Auteur Sujet: Mes trilogies sur Zelda  (Lu 2799 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne LePetitSheikah

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« le: samedi 07 décembre 2019, 11:58:42 »
Bonjour les gens !!

Comme l'indique le titre, je compte vous faire part de mes scénarios de trilogies pour que vous puissiez m'aider ou me conseiller. Merci d'avance !!! (mes scénarios seront sous forme de "résumé")

Attention, mon histoire, que j'ai déjà racontée (mais à des non-connaisseurs de Zelda) à été souvent qualifiée de dark, alors comme ça, vous êtes prévenus !! Aussi, si vous voulez des éclaircissements sur eds points du récit, demandez-moi !!!



Scénario :

Tome 1 : Les limites de la Mort
          Dans ce tome, on apprend majoritairement sur l'enfance de Link jusqu'à la fin de sa vie (mort précoce). Donc durant son enfance, Link à été l'esclave de sa famille, parce qu'il avait été adopté à la naissance (sous les consignes laissées aux "faux" parents de Link par la "vraie" mère, inconnue). Link va donc subir une enfance peu agréable. Sa famille adoptive est composée de lui, ses parents, un frère (prénommé Ciaran) et une soeur (nommée Rhéa). Leur père était forgeron, et probablement le meilleur de tout Hyrule (le roi portait "commande" chez eux).
          Un jour (Link et Ciaran avaient 18 ans environ et Rhéa 16), un messager vint annoncer par une missive du roi que les enfants du forgeron, s'ils savaient lire, DEVAIENT se rendre au château, car le roi, vieux, devait faire marier sa fille a tout prix. Malheureusement, elle avait tenu tête à son père et s'opposait à un mariage avec un noble (elle les détestaient tous). Le roi, trop vieux, lui accorda ce qu'elle demandait (le royaume allait périr, sinon), et autorisa Zelda, sa fille la princesse royale, à se marier avec n'importe qui, pourvu qu'il sache lire et écrire. Le roi formerait alors le nouveau prince jusqu'à sa mort, pour qu'il puisse correctement gouverner le royaume d'Hyrule, qui était devenu depuis déjà 250 ans, la première puissance mondiale.
          Ciaran savait lire (grâce à un ami de leur père qui habitait à la cour), mais pas Link. Il avait alors été convenu que Ciaran allât au château, accompagné de Link, qui pourrait alors enfin être libre.
          Arrivés au château (la nuit pointait le bout de son nez), Ciaran entra dans la grande salle du château (comme convenu) et Link mit sa jument et celle de Ciaran à une écurie, et ne sachant que faire, il resta auprès de sa jument, puis finit par s'endormir.
          Pour Ciaran, tout allait bien. Mais Zelda ne venait pas dans la grande salle ... Au bout du compte, vers la deuxième moitié de la nuit, on entendit un grand cri glacial venant du dehors. Soudain, un homme en habits noirs arriva (par une fenêtre (en la cassant )), et commença à tuer dizaine par dizaine tous les prétendants. Toute la foule se mit à s'affoler, et Ciaran se prit un cadavre propulsé (par quoi, il ne sait pas ...) et tomba dans les pommes. Pendant ce temps, Link avait été réveillé par une voix. C'était une voix de jeune femme. Un tout petit peu plus mûre que la voix de ma soeur, pensait Link. Il s'approcha de cette voix (qui se trouvait dans l'écurie). Il vit alors une femme qui parlait à une jument. Le sang de Link de fit qu'un tour : Link ne put retier ses yeux de celle qu'il venait de voir, tant elle était attirante. Vu ses habits, elle devait être fille de seigneur, pensa-t-il. Tout d'un coup, elle se retourna, et vit Link. Il se mit à rougir jusqu'au oreilles. - Bonjour, étranger ! dit la jeune femme. Tu t'appelles Link, c'est ça ? Link parvint à peine à bredouiller : - Co ... Co ... Comment tu connais ... mon ... prénom ? Il était complètement décontenancé, et était tétanisé. L'attayante femme lui répondit : - Je suis ... spéciale. Ne le répète à personne, mais j'ai des pouvoirs magiques, comme lire dans les pensées (si elles sont ouvertes à des gens comme moi), parler aux animaux ... La jeune adulte se tut, tout en faisant à Link le plus merveilleux des sourires, ce qui le fit rougir davantage (ça s'était calmé, entre temps). Soudain, ils entendirent un bruit glacial venant du ciel, et la jeune femme arrêta net de sourrire, et dit à Link : - Vite !!! Sur Epona !! Link s'installa très rapidement sur Epona (il la dirigeait) puis reçu des ordres de son nouvel amour. Il devait partir loin du château, et se rendre dans les plus hautes montagnes non loin d'ici. il éxecuta les ordres sans attendre : il fit sauter le chaval hors de l'écurie, puis comme elle avait dit ensuite, par dessus las murailles, pour se retrouver dans la plaine et partir le plus vite possible. - Link ? Je suis désolée de t'avoir embarqué dans tout ça. Tu comprendra ces paroles dans très peu de temps. Mais en attendant, partons vite d'ici.
          Quelques minutes de silence plus tard, Link rompit le silence : - Mais en fait, qui es-tu ? - Ah oui, j'oubliai ... Je suis Zelda, princesse unique du royaume d'Hyrule. Je me suis échappée du château car je savais qu'aucun des "prétendants" ne me plairai. Je savais que je devais chercher par moi-même mon "prince charmant" (Zelda dit prince charmant avec une voix qui disait qu'elle n'y croyait pas, au prince charmant). Mais je crois que je l'ai trouvé. Mailheureusement pour lui, il va devoir souffrir jusqu'à sa fin ... Zelda commençait à pleurer. Et ajouta à ses paroles, tout en laissant des larmes couler le long de son visage : - J'espère que les Hyliens du château n'auront pas trop souffert ... Link, qui n'étais pas très vif d'esprit, compris aussitôt tous le sens de ses paroles.

Bon désolé, mais je dois faire un truc, suite du premier tome au prochain épisode !!

Hors ligne Sentinelle

  • Chercheur en Korogus
  • *
  • Messages: 1027
    • Senti_nelle
    • SW-3963-6822-3987
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #1 le: samedi 07 décembre 2019, 13:21:40 »
Eh beh c'est sympathique, hâte de lire la suite.
Je te conseille de te relire pour essayer d'éviter les répétitions du style :

[...]Link mit sa jument et celle de Ciaran à une écurie, et ne sachant que faire, il resta auprès de sa jument, puis finit par s'endormir.

[...]Le sang de Link de fit qu'un tour : Link ne put retier ses yeux de celle qu'il venait de voir

Aussi, les scènes d'actions semblent s'enchaîner assez vite et mal s'intégrer dans le récit, ce n'est pas un mal en soi, vouloir rendre une scène d'action rapide est une bonne idée, mais il faudrait peut-être essayer de la rendre plus claire ? Enfin ce n'est qu'un avis personnel ! Je lirai sans doute la suite, alors à bientôt peut-être. :)
"From sun to moon, moon to sun... Give peaceful rest to the living dead."

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6561
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #2 le: samedi 07 décembre 2019, 15:23:33 »
J'ai pas bien compris si c'était un résumé ou bien le début de la fiction, le début fait vraiment résumé mais toute la suite fait vraiment fiction. Je m'y connais pas trop mais je te conseillerai de faire attention à ça et aussi de nous donner un peu plus de détails. Tout va trop vite, on n'a pas le temps de savoir ce qu'il se passe, pourquoi ça se passe. On a très peu de description alors que ça reste important.

Tu nous dit que la vie de Link a été dur dans sa famille adoptive mais pourtant on n'a aucune explication de pourquoi c'est le cas. On ne connait pas du tout le lien avec son demi frère et sa demie soeur. S'entend-il bien avec eux ou pas du tout ?

Sinon j'ai moi aussi hâte de lire la suite. :^^:
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne mg76Animations

  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 64
  • Lorulien
    • mg76Animations
    • Voir le profil
    • Ma page DeviantArt
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #3 le: samedi 07 décembre 2019, 18:05:53 »
C'est plutôt sympa comme récit, il y a de l'idée, mais on reste un peu sur notre faim. Comme ce fut mentionné précédemment, on a du mal à savoir si tu nous résumes ton histoire ou si c'est le récit entier ici, ou ne serait-ce qu'un extrait, car en trois lignes, on passe de l'enfance de Link, à il a 18 ans et se rend au château, puis encore 5 lignes après, il y au meurtrier qui se balade, pour finir sur l'arrivée de Zelda. On dirait un peu que c'est ton premier jet, que tu as rédigé au fil de la plume sans trop savoir où aller, et ça se ressent.
Ainsi, ton écrit gagnerait en fluidité si tu essayais de mieux gérer le rythme de ta narration, car tu risques de perdre ton lecteur en cours de route. Également, veilles à te relire, ton récit comporte des fautes de frappes, par exemple " l'attayante femme". Aussi, essaie d'intégrer dans des phrases ce que tu mets entre parenthèses pour préciser la situation, car ça casse totalement le rythme de la lecture, exemple : " Un jour (Link et Ciaran avaient 18 ans environ et Rhéa 16), un messager vint annoncer par une missive du roi que les enfants du forgeron", qui pourrait plutôt être écrit : " Les années passèrent, et Link, Ciaran et Rhéa étaient désormais âgés de 18 ans pour les deux frères et 16 ans pour la sœur. Mais un jour, un messager [...]". Je trouve également que ton histoire manque de développement, tout va trop vite.
Néanmoins, pour finir sur une note positive, tu as un vocabulaire assez riche et disposes d'une bonne base pour ton histoire. Maintenant, à toi de la retravailler pour en faire quelque chose de mieux, j'attends de voir la suite.
« Modifié: dimanche 08 décembre 2019, 07:59:58 par mg76Animations »
Je fais de la 3D à ce qu'on dit, et parfois, je dessine. Je fais également des mods. Enfin, il paraît.
Les jeux que j'ai le plus apprécié ( toutes licences confondues) : BotW,
aLbW, Skyward Sword, Celeste, Minecraft, Enter the Gungeon et Hollow Knight

Hors ligne LePetitSheikah

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #4 le: dimanche 08 décembre 2019, 08:35:21 »
Merci de vos messages tout d'abord !

La plupart des choses dont vous parlez sont vraies, dans la mesure ou le résumé du début du premier livre ressemble à mon premier geai, et comme j'ai écrit le message d'après mes souvenirs, les répétitions ont étés nombreuses...
Sinon pour la "vie de famille, je n'ai pas vraiment expliqué la cause car je n'ai pas jugé très important de la placer, car (dans le livre lui-même) on a peu d'explications. En fait, la plupart sont donnés par la mère biologique elle-même dans un tome plus tard.

J'ai en effet bien précisé sur le passage avec l'arrivée de Zelda car il est assez important dans la suite (il sera facteur de bien des soucis...).

Voilà pour réponse à vos commentaires!

EDIT : Après, je dis pas que j'ai parfaitement écrit dans le livre (encore en construction), mais y a des trucs comme les répétitions que j'ai enlevé


En fait, j'ai trouvé pourquoi je n'avance pas : en plus du livre, j'ai beaucoup trop de devoirs et je suis en même temps en train d 'écrire un catalogue sur l'univers de mon livre (légères différences avec celui initial de Zelda, plus de grosses différences sur d'autre sujets de l'univers).


Ptitecocotte : Les doubles-post ne sont pas autorisés sur le forum, merci d'utiliser la fonction "Editer" en haut à droite de ton post ;)


Rebonjour ! Je voulais connaître votre avis sur un petit passage de l'histoire, au tout début. Je ne sais pas si je l'ai dit dans le bref résumé, mais Rhéa est amoureuse de Link, et cela depuis qu'elle à huit ans. Je voulais donc savoir si sa déclaration (grammaticalement, émotionnellement et dans les faits) sont plausibles, bien ou à revoir. Merci d'avance !!!
Voici une copie de ce que j'ai écrit (je pense tout de même le retravailler, quand j'aurai déjà tout écrit une fois) :

PS: Je n'ai pas séparé les paragraphes, mais je pense que ça ira à la lecture.



Bon bah voilà, c'était le dernier truc que je posterai... D'ailleurs j'ai enlevé un truc du message (la 2nd partie). Je laisse juste l'intitulé et le PS.
« Modifié: mercredi 11 décembre 2019, 13:59:21 par LePetitSheikah »

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6561
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #5 le: mercredi 11 décembre 2019, 14:08:21 »
Pourquoi avoir supprimé ce que tu as écrit ? Je viens juste de lire avant que tu le supprimes et je dois avouer que c'était vraiment plutôt bien écrit, tu as clairement plus détaillé, posé le cadre, montré les sentiments de chacun. C'était assez agréable à lire malgré quelques petites tournures assez enfantine. Franchement, je trouverai dommage que tu arrêtes là parce qu'il était vachement cool et oui, c'est une scène qui me semble tout à fait possible. Bref, j'espère que tu changeras d'avis @LePetitSheikah. :^^:

EDIT : D'ailleurs je n'avais pas vu ton édit dans le message. Les doubles post sont acceptés si plus de 72h se sont écoulés depuis le dernier message. Dans le cas d'un nouveau chapitre d'une fiction, s'il n'y a pas eu de message depuis ton dernier, une fois ces 72h écoulées, ça ne pose pas de problème et ça permet de voir que tu nous as proposé un nouveau chapitre. ;)
« Modifié: mercredi 11 décembre 2019, 14:11:45 par Chompir »
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne LePetitSheikah

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #6 le: mercredi 11 décembre 2019, 14:21:10 »
Ah, je vois (pour les doubles-post). Et j'ai enlevé parce que je voulais montrer la forme finale après...

Sinon, les tournures enfantines sont bien à revoir, mais je pense en garder une ou deux, car même si Link a 18 quand il s'en rappelle, son souvenir est quand même marqué par certains sentiments qu'il a gardé de l'enfance (d'ailleurs, il est à moitié mature quand on commence le récit, et le devient de plus en plus).

Comme je pense l'avoir dit (je ne suis plus sûr), j'ai fait en sorte que tout soit idéaliste (avec un côté réaliste) du moyen-âge (même si là, ça va pour toutes les époques). De plus, comme le livre devra être un vrai roman, tout est fait de façon à se qu'on s'imprègne et que ce ne soit pas une histoire rapide (notamment pour le ressenti des sentiments).

Merci de ton avis, et je pense au fil du temps en demander d'autres pour quelques extraits de l'histoire (là c'était ma première déclaration d'amour par écrit, en plus par des enfants de 8 et 10 ans).

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6561
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #7 le: mercredi 11 décembre 2019, 14:26:29 »
Oki je vois, du coup effectivement c'est cohérent ces tournures enfantine et ça peut donner un plus à l'immersion. Je l'avais juste pas compris comme ça. :^^':

Bonne continuation en tout cas et n'hésites pas pour les demande de conseil, bien que je sois pas du tout le meilleur dans ce domaine, bien loin de là. :R
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne LePetitSheikah

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #8 le: mercredi 11 décembre 2019, 14:52:49 »
Recoucou à toi, Chompir plus particulièrement, et à tous ceux qui pourrait lire ce message!

Je voulais savoir si vous vouliez m'aider dans la mesure où je n'ai pas toujours un vocabulaire très varié (surtout quand j'emploie des champs lexicaux). Donc, si vous le voulez (vous pouvez décliner cette proposition), donnez-moi des mots de champs lexicaux spécifiques (dont je préciserais le champ (répétition de "champ", je sais...) en question)

Merci d'avance, quelle que soit la réponse donnée, et à bientôt !!

PS: D'ailleurs, si tu veux, appelle moi Inès au lieu de "LePetitSheikah", ça te facilitera la vie (t'es pas obligé ;))
« Modifié: mercredi 11 décembre 2019, 14:58:09 par LePetitSheikah »

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6561
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #9 le: mercredi 11 décembre 2019, 15:12:55 »
Le meilleur conseil que je peux te donner ça serait de lire encore et encore, c'est le meilleur moyen pour développer son vocabulaire. Si quand tu lis, tu ne connais pas des mots, une recherche dans un dico ou sur Internet. Mais concrètement, c'est le meilleur moyen et en plus ça permet d'avoir plus d'idées pour ses écrits, pour sa construction.

Désolé de pas pouvoir t'aider comme tu le souhaites.
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne LePetitSheikah

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #10 le: mercredi 11 décembre 2019, 15:50:38 »
Bon, bah, comme ça n'a l'air d'intéresser personne, je pense que je vais me retirer du forum sous 24H. Merci !!




C'est vrai, et j'adore ça, mais... Je n'ai plus le temps  :'( :'( :'( (je le prends bien quand même  ;))(déjà en parlant sur Puissance-Zelda je déborde...)

Sinon, je te propose (et à d'autres s'ils se manifestent) de commenter de la même manière l'extrait du souvenir de Link où il apprend qu'il a été adopté et qu'il va devenir esclave de famille (enjoy...) :

Ce jour, je crois que même si je vivais mille ans, je m’en souviendrais. Il était tout bonnement horrible. Si j’avais été plus conscient du monde qui m’entourait à cette matinée-là, je ne serais probablement plus ici, mais dans les cieux, où j’aurais été d’ailleurs mal jugé je pense, car j’aurais failli à la volonté divine. Ce fut un matin comme les autres de l’année. J’avais quatre ans à l’époque. Je m’étais réveillé de bonne heure, et je pris mon petit-déjeuner avec Ciaran et mes parents, qui aidaient Rhéa à manger sa nourriture. Juste avant de commencer les travaux multiples de la journée, comme apporter des outils à père, et d’autres à mère, mes parents avaient voulu me parler. Ils avaient dit à Ciaran d’aller jouer. Leurs visages avaient ensuite opté pour une mine sombre, et ils me dirent :
-   Ecoute Link. Maintenant que tu es un grand garçon, mère et moi pensons que tu pourras comprendre… On t’a déjà parlé de ta naissance, non ?
-   Oui, je m’en souviens encore ! Pourquoi ?
J’avais dit cela avec une telle innocence et je montrais un visage si candide que mes parents eurent beaucoup de mal à me parler, parce qu’ils savaient que je pouvais m’imaginer ce qui allait m’arriver, à quel point j’allais souffrir. Et c’est avec beaucoup de tremblements dans sa voix que ma mère parvint à m’informer :
-   Link… Il faut que tu sois fort… Ce monde, dans toute la splendeur qu’il montre aux gens, semble si heureux… Mais… Tu comprendras bientôt qu’il est hypocrite, et que la vie qui nous anime est injuste, nous met à l’épreuve, et tout ça dans un but que personne n’a jamais connu… Tout ce que je veux te dire, c’est que… C’est que…
Simplement le regard plus qu’abattu de mes parents m’infligeaient un couteau en plein cœur. Je n’avais pas tout compris, mais j’avais ressenti que quelque chose de très triste, de pesant, de lourd, et peut-être même de mauvais, affligeait mes parents. Et les émotions du message de mère m’avaient déjà rendu triste. Mon sourire habituel s’était effacé, et mon instinct m’avais prédit ce qu’elle n’arrivait pas à dire, elle, cette femme si forte, si courageuse devant le danger, allait être encore moins beau, et peut-être même allait me faire souffrir. Et mon inconscient n’avait jamais été aussi proche de la vérité. Et ce fut non sans compter l’aide de père qu’elle réussit à prononcer ces phrases :
-   Link… Tu vas devoir devenir… devenir… notre serviteur à tout jamais. Tu sais, le monde dans lequel nous vivons est mauvais, et il inflige à tous ceux qu’il n’aime pas une vie si pauvre en joies et si riche en haine, en dégoût et en rage, que même les plus braves ne peuvent supporter celui-ci.
Je n’avais compris que la première phrase et de rares bouts de la seconde, mais mon esprit d’enfant m’avait dit que j’allais beaucoup souffrir, que j’allais perdre tout le sens de mon existence à cause des gens qui m’entouraient.
-   Link, la raison pour laquelle tu pleures est noble, et je pense que tous les autres petits garçons de ton n’auraient pas pu supporter ça, et qu’ils auraient déjà craqués rien qu’en entendant ce que leur mère leur dirait. Tu es brave, très brave. Tu sais, il a quelques jours, nous t’avons dit comment tu étais né, Link.
Elle avait alors beaucoup larmoyé, et ses paroles étaient devenues de plus en plus hachurées.
-   En réalité, nous n’en savons rien.
Elle avait été en train de se vider de toutes les gouttes de son corps, c’est pourquoi père pris le relai dans cette douloureuse confession.
-   Ta mère et moi t’avons adopté. Tu sais, « adopté », ça veut dire qu’un enfant n’est pas avec ses vrais parents, mais qu’il est avec d’autres qui l’élèvent comme le leur. Eh bien … eh bien… il y a longtemps, les gens qui ont créé la civilisation, ont créé des lois. Des lois, c’est des règles, comme celle de la maison, mais celles-ci sont pour un village, un pays, un état. Elles doivent dire ce qui est bien et mal dans un territoire, et doivent régler tous les soucis. Dans le gros livre de ces lois, il est écrit quelque part que tous les enfants adoptés doivent subirent le même sort : ils doivent être mis en esclavage par leur famille d’accueil.
Mon père, qui avait déjà fait couler quelques-unes de ces larmes, se mit à pleurer de plus belle.
-   Cette chose est stupide, mais quand Hyrule à été créée, les gens pensaient comme ça. Donc, on est obligés de… on est obligés de suivre la règle. Je sais, des rois et des gens ont déjà voulu changer cette loi dénudée de tous sens, mais la population voulait que ça reste comme ça… Si nous voulons que personne ne meure dans la famille, on est obligés de te faire esclave.
Comme d’habitude à cette époque, je ne comprenais que le sens général de ce qu’ils voulaient me dire. Mais là, père m’avait expliqué de sorte que je puisse tout comprendre. Même âgé de quatre ans, j’avais compris plein de choses, comme par exemple le fait que ce ne soit pas les rois ou les seigneurs, mais bien les gens normaux qui voulaient faire du mal à des enfants comme moi. J’avais aussi ce jour-là compris ce que voulait dire esclave : c’était un humain qui devait tout faire pour les autres humains s’il ne voulait pas mourir.
   J’étais, comme mes parents, épuisé et accablé par ces dires. Je n’avais pu, et ne pourrais jamais qualifier à quel point je m’étais senti mal. Il n’y avait pas de mot pour ça. Juste la pensée pour comprendre et déjà ressentir l’horreur, la haine et les mauvaises pulsions que ce que la vie allait m’offrir. J’étais encore trop jeune pour comprendre ce qu’était l’injustice, mais cette émotion si profonde qu’elle pouvait infliger, ça, je l’avais déjà ressentie.
Durant le reste de la journée, et de toute la semaine qui s’annonçait, je n’avais plus rien ressenti, autre que de la haine… La haine, et tous les sentiments de ce genre. Mon travail d’esclave de débuta que le mois suivant. Heureusement, mes parents avaient tout fait pour que j’ai le moins à faire, surtout les premières années, pour que l’idée du suicide ne me vienne jamais, et que je puisse vivre malgré toutes ces violences.

Voilà voilà !
« Modifié: vendredi 13 décembre 2019, 19:14:19 par LePetitSheikah »

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6561
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #11 le: vendredi 13 décembre 2019, 20:15:16 »
J'avoue que j'ai beaucoup de mal sur ce chapitre, du mal à comprendre comment à 4 ans on peut comprendre ça et raisonner comme ça (ça me paraît juste impossible) mais surtout, je comprends absolument pas comment et pourquoi c'est comme ça et comment ça arrive. Il n'y a aucune raison, c'est peut-être pour donner un style que ce sont les souvenirs de Link qui sont douloureux donc ils sont vagues. Et surtout, pourquoi les parents sont triste s'ils ont toujours été au courant de cette réalité et qu'ils ont élevé Link normalement plutôt que directement en esclave. Et sinon je ne pense sincèrement pas qu'un enfant de 4 ans puisse penser à mourir.

Je pense que le chapitre manque de quelques infos, pour qu'on comprenne mieux pourquoi tout est comme ça. Mais sinon dans l'ensemble, il est intéressant et pas du tout habituel. Continue comme ça ! :^^:
« Modifié: vendredi 13 décembre 2019, 20:19:44 par Chompir »
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne LePetitSheikah

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #12 le: vendredi 13 décembre 2019, 21:44:47 »
Link revoit son passé sous un regard adulte ; il comprend des choses qu'il ne pouvait avant. De plus, il le commente en étant adulte (je pense que ça explique des choses).
Dans un univers plutôt médiéval, bien qu'idéaliste, les enfants sont généralement plutôt confrontés rapidement à des douleurs. Etant très mature pour son âge, Link voit et devine ce qu'il va ressentir au niveau intérieur, car l'humain en général, comprend le sens caché (implicite, qui donne un sentiment dominant au récit) des mots, sans en comprendre le sens principal de ceux-ci. Il ne comprend donc que ce qui va lui arriver au niveau sentimental. Il ne perçois la gravité de la chose que par cette faculté humaine assez incroyable (et vraie) et car cela vient de ses parents ; il sait à peu près comment ils fonctionnent.
Pour sa pensée à mourir, j'ai mis ça plus dans le côté "réflexion adulte", mais elle peut se traduire pour un très jeune enfant comme un soudain désinterêt à tout ce qu'il voit (contrairement à un garçon normal de 4 ans (phase cérébrale de découverte du monde)), une non-envie générale, et une dépression qui se développera au fil du temps.

Voilà pour ce côté-là de ton message. Pour le deuxième, la loi est vague dans le souvenir (comme le souvenir lui-même) car Link ne les connaît simplement pas par cœur, il lui manque des bouts. Sinon, pour la création de cette loi en elle-même, il faut savoir qu'aux époques médiévales, la religion chrétienne est dominante. Cette religion est contre une infidélité de la part de la mère biologique. Finalement, la loi à été créée comme ça par pure transition d'un principe divin poussé à l’extrême. Après, il faut aussi savoir que la plupart des sens cachés et explications que tu me recommandes de mettre sont là, mais bien plus tard (désolé pour le spoil mais Link aura l'occasion de discuter avec Jésus et des apôtres, donc bon... ça résoudra des problèmes).
Je ne comprends par par contre le "comment ça arrive ?"

Pour finir, les parents sont tristes car ils vont devoir dire à quelqu'un qu'ils aiment (très jeune, de qui plus est) que celui-ci va devoir souffrir normalement tout le reste de sa vie. Ils ne pouvaient pas l'élever directement en esclave car sinon, il serait mort à cause des conditions de travail. De plus , les parents de Link veulent aussi (mais ça, c'est un peu plus pervers de leur part) montrer à Lnk la brutalité de la vie pure et dure, et lui montrer à quel point les gens sont fous et égoïstes. Mais ce que je viens de dire, ce n'est pas eux qui l'ont décidé, mais bien quelqu'un d'autre... (à suivre dans les prochain épisode)

J'espère que ça t'aura éclairci, et si tu as d'autres questions (ou certaines auxquelles je n'ai pas donné de réponse), pose-les moi avec plaisir !!

PS: Juste une question. Tu évaluerais à quel âge mon niveau d'écriture (pour info annexe, c'est la première fois que j'écris réellement), sachant que (je crois que) j'ai dit mon vrai âge ailleurs. Voilà, c'était juste pour me situer !!! Merci de ta réponse (ou de ta non-réponse) !
« Modifié: vendredi 13 décembre 2019, 21:54:40 par LePetitSheikah »

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6561
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #13 le: samedi 14 décembre 2019, 13:08:25 »
Merci pour les explications, je comprends mieux les choix du coup et ça donne un style vraiment très sympa du coup qui m'a laissé perplexe.

Pour ta question, je t'avoue que je ne saurai dire... :^^': Surtout que ça veut pas forcément dire quelque chose l'âge. Je dirai juste que tu écris vraiment plutôt bien pour la moyenne 15 ans (c'est l'âge que je te donne je sais pas si c'est le cas :oups:).
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne LePetitSheikah

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Mes trilogies sur Zelda
« Réponse #14 le: samedi 14 décembre 2019, 14:01:46 »
Merci pour la réponse sur l'âge (même si en effet c'est pas très pertinent) !! En fait, on a l'impression quand je parle et quand j'écris que j'ai 15-16 ans mais en fait c'est complètement différent (et j'étais juste curieux de savoir le chiffre que tu me donnerais)
Merci !!