Auteur Sujet: Séries TV, Web & autres  (Lu 59800 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12159
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #150 le: dimanche 30 juin 2019, 12:12:07 »
Tssss. Je les ai en DVD. Tu crois quoi ?

Don't stoooop Believiiiiing !

Par contre, oui j'ai Stranger Things 3 qui arrive. Déjà que j'ai fait l'intégrale des deux premières saisons.  :hihi:
Ah et la Casa Del Papel 3.
« Modifié: dimanche 30 juin 2019, 12:18:55 par un modérateur »
A Little bit of love

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10052
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #151 le: dimanche 30 juin 2019, 18:33:22 »
Quel fumier ce Zemo, j'ai confondu Glee et Glow du coup je m'attendais à voir la saison 3 et en fait pas du tout
Ils font aussi bien trainer The Crown et Mindhunters, c'est un peu la foire à la saucisse, l'ancienne formule une année = une saison, ça marche pas chez eux. Même symptôme pour Mr Robot d'ailleurs (même si aucun rapport avec Netflix).

De dépit je me suis lancé Skins mais ça a été fait pas mal dans la douleur. La première gen était bien cool mais le reste ça va du sympatoche au tout moisi. Donc prout. Et Black Mirror la saison 4 j'en parle pas, c'était nul, non ?
En fait j'ai de plus en plus de mal avec les séries sur Netflix, j'ai investi dans l'intégrale des Sopranos, la Lamborghini des séries, à côté les séries Netflix ne font pas le poids.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5866
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #152 le: jeudi 15 août 2019, 15:45:04 »
Je sors du 4ème épisode de Kamen Rider : Amazons sortie en 2016. Cela fait la huitième série de ce personnage que je tâte (et à l'heure actuelle, je n'en ai toujours pas vu une seule en entier) et la seconde dont je pense qu'elle mérite qu'on en parle.

Avant d'entrer dans les détails, on va jouer à un petit jeu : essayez, sans recours à Google, de deviner pourquoi cette série s'appelle Amazons. :)

Réponse 1 : parce que les protagonistes sont des femmes guerrières qui se battent à l'arc ?
(Cliquez pour afficher/cacher)

Réponse 2 : parce que l'intrigue se déroule dans la forêt amazonienne ?
(Cliquez pour afficher/cacher)

Réponse 3 : parce que c'est le reboot de la série Kamen Rider : Amazon sortie en 1974 ?
(Cliquez pour afficher/cacher)

Réponse 4 : parce qu'elle est financée par Amazon, la multinationale du mal qui provoque l'effondrement du commerce, de l'économie, des droits sociaux et j'en passe ?
(Cliquez pour afficher/cacher)

Si vous avez lu les quatre réponses, on va faire un bref aparté sur la série Amazon de 1974, qui est introuvable sur le Net mais dont les rares extraits disponibles montrent, en plus d'un kitch outrancier, une violence assez férale, le protagoniste n'hésitant pas à mordre ses ennemis à la jugulaire ou à leur crevasser la moitié du visage pour les achever. PPI, cf YouTube.

De ce fait, Kamen Rider : Amazons ou, de son titre international, Amazon Riders est déconseillée aux moins de 16 ans, pas en raison de nudité apparente, mais parce que ça y va sur les membres en plastique arrachés, les gerbes de sang en CGI, les cœurs fluorescents sortis de la poitrine, voire les corps coupés en deux, plus des mêlées ouvertes dignes d'un film de zombie. Et encore, le tout est censuré à l'extrême, on trouve facilement des séries déconseillées au moins de 12 ans plus crades que ça, c'est pas le nouvel Devilman. On se retrouve donc devant un show qui a le cul entre deux chaises, trop violent pour s'adresser à des enfants, mais trop censuré et mal chorégraphié pour s'adresser à des adultes, qui est aussi trop fauché pour impressionner, mais pas assez pour être nanardesque. Reste à espérer que le scénario sauve le tout.

L'histoire, pour ceux que ça intéresse encore, est celle d'une expérience ratée, les cellules Amazon, qui devaient surbooster les capacités humaines à volonté pour toutes sortes d'applications (médicales, certes, mais aussi et surtout militaires) mais qui avaient deux légers défauts de fabrication : elles consomment une quantité astronomique de protéine, et quand la faim est trop forte, elles transforment leur hôte en monstre affamé de chair humaine, un Amazon.  Une brèche de sécurité causera la fuite de 4000 cobayes qu'il faudra retrouver et exterminer, sauf que même le plus fort des humains ne sera jamais de taille face au plus faible Amazon. La compagnie responsable de ce merdier devra donc compter sur l'aide de deux hommes diamétralement opposés, l'un gentil et fragile, l'autre sauvage et chaotique, qui ont le pouvoir de contrôler leur Amazon intérieur pour devenir les Kamen Rider Alpha et Omega.

Et de ce postulat découle plusieurs questions sur, bien entendu, la notion d'humanité et ses limites, mais aussi la loi du plus fort, la chaîne alimentaire, la justice du chasseur et les droits du chassé.

Je vous recommande à moitié. Ça se laisse regarder, y a un certain savoir-faire dans la réalisation, c'est un peu plus brutal que beaucoup de série du genre, mais c'est pas un show qui change la vie. Argument final, si vous avez un abonnement Amazon Prime dont vous ne savez pas quoi faire, voilà de quoi vous occuper 40 minutes par-ci par-là.

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5597
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Séries TV, Web & autres
« Réponse #153 le: dimanche 13 octobre 2019, 18:53:39 »
J'ai regardé la saison 1 de Gentleman Jack récemment (8 épisodes), il s'agit d'une série basée sur les chroniques personnelles de Anne Lister.



Surtout connue en France pour avoir fait une des premières ascensions du plus haut mont des Pyrénées, cette héritière d'une vieille famille du Yorkshire et propriétaire terrienne a eu une vie assez fascinante qu'elle relate dans son imposant journal de 84 volumes. Elle a beaucoup voyagé et étudié, fait toutes sortes d'activités réservées aux hommes au XIXème siècle. Elle relatait par ailleurs en langage codé ses nombreuses aventures lesbiennes dans ses écrits. Son comportement lui valait d'être surnommée "Gentleman Jack" par certains.

La série, réalisée en coopération par la BBC et HBO, se déroule dans la saison 1 principalement autour de la ville de Halifax, dans les environs duquel se situe le vieux manoir de la famille Lister, ainsi que d'autres riches familles, dont la fortunée et orpheline Ann Walker, dont la constitution fragile et l'argent lui valent d'être à la fois surveillée et couvée par ses tantes, oncles et cousins présents dans la région. Notre protagoniste, à peine revenue de voyage et qui ne recule devant rien, va donc tenter de la séduire.

Si la relation entre ces deux-là forme une bonne partie du piquant de l'histoire, on suit aussi les relations familiales de Anne, la manière dont elle gère ses terres (avec notamment une affaire de vol de charbon pour le moins compliquée à résoudre) et la vie de certains de ses métayers.

J'ai trouvé cette première saison très sympathique, c'est beau à regarder, plaisant à suivre, la musique signée Murray Gold est super et les actrices et acteurs sont charmants. La manière dont Anne s'adresse parfois à la caméra pour nous relater ses pensées/dicter son journal peut être un peu surprenant de prime abord mais j'ai bien apprécié.

La saison se finit sur une très belle note et j'ai hâte de pouvoir voir la saison 2 l'année prochaine.

Hors ligne Moon

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4472
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Séries TV, Web & autres
« Réponse #154 le: mardi 15 octobre 2019, 00:10:29 »
Pour ma part, j'ai regardé les 9 épisodes qui composent la première saison de Comment élever un super-héros (Raising Dion) sur Netflix



En gros, on suit les aventures de Dion, 7 ans, et de sa mère (le père étant disparu aux dernières nouvelles);
Tout commence quand du jour au lendemain Dion commence a développer des pouvoirs (télékinésie, téléportation, boules d'energie, ..) qu'il ne maitrise pas du tout, sa mère va tout tenter pour le protéger et éviter d'ébruiter les talents de son rejeton pour éviter qu'il finisse en cobaye.
Pour se faire, elle pourra compter sur l'aide du meilleur ami de son mari et qui sera d'autant plus utile qu'une menace se tapie dans l'ombre qui a plus d'une victime à son compteur.

Alors après ce résumé super top, quoi dire ?
Il y a vraiment à manger et à boire dans cette série qui fait furieusement penser à The Stranger Things par bien des aspects (à commencer par un gros clin d'oeil répété dans presque tous les épisodes).
En positif, c'est plutôt très bien réalisé, à part quelques exceptions, j'ai trouvé que les effets spéciaux étaient vraiment bien fait pour une "simple" série Netflix.
Les adultes sont globalement convaincants dans leur jeu et l'intrigue a des bonnes idées pour nous tenir en haleine avec des rebondissements bienvenus.

En négatif, le plus gros c'est que j'ai eu envie d'étrangler plus d'une fois Dion .... Non sérieux, c'est presque pire que The Stranger Things (qui m'exasperait déjà au plus haut point là dessus); Ok la VF doit y jouer un peu mais même sans ça, le gamin est à baffer dans son personnage et l'acteur est franchement mauvais (qu'on vienne pas me dire qu'il a 7 ans donc c'est normal, il y a plein de films avec des gamins super convaincants); je sais pas où ils l'ont pêchés mais c'est vraiment THE erreur de casting.
Il y a pas mal de trucs complêtement WTF ou pas crédibles du tout pour vraiment s'impliquer dans cette histoire
(Cliquez pour afficher/cacher)
Je passe aussi sur les retournements de situations un peu foufous, c'est bien de surprendre le spectateur mais parfois trop c'est trop
(Cliquez pour afficher/cacher)

Il y a pas mal de sous intrigues sinon qui servaient à rien ou pas grand chose comme la partie boulot de la maman mais bon, à la rigueur ça passe.

Bref, c'est une série avec énormément de potentiel et qui a quand même des points positifs mais qui je trouve, pour l'heure, est plombé par un rôle principal tête à claque et par des moments un peu wtf pour vraiment la prendre au sérieux.

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10052
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #155 le: lundi 18 novembre 2019, 23:28:53 »
Quelqu'un regarde Mr Robot ici ? J'en ai parlé avec pas mal de gens et la plupart ont vu que la saison 1 voire moins, sans accrocher vraiment. J'ai l'impression d'être le seul à être à fond dedans, et même si la série a des coups de mou y'a de sacrés moment de grâce, la deuxième moitié de la saison 3 par exemple tous les épisodes mettent sur le derche, c'est fou.

Bref, tout ça pour dire que j'ai vu le 4x7 qui m'a mis sur les rotules et à part sur Reddit je trouve personne pour en parler :hap: Un des meilleur truc que j'ai vu à la TV depuis un bon moment (sans doute même mieux que les meilleurs de Sopranos ou True Detective).
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12159
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #156 le: mardi 19 novembre 2019, 11:22:33 »
Je n'ai vu que genre trois épisodes, donc je suis désolé, je ne vais pas être d'un grand secours. Je n'ai pas été captivé et j'avais détourné mes envies vers d'autres séries (je ne sais plus lesquelles).
A Little bit of love

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6358
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #157 le: vendredi 22 novembre 2019, 22:56:36 »
J'aime bien Mr. Robot je suis la série depuis le début, mais je trouve pas trop ou regarder la saison 4, je pensais qu'elle était sur Amazon Prime mais non. Bon j'ai pas cherché plus que ça mais voilà, quand je la trouverais je m'y mettrai aussi, ça me hype bien ton avis sur la saison 4 en tout cas.

En ce moment sinon je mate Vagabond, c'est une nouvelle série coréenne sur Netflix.
Je l'ai commencé un peu au pif parce-que j'essaie de regarder des trucs coréens pour améliorer mon coréen justement, et souvent les séries coréennes c'est chiant comme la pluie. Mais là le trailer m'a pas mal interessé ce qui est rare.

Et bien je dois dire que c'est une des séries les plus plaisantes que j'ai pu voir. Chaque épisode est un plaisir monstre à regarder, particulièrement depuis les 5-6 derniers. Mon rendez-vous du week-end, ça me hype trop à chaque fois :hap: (il y a 15 épisodes sur 16 sortis actuellement donc bientôt fini :( )

Pour en parler vite fait, c'est un mec dont le neveu meurt dans un mystérieux crash d'avion dans des circonstances troublantes. Il va se battre pour découvrir la vérité derrière tout ça et se faisant il va se retrouver impliqué dans un complot de malade. Il va rencontrer un agent des services secrets coréens qui va l'aider.
Cet agent c'est l'actrice la plus connue en Corée d'ailleurs donc y'a du budget et de l'ambition pour la série.

Ceci dit objectivement la série a pas mal de défauts : des incohérences à la pelle, des trucs qui n'ont aucun sens, des cliffhangers et retournements de situation dans TOUT les sens (et quand je dis TOUT les sens c'est vraiment abusé). Des mindgames pas très crédibles. Et pourtant.

Paradoxalement, c'est précisément ces défauts qui me font vraiment adorer la série. C'est vraiment barré les scénaristes partent en roue libre mais tu sens qu'ils s'amusent, et les acteurs aussi. Et c'est des défauts clairement assumés je pense.
Il y a de l'action, de la politique (y'en a beaucoup même), dans des decors marocains et coréens, des personnages vraiment cools, un scénario survolté qui joue énormément sur les rebondissements, des personnages attachants, d'autres charismatiques de fou, des passages ultra stylé (ce qui n'empêche pas les défauts que j'ai pu évoquer plus haut, et ça peut clairement en rebuter beaucoup, c'est clairement le plaisir coupable pour moi à ce niveau v.v).
C'est vraiment comparable à aucune autre série que j'ai pu voir et pourtant j'en ai bouffé des séries, on dirait une série américaine, mélangé avec un manga seinen, le tout avec une patte très coréenne. C'est très bizarre dit comme ça mais c'est un mélange vraiment frais je trouve et ça me fait délirer. Pour une fois que j'aime une série originale Netflix ça se fête.

Un bon gros 9/10 tellement je passe un bon moment devant chaque épisode :hap: (mais objectivement surement moins que ça :hap: )
« Modifié: vendredi 22 novembre 2019, 23:33:47 par Taiki »

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5866
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #158 le: samedi 18 janvier 2020, 22:43:08 »
J'ai tracé Scissor Seven, une série d'animation chinoise sur Netflix (titre original : Killer Seven). Comme ce n'est techniquement pas un anime, je n'en parle pas dans le topic éponyme.


L'histoire est celle de Sept, un loser amnésique au sombre passé qui survit de petits boulots avec l'aide d'un poulet bleu aux allures de mafieux. Pour augmenter ses maigres revenus, Sept va devenir un tueur à gages, qui tuera n'importe qui pour 500 pièces.

Pour tenter d'accomplir ses missions, Sept compte sur trois atouts : ses ciseaux télékinétiques qui peuvent tout trancher, une balle qui le transforme en n'importe quoi, et sa chance. Cependant, Sept est quand même un gros loser puant, incompétent, naïf et empoté.

La série est loufoque, voire complètement délirante, dans un délire à la No More Heroes ou One-Punch Man. Les codes du genre y passent, les gags (de raffinement très variable) fusent à toute berzingue. Faut pas être du genre à s'arracher la tignasse sur la crédibilité ou la cohérence, et ça rend le truc complètement fendard.

Mais par-dessus tout, nom d'un chien, qu'est-ce que l'animation déboîte la gueule. :-| C'est bien simple, c'est la première fois de ma vie que je me suis arrêté juste pour pouvoir manifester mon émoi devant la qualité d'animation des bastons.


Je me permets donc humblement de chaudement vous la recommander. v.v

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5866
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #159 le: vendredi 13 novembre 2020, 19:19:47 »
Bon. Je m'excuse par avance si je fais une incroyable révélation, mais je crois qu'à un moment, faut que je me rende à l'évidence, j'ai des tendances obsessives. :severe:

Je dis ça parce que je dois en être à ma douzième série de Kamen Rider testée, depuis maintenant presque deux ans que c'est mon plaisir coupable. :niak:

Et j'ai trouvé une troisième série qui mérite d'être recommandée, après Double et Amazons, j'ai nommé Build.

L'histoire est celle de Kiryu Sento, un jeune physicien de génie amnésique. Il vit dans un Japon qui fut coupé en trois par le Sky Wall dix ans plus tôt. Bien entendu, chaque région a sa propre politique et vise plus ou moins secrètement à conquérir les deux autres (quelle éblouissante surprise).
Mais loin de ces querelles politiques, Kiryu s'affaire surtout à affronter les Smash, des humains changés en monstres par des expériences illégales. Pour ce faire, il compte bien sûr sur la puissance de Kamen Rider Build, et des pouvoirs des Bottles qu'il obtient en vainquant les Smash.

Je vais pas épiloguer 107 lignes sur ce super-post qui n'intéresse personne, je m'en tiendrai aux 3 raisons de mon appréciation de la série :

1) Build utilise deux Bottles à la fois, pour des combinaisons de pouvoirs parfois loufoques, mais qui le rendent vraiment versatile et cela renouvelle les combats. Ca ressemble pas mal à Double, qui reste quand même ma saison préférée.
2) Le scénario ne reste pas cantonné au "monstre de la semaine" et part au bout du 12ème épisode dans une direction beaucoup plus politique. Rater un épisode peut faire un trou dans la compréhension de l'histoire, et c'est cette continuité qui donne envie de poursuivre, même si l'histoire n'est pas un miracle d'originalité.
3) Certains gags, car chaque épisode insiste pour avoir ses passages légers, sont vraiment drôles, et ça fait plaisir d'avoir un authentique sourire.

Je conclurai en disant que, si un jour vous avez la volonté de tester un épisode "pour la science" de Kamen Rider, je vous dirigerais en priorité absolue vers Build, Double et OOO.
C'est tout pour moi. v.v

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10052
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #160 le: mercredi 18 novembre 2020, 22:11:30 »
Je suis dans la saison 4 de The Crown et je comprends pas cette série. C'est extrêmement bien joué, bien mis en scène, souvent passionnant, mais j'ai un arrière goût doux amer dont j'arrive pas à me défaire à chaque épisode.
Car y'a aucune dimension sociale. Il y en avait un peu sur un épisode de la saison dernière mais de toute évidence ça n'a eu aucune influence sur la psychologie des personnages alors qu'ils étaient tous à chialer comme des madeleines en mode "Mon dieu, il y a donc des petites gens qui meurent sur cette Terre ? Vite, amenez moi mon champagne dans ma coupe en cristal que j'apaise mon chagrin!". Là, plus rien. Cela me chiffonne car je ne peux m'empêcher de voir une série sur des nantis dans un show fait pour faire rêver des prolos, jouée par des gens probablement prolos eux-mêmes d'ailleurs. Y'a aucune remise en question sur le fait que ces gens ne méritent pas leurs privilèges, qu'ils sont juste nés. Et les fois où leur vie n'est pas enviable ce sont des malheurs de la vie de tous les jours (donc pas nécessairement liés au trône) que vivent des gens (comme Diana) issus de base de l'aristocratie. Et c'est pas des soucis du niveau L'Homme qui Rit ou Richard II c'est plutôt "O non je peux pas me marier parce que ma famille immensément riche qui ne sert politiquement à rien a des responsabilités auprés de son peuple! Comme je suis malheureux".

Tous les épisodes se passent de palais en palais, y'a des serviteurs à tire larigot jusqu'à l'absurde, des pauvres derrière des grilles qui sont super heureux, mais aucune réflexion sur la grande absurdité de cette hiérarchie et de ces règles. Ça me rappelle les gens qui regardent avec passion un mariage royal, même ceux qui ne sont pas du Commonwealth (et même ceux qui le sont d'ailleurs).

Par contre excellente Gillian Anderson en Thatcher. En fait les seuls passages vraiment biens sont ceux où les PM et leurs politiques sont mis en scène.
« Modifié: mercredi 18 novembre 2020, 22:13:53 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5597
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Séries TV, Web & autres
« Réponse #161 le: mardi 01 décembre 2020, 18:49:16 »
J'ai regardé pas mal de séries sur Netflix dernièrement, notamment la mini-série de 7 épisodes The Queen Gambit/Le Jeu de la Dame qui a fait beaucoup parler d'elle. L'histoire d'une jeune joueuse d'échec surdouée au passé difficile. La tension est là, que ce soit pendant ou entre les parties d'échecs, difficile de lâcher l'affaire une fois dedans, j'ai dévoré ça en deux jours. Les personnages sont charismatiques, l'actrice principale fascinante à suivre et la réalisation très efficace. J'ai vraiment passé un excellent moment devant.

J'ai aussi testé deux petites séries française qui me faisaient de l'œil:
-la saison 1 de Mortel, du fantastique avec du vaudou et des ados troublés. C'était sympa, je suis curieuse de voir comment ça pourrait évoluer dans la saison 2, il y a matière à continuer de développer tout ça de manière intéressante
-Marianne, série horrifique autour d'une écrivaine dont les romans d'horreur, basés sur ses cauchemars, "prennent vie". C'est bien flippant et gore, j'aime le postulat de base, par contre j'ai appris qu'apparemment ça se termine sur un cliffhanger et qu'il n'y a pas de suite prévue... du coup je rechigne un peu à terminer là.

Et dans une toute autre ambiance, la série coréenne The School Nurse Files qui nous fait suivre les aventures délirantes d'une infirmière scolaire qui doit se débarrasser des "jellies" des créatures fantomatiques créées par les émotions des gens et que presque personne ne voit. La direction artistique est super et donnait vachement envie, les différentes histoires étaient intéressantes mais... j'ai été assez mitigée sur la forme du scénario au final : ça passe souvent du coq à l'âne, peu de transitions ou de scènes qui permettent d'expliquer clairement les relations entre certains personnages ou ce qu'ils savent, du coup j'ai eu une sensation très brouillonne à divers moments, comme s'il y avait des scènes manquantes.
Dommage parce que pour le reste, il y a vraiment plein de potentiel. J'ai quand même apprécié la série mais ça restait frustrant.

Pour finir, j'ai achevé The Good Place, dont j'avais enchainé les trois premières saisons avant que la quatrième ne sorte, pour finalement ne pas vraiment être d'humeur à la voir une fois qu'elle était terminée. Mais ça y est, je m'y suis mise et les épisodes m'ont rapidement filé entre les doigts.
Cette saison passait un peu trop vite sur certaines péripéties à mon goût mais sinon, elle est dans la lignée des précédentes, c'était bien drôle et la conclusion de l'histoire des protagonistes fut très satisfaisante pour moi. Contente de l'avoir enfin terminée !

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12159
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #162 le: vendredi 04 décembre 2020, 20:56:44 »
@Jielash : J'avais très peur que la série The Good Place finisse en eau de boudin et en fait, pas vraiment. Je trouve que la fin est cohérente, satisfaisante. Donc j'en suis aussi content. Patin de merle, ce qu'elle est bien cette série.
A Little bit of love

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5597
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Séries TV, Web & autres
« Réponse #163 le: vendredi 04 décembre 2020, 21:23:01 »
Oui, tout à fait, ça se termine bien en accord avec ce que la série avait mis en œuvre dans les saisons précédentes.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10052
    • Voir le profil
Séries TV, Web & autres
« Réponse #164 le: mercredi 09 décembre 2020, 13:01:08 »
Le Jeu de la Dame autant je ressens une certaine fierté d'être tombé amoureux de Anya Taylor-Joy dés 2015 en voyant The Witch, autant me rendre compte que Harry Beltik en fait c'est Dudley Dursley c'est le plus gros bug de la matrice que j'ai ressenti depuis bien longtemps. 
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?