Auteur Sujet: Conseils aux écrivains  (Lu 18880 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne FitzChevalerie

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 294
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #15 le: lundi 29 octobre 2007, 15:03:52 »
Trouver des noms

Voilà, c'est un probleme tout bête mais… c'est tout de même un problème ! Je n'arrive pas à trouver de noms à mes personnages. A chaque fois je les trouve moche et cons. Si quelqu'un avait une astuce, ça serait simpa ^^.

Vico la Patate

Chez le Fitz (gallerie littéraire, garantie sans spoil ni ennui !)
Yorick est un dieu : merci pour ce magnifique kit !

Hors ligne Furiouze

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 611
    • Voir le profil
    • http://www.fanfiction.net/u/564765/
Conseils aux écrivains
« Réponse #16 le: jeudi 01 novembre 2007, 02:03:35 »
Trouver des noms

C'est vrai que c'est quelque chose d'assez difficile, de trouver un nom...
Personnellement, quand le nom ne me vient pas par une (rare) illumination divine, je cherche sur des sites de prénoms/ nom de famille, le plus souvent en cherchant plutôt une origine en particulier, quand je pense qu'elle pourrait coller au personnage (un prénom celtique pour un marin, un nom asiatique pour une arme...).
On peut aussi parfois piocher dans la mythologie ou les légendes, mais de préférence peu connu et avec des pincettes, parce que ça peut être assez cliché. J
'ai également parfois vu des prénoms détournés de noms déjà existant, qu'ils soient réels ou fictif (il y a par exemple une Sophélie dans un bouquin de Moorcock, ou Andromeda Tonks dans Harry Potter...).
Et enfin, le moyen que j'utilise le plus souvent, les dictionnaire de langues étrangères. ^^ On peut en télécharger plusieurs assez complet, sur le net (ceux de freelang sont parfait), et on peut parfois trouver des traductions de mot français qui collent parfaitement au personnage, et sonnent très bien.
Ensuite, une fois qu'on a une idée qui nous plait, seul le temps peut nous dire si le nom convient ou pas... Si au bout de deux jours, on ne s'est pas habitué, ou on trouve que ça sonne faux, il vaut mieux se remettre à chercher...
Et je dirais également d'expérience qu'il est préférable d'éviter de donner un nom provisoire à un personnage, en se disant qu'on en trouvera un mieux plus tard, parce que une fois qu'on est habitué à appelé un personnage de telle manière, c'ext extrêmement dur de changer. XD

Yorick, merci pour ce kit magnifique *O*
Le pouvoir du chocolat nous sauvera tous.

Hors ligne Ganon d'Orphée

  • Twili maudit
  • **
  • Messages: 1268
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #17 le: lundi 05 novembre 2007, 15:15:35 »
Commencer une fiction ... LE PREMIER CHAPITRE

Bonsoir chers compatriotes de la plume. Certains pourront témoigner (dont Samyël ^^) je n'arrive jamais à écrire mes premiers chapitres, en bref il doit exister une centaine de versions de chacun de mes premier chapitre xD.

J'en apelle donc à vous pour me dire comment faire pour faire un premier chapitre bien et intéressant sans le réécrire un milliard de fois !

Merci ;)

Hors ligne FitzChevalerie

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 294
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #18 le: lundi 05 novembre 2007, 16:50:28 »
LE PREMIER CHAPITRE

Bon, je suis pas très bon mais je vais faire de mon mieux :)

Déjà, toujours savoir ce que l'on va écrire. Avoir une idée des cinq prochains chapitres pour éviter toute incohérence.
Mieux vaut introduire les personnages principaux dès le début (exepté pour les prologues, où j'aime bien placer un personnage que l'on ne reverra pas.)
Ce qui est bien, c'est d'essayer de bien planter le contexte : l'intrigue, les personnages, les opposants, bref, tout ce qui va constituer ta Fiction.
Voici ce que j'aime bien faire pour un premier chapitre :
un dialogue peut être une bonne solution, peut-être même la plus simple. On fait en sorte que le héros discute avec un de ses amis de ses problèmes.
seconde option : le flash-back. Un peu plus délicat à manier car il faut parler de quelque chose qui sera en rapport avec l'histoire, un truc qui intéresse le lecteur et qui reviendra régulièrement au début deta fiction, pour aider à démarrer.
troisième option : le prologue, une de mes préférées. Là, tu peux introduire un personnage que tu ne réutiliseras plus pour la suite de l'histoire. Le mettre dans une situation à problèmes pour introduire les différentes sources de problème qui seront présentes dans ta fic ^^. Ca peut être pas mal.
quatrième otpion : le rêve. Mettre en place un élément mystérieux via un rêve étrange. Une solution simpa également à mon avis :)

Voilà, après je vois pas trop quoi rajouter. J'espère avoir le plaisir de lire bientôt la fiction que tu vas (à te lire) écrire !

Vico la Patate

Ps : Merci, Furiouze, pour ta réponse sur les noms :)

Chez le Fitz (gallerie littéraire, garantie sans spoil ni ennui !)
Yorick est un dieu : merci pour ce magnifique kit !

Hors ligne Furiouze

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 611
    • Voir le profil
    • http://www.fanfiction.net/u/564765/
Conseils aux écrivains
« Réponse #19 le: dimanche 25 novembre 2007, 11:19:59 »
Clichés, stéréotypes, impression de déjà vu : Peut-on les éviter ? Et de quelle manière ?

C'est un peu le rêve de chacun, quand on commence une nouvelle histoire ; créer quelque chose de nouveau, d'inédit, quelque chose d'original, auquel personne n'a jamais pensé auparavant.
Seulement voilà, "tout à déjà été dit", comme disait l'autre, et entre nos sources d'inspirations, nos centres d'intérêts, notre culture et nos fréquentations, nous sommes irrémédiablement influencés par certains facteur. Du coup, l'idée que nous prenions pour géniale peut être en réalité une adaptation inconsciente d'un scénario déjà vu des dizaines de fois, le personnage que l'on vient d'inventer, un héro stéréotypé comme on en croise des centaines. Mais y a-t-il une différence, entre inspiration inconsciente, et stéréotype ? Et où se situe cette limite ?
Il faut forcément qu'une histoire ait un héro, qu'elle commence par un élément perturbateur. Le héro doit être intéressant, si l'on veut que le lecteur l'admire, s'y attache, le plaigne ou le déteste. Dans le cadre d'une histoire de fantasy, il va bien falloir qu'une quête se lance, que les personnages s'engagent sur les routes ; seulement, on fait vite le tour des différents moyens d'entamer une aventure.
En considérant tout ceci, peut on vraiment critiquer quelqu'un qui ne ferait pas dans l'original ? Ou se considérer soit même comme un auteur aux idées inédites ?

Je me pose souvent la question du "est-ce que c'est cliché, ou pas ?", concernant mes propres histoires. Et j'oscille toujours entre l'idée que oui, c'est clair, je me suis pris la poutre du cliché en pleine face, mais que d'un côté, bah oui, si je fais pas ça comme ça, ben y a plus d'intérêt à l'histoire.
Tout en continuant de penser tout haut, en lisant certaines histoires d'autres auteurs, amateurs ou non, woh l'aut', éh, encore le coup du jeune héro affligé par tout le monde -qui se découvre un pouvoir surpuissant- héritier d'un royaume ancien- et doit en prime sauver le monde =D.
Vous saisissez mon dilemme ... ? J'en ai déjà un peu causé avec d'autres personnes, survolé quelque débat, et j'ai remarqué qu'on se posait souvent tous le même genre de question.
A toujours chercher la petite bête pour voir ce qui est stéréotypé ou pas, on finit par voir le mal partout...

Yorick, merci pour ce kit magnifique *O*
Le pouvoir du chocolat nous sauvera tous.

Hors ligne Great Magician Samyël

  • Chef Skimos
  • ***
  • Messages: 3441
  • Moi je regarde et je me touche.
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #20 le: dimanche 25 novembre 2007, 12:33:44 »
Le stéréotype

De toute façon, comme je l'ai déjà dit je ne sais plus où, et comme tu l'as également dit au dessus, "tout a été dit, tout a été fait". Alors forcément, à moins d'avoir des idées de génies tout le temps, chaque oeuvre nouvelle aura forcément une part de clichés. Maintenant c'est devenu presque inévitable. Mais d'un autre côté, est-ce que ça nous gène vraiment? Quand on regarde les séries qui marchent en ce moment, elles sont bourrées de clichés et de types stéréotypés, comme par exemple l'Epée de Vérité où le héros se mange misère sur misère, mais en restant un modèle de droiture et de justice, tout en découvrant qu'il est le
(Cliquez pour afficher/cacher)
et qu'il est le premier depuis
(Cliquez pour afficher/cacher)
.
Mais ça ne m'empêche pas d'aprécier. Après c'est sûr qu'une histoire qui ne serait qu'une copie pure et dure d'une oeuvre déjà existance, ça n'a aucun interêt. Mais du moment qu'au travers du texte on ressent la "patte" de l'auteur, ainsi que deux/trois bonnes idées, un scénario accrocheur, ça passe très facilement. La question du cliché et du stéréotype n'est pas trop à se poser je trouve, sinon, on pourrait arrêter d'écrire de la fantaisy de suite XD

Hors ligne Mytho Man

  • Peste Mojo
  • *
  • Messages: 302
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #21 le: dimanche 25 novembre 2007, 15:30:11 »
Trouver des noms

Je regardais ces pages du forum par hasard, et en lisant, cela m'a rappelé quelque chose : Hiromu Arakawa, la fameuse mangaka de FMA, indique dans les pages bonus du tome 15 comment elle fait pour trouver des noms - si cela peut aider, je ne suis pas sûr que sa méthode soit bonne  :ash:  :
(Cliquez pour afficher/cacher)


Pour ma part (je sais que je ne suis pas connu ici pour mes histoires, pour la simple raison que je n'en ai publiées aucune), j'aime beaucoup les prénoms "exotiques", ou auxquels les gens ne pensent plus, parce qu'ils ne les aiment pas (je vous préviens, ça va détonner) : Hortense, Godeschalc, Athanase, Berthe, Euphrasie, Aristide, etc.

Hors ligne Ryuuchan

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #22 le: samedi 08 décembre 2007, 18:00:20 »
Trouver des noms

C'est carrément impersonnel, mais si ça peut t'inspirer...

>> http://www.les-empires.org/empires/empire.php?action=pseudo

En ce qui me concerne, je prends plein de sonorités et/ou de syllabes qui me plaisent, que j'associe en vrac et dans tous les sens. Des fois c'est carrément improductif, mais j'en arrive parfois à tomber sur un truc "qui flashe" et qui me plaît ^-^

J'aimerais en profiter pour poser une question : J'adore écrire et j'ai pas mal de productions, mais qui n'ont rien à voir avec des fics de Zelda. Ai-je pour autant le droit d'ouvrir une galerie avec ces écrits ?
Folle intempestive, reine des remarques débiles dans les devoirs de philo, loveuse de Byron Kelleher

Hors ligne John Craft

  • Sorcier Sheikah
  • ****
  • Messages: 8149
  • Monsieur Condescendance.
    • Voir le profil
    • Feuilles en vie
Conseils aux écrivains
« Réponse #23 le: samedi 08 décembre 2007, 18:16:14 »
Galerie propre

Ce genre de pratiques est à conseiller ! Ryuuchan, n'attends pas; tu as justement plus de raisons de faire ton propre topic avec tes propres écrits, qu'un seul pour une seule fanfic !
Je me demande même pourquoi tu te poses la question ! ^^ Il devrait te paraître évident que montrer tes oeuvres est toujours un acte bienvenu !
Feuilles en vie

"A writer is a person for whom writing is more difficult than it is for other people" Thomas Mann

Hors ligne Ryuuchan

  • Bébé Tikwi
  • *
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #24 le: samedi 08 décembre 2007, 19:14:13 »
Oki ^-^ Bah je vais pas me faire prier alors. ^-^ merci John Craft
Folle intempestive, reine des remarques débiles dans les devoirs de philo, loveuse de Byron Kelleher

Hors ligne Red ink

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 566
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #25 le: dimanche 09 décembre 2007, 13:52:29 »
Trouver un nom

Bon moi aussi j'ai un peu ce même problème mais je te conseille d'aller sur des sites ou il y a des centaines et des centaines de noms comme celui la :

http://www.prenoms.com/

Y a aussi des sites pour les noms de familles (bizarrement j'utilise les plus utilisés de France xD)

Ainsi on se retrouve avec de jolis prénoms et noms comme Kylian Moreau (moi je trouve ça stylé xD)

Alors fais ton choix  ;)
[align=center][/align]

Hors ligne subri

  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 69
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #26 le: mardi 18 mars 2008, 21:42:15 »
Puisque le thème du Prénom semble clot, j'aimerais aporter celui du portrait.

J'aimerais savoir comment décrire un personnage.
Si c'est la première fois qu'il aparait dans l'histoire, il faut faire bonne impression. Je pense même que c'est assez compliqué mais si vous avez des conseils à me donner, je les prendrais sans ésiter.

Faut il commencé par une déscritption phisique, enchainé sur sa personnalité, ses habitude...

Et puis, pour me renseigner, j'aimerais aussi savoir comment vous vous faites!
[align=center]Subri: Le premier Patriote Subrosien de Tout les Temps !!! [/align]

Hors ligne Nehëmah

  • Piaf postier
  • *
  • Messages: 6061
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #27 le: mardi 18 mars 2008, 21:57:07 »
Bah, je pense qu'il n'y a pas de "portait-modèle". Je suis de l'école qui est la suivante : chaque personnage a son propre portrait et par conséquent doit avoir une présentation et un portrait qui varient tant sur la forme que sur le fond des autres personnages.

A mon avis, l'essentiel est de dégager des caractéristiques principales chez un personnage afin que les lecteurs l'identifient, tout d'abord, à un type de personnage, en faire un personnage-type. D'abord montrer la surface, ce qui est facile, poli, ce qui est superficiel. Une fois le "type" défini, qui peut être surtout défini par ses particularités physiques (ou son manque de particularités physiques d'ailleurs).
Ensuite, mon choix est de ne jamais dévoiler sa mentalité sous une énonciation un peu facile. Et puis, surtout une description doit rester un élément important, un exercice de style et surtout quelque chose qui ne soit pas anodin.
Donc à mon avis, chaque élément de la desription doit aider à faire de ton personnage un type et surtout doit aider à lui donner du sens pour plus tard. On peut dès la description d'un personnage révéler quelque chose de complètement implicite pour son avenir.

Par ailleurs, un "flou artistique", c'est-à-dire le brouillage d'une description, son manque de précision, peuvent servir un personnage énormément mystérieux.

Voilà si ça peut t'aider.

Hors ligne Furiouze

  • Soldat d'Ikana
  • *
  • Messages: 611
    • Voir le profil
    • http://www.fanfiction.net/u/564765/
Conseils aux écrivains
« Réponse #28 le: mardi 18 mars 2008, 22:19:53 »
Faire le portrait d'un perso :

Je trouve que c'est très intéressant, comme question. =D
A mon avis, l'un des gros pièges à éviter, c'est justement de tout balancer d'un coup sur un perso. Une description de quinze lignes sur sa physionomie précise, ses mensurations et même la marque de ses sous vêtements, ça à vite fait de rendre un personnage pédant, voire même antipathique, alors même qu'on le voulait attachant.
Il vaut donc mieux éviter d'en faire trop, parce que c'est arfois lourd.

Je pense qu'il faut essayer de distiller ça au compte goûte, sélectionner ce qui est important ou pas. C'est toujours amusant de faire une fiche descriptive pour un personnage ; il ne faut pas hésiter à en faire, même pour les personnages secondaires (surtout pour les persos secondaires) afin de trouver rapidement ce qui distingue ce personnage par rapport aux autres.

Ainsi, la première fois qu'il apparait, on peut s'autoriser quelques lignes de descriptions, qui le présente succintement, mais efficacement : ça peut être sa taille ou sa coiffure, ses yeux -encore qu'en fait, les yeux, on n'y fait que très rarement attention dans la vie-, son âge, quelques traits de physionomie, qui permettent éventuellement de glisser quelques anecdotes rapides sur personnalités ( en gros et en vrac, un petit nez retroussé pour un personnage amusant, des épaules larges pour un mâââle viril, des yeux vifs pour un perso calculateur, la profondeur du bonnet pour la potiche de service... )

J'accorde personnellement beaucoup d'importance à la taille et aux cheveux, car je trouve que c'est un détail quand même extrêmement visible (pour ne pas dire LE détail qui nous différencie. A l'oral, quand on décrit une personne à quelqu'un, on commence souvent par "elle est petite, brune..." ) qui peut changer du tout au tout l'idée que l'on se fait d'un perso.
Je trouve que c'est donc important de le signaler dès le début, plutôt que d'apprendre au bout de 200 pages que le perso que l'on s'était toujours imaginé petit, brun et dégarni était en fait immense, et blond platine jusqu'aux chevilles.

Après, plus que la description d'un perso, il faut aussi soigner la manière dont on veut le faire apparaitre... Un dialogue par exemple, ça permet de le faire parler, de lui soutirer son nom, sa situation au détour d'une phrase. De plus, la manière de parler est souvent très révélatrice du caractère d'une personne, comme des tics par exemple, ou un ton particulier, préciser s'il parle avec des gestes amples de la main ou qu'il reste raide comme un piquet.

Pour les vêtements, je suis partagée : j'aime bien décrire la manière précise dont je vois certains personnages habillés, mais c'est toujours difficile de rendre ce genre de description crédible, et surtout supportable. Je crois qu'il doit y avoir une limite à respecter, on montre dans les grandes lignes si la tenue est particulière, on zappe complètement si au fond, on s'en fiche.
Parce que l'on sait pertinemment que de toute manière, même avec vingt pages de descriptions, le lecteur n'aura jamais en tête la même image que nous.
Là aussi, je crois qu'il faut apprendre à sélectionner des mots, à s'exprimer par métaphore pour à la limite suggérer l'impression générale (ce qui est valable pour toutes les autres descriptions, d'ailleurs).

Donc, en gros, je crois qu'il faut absolument éviter de décrire d'un bloc un personnage de A à Z, et ce dès la seconde où il apparait. Il faut doser, glisser rapidement le principal, attendre le moment propice pour parler un peu du reste sans casser le rythme.
Et puis, c'est toujours plus amusant d'en apprendre un peu plus sur les personnages à mesure que l'on avance dans la lecture. Au fond, c'est comme ça que ça fonctionne avec les gens ; plus on les côtoie, plus on en apprend sur eux, et plus ils s'étoffent à nos yeux. ^^

Après, il faut aussi adapter aux personnages, et au contexte dans lequel ils apparaissent et évoluent. =D

Yorick, merci pour ce kit magnifique *O*
Le pouvoir du chocolat nous sauvera tous.

Hors ligne subri

  • Paraduse timide
  • *
  • Messages: 69
    • Voir le profil
Conseils aux écrivains
« Réponse #29 le: mercredi 19 mars 2008, 14:24:41 »
Merci beaucoup pour vos réponses, je ne m'attendais pas à ressevoir autant de conseils d'un coup! (pratique finalement les forums PZ!)

    Je pense que ça vas m'aider pour la suite, car je ne suis pas très fort pour les entrès en matière, surtout pour des personnages.

Donc si je comprend bien, on laisse tomber les détails, on montre que le superficiel, on résume un peut sa façon d'être, montre ce qui nous étonnerais de voir s'ils étaient réels, et quelque petit trucs qui permettent aux lecteurs de serner le perso.

Et ce n'est qu'au fil du recit qu'on apporte des infarmation aditionels aux personnages, de façon à le rendre plus complexe et plus interresants.

En faite, c'est un peut comme une personne réel.
Aux début on ne jugue que sur son phisique et sur ses quelques tics, et puis, une fois avoir discuté plusieurs fois avec elle, on s'étonne de ce qu'elle est capable de faire et de nous aporter (ou l'inverse d'ailleur)!

Merci encore à Furiouze et Nehëmah!
[align=center]Subri: Le premier Patriote Subrosien de Tout les Temps !!! [/align]