Zelda > Breath of the Wild et sa suite

Donner une voix à Link?

(1/3) > >>

Morémuse:
Je viens de visionner cette excellente vidéo (sous titres en français disponibles avec la traduction automatique de Youtube) qui ouvre une réflexion sur: "En quoi il serait judicieux que Link s'exprime enfin oralement dans les prochains opus de la saga".

Le fait que Link parle ou pas reste un sujet brûlant chez les fans de Zelda. Notre héros n'est ni muet (sinon on n'aurait pas ses fameux hurlements lorsqu'il est en plein action) ni aphasique puisque dans tous les opus ou presque le joueur a le choix des mots ou dialogues que Link pourrait dire pour répondre à un personnage. Et on le voit clairement parler à Iria dans une cinématique au début de Twilight Princess sans entendre sa voix. Les seules fois où on a entendu Link parler dans un jeu, c'était dans les Zelda CD-I (le fameux "Je suis impatient d'aller bombarder les dodongos!") et dans The Wind Waker où il dit juste deux mots: "Come on!". Et depuis plus rien.

Le fait que dans la série on entende pas Link parler ne gêne pas, puisque tous les dialogues étaient écrits. Mais depuis Breath of the wild, nous sommes passés à des dialogues doublés dans les cinématiques. Ce qui fait que dans les souvenirs de Link que nous récupérons dans le jeu, notre héros assiste surtout à un monologue des personnages qu'il accompagne (Zelda et les Prodiges séparément) et s'efface lorsqu'ils sont tous réunis. Ce n'est pas gênant. D'autant plus que Link a un rôle de garde du corps auprès de la princesse d'Hyrule et qu'on peut penser qu'il respecterait à la lettre l'étiquette dû au rang de Zelda. Je crois me souvenir que dans la plupart des monarchies, un simple roturier devait s'effacer, s'incliner et ne pas adresser directement la parole au roi lorsqu'il était en face de lui.
On apprend finalement dans le journal de Zelda que le silence de Link est dû au fait que le Royaume attend beaucoup de lui (être l'élu d'une prophétie, ce n'est pas rien!) et que c'est la crainte de décevoir qui l'a enfermé dans le mutisme. Argument convaincant, d'autant plus que son mutisme avait fait naître un malentendu, Zelda croyant qu'il ne lui parlait pas parce qu'il la méprisait. Mais la princesse était à ce moment-là tellement dévorée par la culpabilité de ne pas réussir à éveiller son pouvoir qu'elle a reporté toute sa colère et sa frustration sur ce chevalier servant que son père lui a désigné d'office.

Mais dans le dernier jeu en date, Hyrule Warriors: l'ère du fléau , il y a beaucoup de cinématiques et le vidéaste Monster Maze souligne que la tradition d'un Link silencieux a atteint ici sa limite et que cela devient gênant qu'il ne s'y exprime pas. Et pour la suite de Breath of the wild, on pourrait imaginer que tradition soit brisée, surtout si le jeu confirme ce que le trailer nous a laissé entendre, un travail d'équipe et un lien plus fort entre Link et Zelda, qui seraient de véritables partenaires d'aventure. Je suis d'accord avec cette idée. Le fait que Zelda serait la seule à parler dans les futures cinématiques avec Link serait dommage. Et vu qu'il a enfin réussit à sauver Hyrule, Link n'a plus à subir l'énorme pression qu'il a connu 100 ans plus tôt et qu'il l'enfermait dans le silence. Zelda dit dans son journal qu'il a commencé à s'ouvrir à elle, j'aimerai bien voir cette complicité s'affirmer entre nos deux Hyliens.

Monster Maze souligne aussi les trois raisons pour lesquelles les fans craignent cette idée d'un Link qui parle:
1)De mauvais souvenirs pour beaucoup de fans de la fois où Link parlait dans les Zelda CD-I. Je rejoins le fait que ce n'était pas Nintendo qui était au commandes de ce projet. Et je rajouterai que c'était il y a 28 ans, il y a prescription! On en avait parlé dans le topic "Zelda en animé?" et personne dans mes souvenirs n'était contre l'idée que Link parle. Et puis ce n'est pas la voix de Link (interprété par le même doubleur que Tintin) qui posait problèmes, c'était surtout qu'il ne racontait pas grand chose d'intéressant.
2)La crainte d'un mauvais choix de doublage. Là je suis d'accord, c'est vraiment le plus gros risque. Il faudrait non seulement que ça passe bien dans toutes les langues, mais aussi que la voix du doubleur corresponde à la voix que Link a déjà sans parler. J'ai déjà entendu des doublages ratés de certains animés dans différentes langues, où la voix du doubleur ne correspondait pas à l'âge du personnage interprété.
3)La peur du changement. Pas d'accord. Après 35 années d'existence, la série peut se permettre de rompre avec certaines traditions. Breath of the wild a renouvelé la licence, qui restait dans les codes établis depuis A Link to the past et a montré qu'en changeant certaines choses, on pouvait proposer une nouvelle expérience de jeu tout en maintenant ce qui fait l'âme de la série.

Et vous, qu'en pensez vous? Etes-vous d'accord ou non avec ces arguments? Etes-vous prêts à entendre Link parler dans le futur, sur Breath of the wild 2 ou les prochains jeux?

Mortifuce:
Si je ne me trompe pas, le principal argument pour le mutisme de Link est dans son nom : « Link », qui a été choisi parce que cet avatar fait le lien entre le héros et le joueur qui l’incarne. Son mutisme permet au joueur de mieux s’approprier le personnage dans son aventure, si Link se mettait à parler, il y aurait une distance entre le héros et le joueur.
En tout cas il me semble avoir déjà lu ça quelque part, ce serait le choix de Nintendo de ne pas faire parler Link pour cette raison.

Pour ma part, peu m’importe. Le choix du doublage ne me fait pas peur, je ne suis pas mécontent du doublage de BotW / AoC, je suis sûr que Link ne serait pas une exception. La peur du changement ? Le changement, on l’a eu avec BotW, où Link troque sa tunique verte de Héros contre la tenue bleue de Prodige, ça aurait été le meilleur moment pour lui donner une voix d’ailleurs, quitte à bousculer les traditions.

Le mutisme de Link dans AoC ne m’a pas vraiment gêné, comme pour BotW, les autres parlaient à sa place, c’était peut-être d’ailleurs plus agréable dans AoC que dans BotW, où Link était souvent face à une seule personne qui faisait un monologue. Il y a juste une scène un peu bizarre où Link s’est contenté de hocher la tête à quelqu’un qui lui tournait le dos, alors que ce dernier attendait un « oui » (ou « m***e » ;D ).
Pour la suite de BotW, j’imagine que Link continuera de rester muet. Il sera pensif, en train de réfléchir ou je ne sais quoi, et Zelda rencontrera sans doute d’autres personnages pour lui donner la réplique :_i _i:

Anju:
Personnellement, si je préfère un Link muet, c'est simplement pour garder la cohérence du personnage. Lui donner une voix signifierait lui donner une personnalité plus poussée et cela ne pourrait que décevoir, parce qu'on a tous notre Link au fond et je n'aimerais pas qu'on m'impose soudain une vision du personnage comme on a pu imposer une chronologie aux fans. Et de toute façon, ce serait un vrai casse-tête d'inventer une personnalité à un personnage qui n'en a jamais eu.

Cap:
Plus largement, cela questionne sur la place des dialogues à choix multiples dans les RPG. Actuellement, dans les RPG, on a le choix de la réponse qu'on veut donner. Elle est présentée sous forme d'un résumé, de quelques mots en synthétisant l'idée. Au joueur de l'interpréter et de choisir celle qu'il veut faire dire au personnage. Plus d'une fois, la réponse effectivement dite, la réponse entière, ne colle pas exactement à la phrase choisie. Mon dernier exemple en tête est Assassin's Creed Odyssey, où je me suis retrouvée avec une réponse pas vraiment satisfaisante, soit parce qu'elle ne correspondait pas exactement à ce que j'aurai voulu dire, soit simplement parce que c'est un choix par défaut parmi les possibilités, et qu'aucune ne me plaisait.
D'autant que ça pose la question de la conséquence des dialogues : est-ce vraiment un choix si finalement peu importe la réponse qu'on fait rien ne change : ni l'appréciation des différents PNJ, ni les informations qu'on peut glaner dans la discussion, ni rien en fait.

D'un autre côté, le personnage complétement silencieux peut être un choix de design pour éviter ces frustrations. Certes on ne choisit pas ce qu'il dit, il y a une impression de passivité face aux évènements, mais finalement, le personnage reste dans son rôle, et le joueur ne rencontre pas ces petits soucis des phases de dialogues.

Pour Link, peut-on vraiment dire qu'il est muet ? Bah pas complétement en fait. Dans les derniers jeux, on a souvent eu le choix entre plusieurs réponses à apporter aux persos. Ces réponses n'ont aucune conséquence, si ce n'est la réponse immédiate de la personne d'en face (les Yigas, je pense particulièrement à vous) mais le joueur a quand même le choix de ce qu'il peut répondre à certaines questions/situations (et Link semble être un sacré plaisantin). D'autant qu'il y a des déjà eu des scènes où on voit Link raconter, je pense par exemple au début de SwS dans l'école de Chevalerie, juste après la chute de Zelda. Link raconte au vieux ce qui s'est passé, on voit ses mains bouger comme s'il contait les événements.
A mon sens, c'est un choix de gamedesign de faire comme ça. La personnalité de Link est réduite au minimum, pour laisser aux joueurs le soin de l'imaginer comme ils le souhaitent. C'est pas le seul jeu à faire ce choix, c'est certes pas trop la mode des AAA du moment, mais certains jeux ne proposent même pas de réponses aux dialogues comme dans BotW. Le personnage est juste balloté dans les dialogues ('fin monologue du coup), et même faire des achats se résume à "acheter", "partir" suite à la phrase d'accroche du vendeur (comme premier exemple sous la main, j'ai Dishonored).
D'ailleurs, le personnage complétement silencieux de Dishonored fait plus bizarre dans les phases de monologues des persos, puisque Corvo (le personnage principal) ne pose jamais de question ni n'émet d'objections à tout ce qu'on lui propose. Les cinématiques, elles, passent très bien, puisque que c'est un narrateur qui intervient et prend la parole, tout le long.

Et pour répondre un peu aux arguments de Moré. Mauvais souvenir des Zelda CD-I me semble un peu fort. En témoigne BotW, quand Nintendo propose un doublage, il le propose bien. Et le choix du doubleur, c'est un peu le problème dans tous les jeux doublés ça :oups:
Et le changement, c'est un problème pour toutes les suites. Il y aura toujours des gens pour dire que c'était mieux avant, d'autre pour dire que le changement c'est bien. Et côté industrie, c'est un peu le problème en ce moment. Les AAA en ce moment se ressemblent quand même pas mal, et Nintendo a quand même réussit à faire quelque chose qui sort du lot du fameux monde ouvert beaucoup trop utilisé ces dernières années, tout en conservant l'esprit Zelda. On est pas si mal je pense :8):

Fry:
Pour creuser dans l'idée que son mutisme est surtout lié à des questions de personnalité et d'identification au personnage, je pense aussi que l'une des raisons pour lesquelles Link ne parle pas c'est que la voix c'est un élément genré. Tu vas forcément casser une grosse partie du potentiel d'imagination et d'identification si tu lui donnes une voix (qu'on peut supposer serait très probablement masculine), ce qui est un marqueur assez prononcé. Y'a quelques jours je suis retombée par hasard sur une interview d'Aonuma de 2016 dans laquelle il discute du caractère androgyne de Link et explique que depuis au moins Ocarina of Time y'a eu une volonté de faire un personnage neutre (à l'exception de la période TP). D'ailleurs pour le citer :


--- Citation de: Aonuma ---Back during the Ocarina of Time days, I wanted Link to be gender neutral. I wanted the player to think ‘Maybe Link is a boy or a girl.’
--- Fin de citation ---

Ce caractère neutre c'est quelque chose que tu peux pas avoir si tu donnes à Link une voix, et pour cette raison je pense pas que dans un futur proche Nintendo lui en donnera une dans les jeux (au moins tant qu'Aonuma est là je suppose). 

(L'interview en question : https://time.com/4369537/female-link-zelda/)

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Sortir du mode mobile