Auteur Sujet: Mes fictions  (Lu 379 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne RinkuReturns

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 28
    • Voir le profil
Mes fictions
« le: vendredi 27 octobre 2017, 20:12:16 »
Salutation à toutes et à tous ! Je viens donc ouvrir mon propre sujet pour m'essayer aux fictions... J'ai sûrement une écriture très maladroite, mais j'espère que vous saurez peut-être un peu me conseiller si jamais ! Commençons sans plus attendre.

The Legend Never Told

Prologue

Vous qui avez déjà pris cours à la légende du connu héros des cieux, vous qui avez écouté la plus lointaine des légendes portant sur la première apparition du héros, vous qui avez vue celui-ci conquérir le mal absolu... Laissez-moi donc vous transporter de nouveau plus en arrière en cette histoire, des temps que vous croirez pour toujours inconnu, mais qui eurent bien existé.

« A quoi bon brailler les dieux ! » tonna l'homme en reposant lourdement sa chope de bière sur la table. Ceci avait eu pour effet d'instaurer un calme plat au sein de la taverne, l'homme venant reprendre à moitié ivre sa conversation « tes dieux.. », il hoqueta, « ...on les a priés maintes fois. On ne vaut certainement pas même une pièce pour eux. De même que eux ne le valent plus. » finit-il en ramenant de nouveau la choppe à ses lèvres. Le congénère auquel il s'était adressé à sa table s'était brusquement levé, sans doute dans le but de chercher à corriger le blasphème délivré par l'ivrogne. Mais il n'en fit rien, pas plus que le silence fermement tenu par les autres hommes de la table, comme de la taverne. Après tout, les temps n'étaient plus ce qu'ils étaient autrefois. L'avenir était devenu plus qu'une incertitude à cette heure pour l'humanité. Peu importe le nombre et l'intensité de leur combats, ils furent en tout point dépassé par l'horreur qui les atteignait...

                                                                         
***

L'heure était des plus sombre, mais pouvait-elle réellement leur en vouloir ? Cette entité des plus vil qui avait fait son apparition, les prirent tout autant par surprise. Sans doute, même pour des dieux, avaient-elles été bien sottes de croire que de ne pouvoir ressortir du pur dans leur création. Rien n'était étonnant à les voir perdre foi... le royaume des hommes avait déjà subi un nombre abominable de pertes, cela ne cessant de croître chaque jour qui se laissait tarder. Des femmes et des enfants, pour chaque seconde de perdue... Une véritable ironie, pour celle à qui l'on attribua bien des noms, notamment celle de Déesse du Temps. Ce fut ce qui lui était le plus compté en ce moment-même, l'obligeant désormais à agir sans l'accord de ses trois sœurs.

Ainsi était la raison de sa venu dans ce lieu des plus reculé, du monde des humains comme du monde des dieux. Un lieu qui n'avait pas été foulé depuis des décennies. Elle n'en connaissait que les plus brèves histoires, qui l'eurent notamment pour cette raison défendu de venir s'aventurer à travers ces abysses. Là où tout n'était que ténèbres, mais ténèbres qui n'inspiraient à contrario aucune mauvaise intention. Elle fut bien l'unique lumière présent en cet espace, ouvrant finalement la porte qui ne devait plus jamais être ouverte. La déesse se devait bien d'aller voir cet être, s'il existait réellement. Il était peut-être un espoir.

Finalement, la porte fut ouverte. C'est de nouveau sa seule lumière qui y pénétra, chassant à la première lueur une partie des ténèbres de ce qui s’apparenta à être une salle. Soudain, ce sont d'autres lumières qui vinrent s'illuminer de plusieurs points cardinaux de la pièce. Toutes s'écoulèrent alors tel vers un même point au fond de l'espace, formant maintenant de percevables chaînes de lumière qui rejoignaient un collier lumineux. La lueur de ce même collier suffit alors à dévoiler dans le pénombre, la présence de quelque chose à la fois d'endormi et enchaîné était désormais clairement révélé. Son visage était en tout point de vue humain. Toutefois décoré de mystérieuses peintures guerrières, quelques mèches blanches dissimulaient encore un peu le visage penchant de l'entité endormie. Elle l'avait finalement trouvé.
« Modifié: samedi 28 octobre 2017, 15:15:00 par RinkuReturns »
Artist: Ateliereji

En ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Minish citadin
  • *****
  • Messages: 2805
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
    • Forums de Puissance Zelda
Mes fictions
« Réponse #1 le: samedi 28 octobre 2017, 17:27:55 »
Sympa ce début, ça promet vraiment d'être très intéressant. Tu donnes vraiment envie de connaitre qui est ce personnage mystérieux et de connaitre la suite. Hâte de lire les chapitres. ^^
Merci à Haine et Jielash pour le kit. <3