Auteur Sujet: La loi sur le renseignement, liberté et sécurité  (Lu 4718 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5698
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« le: samedi 09 mai 2015, 00:58:26 »
Tout Internet ne parle plus que de cela depuis quelques temps, la loi sur le renseignement a été votée par le Parlement français.


Concrètement, que signifie cette loi ? Elle permet aux autorités de surveiller les activités de n'importe quel citoyen français installé sur le territoire, pourvu qu'il soit démontré qu'il est concerné par "un sujet grave d'ordre national". Grosso modo, si des éléments concrets montrent qu'un citoyen français a envoyé des mots ciblés avec son smartphone du genre "bombe" ou "attentat", la police peut le mettre sur écoute pendant un certain laps de temps. Et plus tard, si on démontre demain que le sens du rouleau de papier-cul dans le dérouleur est un "sujet grave d'ordre national", le gouvernement a autorité pour vous filmer en train de chier.

Cette loi s'inscrit dans le climat généralisé de peur et de paranoïa xénophobe qui s'installe depuis des années (si les mots islamisme et terrorisme vous viennent à l'esprit, félicitations, vous êtes français(e) pur bœuf !) et elle génère des réactions assez opposées. Si la plupart se contente de hausser les épaules "boh ranafout' je fais pas de terrorisme je suis pas concerné" d'autres s'offusquent de ce premier pas vers le monde de 1984. Pour ceux qui l'ignorent, 1984 est un très chouette bouquin d'Orson Welles, un livre à lire une fois dans sa vie.


Du coup, que pensez-vous, pézédiens de tout bord, de cette législation ? Est-ce une avancée appréciable vers une société paisible et équilibrée, ou une énième dérive vers l'oppression banalisée ? Pensez-vous que ceci changera notre quotidien à plus ou moins court terme, ou qu'on n'en parlera plus dès qu'on l'aura assimilé ?

La parole est à vous, profitez donc de l'avoir encore !
« Modifié: samedi 09 mai 2015, 01:01:06 par un modérateur »

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Trictus McNatret

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1606
  • Bonjour, je vais te manger.
    • Voir le profil
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #1 le: samedi 09 mai 2015, 04:25:39 »
Je vais être bref mais comme le disent tous les socio-paranoïaques de mon genre : je pourrais être aussi vierge de tout crime qu'un nouveau-né, ça me ferait pas me sentir heureux d'être épié pour autant. J'aime pas du tout cette loi, et j'estime que RIEN n'autorise une telle intrusion dans le privé.

Hors ligne DrCreep

  • Espion Garo
  • *
  • Messages: 827
  • "Kashika no anaroji !"
    • https://www.facebook.com/profile.php?id=100007171756451
    • bast-6958
    • https://twitter
    • Voir le profil
    • De l'Art, Bitches >D
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #2 le: samedi 09 mai 2015, 15:46:03 »
C'est purement et simplement les prémisses du sécuritarisme, même si pas poussé à l'extrême, moi je suis complètement contre, j'ai même fait comprendre à l'état mon avis grâce à Horus.

Grâce à cette loi ils peuvent nous surveiller où qu'on soit, ils vont mettre des caméras partout, pirater nos webcams etc... Bon j'exagère très certainement, mais c'est l'idée, et pareil pour Internet, adieu la liberté et ils vont s'en servir pour faire chier au niveau des droits d'auteur tant qu'on y est.

Bref, moi je suis contre. Enfin je suis contre la majorité des choses que fait l'état de toutes façons.

Hors ligne Murihoro

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1703
  • Membre revenant périodiquement d'entre les morts
    • Voir le profil
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #3 le: samedi 09 mai 2015, 16:07:28 »
Pour ceux qui l'ignorent, 1984 est un très chouette bouquin d'Orson Welles

Plaît-il ?

http://youtu.be/sMpr6CBFCsA

Sinon, au-delà de cette erreur (1984 c'est de George Orwell), j'ai pas mal suivi cette histoire de projet de Loi sur le Renseignement, et j'ai notamment pu constater l'incroyable fossé entre les préoccupitations des médias sur Internet et à la télévision : là où l'un était littéralement en effervescence à ce propos (Entre Mediapart qui fait un live de 6 heures sur la question en invitant plein d'acteurs plus ou moins concernés par le projet, la multiplication des sites visant à informer les gens et ou à donner des moyens pour les webmasters de flooder les futures boîtes noires avec des requêtes suspectes à chaque connexion sur une de leurs pages), l'autre a dû sûrement le mentionner, mais personnellement, je n'ai jamais été devant la télé à ce moment-là (faut dire que je la regarde pas beaucoup, c'est vrai).

Et à vrai dire, pour avoir eu une discussion à ce propos avec ma mère pas plus tard que ce midi, je me rends vraiment compte que les gens ne sont absolument pas au courant de tous les tenants et les aboutissants de ce projet de loi, et s'arrêtent au "Je suis pas terroriste donc je ne serai pas concerné". Pour la peine, et parce que l'introduction de Wolf est peut-être un peu succincte, je me permets de linker cette vidéo faite par le Monde (en collaboration avec Vidberg que je suis depuis fort longtemps) qui explique un peu plus en détail ce que vise à introduire cette loi :



Mon avis sur la question en général (non seulement le projet en lui-même, mais l'attitude du gouvernement sur cette question) est simple : je suis non seulement révulsé qu'un gouvernement qui se déclare de gauche puisse avancer une telle loi, évidemment liberticide et dont l'efficacité n'est pas du tout assurée , mais en plus de voir Manuel Valls féliciter les députés de ne pas avoir cédé aux différentes pressions (pour la plupart POPULAIRES, bordel, le mec les félicite de pas écouter le peuple), je pense que c'est le comble. A une époque où le gouvernement même des Etats-Unis commence à se poser des questions sur les agissements de la NSA et leurs résultats, que la France s'enlise dans un tel projet, je trouve ça complètement surréaliste.

「花が咲いたよ」

Hors ligne DrCreep

  • Espion Garo
  • *
  • Messages: 827
  • "Kashika no anaroji !"
    • https://www.facebook.com/profile.php?id=100007171756451
    • bast-6958
    • https://twitter
    • Voir le profil
    • De l'Art, Bitches >D
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #4 le: samedi 09 mai 2015, 17:55:42 »
À ce train là on sera tous suspectés au vu des conneries et autres blagues ou je ne sais quel message dont on peut tirer des sous-entendus suspectables qu'on prolifère sur le web...

N'importe quoi comme une fausse pétition pour ressusciter Hitler (Exemple débile mais au moins vous comprenez) pourra être considérer comme quelque chose de suspectable et on sera mis sur écoute, et vu que le gouvernement est constitué de débiles qui ne connaissent rien à Internet y'en aura pas un seul pour se dire que c'est une blague sorti de tout le WTF du web.

Enfin bon, si un dispositif de mise sur écoute ou quoi que ce soit est utilisé via mon PC je fais partie de ceux qui s'en rendront compte personnellement, mais je m'inquiète surtout pour les autres qui ont pas spécialement envie d'être surveillés.

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 12379
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #5 le: dimanche 10 mai 2015, 00:41:37 »
Citer
N'importe quoi comme une fausse pétition pour ressusciter Hitler

Ressusciter Hitler, c'est tellement une idée pourrave. Par contre, construire un Mecha-Hitler, moi j'dis que ça dois être bien classe. 8)

Plus sérieusement, ouais, cette loi, ça me semble être de la merde, on semble revenir à l'époque de l'empire communiste où on mettait tout le monde sur écoute pour se débarrasser des gens qui critiquaient un peu trop haut. Mine de rien, c'est flippant. Le pire c'est qu'ils ont l'air d'y croire mais le niveau d'efficacité va frôler le zéro absolu pour une raison simple : tous ceux qui se renseignent un minimum sont au courant de ce plan. Et je pense que les soit-disant principaux visés, soit les terroristes se renseignent pas mal dans la préparation de leurs coups, ce qui leur permettront d'agir en conséquence. (L'art du langage codé  :love: )

Et puis, c'est un peu normal que le net s'enflamme à ce sujet là ou la télévision l'évoque juste vite fait : faudrait pas que les gens s'interrogent sur cette loi non plus, d'autant plus que le net me semble être assez mal vu par les générations plus avancées (ou dans le meilleur des cas, ils ne savent pas l'utiliser convenablement), ce qui fait quand même un gros paquet de protestataires potentiels sur le carreau.

L'ironie de la situation, c'est que ce système d'écoute porte atteinte à cette même liberté d'expressions que toute la France, dirigeants inclus, semble avoir défendu corps et âmes après l'attaque de Charlie l'Hebdo.

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Gardien de Farore
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9615
    • Voir le profil
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #6 le: dimanche 10 mai 2015, 14:24:39 »
Citer
Et puis, c'est un peu normal que le net s'enflamme à ce sujet là ou la télévision l'évoque juste vite fait : faudrait pas que les gens s'interrogent sur cette loi non plus, d'autant plus que le net me semble être assez mal vu par les générations plus avancées

Justement, ce flux de propagande que sont les médias mainstream seraient un super moyen de faire passer cette loi en douceur. On a été "attaqués" à Charlie Hebdo (plus grande hypocrisie de l'année, voire de la décennie, amha), rien de mieux que de mettre en place un système d'écoute généralisé pour éviter que ça se reproduise. Tu fais dire ça au bg Laurent Delahousse et son browshing à la Village People, je te garantie que cette loi passerait sans soucis.

(et la question de savoir si ça marche ou pas, ben wait & see selon certains, même si ceux qui ont un peu de recul connaissent déjà la réponse)

Plus sérieusement je rigole mais je trouve ça honteux, non pas que cette loi soit proposée (c'était inévitable et ça m'étonne que ça ait pas été proposé avant), mais que ça soit aussi bien accueilli. Quand certains arrivent à dire "ben t'as rien à te reprocher donc tu t'en fous" ou "mais faut combattre les terroristes" ça m'attriste beaucoup, dans un pays qui arbore le mot "Liberté" en devise nationale.
Comme quoi on a beau dire qu'on est un pays d'intellos, les 1984 ou Minority Report ça ne sert à rien pour prévenir les mesures liberticides et totalitaires, saupoudrée d'un petit peu de crème, la population avale ça comme si c'était une étape normale dans la lutte contre le terrorisme, ironique quand on pense que Daesh et toute cette bande de peintres existe à cause de notre intervention militaire dans la région, et qu'on leur a servi notre armement sur un plateau (au nom de la libertay, tiens c'est marrant).

Pour finir, c'est pas comme si l'Histoire n'avait jamais tenté ce genre de truc, les Stasis d'Allemagne de l'Est, l'URSS stalinienne, les nazis, que des enfants de cœur à prendre en exemple pour mener à la paix et à la sécurité.

En conclusion, l'Homme est modulable à loisir, une population c'est comme du Play-Doh qu'on formate avec de beaux discours servis par des médias corrompus. Pas étonnant du coup qu'on se retrouve dans un pays qui crache sur la liberté individuelle et la vie privée, et que ça ne fasse pas plus de bruit que ça. 
« Modifié: dimanche 10 mai 2015, 14:31:48 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14139
    • Voir le profil
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #7 le: dimanche 10 mai 2015, 14:50:12 »
Quelle virulence ! Je tenais à appuyer l'idée du lien entre Charlie Hebdo et l'acceptation plus aisée de certaines mesures : la littérature scientifique américaine a crée le concept de "securitization", qui consiste en gros à faire appliquer des mesures politiques, en les justifiant par un besoin de sécurité indiscutable (avec un argument d'autorité : "c'est le seul moyen d'enrayer la menace"), pour générer l'acceptation de la population.

Et le phénomène qui a principalement révélé cette théorie, ce sont les attentats du 11 septembre, qui ont permis aux États-Unis (et au reste du monde) de mener des politiques "sécuritaires" liberticides, notamment avec les aéroports où chaque passager est analysé sous tous les angles (et on lui interdit de prendre une bouteille d'eau, pour aller s'en acheter une plus chère au "freetax" plus loin) et peut être fouillé et touché dans tous les sens. Et dans la politique internationale, c'est extrêmement courant de justifier une guerre par une menace pouvant intenter à la sécurité de son propre pays (la fameuse guerre "préemptive" de George Bush en Irak).



Après, pour l'aspect surveillance sur le net, c'est pas spécialement nouveau, avec la NSA ou les trackers qui peuvent cibler votre identité, il est de plus en plus difficile de rester 100% anonyme sur le net.

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Gardien de Farore
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9615
    • Voir le profil
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #8 le: dimanche 10 mai 2015, 16:18:25 »
Citer
Quelle virulence !

Quand la réalité rattrape les scénarios les plus pessimistes, et que les populations gobent ça comme si c'était tout à fait normal, encore heureux qu'on soit un peu virulent.

Sinon pour la "securization" (je connaissais pas ce mot, j'avoue), c'est juste le concept de base de toute propagande et de justification pour partir à la guerre ou contrôler son peuple, ça existe depuis la nuit des temps, n'a pas été créé par les USA et la guerre d'Irak n'est pas le premier terrain pour lequel ça a été utilisé.
C'est juste le contrôle des masses en utilisant la prétendue insécurité extérieure, le seul facteur changeant c'est l'ennemi (ici Daesh, après 2001 Al Qaïda).
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Zemo

  • Priant de Nayru
  • Messager Éolien
  • *****
  • Messages: 2067
  • A wop bop a loo mop a wop bam boom!
    • SylvainCharroy
    • Voir le profil
La loi sur le renseignement, liberté et sécurité
« Réponse #9 le: dimanche 10 mai 2015, 17:05:53 »
A noter que pendant ce temps, du côté des USA, le congrès étudie justement une réforme du patriot act (qui a très largement inspiré notre nouvelle loi). Comme la loi sur le renseignement, le patriot act avait été voté à la va vite après les attentats du 11 septembre, et avec les révélations de Snowden sur la NSA, voilà qu'ils veulent réduire son champ d'application notamment pour empêcher la récolte massive des données personnelles.
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... pour les miracles, prévoir un délais