avec une intelligence artificielle
  • Un film de blaxploitation
  • Un film recommandé par un(e) personnage de fiction
  • Un film avec de l'hypnose
  • Un film de mafiosi
  • Un film avec une ville assiégée
  • Un film dont on a fait un remake
  • Un film avec un génie mathématique
  • Un film avec un extra-terrestre
  • Un documenteur
  • Un film argentin
  • Un film sur la résistance
  • Un film dont le montage est chronologiquement fucked up
  • Un film avec une harpe (dans la BO ou à l'image)
  • Un film primé au Festival international d'animation d'Annecy
  • Un film qui se passe essentiellement pendant une fête
  • Un film islandais
  • Un film à la fin amorale
  • Un film de chanbara
  • Un film qui se déroule au Moyen-âge
  • Un film politique
  • Un buddy movie
  • Un film se déroulant dans le milieu sportif
  • Un film Dogme95
  • Un film dont l'univers est uchronique
  • Un film diptyque (ou en 2 parties)
  • Un film dont le/la protagoniste est un(e) mort(e) (vivant ou non)
  • Un film avec du brouillard
  • Un film avec un protagoniste amnésique ou ayant une perte de mémoire
  • Un film d'Océanie
  • Un film de survie en milieu naturel
  • Un film avec un cannibale
  • Un film de procès
  • Un film du Nouvel Hollywood
  • Un film hongrois
  • Le dernier film d'une franchise


Thèmes alternatifs Zelda :
  • Un film avec "Link" ou "Lien" dans le titre
  • Un film avec un combat à l'épée
  • Un film avec une princesse
  • Un film avec "Force", "Power", "Courage" ou "Sagesse" dans le titre
  • Un film avec "Cœur"
  • Un film sorti le même mois et la même un année que la sortie d'un jeu Zelda en France
  • Un film japonais qui n'est pas de l'animation
  • Un film avec un personnage vert


Définitions utiles :
  • Le festival international du film policier de Beaune est, comme son nom l'indique, un festival qui se passe à Beaune et qui met en valeur des films policiers. Il a été créé en 2009 et prend la suite du festival de Cognac qui au bout de 25 ans a du s'arrêter pour des raisons financières. Comme quoi, la boisson et le crime, ça va bien ensemble. Les films sont examinés par deux jurys, l'un étant constitué de personnalités du cinéma, l'autre de policiers. Pour ma part, dans tous les films mis à l'honneur sur ses dix ans du festival, je n'ai du voir que le Petit Paysan qui a eu un prix qui n'a existé que cette année-là et qui n'a rien à voir avec le genre policier. Il s'agit apparemment du coup de cœur du président du jury de la première édition.
  • Le genre Home Invasion correspond à la situation suivante : vous êtes en train de regarder un film tranquillement chez vous parce que vous voulez compléter votre Watching Challenge quand vous vous retrouvez attaqué par une ou plusieurs personnes. Vous étiez peut-être en train de faire autre chose, mais en tout cas, vous étiez chez vous, généralement seul et sans défense. Il s'agit principalement d'un sous-genre du thriller ou de l'épouvante, mais d'autres genres peuvent s'y accoler. Si vous n'aimez pas avoir peur, que vous voulez quand même remplir la case et que vous n'avez pas vu Maman, j'ai raté l'avion !, c'est une aubaine.
  • La blaxploitation est un courant cinématographique américain qui vise à redorer l'image des afro-américains dans un contexte un peu plus ancien. C'est une idée assez difficile à comprendre si on ne comprend pas le statut sociétal de l'afroaméricain tel qu'il était à l'époque (et tel qu'il est maintenant également). Le slogan #BlackMatters ne sort pas de nul part.
  • Le documenteur n'est pas une faute de frappe, c'est un mot valide entre "documentaire" et "menteur". C'est donc un faux documentaire. De nombreux films qui correspondent à cette catégorie sont les films de la série [REC] ou ceux qui y ressemblent à savoir des phénomènes paranormaux filmés à la caméra. Généralement, cela donne des films d'horreurs. Mais on a d'autres genres, par exemple la comédie, avec C'est arrivé près de chez vous qui est le premier film de Benoit Poelvoorde en tant qu'acteur et réalisateur qu'il a réalisé avec des potes où une équipe de reportage du genre "Vis ma vie" suit les aventures d'un tueur en série.
« Modifié: mercredi 08 janvier 2020, 21:17:25 par Yorick26 »
A Little bit of love

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #1 le: dimanche 05 janvier 2020, 20:30:25 »
Je sais, je sais ! Je n'ai pas fini le Watching Challenge 2019. C'est pas bien, mais il y a des films que j'ai vu dedans, que je vous ai pas raconté. Je vous ai d'ailleurs pas raconter que depuis, je ne prends plus d'autostoppeur. Désolé.

Je vais y aller beaucoup plus doucement en ne prenant que quelques films par quelques films, un peu comme l'a fait Jielash l'année dernière. Et si je ne vais pas jusqu'au bout, tant pis.

En lisant cette liste, j'ai envie de regarder :

  • Kramer contre Kramer, car c'est dans mes envies depuis longtemps et que je ne me suis jamais lancé. Donc ça ira très bien pour le thème bizarre du procès.
  • Mr. Fantastic Fox... je devais déjà le voir l'année dernière. Donc cette fois, va bien falloir y passer et en plus il a été primé à Annecy.



Ma liste :

0. ✔️✔️ Les Vétos : Un film où quelqu'un vomit
1. ✔️ West Side Story : Un film qui a le double de votre âge
2. ✔️ Le Nom de la rose : Un film où l'on voit le Pape
3. Morse : Un film avec un enfant démoniaque
4. ✔️ Mademoiselle : Un film sud-coréen
5. Le Kid : Le premier film américain/hollywoodien d'un réalisateur étranger
6. ✔️ Dark Crystal : Un film sans être humain
7. ✔️ Skyfall : Un film avec un passage secret
8. ✔️ The Guilty : Un film primé au festival international du film policier de Beaune
9. ✔️ Les Amants Passagers : Un film qui se passe essentiellement dans les airs
10. ✔️ L'Armée des 12 singes : Un film qui se passe essentiellement sous terre
11. ✔️ Weathering with you (VOSTFR) : Un film qui se passe essentiellement sous l'eau
12. ✔️ La Belle et la Bête (1946 - Cocteau) : Un film où un miroir joue un rôle dans l'intrigue
13. ✔️ Parasite : Un film Home Invasion
14. ✔️ Full Metal Jacket : Un film recommandé par trois de vos éclaireurs (ou davantage)
15. ✔️ L'Homme bicentenaire : Un film avec une intelligence artificielle
16. ✔️ Jackie Brown : Un film de blaxploitation
17. Sueurs froides : Un film recommandé par un(e) personnage de fiction
18. ✔️ Le Cabinet du Docteur Cagligari : Un film avec de l'hypnose
19. ✔️ Le Parrain : Un film de mafiosi
20. ✔️ Les Aventures du baron de Münchausen : Un film avec une ville assiégée
21. Conan le Barbare : Un film dont on a fait un remake
22. ✔️ Will Hunting : Un film avec un génie mathématique
23. ✔️ Alien : Le huitième passager : Un film avec un extra-terrestre
24. ✔️ Vampires en toute intimité (VOSTFR) : Un documenteur
25. Bombon le chien : Un film argentin
26. ✔️ Jojo Rabbit : Un film sur la résistance
27. Mr. Nobody : Un film dont le montage est chronologiquement fucked up
28. Un film avec une harpe (dans la BO ou à l'image)
29. ✔️ Fantastic Mr. Fox : Un film primé au Festival international d'animation d'Annecy
30. ✔️ Tokyo Godfathers : Un film qui se passe essentiellement pendant une fête
31. ✔️ Dancer in the Dark : Un film islandais
32. ✔️ Memories of Murder : Un film à la fin amorale
33. ✔️ Rashomon : Un film de chanbara
34. ✔️ Robin des bois (Disney) : Un film qui se déroule au Moyen-âge
35. Discours d'un roi : Un film politique
36. ✔️ La chèvre : Un buddy movie
37. ✔️ Le Grand bain : Un film se déroulant dans le milieu sportif
38. Les idiots : Un film Dogme95
39. ✔️ Avril et le monde truqué : Un film dont l'univers est uchronique
40. ✔️ Le Parrain : 2e Partie : Un film diptyque (ou en 2 parties)
41. ✔️ Swiss Army Man : Un film dont le/la protagoniste est un(e) mort(e) (vivant ou non)
42. ✔️ Le Hérisson dans le brouillard : Un film avec du brouillard
43. ✔️ Yesterday : Un film avec un protagoniste amnésique ou ayant une perte de mémoire
44. ✔️ La Leçon de piano : Un film d'Océanie
45. ✔️ Seul au monde : Un film de survie en milieu naturel
46. Delicatessen : Un film avec un cannibale
47. ✔️ Kramer contre Kramer : Un film de procès
48. ✔️ Soleil vert : Un film du Nouvel Hollywood
49. ✔️ Le Fils de Saul : Un film hongrois
50. ✔️ Le Parrain : 3e Partie : Le dernier film d'une franchise

Films vus : 41
Films à voir : 10
« Modifié: mardi 26 mai 2020, 13:20:23 par Yorick26 »
A Little bit of love

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6404
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Watching Challenge 2020
« Réponse #2 le: dimanche 05 janvier 2020, 20:46:08 »
J'ai lu la liste, j'ai lu "Un film avec un enfant démoniaque 💡" ; j'ai pensé l'Exorciste, je me suis dit nope dans ma tête. Mais bon, il y a peut-être d'autres films. En tout cas je vais essayer de participer. J'arriverai jamais au bout, surement même pas à la moitié mais bon, je vais le faire quand même. Ça fait longtemps que je regarde plus de film et ça me manque. :oups:
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #3 le: lundi 06 janvier 2020, 11:57:32 »
J'ai vu un film :

Vampires en toute intimité (2014) : 8/10
Je l'ai vu en VOSTFR car les critiques recommandaient de le faire ainsi. J'ai vu un bout de la VF et j'ai eu des gros soucis de décalages de doublage. Les vampires tout le monde en a marre, et là ça le prend un peu différemment. C'est un film humoristique où comme d'hab le cadreur se fait bouffer/tuer. C'est rigolo, il y a des situations que j'ai particulièrement aimé. Les combats de chauves-souris sont quand même très drôles. Le seul bémol que j'y mettrai, c'est la tête de Nick qui du début à la fin a l'air d'être bourré ou sous médoc, alors que tu as un Vialgo dandy très "mignon" et gêné.

Et puis, les Vampires ont un cœur, les loup-garous ont des soucis vestimentaires, les bals démoniaques se passent toujours mal... Rien que pour ces conclusions, ça valait le coup. 
A Little bit of love

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #4 le: dimanche 12 janvier 2020, 14:48:31 »
Les Vétos
0. Un film où quelqu'un vomit

Mon petit film. Je dois en faire une critique plus construite, un jour, pour dire à quel point je m'attendais à mieux. C'est un film trop filmé. A la limite, j'aurais aimé qu'il laisse place à une partie plus documentaire qu'autre chose car d'une part il y avait beaucoup de choses à dire et que ça n'a à peine été qu'effleuré et d'autre part, toute la communication était faite autour de ça. Je n'ai rien vu de faux, mis à part quelques approximations (genre qu'une intraveineuse aurait été plus efficace qu'une intramusculaire ou que le traitement d'une piroplasmose n'est pas de 10 jours, mais 21...). Mais j'aurais aimé qu'on insiste plus car quand j'entends les phrases d'accroche que l'on entend dans les bandes annonces, j'ai l'impression que l'on me comprend et qu'on comprend un peu mieux mon métier. Je n'ai pas l'impression que ce film suffise à faire comprendre ce que vit un vétérinaire. Il y a beaucoup d'aspect qui n'ont pas été abordé, notamment le fait que ce soit un métier de passion. Oui, c'est vrai. Sauf que les gens se trompent quand les gens pensent savoir ce qu'est un métier de passion. Un métier de passion n'est pas un métier qui vous apporte le sourire au lèvre parce que c'est agréable. Un métier de passion est un métier que l'on ne pourrait pas faire si nous n'avions pas la passion qui nous maintient la tête hors de l'eau.  Alors quand on me dit que j'ai de la chance parce que je fais un métier de passion, je souris jaune. Oui, je fais un métier passionnant, mais du coup on doit accepter toutes les autres implications. Et quand on commence à refuser (essayer de se dégager un temps de repos personnel, refuser de faire des soins gratuitement), nous ne sommes alors plus passionnés, mais nous sommes des personnes qui ne pensent qu'à l'argent. Je critique ce piédestal et c'était l'un des points que j'aurais aimé qui soit abordé.



West Side Story  <3
1. Un film qui a le double de votre âge

C'est tellement ma cam ce genre de film. Je me suis dit "Ouh, 2h33, je risque de regretter" et en fait non. Le fait que j'aime déjà les chansons a peut-être joué, mais dès le début tu te rends compte que chaque mouvement est de la musique, que la violence est élégante. C'est une véritable tragédie. Les scènes d'amour sont absolument magnifiques et je ne comprends pas qu'on n'arrive pas à faire aussi bien dans des films récents sans tomber dans la mièvrerie. Je suis également tombé amoureux d'eux. Je n'ai pas l'impression d'avoir vu un vieux film. J'ai l'impression d'avoir vu un film parfait. Même le générique de fin est comme je les aime : avec de l'inventivité et de l'originalité. Et je reviens sur la musique. Elles sont superbes. Je remercie la série Glee de m'avoir initié aux musiques de West Side Story. J'ai pu découvrir leur aspect profond dans leur version originelle.



Will Hunting
22. Un film avec un génie mathématique
(Watching Challenge 2019 : 13. Un film sur l'adolescence)

Ce n'était pas aussi bien que je l'espérais. C'était assez facile et très manichéen avec une opposition entre la sagesse et la culture. D'un côté on a Will qui sait tout, tout ce qui est marqué dans les livres et qui croit tout savoir. D'un autre côté, il y a Chuck qui n'a pas la même culture et la même mémoire, mais qui sait ce qu'il ferait de sa vie si tel est le cas. Ce n'est que lorsque ces deux personnages se parlent ouvertement que la situation laisse envisager la possibilité d'un avenir plaisant.



Fantastic Mr. Fox
29. Un film primé au Festival international d'animation d'Annecy
(Watching Challenge 2019 : 44. Un film avec une lettre anonyme)

J'aime beaucoup le stop-motion. L'histoire présente de nombreux rebondissements et abordent des thèmes que j'aime beaucoup : ce qu'il faut pour être heureux, vivre avec sa nature... C'est super bien réalisé, la musique n'est pas extraordinaire, mais les petites touches musicales sont bienvenues.



Avril et le monde truqué
39. Un film dont l'univers est uchronique

Très bonne découverte. Alors qu'il est sorti il y a quelques années, son nom est apparu dans plusieurs catégories et depuis il n'arrête pas de me popper au visage en mode "Regarde-moi". J'ai adoré parce que c'est Français, c'est Jean Rochefort, c'est scientifique, c'est écolo, c'est joli, c'est de l'animation sans être ni du comic, ni du manga, c'est drôle, c'est magique pour un vétérinaire que je suis... Il me manquait une présence musicale supplémentaire et ça serait 10.

A Little bit of love

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #5 le: dimanche 26 janvier 2020, 14:08:41 »
Skyfall
7. Un film avec un passage secret

Je trouve ce James Bond particulièrement réussi. En plus d'être visuellement très joli (il y a des plans magnifiques, la maison familiale dans le brouillard, l'île abandonnée...), il a une bande son quand même très chouette notamment avec le titre d'Adèle. Et aussi, je trouve ce film très humain. 007 est pas au mieux de sa forme, mais malgré cela il est puissant. Je trouve l'histoire intéressante. On n'est pas dans la conquête mondiale. Il y a une vraie profondeur que j'aime beaucoup. Une bonne surprise pour des films d'espionnages que je trouve bien souvent trop Action/AccessoireTechnologique/UnePartiedeJameEnL'air sans réflexion.

Weathering with you (VOSTFR)
11. Un film qui se passe essentiellement sous l'eau

J'aime beaucoup les films de Shinkai. Ayant adoré Your name, je m'attendais à être conquis. C'était le cas. Visuellement c'est sublime même si on a principalement des scènes pluvieuses et donc moins jolies qu'en plein soleil, mais les scènes d'éclaircies sont sublimes, semblables à celles d'Okami quand on lève une malédiction : soudain toute la ville de Tokyo reprend vie. Musicalement c'est parfait. Un mélange entre de la J-Pop et une musique d'ambiance discrète qu'on peut comparer sans aucun doute à la bande son de Breath of the Wild. L'histoire est fantastique, mais c'est surtout une histoire d'amour. Une histoire d'amour sans fin de deux adolescents, comme si seuls les adolescents pouvaient aimer autant. Je ne vois pas de défaut si bien que je peux pas mettre moins que 10. Le soucis c'est que je préfère Your name... Du coup, faut que je mette 11/10 à Your name.

Le Parrain
19. Un film de mafiosi

En vrai, j'ai pas spécialement aimé. C'est très bien joué et j'ai beaucoup aimé l'évolution des différents personnages. Mais j'ai pas spécialement aimé la violence montrée alors qu'une violence suggérée aurait été tout aussi bien et elle aurait pu mettre en exergue certaines scènes comme l'assassinat de Santoni. Je n'ai pas spécialement aimé les ellipses qui arrivent sans prévenir. Ca reste un bon film, mais je ne l'ai pas aimé autant que j'aurais pu/dû. J'ai mis 7/10, mais je m'attendais a du "WOUAH"x1000.

Kramer contre Kramer
47. Un film de procès : Le sens des paroles de Mon fils, ma bataille + Meryl Streep

Allez. Comment j'ai poussé ma larmichette. Vraiment... J'ai rarement vu un enfant aussi convaincant dans son désespoir.
A Little bit of love

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6404
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Watching Challenge 2020
« Réponse #6 le: lundi 03 février 2020, 15:13:15 »
Voici ma petite liste de 10 films pour celui de cette année. Ça en fait pas beaucoup mais au moins, je serai à peu près sur de le réussir. :nain:
Et puis Yorick sera content, surtout depuis le temps que je lui dois.

  • Un film où l'on voit le Pape : Anges et Démons
  • Un film avec un enfant démoniaque : Hellboy
  • Un film sud-coréen : Parasite
  • Un film sans être humain : Chimpanzés
  • Un film qui se passe essentiellement dans les airs : Porco Rosso
  • Un film qui se passe essentiellement sous terre : La cité de l'ombre
  • Un film qui se passe essentiellement sous l'eau : The Abyss
  • Un film où un miroir joue un rôle dans l'intrigue : Inside
  • Un film recommandé par trois de vos potes sur Puissance-Zelda (ou davantage) : Kuzco
  • Un film avec un extra-terrestre : Alien
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #7 le: lundi 10 février 2020, 09:46:51 »
Allez quelques nouveaux films :

Le nom de la rose
2. Un film où l'on voit le Pape

Alors on va me dire qu'on voit pas le Pape, mais je vais vous rétorquer que d'une part il y a une représentation du Pape (certes dans une enluminure sous la forme d'un renard) et le pouvoir du Pape est présent avec ses légats. Donc voilà. Par contre pour la société secrète... bof.

Du coup très bonne intrigue avec des personnages principaux qui sont loin de ne pas avoir de défauts (orgueil, luxure). J'ai trouvé ça bien rythmé donc bon bon film.



Dark Crystal
6. Un film sans être humain (Ptet que je changerai pour un film avec une harpe)

C'est toujours un peu spécial. C'est comme quand tu regardes une histoire sans fin. Tu regardes une prouesse artistique à remettre dans le contexte de l'époque, mais tu as un peu du mal à accrocher. Les expressions faciales sont très pauvres, les couleurs sont fades. Tout ça est du à l'âge du film. Je n'étais même pas né donc je lui pardonne. Je pardonne moins le scénario assez classique et assez prévisible : "Ohlala que dois-je faire avec le morceau de cristal ? Le remettre avec le reste, pardi !", "Ce qui a été séparé sera réassemblé ? Ohlala, comme par hasard il y a toujours le même de méchants et de gentils et c'est pour ça que ces derniers reviennent. Comme par hasard les deux héros partagent leurs pensées.". Après il y a des personnages cools Orga est assez sympathique à analyser. Elle est indépendante, va aider celui qui en a besoin mais reste vouée à ses recherches. Le chien est drôle, même si je me demande si c'est bien un caniche qui a été tondu, mais j'aime beaucoup la double dentition...



 <3 Parasite
13. Un film Home Invasion

Bon celui-là, c'est fait. Ca s'est bien passé. Je suis une flippette comme dit @GKN  (lui aussi), donc les Home Invasion c'est pas mon truc. L'histoire est pleine de rebondissements, des situations qui suffisent à m'angoisser. C'est intelligent, on a l'impression de se retrouver dans des épisodes de Death Note.



 <3 L'homme bicentenaire
15. Un film avec une intelligence artificielle

Très bon film. J'avais été envoûté par Her et je retrouve le même dialogue à peu près. On remet en question la définition de ce qui fait de nous ce qu'est une femme ou un homme. Peut-on devenir un homme ? Le naît-on ? La question est bien étudiée et la réponse est très jolie. C'est une histoire d'amour sur le long terme. C'était parfait.



Swiss Army Man
41. Un film dont le/la protagoniste est un(e) mort(e) (vivant ou non)

Okay. Comment dire. C'est bizarre, mais réussi. Il y a une histoire originale. J'ai eu peur à un moment qu'on se retrouve la grosse ficelle qu'en fait, c'est le personnage principal le cadavre ou que tout ça n'est qu'une pure invention de l'imagination, mais non. On se rattache avec l'insolite, donc c'est un peu "ouf". J'ai été assez dérangé par la mise en scène des flatulences. Au départ j'avais l'impression qu'ils les avaient choisi pour le ressort comique, ce qui ne m'a pas fait rire. Du coup, j'étais en mode "Non, c'est juste dégueulasse, arrêtez." Et ce n'est qu'à la fin de notre isolement dans cette forêt ô combien dangereuse, qu'on commence à avoir une réflexion qui tourne autour de la normalité. Le pet devient alors un symbole d'acceptation dans ce qu'il est. J'aurais aimé qu'ils n'insistent pas autant dessus, mais je ne sais pas comment ils auraient pu faire autrement. Montrer des fesses pour le plaisir de montrer des fesses... Bof. Faire un gros plan sur le visage inspiré de notre Robinson quand il trouve un bouchon, là oui. C'est plus subtile et drôle.



J'en profite pour rajouter dans ma liste à voir d'un coup :

33. Rashomon : Un film de chanbara
34. Robin des bois (Disney) : Un film qui se déroule au Moyen-âge
35. Discours d'un roi : Un film politique
36. La chèvre : Un buddy movie

« Modifié: lundi 10 février 2020, 10:32:04 par Yorick26 »
A Little bit of love

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #8 le: mardi 03 mars 2020, 16:15:22 »
Un mois après ou presque je reviens avec les nouveautés :

Robin des bois (Disney)
34. Un film qui se déroule au Moyen-âge

Longtemps pas intéressé, il s'agit d'un des rares Disney que je n'avais pas regardé. L'occasion du Watching Challenge, c'était le moment de se lancer et de voir ce que je ratais sans vraiment croire que je pourrais m'accrocher au film. Au contraire, j'ai découvert certes une histoire que je connais par cœur mais une manière de la raconter très surprenante. Une chose à laquelle je ne m'attendais pas est le langage. En grande partie recontextualisé, on se trouve avec un lexique rempli de termes anciens et soutenus. Le travail d'écriture m'a fait alors regretté de ne pas l'avoir vu avant, mais l'aurais-je apprécié autant si je l'avais vu quand j'étais petit ?


Jojo Rabbit
26. Un film sur la résistance

Un drôle de film. C'est pas extraordinaire, mais je suis content de l'avoir vu. Il y a des moments magnifiques comme les interventions de Taika Waititi qui sont toujours aussi magiques, Scarlett Johansson était assez méconnaissable, loin d'avoir le visage serré elle était fofolle. Le passage où elle remplace le rôle du père était assez sensationnel. Visuellement, j'ai bien pris mon pied. La guerre avait de belles couleurs. Le camp du début du film m'a tellement fait pensé à Moonrise Kingdom. Et ce n'est que lorsque Jojo se rend compte que c'est ce qu'est la guerre, qu'on retrouve les teintes habituelles du sujet. L'histoire est meilleure que ce que j'aurais pu espérer sur le sujet de la résistance. On n'a pas que du héroïsme. On en a en présence de la mère, mais elle est à peine montrée. Bonne surprise.


La chèvre
36. Un buddy movie

Je voulais rire, j'ai ri. J'avais envie de voir un film à la française, je pense avoir été servi. C'était un plaisir de voir un Depardieu presque méconnaissable. Les derniers souvenirs que je garde de lui sont presque uniquement dus à sa décadence. Je sais que c'est un très bon acteur, mais les derniers films que j'avais vu n'avaient pas su me convaincre (comme Olé par exemple). Il était bien passé dans Capitaine Marleau, mais la différence d'âge et de physique m'ont permis cette fois de faire la part des choses. 


La belle et la bête (1946 - Jean Cocteau)
12. Un film où un miroir joue un rôle dans l'intrigue

Voilà un bien beau film. Autant Orphée était assez compliqué à appréhender, autant là ce film est beaucoup plus doux. On retrouve le noir et blanc, on retrouve le mysticisme que j'avais trouvé de Jean Cocteau, on retrouve la manière de jouer à l'ancienne tout en pause et poses théâtrales. Et à côté de ça, on a en plus une très belle musique, des décors époustouflants avec ses mains invisibles, ses personnages de mobiliers. Une musique prenante mais pas sensationnelle. On a une bête très joliment faite et des costumes à couper le souffle (alors que c'est en noir et blanc). La réécriture est intelligente et assez fidèle à tout ce que je sais du conte.


Le hérisson et le brouillard
42. Un film avec du brouillard

Un petit film assez sympathique. L'animation est pas fofolle, mais faut remettre dans le contexte russe de 1975. Néanmoins, il y a un style assez sympathique. Mais surtout cela m'a permis d'éviter de regarder un film d'horreur qui est un des rares genres qui utilisent le brouillard de manière volontaire.

Peut-être que je changerai plus tard pour un long-métrage.


Rashômon  <3
33. Un film de chanbara

Allez ! C'était exactement ce que j'attendais. Je rappelle pour ceux qui ne le savent pas que je suis absolument fan des représentations artistiques sur le point de vue et sur la vérité. Cet amour a commencé avec la lecture des Âmes fortes de Jean Giono. Le film n'a pas réussi à retranscrire tout ça, mais là j'ai exactement ce qu'il me faut. Il n'y a pas de vérités, il n'y a que des points de vue. J'avais peur que le quatrième point de vue nous apporte la vérité, mais on apprend qu'il ment lui aussi, au moins sur un point. Pour ceux qui ne sont pas habitués à ce genre de film, ils seraient peut-être à la recherche de la vérité. Bien sûr on aimerait savoir ce qu'il en est vraiment, mais ce n'est pas le sujet. Jean Giono disait de son livre "Le vrai et le faux en train de se battre comme des chiens autour d'un paquet d'os". C'est exactement ça (ce qu'on ne retrouve pas d'ailleurs dans l'adaptation cinématographique). On se pose les questions sur la vérité, le mensonge, le bien, le mal à la fin du film. Pourquoi mentir ? Et surtout pourquoi dire la vérité ? Peut-on faire confiance ?



Il me reste à voir donc (par ordre d'ajout dans ma liste) :

A Little bit of love

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #9 le: mardi 05 mai 2020, 17:42:28 »
Allez petit point sur mes films, vu que je peux pas modifier ma liste SensCritique.

Les Amants Passagers
9. Un film qui se passe essentiellement dans les airs

Voilà plus d'un an que j'hésitais à regarder "Les amants passagers". J'avais trouvé la bande annonce drôle mais lu pas mal de critiques négatives. Je m'étais ravisé jusqu'à ce que je lise celle de Hamsternoëliste qui me conforte dans l'idée qu'il fallait le voir en tant que film comique sans prise de tête. Y a de l'humour absurde, graveleux mais discret... C'était très drôle. Cela beau être un grand réalisateur.

Tokyo Godfathers
30. Un film qui se passe essentiellement pendant une fête

Quelle surprise. Le film commence très mal avec un plantage de décor particulièrement intense. On commence par suivre trois mendiants à Tokyo obligés d'écouter le sermon d'un pécheur pour un bol de soupe. Chacun est là pour ses propres raisons : le premier est un homme travesti qui a toujours rêvé d'être mère, le second est un homme criblé de dettes et la troisième une ado à la rue pour des raisons familiales. Tous ont quitté leur famille pour la rue. Une fuite qui aurait pu être l'occasion de faire beaucoup de melo bien dégoulinant. Sauf qu'ils trouvent un nouveau né et décide en cette fête de noël (il est d'ailleurs marrant de voir le nombre de fois où les chiffres 1225 et le nom Kyoko apparaissent dans le film). Miss Hana décide de réaliser son rêve et de s'en occuper, sauf que c'est bien compliqué de s'occuper d'un nourrisson quand on peine à s'occuper de soi. Alors ils décident de retrouver leur mère. Est-ce le miracle de Noël ou le karma qui joue, mais ce bébé leur portera chance. C'est l'occasion pour qu'ils apprennent à se connaître et vivre une aventure qui répond à la définition du rocambolesque. Donc beaucoup d'humour, des facies magnifiques dans un Tokyo du pauvre loin des sakuras en fleur et des stéréotypes qu'on imagine. Et puis ça finit bien, donc ça fait plaisir.

   
Le Cabinet du docteur Caligari
18. Un film avec de l'hypnose

Il était listé en tant que tel, mais je suis pas sûr qu'il y ait vraiment de l'hypnose. C'est plus un film sur la folie d'un homme. Il s'agit d'un film muet, pratiquement en noir et blanc (comprendre que c'est globalement du noir et blanc, mais recoloré en des teintes uniques (bleue pour la nuit, orange pour le jour)), mais ce qui marque surtout c'est l’expressionnisme allemand utilisé. Les murs sont penchés, les meubles suggérés. On se croirait dans un tableau. C'est impressionnant, sans mauvais jeu de mot. Le seul soucis c'est que l'histoire a déjà été vue et donc les "rebondissements" sont attendus dès les premières cinq minutes du film. Bon j'exagère, mais très rapidement on sait que "ça va finir comme ça". Et on ne se trompe pas. Comme je ne sais pas si ça remplit vraiment le critère, je me demande si je vais changer de film et le remplacer par exemple par Le Testament du docteur Mabuse qui a l'avantage d'avoir un peu la même histoire, le même style, la même époque. L'aurais-tu vu @D_Y ?

Jackie Brown
16. Un film de blaxploitation

Difficile de choisir. Beaucoup de film de blaxploitation faisait parodie et d'ailleurs peu étaient bien notés. Alors que j'ai enfin vu qu'il y avait un Tarantino qui en avait fait un, je me suis dit : "Allez zou". C'était bien. C'était doux. Il y avait des rebondissements parce que comme tout plan, rien ne se passe comme prévu.

Memories of Murder
32. Un film à la fin amorale

Deuxième film de Bong Joon-ho et je me reprends une claque. Moins tordu que Parasite, il reste méga-prenant. Il y a de l'esthétisme dans cette Corée avec un train de retard, mais il y a des scènes qui te mettent mal à l'aise (la scène du train et de la chaussure m'a foutu les boules). Mais surtout, il y a ce goût de défaite qui vous rend fou. En plus de ne pas réussir à chopper le criminel jusqu'au dernier moment, tu te rends compte que le flic qui vient de Séoul qui était moralement acceptable a perdu sa foi et s'est perdu lui-même et que sous la folie de ce serial killer, il a tout sacrifié pour rien. Le criminel a gagné sur tous les plans. Il est libre.

Le Grand bain
37. Un film se déroulant dans le milieu sportif

Oui. Ben. Hein. Ce thème ne m'inspirait pas. J'avais pas envie d'avoir un biopic ou de la voiture de course du coup j'étais sacrément limité. Un film français avec Philippe Katerine et Poelvoorde qui me promettait de la natation synchronisée. Comment ne pas craquer ? Si c'est bien fait, ce sera forcément très drôle. C'est le cas. Bon c'est pas non plus super bien fait, mais ça se regarde. J'aurais tout de même préféré que la fin soit un peu plus réaliste et que ce soit pas aussi happy end. La création d'un groupe d'individus qui ne se ressemblent pas est déjà une chose en soi magique.

L'Armée des 12 singes
10. Un film qui se passe essentiellement sous terre

Bon. Soyons honnête. C'est pas vraiment le film qu'il faut regarder en ce moment et rien que d'y penser ça me fout le bourdon. Certaines surprises étaient évidemment très prévisibles. Genre l'identité du méchant, je me doutais qu'il avait un rôle à jouer. L'acteur étant connu, on ne pouvait pas se dire qu'il était cantonné à un rôle aussi mineur. Et pourtant, on m'a bien baladé. Je pense que je suis passé à côté de beaucoup d'interprétation possible et j'ai retenu que la plus évidente. Cela reste un très bon film dans son genre, mais peut-être l'aurais-je mieux décortiqué dans un autre contexte.

A Little bit of love

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9847
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #10 le: mardi 05 mai 2020, 17:51:21 »
J'ai pas vu le film que tu mentionnes mais je t'avoues ne pas spécialement partager ton reproche avec Caligari, car même si l'histoire est remâchée, le film a le handicap de se manger un siècle de narration cinématographique qui le font peut être paraitre prévisible aujourd'hui mais qui dans le contexte est compensé par les décors, comme tu le dis.

Content que t'aies apprécié Jackie Brown qui est mon Tarantino préféré, et ouais Memories of Murder je connais personne qui y soit resté indifférent.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #11 le: mardi 05 mai 2020, 17:56:40 »
Ah, mais j'accuse pas le film. J'accuse effectivement le siècle qui est passé et les films qui ont repompé le même final twist sans vergogne en se croyant original (Shutter Island, je pense fort fort à toi).
A Little bit of love

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #12 le: vendredi 08 mai 2020, 21:04:20 »
Allez zou. Je crois en avoir 4 de plus.

Mademoiselle
4. Un film sud-coréen

La claque. Esthétique asiatique, musique magique, scénario qui te renverse. Ce n'est pas un film à regarder en famille, mais franchement, je m'attendais pas à un tel film. C'était génial. Je vais faire de beaux rêves ce soir. Je ne peux que vous conseiller de voir ce film. Je crois que j'adore les films coréens.

Full Metal Jacket
14. Un film recommandé par trois de vos éclaireurs (ou davantage) : Cela doit être le film avec le plus de "Coup de Cœur" de mes éclaireurs (6 coups de cœurs sur 18 notes de mes éclaireurs). Autre film qui aurait été possible Jurassic Park, mais il n'avait que 3 coup de cœurs.

J'avais peur parce que ça reste un film avec une renommée un peu spéciale et je suis content d'avoir regardé avant Apocalypse Now et Goodmorning Vietnam, car je n'aurais pas le bagage culturelle. La guerre du Vietnam ne fait pas partie de mon histoire. Mais grâce à mes visionnages précédents, j'ai pu apprécier comme il se doit un minimum l'aspect critique de cette guerre absurde. Je l'ai trouvé plus clair qu'Apocalypse Now, mais il brosse plus d'aspects de cette guerre que Goodmorning Vietnam. On a évidemment la préparation militaire qui déshumanise tout le monde, l'aspect communication avec les civils avec Guignol, la guerre évidemment avec Cowboy...

En définitive, je ne l'ai pas trouvé spécialement bizarre. Je suis assez surpris. Je m'attendais à beaucoup plus décalé pour du Kubrick, mais j'y sens du coup plus une nécessité de s'exprimer sur ce sujet.

Alien: le 8ième passager
23. Un film avec un extra-terrestre

Indéniablement un très bon film avec une maîtrise de la tension que ce soit visuellement ou sonore. Honnêtement, moi j'ai flippé. Heureusement que je pouvais en discuter et raconter des conneries. Mais c'est clairement pas mon genre de film. La note prend en compte un côté subjectif important. Je n'ai pas spécialement passé un bon moment. Heureusement, le chat va bien.

Le Fils de Saul
49. Un film hongrois

Je savais très bien que je passerai un mauvais quart d'heure sur un film sur la Shoah. Déjà la Liste de Schlinder m'avait foutu en PLS (en même temps, qui ne l'aurait pas été). Là, on se retrouve avec un film avec encore moins de sentimentalisme, encore moins d'espoir. Les critiques sont unanimes. La maîtrise du son hors-champ te fout un crochet du droit. Personnellement, c'est plutôt le côté "caméra épaule" qui m'a percé le bide. Tu es pris dans cet enfer et tu essayes de comprendre ce qu'il se passe. Sachez que si vous ne parlez pas Allemand, vous ne comprendrez pas les trois quarts des paroles de ce film. Il y a quelques passages doublés dans votre langue qui permettent de mieux comprendre ce qu'il se passe. Sinon, tu es obligé de creuser pour essayer de comprendre et du coup rien ne t'échappe. On te donne pas tout prémâché. Tu t'infliges tout cela de manière volontaire.



J'ai recomplété ma liste :



« Modifié: vendredi 08 mai 2020, 21:17:42 par Yorick26 »
A Little bit of love

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 11633
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Watching Challenge 2020
« Réponse #13 le: vendredi 15 mai 2020, 08:12:54 »
Allez zou. Je crois en avoir 5 de plus.


Les Aventures du baron de Münchausen (1988)
20. Un film avec une ville assiégée

Mais que c'est couillon. C'est plein de bonnes idées. L'orgue à torturés m'a tué. Les idées sont farfelues et dignes des gags les plus classiques. On est à peine surpris quand on voit arriver en plein milieu du film un Robin Williams dans un personnage fou et drôle et une Uma Thurman dans le rôle de la déesse sensuelle. Les effets sont vieillots et n'ont pas très bien passé ses trente dernières années, mais ça rajoute un peu de charme.

The Guilty (2018)
8. Un film primé au festival international du film policier de Beaune

Allez bim ! Grosse surprise. J'avais beaucoup de mal à choisir un film qui a été primé au festival international du film policier de Beaune et par dépit j'ai pris celui-là car il était bien noté et qu'il n'était pas très long. Et le synopsis ne dit rien sur la qualité du film. Un peu comme le Fils de Saul, on va avoir droit à un véritable travail sur le son. On pourrait imaginer que comme tout film habituel, la caméra changera de point de vue pour passer de l'autre côté du téléphone, montrer l'intervention des policiers... Quelque chose dans le genre, mais non, il s'agit d'un exercice de style. On impose le huis clos. On ne sort pas de ce bureau d'accueil de téléphonie. Pire, plus l'angoisse monte, plus la taille de la pièce rapetisse, plus on est seul. Seul face à ce téléphone. Nous n'avons alors plus qu'à écouter et à se concentrer sur ce qu'on entend. Essayer d'assembler les bruits pour dresser un tableau. Comment sauver cette femme kidnappée alors qu'on ne peut pas sortir et qu'on a pour seule arme que ce téléphone.

Dancer in the Dark (2000)
31. Un film islandais

J'ai pleuré comme une madeleine sur ce film. Le film fait écho à des choses personnelles comme le fait d'imaginer des spectacles improvisés avec le matériel d'une caféteria ou sur une place de marché lors de mes rêveries habituelles et je retrouve ça dans le personnage de Selma. Sauf que Selma, elle, elle est frappée par le destin. Frappée par des mauvaises choses qui se heurtent avec violence contre ses idéaux : tenir sa promesse, que son fils ne perde pas la vue. Il y a donc des "mauvais choix" qui font que s'il avait pris une autre décision, cela aurait pu bien se terminer. Ce sont pourtant les choix justes pour Selma. Et cette Selma incarnée par Björk au visage d'enfant et innocent. Je suis attristé d'avoir appris comment s'est passé le tournage. Je l'ai trouvé mimi tout le long du film. Tout était fait pour me percer le cœur et ne pas rater sa cible.

Le Parrain : 2e Partie (1974)
40. Un film diptyque (ou en 2 parties)

J'ai beaucoup de mal avec Le Parrain. C'est un bon film, c'est vrai, mais je ne le trouve pas exceptionnel et je ne comprends pas quel est cet attachement. Déjà le premier ne m'avait pas spécialement enthousiasmé, mais il y avait la construction d'un personnage qui était intéressante à suivre. Dans celui-là, on n'a rien. On a juste une tentative ratée de faire du profit à l'étranger et des pertes humaines des deux côtés. Le film ne m'a rien appris que je ne savais pas déjà dans le premier à savoir que les ficelles sont bien tirées par une personne qui a perdu de la compassion. Je regarderai le troisième pour dire que je l'ai vu, mais ça ne sera pas un film que je prendrais plaisir à regarder une nouvelle fois, parce qu'en plus, il est particulièrement long.

Soleil vert (1973)
48. Un film du Nouvel Hollywood

Un bon film où je sens passé les 50 ans d'écart. Je le prends en compte, mais je le sens bien : le style futuriste est définitivement rétro (qui veut encore du projeté sur son plafond ?), le nœud de l'intrigue a déjà été vu dans des films plus récents, donc on le voit venir et on n'est pas surpris. Néanmoins, l'enquête est bien menée et j'ai été assez surpris de la fin un peu abrupte qui me laisse songeur. La vérité va-t-elle éclater ou sera-t-elle encore une fois étouffée ? Je penche pour la deuxième solution. Il y a néanmoins un bel effort esthétique et dieu merci la place des femmes n'a pas suivi l'avenir prédit par le Soleil vert.



Il me reste notamment :




« Modifié: vendredi 15 mai 2020, 13:18:56 par Yorick26 »
A Little bit of love