Auteur Sujet: Je bouquine !  (Lu 134968 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne GKN

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6811
    • Code ami 3DS 3136-6906-6088

    • Code ami Wii U GranKorNichon

    • SW-7822-0270-0436
    • Voir le profil
    • facebook
Je bouquine!
« Réponse #840 le: dimanche 30 mars 2014, 14:16:46 »
Anne Rice (Anne Riz. Olol.) va écrire de nouvelles aventures pour Lestat. Ça m'a complètement échappé, mais là, du coup, j'suis content.


Hors ligne Plastik

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2279
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #841 le: mardi 01 avril 2014, 15:16:44 »
Bon, avoir trois guerres de retard sur tout le forum, j'ai fini aujourd'hui La Horde Du Contrevent d'Alain Damasio.

Les débuts sont "difficiles", une histoire contée par 23 personnages identifiables par des glyphes parlant en "je", autant dire que c'est pas de la tarte, je me suis beaucoup aidé du marque-page fort pratique...

Après deux-trois chapitres, on arrive à deviner qui parle via le style d'écriture, certains personnages n'ont de toute façon droit qu'à un ou deux paragraphes sur les 700pages, d'autres sont plus présents : Le Prince, Golgoth, Sov, Oroshi,...

On s'attache vite à la Horde contrant les différents vents venus d'un Extrême-Amont. Tous ont des personnalités bien différentes, tous ont leurs opinions, leurs rêves, leur quête personnelle...

Damasio peint avec beaucoup de brio les scènes d'action, les combats, les moments dramatiques, les atmosphères... Il maîtrise bien les différents styles qu'ils appliquent à ses personnages, Golgoth emploie quelques belgicismes d'ailleurs, ça m'a fait marrer.
Par contre, j'ai eu un peu de mal avec les explications un peu indigestes de plusieurs éléments notamment
(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne thelinkdu40

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1669
  • Ayahhh
    • SW-0961-7062-2916
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #842 le: dimanche 06 avril 2014, 20:29:41 »
Je viens de finir: Héros de l'olympe: la maison d'Hadès et je dois dire qu'il est très bon, on ne tombe jamais dans la lassitude, aucun temps mort, des moments de suspense insoutenable, oui le coup du bon vieux ça coupe pour ce perso là....Nous avons là un bon livre, surtout à part la fin et un peu au début, il n'y a pas de combats, mais le combat de l'esprit en effet ils utiliserons beaucoup la ruse que ce soit Percy et Annabeth au tartare, que Piper, Leo, Jason...Frank est celui qui ne réfléchit pas donc...Des moments d'angoisses, et des moment drôle(mais il n'y en a presque pas) ce livre est le plus sombre de la série des Héros de l'Olympe, qui est la suite des Percy Jackson. Le 5 sort en 2015 et ça sera le dernier tome et oui il ne reste que 14 jour à la fin du livre pour éviter que Gaïa ne se réveille, et après ont dit qu'ils faut sauver la planète....Elle veut nous tuer mais c'est pas grave...Bref ces livres sont vraiment bons

tellement fière de ce trophée en 2016 ^^

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2044
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #843 le: vendredi 11 avril 2014, 00:24:51 »
Sinon 1Q84 j'ai beau adoré Murakami en fait j'ai pas pu finir le livre, je sais pas trop pourquoi, l'histoire me captive pas vraiment même si j'ai bien aimé, j'ai englouti le tome 1, j'ai commencé le tome 2 que j'ai abandonné au tiers à peu près, depuis un an. Un jour peut etre continuerais-je, mais ça vaut clairement pas Kafka sur le Rivage ou La Ballade de l'Impossible.

Et merci pour ta recommandation sur Akutagawa Ryunosuke je note ça, même si Eiji Yoshikawa va y passer en premier en litté. jap. avec Musashi la pierre et le sabre et la parfaite lumière qui est dans mes prochaines lectures.

Le truc avec 1Q84, c'est qu'il est péniblement long, et je peux concevoir que ça lasse facilement. Pour ma part, j'étais tellement happé par l'intrigue que les pages ont juste défilé toutes seules. Peu de bouquins me procurent cette sensation au final, donc c'était plutôt génial.
En tout cas, vers le milieu du tome 2, j'ai trouvé ça particulièrement dur de décrocher. D'ailleurs c'est peut-être le tome 2 que j'ai lu le plus rapidement. Par contre, la fin du tome 3 m'a légèrement déçu, mais je ne pense pas que j'aurais conclu le récit d'une autre manière, avec du recul. (C'est marrant, j'ai eu exactement la même sensation avec Sommeil - ou Nemuri, trop habitué à l'appeler comme ça -, de Murakami également.)

Il faudrait que je passe aussi sur Yoshikawa et sur d'autres œuvres d'Akutagawa (notamment Rashomon). Mais vraiment, le style de ce dernier est superbe.

Sinon, je viens de finir 1984. Globalement, je l'ai beaucoup aimé, surtout la troisième partie. À vrai dire, il y a certains passages que j'ai trouvé un peu lourd. J'ai décroché un peu dans la deuxième partie vers le milieu. L'amourette entre Winston et Julia m'a paru presque un peu fade, pour tout dire. Mais maintenant que j'ai lu la dernière partie, je comprends en quoi elle était nécessaire.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Bon après, il y a une petite faiblesse au niveau du récit qui m'a agacé. C'est l'espèce culte que voue Winston à O'Brien.
(Cliquez pour afficher/cacher)

Enfin, je chipote, mais c'est quand même un sacré bon bouquin.

Le prochain sur la liste ça sera du Sartre, mais j'hésite encore sur lequel en particulier. Parce que tout mon entourage n'arrête pas de me répéter que j'ai exactement les mêmes réflexions que lui. C'est marrant, parce que j'ai jamais lu un mot de ce qu'il a écrit (à part des citations ici et là telles que « L'enfer c'est les autres »). Le temps est donc venu de vérifier ça.

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Doutchboune

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 7325
  • Couronne de Charisme +2
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #844 le: vendredi 11 avril 2014, 09:20:03 »
Ah, 1984, il m'avait bien marquée, quand je l'ai lu.

Sinon, juste pour dire, perso, de Sartre, je n'ai lu que Huis Clos (la pièce d'où est sortie la fameuse citation), il y a bien longtemps (j'étais en 3e je crois), mais j'avais vraiment bien aimé, alors qu'habituellement, je n'aime pas lire du théâtre.

Hors ligne Plastik

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2279
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #845 le: lundi 14 avril 2014, 11:17:21 »
J'ai commencé l'autre livre de monsieur Damasio, La Zone du Dehors.

Le livre se passe sur Cerclon, ville moderne construite sur un astéroïde près de Saturne. L'Europe a été complètement anéantie par une guerre chimique, l'Ukraine dévastée par une guerre (en avance sur son temps ce p'tit là).

Cerclon est une démocratie poussée à son paroxyisme: pensée unique, contrôle permanent, classement, faux sourires, normalité presque obligatoire.

Un mouvement lutte contre ça, La Volte emmenée par Capt et 4autres gus.

J'en suis à 200 pages, et je dois dire que c'est tout de même clairement moins bon que La Horde Du Contrevent. Le héros est un philosophe et prof d'unif donc on échappe pas encore une fois aux dizaines de pages d'explications pénibles sur le quoiduquiducomment. On assiste même à un cours où on dirait que Damasio sait qu'il en fait trop: tous les élèves ne pigent rien à ce que le héros avance.

Outre cela, l'histoire et la ville sont bien ficelées, les héros m'ont l'air sympa. On sent les prémices de la Horde à plusieurs reprises: certains passages sont à la première personne et racontés par d'autres personnages, l'un d'entre eux est très ressemblant à Golgoth: il veut aller jusqu'au bout, il a la gniaque (mot qui apparait 40000fois dans la horde d'ailleurs) et l'autre très ressemblant au scribe dans sa façon de penser.

Bref, le bouquin est intéressant dans son histoire, mais le côté premier roman se fait fortement ressentir. Je donnerai un avis plus complet à la fin de ma lecture évidemment.

Hors ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Gardien de Farore
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9705
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #846 le: samedi 19 avril 2014, 21:27:11 »
Je me suis remis à Tolkien en ce moment avec "Le Second Livre des Contes Perdus", le premier m'avait un peu emmerdé pour tout dire, mais celui ci defonce. Ce qui est bien chez Tolkien c'est que malgré le fait que la base de l'histoire reste la même (ça fait plusieurs fois que je bouffe l'histoire de Valinor et de Turin), les differences de style, les remaniements, et puis aussi le fait que la mythologie soit excellente, la redecouverte est toujours un plaisir.
Et puis apprendre qu'à l'origine Sauron était un chat, c'est quand même la classe.

J'ai aussi acheté "La formation de la Terre du Milieu". Le nom fait flipper mais les avis des fans sont trés positifs et présente le bouzin comme le "vrai" Silmarillion, et comme ce dernier et l'un de mes bouquins préferés, il me le fallait de toute urgence.
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Trictus McNatret

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1606
  • Bonjour, je vais te manger.
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #847 le: dimanche 20 avril 2014, 20:48:24 »
Je viens de me rappeler pourquoi j'avais gardé mon tome d'Apocalypse Bébé de Virginie Despentes dans le rayon de mes bouquins préférés, et pourquoi je voulais plus y retoucher. J'ai fait l'erreur de le relire, et là, je me sens incroyablement sale.

Quand Lucie, une privée à l'existence pathétique, court après Valentine, une fille de bourges trash et paumée portée disparue, aux côtés d'une détective sociopathe de légende, la Hyène, elle est loin de se douter de ce qu'elle va vivre. De Paris à Barcelone, le duo va se retrouver confronté  toutes les strates de la société, à toutes les pestes du monde moderne, et va prendre un bon bain de noirceur bien crade.

Je pense avoir lu pas mal d'ouvrage disons... sombres, voire carrément controversés. Et je ne parle pas de Lautréamont et de sa crise d'adolescence mi-gore mi-scatophile. Je me rappelle avoir adoré les couleurs glauques du Lost Soul de Poppy Z.Brite, mais avoir été fappé de nausée en lisant Corps Exquis. Ben très sérieusement, même ce dernier ne fait que gratter l'écorce là où Apocalypse Bébé attaque le tronc à la tronçonneuse.
C'est cru, c'est incisif, et surtout, pire que tout, c''est terriblement réaliste, même quand ça tape dans le cliché et le drama. Surtout quand ça tape dans le cliché et le drama, en fait. Despentes crache à la figure de ses lecteurs une suite de critiques virulentes plus neutres, hargneuses et mordantes que le Suicide social d'Orelsan, et elle le fait avec beaucoup de maturité et de dureté.

Une écriture parfaitement maîtrisée, des personnages construits avec brio, une trame bien menée autour d'un scénario à la fois classique du roman noir et qui en même temps en quitte les sentiers battus... En font une oeuvres particulièrement brillantes, mais aussi dures, très dures. Pour moi, Apocalypse Bébé a été à la fois un gros coup de coeur et un gros coup de pied dans l'estomac. J'ai adoré pour l'aventure fantastique qu'il propose, le génie de sa ligne, la puissance de ce qu'il exprime... et en même temps détesté pour le goût amer qu'il m'a laissé dans la bouche.
Du coup, j'invite les lecteurs avertis à s'y essayer, mais je préviens : ce n'est pas seulement sur le sexe et la violence que le texte est cru.

Hors ligne Jielash

  • Apprentie de Kangis
  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5421
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
Je bouquine!
« Réponse #848 le: dimanche 08 juin 2014, 23:00:00 »
Livres terminés récemment :

-All the Wrong Questions, tome 1 et 2 : Ce préquelle aux désastreuses aventures des orphelins Baudelaire reste dans le même style que la précédente série de Lemony Snicket mais l'histoire se situe cette fois-ci dans un seul et même lieu (pour le moment) et donc avec un peu plus de continuité entre eux que les premiers tomes d'ASOUE. Oh et la narration est à la première personne puisque nous suivons les aventures du jeune Lemony (qui était un peu un narrateur omniscient dans la série originale)
J'allais dire que notre protagoniste était aussi un peu moins dans le pétrin parce que ses parents ne sont pas morts (ils ont juste tenté de le droguer, je présume, pour qu'il ne parte pas en mission à la demande de son organisation douteuse entrainant des pré-adolescents à devenir de Véritables Détectives Calculateurs) et que les ennuis ne le poursuivent pas puisque c'est lui qui les cherche... mais en fait il est quand même sacrément dans le pétrin.
J'attends la suite, et de voir combien de questions auront des réponses par rapport au nombre de mystères rajoutés (j'avais adoré La Fin, perso   :-*)

-L'Assomoir : Le livre m'était tellement présenté comme une longue descente déprimante dans la misère et l'alcool que j'ai été un peu surprise parce que c'est finalement narré de manière assez sobre et que pendant environ la moitié du livre, Gervaise est sur la bonne pente, avant de retomber non pas avec fracas mais une lenteur et "douceur" assez déstabilisante. Cela se fait par petits à-coups.

(Cliquez pour afficher/cacher)

C'était le quatrième roman de Zola que je lisais et j'apprécie toujours bien le style. Le prochain que je lirais sera probablement Nana, pour continuer sur la série des Rougon-Macquart et voir ce que devient la petite dernière de Gervaise (j'avais précédemment lu Germinal et L'œuvre, où l'on suit ses deux fils).

-Seconde Fondation : Le troisième tome de cette série d'Asimov s'est avéré aussi plaisant à lire que le second, bien que je ne sache pas trop quoi penser de la fin, ni de cette seconde fondation justement. Après, j'ai trouvé le personnage d'Arcadia marrante dans son côté petite génie fan de séries d'intrigues policières.
J'ai commencé le tome suivant, qui est bien plus gros que les premiers donc je verrais bien comment cette histoire continue d'avancer.

Hors ligne Winder

  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 64
  • Le fille du vent.
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #849 le: vendredi 27 juin 2014, 15:01:18 »
Hello ! J'ai terminé plusieurs livres récemment :

- Poids Plume, de Nicky Singer : c'est l'histoire d'un garçon qui est détesté de tous. Un jour, lors d'un projet scolaire, il doit s'occuper d'une personne âgée dans une maison de retraite. Alors cette personne lui parle d'une énigme qu'il va devoir résoudre etc.
> Le début est ennuyeux, mais après j'ai accroché. Je ne comprends toujours pas l'histoire de ce livre mais bon... ce n'est pas un coup de cœur quoi.

- Les Dix Petits Nègres, d'Amanda Christie : c'est l'histoire de 10 personnes invitées sur une île. Chaque jour, une personne se fait tuer. Ces crimes suivent une mystérieuse comptine.
> J'ai adoré ! J'ai même eu peur... c'est un huis-clos, & ça rend l'intrigue encore plus... intrigante. Bref, j'adore.

- La Maison de La Nuit tome 9, de P.C Cast & Kristin Cast : je ne peux pas vous dire l'histoire car celui que j'ai terminé est le tome 9... > J'ai adoré toute la série, mais lui m'a un peu déçu. Il ne se passe pas grand-chose... mais sinon, je me suis attachée au personnages & c'est ça le plus important.

- King's Game, de Nobuaki Kanazawa (j'ai galéré à écrire son nom) : c'est l'histoire d'une classe de lycéens & lycéennes prise dans le jeu du Roi. C'est un jeu où le Roi donne des ordres qu'il faut absolument exécuter sinon... tu meurs.
> C'est un livre absolument excellent ! Pendant tout le livre, l'auteur nous mène dans des différentes pistes pour trouver qui est le Roi & l'origine de ce jeu diabolique. Je crois que j'adore les histoires sadiques... enfin bref, il m'a beaucoup plu.

& une petite liste de mes livres préférés :
- La série Hunger Games *O*
- La série de La Maison de La Nuit
- La série des Filles en Chocolat
- King's Game
- La série Vampire Academy

Désolée de ce long message :/
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 15:02:57 par Winder »

Que la Triforce soit en toi !

Hors ligne Prince du Crépuscule

  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3280
  • Vous reprendrez bien un peu de pavé ?
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #850 le: vendredi 27 juin 2014, 16:35:43 »
Désolée de ce long message :/

Comme c'est mignon. :-*


De mon côté, récemment j'ai lu :
  • Contes de pluie et de lune, grand classique de la littérature japonaise, doté d'une solide traduction avec des notes explicatives vraiment bien faites ;
  • La Confusion des sentiments, nouvelle de Stefan Zweig qui m'a encore fait mal au kokoro ;
  • Un brûlant secret, toujours de Zweig = 10/10 ;
  • L'Exil et le Royaume, un excellent recueil de nouvelles de Camus (mention particulière à Jonas ou L'Artiste au travail que j'ai adorée) ;
  • Après le banquet de Mishima, roman un peu en-deçà de ce que j'ai lu de lui.
Et, après tout ça, en ce moment je lis Lolita de Nabokov. On sent clairement le chef-d'œuvre, mais... il est toujours très dérangeant je trouve, même 60 ans après sa parution et le scandale que ça a suscité. Le style est superbe, la trad assure, c'est terriblement fascinant et... wow ce que les pensées du perso principal et les descriptions ultra sensuelles de la fillette de 12-13 ans me mettent mal à l'aise. C'est tout l'intérêt du roman, certes, mais parfois j'ai vraiment l'impression d'être une espèce de voyeur malsain en continuant de lire. Première fois que ça m'arrive. :-|


Yuan du pays de l'amûr tûjûrs

Hors ligne Trictus McNatret

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1606
  • Bonjour, je vais te manger.
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #851 le: vendredi 27 juin 2014, 16:40:02 »
Oh, mais tu sais, Winder, un beau pavé bien rédigé dans lequel tu t'appliques à montrer quelque chose, ça ne demande pas d'excuse mais ça mérite attention, en fait... Un bon forum ne devrait en fait compter que de grosses briques de textes pleines de bonnes idées, en fait 8)

J'ai beaucoup aimé les Dix Petits Nègres d'Agatha Christie. Autant je suis loin d'être un inconditionnelle de la reine du polar sauce british, autant ce roman-ci m'a vraiment beaucoup plu, même si la fin m'a laissé un peu sceptique et a pas mal confirmé mon cours sur le roman d'énigme policière...
Les personnages, ou du moins une partie d'entre eux, sont très intéressants, bien construits et très bien employés, et l'histoire est plutôt bien menée, avec pas mal de suspens et de tension, et une bonne utilisation d'éléments horrifiques qui créent le malaise.

(Cliquez pour afficher/cacher)

J'ai aussi pas mal apprécié les Hunger Games, que j'ai trouvé étonnamment bon malgré un premier film raté et un second qui, bien que pas mauvais, fait parfois une mauvaise interprétation de l'oeuvre... J'avais un mauvais départ, et pourtant j'ai fini par adorer le concept. J'irais jamais jusqu'à e dire fan, mais voilà, j'ai bien aimé.
La série de bouquins est franchement cool, le personnage de Katniss Everdeen est bien plus intéressant quand on peut suivre le fil, plutôt tordu, de ses pensées, y a d'excellents protagonistes, une histoire plutôt bien trouvée qui arrive à s'éloigner de Battle Royale, à laquelle on la compare beaucoup, pas mal d'émotions (on ne ménage pas le lecteur, c'est bien :3) et une finesse insoupçonnée dans le travail de la trame, qui arrive à surprendre et à choquer.
En bref, une très bonne oeuvre de sci-fi qui vaut le coup d'être lue, et un best-seller qui mérite son succès.

Sinon, j'ai lu heu... beaucoup de trucs. Genre vraiment. Et parmi eux, y en a certains sur lesquels j'aimerais revenir.

A commencer par Bleu presque transparent de Ryû Murakami. Une oeuvre qui m'a laissé un goût de pourriture dans la bouche longtemps après, et qu'il paraît que j'ai lu avec une grimace de dégoût collée aux lèvres. Et vous savez quoi ? J'ai adoré ça. La nausée que ça a fait monter en moi.
Bleu presque transparent, c'est l'histoire d'une bande d'adolescents dans les années 70, qui vit dans une quête perpétuelle d'auto-destruction à base de consommation non modérée d'alcool, de sexualité libérée voire dangereuse et de prise de drogues dures. Prostitution, trafique d'héroïne, trips hallucinatoires, concerts... On suit le quotidien de ces écervelés suicidaires qui n'arrivent plus à s'en sortir, et on parle avec eux de l'amour, de l'avenir, de la beauté du monde et de l'envie d'être utile. On les regarde fuir la société et la subir, et on les regarde se démolir. C'est cru, c'est sale, c'est poisseux de détails gerbants et d'histoires tordues, cruelles de vraisemblances, et en même temps, il y a de la poésie qui s'en dégage. La poésie de ceux qui ont cessé de croire et qui tentent la mort tous les jours.
Je ne sais pas lire le japonais. Du coup, c'est sur une traduction française que je suis tombé, mais... Bah honnêtement, c'est plutôt bien passé dans l'hexagone. Le point de vue, qui correspond à celui du protagoniste Ryû, permet une écriture à la fois choquante par sa désinvolture et la précision de ses descriptions, souvent écoeurantes, et à la fois extrêmement sensible. C'est brillant, cette façon que l'auteur a de marcher en équilibre entre des images particulièrement vomitives et d'autres superbes, très baudelairienne.
Du coup, je n'irais pas jusqu'à dire que je le conseille, et sûrement pas aux mineurs et aux lecteurs un peu fragile, mais si vous avez les tripes d'essayer et une sensibilité à mettre à l'épreuve, jetez-y un oeil. C'est carrément glauque, mais en même temps, y a quelque chose de doux, dedans.

... En fait, je continuerais plus tard s'il y a d'autres trucs marquants que j'ai envie de partager.

Hors ligne GKN

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6811
    • Code ami 3DS 3136-6906-6088

    • Code ami Wii U GranKorNichon

    • SW-7822-0270-0436
    • Voir le profil
    • facebook
Je bouquine!
« Réponse #852 le: mercredi 09 juillet 2014, 02:01:14 »
Si ça intéresse des gens, l'Auteur de Harry Potter a publié une nouvelle histoire du sorcier balafré mal peigné (c'te rime).

http://uk.ign.com/articles/2014/07/08/jk-rowling-releases-new-harry-potter-short-story


Je tombe dessus par hasard et je m'en fiche carrément mais bon, je suppose que beaucoup ici aiment bien cet univers...

Hors ligne Trictus McNatret

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1606
  • Bonjour, je vais te manger.
    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #853 le: lundi 21 juillet 2014, 20:25:37 »
Je viens de finir à l'instant le recueil de poème The melancholy death of oyster boy, de Tim Burton, traduit en "La triste fin du petit Enfant Huître" (et autre histoire). L'ouvrage est bien sûr en édition bilingue, et illustré par Burton.
Honnêtement, c'est loin d'être un ouvrage exceptionnel, mais il faut avouer que j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire. J'aime énormément son style, très simple, concis mais ingénieux, ces petits jeux de mots sans complexes ni lourdeurs et le côté comptine de ses poèmes. Les personnages sont pour la plupart très touchants et amusants, même si leurs destins se recroisent un peu trop, la mise en page est intéressante, les illustrations mignonnes (même s'il faut avouer que Burton a raison de dire qu'il n'a jamais su dessiner :oups ) bref, l'univers de l'auteur réalisateur reste fidèle à lui-même et bien rendu, avec ce brin mordant et cette horreur enfantine qui le caractérise.
Je reproche quand même à l'ouvrage d'être moins audacieux et novateur que je ne l'espérais, et les poèmes trop courts et peu nombreux. Ca se dévore bien mais vite, et en ce qui me concerne, je suis un peu resté sur ma faim.
Loin d'être un chef d'oeuvre, The melancholy death of oyster boy reste une oeuvre agréable et amusante, qu'un fan du célèbre réalisateur peut se plaire à garder comme goodies dans sa collection. Je regrette pas mon achat, j'espère juste ne pas retrouver le ticket de caisse...

Hors ligne Ganonpow

  • Revenant pro
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 645
  • J'ai perdu ma sauvegarde de BotW.
    • Code ami 3DS 0018-1865-8269

    • Code ami Wii U Ananaga

    • Voir le profil
Je bouquine!
« Réponse #854 le: mardi 22 juillet 2014, 09:06:21 »
  Moi je lis en ce moment "Star Wars La biographie de Dark Maul". J'adore ce livre, il raconte comment Dark Maul, qui est présent dans Star Wars episode 1, a été formé au côté obscur de la force. Sur 20, je lui donnerais 20. Voilà ;D . Mais il y'a des passages qui sont dur, le maitre de Maul le fait souffrir affreusement v.v . Enfin, si vous aimez Star Wars, et que vous vous interessez au perssonnage de Dark Maul, je vous conseille vraiment ce livre.