Auteur Sujet: [Topic] Midnight Club  (Lu 902 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Maedhros

  • Jeune Mogma
  • *
  • Messages: 195
    • Voir le profil
[Topic] Midnight Club
« le: mardi 10 octobre 2023, 19:09:00 »
Midnight Club est une série de jeu de course développé par RockStar San Diego (anciennement Angel Studio), et édité par RockStar Games. En ce sens qu'ils sont centrés sur les courses de rue, les jeux sont similaires à la série Midtown Madness, qui était précédement développé par Angel Studio. Tout au long de la série, les joueurs courent à travers des versions condensées de New York, Londres, Los Angeles, Paris, Tokyo, San Diego, Atlanta et Détroit.


La série Midnight Club a été inspirée par le groupe de course japonais, connu sous le nom de Mid Night Racing Team, qui organisait des courses de rue illégales sur la Bayshore Route (connue nativement sous le nom de Wangan) de l'autoroute Shuto dans la région du Grand Tokyo. . Deux caractères kanji (湾岸, ou wangan) apparaissent dans chacun des logos de la série ; la série de manga Wangan Midnight – également inspirée du club – inclut les deux mêmes caractères dans ses logos. Le kanji est supprimé des titres dans les versions japonaises de Midnight Club : Street Racing et Midnight Club : Los Angeles afin d'éviter un conflit juridique avec les propriétaires des droits de Wangan Midnight, Kodansha.



Dans chaque partie, le joueur commence avec un véhicule relativement standart et lent. Des véhicules plus performants peuvent être gagnés ou achetés par le joueur après avoir participé à des courses contre d'autres membres du club. Le but est de vaincre chacun des autres adversaires (qui incluent les coureurs « champion de la ville » et « champion du monde ») pour devenir le nouveau champion du Midnight Club. Les épisodes ultérieurs de la série incluent de véritables marques de véhicules avec des options de personnalisation sophistiquées pour chacune, ainsi que des courses « club », qui consistent en des coureurs utilisant des véhicules de la même classe.



Le premier jeu de la série est Midnight Club: Street Racing, sorti en 2000, développé par Angel Strudio et édité par RockStar Game. Le jeu se concentre sur les courses de rues compétitive. Le jeu sorti sur PlayStation 2 et Game Boy Advance, le premier étant un titre de lancement de la console. Les ventes estimés du jeu sont de 1.5 millions d'exemplaires, les ventes totales de la série étant de 2.5 millions.



Sa suite, Mignight Club II sorti en 2003, cette fois développé par RockStar San Diego et publié par RockStar. C'est le premier jeu de la série à inclure des motocyclettes. Les joueurs peuvent parcourir des villes basés sur Los Angeles, Paris et Tokyo. Le jeu inclu également une composante multijoueur en ligne.



Midnight Club 3: DUB Edition, développé par RockStar San Diego et publié par RockStar est le troisième jeu de la série. Il s'agit du premier jeu de la série à inclure des véhicule licensié et à permettre au joueur de personnalisé leurs voitures et leurs motos avec des amélioration en terme de performance et en terme visuel. Il est sorti sur PlayStation 2 et Xbox le 11 avril 2005 et fut ensuite porté sur la PlayStation Portable en juin de la même année. Les trois villes incluses sont San Diego, Atlanta et Détroit. Le nom dérive d'un partenariat entre RockStar et DUB Magazine, qui est souvent présent dans le jeu sous la forme de courses sponsorisées par DUB et de véhicules personnalisés par DUB. Le port PlayStation Portable a été développé par RockStar Leeds.



Le jeu fut réédité sous le nom de Midnight Club 3: DUB Edition Remix qui contient une carte supplémentaire de Tokyo de Midnight Club 2 amélioré et ajoute de nouvelles missions au jeu. À cela s'ajoutent plusieurs nouvelles voitures, de nouvelles courses, de nouvelles cartes de combats, des jantes, des venyles, des systèmes hydraulique, des kits de carrosserie et de la musique.



Midnight Club: Los Angeles est le quatrième jeu de la série Midnight Club. Il est sorti sur PlayStation 3 et Xbox 360 en 2008 le 20 octobre pour l'Amérique du Nord et le 24 octobre pour l'Europe. Comme son nom l'indique, le jeu se déroule à Los Angeles avec Santa Monica, Beverly Hills, Hollywood, Hollywood Hills, San Fernando Valley, Downtown L.A. et South Central. Les designers ont utilisés de véritables cartes routières pour développer le jeu. Le jeu propose un mode en ligne et du contenu téléchargeable. Les voitures et motos sous licence reviennent, y comprit de nouvelles marques telles que Ford et Mazda qui n'étaient pas présent dans Midnight Club 3 : DUB Edition.



Le jeu fut porté sur PlayStation Portable sous le nom de Midnight Club : L.A Remix. Le port fut développé par Rockstar London avec Rockstar San Diego. Le jeu présente la carte de Los Angeles utilisé dans Midnight Club II plutôt que la carte utilisée dans les versions consoles de Midnight Club: Los Angeles. Le jeu présente également la ville de Tokyo, en utilisant la carte de Midnight Club 3 : DUB Edition Remix.


 
RockStar Games sorti Midnight Club: Los Angeles – Complete Edition en tant que titre PlayStation 3 Greatest Hits/Platinium et Xbox 360 Platinium Hit/Classics le 12 octobre 2009.  Midnight Club: Los Angeles – Complete Edition comprend toute la carte, les véhicules, et la musique de Midnight Club: Los Angeles, ainsi que tous le contenu téléchargeable disponible précédement sur la version Midnight Club: Los Angeles, pour la progression du joueur dans la version précédente, évitant ainsi au joueur de tout recommencer. 



En janvier 2010, RockStar bloqua les projets d'un futur opus de Midnight Club et l'équipe de développement fut lentement démentelée. Take-Two Interactive réenregistra ma marque Midnight Club en 2012. Bien que Take Twi Interactive reconnu la série dans ses rapports financiers trimistériels et que le PDG Strauss Zelnick l'ait mentionné lors d'une discussion sur leur studio de développement nouvelle acquis Zynga lors d'une conférence téléphonique en janvier 2022, aucun projet est prévu pour un redémarrer la franchise.

Hors ligne PotofTrin

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
[Topic] Midnight Club
« Réponse #1 le: jeudi 16 novembre 2023, 03:41:32 »
Quel jeu fantastique ! Les modèles de voitures et les graphismes sont exquis et magnifiques !

Anecdote amusante : dix voitures dans MCLA équivalent à une ville entière dans MC2, car une voiture dans MCLA a 10 000 polygones, alors qu'une ville dans MC2 a 100 000 polygones. Retour sur la critique.geometry dash

Étant donné que le DLC de l'édition complète en ajoute un tiers à la carte et n'est plus disponible pour les joueurs qui achètent le jeu, je suggère de l'obtenir.

Avec un total de, je crois, 64 voitures ou plus parmi lesquelles choisir, la liste des voitures est assez longue. Le récit est également excellent, mettant en vedette un personnage principal connu uniquement sous le nom de Marcus et des cinématiques à la troisième personne à la place de la narration à la première personne. Les nouvelles capacités du MC3 sont de retour, mais cette fois elles ne sont pas limitées à une classe de voiture spécifique et peuvent être acquises via la même méthode de constitution d'un stock pour toutes les capacités. Une autre caractéristique de ces capacités est que vous pouvez les améliorer au fur et à mesure que l'histoire progresse et sélectionner celle à utiliser dans le garage. En plus de rencontrer et de défier d'autres coureurs en cours de route, il y a trois niveaux dans la ville, chacun avec un « patron » qui essaie de vous empêcher de remporter son titre. Cela fait un moment que je n'ai pas joué, donc je ne me souviens plus des noms des niveaux de la ville. La course ordonnée, la course non ordonnée et le contre-la-montre sont les trois autres types d'événements.

C'est tout ce dont je me souviens ; vous pouvez découvrir des fonctionnalités supplémentaires que j'ai négligées ou oubliées de mentionner. Tout ce que je veux, c'est que tu t'amuses autant que moi et que tu remportes le titre de champion du Midnight Club de Los Angeles.
« Modifié: jeudi 16 novembre 2023, 03:43:23 par PotofTrin »

Hors ligne Maedhros

  • Jeune Mogma
  • *
  • Messages: 195
    • Voir le profil
[Topic] Midnight Club
« Réponse #2 le: jeudi 16 novembre 2023, 13:58:08 »
Je n'ai pas fini le jeu (je suis rendu pas mal au centre-ville), mais je dirais que si le jeu dans son core-gameplay est excellente, je hais le fait que ça se passe en ville et qu'il y a des voitures. Je trouve qu'il n'y a rien de plus frustrant que de perde une course car on a louper une sortie mal définir (les flèches aide, mais pas suffisament), ou car on a pas vu à temps une voiture noire sur fond noire.

Hors ligne Maedhros

  • Jeune Mogma
  • *
  • Messages: 195
    • Voir le profil
[Topic] Midnight Club
« Réponse #3 le: vendredi 24 novembre 2023, 14:53:08 »


Midnight Club: Los Angeles est un jeu de course développé par Rockstar San Diego et édité par Rockstar. Je l'ai donc fini. C'est évidement le premier Midnight Club que je joue, mais pas le premier jeu de course, ayant déjà joué à Need for Speed: Prostreet que j'avais apprécier. J'y est joué sur une vieille Xbox 360. Par finir le jeu, j'entend être devenu le champion de la ville. Je n'ai pas vaincu les différents champion du chaque catégorie ou accumulée 1 000 000 de dollars, jugeant avoir bien assez joué après quoi 50-70h?

La boucle de gameplay à long terme de Los Angeles est globalement de suivre une série de mission qui nous donne de l'argent nécessaire pour améliorer nos véhicules soit en améliorant leur performance ou en achetant un véhicule plus performant. Cependant, ces deux caractéristiques sont bridés par une autre jauge. Le niveaux de notre conducteur qui s'améliore plus on fait de courses. Chaque niveau permet de débloquer des amélioration ou de nouvelles catégories ou type de véhicules. Cependant, au final l'argent gagner et le niveau du conducteur sont tous les deux améliorés en faisant des courses donc ils sont très similaire. On fait des missions pour améliorer nos véhicules qui nous permettra d'avoir des bonne chances pour les prochaines missions, etc. C'est une bonne boucle, même si extrêmement classique. Je note cependant deux défauts. Déjà, la différence entre catégorie de véhicule et type de véhicule et vraiment peu expliquer. De ce que je comprend, la catégorie du véhicule est une fourchette de puissance statistique, alors que le type de véhicule définit certains comportement. Par exemple, les véhicules de types monster car vont plus vite que les voitures de tunning, mais sont beaucoup moins maniable. L'autre défauts c'est que la sélection de mission ne fait pas la différence entre les missions importante pour le scénario, celle secondaire et celle généré aléatoirement. Et que dans le doute, surtout en commençant le jeu, bah on fait tout, alors que ce n'était absolument pas mon intention.

La boucle de gameplay à court terme c'est la course. Nous pouvons globalement dire qu'il y a deux grand sortes de courses, les courses classique et le contre-la-montre. Dans les deux cas, les courses se passe dans un monde ouvert remplis de raccourcit, avec une mini-map, ainsi que des flèches qui nous indique la direction du chemin principal.  Je vais commencer par parler des courses classiques et de la maniabilité. La maniabilité des véhicules et globalement le déplacement est vraiment très propre. J'ai dis que certains véhicules sont peu maniable, mais ce sont leur caractéristique et à l'inverse certains autres véhicules le sont bien plus. On sent l'adhérence au bitume et ça fait du bien. Ainsi, sur les trois 3C (controle, caméra, personnage (character)), tous va bien. Mon seul point négatif c'est que l'accélération se trouve sur la gachette droite, ce qui est un choix un peu bizzare, surtout que ça devient fatiguant à long terme. Peut-être aurait-il mieux fallu mettre l'accélération sur l'un des quatre boutons ABXY? Mais en sois, c'est le fun de se déplacer dans le jeu, ce qui est un gros point positif. Cependant, j'ai deux problème fondamental avec le jeu. C'est le principe du jeu, mais le monde ouvert est selon-moi une mauvaise idée avec un jeu de courses. Malgré l'utilisation de flèches, il est assez courant de raté une sortie d'autoroute (par exemple) et de se retrouver bien peneaut à devoir reculé, pour reprendre le bon chemin. Même chose pour certains virages mal indiqué. Surtout qu'à cette vitesse, il est possible de se tromper dans l'orientation de la flèche. Et pire que tout, en fin de jeu IL MANQUE DES FLÈCHES!!! Parfois il faut faire un virage, mais sans aucune indication de la part du jeu! Certes la mini-map aide, mais à cette vitesse, jeté un coup d'oeil à la mini-map pour déterminé s'il faut virer suffit pour provoquer un accident. C'est un défaut fondamental selon-moi que je vois mal comment corriger, car il s'agit de la proposition du jeu que de faire des courses en monde ouvert dans la ville, bien que mettre plus de flèches soit une bonne idée. Mais c'est extrêmement frustrant de perde à cause de ça. Vous ne perdez pas à cause d'un manque de skill ou autres, mais seulement car le jeu n'a pas indiqué qu'il fallait tourner!

De plus, autre problème, la présence de véhicule. Je n'aime pas qu'il est d'autres véhicules que ceux qui font la courses. En effet, ils apportent un facteur de hasard dans l'équation pour pas grand chose en fait. Parce que déjà, à la vitesse à laquelle on va il est déjà difficile de les évité en ligne droite. D'autant plus que certains sont vraiment difficile à repérer, des voitures noires à l'ombre et roulant sur du bitume noire...Mais il est aussi parfois totalement impossible à repérer et à évité. Un bon exemple de ça c'est quand on tourne à 90 degrée, qu'une voiture arrivait à sens inverse et...vous perdez votre première plase et la course pour une voiture que vous ne pouviez pas voir, car vous tournier. À quel moment c'est sensé être ''fair'' ça?!? Le minimum selon-moi serait d'avoir des véhicules aux couleurs flachis qui permettrait de bien les voirs à distances pour pouvoir les évités, ou juste ne pas en avoir.

Autre point, mais là c'est vraiment très personnelle, je trouve l'intelligence artificielle très difficile. Ce que je veux dire par là, c'est que comme dans tous les jeux de courses, les voitures en avant de vous ralentissent et ceux en arrière accélère, mais là je trouve qu'ils ne ralentissent pas assez et accélère beaucoup trop et ça rend une erreur impossible à rattraper. Vous aurez toujours les autres voitures qui vous collent au cul et attendent la moindre erreur de votre part. Et si ça produit en effet beaucoup de tension pour chaque course, si cette erreur est du au fait qu'il s'agit d'un monde ouvert, ou encore d'une voiture que vous avez pas pus voir venir, bah ça devient vraiment très frustrant, car il ne reste plus qu'à recommencer la course. À tous le moins, c'est vrai pour les courses en mode difficile, mais moins pour les courses en mode normal et beaucoup moins pour les courses faciles qui permettent de compenser les problèmes vus précédents.

De plus, je trouve qu'il y a justement un problème dans le niveau de difficulté des courses. En effet, j'ai remarquer que certaines ne changeais pas de niveau malgré l'utilisation d'une voiture dont les statistiques sont vraiment inférieur ou supérieur à une autre. Par exemple, utiliser la voiture de départ sans amélioration, ou un supercard de rang A ne change pas la difficulté des différentes courses présente sur la carte. C'est vraiment bizzare, soit que la difficulté des courses s'ajuste à la performance des voitures (mais dans ce cas là, la boucle à long terme du jeu est partiellement brisée), soit j'ai l'impression que certaine courses avec des autos possédant des statisques plus faibles sont clairement plus difficile, et dans ce cas là il y a un problème d'identification de la difficultée d'une course.

Donc au final, on a une boucle à long terme très classique et plus ou moins importante, ainsi qu'une boucle à court terme, la course et toutes ses mécaniques dont je fais un rejet total. Ça reste malgré tout un jeu fonctionel, il est fondamentalement fun d'y jouer, mais dès que l'on tente de performer un peu, alors il devient beaucoup plus frustrant.

En bref, Midnight Club: Los Angeles est un bon jeu, mais dont je n'aime la proposition de jeu fondamental, soit des courses dans un monde ouvert.