Auteur Sujet: Fiche des impressions de chaque Zelda  (Lu 54775 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Théodore

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Fiche des impressions de chaque Zelda
« Réponse #75 le: vendredi 30 septembre 2016, 21:08:33 »
Ocarina Of Time (version 3DS)

Pour moi aussi, premier Zelda mais... plus tard que ça sortit sur N64 ! Je crois que c'était lorsque j'étais en 4ème, donc en 2014 environ. Je n'avais jamais entendu parler de The Legend Of Zelda avant et me contentait de Super Mario. en réalité la première fois que je l'ai eu dans les mains, c'est lorsque le père de ma meilleure amie me l'avait prêté. Ma meilleure amie m'avait montrer la cinématique de début qu'elle trouvait "trop classe" et on a commencé le premier donjon ensemble pour voir. Je ne sais plus pourquoi ni comment, mais on me l'avait prêté par la suite et j'avais tout de suite accroché. J'avais bien avancé mais j'ai du malheureusement le rendre (après avoir aidé le père en question bloqué aha), mais très vite après j'ai voulu l'acheté avec mon argent de Noël. Après je l'ai bien avancé, presque finit (mais le boss de fin me faisait peur, et oui je suis une flippette). Maintenant j'ai toujours ma première partie sur ce jeu, avec le boss de fin toujours pas fait, car j'essaye de faire le jeu à 100% avant de m'attaquer enfin à ce boss final. Sinon j'ai déjà finis le jeu mais pas à 100%. En tout cas, j'ai adoré ce jeu et il m'a fait aimé cette série !


Majora's Mask (Version 3DS)

Dès que j'ai vu sa bande-annonce à la télé j'ai voulu l'acheter et je n'avais aucune idée que c'était une réédition ! L'histoire des masques tout ça... ça m'avait trop donné envie d'essayer ! J'ai donc couru à la Fnac après mon argent de Noël (l'année d'après OOT, du coup en 2015). Malheureusement je n'ai pas trop aimé ce Zelda et je ne l'ai jamais finit... la raison ? L'oppression du temps qui file. Je déteste être chronométré et devoir tout perdre (sauf les rubis quand on les place à la banque) pour recommencer, j'aime pas ça. Ça m'oblige à faire presque toute une zone en seulement 3 jours du jeu ! Dans un Zelda, j'aime bien m'éparpiller à farfouiner un peu partout et je peux prendre très longtemps pour une zone juste parce que je veux réussir un truc que j'ai vu là-bas. La limite de temps m'a donc bloqué et j'ai moitié abandonné, mais je devrais m'y remettre un jour... peut-être.


A Link Between World

Là aussi j'avais trop aimé sa bande-annonce et j'ai tout de suite voulu l'acheter ! Pouvoir rentré dans les murs, la classe non ? Je l'ai acheté peu après sa sortie, soit en fin 2013 (je ne sais plus si c'était Octobre, ou Décembre/Janvier) et y est joué très rapidement. Assez simple en apparence je l'ai finalement trouvé plus difficile (un tit' gorneau me faisait défaut et je n'arrivais pas à tout rassemblés). Je n'ai jamais finit ce boss après plusieurs essaie infructueux et un moment à vide sans Zelda. J'ai été un peu déçu mais j'aime tout de même beaucoup ce jeu et je me souviens encore de mon ébahissement devant l'annonce !

Hors ligne Fenrin

  • Retrogameuse puriste nostalgique
  • Priant de Nayru
  • Peste Mojo
  • *****
  • Messages: 370
  • Bleus les Zoras.
    • Code ami 3DS 1865-5154-0084

    • SW-5654-2710-8028
    • Voir le profil
Fiche des impressions de chaque Zelda
« Réponse #76 le: samedi 15 septembre 2018, 17:41:58 »
Twilight Princess (sur Wii) (+ HD sur WiiU)

Twilight Princess est mon premier Zelda (le premier auquel j’ai joué, en tout cas). Donc ça date. C’est mon grand frère (fan de la saga) qui avait acheté le jeu sur Wii. Ce n’était pas au moment de sa sortie, ça a été plus tard (2008 / début 2009 je dirais). Il me l’avait donc fait essayer. A l’époque, je ne m’intéressais pas plus que ça à Zelda. Je n’avais donc pas de première impression particulière sur TP avant de le découvrir et j’y ai joué assez distraitement. Je n’ai même pas terminé le jeu à ce moment-là. Par contre, je me souviens que je n’aimais pas les graphismes réalistes à l’époque (quelle idiote) donc je n’appréciais pas trop les graphismes du jeu.
C’est lorsque j’ai redécouvert Zelda et que je m’y suis réellement intéressée (merci BOTW) que j’ai regardé un Let’s Play de Twilight Princess et que j’ai aussi refait le jeu sur émulateur.

J’ai aimé l’ambiance sombre et mélancolique qui se dégage de cet opus. Le final est épic : 1- C’est la première fois que tu pénètres dans le château d’Hyrule, si l’on omet les deux fois où tu es passé très rapidement, par les cachots et sous ta forme de loup qui plus est. 2- C’est la première fois que l’on est réellement face à Ganondorf (auparavant, on le voit juste une fois une cinématique qui montre un évènement où l’on n’était pas présent) alors que même dans un OoT ou dans un WW (si je ne me trompe pas pour ce dernier), on croise Ganondorf avant le combat final. 3- La musique du château d’Hyrule qui va crescendo au fur et à mesure de notre progression dans ledit château.
J’ai aimé le fait que la transformation en loup soit au début une malédiction puis ensuite devienne une fois. Et il y a pas mal de moments marquants dans ce Zelda comme le combat à mort sur le pont d’Ordinn.

Majora’s Mask (sur Nintendo 3DS)

J’avais regardé jouer mon grand frère sur la version Nintendo 64 lorsque j’étais petite. Et à l’époque, le jeu m’a fait peur.
Encore une fois, lorsque je me suis réintéressée à Zelda, j’ai téléchargé le jeu sur émulateur mais je n’osais pas y jouer, bien que l’on me disait du bien de cet épisode de la série. Puis je suis tombée sur la version 3DS du jeu. Je me suis dit que c’était l’occasion, j’ai acheté le jeu et j’y ai joué.

Au début, je me rappelle m’être fait la réflexion que l’introduction est très rapide : Link dépressif, agression par Skull Kid, monde parallèle qui ressemble à Hyrule mais qui n’est pas Hyrule, ce monde va être détruit dans trois jours et il faut le sauver. Le tout dans les toutes premières minutes de jeu. Contrairement à un OoT, l’univers ne sous pas réellement présenté mais plus imposé. Mais n’est pas un défaut : cela accentue le côté « héros solitaire » de Link.

Ce Zelda une des OST les plus badantes tout Zelda confondus. Et il faut avouer qu’elles aident bien à retranscrire l’ambiance si particulière du jeu : onirique et stressante, et même cauchemardesque. L’oppression permanente qui pèse sur le joueur et le rapport des personnages avec l’imminence de la mort sont des thèmes étrangement sombres et matures pour un jeu Nintendo, notamment pour un Zelda. L’évolution de Link est certes moins marquante que dans un OoT (puisqu’il a déjà plus ou moins atteint son apogée narratif dans ledit OoT) mais elle est tout de même présente, elle est juste plus subtile.
Et Majora’s Mask, comme beaucoup de Zelda, est un petit trésor de gameplay avec les masques, les transformations en Mojo, Goron, Zora, le compte à rebours et les retours dans le passé. D’ailleurs, le fait de devoir constamment jouer le Chant du Temps pour éviter le game over fatidique accentue encore le côté « héros solitaire » de Link.

Skyward Sword

J’ai découvert Skyward Sword lors d’un séjour en Irlande, les enfants de la famille d’accueil dans laquelle j’étais avaient ce jeu. Je l’ai donc commencé en anglais avant de l’acheter en français de retour en France.
Meilleures musiques tous Zelda confondus (avec peut-être celles de Majora’s Mask). Jeu qui apporte beaucoup à la mythologie Zelda. En plus, l’histoire est sympa bien que fan-service. Et la jauge d’endurance, les items, l’usure du bouclier… sont autant de bonnes idées qui donnent un côté RPG appréciable au jeu.
Et personnellement, contrairement à beaucoup, cela ne m’a pas dérangé de revisiter les zones. On les découvre à chaque fois sous un autre angle, et ça change du coup de visiter une fois chaque endroit et de les oublier par la suite. Alors oui, le jeu est linéaire mais quelle ligne ! (linéaire n’est pas synonyme de mauvais jeu)

En revanche, le vrai problème était effectivement les contrôles.

Breath of the Wild

C’est le Zelda qui a fait que je me suis réellement intéressée à la série. Pourtant, au début, je partais avec une mauvaise impression de ce jeu.
Le côté open world ne me disais rien qui vaille en fait. J’étais décidée à ne pas acheter le jeu la base. Puis un YouTubeur/streamer que je suis a fait un live présentation de BOTW peu après la sortie du jeu. Il présentait les mécaniques de gameplay du jeu : par exemple, il a montré le système des chevaux, il a fait quelques combats contre des monstres pour que l’on voit ce que ça donnait. Aucun spoil de l’histoire. C’est là que je me suis dit que le gameplay du jeu était en fait très riche et que je l’ai finalement acheté.

Et contrairement à ce que je redoutais au début, le côté open world est très bien géré : on a un grand sentiment de liberté et les interactions avec l’environnement sont nombreuses, logiques et bien pensées.  Les différents équipements avec chacun leurs propres caractéristiques, les différents types d'armes, le côté gestion de l'inventaire... tout cela donne au jeu un côté RPG bien sympa. Chaque peuple et chaque village a sa propre ambiance et sont cohérents. Le jeu est assez contemplatif, avec de belles musiques d'ambiance discrètes pour accompagner l'exploration ; et des musiques plus marquantes bien amenées lors des phases de combat, lorsque l'on arrive dans un village ou que l'on rencontre un PNJ important.
Le monde d'Hyrule lui même est "vivant" : encore une fois les interactions avec l'environnement, la météo (le chaud, le froid, la pluie, l'orage), le système jour/nuit qui est bien fait, les différents peuples...

J'ai par contre était légèrement déçue de la difficultés des boss principaux (les quatres Ombres et Ganon), sauf peut-être celle de la Foudre. Les quatre Ombres sont toutes plus ou moins identiques (on a l'impression d'affronter la même créature à chaque fois et il faut classiquement viser leur œil). Quant à Ganon, il était impressionnant sous sa forme d'araignée, mais il a fallu qui se prennent la moitié de sa vie dans sa gueule d'entrée de jeu. Et une fois sous sa forme de cochon, il se content d'attaquer bêtement devant lui sans bouger. Les quatre créatures divines se rushent en 2 min. (décevant aussi), sauf Vah'Naboris qui est un peu plus étrange et qui demande un peu plus de réflexion.

Une autre chose qui ne m'a pas plût dans le jeu, c'est le système des armes cassables. Alors, des armes qui s'usent, en soi, pourquoi pas ? Mais la durabilité des armes dans BOTW est tout simplement ridicule : il faut souvent plusieurs armes pour venir à bout de plus d'un seul ennemi. Et même face à un seul ennemi, il faut mieux que l'arme soit plutôt neuf. Il m'est souvent arrivé d'éviter des combats juste pour pouvoir garder quelques temps une arme qui me plaisait. Ca aurait été bien que la durabilité des armes soit plus élevée, et qu'au lieu qu'elles soient irrécupérables, on puisse les réparer.

Et dans la même veine, la lame purificatrice / la Master Sword en RTT et optionnelle pour battre Ganon (vaincre Ganon avec des armes lambda ? c'est possible !).
Et je ne parle pas des armes des Prodiges qui se cassent, alors qu'elles sont présentées comme des trésors sacrés pour les quatre peuples ; et que l'on peut refabriquer conte une arme et des ressources lambda. C'est comme si je cramais la Joconde,
et qu'on m'en refaisait une avec la même valeur historique contre un tableau d'un étudiant aux Beaux-Arts et trois tubes de gouaches.

Un autre point qui m'a déçue dans BOTW, c'est l'histoire, qui pâtit du fait que le jeu soit un monde ouvert. Bien qu'il soit rare d'avoir autant de narration dans un monde ouvert, je tiens tout de même à la souligner. Notamment, l'histoire manque de concret au niveau du présent, au temps où le joueur évolue (mais pas seulement).
« Modifié: dimanche 16 septembre 2018, 22:54:39 par Fenrin »
Fierté (meilleure rédac 2019) :
Encore merci à Aki pour l'avatar !

Hors ligne Neyrin.

  • 𝑪𝒐𝒕𝒖𝒓𝒏𝒊𝒙 𝒄𝒐𝒕𝒖𝒓𝒏𝒊𝒙
  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 484
  • Hm.
    • Voir le profil
Fiche des impressions de chaque Zelda
« Réponse #77 le: lundi 17 septembre 2018, 10:41:51 »
Twilight Princess GC, Wii et Wii U

Oups. Aurais-je laissé ici, par pure inadvertance, la perfection ?

Hors ligne Morémuse

  • Sorcière gribouilleuse bédévore amie des coccinelles
  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 549
  • Où est-ce que j'ai encore rangé mon grimoire?
    • Voir le profil
    • Le Théâtre de Morémuse (blog BD)
Fiche des impressions de chaque Zelda
« Réponse #78 le: jeudi 12 novembre 2020, 20:53:48 »
Voici mes avis sur les Zelda que j'ai fait (je ne ferai pas de commentaire sur les musiques car elles sont TOUJOURS excellentes)  <3:

Ocarina of time 3D
J'ai commencé par ce Zelda tellement j'en avais entendu que du bien, et qu'on a dit de lui à l'époque que c'était le meilleur jeu de tous les temps. Et je n'ai pas été déçue.  Un épisode magnifique et incontournable <3
L'histoire: Excellente. On rentre tout de suite dedans, elle comporte plusieurs niveaux de lecture et est à la fois sombre, lumineuse, profonde et émouvante.
Le graphisme: Vu que c'est le remake, les graphismes ont été refaits, il sont plus beaux que sur Nintendo 64 tout en gardant une petite patte graphique qui rappelle ceux de la console d'origine de 1997. Seul point noir: le sang, qui a été censuré (merci @Duplucky qui l'a souligné).
Le gameplay: riche, varié, pas de bugs remarqué. La difficulté est correcte, les ennemis variés. Epona n'est pas facile à obtenir lors de la seconde course mais au bout de quelques essais, vous pouvez vous enfuir avec votre monture. Le gameplay avec la musique reste avec Majora's Mask toujours aussi bon et inégalé, quel plaisir de jouer de l'ocarina avec les touches de la console. Seul un des mini-jeu avec le chant des grenouilles reste compliqué à réussir car il faut connaître par cœur la "partition" (c'est qu'ils vont vite, ces fichus batraciens!)

Breath of the wild
J'y ai passé un temps monstrueux sur ce jeu. Une aventure hors-norme où le jeu te fais confiance, tu es libre, cours, nage, vole!!!  <3
L'histoire: Elle n'est pas au premier plan puisque ce qui compte ici c'est surtout le cadre qui fait de ce titre un épisode si particulier. Pas de linéarité. L'histoire se vit surtout à travers les récits des personnages que nous rencontrons et des souvenirs oubliés de Link. Zelda n'a jamais été aussi bien écrite: une princesse qui doute, qui a une responsabilité trop lourde sur ses épaules, et qui se crée une carapace, avant de finalement ouvrir son cœur. Les Prodiges sont eux-aussi attachants. Revali est peut-être un poil caricatural en héros prétentieux et c'est une tête à claques. Mais bon, c'est Revali.
Le graphisme: Rien à dire, Hyrule est magnifique, on a envie de parcourir tous ces paysages. Je crois même avoir vu un arc-en-ciel dans ma partie. Les villages dégagent tous des ambiances différentes et chaleureuses, avec un soin apporté aux moindres détails. Link lui-même est réussi en n'étant plus dans son habituelle tunique verte, mais dommage qu'il soit aussi stoïque.
Le gameplay: Toutes les touches de la Switch sont bien utilisées, il y a tant à faire. Les fonctionnalités de la tablette Sheikah qui nous accompagne du début à la fin offrent énormément de possibilités. On ne s'ennui pas entre les sanctuaires et les missions secondaires en plus des quêtes principales. Beaucoup n'ont pas aimé le coup des armes qui se brisent. C'est vrai que c'est frustrant, mais sinon ce serait trop facile. Le jeu ne manque pas de ressources et il y a toujours quelque chose à trouver à force d'explorer. La seule chose que je n'ai pas aimé, ce sont les sanctuaires basés sur des mécanismes: tout dépend de la manière dont tu tiens la console et le résultat (parce que tu ne vois plus l'écran de la console) se mesure au pifomètre jusqu'à ce que tu réussisses. Et certains jeux qui sont déjà à s’arracher les cheveux en vrai sont toujours aussi pénibles en version virtuelle. Le jeu est dur au début car on est dépouillé et faible, on part de rien, mais c'est surmontable. Bénies soient les sauvegardes automatiques, tu n'es pas pénalisé en cas de Game Over (et tu vas pas mal mourir au début). Et tous tes efforts seront au final récompensés pour te faciliter la vie dans ton aventure. Et le fait de pouvoir cuisiner pour regagner de la vie ou améliorer ses performances: quelle bonne idée!! Plus besoin de se stresser avec les flacons de fées ou de potions (c'est simple, y en a plus) quand on a la besace bien remplie avec de bons petits plats. Dommage que les ennemis restent redondants.
L'ambiance: Elle est vraiment calme, reposante, dans ce jeu qui invite à la contemplation. Sauf quand un ennemi apparaît (il faut bien un peu d'action). Il y a beaucoup de PNJ avec qui parler pour avoir des informations, faire du commerce ou déclencher des quêtes, et j'ai beaucoup ris dans ce jeu de certains dialogues ou situations. 
La musique: Beaucoup l'ont critiquée, mais j'ai toujours trouvée la musique bien à propos dans ce jeu. Elle se fait plus douce pour nous accompagner dans notre voyage. Quel bonheur la petite mélodie que l'on entend quand on se promène en galopant. Beaucoup moins sympathique et plus stressante par contre quand un gardien approche pour te massacrer. Mais les villages, les relais, les créatures divines et le château d'Hyrule ont des thèmes bien marqués et toujours aussi réussis.

Link's Awakening (Remake Switch)
L'histoire: Elle est atypique, pas de Royaume d'Hyrule à sauver, de Princesse Zelda à rencontrer, et c'est ce qui fait tout son charme. Elle paraît au début légère pour nous présenter un côté bien plus... non, non, j'en dis pas plus, vous verrez si vous l'avez pas encore fait!
Les graphismes: On retombe en enfance, où les personnages ressemblent à des personnages de dessin animé en pâte à modeler et évoluant dans des maquettes réussies et assez réalistes. L'ambiance est fun et agréable.
Le gameplay: Le jeu a une durée de vie assez courte mais offre beaucoup de contenus avec 8 donjons à explorer, c'est un bon Zelda. Pas convaincue en revanche par le donjon à faire soi-même avec Igor, on est limité et on ne fait que rassembler des bouts de salles déjà explorés et de manière totalement hétéroclite. J'aurai préféré la quête du photographe de la version DX qui aurait fait des scènes très drôles avec les nouveaux graphismes. Même problème avec les coquillages où il en faut beaucoup plus. J'ai fini par laisser tomber. D'autant plus que lorsque le détecteur se manifeste, on a beau creuser partout, pas de coquillage! C'est quoi cette blague? J'ai été frustrée que le coq volant ne vole pas au dessus des murs et reste bloqué sur des murs invisibles (mais ça c'est une déformation de BOTW). Certains passages sont difficiles comme le boss du temple du Sud, les deux derniers donjons au niveau des énigmes et une des phases du boss final, mais on finit par y arriver. En revanche j'ai pas aimé que les fées ne sortent pas automatiquement quand Link meurt, il faut le faire manuellement sinon c'est Game Over (chose que j'ai vu dans aucun autre épisode). L'objet le plus important du jeu étant finalement le baume magique de Monique La Lunatique contre rémunération. J'ai pas non plus réussi à avoir tous les quarts de coeurs, mais ça c'est du détail.
Cette version Switch n'est malheureusement pas épargnée de défauts techniques: pourquoi les portails qui s'affichent quand on bat le mini-boss et qui offrent un raccourci salutaire si on doit sortir du donjon et y revenir pour affronter le boss fonctionnent aussi mal? J'ai dû en redémarrant ma partie en cours m'y reprendre une dizaine de fois avant que ce fichu portail à l'entrée veuille bien me téléporter. J'espère que ça fonctionnait mieux sur la version d'origine de la Game Boy (oui je sais on dit le Game Boy mais moi j'ai toujours dit la Game Boy, fichtre!).

A Link to the past
Un épisode qui m'a malheureusement déçue et que j'ai abandonné à cause de sa difficulté astronomique et impitoyable. Pour éviter la répétition, je vous renvoie vers mon avis détaillé dans le topic dédié à ce jeu: https://forums.puissance-zelda.com/index.php/topic,9431.msg579830.html#msg579830
C'est vraiment dommage parce que au niveau histoire et graphismes, j'avais rien de négatif à dire dessus.

Zelda I
Evidemment jeu NES oblige, il est dur et on meurt 1500 fois. Mais je le trouve pourtant moins dur que ALTTP. Quand on a bien repéré le pattern des ennemis et qu'on est assez rapide, ça va on gère. Les phases d'énigmes ne sont pas des plus passionnantes et il faut vraiment juste savoir qu'il faut brûler tel buisson pour trouver une cave secrète bien cachée. Mais c'est le tout premier Zelda, on lui pardonne presque tout. Il est facile de se perdre et j'avoue, je suis pas du tout réglo puisque j'ai joué avec une carte sous le nez trouvée sur Internet et plus complète que celle du livret d'origine pour repérer les huit donjons dans ce fichu labyrinthe. Point négatif ne venant pas du jeu mais du support: le câble de la manette de la NES mini est beaucoup trop court et m'oblige à jouer trop près de l'écran,alors qu'il n'y a pas ce problème sur la SNES mini. Dommage. Mais je n'ai pas plus accroché que ça à ce titre, même s'il est culte. Et ces fichus chevaliers du 3ème donjon qu'on ne peut pas tuer de face m'ont finalement fait lâcher la manette. Finalement je ne suis pas faite pour les jeux rétros de l'ère 8 et 16 bits, préférant ce qui s'est fait après dans l'histoire des jeux Zelda.

Episodes en cours: Twilight Princess (version Wii) et Skyward Sword

Twilight Princess (version Wii) Avis incomplet
Où j'en suis actuellement: la mission d'escorte (entre la mine goron et le temple abyssal)
Bon début d'histoire et belle ambiance sombre (mais beaucoup moins que les Zelda sur N64), beaux graphismes en 3D, le personnage de Midona est particulièrement attachant, gameplay intéressant jouant sur les sens de l'animal, prise en main avec la Wii pas difficile. La phase de pêche n'est pas évidente au début quand on lance le jeu pour la première fois. Le fait qu'il faille retrouver 5 fragments de cœurs au lieu des 4 habituels est frustrant, surtout quand on meurt facilement comme moi sur des bêtises avec aussi peu de vie en début de partie (coucou les horribles phases de plateforme de la mine goron où j'ai fini 10 fois dans la lave). Mais la mission d'escorte, vraiment difficile, révèle un gros problème de la wiimote: l'utilisation des items ne passe que par le bouton B, vraiment compliqué quand on a été habituée dans les autres opus d'assigner 2 boutons aux items, voire 4 dans le cas de la version 3DS de OOT.

Skyward Sword Avis incomplet
Où j'en suis actuellement: Ghirahim en boss du 1er donjon
Une jolie histoire qui commence avec une ambiance particulière. Mais les graphismes flous gâchent le spectacle et avec la Wiimotion+, la prise en main est TRES difficile. Alors oui on manie l'épée exactement comme Link, mais certains passages sont vraiment durs si on ne fait exactement ce qu'il faut. Le manuel du jeu fournit le stric minimum, rien à voir avec celui de TP où on était bien guidés. Et l'antagoniste principal en boss du 1er donjon, c'est pas très équilibré. Autre point noir: les sauvegardes ne se font qu'à des check-point. Ils sont nombreux mais restent handicapant et frustrant, avec la crainte de perdre une partie de sa progression. Pour un jeu de 2011, je suis déçue, il est moins réussi comparé à TP sorti en 2006 sur la même console.
Un bon point tout de même sur les donjons: rien que le premier m'a agréablement surprise en cassant les habitudes prises sur les autres épisodes dans sa logique de résolution d'énigme. Je ne m'y attendais pas du tout, j'ai donc dû regarder la soluce, et j'ai aimé que le jeu me surprenne comme ça. J'espère avoir dans la suite de l'aventure d'autres bonnes surprises de ce genre, malgré les problèmes de maniabilité.
« Modifié: dimanche 29 novembre 2020, 18:42:37 par Morémuse »
Actuellement sur Twilight Princess (version Wii).
http://letheatredemoremuse.eklablog.fr

Hors ligne Daichi

  • Collectionneur de masque.
  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 72
  • J'aime les pâtes.
    • Voir le profil
Fiche des impressions de chaque Zelda
« Réponse #79 le: lundi 15 février 2021, 21:41:01 »
[Pour chaque jeu, je mettrais un chiffre devant son nom indiquant l'ordre auquel j'ai joué pour la première fois à ces jeux - ils ne sont pas tous finis.]

[6] The Legend of Zelda - The Hyrule Fantasy
Le tout premier des Zelda, le premier jeu au monde à intégrer le système de sauvegarde dans ses cartouches, l'une des premières licence à succès de Nintendo et du grand Shigeru Miyamoto. Après avoir joué à plusieurs Zelda, il fallait bien que je joue à celui-ci.

J'y ai joué pour la première fois... le mois dernier. Je n'avais jamais pensé à y jouer avant (je connaissais déjà son "vide" comparé aux autres jeux de la saga), mais en voyant une vidéo du jeu, ça m'a donné envie d'essayer !

La première chose qui m'a frappé quand j'ai lancé le jeu, ça n'est pas les graphismes (que je connaissait déjà et qui ne me choquaient absolument pas), mais la musique. Elle me saignait un petit peu les oreille, au point d'être soulagé en entrant dans une grotte ou un donjon. Essayer de combattre (avec uniquement des coups d'estoc...) la ribambelle de monstres qui se balladent en Hyrule avec ces bits qui scient tes tympans, c'est relativement pas facile. La musique reste sympa (et iconique !), mais difficilement supportable quand on a pas l'habitude. Je n'ai fais que les 3 premiers donjons, la répétitivité du jeu m'a vite lassé (blague à part, j'avais baissé le son du jeu) et les coups d'épée étaient compliqués à placer, mais il n'en reste pas moins une sacrée expérience. Découvrir point par point TOUT ce qui a inspiré le reste de la licence, jusqu'au très ambitieux Breath of the Wild, c'est juste un pur bonheur pour un fan de Zelda !


[3] A Link to the Past
C'est après avoir joué à Ocarina of Time et Majora's Mask que j'ai entendu parler de ce jeu. Sachant qu'il était le second "numéro 1" des Zelda, qui apporte presque TOUT à la licence (jusqu'à BOTW), et qu'il ressemblait beaucoup à Ocarina of Time, j'ai voulu l'essayer en tant que premier Zelda 2D.
Malgré le fait que je ne l'ai toujours pas fini (PURÉE IL EST DUR), c'est l'un des premiers auquel j'ai joué : début 2017, il me semble, sur ma Super NES.

Déjà, première chose : les graphismes sont FOUS ! On part de 2 Zelda relativement moches à un 3e opus qui renverse absolument tout ! Même aujourd'hui je trouve que c'est le Zelda 2D le plus beau qui ai été fait ! (Je parle de vraie 2D - et même en comptant les remake Switch de L'sA, je le trouve meilleurs, et quand bien même il aurait fallu plus de 20 ans pour qu'il soit rattrapé !) Les jeux 2D ont toujours été relégué au second plan après OOT et la 3D, mais ce jeu reste malgré tout un titan de la saga, au même titre qu'un opus 3D (alors que les jeux 2D post OOT servaient principalement d'attente à un futur gros opus, bien que cela ne retire en rien leur qualité, parfois supérieure à celle de ces fameux gros opus !). La musique est incroyable, l'histoire te prend direct, on est directement jeté dans l'action, l'intrigue, et le mystère. On navigue entre tragique et humour, réalisme et magie, ce qui en fait un univers auquel j'ai directement accroché.
MAIS, il y a un gros gros hic qui fait que j'ai presque lâché le jeu et qui me repousse à chaque fois : la difficulté du jeu, et surtout cette maniabilité à l'épée. Les ennemis font beaucoup trop de dégâts, il y en a trop, les coeurs sont trop rares et surtout cette foutue épée qui FRAPPE PAS DANS LA BONNE DIRECTION !!! >< Ce léger décalage vers la gauche du personnage est juste infâââââme quand tu combats contre un ennemi ! Même dans les opus gameboy c'était moins abusé ! J'ai du tirer 3 lasers avec l'épée de légende en tout, n'ayant jamais mon maximum de coeur dans ce jeu. Et les potions, inutiles : à peine avalées, on retombe aussi sec.
Cela vient sans doute de mon niveau déplorable dans ce jeu, mais on parle bien de NOS impressions ici xP Je ne juge pas moins le jeu que mon incompétence  ;D


[5] Link's Awakening (DX)
J'ai pris ce jeu en voyant qu'il avait été remake sur Switch. Etant un amateur de rétro et ayant une gameboy (color !), j'ai préféré foncer sur la version originale, ce qui est la meilleure façon de juger un jeu à mon avis. J'y ai joué entre décembre et janvier : je l'ai poncé en une bonne semaine tellement j'ai accroché !

Après avoir été "déstabilisé" par ALTTP, j'avais peur pour L'sA. Mais finalement, j'ai découvert un jeu qui était bien plus simple - ou plutôt, où la difficulté était mieux dosée, car on meurt souvent malgré tout dans ce jeu ! Mais chaque mort nous permettait de mieux nous préparer, à l'inverse de ALTTP qui nous désespère (bien sûr, c'est mon ressenti, malgré l'usage de la 2e personne du pluriel x) ).
L'ambiance m'a charmée dès les premiers instants. La plage, l'île, les enfants, les musiques (qui me torturaient moins que celles du premier Zelda  O_O), le charme du jeu, son côté onirique, tout me plaisait. Je lui pardonnait le moindre de ses petits défauts. Link's Awakening, un petit clône de A Link to the Past ? Non, une version "mini" mais pourtant améliorée à mon sens ;)
Pas pour rien que ce Zelda est un de mes préférés, mon Zelda 2D préféré d'ailleurs !
(Et cette foutue épée, bien qu'elle parte toujours dans des directions improbable, reste bien plus facile à manier que celle de l'opus précédent ;) )


[1] Ocarina of Time
Nous sommes en 2011. Non on est en 2021 ! Alors que tout le monde s'arrachait des PS3, Xbox 360 et Nintendo DS à gogo, je m'amusais sur maon Gameboy Color à jouer à Mario, en attendant mon cadeau d'anniversaire : la N64 de mes grands-frères et leur jeu favori, Zelda Ocarina of Time. [Du coup, c'était le 2 Novembre 2011, date la plus précise que je possède !]

Premier lancement de la console : la musique du menu, puis de la sauvegarde, puis l'arbre mojo, puis l'envol de Navi, puis la maison de Link, puis la forêt Kokiri - BORDEL je vivais déjà un truc de dingue !
J'avais beau eu joué à certains jeux "actuels" de 2011, aucun n'égalaient l'ambiance de ce jeu. Les graphismes (toujours beaux aujourd'hui, je le dis et le redis !!!), la MUSIQUE, les dialogues, les décors, l'histoire, les donjons, putain je contrôlais un enfant qui quittait son monde féerique pour s'aventurer dans le vrai monde, jusqu'à prendre la peau d'un adulte pour tuer un cochon géant... c'est sans conteste le jeu dans lequel je me suis le plus reconnu ! Il est resté pendant TRÈS longtemps mon jeu préféré, et il est aujourd'hui mon second Zelda préféré, et aucun Zelda (même un jeu futur, même s'il égale la perfection) ne pourra l'y arracher, tant ce qu'il m'a fait vivre à cette époque a été incroyable !
J'ai pas besoin de beaucoup expliquer en quoi ce jeu est une claque, pour ceux qui y ont joué c'est suffisamment évident...


[2] Majora's Mask
La perfection.


[7] The Wind Waker
Après avoir fait Twilight Princess, que j'ai beaucoup aimé mais qui ne m'a pas mis une claque, je me suis alors jeté sur son antipode : The Wind Waker, sur Gamecube. Je l'ai fini il y a quelques jours, après plusieurs semaines de jeu.

Alors... je m'attendais à moins aimer que Twilight Princess. Au final, je me retrouve à me moquer de ce dernier, qui se la pète un peu sous sa couverture de "Ocarina of Time HD - mais avec l'ambiance et les musiques en moins".
En jouant à Wind Waker, j'ai pu voir qu'on pouvait faire un Zelda incroyable sans pour autant faire un jeu qui a une apparence "mature", qui reste dans les codes classiques de la série, qui prend des risques et devient presque un "One Piece" de la saga (mer, pirates, humour loufoque, bref...). Mais si seulement ce jeu n'était que ça...
Il a TOUT pour être un jeu sublime. Les graphismes (même en 2003 !) ? CHECK. La direction artistique ? CHECK. Les expressions faciales de Link ? CHECK. La musique ? CHECK PUTAIN. Le gameplay ? CHEEEECK. L'ambiance ? BORDEL CHECK MOI CA
Ce jeu est mon 3e Zelda 3D préféré, et de très loin. Il a tout. EN y jouant, je passais mon temps à sourire sur le moindre détail. Tout est si beau, si paisible, si drôle, si rafraîchissant ! Il apporte beaucoup de nouveauté et a même des spécificités géniales qui pourtant n'ont pas été reprises (les sacs avec les loots, par exemple). La maniabilité est exquise, les combats poignants, dynamiques, et pourtant difficiles par moments ! On se prend très (trop !) vite d'affection pour ce Link, sa famille, les personnage, et surtout cet univers. On se prend très vite d'amour pour The Wind Waker, qui s'approche de la perfection.
Il a des défauts (un monde un poil vide par moment et une quête finale barbante, par exemple), mais le monde reste très complet, il y a plein de choses à faire pour occuper le joueur, et ses donjons sont géniaux et bien pensés.
J'ai rarement pris autant de plaisir dans un jeu. Rien qu'en y pensant, je souris. Et je n'oublierai jamais ses musiques géniales : il est un des rares Zelda qui a parmi les meilleures musiques MAIS uniques à son jeu. Il n'en reprend quasiment aucune, et celles qu'il a m'ont plusieurs fois fait danser.
Beaucoup disent de lui que c'est un petit Zelda, qu'il est mineur, qu'il est moins bien, qu'il fait pâle figure à côté d'un Twilight Princess. Mais... n'est-ce pas plutôt l'inverse, finalement ? Celui qui s'impose comme une évidence n'est-il pas celui qu'il faut principalement remettre en question, et celui qui se démarque celui qui symbolise l'unicité des Zelda qui font leur qualité ?


[8] The Minish Cap
Je ne m'étalerai pas beaucoup dessus puisque je ne l'ai pas encore fini (c'est celui sur lequel je joue en ce moment !), mais je l'aime déjà d'amour ! Bien plus qu'A Link to the Past :R

Son ambiance me font beaucoup penser à Spiderwick et Arthur et les Minimoys. L'aspect de double monde est bien pensé et est la plus féérique de la série à mon sens. Le chapeau (Exelo ? C'est ça ?) est vraiment drôle et bien pensé... mais je le HAIS ! Pourquoi ?? Non, pas parce qu'il parle tout le temps ! Mais parce qu'il cache la MAGNIFIQUE houpette de Link !! C'EST LA MEILLEURE COUPE DE CHEVEUX DE LA SAGA !!! C'est une HONTE !! °^°
*tousse* j'aime beaucoup ce jeu, son charme, sa simplicité : il se démarque beaucoup des autres opus 2D, qui se ressemblent tous à mon goût.


[4] Twilight Princess
C'est avec lui que j'ai entamé mon rush des Zelda pour fin 2020-l'année 2021, après avoir refait Majora's Mask en novembre. Un ami a eu la gentillesse de me le filer pour que j'y joue !
Je le connaissais déjà à l'époque où je jouais à Ocarina of Time (et attendais de jouer à Majora's Mask), et je l'aimais beaucoup sans y avoir joué !

Et quand j'y ai joué... c'est le drame !! Quelle honte de faire des jeux aussi bons et captivants ! De faire des histoire si prenantes ! Des donjons si bien structurée et des graphismes si beaux même pour de la Gamecube (oui, SA CONSOLE D'ORIGINE) ! Un nouveau rappel à Spiderwick d'ailleurs (pour le côté sombre cette fois).
Vous l'avez compris : j'ai adoré jouer à ce jeu. Toutefois... ça s'arrête là. Oui. Le jeu est excellent, mais... parce que j'adore Ocarina of Time. Ce jeu m'a, tout du long, fait penser à OOT, au point que j'arrivais à prédire ce qui allait se passer... c'est grave.
Ouiiii, on peut faire le rapprochement ALTTP et OOT, certes... mais ils restent deux jeux très différents dans leur composition. TP a pour but de toucher les joueurs de OOT, sans pour autant apporter grand chose de plus à la licence si ça n'est ses donjons (qui ne sont pas non plus les meilleurs, faut pas exagérer), ses combats mais surtout son histoire !
L'histoire de Majora's Mask est d'un côté la meilleure selon moi, mais aussi un jeu où il n'y a pas vraiment d'histoire centrale. TP a une intrigue, presque politique à la fin. On découvre les ennemis au fur et à mesure, leur histoire, et le véritable ennemi. On découvre (tard !) le passé d'Hyrule et des sages (coucou OOT). C'est CA qui m'a motivé à avancer, à jouer au jeu ! le reste... on l'a déjà vu dans d'autres Zelda antérieurs, TP ne se démarque pas. On retire sa direction artistique, où est son unicité ? A part dans son histoire (et tous les Zelda ont une bonne histoire !) et le Link loup, y'a pas grand chose qui fait de lui un jeu unique à absolument tester ! Si je devais vous recommander un jeu Gamecube/Wii (Zelda ou non), je vous dirais soit Wind Waker, soit Twilight Princess. Mais si je devais recommander 5 Zelda, voire plus, Twilight Princess ne serait clairement pas dedans.
Il est excellent, j'ai adoré y jouer, mais moins qu'à Wind Waker (qui a tout en mieux... même ses combats, malgré les bottes :/).


[9] Breath of the Wild
On me l'avais offert sur Wii U il y a quelques années, mais je n'y avais jamais vraiment touché. Au final, j'ai vendu la console il y a un an car on (ma famille) ne s'en servait plus, et j'avais besoin de sous de côté (c'est toujours ça de gagné !), mais j'avais créé une rom du jeu pour y jouer sur émulateur. Oui oui, c'est pas ouf comme méthode, mais bon, qui sait, j'aurais peut-être un salaire un jour et une Switch entre les mains avec ce jeu x)

BREF. Je ne vais pas parler de ce jeu ici, je préférerai créer un topic à part (voire répondre sur d'autres topics, même si j'ai énormément de choses à dire et qu'un topic tout frais marcherait mieux). Il y a du positif mais... aussi beaucoup de négatif. J'y joue en ce moment, j'y ai joué tout à l'heure d'ailleurs, et même si j'aime beaucoup ce jeu, je ne retrouve nul part la magie et l'ambiance des Zelda. Ca n'est pas un Zelda en fait, il n'en porte que le nom... mais je ne vais pas plus en dire xP

AH, et pour Majora's Mask, c'est pareil : trop de choses à en dire (peu de négatif cette fois, bien sûr... il est parfait :8): ).

J'ai également lancé Oracle of Ages et Phantom Hourglass, mais je les ai laissé de côté pour le moment.
"You've met with a terrible fate, haven't you?"

Hors ligne thelinkdu40

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1709
  • Je suis né pour sauver hyrule.
    • SW-0961-7062-2916
    • Voir le profil
Fiche des impressions de chaque Zelda
« Réponse #80 le: lundi 22 février 2021, 12:45:17 »
Alors au vu de mon ancien pseudo où j'avais flemmarder pour les fiches impression et vu que j'ai joué à tous les ZELDA désormais sauf au trois sur CDI...

Je peut largement maintenant faire ces fiches, attention je tiens à prévenir ce post sera long, très long.

1er jeu auquel j'ai joué j'avais dès lors j'avais  7 ans:


The legend of Zelda Wind Waker

alors pour l'histoire je donnerais un petit 17/20 : c'est pas le meilleur en terme scénario...de toute façon, on joue pas vraiment au Zelda pour son scénario car tout les Zelda on des scénario simples. Et vu que c'est un des Zelda les plus connus je vais pas m'épanchez dessus.

Mes impressions: je l'aime beaucoup, la première fois que j'y ait joué je me souviens de la musique qui importait ailleurs, des graphisme si mignon et jolis de Wind waker en cell shading, je me rappelle des visages et des grimaces de Link surtout lorsqu'ils le mettent dans le tonneau avant de l'éjecter pour la forteresse pirate. C'est un de mes Zelda préférées, le seul regret que j'ai concernant ce jeu c'est la quête de la triforce, qui nous obligeait à parcourir tout l'océan avec la baguette des vents pour les récuperer c'est le seul gros point négatif pour moi, sinon j'avais aimé, le jeu je l'ai fini à 14 ans car entre temps ma gamecube avait rendu l'âme, donc ce ne fut pas le premier Zelda que j'ai terminais. Mais quand je l'ai terminé 7 ans plus tard, j'étais heureux, c'étais comme un accomplissement car tout dans ce jeu est exceptionnel que ce soit les instant musicaux et la fin qui m'a fait versé une larme.

Pendant près de 7 ans j'ai oublié la licence et le second jeu que j'ai connu à travers une pub sur la ds fut "Phantom Hourglass" qui m'a hypé et qui m'a rappeller vu que c'étais le même Link de wind waker la licence, ni plus ni moins, j'ai demandé à ma mère de me l'offrir avec la DS parce que je les avait pas c'est ainsi qu'à Noel 2008 je crois? j'ai reçu ce jeu .


The legend of Zelda: Phantom Hourglass

l'histoire est la suite directe de Wind waker, mais cette fois ci elle se passe dans de nouveau territoire, on est très vite accroché à l'histoire, bien que le scénario soit très simple ...on se retrouve triste pour Link et on n'hésite pas à vouloir l'aider pour le scénario je lui mettrais un 14/20 c'est vraiment basique et simple, par contre mention spécial à Linebeck et son thème que j'adore


Mes impressions:" oh tout le jeu se joue avec le stylet chouette" 2h00 plus tard "maman faudrais acheté une protection écran ds" plus sérieusement j'ai bien aimé, la façon d'avancer au stylet étais sympa au moins il utilisait bien le tactile, les moins bons étais surtout ce donjon qui revenait sans arrêt avec le temps limité et ces satanées spectres c'est ça qui m'énerve le plus dans ce Zelda, et la gestion du micro pas mieux. Mais ce n'est pas le plus mauvais et puis il y'avais des truc sympa.

là c'est flou à partir de ce moment car je crois que j'ai joué sur émulateur(après je l'ai acheté sur l'eshop wii u et 3ds)  à

the Legend of Zelda A link to the past

Pour moi c'est le meilleur Zelda 2D et je l'ai beaucoup aimé à telle point que je l'ai fini 7/8 fois XD et que le prochain tatouage que j'aurais sur ma peau sera un artwork de ce Link :)

donc vu que le jeu est sorti en 1992 je crois? là je vais détailler le scénario :

Link, dort bien tranquillement quand il entend une voix l'appelez dans son sommeil, il se réveille et voit son oncle prêt à en débattre avec je ne sais qui pour le moment, et qui lui dit bien de restez à la maison, et que fait Link bien sûre il n'obéit pas, il décide de prendre une lanterne, va dans le souterrain sous le château et voit son oncle touché sans doute au combat qui lui remet son épée et son bouclier, et lui sort un truc vieux comme le monde "tu est le héros blablabla" Link va alors au bout du souterrain et décide d'allez affrontez la menace... du coup scénario c'est un scénario "cliché" donc 13/20

Mes impression: déjà les musiques sont géniales et très belles à écouter , j'aime beaucoup tout les titres, le jeux est long et ça c'est cool, et puis il reste captivant malgré le scénario, tout est très bien géré, pas de longueurs, le jeu est très bien et Link à des cheveux rose quoi c'est suffisant pour y jouer...les personnages sont attachant même si on ne peut pas dire qu'il y'a forcément de dialogues ou autre la cinématique de fin est cool est sympathique :)

après c'est flou mais je crois que j'ai fais sa suite

The legend of Zelda: Link's Awakening


Ce Zelda est très bon notamment la quête des photos dans la version dx sur gameboy, qu'on peut trouver aussi sur l'eshop 3DS

Du coup le scénario vu qu'il y'a eu le remake sur switch tout le monde le connais je pense maintenant mais vu qu'il est dans l'originalité je vais mettre sous spoil on sait jamais
(Cliquez pour afficher/cacher)
je crois que c'est un des scénario les plus originaux de la licence donc du coup 19/20

mes impression : bon les musiques sont toujours aussi géniales que ce soit la version remake ou gameboy, j'ai pleuré un des seuls titres avec Wind waker et Breath of the wild à m'avoir arraché une larme et a avoir étais triste de la fin,  mais bon il faut dire aussi que là les personnages sont très attachant surtout Marine, qui a vraiment de sublimes chose à dire, ou que ce soit encore la sirène ou l'hippopotame, et bien sûre tout les petits clins d'oeil.

Après j'ai fait :

The legend of Zelda Spirit tracks

Alors celui là j'ai la flemme de faire un truc trop long d'autant plus que c'est le moins bon(à part les opus CDI) des jeux Zelda, avec son systéme d'hub et de train qui est horrible, les plaines que tu a pas de plaisir à traverser, les donjons et les quêtes, bof,les objets a part deux trois truc c'est pas superbe...la gestion du micro toujours aussi desastreuse, et l'erreur du "donjon centrale" avec la Zelda qui te saoule à toujours se plaindre ...

Scénario : Alors là 10/20 c'est un des scénario les moins bon et en plus Zelda t'a envie de la larguer dans la nature tellement t'en peut plus d'elle à un moment.

mes impressions: je crois que j'ai déjà tout dit avant .... :severe:

Après je crois que j'ai fait (je me souviens plus de l'ordre exact):

The legend of Zelda Twilight princess


Scénario: bon bah là on change carrément de Link et premier vrai Zelda "mature" pour moi du coup normalement du coup 15/20 parce que même si le scénario est sombre c'est du classique je veut dire on se retrouve encore loin des scénario de Kingdom hearts.

Mes premières impressions: "ça fait du bien enfin on peut se balader librement", j'étais heureux de ce retour avec de larges et immense plaines, plus de donjon centrales, et plus de stylet aussi, dans ce jeu je me suis éclaté, comme pas permis, et j'ai bien aimé,bon après je l'ai trouvé un peu trop facile sur certains moment mais un bon petit jeu, mes donjons préféré, le temple du temps, le manoir du Yéti, et aussi le donjon du désert gerudo :) et Link loup aussi avec Midona étais vachement stylé surtout que je suis fan des loups :)

Après j'ai enchainé avec :

The legend of Zelda Ocarina of time et Majora's mask


Pourquoi les avoir mis ensemble c'est simple vu que c'est une suite directe et vu que j'ai à peu près les même choses à dire je voulais allez plus vite.

Scénario Ocarina of time: 15/20
Scénario Majora's mask : 18/20

Impression sur Ocarina of time: j'y ait joué un petit peu quand j'avais 7 ans mais vu que j'étais petit et que le Link quand il devenait adulte ne me plaisait pas je l'avais abandonné car je ne pouvais plus m'identifier à lui , du coup vu qu'après ma gamecube étais morte j'ai du attendre qu'il le ressorte sur 3DS et j'ai refait le jeu, et je me suis surpris à l'aimer, le système et les donjon étais bien pensé même si classique et franchement qu'ai à dire que d'autre n'ai dit j'ai apprécié.

Impression sur Majora's mask: Il est cool un des meilleurs Zelda 3D rien que pour le scénario, et le jeux est une prouesse avec ce maudit temps, c'est un choix génial, il est plus dure que les autres, il y' a de la tension, et puis il est flippant et glauque à certains moments, mais c'est un bon challenge et on s'en sort grandit un des Zelda 3D les plus réussit.

Et vu qu'après je suis "ambassadeur nintendo avec ma 3DS"
The legend of Zelda et adventure of Link

j'ai eu ces deux classique de la nes gratuit :) cool.


Alors scénario "the legend of zelda" vu qu'on est en 1986 maintenant c'est pas possible de le noter réellement car le but c'est "sauver la princesse du méchant, en trouvant 8 artefact les morceaux de la triforce" bah du coup c'est pas possible

Impression: bah c'est le premier jeu de la licence, il est vieux, mais les musiques sont cools et sympa même si maintenant pour un jeune ça peut paraitre un peu moche, faut pas oublié que le jeu date maintenant, après voilà le jeu est assez dure, et en soi d'avoir mis une sauvegarde dans un jeu c'étais cool de la part de Nintendo.

Adventure of Link: scénario vu que c'est le scénario à deux chose près de la belle au bois dormant je vais lui mettre 10/20

Impression: pour le deuxième jeu de la licence tout à changé le système de combat ainsi que d'autre truc, et en plus c'est un des jeu de Zelda le plus dur, et c'est celui que je déteste le plus des jeux officiels...j'ai pas trop accroché.


Minish cap/Four sword/Four sword adventures

Ensuite  j'ai joué Minish cap qui est un de mes opus que j'aime bien pour sa direction artistique

Alors le scénario : 15/20 il est sympa et il y'a des truc originaux bien sympathique

Impression: c'est un petit jeu console portable colorée, avec plein de bonnes idées, notamment la quête des pendentifs du bonheur, l'idée de rapetissir Link est bonne et ça donne des choses sympa pour le gameplay, la difficulté du jeu est bien dosé, et il est sympathique.

Four sword, à proprement parlé conçu pour être joué à plusieurs mais en solo aussi, il y'a pas trop de scénario et le monde n'est pas ouvert vu que c'est il me semble une sucession de donjon donc pas trop accoché.

Four sword adventures: malheureusement celui là j'ai du y jouer sur émulateur, car pas dispo à moins de racheter une gamecube...

Le scénario 13/20 un scénario classique, donc sans surprise.

Mes impression : mélangé les sprites minish cap avec des tileset pour les décors et explosion issu de ALTTP est cool et le rendu graphique donne très bien, c'est beau, c'est jouable, c'est pas trop difficile, et il est cool, un bon petit jeu.

Après je crois que j'ai enchainé la série des Oracles...Donc go à :

The legend of Zelda: Oracle of season/oracle of age

Scénario: 14/20 +1(si vous avez joué en jeu lié, ce qui est mon cas)

Mes impressions:deux bon   bon jeu gameboy color, avec les mêmes boss que the legend of Zelda premier du nom pour Oracle of season entre autre donc on retrouve Aquamentus, et toute la clique transposé dans le jeu gameboy color, le jeu le moins fourni niveau inventaire car on obtiens souvent les même objet comme les graines, par contre la cinématique animée du début est chouette. Et un autre problème c'est les danses goron et subrosiennes que j'aime pas trop après le reste est sympa.


Skyward sword

Scénario : un bon scénario racontant les origines de tout mais foutant un bordel monstre dans une chronologie qui part en vrille 15/20
Mes impressions: Génial un jeu où tout se joue avec la wiimote, jusqu'à me faire des douleurs au mains tellement j'agitais la manette mais j'avoue que j'aime me ridiculiser :p  un bon jeu Zelda, même si certains truc sont vites agaçant comme le ciel vide, hors la zone celeste bourg, le jeu est plus divisé en hub, que comme un grand jeu ouvert , mais reste sympathique à jouer certains donjons sont vachement cools en plus, et le banni reste pour moi la deception du titre.

The legend of Zelda :  A link between worlds


Scénario:  12/20 : en 1992 j'aurais pu ne pas noter ou même accepter, mais là littéralement on étais en 2016 ou 2015 lors de sa sortie

Mes impressions: Jeux beaucoup trop facile je l'ai recommencé au début du mois fini en deux jour, aucun challenge, sauf peut être pour les bigorneaux, mais les donjons sont d'une facilité, un peu trop déconcertante, pourtant il y'avais de bonnes idées, et se rapproche beaucoup trop de A link to the past que ce soit au niveau scénario ou donjon. Du coup un bon jeu mais trop simple.

Triforce Heroes

Scénario 9/20 mais perso c'est pas pour le scénario qu'on joue à Triforce Heroes, mais plus pour le coté multijoueur.

Mes impression: bah c'est un fait un remake de four sword en gros, je pense, c'est surtout fait pour être joué au multi et après l'idée est cool par contre ça donne plus de consistance au jeu.


Et enfin :

The legend of Zelda Breath of the Wild

Scénario 20/20

Impression: Un très bon jeu Zelda même si ce n'est pas mon Zelda 3d préférée du fait de certains truc qui m'empêche de le mettre à ce rang notamment à cause des gardiens et des donjons qui ont failli me faire vomir avec leur système de rotation, ça n'en reste pas moins un très bon jeu et il faut le faire, car il a pas mal de bon coté comme les recettes de cuisines, les quêtes annexes, etc...tout est plaisant....

Voilà je ne pense pas avoir oublié un opus après j'ai aussi joué au jeux comme les deux hyrules warriors et le jeu "Cadence of Hyrule" avec tout les dlc...mais vu que c'est l'extension de l'univers et non les jeux officiels je pense pas devoir en parler voilà....