Auteur Sujet: [Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !  (Lu 472355 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Cap

  • Goupil de profession
  • Gardien de Farore
  • Sorcier Sheikah
  • *****
  • Messages: 8173
  • Je suis athée, je ne crois pas en Ganon.
    • Code ami 3DS 3883-5183-2004

    • Code ami Wii U Capoun

    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6570 le: dimanche 01 septembre 2019, 19:47:07 »
J'ai aussi fini Child of Light aujourd'hui. Le twist de l'histoire est fort sympathique, mais finalement assez prévisible.

(Cliquez pour afficher/cacher)

Comme dit plus haut, c'est une agréable découverte. Je ne pense pas relancer le jeu partir à la recherche de tous les collectables, et je n'ai pas l'impression qu'il y ait du contenu post-scénario. Mais ça reste une expérience fort sympathique, et je suis bien contente de l'avoir fait :miou:

Toujours un grand merci à Alice Lee pour l'avatar !

 
Citation de: Achi
Moi je dis Cap admin.
Cap sensei a toujours raison.

Hors ligne Guiiil

  • Commandant Yiga
  • *
  • Messages: 8822
  • Tagazok !
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6571 le: jeudi 05 septembre 2019, 23:14:39 »
Mon PC étant réquisitionné pour la soirée, j'ai décidé de me relancer une partie de SSX One Tour (Game Cube). Ça m'a mis 20 minutes pour faire toute la descente de la montagne en mode Freeride avec Mario. Je n'ai pas pu m'empêcher d'être impressionné par la performance technique de ce jeu !

Même si, dans les faits, même s'il ne propose pas une descente de 20 min, SSX Tricky, dans ses pistes et ses personnages qui parlent tous leur langue, dégage beaucoup plus de caractère ! (mais pourtant, SSX OT essaye, on sent tous les efforts). 

(Cliquez pour afficher/cacher)

Hors ligne Suijirest

  • Skull Kid
  • *
  • Messages: 5706
  • Ci-gît Suijirest
    • Voir le profil
[Discussions libres] Parlons Jeux Vidéo !
« Réponse #6572 le: mercredi 11 septembre 2019, 00:17:25 »
Voilà un petit moment que vous n'avez pas subi un super-post du connard fini  à nom d'animal sur un jeu qui n'intéresse personne, il est temps d'y remédier. Aujourd'hui, je vais parler de The Witch and the Hundred Knight 2.

J'avais fini le premier dans la plus raffinée des douleurs pour conclure sur un constat assez paradoxal : c'est un ouvrage plus qu'intéressant, mais qui nécessite d'oublier des années de game design et de fun pour s'engouffrer dans un véritable duel à mort entre le jeu et la volonté. Et je vous recommande d'ailleurs de ne pas y jouer, ça ne me semble pas nécessaire du tout pour apprécier le 2.

Pour faire court, ce nouveau volet démontre que NIS compte encore dans leurs rangs quelques game designers prêts à se remettre en question, à écouter les retours des joueurs même les plus amers, à identifier les mécaniques moisies, et à les remplacer par d'autres bien meilleures. Après ces dernières années à enchaîner les jeux chapeautés par de vaniteux bons à rien qui ne savent qu'appliquer une formule toujours plus scintillante et mal branlée, ça me change. :mouais:

Les qualités sont pas à chercher du côté du scénario, nettement plus classique que celui du 1. En fait, je ne vais même pas en parler tellement il n'a pas d'intérêt.

Les qualités sont donc évidemment du côté du gameplay. :) Big up sur la révision de la "batterie" du personnage, qui était une chiasse très mal pensée dans le premier jeu, et qui devient ici beaucoup mieux gérée. Elle est toujours là pour garder la pression, mais elle ne se vide plus pour des broutilles et on la recharge bien plus facilement. C'était vraiment un gros point noir, il a été bien éclairci.

Je vais pas tout détailler, mais en résumé, on doit jongler entre l'attaque de base (qui fait pas lourd de dégâts) et les attaques spéciales (beaucoup plus balèzes et délicates à placer). Chaque monstre a ses propres faiblesses, il faut donc avoir le bon job et le bon stuff pour les affronter. Pour monter les stats, on peut soit y aller en farmant, soit gonfler les armes en les fusionnant avec des ressources diverses. Ouais, le spectre Disgaea n'est pas loin.

Et autant la faune ordinaire, ça pose pas énormément de problème du moment qu'on maîtrise les skills, autant les boss, ça en pose plus : ils sont vraiment, vraiment durs. Certes, on renonce à cette connerie de défense variable, mais l'esquive à bullet time (la grande mode depuis Bayonetta) a une fenêtre d'exécution ridicule, et les skills lancés au hasard ne donneront jamais rien. Il faut vraiment avoir le timing réglé au quart de poil pour s'en sortir.

Mais pour l'instant, j'apprécie quand même l'expérience, et comme il n'a aucun lien direct avec le 1, j'en profite pour le recommander à ceux qui sont en quête de Diablo-like assez bourrin en apparence mais assez technique en mécaniques. Pourvu qu'ils ne soient pas dérangés par la réal' datée, les lolis, les blagues tendancieuses et les plots qui datent du siècle dernier, y a du fun à y trouver. :^^:

... Cela dit, quel gâchis que ce jeu plus que correct passe derrière un autre qui était explicitement pensé pour être le plus repoussant possible... :/

Mille mercis à Yorick26 pour la signature !