Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Yorick26

Pages: [1] 2 3 ... 221
1
Réactions, Annonces et Suggestions / Recensement des bugs
« le: Aujourd'hui à 20:23:47 »
Je ne vois pas de lien non plus et quatre images qui s'affichent correctement pour ma part.

2
Il y a une raison toute bête pour laquelle j'aurais bien aimé pouvoir contrôler la météo : c'est pour pouvoir prendre des photos par beau temps. Parce que même si c'est chouette des photos sous la pluie, ça n'a pas le même charme que dans la vraie vie (gouttes sur l'objectif tout ça). Il fait juste plus sombre et plus flou. D'autant que j'y croyais vraiment avec les amiibo des prodiges. Je voyais clairement : Revali / temps venteux ; Urbosa / orage ; Mipha : pluie ; Daruk : grand soleil.

3
Quiz Zelda / Quiz Majora’s Mask (M’sM)
« le: mercredi 21 février 2018, 07:31:34 »
Accessoirement il peut être utilisé dans certains combats comme celui du roi d'Ikana, les deux têtes flottantes nous suivent au lieu de nous attaquer.

4
Discussions Générales / Restons dans le Hors-Sujet ! [Discussions libres]
« le: lundi 19 février 2018, 20:12:40 »
Même pas je mets un rubis. C'était vraiment nul.

5
Quiz Littérature / Quiz Harry Potter
« le: lundi 19 février 2018, 13:09:32 »
Son nom complet est Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore. J'avoue avoir du mal à retenir Brian, mais il le dit à je ne sais quel moment dans le film.

6
Quiz Zelda / Quiz Breath of the Wild
« le: lundi 19 février 2018, 13:06:06 »
Je ne pensais pas à la fée, mais c'est une réponse exacte. A toi la main @Achileus. Je pensais au fagot de bois.  :oups:

7
Quiz Zelda / Quiz Twilight Princess (TP)
« le: lundi 19 février 2018, 13:03:52 »
J'en compterai bien cinq. (Forme Twili, Forme maudite, Forme affaiblie, Forme ombre, Forme JEVAISTOUTDEGOMMERPARCEQUEJAILEMASQUECOMPLET)

8
Quiz Zelda / Quiz Breath of the Wild
« le: lundi 19 février 2018, 12:58:29 »
Non. Il ne s'agit pas du diamant brut. Celui-ci est utilisé à la teinturerie pour faire du blanc également (bien que ce soit du gachis).

J'ai depuis sorti cette étape pour vous aider : https://www.puissance-zelda.com/20-Breath-of-the-Wild/astuces/209-teinturerie

9
Discussions sur les médias audiovisuels / Watching Challenge 2018
« le: mercredi 14 février 2018, 20:46:11 »
Comme l'année dernière je vais décrire pas à pas comment j'ai trouvé les films. C'est l'occasion d'en discuter de montrer nos désaccords et de comparer nos ... nos avis. Vu que j'ai commencé un mois avant de poster le topic ça va faire beaucoup d'un coup, mais je vais essayer par la suite de commenter tous les 4 films vus.


Lost in translation
5. Un film sur le voyage - Tout le monde l'avait l'année dernière dans son watching challenge
- 8/10

Il passait juste avant le Prestige sur je ne sais plus quelle chaine. Et je croyais qu'ils étaient tous les deux dans mon Watching Challenge, donc je ne pouvais pas passer à côté même si j'étais bien tenté de regarder le Seigneur des Anneaux qui passent sur une des premières chaines. En définitive j'ai bien fait. Même si le Prestige ne faisait partie que de mes envies, j'ai passé une sacré bonne soirée avec deux films réussis. Pour celui-ci, j'ai presque été choqué dans un premier temps. J'ai eu l'impression d'avoir affaire à un film qui se moquait des cultures étrangères et en l'occurrence de la culture japonaise que j'admire bien que je ne la connaisse que très peu. Du coup, dans les premiers temps du film, j'ai comme eu un goût amer. Un genre de "pas touche au japon". Puis il y a un second temps où on se rend compte qu'on est face à deux personnes qui sont incapables de s'adapter à ce mode de vie et que les Japonais ne les jugent pas alors qu'ils sont chez eux. Nous on les juge ces deux perdus. Ils sont seuls et se trouvent parce qu'ils sont isolés. Ils sont inadaptés et c'est ce qui les rend gauches et drôles. Et notre culture, nos habitudes, nos acquis en deviennent risibles. Le dépaysement est quelque chose que j'ai particulièrement aimé et j'en ai eu donc un bref aperçu. J'ai presque envie de croire que je peux comprendre ce qu'ils ont ressenti. Et ça me touche.

Blade Runner
25. Le premier film du Top 100 des Tops 10 que tu n'as pas vu - Mon Watching Challenge de l'année dernière a comblé pas mal de vide dans ce classement.
- 7/10

A l'instar de Ghost in the Shell avec lequel il possède de nombreux points communs, j'ai l'impression d'être passé à côté d'un bon pan du film. Suis-je habitué aux morales prémâchées ? En tout cas j'ai apprécié dans ce film son univers où la Terre est devenue un dépotoir laissé à l'abandon avec ces hommes robots plus vrais que nature à DLC courte. J'ai aimé ce futurisme sombre et triste. J'ai aimé les personnages qu'ils soient réplicants ou humains. J'ai moins aimé le manque d'explication des scènes. Etait-ce à cause d'une mauvaise qualité d'image que j'avais du mal à les mettre bout à bout. Qui était-ce sur cette photo, cette femme allongée sur lit qu'on arrive à apercevoir en se déplaçant virtuellement dans la pièce où elle a été prise ?  Zhora, Pris ? Rachel ? Quelqu'un d'autre ?

Apparemment il y avait deux versions qui laissent plus ou moins le doute sur le mystère d'Harrison Ford. Je trouve que celle que j'ai regardé ne laisse guère le choix. Certes il y a des coïncidences troublantes, mais c'est tout. C'est donc un film que j'aurais aimé qu'il rentre plus dans les détails et qui soit moins par moment contemplatif (bien que les paysages et la direction artistique soient exquises).

Mamma mia ! le film
26. Un film dont le nom fait référence à une chanson
- 10/10 <3

C'est le film auquel je m'attendais à pas grand chose. Mais bon voilà, il suffit qu'on chante pour que ça touche une corde sensible. Que dis-je ? Vous chantez faux ? Vous chantez des musiques que j'adore ? Vous êtes parfaits ! Vous êtes drôle, délurés et vous fleurez bon la bonne humeur. Vous êtes ma came. C'est marrant de voir Meryl Streep en nymphomane reconvertie en gérante ratée d'un hotel qui pousse la chansonnette et qui se balade en salopette. Voilà. Je sais que beaucoup détestent ce film, mais moi, en rentrant du travail, je n'avais qu'une hâte c'était de voir la suite de ce film que j'avais commencé entre midi et deux.

District 9
30. Un film africain - Déjà entamé l'année dernière.
- 7/10

Encore un film sur les extraterrestres. On ne peut pas reprocher à celui-là d'être original et d'utiliser un point de vue sympathique où ce sont les extraterrestres qui essayent de se casser de chez nous et où ils sont vus comme des réfugiés. Néanmoins, j'avais arrêté car j'avais eu du mal à accrocher au chara-design de ces crevettes et au côté fond-foutage ou je ne sais plus comment s'appelle cette technique. Du coup dès qu'on commence à s'arracher les ongles, c'était le moment de la pause et j'avais mis de côté de ce film pour regarder autre chose d'un peu plus joyeux. La seconde moitié était un peu plus intéressante à voir, plus tournée vers l'action.

Comme des bêtes
31. Un film avec un point de vue non-humain - Trop de choix et j'avais pas envie de réfléchir.
- 6/10

Comme prévu, c'était pas très réfléchi, mais je m'attendais à nettement pire aux vues des notes mises par mes éclaireurs et par le reste des utilisateurs de SensCritique. Alors oui, c'est pas non plus folichon, mais cela aurait pu être rempli de tours de passe-passe à l'américaine. J'aime bien les stéréotypes sur les animaux, car ils sont vrais. J'y préfère Zootopie qui est sorti en même temps, mais je trouve qu'il faut quand même pas le couler ce film.

Les évadés
37. Un film où des personnages regardent un film - Il a une très bonne note, une bonne réputation, et puis il y a Morgan freeman.
- 10/10

Film très intéressant. En tout point, bien calibré bien qu'on puisse reproché un titre français un peu trop évocateur bien qu'il ne soit pas tout à fait vrai au premier plan ou vrai dans un plan trop lointain pour qu'il puisse divulguer la fin. Le titre anglais lui aussi suppose des choses et ne sont pas tout à fait vraies non plus. dans tous les cas c'était un vrai délice et je le reregarderai avec plaisir.

Une Histoire sans Fin
38. Un conte philosophique - Celui-là je voulais absolument le caser.
- 9/10

Je n'ai pas été déçu. J'avais peur de me retrouver avec un vieux fantasme de gosse qui n'aurait pas réussi à atteindre mon coeur tout racorni d'adulte débutant. Mais non. Pile poil, ça fait son chemin là où il faut en prenant les vieux rêves et les souvenirs des bons livres qui m'ont transporté dans de nouvelles aventures, m'ont fait changé de vie. Les effets ne se comparent pas à ce qu'on peut avoir maintenant, mais ils sont quand même d'une splendeur et d'une intensité qui feraient pâlir bon nombre de films. Il est quand même sorti six avant ma naissance. Comme disait une critique que j'ai vaguement vue : je ne regrette qu'une chose, c'est de ne pas avoir pu profiter de ce film en tant qu'enfant. Je l'ai vécu en tant qu'adulte, mais j'aurais aimé avoir en plus le souvenir impérissable qu'il m'aurait laissé. Là j'y ai vu des fautes, des raccourcis malencontreux, mais si peu nombreux que c'est quand même impressionnant.

Mars Attack
43. Un film qui parodie un genre - Déjà entamé dans un car dans une des rares fois où j'ai fait du sky.
- 7/10

En fait j'en avais vu plus long que ce que je pensais puisque le seul souvenir que j'en avais c'était les derniers instants vus du films, c'est à dire le moment où la grand-mère débranche son casque audio. Pour le reste, j'avais pratiquement tout oublié. J'en avais gardé un souvenir étrange mêlé de crainte et d'humour. Aujourd'hui j'ai pu savourer tous les traits d'humour et le côté parodique de ce film et surtout j'ai apprécié le casting. J'étais au CM2 et je n'y connaissais rien et j'ai pu apprécier le chemin parcouru depuis. Au fur et à mesure du générique j'étais en mode "Ah ?! C'est Tim Burton le réalisateur ? Il y a Jack Nicholson dans le film (à refaire pour Glenn Close, Pierre Brosmann, Sarah Jessica Parker, Michael J. Fox, Nathalie Portman...) ? Sans m'enorgueillir, je me suis quand même félicité du chemin parcouru et regarder ce film pratiquement une deuxième fois était alors totalement savoureux.

Jesus Camp
45. Un documentaire sur un sujet qui ne t’intéresse pas d'habitude - Quel bon thème de merde. Un documentaire, déjà c'est chiant. Mais sur un thème qui t'intéresse pas. Double peine.
- 6/10

Difficile de juger ce documentaire sans juger le sujet. Alors oui ça parle de quelque chose d’exécrable. C'est poussé à l'extrême. C'est odieux et ça fait peur. Cela semble tellement horrible que l'on ne peut pas s'empêcher de penser que c'est un documentaire orienté politiquement, quitte à tricher. Et pourtant, à chaque intervention du personnage principal à savoir cette Becky, on se rend compte que non. Elle creuse elle-même sa tombe. Elle est folle et entraine des enfants avec elle. Je me suis amusé à savoir ce qu'était devenu ses enfants, il n'y avait rien de sensationnel.

Encore une fois, alors que j'essaye de critiquer le documentaire, j'en reviens au sujet. Alors oui, on peut parler du sujet pour son originalité, pour son besoin d'être montré. Mais le documentaire en soit n'est pas exceptionnel. Voilà. En plus, on a rarement vu autant de placements de produits dans un documentaire qui dénonce le capitalisme américain. Enfin, non, qui dénonce un mouvement d'idée qui dénonce le capitalisme américain.

Sully
48. Un film dont le réalisateur avait plus de 80 ans à sa sortie - C'est pas évident à trouver.
- 6/10

Ce n'est pas un film qui me marquera. Concrètement, c'est un biopic sans réel intérêt. Alors oui, il a réussi un exploit. Mis à part ça c'est un homme ordinaire qui nous interpelle pas spécialement. Là où j'espérais avoir un peu de plaisir à regarder le film, c'était dans la recherche de la vérité, dans la mise en doute de la confiance, dans la perte de la confiance en soi. Tout ceci est presque effleuré et fade et amené par un Tom Hanks éteint. On a l'impression que le film a amené l'histoire tirée de faits réels jusqu'où il pouvait creuser et que malheureusement cela ne va pas beaucoup plus loin.

10
Allez je mets les derniers films qu'il me restait à voir pour finir les 40 films.



8. Un film d'Amérique latine (sujet ou réalisateur ou autre...) - Brésil : L'Etreinte du serpent : 4/10

Dernier film de mes 40 premiers films, ben ce fut laborieux et décevant. Le synopsis m'avait plu et me semblait haut perché. Pour le coup, c'est sûr il faut s'accrocher à cause du scénario et de la culture amazonienne qu'il faut intégrer au fur et à mesure. On ne comprend rien, et il semblerait qu'il faille l'assumer. Mais le format n'aide pas. J’espérais voir un film où on puisse profiter de la splendeur de la forêt amazonienne. En définitive je me retrouve avec un film en noir et blanc, ou on voit pas grand chose. Perte d'attrait immédiat. Quant au fait que les dialogues soient dans le dialecte local et parfois en espagnol, je comprends ce choix, mais il aurait fallu parfois revoir la durée d'affichage des sous-titres car une fois sur deux, ils disparaissent en un clin d'oeil et je ne sais pas ce qu'il s'y est dit. Donc voilà, c'était clairement pas un film à regarder avec la crève à 23h quand tu as envie de dormir.

25. Un film qui donne faim - Et tu fais comment pour savoir si ça te donne faim sans avoir vu le film. ;) Les Délices de Tokyo : 10/10 <3

En l'occurrence, toute la première moitié du film, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir faim alors que je venais de finir de manger. Une catastrophe. Je n'aime pourtant pas les haricots rouges, l'ingrédient principal de la pâte An qui est le sujet superficiel de ce film. Outre la première couche de l'histoire, ce sont les thèmes abordés qui m'ont plus sans pour autant me parler personnellement. On y évoque avec douceur et tristesse le dur thème de l'exclusion sous différentes formes, ainsi que la différence entre réussir sa vie et trouver un sens à sa vie. Les personnages sont attachants et les "bad guy" peuvent se trouver dans la propriétaire ou la mère de Wakana, mais ce sont surtout les entraves imposées et surtout qu'on s'impose à soi-même qui font office de méchant à vaincre. Et tout cela vous est servi sur un fond de culture japonaise respectueuse, calme, un peu perdue et poétique. Un vrai ravissement pour le cœur.



J'aurais pas eu le temps de les 50, mais déjà j'ai réussi à faire les 40. Je suis quand même méga content.

11
Discussions sur la Littérature / Harry Potter
« le: dimanche 11 février 2018, 18:59:37 »
Il y a un studio Warner Bros à Londres effectivement avec des salles recrées et des décors. Il y a effectivement le chemin de traverse qui est refait : https://www.wbstudiotour.co.uk/fr. Pour peu d'avoir un peu la somme pécuniaire (et des amis sympas qui parlent anglais pour t'organiser le voyage), c'est vraiment quelque chose qui vaut vraiment le coup. J'ai même ouvert la porte de la grande salle  :'(

Par contre, sachez que la bière au beurre... c'est dégueulasse.

12
Discussions sur les médias audiovisuels / Watching Challenge 2018
« le: dimanche 11 février 2018, 14:25:10 »
Voici ma liste :

  • The Big Lebowski
  • Little Miss Sunshine
  • Rêves
  • The Plague Dogs
  • Lost in Translation
  • Vol au-dessus d'un nid de coucou
  • Louise en hiver
  • C'est arrivé près de chez vous
  • Le Nouveau Monde
  • Kon-Tiki
  • La Planète des singes
  • Seul sur Mars
  • Les Chaussons rouges
  • Into the Wild
  • Frida
  • La La LAnd
  • Léo, roi de la jungle
  • eXistenZ
  • Sixième Sens
  • Akira
  • Voyage of Time : Au fil de la vie
  • Seven Sisters
  • The Grand Budapest Hotel
  • Macbeth
  • Blade Runner
  • Mamma Mia ! le film
  • Rêves d'androïde
  • Chantons sous la pluie
  • The Tree of Life, l'arbre de vie
  • Disctrict 9
  • Comme des bêtes
  • Apocalypse Now
  • Your Name.
  • Star Trek
  • Source Code
  • Le Monde de Charlie
  • Les Evadés
  • L'Histoire sans fin
  • Divines
  • Orphée
  • La Liste de Schindler
  • Gatsby le Magnifique
  • Mars Attacks !
  • Edward II
  • Jesus Camp
  • Le Secret de Brokeback Mountain
  • August Rush
  • Sully
  • Le Bon, la Brute et le Truand
  • Her

Et en image :
(Cliquez pour afficher/cacher)

13
Discussions sur les médias audiovisuels / Watching Challenge 2018
« le: dimanche 11 février 2018, 13:07:22 »
A l'instar de Poulika et un peu plus en retard, je relance le Watching Challenge 2018. Cette fois je ne vais pas faire dans la dentelle et je vais prendre tout crue la liste qui traine sur internet. En effet, l'année dernière je m'étais lancé dans un Watching Challenge où il fallait regarder 40 films (+ 10 films optionnels) selon des thèmes constitués d'un mashup des thèmes des précédents Watching Challenges. J'ai réussi tout juste à regarder les 40 films, mais c'était une bonne expérience que je souhaite renouveler pour rattraper mon retard cinéphile. Cette fois je suis la liste "officielle".

Si vous êtes adepte de SensCritique, vous pouvez inscrire votre propre Watching Challenge sur la liste récapitulative.

A moins d'être cinéphile jusqu'au bout des ongles, je pense que se lancer dans le défi de n'en voir que 40 parmi cette liste est déjà tout à fait raisonnable, d'autant qu'il y a des thèmes qui sont pas très sympathiques.


1. Un film avec un anti-héros
2. Un road movie
3. Un film sorti le mois et l'année de ta naissance
4. Un film dont un personnage partage l’une de tes passions
5. Un film sur le voyage
6. Un film sur la folie
7. Un film d'animation pour adultes
8. Un film en found footage
9. Un film basé sur un conte de fées
10. Un film qui se passe sur les mers
11. Un film dont l'un des personnages principaux est un animal
12. Un film qui se passe sur une autre planète
13. Un film avec deux réalisateurs
14. Un film qui se passe en pleine nature
15. Un film qui nous montre la vie entière de l'un de ses personnages
16. Un film de 2017 ayant eu beaucoup de succès
17. Un film avec un animal qui parle
18. Un film qui parle de jeu(x)
19. Un film avec un acteur qui sort de sa zone de confort
20. Un film d'animation japonais (autre que Ghibli)
21. Un film dont tu aimes la musique originale
22. Un film dont deux des personnages sont jumeaux
23. Un film qui a gagné l'Oscar de la meilleure création de costumes
24. Une adaptation de pièce de théâtre
25. Le premier film du Top 100 des Tops 10 que tu n'as pas vu
26. Un film dont le nom fait référence à une chanson
27. Un film avec des robots
28. Un film qui met de bonne humeur
29. Un film qui a apporté une innovation
30. Un film africain
31. Un film avec un point de vue non-humain
32. Un film dont l'affiche ne montre aucun personnage
33. Un film fantastique
34. Un film adapté d'une série TV
35. Un film qui parle de voyage temporel
36. Un film avec des étudiants
37. Un film où des personnages regardent un film
38. Un conte philosophique
39. Un film sur l'amitié
40. Un film se déroulant à une époque de l'histoire qui te fascine
41. Un film qui a au moins 8 de moyenne sur SensCritique
42. Un film australien
43. Un film qui parodie un genre
44. Un film qui a rendu l’un(e) de tes acteurs ou actrices favori(te)s célèbre
45. Un documentaire sur un sujet qui ne t’intéresse pas d'habitude
46. Un film avec un personnage LGBT+
47. Un film sur l'art
48. Un film dont le réalisateur avait plus de 80 ans à sa sortie
49. Un film avec une impasse mexicaine
50. Un film qui t'est sans cesse conseillé mais que tu n'as toujours pas vu

Légende :
    ➥ : Liste de films correspondants au thème pour vous donner des idées
Participants :

14
Discussions Générales / Présentation des Membres
« le: dimanche 11 février 2018, 13:01:51 »
Bienvenu sur nos forums Achileus.

Ici, on ne te dira pas que tu aimes trop Zelda (sauf peut-être Plagueis).

Nous te conseillons différents topics qui pourraient t'intéresser :

15
Discussions sur la Littérature / Harry Potter
« le: dimanche 11 février 2018, 10:36:59 »
Je suis assez d'accord sur tous les points que tu as énoncé. Pour les avoir lu l'année dernière tous à la suite avec à la clef la lecture des livres annexes (qui disons-le ne sont pas tous d'un intérêt incroyable ni de qualité) et à la fin un petit voyage à Londres et au studio. C'était parfait. Mais pour le coup je n'étais pas surpris de rencontrer des détails dont je ne me souvenais pas du tout. En fait quand j'étais tout jeunot j'avais une machine, une espèce de tamagochi ou gameboy bas de game mais que j'utilisais tout le temps qui pouvait faire réveil et qui chaque jour me posait une question sur le premier tome. C'était sur des détails comme l'année de création de la boutique d'Olivander, mais je me souvenais que c'était dans le livre et pas dans le film. Ce fut un réel plaisir de relire tout ça. Toute l'histoire autour des elfes de maison manquait dans les films à mon avis.

Pour ce qui est de l'utilisation des objets, effectivement elle gère bien son truc, mais des fois c'est un peu "Oh j'ai pris ça au hasard dans mon sac, je pensais pas que ça serait aussi utile" (je pense notamment au tableau).
Enfin ce qui est de la scène des campings, c'est chiant dans le livre, c'est chiant dans le film. A croire que c'est fait pour. Tout comme la fin d'ailleurs. Mais par contre la bataille finale je la trouve sympa. Vraiment sympa. Même si les morts sont souvent sans panache et m'ont juste rendu triste pour eux.


Pages: [1] 2 3 ... 221