Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Rodrigo

Pages: [1] 2 3 ... 496
1
https://youtu.be/pwHqY_4nsJ4

Excellente vidéo de conclusion de Marc Brown après sa série sur les donjons, il définit totalement ce qui rend Zelda unique à mes yeux dans le jv, et il réhabilite encore une fois le mal aimé Skyward Sword pour ses superbes donjons, surtout après les magnifiques temples de TP niveau ambiance qui étaient plus linéaires dans leur cheminement. Hâte de voir la direction que Nintendo prendra avec BOTW2.

2
Discussions Générales / Restons dans le Hors-Sujet ! [Discussions libres]
« le: samedi 31 octobre 2020, 11:21:12 »
On a apporté plusieurs fois la preuve en Belgique : pas de gouvernement, ça roule. Un gouvernement se met en place, c'est la cata.  :hihi:

Je me permets juste d’intervenir là-dessus : c’est totalement faux.  ;D La Belgique a un fonctionnement fédéral et les compétences politiques sont réparties entre les régions et le niveau national (en gros). Du coup pendant les périodes « sans gouvernement », les gouvernements régionaux continuent à fonctionner normalement (et ont des compétences comme l’éducation, la culture, le sport) et il y a de toute façon un gouvernement national « en affaires courantes » qui se charge de gérer (comme pour le covid ou les répercussions du Brexit) sans prendre de décision politique majeure. Au final ça redonne beaucoup de pouvoir au parlement qui doit examiner les propositions une par une et ça casse la logique partisane qui veut que le parlement ne fait que valider les propositions du gouvernement...

Bon ça ne veut pas dire que le gouvernement a bien géré la crise sanitaire, mais de là à dire que sans rien faire ça irait mieux...

3
Littérature, BD et séries d'animation / Le topic BD [de Tintin à Blacksad]
« le: mercredi 28 octobre 2020, 13:09:08 »
J’aime bien tes critiques BD, même si je suis bof d’accord sur l’intention de cocher toutes les cases « de gauche », parce que tout s’imbrique très naturellement sans être forcé et la bd délivre des messages puissants avec subtilité, enfin c’est ce dont je me rappelle, je l’ai lu il y a quelques mois ! Je te recommande chaudement la série des Ogres dieux, scénariste par Hubert, qui propose du fantastique teinté d’emo qui s’éloigne radicalement des poncifs du genre en bd, avec une écriture de qualité, un scénario haletant et ambitieux ! (Pas encore lu le 3e tome cela dit)


Ps un peu hors sujet : je m’attendais à un lynchage en bonne et due forme après mon avis sur persona 5, je suis déçu. :p

4
Jeux Vidéo / Tournoi Smash Ultimate PZ - 3ème Édition
« le: jeudi 01 octobre 2020, 10:10:38 »
Ça m’arrange pas trop, mais je vais essayer, et si je peux pas, ça fera deux matchs faciles pour les autres. :p

5
Jeux Vidéo / Le topic des RPG japonais [Level-up, cheveux bleus et aventures]
« le: mardi 29 septembre 2020, 14:00:37 »
J'ai passé mon week-end sur Dragon Quest 5, version DS.
Pour ceux qui veulent un avis de qualité par une personne de qualité, lisez ceci. Sinon, continuez de lire les lignes d'un connard fini  à nom d'animal sur un jeu qui n'intéresse personne. :coffee:

Ce jeu est réputé pour être l'un des meilleurs de la série. J'ignore jusqu'à quel point c'est vrai car je ne la tiens pas en haute estime, la faute à une niaiserie trop prononcée et des combats assez peu palpitants (wink). Toutefois, même si on reste dans le haut du panier ès "monstres versus humains", ben c'est légèrement plus complexe que dans le IX qui battait des records de manichéisme, de scénario feng-shui, de button-mashing, et de redondance.

Le héros au design de pèlerin va vivre des choses assez dures, d'une part, parfois de la main d'humains bien humains, mais il ne va pas nécessairement trucider tout ce qui a les dents pointues non plus. On protège tout autant les innocents monstres que les humains quand il le faut. Dans l'ensemble, c'est bien dosé : on sait qu'on n'a pas affaire à un scénario très complexe, mais on n'a pas pour autant l'impression que le jeu nous prend pour des débiles. Même si ça n'en a pas l'air, c'est une petite prouesse d'écriture d'atteindre ce résultat.

La réalisation est franchement propre, même si c'est pas la plus impressionnante de la DS. La direction artistique -et l'ergonomie générale- assume l'inspiration de Golden Sun (mentionnez ici sale louv de votre choix). La musique a une identité assez forte, reconnaissable, mais trop peu variée. Une seule musique dans toutes les grottes, je vous jure qu'on la sent passer. Et la traduction française est carrément bonne.

Côté gameplay, la stratégie n'est pas tout à fait absente, mais 99% des combats se plient à l'attaque simple. La subtilité est que notre Héros est souvent tout seul dans l'aventure, mais pas au combat : les monstres vaincus rejoignent parfois ses rangs. Chaque type de monstre a son propre équipement possible, ses propres sorts, ses propres atouts. Selon la situation, un changement d'équipe peut s'avérer indispensable, mais attention, une équipe fournie implique des dépenses plus élevées en stuff, heal et rez. Pour un peu, ça me ferait penser à un certain studio quand ils faisaient des bons jeux.
La différence majeure, c'est que de leur part, on recrutait à la salive de notre langue, ou encore dans Pokémon, le système est strictement arithmétique ; dans DQ5, on est totalement tributaire du bon vouloir de la console. Le dernier monstre tué applique un taux de capture (de 1/4 à 1/256), on espère tomber sur la bonne case. D'un côté, ça rend chaque bestiole vraiment valeureuse, et ça nous évite une équipe surchargée de déchets, de l'autre, c'est difficile de faire plus frustrant, surtout avec la fréquence de combats carrément méchante du jeu. :mouais: (me citez pas Ni no Kuni, j'y ai pas joué)

Au final, est-ce que je kiffe ce jeu ? Plus que je ne m'y attendais, je dois le reconnaître. Ce sera probablement le meilleur DraQue auquel j'ai joué à ce jour, et un chouette jeu DS. Pour autant, est-ce qu'il va révolutionner ma connaissance du J-RPG, mes critères et mes attentes ? J'en doute fortement, il arrive bien trop tard pour ça. Mais il restera sans doute une chouette expérience entre deux titres plus brise-codes.

J'avais pas vu ce message tiens, content que le jeu t'aie plu, avec du recul j'en ai encore un très bon souvenir, parce que comme tu le dis, le scénario est simple, sans prendre le joueur pour un con et parvient à distiller de l'émotion malgré le ton un peu austère. Par la suite, j'ai essayé le 6è et le 8è épisode où je me suis très vite ennuyés, et je n'ai plus jamais retouché à un épisode de la série. Même le XI qui m'intéressait, avec ses plus de cent heures de jeu, pour du Dragon Quest, c'est trop pour moi. :niak:


Par contre, je viens poster un petit retour sur un célèbre RPG adoré des uns, détesté des autres (:niak: ) : Persona 5, pas le Royal. Pourquoi ? Parce que je m'étais déjà essayé à la série avec le 4è épîsode, qui m'avait profondément ennuyé par son scénario lent et trop bavard, et ses donjons beaucoup trop typés dungeon-RPG à mon goût (je ne me rappelle plus s'ils étaient générés de manière procédurale, mais ils m'ont fait décrocher du jeu), mais que Joker dans Smash, toutes les éloges que j'ai pu lire sur le jeu depuis sa sortie et la grande crainte que ce jeu me prenne beaucoup trop de temps ont fait pencher la balance pour un nouvel essai avec la série, mais avec la version la plus courte possible. :niak:

Et en écrivant ces lignes, je suis à 94h de jeu, avant le donjon de fin, un peu effrayé par ce qui devrait suivre. Mais quelle claque ! J'ai récemment fini Final Fantasy VII Remake qui est superbe, avec un système de combat riche, intelligent, jouissif et tactique à la fois, et une écriture plutôt qualitative pour du FF (série que je ne porte pas particulièrement dans mon coeur, comme le 7è épisode en général), et je dirais que Persona 5 est presque l'opposé en terme de sensation, tout en étant un peu meilleur.

D'abord, les gros défauts qui fâchent, qui ne m'ont jamais donné envie de lâcher le jeu, mais qui m'ont affecté :

  • beaucoup, beaucoup trop de blabla. Les personnages te racontent tout le temps trois fois les mêmes trucs, jusqu'à te harceler tous les jours avec leurs conversations de groupe. Mais en plus, il y a une quinzaine de confidents à développer, avec dix dialogues pour chaque + le scénario globalement bavard + les cours + toutes les petites interludes. Je m'y attendais, mais sur la fin j'ai rushé tous les confidents qui ne m'intéressaient pas trop + tous les dialogues "rappels"
  • Mementos, quelle horreur ! Je comprends l'intérêt du lieu, pouvoir retrouver des vieux Personas qu'on a loupé ou se faire un peu d'argent, mais contrairement à ce que j'avais lu avant de m lancer dans le jeu, c'est tout sauf optionnel ! La plupart des confidents requièrent au moins une mission là-bas, et ce lieu symbolise tout ce que je déteste dans le level design des JRPG japonais : il est désigné pour farmer, tout se ressemble, c'est sans fin et on y passe beaucoup trop de temps (+ je me demande si le jeu est faisable sur le plan de l'xp sans y passer). Quand on voit le travail sur les Palaces, quel gâchis, j'étais presque réconcilé avec ce type de formule D-RPG.
  • L'écriture, parfois un peu faible et caricaturale. Je trouve le scénario rondement mené et très fort, mais beaucoup de connexions entre les persos sont trop faciles, certains persos (Ryuji) manquent de profondeur  et encore une fois, les confidents sont très inégaux.


Mais sinon, c'est un vrai coup de fouet au JRPG traditionnel, en gardant le tour par tour qui n'est plus trop à la mode, et globalement la plupart des choses qui me semble faire partie de l'identité de la série, mais en dynamisant l'ensemble. Je ne pensais pas qu'une User Interface et des menus pouvaient à ce point affecter l'expérience d'un JRPG. Les combats sont punchys, toutes les animations transpirent la classe, du crit inattendu au All Out Attack en passant par la simple animation de chargement pour changer de pièce/de lieu, le jeu a travaillé une esthétique très forte et marquée qui fait totalement partie de l'expérience de jeu. On sent aussi la volonté d'inclure les nouveaux joueurs, avec le tuto géant de 20h qui prend bien le temps d'expliquer toutes les petites mécaniques, et je me suis senti beaucoup moins perdu que dans le 4.

Et si le scénario n'est p'tet pas le meilleur que j'ai pu voir, son imbrication dans le gameplay m'a semblé folle pour un JRPG. La thématique des voleurs fonctionne super bien, chaque Palace est unique avec une vraie identité, une mécanique de gameplay originale (même si pas toujours intéressante) et la connexion entre la partie combats et la visual novel est très forte et bien amenée.

Même les musiques participent vraiment à l'esthétique du jeu, en étant originale pour du JRPG (mais pas pour les prods Atlus si j'ai bien compris), et en oscillant entre l'acid jazz de l'exploration et les thèmes épiques et punchy des Palaces, j'ai rarement kiffé autant une bande-son après avoir passé autant de temps sur un jeu.

Le jeu parvient à ringardiser la plupart de la prod JRPG mainstream, tout en étant "techniquement" ridicule (pour de la PS4) et en parvenant à donner l'illusion d'un tour par tour dynamique, tout ça grâce à son esthétique, son incroyable cohérence entre tous les aspects du jeu et son scénario vraiment universel, tout en n'étant ni SF, ni Fantasy, et en parlant de thèmes modernes et concrets, avec une certaine maturité malgré les soucis d'écriture que j'ai pointés plus haut.

Après ça, je pense faire une bonne pause JRPG, mais j'aimerais bien me lancer dans Moon, une sorte de JRPG qui détourne les codes des JRPG SNES, et sans phase de combat. Quelqu'un y a joué ? :niak:


Et Square Enix a commencé à communiquer sur ... Live a Live, très curieux de voir s'ils veulent enfin faire une traduction anglaise officielle, ou si un remake (?) pourrait être dans les cartons (en espérant qu'ils n'appliquent pas le style graphique des jeux mobile comme pour Trials et Secret of Mana)

6
Jeux Vidéo / Tournoi Smash Ultimate PZ - 3ème Édition
« le: mardi 29 septembre 2020, 13:18:59 »
Moi ça m'arrange pas trop le week-end justement. :/

Du coup, j'suis pas sûr d'avoir compris la formule, on fait tous les matchs le même soir ? Je pourrais faire mon match avec chomp à l'avance, mais dans tous les cas il faut que les 8 participants soient là simultanément à un moment c'est ça ?

7
Jeux Vidéo / Tournoi Smash Ultimate PZ - 3ème Édition
« le: samedi 26 septembre 2020, 15:46:22 »
Je m’inscris !  ;D

8
Très bon article, super intéressant pour compléter ce qu’on savait déjà sur la genèse du jeu avec les Iwata Asks, GG la rédaction’.  :^^:

9
Jeux Vidéo / [Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« le: jeudi 30 juillet 2020, 12:38:18 »
Sinon, je partage mon temps entre The Last Of Us 2 et Paper Mario : The Origami King et l'opposition de style est saisissante, mais plutôt complémentaire. Après une bonne session TLOU2, un jeu bien guimauve et sans réelle tension, ça fait du bien.

Du coup, TLOU2, après une dizaine d'heures de jeu, c'est presque exactement ce à quoi je m'attendais : un jeu très scénarisé, très scripté, avec des scènes époustouflantes d'immersion et de tension, magnifique, mais disposant d'un système de jeu très prévisible. Prévisible, et pourtant on sent qu'il y a des moyens derrière et qu'ils se sont creusés la tête pour surprendre le joueur par des petits twists de gameplay et en peaufinant/améliorant presque tous les éléments du 1er. Pour pas mal de séquences, le feeling de jeu reste très proche, pour d'autres on sent qu'ils ont vraiment réfléchi à redesigner le concept. Les affrontements contre les humains sont devenus super intéressants (alors que dans le 1er, c'était du sous-Uncharted, c'est dire), avec une IA qui agit en équipe, qui contourne, qui fouille bien, qui est bien plus sur ses gardes dès que quelque chose de suspect survient et dont les patterns sont peu évidents à identifier. Chaque combat devient un mélange assez unique d'infiltration et de moments épiques quand on est repéré en plein milieu et que l'adrénaline prend le dessus. En effet, les sensations de tir et les coups au càc ont été bien boostés et le jeu propose une violence vraiment exutoire qui colle parfaitement à son propos (bien que personnellement je ne sois pas trop adepte du gore).

L'exploration a aussi été bien améliorée, avec un level design plus ouvert, un monde vraiment crédible (on peut visiter presque toutes les maisons sur notre chemin, et elles sont toutes uniques, c'est fou) et une capacité à récompenser le joueur vraiment curieux qui m'a rappelé Zelda. Bien que le jeu reste très dirigiste et impose toujours une solution à un problème/énigme.

Pas une révolution, mais un jeu superbement produit et très efficace, qui pour l'instant, ne me marquera pas autant que le premier (qui ne m'avait pas marqué pour son gameplay...), mais est déjà bien plus agréable pad en main.

Tiens curieux de connaitre ton avis final. Moi je trouve justement qu'il est très très au dessus du 1er opus très franchement.
Le jeu a des fulgurances assez incroyable niveau tension, mise en scène. Le scénario est bien plus poussé, tout est vraiment très crédible. La direction prise par le jeu en 2eme partie est très interessante avec le recul. Je te laisse le finir pour en rediscuter si tu veux mais avec le recul je trouve que c'est le meilleur jeu du genre auquel j'ai jamais joué.

Je suis justement en train de le refaire (déjà ça c'est un exploit je refais jamais mes jeux en général) en survivant et j'apprécie encore plus que ma 1ere run.
En survivant le jeu est très radin en munition et ressources et les affrontements sont hyper chaud, tu dois apprendre à observer, traquer, faire diversion. Y'a tellement de possibilités d'aborder un fight en plus, tu deviens un chasseur expert petit à petit, c'est tes proies  8-) même si je fais le malin, en vérité je suis en sueur plus que jamais surtout contre les infectés.

Le gap de difficulté est assez grand entre difficile et survivant d'ailleurs, j'ai eu peu de game over en difficile mais là je peux les enquiller en survivant. Ca me derange pas après, c'est loin d'être infaisable non plus.

C'est vraiment un des meilleurs jeux de la PS4 je trouve aux côtés de Bloodborne, dans quelques années c'est clairement pas le 1 que j'aurais en tête quand je repenserai à la licence mais bien le 2. Naughty Dog :oui:

Du coup, mise-à-jour !

Je prends mon temps, à la fois parce que je trouve le jeu vraiment éprouvant pour les nerfs, et aussi parce qu'après 4-5 arènes d'ennemi, je sature un peu, mais je trouve le jeu brillant !

J'avais pas suivi les histoires de leaks et les accusations envers les devs, mais quelle connerie c'est fou, je ne comprends vraiment pas comment des "fans" peuvent devenir aussi virulents parce que les personnages qu'ils aiment n'évoluent pas comme ils le souhaitent. Vraiment rien de choquant pour ma part, et même le fameux twist de milieu de jeu ne m'a pas dérangé et m'a même semblé logique et bien inséré dans le récit. Le scénar' n'a rien d'incroyable, mais c'est plutôt bien écrit et j'adore le changement de ton par rapport au premier ainsi que le miroir intéressant qu'offre cet épisode pour percevoir le premier.

Sur le plan du gameplay, je trouve Naughty Dog exceptionnel dans les séquences narratives, avec Quantic Dream (coucou @Emy-Lili), c'est vraiment ce qui se fait de mieux pour le moment en "cinématique interactive". Et si l'IA m'impressionne souvent (je joue en Normal, après avoir fini le 1er en Difficile et m'être vraiment ennuyé vu la pauvreté du système de jeu), c'est toute la souplesse et la très bonne implémentation des éléments de jeu dans le level design qui rendent le jeu vraiment plus fun à jouer que le 1 pour moi. Plus de diversité dans l'action, dans le bestiaire, dans les possibilités d'évolution et dans la liberté d'appréhender les situations. Après en tant que TPS, je préfère mille fois le feeling de Gears of War, plus précis et avec de bien meilleures sensations, et en infiltration MGS V, mais TLOU2 parvient à être presque aussi bon que les maitres des deux genres dont il s'inspire, et c'est un joli tour de force. 

Je dois être aux 2/3, je posterai un avis plus complet sur le scénar et la narration après l'avoir fini si y'a des intéressés. :niak:


Et en parallèle donc, je continue Paper Mario Origami King, qui est encore une fois très appréciable après une séquence TLOU2. Et je dois dire que je suis surpris, tant le début était médiocre, lent, prévisible et poussif (deux premières heures), je m'attendais à un jeu très calibré et pas trop surprenant. Et en fait le jeu est complètement fou, déborde d'idées visuelles, sonores, ludiques improbables et parvient donc, avec un système de combat dont on fait trop vite le tour, à renouveler constamment sa boucle de gameplay. Que ce soit en passant par des combats "temps réel", en proposant des moments hyper linéaires et scriptés puis super ouverts ou en détournant les propres codes du jeu.

Je viens de finir les chapitres 2&3, et ils sont du niveau des meilleurs mondes de Paper Mario Gamecube tant ils surprennent, sont ludiquement fun et maitrisent bien leur rythme. Et le quatrième s'annonce comme un très bel hommage à un certain jeu Nintendo bien apprécié par ici. :p J'étais déçu de perdre l'aspect RPG, mais il reste présent bien que "caché", la défense et l'attaque de Mario augmentent au fil du jeu et les pièces qu'on reçoit en combat permettent d'acheter des améliorations qui font, de facto, office de level up. Et si le côté linéaire (construction par niveaux) des derniers opus vous saoulait, sachez que là tout le monde est connecté, et qu'il y a en plus des villages/villes vraiment vivants et qui évoluent au cours du jeu (ce qui donne de la "cohérence" au monde et donne envie de revenir dans certains endroits pour voir les changements même quand on les a déjà bien explorés).

10
Jeux Vidéo / Le topic des RPG japonais [Level-up, cheveux bleus et aventures]
« le: dimanche 19 juillet 2020, 16:17:01 »
Merci à vous deux !

Ca semble super intéressant et j'ai du coup super envie de le faire. D'ailleurs je ne comprends pas trop que Nintendo n'ait jamais essayé de le reproposer en ligne sur l'eShop vu qu'il avait une bonne fan-base à l'époque, comme Tales of Symphonia qui a eu une postérité plus heureuse... Je me demande d'ailleurs ce qu'il en est des droits de la licence, puisqu'il me semble que c'est Monolith qui avait développé les jeux, et qu'ils appartiennent désormais à Nintendo. Si c'est Namco qui les a, et qu'ils n'en font pas grand chose, ça ne devrait pas être trop difficile de s'arranger pour récupérer la licence.

J'avoue que j'avais pas du tout adhéré aux graphismes et aux animations à l'époque, même si l'univers semblait bien sympa, mais c'est pas vraiment pour l'univers ou son design que le jeu m'intéresse, du coup ça ne me dérange pas trop. :niak: Le hasard ne me dérange pas du tout, puisque c'est un jeu de cartes, et que c'est une variable qui fait tout le sel de ce type de système d'ailleurs.

Du coup, merci pour ta proposition Dup', on en reparle en privé. :niak:

11
Jeux Vidéo / [Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« le: dimanche 19 juillet 2020, 16:09:29 »
Eh bien la meilleure approche, c'est effectivement de jouer coop' avec quelqu'un d'expérimenté qui te montrera un peu comment gérer un combat. :niak: Mais c'est vraiment pas évident au début, j'essayais toujours de faire un max de quêtes pour gagner de l'xp avant d'aller taper de l'ennemi, mais si tu galères vraiment trop contre certains, n'hésite jamais à reparcourir l'espace disponible pour voir s'il n'y a pas d'ennemis plus faibles disponibles.

Pour Thief, tu joues au remake/reboot de Eidos, ou au premier épisode des années 90 ?

Sinon, je partage mon temps entre The Last Of Us 2 et Paper Mario : The Origami King et l'opposition de style est saisissante, mais plutôt complémentaire. Après une bonne session TLOU2, un jeu bien guimauve et sans réelle tension, ça fait du bien.

Du coup, TLOU2, après une dizaine d'heures de jeu, c'est presque exactement ce à quoi je m'attendais : un jeu très scénarisé, très scripté, avec des scènes époustouflantes d'immersion et de tension, magnifique, mais disposant d'un système de jeu très prévisible. Prévisible, et pourtant on sent qu'il y a des moyens derrière et qu'ils se sont creusés la tête pour surprendre le joueur par des petits twists de gameplay et en peaufinant/améliorant presque tous les éléments du 1er. Pour pas mal de séquences, le feeling de jeu reste très proche, pour d'autres on sent qu'ils ont vraiment réfléchi à redesigner le concept. Les affrontements contre les humains sont devenus super intéressants (alors que dans le 1er, c'était du sous-Uncharted, c'est dire), avec une IA qui agit en équipe, qui contourne, qui fouille bien, qui est bien plus sur ses gardes dès que quelque chose de suspect survient et dont les patterns sont peu évidents à identifier. Chaque combat devient un mélange assez unique d'infiltration et de moments épiques quand on est repéré en plein milieu et que l'adrénaline prend le dessus. En effet, les sensations de tir et les coups au càc ont été bien boostés et le jeu propose une violence vraiment exutoire qui colle parfaitement à son propos (bien que personnellement je ne sois pas trop adepte du gore).

L'exploration a aussi été bien améliorée, avec un level design plus ouvert, un monde vraiment crédible (on peut visiter presque toutes les maisons sur notre chemin, et elles sont toutes uniques, c'est fou) et une capacité à récompenser le joueur vraiment curieux qui m'a rappelé Zelda. Bien que le jeu reste très dirigiste et impose toujours une solution à un problème/énigme.

Pas une révolution, mais un jeu superbement produit et très efficace, qui pour l'instant, ne me marquera pas autant que le premier (qui ne m'avait pas marqué pour son gameplay...), mais est déjà bien plus agréable pad en main.

Et puis à côté j'ai joué 2-3h à Paper Mario, après avoir hésité pendant quelques semaines, espérant comme toujours retrouver la qualité des deux premiers épisodes. L'épisode 3DS n'était pas mauvais en soi, mais avait tout du jeu vite fait/vite oublié et l'épisode Wii U continuait dans la linéarité et l'approche globale de cet épisode. Là, l'optique d'un monde "ouvert" et plus cohérent entre ses différents espaces me rappelle déjà un peu plus La Porte Millénaire. Le fait d'avoir un "hub central" (Toadville) amené à évoluer au fil de l'aventure est aussi sympa, et même s'ils ne semblent pas rester, on a de temps à autres des compagnons provisoires bien sympathiques .

Quelques défauts un peu dérangeants toutefois : il semblerait que Nintendo n'autorise plus tous ses studios à modifier le design des personnages de l'univers Mario, ce qui explique la fadeur de tous les personnages par rapport aux épisodes 64/GC, ce qui nuit un peu à la caractérisation des PNJ ; le système de combat est anecdotique pour l'instant, très facile et tout se finit en un tour, ça ressemble davantage à du puzzle, mais le jeu garde la notion de timing qui est sympathique, et le sauvetage des Toads dans le monde permet d'avoir plus de supporters, ce qui est un petit plus ; le jeu a été désigné pour pouvoir être joué par des enfants de 6 ans, et le sidekick de Mario est constamment en train de répéter les mêmes choses, ce qui rend la première heure de jeu vraiment infâme. On dépasse presque le niveau de Fay...

Par contre, le fameux manque d'xp ne me dérange pas trop, les combats rapportent confettis et pièces, qui sont deux ressources utiles, et les combats peuvent facilement s'éviter si on veut se concentrer sur l'exploration, qui est pour l'instant sympathique. Au final, c'est mignon, un peu drôle, la bande-son est très sympathique et le jeu est presque exactement ce que je m'attendais à découvrir (si ce n'est le sidekick qui est vraiment atroce), je suis curieux de voir si le jeu reste aussi sage tout du long, ou s'il décolle un peu et se lâche dans son contenu.

12
Breath of the Wild et sa suite / La carte de Zelda Breath of the Wild 2
« le: dimanche 19 juillet 2020, 15:46:46 »
Après, vu que Link et Zelda ont déjà plus de 100 ans, il leur faudrait quelque chose qui empêche leurs corps de subir les dégâts du temps comme pour BOTW (réutiliser la technologie Sheika comme dans le sanctuaire du début du jeu?).

Ca, ça ne devrait pas trop être un souci, la série à expliquer des trucs plus incohérents que ça.  ;D

Et je te rejoins sur pas mal d'éléments @Duplucky, sauf pour les cavernes en fait. J'ai voté moi-aussi pour + de verticalité, mais je crains vraiment qu'on se tape des longs passages sous-terrains, alors qu'une des principales caractéristiques du premier, c'est justement qu'on est majoritairement à l'air libre, et qu'on est libre justement. Après, ça colle avec les nombreuses critiques sur les donjons  et c'est vrai que j'aimerais les retrouver, mais sous quelle forme... ? Je reconnais que le Chateau de Ganon du premier est un bon donjon, dans le sens où il dispose d'un bon level-design, d'une esthétique particulière et pertinente et de pas mal de chemins alternatifs pour que chacun trace sa voie, tout en étant très naturellement incorporé au monde, mais est-ce que plusieurs gros "donjons" de ce type d'une durée de une à deux heures seraient intéressants ?

Je regrette un petit peu les formules plus classiques et scolaires des donjons des anciens opus, mais ça ferait vraiment régression de passer d'un espace 100% cohérent, crédible et organique aux vieux donjons très "jeux video" dans leur design. En tout cas j'espère qu'on évitera un monde sous-terrain à part entière (comme Subrosia) qui serait anxiogène et étouffant.

Par contre sur le plan de la verticalité, j'avoue que j'adorerais retrouver justement des iles célestes, pas forcément des archipels comme dans Skyward Sword (encore que le seul plateau du prélude de BTOW a sans doute plus de surface que toutes les terres célestes de SwS), mais même une grande ile comme Skypea dans One Piece. Et si en plus l'ile se déplace et permet de planer vers le reste du monde, ce serait vraiment cool !

J'adorerais également avoir des "chronolithes" un peu partout pour pouvoir enfin voir un Hyrule prospère, mais c'est vrai que laisser le joueur se l'imaginer soi-même tel un archéologue apportait beaucoup de charme au premier. J'avais oublié que les robots avaient un lien avec les Sheikas d'ailleurs, ça pourrait permettre effectivement de les incorporer subtilement.

Et j'ai oublié un élément qui me semble presque évident pour apporter cette fameuse verticalité, c'est le retour de la plongée et de l'exploration sous-marine. Les Zoras ont déjà leur domaine bien établi, mais ça permattrait d'exploiter certains endroits comme le Lac Hylia qui n'a presque aucun intérêt dans le premier jeu et j'adorerais voir une vraie cité sous-marine dans Zelda (une colonie Zora ? le retour des poulpes de SwS ?)

Mais c'est vrai qu'en dehors de grottes/monde sous-terrain, contrées sous-marines ou célestes, j'ai du mal à imaginer comment l'espace de jeu pourrait être vraiment agrandi tout en restant cohérent (si on ajoute un océan avec des iles jouxtant Akkala et la côté Est d'Hyrule, ça scinderait vraiment la carte en deux). Il faudrait faire des ajouts un peu partout pour inciter à l'exploration de tous les côtés, mais certaines zones s'y prêtent moins que d'autres (que rajouter au delà d'Hebra/du désert gerudo ?).

C'est pour ça que j'espère vraiment un trick avec le temps, surtout que le volcan du trailer ne semble pas encore actif/ou bien carrément éteint, ce qui pourrait donner un indice.

13
Jeux Vidéo / [Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« le: vendredi 17 juillet 2020, 20:12:28 »

J'ai tenté Divinity 2 Original Sin. Et je dis bien tenté. L'univers a l'air super cool, mais je passe pas un combat. Je sais pas, j'y arrive pas. Peut importe le combat que je lance (dans la zone tuto oué), je me fais éclatax. Je comprends pas. J'ai donc plus ou moins laissé tomber pour l'instant. Dommage, le jeu a l'air vraiment bien...


Je vole à la rescousse de Divinity 2 ! Je n'ai pas joué au premier épisode, mais ce n'est pas du tout nécessaire pour l'apprécier. En tout cas, j'ai vraiment pris une grosse claque.

Le système de combat est franchement pas évident si tu es néophyte dans ce genre de CRPG (moi ça devait être mon premier joué sérieusement), mais au final c'est juste du tour-par-tour avec énormément de liberté d'action. Y'a même un côté BOTW, puisque tout le terrain est sujet aux modifications chimiques, et le mieux est toujours d'exploiter correctement l'environnement (pousser un ennemi dans de l'eau => sort électrique). Avec le temps tu pourras même créer tes propres setup comme attaquer avec un sort de terre pour lancer du pétrole, puis utiliser l'élément feu pour maximiser les dommages. Mais les bases du jeu, c'est vraiment de comprendre le positionnement, le fonctionnement des dommages (il faut repérer si l'ennemi a plus de défense physique/magique et attaquer en fonction et si possible ne taper que sur un plan) et l'alchimie entre les sorts. Je te rassure, ça ira mieux juste après même si le premier Acte reste difficile et force la prudence (on est libres d'aller où on veut, mais du coup il faut savoir estimer son propre niveau). Passé celui-ci, tu devrais comprendre suffisamment le jeu pour ne plus vraiment être bloquée. :)


Perso, je me suis mis à Donkey Kong Country sur Switch, auquel j'avais un peu joué il y a longtemps, et ... quelle claque ! C'est fluide, vif, les niveaux s'enchainent et l'ambiance des niveaux reste excellente (le combo excellentes musiques + visuel original qui a encore un bon rendu). Par contre, les niveaux de la mine n'ont pas volé leur réputation... Sacrément rageants car demandant beaucoup de réflexes ET de précision, avec une difficulté calibrée pour le die&retry. Mais ils ont beaucoup de charme. Très chouette redécouverte, alors que j'ai toujours apprécié les épisodes de Retro Studio, sans en être vraiment fan (efficace mais convenu).

14
Breath of the Wild et sa suite / La carte de Zelda Breath of the Wild 2
« le: vendredi 17 juillet 2020, 19:56:23 »

La question peut sembler triviale, mais en rejouant récemment à Breath of the Wild, je me suis rendu compte que l'exploration d'Hyrule était vraiment l'élément le plus essentiel de l'expérience, tout le reste du jeu étant structuré par rapport à ce monde. Du coup, je partais un peu déçu après l'annonce de la suite du jeu de voir un monde, certes plus sombre, mais à priori identique.

Et puisque Nintendo n'a pas encore révélé grand chose sur le jeu, je serais curieux de découvrir vos avis sur la question, tant je pense que c'est vraiment une question intéressante pour appréhender ce futur épisode.

J'ai mis diverses idées qui me sont venues à l'esprit pendant que je faisais ma dernière partie, et j'avoue que je serais assez déçu de retrouver une map presque identique à celle du jeu que j'ai déjà retourné dans tous les sens deux fois. Je crains vraiment que Nintendo nous ressorte le coup du Dark World, mais ce serait l'option de facilité puisque le jeu semble mettre l'emphase sur un Hyrule plus sombre, tout en ayant déjà été exploitée plusieurs fois dans la série.

J'apprécierais beaucoup de voir certains peuples de la série revenir, et même d'en avoir des nouveaux. Pour certains comme les Minish ou Célestiens, c'est plutôt facile à implémenter en gardant la même carte, mais d'autres comme les petits robots de Skyward Sword seraient plus difficiles à justifier. (d'ailleurs j'adorerais retrouver l'idée des chronolithes quelque part dans le monde de BOTW2) On peut aussi imaginer l'ajout de nouvelles zones sur les bords de la carte pour introduire d'autres peuples.

L'idée d'un mix d'éléments visuels du jeu pour le reconstruire différemment (par exemple placer les lieux différemment, modifier leur climat, les peuples qui y habitent tout en rappelant par le visuel l'épisode précédent) est bien pratique également pour développer le jeu plus vite tout en proposant quelque chose qui a le goût du neuf, mais au vu des premiers visuels, Hyrule ne semble pas fondamentalement revisitée. Peut-être pour certaines zones ?

Mais l'idée qui me plait le plus en fait, c'est celle du voyage temporel. Que l'histoire se passe 100 ans avant ou après (avec d'autres Link et Zelda) ou que les Link et Zelda de BOTW découvrent le moyen de voyager dans le temps, je trouve l'idée assez séduisante. Parce que tout dans Breath of the Wild nous rappelle que c'est un monde désolé, qui a perdu sa prospérité et où seuls quelques peuples subsistent encore (dans des territoires assez reculés). Pourtant, on découvre quantité de petits villages détruits et on s'imagine au fil de l'exploration le monde tel qu'il pouvait exister avant le grand fléau. Du coup, le retour dans le passé pour voir l'âge d'or d'Hyrule (et son déclin pendant le même jeu ?) ferait du bon gros fan-service mais la connexion entre les deux jeux serait passionnante ! Le futur peut également être intéressant, mais je serais un peu déçu de trouver un Hyrule encore plus désolé. Mais le must serait à mes yeux de pouvoir voyager dans le temps parmi 2-3 périodes, un peu comme dans Chrono Trigger et de jouer sur les modifications temporelles pour résoudre énigmes et quêtes.

A vous !

15
Jeux Vidéo / Le topic des RPG japonais [Level-up, cheveux bleus et aventures]
« le: vendredi 17 juillet 2020, 19:23:40 »
Tiens, récemment j'ai découvert (et adoré) Slay The Spire, un roguelike-deckbuilder, et j'ai repensé à un jeu auquel j'avais très peu joué il y a bien longtemps : Baten Kaitos. En gros, j'avais détesté parce que c'était mon deuxième JRPG après Tales of Symphonia et que le système de jeu ne m'intéressait pas du tout (l'aspect "aléatoire" des cartes), mais si je me rappelle bien, le concept c'était quand même d'affronter des ennemis avec un deck qu'on faisait évoluer au fil de l'aventure.

Du coup, je sais qu'il est désormais impayable et introuvable, mais est-ce qu'il vaudrait encore le coup aujourd'hui et est-ce que le système de combat à base de cartes est suffisamment riche/intéressant pour quelqu'un qui s'intéresserait principalement à cette mécanique ?

(bon j'ai encore 50.000 JRPGs qui attendent d'être faits, mais là j'avoue que je cherche vraiment un truc un peu jeu de rôle avec cette mécanique de deckbuilding)

Pages: [1] 2 3 ... 496