Auteur Sujet: [Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food  (Lu 1785 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12414
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« le: samedi 05 décembre 2020, 22:54:00 »
C'est le froid qui l'avait réveillé. Aussi sûrement et durement que des lames de rasoir, le froid lui brûlait la peau. Yorick se leva. C'était un Hylien tout ce qu'il y avait de plus banal, mais son accoutrement détonnait avec l'environnement. Ses vêtements légers n'étaient pas faits pour la neige qui l'entourait. Alors qu'il s'époussetait l'épaisse couche blanche qui s'était accrochée au tissu et à ses cheveux, un grommellement se fit entendre à côté de lui. Visiblement, Yorick n'était pas seul et il avait réveillé un gros tas de neige. Un gros tas de neige.

— Krystal : Tu ne tiens vraiment pas l'alcool.
— Yorick : Bonjour à toi aussi Krystal. Vu le trou de mémoire sur la soirée d'hier et mon mal de crâne, pourquoi n'est-il pas étonnant que tu sois mêlée à tout ça.
— Krystal : Au moins avec moi, on s'amuse. Moi, je me souviens de ce qu'il s'est passé la veille et franchement, tu faisais peine à voir…

Yorick ne disait rien. Il s'attendait à que Krystal continue… mais apparemment elle n'avait pas spécialement envie. Après tout, d'aussi longtemps qu'il la connaissait, elle était indépendante et forte de caractère. Vicieuse même. Avec des fréquentations peu recommandables. Et un penchant pour les histoires érotiques entre homme et pour la liqueur de bananes. Et elle était toujours sur son chemin… Aux dernières nouvelles, il devait se rendre au village Piaf pour essayer d'établir des liens commerciaux pour établir son restaurant. Il avait essayé les villages d'Elimith et Cocorico, mais il n'avait pas réussi à trouver les bons arguments. Il faut dire que la paix n'était toujours pas revenue et que les rares villageois qui avaient croisé leur route n'en gardaient pas un bon souvenir.

— Yorick : Vas-y raconte ! Je sais que je vais le regretter, mais je préfère savoir qu'imaginer ce qu'on aurait pu faire.
— Krystal : On s'est croisé aux abords du village Piaf. Tu faisais peine à voir, mon vieux. On m'avait dit que tu avais un oiseau gardien pour te déplacer et au lieu de ça, je te retrouve au relais enfourchant un âne. Pitoyable mon gars.
— Yorick : Plus de carburant. J'ai dû le vendre auprès d'une gamine un peu trop excitée du ciboulot. Sans carburant, il devenait carrément encombrant.
— Krystal : Tu veux dire que tu l'as bradé…
— Yorick : Disons que c'était plutôt un échange pas très équitable. C'est vrai.
— Krystal : Ouais, tu m'as sorti cette même excuse hier soir. Moi, je venais vendre mon alcool de bananes. Depuis que je suis devenue une référence auprès des Yigas, de nouvelles portes me sont ouvertes. Les gerudos ont beau rechigner sur l'origine de mes clients, elles sont pas les dernières à mettre la bouche au goulot si tu vois ce que je veux dire. Bref, je venais voir ce que les Piafs avaient dans le gésier et s'ils étaient prêts à se réchauffer avec un peu d'alcool de ma fabrication… Et te voilà.
— Yorick : Et à quel moment ça a mal tourné ?
— Krystal : Pourquoi cela aurait-il mal tourné ?

Yorick fit un geste éloquent pour désigner autour de lui. Visiblement, la veille, il ne neigeait pas.

— Krystal : Ah oui, tiens ! Qu'est-ce que fait cette neige ici ?
— Yorick : Toi aussi tu as un trou noir ?
— Krystal : Jamais. Je supporte l'alcool, moi, Monsieur.
— Yorick : Et comment expliquer cette neige ?
— Krystal : Simple refroidissement du climat. Je connais quelqu'un qui d'ailleurs pourrait nous rens…
— Yorick : Et comment expliquer que le village Piaf soit détruit ?

Krystal se retourna. Là où vivaient autrefois les Piafs autour d'une grande colonne de pierre, il n'y avait plus rien mis à part la structure centrale. Le brouillard et la neige tombante masquaient un peu la vision, mais une chose était sûre. Le village n'était plus là.

— Krystal : Ah ça ! J'en sais fichtrement rien. Quand je me suis couché, tu avais fini de dégueuler tes tripes et il faisait encore bon. Le village était encore là.
— Yorick : J'ai vomi.
— Krystal : Oh que oui. Moi aussi, mais je pense plus que c'était à cause du plat que tu nous as préparé. Tu es sûr de vouloir ouvrir un restaurant ? Parce qu'en tant que gestionnaire ça a pas l'air d'être la joie, mais en tant que cuistot, tu vaux pas un clou en ce moment.
— Yorick : C'était si raté que ça ?
— Krystal : C'était pas raté. C'était douteux. Immangeable. Tu te souviens du drôle oeuf blanc que tu avais avec toi ?
— Yorick : Oui. Mais ce n'est pas ingrédient.
— Krystal : C'est ce que je t'ai pourtant dit, mais tu as insisté. Pour fêter nos retrouvailles, que tu as dit. Franchement, j'avais pas attaqué la seconde bouteille que toi tu étais complètement pété.
— Yorick : Et on en a mangé ?
— Krystal : Bien sûr. Je suis une aventurière et toi tu étais fin bourré. Alors, pourquoi pas ? Maintenant, je peux dire que j'ai mangé du gardien.
— Yorick : Tu veux dire que mon œuf c'était un gardien ?

Yorick craignait le pire et il avait raison. Non seulement, il allait se coller une indigestion dantesque, mais en plus il avait perdu sa dernière monnaie d'échange pour monter son restaurant. Et encore, ça c'était ce qu'il venait de comprendre. Ce qui n'avait pas encore compris, c'est qu'en mangeant ce mini-gardien, l'un des deux acolytes avait assimilé ses pouvoirs et les avait fait voyager dans le temps. Cent ans en arrière.



Comme vous l'avez peut-être compris, il s'agit d'une suite de A la Bonne Recette. On va tenter de pimenter tout ça avec @Krystal. Je ne sais pas s'il y aura des gens motivés, mais si vous l'êtes, tâchez de nous contacter d'abord pour voir comment on procède histoire qu'on suive un truc logique. En fait je pense à orco notamment qui voulait faire des trucs à sa manière...
A Little bit of love

Hors ligne Anju

  • Espion Garo
  • *
  • Messages: 829
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #1 le: samedi 05 décembre 2020, 23:50:21 »
C'est un chouette projet. :miou: J'espère que ça va relancer la fiction collective sur le forum, ça faisait un petit moment que c'était au point mort.

Ce début d'histoire est très rigolo en tout cas. Bon courage aux écrivains !  :miou:

Hors ligne orcosauron

  • chevalier fléau
  • Jeune Mogma
  • *
  • Messages: 187
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #2 le: dimanche 06 décembre 2020, 10:35:43 »
Je participe car j'ai enfin un personnage qui est malléable.!!!
« Modifié: dimanche 06 décembre 2020, 14:02:31 par orcosauron »

Hors ligne Morémuse

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #3 le: dimanche 06 décembre 2020, 12:26:35 »
J'aimerai bien y participer, mais je ne sais pas trop comment m'inclure dans l'histoire. J'avais en tête un personnage de Gérudo exploratrice, mais je sais pas si ça tiens la route.

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12414
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #4 le: dimanche 06 décembre 2020, 13:22:15 »
Coucou. Je serais ravi de vous voir participer. Je n'ai pas spécialement d'idée de scénario, généralement ça part un peu dans tous les sens.

Je vous propose un google doc en commun pour exposer vos idées. Et j'impose à orcosauron de se relire.
> https://docs.google.com/document/d/1qry0EdMOSRuCTxNNhk9TzMUSyhYlEpu-oD3xjFbRbzg/edit
A Little bit of love

Hors ligne Achileus

  • Adepte du MaLink
  • Espion Garo
  • *
  • Messages: 851
    • Code ami 3DS 0447 7957 2118

    • SW 3805 4509 0400
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #5 le: dimanche 06 décembre 2020, 15:50:53 »
Ça a l'air rigolo ce projet. J'ai hâte de faire un verantree un personnage intéressant. Je promet rien (ma flemme est désormais connue) mais je vais essayer d'écrire.


"Il faut toujours viser la Lune, car si l'on rate l'on s'étouffe dans le vide spatial jusqu'à l'arrêt des fonctions vitales de la vie vivante (et en plus si l'on tombe sur les étoiles on brûle)"

Hors ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Sorcier Sheikah
  • *****
  • Messages: 7217
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • ChompirPZ
    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #6 le: dimanche 06 décembre 2020, 17:14:53 »
J'avoue que j'aurai été motivé mais le fait que ça se passe 100 ans en arrière, ça laisse peut de chance pour faire revenir mon perso d'À la Bonne Recette. :hap: Je verrai du coup si j'ai de l'inspiration sur un perso et sur les idées de scénarios que vous avez.
Merci à Haine et Jielash pour le kit <3

Hors ligne Anju

  • Espion Garo
  • *
  • Messages: 829
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #7 le: dimanche 06 décembre 2020, 18:19:27 »
Tu peux toujours faire intervenir un robot gardien magique, Chompir.  :8):

Ah et. Peut-être que j'essaierai de participer. Peut-être.  :oups:

En ligne Cap

  • Récipiendaire du meilleur
  • Stratège de Din
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 10254
  • Time for your medicine
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #8 le: dimanche 06 décembre 2020, 18:31:46 »
Ah et. Peut-être que j'essaierai de participer. Peut-être.  :oups:

Si tu as envie, fais le, c'est tout :8):


Pour ma part, je me joindrai sûrement à vous. Je suis triste que Miderlyr soit à l'arrêt, et j'aime bien les fics cos :oui:

Fiertés ?
It seems like we're fighting each other. But we both know that we're fighting against ourselves. - The Edge

Hors ligne Morémuse

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #9 le: dimanche 06 décembre 2020, 19:35:06 »
Je n'arrive pas à voir ton Google doc @Yorick26 j'ai une page vierge qui s'affiche  :/

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Prince Zora
  • *****
  • Messages: 12414
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #10 le: dimanche 06 décembre 2020, 19:55:34 »
Ben elle est vierge. C'est si vous voulez y mettre vos idées pour qu'on puisse en discuter. Par exemple, orcosauron n'est pas trop adepte de Discord, c'est pour ça.
A Little bit of love

Hors ligne Krystal

  • Couturière débutante
  • Priant de Nayru
  • Skull Kid
  • *****
  • Messages: 5766
  • La Vraie Admin
    • Code ami 3DS 0602-6249-6455

    • SW-4831-0429-0413
    • Voir le profil
    • Fanfiction.Net
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #11 le: dimanche 06 décembre 2020, 20:19:05 »
Se réveiller dans un marais ou en pleine forêt, elle l’avait déjà fait. Être perdue au beau milieu du désert Gerudo, au bord de l’insolation, parce qu’elle avait fait une course de morse complétement bourrée et qu’elle était tombée, ça aussi elle l’avait fait. Sortir de son coma éthylique dans la maison de purs inconnus, ou dans un buisson tout près d’un camp de montres, c’était dans ses habitudes. Mais sous un tas de neige, ça par contre, c’était nouveau.

Krystal papillonna des yeux, tout en se dépêtrant de la neige dans laquelle elle était couchée. A ses côtés, un Yorick pas très frais malgré le climat glacial. Son air perdu arracha un sourire à sa partenaire de voyage, qui se fit un malin plaisir à lui rappeler les évènements de la veille. Elle le revoyait encore sur son âne, avancer à deux à l'heure, puis paniquer comme une vierge effarouchée quand elle s'était lancée à sa poursuite avec son Gardien. L'un des meilleurs fou rire de sa vie. Puis il avait été content de la revoir après tout ce temps. Elle qui pensait qu'il faisait toujours la gueule quant à sa fuite sur un wok, ce fut une réelle surprise. Ca, plus l'alcool, ça avait été une soirée inoubliable.

Néanmoins, elle qui n’oubliait jamais rien ne savait pas comment ils étaient sortis du village, et surtout pourquoi ce dernier n’était plus là où il était sensé être.


—   Yorick : Je vois des habitations au loin, on devrait aller voir.
—   Krystal : Tu rigoles ? Si jamais c’est nous qui avons détruit le village, ils vont nous sauter dessus.
—   Yorick : Je croyais que tu te rappelais de tout.
—   Krystal : Je me rappelle de tout. Je me souviens de toi, effondré à l’entrée de l’auberge, évanoui face contre terre, à quelques centimètres de ton vomi. Je me souviens de m’être moquée de toi jusqu’à m’étouffer, et de m’être posée à côté de toi parce que je commençais à avoir mal au ventre et de m’être endormie là. Ton plat a eu beaucoup de mal à passer d’ailleurs.

Yorick fit la moue. Il se leva, vacilla quelques instants, avant de se frictionner les bras, sous l’œil attentif de Krystal, qui restait assise dans la neige. Des volutes de fumée s’échappaient de sa bouche à chaque expiration tandis qu’il tentait de se réchauffer, en vain. Il faut dire, ils n’étaient pas habillés pour supporter un tel climat. Ils n’avaient ni vêtements chaud, et encore moins une bouteille de liqueur de banane qui aurait pu les réchauffer.

—   Yorick : On devrait quand même y aller. S’ils nous cherchaient, ils n’auraient eu aucun mal à nous trouver évanouis dans la neige.
—   Krystal : J’ai garé mon Gardien pas loin. On atteindra un endroit plus clément en un rien de temps.
—   Yorick : Ton Gardien, il fait chauffage ?

Un long silence s’ensuivit. En soupirant bruyamment, Krystal se mit enfin debout et se dirigea d’un pas lourd vers les habitations que Yorick avait repéré. Ce dernier secoua la tête et la suivit sans dire un mot.

Ils arrivèrent aux abords du village, gardé par un Piaf qui, en les voyant arriver, les invita auprès du feu qui crépitait non loin. Yorick s’y précipita, tandis que Krystal prit plus son temps. Oui, elle avait froid. Oui, elle ne sentait plus ses extrémités. Mais elle avait sa fierté. C’étaient pas quelques degrés en moins qui allaient la faire plier. Ils se réchauffèrent auprès du feu, tout en discutant avec le Piaf qui se demandait comment deux Hyliens en manches courtes étaient arrivés aussi loin sans mourir de froid.


—   Yorick : Où est le reste du village ?

Le Piaf haussa un sourcil. Il fixa un long moment son interlocuteur, ne semblant pas comprendre la question.

—   Piaf : Quel reste ?
—   Yorick : Le… le reste. Le village en hauteur, ça allait jusqu’au sommet du pilier.
—   Piaf : Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Le village a toujours été ainsi.

Yorick et Krystal s’échangèrent un long regard.

—   Yorick : Quand on est arrivés hier, le village n'était pas comme ça.
—   Piaf : Nous n'avons pas accueillis d'Hyliens hier.
—   Krystal : Euh si, on a passé la soirée ici, à l'auberge. De mémoire, vous avez construit le village en hauteur pour dissuader les monstres de vous attaquer, ainsi que les Gardiens. Et puis, il neigeait pas.
—   Piaf : ... Ca fait plus d'un mois qu'il neige en continu ici. Et puis, les Gardiens ?
—   Yorick : Oui, les Gardiens corrompus par le Fléau Ganon.
—   Piaf : De quoi vous parlez, enfin ? Le Fléau Ganon n’est pas encore apparu.
—   Yorick : Comment ça il n’est pas…

Krystal attrapa brusquement le bras de Yorick et le tira en arrière. Ce dernier se tut, sachant qu’en faisant cela, elle voulait « subtilement » lui faire comprendre qu’il fallait qu’il se taise. Krystal et la délicatesse. Elle adressa au Piaf un sourire colgate.

—   Krystal : Désolée ! Mon compère a la gueule de bois, il a fait d’affreux cauchemars cette nuit qui semblent encore le hanter.
—   Piaf : Je vois. Veillez à ce qu’il retrouve ses esprits, il ne faudrait pas qu’il provoque un mouvement de panique.

Le Piaf s’éloigna en leur lançant de petits regards furtifs, laissant les deux compères seuls. Yorick se tourna vers Krystal, qui lui tapotait l’épaule sans s’arrêter, tout en affichant un air ébahi.

—   Krystal : Mec, je crois qu’on est dans le passé.
—   Yorick : N’importe quoi.
—   Krystal : Mais réfléchis ! Quand on est arrivés hier, il faisait beau, et là il nous dit qu'il neige depuis plus d'un mois ! Le reste du village n’a pas disparu, c’est parce qu’il n’a pas encore été construit, tout ça parce que le Fléau n’a pas encore montré le bout de son nez !
—   Yorick : Et après, c’est moi qui tient pas l’alcool… Ecoute Krystal, c'est complètement loufoque ce que tu dit. Je sais qu'on en a vécu des trucs bizarres, mais un voyage dans le passé, c'est...
—   Krystal : Hé ! HEY MONSIEUR LE PIAF ! C’EST QUI QUI CRÊCHE AU CHÂTEAU D’HYRULE EN CE MOMENT ?
—   Piaf : … Le roi Rhoam Bosphoramus Hyrule et sa fille Zelda.
—   Yorick : Oh mon dieu.

Yorick ouvrit et ferma la bouche, semblable à un poisson dans l'eau. A ses côtés, Krystal piétinait sur place, au bord de l'euphorie.

—   Yorick : Mais mais mais… comment ?
—   Krystal : J’en sais rien, mais c’est trop biiieeen ! Un nouveau monde s'offre à nous, loin des ravages du Fléau, et y a mieux ! Plus de Yigas à mes trousses, mes dettes envolées ! Je peux publier mes ouvrages et me refaire un paquet d’oseille dessus ! On peut repartir de zéro, on peut…

Elle s’arrêta brusquement, perdant toutes ses couleurs. Krystal fit volte-face, semblant chercher quelque chose du regard. Yorick s’inquièta de ce soudain changement d’attitude. Une Krystal qui se tait, ce n’est jamais bon signe, et Dieu sait qu’elle l’ouvre. Tout le temps.

—   Yorick : Krystal ?
—   Krystal : Non non non… Nonononononon. Mon… Mon…

Krystal se retourna vers Yorick, les larmes aux yeux.

—   Krystal : MON GAAAAAAAARDIIIEEEEEEEEEEEEEEEEEEN !
Award #1 Award #2 Award #3
Citation de: Rictus McNatret
Krystal, tu es la plus adorable pedobear du monde.
Citation de: Un paysan
20:29:59 ‹D_Y› j'ai jamais vu quelqu'un de plus machiavélique que toi
20:30:04 ‹D_Y› hannibal lecter à côté c'est chompir

Hors ligne Morémuse

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #12 le: lundi 07 décembre 2020, 21:05:55 »
Non loin de là arrivait un autre badaud. Mais il faudrait plutôt dire une autre badaud. Solia, Gérudo de son état, avançait lentement, frigorifiée.
Elle qui venait du désert connaissait déjà les nuits glaciales, et c'était bien pour ça que personne ne sortait de la cité après la tombée de la nuit et restait se réchauffer chez soi. Malgré l'acquisition d'un doublet d'occasion et de vieilles bottes de neige contre quelques rubis chez un marchand itinérant, ainsi que du port d'un diadème gérudo orné d'un rubis dont le pouvoir était de réchauffer son propriétaire, elle avait quand même attrapé le rhume du siècle.

Lorsqu'elle aperçu dans son champ de vision le fier garde Piaf, elle fut prise d'un énorme soulagement. Enfin arrivée à destination, elle pourrait se procurer des vêtements plus adaptés au froid et se réchauffer avec une bonne soupe. Rien que l'idée du potage lui fit une remontée d'adrenaline suffisante pour lui permettre de galoper jusqu'au Piaf, qui avait l'air assez surprit en voyant arriver en courant cette fille aux cheveux rouges qui faisait deux têtes de plus que les deux Hyliens qui s'agitaient non loin de là. Décidément, se dit-il, il y a beaucoup d'étrangers aujourd'hui dans le coin.

-Tiens? Une Gérudo? C'est rare d'en voir par ici. Mais je vous en prie, réchauffez-vous. Vous avez l'air congelée ma pauvre, tout comme ces deux Hyliens.

Solia murmura un "merci" en s'accroupissant devant le feu. Tendant ses mains près des flammes, elle se senti revivre. Voilà une agréable sensation réconfortante après un long effort qu'elle pourra consigner le soir-même dans son journal de route. D'autant plus qu'elle fût deux heures plus tôt encerclée par une meute de loups enragés et qu'elle a dû en occire deux pour faire fuir les autres et ne pas leur servir de dîner.

Elle n'avait pas tout de suite remarqué les deux Hyliens. Un homme et une femme qui étaient bien moins équipés qu'elle pour survivre à ces températures glaciales. Ils lui tournaient le dos, la femme s'était prise la tête entre ses mains, hurlant "non non non non". L'homme avait l'air inquiet. Puis la femme se jeta dans ses bras en pleurant "Mon gardien!". Solia ne comprenait absolument rien à leur situation, ni au sens de leurs paroles, si ce n'est qu'ils n'avaient plus l'air d'avoir toute leur tête.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Voilà, je me lance dans cette petite aventure littéraire, avec un personnage dont j'avais posté la fiche de présentation ici: https://forums.puissance-zelda.com/index.php/topic,8610.msg578039.html#msg578039
Pour l'instant, vu que c'est le début, j'ose pas trop toucher à vos personnages @Yorick26 et @Krystal et je préfère plutôt me concentrer sur les réactions de ma Gérudo face à la situation.
 
« Modifié: lundi 07 décembre 2020, 21:10:54 par Morémuse »

Hors ligne Sentinelle

  • Chercheur en Korogus
  • *
  • Messages: 1131
    • Senti_nelle
    • SW-3963-6822-3987
    • Voir le profil
    • Artstation
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #13 le: mardi 08 décembre 2020, 00:12:38 »
La neige ne cessait de tomber depuis plus d'un mois, et ses vêtements de barde n'étaient pas les plus adaptés. Bien sûr, tout le monde au village lui conseillait de s'habiller plus chaudement, mais elle perdrait alors son légendaire charisme. Rien ne la contraindrait à ôter ses habits excentriques. Sentinelle l'était d'ailleurs tout autant que son style vestimentaire, excentrique. Déjà, parce qu'elle s'était donné le titre de Sentinelle, en raison de son ancien poste dans le village. Mais garder un patelin où il ne se passe jamais rien, ça ne lui plaisait pas. Elle préférait composer de redondantes ballades et des poèmes aux syllabes bancales. Elle n'était même pas très douée en tant que barde, mais elle s'amusait beaucoup. Son luth et sa voix s'accordaient suffisamment bien pour produire un son de qualité, il ne restait plus qu'à affiner ses vers et ses paroles pour être un barde accompli.
Son plumage gris était toujours lustré à la perfection, et ses yeux jaunes brillaient également de vivacité et de curiosité. Sentinelle, de son vrai nom Nali, souhaitait parcourir le monde, composer d'épiques ballades, voire faire partie d'une troupe de bardes itinérants, elle n'était pas fermée à cette idée.

Ce jour là, malgré la neige qui tombait inlassablement et rendait tout similaire, elle parvint à apercevoir deux figures étrangères, vu la taille, sûrement des hyliens. Ses sens acérés lui permirent également de repérer une silhouette plus allongée, qui devait être une gérudo. Que d'ambiance aujourd'hui au village piaf ! Aurait-elle une occasion de faire profiter de sa musique de nouvelles personnes ?


(Cliquez pour afficher/cacher)



Sentinelle a rejoint l'aventure ! Le forum ne me permet pas de mettre le texte à côté de l'image, donc je la mets sous spoiler. Pareil que Morémuse, je présente d'abord mon personnage avant d'intéragir avec tout le monde.
Mon Artstation avec mes dessins : par ici

Hors ligne Morémuse

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
    • Voir le profil
[Fan Fiction] The Legend of Zelda: Age of the Dubious Food
« Réponse #14 le: jeudi 10 décembre 2020, 23:39:41 »
En attendant la suite, je vais faire comme Sentinelle et vous montrer à quoi ressemble ma Gérudo.