Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Fry

Pages: 1 [2] 3 4 ... 44
16
Longs métrages et Télévision / Séries TV, Web & autres
« le: samedi 05 avril 2014, 17:12:24 »
(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

17
Longs métrages et Télévision / Séries TV, Web & autres
« le: vendredi 04 avril 2014, 18:53:58 »
Je suis assez étonné de voir que personne ici n'est venu commenter le final de How I Met Your Mother, surtout qu'il a été évoqué juste au dessus.

C'est pas comme si ce final avait soulevé une méga-rage de tous les internets (ok, pratiquement tous les finales de séries le font, en fait).

(Cliquez pour afficher/cacher)

18
Débat / Le topic des idées impopulaires
« le: mardi 14 janvier 2014, 13:41:48 »
Citation de: Capounette
Tu parles de la LV2, mais maintenant, avec les nouveaux programmes, les deux langues sont considérées comme apprises de la même façon au moins à partir du lycée. Et surtout, ils considèrent qu'on arrive en seconde avec le même niveau dans les deux langues (sachant qu'il y en a une où on l'a depuis la 6°, et l'autre depuis la 4° :astro:).
De ce fait, on se retrouve avec 2h45 (oui, 45) par semaine et par langue dans des classes surpeuplés (comment on parle quand on est 30 dans la salle ?). Et en terminale, ça passe à 2 heures pour les S (je ne sais pas pour les autres filières :niak:)

Dans les textes, c'est 4 heures 30 de LV1+LV2 en 1ère et 4 heures en terminale, peu importe la filière (du moins, pour ce qui est de l'enseignement général). Les heures de LV1 et LV2 étant globalisée, les lycées ont une liberté accrue quant à la répartition des horaires de langues, même si de toutes façons c'était déjà le cas bien avant ça. Concrètement ça veut dire que le lycée pourrait très bien choisir de mettre 3 heures de LV1 et seulement 1 heure de LV2 s'il le voulait. Bon concrètement, ça veut dire que la plupart du temps on fait 2h / 2h (par contre 2h45, je trouve ça bizarre) mais il arrive que certains lycées choisissent de mettre une heure en plus en LV1, ce qui implique qu'ils ont soit été piochés une heure autre part, c'est à dire au détriment d'une autre matière, soit ils ont eu une dotation horaire assez conséquente pour se le permettre, ce qui n'arrive quasiment jamais. (La dotation étant l'enveloppe d'heures totales accordées à chaque établissement par le rectorat pour organiser les enseignements. Le lycée ne peut pas faire plus que ce que le rectorat lui donne car au delà de cette enveloppe, il n'y a plus de financement, sauf cas très particulier comme l'enseignement des langues régionales.

L'autre chose qui découle de ces horaires globalisées LV1/LV2 et toutes filières, c'est la possibilité de faire des groupes de langues qui réunissent aussi bien des ES, des S que des L. Sauf que, manque de bol, les L ont des épreuves de langues plus longues et avec un coefficient plus important, et pourtant ils ont eu exactement le même nombre de cours que les autres et parfois ils ont même l'exact même cours que les autres.

Autre petite incohérence du système, la LV3, langue qui au bac ne compte que si l'on a au dessus de 10 (et qui donc ne peut pas être pénalisante) dispose, elle, dans les textes, de 3 heures par semaine.

Bref, tout ça pour dire que oui c'est mal foutu, oui c'était mieux avant la réforme (surtout qu'à l'époque, on avait des TD de langues, on était divisé en groupes ce qui réduisait considérablement l'effectif lors de l'heure TD, et comme on le sait tous, il n'est pas rare qu'un cours de langue soit plus bénéfique pour l'élève lorsque l'effectif est réduit).

19
Discussions Générales / Restons dans le Hors-Sujet ! [Discussions libres]
« le: samedi 11 janvier 2014, 03:00:47 »
J'en ai tellement marre d'entendre de la merde (et ce des deux parties) sur l'affaire Dieudonné que je n'ai même plus envie d'y réagir pour tenter de rétablir certaines vérités (parce que ça fait peut-être pédant de dire ça mais je connais bien le cas Dieudonné, en tout cas davantage que la plupart des gens qui commentent l'affaire). Je tente juste un dernier coup : l'accusation de trouble à l'ordre public est infondée. Les spectacles de Dieudonné se sont toujours bien passés. Les seuls quelques cas d'échange un peu houleux ont été causés par des individus généralement membres de la LICRA. Ces derniers ont même agressé Dieudonné dans la rue alors qu'il était avec ses enfants.

On se croirait dans Minority Report avec ce délire, accuser les gens avant même que le mal ne soit fait.

J'ai trouvé un article du Monde, dans lequel un professeur de droit explique l'ordonnance du Conseil d'État et qui répond à ton message. je copie en dessous l'extrait qui concerne le sujet que tu évoques :

Citer
Les fondements avancés par le Conseil d'Etat vous paraissent-ils pertinents ?

En première analyse, deux fondements sont disponibles pour interdire un spectacle. On peut invoquer le risque de troubles à l'ordre public « matériel », c'est-à-dire le risque d'affrontements physiques. C'était compliqué de s'en tenir à cela dans le cas Dieudonné car il aurait fallu démontrer qu'il n'y avait aucun autre moyen que l'interdiction pour empêcher des violences, ce qui aurait supposé d'établir qu'il n'était pas possible de mobiliser les forces de police nécessaires, etc. L'ordonnance prend en ligne de compte les risques sérieux que de tels affrontements se déroulent, mais, à juste titre, elle ne se cantonne pas à cette dimension des choses.

L'autre ressource juridique est celle ouverte par le célèbre arrêt du Conseil d'Etat d'octobre 1995 (Commune de Morsang-sur-Orge) à propos du spectacle du lancer de nains. On y trouve l'idée que certains spectacles sont attentatoires à la dignité de la personne humaine et que cette atteinte est intrinsèquement constitutive d'un trouble à l'ordre public. Certains parlent d'un ordre public « immatériel ».

Cette jurisprudence n'a pas que des avantages lorsqu'elle s'applique au cas d'une personne qui, comme le nain de Morsang-sur-Orge, se borne à disposer de son propre corps (et je l'ai beaucoup combattue dans ce cadre), mais elle existe et il est incontestable qu'elle a vocation à couvrir le genre de situation qui nous occupe ici. Cela d'autant plus que l'atteinte à la dignité dont il s'agit n'est pas celle que s'inflige à lui-même un acteur, mais bien celle, agressive si vous voulez, que des personnes (le showman et ses spectateurs) peuvent infliger à ceux qu'affectent d'éventuels propos antisémites ou révisionnistes.

Le trouble à l'ordre public ne réside donc pas simplement dans les débordements mais aussi dans l'existence d'une atteinte à la dignité de la personne humaine. On est donc plus dans la prévision d’événements qui n'ont pas encore eu lieu mais mais dans la condamnation de propos qui sont connus puisque le spectacle a déjà eu lieu, il n'est pas inédit.  C'est d'ailleurs également l'avis de la cour européenne de droits de l'homme.
Et il me semble avoir lu également que si le spectacle avait été totalement inédit, le conseil d'État n'aurait absolument pas pu l'interdire.

Sinon, lien, c'est intéressant à lire : http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/10/dieudonne-le-conseil-d-etat-apporte-une-reponse-adaptee-a-une-situation-extraordinaire_4346331_3224.html

20
Discussions Générales / Restons dans le Hors-Sujet ! [Discussions libres]
« le: vendredi 10 janvier 2014, 04:57:11 »
HN : J'ai pas lu ton pavé dans son intégralité, je le fais plus tard, mais ta première phrase me faire réagir :

Citer
Bon. Et bien ça y est. La France a perdu son statut de République.

La république est type de régime politique dans lequel les pouvoirs sont partagés entre plusieurs personnes et non concentrés en une seule personne et dans lequel la transmission du poste de chef de l'État n'est pas héréditaire.
Aux dernières nouvelles, Dieudonné ou pas, la France est incontestablement une République.

Je vais peut-être faire une erreur de jugement parce que j'ai pas tout lu, mais tu sembles faire une confusion entre "république" et "démocratie". Alors soyons clair, une république n'est pas forcément démocratique. D'ailleurs, une démocratie n'est pas forcément une république non plus. République n'implique pas démocratie, l'inverse non plus. Ce sont deux choses différentes.

Mais à part ça, l'affaire Dieudonné ne remet pas en cause le statut de démocratie (qui de toutes façons est un faux statut puisque dans la réalité, le régime n'est  pas démocratique mais ça c'est un tout autre débat). L'interdiction ne remet pas en cause non plus la liberté d'expression puisque le motif porte non pas sur le contenu du spectacle (qui est de toutes façons, en grande partie, condamné pas des lois qui existent déjà) mais sur le risque de trouble à l'ordre public. Et je suis désolé, mais ce risque était avéré pour la simple et bonne raison que la situation est tendu depuis des jours et qu'interdiction ou pas interdiction, il y aurait eu des troubles. En revanche, là où le gouvernement est très critiquable, c'est qu'il est en partie responsable de ce climat tendu et de l'envenimement de la situation, enfin surtout Valls (qui ne devrait pas se mêler de cette histoire puisqu'il n'est pas ministre de la justice).

Citer
Puis, premier pas dans le gouffre de la dictature, déjà, le gouvernement lui-même remet en cause une décision de la justice (en début d'après-midi, le tribunal de Nantes avait autorisé le spectacle de Dieudonné) pour imposer la sienne. Autant directement se passer d'organes et prendre les pleins pouvoirs.

Là dessus j'aimerais rappeler que c'est le conseil d'État qui a pris la décision d'interdiction et qu'il s'agit d'un organe complètement indépendant du gouvernement, un organe qui est censé veiller à la conformité des décisions de justice avec la loi entre autres choses. Il ne s'agit donc pas du gouvernement qui prend les pleins pouvoirs (surtout qu'interdire un spectacle, waow le niveau, c'est vrai que c'est carrément dictatorial, comme si la Vème république n'avait pas connu des périodes de troubles plus importants que ça).
Quant à l'affirmation portant sur la remise en cause d'une décision de justice, j'ai envie de répondre, oui et non. Car il me semble que le jugement du TA de Nantes ne portait pas sur la même chose que la décision du CE. Le tribunal lui a juste statué sur le fait que le spectacle n'était pas assez antisémite pour être interdit, le CE, lui, a jugé que le risque de trouble à l'ordre public était trop important, ce qui n'a pas grand chose à voir.
Donc oui, c'est une remise en cause puisqu'on casse une décision de justice, (au passage, c'est complètement légal et constitutionnel de le faire, c'est bien pour ça que le Conseil d'État existe) mais non puisque les deux décisions ne portent pas sur le même sujet. Ça aurait été bien plus choquant si le CE avait dit un truc du genre "mais si c'est antisémite, vous êtes aveugles ou quoi, bon allez on met un bon gros strike sur le spectacle."

À part ça, la liberté d'expression =/= liberté d'inciter à la haine.

Et à part ça bis, pendant ce temps on parle pas des vrais problèmes, alors quand on vous dit que la République a gagné... Hier c'était le mariage gay, aujourd'hui c'est Dieudonné, décidément ce gouvernement est fort dans l'art de la diversion, je m'incline devant un tel niveau de maîtrise.

EDIT :

Citation de: coolben
Dans son spectacle?
On ne sait pas, il a été interdit!

C'est le même que celui qu'il a donné à Paris il y a quelques temps hein, y'a plein d'extraits sur le net, des trucs très provocateurs du genre "Entre les juifs et les nazis, qui a commencé? qui a volé qui? Moi j'ai ma petite idée". Et ce genre des choses, ça fait rire des gens. Perso, moi ça me donne froid dans le dos.

Dieudonné c'est quand même bien un mec qui pense que le monde est dirigé en secret par un complot juif hein.

Alors que la thèse du complot extra-terrestre est quand même vachement plus crédible.  :roll:

21
Débat / Le topic des idées impopulaires
« le: samedi 04 janvier 2014, 21:44:04 »
Citer
Hm oui, sauf que les canalisations qui font que l'eau que tu trouves en ouvrant le robinet est différente de celle du lac caca pollué à côté de chez mes parents, c'est entretenu par des gens, et c'est leur travail, et ils sont payés pour ça. Donc ouais, ça devrait être gratuit, mais c'est un peu utopique de vouloir que ces gens fassent du bénévolat.

À vérifier, mais je crois pas que l'entretien des canalisations soit assuré grâce à l'argent que tu payes à Véolia, La lyonnaise des eaux ou je ne sais quoi. Enfin ça l'est probablement en partie, mais comme les transports publics, je pense que la majeure partie du financement accordé à l'entretien des canalisations et autres infrastructures liées à la distribution d'eau vient des impôts. Les gens qui s'en occupent sont donc payés via nos impôts.
Autre chose, confier l'exploitation du réseau de distribution d'eau à une régie locale et publique permettrait, à défaut d'apporter la gratuité totale, de baisser les prix. En effet, une régie publique, propriété de la commune, n'aurait pas les mêmes intérêts qu'une grande entreprise comme Véolia et autre. D'ailleurs je crois que ça se fait déjà dans certaines communes.

Citer
Ensuite, oui on trouve des albums avec 15 à 20 tracks pour environ 10€, mais on en trouve aussi avec moins de morceaux à 20 ou 25€.

Perso, les albums à 20/25€, j'attends qu'ils soient à 7 ou 10 pour les acheter. Oui, il y aura toujours un moment où les albums seront proposés à ce prix là.

Citer
Et iTunes permet à certains artistes de rendre leur musique accessible partout dans le monde, alors que faire éditer ses CDs à l'étranger, c'est pas toujours aussi facile.

Tu parles d'iTunes comme si c'était le seul endroit où tu peux acheter de la musique en ligne, ou comme si c'était ce qu'il y a de mieux. Alors que non, en fait, d'autres plateformes font la même chose, souvent mieux. Quand à dire que ça permet de rendre accessible de la musique partout dans le monde, bah ça pour le coup y'a plein de trucs qui le font mieux qu'iTunes, surtout qu'iTunes est zoné par régions il me semble.

22
Débat / Le topic des idées impopulaires
« le: samedi 04 janvier 2014, 21:14:53 »
Citation de: Yuan
Exemple de merde, mais on a bien besoin d'eau pour vivre, et pourtant faut payer pour avoir de l'eau.

L'eau ne devrait pas être payante. Parce qu'on a presque autant besoin d'eau qu'on a besoin d'air et pourtant l'air, c'est pas payant. Et bah l'eau c'est pareil, ça devrait être fourni gratuitement, parce que l'eau c'est la vie. La distribution d'eau potable ne devrait donc pas dépendre de multinationale type Véolia et compagnie, ça devrait dépendre directement des communes et de régies publiques qui n'auraient en aucun cas à rechercher le profit.


Citer
Ne parlons pas d'iTunes qui rend très accessible beaucoup de musique (0,99€ le morceau, c'est du rêve)

On trouve dans le commerce des albums contenant une quizaine ou vingtaine de chansons pour 7 à 10€ neuf, et surtout, en version physique. Alors non, 0.99€, un morceau au format dématérialisé, ce n'est pas du rêve.

Sinon je suis assez d'accord avec Taiki, quelqu'un qui n'a pas les moyens et qui télécharge "illégalement" des produits culturels, n'aurait de toutes façons pas acheté le produit en question, donc la perte pour "l'auteur" est nulle. Je met "l'auteur" entre guillemet parce que je considère que :

Les artistes ne sont pas assez rémunérés. Par les boites de productions. Je pense que la répartition des bénéfices fait sur la vente d'une oeuvre ne sont pas assez en faveur du, ou des artistes.

23
Longs métrages et Télévision / Doctor Who
« le: lundi 25 novembre 2013, 22:25:22 »
Citer
Sinon on peut juste mettre tout le monde d'accord en disant qu'un être vivant (en l'occurrence le Docteur) peut changer d'opinion non ?  :^^: Surtout en présence de son ex-lui et de son futur-lui, ils n'ont clairement pas les mêmes façons de réfléchir (Ten est quand même bien madelaine).

Oui sauf que c'est très mal amené et que ça colle pas avec plusieurs épisodes précédents.

En fait, y'a un moment de l'épisode où les enfants de Gallifrey sont évoqués, et puis, paf, on en parle plus. Je pense que ce sauvetage de Gallifrey auraient été mieux réussi si les docteurs s'étaient focalisés sur les enfants de Gallifrey, à priori des gens pas (encore?) corrompus, en prenant bien soin de laisser Rassilon et compagnie derrière lui.
Mais c'est pas exactement ce qui s'est passé et c'est pour ça que ça coince.

Citer
Puis Gallifrance c'est surtout pour la majorité malheureusement (pas tout le monde) des rageux qui aiment pas la nouvelle série en général et qui crache dès qu'on fait une référence aux classic car elle est mal introduite ceci cela mais bon.

Je sais pas, je connais que trop peu les forums de Gallifrance, mais si tu le dis... J'ai déjà eu l'occasion d'écouter quelques Gallicast et c'est pas l'impression que j'ai eu, à part peut-être pour l'admin du site et je ne sais plus quel autre gars.

24
Longs métrages et Télévision / Doctor Who
« le: lundi 25 novembre 2013, 20:49:24 »
Citer
Franchement, vous vous prenez pas un peu la tête pour rien du tout ? Là, le fandom est en ébullition mais ici on dirait que les déçus se sont passés le mots. x')
Et suffit de réfléchir un peu pour comprendre vite que rien ne contredit End of Time.

Bah comme Bilberry l'a si bien dit, c'est pas parce que le fandom approuve que nous on doit le faire et fermer notre gueule. Et puis le fandom est loin d'approuver à fond. J'ai fais un petit tour sur Gallifrance ce matin et y avait pas mal de déçu, j'en ai vu sur Twitter aussi, enfin bref, y'a pas qu'ici qu'il y a des déçus.

Bon, à part ça j'ai pas envie de faire des citations à gogo alors je vais donner mon avis en bloc.

Bon déjà sur l'épisode en lui même, je fais pas spécialement partie des déçus, j'ai pas trouvé l'épisode mauvais, je l'ai même trouvé bien épique par moment. (Et j'ai déjà commandé le DVD parce que ça fera joli sur mon étagère, bim.)

(Cliquez pour afficher/cacher)

Edit : Sinon, j'ai beaucoup apprécié An Adventure in Space and Time, téléfilm très sympa que je conseille vraiment.

25
Longs métrages et Télévision / Doctor Who
« le: dimanche 10 novembre 2013, 01:27:39 »
(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

26
Longs métrages et Télévision / Doctor Who
« le: samedi 09 novembre 2013, 21:54:57 »
(Cliquez pour afficher/cacher)
.
(Cliquez pour afficher/cacher)

Sinon, 2 ème trailer :


27
Longs métrages et Télévision / Doctor Who
« le: samedi 09 novembre 2013, 19:25:28 »
(Cliquez pour afficher/cacher)

28
Longs métrages et Télévision / Doctor Who
« le: samedi 09 novembre 2013, 17:32:05 »
Bah j'ai clairement l'impression qu'il spoil pas mal mais je pense que ça peut se regarder quand même. Enfin disons que pour moi, ça montre clairement les principales choses qui vont se passer dans cet épisode. Ceci dit le trailer fait que 40 secondes.

29
Discussions Générales / Restons dans le Hors-Sujet ! [Discussions libres]
« le: samedi 09 novembre 2013, 13:21:32 »
Et c'est vraiment non négociable ? J'avais déjà eu le cas, après avoir envoyé une lettre de motivation (pour prouver ma bonne foi) au président du jury, c'était passé. Bref, un peu de protocole, mais ce serait vraiment con de louper des exams à cause de formalités administratives foireuses. =/

Je sais pas vraiment mais je fais tout de même faire un recourt. Surtout qu'il y a clairement un défaut d'information dans cette université, et quand je vois qu'on me sort 3 dates différentes je rigole bien. Sans compter que pour continuer le breton (qui se chevauche avec l'anglais) j'avais demandé à le passer en LV1 et donc arrêter la géographique qui me plait pas du tout. Mais comme c'est refusé, je suis inscrit aux exams de géographie alors que je pige rien depuis le début.
Edit : ce qui implique que je pense clairement rater ces deux matières aux exams.

30
Discussions Générales / Restons dans le Hors-Sujet ! [Discussions libres]
« le: samedi 09 novembre 2013, 12:35:15 »
L'université qui refuse ma demande de modifications de mes inscriptions aux enseignements (et donc aux examens) parce que, je cite "vous aviez jusqu'au 4 octobre pour le faire, maintenant c'est trop tard". Alors qu'en cours on m'avait dit jusqu'au 25, puis au secrétariat on m'avait dit jusqu'au 15... Il faudrait savoir.

Et puis, sauf preuve du contraire, je peux toujours pas me dédoubler. J'ai deux cours en même temps, je suis obligé de me désinscrire de l'un, faut pas déconner. Et donc en gros, là je suis inscrit aux examens d'un cours au quel je n'ai été qu'une seule fois dans tout le semestre.

Merci l'administration de Rennes 2, c'est super sympa.

Pages: 1 [2] 3 4 ... 44