Communauté > Débat

La 5G

<< < (2/4) > >>

Chompir:
@Taiki sur tout ce que tu dis, je suis d’accord (tu m’as même appris pas mal de trucs), mais dans ce cas, il serait mieux je trouve, qu’elle soit déployée uniquement pour des professionnels et non pour monsieur madame tout le monde. Déjà parce qu’on se retrouverait encore avec des coins totalement dépourvus de 5G mais aussi parce qu’au final, nous simple utilisateur, on en aura pas besoin. Une 4G enfin sur l’ensemble du territoire suffirait amplement.

@Cap, je pensais pas que c’était possible. Tu me surprends avec cette anecdote et c’est effectivement à éviter a tout prix.

Céhapé:
Bah maintenir 2 réseaux, c'est encore plus d'énergie consommée et ça demande deux fois plus d'entretien. Donc autant passer tout le monde en 5G. :8):


Par contre, ouais je rejoins Yorick, à quand juste internet partout par contre ? En tant qu'habitante du fin fond de la campagne profonde, j'attends déjà internet tout court avant qu'on me parle de haute technologie :oups:

D_Y:
J'ai rien contre la 5G mais l'argument écologique ne me convient pas. Tu dis @Taiki qu'acheter local ou manger moins de viande compte pour rien ; oui ça compte pour rien dans l'état actuel des choses mais si l'humanité mangeait moins de viande ça aurait un impact autrement plus significatif car c'est la production de viande qui produit énormément de CO2 à l'échelle planétaire, et gaspille un litrage astronomique d'eau.
Idem pour l'agriculture qui assèche les sols et les tasse donc créer inondations de plus en plus fréquentes, donc changer ce système est important.
Ok la 5G consomme moins que la 4G qui elle même est un acteur extrêmement ineur de la pollution humaine. Alors ok on peut se dire que personne ne veut faire l'effort donc c'est déjà mieux que rien, mais franchement le résultat positif niveau emission de gaz est nul. Les véritables impact sont sur le long terme 1/les gens prennent conscience de la nocivité de l'élevage intensif (et même de plus en plus d'un point de vue moral) 2/les choix politiques genre passer du nucléaire au charbon.

Taiki:
Pour la météo j'avais entendu un truc comme ça en effet, mais j'avais lu qu'il y avait eu des négociations pour que les fréquences soient moins puissantes quand ils opèrent sur la meme fréquence et ça règlerait peut être le soucis ? Enfin j'y connais rien mais il faut absolument trouver une solution pour ça en effet.

@D_Y je trouve que juste en disant "si l'humanité mangeait moins" tu te voiles un peu la face non ? C'est idéaliste. Certains mangent moins de viandes, d'autres ont arrêté, mais c'est une goutte d'eau par rapport à tout les autres humains qui mangent de la viande et qui sont pas prêt d'arrêter. Dans certains pays c'est complètement la culture, en Corée ils s'enfilent des BBQ de porc, du poulet à tire larigot, de la viande à chaque repas quasiment. Dans des tas de pays pareil sinon plus, c'est pas près de changer.

C'est pour ça que je disais, qu'en étant vraiment honnête avec nous meme, il faudrait trouver une solution pour garder ce meme niveau de confort en lissant le gaspillage, la pollution de plus en plus avec des innovations, toute autre alternative est franchement utopiste je trouve, car de toute façon la grande majorité des gens vont continuer à faire ce qu'ils aiment que la planète crève ou pas.

D_Y:
J'ai parlé de ce qui pourrait faire peser la balance en théorie, pas ce qui était réalisable demain. Dans un monde idéal on consommerait moins, y'aurait moins d'industrie lourde, pas de pétrole, tout nucléaire, plus d'agriculture et d'élevage intensifs, et je passe des dizaines de trucs qui feraient la différence, pas comme le passage de la 4 à la 5G.

J'ai pas de solution et je pense pas que l'humanité changera, pas volontairement du moins, et même si on change de système politique et économique (ce qui est tout à fait possible et est la première étape pas irréaliste) ce sera trés difficile de renoncer à ce qu'on a déjà.

En d'autres termes we're screwed, mais on s'éloigne du sujet principal.

Sinon sans trop de rapport avec la choucroute, "utopie" c'est pas un synonyme de "irréalisable", au contraire à la base c'était une critique tout à fait justifiée et argumentée d'un système politique bien pourrave. Le mot, comme "anarchie", a pris un sens nouveau grâce à un procédé proche de la novlangue, initié par d'autres systèmes politiques pourraves d'ailleurs.

Je dis ça sans vouloir faire l'amour à des drosophiles attention v.v

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Sortir du mode mobile