Auteur Sujet: Les (vrais) complots  (Lu 3622 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Moon

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4158
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Les (vrais) complots
« Réponse #15 le: jeudi 15 novembre 2018, 08:23:05 »
Oui c'est très dur de casser les thèses complotistes (et les convaincre c'est mission impossible) non pas car elles sont super argumentées, elle sont même de l'ordre du simplisme mais pour les debunker, ça demande un temps monstrueux et des arguments qui mettent du temps à se placer (ce qui est au final chiant, sachant qu'ils ont des oeillères et du coup on prend rarement le temps de le faire ce qui les persuade d'autant plus qu'ils ont raison).

Pour le coup de Kubrick, je regardais justement une vidéo sur Youtube l'autre jour qui en parlait bien (et c'est bien "Operation lune") mais c'est fou que ça soit encore prit au premier degré.
Le problème c'est que dès que tu fais une recherche orientée (du style "les vaccins sont dangereux", "l'homme at'il marché sur la lune ?"), tu tomberas toujours surtout sur des sites complotistes ou des liens facebook chelous donc ça aide pas dans une recherche à la fois neutre et complète sur un sujet.

Surtout que bon, je crois que ça a déjà été pas mal étudié que si tu fais ce genre de recherches, c'est que tu as déjà un avis sur la question et que tu veux juste conforter ta position (ce qui en fait une analyse de base tronquée).

La médecine est aussi très concernée par ces théories du complot mais pareil, c'est souvent chiant car on a pas souvent le temps (ni l'envie parfois car c'est souvent peine perdue) de "débattre" avec les patients alors quand on croise de gros complotistes anti-vaccins, anti-traitements "reconnus" et souvent pro-homéopathie (car forcément ça sort de la médecine conventionnelle, donc anti-système (alors qu'ils sont en plein dans le système mercantile qu'ils dénoncent)), des fois je discute de nos doutes (car oui on en a plein et ce qui est vrai aujourd'hui ne l'est pas le lendemain, ce qui est parfois dur à expliquer) et de nos arguments, mais c'est trèèès long et difficile à l'expliquer pour rester intelligible.