Auteur Sujet: The Lost Child  (Lu 666 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5746
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
The Lost Child
« le: mardi 26 juin 2018, 13:06:46 »
Salut à tous et bienvenue sur un nouveau super-post consacré à un jeu qui n'intéresse personne.

Question préliminaire : avez-vous déjà entendu parler du jeu El Shaddai ? Si la réponse est non, vous trouverez des informations ici (de base), ici (de préférence) et ici. Le rapport, c'est que The Lost Child prend place dans le même univers, donc des références sont à prévoir.


Sorti sur Switch, PS4 et Vita, le jeu est un dungeon-crawler à la première personne. Le héros, Hayato Ibuki, est un journaliste de l'occulte qui mettra la main sur un "pistolet à démon" par un certain concours de circonstances. Désormais stalké par l'angelote Lua, notre héros va partir en croisade contre les démons majeurs qui menacent le Mortal World. Sa route le mènera à croiser des individus clairs-obscurs, les Anges Déchus.


Comme beaucoup de D-RPG, la qualité graphique n'est pas le point fort du jeu. Plutôt digne d'une Saturn que d'une Vita, les autres supports je n'en parle même pas, les environnements sont froids et génériques et le chara design n'a rien d'extra. Seul le monster design fait quelques efforts.
L'histoire mise tout sur un parti pris évident, dévoilé dès la prise en main, pour justifier une écriture calamiteuse. Si le héros s'avère déjà inconsistant au possible, votre sidekick, Lua, est vraiment l'un des pires qui soit. Ignorante, self-righteous et bornée au possible, elle pourrait presque rendre Colette de Tales of Symphonia sympathique.  :mouais:

Juste pour la petite histoire, parce que j'aime pas quand l'univers me poke de la sorte, il y a maintenant quelques années, je participais à une fic co' (une affaire depuis classée sans suite) et j'avais créé pour mon personnage principal un sidekick féminin. Devinez son nom ? :hap:

Peut-on se rattraper sur le gameplay ? Pas plus que ça. Le level-design est aussi archaïque que rachitique, les énigmes frôlent l'insulte à l'intelligence. Quant aux combats, par-dessus un tour-par-tour bête et méchant, on rajoute un système de "capture de monstre" aléatoire dans le plus mauvais sens du terme. Apparemment, fallait pas pousser mémé dans les orgies et plagier de A à Z une vieille série qui mourut dans le déshonneur en 2016.

Je voulais croire en ce jeu (et je lui laisse toujours sa chance de me surprendre) mais résolument, à force de débarquer au bon moment pour rafler les cendres d'un concept carbonisé, il en a oublié d'être un bon jeu en lui-même. Je ne peux donc pas le conseiller au tout-venant, et je vous incite bien davantage à découvrir El Shaddai : Ascension of the Metatron, qui était certes plus élitiste et pas forcément excellent en tant que jeu, mais incomparablement plus maîtrisé en tant qu'oeuvre.

Laissons maintenant ce topic inutile couler dans les méandres de l'oubli avec ses 32 vues maximum. v.v

edit : z'êtes pas drôles. On avait dit 32.
« Modifié: mardi 26 juin 2018, 22:55:24 par Suijirest »

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5746
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
The Lost Child
« Réponse #1 le: mardi 04 décembre 2018, 13:40:49 »
Suite à je ne sais quel accès de masochisme, j'ai voulu redonner sa chance à ce jeu.

Je confesse avoir sous-estimé le gameplay et son idée des 5 éléments à exploiter, et je lui reconnais quelques pistes pour le scénario, mais je ne reviens pas sur le reste : de l'ergonomie au rythme de l'histoire en passant par les graphismes et la bande-son, tout est oubliable.

Je partais sur un 5/20, je monte à 6/20 et ça ne bougera plus.

Bilan : ne vous en approchez pas. :mouais:

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !