Forums de Puissance-Zelda

Communauté => Créations Artistiques => Littérature, Fictions => Discussion démarrée par: Gaellink le lundi 29 septembre 2014, 23:47:46

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le lundi 29 septembre 2014, 23:47:46
Cela faisait un moment que j'hésitait à publier mes histoires parce que je pense que je suis plus douée en dessin qu'en écriture. Ça sera à vous de juger  ;) ...

Alors voilà une petite histoire que j'avais écrite pour un concours de science fiction, le thème imposé était "l'homme végétale" et que j'ai décidé d'améliorer :

Le Blog de Rose

le 1er août 2023 :
Salut à tous c'est Rose ! Aujourd'hui j'ai entendu aux infos que des scientifiques ont mis au point un produit révolutionnaire qui changerait les déchets en plante ! Désolé mais pour moi c'est pas de la science mais de l'alchimie !! Il parait qu'ils feront leur premier test en-dehors de leur labo dans une déchetterie parisienne. Mais laissons de côté ces histoires de poubelles et de plantes, je vais bientôt partir en vacances et me déconnecter un peu de la vie quotidienne. Donc je risque de ne pas donner de nouvelles d'ici là. Passez de bonnes vacances ;)

le 29 août 2023
Salut à tous Rose est de retour ! Lorsque que je revenu chez moi j'ai eu un choc : de nombreuses villes en France ont été recouvertes par la végétation ! Dont Nantes qui ressemble plus à une jungle qu'à autre chose... Ma mère m'a expliqué que pendant que nous n'étions pas là, les scientifiques ont testé leur fameux produit et comme il avait donné des résultats extraordinairement rapides et efficaces, il s'est vite propagé dans le restant de la France. Cependant suite à de nombreux orages, le produit a fait muter les plantes et bientôt le territoire fut recouvert de cette étrange végétation. Ma propre maison était cachée sous du lierre et des sortes de buissons. Les murs étaient recouverts de mousse et des marguerites ont poussé dans le grille-pain (je savais que cette antiquité était un déchet, niark). Par contre j'ai pété un cable lorsque j'ai vu ma chaîne hi-fi s'étaient changée en jardinière ! En espérant que de votre côté tout ne vas pas trop mal, votre fidèle Rose qui vous écrira qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il y est des ronces dans les toilettes ;p


Voilà j'écrirais la suite plus tard ^^ Qu'est ce que vous en pensez pour l'instant  ?
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le mardi 30 septembre 2014, 04:45:24
Ton histoire est bien,j 'attends la suite pour une bonne critique,mais t 'a beaucoup d 'imagination et ça se ressent.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mardi 30 septembre 2014, 22:57:56
Merci Du40 ! Voilà la suite :

30 août 2023 :
'lut tout le monde ! Ce matin je me suis cognée dans une branche qui a poussé juste au dessus de mon lit ! Je sens que ça va devenir une habitude... Puis je suis sorti aller acheter des croissants pour le petit déjeuner et j'en ai profité pour voir se qu'est devenu mon quartier et je trouve que même les gens ont l'air d'avoir changé eux aussi. À l'arrêt de bus (qui était devenu le support d'une glycine) les gens n'étaient pas en train de geeker sur leurs portables mais lisaient des livres sur la botanique et autres chose du même genre. Mais ce qui m'a le plus choqué c'est lorsque j'ai croisé un éboueur: il avait des plantes à la place des cheveux !?! Un peu plus tard j'ai remarqué que la vendeuse à la boulangerie avait des ongles qui ressemblaient plus à des écorces... Est-ce que les gens vont se mettre à muter à leur tour ? Ou est-ce mon manque de sommeil qui me joue des tours ...?

31 août 2023 :
Bouh c'est bientôt la rentrée... Mais peut être qu'avec tout ces problèmes causé par le Phyto-23 (c'est le nom de ce maudit produit qui fait pousser des branches au dessus de votre lit -_-) les cours seront retardés, voir annulés ? Mais mon père a vite cassé mes espoirs en me disant qu'il avait repris le travail sans problème. Il a l'air bizarre en ce moment, non seulement il parle à sa plante verte (la seule verdure qu'il y avait dans cette maison, autrefois...) mais il se plaint de maux de tête et mange à peine... Moi en tout cas ça va, mais je doit avouer que des gens se transforment réellement en plante, même le présentateur du JT avait du gazon à la place de ses cheveux courts !
Demain sera notre dernier jour de vacances, alors profitez en du mieux que vous pouvez : faites du jardinage  ;) !
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le mercredi 01 octobre 2014, 06:31:27
J 'Aime ton histoire c 'est original,drôle et dans ton histoire,il y'a une belle morale mais ce n 'est pas la fin et j 'ai hâte de lire la suite
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 01 octobre 2014, 07:28:56
Tu trouves qu'il y a une morale ? Certes c'est une histoire écolo-futuriste donc ça fait un peu la morale au lecteur. Mais j'essaye de trouver un truc original pour conclure son résumé de la journée. Je pense qu'il reste plus que deux ou trois "jours" avant la fin de histoire.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le mercredi 01 octobre 2014, 08:33:39
Comme toute les histoire de science fiction il y'a toujours une sorte de moral faisant réfléchir les gens là en conséquence "qu'est ce qui risque de se passer si la science touche à la nature?" ou un truc du genre, ah les cours de français de bac pro sur la science fiction  :^^': Mais sinon l'histoire est bonne, après chacun son avis.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Midona-Hylia le mercredi 01 octobre 2014, 13:32:18
Ton histoire a l'air super Gaellink! J'ai hâte de lire la suite  :^^:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Ganonpow le mercredi 01 octobre 2014, 13:55:11
Absolument d'accord avec du40 (et avec Midona-Hylia en passant) y'a une morale la dedans, qui voudrait essayer de faire comprendre aux scientifiques que c'est pas bien de faire n'importe quoi avec leurs produits, en particulier avec la nature. Sinon, j'aime bien l'histoire, elle est originale est drôle, et j'adore les passages qui expliquent comment deviennent les gens :^^:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 01 octobre 2014, 14:36:38
Wouah ça me fait tellement plaisir que ça vous plaise ! Bah j'ai mis involontairement une morale voilà  :R
Vous savez j'avais écrit cette histoire pour un concours scolaire et mon prof était hyper fier de moi cependant aucun d'entre nous n'avait réussi à rentrer dans le top 10 de meilleures histoires T-T ...
Alors voilà la suite !

1er septembre 2023 :
Il faut que je vous raconte : ce matin je me suis encore cogné dans cette p*tin de branche ! Mais ce n'était pas vraiment ce que je voulais dire euh, voilà ce matin je prenais mon petit déj' lorsque ma mère resta sans voix, je me suis retourné et lâcha mon verre de jus d'pomme bio. Mon père avait muté à son tour ! Il ne s'était pas rasé hier et à présent son menton était parsemé de petites aiguilles de sapin. Ses cheveux brun sont devenus des fines branches recouverte de feuilles de noisetier et ses yeux brillaient d'un vert éclatant. Le plus troublant était qu'il n'avait à peine l'air surpris. "Chérie, tu pourras me tailler le feuillage steplé ?" a-t-il dit et ma mère a hoché bêtement la tête. Je suis rentrée au collège aujourd'hui et je commence à m'habituer à voir des gens végétalisés car une bonne partie des élèves (et des profs aussi) le sont. Ma meilleure amie avait déjà trouvé des coiffures sympa avec ses cheveux/mimosa, mais malheureusement son petit ami est allergique aux pollens, ça promet...
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le mercredi 01 octobre 2014, 22:27:53
Gaellink ta fic est toujours aussi bonne mais elle vraiment très courte, tu pourrais pas essayer d'allonger tes chapitres, parce que là ça fait vraiment peut, mais sinon elle est très bonne et m'a bien fait rire.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 01 octobre 2014, 22:33:14
Désolée mais je suis un peu fatiguée donc j'ai pas eu le courage de mettre un jour de plus. À l'origine l'histoire était très courte donc moi aussi j'ai bientôt fini ma fic...
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le mercredi 01 octobre 2014, 22:40:21
Ne t 'excuse pas c 'est pas grave, sinon ton histoire est bonne
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le jeudi 02 octobre 2014, 13:48:08
Aller comme je reprend les cours un peu plus tard j'en profite pour écrire un petit peu la suite ^^

2 septembre 2023 :
Salut tout le monde, comme cette branche commence vraiment à m'énerver j'ai demandé à mon père si on pouvait la couper il m'a répondu que j'était un monstre et que je ne respectait pas la nature et qu'il avait honte que je soit sa fille ! Ok ok j'ai compris je ne ferrai pas de mal à la branche même si j'ai une triple bosse sur la tête par SA faute ! Grrrr, je n'en reviens pas qu'il s'inquiète plus pour les plantes que de sa propre fille !

3 septembre 2023 :
Aujourd'hui j'avais prévu d'aller chez une amie mais des racines ont poussé autour de la porte d'entrée et mon père refuse qu'on les coupe pour pouvoir sortir, vous croyez que les profs vont gober ça si je ne vient pas en cours demain ? Et puis j'ai pu très envie d'écrire, j'ai mal à la tête...

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le jeudi 02 octobre 2014, 14:02:19
Toujours aussi drôle et toujours agréable à lire.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le vendredi 03 octobre 2014, 00:54:04
Il est minuit passé je rentre d'une soirée au théâtre et j'ai 3 contrôles demain... Mais comme je suis une éternelle insomniaque je vais écrire la suite (voire la fin) du Blog :

4 septembre 2023 :
'lut tout le monde, pas la peine de vous dire que je me suis encore pris la branche, j'en ai ras le bol et je pense que je vais l'ignorer, na ! J'ai remarqué qu'il y avait de moins en moins d'objets "non-végétalisé" à la maison et que mon ordi commence à être dans un sale état... Il a intérêt à marcher encore un peu, je dois continuer ce blog !
Sinon j'ai remarqué que mon père faisait de la photosynthèse, comme si il n'y avait pas assez de plantes en ce moment pour faire de l'oxygène :p Mais j'avoue que c'est sympa de prendre un bain de soleil ^^

5 septembre 2023 :
Je me rend compte que je ne vous ai jamais décrit une journée de cours dans une école/forêt alors c'est ce que je vais faire : alors le matin je prends le bus à l'arrêt de la glycine puis j'arrive à mon collège, qui s'est aussi changé en forêt, il y a même un chêne qui traverse le toit du CDI et des plantes et des racines partout. Ce qui fait qu'un élève avait failli y mettre le feu lors d'un TP de physique-chimie en brûlant son bureau qui était recouvert de lierres... L'autre problème est que certains pensent qu'ils vont se faire contaminés si ils restent dans la même classe que les "mutants", c'est n'importe quoi, moi je ne laisserais pas tomber mes ami(e)s même si ils ont des ongles en écorce et des cheveux en herbes ! (Même si l'idée que je me transforme à mon tour me fait un peu flipper...) J'ai toujours aussi mal à la tête, je pense que je vais aller arroser ma chaîne hi-fi et puis ensuite je vais aller me coucher !

6 septembre 2023 :
Oh miracle je me suis pas cogné ce matin, mais je me sens un peu bizarre... J'ai traversé le couloir à moitié réveillée. J'allais manger ma tartine de confipote lorsque j'entendis un cri dans la salle de bain ! Ça m'a réveillé d'un coup et j'ai piqué un sprint dans le couloir. Ma mère se tenait devant le miroir et bredouilla: "Rose, regarde ma chérie..." et je nous ai vu dans le miroir...
Oh finalement ça nous va bien le vert !

Et mon ordi est complètement H.S ...
.                                                           Fin !

Voilà j'espère que cette petite histoire vous aura plu ! J'ai déjà une idée pour une fic' mais qui aura plus un rapport avec Zelda et même avec Gaellink's Quest ^^

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le vendredi 03 octobre 2014, 10:25:27
Superbe ton histoire, j'ai adoré, j'ai encore ri dessus, et je suis triste qu'elle soit fini :'(
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le vendredi 03 octobre 2014, 20:05:18
Mais ne soit pas triste ! J'en ferais d'autres des fic (espérons qu'elles seront aussi bien  :^^': )
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le vendredi 03 octobre 2014, 20:19:10
Ah tant mieux dans ce cas, et t'inquiète elle seront toute bonnes tes fics, si tu garde ce style là, tu ne peut faire que de bonne fic.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 09:50:19
Merci Du40 mais ma prochaine histoire ne sera pas vraiment le même genre car il s'agit d'une légende (ahah j'imagine bien les 3 déesses d'or faire un blog x))
Je vais faire une petite intro :
La légende de Nidfalyru :

Introduction
C'est un soir d'octobre dans le village d'Automne, tout le monde s'étaient assis autour du feu. Gaellink épuisée par sa longue journée, se posa à son tour près du feu. Il commençait à faire froid ses temps ci mais personne ne manquaient ces soirées où le conteur du village, Sylvius, leur racontait une histoire épique ou bien une mystérieuse légende. Ce soir était aussi assez spécial car demain ils fêteront le jour de Nidfalyru, déesse protectrice du village mais aussi selon la légende de tout le nouvel Hyrule. "Sylvius, raconte nous comment la déesse Nidfalyru a créé notre monde !" demanda une petite fille. Sylvius toussota et commença son récit...
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 10:24:49
Je parlais pas du blog en disant ça XD  je disait si tu garde une jolie écriture comme tu a fait avant tes histoire ne peuvent qu'être bonne :)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 10:51:08
Ah d'accord :^^': Mais l'idée du blog ou du journal me plait bien donc peut-être qu'après Nidfaylru je ferais le journal d'un méchant x)

En attendant je continue (cette histoire risque aussi d'être courte dsl) 

Sylvius toussota et commença son récit :

Il y a très longtemps les trois déesses d'or envoyèrent sur la terre deux autres déesses : la douce Hylia, la déesse blanche et l'intrépide Nidfaylru la déesse aux yeux d'argent, pour chasser le Mal.

La déesse aux yeux d'argent provoqua le roi-démon et ils se battirent en duel. Nidfaylru vainquit le roi-démon mais il y en coûta sa toute puissance.

Elle se rendit au cœur d'une forêt et les esprits, reconnaissant qu'elle est vaincu les démons, lui redonnèrent des forces. Ils décidèrent aussi qu'ils nommeraient ce pays "Nidfaylrule" en l'honneur de la déesse.
Cette forêt mes enfants, dit Sylvius c'est la forêt qui entoure notre village, coloré pour toujours des couleurs flamboyantes de l'automne.

Les terres de ce beau pays étaient malheureusement encore très peuplés de monstre et la déesse inventa un moyen de transport plus sûr et plus rapide: le train. Des voies sacrées parcouraient à présent tout le pays désormais peuplé d'une civilisation gardienne de la paix. La déesse leur confia 7 instruments sacré, doté de pouvoir divin pour les 7 sages qui veilleraient sur chaque contrée. Puis elle retourna dans les cieux, veillant sur son royaume depuis les nuages.

"Et mais la pirate et le héro du vent ?" demanda un petit garçon. "Oh ils sont arrivés bien plus tard!" s'écria le conteur.
En effet des siècles plus tard, des bateaux accostèrent sur les plages de Nidfaylrule. Et une partie de son territoire devient le Nouvel Hyrule, car tel était le souhait des déesses...

 Mais n'oubliez pas que par delà les montagnes des Skimos et les volcan des Gorons il existe encore d'autres terres dont on ignore toujours l'existence...

(voilà c'est modifié)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 11:42:52
Je voulais dire "style d'écriture " pardon j'étais pas réveiller ce matin
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 11:53:59
Ça va je t'ai quand même compris ^^. Je pense avoir fini la légende mais n'hesite pas me dire si ça manque de précision ou si c'est trop court
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 12:22:44
Ta légende est très bien mais du coup tu y'a mis trop de précision, une légende c'est vague, n'oublie pas que les légendes c'est du bouche à oreille donc ça doit être imprécis, il ne faut pas trop en  dévoiler et ne pas trop en dire par exemple si je reprends ton texte , avec la légende " Il y'a très longtemps une déesse, est venu sur la terre, Hylia envoyé par les trois déesses, pour venir au secours du peuple, car le mal frappait sur la terre, après l'avoir vaincu, les déesses envoyèrent une autre  déesse au yeux d'argent  dans le territoire du mal, là elle énerva le roi démon, qui aussitôt s'en prit à elle, elle le vainquit  avec la corne du monstre, je vais pas te faire tout le texte, mais dans une légende il  faut être très vague.

Voilà j'espère que ma critique t'a plus :) et n'oublie pas tu peut tourner la légende de plusieurs façons, ceci n'est qu'un exemple,  sinon j'ai bien aimé, et essaye de donner le moins de nom possible dans une légende.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 12:25:30
Tu as complètement raison, je vais arranger ça tout de suite !
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 12:28:38
J'adore justement les légende c'est pour ça que je mis connait un peu, j'avais peur que ma critique, me fasse détester de toi... :R
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 12:35:52
Mais pas du tout ! Je préfère largement qu'on me dise ce qui va pas comme ça je corrige et je progresse. (mais t'as dû en avoir ras le bol de toutes les fois où je t'ai corrigé alors  :^^':)
 Du coup pour ma BD je sens que l'intro va être trop précise mais bon on va dire que ce sera un récapitulatif des événements  :R
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 12:41:59
Bon pour une BD on aura qu'à dire que ce serait un récapitulatif, comme pour moi 2 ans plus tard après Twilight  princess il y'aura pas de légende quoi que. Et sinon j'en ait jamais ras le bol, et grâce à toi et tes conseil j'ai fait une très bonne fic.  8)

Sinon relis toi,  tu a marqué au d'argent
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Ganonpow le dimanche 05 octobre 2014, 13:05:09
Bon, du40 à déjà dit pratiquement tout ce que je voulais dire. Mais tu vois ça, tu aurais pu le mettre comme intro dans une autre histoire. Parceque sinon j'aurais bien aimer qu'il y'ait une suite des évènements, une trame, quoi, avec un combat final, toussa
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 13:15:26
haHA ! Mais cette légende est une intro ! En fait elle va servir pour Gaellink's Quest mais je l'ai inventé après avoir fini la première page (ce qui est complétement débile) donc je l'ai écrite comme ça avec les fic' Donc il y aura dans la BD des références à cette légende (que je vais corriger tout de suite après manger !)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Ganonpow le dimanche 05 octobre 2014, 13:21:03
Ah oui, ça change tout! Et ben continue comme ça alors! D'ailleurs j'ai vu la première de Gaellink's Quest, et je vais rien dire pour l'instant, sauf que c'est hyper bien dessiné ;)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 13:36:30
Moi aussi et j'ai qu'un truc à dire, continue là vite  8) et fais nous aussi d 'autre fic et si tu manque d 'inspiration viens me voir :)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 14:38:31
Voilà j'ai un peu changé la légende, est ce que c'est mieux ? En tout cas je commence le "crayonné" de la seconde page (et c'est reparti pour un mois ! x) )
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 15:11:38
Oui c 'est parfait, merci d 'avoir suivi mes conseils
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 15:28:02
C'est plutôt à moi de te remercier pour tes conseils ^^ J'ai des idées de fictions mais elles sont encore un peu floues je les dit :

-faire le journal d'un méchant que ce soit celui de Ganondorf ou bien d'un simple bokoblin
-Une autre histoire qui n'a rien à voir avec Zelda qui parlerai du dessin
-euuuuuuuuuuuh... après c'est très flou x)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 16:07:00
Ouais pas mal ces prochaines fics, mais perso j'adorerais savoir le journal intime de Vaati ;)

Après les autres histoires ont l'air très sympa, surtout celle qui s'intitule "euuuuuuuuuuuuuuuuh" XD Non sérieusement j'ai hâte de lire d'autre histoire de toi.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 18:45:16
Omg tu m'as tuer avec le "euuuuuuuuuh" X"D
Je trouve Vaati très stylé mais en fait je le connais que par Hyrule Historia car je n'ai jamais joué à The Minish Cap ni aux Four Sword, mais il suffit que je regarde un let's play sur l'un des jeux.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 18:56:15
Je tue tout le monde  ici , tu ne le savais pas ? Ah bon t'a jamais joué à Minish cap, go réparer ton erreur. XD

sinon pour pas faire du flood, parce que sinon je vais me faire taper sur les doigt, vivement la prochaine, en plus je lis toujours tes histoires soit avant de manger, soit avant de dormir donc ça va, ça me repose puisque ton style est reposant, continue à écrire comme ça, ne change rien de ta façon d'écrire une histoire.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 22:03:34
Oui maître je vais essayer de rattraper mon manque de culture zeldatesque  :^^': (je n'est jouer qu'à 3 jeux Zelda...)
Et c'est comme pour les enfants t'as besoin d'une histoire du soir ?  :R
Bah je vais écrire une petite improvisation:

"Euuuuuuuuuuuh, j'ai pas d'idées..."
Allongée sur son lit, portable à la main, Gaëlle cherchait une idée de fiction. Sa tête bouillonnait d'idées mais elles lui fillaient entre les doigts comme des petits poissons entre les mailles d'un fillet.
Elle écoutait pour énieme fois "Song of storms" tandis que la pluie tombait doucement sur Nantes. Elle préféra réfléchir à l'enchaînement des événements de sa BD, dont tout les brouillons étaient éparpillés sur son bureau. "Il faudrait que je fasse un peu de rangement..." se disait-elle mais à chaque fois elle trouvait toujours autres choses à faire "Oh un piano et si j'en jouais un peu ?" ou bien "Il faut absolument que je dessine le roi Mike !" et finalement c'était toujours en vrac...  ;D

Voilà c'était la petite impro du soir  :R 
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Ganonpow le dimanche 05 octobre 2014, 22:10:14
:lol: :lol: :lol:
Pfffouah ah ah ah!!
Là c'est toi, Gaellink qui m'a tué avec cette impro, franchement, chapeau . T'en auras souvent des comme ça?
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 22:20:38
X"D Dans le forum, le super forum, Gaellink est morte ce soir :note:
 ça m'arrive parfois de faire des petites impro et si ça te plait j'en mettrai de temps en temps x)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 22:24:30
Tu m 'a achevé sur cette impro, avec ça je ne vais pas dormir tellement tu m 'a fait rire
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Ganonpow le dimanche 05 octobre 2014, 22:25:57
Ah oui, franchement ça me plait. Et sinon, ça avance comment au niveau des fics?
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 05 octobre 2014, 22:30:24
Avant de parler de fic laisse lui faire sa Bd,mais les impro ça me plait surtout les tiennes
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 05 octobre 2014, 22:32:16
Niveau fic bah euuuuuh "oh un piano et si j'en jouait un peu ?" x)
En fait ça stagne un peu... :/ mais bon j'ai déjà quelques idées assez vagues comme je l'avais dit avant donc je vais voir ce que je peux faire avec ^^
Et t'inquiète pas Du40 je peux avancer dans ma BD tout en faisant des petites impro comme ça ( enfaite je m'attendais pas du tout à ce que ça vous fasse rire et que ça vous plaise autant x))

Du coup comme je vous adore je vais en réécrire une :

Ce matin Gaëlle se leva un peu à la bourre, elle avala en vitesse trois tartines et pris sa douche. Seulement il ne lui restait plus que 5 min avant de devoir partir au lycée pour ne pas louper son bus, la pauvre n'eu pas le temps de se sécher les cheveux. Elle se finit par se dire que ce n'était pas si dramatique que ça et qu'elle dirais à ses amies qu'elle s'était pris une averse (super crédible car elle avait des vêtements secs) Ironie du sort, le déluge arriva et elle n'avait pas pris de parapluie. Elle entra complètement trempée dans le bus et se gela le restant de la journée en rêvant à un bon chocolat chaud x)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 12 octobre 2014, 10:35:42
Encore un double post (j'essaye tout pour éviter ça pourtant  :^^': ) en plus je me suis déjà fait taper les doigts ya pas longtemps... Vraiment désolée  :^^':

BREF ! C'est surtout un message pour annoncer que Nobody et moi-même allons kokiri euh co-écrire une fic qui sera posté sur le topic des fics de Dydy.
C'est une histoire d'espionnage  : les PZiens au service de Sa Majesté Zelda ! XD et au lieu de faire des demandes à tout le monde nous invitons les membres qui ont envie de faire partie de cette fic à le dire soit ici, soit en MP c'est comme vous voulez !
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 12 octobre 2014, 11:13:44
Moi je veut en faire partie, et c'est moi où tu est très fan de James bond et que ton préféré est "au service secret de sa majesté.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 12 octobre 2014, 11:27:59
Euh c'est juste pour le jeu de mot XD c'était l'idée de Dydy
 j'aime bien James Bond même si je n'ai vu que Skyfall j'avais prévu d'en voir d'autres pendant les vacances (en priorité"au service de Sa Majesté" pour pouvoir faire des références  :R)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 12 octobre 2014, 11:30:59
Je te conseille si tu veut: les Pierce Brosnan, les roger Moore et George Lazambi(les acteurs qui ont joué James bond)

Sinon tu va pleurer dans au service secret de sa majesté...:'( Et elle sort quand l'histoire au fait, je sais, je suis le plus gros impatient au monde lorsqu'il s'agit de lire quelque chose...XD
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 12 octobre 2014, 11:41:11
Ok ! Euh on attend encore un peu qu'il y ait d'autres PZiens avant d'écrire l'histoire  :^^':
Mais je posterai d'autres histoires de mon côté je pense  :^^:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Doutchboune le dimanche 12 octobre 2014, 12:00:47
Juste pour dire, James Bond c'est avant tout Sean Connery, hein...  v.v  (ça veut pas dire que les autres sont mauvais, mais oublier le premier acteur, ça la fout un peu mal =p )
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 12 octobre 2014, 12:06:45
Bah je vais voir TOUT les James Bond ! Voilà x)
On commence à avoir un peu de monde, je cite : moi-même, Nobodyzlp, Du40, Zelink et Twilight_Angel et Ganonpow . On commencera la fic pendant les vacances (après un petit séjour en Angleterre  ;D)

En attendant je refais une petite impro qui sera sans doute plus longue que d'habitude car j'ai tellement de choses à dire à ce sujet : le bus  :!: x)

Alors voici "Prochaine arrêt" (inspiré de faits on ne peut plus réels...)

La première fois que j'ai pris un bus de Nantes (les bus des autres villes on s'en fout  :R) c'était il y a dix ans, et je trouvais ça chouette !
La dernière fois que j'ai pris le bus (c'est-à-dire aujourd'hui) j'ai trouvé ça barbant. J'attendais sous la pluie le fameux C6 qui devait me ramener à mon petit chez moi, espérant pouvoir me prendre un bon chocolat chaud et d'avoir vite de la wi-fi pour aller sur PZ.

Le matin de cette même journée là une force divine avait décidé de me faire faire un peu de sport en courant après le bus. Cette force divine s'acharne sur moi car le C6 arrive enfin mais il y avait un monde pas possible à l'intérieur... Serrés comme des sardines, ils a fallu qu'on s'entraident, en appuyant sur le bouton "ouverture de la porte" lorsque quelqu'un n'arrivait pas à l'atteindre ou en indiquant le prochaine arrêt à la personne qui n'avait pas à lire la carte du parcourt du bus. Le pire c'est dans les rond-points... Tel le Titanic qui chavire, nous nous cramponnons à la barre aux barres en acier, certains poussent des cris de surprise (de peur ?) et d'autres qui c'étaient mal accroché finissent dans les bras de la personne d'à côté et bredouillent des "pardon, excusez-moi, désolé!"
Et moi je dois prendre le bus tous les jours et tous les jours c'est comme ça  :R
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 26 octobre 2014, 14:49:57
Salut ! Je voulais juste annoncé qu'il y va avoir un peu de nouveau chez moi côté fic (comme si la BD ça suffisait pas) :
-primo la fic co-écrite avec Nobodyzlp et qui sera posté dans son topic, elle devrait commencer dans quelques jours (voire plus longtemps ça dépendra de notre inspiration  :R)
-deuzio une fic un peu plus longue que celle que j'ai faite jusqu'à présent qui va arriver bientôt je vais faire une petite intro histoire de vous donnez envie de la lire (ou pas  :^^':)

"J'étais face d'une toile, aussi grande que moi, mon pinceaux à la main, je n'avais pas compris la consigne du maître... Nous devions créé un portail...? Mais Maître ! Ce n'est pas... Luka l'autre disciple de Maître Lympatur venait de peindre une porte sur sa toile. Elle semblait si réelle, si réelle qu'il réussi à prendre la poignée dorée de la porte et l'ouvrit. "Alors Lumen qu'attends-tu pour peindre ?" demanda Maître Lympatur. J'ai respiré un grand coup, j'ai trempé mon pinceau dans un pot de peinture XXL et j'ai commencé mon œuvre..."

Vous l'aurez compris ma prochaine fic parlera de peinture et de magie, ça promet !
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 26 octobre 2014, 15:04:36
J 'ai déjà hâte de lire ta fic sur la peinture et la magie, ça s 'annonce prenant
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Twilight_Angel le dimanche 26 octobre 2014, 16:46:31
Je t'encourage de tout cœur, Gagou!
Surtout prend ton temps, et écris une histoire digne des meilleurs Zelda!
J'ai hâte de lire la suite, vraiment  ;)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 26 octobre 2014, 16:53:38
Merci Du40 et Twilia pour vos encouragements ! Je tiens à préciser que "les apprentis de Lympatur" ne sera pas une histoire en rapport avec Zelda  :^^': mais votre enthousiasme fait plaisir à voir  ;D

Et attention une nouvelle PZienne se rajoute au casting la fic d'espionnage ;D : Xanto01 !
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Twilight_Angel le dimanche 26 octobre 2014, 17:02:15
Je tiens à préciser que "les apprentis de Lympatur" ne sera pas une histoire en rapport avec Zelda  :^^':

Oui, mais si elle est aussi bien qu'une histoire Zelda, elle serait épique, quoi!

mais votre enthousiasme fait plaisir à voir  ;D

Ou plutôt,... plaisir à lire!  :arrow:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le lundi 27 octobre 2014, 05:13:45
même si ce n 'est pas du Zelda se sera toujours très bon Gagou car t 'à un don pour écrire les histoires comme le dit twilia
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le lundi 27 octobre 2014, 05:13:57
même si ce n 'est pas du Zelda se sera toujours très bon Gagou car t 'à un don pour écrire les histoires comme le dit twilia
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le lundi 27 octobre 2014, 09:51:42
Vous êtes trop gentils  :'( (sèche ses larmes)  :)
Mais c'est un bug ou quoi le double post du même message  :^^': ?

Bon je suis pas venue les mains vides regardez que voilà ! Le vrai début de ma fic' !

Les apprentis de Lympatur

Chapitre 1 : C'est moi !

Avez vous déjà rêvé que vous dessiniez quelque chose de si réel qu'il finit par être réalité ?
Avez vous déjà... "LUMEN ! À table !!"
...
Et puis zut ma mère m'a fait foiré mon intro !
Bon alors allons à l'essentiel : je m'appelle Lumen, j'ai moins de 18 ans et j'ai une imagination débordante et je suis moyennement douée pour le dessin.
Je vis à Château-Indigo une petite ville médiéval, surpeuplé de touristes et de marchants de souvenirs débiles. Mais je suis méchante il y a aussi de nombreuses galeries d'artistes. Cependant je n'en connais pas beaucoup qui ont le Don... "Lumen ? T'es sourde !? Viens manger !"
...
Je disais donc que certains artistes possède le Don. Le Don de quoi me diriez vous ? Le Don de Création... Chaque artiste à son univers bien à lui et si il possède le Don peut donner vie à ses créations, rendre le dessin réel et l'utiliser pour... Un service par exemple ? J'ai déjà vu une fois quelqu'un qui griffonnait sur son carnet un parapluie pour pouvoir rentrer au sec.
Moi je sais pas si j'ai le Don, je pense avoir toute l'imagination qu'il faut mais pas assez de talent pour que mon dessin soit réussi...
De toute ma vie je n'ai réussi qu'un seul dessin et il est exceptionnel. Aucun dessin avant lui n'a duré aussi longtemps. En plus il s'agit d'un être vivant donc c'était encore plus difficile à faire. Je vous raconte : le jour de mes 7 ans j'avais demandé à ma grande sœur Stella me dessiner un chat.
 Puis je l'ai colorié et je lui est rajouté une pelotes de laine (un gros gribouillis rond quoi). À notre grande surprise le chat est devenu vivant (et sa pelote de laine aussi) !!
Gribouille était né, oui elle s'appelle Gribouille car c'est une femelle tricolores aux yeux verts. L'un est légèrement plus petit que l'autre mais que voulez vous moi j'avais 7ans et ma sœur 12 !
Puis peu de temps après Stella est partie pour l'école de Lympatur car elle voulait perfectionner son Don. Elle nous avait envoyé quelques lettres mais on a fini par ne plus avoir de nouvelle d'elle.
...
Tiens c'est bizarre je n'entends plus ma mère m'appelait, maman ? Ça y est j'arrive !

Fin du chapitre 1 ! Est ce que Lumen vous plait ? x) 
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Xanto01 le lundi 27 octobre 2014, 10:48:37
J'adore le début de ta fic, j'attends la suite avec impatience. Continue comme ça gaellink !
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Twilight_Angel le lundi 27 octobre 2014, 12:35:23
J'adore, GG Gagou!  :)
J'adore le prénom que tu as choisi: Lumen. C'est original et hors du commun.
L'histoire est bien, pour l'instant  ;)
Mais par pitié fais des phrases plus courtes!  :-o
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le lundi 27 octobre 2014, 13:03:37
Lumen est un mot latin qui veut dire "lumière" si je m'en souviens bien, mais en tout cas je trouve que ça sonne bien  :^^:
T'as raison j'ai fait des phrases beaucoup trop longue, je vais essayer d'aléger tout ça!
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le lundi 27 octobre 2014, 14:27:40
Triple XL GG(oui toujours plus  :R) sérieusement Gagou j'adore ton histoire hâte de la suite de ton histoire.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 29 octobre 2014, 13:27:22
Chapitre 2 : Le drame

Je suis descendu de ma chambre pour voir ce qui se passait. Et qu'est ce qui s'est passé ?! La maison était dans un état pas possible et ma mère était là étendu sur le sol, sans connaissance. Il y avait des traces de coup d'épée et des tâches de peinture.
On s'était battu ici dans ma maison et je n'avais rien entendu ! Avec des armes et avec le Don ?! Mais pourquoi se sont ils attaqué à ma mère ?!
Peut-être cherchaient-ils des objets de valeur ? Mais pourtant ils n'ont rien pris !
"Lu...Lumen..." Murmura ma mère. Je m'agenouilla près d'elle.
- "Il faut que... Tomah... Voir Tomah... Stella... Danger..."
- Tient le coup Maman !! C'est qui Tomah ?! Pourquoi Stella est en danger ?!
- Ma chérie... Va... Tomah... Rue des ruisseaux... Je..."
Ma mère était morte et je n'avais rien pu faire. Les larmes coulant sur mes joues je me suis promis de la venger. Demain j'irais rue des ruisseaux rencontrer ce fameux Tomah !

Ce soir là je n'ai pas réussi à dormir, je pleurais, je gémissais, je n'avais plus de famille...
Stella et moi n'avons jamais connu notre père. Il paraît que c'était un artiste lui aussi, il devait surement avoir le Don puisque Maman ne l'avais pas. Et pourtant Stella en a hérité. Et c'est à cause de ce Don qu'elle est partie et qu'elle ne nous a plus parlé.
Et c'est encore à cause de ce Don que Maman est morte... Il y avait encore quelques heures je rêvais de le posséder et maintenant j'en avait peur. Je serrais contre moi Gribouille, non rectification : je n'ai pas peur du Don j'ai peur de ce qu'on peut en faire...
Je ne pouvais plus attendre plus longtemps, le fait rester à la maison faisait remonter en moi tout mes souvenirs de ma famille.
Je me suis donc le lever, j'ai mis des vêtements propres et j'ai mis autour de mon cou le collier que m'avais offert Maman pour mes 10 ans. Il est un peu petit mais je trouverai une autre chaîne plus tard.
J'ai pris tout l'argent qui restait et un peu de provision, dont des croquettes car il était hors de question que je laisse Gribouille ici.
Oui car j'allais quitter la maison, définitivement.
L'aube se levait sur Château-Indigo et j'avais fini tout mes préparatifs... Il était temps pour moi de partir.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Twilight_Angel le mercredi 29 octobre 2014, 13:36:15
J'ai pas trop compris, pourquoi elle a rien entendu?
Sinon, l'histoire poursuit bien son petit bonhomme de chemin  :^^:
Continue comme ça!  ;)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le mercredi 29 octobre 2014, 13:37:54
tes histoires sont toujours aussi bonne hâte d 'avoir la suite
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 29 octobre 2014, 19:40:09
Bah tu as bien vu Twilia dans le premier chapitre Lumen entend sa mère l'appeler pour venir manger mais elle l'ignore et elle continue à expliquer ce qu'est le Don. Au bout d'un moment elle n'entend pu rien. Ce qui veut dire que les meurtriers ont agi vite et discrètement mais je vais rectifier deux trois chose pour que ce sois plus clair.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Twilight_Angel le mercredi 29 octobre 2014, 19:43:57
Au temps pour moi, j'ai cherché trop loin, comme à mon habitude  :^^':
Désolée  v.v
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 29 octobre 2014, 19:58:35
C'est pas grave ;D Par contre ce chapitre 2 est vraiment trop court...

EDIT : J'ai rajouter un peu plus de chose dans le chapitre précédant donc si vous ne l'avez pas encore lu, vaudrais mieux le faire  :R

Chapitre 3 : Monsieur Tomah

Je marchais dans les rues dallées de Château-Indigo à la recherche de la rue des ruisseaux. Comme je ne trouvais pas j'ai fini par demander mon chemin à une vielle dame qui donnait à manger aux moineaux. Elle s'écria :
- "La rue des ruisseaux ?! Fait attention ma petite il se passe des choses étranges dans cette rue. Il n'y a qu'une seule personne qui y habite, les autres maisons sont abandonnées. On l'appelle l'homme au chapeau, et tout les soirs il joue du violon pour apaiser les âmes tourmentées... Si tu souhaites vraiment y aller, c'est dans le quartier ouest de Château-Indigo, tu ne pourras pas la louper..."
- Euh merci madame..." Lui ai-je dit.

J'ai continué à marcher dans la ville et j'ai finit par trouver la rue des ruisseaux, elle ne mentait pas la dame ! Toutes les maisons étaient vielles, mal entretenues, abandonnées quoi ! Cela faisait une semaine qu'on avait pas eu de la pluie pourtant le sol était couvert de flaques et il faisait humide. Je me demandait laquelle de ces maisons était celle de Monsieur Tomah.
"Tu t'es perdu ?"
J'ai crié à en exploser les tympans de celui qui m'a parlé, il m'a fait une de ces frousses ! Pourtant il n'avait pas l'air trop sonné : c'était un garçon qui avait sans doute une dizaine d'années et de grands yeux noir pétillants.
- "AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Mais t'es qui toi ?!!!
- Pardon je t'ai fait peur ? Moi c'est Tyto, tu t'es perdu ?
- N...non, je... je cherche un certain Tomah, tu...tu le connais ?
- Tomah ? Bien sûr ! C'est lui qui m'apprend à jouer un violon ! Tu veux qu'il t'apprennes à en jouer ?
- Non c'est... ma mère qui m'envoie, elle voulait que j'aille le voir...
- Ah bon, bah je vais de te guider !!"
Et à ces mots il me pris la main et se mit à chantonner, je dois avouer qu'il est un peu flippant ce gamin.
Il me fit rentrer dans une grande maison qui me faisait plus penser à un manoir. L'intérieur était magnifique comparé à l'état de la façade des maisons, mais pas le temps de s'attarder sur la déco, c'est une silhouette qui attira mon intention. Grand, mince, avec un haut de forme très...haut. Il jouait du violon lorsqu'il entendit la porte claquer (la discrétion de Tyto). Il se retourna et vient nous accueillir :
- "Bonjour à toi Tyto ! Mais qui est cette charmante demoiselle ? Une âme perdue en ces tristes lieux ?
- Non c'est sa maman qui lui a dit de venir ici !
- Ah bon ? Et comment se nomme-t-elle ?
- Euh... Je sais pas ! Tu t'appelles comment ?! Demanda Tyto avec un grand sourire.
- Lumen, je m'appelle Lumen et vous êtes Monsieur Tomah ?
- Lumen... Lumen... AH MAIS OUI LUMEN !!!" S'écria l'homme au chapeau.
Et il se précipita dans une autre pièce, suivi de Tyto, me laissant tout les deux toute seule avec mon chat dans l'entrée.
Mon dieu mais dans quoi me suis-je embarqué ?!!

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le mercredi 29 octobre 2014, 21:53:00
J'adore ton histoire et elle captive en plus et tu sais mettre le suspense au bon moment
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 29 octobre 2014, 22:35:22
Rien de plus marrant que de vous imaginez en train de réclamer la suite que ce soit celle de la BD ou d'une fic  :R Et tant mieux si l'histoire est captivante  ;D et comme je sais pas ce que j'ai ce soir mais j'ai une vague d'inspiration pas possible qui me donne envie d'écrire la suite (deux chapitre et demie en une soirée c'est pas trop ? :niak:)

Chapitre 4 : La lettre

Dévorée par la curiosité j'ai fini par les suivre et Gribouille a fait de même. Monsieur Tomah (il n'a pas répondu à ma question mais je suis sûre que c'est lui) était en train de fouiller frénétiquement dans son bureau, ouvrant un tiroir toute les deux secondes et marmonnant des "non c'est pas là", "là non plus", "oh mais c'est peut-être là alors ?!!", "et bah non !".
Tyto cherchait lui aussi, bien que je pense qu'il n'avait aucune idée de ce que cherchait son professeur de violon... J'ai fini par toussauter :
- "Hum-HUM ! Je peux vous aidez ?
- Lumen ! S'écria simplement Mr. Tomah.
- Qu'est ce que vous cherchez ?
- Une révélation ! J'ai quelque chose pour toi, Lumen !"
Chaque fois qu'il prononçait mon prénom, il faisait avec une intonation particulière. Il avait l'air à peu près normal avant que je lui dise mon prénom mais là maintenant il était au summum de la folie. Pourquoi se mettait-il dans un état pareil ?! Et de quel révélation parle-t-il ?
 " VOILÀ !" Cria-t-il se qui me fit sursauter pour la deuxième fois de la journée. Il brandit une enveloppe et me la tendit. Il était écrit "Pour Lumen". Je déchira l'enveloppe délicatement pour ne pas l'abîmer et commença à lire la lettre :
        "Ma chère Lumen,
Si tu lis cette lettre c'est que tu as enfin rencontrer Bubo Tomah, mon frère. Et cela veut dire aussi qu'il est bientôt temps pour toi de découvrir l'entendu de tes pouvoirs comme ta sœur. Je regrette de ne pas t'avoir connu mais sache que tu as toujours eu une place dans mon cœur ma petite lueur.
       Falco Tomah, Chevalier de Lympatur mais avant tout ton père qui t'aime
"

Je me suis mis à trembler comme une feuille, P...Papa ?!!  Je ne comprenais qu'à moitié ce qui était en train de m'arriver. Maman m'a envoyé ici pour que je retrouve de la famille, Mr. Tomah étant mon oncle. Cependant je ne suis pas là pour aller à l'école de Lympatur et j'imagine qu'il ne pas être au courant... Et je me voit mal lui expliquer tout ça alors qu'il est plutôt cinglé. Et puis le drame est encore trop récent pour que je puisse en parler sans fondre en larmes. D'ailleurs elles me montent déjà aux yeux.
"Quelque chose ne va pas ?"
Une voix douce et rassurante me posa la question, c'était Mr. Tomah ! Il y avait cinq minutes il était fou à lier et à présent il était calme, serein mais consterné en voyant les larmes qui commençaient à couler sur mes joues. Tyto ne disait plus rien et restait figé la bouche ouverte, osant à peine respirer.
- "Allons dans le salon, nous serons plus à l'aise pour parler, je vais faire du thé.
- D'a...d'accord...
- Tu bégayes toujours comme ça ?
- N...Non c'est l'émotion...
- Calme-toi je vais pas te manger ! Tu n'as rien à craindre ici.
- M...Mais ya cinq minutes vous n'étiez pas dans votre état normal...?
- Oh ce n'est rien c'est les nerfs qui lâchent, ça m'arrive parfois. C'est depuis que j'ai perdu mes parents et mon frère, je ne suis plus le même homme." Dit il en me servant le thé dans de jolies tasses blanches aux motifs simples mais jolis.
C'est étrange, je suis dans le même cas que lui à présent... Je bu une gorgée de thé, soupira, et m'apprêta à faire le récit de mon malheur.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le jeudi 30 octobre 2014, 07:05:57
ouais c 'est très bien, j 'adore de plus en plus cette histoire.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le vendredi 31 octobre 2014, 13:04:31
Chapitre 5 : Tonton, Miss Gold et Boris

"Et c'est comme ça que je me suis retrouvé ici..."
Bubo ? Monsieur Tomah ? Tonton ? L'homme au chapeau ? (je ne sais plus comment l'appeler maintenant) me regardait avec compassion avec ses grand yeux gris. Il posa sa tasse, mit ses mains sur mes épaules et me dit en me regardant droit dans les yeux :
"Lumen tu es très courageuse, je... Je suis profondément touché par la mort de ta mère, Malika... Elle me reprochait que c'était de ma faute si Stella ne vous parlez plus, mais moi je l'ai toujours aimé..."
Les larmes me remontaient aux yeux et je lui ai sauté au cou :
-"M'sieur Tomah !
- Je pense que Tonton Bubo ça serait mieux...
- Oui c'est vrai.
- Tyto pourquoi tu fais cette tête ? Demanda Tonton Bubo.
- C'est...c'est trop émouvant Tonton Bubo ! Répondit celui-ci.
- Euh... Je ne suis pas ton oncle, Tyto !"

Un peu plus tard, Tonton Bubo me fit faire le tour de la maison et je pouvais choisir la chambre que je voulais ! Tyto jouait avec Gribouille pendant que je rangeait le peu d'affaires que j'avais emmené. Soudain on entendit sonner à la porte, qui ça pouvait bien être ? Je suis descendu avec Tyto pour aller voir. Tonton n'avait pas l'air ravi.
- "Oh bonjour Miss Gold, quel mauvais vent vous amène ?
- Toujours aussi ironique à ce que je vois... Répondit la jeune femme. Messire Geogast vous réclame depuis des semaines mais vous, sale petit arrogant que vous êtes vous ne venez pas !
- Oui mais j'ai mes raisons, je ne peux pas quitter ma maison comme ça !
- Ah oui c'est sûr que jouer du violon pour les fantômes c'est beaucoup plus important que les affaires du ministère de Lympatur !
- Mais oui ça l'est !" Répliqua Tonton avec un air menaçant.
Soudain une tête fantômatique sorti de la porte, faisant hurler la Miss Gold. Elle prit les jambes à son cou, laissant Tonton et le fantôme qui se retenaient d'éclater le rire.
Je m'approcha d'eux (héhé vous avez vu, j'ai pas peur des fantômes) et leur demanda :
- "C'était qui cette cruche ?
- Cette cruche comme tu dis s'appelle Miss Orléanne Gold, elle travaille au Ministère de Lympatur et si elle en avait le droit je crois qu'il y aurait longtemps qu'elle m'aurait tué !
- Dommage qu'elle soit parti, on aurait pu s'amuser un peu Fit le fantôme.
- Ne t'en fait pas Boris, elle reviendra... Malheureusement ! Hé mais au fait je t'ai pas présenté ma nièce ! Boris, voici ma nièce Lumen, Lumen, Boris, un des nombreux fantôme qui traine dans le coin !
- Enchanté gamine, ça boum ?
- Euh oui et vous monsieur ?
- T'as vu ça elle m'appelé Monsieur ! S'écria Boris
- Il va falloir t'y faire !" Me chuchota Tonton.
Oui c'est vrai, mais aussi loufoque soit-elle j'adore ma nouvelle vie !

(encore un chapitre plutôt court ! désolée  :R)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le vendredi 31 octobre 2014, 16:27:00
Oui j'adore ton histoire, et le fantôme m'a fait éclater de rire intérieurement, et tonton bubo est très sympathique comme personnage.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le vendredi 31 octobre 2014, 17:52:15
Ravie que Tonton Bubo te plaise, au départ il devait juste s'appeler Mr. Tomah et il n'était pas sensé être aussi important   :^^':

Chapitre 6 : Les histoires d'Arya

C'était un soir comme les autres, Tonton Bubo donnait un cours de violon à Tyto. Cela faisait peut de temps que je vivais ici mais je connaissais déjà par coeur tout les morceaux qu'ils savaient jouer.

J'aimais tout particulièrement la Valse des Fantômes. Tonton la joue chaque soir, après il discute un peu avec Boris et d'autres fantômes. Heureusement pour moi, ils ne sont pas tous comme Boris.
Je m'entent drôlement bien avec Arya, une jeune fille qui était morte lorsqu'elle  elle avait mon âge, par noyade... Elle avait vécu au temps de la fondation de l'école de Lympatur, et elle m'a tout raconter :

Arkann Lympatur était le fils du Roi, il était né avec une forme de Don assez inédite, il n'avait même pas besoin de dessiner sur un support pour donner vie à ses créations.
Il avait rencontrer de nombreuses personnes qui avaient des problèmes pour contrôler leur Don et il proposa de les aider. Plus tard il décida d'ouvrir une école qui permettrait à ses élèves d'utiliser leur Don pour la bonne cause, et de devenir ensuite soit Chevalier de Lympatur soit Maître.
Son fils, Malt Lympatur créa ensuite le Ministère de Lympatur pour surveiller les porteurs de ce Don et les Apprentis, les Chevalier et les Maîtres.

Arya était en première année de l'école et lors d'une semaine de repos, elle est parti en ballade sur une rivière avec des amis. Une de ses amies était tombée par dessus bord et elle a sautée pour l'aider. Elle avait réussi à la sauver mais quelque chose lui a pris le pied et la entraîné vers le fond. Elle avait fini par manquer d'oxygène et c'est comme ça qu'elle avait rejoins les fantômes de la rue des ruisseaux.
Je m'étais posé la question à propos de l'importance de jouer la Valse des Fantômes. Arya m'expliqua que toutes les âmes errantes ici avaient quelque chose qui les retenait ici et pour éviter qu'ils deviennent agressifs, il fallait qu'un jeune médium leur joue la Valse des Fantômes.
-"Tonton Bubo est un médium ?!
- Bah oui, comment voudrais-tu qu'il nous voit si il ne l'était pas !
- Et alors pourquoi je te vois moi aussi ?
- Parce que ton cher oncle a eu la bonne idée de nous rendre visible pour faire peur aux trop curieux. Tu sais à force d'être tout seul avec des morts il a fini par être un peu fou, ça lui arrive d'avoir ses "quarts d'heure de folie".
Et puis Tyto est arrivé ! C'était un mystère humain ce gamin j'ai jamais su comment et pourquoi il a débarqué ici. Il ne reste pas toujours là mais il passe la plupart de ses journées ici.

- Un mystère humain ?
- Tu as une meilleure expression ?
- Non, non c'est très bien un mystère humain..."

Quelques heures plus tard, Tonton me demanda de venir, il était avec une petite valise rouge.
- "Tu t'en vas ?!
- Non tu sais bien que je ne peux pas quitter ce manoir. Me répondit-il en souriant. Je veux juste te donner ça."

Il ouvrit la valise... Elle était pleine de pinceaux, de crayon, de peinture et autres matériels pour le dessin.
-"Il serait temps qu'on sache si tu as un Don, tu ne trouves pas ?
- Tu crois vraiment que c'est une bonne idée Tonton ?
- Lumen, ton père était un Chevalier de Lympatur, il avait un Don très puissant, ça m'étonnerait qu'il ne t'en ai pas légué un peu."

J'ai pris un pinceaux et j'ai dessiné une fleure, une simple fleure.
...
Il ne se passe rien.
-" Tu vois bien que je n'ai pas le Don, Tonton ! En plus je dessine mal !
- Lumen !"

Un doux parfum de rose se fit sentir dans toute la maison...
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le samedi 01 novembre 2014, 17:17:58
Superbe le chapitre 6 et dis donc le suspense tu sais le mettre, j'ai hâte de savoir la suite ton histoire est très bonne.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le samedi 08 novembre 2014, 17:48:39
Héhé voilà la suite !

Chapitre 7 : Départ

"Lumen ! C'est... C'est incroyable regarde !" S'écria Tonton

Je me retourna et vit un rosier grimpant qui avait poussé sur la toile, ses roses blanches et délicats dégageait un doux parfum dans la pièce. Mon dessin n'était pas très coloré à part les tiges et les feuilles du rosiers qui étaient d'un vert émeraude sombre.
-"Oh des fleurs ! Et comme elles sentent bon ! S'écria Boris. Comment sont-elles arrivées là ?
-Demande à Lumen ! Lui répondit Arya en souriant. Pour un premier dessin je le trouve très réussi mais je ne suis pas certaine qu'il dura longtemps...
- Lumen tu ne dis rien, ça va ?"

En effet je n'arrivais pas à articuler le moindre le mot, c'est alors que Tyto débarqua :
- "M'sieur Tomaaaaaaah ! Ya la folle qui est de retour !! Et elle n'est pas seule !
- Misère de misère... Marmonna-t-il. Pourquoi elle insiste autant celle-là, et puis ce n'est pas le moment !
- Tu veux encore qu'on leur fasse peur ? Demanda Boris avec une lueur de mauvaise augure dans son regard.
- Non je crois que cette fois-ci ya pas intérêt à rigoler... Fit Tonton, l'air inquiet.
- Rooooh, c'est dommage !" Se plaint le fantôme.

Mais Tonton Bubo l'ignora, on frappa frénétiquement à la porte.
"MONSIEUR BUBO TOMAH ! OUVREZ CETTE P...!"
Il l'ouvrit avant qu'elle est finit sa phrase, avec un grand sourire charmeur (forcé) :
-"Oh bonjour Miss Gold ! Quel plaisir de vous voir ! Que me vaut cette visite inattendue ?
- Le Ministère, Tomah ! Le Ministère ! Mr. Geogast en a assez de vous attendre alors nous venons vous cherchez de force, que vous le vouliez ou non ! Nous n'en avons rien à faire de vos petits air de violon pour fantômes !
- Mais pour qui elle se prend cette gourdasse ?!" N'ai-je pas pu m'empêcher de dire.

Elle me fusilla du regard et Boris éclata de rire:
- "MOUHAHHAR ! Bien dit gamine !
- Lumen...euh... Bredouilla mon oncle.
- Et puis pourquoi vous avez besoin de lui, hein ? Si ce monsieur Geogast avait absolument besoin de le voir et bah qu'il vienne ici sur place ! Vous vous rendez pas compte que c'est grâce à Tonton que le pays ne soient pas attaqué par des spectres !?
- Pe...petite insolente !! Tu es sa nièce alors... Vous êtes tous des cinglés dans cette famille ! Le Ministère avait honte de votre père !
- Ne mêlez pas Falco à cette histoire ! Ou sinon...! S'écria Tonton que je n'avais jamais vu aussi tendu.
- Sinon quoi ?! S'écria Miss Gold. Ces messieurs derrière moi sont des chevaliers de Lympatur chargé de la protection des membres du Ministère, si vous faîtes quoi que soit, ça va barder !"

C'était des gens de Lympatur ces grands gars pas sympatiques ?! Je m'amusa à les imaginer avec des grands sourires niais et des coiffures ridicules. Soudain j'entendis Boris ricanner, c'est pas possible il ne peut pas garder son sérieux cinq minutes ? Mais au fait est ce qu'il avait été vraiment sérieux un jour ? Bizarrement j'avais des doutes... Je releva la tête et compris pourquoi il riait !
Les gars peu sympas arborait à présent des coiffures plutôt improbables : l'un avait les cheveux teint en rose bonbon et l'autre avait les cheveux en pétard avec des mèches vert kaki qui jurait avec ses vrais cheveux blond. Et en plus ils étaient forcés par une force inconnue à sourire bêtement. Tonton avait aussi du mal à garder son sérieux, surtout quand Miss Gold se retourna et poussa un petit cri de surprise. Elle se tourna vers moi, à la fois furieuse et intriguée :
- "Est-ce que cette petite vipère à le Don ? Si oui, pourquoi n'est-elle pas à l'école pour gérer ses pouvoirs !? Demanda-t-elle.
- Euh... Nous venions de faire le test de la toile... Mais comment vouliez vous que ce soit Lumen qui est fait ça, elle n'a pas dessiné !
- Tomah, ne faites pas l'innocent, Falco pouvait faire ça et il a déjà eu le malin plaisir à faire un relooking aux gens !
- Je savais pas que je pouvais faire ça ! M'écria-je. Je suis désolée messieurs ! (enfaite je ne regrettais pas du tout mon geste)
- Ce n'est rien petite. Dit le chevalier aux cheveux roses.
- Et bien, et bien, c'est bien beau tout ça, mais il serait vraiment préférable qu'elle soit scolarisés dès que possible, sinon je n'imagine pas comment celas pourrait dégénéré... Faites votre valise Lumen Tomah, nous vous emmenons à la citadelle de Palaityna, à l'école de Lympatur ! Déclara Miss Gold, je n'arrivais pas à voir si elle était aussi contente qu'elle en avait l'air.
- Mais ! S'écria mon oncle. Il aurait été préférable qu'elle reste encore un peu ici...
- NON !!! Euh je voulais dire que non, si Lumen possède des formes de Don différentes de la normale, vous courrez un grave danger si elle n'apprend pas à le maîtriser ! 
- Mais laissez-lui au moins le choix !! Lumen, est-ce que tu veux partir pour Palaityna ? L'école de Lympatur n'est pas un endroit déagréable, loin de là ! Mais on risque de ne pas se revoir avant un bon moment... Et je sais que la perte de ta mère est encore récente..."

Je me serra contre lui pour faire cesser ce flot de parole et lui dit :
-"Ne t'en fais pas pour moi Tonton, je penserais à vous tous, tout le temps !
- Alors tu vas partir ?! S'étonna Boris.
- C'est pas plus mal Répliqua Arya. Lumen sait très bien qu'il faut qu'elle maîtrise ses pouvoirs."

Tyto, qui n'avait rien dit jusque là s'approcha de moi, et les larmes aux yeux se jeta à mon cou !
- "Tu vas me manquééééééééé ! Fait attention à ne pas te perdre ! Me dit-il.
- Euh oui je te le promet ! Lui répondis-je un peu surprise. Toi aussi tu vas me manquer !"

Je fis ma valise en vitesse et y cacha Gribouille, j'imagine que les animaux étaient interdit dans l'école, mais je ne pouvais pas la laisser ici ! Tonton me serra une dernière fois dans ses bras et me glissa à l'oreille "J'espère que tu arriveras à supporter Miss Gold pendant le voyage ! Bon courage ma Lulu' !" et il me laissa partir. Miss Gold me pressa de monter dans une calèche qui nous attendais et je jeta un dernier regard à la rue des ruisseaux.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le samedi 08 novembre 2014, 18:08:21
Superbe comme d 'hab j 'attends la suite avec impatience
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Xanto01 le samedi 08 novembre 2014, 18:15:20
C'est génial ! J'ai hâte de voir Lumen dans l'école de Lympatur ! :^^:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le samedi 08 novembre 2014, 19:50:53
Moi aussi j'avais hâte qu'elle aille à l'école de Lympatur, j'espère que les choses ne vont pas trop vites dans cette histoire  :^^':

Chapitre 8 : Arrivé (vous noterez l'originalité de mes titres aujourd'hui  :R)

Durant le trajet Miss Gold n'arrêtait de parler, j'ai fini par l'ignorer et essayer de discuter avec les deux chevaliers. Ils avaient retrouvé leur état normal et celui qui avait eu les cheveux roses était finalement plutôt gentil.
-"Tu t'appelles donc Lumen ? Moi c'est Lance et lui c'est Arty ! Tu vas voir l'école de Lympatur est vraiment super, tu vas pouvoir utiliser ton talent pour la bonne cause.
- Oui, je n'en doute pas, mais ça fait même pas une journée que mon Don s'est révélé ! Les élèves qui doivent être dans cette école sont surement plus doués que moi !
- Oh, les premières années mettent toujours la pagaille et il y a de tout les niveaux..."

Au lieu de me rassurer Lance commençait à me faire douter de ma décision, j'aimais tellement la tranquillité de la rue des ruisseaux !
On arriva à Palaityna, la citadelle était immense ! Miss Gold insista pour que l'on passe avant au Ministère de Lympatur.
C'était un grand bâtiment, assez imposant, on paraissait minuscule à côté. Arty et Lance restèrent dans la calèche mais Miss Gold voulu que je vienne avec elle.
Après avoir traversé de nombreux couloirs et monté de nombreux escaliers, Miss Gold me demanda de me tenir tranquille car nous allions voir Mr. Geogast. Personnellement je n'avais pas très envie de le voir celui-là... C'est donc à contre-coeur que j'ai suivi Miss Gold. Il nous tournait le dos.
- "Alors, il est enfin venu ce petit arrogant ?! Fit une voix grave et moqueuse.
- Non mais nous avons emmené avec nous sa nièce, elle a le Don et elle ne le maîtrise pas très bien. Il était donc préférable qu'elle aille à Lympatur.
- Je vous ai demandé de le ramener lui pas sa nièce !
- Mais comment voulez-vous que je puisse le convaincre de venir alors que je ne sais pas même pas ce que vous lui voulez !
- Tout ce qui a à savoir c'est que c'est urgent et que j'ai besoin de lui et personne d'autre !
- Bien Monsieur, je retournerais le voir demain alors...
- Le plus vite sera le mieux !
- Oui je sais Monsieur..."

Et sur ce, on s'en alla.

- "C'est bizarre j'aurais pensé qu'il aurait content de voir la fille de Falco, mais non, il est vraiment bizarre en ce moment.
- Ah... Répondis-je ne sachant pas trop quoi dire.
- C'est fou comme tu lui ressembles ! Me dit-elle."

On passa devant une glace : j'imaginais un homme avec les cheveux noir comme l'encre, les yeux bleu pâle limpide et la peau blanche comme les pages d'un livre, c'est vrais qu'on est plutôt pâle comme des fantômes dans la famille ! Soudain je vis le reflet de ce portrait mental que je m'étais fait dans la glace et il me fit un clin d'oeil !
Mon imagination me joue des tours, littéralement.
J'ai fini par m'endormir sur Lance pendant le bout de trajet qu'il restait à faire pour enfin arriver à l'école de Lympatur. Un vieux monsieur très jovial nous accueilli, il avait une barbe blanche parsemé de taches de peintures.

"Bonjour à toi, apprentie, je suis Matyis Lympatur et je serais ton maître ! On vas poser ta valise dans ta chambre, en attendant on va te présenter aux autres !"

Je l'ai suivi jusqu'à l'entrée d'une salle de classe. "Ils ne sont pas encore arrivés c'est la pause avant la dernière heure de cours de la journée... Faut que je cherche la clé de cette salle moi !" et il sorti un trousseau de clés géants et il essaya toutes...

"Salut !" Fit une voix à côté de moi.

J'ai crié et j'ai donné une baffe dans le vide.
- "Aïe mais ça va pas de frapper les gens ?!
- Mais ça vas pas de faire peur aux gens ?!
- Oui t'as raison, désolé. Moi c'est Orion je suis en première année et j'ai découvert le secret de la peinture invisible ! Mais j'arrive pas à l'effacer !
- Ah, ça c'est bête...!"

Pourquoi est-ce les gens me semble complètement fou la première fois que je les rencontre ?!
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le samedi 08 novembre 2014, 19:58:44
génial ce chapitre, j 'ai hâte de voir toute les aventures que Lumen aura à l 'école lapynthure.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le jeudi 13 novembre 2014, 21:14:28
Chapitre 9 : La classe de Maître Lympatur

Un son de cloche annonça le début du cours, une petite troupe d'élèves rentra dans la salle. C'est bizarre je m'attendait à ce qu'il y ait plus élèves ici, mais je me sentait déjà intimidé par leurs regards curieux. Le maître leur annonça :
- " Les enfants, voici votre nouvelle camarade, Lumen Tomah. Soyez indulgents avec elle, elle vient tout juste de découvrir son Don.
- Pfff une débutante ! Fit une voix partie les élèves, mais le maître ne l'avait pas entendu.
- Va t'asseoir à côté de Luka." Dit-il en me désignant un garçon blond nordique.

Celui-ci me regarda d'un air fatigué, il ne devait pas beaucoup dormir vu ses cernes sous ces yeux noir. Il était presque aussi pâle que moi, youpi un autre fantôme !
-"Salut. Dit-il.
- Euh, salut !
- ...
- ...
- Euuuh moi c'est Luka Forget, ma spécialité c'est les pastels et la craie et toi ?
- Euh je n'ai pas encore de spécialité...
- Ah oui c'est vrai, 'cuse moi je suis pas très attentif.
- Ya pas de soucis !
- Salut la nouvelle ! Fit un gars derrière moi. Moi c'est Emrik Kuazal, spécialisé au crayon de bois ! Et voici ma jumelle Eléathia !
- Enchantée Lumen, moi je m'en sors plutôt bien avec l'aquarelle." Me dit-elle.

Emrik et Eléathia étaient bien des jumeaux, ils avaient tous les deux la peau métissée, les cheveux brun et les yeux vert olive. Un autre élève se planta devant moi, l'air arrogant. Il passa sa main dans ses cheveux étrangement bleu foncé, mais le plus étrange étaient ses yeux jaunes qui me fixait.
- "Qu'est que t'as Azar ? Demanda Luka, blasé.
- Je constate le désastre. Répondit-il avec un mauvais sourire.
- Quel désastre ? Lui dis-je un peu naïvement.
- C'est honteux qu'une simple fille du peuple comme toi puisse, ne serai-ce ne faire qu'un pas dans cette école. Et en plus tu es une Tomah ?! C'est une famille de dégénérés !"

*PAF !*

Une main un peu du style "cartoon" avait donné un coup de poing à ce fameux Azar. Luka rangea mit rapidement sa main dans sa poche, il avait dessiné, pour me défendre. Emrik s'écria :
-" Et BIM dans ta face ! C'est toi le désastre "Messire Azar De Prusse" ! Tout le monde mérite d'être à Lympatur, même les moins doués, on a la preuve avec toi !
- Grrr... Tu parles de talent ? Ce n'est pas toi et ton ridicule et primitif crayon de bois qui va me faire la leçon !"

Et sur ce, il sortit un pinceau très fin et s'apprêta à dessiner dans l'air, lorsque le pinceau lui glissa des mains, lévita et lui fit une petite moustache.
- "C'est mieux comme ça. Fit Maître Lympatur en abaissant sa main (il sait se servir de la télékinésie ? Classe !) Maintenant retournez à votre place Azar.
- Grr... Oui Maître. Vous me le payerez, bande de clochards.
- Il m'énerve tellement ce sale petit arrogant, c'est pas parce qu'il est de la famille royale qu'il se croit tout permis et qu'on doit s'incliner à ses pieds et qu'on doit lui cirer les chaussures avec la langue.
- T'es un gros dégueulasse Emrik ! S'écria Eléathia.
- Euh au fait Luka... Merci...! Lui dis-je avec un petit sourire
- De rien mais pourquoi ?" Me répondit-il surpris.

Et le plus drôle est qu'il ne faisait pas l'innocent !

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le jeudi 13 novembre 2014, 21:23:58
Superbe ton chapitre je l'ai adoré et Azar me fait penser à Malefoy.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le jeudi 13 novembre 2014, 21:37:38
Oui c'est vrai que Azar a un air de Drago Malefoy  :^^': mais bon c'est parce qu'ils sont tout les deux arrogant, riche et qu'ils se croient supérieurs au héro  ;)
Mais j'espère que ça va pas finir par ressembler à Harry Potter :niak:, en tout cas j'essayerais de mettre la suite demain plus tard  :siffle:

édit : Chapitre 10 : Dortoirs

Après un cours sur l'histoire sur la dynastie des rois de Palaityna (peu passionnant mais obligatoire pour notre apprentissage apparement) Eléathia me guida jusqu'aux dortoirs. Ma pauvre Gribouille devait en ras le bol d'être dans la valise !!

-"Les filles dorment à droite et les gars à gauche du couloirs, il est évidant qu'on a pas le droit de se voir pendant la nuit. Toutes les niveaux sont mélangés dans les dortoirs, moi par exemple je suis avec une seconde année, apprentie "maître" un peu coincée, mais bon on doit faire avec ! M'expliqua-t-elle.
- Au bout de combien de temps on devient Chevalier ou Maître ?
- Dès la fin de la première année on doit choisir notre spécialisation, après celas dépend de notre niveau, Maître Matyis par exemple n'a fait que deux ans d'apprentissage à l'école, une fois devenu Maître il a beaucoup voyagé et il a découvert d'autres techniques. En fait il a beaucoup plus apprit par lui-même qu'avec l'école ! Mais en même temps c'est un Lympatur !
- Et ça change tout d'appartenir à telle famille ou une autre ?
- Bah oui ! On ne t'a jamais dit qu'il existait des familles dont tout les membres héritent d'un Don très puissant ? Il y a bien sûr les Lympatur, les Cristellim et les DePrusse les deux principales branches de la famille royale, les Ouranos, soldat et Chevalier de génération en génération mais il y a aussi l'illustre famille Shaed dont la dernière descendante a préféré épouser un simple horloger, depuis cette famille s'est éteinte.
- Et les Kuazal en font aussi parti ?" Ai-je demandé, même si ça me rappelait le cours que l'ont venait d'avoir, ce qu'Eléathia me racontait était différent, captivant...
Elle me sourit et me répondit :
-" Oui on en fait parti, mais je trouve que certaines de ces familles ont tendance à faire comme Azar. Se prendre pour les rois du monde et ne pas tolérer que des gens du peuple aient le Don. Pourtant ils l'ont été comme nous, enfin du moins leurs ancêtres et grâce à eux ils ont amasser une fortune pas possible ! Luka lui aussi avait eu un peu de mal à se faire accepter son arrivée, non seulement il n'est pas "noble" mais il est aussi orphelin. Il nous a dit qu'il avait été abandonné dans la réserve d'une boutique de peinture, c'est plutôt étrange tu ne trouves pas ?
- Oui, c'est pas normal d'abandonner son enfant, surtout à cet endroit... Lui répondit-je.
- Peut-être qu'il est le fils caché d'un Chevalier de Lympatur et que sa mère mourante l'a laissé dans cette réserve de peinture pour dire qu'il allait hériter du Don ou bien que..."

Eléathia se lança dans de grandes hypothèses, ce n'est peut-être qu'une impression mais je crois qu'elle en pince un peu pour ce cher Luka. Me retenant de rire je lui demanda où est-ce que se trouvait nos chambres, elle avait la numéro 8 et moi la 15, tout au fond... J'ouvrit la porte, une jeune fille était en train de peindre une cascade sur une belle toile. Elle se retourna et ne parut pas très surprise :
- "Oh c'est toi Lumen Tomah ? Lance est passé avec tes affaires et il les a posé là. Je suis Estelle Gemini je suis en troisième année et Écuyère de Lympatur. Tu vas bien ? Me dit-elle.
- Euh oui ça va et toi...euh vous euh...
- Hihi tu peux me tutoyer !
- MIAOUUUUUUUUU !"

Oh non ! Gribouille ! Tu pouvais pas te taire ?! Je serait obliger de dire à Estelle qu'il y a un chat dans ma valise et elle va nous dénoncer et ensuite ça va barder pour moi et...
-"Oh non Poska !! S'écria Estelle.
- Heiiiiiin ?!"

Estelle ouvrit la fenêtre et laissa entrer un chat tout noir avec des yeux vert, elle était aussi embêter que moi.
-"Tu...ne dirais rien, hein ? Tu n'es pas allergique au poil de chat au moins ?
- Tu vas rire Estelle."

J'ouvrit ma valise et Gribouille me sauta dessus en plantant ses griffes dans ma chemise. Elle miaula de colère, mais lorsqu'elle vit Poska elle me lâcha et alla le voir en miaulant amicalement.
Estelle me ragarda avec soulagement :
-"Toi et moi on va bien s'entendre ! Elle s'appelle comment ?
- Gribouille
- Oh c'est mimi !"

Et on discuta pendant toute la soirée, tout en faisant un peu de rangement pour moi, et de la peinture pour Estelle. Elle était très belle, elle avait des yeux bleu turquoise et de longs cheveux rouges ondulés. Je trouvait qu'elle ressemblait à ma soeur, pas physiquement, mais elles étaient toutes les deux comme ça, jolie, souriante, amicale, créative (qui ne l'est pas dans cette école ?)

J'ai réalisé soudainement que je me trouvait à l'école de Lympatur... Et que Stella aussi.
Serait-il possible...que se retrouve enfin ?

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le samedi 15 novembre 2014, 21:00:02
Superbe ce chapitre j'ai beaucoup aimé comme les autres chapitres d'ailleurs :D j'ai hâte de savoir la suite.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 16 novembre 2014, 19:12:27
Chapitre 11: Le rêve

Dès que je fus sous ma couette je plongea dans un sommeil profond, et j'ai rêvé :

J'étais dans ma chambre, ma première chambre, celle où ma mère me lisait des histoires le soir, celle où je jouais avec Stella, celle où j'étais quand...
-"Où est la gosse ?!
- Non je ne dir

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 16 novembre 2014, 19:13:42
C'est normal que le chapitre ne fasse que 4 lignes XD
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 16 novembre 2014, 19:15:19
C'est ce qu'on appelle un fail mon cher ami  :R

Chapitre 11: Le rêve Le cauchemar

Dès que je fus sous ma couette je plongea dans un sommeil profond, et j'ai rêvé :

J'étais dans ma chambre, ma première chambre, celle où ma mère me lisait des histoires le soir, celle où je jouais avec Stella, celle où j'étais quand...
-"Où est la gosse ?!
- Non je ne dirais rien !
- Tu vas parler ou sinon je te tranche la gorges !
- Haaa...
- Non j'ai une meilleure idée..."
Un homme armé d'un long pinceaux très fin créa une tornade de peinture rouge et noir, dans un silence total ma mère se prit le sort en pleine face et perd connaissance, soudain les hommes se quittèrent la maison en vitesse.

Brouillard

La rue des ruisseaux maintenant, Tonton Bubo jouait du violon, Boris, Arya et les autres l'écoutaient... Lorsque soudain la porte s'ouvrit d'un grincement sinistre.
"Tyto ?"
Une ombre se jeta sur Bubo, crissement de lame, son chapeau roule sur le sol, taché de sang...

"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !"

Je tombe de mon lit et écrase Gribouille au passage.

-"Lumen ça va ? Me demanda Estelle.
- T-ton-ton-ton...B-bu-bu-bu-bu...! Ai-je bafouillé, les larmes coulaient à flot sur mes joues.
- Calme-toi, ce n'ai qu'un mauvais rêve !
- M-m-maman...
- Lumen..."

Estelle me serra dans ses bras et me berça, j'avais l'impression de n'être qu'une petite fille, fragile et abandonnée. J'avais rêvé que Tonton se faisait assassiné, mais dans ma tête s'était comme si ça venait de se passer sous mes yeux. J'avais vu quelques minutes qui précédait la mort de ma mère, mais qui étaient ces gens ?! Ils me recherchaient ?!
Estelle sécha mes larmes et me demanda :
-"Tu veux bien me raconter ce cauchemar ?
- O-oui..."

Je lui ais d'abord raconté mon passé, mes parents pas mariés, ma soeur partie à Lympatur sans donné de nouvelles, le meurtre de ma mère, la découverte de l'existence de mon oncle... Bubo était devenu mon père pour moi, l'idée de le perdre comme j'ai perdu le restant de ma famille me terrifiait.
Estelle me regarda d'un air grave :
- "Je comprend mieux maintenant, ça doit être dur pour toi de supporter tout ça... Tu penses que tu arriveras à te rendormir ?
- Non j'en suis pas sûre...
- Alors il faut que tu te changes les idées, hum voyons... Un cours de dessin nocturne peut-être ?
- Pourquoi pas...?"

Estelle me tendit un grand pinceaux qui devait faire ma taille :
-"Ce pinceaux géant est une arme de Chevalier, on appelle ça un Géniga. Celui-ci est fait avec du bois de chêne et des crins de la crinière d'un lion. Classe, hein ?
- Comment peut-on dessiner avec ça ?
- Ahah c'est ce que j'ai envie de d'apprendre ce soir !
- Maiiis je ne sais même pas faire un simple sort avec des outils ordinaires !!
- Si tu sais c'est juste que tu n'as jamais essayé ou très peu. L'Imagination, les idées, tout ça est instinctif, alors les meilleurs sorts le sont aussi !
- Oui mais c'et peut-être encore un peu trop tôt pour...!"

Elle me lança le Géniga et je l'ai rattrapé direct.
"Tu as de très bons réflexes ! Voyons voir la suite !"

Elle fit apparaître un autre Géniga dans ses mains. Elle traça un grand cercle autour d'elle et me lança un boule de feu ! Mais on ne va pas se battre dans notre chambre quand même ! Elle va foutre le feu aux lits !!
J'ai prit mon Géniga à deux mains et le tendit à l'horizontal devant moi, ça a créer une bulle qui stoppa la boule de feu. J'ai ensuite enchaîné avec une autre attaque où Estelle fut prise dans un siphon. Elle cria de surprise et fut projeté contre le mur, réveillant tout le monde. Aïe !
Estelle éclata de rire et fit disparaître nos armes. Juste à temps car une fille ouvrit notre porte d'un coup :
- "C'est quoi ce vacarme !!!???
- Euh...
- Désolée, je suis somnambule ! J'ai oublié de prévenir Lumen et elle a crié car j'allais créer une boule de feu ! Déclara Estelle qui jouait à la perfection la comédie. Regarde la pauvre Lumen ! Elle a encore un mal à ce remettre de ses émotions ! Vraiment désolée !
- Ouais bin si ça continue je lui demanderais de t'attacher à ton lit, pauvre folle !"

Elle claqua la porte.   
"Hihi on a trop géré !" Chuchota Estelle avec un grand sourire. Elle, qui me paraissait si calme au début, elle est en fait une vraie rebelle ! C'est vrai quoi avoir un chat alors que c'est interdit, se battre en pleine nuit et dans les dortoirs... J'adore cette fille, je serait Chevalier comme elle ! Lorsque j'avais le Géniga entre les mains, j'avais ressenti une énergie circuler en moi, j'avais les idées très claires et vives, et surtout je suivais mon instinct. J'étais faite pour ça ! Et lorsqu'Estelle vit mon sourire enthousiaste, elle me fit un clin d'oeil et alla se coucher.
 

Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 16 novembre 2014, 20:49:47
Superbe qu'une chose à dire c'est divin et j'ai hâte de connaitre la suite.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: DrCreep le samedi 22 novembre 2014, 18:00:40
Superbe fail chapitre ! Mais cauchemar au singulier ne prend pas de "s" (Je m'en fout un peu des fautes dans le texte, mais sur le titre ça fait moins professionel  ;D)
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le mercredi 26 novembre 2014, 22:56:47
Mais voyons c'est un effet de style, c'est comme en anglais tu mets au pluriel mais ya pas de déterminant! :R ... ... *se rend compte qu'elle a enfaite écrit le cauchemars*
Ouups ! Bon j'avoue c'est bien une faute argh comme c'est horrible et non-professionnel de ma part  :-o ! x)
Je suis en pleine forme demain si j'ai le temps je posterai la suite  :^^:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le samedi 06 décembre 2014, 17:40:38
Chapitre 12: Du côté des fantômes

Il était assez tard, la nuit commençait à tomber, la valse des fantômes résonnait dans le quartier, apaisant toutes les âmes errantes sauf une...

Tyto sorti du manoir et alla faire un tour, quelques soit le temps et l'heure Tyto sortait toujours dehors.
Le jeune garçon alla au petit square lassé à l'abandon. Peu de temps après, une petite silhouette s'approcha de lui. C'était un fantôme, celui d'un garçon du même âge que Tyto.
-"Salut ! T'es qui toi ?!
- ...
- Fais pas le timide je sais que tu peux me parler, je suis médium comme Monsieur Tomah !"

"Mais qu'est ce qui me veut ?! Je peux pas parler, je suis sourd-muet... Si seulement je pouvais lui faire comprendre ça !" Pensa le fantôme.
Mais Tyto ne comprenait pas, il souriait et il voulait jouer avec lui. "Laisse moi tranquille ! Je ne veux pas que tu restes tu ne te rend pas compte de ta chance, tu as un corps, tu entends et tu parles. Tu as tout pour être content, ne viens pas me narguer !" Mais Tyto ne bougeait pas. Le fantôme excédé, commença à frémir de colère. "Vas-y gamin, venges toi." gronda une voix dans sa tête.

Tyto ne vit pas le fantôme se jeter sur lui, il perdit connaissance.

Pendant ce temps-là au Ministère de Lympatur...

-"Géogast, est-ce que Bubo viendra ?
- Arrêtez, allez vous-en ! Je vous ai dit que je ne voulais plus vous voir ! Dès que vous venez, les démons reviennent dans les rues de Palaityna !
- Faudrait-il que je le répète à chaque visite ? Elle me cherche, elle envoie ses sbires me traquer, ils suivent le moindre de mes mouvements hors de l'autre monde. Seul Bubo peut cesser tout ça !
- O-ou-oui mais vous savez que j'ai peur des fantômes, pourquoi s'acharner sur moi, Chevalier ?!!
- Pour toutes les fois où le Ministère a voulu nous supprimer... Gronda le Chevalier. Je profite de cette occasion pour me venger...Mais sachez que je n'aurais pas pris autant de risque juste pour une vengeance personnelle, je vous aurais réglé votre compte dans l'autre monde et fissa ! Non si je fais ça je vous l'ai déjà dit, elle est une menace, pour nos deux mondes !
- Vous croyez que c'est un petit joueur de violon va tous nous sauver de cette menace ?
- Ce n'ai pas qu'un petit joueur de violon !!! C'est l'un des meilleurs médiums que le royaume de Palaityna est connu de tout temps ! Vous devriez arrêtez de sous-estimer les Tomah ! C'est grâce à lui et l'art du Dessin que vous pourrez la vaincre !
- Si vous avez autant besoin de lui, pourquoi vous n'allez pas le voir en personne ?!
- Je...je...ne peux pas..."

Un cri déchirant brisa le calme de la nuit. Le Chevalier-fantôme recula d'un coup.
"Il faut que je parte, n'oubliez pas Géogast sinon je viendrais vous rendre visite de nouveau, à bientôt je l'espère point !"
Et il disparu en cassant un vase sur le bureau du Ministre. Monsieur Géogast soupira, il n'allait pas encore dormir cette nuit.



Voilà ce chapitre "aparté" est fini, j'essayerai de reprendre un rythme plus régulier  ;D ou pas  :R
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le samedi 06 décembre 2014, 18:01:25
Superbe ce chapitre et vivre les chapitres aparté  :R
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le vendredi 19 décembre 2014, 21:59:40
Comme les vacances arrivent on retourne à l'école (de Lapymtur hein)

Chapitre 13 : Le gamin

Cela faisait une semaine que j'étais à Lympatur et j'avais trouvé mes marques, je passais la plupart du temps avec Eléathia, Emrik et Luka. Celui me semblait de plus en plus fatigué et avait tendance à s'endormir en cours du moins c'est ce que je croyais.

En effet, pendant un exercice où l'on était censé créer une plume, la plus réaliste possible au crayon de bois. Même si chacun d'entre nous se spécialise dans une certaine technique il faut savoir toutes les utiliser. Pour pouvoir les enseigner si on devient Maître, pour pouvoir se battre avec tout si on devient Chevalier.
Mais revenons à cet exercice, au lieu de le faire, ce cher Azar est encore venu.

- "Alors on s'en sort la bleusaille ? Si c'est trop dur tu peux encore retourner dans ton manoir hanté !
- Si tu me laissai tranquille je pourrais le faire sans aucun problème.
- Pff, frimeuse ! Et ce cher Luka est en train de roupiller comme d'habitude !
- Ce cher Luka voudrait que tu la ferme De Prusse ! Répondit Eléathia qui d'habitude était trop timide pour remettre Azar à sa place.
- Oh mais c'est la jumelle de Kuazal ! On t'entend jamais d'habitude ! Mais qu'est ce qui te prend ma jolie ? On se...!"

Un énorme amas de plumes apparu dans la bouche, il toussa, recracha des plumes, il en avait encore collé sur la langue. Dégueulasse et ridicule. J'étais ravie de voir Azar ridiculisé une fois de plus et je voulais savoir qui avait réussi ce magnifique dessin. J'ai tourné la tête en direction d'Emrik, il était mort de rire mais ce n'était pas lui qui avait fait le coup. Luka releva la tête :
- "J'ai loupé quelques choses ?
- Un De Prusse à plumes.
- Ah dommage ...!" Dit-il en se rendormant.

Mais il avait dans la main un crayon de bois. Luka devait être drôlement rapide pour dessiner mais si c'était lui, pourquoi ne le dit-il pas clairement ?
Maître Matyis, lui s'occupait de d'autres élèves, il ne pouvait pas tout voir dans la classe. Soudain un élève plus âgé entra comme un coup de vent : "Maître ! Il y a un gamin qui...!" Et il s'écroula de tout son long. Eléathia poussa un cri, l'élève était grièvement blessé. Très rapidement on s'occupa de lui.

- "Emrik, va chercher l'infirmière !!
- Oui Maître !" S'écria-t-il en partant à toute vitesse.

Mais à peine était-il parti qu'il poussa un cri. Je suis sorti de la classe et je me suis retenu de crier à mon tour ! Emrik était pétrifié de peur, un petit garçon se tenait dans le hall d'entrée, avec un pinceau tachée de rouge sang. Ses yeux n'étaient plus qu'une minuscule pupille dans le blanc des yeux et il souriait de toutes ses dents, pointus faut-il le préciser ? Mais le plus terrifiant c'était que ce petit garçon n'était qu'autre que Tyto.

Oui, oui,  c'était bien Tyto.

 Il a tourné la tête vers moi et à dit d'une voix enfantine mais qui n'était pas la sienne :

- "Ah c'est toi Lumen...
- Tyto mais qu'est ce que...?!!
- Hihi, je ne suis pas Tyto, mon nom est Alan, je suis sourd-muet de naissance. Ma reine m'a dit que je pouvais posséder ce corps pour enfin pouvoir parler et entendre. Mais en contre-partie je doit lui rendre un petit service. Juste un petit service...
- Et qu'elle est ce service ? Lui ai-je demandé, en essayant de garder mon sang-froid.
- Et bien je dois te tuer."

Ces six mots m'ont glacé le sang, me tuer ? Mais pourquoi sa "reine" veut ma mort ?!! Tyto/Alan plongea sur moi, le pinceau rouge à ma main. Luka est sorti d'un coup de la salle et d'un coup de Ginéga, il l'assomma. Enfin je crois que c'est ce qui s'est passé. Je ne sais plus. J'ai perdu connaissance.

...


"Lumen ! Lumen ! Tu m'entend ? LUMEN !!"
La voix d'Estelle semblait venir des profondeurs de la nuit. J'étais dans le noir complet et tous les bruits autour de moi étaient atténué, comme sous l'eau. Petit à petit j'ai repris connaissance. Estelle, Maître Matyis et une jeune femme, l'infirmière je crois, se tenaient devant moi.

- "Lumen ! Tu es enfin revenue à toi, tu nous as fait une de ces frousses, j'ai cru qu'Alan t'avait eu ! S'écria Estelle.
- Non il ne l'a pas touché, Luka s'en ai chargé avant. Ce p'tit gars a vraiment des pouvoirs impréssionant ! En moins d'une seconde il s'est réveillé, il a pris mon Géniga (sans mon autorisation) et il lui a foutu une raclée !
- Oui mais il n'est pas en meilleur état que ce pauvre garçon..." Ajouta Estelle.

J'ai tourné la tête et j'ai vu Tyto sans connaissance sur le lit à côté à ma droite et à ma gauche, Luka lui aussi était allongé. Il avait un bandage sur le front et au poignet. Il a entrouvert les yeux et m'a sourit, puis il a refermé les yeux. Il m'a sauvé d'une mort certaine, je lui revaudrais ça, je me le jure !

Mais me voilà entourée de mystères plus que jamais : pourquoi cette "reine" veut ma mort ? Et qui est-elle d'abord ? Est ce que c'est elle qui a envoyé ces deux hommes qui ont tués ma mère ? Et pourquoi Luka cache-t-il ces pouvoirs en faisant semblant de dormir ?
Et puis je n'ai toujours pas demandé au Maître si Stella est encore ici ! J'aimerais tellement la revoir !
Estelle me dit d'un ton rassurant :
- "Ne te fait plus de soucis ! Tu es en sécurité maintenant, le gamin est inconscient il n'essayera plus de te tuer et si il se réveille je lui remet une raclée avant qu'il dise quoique ce soit !
- Mais est ce que Tyto va bien ?
- Gné ? Mais c'est Alan qu'il s'appelle le gamin non ?
- Alan possède le corps de Tyto, c'est l'élève de mon oncle !
- Calme-toi Lumen, je vais m'en occuper. Fit le Maître d'un ton ferme mais rassurant.
- Mais...Je..."

Je me suis rendormi.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 04 janvier 2015, 15:54:33
Chapitre 14 : Une aide précieuse

"TOMAH OUVREZ CETTE PORTE !" Hurla la voix familière de Miss Gold.

Bubo Tomah lui buvait son thé tranquillement. Il avait barricadé sa porte avec l'aide de ses pouvoirs. Mais au fond de lui, il était très anxieux. Lympatur lui avait envoyé une lettre lui signalant l'attaque du spectre dans l'école et ses inquiétudes par rapport à Lumen. Il devait aller à Palatina, que se soit pour le Ministère ou Lympatur. Mais il ne pouvait pas, le fait simple fait de mettre un pied à l'extérieur du manoir et les fantômes sont... différents. Alors si il quittait la ville, les effets de la Valse des Fantômes risqueraient de disparaître et  alors la situation ne ferrais qu'empirer.
Du coup tout lui sembla silencieux : plus de Miss Gold qui crie, plus de coup sur la porte, mais pas le tic-tac de la pendule. Le temps s'était arrêté autour de lui.

-"Mais comment ...?! S'écria-t-il.
- C'est impressionnant, n'est pas ? Fit une voix amusée.
- Qui est là ? Comment êtes vous rentrez ? Demanda Bubo en se levant. Il regarda les alentours et lorsqu'une jeune fille apparue juste devant lui.
- Que de questions ! No stress l'ami ! Je suis Alba, je suis la frangine de Tyto. J'ai le pouvoir d'arrêter le temps à volonté et Tyto m'a tellement parlé de vous et ce manoir que j'en sais autant que lui !
- Ah bon ? Fit Bubo pas vraiment à l'aise.
- Je sais que Tyto à tendance à disparaître d'un coup de revenir cinq heures plus tard mais là, c'est différent je ne sens nulle part sa présence. J'ai peur qui lui soit arrivé quelque chose...
- Je... J'ai au regret de vous apprendre Alba que Tyto a été possédé par un spectre, et il a attaqué l'école de Lympatur...
-Quoi ?!! Titi ? Possédé par un horrible spectre !!?"

Alba commença à trembler. "J'vais vous avouer quelque chose M'sieur Tomah. Si je ne suis jamais venue ici avant c'est parce que j'ai la trouille des fantômes !! Et en plus je les voit, comme vous, votre nièce et Tyto !"
C'est à ce moment-là que Boris choisit d'arriver.

-"Salut poulette !
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH MAMAN ! Cria Alba s'accrochant à Bubo.
- Euh désolé... Fit Bubo. Boris t'as pas honte de faire peur au gens comme ça ! Elle n'est pas du Ministère, c'est la sœur de Tyto !
- Ah bon ! Depuis quand le p't'itio il a une sœur ? Elle a l'air sympa, c'est quoi ton p'tit nom ?
- ... ... ... *gloups* Fit Alba qui avait toujours aussi peur.
- Gloups ? C'est zarbi comme nom, c'est pas un prénom de fille. Que dirais tu de... Gloupsette ?!"

Bubo leva les yeux au ciel et maudit Boris d'être aussi stupide. Il décida de calmer les choses :
-"Boris, elle ne s'appelle pas Gloupsette, elle s'appelle Alba et elle a une peur pas possible des fantômes. Alors s'il-te-plait cesse de faire l'imbécile et dit plutôt aux autres de pas se montrer.
- Rooooh c'est bon, si on peux s'am"

Boris resta figé. Alba avait finit par se calmer et avait arrêter le temps pour que Boris se taise.
-"Tu peux "cibler" le temps ?
- Oui en quelque sorte.
- Je suis vraiment désolé, Boris n'est pas méchant, il est...
- ...un stupide fantôme !!
- Oui mais c'est aussi un ami pour moi, alors ne soit pas trop dure avec lui. Tout les fantômes ici ne sont pas méchants en principe, tant je suis là et que je joue du violon.
- Je sais, la Valse des Fantômes, je sais jouer du violon moi aussi vous savez ? Toutes les partitions que vous donnez à Tyto je les aient joué. Et sans me vanter je pourrais même dire que j'ai votre niveau !
- Vraiment ? Joue moi un morceau, s'il-te-plait.
- Là, tout de suite ? Vous savez que ça fait au moins 2 heures qu'on parle comme ça ?
- Juste cette partition.
- Bon d'accord !"

Et Alba joua les notes marquées sur la partition, jaunie par le temps. Elle ne lui avait pas menti, elle jouait merveilleusement bien. C'était l'une des plus belles Valses des fantômes qu'il avait entendu. Bubo eut alors une idée :

-"Alba j'ai un grand service à te demander, je comprendrais si tu refuse mais...
- Oui ?
- Je doit quitter le manoir pour sauver ton frère du spectre, il est à Palatina en ce moment. Est ce que tu pourrais jouer la Valse à ma place ? Tu es vraiment très douée, une virtuose, mais je doute que tu es envie de rester enfermé dans un manoir hanté... Mais si les fantômes ou le Ministère t'embêtent tu pourrais toujours les figés.
- Je ferrais n'importe quoi pour vous aider à sauver Titi, ça marche !
- Alba tu me sauves la vie, merci beaucoup !"

Et sur ceux il prit son chapeau, son manteau et il sortit par la porte du jardin pour ne pas briser la barricade magique. Il s'en voulait un peu de laisser Alba toute seule, mais il n'avait pas vraiment le choix.
Le soleil l'aveugla, il était resté beaucoup trop longtemps enfermé dans son sombre manoir.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 04 janvier 2015, 17:04:38
Superbe chapitre comme d'habitude continue comme ça.
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le dimanche 08 février 2015, 14:00:39
Chapitre 15: Révélations en chaîne

Le lendemain de l'attaque d'Alan j'ai eu du mal à me réveiller. Mais j'ai vite retrouvé mon énergie et je suis allée voir Tyto, qui dormait toujours. Il était si innocent, pourquoi ce spectre a-t-il fait fait ça ? Ah oui, la reine, mais qu'est ce qu'elle me veut cette folle ?! Il y a trop de questions dans ma tête ! La voix Luka coupa le fil de mes pensées, elle était un peu faible mais avec un ton légèrement moqueur :

- "Et moi tu ne viens pas me voir ?
- Oh euh si ! Bien sûr ! J'allais venir te voir après... Lui-ai je répondu, prise par surprise. Il fronça les sourcils.
- Tu t'inquiète plus pour celui qui a voulu te tuer que pour ton sauveur ? Sympa !
- Mais non pas du tout !!"

Je me suis précipitée pour m'asseoir à son chevet et je l'ai regardé droit dans les yeux, ses yeux tout noir. Et j'ai ajouté :

- "Tu as entendu le Maître toi aussi ? Tyto n'y est pour rien, il a été possédé ! Tyto est l'élève de mon oncle. Il est juste un peu rêveur, il ne ferrais du mal à personne ! Et je te suis infiniment reconnaissante de m'av-euh - de nous avoir sauver ! C'est vrai, Emrik aurait pu y passer lui aussi. Et l'autre élève ?! Où sont-ils ?!
- Emrik n'est pas resté longtemps ici, il est retourné aux dortoirs, juste un gros choc psychique... Quant à Alexandre, l'autre élève il est mort..."

Le visage très pâle de Luka s'assombri. Je me sentais coupable d'avoir attiré ce spectre ici, c'est de ma faute si Alexandre est mort, si Tyto et Luka sont dans cet état, si toute l'école entière était en danger... Les larmes me sont montés aux yeux.

- "Pardon Luka... Tout est de ma faute !
- Non-non-non ! C'est pas de ta faute Lumen ! S'écria Luka en se relevant. C'est de la faute de ce spectre et de sa "reine", tu n'as rien fait de mal... Et c'est bien fait pour moi si j'ai pas été prudent en me battant contre lui. J'ai écouté mon instinct et j'ai foncé."

J'ai séché mes larmes, "j'ai écouté mon instinct" ? Je me suis jetée à l'eau et j'ai tenté de trouver une réponse à une de mes questions :

- "Pourquoi tu fais semblant de dormir quand tu ridiculises Azar ?
- Hein ? Tu penses que c'est moi qui fait ça ? Demanda-t-il avec un grand sourire. Tu as le sens de l'observation alors, c'est bien pour dessinatrice... Hé oui c'est bien moi. Je pensais être discret pourtant... Je vais t'avouer un secret, je te fais confiance... Depuis que tu es arrivée je savais que tu étais spéciale, et digne de confiance. Alors voici mon secret..."

Il prit un crayon et en moins d'une seconde une rose apparue, il dessinait à une vitesse phénoménale ! C'est pour ça qu'on ne remarquait pas qui avait dessiner les plumes et la main "cartoonesque" c'est pour ça qu'il a réagit aussi vite en sortant de la classe. Il sourit en voyant ma réaction.

- "Mais je préfère garder ce don secret, et j'essaye de ne pas attirer l'intention. Pourtant tu as sans doute entendu parlé d'histoires sur mon compte...
- Non pas vraiment à part Eléathia qui m'a dit que tu lui avais dit que tu avais été abandonné dans une réserve de peinture.
- Ahah tant mieux, tu verras tout ce que raconte la bande à Azar sur mon dos ! Ils pensent que je suis le chouchou du Maître, ou bien que j'ai volé les pouvoirs de quelqu'un, ou bien que je suis un changelin... Cette histoire de réserve de peinture est vrai, mais je ne leur ai pas dit qui m'a trouvé.
- Tu n'es pas obligé de me le dire si tu n'en pas vraiment envie... Lui ai-je dit.
- T'inquiète pas, au contraire ça fait du bien de se livrer à quelqu'un. Celui qui s'est occupé de moi depuis toujours c'est Monsieur Tomah.
- Tonton Bubo ?!!
- Non, Falco Tomah, c'est ton père non ?"

Je suis tombée de ma chaise tellement j'étais surprise, choquée, mon père s'est occupé d'un autre enfant que nous ! Sa vrai famille ! Même si papa et maman ne se sont jamais mariés... Et Luka me balance ça comme si ne rien n'était ! Je me calme, si quand même, ça lui faisait quelque chose de me dire ça, mais...mais...mais...

"Lumen, ça va ?" Me demanda Luka. Il avait l'air très inquiet. Il voulut se lever pour m'aider à me relever mais il n'arrivait pas à sortir de son lit, sa tête lui refaisait mal. Je me suis relevée toute seule. L'infirmière est arrivée et s'écria :

- "LUUUUMEN !! Retournez-vous reposer immédiatement !!
- Mais Madame je me sens mieux !
- Laissez alors ce pauvre Luka tranquille alors ! Et reposez vous quand même !
- Mais Madame !!
- Laissez Lumen, j'ai besoin de lui parler."

Maître Matyis me demanda de le suivre dans son bureau. Son atelier plutôt, il y avait plus de toiles et de matériels de peinture que de dossier des élèves ! Il me demanda de m'asseoir et il fit de même. Puis il déclara :

- "Rassurez vous j'ai prévenu votre oncle, il ne devrait pas tarder à venir tout arranger.
- Mais Maître ! Mon oncle ne pas sortir de chez lui ! Vous le savez bien, sinon les âmes errantes vont s'attaquer aux gens, comme ce qui s'est passé avec Tyto !
- Pourtant il m'a envoyé une lettre en disant qu'il viendra le plus vite possible...
- Mais comment ?!
- Restez tranquille Lumen, arrêtez de vous torturez l'esprit avec vos questions, si c'est des réponses que vous voulez, vous n'avez qu'à me les demander !"

Je resta figée un instant, je peut avoir des réponses ? Des réponses claires qui me sortiraient de ce brouillard de questions ? J'hésitais... La vérité pouvait me faire encore plus mal, c'est ce que je venais de découvrir avec Luka... Tant-pis !

- "J'aimerais savoir si...
- Quoi donc ?
- Ma soeur, Stella, a été aussi inscrite à Lympatur, je n'ai plus eu de nouvelle d'elle depuis...
- Notre dernier membre de la famille Tomah inscrit avant vous n'est autre que votre oncle mais il a refusé, depuis nous n'avons plus eu de Tomah à Lympatur."

Tient ? Tonton Bubo a le Don ? On en apprend des choses aujourd'hui ! Mais je savais ce qui clochait : "Mes parents ne se sont pas mariées, ce qui fait que j'appelais Lumen Black jusqu'à ce que Tonton Bubo devienne mon tuteur. Est ce qu'il y a déjà eu une Stella Black à Lympatur ?" Ai-je demandé. Le Maître me répondit :

- "Stella Black était une élève brillante, Maîtresse Viridianne était fière d'elle. Elle a quitté l'école il y a deux ans pour faire un long voyage et rencontrer d'autres grands Maîtres.
- Mais pourquoi elle ne nous écrivait plus alors ?
- Je n'en sais rien... Peut-être voulait-elle couper les ponts avec vous ? Vous vous étiez fâchés avant son départ ?
- Je ne m'en souviens plus... C'est si loin...
- Si vous voulez je pourrais essayer de la recontacter ? Me proposa Maître Matyis
- C'est vrai ? Vous ferriez ça pour moi ?
- Je ferrais ce que je peux. Maintenant je dois vous laissez, j'ai des élèves qui m'attendent !
- Mais Maître, je ne retourne pas en cours ?
- Non Lumen, attendez que votre oncle arrive, il aura besoin de vous."

Sur ce, il me fit sortir de son bureau et je retourna à l'infirmerie. Sur le chemin, il y avait Azar. Mais qu'est ce qu'il fichait là ?

-"Hé tu ne devrais pas être en cours avec Maître Matyis ?!!
- Ce n'est pas mon maître, je n'obéis qu'à la reine de la Mort..."
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: thelinkdu40 le dimanche 08 février 2015, 14:37:43
Génial ce chapitre. Hâte d'avoir la suite  :^^:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Xanto01 le dimanche 08 février 2015, 17:24:00
J'ai adoré ce chapitre ! Hâte de lire le suivant !  :^^:
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Ganonpow le lundi 02 mars 2015, 10:02:18
Hello!
Houla ça fait longtemps que je ne suis pas venu moi :^^':(j'ai pas déjà dit ça sur un autre topic?)
Au début, ça ressemblait beacoup à Harry Potter, j'avais peur que ça devienne du HP version fille , mais ça s'est vite écarté et ça a donné quelquechose de très original :^^: c'est super, j'adore l'ambiance, le suspens est bien fait, apparement c'est maintenant Azar qui est possédé non? Franchement, continue comme ça hâte de voir la suite!
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Gaellink le jeudi 02 juillet 2015, 13:05:53
Bon ! Après plus de 120 jours (d'après le piti message en rouge) il était temps que je m'y remette à cette fic ! Pour être honnête j'ai eu une longue période où je n'avais plus d'idée mais ça y est j'ai retrouvé l'inspiration (enfin j'espère) La suite arrive cet aprèm !

édit : Chapitre 16 : Bagarre dans les couloirs

Il ne manquait pu que ça ! Azar sous le contrôle d'un spectre, est ce qu'il s'agit d'Alan ou d'un autre ?
Pas le temps de lui poser la question, j'esquive un coup de pinceaux rageur et cherche dans ma poche un crayon. Quoi ?!! On a vidé mes poches, je n'ai rien pour dessiner !
Je me suis mise à chercher des yeux de quoi me défendre. Il n'y a rien dans le couloir qui puisse me servir d'arme, ni même quelqu'un qui pourrais venir m'aider... Aïe ! Je me prend un coup dans les côtes. J'essaye de fuir mais Azar continu de m'attaquer.
Et si je rentrais dans une salle de classe comme Alexandre l'avait fait avant moi ? Et mettre en danger les autres ? Pas question il y a déjà assez de monde à l'infirmerie comme ça ! Mais je doit bien avouer que je ne vais pas m'en sortir si personne ne m'aide !

Soudain j'ai eu une idée, glauque mais géniale. Ma main tachée de sang, j'ai commencé à dessiner un Géniga avec mes doigts sur le mur. Le grand pinceaux apparu, voilà armée pour mettre une raclée à Azar ! Mais il me donna un coup qui m'entailla l'épaule. J'ai crié de douleur et lui donna un coup dans le ventre. Mon cri a du attiré l'attention, peu après je vis Estelle piquer un sprint vers nous et assomma Azar avec le manche de son Géniga.

''Oh mon Dieu, Lumen mais tu as vu dans quel état tu es ?! Et c'est quoi ce Géniga, il est trop bizarre ! Hum, pas le temps de bavarder, il faut qu'on attache Azar et qu'on aille à l'infirmerie pour te soigner au plus vite !"

Elle réussi à mettre les deux Génigas dans le fourreau attaché dans son dos, elle dessina une corde directement autour d'Azar et alla prévenir un Maître. Puis elle s'avança vers moi :
- ''Tu vas réussir à marcher jusqu'à l'infirmerie ?
- Je-je pense que oui...
- Je vais te soutenir et on va y aller doucement.'' Me dit-elle avec un ton rassurant.

Lorsque l'infirmière me vit arriver, elle s'écria ''Mais c'est pas possible Lumen !! Je vous avez bien dit de rester vous reposer !! Rahlala personne ne m'écoute !'' Je pense qu'elle faisait allusion aussi à Luka qui était sorti de son lit et regardait le château à travers la fenêtre. Lorsqu'il entendit l'infirmière crier mon nom il se retourna et pâlit (c'est possible de pâlir encore plus lorsqu'on est déjà pâle naturellement ?)
J'ai fini par perdre connaissance au moment où l'infirmière m'a demandé de m'asseoir.

- ''Estelle !! Qu'est ce qui lui est arrivé ?! Demanda Luka.
- Azar a été possédé par un spectre et il l'a attaqué. Elle est blessée à l'épaule et aux côtes...
- Oh non, mais pourquoi ces maudits spectres s'en prennent à elle ?
- Si seulement on pouvait le savoir. Lorsque Monsieur Tomah sera là, j'imagine qu'on en saura plus. Répondit Estelle gravement. Mais il y a aussi une autre chose qui m'intrigue...
- C'est quoi ? Demanda Luka.
- Ce Géniga...'' Dit-elle en sortant le grand pinceaux que Lumen avait créé avec son sang.


Chapitre 17 : Celui qui parle à l'au-delà

Bubo arrivait à présent à Palaityna, il n'aimait pas trop les grandes villes, il préférait les petites citées plus calme comme Château-Indigo et encore, l'endroit le plus calme c'était bien-sûr la rue des ruisseaux. Il était surpris de voir autant de fantômes dans les rues (que personne ne remarquait bien-sûr) et cherchait la rue qui menait à l'entrée de l'école de Lympatur. Soudain il senti que quelqu'un le suivait... Il jeta un coup d'oeil derrière lui et reconnu un des Chevaliers de Lympatur. Il essaya de l'ignorer, si ce Chevalier était venu pour l'emmener voir Messire Géogast, il était hors de question de le suivre ! Bubo commença à accélérer le pas mais le Chevalier le rattrappa et lui saisit le bras.

- ''Monsieur Tomah, si vous voulez bien me suivre jusqu'au Ministère.
- Je vous en prie, je dois absolument je me rendre à l'école de Lympatur, c'est plus important que ce que le Ministère me veut, croyez moi.
- Non, Messire Géogast a dit que c'était vraiment urgent, des vies sont en jeux Monsieur.
- Pour Lympatur aussi justement, celle de ma nièce, de mon élève, et toutes les autres personnes là-bas, il y a même déjà un mort ! Et il en aura d'autres si je n'agis pas !
- TOMAH ! Vous n'avez pas le choix. Suivez moi.
- Si j'ai le choix et je choisi de sauver la seule qui me reste de ma famille ! S'écria Bubo en colère.
- Alors vous ne me laissez pas le choix..."

Le Chevalier retira délicatement le chapeau de Bubo, lui donna un gros coup sur la tête, et reposa avec la même douceur le chapeau. Il siffla et une calèche du Ministère arriva.

Lorsque Bubo revint à lui, il se retrouva dans la calèche, en face de Miss Gold et de Messire Géogast. Il était entouré de deux Chevaliers, celui qui l'avait assommé et de Lance, celui dont les cheveux avaient été teint en rose par Lumen. Sa tête lui faisait mal. Miss Gold lui adressa un sourire triomphal et Messire Géogast toussauta avant de déclarer :

- ''Bien, même après 48 tentatives de la part de Miss Gold, vous refusiez catégoriquement de venir, et pourtant il suffit d'une lettre de Lympatur que vous partiez voler au secours de votre nièce... Navrant... Ce que vous êtes égoïste Tomah, comme votre frère...
- Mon frère n'était PAS égoïste !! S'exclama Bubo. Les Chevaliers lui saisirent les bras, pour l'empêcher de sauter au cou du ministre.
- Monsieur, je vous conseille d'évitez de parler son défunt frère devant lui... Vous savez il pourrait s'énerver et...
- Je n'ai pas le choix ma chère, justement le problème vient de lui...
- Pardon ? Vous voulez dire que...?! Bredouilla Miss Gold.
- Quoi ?!! S'écria Bubo. Qu'est ce qu'il se passe avec mon frère ?
- Vous n'aurez qu'à lui demander lorsqu'on arrivera...''

La calèche s'arrêta devant un cimetière. Tout le monde descendit en silence. Miss Gold n'était pas rassuré et se cachait derrière le Chevalier. Mr. Géogast n'en menait pas large non plus mais essayait de ne pas le montrer. Bubo lui aussi était soucieux mais c'était surtout à propos de Lumen et des autres. Lance lui fit une tape amicale sur l'épaule.

-''Je vous jure qu'une fois qu'on aura réglé ça je ferrais tout en sorte pour que vous puisiez aller voir Lumen...
- Merci Lance...'' Lui répondit-il avec un petit sourire rassuré. Pourquoi sommes-nous dans ce cimetière Monsieur Géogast ?
- C'est pour masquer ma présence parmi de nombreux autres fantômes...'' Fit une voix grave dans son dos.

Bubo frémit, c'était la voix de Falco. Même si il était complètement habitué à la présence des fantôme c'était la première fois qu'il rencontrait un proche sous cette forme... Il en eut même les larmes aux yeux quand il se retourna.

- ''Falco...
- Enfin le médium est là, vous voyez vous avez réussi Messire Géogast ! (rire moqueur) Mais nous avons peu de temps à perdre, même camoufler ici elle risque de me voir... Dites au médium de jouer la Valse des Fantômes et de la diffuser dans la ville à la tombée de la nuit... Fit le fantôme en essayant d'ignorer Bubo.
- Mais que...? Il y a déjà un vieux médium qui s'en occupe à Palaityna ! S'écria Bubo destabilisé par le comportement de son frère.
- Ce vieux médium est mort depuis des mois dans l'oublis, le Roi et le Ministère négligeant ce pauvre bougre, cela fait donc un moment que les âmes errantes se changent en démon et en spectre, ils ont décidé de s'allier à une jeune sorcière qui leur à promis la vengeance qu'ils réclament. Elle veut créer une armée de spectre pour renverser le Roi, une armée composé d'anciens soldats, mais aussi de Chevalier, une armée dont elle veut que je sois le capitaine...
- Mais pourquoi vous ? Demanda Lance, parlant à la place de Bubo qui semblait pétrifié.
- La vengeance, mais aussi une autre raison que je ne peux vous dire... Dans tout les cas j'ai refusé car contrairement aux autres morts, j'ai évité de m'aveugler par la vengeance, moi j'ai la patience de régler mes comptes une fois dans l'au-delà... Dit-il en regardant de côté les deux représentants du Ministère qui le regardaient en tremblant. Mais depuis mon refus, elle s'en prend aux miens... Lumen est la prochaine sur la liste ... elle a déjà tuée sa mère..."

Le fantôme se mit à gémir, Bubo eut un pincement au coeur en le voyant comme ça.

- '' Falco, pourquoi m'ignores-tu ?
- C'est comme ça, je prend déjà assez de risque en me montrant devant mon frère... Si je me mets à lui parler directement, si je lui montre toute l'affection que j'ai pour lui, il ne voudra plus que je parte et je ne voudrais plus partir, malgré sa menace... Il faut se dire que c'est pour le protéger... Surtout qu'elle va finir par s'en prendre à lui et ça ferais une pierre de coup, plus de Valse des Fantôme et plus de frère...
-Mais-mais vous devriez être content qu'elle tue vos proches, ils deviennent des fantômes comme vous et vous retrouveriez toutes votre famille dans l'au-delà !'' Déclara Mr. Géogast.

Falco se mit à frémir de rage :
''Vous n'avez pas compris ?! Derrière mon attitude froide de fantôme il se cache tout l'amour que j'ai pour les vivants, même ceux qui ne le méritent pas... Je refuse de me joindre à elle car je veux vous voir vivre et mourir seulement quand votre heure sera venu. Cela serait égoïste de ma part de priver mon frère ou ma fille de leur vie pour qu'ils soient avec moi ! Et puis vous savez le monde des morts à ses limites, il y a un au-delà après l'au-delà... Et elle a même envoyé ma femme là-bas pour que je ne puisse plus jamais la revoir...''



___________________________________________________________________________________ _ _ _ _ _ _ _

Voilà ! J'espère que ces deux chapitres vous auront plu (j'espère surtout que le deuxième chapitre est assez clair  :^^':)





Titre: Les p'tites histoires de Gaellink (le retour !)
Posté par: Gaellink le jeudi 11 février 2016, 01:20:42
*bruit d'un souffle pas très discret pour retirer la poussière du topic*

Comment dire à quel point j'avais décroché de cette histoire ?  :^^':
Peut-être qu'un jour je la remanierais, un jour peut-être...

Mais là je sais pas mais ce soir j'avais envie de recommencer à écrire, et surtout de me replonger dans un univers qui est déjà la base de ma BD, mesdames et messieurs vous l'aurez bien compris, je me lance dans une fic sur Spirit Tracks (qui j'espère vous plaira  :^^':)

Chapitre 1 : Une matinée "ordinaire"

     C'était un jour parfaitement ordinaire pour Samilas : se lever, manger un léger repas, faire chauffer sa locomotive et repartir faire le tours d'Hyrule. La routine de conducteur de train quoi.

     Originaire du village Boquillon, Samilas était plutôt garçon manqué, avec les cheveux courts, noirs et ébouriffés et les yeux couleur noisette. Sa peau bronzée était souvent couverte de suie. Elle était svelte et avait peu de poitrine, ce qui faisait que la plupart des gens la prenait pour un jeune homme et l'appelait Sam', ce qui l'arrangeait. Car en effet, même si les Hyliennes pouvaient elles aussi devenir conductrice de train, elles n'étaient pas toujours prises au sérieux par les voyageurs ou bien les clients les plus réfractaires à ce changement décidé par la jeune Princesse Zelda.

    Ainsi Samilas fut diplômée à 13 ans par la Princesse en personne, en présence du Premier Ministre Kimado qui venait d'obtenir ce titre. Elle n'avait jamais fait confiance à ce Ministre... Lorsqu'elle était arrivée au château, elle se souvenais l'avoir vu parler avec un type encapuchonné qui avait un bras en fer. Ce type avait détecté sa présence et l'avais foudroyer de ses yeux jaunes. Plus Sam repensait à cet instant, plus elle s'en voulait de n'avoir pas réglé son compte avec ces sinistres individus, mais qu'aurait-elle pu faire ? Elle ne faisait pas le poids face à l'homme au bras de fer et personne ne l'aurait cru si elle avait dénoncé le Ministre, même s'il était louche... Or ce n'est que deux ans après cette remise de diplôme qu'il s'était mis en action.

    "Deux ans déjà !" se disait-elle, en activant les leviers de la locomotive. Sa première mission de la journée était d'aller à Prokis pour y livrer du bois de son village. Un homme en avait besoin pour faire des barrières pour créer son élevage de cocottes. Bercée par le son des roues et du sifflement du train, elle se mit en route. Une fois arrivée, elle aperçu Gasto son ancien maître et le salua d'un petit geste de la main.

"Oh bonjour Sam ! Comment vas-tu depuis tout ce temps ? Bien ?" S'exclama-t-il.

Sam ne lui répondit que d'un hochement de la tête.

"Toujours aussi bavarde à ce que je vois... Figures-toi qu'aujourd'hui est un grand jour pour mon apprenti actuel, c'est aujourd'hui que sa remise des diplômes aura lieu ! Mais il était sensé être prêt dès ce matin et pourtant il n'est pas à la gare ! Raaah toujours en train de dormir ce sacré Link !" Et c'est sur ces paroles que Gasto continua son chemin en râlant.

     Son maître n'avait pas changé se disait Sam en souriant, il était peut-être grincheux, colérique mais au fond c'était un homme juste et bon. Seulement quelques secondes plus tard, elle le vit de retour avec un gamin blond aux grands yeux noirs traînant derrière lui, l'air encore mal réveillé. Il portait un uniforme de conducteur bleu foncé un peu froissé, le sien était d'un vert très sombre. Tout deux portaient une casquette rouge avec une colombe, symbole des conducteurs de train. Samilas souriait en voyant ce fameux Link, il lui rappelait ses débuts... Mais elle cessa soudainement de rêvasser et une fois sa livraison accomplie, elle se redirigea vers sa locomotive.

    Pendant le restant de la matinée, Sam avait l'habitude de prendre des passagers et de les faire traverser Hyrule le plus vite possible. En route, lors d'une halte elle croisa un autre train qui était garé à côté. Il s'agissait d'un couple de conducteur d'après leurs uniformes. Sam n'avait jamais vu une femme conductrice aussi belle, avec de longs cheveux châtains soyeux et des yeux d'un bleu turquoise. Son mari profitait de la pause pour bercer leur bébé dans ses bras. Se sentant observé par Sam, il releva soudainement la tête et ses yeux glacèrent le sang de la jeune fille. Ils étaient jaunes, comme ceux de l'homme au bars de fer, il y a deux ans, au château... Mais après le choc, Sam se rendit compte que ce regard-ci était plus bienveillant, paternel et protecteur. Le bébé dans ses bars était une petite fille d'un an environ, elle aussi fixait Sam de ses grands yeux verts. "Ok j'arrête c'est gênant" pensa Samilas tout en faisant demi-tour vers son train. Elle fit signe à ses passagers qu'il était l'heure de repartir. Il y avait à bord une dizaine de personnes, un vieillard et sa fille ainsi que son petit-fils, qui allait au village de l'Automne, un Goron souhaitant retourner à son village, des villageois souhaitant aller à la cité...

   Sam était repartie joyeusement en route, derrière la locomotive du couple de conducteur qui devaient se diriger eux aussi vers le village de l'Automne. Elle aimait beaucoup cette partie de la forêt, les arbres étaient éternellement rouges, et oranges, tout semblait calme, le bruit régulier des roues sur les rails... Rails qui soudainement disparurent ! La locomotive du couple dérailla complètement et s'écrasa dans un fossé. Sam quant à elle, eut le temps de freiner. La secousse et le crash de l'autre train causa la panique des passagers. Samilas se précipita hors du train pour aller voir les dégâts. Elle fut suivi par le vieillard qui lui cria qu'il était médecin. Avec l'aide du Goron ils dégagèrent les corps hors du fossé. La conductrice qui était aux commandes n'avait pas survécu, son mari, lui, était resté dans le wagon et avait protégé dans ses bras sa fille du choc. Il était mourant... Sam n'entendit pas ses dernières paroles qu'il adressait au vieux médecin. Elle n'entendit pas non plus les pleurs du bébé... Elle était encore sonnée par les événements, pourquoi les voies avaient-elles disparues ?!! Et qu'est-ce qu'elle allait faire, elle et ses passagers, en plein milieu de la forêt, sans pouvoir chercher du secours ? Est-ce que la situation est comme ceci partout en Hyrule ?

Elle leva les yeux au ciel et vit la Tour des Dieux se disloquer en quatre morceaux...
Titre: Les p'tites histoires de Gaellink
Posté par: Linkondo le dimanche 04 décembre 2016, 11:47:59
Cool, tes histoires, mais faudrait peut-être nous donner la suite ! :/