Auteur Sujet: [Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !  (Lu 379163 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5488
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6390 le: jeudi 17 mai 2018, 16:00:26 »
Pour m'occuper dans le train, j'ai téléchargé un de mes derniers achats sur Vita : Mary Skelter Nightmare, développé par Compile Hearts et édité par Idea Factory. Ceux qui savent à quoi s'affairent ces studios en temps normal ont déjà arrêté de lire, pour les autres, je vais la faire courte.

L'histoire commence par une structure minéro-organique tombée un jour sur Terre en forant un trou d'une profondeur insondable. Ce trou s'est propagé jusqu'à devenir une ville, voire un pays entier souterrain, nommée la Jail. Les humains y sont enfermés et torturés à longueur de journée parce que reasons. Le joueur suit les aventures d'une petite bande de prisonniers fugitifs : Jack, un garçon désireux de gravir la tour pour regagner la surface, Alice, une fille étrange qui a toujours été en décalage avec son univers, le Petit Chaperon Rouge, armée de ciseaux géants (toute référence à un loup éventré est la bienvenue), la biochimiste Blanche-Neige et ses pommes-bombes à poison, et enfin (là où j'en suis) l'évanescente Belle au Bois Dormant, archère émérite, experte de tout ce qui pique.

Le jeu est un dungeon-crawler à la première personne. Le joueur arpente des étages remplis de pièges et de mécaniques, dont certaines nécessitent les aptitudes des héroïnes. Par exemple, Alice place des Rabbit Holes qui permettent de rentrer au QG, et le Chaperon cisaille ce qui peut l'être. Le level-design préfère clairement la quantité à la qualité.

Comme beaucoup de jeux du genre, la difficulté n'est pas à plaindre. Les combats "f*** you" mathématiquement ingagnables ne sont pas impossibles, les ennemis ne font pas semblant de cogner, et le gameplay bien signé Compile Hearts mélange l'ultra-classique (tour par tour, attaques, sorts, 5 éléments) et la prise de tête (gestion du Sang, de la Corruption et des actions spéciales de Jack).

Après, comme prévu de la part du studio IF, on est quand même face à un jeu japanisant au dernier degré, rien que l'opening donne une très bonne idée du niveau de weeabisme à craindre, quant au chara design, je n'en parle pas. Si ce n'est pas votre tasse de macha, je vous recommande malgré tout "le jeu pour le jeu" et j'ajoute que c'est quand même l'un des jeux IF les moins malaisant ès tropes et clichés que j'ai vu jusque-là. De là, faites comme vous le sentez.


(Cliquez pour afficher/cacher)

Mille mercis à Alice Lee pour la signature !
Entre ce que je dis et ce que tu entends, on risque de pas se comprendre...

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6057
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6391 le: dimanche 20 mai 2018, 03:03:12 »
J'ai bien avancé sur Yakuza Kiwami, je dois être à la moitié, chapitre 10.

J'aime beaucoup, mais franchement Yakuza Zero l'éclate à tout les niveaux il n'y a même pas photo. Rythme, combats, personnages, scénario... :hap: Majima me tape sur les nerfs dans Kiwami alors que dans Zero je l'adorais v.v
 
Il y a particulièrement un point très frustrant chez Kiwami c'est les combats de boss. Les developpeurs ont vraiment craqué il n'y a pas d'autres mots. J'ai failli jeter ma manette contre le mur contre le double boss du chapitre 8. Honnêtement ça doit faire bien des années que j'ai pas ragé autant sur un passage d'un jeu, je pensais pas que j'avais encore ce côté là en moi en jouant à un JV mais Kiwami le fait ressortir v.v. En plus sur le double boss quand l'un regen tu peux pas vraiment l'interrompre vu que t'as l'autre qui te latte la gueule, j'ai dû vider tout mon inventaire et je les ai eu avec 5hp restant la sueur...

Pourtant je comprend pas Zero était parfait niveau difficulté c'était fun et non frustrant, ni trop facile ni trop dur : bien dosé, pourquoi faire des boss comme ça dans Kiwami ? Les combats durent 5 à 10mn et sont éprouvants. Ce mot résume bien, éprouvant. Je m'amuse zéro. Heureusement qu'il y a tout le reste, les personnages, l'ambiance, le scénario qui sont quand même intéressants (bien que moins que Zero à mon sens).

Bon c'était le coup de gueule :hap: heureusement tout les boss sont pas des purges du level des deux dont je parle.

J'ai commandé Yakuza 6 y'a deux jours et je prie sincèrement pour qu'il tienne plus de Yakuza Zero que de Kiwami. J'espacerai après Kiwami j’enchaînerai pas direct sur le 6 de toute façon, je me le met au chaud.

Sinon pour changer de registre sur Detroit : Become Human, j'ai vu cet interview de David Cage que j'ai trouvé très intéressante :
Ca donne envie de tester le jeu, je suis vraiment hypé du coup je l'ai précommandé. J'ai vraiment hâte de pouvoir mettre mes mains dessus, apparemment cette fois ci ils ont mis des embranchements de scénarios tellement poussés et ça a pas l'air d'être du bullshit. Le thème me chauffe tellement. 4 ans et demi de developpement quand même j'y crois de fou :hap:
« Modifié: dimanche 20 mai 2018, 03:05:26 par Taiki »

Hors ligne D_Y

  • Nunuche
  • Gardien de Farore
  • Commandant Yiga
  • *****
  • Messages: 9328
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6392 le: dimanche 20 mai 2018, 12:33:21 »
Le présent topic a été bloqué dans le cadre de la nouvelle disposition du forum. Dorénavant, merci de créer des topics spécifiques pour chacun des sujets que vous voudriez aborder.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?