Auteur Sujet: [Manga/Anime] Yumi Tamura (Basara, 7 Seeds, Don't Call It Mystery)  (Lu 13494 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5811
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
[Manga/Anime] Yumi Tamura (Basara, 7 Seeds, Don't Call It Mystery)
« Réponse #15 le: mardi 21 décembre 2021, 21:29:50 »

Le volume 2 de Don't Call It Mystery se terminait sur l'introduction d'une riche famille en situation de conflit pour l'héritage du patriarche décédé, celui-ci offrant sa fortune à celui ou celle de ses petit-enfants qui saura résoudre une certaine énigme en lien avec des entrepôts anciens appartenant à la famille.

Totonô se retrouve donc embarqué comme "garde du corps" ou aide de Shioji, la plus jeune des 4 participants, qui est persuadée que des meurtres vont se produire, comme cela a pu arriver par le passé dans cette famille lors de questions d'héritage. Une situation bien embarrassante pour Totonô qui va devoir fréquenter cette étrange famille pendant quelques jours, surtout que comme lui, Shioji n'a pas la langue dans sa poche. Sans parler des cousins et "rivaux" de Shioji, qui s'avèrent naturellement méfiants envers lui.

Tout ce troisième tome est consacré à cette affaire, nous présentant peu à peu ces nouveaux personnages et dévoilant à travers les discussions leur personnalité, leur histoire et les mystères autour de leur famille. En peu de temps, il y a de quoi se sentir bien investi par cette nouvelle histoire. Comme d'habitude, on a droit à quelques répliques savoureuses de Totonô mais on le voit aussi se retrouver très désarçonné par les situations qui lui tombent dessus à plusieurs reprises. De quoi nous donner envie d'en apprendre plus sur ce qui le fait tiquer et pourquoi.

À la fin du tome, une des questions principales de l'affaire est résolue mais il reste encore quelques détails à régler, dont notamment une petite question à laquelle il devrait être possible de trouver la réponse avec les indices donnés.

Pendant ce temps, au Japon, la série continue de faire un carton et une série télévisée y sera diffusée le mois prochain.
Si vous voulez jetez un coup d'œil à une bande-annonce : https://twitter.com/not_mystery_/status/1470665699056324609

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5811
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
[Manga/Anime] Yumi Tamura (Basara, 7 Seeds, Don't Call It Mystery)
« Réponse #16 le: samedi 28 mai 2022, 20:44:16 »
Le tome 4 est sorti la semaine dernière (enfin ! :'() et on a le droit à un volume riche en mésaventures puisqu'après la fin de l'histoire de guerre à l'héritage, on a 3 petites histoires et mystères auquel Totonô va devoir se frotter. Comme une rencontre avec un mystérieux amnésique lui aussi plutôt bavard par un jour de pluie, une discussion étrange dans une chambre d’hôpital la nuit et une série de messages codés.

C'est toujours bien riche en texte mais je trouve ça très plaisant à lire. Totonô est drôle et attachant. J'aimerais juste bien que les tomes sortent un peu plus vite :hap:

Hors ligne Jielash

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5811
  • PZ: You can (not) escape
    • BoiteDeCrayons
    • Voir le profil
    • Blog BD
[Manga/Anime] Yumi Tamura (Basara, 7 Seeds, Don't Call It Mystery)
« Réponse #17 le: mercredi 12 avril 2023, 22:15:55 »
L'attente ente le tome 4 et 5 de Don't Call It Mystery a été très longue, j'espère qu'il n'en sera pas de même pour la suite, parce qu'à ce rythme, les espagnols et anglophones vont nous dépasser :hap: (le premier tome vient de sortir en Espagne et la série va aussi arriver chez un éditeur Américain dans pas longtemps).

On est sur un tome avec une affaire unique, qui est lié à un petit fil rouge lancé dans le précédent mais dont les enjeux eux-même sont lancés et conclus dans celui-ci. Et le "sujet" de l'histoire est particulièrement complexe vu que la question des enfants abusés par leurs parents est abordée frontalement. Une série d'incendies cause la mort de parents ayant fait subir des violences à leur enfant et sur le mur de leurs maisons, on peut voir un signe qui serait à l'attention d'un "Ange", censé venir sauver ces enfants en faisant disparaître la cause de leur souffrance.

À l'inverse de précédentes histoires, on voit dès les premières pages qui est responsable de ces incendies et on suit donc davantage cette histoire en se demandant quand et comment Totonô, qui comme d'habitude se retrouve à discuter de sujets divers et variés avec plusieurs personnages, va réaliser ce qui se passe.

Cela ne veut pas non plus dire que l'on a toutes les clés en main et il y a un certain twist qui chamboulera ce que l'on croyait savoir. Bien qu'il y ai des indices à ce sujet, il ne satisfera pas forcément tout le monde, dans la manière dont il est amené.

Pour ma part, c'est une lecture bavarde que je trouve bien agréable, avec plusieurs personnages qui ne seraient probablement pas très plaisant à fréquenter s'ils étaient réels mais qui ont un charme particulier dans le cadre de leur histoire.