Auteur Sujet: [Débat] La limitation à 80km/h  (Lu 536 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6363
  • Je suis un renard, dit le renard
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[Débat] La limitation à 80km/h
« le: dimanche 23 septembre 2018, 23:01:03 »

Durant le dernier mois, j'ai du faire dans les 1500km sans (quasi) emprunter l'autoroute. J'ai donc pu goûter avec joies (:hap:) à la nouvelle réforme routière : la limitation à 80km/h.

Une bonne partie de ces kilomètres parcourus étaient entre Lyon et Toulouse (j'ai fait l'aller retour quoi). Et non, pas en passant par la vallée du Rhône, mais bien en coupant tout droit dans le Massif Central. Pour les curieux, ouvrez maps, et regardez le trajet : ça fait Lyon-St Etienne-Le Puy-Mende-Rodez-Albi-Toulouse. A la louche, il doit avoir dans les 400 km de nationale.
Avant que je ne donne mon avis, il faut savoir que j'aime conduire, et je suis souvent à fleurter avec la limite maximale quand les conditions le permettent. Je fais donc partie de ces gens qui roulent à 94km/h sur les nationales sympathiques, celles plutôt droites et avec de grandes courbes.
Donc quand j'ai vu le premier panneau 80, j'ai d'abord rigolé, me disant que c'était bizarre. Puis je me suis ensuite rappelée la nouvelle loi. Dans un premier temps, j'ai soupiré, mais je me suis pliée : je me suis calée à 84km/h. Puis j'ai rapidement déchanté. Les automobilistes se rangent dans deux catégories. Les premiers respectent la limitation. Mais vraiment sérieusement : ils sont à 75km/h, 80km/h pour les plus rapides. Et quand un radar est annoncé, ils prennent peur, et roulent à 65/70km/h. Parce que quand même, faudrait pas se faire flasher. Puis il y a la deuxième catégorie : ceux ignorant complétement la réforme, et roulant comme avant, voir plus (bawi, se faire contrôler à 90km/h ou 99 km/h, c'est la même amende, et c'est toujours un point, autant rouler à 99km/h). Donc ceux là te coller au derrière, et font tout pour doubler. Souvent à en être dangereux (et je ne parle pas que du dépassement).
Le trajet m'a donc particulièrement agacée. Pourtant, j'adore conduire. Mais ces deux comportements rendent le trajet particulièrement agaçant, et stressant. J'ai donc voulu me renseigner sur cette réforme. Apporte-t-elle vraiment quelque chose ? Quels sont les points positifs (et négatifs) de cette nouvelle limitation ?

La mortalité
Premier argument avancé par le gouvernement, cette réforme a pour but de diminuer la mortalité sur les routes. Est cité en exemple 2003, et l'arrivée des radars automatiques. Ces derniers ont permis une réduction de la vitesse, provoquant une baisse de la mortalité sur la route (la plus basse jamais enregistrée d'ailleurs).
L'image est pas super nette, mais montre clairement la baisse de la mortalité sur la route, ainsi que les différentes causes, à chaque fois. Ainsi, les progrès technologiques apportent aussi de la sécurité et permettent également la diminution de la mortalité. Mais concentrons-nous sur la vitesse, sans prendre en compte les progrès technologiques.
Je vous épargne les calculs sur les distances de freinage théoriques, les 10 mètres de différence (environ) ne changent pas grand chose en soi, surtout si les distances de sécurité sont respectées.
Si on regarde la cause des accidents graves, on retrouve à chaque fois la vitesse. Le lien est exponentiel entre cette dernière, et la mortalité. Ainsi, de façon intuitive, si on baisse la vitesse, on baisse le nombre de morts sur la route.
Mais c'est oublier une autre partie du problème : les drogues (oui, j'inclus l'alcool dedans). D'ailleurs, l'alcool est responsable à lui seul d'un tiers des accidents mortels. Proportion toujours conservée, malgré la baisse du nombre d'accident.
Ce point sur l'alcool me permet de glisser une petite question. On parle toujours du nombre d'accident, mais jamais de la proportion d'accident. Je suis quasiment sûre (mais impossible de trouver mieux que l'image qui va suivre) que le nombre de personne sur la route, et le nombre de kilomètre parcourus par conducteur a augmenté considérablement ces dernières années. Pour un nombre d'accidents décroissant (puis globalement constant ces dernières années). Si on regarde le ratio, la proportion d'accident est en baisse. Pourquoi dans ce cas est-ce que l'on présente toujours un nombre et non pas le ratio ?

L'indice de circulation est équivalent au nombre de km parcourus
Mais bref. Je m'égare. On parlait de la mortalité. La vitesse est responsable de 55% des accidents (je retrouve plus où je l'ai lu par contre, mais il me semble que c'était cet ordre de grandeur :niak:). Oui, mais, il y a une différence entre la vitesse maximale autorisée, et la vitesse à laquelle roule les automobilistes. Pensez à ces routes de montagnes sur lesquelles on peine à dépasser les 50km/h. Elles sont aussi limitées à 90 80km/h. Si on regarde la vitesse moyenne des automobilistes, bah, on est pas trop loin de la nouvelle limitation :

La description parle de réseau secondaire


Le temps et l'argent Parce que le temps, c'est de l'argent
Si on calcule le temps "perdu" passé à rouler à 80km/h au lieu de 90km/h, on arrive à environ 1 minute pour 10 km parcourus. Pas énorme me direz-vous ? En effet, sur de petites distances, la différence n'est pas énorme, mais si on commence à considérer des distances plus grandes, les temps deviennent vite plus grands. Les professionnels, ceux amenés à prendre beaucoup la route, vont ainsi augmenter leur temps de trajet. Mais plutôt que passer plus de temps sur la route, ils vont plutôt réduire leur champ d'action, pouvant ainsi créer des "zones blanches", plus du tout déservies.
Parlons également du coût de cette réforme. Bah oui, il a fallu changer tous les panneaux. Les chiffres avancés sont de l'ordre de 11 000 panneaux. Pour un coût compris entre 6 et 12 millions d'euros (oui, j'ai pas plus précis). Mais soyons rassurés, l'ensemble du trop perçus par les radars et autres amendes pour excès de vitesse sera entièrement utilisé pour les soins aux accidentés de la route (même si on ne sait pas comment sera estimé le trop perçu).


Et le climat là dedans ?
Une première approximation pourrait nous faire penser que cette réforme pense à notre vieille planète. Déjà, on va avoir des voitures qui ne seront pas à leur régime moteur maximal : les plus anciennes ne passent pas forcément la 5ème à 80km/h, et les plus récentes ne passent pas non plus la 6ème (toujours à 80km/h). On observera ainsi une augmentation des rejets en gaz à effet de serre (GES) de la part de ces véhicules.
Cependant, ils ne sont pas majoritaires. Et bien sachez que énergie nécessaire pour entraîner un véhicule augmente avec le carré de sa vitesse, ce qui signifie que la consommation de carburant augmente plus vite que la vitesse. Ainsi, d'un point de vue écologique, il est plus intéressant de baisser sa vitesse de 10km/h sur les autoroutes que sur les nationales.
Également, afin de compenser le "temps perdus" sur les nationales, les gens préfèreront peut être faire plus de km, et prendre l'autoroute. Ce qui n'est pas pour la diminution des GES...


Et mon avis du coup ?
Vous l'aurez sûrement compris vu mon ton légèrement acerbe, je suis contre cette réforme. Et mes recherches m'ont confortées dans mon opinion. Je n'arrive pas à voir des avantages (mis à part remplir les caisses de l'état), pour quand même pas mal de points négatifs pour les automobilistes, ceux qui utilisent les nationales tous les jours. Une réforme, comme celle proposée par les départements, me semblait bien plus pertinente : une modulation des vitesses pour chaque route, en fonction de sa dangerosité. La vitesse est fixée par le département, également en charge de l'entretien de la route. Là, à mon avis, la réforme ne s'attaque pas au problème, mais au porte-monnaie. Ces quelques kilomètres par heure ne changent pas grand chose ; l'alcool (et autres drogues), ou les smartphones présentent bien plus de danger aujourd'hui. D'ailleurs, j'ai peur que par ennui, les gens les sortent beaucoup plus en conduisant...

Et vous, qu'en pensez-vous ?
« Modifié: lundi 24 septembre 2018, 10:37:50 par un modérateur »
Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !
AAAAARG TOUT CE ROSE

Que d'honneur // Presque ! // Oh ! // Le skill ! // Déesse des quizz

Hors ligne Guiiil

  • Valet d'Hylia
  • Commandant Yiga
  • *****
  • Messages: 8475
  • Tagazok !
    • Voir le profil
[débat]La limitation à 80km/h
« Réponse #1 le: lundi 24 septembre 2018, 08:48:12 »
Je sais que tu n'étais pas d'accord avec moi sur ce sujet, mais je reste persuadé, pour avoir vécu la chose, que si les gens roulent à 75, c'est parce que c'est galère de changer sans arrêts entre la quatrième et la cinquième, le changement se faisant à 80.

Sinon, ça me rappelle un "débat" sur France Info entre parisiens qui ne prenaient jamais la voiture et qui disaient que ceux qui se plaignaient de la vitesse à 80, c'était la même chose que ceux qui se plaignaient de la ceinture de sécurité à l'époque. J'avais tellement envie de me glisser entre eux, et de dire : "Du coup, on interdit l'alcool ? Vu que ça fait plus de morts que la vitesse ?". Et de voir leurs réactions.

M'enfin, j'ai revendu ma voiture, je prends le train, moins cher, et parfois moins compliqué.

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6363
  • Je suis un renard, dit le renard
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[débat]La limitation à 80km/h
« Réponse #2 le: lundi 24 septembre 2018, 09:19:51 »
M'enfin, j'ai revendu ma voiture, je prends le train, moins cher, et parfois moins compliqué.

Tout dépend de où tu habites. En ville, cette possibilité est envisageable. Surtout dans les grandes villes, hyper déservies en transports en communs.
Ma maison se situe en pleine campagne, l'arrêt de bus le plus proche est à 2km, et encore, je ne parle pas de sa fréquence de passage quasi nulle (il doit y avoir le ramassage scolaire quoi :oups:). La voiture est obligatoire à ce point. Des que l'on veut faire quelque chose, on doit sortir la voiture. Et c'est ce genre de personnes qui sont les plus impactées par la réforme...

Et pour l'alcool, les gens ne réalisent pas qu'ils sont dangereux conduisant avec. Fait surprenant, j'ai plus vu des membres de la génération de mes parents partir avec un taux d'alcool un peu élevé ("on va pas loin, on fait attention" (heureusement jamais eu d'accident !)). Tandis que les jeunes que j'ai pu côtoyer, toujours un Sam ou un matelas pour rester dormir. Mébon, l'expérience personnelle ne fait pas les chiffres, si on regarde du côté de la com' de la sécurité routière, c'est 25% des 18-24 ans impliqués dans un accident mortel qui avait trop bu (et la même proportion des 25-44 ans :niak:)
Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !
AAAAARG TOUT CE ROSE

Que d'honneur // Presque ! // Oh ! // Le skill ! // Déesse des quizz

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14113
    • Voir le profil
[débat]La limitation à 80km/h
« Réponse #3 le: lundi 24 septembre 2018, 09:37:23 »
Je reconnais que c'est plutôt bien argumenté, mais je ne suis pas du tout d'accord avec toi.

Tout d'abord, la question des gens qui ne sont pas au courant, ou ne veulent pas respecter la loi par rapport à ceux qui la respectent scrupuleusement : c'est normal qu'il y ait un temps d'adaptation, et ça marche pour tous les domaines. Quand je prends le vélo en ville et qu'une rue est passée en sens interdit (sauf pour les vélos), je me fais régulièrement insulter par des automobilistes qui ignorent que les sens interdits ne s'appliquent à 95% pas aux vélos dans ma ville. Bon, ils finiront par le savoir un jour, ce n'est pas de la faute de la loi en elle-même.

Ensuite, j'ai pas trop compris le rapport avec les drogues là-dedans. La consommation de n'importe quelle drogue autre que l'alcool est prohibée, donc qu'est ce que le gouvernement peut faire de plus ? Et les limites liées à l'alcool me semblent déjà, à juste titre, sévères et connues de la population (avec des grosses campagnes de sensibilisation). Donc, certes, c'est un facteur important dans le nombre d'accidents, mais si les gens ne respectent pas la loi, qu'il y a de la prévention qui est faite et des contrôles à ce niveau, ce n'est pas un levier sur lequel l'Etat peut faire grand chose de plus.

Et donc on en arrive à la vitesse, ouaip, c'est un peu chiant de devoir rouler 10km/h plus lentement, mais c'est bien le facteur le plus important sur lequel l'Etat peut faire quelque chose de concret, en sachant que ce sera très majoritairement appliqué (parce qu'à la limite conduire avec deux verres dans le nez, ça ne passe pas que si tu te fais contrôler, là où un excès de vitesse est très facile à détecter). Je vais prendre l'exemple des Pays-Bas, qui est un des pays avec le plus faible taux de tués sur les routes. Eh bien, sur les autoroutes, il y a des tronçons à 100km/h, des nationales à 70 et 100% des gens avec qui je m'y suis rendu s'en sont plaints, mais j'ai rarement eu autant la sensation d'avoir des routes sûres. Il y a des infrastructures qui poussent les gens à avoir les bons comportements (un système chelou avec les ronds-points, les fameux radars qui calculent la vitesse moyenne pratiquée sur un tronçon et pas à un instant T) et chaque mort sur la route est un mort de trop. (d'où l'intérêt de garder le chiffre absolu pour marquer les esprits, bien que dans les comparaisons entre pays on utilise évidemment des chiffres relatifs)


Bon et pour la question du temps et de l'argent... J'sais pas, l'histoire larmoyante des pauvres indépendants qui à cause de dix malheureux km/h vont perdre des fortunes et délaisser des zones trop lointaines, ça me parle pas du tout. Un promoteur immobilier qui trouve un bien à un bon prix au fin fond de la campagne, il les fera encore ses kilomètres supplémentaires, un médecin qui n'irait plus voir un patient parce qu'il serait du coup trop loin me semble juste être un mauvais praticien et au final de tous les échos que j'ai pu avoir sur la France, les indépendants se plaignent déjà que la limitation est trop basse (avant même qu'elle ne change) et beaucoup perdent des points sur leur permis. Du coup, au nom du sacro-saint principe du temps = argent, on devrait laisser les indépendants rouler à la vitesse qui leur convient ? Je constate que sur les routes, c'est souvent les gens qui ont des grosses voitures qui se permettent de doubler par la droite, de tracer à 140 sur la bande de gauche et de tenter des dépassements quand un malheureux a l'outrecuidance de respecter les limitations sur une nationale à une bande, du coup tous ces gens, j'vois pas trop ce que  ça va changer, ils payeront plus d'amendes, mais ils ne respectaient déjà pas forcément les limites. (le pire c'est que maintenant, avec les apps qui détectent les radars, t'as plein de conducteurs qui respectent seulement les limitations à l'approche du radar, pour retracer derrière)

Et le coût des nouveaux panneaux, tu t'en serais plaint si c'était pour augmenter la vitesse autorisée ? S'il faut prendre cela en compte, alors on ne peut plus jamais toucher à la législation routière.

Bref, en tant que conducteur occasionnel, je suis pour ce genre de politiques, mais j'ai l'impression que beaucoup d'automobilistes pensent avoir tous les droits sur la route et se plaignent constamment d'être persécutés (please, les gens en ville qui râlent de pas pouvoir rouler à 70 sur les gros axes, à 50 dans les petites rues, de pas pouvoir se garer, bla bla bla), alors qu'on parle d'une des principales causes de mortalité dans nos sociétés et du moyen de locomotion le plus polluant. Après, je sais très bien que c'est difficile de s'en passer quand on vit à la campagne, et qu'on ne bénéficie pas ou peu des infrastructures d'état pour se déplacer, mais ce serait plus dans cette direction qu'il faudrait demander plus d'interventions étatiques, avoir des meilleures offres de transport régional et surtout bien plus de connexions en trains entre les grosses villes françaises. Et changer la politique tarifaire de la SNCF que je trouve scandaleuse (cette histoire de prix qui varie selon la demande, pour une entreprise publique, je trouve ça à vomir).

Hors ligne D_Y

  • Nunuche
  • Gardien de Farore
  • Commandant Yiga
  • *****
  • Messages: 9340
    • Voir le profil
[Débat] La limitation à 80km/h
« Réponse #4 le: lundi 24 septembre 2018, 13:02:58 »
Citer
Eh bien, sur les autoroutes, il y a des tronçons à 100km/h, des nationales à 70 et 100% des gens avec qui je m'y suis rendu s'en sont plaints, mais j'ai rarement eu autant la sensation d'avoir des routes sûres.

Si on prend l'exemple inverse, il y a des tronçons illimités sur les autoroutes allemandes, et ça se passe plutôt bien. Mais c'est parce qu'ils ont les infrastructures adéquates, et c'est là le plus important.

Une vitesse à 80 sur une belle ligne droite avec une très bonne visibilité n'est à priori pas spécialement utile. Même les autorités le savent puisque c'est là qu'elles se mettent en priorité pour toper à la vitesse. Si les routes sont en bonnes état je ne vois pas d'obstacles à adapter la vitesse selon le tronçon, 70 quand c'est mauvais et qu'il y a plein de virages, 90 quand c'est idéal. Après tout c'est déjà fait en montagnes sans que ça ne dérange personne (il y a même des tronçons d'autoroute limités à 90).

Réduire la vitesse sur toutes est un réel problème. La vitesse n'est pas le seul élément en cause dans les accidents, il y a plein de variables. Par exemple, si comme le dit Guiiil, les gens gardent constamment la même vitesse enclenchée pendant tout leur trajet, c'est qu'ils ignorent le concept du frein moteur, ce qui est très important. En d'autres termes il faudrait déjà revoir le niveau de nos conducteurs (et par extension augmenter le niveau de nos moniteurs).
Il y a également un facteur psychologique. Tu dis que les gens s'adapteront à la loi avec le temps mais je ne trouve pas que ce soit si évident que cela. Je vais prendre pour exemple la pire route que j'ai jamais roulée : la partie N79 de la RCEA. C'est grosso merdo des centaines de km de route avec ligne continue, il y a des voies de dépassement mais plutôt rares et surtout courtes. Le moindre camion ou papi qui roule à 65, on se le tape pendant longtemps et crois moi, après 2h30 de N79 t'as envie de brûler ta voiture. Non seulement ça mais sur la fin t'en as tellement marre que t'es plus à même d'appuyer sur l'accelerateur, et comme t'es sur les nerfs t'es moins concentré. De fait, la RCEA est une des route les plus mortelle d'Europe alors qu'elle est loin d'être la plus rapide. Je te laisse imaginer à 80km/h, cette impression infinie de se trainer encore et encore dans le cul d'un camping car.
Maintenant sur une RN normale : on ne peut plus aisément dépasser parce qu'il y a des radars partout, et déjà à 90 il fallait parfois aller un peu au delà pour dépasser en toute sécurité. C'est le concept N79 appliqué même quand on a l'autorisation de dépasser, avec la désagréable impression de se trainer (10km/h ce n'est pas négligeable dans notre appréciation de la vitesse).

Je sais pas pour l'histoire des indépendants larmoyants mais il y a bien des milliers de gens qui prennent la voiture pour aller travailler et ce sont eux qui sont les premiers touchés par la reforme, non pas pour des questions de sécurité mais parce qu'ils sont les premiers à payer les amendes (qui ont doublées). De plus pour un trajet quotidien la perte de temps n'est pas spécialement négligeable, AMHA.

Maintenant est-ce si certain que 80 km/h, ça sauve des vies ? Je suis pas assez mathématicien pour le calculer, mais je sais que les distances de sécurité, déjà pas respectées avant, ne le sont toujours pas, et dans les deux cas les conséquences sont tout autant mortelles. En prenant en compte les facteurs actuels de "potentiel" de mortalité, il faudrait limiter encore plus la vitesse pour que ces facteurs soient entièrement annulés. En l'état, le risque de mortalité reste à peu prés le même, et ce même sans prendre en compte le facteur psychologique dont j'ai parlé et qui est paradoxalement plus accidentogène.
En l'état ceux qui ne respectaient pas les vieilles limitations ne seront pas plus respectueux et seuls ceux qui respectaient avant seront impactés. Or ce sont ceux qui ne respectaient pas avant qui meurent et qui continueront à mourir et ceux qui ont toujours respectés et respecteront toujours qui non seulement resteront en vie (s'ils ne se droguent pas bien entendu) mais auront aussi des temps de trajet plus long, et seront plus à même d'être flashés.
« Modifié: lundi 24 septembre 2018, 13:06:50 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Piaf postier
  • *****
  • Messages: 6363
  • Je suis un renard, dit le renard
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[débat]La limitation à 80km/h
« Réponse #5 le: lundi 24 septembre 2018, 14:04:57 »
Rodrigo > dire que les gens ne savent pas, c'est de la mauvaise foi, tous les panneaux ont été remplacés. Et certes, il n'y en a pas partout, mais ils sont suffisamment présents pour les croiser.
Le rapport avec les drogues, c'est juste pour comparer les mortalités. Dire que la vitesse est le plus grand facteur d'accident, sans parler que souvent, la conduite alcoolisée s'accompagne de vitesses excessives, c'est un peu de la mauvaise foi dans la com'. Après, je suis d'accord sur le fait que la vitesse est le point le plus facile à contrôler (et à mettre des amendes du coup :hap:)
Il y a des points que tu soulèves pour lesquels je suis d'accord avec toi, notamment ceux sur les automobilistes se croyant tout permis. C'est peut être pas clair dans mon premier post, mais je suis pour une limitation intelligente des routes. Les routes dangereuses à 80km/h, tandis que certaines grandes lignes droites, comme dans l'exemple de D_Y, peuvent rester à 90km/h (voire même être passée à 100km/h) sans danger ('fin, ce sera pas la vitesse la cause principale de l'accident, plutôt l'alcool, le smartphone, ou la somnolence).
Et avant d'améliorer les connexions entre les grandes villes (qui est déjà pas si mal, quoiqu'on puisse en dire, et malgré certains tarifs abusés de la sncf), faudrait déjà relier les campagnes aux (grandes) villes. On oublie trop souvent que des qu'on quitte une grande ville, la voiture devient essentielle et indispensable. Et c'est ceux utilisant la voiture tous les jours qui sont vraiment impactés par cette réforme v.v

D_Y > Je rejoins tes propos. J'attends toujours une mise en place d'une "revalidation" du permis, tous les 10 ans par exemple. Certaines personnes sont des dangers publiques sur la route, c'est effarant.
Citation de: D_Y
Maintenant est-ce si certain que 80 km/h, ça sauve des vies ? Je suis pas assez mathématicien pour le calculer, mais je sais que les distances de sécurité, déjà pas respectées avant, ne le sont toujours pas, et dans les deux cas les conséquences sont tout autant mortelles.
J'ai même plutôt l'impression que c'est le contraire, avec les gens qui collent au derrière en attendant la première occasion pour doubler :niak:
Après, pour avancer les chiffres du gouvernement, ils espèrent sauver 300/400 vies par an avec cette réforme (à rapporter aux environ 3500 morts par an, sur je ne sais combien d'automobilistes et de km parcourus)



En discutant avec les gens de cette réforme (par que ici), j'ai vraiment l'impression que c'est deux mondes qui s'affronte. D'un côté, les usagers réguliers, qui voient vraiment d'un mauvais œil cette réforme, et les usagers occasionnels (voir pas usagers du tout), qui au contraire sont en faveur. Deux types de consommateurs de la route, pour deux visions :8):
Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !
AAAAARG TOUT CE ROSE

Que d'honneur // Presque ! // Oh ! // Le skill ! // Déesse des quizz

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2044
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
[Débat] La limitation à 80km/h
« Réponse #6 le: mardi 25 septembre 2018, 22:26:52 »
Je ne suis pas (encore ?) automobiliste, mais j'ai déjà été dans de nombreux accidents de voiture, dont certains justement parce que les conducteur-rice-s n'étaient pas fichu-e-s de respecter les limitations de vitesse, entre autre. Du coup, je suis pour ce genre de réformes ? Je trouve que l'acte de conduire n'est vraiment pas anodin (même s'il est extrêmement banalisé), et je ne comprends sincèrement pas du tout l'attrait de pouvoir appuyer sur le champignon juste pour le plaisir alors que le simple fait d'être en bagnole ou à proximité est risqué.
Mon avis ne compte peut-être pas en tant que non-conducteur, parce que je ne peux pas commenter tous les aspects techniques de la conduite, mais bon. Ces bestioles à roues ne m'inspirent aucune confiance en particulier parce que j'ai compris très jeune le danger qui y était rattaché. Et ce n'est pas parce qu'il y a de moins en moins de morts sur les routes qu'on ne devrait pas prendre plus de mesures de sécurité, comme dit plus haut, chaque mort au volant est un mort de trop.

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Moon

  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3937
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
[Débat] La limitation à 80km/h
« Réponse #7 le: mercredi 26 septembre 2018, 09:43:04 »
Ton avis est toujours pertinent car on oublis à tord que la route n'appartient pas qu'aux automobilistes, on a déjà eu des exemples plus tôt avec les cyclistes mais prendre en compte les piétons est aussi très important.

Pour ma part je suis plutôt opposé car j'estime son effet au mieux très limité si ce n'est d'un point de vue pécuniaire.
Je pense que les voitures accidentogène n'était pas celles qui respectaient les 90 à l'heure et le code de la route mais ceux qui étaient "chauffards" ou les personnes distraites/alcoolisés/dispersées/avec le tel dans les oreilles, ....
Du coups, je pense que ceux qui sont chauffards le resteront et seront toujours aussi dangereux.

A la limite, j'y vois un peu l'efficacité sur les gens somnolents ou qui ont bu de l'alcool car à 80, tu as plus d'espace pour t'arrêter en cas de besoin mais c'était déjà des personnes à risque où la prévention fait son maximum (interdiction de boire pour les jeunes conducteurs alors qu'avant tu avais le droit à un verre, tolérance zero pour ceux qui boivent, ...)

Je rejoins aussi parfaitement l'argument que j'ai lu plus tôt, à savoir qu'il faut adapter la limitation en fonction de la route. ça me parait bizarre en allant travailler de rouler à 80km/h sur une grosse portion de route bien droite avec une visibilité optimale alors qu'à l'inverse, je trouve ça dangereux quelques kms plus loin de laisser à 80 sur une route hyper sinueuse en montagne où des gens se doublent parfois dans les virages alors que tu peux finir dans le décors à tout moment.

Ici j'ai plus l'impression que les radars ont été placés là où ils sont sûr de se faire de l'argent et pas où il y en aurait potentiellement besoin.
Je serais pour si je sentais pas qu'on nous prendrais pour des vaches à lait en nous pretextant la prévention (mais c'est pas une première).

Sinon pour rebondir à un argument que j'ai lu plus tôt, je ne pense pas que les professions libérales soient réellement impacté et c'est un faux débat.
En tant que médecin, c'est à la rigueur une affaire de 5 minutes de perdues par jour à cause de ça et encore. Par contre ce serait un vrai débat intéressant sur "est ce que les médecins peuvent/doivent encore faire des visites à domicile", mais clairement cet argument là est irrecevable.
Pour les autres professions, à part les camionneurs, je vois pas qui serait impacté sérieusement.
Et encore pour les camionneurs, les 3/4 que je croise sur l'autoroute ne respectent absolument pas les reglementations (que ce soit en terme de limitation de vitesse, qu'en terme de dépassement où il est pas rare de voir 3 camions sur les 3 files d'autoroute qui essayent de se dépasser, ..) et c'est aux entreprises de s'adapter (comme la vignette autoroute qui va être mise en place pour eux je crois).

Bref, on va voir ce que ça donne comme réel imact de cette mesure, il faudra être vigilent car je suppute qu'ils vont masquer un peu les chiffres pour se justifier mais je doute réellement de son efficacité (comme celle du tabac, pour parler d'un autre sujet, qui augmente encore et toujours, je pense que c'était dissuasif au début mais qu'il ne l'est plus tant que ça maintenant et qu'il faut trouver d'autres idées).

Hors ligne Rodrigo

  • Prince Zora
  • *
  • Messages: 14113
    • Voir le profil
[débat]La limitation à 80km/h
« Réponse #8 le: mercredi 26 septembre 2018, 10:16:36 »
Rodrigo > dire que les gens ne savent pas, c'est de la mauvaise foi, tous les panneaux ont été remplacés. Et certes, il n'y en a pas partout, mais ils sont suffisamment présents pour les croiser.
Le rapport avec les drogues, c'est juste pour comparer les mortalités. Dire que la vitesse est le plus grand facteur d'accident, sans parler que souvent, la conduite alcoolisée s'accompagne de vitesses excessives, c'est un peu de la mauvaise foi dans la com'. Après, je suis d'accord sur le fait que la vitesse est le point le plus facile à contrôler (et à mettre des amendes du coup :hap:)
Il y a des points que tu soulèves pour lesquels je suis d'accord avec toi, notamment ceux sur les automobilistes se croyant tout permis. C'est peut être pas clair dans mon premier post, mais je suis pour une limitation intelligente des routes. Les routes dangereuses à 80km/h, tandis que certaines grandes lignes droites, comme dans l'exemple de D_Y, peuvent rester à 90km/h (voire même être passée à 100km/h) sans danger ('fin, ce sera pas la vitesse la cause principale de l'accident, plutôt l'alcool, le smartphone, ou la somnolence).


Je pense que ça peut prendre du temps pour se rendre compte du changement pour une raison très simple : l'habitude. Quand tu roules en "pilote automatique" parce que tu connais la route par coeur, tu peux faire moins attention. Après normalement tu reçois une amende et tu fais attention, en effet. :niak: Et pour l'idée des tronçons avec des limitations différentes, c'est pas déjà le cas ? (question sincère) En forêt, en montagne, avant des grosses épingles, y'a jamais de panneau qui forcent à ralentir ? Le seul problème quand il y a beaucoup de changements sur une même route, c'est de parfois ne plus savoir jusqu'à combien on peut rouler (surtout pour des petits changements de 10 km/h).

Et vous parlez beaucoup des chauffards qui continueront à conduire trop vite et sur qui cette réforme n'aurait aucun impact, et pour ça, je me demande pourquoi dans nos pays on n'est pas encore passé à l'amende indexée sur le salaire. :niak: Pour quelqu'un qui a un revenu de 1500/mois, une amende de 200 est bien dissuasive et fait mal au portefeuille, donc au moins elle remplit son objectif. Pour quelqu'un qui est à 5000/mois, la même amende sera toujours déplaisante, mais sera beaucoup moins dissuasive. Si je ne me trompe pas, c'est le cas en Allemagne, et j'avais trouvé ça astucieux pour le cas d'un footballeur pro, qui avec une amende standard s'en serait foutu totalement de respecter les limitations, mais qui avait donc du payer plusieurs centaines de milliers d'euro. Je trouve que ce serait une bien plus juste vision de l'égalité devant la loi.

@Moon : Les camions c'est la pire plaie possible sur l'autoroute, 'faudrait inventer des radars qui ne les ciblent qu'eux pour éviter les situations de dépassement entre eux. :niak:

Hors ligne Yorick26

  • Priant de Nayru
  • Sage Goron
  • *****
  • Messages: 9715
  • Homme à tout faire
    • Code ami 3DS 1951-0832-7742

    • yorick.oudin
    • yorick26100
    • SW-6264-4058-0328
    • Voir le profil
[Débat] La limitation à 80km/h
« Réponse #9 le: mercredi 26 septembre 2018, 10:36:28 »
Personnellement, j'ai pas trop de soucis avec cette limitation de vitesse à 80. Le seul souci que je vais avoir c'est que le chemin sur mon boulot, j'ai une route qui est tantôt à 70, tantôt à 80, tantôt à 90. Du coup, ça donne que je suis plus ou moins à 80 tout le temps. Du coup, j'ai tendance à être à 80km/h même quand je suis censé être à 70 (c'est une route avec terreplein central avec aucun chemin à gauche et à droite. Juste il y a deux habitations bien visibles inhabitées

Little bit of Love

Hors ligne D_Y

  • Nunuche
  • Gardien de Farore
  • Commandant Yiga
  • *****
  • Messages: 9340
    • Voir le profil
[Débat] La limitation à 80km/h
« Réponse #10 le: mercredi 26 septembre 2018, 11:15:20 »
Citer
Et pour l'idée des tronçons avec des limitations différentes, c'est pas déjà le cas ?

Si mais les routes de forêt et de montagnes sont plutôt rares. Sur les routes "normales" les virages sont déjà signalés et limités, et ceux qui ne nécessitent pas de signalisation sont tous prévus dés leur conception pour être pris à bien plus de 90 (les ingénieurs les ont conçus pour des vitesses d'environ 90 avec marge d'erreur).
Il nous reste dans le lot les belles lignes droites. Pour déterminer quelles limitations seraient appropriées, il faudrait juger de l'état de la chaussée, de si l'environnement est propice au vent, s'il y a beaucoup de côtes/pentes... Il y a trop de variantes et il est plus simple de tout limiter pareil, j'imagine.

Je suis plutôt ok avec l'amende indexée sur le salaire, ça se fait en Suisse également et ça calme pas mal, parce qu'au fond, les radars s'engraissent surtout sur les pauvres, les riches s'en foutent généralement :hap:

Pour répondre à l'argument de Yuan, autant l'acte de conduire n'est pas anodin, autant il n'y a pas de grandes différences dans les conséquences d'un accident à 80 ou 90. Même à 50 le choc laisserait de belles séquelles.
On peut remettre en cause l'absurdité d'une société qui repose une grande partie de ses déplacements sur des machines de plusieurs tonnes lancées à pleine vitesse et souvent contrôlées par des pilotes du dimanche. La question ne manque pas d'intérêt, car après tout le système entier repose sur un accord un peu morbide entre chaque automobiliste, chacun tenant à sa propre survie, tout le monde s'engage à respecter à peu prés les même règles pour arriver à ce but commun. Un trajet sur l'autoroute est une valse constante avec la mort, dont l'équilibre est maintenu par cette seule règle de conservation ; le moindre écart et l'équilibre s'écroule.

Je dis ça en aparté mais c'est juste pour dire que l'humain n'est physiologiquement pas plus préparé à supporter des chocs à 80 qu'à 90 ;D 90 n'est déjà pas une vitesse excessive pour une voiture moderne et compte tenu de l'état général des chaussées. De plus si la vitesse était la seule cause des accidents, par pure logique on baisserait également la vitesse des autoroutes, or sur autoroute le risque vient plus de la somnolence, conséquence de la monotonie du trajet, que de la vitesse (qui pour un corps humain est très excessive).
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?