Auteur Sujet: [Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !  (Lu 604151 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Royug

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 13247
    • Code ami Wii U Royug5

    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #990 le: dimanche 28 août 2011, 19:32:11 »
Ou parce qu'on a peur d'aller affronter un terrible donjon et le boss de fin, j'suis resté bien un mois devant le château de Ganon dans OOT. :niak:

Bof, avoir la trouille je trouve pas que c'est une raison valable  :niak:

Hors ligne Brume-Ondeblois

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1656
  • Souriez, rien n'est sous contrôle.
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #991 le: dimanche 28 août 2011, 23:25:08 »
De nouveau, Lypphie, ça me paraît aussi absurde que de ne pas finir un film ou un livre; la comparaison à une chasse au trésor de ROMM n'est pas si mauvaise. Oui, il faut finir par se "séparer", comme d'un ami, un jour, d'une histoire, en la terminant. Cette incapacité à couper le cordon ombilical me sidère.
Et c'est un peu trop "branlette mentale", ton histoire de "continuer le rêve", etc; de une, parce que rien ne t'empêche de continuer l'histoire après avoir terminé ce que les auteurs t'ont raconté, pour toi; de deux, parce que je ne compte pas le nombre de jeux qui ont une fin trop évidente pour supposer "rêver la fin soi-même" en ne la continuant pas; et de trois, parce que je peux te citer 5 milliards de livres, films, séries, jeux, bande-dessinées, etc. qui reposent SURTOUT sur leur fin. Va voir Inception et dis-moi que tu as pas regardé la fin, je facepalmise; fais la même chose avec Shutter Island mais je vais jusqu'à t'en vouloir -c'est bête, huhuhu, mais vraiment cette force qui réside justement dans la résolution et dans la lumière qui est enfin faite sur tout ça...
Donc oui, je ne vois rien d'autre qu'une perte dans ce besoin de ne pas finir. De nouveau, le cordon ombilical qui se forme à la découverte d'une histoire, il est censé se couper.

c'est une discussion de point de vue donc forcement ça ne mènera a rien mais j'ai bien envie de la continuer un peu.

de un je parle essentiellement de jeux vidéo comme je l'ai dit ce problème ne se pose chez moi qu'en face d'un jeu sur console donc généraliser aux films ou aux livres c'est agiter du vent pour moi.
De deux, bien sur que je peux continuer l'histoire de moi-même, je n'ai jamais dit le contraire mais la perte irréversible réside dans ce que le conteur te réservait ce que tu inventes toi même n'est et ne sera jamais le scénario la connaissance de ce simple fait rend fade l’idée de vouloir continuer le scénario plus loin que son aboutissement.
Quand a l'ensemble des jeux que j'ai fait je dois t'avouer que presque aucun ne reposait essentiellement sur l'intrigue de fin.
Les FF les tales of tous voient l’intérêt du scénario voler en fumée a l'approche du dernier donjon de ce fait je me demande souvent pourquoi vouloir pousser plus loin, pourquoi ne pas laisser ce monde dans une stase qui me permette encore de supputer une suite a loisir, bref parfois je peux faire erreur mais je ne dis pas non plus que c'est un bien ou un mal je parle d'un ressenti.( Preuve je me suis bien trompe dans FF tactics puisque même si le scénario se dénoue avant le donjon final la chute de fin du scénario ma bel et bien marquée. )
Finalement comparer ça a une branlette mentale c'est bel et bien une provocation dénuée de sens mais je suis en revanche très d'accord sur le terme de cordon ombilical que tu emploies. Quand au sens péjoratif que tu y donnes chacun est juge pour lui même.
Merci Alice Lee pour la sign
Sing to me of a time long past
A Time when men answered to power alone
Ruled by steel, Steeped in darkness
Sing of an Age called Xytegenia.

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9908
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #992 le: dimanche 28 août 2011, 23:56:13 »
La plupart des jeux sont pensés pour t'amener à la fin, l'histoire se finie et c'est normal, j'avoue que c'est la premiere fois que j'entends ce genre de point de vue.
Au contraire moi si je fini pas un jeu j'ai une grosse impression de manque et je peux pas regarder la jaquette sans avoir une sensation d'inachevé, et j'ai jamais eu l'idée d'imaginer moi même la suite (je trouve ça super con d'ailleurs). Avec l'exemple de Tales of, si a ta place j'avais arrêté, je serais dérangé de pas avoir botté le cul du méchant...

Plus simplement un JV est fait pour s'amuser avant tout et tu peux pas t'amuser en imaginant la fin d'un jeu...
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Nilezor

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6330
  • Auguste de l'Empire romain d'Orient
    • chevrier.raphael
    • raphou56340
    • RaphaelChevrier
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #993 le: lundi 29 août 2011, 07:27:02 »
Après un message comme ça tu peux pas dire que c'est pas de la branlette mentale.
“My philosophy is basically this. And this is something that I live by. And I always have. And I always will. Don't ever, for any reason, do anything to anyone, for any reason, ever, no matter what. No matter ... where. Or who, or who you are with, or where you are going, or ... or where you've been ... ever. For any reason, whatsoever.” Michael Scott.

Hors ligne GKN

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6811
    • Code ami 3DS 3136-6906-6088

    • Code ami Wii U GranKorNichon

    • SW-7822-0270-0436
    • Voir le profil
    • facebook
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #994 le: lundi 29 août 2011, 09:56:13 »
Un jeu est fait pour s'amuser, point barre.


Si tu joues à un jeu scénarisé, c'est dommage de ne pas avoir la fin de l'histoire mais ça s'arrête là.
Le soucis c'est qu'aujourd'hui les gens ont oublié l'essentiel et voient presque les jeux comme des films...


C'est pas totalement faux mais je sais pas dans ce cas autant ne pas faire les quêtes annexes d'un rpg par exemple...



ps: bon après j'admets que ce que j'avance là n'est qu'un point de vu strictement personnel.
« Modifié: lundi 29 août 2011, 10:07:35 par un modérateur »

Hors ligne Emy-Lili

  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3461
  • AZY LÀ ! Kesssstu ve ? Pomme-chips ?
    • Voir le profil
    • http://www.emiliemoulinie.com
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #995 le: lundi 29 août 2011, 10:40:32 »
Un jeu est fait pour s'amuser, point barre.
Le soucis c'est qu'aujourd'hui les gens ont oublié l'essentiel et voient presque les jeux comme des films...

Pour moi le soucis, c'est plutôt de considérer le jeu vidéo comme un unique amusement. ;)
A mon avis, aujourd'hui, chercher à aller plus loin que l'amusement primaire, c'est une superbe initiative. Mais bon, comme tu l'as dit, avis strictement personnel.

Après, c'est vrai que je n'avais jamais entendu quelqu'un avec ce point de vue, Lypphie. Je suis assez d'accord avec John dans le sens où, pas mal d'intrigues reposent sur la fin. Quand tu regardes un film, que tu lis un livre ou joue à un jeu, ya forcément un scénario qui a été écrit et décidé par des gens. Alors évidement, ya toujours une interprétation qui est "forcée", ya un point de vu qui est affiché, ya un parti pris, ect ... Mais c'est ça qui est intéressant, tu ne peux pas t'approprier l'histoire et la changer, tu ne peux que la vivre et ce qui est intéressant c'est le ressentit que tu as quand tu découvres cette histoire, que tu te plonges dedans. Refuser de terminer un jeu pour ne pas en voir la fin ... C'est comme se priver d'une expérience, ne pas vouloir se plonger dans le monde, ou capter le message qu'on voulu faire passer les créateurs. Au final, je trouve ça un peu fermé d'esprit comme attitude ... Tu refuses de voir ce qu'on voulu faire passer les autres, tu te cantonnes dans tes "rêves" et dans tes propres interprétations sans connaître le fin mot de l'histoire, c'est dommage.
Je pense que, finir un jeu, n'empêche pas du tout de rêver et de continuer à divaguer dans sa tête sur l'univers et l'histoire. Au contraire, si le jeu t'as vraiment bouleversé, ça te travaillera encore plus quand tu l'auras terminé !

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5829
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #996 le: lundi 29 août 2011, 11:12:42 »
J'ai eu une période où je ne finissais pratiquement aucun jeu sur SNES. Après tout je payais pas et c'était surtout pour découvrir. Mais aujourd'hui, pour que je finisse pas un jeu, faut soit qu'il soit trop dur, trop relou ou encore que l'univers me brise allègrement les joyeuses. Sinon, je préfère me forcer. C'est vrai que c'est moralement plus satisfaisant comme le dit D_Y.

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne GKN

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6811
    • Code ami 3DS 3136-6906-6088

    • Code ami Wii U GranKorNichon

    • SW-7822-0270-0436
    • Voir le profil
    • facebook
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #997 le: lundi 29 août 2011, 14:11:57 »
Disons qu'en fait pour moi, ce qui est primordial et qui passe avant le scénario et les personnages; le gameplay.

Le problème c'est que je suis d'accord avec ce que je dis mais un jeu dont je suis fan n'est pas réputé pour son gameplay: Resident Evil.


Alors je vais aller plus loin que de dire gameplay; ce qui compte le plus à mon sens, c'est la manière de jouer.


Et là encore voilà un paradoxe (j'assume, j'assume !); je considère que les jeux avec une rejouabilité sont les meilleurs du monde mais là encore Resident Evil n'est pas du tout le meilleurs ! Pourtant je trouve qu'il n'y a pas plus fun que de parcourir le manoir en essayant d'aller le plus vite possible façon Speedrun.

Hors ligne Brume-Ondeblois

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1656
  • Souriez, rien n'est sous contrôle.
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #998 le: lundi 29 août 2011, 14:38:15 »
Pour moi le gameplay arrive bon troisième après le scénario et la musique qui sont pour moi les principaux facteurs d'immersion dans un rpg ou dans tout autre jeu ( en bon lecteur les graphismes je me les fait moi même.)
Quand a la rejouabilite je dois bien avouer que je déteste ça. J'ai très rarement fait mes jeux plus d'une fois, j'ai toujours eu trop peur de briser la sensation qui étais lie au jeux en le refaisant, tel ressenti sur un boss sur un donjon, je ne connais rien de plus frustrant que de repasser dans un vieux donjon de zelda OOS que j'ai commence quand j'avais 5 ans et de me dire en fait c’était d'une difficulté minable je préfère conserver intact mes souvenirs d'enfance.
Ensuite je ne crache pas bien sur sur des jeux a la très bonne jouabilite, si je voulais trouver du scénario a mario kart ca ferait longtemps que j'aurais arrêté la série.
On peux me demander dans ce cas pourquoi dans ce cas je ne me cantonne pas aux films, c'est tout simple, j'aime tout de même l’activité générée par un jeu vidéo elle aide grandement a l'immersion alors que j'ai un mal fou a entrer dans les films.( Ce qui explique pourquoi je m'ennuie monstrueusement devant les films d'horreur)
Merci Alice Lee pour la sign
Sing to me of a time long past
A Time when men answered to power alone
Ruled by steel, Steeped in darkness
Sing of an Age called Xytegenia.

Hors ligne John Craft

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 8156
  • Monsieur Condescendance.
    • Voir le profil
    • Feuilles en vie
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #999 le: lundi 29 août 2011, 14:42:38 »
Ah mais le scénario dans un jeu est littéralement facultatif, hein. Ce n'est évidemment pas ça qui compte, dans un jeu : c'est la notion d'immersion. C'est à quel point tu as la sensation d'être le personnage, d'être celui qui "gère" et "génère" le jeu. C'est dans ça que la qualité d'un jeu réside : sa capacité à te sentir impliqué.
Sauf que, justement, ne pas finir un jeu, c'est refuser de s'impliquer jusqu'au bout. Si je comparais ça à un film -et je suis entièrement d'accord avec Mondaye dans ce que beaucoup de jeux sont beaucoup trop filmiques aujourd'hui-, c'était dans sa notion de "c'est ça que sert ce medium". Le film repose sur le mouvement; refuser d'en voir la fin, c'est arrêter la voiture pour aller faire une pause-pipi mais refuser de remonter. C'est cesser le trajet juste à la sortie de l'autoroute avant d'enfin rentrer chez soi.
Emy a aussi raison dans ce que c'est une forme d'ouverture, que d'accepter la fin : c'est accepter ce que l'autre t'a offert et a voulu t'offrir. Refuser de voir une fin, c'est refuser d'écouter un ami jusqu'au bout de son histoire.

Sur le point de la rejouabilité, je comparerai ça au fait de la "relisibilité", d'avoir envie de relire un livre; mais si, déjà, tu n'en finis aucun...
Et pour le coup du scénario et de la musique, Mario Bros 2 n'a aucun scénario et est un jeu absolument renversant, et l'affection qu'on porte à une musique de jeu/film repose très largement sur la force de la scène/du passage/du niveau qui correspond à cette musique. C'est donc sur la qualité du moment -et donc du jeu à ce moment- que la qualité de la musique repose, en grande partie.

EDIT
j'ajouterai que je comprends cet espoir de conserver ses souvenirs d'enfance, mais... ça t'empêche de te créer des souvenirs d'aujourd'hui.
« Modifié: lundi 29 août 2011, 14:45:06 par John Craft »
Feuilles en vie
Je joue, je hurle et je ris sur ma chaîne Twitch, on m'a dit que je suis drôle. Passe donc !

"A writer is a person for whom writing is more difficult than it is for other people" Thomas Mann

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14147
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #1000 le: lundi 29 août 2011, 14:48:41 »
Citer
Mario Bros 2 n'a aucun scénario et est un jeu absolument renversant

C'est un peu le Mario Plate-forme le plus nul auquel j'ai joué mais bon. :niak:

Citer
Ah mais le scénario dans un jeu est littéralement facultatif, hein. Ce n'est évidemment pas ça qui compte, dans un jeu : c'est la notion d'implication. C'est à quel point tu as la sensation d'être le personnage, d'être celui qui "gère" et "génère" le jeu. C'est dans ça que la qualité d'un jeu réside : sa capacité à te sentir impliqué.

Pas du tout d'accord. D'ailleurs je lisais récemment des Iwata Asks, et Iwata disait justement que dans un jeu comme Zelda, le but est que le joueur " se sente" Link, tandis que dans un jeu comme Mario, on est complètement conscient qu'on contrôle un personnage de jeux video, le but n'étant pas du tout l'immersion. En fait, il faudrait diviser le jeu vidéo en deux : les jeux "Arcade" et les autres, parce qu'ils ne sont pas du tout régis par les mêmes règles et le plaisir de jeu qu'on peut ressentir est totalement différent. Et pour moi, le scénario est une des choses qui importe le plus dans l'immersion. Quand tu joues à un jeu pour connaitre la suite, pour toujours avoir plus de réponses aux questions que tu te poses, bah t'es pas mal impliqué déjà. Ce sont ces jeux sur lesquels je prends le plus de plaisir perso. v.v (dans les jeux non arcade)

Hors ligne Brume-Ondeblois

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1656
  • Souriez, rien n'est sous contrôle.
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #1001 le: lundi 29 août 2011, 15:03:02 »
Je peux donc en conclure que tu n'aimes pas cette sensation de dérive infinie sans fin comme justement rouler sans s’arrêter jamais en restant a jamais coince sur l'autoroute pour reprendre ton exemple.
Quand a floax il n'a pas tort sur la question de l'immersion en séparant les jeux arcades des autres.
et il a bien raison d'affirmer que le scénario est le fer de lance de l'immersion dans un jeu vidéo, c'est lui qui pose les bases les développe les fondes bref ,ses ramifications et ses éclaircissement forme la toile du jeu sur lequel on avance.
ensuite ne pousse pas ce que je dis dans ses extrêmes hein JC j'ai finis tout de même pas mal de jeux, mais la sensation qui m'accompagne a la fin est plus une sensation de perte que d'accomplissement car ce qui servait de toile de fond au jeu de caractères aux personnages laisse place a un grand vide, plus de développement plus de possibilités.
Bref c'est la mort du jeu, sa fin.
Merci Alice Lee pour la sign
Sing to me of a time long past
A Time when men answered to power alone
Ruled by steel, Steeped in darkness
Sing of an Age called Xytegenia.

Hors ligne John Craft

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 8156
  • Monsieur Condescendance.
    • Voir le profil
    • Feuilles en vie
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #1002 le: lundi 29 août 2011, 15:08:57 »
Je n'ai jamais dit que le scénario et/ou la musique ne servaient pas l'immersion -au contraire : ils vont exactement dans ce sens, ils PARTICIPENT à l'immersion... d'où l'idée que c'est cette implication qui permet de profiter du jeu !
Ce que j'ai dit, c'est que le scénario n'est pas le principal pour impliquer, justement; il PEUT, évidemment, dans d'excellents scénarii comme Eternal Darkness... comme à l'inverse, il peut handicaper, comme dans Metroid Other M où il est trop présent pour être "facultatif", et trop mauvais pour être "immersif". Le gameplay est super classe -donc immersif-, mais il se heurte en retour à un scénario justement qui lui fait perdre cette magie.
Et pour super mario bros 2, si tu veux -j'ai adoré-, donc le 3, dans ce cas -qui a pas plus de scénario... et même mario galaxy, parler de scénario est un peu... "gros", quoi.

EDIT
surtout que m'accuser moi de pas donner d'importance à l'histoire... :p c'pas comme si c'était un peu tout ce sur quoi j'reposais ma vie et mes passions hein, créer des histoires
Feuilles en vie
Je joue, je hurle et je ris sur ma chaîne Twitch, on m'a dit que je suis drôle. Passe donc !

"A writer is a person for whom writing is more difficult than it is for other people" Thomas Mann

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14147
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #1003 le: lundi 29 août 2011, 19:08:08 »
Je viens de finir Mario World, enfin, de battre Bowser. Dingue, le château de Bowser doit être un des châteaux les plus simples du jeu (ou était-ce le chemin que j'ai choisi ? 3 - 5), ça m'a un peu déçu. Dans l'ensemble, je pense que c'est un bon jeu de plate-forme, mais parfois un peu trop de die and retry et pas mal de niveaux peu inspirés, même si certains sont au contraire excellents dans leur construction. Enfin, je me rends compte que j'suis pas fan des Mario 2D, mais c'était quand même un jeu à faire. Prochaine étape, finir Golden Sun et Metroid Prime 2. :niak:

John => Bah non, les Mario sont pour moi des jeux "Arcade", et donc le scénar je m'en tape un peu.

Hors ligne John Craft

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 8156
  • Monsieur Condescendance.
    • Voir le profil
    • Feuilles en vie
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #1004 le: lundi 29 août 2011, 19:16:10 »
Mais oui c'est bien c'que j'dis >_< le scénario est FACULTATIF pour profiter d'un jeu, mais il PEUT participer à la notion d'immersion ! Le BUT d'un jeu, c'est d'impliquer le joueur dans le jeu, lui donner la sensation d'être au milieu de ce jeu, voire d'être celui qui en décide l'avancée ! Ca peut se faire avec ou sans scénario !
Feuilles en vie
Je joue, je hurle et je ris sur ma chaîne Twitch, on m'a dit que je suis drôle. Passe donc !

"A writer is a person for whom writing is more difficult than it is for other people" Thomas Mann