Auteur Sujet: Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges  (Lu 603 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Wizzrobe à plumes
  • *****
  • Messages: 1631
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« le: vendredi 27 octobre 2017, 15:26:49 »
(Je sais pas si ce topic est vraiment utile mais j'avais envie d'en parler car, à force d'avoir vu plusieurs reportage sur ce thème, je me poses moi même des questions dessus. Mes idées risquent d'être décousu, je m'en excuses par avance. :/)


Je voulais créer ce petit topic pour parler des nourritures que l'ont peut trouver étranges par chez nous mais qui sont coutumes dans d'autres pays, de savoir si on serait près à y goûter ou si certains membres qui sont aller à l'étranger aurait déjà vécu des expériences culinaires de ce genre.

Ceci peut être n'importe quoi, (il y en a tellement en même temps :hihi:) comme par exemple du poisson fermenté que l'ont peut trouver en suède, des oeufs pourris de Chine il me semble, des yeux de poissons de certaines îles du pacifique (et surement d'autres endroits.) On à aussi la consommation d'insecte qui est un effet de mode et je me souviens avoir entendu dire que c'était une possibilité d'alimentation dans le futur. (ce qui peut nous paraître pour certains, inconcevable).
On peut aussi se poser la question, que du fait qu'on ne soit pas habitué à ce genre de pratique culinaire, cela peut avoir des répercussions sur notre corps.
On peut aussi parler de la France, certains formages se mangent avec des asticots dedans, on mange des escargots... Dans les pays étranger, ils peuvent se dire la même chose sur ce genre de pratique qu'on a. (d'ailleurs on peut parler de la pratique de manger les ortolans en France.)

J'aimerai aussi savoir si pour vous, il y a quelque chose que vous auriez mangé qui vous paraît bizarre/affreux quand vous y repenser.
Pour moi je répondrais les huîtres, j'ai toujours eu du mal à en manger du fait de la consistance, du fait que ce soit vivant. (d'ailleurs j'étais même pas au courant que c'était vivant au début :oups:) Aujourd'hui je suis incapable d'en manger sans être malade. (ce qui est le cas pour des personnes avec les huîtres.) Dans ma famille on me dit que c'est l'iode mais je me demandes si ça ne peut pas non plus venir d'un blocage du cerveau car j'ai toujours eu du mal à en manger et qu'à force ça m'a rendu malade.
« Modifié: vendredi 27 octobre 2017, 15:29:38 par Chompir »
Merci à Haine pour la sign. <3
Merci à Jielash pour l'avatar. <3

Hors ligne Haine

  • Flamboiseau
  • *
  • Messages: 421
  • Idiote.
    • Uselessen
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #1 le: vendredi 27 octobre 2017, 15:41:52 »
Mh si c'est intéressant comme sujet.

Cela dit, es-tu sûr que l'alimentation à base d'insectes est un effet de mode ? Je suis pas sûre mais il me semble qu'il y une partie de la population mondiale qui en mange toujours, en Asie et Afrique je crois. Pour ma part je pense pas que les petits me dérangent, des petits grillons par exemple, mais des larves ou des gros insectes, je pourrais vraiment pas. Après j'ai rien contre, ça reste de la nourriture.

Je suis plutôt opposée à des pratiques qui visent à manger les yeux d'animaux, ce genre de choses... Je trouve ça carrément malsain. Et je rejoins ton avis sur les huîtres. En fait, du moment que c'est de la viande d'un animal qui est mort et que c'est pas une partie bizarre malsaine, ça me dérange pas. Mais dès que ça part dans des conditions de préparation douloureuses pour l'animal, je refuse, c'est juste de la cruauté gratuite. (J'avais vu une vidéo d'une grenouille préparée, dépecée vivante. Apparemment, on aurait commencé par couper ses nerfs ou je ne sais quoi pour qu'elle ne ressente rien. Mais il reste la terreur psychologique liée à ça... Je suis pas vraiment sensible mais ça m'avait choquée. :/


 
Non je ne suis pas haineuse, juste Haine, merci.

(Artiste de l'avatar :
https://twitter.com/mojojoj27827860)

Hors ligne Guiiil

  • Masque de Majora
  • *
  • Messages: 8134
  • Tagazok !
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #2 le: vendredi 27 octobre 2017, 15:58:47 »
Pour ma part, dans un pays froid, j'ai mangé de la sève d'arbre coulée sur un lit de glaçon, mais c'était bon, et sucré ! Ben oui, c'était du sirop d'érable. :hap:

Sinon, je pense que le plus "étrange" que j'ai mangé reste les plats super épicés du Bénin (gingembre, poivre et autres). J'avais dû y passer 10 jours pour une sorte de convention, et tous les plats, tous les jours (et des plats de tous les jours occidentaux d'ailleurs), étaient épicés jusqu'à la mort, et en plus il ne faisait pas si chaud dehors. Heureusement, j'arrivais à passer outre (contrairement à d'autres), mais je me régalais pas énormément. L'avant dernier jour, ils nous ont distribué des spaghetti sauce tomate qui avaient l'air bien appétissant, ce qui a emmené tout le monde, dans un grand soulagement, à se servir en bloc. C'était sans doute le plat le plus épicé du séjour ! :hap: Du coup, les gens étaient un peu dég' de laisser les assiettes non terminées, mais ils n'en pouvaient plus ! :astro:

En ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Wizzrobe à plumes
  • *****
  • Messages: 1631
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #3 le: vendredi 27 octobre 2017, 16:59:02 »
Pour le coup ce qui est épicé je penses que ça peut encore passer mais ça dépend d'à quel degré. Vu ce que tu racontes ça avait l'air d'être plus que fort là. :hihi:

S'il y a des spécialistes sur le forum, du tourisme culinaire à lé découverte de ce genre de cuisine "exotique" peut elle avoir un impacte sur le système digestif si on est pas du tout habitué à ça. Que ce soit avec des épices mais aussi avec des insectes, larves et bestioles en tout genre. Des yeux de poissons, des bestioles vivantes ou tout autres choses que l'ont pourrait se dire incapable de manger et que l'on voit d'ailleurs souvent en défis dans des émissions télé. (Koh Lanta, Fort Boyard ect... v.v)
Et pour le coup, comme le dit Haine pour les insectes, je tenterai peut être bien ce qui est criquet fris mais j'irai pas plus loin. :^^':
Merci à Haine pour la sign. <3
Merci à Jielash pour l'avatar. <3

Hors ligne Linkondo

  • Gardien de Farore
  • Bokobaba baveux
  • *****
  • Messages: 714
  • Surement un type bien. Surement.
    • Code ami 3DS 2638-2745-6537

    • Code ami Wii U geek411

    • SW-7390-1572-8523
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #4 le: vendredi 27 octobre 2017, 18:52:45 »
Au fond, c'est uniquement psychologique de ne pas pouvoir manger des insectes ou des yeux de poisson. Je veux dire, on peut manger de la vache, du poisson, du cochon sans souci (enfin, pas toujours) alors pourquoi on ne pourrait pas manger de larve ? C'est uniquement une question d'aspect, et d'habitude. Ça me rappelle les histoires qu'il y avait eu une époque sur la viande de cheval. Pourtant, c'est un steak, ça devrait pas poser plus de problème ! Ça dérange beaucoup moins de manger un bœuf qu'un cheval... (bientôt on mangera du chat, comme sur un certain Tchat... :hihi:)
D'ailleurs, je suis incapable de manger une huître moi aussi, Chompir. Et même si je pense que c'est parce que c'est vivant, une huître morte ne serait pas meilleur... C'est aussi le cas pour les tentacules de calamars : je ne peux pas en manger alors qu'en beignet ça passe tout seul. :cfsd:
D'ailleurs, il est très probable que dans le futur on soit contraint de manger de la viande d'insecte. C'est plus simple à élever et c'est tout aussi calorique qu'une bavette ! Au Laos, il est courant de manger de la sauterelle grillée, et il parait que c'est très bon !  :R
" - C'est une bonne situation, ça, bokoblin ?
  - Vous savez, moi, je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation."



Merci à Haine pour l'avatar (^-^)

En ligne D_Y

  • Gardien de Farore
  • Masque de Majora
  • *****
  • Messages: 8597
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #5 le: vendredi 27 octobre 2017, 19:16:36 »
Citer
Des yeux de poissons, des bestioles vivantes ou tout autres choses que l'ont pourrait se dire incapable de manger et que l'on voit d'ailleurs souvent en défis dans des émissions télé.

Au fond, c'est un caprice d'occidental bien nourri. Dans la plupart des cultures, il était fréquent de se nourrir d'insectes à défaut d'avoir à portée de main des troupeaux suffisants pour nourrir tout le monde. Ce sont des générations et des générations de gens nourris à la viande animale qui ont fait que ça nous paraisse dégoûtant, mais le processus inverse est également envisageable.
Cela dit pour Koh Lanta, c'est différent, puisque l'épreuve des insectes est là pour nous montrer la "valeur" de notre consommation moderne industrielle (et donc acheter de la bouffe de supermarché, puisque inconsciemment on a été dégoûté par la nourriture naturelle que sont les insectes).

Sinon en voyageant, j'ai depuis été convaincu que la gastronomie française était overhypée, je me suis jamais autant fait péter le bide qu'à l'étranger. C'est peut être l'effet de ne pas avoir l'habitude, mais je trouve la nourriture d'Europe de l'Est excellente et pas du tout de mauvaise qualité comme le stéréotype nous la représente souvent (le vrai goulash c'est fou comme c'est bon...).
J'ai aucun problème avec les huitres en revanche, j'adore ça même, j'en mangerais comme des chips si j'avais l'occasion. Je comprends que la consistance en dégoûte certains, et concernant le fait qu'elle soit vivante, je pense que n'importe quel cochon dans un abattoir déguste plus qu'une huitre. C'est triste mais l'alimentaire dans notre espèce c'est la source d'une souffrance animale incalculable, que ce soit une moule, un bœuf, un mouton, une grenouille. On oublie parfois l'animal qu'il y a derrière notre steak parce que tout est fait pour nous en détacher le plus possible. Mais dans notre histoire primitive, certaines cultures rendaient grâce à l'animal qu'ils venaient de tuer (c'est à méditer je trouve).

Btw c'est quoi cette histoire de fromage avec des asticots ? J'ai jamais entendu parler d'un truc pareil.
« Modifié: vendredi 27 octobre 2017, 19:19:59 par D_Y »
O proud Death ! What feast is toward in thine eternal cell ?
He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster ; when you gaze long into the abyss the abyss also gazes into you.

En ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Wizzrobe à plumes
  • *****
  • Messages: 1631
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #6 le: vendredi 27 octobre 2017, 19:23:35 »

Btw c'est quoi cette histoire de fromage avec des asticots ? J'ai jamais entendu parler d'un truc pareil.

Une spécialité de Corse ou de Sardaigne il me semble. (le Casu Marzu je crois.)
Merci à Haine pour la sign. <3
Merci à Jielash pour l'avatar. <3

Hors ligne Taiki

  • Roi Twiki
  • ****
  • Messages: 5935
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #7 le: vendredi 27 octobre 2017, 20:36:40 »
J'crois qu'à moins d'être au bord de la mort de faim je pourrais pas bouffer d'insecte. Après j'ai un dégoût profond envers ces bestioles depuis mon enfance donc forcément en partant de là ça partait pas gagnant entre l'entomo-gastronomie (ça existe comme mot ? chépa) et moi. C'est clairement psychologique après.

Sinon ma copine adore ça : https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRTwrh1ltZeILBiIB48-WWM0WpLWvD8FGuimbuEG2SeaJMNK53olQ
Ca s'appelle un Balut. C'est liittéralement un fœtus. Assez populaire en Asie, surtout en streetfood. Apparemment ce serait hyper bon... j'sais pas comment ils font pour bouffer ça sérieux. Elle veut absolument que j'essaie. Evidemment, c'est mort.

Perso justement c'est en voyageant que j'me rend compte à quel point la bouffe qu'on a ici en France c'est une tuerie :niak: j'pense c'est le principal truc qui me manquerait si jamais je quittais la France, la bouffe.

Hors ligne Moon

  • Danseur Subrosien
  • *
  • Messages: 3546
  • Go to the moonlight
    • Voir le profil
    • http://yuese.deviantart.com/
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #8 le: vendredi 27 octobre 2017, 20:39:21 »
Il n'y a pas qu'en Corse ou en Sardaigne, j'ai mémoire d'un fromage couvert d'asticots que mon père mangeait alors qu'on était en vacance en Savoie ce qui m'avait bien dégouté (me souviens plus du quel cependant :p)

Perso, la seule expérience un peu bizarre que j'ai eu, c'est quand j'étais au Costa Rica.
Le repas en lui même était pas zarb (c'est le cassado, un mélange de haricot rouge, de riz et du poulet) mais c'est que là bas, il ne mangent que ça tous les midi et soir (quand c'est pas le matin .. Non mais en fait ils le mangent aussi le matin lol) sans sauce et souvent sans desserts.
Il n'ont pas de diversité alimentaires et même les restos n'ont quasi que ça dans leur carte (parfois ça s'appelle Gallo pinot, c'est à dire la même chose mais présenté différemment, parfois on change le poulet par le même poisson).
Pour manger autre chose, j'allais dans des restos italiens et sinon, ils sont couvert de MacDo (mais genre dans les rares villes, t'en a un tous les 50 mètres, encore plus que chez nous).

Après il y a des trucs que je mange pas en France, genre les huitres et les bulots mais ça me dégoute pas de penser que certains en mangent.

Hors ligne Yuan

  • Wizzrobe à plumes
  • *
  • Messages: 1927
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #9 le: lundi 30 octobre 2017, 19:55:13 »
Sympa comme topic :)

Vu que les fameux « œufs pourris » chinois ont été mentionnés, je ne peux pas m'empêcher de venir passer pour rectifier ça : ils ne sont pas pourris mais fermentés, et... c'est super bon !
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%92uf_de_cent_ans
C'est vraiment tout simplement une préparation qui consiste à faire macérer l'œuf, et ça a beaucoup de goût, surtout quand c'est servi avec une sauce relevée et du tofu. Pour quelqu'un qui vit au pays du fromage... je pense que l'intérêt de faire vieillir un ingrédient se comprend assez vite, entre nos vins et nos fromages, haha.
Par contre, ce que je trouve déjà un peu plus étrange (mais qui ne me dégoute pas totalement pour autant, c'est juste que je n'en ai jamais mangé - et que je doute en manger de mon vivant), c'est le balut, ou bien le fait de servir un œuf fécondé, dont le fœtus est déjà développé. En gros, un œuf avec le poussin dedans, quoi.

Pour ma part, les pratiques culinaires qui me font lever un sourcil ne concernent vraiment que les viandes et les trucs couteux :
- Le délire de manger des espèces vulnérables, ou en tout cas des animaux un peu plus exotiques. Je trouve le délire assez malsain ; sous prétexte d'une saveur différente, on se permettrait d'aggraver l'état déjà critique de la conservation de certaines espèces. Comme par exemple les restaurants de luxe qui servent de l'axolotl (le lien mène à une photo de la viande de la bestiole => hum)...
- Cuisiner ou manger des animaux encore vivants. Ça inclue les huîtres, mais aussi le fait de faire bouillir des homards ou des crabes encore vivants. Le bon combo entre ça et mon point précédent, ce sont certains restaurants de luxe où l'on peut déguster de la cervelle de singe servie dans le crâne de celui-ci, et dont l'animal serait gardé vivant au moment de lui ouvrir le crâne... Je trouve le niveau de cruauté assez conséquent tout ça pour un repas, mais bon...
- Si je voulais aller plus loin, je pourrais dire que c'est quand même assez étrange le fait que beaucoup s'entêtent à vouloir de la viande ou des produits animaux à chaque repas, alors que ça ne doit faire qu'un demi-siècle qu'une telle alimentation est accessible au plus grand nombre... et que nos corps n'en ont tout simplement pas besoin, que les pratiques des abattoirs ne sont plus secrètes et qu'elles ne mettent à l'aise personne, et que c'est un dégât considérable pour l'environnement que de s'en tenir à un tel rythme d'élevage. Au final, les pratiques culinaires les plus absurdes sont souvent dans notre assiette, même pas besoin d'aller dans d'autres pays. ^^
Pour ma part, ayant été élevé par des parents qui considéraient la viande comme quelque chose qui se mange plutôt lors de fêtes, ou à la rigueur un gros morceau de viande qui s'achète et se mange sur toute une semaine, je n'ai jamais trop connu la logique de vouloir son bout de viande à chaque repas, et c'est pour ça que je n'en ai presque jamais acheté depuis que je vis seul d'ailleurs. Et je me dis que c'est tant mieux comme ça quand je vois le prix d'un bout de bidoche, qui reste assez conséquent surtout pour un petit budget.
- Le délire des immenses assiettes dans lesquelles il n'y a quasiment rien à béqueter... Ou en général, tout repas ayant un coût démesuré pour des quantités qui ne nourrissent personne. Bon, j'imagine qu'on peut mettre ça sur le coup de l'expérience, et que chacun dépense son argent dans ce qu'il veut. C'est juste qu'avec un budget étudiant, ces habitudes me sont inconcevables, haha.

Après, il y a beaucoup de pratiques culinaires auxquelles je ne suis pas habitué, mais ça ne me dérange jamais, car la façon de faire de ma famille est de base différente de celle que j'ai rencontrée en grandissant en France et aux US. Par exemple, aux repas dans ma famille, donc d'origine slave, on sert tout, entrée, plat, dessert, en même temps sur la table, et chacun se sert, il n'y a pas "d'ordre". Si on veut reprendre de la salade après le repas, on peut. Si on veut manger le sucré en premier, on peut aussi. Pour ce qui est du riz, on le lave avant de le faire cuir, et il est très présent à table et incorporé dans beaucoup de choses, comme par exemple pour farcir des légumes. Ça ne paraît pas bizarre à tout le monde je pense, et encore heureux, mais ça m'est souvent arrivé d'avoir des invités chez moi qui remarquaient qu'ils n'avaient pas du tout ces habitudes... comme quoi, c'est juste une question d'habitude.
« Modifié: lundi 30 octobre 2017, 19:57:41 par Yuan »

If I've been insane
My whole life well now I've changed
Into something that sees

¿¿¿

En ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Wizzrobe à plumes
  • *****
  • Messages: 1631
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #10 le: lundi 30 octobre 2017, 22:58:57 »
Ah merci beaucoup pour la précision, je doutes pas que ce doit être bon mais je penses pas voir le courage d'en goûter. Du à une appréhension du goût et de mal digérer la chose.

Par contre comme tu le dis si bien, tout ce qui est dans les pratiques luxueuses dans différents pays, de manger de l’axolotl, de la cervelle de singe ou même faire bouillir vivant les crustacés, c'est assez affreux. Mais c'est un débat très intéressant néanmoins que tu amènes. Au final, on mange ce genre de chose mais on peut se retrouver outré/choqué devant les pratiques d’abattage de l'animal. On peut se poser des questions sur tout ça et sur les solutions qui pourraient être mises en oeuvres ou qui sont mis en oeuvres mais on sortirait un peu du sujet.

Et je reprends une dernières chose que tu as dit, par rapport au fait que certains mangent de la viande à chaque repas. C'est quelque chose de vrai, qui est surtout répandu dans les pays des Nords à mon avis. Ca devient un luxe, les personnes peuvent se le permettre donc ils le font sans ce soucier de ce que cela implique. (c'est à dire une élevage intensif et des conditions de captivité de l'animal, d'abattage, relevant de l'horreur et du carnage assez souvent.)

Par contre je suis vraiment étonné par ce que tu décris pour ta famille et que vous vous servez en plat/entrée/désert selon ce que vous voulez en premier. Je trouves ça très intéressant et ça doit être pas plus mal. (de toute façon pas besoin d'ordre quand on mange vu que tout fini mélangé à la fin. :hihi:) En tout cas comme tu le dis, c'est qu'une question d'habitude.
Merci à Haine pour la sign. <3
Merci à Jielash pour l'avatar. <3

En ligne Ptitecocotte

  • Mikocotte de choc !
  • Gardien de Farore
  • Magmaudit
  • *****
  • Messages: 4552
  • Reine des Quiz
    • Code ami 3DS 3222-5893-4889

    • SW-4769-0921-4200
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #11 le: mardi 31 octobre 2017, 10:11:34 »
J'ai pas tout lu et ça a ptet été déjà dit mais... L'huître est morte à partir du moment où on la détache de sa coquille.

Et les insectes ça n'a pas de goût.
« Modifié: mardi 31 octobre 2017, 10:14:09 par Ptitecocotte »


Mais aussi tous ceux là :miou:

Hors ligne Jielash

  • Magmaudit
  • *
  • Messages: 4931
  • PZ: You can (not) escape
    • Jielash
    • Voir le profil
    • Mon arc-en-ciel
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #12 le: mardi 31 octobre 2017, 16:11:46 »
Les insectes, je suppose que c'est plus l'apparence et ce qu'on imagine de la texture qui dégoûte ?
Ça doit probablement moins déranger selon comment c'est préparé.

Une chose que je n'oserais pas manger et qui n'a pas été mentionnée, c'est du fugu, (le poisson-ballon) parce qu'il contient du poison et que s'il est mal préparé, on peut facilement en mourir. Il doit probablement y avoir d'autres espèces d'animaux empoisonnés qui doivent être bien préparés (certains serpents peut-être ?) mais c'est le premier qui me vient à l'esprit.

Hors ligne Rodrigo

  • Avatar du Néant
  • *
  • Messages: 13773
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #13 le: samedi 18 novembre 2017, 20:59:39 »
Les criquets épicés, j'en avais goûté grâce à une coloc' qui avait vécu en Afrique, et c'est assez particulier, ça croque grave sous la dent, et la texture est assez particulière (les pattes sont très fines et la tête assez dérangeante à croquer, mais c'est peut-être aussi psychologique). Après, ça goûte comme des chips particulièrement épicées. Et un magasin belge avait commencé à en commercialiser il y a un an pour jauger le marché, mais je n'en ai plus revu depuis, 'faut croire que ce n'est pas encore l'heure des bestioles à six pattes.  :oups:

En beaucoup moins thrash, mais particulièrement choquant pour le francophone que je suis, j'ai découvert qu'on pouvait manger de la pizza sans sauce tomate, et que c'était même pratiqué en Italie. Ca s'appelle une "pizza blanche" et du coup on met généralement plus de fromage comme revêtement de base.  Bon c'est pas dégoûtant, mais ça me parait étrange, c'est le titre du topic.  :oups:

En ligne Chompir

  • Grand guerrier Piaf
  • Stratège de Din
  • Wizzrobe à plumes
  • *****
  • Messages: 1631
  • Piaf dans l'âme
    • Code ami 3DS 4914-4674-5458

    • Code ami Wii U chompir

    • SW-4357-7164-4611
    • Voir le profil
Les pratiques culinaires qui nous paraissent étranges
« Réponse #14 le: samedi 18 novembre 2017, 21:58:59 »
De la pizza sans sauce tomate ?  O_O J'avais encore jamais entendu parler de ça mais effectivement je trouves ça plutôt étrange j'aurai surement du mal à en manger par habitude d'une base à la sauce tomate mais ça doit pas être mauvais c'est sûr.

Sinon c'est intéressant ce que tu dis sur les criquets épicé, je me doutais que c'était croquant mais la description du goût je m'y serai pas attendu. :^^': Par contre j'aurai pas pensé que la tête se mangeait, j'aurai cru qu'elle était coupé, donc ça m'étonne pas que ça soit dérangeant à croquer. (effectivement psychologiquement il doit y avoir un facteur qui fait qu'on a plus de mal.)
Merci à Haine pour la sign. <3
Merci à Jielash pour l'avatar. <3