Art > Longs métrages et Télévision

Ce que vous ne supportez pas dans les films

<< < (2/6) > >>

Linkymike:

--- Citation de: Duplucky le mardi 30 août 2016, 02:55:59 ---Ce moment pénible où tu sens que le héros va embrasser la jolie fille du film. Et ce, dans n'importe quel contexte. Y a une guerre nucléaire autour de nous ? Pas de soucis, on a le temps d'un baiser. Tu viens de perdre ton petit copain ? Ok, je te console avec un baiser. On est pourchassé par les mafieux du coin à du 250 km/h sur l'autoroute à contresens ? Tkt, je peux rouler en t'en roulant une.

En soit, je suis pas contre la scène du baiser, mais en règle générale elle est amenée n'importe comment, comme si les scénaristes ne savaient pas ou foutre cette scène et la mettaient donc n'importe où en mode random absolu.  :mouais:
--- Fin de citation ---

Ca depend, dans "Pirates des Caraibes 3"c'est en plein combat épique que Wil et Elisabeth se marient et je trouve que pour le coup, c'est pas trop mal amené. Bon après ça reste du wtf, je me prends des coups de canons pendant qu'il y'a des pirates qu'essaient de me transformer en brochette, je vais surement pas penser à demander ma future femme en mariage x')

Sinon, ce qui m'exaspère dans un film, c'est les scènes loufoques...
Que ça soit un tordu qui rigole comme un dingue, une victime qui crie exagérément ou une chute burlesque, je suis toujours en mode :
avec les mêmes doigts écartés histoire de voir si ça va s'améliorer par la suite, mais généralement, non x)

Duplucky:
Pirates des Caraïbes 3, c'est différent, la scène a été tournée comme ça de façon assumée et comme tu dis, c'est classe. Moi, je te parle juste du roulage de patin traditionnel avec les yeux de moineau doux, la douce musique et compagnie.  v.v

Sinon, tu m'en as rappelé un autre : le grand méchant qui sort son monologue pour au final se faire poutrer. Personnellement, je trouve ça assez chiant qu'il dévoile toujours ses projets histoire qu'on puisse les contrés.

Je vois que deux films qui amènent bien cette situation : Watchmens parce que le méchant révèle son plan APRES qu'il ait été accomplit et Last Action Hero parce que le gamin se moque du méchant qui parle trop avant de se retrouver avec un flingue sur la tempe en mode "Tu n'es pas beaucoup meilleur que lui."

HamsterNihiliste:

Les personnages qui sont seuls et qui expliquent à haute voix tout ce qu'ils vont faire.

Les personnages qui lisent à haute voix tous les textes écrits qu'ils lisent ou pire, qu'ils écrivent.

Les personnages d'enfants dont le répertoire humoristique est composé à 99% de pipi et de caca.

Les narrateurs omniscients et extérieurs au récit, en tout genre.

Les narrateurs omniscients et intégrés au récit, mais qui en fait n'ont aucune utilité dans celui ci.

Les héros qui sauvent New York, donc les États-Unis, donc le monde.

Les héros qui pianotent sur des ordinateurs, et hackent le site de la CIA en cinq minutes.

Les explications scientifiques très cohérentes de type : j'ai hydrofugé de système thermonucléaire des soixante-quatre bits du réseau interne, ça veut dire que la carte mère n'envoie plus de paquets à l'intranet. Ça n'a aucun sens mais comme aucun spectateur ne s'y connait en informatique, on peut faire croire ce qu'on veut.

La Tour Eiffel à la fenêtre d'absolument tous les bâtiments parisiens.

Le son dans l'espace. Oui oui.

Les plans d'une demi-seconde inutiles à la compréhension du récit, mais essentiels à la compréhension de la pensée du réalisateur. Oui, ça englobe la totalité des films de la nouvelle Vague et de leurs adeptes, je sais :hap:

En fait on peut dire que je supporte pas les films :-*
Pourtant j'ai fait cette liste avec amour, et je regarde souvent des films à clichés comme ça. Je les regarde avec détachement et je ne me presse pas au ciné peut-être, mais je ne crache jamais dessus. Ça marche. Ça fait partie de la culture populaire, donc ça attire des spectateurs. Pas besoin d'avoir été éduqué aux Cahiers du cinéma pour aimer les films. Et il n'y a pas de raisons de détester ça, tant que la culture populaire fait son travail, à savoir : offrir de la culture à des populations. Et ça c'est beau.

Sinon j'aime bien ça.

D_Y:

--- Citer ---Je les regarde avec détachement et je ne me presse pas au ciné peut-être, mais je ne crache jamais dessus. Ça marche. Ça fait partie de la culture populaire, donc ça attire des spectateurs. Pas besoin d'avoir été éduqué aux Cahiers du cinéma pour aimer les films. Et il n'y a pas de raisons de détester ça, tant que la culture populaire fait son travail, à savoir : offrir de la culture à des populations. Et ça c'est beau.
--- Fin de citation ---

Difficile de trouver de la beauté dans une salle de ciné devant le dernier blockbuster à la mode. Ni devant Hanouna et la télé-réalité (autre produit de la sous-culture pour les gueux). Le soucis quand on parle de culture populaire, c'est que ça implique forcément qu'il y a une autre culture plus noble, réservée à l'élite, et ça ancre plus profondément dans la réalité fantasmée de certains que, grosso modo, on ne mélange pas les torchons et les serviettes.
L'ironie c'est que le bas peuple se contente très bien de la soupe qu'on leur sert, étant reconnu par à peu prés tout le monde que les choses qui font trop réfléchir (telles choses étant de plus en plus simples, le temps passant) sont à éviter comme une peste. De l'autre côté, c'est souvent ceux qui se sentent obligés de se rattacher, volontairement ou non, à une certaine élite intellectuelle, qui en réalité ne comprennent rien à la culture dont ils se revendiquent les dignes héritiers.
Ni l'un ni l'autre n'ont compris que la culture est un héritage humain universel, qu'elle est très diverse et non segmentée en plusieurs catégories réservé à un public précis. De plus, ni l'un ni l'autre ne semblent motiver pour arranger cette segmentation à la noix. Par conséquent, l'un et l'autre sont, mathématiquement, probablement tout aussi idiots :oui:

N'importe qui avec un minimum de jugeotte comprend en 5 secondes que vous n'avez pas cité des clichés que vous ne supportez pas dans les films, seulement les clichés que vous ne supportez pas dans les films de merde. Ce sont des problèmes inhérents aux blockbusters à la noix volontairement pensés pour être totalement cons.
T'as pas envie de voir Paris à travers la fenêtre ? T'as qu'à regarder French Connection. T'as pas envie de voir les héros s'embrasser sur une musique épique sur fond d'explosion ? T'as qu'à regarder Casablanca. Ras le bol d'un héros qui verse sa larmichette ? Un petit Rambo : First Blood alors.
Ou alors je suis le seul à voir le problème de citer Pirates des Caraïbes 3 comme un film assumé et classe. Si tel est le cas, je pense que ça vaut pas le coup de s'énerver, on regarde les films qu'on mérite :hap:

Duplucky:
La scène de Pirates des Caraïbes 3, point. J'ai trouvé le film décevant personnellement.  v.v

Et ensuite, qui te dis que parce qu'on cite ce genre de clichés, on regarde pas aussi de bons vieux films genre Casablanca ? Justement, les bons films évitent ce genre de clichés donc c'est normal qu'ils ne soient pas cités sur ce topic.  v.v

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Sortir du mode mobile