Auteur Sujet: Bibliothèque simiesque  (Lu 4891 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque
« le: jeudi 14 mars 2013, 13:02:45 »
文庫
BIBLIOTHÈQUE



Bonjour, bonsoir, et bienvenue sur ma modeste bibliothèque de textes ! Bien que je n'écrive que très peu, ce topic me servira à recueillir tout ce que produis à ce niveau là. Bien que je prenne aussi le temps de recueillir mes textes sur mes profils FanFiction et Fictionpress, je compte profiter de PZ pour les partager. Enfin, dans tous les cas, le mieux que je puisse faire est de souhaiter que cette librairie se remplisse petit à petit, et que vous passiez une agréable lecture !
Je prends en compte tous les commentaires qui me sont destinés, positifs ou négatifs. Si vous prenez le temps de m'en laisser quelques uns, je vous remercie d'abord de me lire, mais aussi de me donner la motivation de continuer. J'ai conscience que j'ai beaucoup de progrès à faire, donc n'hésitez pas à me faire remarquer mes erreurs en étant le plus violent possible, j'adore qu'on démonte ce que je fais, ça m'aide à progresser.



Apparatus
Un projet original de scénario. Ici encore, il ne s'agit que d'un fœtus. Mais j'espère pouvoir vous faire partager un jour sa forme finale, que je souhaite vraiment pouvoir mettre à exécution d'ici quelques années.
  • Esquisses: I
    La plupart de mes projets naissent d'idées de scènes, de circonstances. Il est très rare que l'idée d'un projet me vienne à partir d'un simple concept. Bref, Apparatus, lui aussi, existe à cause de scènes, et c'est pourquoi, malgré le fait que le projet soit encore en conception, il m'arrive d'en faire des ébauches, des schémas, des brouillons.
幻想魔伝最遊記 【Gensomaden Saiyuki】
自分 【jibun】
La façon la plus simple de traduire 自分 est « soi ». Je trouvais ce nom approprié pour designer des textes sans réelle consistance, n'étant rien de plus que des pensées ou des observations personnelles, des bouts de moi.
  • Le vieux matou
    À force d'être toujours seul, quand un compagnon vient nous rejoindre, l'attente devient supportable. Alors maintenant qu'il a un ami, même s'il est un peu bête, il ne se sent plus seul en attendant le jeune maître.
Legend of Zelda
  • L'Épouvantail
    « En fait, je ne sais pas si je crois aux Minish. Mais justement, j’aimerais en être sûr. Et pour ça, il faut que j’en voie. Ou qu’on me donne une bonne raison pour laquelle ils n’existeraient pas. Après tout, il y a bien un tas d’insectes qui existent, et ils sont tout petits eux aussi, alors pourquoi pas des Minish ? »
Metal Gear
  • Coffee Cup
    Si enchaîner des nuits blanches pour remplir de la paperasse est ce qu'il faut faire pour devenir sous-commandant en chef, Miller est prêt endurer le supplice, même si c'est atrocement désagréable.
    (Sur le forum en VO et VF)
猿飛 【Sarutobi】
Un projet original de bande-dessinée. Il s'agit d'un slice-of-life dont les scènes se déroulent aux États-Unis, au Japon, ou ailleurs.
  • Saynètes: I II
    Des bribes de scènes qui servent à m'imaginer un peu une sorte de narration avant de tenter d'esquisser les planches de BD.
Verhaal
Un projet original fantastique, qui met en scène un monde original.
  • 能 【no — faculté】: Acte Premier Acte Second Acte Dernier
    Cela fait une éternité que ce petit manège se perpétue : une étrange apothicaire apparaît, traite un malade, puis disparaît après avoir fini son travail. Ses patients n'ont jamais l'occasion de la remercier ; ce n'est pas eux qu'elle soigne, mais sa colère.
LÉGENDE :
TEXTES COMPLÉTÉSTEXTES EN COURSTEXTES EN PROJET
« Modifié: lundi 02 novembre 2015, 15:11:14 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — 能: Acte Premier
« Réponse #1 le: vendredi 17 mai 2013, 00:25:22 »


MOT DE L'AUTEUR
Bon, je ne pouvais pas commencer ce topic autrement qu'avec ce texte, puisque c'est le premier que j'ai écrit depuis des lustres. Il s'agit bien évidemment de ma participation au concours d'écriture de Lypphie, et du premier acte des trois parties de la compétition, qui répond au thème de genèse. Le but était de créer et d'animer un univers, et pour cela j'ai choisi de reprendre une vieille idée qui me trotte dans la tête depuis longtemps, mais que je n'avais jamais mis à exécution par le passé. No est donc une toute petite partie d'un univers plutôt immense que je projette de mettre en scène tôt ou tard. En tout cas, je remercie Lypphie et son concours, parce que le thème de celui-ci est ce qui m'a donné un coup de pied au cul pour passer à l'attaque sur cet univers.
La scène de début de ce texte est un[e tentative d']hommage au sublime anime qu'est Mononoke. Le maquillage de Kusuriuri a été une source d'inspiration pour celui de Mugon, bien qu'après de nombreux croquis, mon personnage a fini par s'en démarquer. En tout cas, dans ce texte, l'influence est plutôt forte, mais elle s'est apaisée par la suite de l'histoire. J'ajouterai aussi que la version qui se trouve dans ce post n'est pas tout à fait la même que celle que j'ai envoyé au jury : ici, Mugon est passé au féminin... Parce que l'univers que j'ai mentionné plus haut, qui comporte No, manque cruellement de personnages féminins. Mugon étant parfaitement androgyne, j'ai choisi en cours de route d'en faire une femme. Pour moi, ça ne change pas grand chose.
Bref, personnellement je n'aime pas tant que ça ce texte, mais il représente la première chose que j'ai pondue depuis un bon bout de temps, alors je compte bien le conserver. Enfin, bonne lecture !

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:31:12 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne raphael14

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 671
  • Amateur de pavé
    • Voir le profil
(kuro) — Bibliothèque
« Réponse #2 le: vendredi 17 mai 2013, 22:42:20 »
Comme je l'avais promis dans ma correction de ton texte, j'ai lu la première partie de ce nô.
Je n'ai décidément pas été déçu : tout ce qui m'avait charmé dans ce monde japonisant et étrange, je l'ai retrouvé. J'ai dévoré l'Acte Premier sans en détacher les yeux.
J'aimerais énormément avoir le temps de davantage développer mon commentaire, mais malheureusement je ne l'ai pas. Je te fournirai donc une analyse détaillée de mes impressions avec dissection approfondie du texte dans un prochain commentaire.
D'ici là, sache au moins que tu as un supporter enthousiaste qui ne peut que t'encourager à poursuivre sur cette voie et à nous subjuguer de ta luxuriante imagination.

Hors ligne Izzy Novada

  • Permis de tuer
  • Stratège de Din
  • Messager Éolien
  • *****
  • Messages: 2210
  • Sainte Merde. (Salem)
    • Code ami 3DS 1779-0921-2753

    • Code ami Wii U IzzyNovada

    • https://www.facebook.com/thomas.bourrieu
    • IzzyNovada
    • SW-7330-4952-5907
    • Voir le profil
    • Puissance-Zelda
(kuro) — Bibliothèque
« Réponse #3 le: mardi 21 mai 2013, 23:19:50 »
Est-ce que ça veut dire que je dois refaire une correction détaillée de ce texte ? ;D

Je plaisante, rassure-toi ! Mais si jamais je te corrige, ça se fera par MP pour plus de discrétion ! :^^':

Concernant mon commentaire, ton texte est le seul de la première manche que je n'ai pas eu le temps de corriger et commenter personnellement. Je posterai mon commentaire de ton deuxième acte quand tu le posteras mais je tiens à dire que tu arrives très bien à me plonger dans cet univers typiquement japonais et ça montre une belle connaissance du sujet. Je lirai ton texte "féminisé" plus tard, étant en pleins examens et révisions je n'ai pas le temps pour ça mais je te dirai ce que je pense de ce changement de genre ! ;)
Admin technique et développeur de PZ

[Meilleur Admin/Modo 2017 - Bronze]   -   [Meilleur Admin/Modo 2016 - Or]   -   [Meilleur Fan de Zelda 2016 - Bronze]
Merci les gens ! *o*
Citation de: lypphie
Izzy novada je te nomme grand inquisiteur de l'ordre de l'orthographe, gardien de la beauté des lettres et chevalier de la légion de la grammaire.

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — Apparatus: Esquisses (I)
« Réponse #4 le: mercredi 22 mai 2013, 10:35:32 »
Merci beaucoup à tous les deux ! Ça me fait plaisir d'entendre que mes participations au concours vous aient plu ! (Et je m'excuse d'avance pour la troisième, qui risque de ne pas autant vous plaire, ou alors si vous l'avez déjà lu, a déjà du vous déplaire... :niak: )

Izzy, j'adore tes corrections ! Du moins, je les trouve vraiment utiles et enrichissantes, surtout pour quelqu'un comme moi qui fait pas mal de fautes dans la syntaxe, les tournures de phrase, les expressions, etc. Donc si tu te sens motivé pour ça, c'est avec plaisir que je lirai ta correction du premier acte ! Je ne t'y force pas, bien sûr :^^:

Bref, en attendant d'éditer et de poster le deuxième acte (j'avais commencé, mais suite à une mauvaise manip', j'ai perdu toutes mes corrections D: ), je partage ici un petit brouillon d'une scène pour un autre de mes projets.





MOT DE L'AUTEUR
Ce texte appartient à un de mes projets de scénario, Apparatus, une espèce de machin à la sauce thriller/science-fiction. L'histoire mettant en scène notre monde, tel qu'on le connaît, dans environ dix ans, sous un ton de révolution (évidemment, il a connu des changements drastiques pour mettre en place cette révolution). Les deux personnages évoqués ici sont un savant fou et son disciple, tous deux alliés à la rébellion. Le premier, Faze, est réputé pour avoir tué des soldats de l'armée gouvernementale de façon particulièrement brutale, parfois même en les torturant. L'enfant à ses côtés, Wilhelm, est un gamin que Faze avait enlevé d'un orphelinat lorsqu'il était encore enfant, et qu'il a éduqué le plus sévèrement possible afin d'en faire un assistant. Ainsi, tout juste à l'âge de quatorze ans, cet enfant possède des connaissances à un niveau universitaire dans bien des domaines, sait manier des armes et se battre, et accompagne son maître partout.
Il m'est difficile d'approfondir davantage ce résumé en quelques lignes, mais je pense que ce sont les seules choses nécessaires à savoir pour comprendre cette scène. Elle me tient à cœur, donc j'ai voulu l'écrire bien qu'Apparatus soit encore en période de conception. Et c'est le cas de quelques autres scènes, mais leurs brouillons sont, à mes yeux, bien moins intéressants et je ne les ai pas tous gardés en conséquent. Bref, bonne lecture !

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:40:31 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Izzy Novada

  • Permis de tuer
  • Stratège de Din
  • Messager Éolien
  • *****
  • Messages: 2210
  • Sainte Merde. (Salem)
    • Code ami 3DS 1779-0921-2753

    • Code ami Wii U IzzyNovada

    • https://www.facebook.com/thomas.bourrieu
    • IzzyNovada
    • SW-7330-4952-5907
    • Voir le profil
    • Puissance-Zelda
(kuro) — 能: Acte Premier
« Réponse #5 le: lundi 24 juin 2013, 20:56:32 »
Comme promis voici une révision orthographique du premier texte :

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)

Encore une mission accomplie !  8)
Admin technique et développeur de PZ

[Meilleur Admin/Modo 2017 - Bronze]   -   [Meilleur Admin/Modo 2016 - Or]   -   [Meilleur Fan de Zelda 2016 - Bronze]
Merci les gens ! *o*
Citation de: lypphie
Izzy novada je te nomme grand inquisiteur de l'ordre de l'orthographe, gardien de la beauté des lettres et chevalier de la légion de la grammaire.

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — 能: Acte Second
« Réponse #6 le: lundi 18 novembre 2013, 01:14:51 »
BON ! J'ai enfin édité mon post avec la première partie de No pour appliquer les corrections d'Izzy. Et j'ai enfin corrigé le deuxième Acte. Donc voici voilà cette galerie qui reprend vie après plus de 120 jours (merci le forum de m'en informer).





MOT DE L'AUTEUR

Bon, voici voilà avec (beaucoup) de retard la suite éditée de No, toujours avec Mugon au féminin. Je pense qu'à ce jour, c'est le seul et unique de mes textes pour lequel j'éprouve un certain sentiment de satisfaction. Je le trouve pas trop mal réussi, en plus du fait qu'il s'est tapé de bonnes notes au concours d'écriture de Lypphie. L'idée du mononoke de cet Acte est un peu inspirée d'un épisode de Mushishi dont il ne me reste plus qu'un vague souvenir, mais au final mon travail s'en détache un peu. J'en profite pour dire que vous pouvez aussi retrouver ce texte, sa première partie, ainsi que le brouillon d'Apparatus sur mon compte Fictionpress, que j'ai enfin mis à jour après plus d'un an.
Ah, et au passage, un grand merci à Izzy pour ses corrections lors du concours, que j'ai appliquées dans cette version du texte. Bonne lecture !

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:41:18 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — Volière: Première Éternité
« Réponse #7 le: jeudi 21 novembre 2013, 15:50:25 »


MOT DE L'AUTEUR
WAOUH, Yuan se lance dans la fanfiction. Enfin, se relance plutôt. Parce que oui, j'avais déjà écrit des fanfics dans un passé lointain. Tellement lointain que je crois qu'elles ont désormais toutes quitté Internet. Enfin, osef. Ce qu'il faut retenir dans tout ça, c'est que j'ai une vision assez précise des fanfictions : pour moi, il ne s'agit que d'entraînements. Il faut dire que j'écris très peu, alors me lancer dans une ou plusieurs fanfics, c'est un peu comme une résolution à moi-même d'écrire plus régulièrement. D'autant plus que pour une fanfic, le travail est bien mâché : pas de personnages à créer, pas d'univers à mettre en place. Juste un scénario et un certain respect de ce qui est déjà prêt pour nous.
Bref, avec ce texte, c'est à Gensomaden Saiyuki que je m'attaque, manga que je recommande au passage. Vous pouvez lire ce texte sans être spoilé puisque de toute façon, il ne se centre qu'autour d'un seul personnage : Son Goku, un jeune garçon qui a passé 500 ans dans une prison, sans manger ni boire, à cause d'un crime impardonnable qu'il a commis par le passé. Cette histoire n'a pas de scénario et ne raconte pas de péripéties. Ici, seulement des images, des pensées, des sentiments qu'a pu avoir le personnage au cours de cette éternité qui lui a servi de punition.
J'en profite aussi pour faire signe que je l'ai posté sur Fanfiction.net. Eh oui, après Fictionpress, c'est mon autre compte que j'ai mis à jour.
Merci de votre attention et bonne lecture !

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:42:22 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — Volière: Seconde Éternité
« Réponse #8 le: vendredi 22 novembre 2013, 18:24:04 »

MOT DE L'AUTEUR
WAOUH, mais c'est que non seulement Yuan se lance dans la fanfiction, mais en plus, y'a un chapitre par jour ! Ouais enfin, je pense pas garder ce rythme pour longtemps, c'est juste que pour le moment, j'ai de l'inspiration, donc autant écrire avant que ça parte. Enfin, pas vraiment d'inspiration, il serait plus juste de parler de motivation, en fait. Dans tous les cas, j'ai fini la Seconde Éternité de Volière, donc je la partage ici (parce que cette galerie a l'avantage de comporter la grande majorité des textes que j'ai accepté de partager sur l'interwebz). Enfin bref, j'essaierai de moins spammer à l'avenir, même si bon, pour le coup, j'écris pas mal ces temps-ci, donc c'est une bonne chose, non ? Même si tout le monde s'en fout.
Bref, avec tout ça, merci pour votre attention, et bonne lecture !

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:43:10 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — 自分: Le vieux matou
« Réponse #9 le: vendredi 17 janvier 2014, 11:57:32 »

MOT DE L'AUTEUR
Première fois que j'écris depuis la dernière fois que j'ai posté. Dire que j'ai la motivation ou le temps de continuer Volière ou No serait mentir. L'envie, oui, mais vraiment pas de quoi la satisfaire. Alors aujourd'hui, j'ai choisi d'écrire sur un sujet particulier, qui n'a rien à voir, et qui est à la fois très personnel et très facile à comprendre de tous : mes chats. Comme beaucoup d'entre vous ici le savent, en plus du petit Ico qui grandit chez moi, j'ai également Mew et Grouchat qui vivent chez mes parents, et je ne les vois pas souvent. Bien que je ne sois pas très proche de Grouchat parce que c'est un abruti, Mew est sans doute ce que je peux considérer comme mon meilleur ami. Alors ce petit texte lui est dédié, à lui et à ce que Grouchat semble représenter pour lui.
Pour recueillir ce genre de textes, j'utilise le titre 自分. Ça se lit « jibun » et ça signifie, de la façon la plus simple qui soit, « soi ». Puisqu'il s'agit d'un écrit personnel, je pense qu'il est à sa place ici.

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:44:44 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — Volière: Troisième Éternité
« Réponse #10 le: jeudi 30 janvier 2014, 16:43:36 »

MOT DE L'AUTEUR
Après une petite absence sur ce texte, j'ai décidé de le continuer pour me décontracter un peu.
Je dois préciser juste une chose au sujet de la prison dans laquelle se trouve Goku. Depuis la Première Éternité, j'ai pris la liberté de situer la prison de Goku au bord de la mer, face à une plage, s'élevant en un pic rocheux derrière lequel se trouve une nature abondante. Cependant, le lieu n'est décrit nulle part dans l'œuvre originelle. Dans le volume 7 de Saiyuki, il semblerait que l'on voit bien une espèce de mer. Mais dans d'autres illustrations, ça ressemble plutôt à une espèce de désert, avec des falaises et des montagnes. C'est difficile à dire, mais dans tous les cas, je vais rester sur ma localisation initiale de la prison par souci de cohérence, mais également par préférence personnelle.
En vous souhaitant une agréable lecture !

(Cliquez pour afficher/cacher)
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:46:30 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — Metal Gear: Coffee Cup | 猿飛: Saynètes
« Réponse #11 le: vendredi 09 mai 2014, 01:53:15 »
Coucou, c'est l'heure de déterrer un peu ce cher topic !







MOT DE L'AUTEUR
Rien ne dit que ce qu'on poste ici doit être en français, hein ? Parce que pour la première fois aujourd'hui, j'ai travaillé sur un texte en anglais. Pour tout dire, le procédé que j'ai utilisé pour l'écrire était à la fois stupide et fastidieux (et je ferai bien attention à l'avenir de ne plus jamais faire pareil) : j'ai écrit le texte en français, avec les dialogues en anglais (parce que je ne peux pas m'imaginer ces personnages se causer dans une langue autre que l'anglais), puis j'ai traduit la narration en anglais. 0/10 would not recommend.
Donc ce texte à la noix, c'est quoi ? Une fanfiction MGS, ma première d'ailleurs. Un one-shot assez court qui se situe environ un mois ou plus après les événements narrés sur le CD dédié à la rencontre de Kaz et Snake (vous pouvez aller écouter/lire ça ici, d'ailleurs, puisque cette chose merveilleuse n'a jamais posé le pied en Occident). D'après mon interprétation personnelle des choses, Miller n'est pas directement devenu sous-commandant en chef, et a passé quelques temps à travailler en tant que simple mercenaire (bien que plus entreprenant que ses collègues auprès de Snake). Il était aussi beaucoup moins docile que dans Peace Walker à cette époque. Et bref, ce petit amas de choses m'a inspiré à écrire ce one-shot qui se situe fin 1972~début 1973 (l'été colombien, quoi).
Sur ce post, j'inclue donc la version anglaise (et finale), et le brouillon en français un peu modifié (et intégralement en français, donc, pas en hybride caca). Il y a quelques différences entre les deux versions, notamment le stylo de Miller (oui, je me suis tapé une recherche sur les plumes/stylos-plumes/stylos-bille et leur usage dans les années 70 auprès de l'armée, non, ceci n'est pas une blague), mais rien de bien intéressant. Accessoirement, j'ai eu beaucoup de mal à réécrire les dialogues en français, notamment parce que le simple fait de devoir choisir entre le tutoiement et le vouvoiement pour des personnages tels que Kaz et Snake à cette époque est... physiquement douloureux tellement c'est infaisable. J'ai opté pour du tutoiement de la part de Snake et du vouvoiement de la part de Kaz, mais j'en sais trop rien, à vrai dire.
By the way, vous pouvez lire ce texte en anglais sur Fanfiction.net ou AO3.

(Cliquez pour afficher/cacher)

(Cliquez pour afficher/cacher)




MOT DE L'AUTEUR
Bon, et en bonus, un texte original et expérimental.
La scène est issue d'un projet de scénario (encore un autre, ouais je sais, c'est chiant), Sarutobi. Concrètement, c'est sensé devenir une BD. C'est un slice-of-life bateau, qui se passe un peu aux États-Unis, un peu au Japon, peut-être un peu ailleurs aussi, à notre époque. Rien de bien passionnant à raconter pour vous donner du contexte.
Tampopo est donc le héros, c'est un adolescent japonais qui vit au Japon (incroyable), et il lui arrive des trucs. Ses parents ont divorcé quand il était au collège, et il est à l'université. Son nom veut dire pissenlit. Voilà, il n'y a pas grand chose à raconter.
Ce texte peut être lu assez facilement, et je le trouve toujours pas trop pourri après quelques mois, alors voilà, enjoy.

(Cliquez pour afficher/cacher)



Voilou. Je ne sais pas quand sera ma prochaine update. Il se peut que je continue d'écrire des petits trucs sur MGS, parce que c'est amusant de travailler avec les personnages de cette licence. Je les aime tous beaucoup et je les trouve très complets et crédibles, donc ç'aura été un plaisir de pondre Coffee Cup. J'ai aussi une grosse fanfic MGS en prévision, mais je dois avouer que j'ai grave la flemme de m'y atteler, parce que ça nécessiterait de longues et fastidieuses recherches sur la seconde Guerre Mondiale, et je suis pas très motivé pour ça en ce moment.
Faudrait aussi que je continue Volière, ou plutôt, que j'en écrive la fin. Je pense ne rien avoir à y ajouter, donc je vais simplement faire une Éternité pour clôturer.
Sinon, j'avais prévu de faire une fic un peu expérimentale sur Zelda, en me concentrant sur le royaume d'Hyrule et en remasterisant plein de personnages et d'éléments des jeux. Si je prends le courage de m'y lancer, ça aura droit à un passage sur le site, je pense.
Si vous m'avez lu, merci ! Et des bisous (même si vous ne m'avez pas lu).
« Modifié: vendredi 27 juin 2014, 00:50:41 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Trictus McNatret

  • Tokay bizarre
  • *
  • Messages: 1606
  • Bonjour, je vais te manger.
    • Voir le profil
(kuro) — Bibliothèque
« Réponse #12 le: vendredi 09 mai 2014, 14:40:40 »
Yaaaaaaaay o/ J'suis content de voir que t'as posté non seulement Coffee Cup mais aussi CET extrait des aventures de Tampopo, qui est l'un de mes préférés, de loin.

Pour Coffee Cup, je tiens avant tout à t'applaudir pour la démarche de montrer en une seule scène l'évolution dans les relations entre Kaz et Big Boss, et ceux avec beaucoup de simplicité et d'humanité. C'est vachement naturel dans l'écriture, très sensible et agréable à lire, parce que fluide. Mais bon, je te l'ai déjà dit, la fluidité de ton écriture et ton aptitude à faire ressentir la scène à tes lecteurs est un de tes points forts.
Et aussi, je suis assez surpris mais heu... Ca rend aussi bien en français qu'en anglais. Je mets en rien en doutes tes capacités à passer de l'un à l'autre, mais contre toute attente, chacune des langues a quelque chose à proposer... Par exemple, le "A dream come true" et le "Un rêve de gosse" sont tous deux très forts et très complémentaire, et j'ai trouvé ça intéressant.
Après, bien sûr, les protagonistes étant américain, l'anglais est plus pratique pour l’identification, tout ça, mais honnêtement, ça pose pas de problème.
D'ailleurs, du peu que j'ai pu voir d'eux, je pense pouvoir affirmé que tu les écris bien. J'espère pouvoir te le confirmer avec plus de certitudes bientôt. 8)

Après, pour les moins... Oh, allez, en français, quelques petites fautes ci et là, pas grand chose, des répétitions... Mais heu, honnêtement, c'est franchement minime et ça se noie dans le très bon rendu. A la limite, l'un des rares conseils que je pense pouvoir te donner, c'est d'avoir un dictionnaire de synonymes à côté de toi pour ajouter quelques subtilités à ton vocabulaire et t'éviter les répétitions.
Pour l'anglais, ça m'est plus difficile vu que je n'en lis que depuis peu, mais j'ai l'impression que c'est clairement une langue que tu maîtrises.

En tout cas, c'est un texte que j'ai trouvé vraiment cool, alors je plussoie très beaucoup.


Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Comme je te l'ai déjà dit en privé, merci Rictusounet de ce commentaire constructif, des bisous :cry:
Vous en profiterez pour remarquer que j'ai enfin changé le titre tout moisi de ma galerie, qui était là à la base par manque d'idée (et que du coup j'ai décidé de coupler à ma galerie de dessins/trucs, histoire de faire genre je suis inspiré). Voilà.




MOT DE L'AUTEUR
VOILÀ. Je l'ai fait. J'ai relu cette immondice. Je parle bien évidemment du troisième Acte de No, présenté il y a maintenant plus d'un an au concours d'écriture de Lypphie. Diantre que cette bouse infâme est à chier. Ça se ressent tout le long du texte, j'étais tout sauf inspiré. J'ai bidouillé un truc en 24 heures (après la date limite pour rendre les textes, en plus), et c'est atrocement maladroit. Enfin, pour moi, tout No l'est, maintenant. J'ai beaucoup de mal à apprécier les deux autres textes (le second restant le moins pire). En fait, pour moi, il s'agit ni plus ni moins d'un rip-off maladroit de Mononoke et Mushishi, les deux œuvres qui m'ont inspiré à sa conception. Il ne s'en démarque pas assez, n'apporte pas assez de choses intéressantes. Donc j'ai décidé de le laisser tomber. Si je le reprends, ça sera pour le réécrire entièrement, et le tourner d'une façon complètement différente.
Mais bon, voilà, au moins les trois textes rendus pour le concours sont maintenant sur ma galerie après tout ce temps, que d'émotions. Bonne lecture si vous décidez de vous infliger ça :'(

(Cliquez pour afficher/cacher)




MOT DE L'AUTEUR
J'ai eu quelques bons retours au sujet de l'un des deux textes qui figuraient sur mon dernier post, à savoir la Saynète de Sarutobi. Ça m'a fait chaud au cœur pour tout dire, même si je ne considère pas ce texte comme quoi que ce soit d'autre qu'un brouillon à la mise en scène de la bande-dessinée que le projet final est sensé devenir. Mais du coup, ça m'a motivé à fouiller dans les autres brouillons que j'ai pu élaborer, et j'ai retrouvé celui-là (le seul que j'ai gardé en dehors de celui que j'ai posté, en fait). Il se situe dans l'enfance de Tampopo. Pas trop de contexte supplémentaire à donner. Bonne lecture en tout cas.

(Cliquez pour afficher/cacher)




MOT DE L'AUTEUR
Jamais deux sans trois. Pas plus tard qu'il y a quelques jours, mon compatriote Rictus a posté sur sa galerie un petit texte destiné à un recueil collectif intitulé Rencontres Aléatoires, dont le titre parle pour lui-même. J'en ai apprécié le concept, et à vrai dire, ça m'a motivé à écrire un peu. On a tous déjà croisé des gens qui ont l'air intrigants, peu importe si on a émis un contact avec eux ou pas par la suite. Et cette simple base m'a suffisamment motivé à lever l'ancre (ou devrais-je dire lever l'encre hihi mdr chui tro draul). Bref, c'est un machin écrit assez rapidement, sans trop de prétention. Je ne sais pas si je retenterai l'expérience ou pas, mais bonne lecture les zorus.

(Cliquez pour afficher/cacher)



Voilà, c'est fini, à dans 8 mois pour d'autres textes !
Plus sérieusement, je tiens quand même à préciser que je vais essayer d'écrire plus fréquemment à partir de maintenant (« ui mé tu di tjs sa » chut). Notamment pour écrire la conclusion de Volière, une autre fanfic sur Saiyuki avec du contenu R-18 des ténèbres, et... une fanfic Zelda. Oui. C'est annoncé, c'est officiel. Voilou.
En attendant, merci de m'avoir accordé un peu d'attention, même si c'était juste pour lire ce petit passage et pas les textes, plein de bisous :cry:
« Modifié: vendredi 11 juillet 2014, 12:49:42 par Yuan »

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives

Hors ligne Yuan

  • Messager Éolien
  • *
  • Messages: 2029
  • Great Ape
    • Code ami 3DS 5300-8742-5932

    • FlourFlower_
    • Voir le profil
Bibliothèque simiesque — L'Épouvantail
« Réponse #14 le: mercredi 03 septembre 2014, 15:04:23 »
Pfouah, faudrait que je fasse un peu le ménage ici. Il y a quelques brouillons très moches, que j'avais jugés dignes d'être postés à l'époque, mais que je supporte plus du tout maintenant que je les revois.
En ce moment, je suis en train de complètement retravailler No. J'avais pourtant répété que je n'y toucherais plus, mais... Mine de rien, ça reste une histoire sur laquelle j'ai passé beaucoup de temps à l'époque, et c'est peut-être ce que j'ai fait de plus abouti jusqu'ici. Je trouve ça dommage de complètement l'oublier, il ne mérite pas vraiment ça, malgré les défauts que je lui reproche.
Je pense donc que ma prochaine mise à jour de cette galerie sera pour y mettre un Premier Acte de No tout beau tout propre, et j'en profiterai alors pour dégager les textes caca d'ici. D'ailleurs, j'aimerais bien mettre sur Dropbox les textes les plus importants que j'ai écrits, surtout parce que ça éclate les yeux de les lire à même le forum.




MOT DE L'AUTEUR
Je n'apporte rien de très neuf ici puisqu'il s'agit tout simplement de mon texte pour le premier tour du concours d'écriture. Je n'ai d'ailleurs pas grand chose à dire à son sujet, si ce n'est que c'est un texte complètement différent de ce que je fais d'habitude. C'était d'ailleurs particulièrement choquant d'avoir d'aussi bon retours à son sujet, mais ma foi, tant mieux s'il a pu plaire ! Pour le moment, il me satisfait tel quel, on verra si je le retoucherai un peu par la suite ou pas. En dehors de ça, le thème qui m'a été attribué était l'eau, et il y avait quelques mots à inclure dans le récit. Autant dire que ni l'un ni l'autre ne m'auront posé de problème.
Ah ! Et si ça vous intéresse, voilà de quoi écouter la petite comptine glissée dans le texte : Un couplet chanté / Version orchestrale
Merci de votre attention et bonne lecture !

Lire sur Dropbox | Fanfiction.net | AO3

(Cliquez pour afficher/cacher)

Ah the ticking of the clock
And the ringing of the stocks
Are relics of our lives