Communauté > Littérature, Fictions

À la bonne recette - Projet

(1/35) > >>

Yorick26:
À la bonne recette
— Yorick26 : Allez ! Viens ! C'était ton idée après tout. Non, mais ne fait pas semblant de ne plus te souvenir. Je vais te rafraichir la mémoire, tu vas voir. Alors qu'on n'avait pas beaucoup d'informations sur Breath of the Wild, on savait juste que la cuisine représenterait une part importante du jeu. Alors on s'est dit, enfin tu t'es dit et je t'ai suivi, qu'on pourrait ouvrir notre restaurant dans Hyrule. Ah ! Ça te revient. Avec tous ces ingrédients, toutes ces recettes. On pourrait se faire un fric monstre !
— Krystal : Je te rappelle qu'on a rien pour commencer. Tout le monde a peur dans ce monde sous la menace des gardiens, personne va venir. Même si la contrée de Forum semble avoir un pic démographique, avant que les gens viennent jusqu'à chez nous, au beau milieu du Petit Pré Rature, on aura le temps de... de je sais pas. Mais on aura le temps.
— Yorick26 : Mais t'inquiètes, paupiette. Tiens des paupiettes, faut qu'on la note. On se fera notre petit nom peu à peu. Et puis le Café des artistes avait été un succès en son temps. Peut-être connaîtrons-nous la célébrité, la gloire et la postérité !
— Krystal : C'est vrai qu'il était bien ce café. Mais c'était il y a tellement longtemps. Les gens ont oublié. Et pourquoi ils reviendraient. On n'a rien. Pas un rubis dans la bourse. Faudrait proposer quelque chose de nouveau. Leur donner une raison de venir.
— Yorick26 : Ah ça me fait plaisir de te revoir en train d'envisager d'ouvrir notre petit restaurant. Je pensais à un financement participatif tout simplement. Tu vois, on pourrait une demande pour acheter tel matériel. On leur dit le prix, ils nous donnent des rubis dans nos "Po(s)ts" et alors on achète. Et puis voilà ! Par exemple, qu'est-ce qu'il nous faut... Faudrait déjà avoir de quoi cuisiner ou au moins de quoi faire du feu. Combien ça coûte des Silex... 10 rubis ? Avec dix rubis dans notre "Po(s)ts" et on peut se l'acheter et à nous la viande grillée ! D'une simplicité déconcertante ! Et pareil pour les recettes. On sait bien que l'un comme l'autre, nous n'avons aucun talent culinaire. En tout cas, j'en ai encore moins que toi. Donc ce qu'on pourrait faire, c'est demander des recettes à nos visiteurs. Je suis sûr qu'ils ont aussi expérimentés des mélanges et notés leur Recette. Il suffit de nous les transmettre et on les rajoutera au menu. Et puis voilà.
— Krystal : Ton optimisme fait peur, mec.
— Yorick26 : Je sais. Ça fait mon charme.


Bonjour, à tous et à toutes. Je conçois que le principe de ce topic est un peu flou alors je me permets une petite explication. Le but de ce topic est double : d'une part ressusciter un café des artistes / bar, prenant des airs de fan fiction collective. On scénarise nos propos sans leur donner une grande importance. Néanmoins, si @Krystal me suit, nous tâcherons de développer notre petit restaurant. Ce sera notre premier objectif. Second objectif : récolter vos recettes de manière participative pour en faire une jolie solution. Ainsi vous saurez tout ce qu'on peut faire dans Breath of the Wild. Je ne doute pas que ce sera aussi dans le guide, mais bon, je trouvais que ce soit plus intéressant comme ça. Si ce projet est un échec, on aura au moins essayé.


Carte

Jielash:
Je me souviens m'être légèrement assoupie dans le café, juste pour une petite sieste rapide, à l'œil, pendant que personne ne regarde. Et puis plus rien.
Au réveil, le café est... il n'est pas beau à voir. Poussière partout, toit de chaume abîmé par les intempéries, poutres branlantes, toiles d'araignées gargantuesques et pas un rat en vue. Aucun doute, j'ai dormi bien plus d'une heure. Une fouille rapide de mes effets personnels m'informe qu'on ne m'a heureusement rien volé et j'ai eu la chance de trouver ce carnet oublié par quelqu'un, dans lequel je vais pouvoir noter mes découvertes et éventuellement comprendre ce qui a bien pu se passer.
À peine sortie du café abandonné, je remarque deux silhouettes familières. Approchons-nous (discrètement) et écoutons voir !

Et bien ! Il y en a qui ont des projets par ici. Mais qu'en est-il du café ? Tout le monde l'a oublié ? Eux, non assurément mais ils l'ont laissé moisir et avec moi dedans ! Clairement, ils sont au courant de ce qui s'est passé. Si je vais les aborder maintenant ceci dit, ils vont comprendre que je les espionnais et s'ils ont quelque chose à cacher, ils ne me révéleront rien.
Que faire ? Puisqu'ils cherchent à obtenir des recettes pour leurs affaires, je pourrais éventuellement me rapprocher d'eux en leur en refilant. Bon, évidemment, je suis loin d'être un cordon-bleu mais je devrais bien pouvoir rencontrer quelqu'un capable de me filer quelque chose. Et en voyageant, je découvrirais aussi peut-être d'autres pistes sur le sinistre destin du café. Qui sait, si je trouve une bonne bouteille de vodka, je pourrais même faire parler Krystal avec de la chance.

Plus qu'une chose à faire : en route !


C'est quoi ce vil plan pour arracher des rubis aux gens ? P:

Çrystal:
Les deux compères, ignorants qu'ils étaient observés par une petite silhouette au loin, continuèrent leur discussion.

— Krystal : C'est bien beau de faire des projets et de demander aux habitants de participer, mais je te rappelle qu'on est dans le trou du cul d'Hyrule. Oui, cet endroit est plus animé qu'autre part, mais avec la recrudescence des Bokoblins et les Gardiens qui se baladent, on va pas faire long feu ! En parlant de feu, ça fait de la fumée et ça se voit de loin, on va les attirer ! Et qui va cuisiner ? Je te rappelle que la dernière fois, on a mis le feu à la cuisine du resto-bar. Depuis le départ de Svensk, on mange que des pommes. Je ne sais pas si c'est une bonne idée...
— Yorick : Arrête donc d'être aussi pessimiste. Je la trouve très bien cette idée, au contraire ! C'est toi-même qui l'a proposée.
— Krystal : ... J'étais bourrée.
— Yorick : Certes, mais réfléchis bien. Ne crois-tu pas que cela mettrait du baume au coeur aux habitants d'avoir un endroit où se retrouver et manger de bons petits plats ? De ne plus penser à ce qu'il se passe dans le pays et pouvoir passer une soirée tranquille à rire et à boire ?
— Krystal : Mais les...
— Yorick : Pour les monstres, on s'installe dans un endroit abrité, et le tour est joué !

Krystal se tut et se mit à réfléchir. Les arguments que Yorick lui donnait étaient valables. Mais après ce qu'il s'était passé au resto-bar, avait-elle bien envie de recommencer ?

— Yorick : Alleeez, on essaye et si ça se passe mal, on arrête tout.

L'ancienne barman soupira et se frotta le visage. Cela prit quelques minutes, accentuées par le regard insistant de son congénère - qui essayait vainement de lui faire les yeux doux, mais elle finit par hocher la tête, s'avouant vaincue.

— Krystal : D'accord, faisons-le.
— Yorick : Youpiiiii !
— Krystal : Il faut commencer à s'organiser : que nous faut-il au départ ? Des silex et du bois, pour le feu, une marmite avec son couvercle, de la vaisselle, des couverts, sans parler des ingrédients qui ne seront pas faciles à débusquer. Il faut trouver des recettes aussi.
— Yorick : Et un nom pour notre petite entreprise ! Que penses-tu de...
— Krystal : Notre restaurant ne s’appellera pas paupiette.
— Yorick : ... Rabat-joie, va.
— Krystal : Il faut également trouver un endroit pour s'installer. Commençons par faire le tour pour...

Krystal se tut et se tendit, Yorick fit de même. Un craquement venait de retentir derrière eux. Craignant une attaque de Bokoblins, les deux associés d'un regard se mirent immédiatement d'accord et prirent leurs jambes à leur cou, tenant de sauver leur vie sans même prendre la peine de regarder ce qui les attaquait.

Linkonod:
Linkondo s'était installé au pied d'une moitié de butte, où il commençait à allumer un feu pour son repas. Il était complètement excité car pour la première fois il avait trouvé des pommes mures, sur les branches basses d'un arbre. Ça va le changer des champignons moisis qui faisait son malheureux quotidien ! Malheureusement, son silex commençait à être trop usé et il n'arrivait pas à enflammer les quelques fagots qui lui serviraient de feu pour son wok. Il avait vraiment la poisse... Rien ne marchait jamais, avec lui! C'était vraiment plus simple quand il habitait encore chez grand-m...
PATATRAAAA ! BADABOUM TSING  ET TOUT LE TRALALA !

Que s'était-il passé exactement ? Sur l'autre flanc de la butte, qui ressemblait à une bosse ordinaire, deux personnes détalaient en hurlant, tentant d'échapper un danger inconnu. Ils n'avaient pas vu le versant opposé où séjournait le gobelin solitaire. Les voilà chutant par terre face à lui dans un fracas étourdissant. L'homme venait de s'assommer contre le wok, seul objet en bon état ici.

- Linkondo : WAAAAHHAAA !! Génial, maintenant je porte la poisse aux autres ! (Il aperçoit la fille tournée vers son amis) Tout va bien ?

Il venait d'apercevoir la tête du pauvre homme dans les vapes, et il exprima une grimace de douleur, comme pour exprimer de la compassion. Puis il comprit quelque chose qui le fit sourir...

- Linkondo : C'est quand même cocasse... Il est tombé dans les pommes après avoir écrasé les miennes !

Il tentait de se retenir de rire. La jeune femme fini par se tourner vers Linkondo, et exprima un choc aussi violent qu'inattendu, avant de s'évanouir aussi.
Linkondo la regardait avec des grands yeux ronds, avant de se décider de les soigner. Après tout, sa réaction était compréhensible : qui ne prendrait pas peur en voyant un bokoblin, la terreur des voyageurs, le détrousser de marchands, le sbire de Ganon ? Pourtant, lui était différent. Il avait été élevé par une vieille dame un peu folle (et bigleuse), sa mémé Gislène. Elle avait dû le confondre avec un enfant humain, lorsqu'elle le trouva dans la forêt, tout bébé. Mais à présent, tout le monde savait qu'il ne pouvait rester au village, à Elimith.Il s'en était bien rendu compte, les bokoblins étaient dangereux. Il devait vivre tout seul.
Mais plus le temps de ressasser le passé ! Il les installa du mieux qu'il put sur la pierre froide, et prépara (à contre-coeur) des plats de pommes pour trois avec celles qui avaient survécus. Objectif : le légendaire Chutney de pomme !!!

Voilà ma participation ! Elle est un peu étrange,et je comprendrais si on ne peut pas la garder, mais j'espère qu'elle plaira !
J'ai essayé de travailler au max mon personnage, avec un récit un peu plus "livres d'aventure". Si vous voulez, voilà vite fait son caractère :
-solitaire mais essaie d'être social
-aime les blagues à deux balles et les jeux de mots pourris
-est particulièrement enjoué avec les personnes qu'il connait bien (un peu trop, parfois)
-niveau cuisine, il s'extasie pour la moindre petite recette, étant donné qu'il n'est pas très luxueux
-il s'y connais cependant assez bien en champignon

Voilà ! Après, ce ne sont que des idées, et vous en faites ce que vous voulez si c'est trop sérieux pour cette fan fic...

Jielash:
Après un peu plus d'une heure de marche fatigante, je décidais de faire une pause à l'ombre d'un arbre, près d'une petite statue de pierre au visage indéchiffrable.
Tandis que je me reposais, un vieil homme, sûrement paysan, est passé déposer une petite offrande à la statue. J'en ai profité pour l'aborder et lui demander des informations sur l'abandon du café mais il m'a regardé avec de grands yeux, comme s'il n'avait aucune idée de ce dont je voulais parler !
Quel sale vieux, il va me faire croire qu'il n'a jamais entendu parler d'un lieu iconique du coin alors qu'il dit avoir vécu dans la région toute sa vie ? C'est un complot ! Bon, d'accord, c'était un peu à l'écart mais tout de même...
Mes tentatives subtiles de lui arracher d'autres informations à travers une conversation anodine m'ont valu un vilain regard. J'ai préféré en rester là et il est reparti.

Après examen, son offrande s'est avérée être des boulettes de riz champi. Une recette ma foi pas bien compliquée, au vu des ingrédients que j'ai pu goûter. Je vais les noter, au cas où, si Yorick et Krystal tiennent à faire un restaurant au milieu de nulle-part, proposer des repas à emporter serait peut-être bon pour le commerce. Pas que je tienne à la réussite de leur entreprise, non plus.

1 boisseau de riz + 1 champi d'Hyrule + 1 crystal de sel et voilà de bonnes boulettes dans mon estomac !
Bon... Je crois que je vais aller déloger une pomme de l'arbre, histoire de remplacer l'offrande. Je ne tiens pas à être maudite par une divinité ou un spectre.
Après cela, il faudra que je m'arrange pour rejoindre une auberge avant la tombée de la nuit.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Sortir du mode mobile