Auteur Sujet: Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?  (Lu 1697 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Aki

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 392
  • ♪ La la la la ♪
    • Voir le profil
Les personnages de Nintendo sont généralement connus pour avoir un caractère très simple (voire inexistant dans certains cas) un exemple assez connu c'est Bowser, c'est le mal incarné, il veut juste tout détruire... Mais pour le cas des jeux Mario cela peut s'expliquer par le fait que les premiers jeux étaient juste des jeux de plateformes donc les personnages n'allaient pas avoir un caractère ultra-recherché (puisque la personnalité des personnages accompagne l'histoire et les jeux de plateformes n'en ont généralement pas), mais dans les jeux Zelda c'est autre chose. Je vais prendre un exemple (d'un personnage que j'aime bien) Anju, son caractère est vachement simplifié, c'est une jeune fille maladroite et tête en l'air qui ne pense qu'à son prince charmant, donc à ce niveau-là cela ne peut plus être argumenté par le fait que se soit un jeu de plateformes, puisque ça n'en est pas un, les jeux Zelda ont souvent une superbe histoire donc pourquoi une grande majorité de caractères n'est pas recherchée?

Vous l'aurez donc très certainement deviné, ce débat va porter sur la personnalité des personnages de Zelda : Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes ?

Donc, pour ce débat pas besoin de statistiques, de pourcentages... juste de bons arguments et d'une formulation un minimum claire (faut pas se contredire à toutes les phrases). Bon, je sais pas si j'ai besoin de le dire mais je vais quand même le faire, ne soyez pas méchants entre vous et ne floodez pas.
« Modifié: dimanche 10 juin 2018, 13:45:03 par un modérateur »

Merci à xanto01 pour la signature et à Achileus pour l'avatar!

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Kokiri Espiègle
  • *****
  • Messages: 4838
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #1 le: dimanche 10 juin 2018, 14:05:52 »
Hum je pense que c'est assez difficile de juger, pour les premiers jeux on avait des pas forcément les moyens de rendre les personnages plus vivant et plus complexe. Je dirai que même si l'ensemble des jeux ont des personnages aux caractères simplistes, il y a des exceptions, notamment avec l'ensemble des personnages de Majora's Mask qui évoluent au file des jours et de nos actions.

Je vais aussi prendre le personnage de Machaon de Twilight Princess qui est un personnage très travaillé, que l'on peut retrouver selon les moments de la journée dans les alentours de la citadelle à explorer. Elle nous raconte ses rêves, ses envies, sa passion, ce qu'elle fait. Elle se met parfois en colère, son caractère est loin d'être simple. On pourrait aussi prendre l'exemple de Tingle qui est assez travaillé lui aussi.

Je pense que c'est aussi différent dans Breath of the Wild, il y a énormément de PNJ mais selon les moments de la journée, les actions, les quêtes, ils changent et on en apprend plus sur eux. Ils sont vraiment complexe et c'est le cas de tout les personnages du jeu, même ceux qui se trouvent le long des routes, ils ont un but, ils explorent et on les croise à plusieurs endroits, ils se font attaquer. Leur caractère peut parfois évoluer, c'est ce qui rend ce jeu si incroyable. À chaque fois qu'on croise un personnage il peut nous dire quelque chose de différent.

Du coup pour répondre à la question, je dirai que les caractères des personnages n'a jamais été le but premier de la saga et c'est pour cela qu'on a parfois l'impression qu'ils sont vides. On constate seulement des exceptions dans les jeux ou justement, les développeurs ont voulu créer une ambiance et une immersion totale, passant par l'ensemble des personnages. Donc pour moi ce détail ne m'a jamais dérangé dans les jeux mais c'est sur qu'ils sont simplistes. :R
Merci à Haine et Jielash pour le kit. <3

Hors ligne Moondoline

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4123
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #2 le: dimanche 10 juin 2018, 14:08:15 »
Je pense qu'il n'y a pas vraiment de débat.

C'est effectivement rare que le background des personnages "zeldaesques" soit vraiment travaillé car c'est pas le but tout comme la série Zelda n'a pas vocation (pour le moment) de proposer une aventure riche scénaristiquement avec plein de rebondissements,très nuancé avec des personnages profonds et ambivalents.
J'imagine que ceux qui défendent l'inverse ont pa du faire énormément de jeux d'aventures et de rpgs récents.

C'est avant tout une aventure sur la bataille du bien contre le mal avec tout ce que ça comporte de manichéisme.
L'histoire peut être belle, je dis pas, on peut même s'identifier ou plutôt s'attacher à un des aspects d'un personnage mais ça va pas beaucoup plus loin.
Il y a certes des personnages à peine plus travaillé et qui ont eu une vie à côté du jeu (Midna, certains personnages de MM comme Kafei, Linebeck ..) mais ça restera avant tout des personnages unidimensionnels créés pour guider le héros et lui proposer éventuellement quelques quêtes reposant plus sur du gameplay que sur de la narration.

Bref, je crois pas que ça a déjà été l'ambition de Nintendo de se concentrer sur cet aspect là malgré qu'ils affirmaient il y a encore peu de temps qu'ils se concentraient surtout sur le gameplay pour Mario et sur l'histoire pour Zelda.
Je pense que, comme pour la plupart de leurs franchises (on va dire que les rpgs comme Xenoblade sont à part), les jeux Zelda se concentrent avant tout sur le gameplay et tout ce qui gravite autour (histoire comme personnages) ne sont que la cerise sur le gâteau et seront, pour le moment, toujours secondaires et pas très profond (mais on peut s'y émerveiller quand même, ne serait ce que par l'ambiance et le charme ambiant).

Hors ligne Jielash

  • Apprentie de Kangis
  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5331
  • PZ: You can (not) escape
    • Jielash
    • Voir le profil
    • Blog BD
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #3 le: dimanche 10 juin 2018, 18:58:11 »
Je pense comme Moon, que Nintendo n'est pas spécialement intéressé pour faire quelque chose de particulièrement complexe ou développé concernant les personnages ou l'histoire de la saga. Il y a des archétypiques facilement reconnaissables qui sont utilisés.

Une bonne partie des personnages sont très secondaires et simplement là pour faire avancer dans un bout de quête principale ou secondaire, pour donner de la vie à un lieu et au monde (villageois) ou servir à une activité/un échange (mini-jeu, marchands), du coup la plupart vont avoir juste un trait de caractère particulier ou un design qui les fasse un peu se détacher du reste mais ils ne sont pas là non plus pour qu'on apprenne toute leur vie et leurs pensées profondes non plus, même si pour certains on va en effet avoir un petit aperçu de leur histoire.

La simplicité n'est pas forcément un malus et il y a plein d'histoires avec des personnages étant de simples archétypes mais qui sont quand même très appréciées et/ou bien écrites. Premier exemple qui me vient à l'esprit : des BDs comme Tintin ou Astérix où l'aventure est l'humour font le sel de ces œuvres plus qu'une personnalité profondément développée de ses personnages. Je n'ai pas l'impression que ceux de Zelda soient "trop" simples par rapport à l'histoire qu'ils servent et les moments d'émotions dans les épisodes de la saga me semblent en général plutôt bien marcher, même avec des personnages peu complexes. D'ailleurs même un personnage détesté par pas mal de fans comme Fay a réussi à émouvoir plusieurs de ceux qui ne l'appréciaient pas dans sa scène finale.

Après il y a évidemment des cas où j'aurais bien aimé voir les choses un peu plus développés, je crois me souvenir que sur TP j'étais un peu restée sur ma faim par rapport à certains détails que j'aurais voulu voir sur le scénario et les persos. Et puis il y a certains clichés qui peuvent évidemment être plus lassants que drôles.

Mais dans l'ensemble la simplicité de Zelda me satisfait.

Hors ligne Sentinelle

  • Espion Garo
  • *
  • Messages: 891
  • Je dessine un peu, des fois
    • Senti_nelle
    • SW-3963-6822-3987
    • Voir le profil
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #4 le: jeudi 14 juin 2018, 10:55:11 »
Je réponds rapidement, mais je suis assez d'accord, ils sont très simplistes en effet. Ça fait partie des trucs qui me dérangent un peu dans Zelda, je trouve que ça manque d'un peu de profondeur, mais ça dépend totalement, certains personnages apportent leur histoire et leur caractère au jeu et c'est très appréciable, je dirais que les peuples sont un peu trop peu développés également avant Botw... Par exemple dans TP, les gorons vivent dans leur montagne et font plein de sumo, les zoras ils se contentent de nager dans leur domaine, là où Botw arrive à donner de la vie à tout ça. Donc je pense qu'à l'avenir, les Zeldas tenteront de rajouter encore plus de vie et profondeur à leurs peuples et personnages, et ce serait très appréciable.

Dans Skyrim, il y a une multitude de Pnj avec leurs propres histoires, il y en a très très peu qui ne sont là que pour décorer, et... Ça rajoute du plaisir à jouer, de la cohérence à l'univers, c'est toujours un plus. (Désolée du message très décousu j'avais juste envie de participer brièvement X.)
Haine, Aleit, on m'appelle l'indécise, mais je crois que maintenant, c'est bon.

Presque miss PZ !

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 12255
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #5 le: jeudi 14 juin 2018, 15:12:15 »
Citer
Les personnages de Nintendo sont généralement connus pour avoir un caractère très simple (voire inexistant dans certains cas) un exemple assez connu c'est Bowser, c'est le mal incarné, il veut juste tout détruire...


Très mauvais exemple. On veut nous faire croire que Bowser est le grand méchant de la saga Mario mais la vérité c'est qu'il tente désespérément de soustraire la princesse Peach du tyran qui la tient captive dans son château. Cette dernière fait juste bonne figure pour ne pas attirer le couroux de son tyrannique géôlier.  v.v Et au fil des jeux, Bowser a à chaque fois la force de se relever et de retenter de sauver la princesse encore et encore. Il s'agit d'un personnage très profond et émouvant, en vérité.  :8):

Mais plus sérieusement, pour en revenir à l'univers Zelda, j'ai envie de dire que ça dépend quand même du rôle du personnage : les personnages secondaires sont relativement simplistes mais peuvent apporter un certain niveau de profondeur pour servir le scénario (je ne cesserai jamais de citer Mido d'OOT comme exemple). Mais il est vrai que la plupart des personnages n'ont un rôle que purement fonctionnel qui consiste à nous donner des indices ou à nous proposer des mini-jeux.

Certains ont un rôle particulièrement travaillé quand même : la Zelda d'OOT , par exemple, surtout au travers du personnage de Sheik ; Marine de L'sA qui nous accompagne tout au long de notre aventure ; Midona qui me semble être l'un des personnages les plus travaillés de toute la saga et surtout Ganondorf qui gagne en profondeur au fur et à mesure qu'on avance dans les épisodes 3D de la saga.)

Mais il est clair que la qualité d'écriture n'est pas le point fort de la saga qui mise avant tout sur l'aventure et le gameplay.

Hors ligne Maedhros

  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 70
    • Voir le profil
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #6 le: jeudi 26 juillet 2018, 05:12:59 »
je répondrai rapidement, car il se fait tard, alors certes la série n'est pas reconnue pour la qualité scénaristique de ses personnages. Cela n'a jamais été l'ambition de Nintendo qui misent plus sur la jouabilité, sur un bon gameplay que sur les personnages. toutefois il existe des exception à la règle. L'on peut penser a Marine par exemple ou encore Maleficio dans le même jeu qui sont travailler, les personnages de Majora's Mask sont pour certains très bien fait comme Skull Kid ou Taël, bref oui les personnages sont plus souvent qu'autrement des fonctions ou même des figurants, il existe toutefois de nombreuses exception à la règle. De plus j'ai l'impression aussi que l'absence d'une horloge dans le jeu n'aide pas cet aspect. Le système de la série a longtemps été que dans les villages, il fait éternellement jour ou éternellement nuit, sa dépend de l'heure où vous rentrer dans le village, il est donc impossible de planifier les déplacement du personnage, ses habitudes etc, remarquer que le plus grand nombre personnages les plus travailler se retrouve justement dans Majora's Mask et Breath of the Wild )surtout au niveau de Majora's Mask pour la qualité, leur personnalité etc), justement dans ces deux  une horloge est présente, le système étant encore plus approfondit dans Majora's Mask puisque le personnage évolue au fil du temps comparativement a Breath of the Wild. C'est donc une excellente question ma réponse finale est que oui, la plupart des personnages de Zelda sont simple bien qu'il existe de nombreuse exception et à cause de limitation technique et de la volonté de Nintendo d’approfondir le gameplay et autres plutôt que les personnages. Toutefois cela n'entache pas la qualité de la série puisque celle-ci ne se focalise justement pas sur ces personnages, mais sur son gameplay et autres qui reste quand à lui excellent. (Désolé si je me répète, j'ai tendance à faire cela)

Hors ligne M-A

  • Fouteur de trouble en chef
  • Chercheur en Korogus
  • *
  • Messages: 1091
  • ╭∩╮
    • Code ami 3DS 4768-7684-2788

    • 57Sav
    • Voir le profil
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #7 le: samedi 04 août 2018, 17:15:12 »
Je crois qu'affirmer que les jeux de Zelda ont des personnages trop simplistes est mal comprendre la série et ignorer 99% du développement des personnages. Tu parles d'Anju par exemple, et ton exemple manque de profondeur. Si tu suis la quête avec un guide et que tu portes pas trop attention au personnage tu ne vois que la jeune fille maladroite. Si tu suis un peu son histoire et que tu la regarde faire pendant les 2 premiers jours, tu vois que 1. Elle prend son boulot d'hotêlière très au sérieux, 2. Elle est repliée sur elle-même et mange ses émotions et que 3. Kafei lui permet de sortir de sa coquille et de s'épanouir, et c'est pour cette raison qu'elle le marie. Il y a beaucoup plus d'angoisse que tu ne semble le remarquer dans ce personnage, et ça se voit dans chaque action qu'elle prend.

Mais assez à propos d'Anju. Les persos de la série semblent simples, et il y a plusieurs raisons pour cela. La première, qui s'applique surtout aux deux premiers LoZ, ce sont les limitations techniques. La NES n'était pas très bonne pour afficher du texte, et le texte qui est affiché y est très court. C'est donc difficile d'élaborer sur l'histoire quand tu n'as pas la chance de la raconter. À partir de Link's Awakening et A Link to the Past, les personnages deviennent beaucoup plus intéressants.

Tout au long de la série, tu apprends que la princesse n'est pas seulement une demoiselle en détresse mais une personne visée pour son pouvoir politique et qui sait se cacher et se faufiler quand la tension monte trop. C'est évident entre autres dans A Link to the Past (la fuite du chateau), Ocarina of Time (Sheik), Twilight Princess et Skyward Sword.

La principale raison pourquoi les personnages nous semblent uni-dimensionnels je crois est parce que la plupart des gens font l'histoire de la forêt Kokiri à Ganon et limitent leurs interactions avec les NPC au strict minimum. La série est connue pour laisser libre cours aux joueurs d'explorer, mais très peu d'entre eux s'en donnent vraiment la peine. Depuis AoL tu as des personnes que si tu prends la peine de les trouver ou de revisiter plusieurs fois, ont des histoires vachement intéressantes à raconter, et ça permet d'approfondir leurs personnalité. Anju est en un exemple, le facteur en est un autre. Les filles du ranch aussi, qu'on se donne la peine de voir à peu près juste pour la quête des fantômes, ont un passé trouble et des liens inattendus avec d'autres personnages que j'ai déjà mentionnés.

Le problème, c'est que quand les créateurs de la série ont essayé de linéariser l'histoire, avec Skyward Sword, pour tenter d'élaborer plus sur les personnages principaux, les fans ont chialé. Mais on veut explorer. On veut pas se faire tenir la main par le jeu, on préfère de loin se la faire tenir par GameFAQs. Du coup ils ont donné un gros carré de sable avec Breath of the Wild et ont dit aux fans: Amusez-vous avec ça. Ils ont tout de même laissé Ganon très proche du héros pour ceux qui veulent juste aller lui taper directement dessus et laisser le jeu de côté après.

Bon, ça sonne comme une montée de lait tout ça, mais ce ne l'est pas. Les joueurs sont libres d'apprécier la série comme ils le veulent. Mon point étant qu'explorer les environs et revisiter les personnages nous apprend qu'il y a beaucoup plus à y voir que juste les archétypes que ces personnages semblent représenter à vue d'oeil. Le jeu prend peut-être 10 heures à compléter la quête principale, mais tu peux y passer des centaines d'heures à t'imprégner du folklore et des habitants d'un opus précis.
EvilivƎ

Hors ligne Moondoline

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4123
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #8 le: samedi 04 août 2018, 17:25:27 »
Je crois qu'affirmer que les jeux de Zelda ont des personnages trop simplistes est mal comprendre la série et ignorer 99% du développement des personnages. Tu parles d'Anju par exemple, et ton exemple manque de profondeur. Si tu suis la quête avec un guide et que tu portes pas trop attention au personnage tu ne vois que la jeune fille maladroite. Si tu suis un peu son histoire et que tu la regarde faire pendant les 2 premiers jours, tu vois que 1. Elle prend son boulot d'hotêlière très au sérieux, 2. Elle est repliée sur elle-même et mange ses émotions et que 3. Kafei lui permet de sortir de sa coquille et de s'épanouir, et c'est pour cette raison qu'elle le marie. Il y a beaucoup plus d'angoisse que tu ne semble le remarquer dans ce personnage, et ça se voit dans chaque action qu'elle prend.

Il me semble que c'est plus une interprétation de ta part qu'une vérité dite.
Et même si c'était vrai, ça reste une caractérisation assez sommaire pour un rpgs/jeu d'aventure.

Pour les limitations de la nes, je ne suis pas vraiment d'accord, il n'y a qu'à voir une série comme Mother ou Final Fantasy pour montrer qu'un jeu nes avec du texte c'est possible.

Pour la princesse Zelda, elle n'est réellement exploitée que dans très peu d'épisodes de la série.
Dans OOT, Sheik existe mais n'est pas vraiment justifié en dehors du manga (elle aurait tout autant pu se cacher et demander à Impa de guider Link que ça aurait été pareil). Dans TP, elle est très secondaire. J'ai pas souvenir d'avoir été ébloui par la personnalité de Zelda dans Skyward Sword.
A l'inverse, je la trouve plus attachante dans Spirit Tracks ou BOTW (sans être non plus un modèle d'écriture mais elle reste super sympa).

Et à quoi pense tu comme histoire super intéressante dans Adventure Of Link des pnj ? A part la péripatéticienne qui emmène Link chez elle et 2-3 pnjs qui te sortent des phrases plus qu'obscures en boucle (dont des phrases clés effectivement pour avoir un item mais de là à dire que c'est intéressant au delà de l'utilité ...)

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10760
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #9 le: samedi 04 août 2018, 17:32:48 »
Dans OOT, Sheik existe mais n'est pas vraiment justifié en dehors du manga (elle aurait tout autant pu se cacher et demander à Impa de guider Link que ça aurait été pareil). Dans TP, elle est très secondaire. J'ai pas souvenir d'avoir été ébloui par la personnalité de Zelda dans Skyward Sword.


Sauf qu'Impa est vraisemblablement morte dans Ocarina of Time, et c'est pour ça qu'elle peut s'éveiller en tant que Sage (je crois que c'est plus de la théorie qu'autre chose, mais pour moi tous les Sages d'OoT sont plus ou moins morts et que le seul point qui est contradictoire avec ça, c'est l'ending. On les voit, mais à mon avis sous la forme d'esprits un peu à la BOTW. C'est d'ailleurs pour ça que l'on voit Mido et le Roi Zora si triste à part car ils ont perdu l'amour de leur vie.

Little bit of Love

Hors ligne Moondoline

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4123
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #10 le: samedi 04 août 2018, 17:50:43 »
Mais une porte ouverte à l'interprétation car le personnage n'est pas assez décrit en fait il un personnage profond et bien écrit ?
Ne doit on pas juger en fonction de ce que le jeu nous propose réellement ? C'est pas trop facile de dire "c'est au joueur de se faire son idée sur la profondeur de notre histoire ?"

Tu as raison, il y a plein de théories hyper passionnantes sur la saga et qui ont toutes du sens, sur les personnages comme sur le background mais ne reflètent t'elles pas justement le vide que nous laisse ces épisodes ?
Comme pour la chronologie, c'est plus les fans qui se prennent la tête et font une histoire de malade alors que la chronologie semble plus que basique dans la tête des développeurs.

La limite entre le trou de scénario voulu et le manque d'ambition sur la caractérisation des personnages est quand même vachement soumis à débat et pour la série présente, je pense savoir où placer le curseur.

Hors ligne Yorickazoo

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10760
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #11 le: samedi 04 août 2018, 17:53:18 »
Je reprenais juste le fait que je ne pense pas qu'Impa puisse servir de relais à Sheik car elle était morte hein.

Si je devais répondre à la question, je dirais qu'il faut garder en tête que cela reste une oeuvre fictive et que son rôle n'est pas de créer de bout en bout chaque personnage. On ne peut pas égaler une vie entière et il faut donc se contenter de recréer quelques traits de caractères et pour cela, je trouve que Zelda ne s'en sort pas si mal en définitive.

Little bit of Love

Hors ligne Moondoline

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4123
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #12 le: samedi 04 août 2018, 17:59:08 »
C'était qu'un exemple mais on aurait pu trouver plein d'autres truc que Sheik et je trouve as que ça rendre le personnage si profond que ça (d'ailleurs de mémoire dans le manga, Sheik se souviens pas d'être Zelda).

Pour le reste je suis d'accord bien que certains jeux brillent quand même dans l'écriture de leurs personnages (pas mal de rpgs comme un Mass effect ou des jeux d'aventure comme Bioshock).

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 12255
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #13 le: samedi 04 août 2018, 20:52:37 »
Dans OOT, Sheik existe mais n'est pas vraiment justifié en dehors du manga (elle aurait tout autant pu se cacher et demander à Impa de guider Link que ça aurait été pareil). Dans TP, elle est très secondaire. J'ai pas souvenir d'avoir été ébloui par la personnalité de Zelda dans Skyward Sword.


Sauf qu'Impa est vraisemblablement morte dans Ocarina of Time, et c'est pour ça qu'elle peut s'éveiller en tant que Sage (je crois que c'est plus de la théorie qu'autre chose, mais pour moi tous les Sages d'OoT sont plus ou moins morts et que le seul point qui est contradictoire avec ça, c'est l'ending. On les voit, mais à mon avis sous la forme d'esprits un peu à la BOTW. C'est d'ailleurs pour ça que l'on voit Mido et le Roi Zora si triste à part car ils ont perdu l'amour de leur vie.

Disons qu'il y a quelques indices qui vont dans ce sens : Darunia qui part affronter Volcania seul et sans masse en est la plus évidente, ainsi que Nabooru qui se fait désintégrer par les sorcières (même si la traduction semble plutôt dire qu'elle a été recapturée.)

Hors ligne Jielash

  • Apprentie de Kangis
  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5331
  • PZ: You can (not) escape
    • Jielash
    • Voir le profil
    • Blog BD
Les personnages de Zelda n'ont-ils pas des caractères trop simplistes?
« Réponse #14 le: samedi 04 août 2018, 22:32:26 »
Sheik existe parce que Zelda désire sauver son royaume plutôt que de passer tout le jeu à se cacher. Elle est présentée dès sa première apparition comme le guide de Link, en lui expliquant qui est le grand méchant et où il faut aller pour avancer dans l'histoire. C'est aussi une bonne manière d'avoir les deux personnages phares de la saga interagir davantage et nouer davantage un lien.

Le fait qu'on ne sache rien de qui est ce Sheikah au nom si peu inspiré ni pourquoi il se trouve là pour aider Link n'est-ce pas pour justement faire que le joueur se questionne sur son identité et ce qu'il ne dit pas ?

Concernant la Zelda de Skyward Sword, j'aime beaucoup le passage avant qu'elle ne s'endorme, où elle dit à Link qu'elle l'a "manipulé" en l'incitant à la poursuivre sans le laisser la rattraper, afin qu'il s'endurcisse et puisse prendre son rôle de héros. Cela remet en contexte les nombreuses fois où on la poursuit et où elle part juste avant/au moment où on arrive, qui ne sont donc pas du simple hasard.
On voit la détermination de Zelda dans sa quête (ainsi que le fait qu'elle semble avoir commencé à changer en regagnant les souvenirs d'Hylia), quitte à "maltraiter" son ami d'enfance.

Citation de: Moon
Mais une porte ouverte à l'interprétation car le personnage n'est pas assez décrit en fait il un personnage profond et bien écrit ?
Ne doit on pas juger en fonction de ce que le jeu nous propose réellement ? C'est pas trop facile de dire "c'est au joueur de se faire son idée sur la profondeur de notre histoire ?"

Zelda est un jeu-vidéo et pas un roman, les personnages ne sont donc pas "décrits" de la même manière. Il n'y a pas de narrateur et si des PNJs vont donner quelques descriptions rapides d'autres personnages afin de comprendre leur relation/caractère, ils ne vont pas te faire un exposé sur leur vie. Et pareil dans des livres de toute manière, même si tout est beaucoup plus textuel (:hap:) tout ne va pas être dit clairement, il faut bien que les lecteurs comprennent des choses par eux-même.
Avoir des personnages qui bougent, qui se trouvent à des endroits particuliers à certains moments, dont les dialogues changent, c'est un choix volontaire, ce n'est pas fait au hasard et on peut considérer ce qu'on nous montre comme de la "description". Interpréter les actions d'un personnage ce n'est pas forcément inventer des trucs qui sortent de nulle-part, même s'il y a évidemment matière à totalement surinterpréter.