Auteur Sujet: [OOT] Cette guerre qui précéda l'histoire du Héros du Temps  (Lu 1068 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Duplucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14085
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Duplucky
    • SW-8379-3575-2786
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
[OOT] Cette guerre qui précéda l'histoire du Héros du Temps
« le: samedi 25 septembre 2021, 23:08:57 »
Voilà, ayant fait le tour de tous ce qu'il y avait à dire sur OOT, il est temps pour moi de venir synthétiser ce qui en a découlé pour reconstituer les pièces du puzzle de ce qui s'est passé avant le début du jeu : la guerre civile qui déchira Hyrule. Bien évidemment, je serai plus concis que dans mes théories, me limitant à ce dont je suis sûr et omettant évidemment les spéculations qui allaient un peu trop loin. Evidemment, à tout cela iront se greffer quelques théories bonus et autres modifications auxquelles j'ai pensé en cours de route mais qui ne valaient pas la peine de recréer un topic. Cette théorie risque d'être extrêmement longue à écrire et il est donc probable que je la fasse en plusieurs partie donc soyez patients et n'hésitez pas à poster un petit commentaire une fois que vous l'avez lue pour me dire ce que vous en avez pensé, même si vous n'avez rien d'intéressant à dire. Ca fait toujours plaisir à lire.  :miou:

1) Worldbuilding

Bien que comportant quelques similitudes avec le Hyrule actuel, celui d'avant la guerre comportait quelques différences notoires : les Gérudos vivaient dans leur forteresse et dans le désert, les Pestes Mojos naissaient dans les Bois Perdus et l'Arbre Mojo abritait les Kokiris dans la forêt du même nom. Bien que les Zoras naissaient toujours à la Fontaine Zora où ils vénéraient leur divinité locale, Jabu-Jabu ; la logique voudrait qu'ils vivaient aussi au Lac Hylia, qu'ils baptisaient probablement simplement Lac Zora à l'époque. Les Sheikahs vivaient au village Cocorico, probablement chargés de protéger la tombe royale et le temple de l'Ombre où sont exécutés ceux qui contestent l'autorité Hylienne, tandis que le Mont du Péril avait été déserté de son peuple originel, au grand dam de son gardien, Volcania. En ce temps-là, aucune alliance n'existait, chacun vivait sa vie dans son coin et la vie suivait son cours tant qu'aucune partie ne venait poser son grain de sel chez un autre.

Néanmoins, j'attire votre attention sur quatre éléments qui auront leur rôle à jouer dans le déclenchement de ce conflit où dans son déroulement :

Le premier concerne la famille Royale d'Hyrule qui semble avoir un tempérament de conquérant relativement agressif et commence à construire des forts un peu partout en Hyrule : un au centre de la plaine d'Hyrule qui deviendra par la suite le ranch LonLon (de tels remparts autour du ranch en plus d'avoir une tour de garde, ça ressemble plus à un fort vu de l'extérieur, en plus avec une unique entrée bien choisie qui se situe juste en face du bourg d'Hyrule, permettant au château d'envoyer des renforts sans trop s'exposer aux dangers.) et l'autre dans les Bois Perdus, comme dernier bastion qui deviendra par la suite le célèbre temple de la Forêt. Il faut dire que ce peuple peut se vanter d'être imbu de sa personne, avec leurs oreilles pointues qui leur permet soit-disant d'écouter la voix des Déesses et surtout le fait qu'ils gardent les portes du Saint-Royaume au Temple du Temps, scellées par les trois pierres ancestrales qui pour le moment sont exposées aux yeux de tous. Notez que le Roi d'Hyrule à ce moment n'est pas le père de Zelda, mais probablement son grand-père.

Le deuxième concerne l'arrivée des Gorons au mont du Péril. Ce peuple voyageur s'installera dans la montagne, creusant son village en son sein, tandis qu'il transformera la caverne Dodongo en garde-manger, mettant en péril les créatures locales qui seront proches de l'extinction. Inconscients du fait que leurs faits et gestes attisent petit à petit la colère de Volcania, ils tentent de sympathiser avec tous les peuples déjà présents en ces terres. Ainsi le Roi Zora deviendra amis avec un certain Biggoron tandis que Darunia obtiendra la sympathie du fils du Roi d'Hyrule qui lui offrira la pierre ancestrale du feu en gage de leur amitié.

Le troisième point vient des Gerudos qui firent jadis la rencontre d'une étrange déesse de sable, capable de manier le feu et la glace et qui leur fit ériger un temple en leur honneur, depuis lequel cette dernière commencera à asseoir son influence sur les Gerudos en instaurant la règle de l'homme Gerudo naissant tous les 100 ans deviendra naturellement un Roi qui sera, à priori, éduqué par leurs soins, notamment pour lui inculquer leur magie impie. Cette fois-ci, c'est un certain Ganondorf qui semble être l'heureux élu et commencera à étudier auprès d'elle, découvrant au passage que cette déesse est juste la fusion de deux vieilles sorcières, Koume et Kotake dont l'objectif est clair : étendre leur influence sur tout Hyrule en se cachant derrière une marionnette.

Enfin, le dernier point est un incident qui impliquera plusieurs Sheikah dont un capable de voir la vérité, que je baptiserai sobrement "L'Oeil de Vérité". Ce dernier semble avoir découvert la vérité au sujet de la Porte du Temps, du Saint-Royaume et de la Triforce et fomenta un coup d'état pour tenter de s'en emparer. L'attaque échoua et ils furent tous prisonniers. La maison de l'Oeil de Vérité fût rasée et une prison fut construite dans une caverne naturelle située en-dessous. L'accès à cette dernière sera camouflée par un puits et le monocle de vérité y sera dissimulé tandis que les coupables torturés pour leurs tirer les vers du nez. C'est probablement cet évènement qui incitera la famille royale d'Hyrule à se séparer du Rubis Goron, pour éviter que quelqu'un parvienne à ouvrir la porte du temps. Enfin, cet incident pourrait avoir mis à mal les relations entre Sheikah et Hyliens, incitant les Sheikahs à accepter de servir la famille Royale pour éviter que la situation ne dégénère.

2) L'incident du dragon

Volcania est donc le gardien du Mont du Péril, dont l'ancien peuple dont on ne sait rien aurait érigé un temple (du feu) en son honneur avant de disparaitre. La différence d'architecture entre le temple et le reste des structures gorons suffit comme preuve à cet état des faits. Mais devant les ravages provoqués par les gorons sur sa montagne, le dragon entra un jour dans une colère noire et les attaqua. Parmi eux, un héros armé de la masse des titans se dressa face au dragon et réussit à le repousser sans néanmoins réussir à le vaincre.

Fou de rage, le dragon quitta la montagne et cracha ses flammes dans le ciel d'Hyrule avant de finir sa course au lac Hylia où il chassa les Zoras avant de griffer puis brûler le grand arbre trônant au centre du lac. Le temple de l'eau semble avoir été érigé pour tenter de l'apaiser, en témoignent ces statues de dragons bleus qu'on trouve un peu partout dans ce donjon. Quoiqu'il en soit, Volcania finit par retourner au mont du Péril, bien décidé à chasser les gorons de là-bas. Malheureusement pour lui, ce sont ces derniers qui auront le dernier mot et l'enfermeront au sein du temple du feu.

Le lac Zora étant dorénavant déserté par le peuple aquatique, les Hyliens purent s'installer là-bas sans problème et le rebaptiser lac Hylia.

To be continued...
« Modifié: samedi 25 septembre 2021, 23:19:28 par un modérateur »