Auteur Sujet: L'Enfer de Doom  (Lu 5686 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10541
    • Voir le profil
L'Enfer de Doom
« le: samedi 28 juin 2014, 22:13:14 »

A une époque où pullulent les jeux de guerre moderne et les jeux de tirs insipides qui se ressemblent tous, nous avons tendance à oublier à quel point les FPS proposaient des aventures dépaysantes, du challenge, des gros monstres, et de gros pétards. Que quiconque préfère tuer du taliban ou du russe en Irak ou en Afghanistan se jette la première pierre.
Doom est l'un des premiers représentant de cette belle époque où les jeux vidéo faisaient encore rêver. Je vous propose, à la veille de la sortie du prochain Doom 4 (dont un teaser a été révélé à l'E3 2014) de revenir sur l'ensemble de cette saga culte, et, si quelques uns se sentent motiver, de carrément en parler ! (exercice un petit peu plus difficile j'en conviens)

L'avant Doom :

Doom n'est pas le premier coup d'essai des développeurs de chez id Software (studio béni). Composé à l'origine de seulement 4 personnes : John Carmack, John Romero (aucun rapport avec Georges Romero), Tom Hall et Adrian Carmack (aucun rapport avec John Carmack), les premiers softs de la boite sont des jeux de plateforme appelés Dangerous Dave (1988) et Commander Keen (1990).
Leur premier coup d'essai en jeu de tir subjectif sort en 1990 sous le doux nom d'Hovertank 3d, alors développé pour l'éditeur de jeux Softdisk. Nous y incarnons Brick Sledge, un mercenaire chargé de sauver des personnes dans des villes emplies de mutants et de gardes armées, les dites villes étant menacées d'attaque nucléaire dans un contexte de guerre nucléaire. Hovertank 3d est une ébauche de la technique en 3d qu'id Software utilisera plus tard dans des jeux plus connus, mais à cette époque les textures sont inexistantes.

(Cliquez pour afficher/cacher)

La même année sort Catacomb 3d, le troisième épisode de la série des Catacomb. Toujours en vue subjective, il est le premier jeu a montrer la main du personnage, une petite avancée dans le monde du FPS qui a son importance pour renforcer l'immersion du joueur.
L'histoire, basique, consiste à s'enfuir de catacombes remplies de monstres et autres joyeusetés dans la peau d'un sorcier.

(Cliquez pour afficher/cacher)



La révolution arrive en 1992 avec Wolfenstein 3d. Suite plus ou moins officielle de Castle Wolfenstein (jeu d'infiltration sorti en 1981 sur Apple II), le joueur incarne un soldat allié pendant la Deuxième Guerre Mondiale, BJ Blazkowicz, qui tente de s'échapper d'un château nazi (le fameux château Wolfenstein), croisant à l'occasion des centaines de SS et des personnages joyeux tels qu'Adolf Hitler.
Wolfenstein 3d est véritablement le premier FPS à se populariser sur PC, car c'est non seulement un jeu réussi mais également sorti en shareware, c'est à dire que le premier épisode (sur les six présents dans le jeu complet) étaient disponibles gratuitement à l'époque. Une sorte de démo de luxe, en somme.
A noter que Wolfenstein 3d fut l'objet de plusieurs polémiques. De par son contexte, l'utilisation de croix gammés, de soldats nazis, ou de l'hymne national socialiste Horst-Wessel-Lied lors de l'écran titre, nombre d'associations ont jugées bon de décréter que le jeu faisait l'apologie du nazisme. Plus inattendu, des associations de protection des animaux ont fait pression pour retirer les chiens de garde nazis présents dans le jeu, ceux ci refusant de faire tuer des animaux, même en virtuel. Un avant goût de l'esprit provocateur du studio.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Les jeux :

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

Les mods et produits dérivés :

De par sa très grande notoriété (communauté toujours active à l'heure où sont écrites ces lignes) et la facilité de créer soi même de nouveaux niveaux inédits, Doom a été l'un des jeux les plus moddés de l'histoire. Cette partie est une petite liste non exhaustive de certains mods et outils qui permettent de jouer à Doom dans les conditions optimales.

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

Anecdotes et Soupe de Poisson :

Doom sur Atari ?

A l'époque de la conversion de Doom sur tous les supports possibles et inimaginables, une rumeur circulait pour une possible version du jeu sur Atari 2600, screens et boitier à l'appui. Il s'averera plus tard que c'était une canular orchestré par un étudiant appelé James Catalano.



Le Nom du Marine :

Initialement sans nom dans les jeux, plusieurs sources proposent de donner un nom à ce singulier héros :

-La Doom Bible mentionne quatre personnages jouables : Lorelei Chen, John Pietrovich, Dimitri Paramo et Thi Barrett. En effet, le jeu devait à l'origine proposer quatres personnes jouables, un peu à la manière des Metal Slug.
Il semble que le protagoniste du jeu final soit plutôt inspiré par un personnage secondaire nommé Buddy Dacote.
-Le protagoniste du jeu de rôle inspiré par Doom II est nommé Stan Blazkowicz, ce qui ferait de lui le descendant du héros de la série Wolfenstein, B. J. Blazkowicz. Notons au passage que le Blazkowicz de Wolfenstein 3D et Spear of Destiny est un sosie du héros de Doom et Doom II, tandis que le visage de ce dernier avec des mods graphiques de Risen3D ressemble de façon étonnante à Blazkowicz tel qu'il est représenté dans Return to Castle Wolfenstein ; c'est aussi l'allure générale de celui de Doom 3.
-La novellisation de Doom et Doom II est centrée sur un personnage nommé Flynn Taggart.
-Le héros de celle de Doom 3 s'appelle John Kane.
-Le film tourne autour d'un Marine nommé John Grimm.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Le Massacre de Columbine :

Le 20 avril 1999, prés de Littleton dans le Colorado, deux étudiants, Eric Harris et Dylan Klebold, commettent un massacre à l'école de Columbine. Il s'avère qu'entre tous les hobbies des deux auteurs, Doom tenait la place haute, les deux étant fans du jeu, allant jusqu'à créer certains niveaux. Des rumeurs indiquaient même qu'ils avaient recréer le plan de leur école sur l'éditeur de niveaux, mais cette rumeur semble fausse.



Le RPG amateur Super Columbine Massacre RPG! se déroule en Enfer et utilise des sprites de Doom.

Interdiction en pays teuton :

Doom I et II sont sortis en Allemagne en... 2011. Initialement interdits depuis 1994, il fallut attendre l'éditeur Bethesda pour prouver qu'à l'époque moderne, les pixels des années 90 n'étaient plus assez graphiques pour choquer les joueurs actuels, d'autant plus que de nombreux jeux plus violents et plus choquants sont sortis depuis, et ont eu un grand succès.
Néanmoins les deux niveaux cachés inspirés de Wolfenstein 3d sont inexistants des versions allemandes, du fait de la présence de croix gammées et autres symboles nazis.

Bonus - Speedrun :



Teaser de Doom 4 :

« Modifié: samedi 28 juin 2014, 23:56:07 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Fonzie

  • Chercheur en Korogus
  • *
  • Messages: 1242
  • Sic Parvis Magna
    • Voir le profil
L'Enfer de Doom
« Réponse #1 le: mardi 01 juillet 2014, 01:37:16 »
Doom et une série sympa mais j'avais pas trop accroché à l'époque.
J'avais testé le 3, sans plus, mais du peu que j'y ai joué j'avais pas tant été emballé... (les deux premiers par contre sont bien bien funs !)

Mais je m'autoriserais bien une seconde partie de Doom 3 pour lui laisser une seconde chance, parce que j'admets que ma première rencontre avec ce jeu était plus que brève xD
« Modifié: vendredi 22 mai 2015, 12:40:07 par Fonzie »
What a lovely day !

Hors ligne GKN

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6811
    • SW-7822-0270-0436
    • Voir le profil
    • facebook
L'Enfer de Doom
« Réponse #2 le: mardi 01 juillet 2014, 01:45:37 »
La question n'est pas innocente: à quelle période as-tu joué à Doom 3 ?
Mine de rien, l'ambiance était vraiment bonne sur un background relativement simple qui savait s'effacer au profil d'une mise en scène, d'un gameplay et d'un level design assez fou.

D'autant que l'aspect fun arrive assez rapidement, le jeu se débridant pour proposer des situations assez particulières...

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10541
    • Voir le profil
L'Enfer de Doom
« Réponse #3 le: mardi 01 juillet 2014, 16:32:04 »
Le soucis c'est qu'ils étaient plus ou moins obligés de suivre le mouvement des FPS modernes initiés par Half Life et cie. Faire un jeu à la sauce Doom à l'heure actuelle c'est plutôt risqué, à moins de pondre un truc à la Serious Sam.
Après je trouve que sur Doom 3 ils ont bien réussi à concilier l'ambiance horrifique et l'aspect bourrin, parce que bon c'est pas Amnesia non plus, les ennemis arrivent par paquet au bout d'un moment et les cartouches pleuvent. Je regrette juste que le jeu soit aussi dirigiste et linéaire là où Doom à l'origine était un petit peu plus casse tête et où les secrets étaient bien difficiles à trouver par moment.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne GKN

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6811
    • SW-7822-0270-0436
    • Voir le profil
    • facebook
L'Enfer de Doom
« Réponse #4 le: vendredi 18 juillet 2014, 13:08:27 »
Appelez-le Doom et non pas Doom 4 :

"Le jeu se nomme Doom, pas Doom 4. C'est un nouveau titre ré-imaginant absolument tout des jeux d'origines.
Le jeu commence à l'extérieur d'un énorme complexe de recherche situé à la surface de Mars." Stratton, producteur executif.

Le jeu, visiblement, sera à l'ancienne formule : tu cours, tu tires, tu récupères des armes plus puissantes, tu affrontes des monstres plus puissants, tu cours, tu tires...
Il y aura aussi des combats au corps à corps... et un mode multijoueur.

Le titre tourne sous le moteur idTech 6, 60FPS et 1080p annoncé.

S'il sortira bien sûr sur PC, Xbox One et PS4, le reboot fera l'impasse sur les anciennes consoles.


Ah et probablement 16+ minimum car il se veut gore ;D
« Modifié: vendredi 18 juillet 2014, 13:11:19 par un modérateur »