Auteur Sujet: Bilan vidéoludique 2021  (Lu 3084 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14229
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« le: vendredi 03 décembre 2021, 17:46:59 »
Hello PZ !

Je me permets de lancer le traditionnel topic bilan de votre année vidéoludique, en ce mois de décembre 2021 un peu triste au niveau des grosses sorties, qui clôt une année 2021 qui aura été encore une fois marqué par le COVID, et donc, j'imagine, pour un temps de jeu plus confortable qu'à l'accoutumée pour beaucoup.

Voici les catégories pour votre bilan, n'hésitez pas à en ajouter (ou en zapper) si vous en ressentez le besoin :

0) Résumez votre année en une phrase :

1) Votre GOTY : Simple, efficace, le meilleur jeu auquel vous avez joué cette année ! (pas forcément sorti cette année)

2) Votre top 3 des sorties de 2021 : Un peu plus difficile, mais quelles sont les nouveautés sorties cette année (les rééditions sur un nouveau support sont acceptées) qui vous ont le plus marquées ?

3) Déception de l'année : Vous l'attendiez, mais vous avez eu un goût un peu/fort amer en bouche après quelques heures/jours dessus.

4) La palme d'or ès graphismes : Le jeu le plus beau auquel vous avez joué, que ce soit sur le plan technique ou artistique, selon votre sensibilité.
4bis) La palme d'or ès musiques : Le jeu qui dispose de la meilleure OST auquel vous avez joué cette année, mettez au moins un exemple pour en faire profiter les autres !

5) La meilleure narration/écriture : Le jeu dont l'écriture vous a subjuguée cette année, ou même simplement la narration au sens large.

6) Le meilleur gameplay : Le jeu dont le gameplay est le plus ciselé, original, profond auquel vous avez joué cette année. Tous les genres sont acceptés !

7) Votre jeu multi de l'année : Le jeu multi que vous avez le plus squatté cette année, ou tout simplement qui vous a le plus épaté par ses qualités ou son approche.

8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année : tout est dans le titre, considérons désormais les générations Wii/PS3/Xbox360 comme rétro.

9) Votre meilleure surprise :  vous ne l'attendiez pas, vous le connaissiez à peine, l'avez essayé par vague curiosité et êtes tombé(e)s sous le charme, c'est votre surprise de l'année !

10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année : une île parfaitement aménagée, un boss retors vaincu, un jeu fini à 100%, qu'est ce qui vous a procuré le plus gros sentiment de fierté cette année, en termes de jeux vidéo !

11) Votre plus grosse attente pour 2022 : (même si la plupart répondront BOTW2 ou Elden Ring :niak: )

12) Votre plus gros regret de l'année : Le jeu auquel vous vouliez jouer, mais n'avez pas eu le temps de toucher !


[b]0) Résumez votre année en une phrase :[/b]

[u]1) Votre GOTY :[/u]

[u]2) Votre top 3 des sorties de 2021 :[/u]

[u]3) Déception de l'année :[/u]

[u]4) La palme d'or ès graphismes :[/u]
[u]4bis) La palme d'or ès musiques :[/u]

[u]5) La meilleure narration/écriture :[/u]

[u]6) Le meilleur gameplay :[/u]

[u]7) Votre jeu multi de l'année :[/u] 

[u]8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année :[/u]

[u]9) Votre meilleure surprise :[/u]

[u]10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année :[/u]

[u]11) Votre plus grosse attente pour 2022 :[/u]

[u]12) Votre plus gros regret de l'année :[/u]

A vous !

En ligne Cap

  • Plus cool du forum
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10788
  • Je garde mes mofufles poru te combratrte
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #1 le: vendredi 03 décembre 2021, 20:58:54 »
Mais. Il reste encore un mois, et peut être de belles découvertes pis t'as volé mon topic que je voulais faire début 2022 :<


Pour ma part, je ferai mon récap fin du mois/début 2022 :miou:

Fiertés ?
It seems like we're fighting each other. But we both know that we're fighting against ourselves. - The Edge

Hors ligne Taiki

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6445
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #2 le: mercredi 08 décembre 2021, 09:58:03 »
C'est sûrement l'année ou j'ai le moins joué de ma vie :niak: j'ai joué à 3 jeux (FF7 Remake, Dark Souls II SotFS et Nioh 2 PS5) qui sont même pas de 2021 en plus. Donc pas la peine de faire un top je pense.

Y'a pas eu de jeux spécialement intéressant cette année je trouve c'était vraiment le désert, je me ferais bien Returnal, Ratchet & Clank Wild Rift, Tales of Arise ou encore Resident Evil VIII mais genre à 20 balles max donc pas tout de suite. C'est les 4 jeux de 2021 que j'ai check du coin de l'oeil cette année.

2022 devrait être bien meilleure, forcément j'attends surtout Elden Ring (day 1), BoTW potentiellement (mais j'ai plus de Switch donc à voir), et à voir God of War 2, Forspoken, Ghostwire Tokyo, Stalker 2, Cyberpunk 2077 dans sa version next gen sans bug (le jeu m'intéresse toujours mais hors de question de le faire tant qu'ils ont pas polish le jeu à fond).
Enfin j'attends Aurory, un genre de "Pokemon-like" sur la blockchain dont les créatures seront des tokens non fongibles, y'a deja des jeux comme ça mais ils sont éclatés. Celui là a l'air d'être cool pas p2w :oui: c'est français en plus. Ca fait longtemps que j'attends la croisement du gaming et de la blockchain donc hypé :oui: Ubisoft va s'y mettre aussi d'ailleurs. C'est que le début 2022 me hype à ce niveau.
« Modifié: mercredi 08 décembre 2021, 10:02:41 par Taiki »

En ligne D_Y

  • Âme sombre
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10454
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #3 le: mercredi 08 décembre 2021, 17:28:36 »
J'ai exactement le même problème que Taiki, j'ai l'impression d'avoir joué à très peu de choses cette année.

Ma meilleure découverte je dirais que c'est Civilization VI, j'ai beau être bien nul même après plus de 100h dessus, malgré la frustration de ne pas (du tout) maitriser le jeu, le temps passé dessus indique que je me suis quand même bien amusé. C'est très chronophage, il y a de belles mécaniques (bien qu'un peu complexes pour du néophyte dans mon genre) et la variété est folle avec les DLC. Très belle OST également et je suis friand des aspects "encyclopédiques" du jeu (c'est mon petit côté autiste passionné d'histoire politique qui parle).

En découverte co-op, It takes two évidemment. Même si j'ai l'impression que c'est du one shot qui fonctionne que sur une partie, et j'ai pu faire le jeu qu'avec un pote réel, je sais pas si l'expérience diffère en ligne. Mais la richesse visuelle/thématique est assez impressionnante, ça se renouvelle énormément et j'ai rarement vu autant de variétés dans un jeu, avec ses nouvelles idées de gameplay et de mécanique de jeu dans chaque monde.

En redécouverte, Ocarina of Time sans aucune hésitation. Je voulais en faire une critique dédiée quand je l'aurais bien retourné à fond (ce qui ne devrait pas tarder, il me reste un donjon) donc je vais pas développer davantage mais je suis surpris à quel point le jeu a marché sur moi aujourd'hui alors que j'étais plutôt du côté de ceux qui disaient qu'il avait mal vieilli et ce dés la fin des années 2000/2010. J'ai totalement revu mon jugement sur la question et je trouve qu'il encule beaucoup de productions actuelles.

En déception je dirais Horizon Zero Dawn pour la simple raison que je le trouve esthétiquement bateau et aussi parce que le jeu avait l'air de capitaliser sur l'espèce d'instinct de sorcier de The Witcher 3, système qui était déjà (pour moi) le gros défaut de ce dernier. Du coup j'avais pas envie de revivre ça sur des dizaines d'heures encore dans un univers moins bien travaillé. J'y ai pas plus passé plus de 5h (après peut être que ça devient cool sur le long terme, mais je ne le saurais probablement jamais).

Payday 2 aussi c'était bien de la merde, j'ai même pas envie de consacrer d'énergie à écrire quelque chose de développé dessus.

Je pense pas avoir joué à plus que ça cette année (hormis les FromSoftware auxquels j'ai énormément joué depuis 2-3 ans mine de rien), ou alors c'était suffisamment quelconque pour sortir de ma mémoire :niak:
« Modifié: mercredi 08 décembre 2021, 17:35:46 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Duploucky

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14319
  • Dragon Gardien d'Hyrule
    • Duplucky
    • SW-8379-3575-2786
    • Voir le profil
    • http://soignies.miniville.fr/ind
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #4 le: mercredi 08 décembre 2021, 18:35:21 »
La force d'Horizon Zero Dawn, c'est sa narration lorsqu'on visite des ruines comme celle qu'on découvre dans l'intro et on essaie de comprendre petit à petit le scénario ainsi que son système de combat qui est franchement riche et complexe. Son soucis, c'est qu'en dehors des ruines, son histoire n'est pas si captivante que ça. Ceci dit, en 5 heures de jeu, tu n'as probablement pas vu grand chose qui de ce qui rend son univers vraiment beau à visiter. Mais bon, ça reste que des choses à regarder sans aucune interactions, le grand mal du siècle des open worlds de nos jours.  v.v Enfin, personnellement, j'avais bien aimé l'aventure, essentiellement ses combats, pour le finir de fond en comble. Mais bon, clairement, après, c'est juste impossible de le relancer. (Son DLC ? Impossible à faire, il a trop tardé à sortir.)

Et je suis curieux de lire ton avis sur OOT, du coup, qu'est-ce qui a bien pu te faire revoir ton jugement, ça m'étonne vraiment. :oups:

Sinon ben pareillement, j'ai pas la sensation d'avoir joué à grand chose, cette année, les grosses sorties étant... ben en novembre dernier.

0) Résumez votre année en une phrase : Petite année de gaming

1) Votre GOTY : Je dirai Outer Wilds, ce jeu m'a scotché du début à la fin. On ne se lasse pas d'explorer ce système solaire fait main et incroyablement vivant. Beaucoup de grosses productions devraient prendre de la graine sur ce jeu, notamment ces fameux open-worlds qui se voulaient évolutifs. :oups: Le jeu nous fait faire des expériences pour comprendre ses mécaniques, nous fait lire des documents qui nous donnent des indices sur où aller et quoi faire mais on doit toujours s'y retrouver par nous-même. C'était juste une expérience jouissive que je regrette de ne pas pouvoir revivre entièrement.

2) Votre top 3 des sorties de 2021 : Néant.

3) Déception de l'année : Le DLC d'Outer Wilds acheté car je voulais continuer l'expérience OW fraichement terminé. Et après un début intéressant, l'ennui est vraiment venu remplacer la hype. Mettez une zone pas aussi dépaysante que le jeu de base, relativement linéaire mais immense avec moitié moins de temps pour l'explorer et vous obtenez le cocktail de la répétitivité, de la frustration et j'en passe. Le plus triste, c'est que j'ai à peine effleurer le DLC que j'en ai déjà eu franchement marre. (Le coup de grâce ? Découvrir bien après que je vais devoir retourner dans des zones déjà explorées, me forçant à reparcourir 3 fois supplémentaires encore une fois le même chemin (alors que j'en suis déjà à plus de 20 allers-retours, toujours au début du DLC...))

4) La palme d'or ès graphismes : Pour le coup, j'ai envie de citer Project Zero 5, les personnages sont vraiment bien modélisés, l'effet de la pluie qui ruisselle sur eux est franchement impressionnant. Jeu d'horreur oblige, les décors sont dans le noir et on ne voit pas trop les défauts mais encore une fois, les paysages et la mise en scène sont exemplaires dans ce jeu.

4bis) La palme d'or ès musiques : Outer Wilds sans aucune hésitation. Juste son thème principal nous donne envie de fermer les yeux pour voyager mentalement. Ne citons même pas les musiques qui accompagnent les moments forts du jeu et un certain thème récurrent qui nous annonce qu'il est temps.  (Temps de quoi ? Vous le saurez en jouant au jeu. 8-) ).

Mais je le mets ex-aequo avec les musiques entrainantes de Persona 5 Royal, gros coup de coeur pour le thème des boss qui s'envole quand on fait une action spécifique qui vient bouleverser tout le combat, rendant le tout super jouissif. Sans oublier les thèmes tristes qui rendent des scènes franchement poignantes. Le jeu est une énorme réussite à ce niveau-là.

5) La meilleure narration/écriture : Encore une fois, Outer Wilds remporte la palme. Lorsqu'on arrive à remettre en place toutes les pièces du puzzle, c'est quand même vachement ouf. Mais le gros coup de coeur est la capacité à réussir à s'attacher à des personnages qu'on ne verra jamais, se limitant à lire leurs dialogues dans des textes à scanner, rendant l'histoire vachement poignante.

6) Le meilleur gameplay : Outer Wilds, c'est quand même le jeu qui t'offre un gameplay simple avec seulement quelques outils à disposition et à toi de comprendre comment les exploiter correctement pour passer outre les obstacles qui se dressent sur ta route, simple, efficace, la perfection sans même devenir redondant. Si ça, c'est pas beau, alors qu'à côté, on aurait pu avoir toute la richesse de gameplay de Persona 5 Royal mais qui est tellement long qu'il s'enfonce justement dans la redondance.

7) Votre jeu multi de l'année : Par défaut, je dirais Monster Hunter Rise parce que c'est le seul jeu multi que j'ai fais cette année, mais une fois que t'as pigé que le contenu multi est faisable en solo sans problème, quel intérêt ?

8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année : Néant absolu, le seul jeu rétro qui continue à me captiver à ce jour reste toujours CrossCode qui a été définitivement terminé il y a quelques mois en rendant accessible toutes les quêtes exclusives des différentes plateformes sur toutes les plateformes, justement.

9) Votre meilleure surprise : Blue Reflection Second Light, un JRPG de Gust, connu pour sa saga des Ateliers, qui nous offre ici un Atelier-like mettant en scène des Magical Girl. Les personnages sont attachants, les zones à explorer sont superbes, les combats ultra-dynamiques et funs et le scénario est vraiment très sympathique avec de gros ascenseurs émotionnels.

10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année : Néant.

11) Votre plus grosse attente pour 2022 : comme d'hab, on remet BOTW2 mais on en profite pour mettre Elden Ring aussi à côté même si le fait de jouer à un Soulborne en mode offline m'effraie un peu avec la désagréable sensation de passer à côté de 40% du jeu comme c'est généralement le cas avec les autres Soulborne.

12) Votre plus gros regret de l'année : Avoir lâché Persona 5 Royal en cours de route. Mais ce jeu est horriblement long, quand tu découvres qu'au bout de 60-70h de jeu, t'es à peine à la moitié de l'histoire.  :coffee:

Hors ligne Synopz

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1563
    • SW-3011-1035-4361
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #5 le: jeudi 09 décembre 2021, 13:53:07 »
0) Résumez votre année en une phrase :

J'ai pris un peu plus de temps pour jouer cette année, avec pas mal de jeux en multi, et quelques retours à des jeux solos plus consistants, mais ayant peu de temps, je ne joue pas à tout ce que je souhaiterais !  v.v

1) Votre GOTY :

Le jeu n'est pas exempt de défauts, mais il a une audace folle, des moments superbes et la volonté de faire bouger une série historique avec des décennies d'écart entre les épisodes... Metroid Dread !

2) Votre top 3 des sorties de 2021 :

Je n'ai joué qu'à deux jeux sortis cette année : Tales of Arise et Metroid Dread

3) Déception de l'année :

J'ai réellement apprécié le jeu, qui est de qualité, mais la presse avait vendu Tales of Arise comme un superbe renouveau de la série, alors qu'au fond, ça reste un enchaînement de couloirs seulement bien habillés graphiquement, dont la deuxième partie est rushée avec un scénario pas inintéressant mais un peu trop indigeste. Malgré tout, ce n'est pas une réelle déception, je suis allé jusqu'au bout du jeu, ce qui ne m'était pas arrivé depuis bien longtemps sur un long jrpg, le système de combat est génial, le groupe de personnages plutôt sympa. Mais malgré tout ça reste Tales of, avec juste enfin une réal qui tient la route, mais sur un squelette de jeu à budget moyen. Pas vraiment une déception, mais pas aussi excellent qu'annoncé, même si j'ai passé un très, très bon moment dessus.

4) La palme d'or ès graphismes : Ce n'est pas vraiment un jeu de cette année, mais j'ai étrenné ma nouvelle carte graphique en début d'année et j'ai passé du temps sur RE2 Remake que je n'avais pas encore eu le temps de faire, et j'ai été très impressionné par le rendu du jeu qui est magnifique tout à fond sur PC.

5) La meilleure narration/écriture : Pas vraiment de jeu marquant de ce point de vue là cette année. Quoique, si on s'en tient purement à la narration, Dread regorge de narration environnementale très bien amenée, mais c'est un peu différent !

6) Le meilleur gameplay : Metroid Dread pour sa fluidité, sa nervosité et sa brutalité, qui transcende le gameplay de la saga 2D vers de nouveaux horizons ! Mention spéciale au gameplay des combats de Tales of Arise, qui est un peu bordélique mais aussi très bien foutu une fois assimilé et maîtrisé.

7) Votre jeu multi de l'année :

Smash Bros Ultimate que je continue de jouer inlassablement de manière compétitive, malgré le sel qu'il me procure. Crusader Kings 3 auquel j'ai encore beaucoup joué cette année, et Raft qui m'a occupé en coop aussi une bonne partie de l'année.

11) Votre plus grosse attente pour 2022 :

Je dirais forcément BOTW2, mais j'aimerais aussi des nouvelles sur Switch d'un nouveau Fire Emblem, voire de Metroid Prime 4, mais faut pas déconner  :hap: Triangle Strategy pourrait aussi bien m'intéresser. Sur PC, j'attends la première extension de Crusader Kings 3 avec impatience ! Ce n'est pas forcément une attente, mais j'attends que la version next-gen patchée de Cyberpunk 2077 soit disponible pour me faire le jeu  v.v

12) Votre plus gros regret de l'année :

Avoir essayé de rentrer dans Xenoblade Chronicles et m'être arrêté exactement au même point que là où je m'étais arrêté dans la version wii 10 ans plutôt. Je veux aimer ce jeu, mais je lâche au bout d'une quinzaine d'heures. Je n'arrive pas à entrer dans cet univers, il faut peut-être que je me fasse un peu plus violence.

"Là tu te dégages / Et voles selon."


La galerie des Errements Poétiques, c'est ici !  

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5923
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #6 le: jeudi 16 décembre 2021, 20:34:00 »
0) Résumez votre année en une phrase : L'année de la renaissance, celle où j'ai enfin tourné la page pour retrouver mon amour de toujours. :8):

1) Votre GOTY : Shin Megami Tensei V, que je ne voulais pas faire, mais on me l'a mis dans les mains, et bon, la politesse tout ça, je l'ai testé... et c'est 55h plus tard que j'ai réalisé à quel point il m'avait mis une master claque O_O

2) Votre top 3 des sorties de 2021 : Shin Megami Tensei V, Shin Megami Tensei V et Shin Megami Tensei V. Bon, j'ai joué à beaucoup d'autres jeux, mais aucun ne lui arrive à la cheville.

3) Déception de l'année : que Shin Megami Tensei V ne soit pas reconnu comme le meilleur jeu de 2021, car il l'est, et de très loin. :mouais:

4) La palme d'or ès graphismes : Shin Megami Tensei V, qui renoue avec le style de ses aînés. Le support Switch justifie tous ses choix, c'est une vraie réussite.
4bis) La palme d'or ès musiques : Shin Megami Tensei V, qui fait oublier les errements péteux des derniers titres du studio.

5) La meilleure narration/écriture : Shin Megami Tensei V, qui rappelle à quel point il vient d'une série qui s'est toujours illustrée en la matière, et qui a décidé d'être à nouveau digne de cette réputation.

6) Le meilleur gameplay : Shin Megami Tensei V, qui prouve que le J-RPG au tour par tout n'est pas mort, et qu'avec un peu d'application, on peut encore faire des jeux exceptionnels dans ce domaine.

7) Votre jeu multi de l'année : Shin Megami Tensei V, qui m'a permis d'avoir les plus belles discussions Discord de l'année sur ses thèmes, ses leçons et ses contenus, car après tout, ça aussi, c'est une expérience multi.

8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année : Shin Megami Tensei V qui m'a envoyé de vives images de mes années passées sur les jeux du studio, et à quel point je n'ai jamais eu tort de les aimer à leur juste valeur à cette époque.

9) Votre meilleure surprise : Shin Megami Tensei V, ai-je besoin de le préciser ?

10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année : Shin Megami Tensei V, parce que c'était pas gagné d'oublier mes mauvaises expériences avec ce studio, il a vraiment fallu que je me force fort.

11) Votre plus grosse attente pour 2022 : que Shin Megami Tensei V soit reconnu à sa juste valeur.

12) Votre plus gros regret de l'année : avoir trop de principes et de fierté pour avoir réellement joué à Shin Megami Tensei V, parce que si ça se trouve, j'en aurais dit tout ce que j'ai écrit ci-dessus. Mais manque de bol, je n'ai rien oublié, ni rien pardonné à Atlose, et je n'ai toujours pas la moindre raison de croire que ce jeu mérite une seule minute de mon temps, ni une seule pièce de mon porte-monnaie. :mouais:

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12622
  • Homme à tout faire
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #7 le: vendredi 17 décembre 2021, 07:43:30 »
Bon ça va. Ton post était facile à lire. Et sinon, que penses-tu de Shin Megami Tensei V.

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5923
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #8 le: dimanche 19 décembre 2021, 11:01:13 »
Bon, cette fois, je vais répondre sérieusement. v.v

0) Résumez votre année en une phrase : L'année de la passion contre le devoir, car on m'a proposé d'être YouTuber affilié, ce que j'ai accepté, et j'ai donc dû tester des jeux offerts.
Et, je ne puis en douter, je ne suis pas quelqu'un qui travaille bien dans l'urgence. Je n'ai pas honte de mes résultats, mais je considère toujours que j'aurais pu faire mieux, si j'avais eu le temps de les faire en entier.

1) Votre GOTY :
(Cliquez pour afficher/cacher)

2) Votre top 3 des sorties de 2021 : Mes réponses seraient sans le moindre intérêt pour les gens de goût de ce forum. v.v

3) Déception de l'année :
(Cliquez pour afficher/cacher)

4) La palme d'or ès graphismes :
(Cliquez pour afficher/cacher)
4bis) La palme d'or ès musiques :
(Cliquez pour afficher/cacher)

5) La meilleure narration/écriture : Je donnerai mon grand gagnant plus tard, mais j'ai été très impressionné par No More Heroes.
Chaque boss s'impose, en trois minutes de présence, comme une véritable réussite thématique, cinématographique et sentimentale.

6) Le meilleur gameplay : NEO : The World Ends With You pour toujours dans mon cœur, mais je ne veux pas négliger Atelier Ryza 2 et son approche très dynamique du tour-par-tour en temps réel.
Mention honorable :
(Cliquez pour afficher/cacher)

7) Votre jeu multi de l'année : Aucun, pour changer. v.v

8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année : No More Heroes compte probablement comme du rétro vu que c'est un jeu Wii, mais je dois aussi citer :
(Cliquez pour afficher/cacher)

9) Votre meilleure surprise : DEEMO Reborn, qui m'a fait aimer le jeu de rythme, NEO : The World Ends With You qui, au bout de 11 ans, a su comprendre et respecter son matériau d'origine, chercher à l'améliorer et à être fun en lui-même, No More Heroes dont je pensais qu'il serait la pire purge de ma vie, et qui a quand même su me tenir jusqu'au bout

10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année : Avoir été YouTuber affilié et réussi à ne pas me ridiculiser à ce titre, même si j'ai fini par lâcher l'affaire pour les raisons que j'ai indiqué.

11) Votre plus grosse attente pour 2022 : Aucune.

12) Votre plus gros regret de l'année : Ne pas avoir jouer à Metroid Dread, j'imagine.
« Modifié: dimanche 19 décembre 2021, 11:04:58 par Suijirest »

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14229
    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #9 le: dimanche 19 décembre 2021, 20:28:51 »
Des réponses super variées, c'est intéressant !

0) Résumez votre année en une phrase : PlayStation5. Pas vraiment une phrase, mais cet achat un peu "surprise" a pas mal conditionné mon année jeux vidéo, et j'ai repris plaisir à jouer sur console Sony, après une PS4 que j'avais pas mal négligée, à cause de divers soucis avec les manettes (drift, batterie) et surtout son bruit d'avion qui me forçait à jouer au casque.

1) Votre GOTY : Disco Elysium



Quelle expérience exceptionnelle, du jamais vu pour ma part en terme de jeux vidéo ! Une écriture digne d'un roman, une narration brillante et originale, un doublage qui ajoute énormément de sel à l'expérience et ... l'approche la plus proche d'un JDR que j'ai vu en jeux vidéo. Et le tout sans le moindre combat, ou presque, tout est basé sur du simple choix de dialogues, mais on ne s'ennuie jamais tant le lore est un brillant miroir de notre monde, tant l'écriture varie les registres de langage et peut aborder autant en détail la cuite de la veille que l'avènement du règne du prolétariat. Un feeling assez old school, un jeu clairement mal fini (pas mal de petits bugs, peu d'options de "confort"), mais c'est le prix pour avoir accès à ce genre d'OVNI qui rebat totalement les cartes et se permet autant de choses. Une méga claque, et le jeu dispose d'une excellente replay-value tant le build de départ et les choix du joueur peuvent radicalement changer certaines scènes.

2) Votre top 3 des sorties de 2021 :

1) It Takes Two : le meilleur jeu pensé pour le coop' de tous les temps, tout simplement. J'étais déjà un immense fan de Brother : A tale of two sons (où la coopération des deux protagonistes est gérée par le joueur), et j'avais apprécié A Way Out (complètement coopératif) pour sa narration et ses idées originales en coop, malgré le gameplay très pauvre et peu intéressant. Mais It Takes Two, c'est le meilleur de la philosophie Nintendo, avec une flopée d'hommages à toute l'industrie (Super Mario Galaxy, God of War, Street Fighter, Diablo ou même Dark Souls !). Le gameplay plate-forme a la même souplesse qu'un bon Mario 3D, le jeu noie les joueurs sous les nouvelles idées et le gameplay évolue toutes les heures ! Le tout avec une superbe direction et une aventure assez longue (12-13h) qui ne lasse jamais.

(Cliquez pour afficher/cacher)


2) Solar Ash : encore un plate-former 3D, mais d'un tout autre genre, ici l'inspiration c'est autant Shadow of the Colossus que Jet Set Radio, mais en vrai, c'est ce qu'aurait du être Sonic en 3D ! Un jeu où on est presque tout le temps à la vitesse maximum et où on se laisse porter par un level-design qui incite vraiment à toujours aller à fond, tout en demandant de l'adresse et de la réactivité. Des sensations de glisse extrêmement satsifaisantes, avec des mini-QTE pour jouer du grappin entre deux sauts, pour parcourir d'immenses niveaux à toute vitesse, que ce soit horizontalement ou verticalement. Un super level design, une direction artistique singulière et des combats de boss qui reprennent l'esthétique de SOTC, mais avec un gameplay 100% plate-forme assez jouissif (mais pas bien difficile), et malgré un gameplay très simple (et efficace), pas mal de nouvelles petites mécaniques environnementales ajoutées au fil du jeu qui permettent à celui-ci de monter vraiment en puissance au fil des 6h qu'il prend pour être terminé !

3) Metroid Dread : pas le Metroid 2D dont je rêvais, mais une expérience action de très haute volée, du challenge, un bon level design et un rythme extraordinaire !


3) Déception de l'année : Tales of Arise

Enfin un Tales of ambitieux ! Un système de combat jouissif, intuitif, efficace... Mais 10 ennemis copiés/collés pour tout le jeu (sans compter les mini-boss), des sacs à PV, une narration qui s'écroule aux 2/3 du jeu parce qu'il n'y avait plus de budget, et quand même toujours cette mise en scène catastrophique qui caractérise bien la série (pour laquelle j'ai beaucoup d'affection), avec des dialogues complètement niais, malgré un léger effort par rapport aux derniers opus auxquels j'avais joués. Aussi beau que lassant, embauchez un scénariste et un metteur en scène Namco s'il vous plait.

Mention aussi à Ratchet & Clank : Rift Apart sur PS5, qui a eu le malheur de passer juste après It Takes Two et Returnal, soit un meilleur jeu de plate-forme et un meilleur shooter, Ratchet a un gameplay bien simpliste et se renouvelle très peu à côté. Bon c'est plutpôt beau, mais la direction artistique d'Insomniac me laisse vraiment de marbre, ça se veut plus "ado" que Mario, mais la narration-à-la-con est bien plus envahissante et pénible que dans un jeu Nintendo.

4) La palme d'or ès graphismes : La démo Matrix sur PS5. Juste bluffant.

(Cliquez pour afficher/cacher)

4bis) La palme d'or ès musiques : The Great Ace Attorney ! Des chouettes relectures "XIXè siècle" de certains thèmes classiques et plein de nouveaux thèmes qui mettent bien dans l'ambiance londonienne de l'époque ! Chouette contraste aussi avec les sonorités plus japonaises des personnages et scènes au Japon. Le thème "pursuit" est toujours aussi efficace, une de mes versions préférées tous jeux confondus.

https://youtu.be/iqnxlDN1Glg

5) La meilleure narration/écriture : Disco Elysium, pour les raisons citées plus haut.

6) Le meilleur gameplay : Sekiro, pour son système de combat exceptionnel, jamais des combats à l'épée n'auront été aussi intenses, et le système de parade est le meilleur que j'ai vu dans un jeu d'action !

7) Votre jeu multi de l'année : Super Smash Bros Ultimate, j'ai encore dépassé les 150h cette année, avec beaucoup de local. Toujours aussi efficace et profond pour mon maigre niveau.  ;D

8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année : Je triche avec mes propres règles, mais je vais proposer The Wonderful 101, qui est un jeu Wii U à la base. Du grand Kamiya, c'est foutraque et pas toujours lisible, mais rempli de moments de bravoure et de combats bien tendus. Le jeu est super punitif et a des timings très particuliers, mais propose d'excellentes sensations grâce aux possibilités assez riches et à la mise en scène. C'est un peu la suite spirituelle de Viewtiful Joe, et je regrette un peu d'être passé à côté à l'époque.

9) Votre meilleure surprise :

10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'anhnée : Avoir vaincu Demon's Souls. Le jeu est considéré moins dur que Sekiro, mais ce fut mon premier jeu FromSoft où j'ai atteint les crédits, et où j'ai eu l'impression de comprendre le système de jeu. Et j'ai trouvé ça passionnant, autant que l'univers cryptique auquel j'adhérais moyennement à priori. Un vrai déclic.
11) Votre plus grosse attente pour 2022 : La suite de Breath of the Wild, tout simplement. Même si Elden Ring serait plus probable étant donné que BOTW2 peut encore être reporté d'un an...

12) Votre plus gros regret de l'année : Ne pas avoir persévéré dans Returnal, auquel j'avais beaucoup accroché, mais qui était trop dur (et épuisant avec son impossibilité de sauvegarder/mettre le jeu en pause alors que les runs peuvent faire 2-3h), surtout en y jouant juste après Demon's Souls. Je compte m'y remettre maintenant qu'il y a un système de mise en pause.

Hors ligne Moon

  • Kokiri Espiègle
  • *
  • Messages: 4514
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #10 le: dimanche 19 décembre 2021, 23:36:53 »
0) Résumez votre année en une phrase :
Je n'ai  pas joué à beaucoup de jeux cette année et dans ce que j'ai joué, je n'ai rien fait de particulièrement transcendant que je retiendrais dans 10 ans (à part l'eternel Animal Crossing NH, mais lui j'y joue depuis plus d'un an :p)

1) Votre GOTY : Simple, efficace, le meilleur jeu auquel vous avez joué cette année ! (pas forcément sorti cette année)

J'aurais pris Animal crossing vu que c'est le jeu auquel j'ai joué le plus, et de très loin, cette année et sur lequel j'ai pris le plus de plaisir mais c'était déjà le cas l'an dernier donc on va innover et dire Metroid Dread.
Il a quelques défauts et il aurait mérité à être plus impactant dans son scénario et plus riche visuellement (à mon gout) mais ça reste un excellent metroid 2D, assez nerveux et quand même un très très bon retour de la série dans sa globalité plus la grosse surprise de Nintendo de cette année.

2) Votre top 3 des sorties de 2021 : Un peu plus difficile, mais quelles sont les nouveautés sorties cette année (les rééditions sur un nouveau support sont acceptées) qui vous ont le plus marquées ?

1) Metroid Dread pour tout ce que j'ai dis plus tôt.
2) Neo The world end with you : trop de défauts pour qu'il soit mon jeu de l'année mais ça reste une chouette épopée avec une ambiance de fou pour que je le garde en mémoire.
3) Eastward : un jeu tout mignon en pixelart mais qui cache un scénario assez profond et sombre, bien qu'assez convenu. J'y ai passé un excellent moment.

Je met quand même une mention honorable pour new pokemon snap avec lequel j'ai passé un très agréable moment et que je regarde avec toute ma sympathie et ma nostalgie.

3) Déception de l'année : Vous l'attendiez, mais vous avez eu un goût un peu/fort amer en bouche après quelques heures/jours dessus.

Néo The world end with you : Je n'ai pas joué à énormément de jeux cette année mais c'est sans doute celui que j'aurais le plus aimé adorer mais son gameplay assez horrible et la redondance des missions ont assez terni le tableau idyllique que je m'en faisais.

4) La palme d'or ès graphismes : Le jeu le plus beau auquel vous avez joué, que ce soit sur le plan technique ou artistique, selon votre sensibilité.

Eastward, une 2D remarquable et j'aurais pu m'arrêter x fois juste pour admirer le travail du pixel art et voir ne serait ce que le feuillage d'un arbre bouger au gré du vent.

Pokemon snap s'en sort pas mal aussi :)

4bis) La palme d'or ès musiques : Le jeu qui dispose de la meilleure OST auquel vous avez joué cette année, mettez au moins un exemple pour en faire profiter les autres !

J'aurais pu dire aucun car quasi rien de ce que j'ai fais n'a de musiques mémorables ... On va dire Mario 3D World pour le mentionner au moins une fois :p

5) La meilleure narration/écriture : Le jeu dont l'écriture vous a subjuguée cette année, ou même simplement la narration au sens large.

Eastward, bien que trop bavard, a un scénario vraiment plaisant (même si on voit vraiment où ils veulent nous conduire et rappelant plein d'autres jeux comme TLOU) ainsi que des personnages vraiment attachants.

6) Le meilleur gameplay : Le jeu dont le gameplay est le plus ciselé, original, profond auquel vous avez joué cette année. Tous les genres sont acceptés !

Metroid Dread, sans hésiter en comparaison avec les jeux que j'ai fait cette année. Très nerveux, précis et agréable à prendre en main.
A côté Eastward est un zelda 2D assez basique niveau gameplay, Néo TWEWY calamiteux, Pokemon snap dirigiste, 3D world pas toujours très precis et Zelda SS a quelques lourdeurs en manette (même s'il est plus agréable à jouer j'ai trouvé qu'avec le motion control).

7) Votre jeu multi de l'année : Le jeu multi que vous avez le plus squatté cette année, ou tout simplement qui vous a le plus épaté par ses qualités ou son approche.

Par défaut Animal Crossing NH car j'ai joué à aucun autre jeu multi et au moins je lui décerne un titre quelque part :p

8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année : tout est dans le titre, considérons désormais les générations Wii/PS3/Xbox360 comme rétro.

Je ne pense pas avoir joué à quoi que ce soit de retro cette année donc je vais rester sur le portage de Skyward sword sur Switch. Il reste un jeu très sympa même si perfectible de bien des aspects; la maniabilité à la manette apporte pour moi un plus même si on s’emmêle les pinceaux sur certains mouvements.

9) Votre meilleure surprise :  vous ne l'attendiez pas, vous le connaissiez à peine, l'avez essayé par vague curiosité et êtes tombé(e)s sous le charme, c'est votre surprise de l'année !

Eastward : le seul jeu parmi ce que j'ai joué dont je ne savais rien du tout (tous les autres font parti d'une saga dont j'avais déjà au minimum bien dosé les jeux précédents) si ce n'est les retours très positifs de la presse.

10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année : une île parfaitement aménagée, un boss retors vaincu, un jeu fini à 100%, qu'est ce qui vous a procuré le plus gros sentiment de fierté cette année, en termes de jeux vidéo !

Avoir entièrement aménagé mon ile sur Animal crossing au printemps; je l'ai laché après de nombreux mois avant de m'y être relancé avec la dernière mise à jour et d'essayé d'améliorer certains points.
(Cliquez pour afficher/cacher)

11) Votre plus grosse attente pour 2022 : (même si la plupart répondront BOTW2 ou Elden Ring :niak: )

BOTW2  :oups:

12) Votre plus gros regret de l'année : Le jeu auquel vous vouliez jouer, mais n'avez pas eu le temps de toucher !

Pas de PS5 pour moi donc je me suis "interdit" plusieurs jeux parus dessus comme le dernier assassin's Creed ou Tales of Arise

En ligne Cap

  • Plus cool du forum
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10788
  • Je garde mes mofufles poru te combratrte
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #11 le: samedi 08 janvier 2022, 01:30:43 »
Ca y est. On est en 2022. Il est temps pour moi de faire une petite revue de ce à quoi j'ai joué dans l'année. C'est parti !

0) Résumez votre année en une phrase : Une très très belle année vidéoludique !

1) Votre GOTY : Bon. Je ne peux pas choisir. Les deux ont réussi à entrer directement dans mon top 3 vidéoludique ever. Et entre nous, je crois que je change leur position en fonction des jours.

Ah Sekiro. Mon premier FS. Premier jeu de l'année. J'ai passé janvier dessus, je l'ai poncé comme jamais. Désinstallé. Pour le re-installer 2 mois plus tard. Du train de SR et du random plus tard, me voilà à 300 heures dessus. J'aime le gameplay. C'est prenant, j'en ai bavé, mais j'adore comme jamais. Franchement, que du plaisir. Mon seul regret ? M'être laissée impressionner, et ne pas avoir commencé plus tôt.

Furi. Bordel que je l'aime. J'en ai particulièrement douillé, chaque boss était une épreuve, j'ai pleuré des larmes de sang pour battre le jeu. C'était très dur (et je crois que j'étais dans une phase où j'étais vraiment mal). Mais je me suis accrochée, je n'ai pas abandonné, et me voilà maintenant en train de chercher le dernier achievement. Et à chercher à battre les boss de plus en plus vite (oui). J'adore le gameplay alors que je déteste les bullets hells. Le lore est insane. La musique est ultra banger. Tout est parfait.

2) Votre top 3 des sorties de 2021 : Je crois que j'ai qu'un seul jeu de ma liste qui est un jeu sorti en 2021. Ouais je suis en retard. Oupsi

3) Déception de l'année : Je n'ai pas été déçue cette année. Oui, j'ai joué à des trucs claqués au sol, mais je m'y attendais. Donc bon, ce n'était pas une déception

4) La palme d'or ès graphismes : :niak:
4bis) La palme d'or ès musiques :

Bon. Ca pourrait être Céleste, mais tout le monde en a entendu parler. Donc The Messenger. Ce jeu est plus que surprenant, casse le 4ème mur allégrement (et bien) et a une bande son incroyable. Les voyages dans le temps sont accompagnés dynamiquement par la musique, qui est vraiment ultra cool. Si vous n'avez pas encore eu l'occasion, écoutez-la, c'est un banger !

4ter) La palme d'or ès gamedesign :

Je voulais en parler quelque part, mais impossible de trouver où. Donc j'ajoute une catégorie en sneak pour le faire. Je n'ai plus besoin de le présenter, Dishonored est un petit bijou de gamedesign. Il y a autant d'approches possibles que de joueurs, les niveaux sont ultras bien pensés et peuvent s'appréhender de manière complètement différentes. Le jeu réagit aussi à notre manière de jouer, avec le chaos et les niveaux qui changent en fonction. Une belle master piece.

5) La meilleure narration/écriture :

Dernier bébé des Game Bakers (après l'excellent Furi), Haven dans un monde futuriste nous amène dans l'histoire de Yu et Kai, couple ayant fui leur monde pour pouvoir rester ensemble. Et on suit leur histoire. Les personnages sont très bien écrits et attachants, tout comme le récit qui se suit tranquillement. Les questions sont posées, certaines sont répondues, d'autres restent en suspens, mais sans frustration, l'ouverture et les réflexions proposées restent et finalement, on se questionne sur ce qu'on veut vraiment, et sur ce qui rend heureux.

6) Le meilleur gameplay :

Je suis un peu un potirodrolo et c'est pour ça que je mets The Longing ici. Le jeu est simple, il faut attendre 400 jours le réveil du roi. Oui, 400 jours réels. Et l'ombre qu'on incarne prend son temps, vu qu'on l'a. Ses déplacements sont lents, les événements dans le monde ne se produisent qu'au bout d'un certain temps (la première porte prend 15 minutes à s'ouvrir par exemple). Oui, d'une certaine manière, on ne joue pas. Mais ce jeu m'a beaucoup apporté. Grâce à lui, j'ai pu prendre du recul sur ma manière de consommer le média. C'est ok de prendre le temps même si on en a peu. C'est ok de rejouer à des jeux déjà terminés alors qu'on en a plein à découvrir. C'est ok de laisser tomber un jeu si on accroche pas. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises manières de jouer.

Sinon, de manière plus conventionnelle, je salue A Plague Tale : Innocence pour l'évolution et la cohérence de son gameplay tout le long du jeu. Ainsi que Epistory, qui se joue en tapant des mots au clavier, ce qui est plus qu'original (et il y a un potironar)

7) Votre jeu multi de l'année :


J'étais à deux doigts de mettre Untitled Goose Game. Pour l'avoir fait à deux, c'était des vraies tranches de rire. Mais finalement, je ne peux que saluer l'intelligence du gameplay et de la coopération de It Takes Two. Ca se renouvelle sans cesse, la coop est vraiment présente et fonctionne bien, de bonnes idées tout le long. Juste une histoire prétexte, mais on lui pardonne.

9) Votre meilleure surprise :

There is no Game : Wrong Dimension a été une belle surprise. Je m'attendais à une blague, pas super longue. Et finalement, le jeu a été bien plus long que prévu, rafraîchissant, plein d'idées sympas, qui se renouvellent au fur et à mesure. Tout en demandant au joueur de penser en dehors de la boîte. Dévoré en une soirée, et une belle aventure.

10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année :

Ca fait longtemps que je me dis que je vais faire les Dark Souls. Et finalement, l'aura de ses jeux m'aura toujours tenue éloignée. Je dois bien avouer, j'avais peur. Peur de ces jeux. Et finalement, j'ai plus qu'aimé Sekiro, et j'ai réussi à le surmonter. Donc je me suis lancée. Ca a été dur. Très dur par moment. Il ne faut pas se le cacher. Vous avez déjà vu mes posts dans le topic FS, je ne reviendrai pas sur tout ce que j'ai pu dire sur ces jeux. Mais je suis très fière aujourd'hui d'avoir eu le courage de les faire, et de les avoir surmontés. Et rien que pour ça, ils ont une petite place dans mon petit coeur de gamer

11) Votre plus grosse attente pour 2022 :

ELDEN RIIIIIIIIING. Bon et BotW 2 aussi :hap:

12) Votre plus gros regret de l'année : C'est un peu un running gag. Mais comme d'hab, pas assez de temps pour tous les jeux auxquels je veux jouer
« Modifié: samedi 08 janvier 2022, 01:50:39 par Cap »

Fiertés ?
It seems like we're fighting each other. But we both know that we're fighting against ourselves. - The Edge

Hors ligne Linkonod

  • Bokoblin audiovore
  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1896
  • 3ⁱ³ + 1 = 0
    • Code ami 3DS 2638-2745-6537

    • https://www.philibertnet.com/378876-large_default/49355.jpg
    • Milk_Bars
    • SW-7390-1572-8523
    • Voir le profil
    • Milk Bars
Bilan vidéoludique 2021
« Réponse #12 le: vendredi 21 janvier 2022, 18:02:45 »
Bon, mieux vaut tard que jamais, j'ai fait mon bilan. :hap: Et comme j'avais la flemme oublié de faire mon bilan de 2020, je l'ai fait en même temps. :hap:

0) Résumez votre année en une phrase : Beaucoup, BEAUCOUP d'indés avec des concepts très originaux (Rez, Manifold Garden, Overcooked), et une trilogie de RPG dark-fantasy ma foi pas mal du tout. :^^:


1) Votre GOTY :
Il est arrivé un peu tard dans l'année, à deux jours près j'allais pas avoir de véritable GOTY. Metroid Dread était vraiment un gros kiff à jouer, et ça fait du bien de revenir à un peu de Metroid. Malgré tous les nouveaux metroidvania qui sortent, la série sait rester au niveau. :oui: Le jeu a pris le parti de faire un monde dans lequel on se perd très peu, avec une tonne d'astuces de level design qui nous font toujours aller dans la bonne direction. J'ai été soufflé quand après l'obtention d'un power-up, j'ai voulu récupérer quelques collectibles avant de continuer, et qu'avec quelques réserves de missiles en guise de miettes de pain le jeu m'a fait traverser toute la zone pour me faire atteindre la suite. On passe 10-15 heures à se faire transporter implicitement dans le labyrinthe. Alors certes, ça limite l'exploration et le sentiment d'être perdu qu'on pouvait avoir dans Super Metroid ou MP1 et 2, mais c'est compensé par l'excellent pacing du jeu, on alterne fluidement entre les découvertes de zones, la traversée des zones E.M.M.I. (très réussi, ça aussi!), les combats de boss et les quelques bouts de narration. Le système de combat est très agréable, d'ailleurs, je n'avais pas fait le remake du 2 sur 3DS donc j'ai pu découvrir les coups au corps à corps et ça dynamise vachement les interactions, on passe moins les combats à simplement fuir en tirant. C'est un poil dommage que le jeu soit aussi généreux sur les checkpoint, cependant, j'étais bien content d'en avoir pour les zones E.M.M.I. Mais ça fait un peu trop baisser la tension de l'exploration et des combats le reste du temps. Oh, et grosse déception pour la musique, qui n'est pas au niveau de grosso modo tous les autres jeux.


2) Votre top 3 des sorties de 2021 : Pour une fois j'ai joué à au moins 3 jeux sortis cette année, incroyable.
1.
Metroid Dread, ofc.


2.
Ça faisait un petit moment qu'Under-Night in-Birth me tentait, et vu que je voulais me mettre à de nouveaux jeux de baston avec quelques amis, on s'est lancés dans Melty Blood : Type Lumina (le nouveau jeu de la série qui a inspiré UNIB). Et autant SF5 et Skullgirls m'avaient vite refroidis (en même temps, c'était un idée moisie de se lancer dans ce genre avec Skullgirls), autant celui-là est très plaisant à manier, et beaucoup plus accueillant pour les nouveaux joueurs ! Le jeu dispose d'un système d'auto-combo en mashant les boutons, ce qui est très pratique pour s'habituer à toutes les mécaniques et affronter des joueurs plus avancés avant de se mettre à apprendre des combos. Grosso-modo tous les coups sont des débuts de combos, et les mécaniques de parades sont très dynamiques, ce qui rend le jeu bien plus axé sur le yomi que sur la maîtrise des combos, et ça c'est un gros plus pour moi.:oui:


3.
It Takes Two était assez fun à jouer, et se renouvelle très bien avec sa fournée d'idées de gameplay et de passages scriptés. Les mini-jeux et interactions avec le décor sont de très bonnes idées pour garder l'implication après une redescente d'intensité quand on joue à deux (en même temps, tout seul le jeu perd en grande partie son intérêt). J'aurais bien aimé plus de profondeur dans le gameplay, même si je sais que c'est pas trop ce qu'on attend dans ce genre de jeu, mais à part ça le jeu est hyper bien polished, que ce soit sur les décors, le level design ou la maniabilité.


3) Déceptions de l'année :
Blasphemous, qui m'a pas mal refroidi avec son rythme et son gamefeel. J'imagine qu'il y a une partie de ces reproches qui sont intentionnels et reliés à l'univers horrifique inspiré de l'Eglise catholique espagnole, qui est d'ailleurs très réussi, mais manette en main, ça ne passe pas super bien. Les déplacements sont lourds, le double saut est à moitié inutile et vraiment contre-intuitif, et pour un metroidvania il met très très peu l'accent sur l'obtention de power-ups qui donnent accès à de nouvelles zones. Ça rend l'exploration très peu agréable, ce qui est dommage vu comment les zones et les boss ont des designs très inspirés et originaux. Et comme j'ai touché à Metroid Dread au milieu de ma run de Blasphemous, c'était difficile d'y retourner ensuite, le jeu souffrait bien trop de la comparaison dans ma tête.
Je dirais Transistor aussi, vu comment je ne colle pas du tout à son système de combat et de progression, mais là j'ai plus l'impression que ce n'est juste pas mon genre de jeu. Un peu comme ma « déception » de l'année dernière en fait.


4) La palme d'or ès graphismes :
La direction artistique de Sayonara Wild Hearts est très, TRÈS marquée, avec des textures style aplat numérique et des couleurs qui sentent bon l’électro-pop des années 80 (et qui sont ainsi très cohérentes avec la bande-son, ce qui est quand même important pour un jeu de rythme). Chaque niveau possède des nouveautés dans le gameplay, mais aussi dans le style de l'environnement, qui s'adapte à l'humeur de la musique, ce qui leur donne à chacun beaucoup de personnalités (y aurait moyen de faire une petite tier list, tiens). C'est courant dans un jeu de rythme d'avoir l'environnement et les effets visuels qui collent au rythme de la musique, mais là je parle bien du ton, de l'émotion qui se dégage de chaque phrase musicale. Il y a une cohérence entre le visuel et le son qui est assez bluffante, et qui sent l'influence de Rez ; ce n'est clairement pas un hasard qu'il soit un des nombreux jeux auquel Sayonara Wild Hearts fait référence dans ses niveaux.


4bis) La palme d'or ès musiques :
Dans l'absolu, je dirais NieR Replicant 1.22, mais outre le fait que je suis loin de l'avoir fini, la B.O. date de 2011, et sa version remastered est bien mais pas incroyable. Donc on va dire Hadès, le petit dernier de Supergiant Games, et probablement celui où Darren Korb s'est le plus lâché pour la musique. Le mélange de musiques rock et d'harmonies orientales marche très bien pour moi, et j'ai un petit coup de cœur pour les musiques de boss et mini-boss (The Unseen Ones <3). Et c'est toujours un plaisir de tomber sur les chansons avec Ashley Barrett ! Mention spéciale à Katamari Damacy Reroll, aussi, avec sa bande-son inclassable mais unique qui donne tellement la pêche. Et à Fez, où la musique apporte tellement à l'univers qu'elle construit une très grosse partie de l'ambiance. Dur de trancher, des fois.


5) La meilleure narration/écriture :
Le genre de jeu qui ne correspond généralement pas à mon profil de joueur, mais il faut reconnaître que niveau histoire et narration, Kentucky Route Zero a des leçons à donner. Il s'agit d'un jeu d'aventure narratif, même si en réalité c'est assez compliqué de le classifier, vu comment il mélange des éléments de visual novels, de point&click et de théâtre. Oui, de théâtre. Le jeu nous donne plus le rôle de metteur en scène que de joueur ou de spectateur. On suit les rails d'une histoire selon le point de vue de Conway, le pseudo-personnage principal, ou d'une des personnes qui l'accompagne, ou bien d'une caméra de surveillance et du gardien qui regarde les écrans, ou même d'un groupe d'amis, etc. Et les décisions que l'on prend ne relèvent absolument pas de choix décisifs de l'histoire, mais plutôt de petits détails qui façonnent l'univers sans impacter le cheminement : le nom d'un chien, la situation de la boîte de Conway, les pensées intérieures d'un personnage... Je ne spoilerai pas plus toutes ces idées, et j'ai gardé les meilleures pour la découverte, mais le jeu nous permet de choisir le sens que l'on donne à ces scènes via ces choix, l'interprétation que l'on en fait ; il nous y engage d'une façon et d'un point de vue que je n'imaginais pas être aussi fascinants. Et dans un jeu qui parle de sujets à la foi aussi sérieux et peu courants que l'Amérique rurale, la dette et la solitude, ne pas avoir tenté une approche plus sensationnaliste ou dénonciatrice rend les propos beaucoup plus réels et personnels. Je ne suis pas le mieux placé pour parler de ce jeu, mais je vous recommande chaudement d'aller vous renseigner si vous ne l'avez pas déjà fait. Nostalgeek en a fait une très bonne vidéo, d'ailleurs.


6) Le meilleur gameplay :
J'aurais pu mettre Metroid Dread, mais bon, faut varier un peu. Après avoir fait la trilogie Dark Souls, je pense que je préfère le 3, mais tous les jeux ont clairement de grosses qualités et de gros défauts par rapport aux autres. Pour le meilleur gameplay, je dirais Dark Souls 2 ; il est nettement plus maniable que le 1 (bon sang, enfin un saut ergonomique) et a un buffer bien plus correct, je me suis beaucoup moins pris de bouclier → roulades in-intentionnels qui ruinaient plein de combats du 1. J'avais peur que l'histoire des frames d'invincibilité de la roulade qu'il faut monter avec ses âmes gâche le début de jeu, mais en fin de compte ça s'oublie très vite. Le 3 est très cool, mais il est à l'inverse pas assez punitif, je trouve (sauf sur quelques boss, Iudex Gundyr <3), les roulades vont tellement vite et consomment tellement peu d’endurance dès le milieu de jeu que ça en fait une option extrêmement safe. Le 2 a un meilleur équilibre dans ses options. Et surtout, quelques idées qui rendent l'exploration bien plus intéressante : les mobs qui arrêtent de respawn une fois qu'on les a tué un certain nombre de fois, les portes de pharros, les branches de dépétrification qui poussent à revenir dans les zones. Et j'avoue que la mécanique des torches était un énorme kiff, ça ajoutait beaucoup de tension à l'exploration des souterrains. J'ai eu du mal à ne pas porter mon bouclier en permanence au début, mais on s'y accroche, à cette petite flamme qui protège de certains monstres et permet de s'y retrouver dans ce @#$&% de dépotoir. Sans compter toutes les interactions qu'il peut y avoir avec ! C'est bien dommage d'avoir autant réduit son intérêt dans DS3.


7) Votre jeu multi de l'année :
Après avoir autant apprécié Furi, j'ai voulu tenter Haven, le nouveau jeu du même studio. Je ne l'ai pas encore fini, mais c'est un excellent jeu d'action-aventure en coop. Assez simple à prendre en main mais avec un gameplay de combat qui prend du temps à maîtriser, ça demande pas mal de synchronisation et à deux joueurs c'est pas évident. On joue un couple qui arrive sur une île assez étrange qui ressemble plus à une archipel d'îles volantes, et on explore chaque île en les nettoyant d'une étrange rouille... Y a une grosse composante metroidvania, des raccourcis à débloquer et des power-ups qui enrichissent le jeu au fur et à mesure que l'on explore, et c'est clairement pas pour me déplaire. Et en plus des combats et de l'exploration, on a la gestion du vaisseau, le « Nid », dans lequel on suit la vie de couple des deux protagonistes, avec plein de scènes qui se débloquent en fonction de notre progression et de leur niveau de « complicité ». Le jeu est pas très long et beaucoup de mécaniques sont faites pour le jeu à deux, donc même si le jeu peut se faire seul je recommande vivement de le faire avec quelqu'un, outre la convivialité il doit perdre un peu d'intérêt tout seul.


8) Votre plus belle découverte "retro" de l'année :
J'ai enfin lancé Katamari Damacy avec la version Reroll, je sais pas si 2004 c'est considéré comme retro aujourd'hui, mais tant pis.:oups: J'adore le concept du jeu, c'est extrêmement satisfaisant de rouler son katamari sur absolument tout et n'importe quoi. Encore plus  si ce n'importe quoi faisait 5 fois ta taille au début du niveau et n'en fait même plus la moitié ensuite. La maniabilité est pas simple, mais on sent bien l'inertie de la boule, et le poids des obstacles ; la physique est bien foutue, et c'est particulièrement important dans ce jeu. Et autant l'histoire et les dialogues ressemblent plus à une grosse blague, autant c'est toujours fascinant d'écouter le roi parler, on sait jamais sur quelle ligne de texte improbable on va tomber. La musique donne une pêche infinie, même quand elle est elle-même déconnante, j'imagine que c'est pas le style de tout le monde mais perso c'est ce qui m'a fait prendre le jeu à la base.  :^^: Allez écouter Lonely Rolling Star, peut-être que ça vous fera craquer aussi.


9) Votre meilleure surprise :
Je m'attendais à un puzzle-platformer sympa avec de jolies musiques pour Fez, même si je n'étais pas spécialement fan de la B.O. avant d'y jouer. Mais l'ambiance, OMG, je m'attendais pas à être tellement absorbé par ce petit univers onirique et énigmatique. Les anti-cubes, les langages secrets, les puzzles uniques, il y a toujours un truc en plus à découvrir, on se croirait dans un The Witness (en moins chiant :oups:). Et le monde est très attirant ! C'est pas du pixel art très très détaillé, mais chacun de ses mondes a une personnalité très forte, accentué par les effets visuels et sonores (en chiptune), et la musique. Celle-ci apporte une grosse plus-value à l'expérience, comme pour Hyper Light Drifter, Disasterpeace fait un excellent job d'implémentation de la musique. J'aime pas les 100%, mais c'est un des rares jeux où je l'ai atteint (bon, en même temps c'est pas le plus long dans ce domaine).


10) Votre plus grosse fierté vidéoludique de l'année :
Avoir repris Furi en hard mode, ce qui n'était clairement pas une croisière. J'ai encore des traumas du combat contre The Line et de comment j'ai gâché ma run en tentant la fin secrète (Je pensais pas que ça sauvegardais T.T), ce qui m'a fait recommencer et affronter à nouveau The Line. Mais surtout, ma run du mode speedrun en 39 minutes et 34 secondes. On est loin des runs optis, mais c'était une bonne expérience et mon premier essai de speedrun !


11) Votre plus grosse attente pour 2022 : Y en a pas mal. Dans les attentes raisonnables, Elden Ring et la version Switch de 13 Sentinels: Aegis Rim. Dans les moins raisonnables, BotW2 (j'y crois pas trop) et Bayonetta 3. Dans les déraisonnées, Hollow Knight Silksong et Metroid Prime 4.


12) Votre plus gros regret de l'année : J'ai dû mettre en pause NieR Replicant pour mes concours, et je n'ai pas eu le courage de le reprendre ensuite, alors que j'en meure d'envie. Je tangue entre l'envie de reprendre le jeu depuis le début pour être frais sur l'histoire, et la flemme de recommencer qui me pousse à juste reprendre là où j'en étais. Et j'ai toujours pas pris ma décision.  :'(
Il y a aussi le fait de ne toujours pas avoir fini Umineko, aussi, alors qu'il me reste une moitié de chapitre, mais je me console en me disant que comme ça je n'aurai pas à trancher entre lui et Kentucky Route Zero pour la palme de la meilleure histoire. Je me console comme je peux.  :'(
« Modifié: vendredi 21 janvier 2022, 18:42:24 par Linkonod »